L architecture d entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L architecture d entreprise"

Transcription

1 BABoK Business Analyst Body of Knowledge «Référentiel d architecture d entreprise» L architecture d entreprise Introduction à l architecture d entreprise Référentiel ou méthodologie? Historique La base de BABoK Sommaire du corpus de connaissance Son état actuel d avancement Conclusion Liens utiles 1

2 Introduction à l architecture d entreprise Modélisation organisationnelle Morabito, Sack et Bathe (1999) montrent que ces caractéristiques sont issues d un patron d arrangements et d alignements entre des domaines organisationnels tels que l information, les processus, la culture, les personnes et l apprentissage. Pour les dirigeants, une nouvelle compétence est exigée : la pratique de l architecture qui consiste à démonter une organisation en ses composantes fondamentales afin d en comprendre les qualités émergentes 2

3 L Architecture d entreprise L architecture d entreprise (AE) fournit une base de planification stratégique qui relie et aligne les TI avec les fonctions d affaires qu ils supportent. L AE ne débute pas avec les technologies, Elle débute avec une planification stratégique basée sur les besoins d affaires de l entreprise, sa vision, ses buts et son leadership. L AE est constitué de composantes d affaires et techniques et c est un processus cyclique qui débute avec les composantes à plus haute priorité pour s assurer qu elles demeurent à jour alors que les autres composantes sont développées. Due à cet état de fait, l AE est en évolution continue et n est à toute fin jamais complétée. Référentiel ou méthodologie? BABoK : C est un référentiel «Framework» utilisé pour définir l ensemble des processus d affaires d une entreprise selon un cadre de bonnes pratiques 3

4 Rapprochement BABoK a certains points communs avec le CMMi et le SWEBOK Il vise à préserver les intérêts du client d affaires davantage que du processus de développement technique. Il définit des pratiques d analyse d affaires et touche les analystes fonctionnels sans le côté technique CMMi Le CMMI, pour Capability Maturity Model Integration (Modèle intégré du niveau de maturité), est une extension de la spécification CMM première, créée pour le ministère de la Défense américain en 1989 afin de déterminer si un projet interne ou tiers serait terminé dans les temps, selon le budget et les spécifications. CMMI étend CMM en y intégrant les avancées d'autres spécifications proches, et établies entretemps pour pallier les manques de CMM. CMMI est donc avant tout un référentiel d'évaluation de la capacité à gérer et terminer un projet correctement, proposant nombre de bonnes pratiques liées à la gestion, au développement et à la maintenance d'applications et de systèmes. Ces bonnes pratiques sont regroupées en 24 processus, eux-mêmes regroupés en 4 types (Process Management, Project Management, Engineering et Support) et 5 niveaux de maturité 4

5 SWEBOK SWEBOK (contraction de Software Engineering Body of Knowledge) est un projet lancé par un comité de IEEE dans le cadre du génie logiciel. Le projet vise à définir et éclaircir le rôle du génie logiciel et de ses composants au sein d'autres disciplines. Il sert d'encyclopédie du génie logiciel de par ses définitions, les standards présentés et les méthodes abordées SWEBOK 5

6 Positionnement du cadre de référence BABoK Zachman Gouvernance D entreprise CMMi PMBOK Prince2 COSO CobiT Gouvernance des TI ISO17799 Sécurité ITIL Processus Service ISO9000 QUOI COMMENT Source: ISACA, AFAI & H. Ceuleman 2004 Un inventaire des référentiels et méthodologies d entreprise Référentiels Zachman BABoK CMMi SWEBOK Méthodologies Macroscope Merise 6

7 Historique Zachman Framework IIBA BABoK Historique Zachman Framework 1964 John Zachman joint IBM 1970 Il oriente ses travaux sur l architecture d entreprise 1975 Il publie de nombreux articles sur le sujet 1987 Il publie pour IBM "A Framework for Information Systems Architecture." 1990 Il quitte IB pour fonder sa propre entreprise de consultation «The Zachman Institute for Framework Advancement (ZIFA)» 7

8 Le cadre de référence Zachman Constitué d une matrice de 5 perspectives vue par des acteurs différents selon des catégories d information au nombre de 6 Les acteurs dans le fondement d architecture d entreprise: Quelqu un qui s est engagé à faire des affaires dans une industrie particulière Homme d affaires qui dirige l entreprise Analyste fonctionnel Concepteur, qui applique des technologies spécifiques pour résoudre un problème particulier Constructeur de système Système lui-même Le cadre de référence Zachman 8

