Depuis plus de 10 ans, le quartier Gour de l Arche de la ville de Périgueux connait un renouvellement urbain. Une convention avec l agence nationale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Depuis plus de 10 ans, le quartier Gour de l Arche de la ville de Périgueux connait un renouvellement urbain. Une convention avec l agence nationale"

Transcription

1 Depuis plus de 10 ans, le quartier Gour de l Arche de la ville de Périgueux connait un renouvellement urbain. Une convention avec l agence nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) est mise en place. Ce projet comprend : l installation de nouveaux équipements, ou le réaménagement des anciens (amélioration des structures éducatives), la réhabilitation de certains logements (Sltgourde, Raudier II), la création de nouveaux logements (démolition de Raudier I pour construction de Raudier IV et V) et le réaménagement des espaces publics. Le Contrat urbain de cohésion sociale (C.U.C.S) permet d affecter des moyens aux actions engagées par les habitants et les associations. Pour pérenniser cette dynamique et introduire plus de cohérence dans les actions menées jusque-là au Gour-de-l'Arche, l équipe municipale de Périgueux a décidé d élargir la réflexion à travers l étude d'un quartier durable. 1

2 Localisation : Périgueux Quartier Gour de l Arche Zone H2C Altitude min 75m / max 189m Type de bâtiment ERP 5 ème catégorie Maître d'œuvre Dauphins architecture BET INTECH VPEAS Emacoustic Maître d'ouvrage Mairie Périgueux Bâtiment Pôle socio cultrel Type de marché Procédure adaptée Origine des travaux bâtiment étroit et mal configuré, vetuste Type de travaux restructuration lourde et extension Construction Charpente et ossature bois remplissage béton de chanvre Surface de plancher 640m² Date de livraison Août 2014 Label(s) CREAHD Coût des travaux HT 2

3 Maître d ouvrage Architecte Maître d oeuvre Ville de Périgueux Dauphins Architecture Mandataire BET INTECH VPEAS Emacoustic 01 Démolition / Structure béton: Bernard & Roussarie 04 Projection / Enduits: TMH LOTS ET ENTREPRISES 02 Charpente / Ossature bois: Phelip Frères 05 Menuiserie ext. / Serrurerie: Artisans du Bois 03 Couverture / Zinguerie: Dubois et Turban 06 Chauffage / Ventilation / Plomberie: Salleron Utilisateurs Association de l Arche Bibliothèque Maison Verte 07 Electricité CF / Cf: Bordas Electric 08 Plâtrerie / Faux plafond: Juillet 09 Menuiserie intérieure: Artisans du Bois Partenaires Pôle Creahd CEREMA CESA C et B 10 Revêtements de sols: Bouthier 11 Peinture: Soprea 12 Voirie / Terrassement / Réseaux: SNPTP 3

4 Coût total des travaux HT Montant des travaux par lots HT HT/m² de SHON Aides financières déclarée par le MOA HT Gros Œuvre CAF Charpente Conseil général de la Dordogne Couverture Zinguerie Conseil général d Aquitaine Menuiseries extérieures Ville de Périgueux Menuiseries Bois Union Européenne FEDER Plâtrerie doublage faux plafond TOTAL connu Peinture Sol souple Electricité Chauffage Ventilation Plomberie Revêtement de sols Façade Terrassement VRD

5 Zone Système constructif choisi Fournisseur / Entreprise en charge des travaux Fondations Puits semi -profond Bernard et Moussarie - Marsac Murs extérieurs Cloisons intérieures Ossature bois et remplissage Béton de chanvre Cloisons en bois et plâtre TMH - Bordeaux + Sarl Phelip Frères - Boulazac Eurl Bernard Juillet - Périgueux Fenêtres / Porte- Fenêtres Bois Sarl Artisans du Bois - Trélissac Charpente Bois (isolation ouate de cellulose) Sarl Phelip Frères - Boulazac Perméabilité à l'air du bâtiment m³/(h.m²) sous 4 Pa Surface vitrée (%) Photos (matériaux mis en place, chantier, ) 2 (pas très bon) Sud : 24,57% - Nord : 5,79% 5

6 Générateur Fournisseur Coût de l'équipement (en ) Réseau de Chaleur au Bois énergie Alimentation en bio énergie (plaquette de bois + granulés) L Arche du bois, filiale d IDEX 3,8 millions Système de ventilation Double flux à très haute performante CTA gain 95% - gestion par pièce des débits Salleron Inconnu Système de rafraîchissement Pas de système de refroidissement sauf dans la salle multimédia petit split. Ventilation nocturne prévue avec by pass échangeur: free cooling grâce à l inertie du Béton de Chanvre. 6

