Champ électrostatique dans le vide

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Champ électrostatique dans le vide"

Transcription

1 Flèe MI Modle Physe II lément : lectcté Cos Pof..Tadl èe pate Chapte II Champ électostate dans le vde I. Défnton On dt en ne égon de l espace exste n champ électostate s ne chage électe placée en n pont de cette égon est somse à ne foce F F > et F ont même decton et même sens, s < et F ont même decton et de sens opposés. II. Champ électostate cée pa des chages ponctelles II. Champ cée pa ne chage ponctelle M Une chage placé en A cée n champ. Plaçons en M ne chage. lle est somse à ne foce F : F ' ² ' d où : A ² champ cée en M pa < dgé ves, > s élogne de s,, s, la chage n est pls consdée ponctelle. II. Champ cée pa plses chages ponctelles Chae chage placée en A, cée en M n champ avec A M. Le champ ésltant en M sea: : ²

2 III. Champ électostate cée pa ne dstbton de chages Po calcle le champ cée pa ne dstbton de chages, on se amène a calcl d champ cée pa des chages ponctelles en consdéant des chages élémentaes d. III. Cas d ne dstbton de chages lnéïe Un élément de longe dl en A pote la chage d λ.dl assmlable à ne chage ponctelle. d cée en M n champ : Le champ cée en M pa totes les chages d fl sea : III. Cas d ne dstbton de chages sface L élément de chage d cée en M n champ : Le champ cée pa totes les chages de la sface sea : d λ. dl 4 ² dl λ. 4 π ² π d σ ds σ ds s c III. Cas d ne dstbton de chages volme De même, dans ce cas le champ cée pa totes les chages épats dans le volme V, sea : emae : Méthodologe de calcl de : ρ dv v o décompose la dstbton en éléments de dstbton ponctels". o calcle. o Calcle d n fat est défn pa ses composantes 'l fat calcle sépaément. pltôt e de calcle les composantes de, l pet ête pls facle de echeche la decton de ps de calcle smplement son modle ; cec est possble d fat e le champ "a la syméte" de la dstbton de chage.

3 IV. Lgnes et tbe de champ - Lgnes de champ : Une lgne de champ est ne cobe tangente a champ électostate. aton des lgnes de champ : s dl est n élément d ne lgne de champ, on a : dl dl //, cette éaton pemet d obten les lgnes de champ. - Tbe de champ : La sface fomée pa l ensemble des lgnes de champ s appyant s n conto femé s appelle tbe de champ. V. Théoème de Gass V. Flx d champ électe. Consdéons n élément de sface d tavesé pa n champ. Pa défnton le flx élémentae est donné pa :. d. nd A taves la sface entèe : φ. d V. Flx d champ céé pa ne chage ponctelle V.. à taves n élément de sface. d. nd d cosθ d cosθ ² d cosθ Pa défnton, ² est l angle solde dω sos leel, deps le pont O, on vot la sface d. D où : dω

4 emae : - d appatent à ne sface femé, n est oenté ves l extée de la sface, le flx de est appelé flx sotant. - n dω est oenté en sens nvese, nos aons V.. Flx d champ à taves ne sface femée Cas o la chage est à l ntée à la sface Comme la sface est femée, n est oenté ves l extée, et le flx de cée pa la chage placé en O est n flx sotant. On a : dω φ dω Ω Ω est l angle solde, sos leel de O, on vot la sface. Ω 4π stéadans d où : φ 4 π Ω Cas où la chage est à l extéee de la sface La chage est à l'extée de la sface femée. Le même angle solde d Ω de sommet O, décope s dex éléments de sface d et d', dont les nomales, totes dex oentées ves l'extée de la sface femée, sont

5 d φ ' D'où : dω et ' dω Le flx total d champ dû à en O est : dø + dø' O Po l'ensemble des coples d'éléments assocés (d, d') consttant la sface on a des flx élémentaes s annlent dex à dex. Donc, a total, le flx de à taves est nl. ésltat : noncé d théoème de Gass Consdéons n ensemble de chages (ponctelles o non ) et ne sface femée. Les chages ext, stées à l extée de, céent n champ électostate dont le flx à taves est nl. Les chages nt, à l ntée de, céent n champ dont le flx est égal à nt. D ne manèe généale, on éct : φ femée. d nt Applcaton d théoème de Gass Le théoème de Gass pemet le calcl d champ pls apdement e la méthode decte. Po cela Il fat : - détemne la syméte de la dstbton de chage, - chos ne sface femée, - calcle le flx à taves la sface femée, - apple le théoème de Gass et en déde le champ. V. xpesson locale d théoème de Gass