9 Le cadre de référence Zachman Historique BABoK Octobre 2003, première rencontre inaugurale à Toronto des 28 membres fondateurs de 21 organisations différents (Banque de Montréal, de Bell Canada, London Life ) représentant 8 pays. 2 Mars 2004, première rencontre générale à Toronto et formation officieuse de l IIBA 3 janvier 2005, première version du»body of Knowledge» 7 avril 2005, seconde rencontre générale à Toronto et un vote est fait sur la constitution est accepté. 28 octobre 2005, Version 1.4 de BABoK (ajout de Draft detailed) 12 juillet 2006, Versiuon 1.6 de BABoK 10 novembre 2006, premier examen de certification CBPA en Floride Mars 2007, prochaine version prévue de BABoK 9

10 Qu est que l IIBA IIBA International Institute of Business Analysis C est une association professionnelle Internationale à but non lucratif des professionnels en analyse d affaires Quelques faits: Siège social au Canada à Toronto Représenté dans 7 pays en plus du Canada et des États-Unis. Chapitres au Canada : 12 Chapitres aux États-Unis : 38 L IIBA se conforme aux pratiques ISO / IEC Les objectifs de l IIBA Être le chef de file en tant qu association de professionnel au niveau international qui maintient et développe des standards de bonne pratique en analyse d affaires ainsi que la certification de ses professionnels Les moyens qu elle utilise : Créer et développer une conscience et une reconnaissance de la valeur de la contribution des analystes d affaires Définir le corpus de connaissance (Body of Knowledge) Fournir un forum de partage des connaissances et de contribution au corpus de connaissances Identifier les compétences et qualités requises pour un analyste d affaires Définir les standards de formation et le développement professionnel nécessaire aux analystes d affaires Reconnaître publiquement et certifier les analystes d affaires qualifiés 10

11 La base de BABoK B Business A Analyst Qu est-ce qu un Analyste d Affaires? (Business Analyst) Un BA travaille comme une liaison entre les propriétaires de manière à comprendre, analyser, communiquer et valider les exigences de changement des processus d affaires des politiques et des systèmes d information. Il doit comprendre les problèmes d affaires et les opportunités dans le contexte des exigences et recommande des solutions qui permettront à l organisation d atteindre ses objectifs. La base de BABoK B o K Body of Knowledge Le corpus de connaissances est la somme de la connaissance à l intérieur de la profession d analyste d affaires et reflète ce qui est considéré comme une bonne pratique du domaine. Tel que dans la plupart des professions, le BoK est défini et amélioré par les analystes d affaires professionnels qui ont adhéré à ces pratiques. Le BoK décrit les zones de connaissance d analyse d affaires, les activités associées, les tâches et les qualifications nécessaires à leur exécution. C est un guide qui évolue continuellement selon les ajouts requis par la profession et selon les changements dans le temps. 11

12 Concepts centraux de l analyse d affaires (chapitre 1.4 BABoK R1.6) Définition du rôle de l analyste d affaires Définition des requis (requirements) Définition des types de requis Affaires Usagers Fonctionnelles Qualité du service Supposition et contraintes des problèmes Mise en œuvre Pratique d exigences efficaces Glossaire (chapitre 9 BABoK R1.6) Sommaire du corpus de connaissance (BoK) Divisé en six domaines de connaissance lorsque combiné, couvre les standards des professionnels de l IIBA qui auront à réaliser des analyses d affaires Les domaines sont: L analyse d entreprise (chapitre 2 BABoK R1.6) Planification et gestion de requis d affaires (chapitre 3) Exigences des requis d affaires (chapitre 4) Analyse des requis et documentation (chapitre 5) Exigences de communication (chapitre 6) Évaluation de solution et validation (chapitre 7) Il y a également 2 autres sujets : Les fondements du BA (chapitre 8) Glossaire (chapitre 9) 12

13 Schéma général L analyse d entreprise (chapitre 2 BABoK R1.6) Il est important pour les analystes d affaires de bien comprendre l environnement organisationnel dans lequel il travaille. Principales activités (non ordonnées ou obligatoires) : Création et maintien de l architecture d affaires Étude de faisabilité pour déterminer la solution d affaires optimale Identifier les nouvelles opportunités d affaires Définir la portée et l opportunité d affaires Préparer un cas d affaires (business case) Faire une analyse de risque initiale Préparer des scénarios décisionnels 13