7 Relation de l'ouvrage avec son environnement et impact environnemental Relation des bâtiments avec leur environnement immédiat Eco-matériaux / Techniques constructives particulières Impact environnemental Le but a été de jouer avec les pentes : forme hybride. Au sud, le vitrage est en retrait, ce qui laisse place à une estrade qui devient un lieu d expression (le théâtre ou concert) à disposition du public. A l ouest un grand volet en bois permet d éviter l excès de chaleur, les panneaux peuvent s entrouvrir, et ont pour objectif de casser le rayon du soir (système simple) L extension est bio-sourcée, ce qui donne une nouvelle identité du bâtiment avec l utilisation d enduit de chaux et de béton de chanvre. Image vernaculaire. Technique innovante du béton de chanvre : faible impact en terme de gaz à effet de serre. Matériaux perspirants Recours à l emploi d une matière locale Etude complémentaire contribue au 5 ème titre de la RT Projet orienté sur le développement durable répondant aux enjeux : mixité sociale, valorisation des ressources naturelles, lutte contre le changement climatique, redynamisation du tissu commercial existant, promotion d activités complémentaires et maintien d une démarche participative avec tous les acteurs parties prenantes du projet. Cadre de vie mixte/respectueux de l environnement/attractif économiquement/lien social 7

8 Gestion de la phase chantier Gestion des déchets et nuisances + sécurité sur le chantier Organisation particulière du chantier Le projet n a pas été accentué sur ces domaines, pas de mesures spéciales mis en place sur ce chantier. Toutes les activités proposées par le centre socio - culturel et la ludothèque ont été maintenues durant le chantier. Une solution de relogement temporaire a été trouvée pour chacune d entre elles dans différents bâtiments du quartier. Un atelier découverte Béton de chanvre a été proposé durant le chantier. 8

9 CONFORT ET SANTE Confort hygrothermique Béton de chanvre : pouvoir de régulation de l hygrométrie (humidité de l air). Confort acoustique La géométrie complexe et le choix des matériaux (béton de chanvre) participent au confort acoustique. Toute la partie supérieure est panneautée avec des panneaux fibro-acoustique en fibre de bois. La configuration en rampant permet d éviter la réverbération. Confort visuel Qualité de la lumière naturelle recherchée, différentes orientations traitées, ambiance de lumière homogène, toutes les pièces communiquent entre elles : pas de couloir noir. Confort olfactif Assuré par le renouvellement d air et par l utilisation de matériaux «sains». Petit plus : odeur particulière et agréable du béton de chanvre. 9

10 Consommation en énergie primaire CEP exigée par le Label BBC * (kwhep/m²) CEP Projet estimée (étude thermique) CEP réelle relevée Gain d'énergie (%) Economie financière ( /an) 79 77,10??? Système de production d'énergie autre Consommations (kwh) Chauffage 27417,8 Climatisation 135,4 Génération 3394 Eclairage 3324,6 * Le CEP exigée pour obtenir le label BBC est calculé en fonction de la zone climatique et de l altitude du projet 10

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements Intégration Chantier Confort et santé Entretien et gestion Consommation Analyse du cycle de vie

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENT(S) DURABLE(S)

NOTICE DESCRIPTIVE DU PROJET DE CONSTRUCTION DE LOGEMENT(S) DURABLE(S) APPEL A PROJETS PERMANENT Documents à produire Les candidats constitueront un dossier comprenant : _ une copie du dossier de demande de permis de construire (la qualité du volet paysager sera déterminante)

Plus en détail

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11 Enveloppe thermique a- Plancher bas : U = 0,25 W/m 2 K - Dalle béton sur pieux, e = 200 mm - Résilient acoustique 20 mm - Complexe plancher chauffant : isolant PSE 60 mm - Complexe plancher chauffant :

Plus en détail

Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie

Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie LE CONTEXTE La Communauté de Communes La Rochette-Val Gelon : Créée en

Plus en détail

CONTRIBUTION L éco-construction

CONTRIBUTION L éco-construction CONTRIBUTION L éco-construction Conseil de développement Groupe développement 22-Fév-11 Sommaire 1. Introduction... 3 Qu est-ce qu un habitat?... 3 2. Enjeux... 3 3. Objectifs généraux de l éco-construction