6 Po ne dstbton volme de chage contene dans n volme V, et ayant ne densté volme ρ le théoème de Gass devent : - Flx de : φ().d dv() dv Geen Ostogadsky, - omme des chages : dv ρ. φ().d nt nt devent d apès le théoème de dv()dv ρ dv On en dédt : dv() ρ VI. ymétes de dstbtons de chages : ègles de syméte yméte plane Une dstbton est syméte pa appot à n plan P, s po dex ponts M et M symétes pa appot à P, la densté de chage véfe : ρ (M) ρ(m' ). Dans ce cas le champ électostate est paallèle a plan P. Antsyméte plane Une dstbton est antsyméte pa appot à n plan P, s po dex ponts M et M symétes pa appot à P, la densté de chage véfe : ρ ( M) ρ(m' ). Dans ce cas le champ électostate est pependclae a plan P. Invaance pa tanslaton la dstbton de chage est nvaante dans tote tanslaton paallèle à Oz alos le champ électostate ne dépend pas de z (l dépend des ates coodonnées). xemples : - Champ céé pa n fl nfn d axe Oz, - Champ céé pa n cylnde nfn d axe Oz Invaance pa otaton la dstbton de chage est nvaante dans tote otaton θ ato de Oz alos le champ ne dépend pas de θ. L axe Oz est n axe de syméte (axe de évolton).tot plan contenant cet axe est n plan de syméte. est poté pa l axe de syméte. yméte cylnde Dans ne syméte cylnde, la dstbton de chages est nvaante dans tote tanslaton paallèle à Oz et dans tote otaton θ ato de Oz.

7 n coodonnées cylndes (ρ,θ,z) le champ électostate est paallèle à e ρ ne dépend e de ρ : ( ρ) eρ yméte sphée La dstbton de chages a syméte sphée est nvaante pa otaton ato de tos les axes passant pa n pont O de la dstbton : O est alos n cente de syméte. n coodonnées sphées (,θ,ϕ), le champ électostate est adal et ne dépend e de : ()e emae : Le cente de syméte O est l ntesecton de tos les plans de syméte : le champ est nl en O. xemples d applcaton d théoème de Gass xemple : Calcl de céé pa ne sphèe chagée, en n pont M. - tde de la syméte : ne sphèe chagée nfomément pésente ne syméte sphée, est adal est ne dépend e de. - Chox de la sface de Gass : On chost la sface d ne sphèe de cente O et de ayon OM. - Calcl d flx : ().d.d d..4π ² - Théoème de Gass : φ s φ().4π² 4 ρ. ρ. π e 4 ρ. π Q e cas : < Q e ² ème cas : > emae : le champ est contn à la tavesée de la sface de la sphèe + chagée en volme : ( ) ( ). ρ O d M xemple : Calcl de céé pa ne coche de chages compse ente dex sphèes concentes. - La dstbton pésente la syméte sphée O d M

8 est adal est ne dépend e de. - face de Gass : On chost la sface de la sphèe de cente O et de ayon OM. - Calcl d flx : ().d.d d..4π ² φ s φ().4π² - Théoème de Gass : e cas : < 4 ème Q ρ( ) cas : > ρ. π( ) Q e e ² ² 4 ρ. π( ème cas : < < ) en et en l y a contnté d champ. emae : on néglge l épasse de la coche de chages, elle devent chagée en sface :, Q po <, po > e ² Dans ce cas pésente ne dscontnté vent d fat e l on néglge l épasse de la coche. ρ ρ( ² ) e xemple : Calcl de céé pa ne sphèe chagée en sface. xemple 4: Calcl de céé pa n cylnde nfn chagé en volme. xemple 5: Calcl de céé pa n plan chagé de dmensons nfnes.

Exemples de champs électrostatiques

Exemples de champs électrostatiques Exemples de champs électostatques A. Exemples smples A.. Chage ponctuelle unque Le champ électque et le potentel absolu en un pont M nduts pa une chage ponctuelle q placée en O sont : q E 4 π u et V q

Plus en détail

PARTIE 1 CHAMPS DE VECTEURS

PARTIE 1 CHAMPS DE VECTEURS PARTIE HAMP DE VETEUR / Invaiances hapite I INVARIANE ET YMÉTRIE La echeche des invaiances d sstème phsiqe pemet de détemine de qelles vaiables les effets podits (potentiels et champs) vont dépene a Invaiance

Plus en détail

Chapitre 3 Théorème de Gauss

Chapitre 3 Théorème de Gauss hpite 3 Théoème de Gss estions : #) be métlliqe vec ne chge ponctelle positive cente E Le chmp électiqe ppliqé s les pois d cbe condcte povoqe n movement de chges s celici. ependnt, le chmp n est ps le

Plus en détail

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm Chapte TUD DS CICUITS N CONTINU Connassances (C) : Lo des nœds, lo des malles elaton tenson - coant o coant tenson, lo d ohm Théoème de Thévenn. Pncpe de speposton Calcl de pssance en contn Savo-fae théoqes

Plus en détail

Cours de. Point et système de points matériels

Cours de. Point et système de points matériels Abdellah BENYOUSSEF Amal BERRADA Pofesseus à la Faculté des Scences Unvesté Mohammed V Rabat Cous de Pont et système de ponts matéels A L USAGE DES ETUDIANTS DU 1 ER CYCLE UNIVERSITAIRE FACULTES DES SCIENCES,

Plus en détail

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions

Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions hapite 5 Les condensateus. Définitions a. ondensateu. Si on elie chacune des bones + et - d une pile (ou aute souce de difféence de potentiel) à un conducteu, on obtient un condensateu. Les deux conducteus

Plus en détail

LES moteurs À courant continu

LES moteurs À courant continu LES motes À coant contn A se en staton : tottnette électqe à oes ( vo lve de cos page 07 ) B appels : 1 odélsaton et symbole : Enege électqe (exctaton) Commande ( /A) églage ( vtesse ) Enege mécanqe O.Enege