14 Planification et gestion de requis d affaires (chapitre 3) L analyste d affaires doit définir les activités d évaluation des requis d affaires et comment ces activités seront exécutées lors du projet en accord avec les standards existants de l organisation Ces activités incluent l identification des rôles clés, gérer les activités d identification des besoins, gérer la portée des requis d affaires et assurer les communications sur l évolution des activités Exigences des requis d affaires (chapitre 4) Cette section des connaissances inclut la définition d outils et de techniques pour la collecte des requis des projets des propriétaires de processus d affaires. Il inclut la description de l applicabilité des techniques, leur force et faiblesse. Les principales techniques sont: Séance de «Brainstorming» Groupe focus Révision de la documentation Analyse d interface Entrevue Observation Prototypage Ateliers d analyse de besoins Sondage / Questionnaire 14

15 Analyse des requis et documentation (chapitre 5) Cette région de connaissances décrit comment les besoins de propriétaires sont analysés, structurés et spécifiés pour leur utilisation dans le design et la mise en œuvre d une solution. L objectif est de décrire les caractéristiques d une solution acceptable à un problème d affaires qui est repris et compris par l équipe projet pour le réaliser. L analyse des requis définit les méthodes, outils et techniques utilisées pour structurer les données brutes recueillies durant la phase d analyse des requis, identifier les différences dans l information et définir les capacités de la solution documentée. Le premier focus de l activité de documentation est de raffiner le modèle basé sur la rétroaction interactive avec les propriétaires de processus et s assurer de la faisabilité de requis proposé pour supporter les besoins des usagers, leurs buts et objectifs. Exigences de communication (chapitre 6) C est une collection d activités et de considérations pour exprimer le résultat de l analyse des requis d affaires et sa documentation destinée à une audience large et variée. Cela inclut la présentation, la communication, la vérification et doit obtenir l approbation des propriétaires de processus et des promoteurs des projets. Les analyses d affaires doivent considérer où et quand les communications doivent prendre place, quelle approche est appropriée pour chaque situation et comment chaque communication doit être présente. 15

16 Évaluation de solution et validation (chapitre 7) Cette section couvre les tâches de l analyste d affaires pour s assurer que la solution doit rencontrer les objectifs des propriétaires de processus par des tests complets et que la mise en œuvre est sans problème. Suivant l accord sur le design d une solution, l analyste d affaires assiste l équipe technologique dans le détail du travail de design incluant la séparation du projet en phases, révision du design détaillé, définition des livrables et autres travaux de la même nature. L analyste d affaires est imputable pour s assurer que la solution développée rencontre les besoins définis et doit évaluer le succès du projet après sa mise en œuvre. Les fondements du BA (chapitre 8) Ce chapitre définit les compétences générales et particulières, des qualités, techniques et compétences nécessaires pour effectuer des analyses d affaires. 16

17 Glossaire (chapitre 9) Ce glossaire décrit tous les termes utilisés par les analystes d affaires pour uniformiser les pratiques et démarches Ce glossaire évolue avec l ajout de détails et de connaissances acquises dans chaque domaine du BoK. Son état actuel d avancement La release 1.6 date du 12 juillet 2006 Elle contient tout ce qui était inclus dans la release 1.4 ( 28 octobre 2005) plus: Un chapitre d introduction Une révision du rôle de l analyste d affaires Une définition des types de requis Du contenu raffiné et valorisé Une mise à jour de la structure des fondements du BA La révision est réalisée par des groupes de BA bénévoles Prochaine release prévu pour mars

18 Conclusion L analyste d affaires BA est relativement un nouvel emploi professionnel. Sa certification est aussi jeune et est déjà une reconnaissance du marché qui recherche des individus compétents. La définition des tâches n est toutefois pas encore définie précisément par l industrie et la profession devra évoluer à ce niveau. Par contre, c est dans le chaos que surgissent les opportunités. Le besoin d un emploi avec un titre spécifique pour remplir le défi associé avec la compréhension des besoins d affaires, et une approche pour résoudre ces défis est des plus clair. Liens utiles Zachman IIBA CMMi SWEBOK Wikipedia Macroscope 18

BABOK Version 2. un pas de géant pour notre profession! Georges Bryson VP MontGuide Inc. VP Développement Professionnel IIBA Section Montréal

BABOK Version 2. un pas de géant pour notre profession! Georges Bryson VP MontGuide Inc. VP Développement Professionnel IIBA Section Montréal BABOK Version 2 un pas de géant pour notre profession! Georges Bryson VP MontGuide Inc. VP Développement Professionnel IIBA Section Montréal CBAP CSTE BSAC ITIL le 13 mai 2009 Montréal, Québec Wow! Les

