Mise en place de la Redevance Incitative : Le choix du Grand Besançon

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise en place de la Redevance Incitative : Le choix du Grand Besançon"

Transcription

1 Mise en place de la Redevance Incitative : Le choix du Grand Besançon Agglomération du Grand Besançon Jean-Pierre TAILLARD Vice Président délégué de la CAGB

2 Les compétences principales de l agglomération Développement économique Transports et déplacements Habitat et politique de la ville Grands équipements culturels et sportifs Gestion des déchets ménagers.

3 Le contexte local Une C.A. de 59 communes La ville «centre» Population: habitants Compétence déchets: 2006 Lancement projet R.I.: 2008 Un parc de 21 B.O.M. (17 en régie) 50% d habitat collectif Une R.E.O.M. dès 2006

4 Enjeux spécifiques du Grand Besançon Deux fours d incinération: un four en «fin de carrière» : 1/3 de la production Un four récent apte à traiter les 2/3 de la production Les choix engagés: Pas de reconstruction du four le plus ancien Pas de construction d unité de séparation des fermentescibles Pas de mise en place de collecte des fermentescibles Un objectif de réduction de 30% des déchets incinérés

5 Une cohérence avec les enjeux du «Grenelle» Prévention Amélioration du recyclage Compostage et valorisation organique Optimisation: déchetteries et process de tri Caractère incitatif de la redevance

6 Potentiel d évolution par l incitation Réduction de la production des O.M.Résiduelles Habitat pavillonnaire Extraction des fermentescibles Amélioration du tri Objectif 2014: -35% Habitat collectif Amélioration du tri Taux du tri du verre Apports déchetteries Objectif 2014: -20%

7 Facteurs de réussite du projet Redevance Incitative Responsabilisation du citoyen Sensibilisation individuelle Relation effort/ redevance Traçabilité et réactivité Service de qualité Organisation fiable Identification bac / contrat Données de collecte fiables Service offert de qualité Communication évolutive Surcoût accepté Portage politique fort

8 Choix pertinents des paramètres d incitation de la Redevance Incitative / Responsabilisation Part fixe Abonnement - Volume «bac gris» - Niveau de service - 50% des recettes Coûts de Collecte, Tri,Gestion, Déchetteries, bacs,.. Part variable Consommation - Pesée «bac gris» - 40% des recettes Levée «bac gris» 10% des recettes

9 Le calendrier du projet Etudes internes et A.M.O Choix des critères d incitation 2009 Début adaptation bacs/tag RFID 2010 Communication / principes Intégration des équipements 2011 Formation, communication, tarifications Mise en application intégrale 2012 Accompagnement / habitat collectif

10 Les composantes fonctionnelles nouvelles Sur les BOM GPRS Identification des bacs: puce RFID Lecture identité bac: 2 bacs simultanés Levage à trémie haute Pesée bac: avant / après Saisie info ripeur Localisation GPS point de levée Affichage cabine et stockage données Transmission GPRS flux Guidage tournées Contrôle et certification Console guidage Console chauffeur Capteur: Pesée Capteur Identité bac Console ripeur Sur site Validation des données collectées gestion des contrats Génération des factures Diffusion des données/web Planification des tournées Traitement des incidents

11 Les composantes fonctionnelles nouvelles Sur les BOM Console guidage Console chauffeur Capteur: Pesée Capteur Identité bac GPRS Console ripeur Identification des bacs: puce RFID Lecture identité bac: 2 bacs simultanés Levage à trémie haute Pesée bac: avant / après Clavier saisie info ripeur Localisation GPS point de levée Affichage cabine et stockage données Transmission GPRS flux Guidage tournées Contrôle et certification en partenariat avec Plastic Omnium

12 Financement du projet R.I Investissement: Dépenses RA BOM 900 k Dépenses Spécif k Aide ADEME k Soit 4 par habitant: 2010 et 2011 Fonctionnement Dépense annuelle: 250 k Soit 1.4 par habitant: 2012 et..