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Green Tilleur Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Présentation du projet Green Tilleur Caractéristiques du béton chaux-chanvre

Plus en détail

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE ADEME Direction régionale des Pays de la Loire 1. Description de l appel à candidature Avec 44 % du bilan énergétique, le secteur

Plus en détail

RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE

RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE Mairie de Lalande de Pomerol / le Bourg / 33500 Lalande de Pomerol Restructuration du groupe scolaire / Tranche de travaux 2 Le 23 mai 2014 MAIRIE DE LALANDE DE POMEROL RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE

Plus en détail

Annexe. Liste des travaux subventionnables par l'anah

Annexe. Liste des travaux subventionnables par l'anah Annexe Liste des travaux subventionnables par l'anah destinés à l'amélioration de l'habitat en matière de sécurité, de salubrité ou d'équipement des Immeubles (bâti) Raccordements et branchements Gros-œuvre

Plus en détail

Guide de la rénovation thermique

Guide de la rénovation thermique Guide de la rénovation thermique et de la performance énergétique A B C D E F Dépensez moins Polluez moins Vivre mieux Les réponses aux questions que vous vous posez pour la rénovation de votre logement

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Appel à idées Mai 2007 La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Remise des propositions : 06 juillet 2007 Technologie et construction Energie dans le bâtiment : PREBAT Appel à idées PREBAT Comité

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 // CONSORTIUM MOBILISÉ Phénix Evolution : filiale de GEOXIA Travaux de rénovation et d embellissement Renforcement des

Plus en détail

Ecole Montessori d Avignon, (84)

Ecole Montessori d Avignon, (84) Commission d évaluation : Réalisation/Fonctionnement du 14 octobre 2014 V1 Ecole Montessori d Avignon, (84) 1 Ce projet contraint par l aspect économique (financement du projet par l association) permet

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ;

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; Subventions pour l isolation performante - Communauté de Communes de Feurs-en en-forez - Communauté de Communes des Collines du Matin - MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; I.1. Descriptif

Plus en détail

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Eau chaude solaire pour les professionnels du tourisme Jeudi 31 octobre 2013 Rôle et missions de la CAPEB Eco-conditionnalité

Plus en détail

application sur un projet

application sur un projet Outil d'analyse de cycle de vie d'un quartier : application sur un projet Maxime Trocmé VINCI Construction France (Cellule Ecoconception) Olivier Lépinoy VINCI Immobilier (Aménagement et Grands Projets

Plus en détail

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS CCTP LOT N 08 - CLOISONS REALISATION DE BUREAUX, REFECTION DE VESTIAIRES DE LA SALLE N 2. MISE EN SECURITE ET ACCESSIBILITE DE LA SALLE N 2, DE LA SALLE D EXPRESSION CORPORELLE ET DE LA SALLE DE COMBAT.

Plus en détail

Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment

Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment 1 Ce qui change autour de nous Le monde change La société change Le bâtiment change Ce qui va changer pour nous Les artisans à la croisée des chemins Quelle entreprise artisanale demain? 2 La vision des

Plus en détail

CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 2 CAF de LYON: BILAN DE 1998 à 2009 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT Pourquoi faire des suivis -Tester des nouveaux matériels se faire une opinion -Accompagner nos

Plus en détail

Plan de Rénovation Énergétique. Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014

Plan de Rénovation Énergétique. Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014 Plan de Rénovation Énergétique Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014 Qu est-ce que le Plan de Rénovation Énergétique? IIIII 29 sept. 14 Plan national de rénovation de 500

Plus en détail

En toute transparence,

En toute transparence, En toute transparence, Vivre à La Trinité, c est choisir d habiter aux portes de Nice dans une petite commune limitrophe où tout est proche pour faciliter la vie au quotidien. Le cœur de ville de la Trinité

Plus en détail

Les Terrasses d Arcolia ZAC du Chaperon Vert à Arcueil 53 logements en accession sociale à la propriété dont 30 en location-accession et commerces

Les Terrasses d Arcolia ZAC du Chaperon Vert à Arcueil 53 logements en accession sociale à la propriété dont 30 en location-accession et commerces Les Terrasses d Arcolia ZAC du Chaperon Vert à Arcueil 53 logements en accession sociale à la propriété dont 30 en location-accession et commerces Page 1 Expansiel Promotion Groupe Valophis, est une Coopérative

Plus en détail

AVIGNON Vert Lumière. Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts

AVIGNON Vert Lumière. Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts AVIGNON Vert Lumière Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur

Plus en détail

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants Cas pratique Un corps de ferme transformé en 3 logements performants «Cinq années passées au Sénégal, dont deux ans en pleine brousse en tant que volontaire du progrès pour le Service National, ça laisse

Plus en détail

Gestion et Impacts du Changement Climatique GICC Séminaire du 15 octobre 2009

Gestion et Impacts du Changement Climatique GICC Séminaire du 15 octobre 2009 Gestion et Impacts du Changement Climatique GICC Séminaire du 15 octobre 2009 ETHEL II - Energie Transports Habitat Environnement Localisations - Phase II. Jesús González-Feliu, Frédéric Henriot, Jean-Louis

Plus en détail

Localisation : Mont de Type de bâtiment Bureaux Marsan rue Martin Luther King. Zone Site Bosquet Maître d'œuvre Marc Ballay

Localisation : Mont de Type de bâtiment Bureaux Marsan rue Martin Luther King. Zone Site Bosquet Maître d'œuvre Marc Ballay La maîtrise d ouvrage a souhaité ancrer le projet dans une démarche «d exemplarité reproductible» en termes de construction durable. En ce sens, la démarche de conduite de projet et les solutions retenues

Plus en détail

L habitat économe, pour quoi faire?

L habitat économe, pour quoi faire? Exposition L habitat économe, pour quoi faire? Afin de sensibiliser et informer les habitants et consommateurs aux enjeux relatifs aux économies d énergie, la Confédération Nationale du Logement a créé

Plus en détail

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat Vendredi 22 janvier 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat La Communauté d agglomération Saint-Dizier, Der & Blaise, engage un Programme

Plus en détail

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre Un contexte en pleine évolution Crise économique internationale majeure - des acteurs économiques endettés - diminution des aides - avenir incertain Développement

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

Doublage haute performance thermique Polyplac

Doublage haute performance thermique Polyplac Polyplac Longueurs standard : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Largeur : 100 mm Épaisseurs de l isolant : de 0 à 180 mm Conforme à la norme NF EN 13950 Performances thermiques : Certificat

Plus en détail

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel»

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» 26 octobre 2012 L association Énergies et Avenir Énergies

Plus en détail

021 601 83 23 www.biff.fr. Bureau d Ingénieurs Fenêtres & Façades SA 07-05-2009 / LF / BIFF SA THERMOGRAPHIE

021 601 83 23 www.biff.fr. Bureau d Ingénieurs Fenêtres & Façades SA 07-05-2009 / LF / BIFF SA THERMOGRAPHIE THERMOGRAPHIE THERMOGRAPHIE POURQUOI UNE THERMOGRAPHIE? COMMENT CELA FONCTIONNE? COMMENT INTERPRETER LES PHOTOS THERMOGRAPHIQUES? ISOLATION DES BÂTIMENTS AI-JE BESOIN DE M EN OCCUPER? COMMENT CALCULER

Plus en détail

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Titre et référence de l opération 4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Type d opération 4.1 Investissements dans les exploitations agricoles

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 595 / 1 19/11/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : < 1948 Surface habitable : 51,82 m² Adresse : 24 RUE LEPELLETIER - APT 3 ETAGE 59000 LILLE Date de visite: 16/11/2011 Date

Plus en détail

500 LOGEMENTS «BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION» EN POITOU-CHARENTES. «Logements BBC» DEMANDE DE SUBVENTION

500 LOGEMENTS «BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION» EN POITOU-CHARENTES. «Logements BBC» DEMANDE DE SUBVENTION AIDE RÉGIONALE 500 LOGEMENTS «BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION» EN POITOU-CHARENTES «Logements BBC» DEMANDE DE SUBVENTION 8 Pièces à retourner à : FREE Poitou-Charentes 15 rue de l'ancienne Comédie BP 575 86021

Plus en détail

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE

EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE Agence locale de l energie et du climat 6 r u e H a r o u n T a z i e f f 78114 Magny les Hameaux Tél. 01 34 52 26 34 pedagogie@energie-sqy.com www.energie-sqy.com EXPOSITIONS DE SENSIBILISATION A L ENERGIE

Plus en détail

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Les textes réglementaires Le décret relatif aux caractéristiques thermiques

Plus en détail

Du Parc des Expositions à un Pôle de développement économique pour la Métropole, le Département et la Région Réunion du 17 décembre 2015

