A RECEPTION DU COLIS :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A RECEPTION DU COLIS :"

Transcription

1 Page /7 Kit réalisation d une PCR Réf. PCRREA A RECEPTION DU COLIS :! Vérifier la composition du colis indiquée cidessous!! Stocker les articles du colis dans les bonnes conditions :!Placer le sachet AD à 20 C!!Placer le TAE 0X et l Azur A à +4 C!!Placer le sachet d agarose à température ambiante! Attention : Ces conditions de stockage sont à respecter scrupuleusement pour permettre une conservation des produits du kit de 3 mois.! Avant toute manipulation, étudier les conseils de sécurité COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits et 0 réactions de PCR) OU Un sachet AD contenant : o Un tube de marqueur de poids moléculaire à bouchon rouge o Un tube de produit de PCR à bouchon marron o Un tube de bleu de dépôt à bouchon blanc o Un tube de TAQ polymérase à bouchon vert o Un tube de tampon de réaction concentré 0 fois à bouchon bleu o Un tube de MgCl2 à bouchon jaune o Un tube de désoxiryboncléotides à bouchon violet o Un tube d amorces de PCR à bouchon noir o Un tube d ADN génomique de phage lambda à bouchon incolore Un sachet d agarose Un flacon de 400 ml d Azur A 00 ml de tampon TAE 0X Un sachet de 2 microtubes avec leurs bouchons MATERIEL NECESSAIRE Micropipettes et cônes Ethanol absolu Eau distillée Cuve à électrophorèse d ADN avec moule à gel et peigne à gel 6 puits Alimentation pour cuve à électrophorèse Flacons d un litre Gant antichaleur ou moufle de préhension Microonde ou bainmarie Gants Thermocycleur à PCR (Edvotek) 3 bainsmarie et un chronomètre SORDALAB PARC SUDESSOR 5 Avenue des Grenots 950 ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail :

2 Page 2/7 OBJECTIFS COGNITIFS Ce kit propose de réaliser une électrophorèse d ADN sur gel d agarose afin de comparer l ADN avant réplication par PCR et l ADN obtenu suite à la PCR. RAPPELS L expérience à réaliser dans ce kit est techniquement simple et correspond à une électrophorèse d ADN classique. Les échantillons d ADN fournis correspondent à l ensemble des réactifs nécessaires et produits de PCR présents lors d une vraie expérience de PCR. La réaction en chaîne par polymérase (Polymerase Chain Reaction) La réaction en chaîne par polymérase est utilisée pour obtenir une quantité importante de copies d un fragment d ADN défini, à partir d une quantité infime de celuici. La réaction de PCR consiste en une réplication d ADN in vitro. Celleci est possible grâce à l ajout d une enzyme de réplication ; l ADN polymérase, des quatre desoxyribonucléotides triphosphates nécessaire à la synthèse de molécule d ADN (adénine, cytosine, guanine, thymine), et d amorces de réplication consistant en de courtes séquences d ADN simple brin spécifiques de l ADN d intérêt. En effet, les amorces sont synthétisées artificiellement de façon à avoir une séquence strictement complémentaire aux extrémités de l ADN d intérêt. Pour la réaction de PCR, on ajout un couple d amorces constitué d une amorce complémentaire à la région 3 de l ADN d intérêt et d une amorce complémentaire à sa région 5. La séquence desoxyribonucléotidique du segment d ADN d intérêt doit donc être connue. Le processus de PCR fonctionne selon quatre étapes: Le mélange est d abord chauffé à une température proche de 00 C afin de dénaturer les molécules d ADN. En effet, les molécules d ADN d intérêt sont des doubles brins qui doivent être séparés préalablement à la réplication. De plus, la dénaturation assure aussi que l ADN d intérêt et les amorces soient dans une configuration linéaire pour faciliter l étape d hybridation qui suit. Le mélange est ensuite refroidi vers une température de 45 à 60 C selon les couples d amorces pour permettre leur appariement ADN Polymérase avec l ADN d intérêt ; c est l hybridation. ADN d intérêt L ADN polymérase va alors ajouter les desoxyribonucléotides à l extrémité 3 de chaque amorce en utilisant le brin d ADN Amorce d intérêt comme matrice de réplication ; c est l élongation. Cette étape s effectue à ; la Dénaturation température optimum de fonctionnement de l enzyme de réplication ADN polymerase. De cette manière, un nouveau brin complémentaire est formé et on obtient ainsi deux molécules d ADN double brin identique à Hybridation l ADN d intérêt. Le cycle formé par ces 3 premières étapes est répété entre 30 et 50 fois. A chaque cycle, le nombre de molécule d ADN est doublé. Elongation La dernière étape consiste en la terminaison des molécules d ADN nouvellement synthétisées. Cette étape s effectue aussi à et assure que les molécules d ADN Terminaison nouvellement synthétisées soient entières et correspondent strictement à la molécule d ADN d intérêt. SORDALAB PARC SUDESSOR 5 Avenue des Grenots 950 ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail :

3 Page 3/7 MANIPULATION PREPARATION du TP : Ce protocole s adapte à l utilisation des cuves d électrophorèse et alimentations Sordalab. Pour tout autre matériel, ajuster les quantités de gel d agarose à préparer et le procédé de mise en œuvre de l électrophorèse aux recommandations du constructeur. ) Préparation du tampon TBE : Diluer les 00ml de TAE 0X dans 900ml d eau distillée pour obtenir L de TAE X (ph=8,3). Annoter ce flacon TAE X. Conserver ce flacon à +4 C. 2) Préparation des 5 gels d agarose 0,8% : Mélanger les 2g d agarose avec 250ml de TAE X préparé précédemment. Faire chauffer pendant 23 minutes au microonde jusqu à ce que la solution soit complètement homogène et transparente (ne pas couvrir la solution). Utiliser des gants antichaleur ou des maniques de préhension pour saisir et manipuler le flacon chaud. Laisser refroidir jusqu à une température d environ 60 C. Fermer hermétiquement les 5 moules à gel aux extrémités avec les butoirs en caoutchouc ou avec du ruban adhésif et placer le peigne 6 puits. A l aide de gants antichaleur ou de moufle de préhension, couler l agarose dans les moules jusqu à une hauteur correspondant environ à la moitié de la hauteur des dents du peigne. Laisser durcir à température ambiante sur une surface plane et horizontale (le gel doit devenir trouble). Ce gel se conserve une heure à sec ou 24 heures au réfrigérateur dans du TAE X. 3) Préparation des réactifs contenus dans le sachet AD : Le mélange de tous les réactifs en vu de la réaction de PCR est à effectuer au moment du TP. Seules les dilutions de chacun des réactifs peuvent être préparées à l avance. Les tubes de marqueur et de produit de PCR sont prêts à l emploi. Préparer les réactifs de PCR en diluant avec de l eau stérile selon le tableau suivant : Volume initial Volume d eau à ajouter Volume final Tampon de réaction 200 µl MgCl2 200 µl Amorces de PCR 0 µl 40 µl 50 µl Desoxyribonucléotides µl Taq polymérase 0 µl NE PAS DILUER 0µl ADN génomique de phage lambda 0 µl 30 µl 40 µl SORDALAB PARC SUDESSOR 5 Avenue des Grenots 950 ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail :

4 Page 4/7 Attention : vérifier que le volume final est exact après ajout. Il est possible que de l eau se soit évaporée dans le transport sans modifier la quantité de matériel dans l échantillon. Si le volume contenu dans le tube est inférieur au volume attendu, compléter à nouveau avec de l eau stérile pour ajuster ce volume. Homogénéiser en tapotant le tube après l avoir refermé. Centrifuger rapidement les tubes afin de faire retomber tout le liquide dans le fond du tube. Si vous ne possédez pas de centrifugeuse, secouer d un seul mouvement sec, de haut en bas, les tubes un à un. MANIPULATION PAR LES ELEVES : ) Mise en œuvre de la réaction de PCR : Les tubes d amorces de PCR, d ADN génomique et de Taq polymérase contiennent exactement les volumes nécessaires pour 0 réactions de PCR (pas de volume de sécurité). Veillez donc au pipetage exact des volumes réactionnel. Les tubes de tampon de réaction et de MgCl2 contiennent des volumes de réactifs en excès par rapport aux quantités requises. Laisser les réactifs décongeler à température ambiante (ne pas utiliser de bainmarie pour la décongélation). Préparer le mélange de PCR (au dernier moment) sur de la glace pilée dans un microtube prévu à cet effet et selon l ordre et les quantités indiquées dans ce tableau : Tampon de réaction MgCl2 Amorces de PCR (tube à bouchon noir) Désoxyribonucléotides Taq polymérase ADN génomique de phage lambda (tube à bouchon incolore) Volume final µl 4 µl 2 Homogénéiser le contenu du tube en aspirant et refoulant très délicatement à l aide d une micropipette. Lors du mélange et de l homogénéisation, éviter autant que possible de faire des bulles car cellesci nuisent à la bonne réussite de la réaction de PCR. Si vous possédez une centrifuge à microtubes, donner un rapide tour de centrifugeuse pour faire retomber tout le liquide au fond du tube et éliminer les éventuelles bulles. Sinon, tapoter doucement le fond du tube contre la paillasse pour faire retomber tout le liquide au fond du tube (cependant cette action n aura aucun effet sur les éventuelles bulles qu on ne cherchera pas à détruire au risque d en créer de supplémentaires.) Marquer ses initiales sur le bouchon du microtube à PCR (attention en chauffant, les écritures s effaceront du bas du tube). Pour effectuer la réaction de PCR, 2 choix s offrent à vous : Si vous possédez un thermocycleur : Programmer la machine (suivre les indications du constructeur) de façon à entrer le programme suivant : SORDALAB PARC SUDESSOR 5 Avenue des Grenots 950 ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail :

5 Page 5/7 Etape Température Durée Nombre de cycles Dénaturation initiale 95 C 300 sec Dénaturation 95 C 30 sec Hybridation 5466 C 45 sec Elongation 00 sec Terminaison Allumer si besoin le chauffage du couvercle (suivre les indications du constructeur). Quand la machine indique que le couvercle est chaud, mettre les microtubes dans la machine et lancer le programme. Si vous travaillez avec un thermocycleur Edvotek ; lancer le programme (RUN) puis mettre en PAUSE le temps que le couvercle soit chaud. Une fois la température de 05 C atteinte ; reprendre le programme (RUN). Pour plus de détails, se référer à la notice d utilisation du thermocycleur. Si vous ne possédez pas de cycleur à PCR : Faire chauffer 3 bainsmaire aux températures suivantes : 95 C ; 5466 C ;. Prévoir un couvercle pour fermer les bainsmarie (une feuille d aluminium convient parfaitement). Positionner les tubes sur des portoirs (tels que des flotteurs en mousse ou autre type de portoirs inox ou plastiques adaptés à la taille des microtubes). Tremper les tubes dans les bainsmarie selon l ordre suivant : Etape Bainmarie Durée Nombre de répétitions successives des bains Dénaturation initiale 95 C 3min Dénaturation 95 C 30sec Hybridation 5466 C 30sec Elongation min Terminaison 0min 25 fois la série Les tubes de réaction peuvent être conservés à 4 C pendant quelques semaines avant dépôt sur gel. 2) Mise en œuvre de l électrophorèse : Enlever délicatement les butoirs et le peigne. Placer le moule à gel contenant le gel dans la cuve à électrophorèse. Prendre garde de positionner les puits du côté des bornes négatives de la cuve à électrophorèse. Verser le tampon TAE X dans la cuve jusqu à recouvrir le gel (attention : plus il y a de tampon, plus la migration prend de temps). SORDALAB PARC SUDESSOR 5 Avenue des Grenots 950 ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail :

6 Page 6/7 3) Dépôt et migration des ADN : Dans le tube de réaction de PCR, ajouter 5µl de bleu de dépôt et homogénéiser en tapotant le tube ou à l aide de la micropipette. Déposer 20µl de chaque échantillon à l aide d une micropipette et de cônes à usage unique dans des puits distincts. Faire doucement et éviter les bulles (attention à bien noter l ordre des dépôts). Déposer de marqueur et de produit de PCR. Fermer la cuve à électrophorèse et la brancher sur l alimentation (cathode rouge avec cathode rouge et anode noire avec anode noire). Mettre en marche l alimentation (Attention au voltage choisi : pour l ADN, choisir 75V). L ADN, chargé négativement, migre en direction des électrodes positives. Faire migrer environ 40 minutes à 75V. ATTENTION : Le marqueur bleu foncé ne doit pas dépasser la moitié du gel. Arrêter l alimentation et sortir le support contenant le gel. 4) Coloration et rinçage : Verser l Azur A dans un récipient juste assez large pour y disposer le gel à plat (type cristallisoir de 500ml). Sortir le gel de son moule. Immerger le gel dans de l Azur A pendant 2 à 5 minutes (le colorant peut être réutilisé). Laisser reposer le gel à l air pendant 2 à 5 minutes. Placer le gel dans un nouveau récipient. Rincer le gel à l eau du robinet. Si le gel est très foncé Rincer le gel avec de l alcool à 70% pendant quelques minutes. Eliminer l alcool en rinçant le gel à l eau du robinet plusieurs fois jusqu à ce que l eau de rinçage soit translucide. Continuer le rinçage du gel à l eau du robinet si nécessaire. Le gel peut se conserver au réfrigérateur pendant deux mois emballé dans un film alimentaire ou dans un récipient en plastique hermétiquement fermé et contenant un fond d eau (attention le gel doit rester juste humidifié, un excès d eau entrainerait une poursuite de la décoloration). RESULTATS ATTENDUS ET INTERPRETATION La hauteur de migration des bandes d ADN correspond à la taille des fragments d ADN contenu dans chaque échantillon. Cette taille peut être quantifiée grâce à l échelle de poids moléculaire contenant des fragments de taille connue. En effet, un fragment d une taille donnée migre toujours à la même vitesse et plus le fragment est court, plus il migre vite à travers les mailles du gel d agarose. Ainsi, les bandes hautes correspondent à des ADN de grande taille qui ont migrés lentement. Les bandes plus basses correspondent à des ADN de plus petite taille qui ont migrés plus rapidement. SORDALAB PARC SUDESSOR 5 Avenue des Grenots 950 ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail :

7 Page 7/7 Marqueur de poids moléculaire Suite à la migration sur gel, on constate que le produit de la PCR est un unique fragment de taille constante et correspondant à la taille du fragment d ADN amplifié. Ces caractéristiques du produit de PCR sont reproductibles et conservées tant qu on utilise le même ADN génomique associé aux mêmes amorces. FICHE SECURITE (guide non exhaustif) Ne pas inhaler ni ingérer les produits contenus dans ce kit. Eviter les projections dans les yeux. En cas de projection dans les yeux, rincer à grande eau. Cependant, aucun des produits contenus dans ce kit ne requièrent de précaution particulière. Le gel d agarose chaud peut provoquer des brûlures. Manipuler avec des gants antichaleur. En cas de brûlures, passer la zone atteinte sous l eau froide pendant 5 minutes. Nous vous conseillons de manipuler les colorants avec des gants. FICHE CONSERVATION Attention : ces conditions de stockage sont à respecter scrupuleusement pour permettre une conservation des produits du kit pendant 3 mois. Les échantillons d ADN sont stockés à température ambiante pendant 3 mois. Cependant, après un stockage prolongé à température ambiante, l eau peut s évaporer du tube. Bien que cela n endommage pas l ADN, cela diminue le volume de la solution et augmente sa viscosité. Dans ce cas, rajouter 0 à 5µl d eau stérile et mélanger doucement jusqu à obtenir une solution homogène à nouveau. Le tampon TAE x0 se conserve pendant 3 mois à +4 C. Le colorant Azur A se conserve pendant 6 mois à +4 C et à l abri de la lumière. Ce colorant peut être utilisé pour plusieurs colorations. L agarose en poudre se conserve indéfiniment à température ambiante dans un endroit sec. L agarose en gel se conserve environ un mois à +4 C dans un récipient hermétiquement fermé, type bouteille. Veillez à ajouter un peu d eau pardessus le gel de façon à ce qu il reste toujours humide. L eau stérile se conserve à +4 C jusqu à ouverture du tube. FICHE TRI ET RECUPERATION Les ADN, l Azur A et le TAE peuvent être jetés à l évier en faisant couler de l eau. Les tubes de plastiques, après rinçage, peuvent être jetés dans les bacs de récupération du plastique (sans leur bouchon). L agarose peut être jeté à la poubelle. SORDALAB PARC SUDESSOR 5 Avenue des Grenots 950 ETAMPES FRANCE Tél. : Fax : Mail :

KIT REALISATION DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits et 10 réactions de PCR)

KIT REALISATION DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits et 10 réactions de PCR) : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT REALISATION DE LA PCR Ref: PCRREA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker les

Plus en détail

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT PRINCIPE DE LA PCR Ref: PCR A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker les articles

Plus en détail

Conservation. Cuve à électrophorèse Gel d agarose Tampon TBE ph 8,3

Conservation. Cuve à électrophorèse Gel d agarose Tampon TBE ph 8,3 ELECTROPHORESE D ADN Composition du kit - 100mL de tampon TBE10x ph = 8,3 à diluer 10 fois pour obtenir 1000mL - 25 pasteurettes gouttes 10µL - 10mL d eau stérile - 0,05g d ADN de saumon lyophilisé (SACHET

Plus en détail

DIVERSITE GENETIQUE DES ABEILLES : l hybridation en 3 TPs! TP1 : PCR et électrophorèse des résultats : amplifier pour identifier Ref: PCRAB

DIVERSITE GENETIQUE DES ABEILLES : l hybridation en 3 TPs! TP1 : PCR et électrophorèse des résultats : amplifier pour identifier Ref: PCRAB A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée cidessous en page 1 Stocker les articles du colis dans les bonnes conditions : Placer le sachet AH à 20 C Placer le TAE 10X et l Azur A

Plus en détail

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE THÈME : Des débuts de la génétique aux enjeux actuels des biotechnologies Niveau : Spécialité terminale S TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE EXTRAIT DU BO: Notions et contenus

Plus en détail

Analyse de l eau et de la terre REF : C/IONIQ A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1

Analyse de l eau et de la terre REF : C/IONIQ A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr Analyse de l eau et de la terre REF : C/IONIQ A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous

Plus en détail

www.alize-electronic.fr

www.alize-electronic.fr MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN DE BATTERIE DE TRACTION 2011 www.alize-electronic.fr Conception, construction, location de bateaux électriques Route de Vinon, Chemin de l Oumède, 04800 GREOUX les BAINS

Plus en détail

Préparation des tissus : information générale

Préparation des tissus : information générale Préparation des tissus : information générale Tissus inclus dans la paraffine Technique solidifiant les tissus et permettant de confectionner des coupes tissulaires minces (4 5µm). Applicable aux tissus

Plus en détail

Première partie (20 points)

Première partie (20 points) Première partie (20 points) 1.1. Etude de la germination du Haricot (10 points) 1.1.1 Trois stades de développement (to = réhydratation) sont proposés. Réactif fourni : solution iodo-iodurée (Lugol) -

Plus en détail

Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green

Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green Pour les produits AnyGenes : Cat # PMSX-F2S Cat # PMSX-F4S Cat # PMSX-F8S Cat # PMSX-F12S Cat # PMSX-F24S (* Cat # pour toutes les références

Plus en détail

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com Machine de moulage centrifuge C.300 Manuel http://www.letrainmagique.com Santé et sécurité Projections Vérifiez que vous portez toujours des protections correctes pour les yeux et que personne d autre

Plus en détail

Scénario d usage, timing 1

Scénario d usage, timing 1 Scénario d usage, timing 1 La séance va sûrement durer plus d une heure (environs 1h15-1h30 suivant les réactions de la classe). J espère malgré tout arriver à la phase 8. Phase Description de la phase

Plus en détail

10b : La PCR (locus PV92)

10b : La PCR (locus PV92) 10b : La PCR (locus PV92) Cette expérience a été mise en place afin de remplacer le protocole intitulé "PCR (locus D1S80)". L amplification est en effet meilleure et les résultats plus simples à interpréter.

Plus en détail

KIT ELECTROPHORESE DE L ADN : Carte de restriction et Dépistage A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION DU COLIS :

KIT ELECTROPHORESE DE L ADN : Carte de restriction et Dépistage A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION DU COLIS : : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : sordalab@wanadoo.fr KIT ELECTROPHORESE DE L ADN : Carte de restriction et Dépistage Ref : ELCCRDG A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée

Plus en détail

Plan de continuité. Station de traitement et. de distribution de l'eau potable OPITCIWAN POUR ASSISTANCE APPELER. Éric Sioui (418) 882-8820

Plan de continuité. Station de traitement et. de distribution de l'eau potable OPITCIWAN POUR ASSISTANCE APPELER. Éric Sioui (418) 882-8820 Plan de continuité Station de traitement et de distribution de l'eau potable OPITCIWAN POUR ASSISTANCE APPELER Éric Sioui (418) 882-8820 Description des équipements et Plan de continuité En premier lieu,

Plus en détail

Manipulation 1 : Détermination de la distance focale d une lentille convergente - Méthode d autocollimation :

Manipulation 1 : Détermination de la distance focale d une lentille convergente - Méthode d autocollimation : TP : FOCOMÉTRIE Le but de ce TP permet d étudier les principes fondamentaux de l optique géométrique : mesure de distance focale par différentes méthodes, loi de conjugaison, grandissement, autocollimation

Plus en détail

Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés

Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés Module 9 Détection qualitative du maïs MON810, du maïs Bt- 176 et du soja Roundup Ready par PCR M. Querci, M. Maretti,

Plus en détail

Date : Résultats d apprentissage : L élève sera capable de Mathématiques

Date : Résultats d apprentissage : L élève sera capable de Mathématiques Leçon : Composer de nouvelles formes géométriques par impression Durée : 60 minutes Matériel nécessaire : Chanson éducative Rond triangle Carré disponible sur le site Internet suivant : http://www.youtube.com/watch?v=qmohewh

Plus en détail

Agitateurs oscillants, agitateurs rotatifs et agitateurs Thermo Scientific. Maximisez l efficacité de votre laboratoire grâce à une précision fiable

Agitateurs oscillants, agitateurs rotatifs et agitateurs Thermo Scientific. Maximisez l efficacité de votre laboratoire grâce à une précision fiable Agitateurs oscillants, agitateurs rotatifs et agitateurs Thermo Scientific Maximisez l efficacité de votre laboratoire grâce à une précision fiable Agitateurs oscillants, agitateurs rotatifs et agitateurs

Plus en détail

Chimie structurale TP de chimie Caractérisation des molécules organiques

Chimie structurale TP de chimie Caractérisation des molécules organiques TP de chimie Caractérisation des molécules organiques Français p 1 Kit eau de brome Version : 3107 1. Description Ce kit permet de préparer 500 ml d eau de brome (dibrome en solution aqueuse à 40 g.l -1

Plus en détail

VitrA Fix FLEX PORSELEN

VitrA Fix FLEX PORSELEN VitrA Fix FLEX PORSELEN COLLE ELASTIQUE POUR LES CARREAUX PORCELAINES COMPENSES DE FIBRE UTILISES SUR LES MURS ET LES SOLS DES ESPACES EXTERNES ET INTERNES PROPRIETES Elle colle parfaitement à toute sorte

Plus en détail

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes DD/DD/SIPPT/201000366RA.9981

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes DD/DD/SIPPT/201000366RA.9981 Note à Mesdames et Messieurs les Fonctionnaires généraux(ales). Votre lettre du Vos références Nos références Annexes DD/DD/SIPPT/201000366RA.9981 Objet : Sécurité: Sécurité lors de charge de batteries.