13 Une réalisation «pilote» Un montant de redevance «compétitif» Valeur moyenne: 75 HT par habitant en 2012 Une référence nationale EPCIs de population supérieure h (références 2008) CAGB

14 Des résultats acquis Usagers: Appropriation des objectifs et du système proposé Réduction des tonnages OMR (2008 à 2013) : - 27% Un objectif de réduction quasiment atteint Infrastructures mises en place Appropriation des personnels Stabilité de fonctionnement Partenariat ADEME Partenaires et fournisseurs efficients Un bilan écologique et économique conforme

15 1ers résultats chiffrés Evolution du volume total des bacs gris placés en m ,4 % hbts mouvements de bacs en 2012! sept- 12 nov- 12 janv- 13 mars- 13 mai- 13 BP juillet

16 1ers résultats chiffrés Tonnage annuel UIOM ,2 % Estimation

17 1ers résultats chiffrés RI moyenne des ménages par habitant et par an RI 1 RI ,9 79,8 78,5 77,8 74,2 73,5 Sept à déc 2012 Janv à avril Centre ville Besançon hors centre Périphérie Moyenne 17

18 1ers résultats chiffrés Poids moyen des ménages par secteur par an RI 1 Sept à déc RI 2 Janv à avril Centre ville Besançon hors centre Périphérie Moyenne 18

19 Questions..

Gestion des déchets Projet de mandat du Grand Besançon. Présentation à l ADGCF Vitre, le 17 décembre 2010

Gestion des déchets Projet de mandat du Grand Besançon. Présentation à l ADGCF Vitre, le 17 décembre 2010 Gestion des déchets Projet de mandat du Grand Besançon Présentation à l ADGCF Vitre, le 17 décembre 2010 Points abordés Présentation du contexte local Retour sur la REOM de Besançon en 1999 Enseignements

Plus en détail

Monitoring and Control of Household Waste Collection Services and Use of Intelligent Technologies for Credibility and Transparency

Monitoring and Control of Household Waste Collection Services and Use of Intelligent Technologies for Credibility and Transparency Suivi et contrôle des prestations de collecte des déchets et utilisation des technologies intelligentes pour la crédibilité et la transparence des opérations Monitoring and Control of Household Waste Collection

Plus en détail

Deux collectivités à l heure de la redevance incitative

Deux collectivités à l heure de la redevance incitative Deux collectivités à l heure de la redevance incitative Zero Waste France a organisé à la fin du mois dernier un voyage d étude en Alsace et Franche- Comté. Ce fut l occasion de visiter des collectivités

Plus en détail

Dossier de presse - 13 juin 2013

Dossier de presse - 13 juin 2013 Dossier de presse - 13 juin 2013 Rappel du contexte Étude d optimisation financée par Adelphe (diagnostic technico financier du service, diagnostic communication, enquête satisfaction habitants et élus)

Plus en détail

Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative

Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative LA REDEVANCE INCITATIVE POURQUOI? POURQUOI LA REDEVANCE INCITATIVE? 1 Pour respecter la règlementation

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

SOLUTION POUR LA GESTION ET L OPTIMISATION DE LA COLLECTE DES DECHETS

SOLUTION POUR LA GESTION ET L OPTIMISATION DE LA COLLECTE DES DECHETS SOLUTION POUR LA GESTION ET L OPTIMISATION DE LA COLLECTE DES DECHETS Pourquoi l optimisation des collectes? Depuis que le service rendu par les collectivités pour la collecte des déchets existe, la question

Plus en détail

Déchets infos Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets N 9 23 octobre 2012

Déchets infos Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets N 9 23 octobre 2012 Dossier Papiers de bureau : à la recherche du gisement diffus Page 7 Déchets infos Actualités, enquêtes et reportages sur la gestion des déchets N 9 23 octobre 2012 www.dechets-infos.com Twitter : @Dechets_Infos

Plus en détail

Etude comparative sur les modes de financement du service collecte et traitement des déchets.

Etude comparative sur les modes de financement du service collecte et traitement des déchets. Etude comparative sur les modes de financement du service collecte et traitement des déchets. Rapport d étude http://www.abbd-environnement.fr Septembre 2011 1 Réalisation d une étude comparative sur les

Plus en détail

économique et social.