Du Parc des Expositions à un Pôle de développement économique pour la Métropole, le Département et la Région Réunion du 17 décembre 2015 Du Parc des Expositions à un Pôle de développement économique pour la Métropole, le Département et la Région Réunion du 17 décembre 2015 OMA UN ÉQUILIBRE FINANCIER CONSOLIDÉ Travaux Dépenses En M HT Recettes

Plus en détail

La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois)

La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois) La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois) Horizon 2020: le BEPOS. Quid de l énergie grise Bois et autres matériaux Réhabiliter

Plus en détail

Le CPE des Lycées d'alsace

Le CPE des Lycées d'alsace Le CPE des Lycées d'alsace Présentation du Projet Arnaud Dupuy Chef de projet www.cofely-gdfsuez.fr COFELY, une entreprise du Groupe GDF SUEZ Groupe GDF SUEZ 197 000 personnes Branche GDF SUEZ Énergie

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage Centre d'études Techniques de l'équipement de l'ouest Au

Plus en détail

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ Mardi technique De L Arc RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ Enjeux, perspectives et retours d'expérience 1 Copropriété Paris XII Place d'aligre 107 logements 800 K de travaux dont 500 K de menuiseries

Plus en détail

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET BATI NEUF André POUGET Sommaire Retours d expérience Deux dates qui comptent : 1974, 2012 L offre «boite à bâtis» Hit-parade BBC : Bâti Bien Conçu Balcons autrement Et les baies? Effets induits Sommaire

Plus en détail

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques Jérôme Bertrand Centre Urbain Commune d Etterbeek 25 avril 2012 Pour rénover votre logement aujourd hui: Cycle

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

Les A.T.B.E. Ateliers Technique du Bois et de l écoconstruction

Les A.T.B.E. Ateliers Technique du Bois et de l écoconstruction Les A.T.B.E. Ateliers Technique du Bois et de l écoconstruction Préambule Efficacité énergétique du bâtiment, éco-construction et construction durable font l objet aujourd hui de batailles commerciales

Plus en détail

Kendall PALAISEAU. À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies!

Kendall PALAISEAU. À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies! Kendall PALAISEAU À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies! Le centre-ville Palaiseau, une ville dynamique tournée vers l avenir et la nature! Palaiseau offre tous les avantages de la région

Plus en détail

Surfaces vitrées et RT 2012

Surfaces vitrées et RT 2012 Surfaces vitrées et RT 2012 Comment choisir les caractéristiques des fenêtres en fonction du contexte et pour quelles performances? Jean-Luc Marchand, Délégué Général SNFA Hervé Lamy, Directeur technique

Plus en détail

Réhabilitation du parc immobilier existant : les agences de la Caisse Nationale des Caisses d Epargne.

Réhabilitation du parc immobilier existant : les agences de la Caisse Nationale des Caisses d Epargne. Réhabilitation du parc immobilier existant : les agences de la Caisse Nationale des Caisses d Epargne. -Hélène MISCOPEIN, Directeur du développement Région Sud CAISSE D EPARGNE -Eric MAGAND, Directeur

Plus en détail

Le Domaine des Ormes

Le Domaine des Ormes Le Domaine des Ormes LimeiL Brevannes TVA 7 % * *réservée aux accèdants sous condition de ressources Réalisation : cefimmo.com Du studio au 4 pièces Services & Loisirs PRésentAtion de la ville Limeil Brévannes

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2015/O1/017 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION ORDINAIRE DE 2015 REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF APPROBATION DU PROGRAMME

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Menuiseries extérieures : comment choisir? Bruxelles Environnement EN RÉNOVATION, CONSERVATION, RÉNOVATION ET AMÉLIORATION DES CHÂSSIS Introduction à la thématique Frederic

Plus en détail

mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 3 le prêt à livrer

mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 3 le prêt à livrer mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 3 le prêt à livrer mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 4 Des modules béton pour l Energie, les

Plus en détail

mal isolés AIDES POUR FINANC DES Contacter l Espace Information Energie Hélianthe au 04 74 45 16 46

mal isolés AIDES POUR FINANC DES Contacter l Espace Information Energie Hélianthe au 04 74 45 16 46 ments e g lo x u a! P O ST mal isolés AIDES POUR X U A V A R T S O V R E FINANC DES Contacter l Espace Information Energie de l Ain au 04 74 45 16 46 LES COMMUNES DE BOURG-EN-BRESSE AGGLOMÉRATION Bourg-en-bresse

Plus en détail

RENOV COPRO. des ménages :