Plus en détail

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah

Forum AMOA ADN Ouest. Présentation du BABOK. 31 Mars 2013 Nadia Nadah Forum AMOA ADN Ouest Présentation du BABOK 31 Mars 2013 Nadia Nadah Ce qu est le BABOK Ce que n est pas le BABOK Définition de la BA - BABOK version 2 Le processus de Business Analysis La structure du

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

Licence en Informatique à Horraire Décalé. Cours Gestion de projet informatique Première partie

Licence en Informatique à Horraire Décalé. Cours Gestion de projet informatique Première partie Licence en Informatique à Horraire Décalé Cours Gestion de projet informatique Première partie 1 PLAN Introduction 1. Les concepts de base en management de projet : 3-33 2 Les processus du management de

Plus en détail

Gestion des services TI

Gestion des services TI Gestion des services TI (MTI825) Introduction à la gestion des services TI (GSTI) Professeur Daniel Tremblay MTI825 D.Tremblay 1 Plan de cours Qui suis-je? Professeur, étudiants Présentation du plan de

Plus en détail

Mise à jour : janvier 2014. Chapitre 2 L encadrement de l audit interne

Mise à jour : janvier 2014. Chapitre 2 L encadrement de l audit interne Mise à jour : janvier 2014 Chapitre 2 L encadrement de l audit interne Table des matières 1. La Politique sur l audit interne de l Université Laval... 1 2. Les normes internationales pour la pratique

Plus en détail

Normes générales de qualité

Normes générales de qualité Normes générales de qualité ISO 9000 Capability and Maturity Model (Software Engineering Institute) ne prescrivent pas des méthodes précises (ex: orienté-objet, clean room, etc.) propose un ensemble d

Plus en détail

Gestion de projets. Université de Marne-la-Vallée 4/54 Laurent Wargon

Gestion de projets. Université de Marne-la-Vallée 4/54 Laurent Wargon Gestion de projets de Marne-la-Vallée 4/54 Laurent Wargon Vocabulaire Projet : innovant et unique Livrable : le résultat du projet Gestion de projet : action temporaire avec un début et une fin Programme

Plus en détail

pratiques. Nous avons abondamment illustré l'application correcte et efficace des nombreuses pratiques en assurance qualité par des cas pratiques.

pratiques. Nous avons abondamment illustré l'application correcte et efficace des nombreuses pratiques en assurance qualité par des cas pratiques. Cet ouvrage s inscrit dans le cadre d une problématique globale portant sur l amélioration de la qualité du logiciel pour des organismes qui ont atteint un certain niveau de maturité. Il cherche à rapprocher

Plus en détail

Méthodologies / Référentiels / Guides de Meilleures Pratiques en Management des Technologies de l information

Méthodologies / Référentiels / Guides de Meilleures Pratiques en Management des Technologies de l information ANNEXE A3 Voici l extrait #20 du Compte rendu officiel de la Conférence COLLABORATION du 23 sept.2015-- Blanc & Lauzon Méthodologies / Référentiels / Guides de Meilleures Pratiques en Management des Technologies

Plus en détail

La Gestion de projet. Pour aller plus loin, la Gestion des Risques. Système de Pilotage Programme d Urgence

La Gestion de projet. Pour aller plus loin, la Gestion des Risques. Système de Pilotage Programme d Urgence Système de Pilotage Programme d Urgence Actualités Rôle du PMO Gestion de projet Prince2 Gestion Risques La suite Actualités Le rôle du PMO Dans le cadre du plan d actions défini lors de la présentation

Plus en détail

Objectifs & ordre de jour

Objectifs & ordre de jour Démystifier le BABOK... et planifier votre route vers la certification internationale en analyse d'affaires L ascension vers l excellence professionnelle Présenté par : Georges G.H. Bryson CBAP CSTE ITIL

Plus en détail

COBIT5 Présentation 2013 Pierre CALVANESE

COBIT5 Présentation 2013 Pierre CALVANESE COBIT5 Présentation 2013 Pierre CALVANESE Evolution of scope Un référentiel global d entreprise Governance of Enterprise IT IT Governance Management Val IT 2.0 (2008) Control Audit Risk IT (2009) COBIT1

Plus en détail

QUALITE LOGICIELLE. 1- Norme NF ISO/CEI 9126 2-6 sigma (6 σ) 3- CMMI. UV IF 05 - printemps 08 - M4

QUALITE LOGICIELLE. 1- Norme NF ISO/CEI 9126 2-6 sigma (6 σ) 3- CMMI. UV IF 05 - printemps 08 - M4 QUALITE LOGICIELLE 1- Norme NF ISO/CEI 9126 2-6 sigma (6 σ) 3- CMMI QUALITE LOGICIELLE : Norme NF ISO/CEI 9126 Qualité logicielle : Définition Identifier les forces et les faiblesses d un produit logiciel