économique et social. RAPPORT ANNUEL 2012 Le tri sélectif des ordures ménagères est une question importante pour notre environnement, mais aussi sur le plan LE MOT DU PRÉSIDENT économique et social. Les ordures ménagères sont

Plus en détail

BROCHURE DESTINÉE A ACCOMPAGNER LA MISE EN OEUVRE DE LA PART INCITATIVE DE LA TAXE D ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERES

BROCHURE DESTINÉE A ACCOMPAGNER LA MISE EN OEUVRE DE LA PART INCITATIVE DE LA TAXE D ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERES BROCHURE DESTINÉE A ACCOMPAGNER LA MISE EN OEUVRE DE LA PART INCITATIVE DE LA TAXE D ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERES SOMMAIRE I- AVANT-PROPOS I.1- LES TROIS MODES DE FINANCEMENT DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION

Plus en détail

La mise en place de la redevance incitative

La mise en place de la redevance incitative SICTOM DE LA ZONE SOUS VOSGIENNE novembre 2010-n 4 La mise en place de la redevance incitative Dans ce numéro : La redevance incitative: qu est-ce que c est? La redevance incitative Astuces pour réduire

Plus en détail

Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération

Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération Éco-déjeuner-causerie Réseau d échanges du PSDD 17 octobre 2007 1 Contexte Action 1.14 du premier Plan stratégique

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Modèle économique et bonnes pratiques des PME technologiques dans le domaine de la collecte des déchets. Paris, le 13/12/2011

Modèle économique et bonnes pratiques des PME technologiques dans le domaine de la collecte des déchets. Paris, le 13/12/2011 Modèle économique et bonnes pratiques des PME technologiques dans le domaine de la collecte des déchets Paris, le 13/12/2011 Plan Contexte et objectifs Contexte réglementaire et grands défis de la collecte

Plus en détail

Certification Environnementale «ISO 14001» Retour d expérience sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien.

Certification Environnementale «ISO 14001» Retour d expérience sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien. Certification Environnementale «ISO 14001» sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien. Sommaire I - La Norme ISO 14001 : grands principes II - Présentation de la société III - Les résultats

Plus en détail

Une facturation incitative doit «aider» à obtenir des résultats probants.

Une facturation incitative doit «aider» à obtenir des résultats probants. MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE LES QUESTIONS QUI SE POSENT NOUS SOMMES EN PHASE TEST DURANT UN AN! Il ne sert à rien de tricher, de jeter vos déchets chez le voisin, dans la nature, dans les

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à projets «Territoires zéro gaspillage zéro déchet»

Cahier des charges de l appel à projets «Territoires zéro gaspillage zéro déchet» Cahier des charges de l appel à projets «Territoires zéro gaspillage zéro déchet» Présentation Le présent cahier des charges précise ce qui est attendu des territoires qui souhaitent être candidats à l

Plus en détail

PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PREMIERS SAPINS

PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PREMIERS SAPINS guide de la REDEVANCE INCITATIVE à la réduction, au tri et à une meilleure gestion des déchets PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

Plus en détail

Guide sur le service DÉCHETS MÉNAGERS. Déchets triés Coûts maîtrisés

Guide sur le service DÉCHETS MÉNAGERS. Déchets triés Coûts maîtrisés Guide sur le service DÉCHETS MÉNAGERS Déchets triés Coûts maîtrisés La redevance incitative, qu est-ce que c est? C est un système de facturation qui prend en compte la collecte et le traitement de tous

Plus en détail

La redevance Incitative.

La redevance Incitative. La redevance Incitative. La Communauté de Communes «Le Tonnerrois en Bourgogne» (CCTB) met en place sur les 52 communes du territoire un nouveau système de facturation pour les Déchets Ménagers : LA REDEVANCE

Plus en détail

MINISTERE DE L ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE. Causes et effets du passage de la TEOM à la REOM

MINISTERE DE L ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE. Causes et effets du passage de la TEOM à la REOM MINISTERE DE L ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE Direction des études économiques et de l évaluation environnementale Causes et effets du passage de la TEOM à la REOM Rapport final Août 2005 2 SOMMAIRE

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2013

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2013 SERVICE DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES DÉCHETS MENAGERS RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2013 Rapport présenté par Monsieur Michel LAUZZANA,

Plus en détail

Déchets ménagers Quelle sensibilisation?