RENOV COPRO. des ménages : RENOV COPRO L énergie, un enjeu majeur pour notre territoire Un tiers des habitants dépensent aujourd hui plus de 10 % de leurs revenus pour leurs factures d énergie. Les prix de l énergie ont augmenté

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE PRÉSENTATION DU PROJET Située 5 avenue de Verdun à Créteil (Val-de-Marne), «RESIDENCE VOLTAIRE», dont l architecture contemporaine et harmonieuse vous séduira, vous offre des

Plus en détail

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu 2 BÂTISSEZ L ESPRIT TRANQUILLE Chers candidats bâtisseurs, Au travers de cette brochure, nous souhaitons parfaire votre

Plus en détail

ECO Conception dans la maison. Bio détérioration des Surfaces. Matériaux isolants ECO nomie d énergie

ECO Conception dans la maison. Bio détérioration des Surfaces. Matériaux isolants ECO nomie d énergie ECO Matériaux dans la maison: ECO Conception dans la maison ECO Bétons Bio détérioration des Surfaces ECO Matériaux isolants Matériaux isolants ECO nomie d énergie Rencontres innovation du 25 octobre 2007

Plus en détail

Au cœur de la ville et de tous les transports

Au cœur de la ville et de tous les transports À proximité immédiate des écoles, universités, lieux de santé et commerces. Métro et lignes de bus au pied de la résidence. À 200 m du jardin des plantes. Proche du projet de la future gare TGV de Saint-Sever

Plus en détail

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3.

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3. Epaisseur appliquée (mm) Epaisseur utile après tassement de 20% (mm) Résistance thermique R (m²k/w) Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3 (kg/m2) Nombre minimal

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Participez aussi au Prix National de la Construction Bois 2015 Inscrivez-vous directement sur : www.prixnational-boisconstruction.org Palmarès des constructions Bois de la Région

Plus en détail

Fleur de lin DRAP P 7 3 a

Fleur de lin DRAP P 7 3 a 37 a P un village typique Drap sur la Route Royale La route qui longe le Paillon, et qui traverse Drap, est une voie de circulation chargée d histoire. Dès le Moyen-Age, la route du sel qui partait de

Plus en détail

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.037RR

Plus en détail

Une longère en pierre du XVIIIème Plomeur (29) Restauration d une maison individuelle

Une longère en pierre du XVIIIème Plomeur (29) Restauration d une maison individuelle RÉSEAU BRETON Bâtiment Durable CENTRE DE RESSOURCES TECHNIQUES RETOUR D EXPERIENCE Une longère en pierre du XVIIIème Plomeur (29) Restauration d une maison individuelle Respect du patrimoine et du principe

Plus en détail

Transition énergétique et logement

Transition énergétique et logement La transition énergétique, un axe central du développement durable Présentation : Transition énergétique et logement Vendredi 29 mai 2015 / Sommaire I. Présentation de Logisens II. Environnement réglementaire

Plus en détail

Un projet ambitieux à Boulogne Billancourt (92)

Un projet ambitieux à Boulogne Billancourt (92) Un projet ambitieux à Boulogne Billancourt (92) Un toit suffisamment porteur et étanche Un substrat épais proche d'un sol naturel Une végétation variée et adaptée aux conditions locales Maîtrise d ouvrage

Plus en détail

construction d une maison individuelle à Draveil

construction d une maison individuelle à Draveil construction d une maison individuelle à Draveil études préliminaires mai 2013 avec un budget réduit,des contraintes de PLU fortes, imaginer une maison hors d eau, hors d air... proposition 01 : maison

Plus en détail

CONCEPTION CLIMATIQUE

CONCEPTION CLIMATIQUE CONCEPTION CLIMATIQUE Selon les cours de Nicolas TIXIER Attention : l'ensemble de ce cours s'applique à des logiques d'habitat en climat tempéré (froid l'hiver / chaud l'été) - La notion de confort - Pour

Plus en détail

7 Introduction 9 Conception 9 21 Construction 22 Principales jonctions Mise en œuvre Entretien et maintenance

7 Introduction 9 Conception 9 21 Construction 22 Principales jonctions Mise en œuvre Entretien et maintenance SOMMAIRE 7 Introduction 9 Conception 9 1. Liaison véranda bâti existant 11 2. Typologie 13 3. Orientation 17 4. Fonctionnement de la maison avec la véranda 17 5. Dimensions et proportions 18 6. Autorisations