Plus en détail

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules hapte.5a Le chap électque généé pa pluseus patcules Le chap électque généé pa pluseus chages fxes Le odule de chap électque d une chage ponctuelle est adal, popotonnel à la chage électque et neseent popotonnel

Plus en détail

Etude comparative des propriétés thermodynamiques des piles à combustible à hydrogène et aux alcools

Etude comparative des propriétés thermodynamiques des piles à combustible à hydrogène et aux alcools Etude compaative des popiétés themodynamiques des piles à combustible à hydogène et aux alcools Mouna Nacef, Zidane Salima & Abed Mohamed Affoune Laboatoie d analyses industielles et génie des matéiaux,

Plus en détail

Cinématique du point Vecteur vitesse Vecteur accélération

Cinématique du point Vecteur vitesse Vecteur accélération Cinématique du point Vecteu vitesse Vecteu accéléation 1. Vecteu vitesse 1.1. Vecteu vitesse moyenne Soit un mobile M se déplaçant su une taectoie (C). Le même déplacement de M ente deux positions peut

Plus en détail

Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene. Faculté de Physique. Pr. DJELOUAH Hakim

Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene. Faculté de Physique. Pr. DJELOUAH Hakim Univesité des Sciences et de la Technologie Houai Boumediene Deuxiième Année des Fiilliièes Sciienttiifiiques des Uniivesiittés ett des Ecolles d Ingéniieus Faculté de Physique ELECTROMAGNETISME Cous &

Plus en détail

Chapitre 3: le Théorème de Gauss. Plan et problèmes classés. 3. Principales applications au calcul du champ électrique par le théorème de Gauss.

Chapitre 3: le Théorème de Gauss. Plan et problèmes classés. 3. Principales applications au calcul du champ électrique par le théorème de Gauss. Chapite : le Théoème de Gauss Plan et poblèmes classés. Définition du flu du champ électique ene. Théoème de Gauss :. Pincipales applications au calcul du champ électique pa le théoème de Gauss.. Cas à

Plus en détail

COURS D ELECTROSTATIQUED

COURS D ELECTROSTATIQUED COUR D LCTROTTIQUD emmanuel.main@univ-st-etienne.f Laboatoie Hubet Cuien i Canot Plan - CHP LCTRIQU POTNTIL LCTRIQU - LCTROTTIQU D CONDUCTUR (en éuilibe) C - NRGI LCTROTTIQU CHP LCTRIQU - POTNTIL LCTRIQU

Plus en détail

3.3 et 3.4 Utilisation du théorème de Gauss Procédure à suivre pour trouver l expression un champ électrique?

3.3 et 3.4 Utilisation du théorème de Gauss Procédure à suivre pour trouver l expression un champ électrique? Pocéue à suive pou touve l expession un champ électique? Φ q nette ε 0 Utile pou calcule es champs électiques ans es situations symétiques. Tois conitions impotantes pou utilise efficacement le théoème

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

Lycée Vaucanson PTSI 1 et 2 TD INDUCTION N 2

Lycée Vaucanson PTSI 1 et 2 TD INDUCTION N 2 Lycée Vaucanson PTSI et 2 TD Physque TD INDUCTION N 2 EXERCICE : Coeffcent d nductance mutuelle ente deux solénoïdes : On consdèe deux bobnes longues, ou solénoïdes, de même axe Oz et de même longueu d,

Plus en détail

I) Le phénomène de dispersion de la lumière blanche

I) Le phénomène de dispersion de la lumière blanche I) Le phénomène de dispesion de la lumièe blanche 1) Natue de la lumièe blanche a) Histoique Cette expéience fut éalisée pou la pemièe fois pa le célèbe physicien anglais Si Isaac Newton en 1 666. Il décomposa

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatque Chapte 1 CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIUE 1.1 Intoducton La chage est une popété de la matèe qu lu fat podue et sub des effets électques et magnétques. On dstngue : - l'électostatque qu est

Plus en détail

α Epaisseur tôle : e = 0,05m (considéré négligeable devant R) Masse volumique porte : ρ = 7800 km/m 3 R α = π/3

α Epaisseur tôle : e = 0,05m (considéré négligeable devant R) Masse volumique porte : ρ = 7800 km/m 3 R α = π/3 Cous 7 - éoéte des Masses ycée Bellevue Toulouse - CE M éoéte des Masses ( a asse éléentae d( est défne en foncton de la natue de la odélsaton du systèe atéel étudé : Modélsaton voluque (cas généal : d(

Plus en détail

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique ELECTROTATIQUE - 2 1. Rappels 2. Outils mathématiques 2.1. ystèmes classiques de coordonnées 2.2. Volume élémentaire dans chaque système de coordonnées 2.3. Intégrales des fonctions de points 2.4. Circulation

Plus en détail

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes.