Plus en détail

jusqu à l écoulement régulier de celle-ci mode de chauffe

jusqu à l écoulement régulier de celle-ci mode de chauffe MISE EN MARCHE 1.. Préparatifs Purger le circuit Remplir le bac avec du café en grain Ne pas utiliser de café caramelisé ou aromatique! Placer un récipient en dessous de la buse vapeur Remplir le réservoir

Plus en détail

P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE

P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE P.C.R.: Méthode rapide d'amplification d'une séquence déterminée d'a.d.n. à partir d'une matrice. Elle permet d'obtenir plusieurs

Plus en détail

CHAPITRE II: CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HP... CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC)

CHAPITRE II: CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HP... CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC) Page 1 sur 10 CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC) I) Principe de la chromatographie La chromatographie est une méthode de séparation des constituants d'un mélange même très complexe. Il existe

Plus en détail

KIT ELECTROPHORESE DE L ADN : Digestion et Carte de restriction A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 4 gels de 8 puits) :

KIT ELECTROPHORESE DE L ADN : Digestion et Carte de restriction A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 4 gels de 8 puits) : : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : sordalab@wanadoo.fr KIT ELECTROPHORESE DE L ADN : Digestion et Carte de restriction REF : ELECDSC A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée

Plus en détail

Procédure «Changement d année» LES ESSENTIELS A RETENIR

Procédure «Changement d année» LES ESSENTIELS A RETENIR Mode d emploi A destination des chefs d établissements, des correspondants ENT et des gestionnaires de rubriques Procédure «Changement d année» LES ESSENTIELS A RETENIR Avant de débuter ce travail, il

Plus en détail

Processus de mise en place d un Pack ProtectLine

Processus de mise en place d un Pack ProtectLine MEMO INSTALLATEUR ATTENTION : Depuis Octobre 2008, les MT2SN sont équipés d un afficheur 2 lignes 13 caractéres Processus de mise en place d un Pack ProtectLine A LIRE IMPERATIVEMENTAVANT TOUTE INTERVENTION!.

Plus en détail

PRISE EN MAIN DU LOGICIEL D ENQUETE SPHINX

PRISE EN MAIN DU LOGICIEL D ENQUETE SPHINX PRISE EN MAIN DU LOGICIEL D ENQUETE SPHINX I Présentation du logiciel : Le logiciel de traitement d enquêtes Sphinx permet de gérer les enquêtes et les données, quelque soit leur nature : quantitative

Plus en détail

A RECEPTION DU COLIS :

A RECEPTION DU COLIS : : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr KIT ELECTROPHORESE DE L ADN : carte de restriction et dépistage REF : ELCCRDG A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition

Plus en détail

Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire. LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction

Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire. LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction "chercher une aiguille dans une meule de foin"? Chercher à repérer un gène particulier

Plus en détail

Garantie et FAQ. Bienvenue! Découvrez tout ce que vous pouvez faire et échangez sur diwo.bq.com

Garantie et FAQ. Bienvenue! Découvrez tout ce que vous pouvez faire et échangez sur diwo.bq.com Garantie et FAQ Bienvenue! Découvrez tout ce que vous pouvez faire et échangez sur diwo.bq.com Ciclop 3D Scanner Kit Félicitations! Vous faites désormais partie de la communauté RepRap. Ciclop est un scanner

Plus en détail

UTILISATION D UNE CHUTE POUR SERRER LES LAMES ENTRE ELLES

UTILISATION D UNE CHUTE POUR SERRER LES LAMES ENTRE ELLES POSE PRÉCONISATIONS DE (LAMBRIS, HABILLAGES INTÉRIEURSLAMES DE PAREMENT) 1. Retirer les lames de leur emballage. Les lames de lambris/parement seront soigneusement empilées à plat sur des cales d aération

Plus en détail

Principes et pratique de l électrophorèse sur gel d agarose

Principes et pratique de l électrophorèse sur gel d agarose Edvo-Kit n 101 Principes et pratique de l électrophorèse sur gel d agarose Objectif expérimental: L objectif de cette expérience est de développer une compréhension de base de la théorie de l électrophorèse

Plus en détail

Clôture en bois composite. Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL

Clôture en bois composite. Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL Clôture en bois composite Guide technique CLÔTURE MONTRÉAL Guide COMPOSEZ SELON VOS IDÉES 3 9 4 8 6 5 2 7 11 1 3 11 3 4 10 4 LAMES DE REMPLISSAGE Épaisseur 22 mm / Largeur Longueur 1,77 m 1 Brun exotique

Plus en détail

KIT OUCHTERLONY méthode de double diffusion REF : IMVS ou IMVD A RECEPTION DU COLIS :

KIT OUCHTERLONY méthode de double diffusion REF : IMVS ou IMVD A RECEPTION DU COLIS : KIT OUCHTERLONY méthode de double diffusion REF : IMVS ou IMVD : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis

Plus en détail

INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE

INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE Mise à jour Janvier 2016 Membres de l équipe : Nom (en lettres moulées) Initiale Signature Présentation des stations de l unité mobile

Plus en détail

Dossier d aide au montage

Dossier d aide au montage Dossier d aide au montage Robot avancé à servomoteurs réf.rbsa Nomenclature Désignation Quantité Base usinée du robot 1 Servomoteurs avec pièces de fixation + visserie 2 Ensemble vis diam3x12mm + écrou

Plus en détail

Guide du stage en entreprise

Guide du stage en entreprise L3 MIAGE I. Mirbel U.N.S. Année universitaire 2011/2012 Guide du stage en entreprise Le présent document a pour objet de résumer les principes relatifs aux stages en entreprise des étudiants en L3 MIAGE

Plus en détail

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU MIGRATION DE VAPEUR D'EAU Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET L air ambiant contient naturellement de l eau sous forme de vapeur. Sa quantité varie en fonction de la température

Plus en détail

Energie Energie solaire

Energie Energie solaire Energie Energie solaire Réf : Français p 1 Ballon-échangeur et capteur solaire Version : 1109 1 Chauffe-eau solaire 1.1 Principe de fonctionnement - généralités Un chauffe-eau solaire consiste à coupler

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE CAPTEU DE PESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE - Le capteur de pression Il s agit du capteur MPX 00 AP (Motorola) capteur piezorésistif qui mesure des pressions comprises entre 0 et.0 5 Pa. D après le constructeur

Plus en détail

Régulation optimisée Ressources Optimiseur & Courbe de chauffe optimisée

Régulation optimisée Ressources Optimiseur & Courbe de chauffe optimisée DTE042F V1.0 03/13 Manuel d utilisation Régulation optimisée Ressources Optimiseur & Courbe de chauffe optimisée Home II - 138.Avenue Léon Bérenger 06706 Saint Laurent du Var Cedex Tel : 04 93 19 37 37