Plus en détail

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Jean-Louis ANDRE Aubenas le 25/09/2014 Présentation de CERIBOIS Performances énergétique

Plus en détail

LA RESTAURATION DANS SES DIMENSIONS TECHNIQUE, SOCIETALE ET ECONOMIQUE

LA RESTAURATION DANS SES DIMENSIONS TECHNIQUE, SOCIETALE ET ECONOMIQUE LA RESTAURATION DANS SES DIMENSIONS TECHNIQUE, SOCIETALE ET ECONOMIQUE SA DIMENSION ECOLOGIQUE Les bénéfices de la construction d une UCPA HQE pour la restauration Intervenant : Pierre LEFEBVRE Ingénieur

Plus en détail

Bordereau de prix RENOVATION DE MAISON A CASSIS (13260) MAITRE D OUVRAGE. Tom & Charlotte RUSSELL MAITRISE D ŒUVRE : LACORTIGLIA Luc

Bordereau de prix RENOVATION DE MAISON A CASSIS (13260) MAITRE D OUVRAGE. Tom & Charlotte RUSSELL MAITRISE D ŒUVRE : LACORTIGLIA Luc MAITRE D OUVRAGE Bordereau de prix LACORTIGLIA Luc MAITRISE D ŒUVRE : 3 rue Pastoret 13006 Marseille Tél : 0661312793 Fax : 0488049366 E-Mail : contact@t3architecture.fr Date d édition : 12 aout 2015 LOT

Plus en détail

Retour d expérience. w w w. o b s e r v a t o i r e b b c. o r g l e f e u v r e @ e f f i n e r g i e. o r g 2 5 / 0 9 / 2 0 1 5

Retour d expérience. w w w. o b s e r v a t o i r e b b c. o r g l e f e u v r e @ e f f i n e r g i e. o r g 2 5 / 0 9 / 2 0 1 5 Résidence Terre Rousse AER Architectes Urbanistes Retour d expérience Retours d Expérience Cette étude a pour objectif de répondre à une sollicitation de la DHUP sur les solutions techniques mises en œuvre

Plus en détail

Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers

Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers LA MAISON DES VERGERS - DAMASSINE Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers Maître d ouvrage Communauté d Agglomération du Pays de Montbéliard Contact: emmanuel.rho@agglo-montbeliard.fr

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

AUTUN Saint Pantaleon

AUTUN Saint Pantaleon AUTUN Saint Pantaleon Réhabilitation de 102 logements Bâtiments 53-54 1. Le programme et les objectifs 2. La nature des travaux 3. L'approche financière 4. L'eau chaude sanitaire solaire 5. Les performances

Plus en détail

Lutte contre l habitat indigne

Lutte contre l habitat indigne Lutte contre l habitat indigne exemple du guichet unique en Lot-et-Garonne Journée d échanges du 01 avril 2011 Mont de Marsan Historique En 2004 au sein du comité technique du PDALPD naissent les premières

Plus en détail

CREATION D'UNE GARDERIE-NURSERY, rue du Midi 11, 1800 Vevey

CREATION D'UNE GARDERIE-NURSERY, rue du Midi 11, 1800 Vevey CREATION D'UNE GARDERIE-NURSERY, rue du Midi 11, 1800 Vevey DEVIS ESTIMATIF Cube SIA total Prix m3 CFC 2 2'685.00 548.96 Date: Surface brute Prix m2 brut CFC 2 22 novembre 2001 800.00 1'842.44 CFC Désignation

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

Les TOURCOING PROXIMITÉ BOIS D ACHELLES DE BONDUES

Les TOURCOING PROXIMITÉ BOIS D ACHELLES DE BONDUES Les TOURCOING PROXIMITÉ BOIS D ACHELLES DE BONDUES UN PROJET PARTICIPATIF INÉDIT BOUYGUES IMMOBILIER VOUS DONNE LA PAROLE POUR IMAGINER VOTRE FUTURE RESIDENCE... Fidèle à ses valeurs d innovation et d

Plus en détail

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 1. Introduction 2. Analyse et proposition architecturale 3. Traitement de l enveloppe 4. Accessibilité

Plus en détail

Quels outils de prescription et d anticipation en matière de formation et de recrutement?

