IUT de Saint-Etienne - département Techniques de Commercialisation M. Ferraris Promotion /05/2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IUT de Saint-Etienne - département Techniques de Commercialisation M. Ferraris Promotion /05/2015"

Transcription

1 IUT de Sait-Etiee - déartemet Techiques de Commercialisatio M. Ferraris Promotio /05/2015 Semestre 2 - MATHEMATIQUES DEVOIR 2 durée : 2 heures coefficiet 2/3 La calculatrice grahique est autorisée. Aucu documet ersoel 'est autorisé. Tout sera rédigé sur le réset feuillet. Il sera teu comte de la qualité de la rédactio et de la teue de la coie. Les résultats décimaux serot résetés arrodis à quatre chiffres sigificatifs. NOM, Préom : Groue : Exercice 1 : esembles et cardiaux (4 oits) U sodage a été effectué our évaluer la fréquetatio de deux ciémas cocurrets, les ciémas A et B. Sur 350 ersoes iterrogées, 204 ot réodu se redre au ciéma A et 188 au ciéma B (ue ersoe eut bie sûr fréqueter les deux ciémas). D u autre côté, 75 ersoes ot déclaré e se redre à aucu des deux ciémas. 1) Si o omme A l évéemet «être cliet du ciéma A», et de même our B, à quel esemble aartieet les ersoes qui e se redet à aucu des deux ciémas? 0,5 t 2) Orgaiser les doées de l éocé das u tableau de cotigece (e rereat les oms des évéemets tels que défiis das la questio récédete. 1,5 t 3) Réodez à chaque questio ci-dessous, e citat l esemble corresodat : 0,5 t a. Combie de ersoes fréquetet les deux ciémas? S2 Mathématiques DEVOIR 2 age 1 sur 6

2 b. Combie de ersoes e fréquetet qu u seul ciéma? 0,5 t c. Combie de ersoes fréquetet l u ou l autre ciéma? 1 t Exercice 2 : déombremets (5 oits) 1) O lace dix ièces de moaie, chacue ouvat doer le résultat «ile» ou «face». Combie y a-t-il d issues ossibles à cette exériece? 1 t 2) Combie existe-t-il de ombres, etre 0 et 9999, dot les chiffres sot différets? 1 t 3) a. De combie de faços eut-o choisir quatre étudiats ris au hasard das u groue de 25 étudiats? 1 t S2 Mathématiques DEVOIR 2 age 2 sur 6

3 b. Si ce groue se comose de 10 hommes et 15 femmes, quelle est la robabilité d avoir choisi seulemet ue femme, e choisissat au hasard quatre étudiats? 2 ts Exercice 3 : robabilités (5,5 oits) U site web roose u quizz comortat l ue arès l autre deux séries de questios. 60% des ges réodet hoorablemet (majorité de boes réoses) aux questios de la remière série. Si ue ersoe est das ce cas, alors le site choisit ue deuxième série lus difficile, das laquelle seuls 30% des ges ot ue majorité de boes réoses. Au cotraire, si ue ersoe a as eu u résultat hoorable à la remière série, alors le site choisit ue deuxième série mois difficile, das laquelle 50% des ges ot ue majorité de boes réoses. Evéemet A : réodre hoorablemet à la remière série Evéemet B : réodre hoorablemet à la deuxième série 1) Former, au choix, u arbre ou u tableau our reréseter la situatio. 1,5 t S2 Mathématiques DEVOIR 2 age 3 sur 6

4 2) Si vous tetez le quizz, quelle est la robabilité que a. vous réodiez hoorablemet aux deux séries? 1 t b. vous réodiez hoorablemet à la deuxième série? 1,5 t c. vous réodiez hoorablemet à la remière série, sachat que vous e réodrez as bie à la deuxième série? 1,5 t Exercice 4 : loi de robabilités (6,5 oits) Jouos à faire tourer ue roue. Celle-ci se divise e 50 secteurs de même taille. Si o tombe sur les secteur 1, c est le jackot : o gage 80 ; si o tombe sur l u des secteurs 2 à 10, o gage 3 ; sio, o e gage rie. Pour ouvoir jouer (ue fois), il faut s acquitter d ue somme de 3. O aelle X la variable aléatoire désigat le gai (et) à l issue d ue artie. 1) Quelle est la loi de robabilité de X? 1 t S2 Mathématiques DEVOIR 2 age 4 sur 6

5 2) a. Doer l esérace et l écart tye de X ; iterréter cocrètemet l esérace. 1 t b. Questio bous : commet eut-o utiliser la valeur de l écart tye? 1 t 3) Imagios deux joueurs, chacu jouat ue fois. X 1 désigera le gai du remier joueur et X 2 celui du deuxième. a. Doer la loi cojoite de X 1 et X 2, aisi que leurs lois margiales. 1,5 t S2 Mathématiques DEVOIR 2 age 5 sur 6