Plus en détail

Appareil de pilotage de moteur IMSG-UC-4H

Appareil de pilotage de moteur IMSG-UC-4H Appareil de pilotage de moteur IMSG-UC-4H Données techniques Elsner Elektronik GmbH Technologie de la commande et de l automatisation Sohlengrund 16 D-75395 Ostelsheim Allemagne Tel.: +49 (0) 70 33 / 30

Plus en détail

2/ Les machines d embouteillage. Ligne d embouteillage type :

2/ Les machines d embouteillage. Ligne d embouteillage type : 2/ Les machines d embouteillage Ligne d embouteillage type : 1 : Souffleuse de bouteilles PET 2 : Silos & redresseur de bouteilles 3 : Dépalettiseur de bouteilles verre 4 : Rinceuse bouteilles verre 5

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc

UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc Licence Biologie des Organismes Travaux Pratiques de Physiologie Animale : Détermination du volume sanguin chez le rat Le but de cette séance

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Coiffure Coiffure à domicile Si vous réalisez aussi des soins du visage, du corps, des UV, reportez-vous à la fiche «Institut de beauté». L environnement dans l Artisanat Les déchets Vos déchets peuvent

Plus en détail

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN MANIPULATION D ADN Clonage du gène «venus» dans des plasmides et expression de celui-ci chez les bactéries E.Coli. Assistants: U. Loizides M. Umebayashi C. Gehin - 1 - 1. Résumé Lors de notre expérience,

Plus en détail

Lavage et désinfection : procédure manuelle. Lavage et désinfection : procédure en LDE. Lavage et stérilisation : autoclavage

Lavage et désinfection : procédure manuelle. Lavage et désinfection : procédure en LDE. Lavage et stérilisation : autoclavage Lavage et désinfection : procédure manuelle Lavage et désinfection : procédure en LDE Lavage et stérilisation : autoclavage Procédure manuelle DM utilisés en endoscopie : - Stérilisables - A défaut Désinfection

Plus en détail

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES T.P n 4 : LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES Observer Tout est coloré : le Smartphone, les encres d impression... Pour cela l industrie utilise des pigments ou des colorants. Certains sont naturels...

Plus en détail

Notice technique : centrale de programmation

Notice technique : centrale de programmation Sommaire Accédez directement aux parties voulues en cliquant sur les intitulés ci-dessous. I) Principe général 1-1 La transmission par courants porteurs 1-2 Schéma de principe 1-3 Les récepteurs II) Installation

Plus en détail

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre Dans ce polycopié, on passe en revue les méthodes et définitions à maîtriser pour l étude des filtres du premier ordre. Toutes ont été étudiées lors des séances

Plus en détail

8.3.3 Réactifs. La polymérase catalyse la synthèse de brins complémentaires d ADN.

8.3.3 Réactifs. La polymérase catalyse la synthèse de brins complémentaires d ADN. 8.3.3 Réactifs 1. AD polymérase: La polymérase catalyse la synthèse de brins complémentaires d AD. Des polymérases qui sont résistantes à la chaleur sont utilisées, telles que la Taq polymérase (Thermus

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION www.evolu7.com NOTICE D UTILISATION Pack solaire évolutif pour centrale d alarme Avec reconnaissance automatique de batterie 12 V / 24 V 2014 Copyright SAMBA DIRECT SOURCING DEVELOPMENT Toute reproduction

Plus en détail

Atelier des talents n 1 : les liquides - densité

Atelier des talents n 1 : les liquides - densité Atelier des talents n 1 : les liquides - densité Objectifs L objectif général des ateliers des talents scientifiques est de vous permettre d aborder les sciences par l expérimentation. Vous allez donc

Plus en détail

Leçon N 17 Création d un album de photo avec ALBELLI 3 ème partie

Leçon N 17 Création d un album de photo avec ALBELLI 3 ème partie Leçon N 17 Création d un album de photo avec ALBELLI 3 ème partie 4.2 La technique du «remplissage automatique» Il existe une technique quasi automatique très intéressante, c est le «Remplissage automatique»,

Plus en détail

Toute utilisation à des fins commerciales entraînera des poursuites judiciaires www.ideale.fr oceanemed@hotmail.com.

Toute utilisation à des fins commerciales entraînera des poursuites judiciaires www.ideale.fr oceanemed@hotmail.com. MANUCURE gel UV 1 - DEROULEMENT DE LA POSE : Dans ces explications vous verrez que je parle de différents gel UV, en fait c est très simple il existe un gel UV standard dit 3 en 1 qui sert à la fois de

Plus en détail

Pour tous les math giciens!

Pour tous les math giciens! LES MATH LEINES Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 7 Narration de séance et productions d élèves... 9 Pour tous les math giciens! 1 Fiche professeur LES MATH LEINES Niveaux et objectifs

Plus en détail

2: Les enzymes de restriction

2: Les enzymes de restriction 2: Les enzymes de restriction Les enzymes de restriction sont des protéines synthétisées par des bactéries pour se protéger des infections de virus (bactériophages). Ces enzymes coupent l ADN viral à des

Plus en détail

Notice d installation d une micro-station d épuration Klaro Easy 2 cuves

Notice d installation d une micro-station d épuration Klaro Easy 2 cuves 2 cuves Système de traitement Klaro Easy prémonté dans les deux cuves Klaro Easy 2-4 EH 2x2700L Klaro Easy 4-8 EH 2x2700L Klaro Easy 8-10 EH 2x3750L Klaro Easy 10-12 EH 2x4800L Klaro Easy 12-18 EH 2x6500L

Plus en détail

Module «Flotte ou coule» Cycles 2 et 3

Module «Flotte ou coule» Cycles 2 et 3 Sciences expérimentales et Technologie Module «Flotte ou coule» Cycles 2 et 3 Dans le cadre de notre projet de classe sur «la Route du Rhum», nous étudierons les bateaux et donc leur flottabilité. Points

Plus en détail

10a: La PCR (locus D1S80)

10a: La PCR (locus D1S80) 10a: La PCR (locus D1S80) Pour des raisons techniques, ce protocole n'est plus utilisé. Il a été remplacé par le protocole "PCR locus PV92" ainsi que le nouveau protocole "PCR sensibilité au PTC". Il reste

Plus en détail

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe 2009 LAAS-CNRS JAUMOUILLÉ Rodolphe [ Tutoriel pour le logiciel de Simulation de communications distribuées et de reconnaissance de formes d une SmartSurface] Tutoriel pour un logiciel permettant de simuler

Plus en détail

Les explications théoriques ne sont pas encadrées. Les exemples sont sous cette forme.

Les explications théoriques ne sont pas encadrées. Les exemples sont sous cette forme. Comment faire un bilan matière sur une plateforme de compostage? V 2.0 mai 2013 Ce protocole de bilan matière s adresse aux opérateurs locaux de compostage dans le cadre d Africompost. Ce protocole simple

Plus en détail

MLVA Streptococcus pneumoniae

MLVA Streptococcus pneumoniae H.I.A. Robert Picqué Bordeaux Laboratoire de Biologie moléculaire Version Internet 2 MLVA Streptococcus pneumoniae 1. DESCRIPTION DES OPERATIONS 1.1 Culture et extraction des ADN NB : prévoir dans la série

Plus en détail

Comment obtenir un sourire plus brillant et blanc

Comment obtenir un sourire plus brillant et blanc Comment obtenir un sourire plus brillant et blanc Blanchir-dents.info Les Meilleures Astuces pour effectuer un Blanchiment des Dents Efficaces et Durable. Une Sélection des Meilleurs Produits de Blanchiment

Plus en détail

Logiciel Interclubs BadIc Notice d'utilisation

Logiciel Interclubs BadIc Notice d'utilisation Notice BadIc Logiciel Interclubs BadIc Notice d'utilisation 5 grammes de plumes, des tonnes d émotion 1. LANCEMENT DU LOGICIEL Dans le répertoire où est installé badic : o double-cliquer sur BadIC.exe

Plus en détail

Hexagon GUIDE D UTILISATION. Documentation Hexagon version 1.3

Hexagon GUIDE D UTILISATION. Documentation Hexagon version 1.3 Documentation Hexagon version 1.3 Hexagon GUIDE D UTILISATION ATTENTION : La société emotion Tech publie cette documentation à titre informatif et se décharge de toutes responsabilités consécutives à un

Plus en détail

Baignoire Balnéo Notice d installation et d utilisation

Baignoire Balnéo Notice d installation et d utilisation Baignoire Balnéo Notice d installation et d utilisation Chers clients : Nous vous remercions d avoir choisi un produit de notre gamme. Afin de garantir votre sécurité, veuillez lire attentivement ce manuel

Plus en détail

QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE

QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE CO-181 QUALIFICATION DE DONNEES GEOGRAPHIQUES POUR LES BESOINS DE LA DEFENSE FRANCAISE FAVE P. IGN, RAMONVILLE SAINT-AGNE, FRANCE 1. OBJECTIFS ET CONTEXTE 1.1. Contexte Le service IGN Espace, rattaché

Plus en détail

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Nous reprenons dans cet article un des thèmes présentés lors de la journée organisée par l ATTT (Association technique du traitement

Plus en détail

SAISIE DES RÉSULTATS DES COMPÉTITIONS DE LIGUE DANS LE FICHIER NATIONAL "ffbsportif"

SAISIE DES RÉSULTATS DES COMPÉTITIONS DE LIGUE DANS LE FICHIER NATIONAL ffbsportif SAISIE DES RÉSULTATS DES COMPÉTITIONS DE LIGUE DANS LE FICHIER NATIONAL "ffbsportif" Le fichier national "ffbsportif" est celui dans lequel sont stockés les résultats de tous les matchs officiels des joueurs

Plus en détail

Les Granits du Bourbonnais

Les Granits du Bourbonnais Les Granits du Bourbonnais Les étapes pour commander votre bac à douche à l italienne GB design Les granits du bourbonnais 9 rue de l industrie 03250 le Mayet de montagne Tel. : 04 70 59 71 59 fax : 04

Plus en détail

Chapitre IV : La gestion de la mémoire

Chapitre IV : La gestion de la mémoire Chapitre IV : La gestion de la mémoire Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/leclercq February 3, 2016 Plan 1 Hiérarchie de mémoires

Plus en détail

LES MOYENS DE PROTECTION DANS LE LABORATOIRE

LES MOYENS DE PROTECTION DANS LE LABORATOIRE LES MOYENS DE PROTECTION DANS LE LABORATOIRE Auteur : Thierry ELIOT (Service Développement) Coordonnées : Société EQUIP LABO, 19 bd Industrie 37530 Nazelles Negron Tél. : 02 47 23 42 00 - www.equiplabo.com

Plus en détail

Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine et de son outillage

Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine et de son outillage Brevet de Technicien Supérieur en Mise en Forme des Matériaux par Forgeage Session 2015 Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine

Plus en détail

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Les difficultés relatives à la gestion de l organisation citées par les enseignants

Plus en détail

Nom : Groupe : 18 avril 2016 Test 3OC (45 ) B. Emery Génétique moléculaire des procaryotes COPAD

Nom : Groupe : 18 avril 2016 Test 3OC (45 ) B. Emery Génétique moléculaire des procaryotes COPAD Nom : Groupe : 18 avril 2016 Test 3OC (45 ) 3BCoc B. Emery Génétique moléculaire des procaryotes COPAD Aucun document autorisé (ni personnel, ni fourni). Les réponses doivent figurer sur l énoncé. Écrivez

Plus en détail

L objectif majeur de NUXEO est de stocker et de faciliter la recherche de documents. Un document correspond à un ensemble d information.

L objectif majeur de NUXEO est de stocker et de faciliter la recherche de documents. Un document correspond à un ensemble d information. GED.eoN GED - Environnement d Origine NUXEO Chapitre 4 Visualisation d un document dans NUXEO L objectif majeur de NUXEO est de stocker et de faciliter la recherche de documents. Un document correspond

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

Fiche conseil n 1. Les techniques du compostage

Fiche conseil n 1. Les techniques du compostage Fiche conseil n 1 Compostez comme bon vous semble... A chaque maison et son jardin attenant correspond une façon plus ou moins appropriée de composter. Et même sans jardin, il y a possibilité de composter

Plus en détail

Atelier B : Maintivannes

Atelier B : Maintivannes Atelier B : Maintivannes BMA01 : Contrôle d étanchéité de vanne BMA01 : Contrôle d étanchéité de vanne Page 1 Buts de l exercice : - Elingage et manutention du matériel avec respect des consignes de sécurité

Plus en détail

Douche à l italienne fermacell Powerpanel TE 2.0

Douche à l italienne fermacell Powerpanel TE 2.0 Guide de pose Douche à l italienne fermacell Powerpanel TE 2.0 Produit Le kit de douche à l italienne préfabriqué fermacell Powerpanel TE 2.0 est la solution rapide et économique pour intégrer, dans une

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Sommaire Page 0 Sommaire Guide de l utilisateur...2 1. Prise en main...2 2. Symbolique de l afficheur...2 3. Réglage de la température de conservation...3 4. Programmation d un cycle de surgélation...4

Plus en détail

BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES Session avril 2015 Durée : 2 heures

BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES Session avril 2015 Durée : 2 heures Nom et prénom : Classe :.. BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES Session avril 2015 Durée : 2 heures L usage des instruments de dessin (compas, règle, équerre, rapporteur) et de la calculatrice est autorisé. L

Plus en détail

Département de biologie Page 1 sur 6

Département de biologie Page 1 sur 6 Département de biologie Page 1 sur 6 TP de Biologie Moléculaire : BIO 36 Marion Benoîst, Keith Dudley, Dominique Charmot Introduction Lors de ce TP vous allez cloner des molécules d ADN. L objectif est

Plus en détail

Transferts Thermiques TP n 1 PROBLEMES BIDIMENSIONNELS

Transferts Thermiques TP n 1 PROBLEMES BIDIMENSIONNELS Transferts Thermiques TP n 1 PROBLEMES BIDIMENSIONNELS Ce TP est à réaliser en salle d informatique, seul ou en binôme. Il ne donnera pas lieu à une évaluation directe, et il n est pas demandé de compte-rendu.

Plus en détail

Action du vent NOTIONS GÉNÉRALES. Action du vent sur une surface

Action du vent NOTIONS GÉNÉRALES. Action du vent sur une surface Action du vent Cette fiche donne des indications de base pour déterminer la stabilité des parties d ouvrages en phases transitoires et des équipements de chantier sous l action du vent. Dans tous les cas,

Plus en détail

Belote Contrée - Le réglement officiel...

Belote Contrée - Le réglement officiel... Belote Contrée - Le réglement officiel... Des mêmes auteurs REGLES ELEMENTAIRES DU JEU DE BELOTE TRADITIONNELLE A 4 JOUEURS Le jeu est composé de 32 cartes de 4 couleurs (Pique, Trèfle, Cœur, Carreau),

Plus en détail

Chapitre 6 : Tests d hypothèses

Chapitre 6 : Tests d hypothèses U.P.S. I.U.T. A, Département d Informatique Année 2008-2009 Chapitre 6 : Tests d hypothèses Les statistiques peuvent être une aide à la décision permettant de choisir entre deux hypothèses. Par exemple,

Plus en détail

Synthèse d un arôme. Me préoccuper des consignes de sécurité (pour les personnes, le matériel, l'environnement) et suivre les règles de vie de classe.

Synthèse d un arôme. Me préoccuper des consignes de sécurité (pour les personnes, le matériel, l'environnement) et suivre les règles de vie de classe. Compétences travaillées: Synthèse d un arôme Me préoccuper des consignes de sécurité (pour les personnes, le matériel, l'environnement) et suivre les règles de vie de classe. Suivre un protocole en respectant

Plus en détail

Taq'Ozyme Purple Mix MANUEL D UTILISATION

Taq'Ozyme Purple Mix MANUEL D UTILISATION Taq'Ozyme Purple Mix OZYA003-40 - 40 réactions OZYA003-200 - 200 réactions (avec supplément de MgCl 2 ) OZYA003-200XL - 200 réactions (avec supplément de MgCl 2 ) OZYA003-1000 - 1000 réactions (avec supplément

Plus en détail

HYDROGENERATEUR H240 MANUEL D UTILISATION

HYDROGENERATEUR H240 MANUEL D UTILISATION Manuel d utilisation 1 / 9 HYDROGENERATEUR H240 MANUEL D UTILISATION Table des matières 1. Domaine d utilisation et d application de l hydrogénérateur Save Marine H240... 2 1.1 Production d énergie...

Plus en détail

RECONNAISSANCE DE MATIÈRES PLASTIQUES RÉSISTANCE À LA RUPTURE À LA TRACTION D UN FIL

RECONNAISSANCE DE MATIÈRES PLASTIQUES RÉSISTANCE À LA RUPTURE À LA TRACTION D UN FIL TP CII.6 Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CII.6 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Pages 2/6

Plus en détail

Hybridation et marquage Affymetrix puce HU133 Plate-Forme. plus 2

Hybridation et marquage Affymetrix puce HU133 Plate-Forme. plus 2 PRECAUTIONS GENERALES : HYBRIDATION AFFYMETRIX - Toutes les manipulations se font avec des gants de façon à limiter le risque de dépôt de RNAses présentes en grande quantité sur notre peau. - Tout le matériel

Plus en détail

CONSEILS PRELIMINAIRES

CONSEILS PRELIMINAIRES CONSEILS PRELIMINAIRES Avant d installer la chambre froide dans un local, merci de bien vouloir vérifier que toutes les conditions ci-dessous sont bien respectées : - Le local doit être sec et aéré, pas

Plus en détail

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA)

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3.1 Qu est-ce qu une STA?... 66 3.2 Mise en œuvre sur le lieu de travail... 66 3.3 STA: marche à suivre... 67 3.4 Evaluation des situations de travail

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI La présente application informatique a été élaborée par l Ademe (Agence de l Environnement et de la Maitrise de l Energie www.ademe.fr ) pour répondre à la mission confiée

Plus en détail

NOTICE D EMPLOI DISTANCEMÈTRE LASER PCE-LDM

NOTICE D EMPLOI DISTANCEMÈTRE LASER PCE-LDM NOTICE D EMPLOI DISTANCEMÈTRE LASER PCE-LDM 50 C/ Mayor, 53 - Bajo 02500 Tobarra Albacete-España Tel. : +34 967 543 548 Fax: +34 967 543 542 info@pce-iberica.es CONTENU 1. NOTICES DE SECURITE 2 2. PREPARATION

Plus en détail