Déchets ménagers Quelle sensibilisation? Déchets ménagers Quelle sensibilisation? prévention - communication Les Intercommunales wallonnes de gestion des déchets 1. Photographie 2. Campagnes communes de sensibilisation 3. Actions locales (IC)

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

tarification incitative Conseils et retours d expérience

tarification incitative Conseils et retours d expérience Économie & Déchets tarification incitative Conseils et retours d expérience Collectivités territoriales Guide pratique En partenariat avec : Tarification incitative conseils et retours d expérience Ce

Plus en détail

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de ses 18 communes membres. Collecte des déchets ménagers

Plus en détail

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012

PLU 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES. PLU arrêté le: 9 février 2012. Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 PLU arrêté le: 9 février 2012 Vu pour être annexé à la délibération du 9 février 2012 6ANNEXES 6.2 ANNEXES SANITAIRES PLU V i l l e d e N o i s y - l e - S e c P l a n L o c a l d U r b a n i s m e DÉPARTEMENT

Plus en détail

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets Marché public de prestation de service, passé selon une procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Pouvoir adjudicateur SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages

Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages IMPACT DE LA LOGISTIQUE RETOUR SUR LA COLLECTE DES EMBALLAGES PERDUS EN CHD Publication octobre 2013 Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages 2 Synthèse La mise en place

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets

DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets DOSSIER DE PRESSE Engagement du SICTOM Pontaumur-Pontgibaud et du SICTOM des Combrailles pour un programme de prévention des déchets 28.09.11 : Signature des conventions avec l ADEME Le meilleur déchet

Plus en détail

Waste on a diet. WASTE ON A DIET ou LES DéCHETS AU REGIME arrive à mi-parcours! Les déchets au régime

Waste on a diet. WASTE ON A DIET ou LES DéCHETS AU REGIME arrive à mi-parcours! Les déchets au régime Waste on a diet Les déchets au régime Le projet européen du SYBERT I Lettre d information n 3 I Avril 2014 A Life+ project (2011), supported by the European Union LIFE+ Environment Policy and Governance

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY (C.C.R.N.) Acquisition logiciel pour la gestion de la redevance incitative MARCHE N 2011/M0019 C.C.T.

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY (C.C.R.N.) Acquisition logiciel pour la gestion de la redevance incitative MARCHE N 2011/M0019 C.C.T. Marché sur appel d'offres ouvert passé en application des articles 33, 57 à 59 du Code des Marchés Publics (CMP) Le Pouvoir Adjudicateur : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY (C.C.R.N.) Acquisition

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL ANNEE 2012 Service Déchets

RAPPORT ANNUEL ANNEE 2012 Service Déchets RAPPORT ANNUEL ANNEE 2012 Service Déchets 17/06/13 rpqs2012 1 Sommaire 1. Le territoire... 3 1.1 Présentation générale... 4 1.2 Population... 4 1.3 Moyens humains... 5 2. Organisation générale du service

Plus en détail

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION 1 VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION Partenaires Centre technologique Construction et Aménagement Durable Centre technologique Industrie Energie Process

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

APPEL A PROJETS R&D 2015

APPEL A PROJETS R&D 2015 APPEL A PROJETS R&D 2015 CONTEXTE ET PRESENTATION L agrément de l éco organisme Eco TLC a été renouvelé pour six ans par l arrêté ministériel des ministères de l écologie et du redressement productif du

Plus en détail

Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits

Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits La sécurisation de vos produits par l implémentation d une solution fiable, économique et performante Sommaire 1. L intérêt de

Plus en détail

sur le territoire parisien

sur le territoire parisien Le 04 mai 2011 Ouverture du 1 er centre de tri des collectes sélectives sur le territoire parisien Avec ce 6 e centre de tri sur son territoire, mais le 1 er dans Paris intra muros, le Syctom, l agence

Plus en détail

: en savoir plus. ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler

: en savoir plus. ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler : en savoir plus ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler ü Une offre packagée pour faire recycler vos équipements électriques et électroniques

Plus en détail

Les services publics locaux

Les services publics locaux Les services publics locaux mars 2004 AVANT-PROPOS Le présent fascicule est la synthèse de l enquête sur la gestion des services publics locaux lancée par l Association des Maires de Grandes Villes de

Plus en détail

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION Constats partagés : - Les déchets de chantier et de maintenance sont plutôt bien traités et suivis. - Les déchets de bureaux sont bien suivis sur les gros

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL NATIONAL DES COÛTS DU SERVICE PUBLIC DE GESTION DES DÉCHETS EN 2012

RÉFÉRENTIEL NATIONAL DES COÛTS DU SERVICE PUBLIC DE GESTION DES DÉCHETS EN 2012 RÉFÉRENTIEL NATIONAL DES COÛTS DU SERVICE PUBLIC DE GESTION DES DÉCHETS EN 2012 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par Awiplan SARL Contrat n 1379C0033 Coordination technique : Aude ANDRUP Service

Plus en détail

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales Présentation PROJET METAL Synthèse du projet à destination des collectivités locales SOMMAIRE 1. Mieux recycler l aluminium, une nécessité 2. Pourquoi le projet métal? - Des taux de recyclage de l aluminium

Plus en détail

USTOM Document de présentation

USTOM Document de présentation USTOM Document de présentation TABLE DES MATIÈRES LE SYNDICAT USTOM 2 LA FORME JURIDIQUE 2 LES DIRIGEANTS 2 LES SALARIES 3 LA COMPOSTION DE L USTOM ET SON TERRITOIRE 4 LES DEPARTEMENTS ET LES COMMUNES

Plus en détail

Comité Syndical du 16 février 2011 Compte rendu

Comité Syndical du 16 février 2011 Compte rendu Comité Syndical du 16 février 2011 Compte rendu Le Comité Syndical du 16 février 2011 à 18 heures 30 s est réuni sous la présidence de Monsieur Michel TROTIGNON, Président du syndicat. Désignation d un

Plus en détail

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée Marc-Antoine Mouilleron Loïc Ferreira Orange Labs CITC-EuraRFID, «Protéger sa marque : contrefaçon et RFID», 10/09/2013 1 RFID : identification

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

DPS 14 septembre 06. Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen

DPS 14 septembre 06. Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen DPS 14 septembre 06 Bilan de l avancée de la démarche à 6 mois AIPST Caen Composition du comité de pilotage, constitué en Janvier 2006 Composition du comité de pilotage de l AIPST / Groupe régional - 2

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

SOMMAIRE DE CE DOSSIER DE CONSULTATION

SOMMAIRE DE CE DOSSIER DE CONSULTATION Etude de faisabilité pour le passage à la redevance incitative (RI) DOSSIER D'ETUDES - Septembre 2009 Avis d'appel à la concurrence. Marché à procédure adaptée SOMMAIRE DE CE DOSSIER DE CONSULTATION Documents

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU COMITÉ DIRECTEUR DU 3 JUIN 2014 ~~~~~

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU COMITÉ DIRECTEUR DU 3 JUIN 2014 ~~~~~ SYNDICAT MIXTE DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DE LA REGION DE SAVERNE 10, RUE DES MURS 67700 SAVERNE COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU COMITÉ DIRECTEUR DU 3 JUIN 2014 Etaient présents sous

Plus en détail

ARTICLE 1 - Réglementation et rôle de la Collectivité

ARTICLE 1 - Réglementation et rôle de la Collectivité CCPG - 135 Rue de Genève BP 441 01174 GEX Cedex Tel : 04 50 42 26 41 / Fax : 04 50 42 65 01 - dechets@ccpg.fr CONTRAT DE COLLECTE DES DÉCHETS ASSIMILÉS «DIB-DAC» ARTICLES L.2224-14 ET L.2333-78 DU CGCT

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

La RFID dans la lutte contre le vol sur Chantier

La RFID dans la lutte contre le vol sur Chantier La RFID dans la lutte contre le vol sur Chantier Le 26 novembre 2009 Jean Philippe VERGER GSM 0677549301 Vice Président de la Fédération Francophone des Industriels de la RFID FILRFID En charge des problématiques

Plus en détail

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon Colloque OSE 2013 Énergie, Citoyens et Ville Durable Présentation par la CCI Nice Côte d Azur des entreprises présentes sur le salon La Chambre de Commerce et d Industrie (CCI) Nice Côte d Azur en quelques

Plus en détail

NOTICE DE PRESENTATION

NOTICE DE PRESENTATION - 1 - PROJET DE CENTRE DE RECYCLAGE SECTEUR MERMOZ A EYSINES NOTICE DE PRESENTATION CONTEXTE DE LA DEMANDE La Communauté Urbaine de Bordeaux est compétente en matière de gestion des déchets en ce qui concerne

Plus en détail

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation?

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation? Résumé Afin de compléter les travaux réalisés par l'arene, l'ademe, Gaz de France et l'agence de l'eau Seine-Normandie depuis 1999 sur le sujet de la méthanisation, filière de traitement des biodéchets

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

Atelier Gestion des déchets et espaces publics

Atelier Gestion des déchets et espaces publics Assistance à Maîtrise d Ouvrage Développement Durable ZAC FRANCIADES OPERA - MASSY Atelier Gestion des déchets et espaces publics 18 juin 2012 Déroulement de l atelier Partie 1 : Les constats Partie 2

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Qu est-ce qu un Tout le monde produit des déchets dangereux via ses activités quotidiennes

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE BUREAU DU 17 DECEMBRE 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE BUREAU DU 17 DECEMBRE 2014 COMPTE RENDU DE LA REUNION DE BUREAU DU 17 DECEMBRE 2014 Le mercredi 17 décembre 2014 à 17h. dans les locaux du SICOVAD sous la présidence de Monsieur Benoît JOURDAIN, Président, les Membres du Bureau

Plus en détail

Mémoire technique Aide à la rédaction

Mémoire technique Aide à la rédaction Mémoire technique Aide à la rédaction Pour apprécier la valeur technique de l offre, le maître d ouvrage peut exiger des candidats la fourniture d un mémoire technique. Deux cas de figure s offrent alors

Plus en détail

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets Marché public de prestation de service, passé selon une procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Pouvoir adjudicateur SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Lancement du projet TOP (Tracabilité et Optimisation des Process)

Lancement du projet TOP (Tracabilité et Optimisation des Process) Lancement du projet TOP (Tracabilité et Optimisation des Process) Stéphane POUX Colloque «Bilan de la DiVE» 3 juillet 2008 Objectifs et contexte du projet TOP Développer le système d information de la

Plus en détail

SOLUTION DE SUIVI DE FLOTTE PAR GPS Traceur GPS solution GPRS

SOLUTION DE SUIVI DE FLOTTE PAR GPS Traceur GPS solution GPRS SOLUTION DE SUIVI DE FLOTTE PAR GPS Traceur GPS solution GPRS Principe : Nous proposons un système complet et novateur permettant le suivi à distance de déplacements de véhicules, grâce au GPS et à une

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Communauté de Communes du Canton de Fresnes en Woevre RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIQUE D ELIMINATION DES DECHETS

Communauté de Communes du Canton de Fresnes en Woevre RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIQUE D ELIMINATION DES DECHETS Communauté de Communes du Canton de Fresnes en Woevre RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIQUE D ELIMINATION DES DECHETS Vu le décret n 2000-404 du 11 Mai 2000, relatif au rapport

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DES PRESTATIONS DEVANT ETRE ASSUREES PAR LE DELEGATAIRE. Page : 1

RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DES PRESTATIONS DEVANT ETRE ASSUREES PAR LE DELEGATAIRE. Page : 1 DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR LA CONCEPTION, L EXTENSION, L EXPLOITATION TECHNIQUE ET COMMERCIALE DU RESEAU DE COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES A TRES HAUT DEBIT DE NANTES METROPOLE RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

SCHÉMA POUR UNE GESTION FONCTIONNELLE ET PÉRENNE DU SERVICE D ADDUCTION D EAU POTABLE DE SIMA

SCHÉMA POUR UNE GESTION FONCTIONNELLE ET PÉRENNE DU SERVICE D ADDUCTION D EAU POTABLE DE SIMA SCHÉMA POUR UNE GESTION FONCTIONNELLE ET PÉRENNE DU SERVICE D ADDUCTION D EAU POTABLE DE SIMA RAPPEL DU CONTEXTE Sur l île d Anjouan, l UCEA est à ce jour la principale entité opérationnelle et fonctionnelle

Plus en détail

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr Communauté de Communes de la Basse-Zorn 34, rue de La Wantzenau - 67720 Hoerdt Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr NOUVEAU SYSTEME DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS Weitbruch Gries Kurtzenhouse

Plus en détail

LES REPONSES DES CANDIDATS

LES REPONSES DES CANDIDATS Lyon - 22 mars 2007 DECHETS ET ENERGIE LES REPONSES DES CANDIDATS AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES AMORCE, association nationale des collectivités et des professionnels pour la gestion des déchets et de

Plus en détail

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES www.sita.fr UN PARTENAIRE EXPERT POUR OPTIMISER LA GESTION DE VOS DEEE SITA DEEE a été créée

Plus en détail

Note d information. Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets

Note d information. Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets Note d information Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets PRINCIPES GENERAUX CONCERNANT LA TVA La TVA est un impôt sur la consommation (consommation de biens ou de services) qui doit

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. sur le prix et la qualité du service public d'élimination des déchets ménagers et assimilés

RAPPORT ANNUEL. sur le prix et la qualité du service public d'élimination des déchets ménagers et assimilés RAPPORT ANNUEL sur le prix et la qualité du service public d'élimination des déchets ménagers et assimilés 2013 PLAN Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d'élimination des déchets

Plus en détail

Appel à projets Economie Circulaire en Bretagne Année 2015

Appel à projets Economie Circulaire en Bretagne Année 2015 Appel à projets Economie Circulaire en Bretagne Année 2015 La Direction Régionale de l ADEME lance en 2015 un nouvel appel à projets concernant l économie circulaire portant sur différents volets thématiques

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

MATINEE DE PROMOTION DES METIERS HYGIENE PROPRETE - ENVIRONNEMENT

MATINEE DE PROMOTION DES METIERS HYGIENE PROPRETE - ENVIRONNEMENT MATINEE DE PROMOTION DES METIERS HYGIENE PROPRETE - ENVIRONNEMENT SOMMAIRE Chapitre 1 : LE GROUPE VEOLIA ENVIRONNEMENT Chapitre 2 : PRESENTATION DE LA DOS DROME ALPES Chapitre 3 : LE CAMPUS VEOLIA Chapitre

Plus en détail

Analyse de la gestion des ordures ménagères par les collectivités. UFC-Que Choisir

Analyse de la gestion des ordures ménagères par les collectivités. UFC-Que Choisir Analyse de la gestion des ordures ménagères par les collectivités UFC-Que Choisir 1 Résumé La question de la maîtrise de la production des déchets ménagers et de la gestion de leur élimination est au cœur

Plus en détail

Programme Local de Prévention des Déchets

Programme Local de Prévention des Déchets Programme Local de Prévention des Déchets, Direction collecte et traitement des déchets Esplanade Charles de Gaulle 33076 BORDEAUX Cedex 02.97.02.29.00 Sommaire Pages INTRODUCTION : CONTEXTE ET OBJECTIFS

Plus en détail

Economies d eau et lavage des véhicules de service public

Economies d eau et lavage des véhicules de service public 1er avril 2009 1 Agence de l Eau Loire Bretagne Economies d eau et lavage des véhicules de service public Une expérience d usage des eaux de pluies pour le lavage d une flotte de camions bennes de collecte

Plus en détail

Document à l attention des médias. Conférence de presse. 4 septembre 2015 ARS, Sion

Document à l attention des médias. Conférence de presse. 4 septembre 2015 ARS, Sion Document à l attention des médias Conférence de presse 4 septembre 2015 ARS, Sion 1 «Taxe sur les déchets urbains» Une solution pour le Valais romand! 2 Taxe sur les déchets urbains Constat Statu quo impossible

Plus en détail

SOLUTIONS DE VALIDATION

SOLUTIONS DE VALIDATION SOLUTIONS DE VALIDATION Systèmes billettiques intelligents pour renforcer la compétitivité Amélioration de la mobilité urbaine Réduction de la pollution Augmentation de l'efficacité www.parkeon.com QUALITÉ

Plus en détail

Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération

Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération Rapporteur : M. Jean-Pierre TAILLARD, Vice-Président Commission n 5 séance des 26/05/04, favorable 23/03/05 et 20/05/05 Bureau séance

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR LES RESPONSABLES D EMBALLAGES

GUIDE PRATIQUE POUR LES RESPONSABLES D EMBALLAGES GUIDE PRATIQUE POUR LES RESPONSABLES D EMBALLAGES Sommaire Introduction : la loi 2 1. votre entreprise est-elle concernée? 3 3 types de responsables d emballages 2. les obligations des entreprises 4 Le

Plus en détail

... déchets ANNEE 2005. (Bâtiment du Centre de Valorisation Organique) Direction de l Ecologie Urbaine

... déchets ANNEE 2005. (Bâtiment du Centre de Valorisation Organique) Direction de l Ecologie Urbaine . Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public......... d élimination des. déchets ANNEE 2005 (Bâtiment du Centre de Valorisation Organique) Direction de l Ecologie Urbaine COMMUNAUTE URBAINE

Plus en détail

DÉCHETS ÉDITION 2014. Coiffe

DÉCHETS ÉDITION 2014. Coiffe DÉCHETS ÉDITION 214 Boula ngeri e ANT R TAU RES Coiffe ur Remerciements Étude réalisée par In Numeri : Laurence HAEUSLER, Anne-Gaelle MORO-GOUBELY, Guillaume BERTHOIN Coordination technique : Christian

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité gestion des pollutions et protection de l environnement de baccalauréat professionnel est un professionnel

Plus en détail

Groupe de travail n 1 : TRI 09/02/2015

Groupe de travail n 1 : TRI 09/02/2015 Groupe de travail n 1 : TRI 09/02/2015 PRESENTATION Partie 1 Point de départ (décisions externes HAS-ARS) Partie 2 Engagements CHU de NICE Partie 3 Evolution quantitative et économique des déchets d activités

Plus en détail

Spécialiste de la gestion de flux documentaires et de l environnement informatique associé. STEP : Un projet, deux ambitions

Spécialiste de la gestion de flux documentaires et de l environnement informatique associé. STEP : Un projet, deux ambitions Spécialiste de la gestion de flux documentaires et de l environnement informatique associé STEP : Un projet, deux ambitions STEP, un projet, deux ambitions Des activités innovantes au service des entreprises

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

STEP. Spécialiste de la gestion de flux documentaires et de l environnement informatique associé

STEP. Spécialiste de la gestion de flux documentaires et de l environnement informatique associé STEP Spécialiste de la gestion de flux documentaires et de l environnement informatique associé Un projet d entreprise, deux ambitions Des activités innovantes au service des entreprises Gestion de flux

Plus en détail

Illustrations des bonnes pratiques. Enquête de satisfaction des usagers. Communauté d Agglomération Vichy Val d Allier (03)

Illustrations des bonnes pratiques. Enquête de satisfaction des usagers. Communauté d Agglomération Vichy Val d Allier (03) Illustrations des bonnes pratiques Connaître l avis des usagers Critère 1.1. Enquête de satisfaction des usagers Communauté d Agglomération Vichy Val d Allier (03) Labellisation du Service Public de Collecte

Plus en détail

«Ne soyons pas spectateurs, mais acteurs de nos déchets!»

«Ne soyons pas spectateurs, mais acteurs de nos déchets!» Tout savoir sur la prochaine tarification du service d enlèvement des déchets ménagers «Ne soyons pas spectateurs, mais acteurs de nos déchets!» Face à l opacité d un système ne répondant plus à la politique

Plus en détail

Présentation de la gamme des PGI/ERP modulaires Wavesoft

Présentation de la gamme des PGI/ERP modulaires Wavesoft Solutions ouvertes pour esprits ouverts Présentation de la gamme des PGI/ERP modulaires Wavesoft Sommaire WaveSoft en quelques chiffres Positionnement des Éditions (Gammes) Standard Professionnelle Entreprise

Plus en détail

ROBUSTE ET PRECIS LA TECHNOLOGIE DU PESAGE EMBARQUE PAR MOBA

ROBUSTE ET PRECIS LA TECHNOLOGIE DU PESAGE EMBARQUE PAR MOBA ROBUSTE ET PRECIS LA TECHNOLOGIE DU PESAGE EMBARQUE PAR MOBA PESEES CHASSIS: M-SCALE TRANSFORME VOTRE VEHICULE EN PONT BASCULE. M-Scale, le système de pesage embarqué MOBA, a été conçu spécialement pour

Plus en détail

Habitat collectif. Mettre en œuvre ou développer la collecte sélective

Habitat collectif. Mettre en œuvre ou développer la collecte sélective Habitat collectif Mettre en œuvre ou développer la collecte sélective Les techniciens des collectivités locales des organismes HLM et des sociétés agréées ont acquis en moins de dix ans une véritable expertise

Plus en détail