Plus en détail

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 6 Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 Contrôle technique de la continuité de l assurance d une TOE certifiée Août 2005 ii Version

Plus en détail

Macroscope et l'analyse d'affaires. Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope

Macroscope et l'analyse d'affaires. Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope Macroscope et l'analyse d'affaires Dave Couture Architecte principal Solutions Macroscope Avis Avis d intention Ce document a pour but de partager des éléments de vision et d intentions de Fujitsu quant

Plus en détail

Professeur superviseur ALAIN APRIL

Professeur superviseur ALAIN APRIL RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS MGL804 REALISATION ET MAINTENANCE DE LOGICIELS TRAVAIL DE SESSION N12 EVALUATION D UN CONTRAT DE MAINTENANCE DU LOGICIEL

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

L innovation technologique au quotidien dans nos bibliothèques

L innovation technologique au quotidien dans nos bibliothèques L innovation technologique au quotidien dans nos bibliothèques 1. Intro ITIL 2. Concept de base 3. Cycle de vie des services 4. Vue intégrée des processus 1. Stratégie 2. Conception 3. Transition 4. Exploitation

Plus en détail

LISTE DES FORMATIONS. Mai 2015

LISTE DES FORMATIONS. Mai 2015 Gestion de projet Analyse d affaires Formation Évaluation de performance +1.514.826.5534 info@lcgsolution.com www.lcgsolution.com LCG Solution se distingue par la qualité du matériel de formation, la qualité

Plus en détail

ISTQB Agile Tester en quelques mots ISTQB Marketing Working Group

ISTQB Agile Tester en quelques mots ISTQB Marketing Working Group ISTQB Agile Tester en quelques mots ISTQB Marketing Working Group Mai 2014 Qu est-ce que l ISTQB? ISTQB : International Software Testing Qualifications Board (www.istqb.org): Association sans but lucratif

Plus en détail

Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation.

Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation. Ne vous demandez pas ce que l AE peut faire pour vous. Mais ce que vous pouvez faire pour transformer votre organisation. Présentation Isabelle Pascot, MBA Vice-présidente Capital intellectuel Sinapse

Plus en détail

Introduction à ISO 22301

Introduction à ISO 22301 Introduction à ISO 22301 Présenté par : Denis Goulet Le 3 octobre 2013 1 Introduction à ISO 22301 ORDRE DU JOUR Section 1 Cadre normatif et réglementaire Section 2 Système de Management de la Continuité

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Systèmes d information dans les entreprises (GTI515)

Systèmes d information dans les entreprises (GTI515) Systèmes d information dans les entreprises (GTI515) Chargé: JF Couturier Cours # 11 MTI515 Automne 2013 JF Couturier 1 Plan Audit Gestion des services Développement Opération et maintenance Introduction

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

Mise en œuvre de solutions d IT Service Management. Samia Benali Responsable des offres de services d IT Service Management

Mise en œuvre de solutions d IT Service Management. Samia Benali Responsable des offres de services d IT Service Management Mise en œuvre de solutions d IT Service Management Samia Benali Responsable des offres de services d IT Service Management Global Technology Services Sommaire 1 Des meilleures pratiques à la mise en oeuvre

Plus en détail

Programme de Certification en Business Analysis

Programme de Certification en Business Analysis Altran, leader européen du conseil en innovation. La force du Groupe Altran, leader européen du conseil en innovation, est d anticiper les évolutions à venir afin d inventer avec et pour ses clients les

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Praxeme dans le paysage de la méthodologie Référence PxSLB-SYD-06 Version 1.0 www.praxeme.org info@praxeme.org Objectif de

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Améliorer les relations clients-fournisseurs d une externalisation informatique Livrable 2010-2011 du Groupe ADIRA-ITIL Lyon 27 juin 2011 Animateurs: Jean LAMBERT

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

FICHE. ConseilOrga THÉMATIQUE. Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Mars. Asssitance & Direction de projets

FICHE. ConseilOrga THÉMATIQUE. Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Mars. Asssitance & Direction de projets FICHE Mars ConseilOrga 2013 THÉMATIQUE Asssitance & Direction de projets Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Ces quatre derniers mois ont été très riches pour le management

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle Introduction à la norme ISO 27001 Eric Lachapelle Introduction à ISO 27001 Contenu de la présentation 1. Famille ISO 27000 2. La norme ISO 27001 Implémentation 3. La certification 4. ISO 27001:2014? 2