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes. Méthodes de atégosaton : éseau aesens naïfs le Aad E-Moton goup Unesté Joseph Foue http://emoton.nalpes.f/aad le.aad@mag.f lan du ous Intéêts éseau aesens naïfs Appentssage de éseau aesens naïfs ésentaton

Plus en détail

Étude du dipôle électrostatique

Étude du dipôle électrostatique Lycée Clemenceau PCSI (O.Ganie) Étude du dipôle électostatique Olivie GRANIER I Définition et appoximation dipolaie On appelle «dipôle électostatique» un ensemble igide de deux chages ponctuelles + q et

Plus en détail

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs Notion de ecters coordonnées de ecters I. Notion de ecters a) Vecters et translations Définition : A et B désignent dex points d plan. La translation qi transforme A en B associe à tot point C d plan l'niqe

Plus en détail

Cinématique du point. Les vecteurs position, vitesse et accélération

Cinématique du point. Les vecteurs position, vitesse et accélération Cinématique du point Leçon n 2 PHR 004 Les vecteus position, vitesse et accéléation 1 - Généalités su le mouvement d'un point La cinématique du point est l'analyse du mouvement en ignoant ses causes. Le

Plus en détail

Formation de voies : détermination du vecteur de pointage

Formation de voies : détermination du vecteur de pointage Foaton de voe J.-C. Pascal (009) Foaton de voes : détenaton d vecte de pontage Les étodes de foaton de voes sont des tecnes peettent d obten la contbton des soces se tovent dans n doane sélectonné de l

Plus en détail

Année universitaire 2012/2013

Année universitaire 2012/2013 Année univesitaie 1/13 Examen Electomagnétisme PEIP Aix-Maseille Univesité 15 janvie 13 5 poblèmes - ecto veso / Duée e l épeuve heues alculettes stanas autoisées / Fomulaie Page A4 autoisée 1. (4pts Quate

Plus en détail

est le vecteur qui a la même direction, la même longueur que AB un sens opposé. C est donc le vecteur BA. On note : -AB ABCD est un parallélogramme.

est le vecteur qui a la même direction, la même longueur que AB un sens opposé. C est donc le vecteur BA. On note : -AB ABCD est un parallélogramme. Chapitre VII : Les ecters Repérage dans le plan I Vecters a) égalité de ecters Définition : On dit qe dex ecters sont égax lorsq ils ont même direction, même sens et même longer On note = = CD = EF Vecters

Plus en détail

FACULTÉ DES SCIENCES LMD : 1 IÈRE ANNÉE DE L INGÉNIEUR. e II. Chapitre. I. Rappel sur le. Champ

FACULTÉ DES SCIENCES LMD : 1 IÈRE ANNÉE DE L INGÉNIEUR. e II. Chapitre. I. Rappel sur le. Champ ACULTÉ D CINC D L INGÉNIUR CTION TRON COUN LD LD : IÈR ANNÉ Cous Phsque : lectcté et gnétsme Chte e II Chm et Potentel lectque I Rel su le chm et otentel gvttonnel Chm Il est ben étbl qu'une msse m, stuée

Plus en détail

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE Chapite : Magnétostatique CAPTRE MAGNETOTATQUE Une chage électique immobile cée un champ électique seulement; Une chage en mouvement (un couant) cée un champ électique et un champ magnétique. Définition

Plus en détail

PARTIE 0 CHAMPS DE VECTEURS INVARIANCES ET SYMÉTRIES

PARTIE 0 CHAMPS DE VECTEURS INVARIANCES ET SYMÉTRIES 3 PARTI 0 CHAMP D CTUR INARIANC T YMÉTRI 4 / Invaiances La echeche des invaiances d système physiqe pemet de détemine de qelles vaiables les effets pdits (ptentiels et champs) vnt dépende a Invaiance pa

Plus en détail

Cours : Vecteurs repérage dans le plan

Cours : Vecteurs repérage dans le plan Cors : Vecters repérage dans le plan I. Repères et coordonnées a) repérage sr ne droite Choisir n repère sr ne droite, c est se donner dex points distincts O et I de, pris dans cet ordre. O est l origine

Plus en détail

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Poblème 1 Condensateu en égime vaiable (extait de l'examen S3SMPE 2002-2003) On considèe un condensateu plan à amatues ciculaies, de ayon a, distantes de d, alimenté

Plus en détail

Formulaire. Résistance équivalente Pour des résistances en série : Req= R1+R2+R3 Pour des résistances en parallèle : 1.

Formulaire. Résistance équivalente Pour des résistances en série : Req= R1+R2+R3 Pour des résistances en parallèle : 1. Formlare ermnale Formlare ésstance éqvalente Por des résstances en sére : eq ++3 Por des résstances en parallèle : eq + + 3 Pont dvser Dvser de corant + + héorème de hevenn On pet remplacer tot résea à

Plus en détail

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique Cous d électomagnétisme EM15-Champ magnétique Table des matièes 1 Intoduction 2 2 Action d un champ électomagnétique su une paticule chagée 2 2.1 Foce de Loentz.................................. 2 2.2

Plus en détail

NOMBRES DECIMAUX. APPLICATIONS. N tel que 10 n x Z. R N. Par définition de la partie entière, notée E, nous avons : E ( x) x E ( x)

NOMBRES DECIMAUX. APPLICATIONS. N tel que 10 n x Z. R N. Par définition de la partie entière, notée E, nous avons : E ( x) x E ( x) NOMBRES DECIMAUX APPLICATIONS () I L eseble D Défto : U obe décl est obe éel tel q l este N et Z tels qe obes déc est oté D Reqe : U éel D s et seleet s N tel qe Z Z D Q Poposto : (),, ( D ) est sos-e