Quels outils de prescription et d anticipation en matière de formation et de recrutement? Quels outils de prescription et d anticipation en matière de formation et de recrutement? Journée Technique de la Formation Intervention Stéphanie Fourcade - CRC Jacques Vuthan CCCA-BTP 31 Janvier 2014

Plus en détail

Nice, juillet 2014 Porteur de projet : SARL Coulomp et SARL Jauffret Réalisation : FIBOIS 06 et 83

Nice, juillet 2014 Porteur de projet : SARL Coulomp et SARL Jauffret Réalisation : FIBOIS 06 et 83 Présentation du projet d «Implantation d une scierie modèle couplée à une centrale de cogénération et unité de production de granulés» Provence-Alpes-Côte d Azur Alpes-Maritimes Commune du Broc (06510)

Plus en détail

Travaux. Travaux réalisés PARCS DE STATIONNEMENTS

Travaux. Travaux réalisés PARCS DE STATIONNEMENTS Travaux réalisés PARCS DE STATIONNEMENTS Travaux Rue de Strasbourg Un nouveau parking rue de Strasbourg (à proximité de la Poste) a vu le jour. Il permet d accueillir une quinzaine de véhicules. Coût de

Plus en détail

Diagnostic du bâtiment et remédiation

Diagnostic du bâtiment et remédiation Diagnostic du bâtiment et remédiation Gestion du radon 2 Le diagnostic technique du bâtiment Buts : Identifier les causes de présence de radon points d entrée, voies de transfert, accumulation proposition

Plus en détail

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU MIGRATION DE VAPEUR D'EAU Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET L air ambiant contient naturellement de l eau sous forme de vapeur. Sa quantité varie en fonction de la température

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

Programme ECO-Designer / Technicien ENR

Programme ECO-Designer / Technicien ENR Programme ECO-Designer / Technicien ENR ENERGIES RENOUVELABLES Enjeux - Objectifs - Ressources - Valorisation energétiques - Solaire thermique/photovoltaïque - CESI -SSC - Equipements - Exploitation -

Plus en détail

AIDE A L AMELIORATION DE L HABITAT POUR DES PERSONNES AGEES OU HANDICAPEES REGLEMENT D OCTROI D UNE AIDE FINANCIERE

AIDE A L AMELIORATION DE L HABITAT POUR DES PERSONNES AGEES OU HANDICAPEES REGLEMENT D OCTROI D UNE AIDE FINANCIERE AIDE A L AMELIORATION DE L HABITAT POUR DES PERSONNES AGEES OU HANDICAPEES REGLEMENT D OCTROI D UNE AIDE FINANCIERE Préambule : La Communauté de Communes du Chardon Lorrain a inscrit dans son projet de

Plus en détail

Les économies d énergie dans la Plasturgie

Les économies d énergie dans la Plasturgie Les économies d énergie dans la Plasturgie Bonnes pratiques et retour d expériences 10 décembre 2010 Sommaire Contexte : pourquoi réaliser des économies d énergies Historique des actions fédérales Ratios

Plus en détail

Les projets d armorique, un éclairage particulier utile à tous Rennes / vendredi 27 mai 2016

Les projets d armorique, un éclairage particulier utile à tous Rennes / vendredi 27 mai 2016 Les projets d armorique, un éclairage particulier utile à tous Rennes / vendredi 27 mai 2016 Les projets d armorique, un éclairage particulier utile à tous Rennes / vendredi 27 mai 2016 Construire des

Plus en détail

Côté Canal. Dijon. U n e a d r e s s e p r i v i l é g i é e, a u f i l d e l e a u. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -,

Côté Canal. Dijon. U n e a d r e s s e p r i v i l é g i é e, a u f i l d e l e a u. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, * Côté Canal Dijon U n e a d r e s s e p r i v i l é g i é e, a u f i l d e l e a u * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, Dijon, ville de patrimoine et d avenir Ancienne capitale des

Plus en détail

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine. La mention RGE et les aides financières qui en découlent Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE 1. Les missions et le rôle de l ALEC 2. La mention

Plus en détail

SARL BATIGLOBAL 8 RUE LIVIO 67100 STRASBOURG FR

SARL BATIGLOBAL 8 RUE LIVIO 67100 STRASBOURG FR Assurance BTPlus Votre agent général M SOITIN JEAN MICHEL 67000 STRASBOURG Tél : 03 88 15 04 90 Fax : 03 88 15 04 91 E-mail : AGENCE.SOITIN@AXA.FR Portefeuille : 67041044 SARL BATIGLOBAL 8 RUE LIVIO 67100

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) bureaux, services administratifs, enseignement N : 6142513 / 1 / 2 / 1 Réf. Ademe : 1434V4000104F

Plus en détail