Plus en détail

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia L Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique ODESIA 1155 University suite 800 Montreal, Qc, Canada H3B 3A7 Phone: (514) 876-1155 Fax: (514) 876-1153 www.odesia.com Guillaume Bédard,

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes C O N S E I L N A T I O N A L D E R E C H E R C H E S C A N A D A Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Recettes V é r i f i c a t i o n i n t e r n e, C N R C N O V E M B R E 2011

Plus en détail

Présentation PrimaConsulting du PMO :

Présentation PrimaConsulting du PMO : Présentation PrimaConsulting du PMO : Des Projets au Bureau des Projets Thierry Verlynde, PMP Chapitre PMI Ile de France - 15 Avril 2008 Thierry Verlynde 06 83 03 49 66 thierry.verlynde@primaconsulting.fr

Plus en détail

Cours Gestion de projet

Cours Gestion de projet Cours Gestion de projet Version Date Auteur V1.6 Septembre 2007 Pascal HEYER 1 Ce document est publié sous la licence libre Creative Commons-BY-NC-SA http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

Plus en détail

Nb de Pages : 11 Taille : 250 368 octets Version : 1.0. Référence : oepa_ieee730_20050120. Auteurs : Pierre Gallice

Nb de Pages : 11 Taille : 250 368 octets Version : 1.0. Référence : oepa_ieee730_20050120. Auteurs : Pierre Gallice OEPA Traduction de la norme IEEE 730 Nb de Pages : 11 Taille : 250 368 octets Version : 1.0 Référence : oepa_ieee730_20050120 Auteurs : Pierre Gallice Validé par : Antoine Tallon, chef de projet Destinataires

Plus en détail

Cadre de référence pour un audit interne efficace Cadre de Référence International des Pratiques Professionnelles de l audit interne

Cadre de référence pour un audit interne efficace Cadre de Référence International des Pratiques Professionnelles de l audit interne Cadre de référence pour un audit interne efficace Cadre de Référence International des Pratiques Professionnelles de l audit interne Le nouveau CRIPP MISSION DE L AUDIT INTERNE Accroître et préserver la

Plus en détail

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad C H R I S T I A N D U M O N T Préface de Patrick Abad ITIL pour un service informatique optimal 2 e édition Groupe Eyrolles, 2006, 2007, ISBN : 978-2-212-12102-5 Introduction..................................................

Plus en détail

RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT

RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT Juillet 2010 PRÉPARÉ PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH)

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) INFORMATION GÉNERAL POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) Département RH Effectif Décembre 2015 Position Permanent PRÉPARÉ PAR Propriétaire Date Département HR 305.1 Nov 2 nd, 2015 Ressource

Plus en détail

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca

Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca Domaine de la modélisation des processus pour le génie logiciel. Noureddine Kerzazi noureddine.kerzazi@polymtl.ca DSL4SPM Domain-Specific-Language for Software Process Modeling Il s agit d un nouveau cadre

Plus en détail

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES Survol de Risk IT UN NOUVEAU RÉFÉRENTIEL DE GESTION DES RISQUES TI GP - Québec 2010 JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES 3 mars 2010 - Version 4.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

Programme de formation " ITIL Foundation "

Programme de formation  ITIL Foundation Programme de formation " ITIL Foundation " CONTEXTE Les «Référentiels» font partie des nombreux instruments de gestion et de pilotage qui doivent se trouver dans la «boite à outils» d une DSI ; ils ont

Plus en détail

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) Vue d ensemble de la formation ITIL est un ensemble de conseils sur les meilleures pratiques, devenu un référentiel

Plus en détail

Créateur d applications web et mobiles

Créateur d applications web et mobiles Créateur d applications web et mobiles Projets Performances Team http://www.projet2team.fr Projet2Team Projets Performances Team http://www.projet2team.fr SAS au capital de 25.000 - RCS 789 681 285 7 rue

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Gestion des services TI

Gestion des services TI TI (extraits du cours MTI825) David Déry Gestion de TI Qu est-ce qu un service TI? Un service est un moyen de fournir une valeur à des clients en facilitant les résultats désirés sans avoir la propriété

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

Évolution du coffre à outils de l analyste d affaires Êtes-vous prêts?