Plus en détail

TRANSFORMATEUR MONOPHASE

TRANSFORMATEUR MONOPHASE - ROLE ET NTERET. Rôle TRANSFORMATER MONOHASE n transformater est ne machne électrqe statqe permettant n changement de tenson alternatve avec n excellent rendement. l pet être tlsé en abasser de tenson

Plus en détail

III Enonce du principe fondamental de la statique (ou P.F.S)

III Enonce du principe fondamental de la statique (ou P.F.S) Rèf : st Pincipe fondamental de la statique STI G.E. I Hypothèse de la statique En statique, les solides sont supposés géométiquement pafaits, indéfomables, homogènes et isotopes. Géométie : les aspéités,

Plus en détail

Analyse du chauffage périodique dans un cylindre poreux vertical

Analyse du chauffage périodique dans un cylindre poreux vertical Analyse du chauffage péiodique dans un cylinde poeux vetical Djamel Eddine Ameziani, Khedidja Bouhadef, Rachid Bennace To cite this vesion: Djamel Eddine Ameziani, Khedidja Bouhadef, Rachid Bennace. Analyse

Plus en détail

THEORIE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE

THEORIE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE Chapite : lectostatiue Cous de A.Tilmatine THOI DU CHAMP LCTOMAGNTIQU Cous édigé pa : D. TILMATIN AMA Faculté des sciences de l Ingénieu, univesité de sidi-bel-abbès. INTODUCTION Il existe tois égimes

Plus en détail

SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE. Yézouma Coulibaly 1 Oumarou Sié 2 Joseph Bathiébo 2

SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE. Yézouma Coulibaly 1 Oumarou Sié 2 Joseph Bathiébo 2 SYSTEME DE CONTROLE DYNAMIQUE D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION ECONOMIQUE Eic S. Taoé 1 eic.seydou.taoe@2ie-edu.og Yézouma Coulibaly 1 Oumaou Sié 2 Joseph Bathiébo 2 1 Institut intenational d Ingénieie

Plus en détail

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant 4 Champ magnétque 1 Notons prélmnares 1.1 Courant électrque et densté de courant Un courant électrque est défn par un déplacement de charges électrques élémentares (ex : les électrons de conducton dans

Plus en détail

Equipement Electrique

Equipement Electrique Equipement Electique TEEM 1 èe Année Equipement Electique, TEEM 1 ee année, uno FRAÇO 1 ntoduction 2 Le pogamme * Champ magnétique, flux, induction électomagnétique, chages électiques et foces * La machine

Plus en détail

Dynamique du point matériel

Dynamique du point matériel Chaptre III Dynaqe d pont atérel I Généraltés La cnéatqe a por objet l étde des oveents des corps en foncton d teps, sans tenr copte des cases q les provoqent La dynaqe est la scence q étde (o déterne)

Plus en détail

CALCUL VECTORIEL et GEOMETRIE DANS L ESPACE

CALCUL VECTORIEL et GEOMETRIE DANS L ESPACE CALCUL VECTORIEL et GEOMETRIE DANS L ESPACE I) Rappels : - Droites orthogonales : Droites sécantes et orthogonales = perpendiclaires Dex droites sont parallèles, si ne droite à l ne est à l atre Attention

Plus en détail

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits Themodynamque - Chapte opétés themoélastques des gaz pafats opétés themoélastques des gaz pafats LES CONNAISSANCES - Gaz pafat à l échelle macoscopque Défnton : Le gaz pafat assocé à un gaz éel est le

Plus en détail

Radiance & ondelettes sphériques

Radiance & ondelettes sphériques UNIVERSITE PAUL SABATIER & INPT Année 998-99 Fomaton Doctoale en Infomatque Laboatoe IRIT DEA & Doctoats Infomatque de l Image et du Langage (IL) Radance & ondelettes sphéques pa Thomas Mulle Decteu de

Plus en détail

Vecteurs dans le plan

Vecteurs dans le plan Vecters dans le plan 1. Définition d n vecter : (classe de seconde) Soient A et B dex points d plan. La translation transformant A en B est la transformation qi transforme tot point M en n point M tel

Plus en détail

Mécanique du solide. (R ) est en rotation autour d un axe fixe de (R) : (O et O sont confondus) Composition des vitesses : r

Mécanique du solide. (R ) est en rotation autour d un axe fixe de (R) : (O et O sont confondus) Composition des vitesses : r Mécanique du solide Mécanique du solide I) Cinétique des systèmes matéiels : Rappel ; composition des vitesses et des accéléations : Soit (R) un pemie éféentiel (appelé «absolu», (y)) et (R ) un éféentiel

Plus en détail

Montages à plusieurs transistors

Montages à plusieurs transistors etor a men! ontages à plsiers transistors mplificaters à plsiers étages Dans de nombrex amplificaters, on cerce à obtenir n grand gain, ne impédance d entrée élevée (afin de ne pas pertrber la sorce d