6 b. Les variables X 1 et X 2 sot-elles idéedates? 1 t c. Quelle est la loi de robabilité du gai total X 1 + X 2? 1 t FIN DU SUJET S2 Mathématiques DEVOIR 2 age 6 sur 6

7 IUT TC Mathématiques Formulaire "Déombremets et robabilités" 1) Oératios sur les esembles * distributivité A B C = A B A C * lois de Morga * remarque ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) A B C = A B A C ( A B) ( A B) A ; ( A B) ( A B) = = A B = A B ; A B = A B 2) Cardiaux des esembles Soit u esemble E de cardial, et deux arties A et B de E. Card ( A) Card ( A) + = Card ( A B) = Card ( A) + Card ( B) Card ( A B) = Card ( A B) Card ( A B) Card ( A) 3) Déombremets * factorielle d'u ombre etier aturel : = ( ) ( ) = ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) remarques :! 1!. et! = avec etier aturel iférieur à * ombre de -listes d'élémets ris das u esemble coteat élémets : * ombre d'arragemets de élémets d'u esemble coteat élémets : * ombre de ermutatios d'u esemble de élémets :! * ombre de combiaisos de élémets d'u esemble coteat élémets : * soit E u esemble à élémets et A ue artie de E de cardial 1. P = A =! Nombre de combiaisos de élémets de E coteat exactemet 1 élémets de A : où = et = A =! ( )! = C =! ( )!! C C * réétitio as de réétitio ordre -listes arragemets as d'ordre combiaisos 4) Probabilités simles et coditioelles * formules géérales * e cas d'équirobabilité des évetualités ( ) ( A) = 0 ; 0 1 ( ) ( A) A + = 1 ( ) + ( ) = ( ) A B A B A ( ) = ( ) + ( ) ( ) A B A B A B 1 ( { e1} ) = ({ e2} ) =... = ( { ei }) =... = ({ e} ) = ( ) ( Ω) * robabilité que B se réalise, sachat que A est réalisé * A et B sot idéedats ssi A ( ) Card A Card A ( A) = = Card ( A B) ( B) = ( A B) = ( A) ( B) ( A) 5) Lois de robabilité * cas gééral : aramètres m ( ) = ( = i ) i = i i V ( X ) = ixi E ( X ) = E X E X σ ( X ) = V ( X ) E X X x x x i= 1 i= 1 m m i= 1 ( ) ( ) ( )

Dénombrement. 1 Dénombrer des listes 2 1.1 Permutation... 2 1.2 Arrangement... 3 1.3 p-liste... 4

Dénombrement. 1 Dénombrer des listes 2 1.1 Permutation... 2 1.2 Arrangement... 3 1.3 p-liste... 4 1 Déombremet Table des matières 1 Déombrer des listes 2 1.1 Permutatio................................ 2 1.2 Arragemet............................... 3 1.3 -liste.................................... 4

Plus en détail

Probabilité conditionnelle 4 ème Sciences Avril 2010

Probabilité conditionnelle 4 ème Sciences Avril 2010 Probabilité coditioelle 4 ème Scieces vril 200 LTOUI Raels { e e e } Ω=, 2,, est l uivers des ossibles (esemble des évetualités) associé à ue éreuve, exériece, u jeu, Exemles : Lacer d ue ièce de moaie

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [htt://m.cgeduuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Eocés 1 Déombremet Exercice 1 [ 01529 ] [correctio] Soiet E et F deux esembles fiis de cardiaux resectifs et. Combie y a-t-il d ijectios de E das F?

Plus en détail

Introduction aux tests statistiques

Introduction aux tests statistiques Itroductio aux tests statistiques Philippe Boeau 27 septembre 2006 Chapitre 1 Élémets de probabilités Exercice 1 O ote E l esemble des etiers aturels iférieurs ou égaux à 12 et A (respectivemet B et C)

Plus en détail

GRAPHES - EXERCICES CORRIGES Compilation réalisée à partir d exercices de BAC TES

GRAPHES - EXERCICES CORRIGES Compilation réalisée à partir d exercices de BAC TES GRAPHES - EXERCICES CORRIGES Compilatio réalisée à partir d exercices de BAC TES Exercice. U groupe d amis orgaise ue radoée das les Alpes. O a représeté par le graphe ci-dessous les sommets B, C, D, F,

Plus en détail

Dénombrement. Le nombre de p-listes d éléments distincts d un ensemble à n éléments est Le nombre d injections de E p dans F n : (n p) :

Dénombrement. Le nombre de p-listes d éléments distincts d un ensemble à n éléments est Le nombre d injections de E p dans F n : (n p) : Filière E Deis Pasquigo Résumé du cours : 1. Esembles fiis Déombremet Défiitios E et F sot équiotets si il existe ue bijectio de E sur F. E est déombrable si E est équiotet à N. E est u esemble fii si

Plus en détail

Seconde année - Semestre 3 PROBABILITÉS

Seconde année - Semestre 3 PROBABILITÉS 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Aée 2012-2013 LICENCE d ÉCONOMIE et GESTION Secode aée - Semestre 3 PROBABILITÉS Feuille d exercices N 3 : Variables aléatoires - Lois discrètes 1. Calculez 3 2 + 2 5 Exercice I (

Plus en détail

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3.