Évolution du coffre à outils de l analyste d affaires Êtes-vous prêts? Évolution du coffre à outils de l analyste d affaires Êtes-vous prêts? Présenté par Gilles Morin Conférence de l IIBA Québec 10 avril 2013 2 10 avril 2013 Objectif Explorer la nouvelle boîte à outils de

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99 39 www.aldea.fr Aldea - Conseil Organisation

Plus en détail

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27001 Deuxième édition 2013-10-01 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences Information technology

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Table des matières. Partie I CobiT et la gouvernance TI

Table des matières. Partie I CobiT et la gouvernance TI Partie I CobiT et la gouvernance TI Chapitre 1 Présentation générale de CobiT....................... 3 Historique de CobiT....................................... 3 CobiT et la gouvernance TI.................................

Plus en détail

ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau

ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau Réunion nationale de la GRICS Le 21 novembre 2007, atelier 134 Jean-Claude Beaudry, Qualiti7 Luc Boudrias, CA, CA-TI Page 1 Contenu

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

CATÉGORIE # D ANNÉE D EXP. TAUX JOURNALIER

CATÉGORIE # D ANNÉE D EXP. TAUX JOURNALIER CATÉGORIE # D ANNÉE D EXP. TAUX JOURNALIER Identifier la(les) catégorie(s), avec vos années d expérience et votre taux. Adjoint aux ressources Adjoint de projet Analyste de la rémunération Analyste des

Plus en détail

Modélisation objet Le langage UML

Modélisation objet Le langage UML Modélisation objet Le langage UML Brahim HAMID La base de contrôle Robot Zone à explorer brahim.hamid@irit.fr brahim.hamid@univ-tlse2.fr http://mass-cara.univ-tlse2.fr/~brahimou/ens/uml 1 Les méthodes

Plus en détail

Management de Projets PMP Certifiant (Réf.DP20101)

Management de Projets PMP Certifiant (Réf.DP20101) Durée : 5 jours Solution : Management de Projets PMP Certifiant (Réf.DP20101) Apprendre à maîtriser tous les aspects de la démarche de management de projet, à valoriser son expérience terrain en conduite,

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

ITSMby Diademys. Business plan. Présentation

ITSMby Diademys. Business plan. Présentation ITSMby Diademys Business plan Présentation ITSM Définition -p3- Sommaire Notre vision Approche client -p2- -p3- Les offres ITSM par Diademys -p4-2 ITSM Définition Un pas vers votre nouvelle organisation

Plus en détail

ISO 9001 Guide de correspondance

ISO 9001 Guide de correspondance ISO 9001 Guide de correspondance Correspondance entre les exigences de l ISO 9001:2008 et l ISO DIS 9001:2014 Introduction Ce document procure une comparaison entre ISO 9001:2008 et le Projet de norme

Plus en détail

Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000

Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000 Avant-propos 1. Une nouvelle version de ce livre 19 2. Pourquoi ce livre? 19 ITIL et les normes 1. ITIL 21 1.1 Historique 22 1.1.1 Ce que n est pas ITIL 22 1.1.2 Ce qu est ITIL 22 1.2 Les acteurs 23 1.3

Plus en détail

1. Étude réalisée par l AFOPE en 2005. 2. Hellriegel D., Slocum J. W., Woodman R. W., Management des organisations, Bruxelles, De Boeck, 1992.

1. Étude réalisée par l AFOPE en 2005. 2. Hellriegel D., Slocum J. W., Woodman R. W., Management des organisations, Bruxelles, De Boeck, 1992. Introduction 1 I n t r o d u c t i o n Créer des usines, des entreprises, des organisations, des méthodes, des produits, des services nouveaux suppose d avoir des équipes motivées, obéissant à un calendrier

Plus en détail

des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat

des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat L évolution récente r des référentiels r rentiels Jean-Louis Bleicher Régis Delayat 7 Avril 2009 Plan COBIT V4.1 COBIT Quickstart V2 Guide d audit informatique COBIT Val IT Risk IT Le Guide pratique CIGREF/

Plus en détail

La gestion des Technologies de l information. Tirez le maximum de vos systèmes d informations

La gestion des Technologies de l information. Tirez le maximum de vos systèmes d informations La gestion des Technologies de l information Tirez le maximum de vos systèmes d informations Objectifs de la formation Se familiariser avec: La gouvernance des TI Les cadres de référence en gestion des

Plus en détail

Règles relatives à la qualification des produits de sécurité par la DCSSI

Règles relatives à la qualification des produits de sécurité par la DCSSI Secrétariat général de la défense nationale Paris, le 26 février 2004 N 000451/SGDN/DCSSI/SDR Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Règles relatives à la qualification des produits