Plus en détail

PUISSANCE ET ENERGIE ELECTRIQUE

PUISSANCE ET ENERGIE ELECTRIQUE Chapite 5 : SSNCE ET ENEGE ELECTQE ntoduction : lampes à incandescence : losque l on fait fonctionne diveses lampes à incandescence nomalement, c est-à-die sous leu tension nominale, on s apeçoit que cetaines

Plus en détail

SYSTÈMES TEMPS RÉEL EMBARQUÉS. Ordonnancement optimal de tâches pour la consommation énergétique du processeur

SYSTÈMES TEMPS RÉEL EMBARQUÉS. Ordonnancement optimal de tâches pour la consommation énergétique du processeur Unvesté Pas XII Val de Mane Faculté des Scences et Technologes Année : 004 THÈSE pou obten le gade de Docteu de l Unvesté Pas XII Val de Mane Dscplne : Infomatque SYSTÈMES TEMPS RÉEL EMBARQUÉS Odonnancement

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. Le théorème d Ampère.

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. Le théorème d Ampère. Lcée lemenceau S 1 - hsique Lcée lemenceau S 1 O.Ganie Le champ magnétique Le théoème d Ampèe Olivie GRANER Lcée lemenceau S 1 - hsique Énoncé du théoème d Ampèe Le théoème d Ampèe est «l équivalent» du

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique 1 hapite - Lois fondamentales de la magnétostatique Aucune des lois fondamentales citées ici ne sea démontée. Elles constituent des faits d expéience taduits dans un fomalisme mathématique, apué au fil

Plus en détail

Introduction La cinématique étudie le mouvement des solides, indépendamment des causes qui le produisent.

Introduction La cinématique étudie le mouvement des solides, indépendamment des causes qui le produisent. Introducton La cnématque étude le mouvement des soldes, ndépendamment des causes qu le produsent I Poston d un pont d un solde Solde de référence La noton de mouvement est relatve On étude toujours le

Plus en détail

3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas unidimensionnels et stationnaires)

3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas unidimensionnels et stationnaires) Phénomèns d tansft 3. Alcatons d l équaton d Fou 3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas undmnsonnls t statonnas) Avc l équaton. nous somms caabls d calcul la dstbuton d la tméatu n foncton d l ndot

Plus en détail

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY LO 4 : SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY MTHO OTO. toductio Le théoème de oto va ous pemette de éduie u cicuit complexe e gééateu de couat éel. e gééateu possède ue souce

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECTCTE Analyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre Los générales de l électrcté en régme contn Los de Krchhoff Baselecpro Edton /03/04 Table des matères POUQUO ET COMMENT? DEFNTONS, OCABULAE

Plus en détail

Les principales caractéristiques de la lumière

Les principales caractéristiques de la lumière Les pncpales caactéstques de la lumèe Il exste deux sotes de cops lumneux : 1. les cops qu émettent de la lumèe : le solel (énege nucléae) ; les soldes ncandescents : une flamme (énege chmque) ; le flament

Plus en détail

TD2 : Miroirs, dioptres et lentilles minces sphériques dans l'approximation de Gauss

TD2 : Miroirs, dioptres et lentilles minces sphériques dans l'approximation de Gauss TD2 : Miois, dioptes et lentilles minces sphéiques dans l'appoximation de Gauss Le but d'un instument d'optique est de fome des images à pati d'objets... 1 Quelques dénitions Dans la suite on désignea

Plus en détail

Ch.7 : Etude des variations d une fonction

Ch.7 : Etude des variations d une fonction e S - programme 20 - mathématiqes ch.7 - cors Page sr 6 Ch.7 : Etde des variations d ne fonction SENS DE VARIATION ET OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS THÉORÈME Somme de fonctions Soit n réel k et dex fonctions

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

). La force de Coulomb qui s exerce sur la charge q placée en M s écrit f (M) = qe(m) OM

). La force de Coulomb qui s exerce sur la charge q placée en M s écrit f (M) = qe(m) OM Électrostatque Lo de Coulomb dans le vde charges ponctuelles q et q placées dans le vde en des ponts M et M fxes et dstants de r exercent l une sur l autre des forces opposées telles que la force exercée

Plus en détail

CIRCUIT RLC SÉRIE EN RÉGIME SINUSOÏDAL FORCÉ

CIRCUIT RLC SÉRIE EN RÉGIME SINUSOÏDAL FORCÉ CICUIT LC SÉI N ÉIM SINUSOÏDAL FOCÉ I ÉTUD D LA TNSION AUX BONS D LA ÉSISTANC I Calcl de la fonction de transfert On étdie la tension ax bornes de la résistance d n circit LC série Un BF délivre ne tension

Plus en détail

Logique propositionnelle

Logique propositionnelle 1 Sommare Lycée Lous-le-Grand Année 2003 2004 formules de la logque propostonnelle ; sémantque : l évaluaton des formules ; tautologes, formules satsfables, contradctons ; tables de vérté ; fonctons booléennes

Plus en détail

Masse de Jupiter. 2) On a répertorié dans un tableau les périodes T et les rayons r de trois satellites de Jupiter :

Masse de Jupiter. 2) On a répertorié dans un tableau les périodes T et les rayons r de trois satellites de Jupiter : Masse de upite Execice : Cet execice a pou but de détemine la masse de upite en étudiant le mouement de cetains de ses satellites que son Euope, Ganymède et Callisto. On donne G = 6,67 10-11 N.m.kg -.

Plus en détail

Chapitre 13 : redressement commandé

Chapitre 13 : redressement commandé Cors 13 Chaptre 13 : redressement commandé le Thyrstor 1. défnton 2. retard à l amorçage redresser à 4 thyrstors 1. sr charge R a) montage b) obseraton c) fonctonnement 2. sr charge RLE a) montage b) obseraton

Plus en détail

LES VECTEURS : RAPPELS

LES VECTEURS : RAPPELS hapitre 14 LES VETEURS : RPPELS 14.1 Définition et notation Etant donné dex points distincts et, considérons la translation t. chaqe point d plan, cette translation fait correspondre ne image. insi, ax

Plus en détail

Analyse quantitative en chromatographie. E. Beauvineau, ENCPB 1

Analyse quantitative en chromatographie. E. Beauvineau, ENCPB 1 nalyse quanttatve en chromatographe Chromatographe et analyse Rôle analytque qualtatf Rôle analytque quanttatf CCM : pureté, dentfcaton, suv réacton Colonne : séparaton, dosage CPG/HPLC : analyse qualtatve

Plus en détail

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique Ch 4 Séres statstques à une dmenson Défntons et représentaton graphque Termnologe Ensemble étudé = populaton Eléments de cet ensemble = ndvdus ou untés Attrbut consdéré = caractère qu peut être qualtatf

Plus en détail

Exemples d antennes (9)

Exemples d antennes (9) Exemples d antennes (9) II. Le pincipe des images : Pemet de considée le cas de souces placées au dessus d un sol qui peut ête assimilé à un conducteu pafait (en BF : σ >> ωε ). a) Cas d une antenne filaie

Plus en détail

Cours 12 : Corrélation et régression

Cours 12 : Corrélation et régression Technques d analyses en psychologe Cous 1 : Coélaton et égesson Table des matèes Secton 1. À Washngton, ce sont les cgognes qu appotent les bébés... Secton. Statstque de coélaton... Secton 3. Coélaton

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 23/05/2005 nméro d'enregstrement de

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths (CPGE) Arcs paramétrés

Synthèse de cours PanaMaths (CPGE) Arcs paramétrés Synthèse de cors PanaMaths (CPG Arcs aramétrés Préamble Certains aters réfèrent à «arc aramétré» la dénomination de «corbe aramétrée» ans ce docment, nos tiliserons la remière dénomination éfinitions Arc

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

Sujets d examen Cours «Physique des Plasmas I», Printemps 2014

Sujets d examen Cours «Physique des Plasmas I», Printemps 2014 ujets d examen ous «Physique des Plasmas I», Pintemps 2014 L examen oal pote su un des 22 sujets. Il due 30min avec 30min de pépaation. ous avez le doit de etie un deuxième sujet si le 1 e ne vous convient

Plus en détail

Sciences Industrielles Dérivation vectorielle Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot. Le vecteur OP >

Sciences Industrielles Dérivation vectorielle Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot. Le vecteur OP > Sceces Istelles Dévato vectoelle Paacola obet Lycée Jacqes Amyot I - DEIATIN ECTIELLE A Dévée ' vecte moble a aot à eèe: Sot vecte qelcoqe éft as la base B z y x Le vecte P > est eésetat vecte Le ot P

Plus en détail

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Première S.

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Première S. Méthodes en Scences-Physques. Programme de Premère S. Comment réalser et utlser les tableaux d avancement en Premère S Équaton de la réacton 3Ag + aq + AsO 3 4 aq Ag 3 AsO 4 s quanttés de matère en mol

Plus en détail

APPLICATION AUX POUTRES

APPLICATION AUX POUTRES APPLICATION AU POUTRE 1 Cinématique 1.1 Géométrie Une poutre est un solide engendré par une aire plane qui est déplacée dans l espace de manière que durant son mouvement, le centre de gravité G de la section

Plus en détail

Champ magnétique créé par des courants. 1 Loi de Biot et Savart

Champ magnétique créé par des courants. 1 Loi de Biot et Savart 5 Champ magnétique créé par des courants Örsted a montré la génération d un champ magnétique par un courant, Jean-Baptiste Biot et Félix Savart ont, vers 1820, établi empiriquement la loi qui gouverne

Plus en détail

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique Intodction à la nome OAIS et à la péevation d nméiqe Intodction à la péevation d nméiqe : exemple concet Voici n docment nméiqe qe j'ai céé en 1998. Ça mache! Mai j'ai ped tote ma mie en fome J'ai tové

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 11/03/2014 Table des matères 1 POUQUOI T

Plus en détail

Modélisation numérique du chauffage par induction : approche éléments finis et calcul parallèle

Modélisation numérique du chauffage par induction : approche éléments finis et calcul parallèle Modélsaton numéque du chauffage pa nducton : appoche éléments fns et calcul paallèle Valée Labbé To cte ths veson: Valée Labbé. Modélsaton numéque du chauffage pa nducton : appoche éléments fns et calcul

Plus en détail

CONSTANTES DIELECTRIQUES

CONSTANTES DIELECTRIQUES 9 E7 CONTANTE DIELECTRIQUE I. INTRODUCTION Dans cette expéience, nous étuieons es conensateus et nous éiveons les popiétés e iélectiques tels que l'ai et le plexiglas. II. THEORIE A) Conensateus et iélectiques

Plus en détail

ETUDE DU VIRAGE : LA BILLE!

ETUDE DU VIRAGE : LA BILLE! ETUDE DU VIAGE : LA BILLE! La blle donne la même ndcaton que celle d'un pendule accroché c par commodté à l'extrémté du vecteur "". Cet nstrument a pour but de rensegner le plote sur la symétre du vol

Plus en détail

A. Étude d une installation électrique domestique

A. Étude d une installation électrique domestique Banque «go Véto» - 3 PHYSIUE Duée : 3 h 3 L usage d une calculatice est autoisé pou cette épeuve Il sea tenu le plus gand compte dans la notation de la qualité de la édaction Si, au cous de l épeuve, un

Plus en détail

CLASSES PREPARATOIRES AUX GRANDES ECOLES TRONC COMMUN DES UNIVERSITES (TCT)

CLASSES PREPARATOIRES AUX GRANDES ECOLES TRONC COMMUN DES UNIVERSITES (TCT) E ETE UX NDE EE FF TN UN DE UNETE TT ENE TEHNQUE T seestre D ENQUE TNNEE ors & eercces résols ppels sr les ecters es Torsers ttqe es oles éoétre es sses nétqe ont et ole nétqe et Dnqe es oles. KD U NETE

Plus en détail

de l induction magnétique.

de l induction magnétique. Teminale STI Ce chapite pemet de compende un aspect du fonctionnement des machines tounantes et des tansfomateus. 1 Définitions Cops feomagnétiques : cops cistallins pouvant ête aimantés (Fe, Gd, Fe 3

Plus en détail

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement

Modélisation des actions mécaniques Statique des solides indéformables Puissance et rendement Modélisation des actions mécaniques, statique des solides indéfomables, puissance et endement Les actions mécaniques. Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : 4modifie le mouvement

Plus en détail

- Cours de mécanique - STATIQUE

- Cours de mécanique - STATIQUE - Cous de mécanque - STTIQUE SOMMIRE. GENERLITES 5.. RPPELS DE NOTIONS DE PHYSIQUE...5.. REPERE, CONVENTIONS...6... REPÈRE DE L STTIQUE 6.3. SOLIDE RÉEL...7.4. SOLIDE DÉORMLE SELON UNE LOI CONNUE : (HYPOTHÈSE

Plus en détail

CIRCULATION DU CHAMP ÉLECTROSTATIQUE POTENTIEL ÉLECTROSTATIQUE

CIRCULATION DU CHAMP ÉLECTROSTATIQUE POTENTIEL ÉLECTROSTATIQUE CIRCULATION DU CHAP ÉLECTROSTATIQUE POTENTIEL ÉLECTROSTATIQUE I CIRCULATION, POTENTIEL I1Ciculation du cham céé a une chage onctuelle Soit un chemin oienté Γ allant de A à B La ciculation élémentaie est

Plus en détail

ATTENTION! Précautions d emploi : pas individuellement. Toujours remplacer toutes les piles en même temps et non. équivalent.

ATTENTION! Précautions d emploi : pas individuellement. Toujours remplacer toutes les piles en même temps et non. équivalent. ATTENTION! Pécaution d emploi : Pou enfant de plu de 3 an uniquement. A utilie ou la uveillance d un adulte. Rique d aphyxie pa ingetion de petite pièce. Élément pointu fonctionnel. Ne jetez jamai le compoant

Plus en détail

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte.

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte. I Introdcton : T.P. Le redressement commandé : le pont mxte. Précédemment, nos avons v qe nos povons réalser la converson d'ne tenson alternatve snsoïdale t =U 2sn t en ne tenson contne grâce à l'tlsaton

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

Chapitre 17 L énergie potentielle élastique. Exercices page 4 et suivantes

Chapitre 17 L énergie potentielle élastique. Exercices page 4 et suivantes Nom : Goupe : Date : Chapite 17 Execices page 4 et suivantes 1. Su un essot, dont la constante de appel est évaluée à 5 N/cm, on exece une foce telle que le essot est compimé. Sa longueu initiale était

Plus en détail

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite SIMNUM : Smulaton de systèmes auto-gravtants en orbte sujet proposé par Ncolas Kelbasewcz : ncolas.kelbasewcz@ensta-parstech.fr 14 janver 2014 1 Établssement du modèle 1.1 Approxmaton de champ lontan La

Plus en détail

Chapitre 2 : Cinématique du point matériel

Chapitre 2 : Cinématique du point matériel Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 2 : Cinématique SMPC1 Chapitre 2 : Cinématique du point matériel I - Définitions Générales I.1)- Cinématique La cinématique est l étude du mouvement en fonction

Plus en détail

LEÇON N 17 : Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications.

LEÇON N 17 : Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications. LEÇON N 17 : Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications. Pré-requis : Fonctions trigonométriques et applications, notions sur les lignes

Plus en détail

1 Outils mathématiques pour la Physique

1 Outils mathématiques pour la Physique Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier TUE 302 : Outil Physique et Géophysique 1 Outils mathématiques pour la Physique k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr

Plus en détail