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3. T ale S Correctio Exercices type bac de Probabilités. Mars Exercice : Ue ure cotiet au départ 0 boules blaches et 0 boules oires idiscerables au toucher. O tire au hasard ue boule de l ure : Si la boule

Plus en détail

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives Calcul des itervalles de cofiace our les EPCV 996-004 - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio e oit das la oulatio totale des méages - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio das ue sous oulatio das les méages

Plus en détail

Synthèse de cours (Terminale S) Lois de probabilité

Synthèse de cours (Terminale S) Lois de probabilité Sythèse de cours (Termiale S) Lois de robabilité Elémets de déombremet Factorielle d u etier aturel Soit u etier aturel. Si est o ul, o aelle «factorielle» ou «factorielle de», l etier, oté!, égal au roduit

Plus en détail

PROBABILITÉS. A cette expérience aléatoire, on associe l ensemble des résultats possibles appelé univers. Ses éléments sont appelés éventualités.

PROBABILITÉS. A cette expérience aléatoire, on associe l ensemble des résultats possibles appelé univers. Ses éléments sont appelés éventualités. PROBABILITÉS I. PROBABILITÉS ( RAPPELS) a. Expérieces aléatoires et modèles Le lacer d ue pièce de moaie, le lacer d u dé sot des expérieces aléatoires, car avat de les effectuer, o e peut pas prévoir

Plus en détail

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante : " tirer p éléments de E ".

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante :  tirer p éléments de E . Cours de termiales Probabilités sur u esemble fii Mr ABIDI F I- Rappel I- Types de tirages : Soit u esemble fii E coteat élémets O cosidère l'épreuve suivate : " tirer p élémets de E " Type de tirages

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

TD n 3 : quelques exercices sur la récurrence

TD n 3 : quelques exercices sur la récurrence Éocé TD 3 : quelques exercices sur la récurrece Exercice 1 Soit (a ) 0 ue suite de ombres réels ou complexes. O pose b 0 = 1 et b = (1 a k ) pour 1. Motrer que b +1 = 1 Exercice O défiit ue suite (u )

Plus en détail

LEÇON N 20 : Racines n-ièmes d un nombre complexe. Interprétation géométrique. Applications.

LEÇON N 20 : Racines n-ièmes d un nombre complexe. Interprétation géométrique. Applications. LEÇON N 20 : Racies -ièmes d u ombre complexe. Iterprétatio géométrique. Applicatios. Pré-requis : Représetatio d u ombre complexe das le pla R 2 mui d u repère orthoormé direct ; Formes trigoométrique

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

Dénombrement. ECE3 Lycée Carnot. 30 novembre 2011

Dénombrement. ECE3 Lycée Carnot. 30 novembre 2011 Déombremet ECE Lycée Carot 0 ovembre 2011 Itroductio La combiatoire, sciece du déombremet, sert comme so om l idique à comter Il e s agit bie etedu as de reveir au stade du CP et d aredre à comter sur

Plus en détail

Fluctuation et estimation

Fluctuation et estimation Fluctuatio et estimatio Table des matières I Idetificatio de la situatio........................................ II Échatilloage, itervalle de fluctuatio asymptotique........................ II. Itervalle

Plus en détail

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES PROBABILITES EXERCICES CORRIGES Vocabulaire des probabilités Exercice. Das chacue de situatios décrites ci-dessous, éocer l évéemet cotraire de l évéemet doé. ) Das ue classe, o choisit deux élèves au

Plus en détail

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES PROBABILITES EXERCICES CORRIGES Vocabulaire des probabilités Exercice. Das chacue de situatios décrites ci-dessous, éocer l évéemet cotraire de l évéemet doé. ) Das ue classe, o choisit deux élèves au

Plus en détail

Suites numériques : définition générale.

Suites numériques : définition générale. 1 Suites arithmétiques Suites umériques : défiitio géérale.... Le pricipe de récurrece... 3 Suites arithmétiques... 4 Formule 1 des suites arithmétiques... 5 Appreos à compter... 6 Formule des suites arithmétiques...

Plus en détail

Cours VII. Tests de randomisation - Tests de contingence P. Coquillard 2015

Cours VII. Tests de randomisation - Tests de contingence P. Coquillard 2015 1 TESTS DE RANDOMISATION Cours VII. Tests de radomisatio - Tests de cotigece P. Couillard 2015 Das ue majorité de cas e biologie o cosidèrera certaies hyothèses comme des alteratives à l hyothèse ulle.

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR INFORMATIQUE DE GESTION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR INFORMATIQUE DE GESTION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR INFORMATIQUE DE GESTION Optios : - Développeur d applicatios - Admiistrateur de réseaux locaux d etreprise SESSION 2011 SUJET ÉPREUVE E2 MATHÉMATIQUES I Durée : 3 heures

Plus en détail

MATHEMATIQUES Terminale Scientifique

MATHEMATIQUES Terminale Scientifique MATHEMATIQUES Termiale Scietifique Fiches PROGRAMME 22 (v24) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Dilômée de l École Polytechique Cours Pi e-mail : lescoursi@cours-icom site : htt://wwwcours-icom siège

Plus en détail

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson 4 L E Ç O N Loi biomiale Niveau : Première S + SUP (Covergece) Prérequis : Variable aléatoire, espérace, variace, théorème limite cetral, loi de Poisso 1 Loi de Beroulli Défiitio 41 Loi de Beroulli Soit

Plus en détail

CHAPITRE 4 : NOMBRES RATIONNELS ET DECIMAUX

CHAPITRE 4 : NOMBRES RATIONNELS ET DECIMAUX CHAPITRE 4 : NOMBRES RATIONNELS ET DECIMAUX I L esemble Q des ombres ratioels : Cet esemble ermet de allier e artie certaies isuffisaces de l esemble des ombres etiers, otammet le fait que la divisio de

Plus en détail

1 Intervalles de confiance. 2 Tests d hypothèses. 3 La loi du χ 2. X N (µ; σ 2 ) n très grand = la valeur observée x de X µ

1 Intervalles de confiance. 2 Tests d hypothèses. 3 La loi du χ 2. X N (µ; σ 2 ) n très grand = la valeur observée x de X µ Pla du cours 3 RFIDEC cours 3 : Itervalles de cofiace, tests d hypothèses, loi du χ Christophe Gozales LIP6 Uiversité Paris 6, Frace 1 Itervalles de cofiace Tests d hypothèses 3 La loi du χ Itervalles

Plus en détail

EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE

EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE Nombre de pages de l épreuve Durée de l épreuve 0 pages 3h00 Compte teu du fait qu il s agissait d u cocours d etraiemet, cette épreuve à été prise sur le

Plus en détail

II. Permutations sans répétitions et notation factorielle

II. Permutations sans répétitions et notation factorielle février 2012 ORRIGE II. Permutatios sas répétitios et otatio factorielle Aalyse combiatoire 4 ème - 1 I. Itroductio Les différets modèles mathématiques costruits pour étudier les phéomèes où iterviet le

Plus en détail

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6 Corrigés TD Chapitre : Variables aléatoires sur u uivers fii Exercice : Soit X la VAR défiie par le tableau suivat : x i - - 0 p 6 4 6 4 6 i O ote Y = X ) Détermier la loi cooite de X et Y ) Détermier

Plus en détail

Juin 2014 MATHEMATIQUES

Juin 2014 MATHEMATIQUES Jui 014 1 ères S MATHEMATIQUES Voici ue série d exercices sur différets thèmes abordés e classe de première S. Ils vous permettrot de repredre cotact avec les mathématiques avat d aborder la classe de

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Fiace d Etreprise, Gestio des systèmes d iformatio. SESSION 2012 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et fiace d etreprise

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures) ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ENSEA ABIDJAN AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES ITS Voie B Optio Écoomie MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

DÉNOMBREMENT - CORRIGÉ

DÉNOMBREMENT - CORRIGÉ S-1 DÉNOMBREMENT - CORRIGÉ A1.a On eut rerésenter cette situation à l aide d un diagramme de Venn : Ω rerésente l univers ; card ( Ω ) = 10. Si D rerésente l ensemble des ersonnes qui ne fréquentent qu

Plus en détail

Automates 1 Présentation

Automates 1 Présentation Automates Présetatio Présetatio d u automate 2 Ue maière de désiger l automate de l exemple 3 Défiitio géérale 4 U exemple d automate 5 Mot costruit sur l alphabet C 6 L esemble de tous les mots das u

Plus en détail

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice Mots de logueur doée à base de lettres, et foctio géératrice Cosidéros les mots de logueur à base de lettres, avec etier positif. ) Combie existe-t-il de tels mots? La première lettre du mot est l ue des

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

Date Travail effectué PROBABILITES CONDITIONNELLES

Date Travail effectué PROBABILITES CONDITIONNELLES Date Travail effectué 06/09 Prise de contact. Présentation du programme et de l épreuve de BTS. Devoir maison (Exercice analyse BTS 2007) A faire pour le 13/09 PROBABILITES CONDITIONNELLES Introduction

Plus en détail

On lance un dé à six faces et on regarde la parité du nombre inscrit sur sa face supérieure. Citer les issues de cette expérience.

On lance un dé à six faces et on regarde la parité du nombre inscrit sur sa face supérieure. Citer les issues de cette expérience. Exercice p 0, n : On lance un dé à six faces et on regarde le nombre inscrit sur sa face supérieure. Citer les issues de cette expérience. Cette expérience admet issues : «le nombre inscrit est»,,,, «5»,.

Plus en détail

CORRECTION DU BAC BLANC 2

CORRECTION DU BAC BLANC 2 CORRCTION DU BAC BLANC 2 XRCIC 1 (6 poits) Baccalauréat ST Mercatique Podichéry - 2010 Deux tableaux sot doés e aexe : le premier doe l évolutio du prix du mètre carré das l immobilier résidetiel acie

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne 2006-2007 Faculté de Mathématiques et d Informatique

Université de Picardie Jules Verne 2006-2007 Faculté de Mathématiques et d Informatique Uiversité de Picardie Jules Vere 006-007 Faculté de Mathématiques et d Iformatique Licece metio Mathématiques - Deuxième aée - Semestre 4 Probabilités Elémetaires Exame du ludi 4 jui 007 Durée h00 Documet

Plus en détail

et arctanx + arctan 1 x = sgn(x)π 2. 3. Application à la statue de la liberté : haute de 46 mètres avec un piédestal de 47 mètres.

et arctanx + arctan 1 x = sgn(x)π 2. 3. Application à la statue de la liberté : haute de 46 mètres avec un piédestal de 47 mètres. Eo7 Foctios circulaires et hyperboliques iverses Correctios de Léa Blac-Ceti. Foctios circulaires iverses Eercice Vérifier arcsi + arccos π et arcta + arcta sgπ. Idicatio Correctio Vidéo [00075] Eercice

Plus en détail

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions Déombremet ECE3 Lycée Carot 12 ovembre 2010 Itroductio La combiatoire, sciece du déombremet, sert comme so om l'idique à compter. Il e s'agit bie etedu pas de reveir au stade du CP et d'appredre à compter

Plus en détail

On souhaite savoir si les hommes et les femmes ont le même comportement d'achat en ce qui concerne les produits issus du commerce équitable.

On souhaite savoir si les hommes et les femmes ont le même comportement d'achat en ce qui concerne les produits issus du commerce équitable. Du tableau aux arbres On effectue un sondage sur la vente des produits issus du commerce équitable en demandant aux clients d'un hypermarché s'ils ont acheté dans le mois au moins un produit issu du commerce

Plus en détail

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES Il est très courat

Plus en détail

INF582 : Cryptologie Attaque de clés RSA par la méthode de Wiener

INF582 : Cryptologie Attaque de clés RSA par la méthode de Wiener INF58 : Cryptologie Attaque de clés RSA par la méthode de Wieer Nicolas DOUZIECH - Thomas JANNAUD - X005 9 mars 008 Table des matières Quelques rappels sur le cryptosystème RSA Pricipe de l attaque de

Plus en détail

LES SUITES. u n = 1 n, pour n 1. u n = n 3

LES SUITES. u n = 1 n, pour n 1. u n = n 3 LES SUITES. Défiitio.. Défiitio Ue suite umérique est ue foctio de das, défiie à partir d'u certai rag 0. La otatio (u ) désige la suite e tat qu'objet mathématique et u désige l'image de l'etier (appelé

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Logique, esembles et applicatios Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I :

Plus en détail

Chapitre 9 : Dénombrement

Chapitre 9 : Dénombrement Chapitre 9 : Déombremet PTSI B Lycée Eiffel 14 javier 214 Toute chose est ombre. Pythagore. Il y a trois sortes de mathématicies : ceux qui savet compter et ceux qui e savet pas compter. Itroductio La

Plus en détail

Probabilités : Loi binomiale

Probabilités : Loi binomiale Probabilités : Loi biomiale Christophe ROSSIGNOL Aée scolaire 204/205 Table des matières Répétitio d expérieces idetiques et idépedates 2. Défiitio................................................. 2.2

Plus en détail

CHAPITRE 7 : DERIVATION DES FONCTIONS COMPOSEES - DERIVEE N-IEMES

CHAPITRE 7 : DERIVATION DES FONCTIONS COMPOSEES - DERIVEE N-IEMES Dérivatio des octios composées Cours CHAPITRE 7 : DERIVATION DES FONCTIONS COMPOSEES - DERIVEE N-IEMES. DERIVATION d ue FONCTION COMPOSEE.. Dérivée d ue octio composée Théorème Soit ue octio dérivable

Plus en détail

Reconnaissance des formes: Fenêtre de Parzen

Reconnaissance des formes: Fenêtre de Parzen Préom Nom Recoaissace des formes: Feêtre de Parze Pricipes de l'appretissage o paramétrique Estimatio o paramétrique de la desité Feêtres de Parze vs. k plus proches voisis Feêtres de Parze Réseau de euroes

Plus en détail

Date Travail effectué SYSTEMES DE NUMERATION

Date Travail effectué SYSTEMES DE NUMERATION Date Travail effectué 0/09 Prise de cotact. Présetatio du programme et des exigeces. A faire pour le SYSTEMES DE NUMERATION Itroductio : Approche historique de la otio de ombre. 1) U exemple de système

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

Questions Réponse A Réponse B Réponse C 1 ) Lors d une épreuve aléatoire on peut avoir : P = 8

Questions Réponse A Réponse B Réponse C 1 ) Lors d une épreuve aléatoire on peut avoir : P = 8 Classe 3 ème NOM : /0/0 ujet A 6 CONTROLE n 3 NOTE : / 0 I - Pour chaque ligne du tableau ci-dessous, trois réponses sont proposées, mais une seule est exacte. Entourez la réponse exacte. Questions Réponse

Plus en détail

P : Dénombrements / Probabilités en univers fini

P : Dénombrements / Probabilités en univers fini P : Déombremets / Probabilités e uivers fii Déombremet & Combiatoire P.1 O tire les cartes! O tire 5 cartes das u jeu de 32 cartes usuel. Combie y a-t-il de tirages possibles vérifiat les coditios suivates

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL. MATHEMATIQUES Série S

BACCALAUREAT GENERAL. MATHEMATIQUES Série S BACCALAUREAT GENERAL Sessio 2015 MATHEMATIQUES Série S ÉPREUVE DU LUNDI 22 JUIN 2015 Eseigemet Spécialité Coefficiet : 9 Durée de l épreuve : 4 heures Ce sujet comporte 8 pages umérotées de 1 à 8 Les calculatrices

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE PARIS DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT Directio des Admissios et cocours ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON CONCOURS

Plus en détail

Mathématiques SPECIALITE Cours Chap. I : Divisibilité et congruence Page 1 sur 11

Mathématiques SPECIALITE Cours Chap. I : Divisibilité et congruence Page 1 sur 11 Cous Chap. I : Divisibilité et coguece Page 1 su 11 I) Divisibilité dasz Défiitio : Soit a, b Z Die que b divise a sigifie qu il existe u etie q tel que a = b. q - q est le quotiet etie - a est u multiple

Plus en détail

arxiv:1402.5510v1 [math.co] 22 Feb 2014

arxiv:1402.5510v1 [math.co] 22 Feb 2014 SUR UNE PROPRIÉTÉ DES POLYNÔMES DE STIRLING par arxiv:1402.5510v1 [math.co] 22 Feb 2014 Farid BENCHERIF & Tarek GARICI Résumé. Das cet article, ous répodos positivemet à ue questio posée e 1960 par D.S.

Plus en détail

Mai 2016 2 heures et 30 minutes

Mai 2016 2 heures et 30 minutes Mai 6 heures et 3 miutes a) Défiir : matrice élémetaire Doer u exemple de matrice de IR 3x3 qui est élémetaire et expliquer pourquoi elle l est Commet utilise-t-o ue telle matrice pour effectuer ue opératio

Plus en détail

DENOMBRER INTRODUCTION II L'UNIVERS III LE PRODUIT CARTESIEN 1 3 6 10 LES NOMBRES TRIANGULAIRES CONNUS DES BABYLONIENS 2000 ANS AVANT J.C.

DENOMBRER INTRODUCTION II L'UNIVERS III LE PRODUIT CARTESIEN 1 3 6 10 LES NOMBRES TRIANGULAIRES CONNUS DES BABYLONIENS 2000 ANS AVANT J.C. 1 3 6 10 LES NOMBRES TRIANGULAIRES CONNUS DES BABYLONIENS 2000 ANS AVANT J.C. I INTRODUCTION Les problèmes de déombremet semblet avoir été abordés vers les deriers siècles de l'atiquité. Dès le début de

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

Partie I. Les données qualitatives

Partie I. Les données qualitatives Variables qualitatives : aalyse des corresodaces Jea-Marc Lasgouttes htt://www-rocqiriafr/~lasgoutt/aa-doees L aalyse factorielle des corresodaces But O cherche à décrire la liaiso etre deux variables

Plus en détail

Cours et Exercices de Probabilités et Statistique descriptive Niveau Licence 1

Cours et Exercices de Probabilités et Statistique descriptive Niveau Licence 1 Cours et Exercices de Probabilités et Statistique descriptive Niveau Licece 1 U.F.R. Maths-Ifo i Prof. Auguste AMAN et Dr. Jea Marc OWO Table des matières I Statistique descriptive 1 1 Les doées statistiques

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Remise à Niveau Mathématiques

Remise à Niveau Mathématiques Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet Remise à Niveau Mathématiques Première partie : Calcul et raisoemet Exercices Page sur 9 RAN Calcul et raisoemet Ex - Rev 04 Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet

Plus en détail

Probabilités. Poly des exercices. Prépa HEC Saint-Jean de Douai. Springer-Verlag ECS1 2007-2008. 4 septembre 2008

Probabilités. Poly des exercices. Prépa HEC Saint-Jean de Douai. Springer-Verlag ECS1 2007-2008. 4 septembre 2008 Prépa HEC Sait-Jea de Douai Probabilités Poly des exercices ECS1 2007-2008 Christia Skiada 4 septembre 2008 Spriger-Verlag Berli Heidelberg NewYork Lodo Paris Tokyo Hog Kog Barceloa Budapest Préface Voici

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Préparation concours Sciences-Po

Préparation concours Sciences-Po Lycée Féelo Saite-Marie Préparatio cocours Scieces-Po Cocours blac de Mathéatiques Mai 0 Durée : 4 heures Tout docuet iterdit La calculatrice graphique type «lycée» est autorisée Toute répose doit être

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

COURS DE STATISTIQUES INFERENTIELLES Licence d économie et de gestion

COURS DE STATISTIQUES INFERENTIELLES Licence d économie et de gestion COURS DE STATISTIQUES INFERENTIELLES Licece d écoomie et de gestio Laurece GRAMMONT Laurece.Grammot@uiv-st-etiee.fr http://www.uiv-st-etiee.fr/maths/cvlaurece.html September 19, 003 Cotets 1 Rappels 5

Plus en détail

Probabilités et Statistiques: Eléments de cours et exercices

Probabilités et Statistiques: Eléments de cours et exercices Uiversité Paris Villetaeuse Aée 2013/2014 Clémet Foucart 1 Probabilités Probabilités et Statistiques: Elémets de cours et exercices Prépa Capes Les programmes de mathématiques das l'eseigemet secodaire

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Corrigé

MATHÉMATIQUES Corrigé Exame de ovembre 009 Exame du premier trimestre Le 30 ovembre 009 Classes de ère STG Durée 3 heures MATHÉMATIQUES Corrigé Note aux cadidats L emploi des calculatrices est autorisé (circulaire 99 86 du

Plus en détail

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS CHAPITRE 4 MATRICES ET SUITES 1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS 11/ Présetatio et modélisatio O cosidère u système ui peut se trouver soit das u état A, soit das u état, et

Plus en détail

VARIABLES ALEATOIRES

VARIABLES ALEATOIRES VARIABLES ALEATOIRES TABLE DES MATIÈRES. Loi de probabilité.. Exemple... Calcul de probabilités sur u uivers Ω... Variable aléatoire à valeurs réelles...3. Probabilité image défiie par ue variable aléatoire..4.

Plus en détail

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours Aée 2013/2014 TS Itervalle de fluctuatio et estimatio Cours est u etier aturel o ul et p est u réel de l itervalle 0 ; 1. I Itervalle de fluctuatio Cotexte : Das ue populatio, la proportio d idividus présetat

Plus en détail

Devoir de révision vacances de printemps. Durée : 2 heures nom et prénom : Exercice 2 :

Devoir de révision vacances de printemps. Durée : 2 heures nom et prénom : Exercice 2 : Termiale sts Devoir de révisio vacaces de pritemps Durée : heures om et préom : Exercice 1 : U laboratoire pharmaceutique fabrique u médicamet. Le test de cotrôle de qualité de ce médicamet porte sur deux

Plus en détail

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont :

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont : Estimatio Objectifs Estimer poctuellemet ue proportio, ue moyee ou u écart type d ue populatio à l aide de la calculatrice ou d u logiciel, à partir d u échatillo Détermier u itervalle de cofiace à u iveau

Plus en détail

On obtient la formule de Pascal en prenant le cardinal :

On obtient la formule de Pascal en prenant le cardinal : Colles du 3 ovembre 014 Solutio de la questio de cours 1. (i) Soit E u esemble de cardial. L esemble (E) peut alors être partitioé comme suit : (E) (E), où (E) est l esemble des parties de E de cardial.

Plus en détail

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a.

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a. Échatilloage 9 Pour repredre cotact Les réposes exactes sot : Répose c. Répose a. Répose c. 3 Répose a. 4 Répose b. Répose c. Activité. La populatio étudiée est la productio d automobiles. Le caractère

Plus en détail

Temps moyen de lecture par page (exercice compris) : 10 minutes

Temps moyen de lecture par page (exercice compris) : 10 minutes MOTS BINAIRES Mots biaires de logueur 2 Rappel : le logarithme e base b 3 Le choix de la logueur des mots biaires 4 Calculs avec les mots de logueur 5 Le poids d u mot biaire de logueur 6 La distace de

Plus en détail

XV. Probabilités. Pour le second exemple, le dénombrement de toutes les issues possibles (un schéma en arbre peut nous y aider),

XV. Probabilités. Pour le second exemple, le dénombrement de toutes les issues possibles (un schéma en arbre peut nous y aider), . Itroductio XV. robabilités. L'étude des probabilités couvre toutes les situatios de phéomèes ayat plusieurs issues possibles, la réalisatio de chaque résultat état due au hasard. Des exemples de calcul

Plus en détail

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES ANALYSE DES DONNÉES TEST DU KHI-DEUX ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES Perre-Lous Gozalez MESURE DE LIAISON ENTRE DEUX VARIABLES QUALITATIVES KHI-DEUX Mesure de la laso etre deux varables qualtatves

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi mars 204 MATHEMATIQUES durée de l'épreuve : 3h - coefficiet 2 Le sujet est uméroté de à 5. L'aexe est à redre avec la copie. L'exercice Vrai-Faux est oté sur 8,

Plus en détail

< p 2. b a a = bq et r = 0 r 0 bq < a < b(q+1)

< p 2. b a a = bq et r = 0 r 0 bq < a < b(q+1) DIVISIBILITE DANS Z - DIVISION DES ENTIERS - b divise a lorsqu il existe u etier k tel que a = kb O dit que a est multiple de b ; b est diviseur de a. Pour tout etier relatif (Z) a, b, c o a : -, a, -

Plus en détail

Exercices sur l échantillonnage

Exercices sur l échantillonnage TS Exercices sur l échatilloage Pour les itervalles de luctuatio asymtotique au seuil 95 %, o utilisera la ormule : u0,05 ; u0,05 ou, évetuellemet,,96 ;,96. 8 La roortio de aissaces d eats rématurés est

Plus en détail

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f.

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f. Chapitre 14 Itervalle de fluctuatio des fréqueces. Estimatio Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Itervalle de fluctuatio Estimatio Itervalle de cofiace (*). Niveau

Plus en détail

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de "Processus Stochastiques"

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de Processus Stochastiques Master ère aée spécialité IMIS et Mathématiques Cotrôle cotiu de "Processus Stochastiques" 8 octobre 00 - Durée h Calculatrices et documets autorisés Exercice Jacques va tous les jours à so travail e emprutat

Plus en détail

PROBABILITÉS. I Épreuve de Bernoulli - Loi binomiale. Exemple. Exercice 01 (voir réponses et correction) Exercice 02 (voir réponses et correction)

PROBABILITÉS. I Épreuve de Bernoulli - Loi binomiale. Exemple. Exercice 01 (voir réponses et correction) Exercice 02 (voir réponses et correction) RBABILITÉ Loi binomiale - Échantillonnage I Éreuve de Bernoulli - Loi binomiale xemle n lance deux fois une ièce de monnaie arfaitement équilibrée. Les deux lancers sont indéendants (c'est-à-dire que le

Plus en détail

PROBABILITÉS. 1 Rappels de combinatoire CHAPITRE 6. 1.1 Situations de référence. 1.2 Propriétés des coefficients binomiaux

PROBABILITÉS. 1 Rappels de combinatoire CHAPITRE 6. 1.1 Situations de référence. 1.2 Propriétés des coefficients binomiaux CHAPITRE 6 PROBABILITÉS 1 Rappels de combiatoire 1.1 Situatios de référece Ue ure U cotiet boules idiscerables au toucher, umérotées de 1 à. Tirages successifs avec remise : O tire ue boule de l ure, o

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

CHAPITRE III PROBABILITES

CHAPITRE III PROBABILITES HAPITRE III PROBABILITES I re B math I chatre III Probabltés Table des matères OURS A) Aalyse combatore ) Les trages au sort ) Trages avec ordre et avec réétto. 3 3) Trages avec ordre et sas réétto. 4

Plus en détail

Notion d équation différentielle : Équations du 1 er ordre

Notion d équation différentielle : Équations du 1 er ordre IUT Orsa Mesures Phsiques Notio d équatio différetielle : Équatios du er ordre Cours du er semestre A. De quoi s agit-il? A-I. Eemples tirés de la géométrie a. Avec tagete et abscisse O suppose que f est

Plus en détail