Plus en détail

Management de Projets PMP - Certifiant

Management de Projets PMP - Certifiant MANAGEMENT DE PROJETS Management de Projets PMP - Certifiant Durée : 5 jour(s) / 35 Heures Métier A l'issue de cette formation PMI / PMP, le participant aura acquis l'ensemble des techniques nécessaires

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION Professionnalisation de la gestion de projet 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99

Plus en détail

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Achats de TI

Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Achats de TI C ONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA Vérification du Cadre de contrôle de la gestion financière Achats de TI Vérification interne, C NRC Juin 2012 1.0 Sommaire et conclusion Objectif de la vérification

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 L ASSURANCE QUALITE Normes ISO 9000 2 Une entreprise doit fournir à son client une prestation conforme : à ce qu'il veut quand il le veut au prix convenu. Pour parvenir à ce résultat, des NORMES de CONCEPTION,

Plus en détail

IFT3903 Qualité du logiciel et métriques

IFT3903 Qualité du logiciel et métriques IFT3903 Qualité du logiciel et métriques Yann-Gaël Guéhéneuc Hiver 2006 Chapitre 2 Développement logiciel (Tiré du cours de Houari Sahraoui) GEODES Ptidej Team OO Programs Quality Evaluation and Enhancement

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

La Gestion globale et intégrée des risques

La Gestion globale et intégrée des risques La Gestion globale et intégrée des risques (Entreprise-wide Risk Management ERM) Une nouvelle perspective pour les établissements de santé Jean-Pierre MARBAIX Directeur Technique Ingénierie Gestion des

Plus en détail

INTRODUCTION AU MANAGEMENT QUALITE

INTRODUCTION AU MANAGEMENT QUALITE INTRODUCTION AU MANAGEMENT QUALITE 1 Sommaire 1 Historique, 2 Établissement des normes, 3 Qu est ce que les normes ISO 9000? 4 Objectifs de la norme ISO 9000, 5 Situation d utilisation de la norme, 6 Schéma

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Mise en service. Formation nationale sur la mise en service, 2006. Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan

Mise en service. Formation nationale sur la mise en service, 2006. Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan Mise en service Formation nationale sur la mise en service, 2006 Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan 1 Portée de l exposé Aperçu sur la mise en service Exigences de mise en service par rapport aux

Plus en détail

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE AVIS AU SECTEUR Novembre 2012 FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE Objet La Société ontarienne

Plus en détail

CERTIFICATION LA CERTIFICATION

CERTIFICATION LA CERTIFICATION LA CERTIFICATION Normes ISO 9001 CMMI ITIL Validation par rapport à la norme Norme Ensemble d exigences qui concourent à définir une organisation pour une activité spécifique ou générique. S intéresse

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Rôle dans le système de gestion de la qualité Qu est ce que l évaluation? Pourquoi réaliser une L évaluation est un élément important des 12 points essentiels.

Plus en détail

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D D O M I N I Q U E M O I S A N D F A B R I C E G A R N I E R D E L A B A R E Y R E Préface de Bruno Ménard, président du Cigref CobiT Implémentation ISO 270 2 e édition Pour une meilleure gouvernance des

Plus en détail

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel :

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel : La méthode ITIL plan Introduction C est quoi ITIL? Utilisation d ITIL Objectifs Les principes d ITIL Domaines couverts par ITIL Les trois versions d ITIL Pourquoi ITIL a-t-il tant de succès Inconvénients

Plus en détail

Fiche d opportunité SOLUTION. (Nom du cadre client responsable du DA) (Nom du demandeur) (Nom du ou de la pilote)

Fiche d opportunité SOLUTION. (Nom du cadre client responsable du DA) (Nom du demandeur) (Nom du ou de la pilote) Outil no. 1 Page Fiche d opportunité 1/2 Définition du besoin À compléter par le demandeur Identification de la demande Type de demande cible requise Coûts estimé ($) Efforts estimés (J/P) cible requise

Plus en détail

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2 Avertissement Ce document et les informations contenues sont la propriété d Accenture. Ce document en totalité ou en partie, ne peut être reproduit sous aucune forme ni par aucun moyen sans autorisation

Plus en détail

Politique de gestion intégrée des risques

Politique de gestion intégrée des risques 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Politique de gestion intégrée des risques Émise par la Direction, Gestion

Plus en détail

Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité. AUDITSec. Version 3.0

Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité. AUDITSec. Version 3.0 Guide d utilisation de l outil d audit de sécurité AUDITSec Version 3.0 Mai 2011 Historique du document Version Date Auteur Description 1.0 6 novembre 2010 Éric Clairvoyant http://ca.linkedin.com/pub/ericclairvoyant/7/ba/227

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail