Inégalités sociales de santé : Quels constats? Quels leviers d action? Florence Jusot. LEDA-LEGOS (Univ. Paris-Dauphine) - IRDES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inégalités sociales de santé : Quels constats? Quels leviers d action? Florence Jusot. LEDA-LEGOS (Univ. Paris-Dauphine) - IRDES"

Transcription

1 Inégalités sociales de santé : Quels constats? Quels leviers d action? Florence Jusot LEDA-LEGOS (Univ. Paris-Dauphine) - IRDES ARS Ile-de-France, 4 octobre 2010

2 Introduction Il existe en France de fortes inégalités sociales de santé (ISS), c est-à-dire des différences d état de santé entre des individus de situations sociales différentes (revenu, éducation, catégorie sociale) Ces inégalités sont socialement construites donc en en partie évitables, et perçues comme particulièrement injustes Ces inégalités constituent un objectif prioritaire de santé publique : il est donc nécessaire de trouver des leviers d actions Plan de la présentation 1. L équité en santé, un objectif de santé publique 2. Le constat des inégalités sociales de santé en France 3. Les causes des inégalités sociales de santé 4. Les leviers d action possible

3 Les inégalités sociales de santé : un objectif de santé publique

4 L équité en santé, un objectif reconnu de santé publique depuis longtemps Constitution de l OMS de 1946 : La santé de tous les peuples est une condition fondamentale de la paix du monde et de la sécurité. La possession du meilleur état de santé qu il est capable d atteindre comme un droit fondamental de tout être humain. Principe de Santé pour tous de l OMS (1977) Permettre à tous les citoyens du monde de jouir, à l horizon 2000, d un niveau de santé qui leur permettrait de mener une vie socialement active et économiquement productive. Politique-cadre de la «Santé pour tous» de la Région européenne de l OMS (1985) : Affirmation de l importance de la réduction des inégalités sociales et économiques pour améliorer la santé de l ensemble de la population. Combler l écart de santé entre les pays Combler l écart de santé dans les pays avec pour objectif à l horizon 2000, de réduire de 20% les différences d état de santé entre groupes au sein des pays

5 L équité en santé, un objectif de santé publique récemment réaffirmé (1) Commission des déterminants sociaux de l OMS «Combler le fossé en une génération - Instaurer l équité en santé en agissant sur les déterminants sociaux de la santé» (2008) Un constat : les inégalités sociales de santé sont importantes, évitables et injustes Trois recommandations principales : Améliorer les conditions de vie et d accès aux soins Lutter contre l inégalité de répartition des ressources, de l emploi, du pouvoir Mesurer le problème, l analyser et mesurer l efficacité de l action

6 L équité en santé, un objectif de santé publique récemment réaffirmé (2) Groupe de travail du Haut conseil de santé publique «Les inégalités sociales de santé : sortir de la fatalité» (2009) Constat de l aggravation des ISS et du gradient social de santé Constat des causes multiples des inégalités sociales de santé Manque de données pour suivre les inégalités sociales de santé Manque d information et d évaluation sur les interventions spécifiques Groupe de travail «Agences régionales de santé Les inégalités sociales de santé» piloté par Bernard Basset (2008) La loi «Hôpital, patients, santé et territoires» évoque explicitement les ISS : le projet régional de santé : l accès à la prévention, personnes démunies le plan stratégique de santé : articulations avec la santé au travail, en milieu scolaire, la santé des personnes en situation de précarité et d exclusion Les missions de lutte contre l exclusion des établissements de santé Les ARS sont associées à la mise en œuvre de la LOPVRU Les financements sont attribués en fonction de l objectif de réduction des ISS

7 L équité en santé, un objectif de santé publique récemment réaffirmé (3) Colloque international «Réduire les inégalités sociales de santé» organisé le 11 janvier 2010 par la DGS et l IRESP Avec discours de clôture de Roselyne Bachelot-Narquin : Les objectifs de la prochaine loi de santé publique devront intégrer la nécessité de réduire les inégalités sociales de santé en modifiant les déterminants de l accès aux soins, à la prévention et au dépistage Elle a rappelé que la lutte contre les inégalités est déjà inscrite dans le plan cancer et dans le plan santé environnement Elle a souhaité que les objectifs de santé publique soient intégrés à toutes les politiques, afin qu ils soient effectivement atteints Elle a insisté sur la nécessité de disposer d indicateurs de santé qui tiennent compte des inégalités sociales et territoriales, de cibler les actions et de poursuivre les recherches, notamment multidisciplinaires.

8 Le constat des inégalités sociales de santé

9 Le constat des inégalités sociales de santé Il existe en France de fortes inégalités face à la santé et la mort A 35 ans, un homme ouvrier peut s attendre à vivre 39 ans, alors qu un homme cadre peut s attendre à vivre 46 ans A 35 ans, un femme ouvrière peut s attendre à vivre 47 ans, alors qu une femme cadre peut s attendre à vivre 50 ans Les différences d espérance de vie se doublent par des différences d incapacité : les ouvriers ont une vie plus courte et au sein de cette vie plus courte passent plus de temps en mauvaise santé A 35 ans, un homme ouvrier peut s attendre à vivre 17 années avec au moins une limitation fonctionnelle physique ou sensorielle, alors qu un homme cadre peut s attendre à vivre 13 années avec ces problèmes Un homme ouvrier de 35 ans vit en moyenne 60% de son espérance de vie totale sans incapacité alors qu un homme cadre du même âge vit en moyenne 73 % de son espérance de vie totale sans incapacité.

10 Source : Cambois E., Laborde C., Robine J.M. (2008), "La "double peine" des ouvriers : plus d années d incapacité au sein d une vie plus courte", Population et sociétés, 441.

11 Le constat des inégalités sociales de santé Ces inégalités sociales de santé ne se réduisent pas à une opposition entre pauvres /non pauvres ou manuels/non manuels Le risque de mauvaise santé diminue tout au long de la hiérarchie sociale : on appelle ceci le gradient social de santé Esp. de vie à 35 ans Cadre Prof. Interméd. Agriculteur Artisan commerç. Employé Ouvrier Inactif Ens Hommes 46,0 43,0 43,5 43,0 40,0 39,0 28,5 41,0 Femmes 50,0 49,5 48,5 49,0 48,5 47,0 47,0 48,0 Source : Monteil C., Robert-Bobée I. (2005), Les différences sociales de mortalité : en augmentation chez les hommes, stables chez les femmes", Insee Première, 1025.

12 Le constat des inégalités sociales de santé Les inégalités sociales de santé ne semblent pas se réduire, au contraire elles semblent en augmentation

13 Evolution de l espérance de vie à 35 ans selon la catégorie sociale en France Profession et Catégorie Sociale (Homme) Espérance de vie à 35 ans Espérance de vie à 35 ans Cadre Prof Intermédiaire 40.5 Agriculteur 40.5 Indépendant Employé Ouvrier Inactif Ensemble Espérance de vie à 35 ans Source : Monteil C., Robert-Bobée I. (2005), Les différences sociales de mortalité : en augmentation chez les hommes, stables chez les femmes", Insee Première, 1025.

14 Evolution du risque relatif de décès selon le niveau de diplôme en France Niveau de diplôme (hommes) (hommes) (hommes) (hommes) Aucun CEP Diplôme prof Bac et plus Niveau de diplôme (femmes) (femmes) (femmes) (femmes) Aucun CEP Diplôme prof Bac et plus Source : Menvielle G. Chastang JF, Luce D, Leclerc A. (2007), "Evolution temporelle des inégalités sociales de mortalité en France entre 1968 et Etude en fonction du niveau d études par cause de décès", Revue d epidemiologie et Santé Publique, 55, 2 :

15 Le constat des inégalités sociales de santé La France est le pays de l Europe des Quinze où les différences de risque de décès avant 65 ans entre manuels et non manuels sont les plus élevées

16 Rapport comparatif de mortalité entre 45 et 59 ans des non manuels et des manuels dans 11 pays d Europe (hommes) Rapport des taux de mortalité dans les pays européens : comparaisons manuel / non manuel Source : Kunst A.E., Groenhof F., Mackenbach J.P. and EU Working Group on Socio-economic Inequalities in Health (2000) Inégalités sociales de mortalité prématurée : La France comparée aux autres pays européens, in Leclerc A., Fassin D., Grandjean H., Kaminski M., Lang T., Les Inégalités sociales de Santé, Paris : La Découverte/INSERM.

17 Indice relatif d inégalités de mortalité selon le niveau d éducation dans 18 pays d Europe (hommes) Source : Mackenbach J.P., Stirbu I., Roskam A.J.R., Schaap M.M., Menvielle G., Leinsalu M., Kunst A.E., The European Union Working Group on Socioeconomic Inequalities in Health (2008), "Socioeconomic inequalities in health in 22 european countries", The New England Journal of Medicine, 358, 23 :

18 Indice relatif d inégalités de mortalité selon le niveau d éducation dans 18 pays d Europe (femmes) Source : Mackenbach J.P., Stirbu I., Roskam A.J.R., Schaap M.M., Menvielle G., Leinsalu M., Kunst A.E., The European Union Working Group on Socioeconomic Inequalities in Health (2008), "Socioeconomic inequalities in health in 22 european countries", The New England Journal of Medicine, 358, 23 :

19 Les causes sociales des inégalités sociales de santé

20 Quatre grands types de causes «sociales» Conditions matérielles de vie (logements, nutrition, travail dangereux) mais gradient social de santé

21 Quatre grands types de causes «sociales» Conditions matérielles de vie (logements, nutrition, travail dangereux) mais gradient social de santé Effet inverse de l état de santé sur le statut économique et social

22 Source : Jusot F., Khlat M., Rochereau T., Sermet C. (2007), Un mauvais état de santé accroît fortement le risque de devenir chômeur ou inactif, Questions d économie de la santé, n 125.

23 Quatre grands types de causes «sociales» Conditions matérielles de vie (logements, nutrition, travail dangereux) mais gradient social de santé Effet inverse de l état de santé sur le statut économique et social Comportements à risque (tabac, alcool, obésité) mais conséquences différentes selon les groupes sociaux

24 Indice relatif d inégalités de tabagisme selon le niveau d éducation dans 18 pays d Europe (hommes et femmes) Source : Mackenbach J.P., Stirbu I., Roskam A.J.R., Schaap M.M., Menvielle G., Leinsalu M., Kunst A.E., The European Union Working Group on Socioeconomic Inequalities in Health (2008), "Socioeconomic inequalities in health in 22 european countries", The New England Journal of Medicine, 358, 23 :

25 Indice relatif d inégalités d obésité selon le niveau d éducation dans 18 pays d Europe (hommes et femmes) Source : Mackenbach J.P., Stirbu I., Roskam A.J.R., Schaap M.M., Menvielle G., Leinsalu M., Kunst A.E., The European Union Working Group on Socioeconomic Inequalities in Health (2008), "Socioeconomic inequalities in health in 22 european countries", The New England Journal of Medicine, 358, 23 :

26 Quatre grands types de causes «sociales» Conditions matérielles de vie (logements, nutrition, travail dangereux) mais gradient social de santé Effet inverse de l état de santé sur le statut économique et social Comportements à risque (tabac, alcool, obésité) mais conséquences différentes selon les groupes sociaux Déterminants psycho-sociaux : la susceptibilité aux maladies et la capacité à les combattre dépend du soutien social reçu, de la place dans la hiérarchie, d événements survenus depuis l enfance

27 Graphique 7 : Fonction de répartition de l'état de santé perçu des personnes enquêtées selon la profession de leur père 100% 90% 80% 70% 60% 50% 1: Cadres dirigeants et professions intellectuelles 2: Professions intermédiaires et forces armées 3: Employés administratifs, personnels des services et vendeurs 4: Agriculteurs 40% 30% 20% 10% 0% Différence significative Très mauvais Mauvais Moyen Bon Très bon 5: Artisans et ouvriers qualifiés 6: Ouvriers et employés non qualifiés Source : Devaux M., Jusot F., Trannoy A., Tubeuf S. (2008), "La santé des séniors selon leur origine sociale et la longévité de leurs parents", Economie et Statistique, 411 :

28 Des inégalités face au système de soins

29 Des inégalités de recours aux soins On constate en France, comme dans la plupart des pays d Europe des inégalités sociales de recours aux soins, c est-àdire des différences de consommation de soins à besoins de soins donnés Ces différences sont d autant plus fortes pour les recours aux soins de spécialistes et le recours aux soins préventifs La France fait là encore partie des pays où les inégalités sont les plus fortes

30 Résultats après ajustement par l âge, le sexe et l état de santé Des inégalités de recours aux soins d autant plus marquées pour les soins réalisés par les spécialistes en France Source : Or Z., Jusot F., Marcoux L., Yilmaz E. (2010), «Inégalités de recours à la prévention et Inégalités de santé en Europe : Quel rôle attribuable aux systèmes de santé?», rapport dans le cadre programme GIS- IReSP Institut de Recherche en Santé Publique «Prévention»)

31 Résultats après ajustement par l âge, le sexe et l état de santé Des inégalités de recours aux soins en Europe Source : Or Z., Jusot F., Marcoux L., Yilmaz E. (2010), «Inégalités de recours à la prévention et Inégalités de santé en Europe : Quel rôle attribuable aux systèmes de santé?», rapport dans le cadre programme GIS- IReSP Institut de Recherche en Santé Publique «Prévention»)

32 Les causes des inégalités de recours aux soins préventifs : des demandes différentes Barrières informationnelles Risques encourus Sur les filières de soins Barrières culturelles Rapport au corps différent Plus forte préférence pour le présent Plus faible aversion au risque Rapport au systèmes de soins Barrières financières Les plus pauvres déclarent plus souvent avoir dû renoncer à des soins pour des raisons financières Ces renoncements sont en partie expliqués par l accès à la complémentaire santé

33 Renoncement aux soins pour raisons financières selon le niveau de revenu Source : Boisguérin, Després, Dourgnon, Fantin, Legal (2010), Etudier l accès aux soins des assurés CMU-C, une approche par le renoncement aux soins, In Santé, soins et protection sociale en Paris : IRDES, 2010/06,

34 Renoncement aux soins pour raisons financières selon la couverture assurancielle Source : Boisguérin, Després, Dourgnon, Fantin, Legal (2010), Etudier l accès aux soins des assurés CMU-C, une approche par le renoncement aux soins, In Santé, soins et protection sociale en Paris : IRDES, 2010/06,

35 Inégalités d accès à complémentaire santé en France En France, les dépenses de santé sont financées à hauteur d environ 75% par la sécurité sociale. Le reste à charge des patients peut-être être financé grâce à une assurance complémentaire : obtenue gratuitement sous condition de ressources : la CMUC obtenue par le biais de l employeur (40%) obtenue grâce à une cotisation volontaire Près de 8% de la population n est pas couvert par une complémentaire santé Cette proportion atteint 14 à 19 % de la population parmi les personnes aux revenus les plus modestes 53% des personnes non couvertes invoquent le coût de la complémentaire santé

36 Pourcentage de personnes non couvertes par une assurance complémentaire Source : Arnould M-L. et Vidal G. (2008), «Typologie des contrats les plus souscrits auprès des complémentaires en 2006», Etudes et Résultats, n 663.

37 Part du revenu disponible consacrée à l achat d une couverture complémentaire selon le niveau de revenu Source : Kambia-Chopin B., Perronnin M., Pierre A., Rochereau T. (2008), "La complémentaire santé en France en 2006 : un accès qui reste inégalitaire. Résultats de l Enquête Santé Protection Sociale 2006 (ESPS 2006) ", Questions d économie de la santé, 132.

38 Les causes des inégalités de recours aux soins : les comportements des prescripteurs La mise en œuvre de politique d accès théorique aux soins des plus pauvres ne garantit pas toujours leur accès réel aux soins : le cas des refus de soins aux bénéficiaires de la CMUC

39 Egalité réelle et formelle d accès aux soins : le cas des refus de soins aux CMUistes Catégorie de Médecins Taux de refus de soins imputables à la CMUC à Paris en dec 2008-jan 2009 en % Généralistes secteur 1 9,2 Généralistes secteur 2 32,6 Ophtalmologues secteur 1 9,1 Ophtalmologues secteur 2 31,3 Gynécologues secteur 1 17,4 Gynécologues secteur 2 40,2 Radiologues secteur 1 4,1 Radiologues secteur 2 6,3 Dentistes 31,6 Ensemble 25,5 Source : Desprès C., Guillaume S., Couralet P.E. (2009), «Le refus de soins à l égard des bénéficiaires de la Couverture maladie universelle complémentaire à Paris : une étude par testing auprès d un échantillon représentatif de médecins (omnipraticiens, gynécologues, ophtalmologues, radiologues) et de dentistes parisiens», rapport pour le Fonds CMU.

40 Les causes des inégalités de recours aux soins : les comportements des prescripteurs La mise en œuvre de politique d accès théorique aux soins des plus pauvres ne garantit pas toujours leur accès réel aux soins : le cas des refus de soins aux bénéficiaires de la CMUC Des différences de comportements de prescription des offreurs selon le statut social du patient : La qualité du diagnostic dépend de proximité socio-culturelle entre le patient et le médecin La qualité du diagnostic dépend de la prévalence du problème de santé dans le groupe social auquel appartient le patient (réel ou stéréotype) La décision médicale est prise en prenant en compte d autres éléments que le diagnostic : préférences du patient, conséquences sociales, anticipations de l observance

41 Les causes des inégalités de recours aux soins préventifs : l organisation des système de santé Les travaux comparatifs sur le niveau des inégalités de consommation de soins préventif en Europe (Or et al., 2010) montrent que celui-ci est lié aux différences des systèmes de santé : Les inégalités de recours sont plus importantes dans les systèmes où le reste à charge des ménages correspond à une part relativement plus importante des dépenses de santé Elles sont au contraire réduites dans les pays où la part des dépenses publiques de santé est importante Les inégalités de recours aux soins spécialisés sont plus faibles dans les systèmes nationaux de santé où les médecins généralistes jouent le rôle d orienteur dans le système de soins. Les inégalités plus fortes de recours aux soins de généralistes et de spécialistes sont plus fortes lorsque les médecins sont rémunérés à l acte

42 Des leviers d action possibles

43 Des actions à mener hors et au sein du système de soins Causes multiples des inégalités sociales de santé Trois types de politique sont envisageables : politiques redistributives en amont du système de soins (éducation, revenu ou emploi) politiques intermédiaires visant les facteurs de risque (hors et au travail) politiques en aval ciblant le système de soins (prévention et accès) L expérience des pays européens et les interventions évaluées montrent que des actions sont possibles hors et au sein du système de soins, notamment par la mobilisation des soins primaires, en coordination avec des acteurs des autres secteurs concernés. Potvin L., Moquet M.-J., Jones C. (sous la dir.), Réduire les inégalités sociales en santé.saint-denis : INPES, coll. Santé en action, 2010 : 380 p. Leleu H., Jusot F., Bourgueil Y. (2010), Addressing Inequalities Interventions In Regions : Literature review, rapport dans le cadre du projet AIR

Contexte - 2 - Colloque Santé et Société Mai 2015

Contexte - 2 - Colloque Santé et Société Mai 2015 www.irdes.fr Quel impact attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur le taux de non couverture en France? Une simulation à partir de l Enquête Santé et Protection Sociale

Plus en détail

Inégalités sociales de santé et accès aux soins. Inégalités sociales de santé et protection sociale 2006-07 Psychomot 1 UPMC/VHF

Inégalités sociales de santé et accès aux soins. Inégalités sociales de santé et protection sociale 2006-07 Psychomot 1 UPMC/VHF Inégalités sociales de santé et accès aux soins INEGALITES SOCIALES DE SANTE Définition : Inégalités/ sociales /de santé Inégalités face à la mort Comparaisons européennes Les maladies inégalitaires Inégalités

Plus en détail

Inégalités sociales de Santé Propositions du SMG dans le cadre de la discussion conventionnelle

Inégalités sociales de Santé Propositions du SMG dans le cadre de la discussion conventionnelle Inégalités sociales de Santé Propositions du SMG dans le cadre de la discussion conventionnelle Le constat Des études de plus en plus nombreuses (1) (2) montrent que les déterminants socioéconomiques ont

Plus en détail

Les inégalités sociales de santé : Déterminants sociaux et modèles d'action

Les inégalités sociales de santé : Déterminants sociaux et modèles d'action Inspection générale des affaires sociales RM2011-061P Les inégalités sociales de santé : Déterminants sociaux et modèles d'action RAPPORT Établi par Marguerite MOLEUX Dr Françoise SCHAETZEL Claire SCOTTON

Plus en détail

La complémentaire santé en France en 2008 : une large diffusion mais des inégalités d accès

La complémentaire santé en France en 2008 : une large diffusion mais des inégalités d accès n 161 - Janvier 2011 Reproduction sur d autres sites interdite mais lien vers le document accepté : http://www.irdes.fr/publications/2011/qes161.pdf La complémentaire santé en France en 2008 : une large

Plus en détail

Prendre en compte. Inégalités sociales de santé : de quoi parle-t-on?

Prendre en compte. Inégalités sociales de santé : de quoi parle-t-on? Document destiné aux professionnels de santé - État des connaissances : mai 2014 Repères pour votre pratique Prendre en compte les inégalités sociales de santé en médecine générale Il existe en France

Plus en détail

Quels impacts attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur la non-couverture en France?

Quels impacts attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur la non-couverture en France? n 209 - mai 2015 Quels impacts attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur la non-couverture en France? Une simulation à partir de l Enquête santé et protection sociale (ESPS)

Plus en détail

L accessibilité financière à la complémentaire santé en France : les résultats de l enquête Budget de Famille 2006

L accessibilité financière à la complémentaire santé en France : les résultats de l enquête Budget de Famille 2006 SANTÉ L accessibilité financière à la complémentaire santé en France : les résultats de l enquête Budget de Famille 2006 Florence Jusot, Clémence Perraudin et Jérôme Wittwer* La Sécurité sociale prenant

Plus en détail

Florence Jusot. Fonction actuelle. Fonctions passées. Titres et formations

Florence Jusot. Fonction actuelle. Fonctions passées. Titres et formations Florence Jusot Université Paris-Dauphine Place du Maréchal de Lattre de Tassigny 75775 Paris Cedex 75, France e-mail : florence.jusot@dauphine.fr Site personnel : https://sites.google.com/site/florencejusot1/home

Plus en détail

Le recours à l Aide complémentaire santé : les enseignements d une expérimentation sociale à Lille

Le recours à l Aide complémentaire santé : les enseignements d une expérimentation sociale à Lille n 162 - Février 2011 Reproduction sur d autres sites interdite mais lien vers le document accepté : http://www.irdes.fr/publications/2011/qes162.pdf Le recours à l Aide complémentaire santé : les enseignements

Plus en détail

Renoncement. aux soins. actes du colloque. Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques

Renoncement. aux soins. actes du colloque. Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques COLLECTION ÉTUDES ET STATISTIQUES Renoncement aux soins actes du colloque Le renoncement aux soins actes du colloque le Renoncement

Plus en détail

Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention

Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention Programme «maladie» - Partie II «Objectifs / Résultats» Objectif n 2 : développer la prévention Indicateur n 2-3 : Indicateurs sur le dépistage du cancer 1 er sous-indicateur : taux de participation au

Plus en détail

Aurélie Pierre (Irdes) Florence Jusot (PSL, Université Paris Dauphine, Leda-Legos & Irdes) Abstract :

Aurélie Pierre (Irdes) Florence Jusot (PSL, Université Paris Dauphine, Leda-Legos & Irdes) Abstract : Quel impact attendre de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur le taux de non couverture en France? Une simulation à partir de l enquête Santé et Protection Sociale Aurélie Pierre

Plus en détail

Evolution of inequalities in health care use in France

Evolution of inequalities in health care use in France Evolution of inequalities in health care use in France Florence Jusot University of Rouen Paris-Dauphine University (Leda-legos) & Irdes Paul Dourgnon Irdes & Paris-Dauphine University (Leda-legos) Context

Plus en détail

Conventionnement sélectif, efficacité économique et inégalités de santé

Conventionnement sélectif, efficacité économique et inégalités de santé Conventionnement sélectif, efficacité économique et inégalités de santé Philippe Abecassis, Nathalie Coutinet, Ariane Ghirardello (CEPN- U- Paris 13) Nouveaux enjeux de l'assurance complémentaire en Europe,

Plus en détail

Comment expliquer le non-recours à l Aide à l acquisition d une complémentaire santé?

Comment expliquer le non-recours à l Aide à l acquisition d une complémentaire santé? n 195 - février 2014 Reproduction sur d autres sites interdite mais lien vers le document accepté : http://www.irdes.fr/recherche/questions-d-economie-de-lasante/195-comment-expliquer-le-non-recours-a-l-aide-a-lacquisition-d-une-complementaire-sante.pdf

Plus en détail

Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins

Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins études résultats et N 603 octobre 2007 Les allocataires des minima sociaux: CMU, état de santé et recours aux soins Une enquête a été effectuée par la DREES au deuxième trimestre 2006 auprès de personnes

Plus en détail

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne O B S E R V A T O I R E R E G I O N A L D E L A S A N T E D E M I D I - P Y R E N E E S Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Novembre 2007 SYSTEME

Plus en détail

Santé bucco-dentaire des enfants : des inégalités dès le plus jeune âge

Santé bucco-dentaire des enfants : des inégalités dès le plus jeune âge ét udes et résultats N 847 juillet 213 Santé bucco-dentaire des enfants : des inégalités dès le plus jeune âge La santé bucco-dentaire des enfants s est nettement améliorée ces vingt dernières années.

Plus en détail

La complémentaire santé : une généralisation qui

La complémentaire santé : une généralisation qui La complémentaire santé : une généralisation qui n efface pas les inégalités Thibaut De Saint Pol, François Marical To cite this version: Thibaut De Saint Pol, François Marical. La complémentaire santé

Plus en détail

Comment les pratiques en milieu scolaire agissent-elles au regard des inégalités sociales de santé? Regard sur trois continents

Comment les pratiques en milieu scolaire agissent-elles au regard des inégalités sociales de santé? Regard sur trois continents Comment les pratiques en milieu scolaire agissent-elles au regard des inégalités sociales de santé? Regard sur trois continents Rencontre francophone internationale sur les inégalités sociales de santé

Plus en détail

La recherche interventionnelle en santé des populations : moteur d innovation

La recherche interventionnelle en santé des populations : moteur d innovation La recherche interventionnelle en santé des populations : moteur d innovation L O U I S E P O T V I N, P h D C H A I R E D E R E C H E R C H E D U C A N A D A A P P R O C H E S C O M M U N A U T A I R

Plus en détail

Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants

Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants IStock - FredFroese Source de croissance de d opportunités, le vieillissement de la population française constitue cependant un défi pour notre pays.

Plus en détail

Comment va la vie en France?

Comment va la vie en France? Comment va la vie en France? L Initiative du vivre mieux, lancée en 2011, se concentre sur les aspects de la vie qui importent aux gens et qui ont un impact sur leur qualité de vie. L Initiative comprend

Plus en détail

q u estions santé d économie de la résultats Repères

q u estions santé d économie de la résultats Repères Bulletin d information en économie de la santée q u estions d économie de la santé résultats Repères Fin 2003, l Irdes a mené une enquête sur la protection sociale complémentaire d entreprise (PSCE) auprès

Plus en détail

La couverture complémentaire santé des jeunes

La couverture complémentaire santé des jeunes La couverture complémentaire santé des jeunes en France et dans les Pays de la Loire 2013 Décembre www.santepaysdelaloire.com Auteur Sandrine David, Dr Anne Tallec, Observatoire régional de la santé (ORS)

Plus en détail

Les Actes. «Inégalités de santé, Précarité et Développement Durable : quelles perspectives? Les plus pauvres, acteurs et partenaires»

Les Actes. «Inégalités de santé, Précarité et Développement Durable : quelles perspectives? Les plus pauvres, acteurs et partenaires» 1 2 3 Les Actes «Inégalités de santé, Précarité et Développement Durable : quelles perspectives? Les plus pauvres, acteurs et partenaires» Mercredi 14 septembre 2011 ATD Quart-Monde MINISTERE DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Négociation assurance-chômage

Négociation assurance-chômage Négociation assurance-chômage Proposition de document-cadre pour l accord national interprofessionnel relatif à l indemnisation du chômage 1 Eléments synthétiques de diagnostic Créé et géré par les partenaires

Plus en détail

La complémentaire santé : un bien normal?

La complémentaire santé : un bien normal? La complémentaire santé : un bien normal? Anne Legal 1, Florence Jusot 2, Jérôme Wittwer 3. Le système français de financement des dépenses de soins a la particularité de laisser au patient un reste à

Plus en détail

Dépense de santé et accès financier aux services de santé: une étude du renoncement aux soins

Dépense de santé et accès financier aux services de santé: une étude du renoncement aux soins Dépense de santé et accès financier aux services de santé: une étude du renoncement aux soins Caroline Després (IRDES), Paul Dourgnon (IRDES ; Université Paris-Dauphine, LEDA-LEGOS) Romain Fantin (IRDES),

Plus en détail

SYMPOSIA 11. Thursday, September 12 th. Room : Salle des conférences à 15h00

SYMPOSIA 11. Thursday, September 12 th. Room : Salle des conférences à 15h00 SYMPOSIA 11 «Offre et accès au système de soins» Thursday, September 12 th Room : Salle des conférences à 15h00 ANISSA AFRITE Town : PARIS, France Job Title : CHARGEE DE RECHERCHE - STATISTICIENNE Company

Plus en détail

SCHEMA REGIONAL DE PREVENTION

SCHEMA REGIONAL DE PREVENTION SCHEMA REGIONAL DE PREVENTION SOMMAIRE Préambule 1 Introduction 1.1 Présentation du schéma 1.1.1 Définitions 1.1.2 Rôle du schéma de prévention dans la réduction des inégalités de santé 1.1.3 Les territoires

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Forum PSLA - 6 mars 2014 Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Karin Zürcher, Claudia Véron Chargées de projet CIPRET-Vaud Ligues de la santé Un

Plus en détail

Qualité et accessibilité des soins de santé : qu en pensent les Français?

Qualité et accessibilité des soins de santé : qu en pensent les Français? ét udes et résultats N o 866 février 14 Qualité et accessibilité des soins de santé : qu en pensent les Français? Les Français sont plutôt satisfaits de la qualité générale des soins de santé, par rapport

Plus en détail

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion La santé des jeunes Rhônalpins en insertion Diagnostic commun et actions partenariales URML, URHAJ et MFRA CRDSU (centre de ressources et d'échanges pour le développement social urbain) 12 octobre 2012

Plus en détail

Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès aux droits et aux soins CMU ACS ASS AME. Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA.

Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès aux droits et aux soins CMU ACS ASS AME. Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA. CMU ACS ASS AME BILAN DE SANTÉ Sylvie, 44 ans, en recherche d emploi, perçoit le RSA. > Côté santé, elle bénéfi cie de la Couverture Maladie Universelle. Profil des bénéficiaires des dispositifs d'accès

Plus en détail

Livre Blanc des mutuelles étudiantes de proximité

Livre Blanc des mutuelles étudiantes de proximité Livre Blanc des mutuelles étudiantes de proximité PROPOSITIONS POUR AMÉLIORER LA SANTÉ ÉTUDIANTE LA SECURITÉ SOCIALE DES ÉTUDIANTS Le réseau national des mutuelles étudiantes de proximité MEP ı MGEL ı

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PROTECTION SOCIALE Note d information N 2012-22 du 6 avril 2012 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires (Journal officiel

Plus en détail

Assurance maladie publique et «Opting out» - Réflexions théoriques

Assurance maladie publique et «Opting out» - Réflexions théoriques Assurance maladie publique et «Opting out» - Réflexions théoriques Carine Franc CREGAS INSERM - U 537 Une définition de «l opting out» «to opt out» : choisir de ne pas participer ; [hopital, school] choisir

Plus en détail

Note du Haut conseil pour l avenir de l assurance maladie adoptée à l unanimité lors de sa séance du 24 janvier 2013

Note du Haut conseil pour l avenir de l assurance maladie adoptée à l unanimité lors de sa séance du 24 janvier 2013 Note du Haut conseil pour l avenir de l assurance maladie adoptée à l unanimité lors de sa séance du 24 janvier 2013 Les principes de solidarité de l assurance maladie Le HCAAM a engagé dès 2004 une réflexion

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Principales caractéristiques du système de santé en Belgique Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Sécurité sociale Introduction: De quoi vais je parler? Exposé: Seulement sur la sécurité sociale au sens strict!

Plus en détail

2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise

2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise 2.8. État des lieux de la protection sociale complémentaire d entreprise La généralisation de la complémentaire santé d entreprise prévue par l accord national interprofessionnel (ANI) à compter du 1 er

Plus en détail

q u estions + 50 725 + 49 997 * Nombre de personnes visées par le dispositif

q u estions + 50 725 + 49 997 * Nombre de personnes visées par le dispositif Bulletin d information en économie de la santée q u estions d économie de la santé analyse Repères Selon l article L. 863-5 du code de la Sécurité sociale, le Fonds CMU «rend compte annuellement au Gouvernement

Plus en détail

Une évaluation ex ante de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur les inégalités et les déterminants de la non-couverture

Une évaluation ex ante de la généralisation de la complémentaire santé d entreprise sur les inégalités et les déterminants de la non-couverture Reproduction sur d autres sites interdite mais lien vers le document accepté : Any reproduction is prohibited but direct links to the document are allowed: http://www.irdes.fr/recherche/documents-de-travail/067-une-evaluation-ex-ante-de-la-generalisation-de-lacomplementaire-sante-d-entreprise.pdf

Plus en détail

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme?

L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? L allocataire dans un couple : l homme ou la femme? par Alain Jacquot CNAF-Bureau des Prévisions Les CAF versent une trentaine de prestations (prestations familiales stricto sensu, aides au logement, et

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise Centre de Recherche pour l Étude et l Observation des Conditions de vie CENTRE TECHNIQUE DES INSTITUTIONS DE PRÉVOYANCE Jeudi 12 février 2009 Ce qu attendent les employeurs et les de la complémentaire

Plus en détail

Le rôle de l état de santé chez les seniors de plus de 50 ans

Le rôle de l état de santé chez les seniors de plus de 50 ans Rencontre de la Chaire Transition démographique «PEUT-ON RÉFORMER LES RETRAITES SANS REPENSER LE TRAVAIL DES SENIORS?» Université Paris Dauphine, vendredi 19 février Le rôle de l état de santé chez les

Plus en détail

La santé des seniors selon leur origine sociale et la longévité de leurs parents

La santé des seniors selon leur origine sociale et la longévité de leurs parents SANTÉ La santé des seniors selon leur origine sociale et la longévité de leurs parents Marion Devaux*, Florence Jusot**, Alain Trannoy*** et Sandy Tubeuf**** Les descendants des cadres dirigeants et professions

Plus en détail

Enquête sur la santé des résidents des foyers Adoma de Saint-Quentin-en-Yvelines

Enquête sur la santé des résidents des foyers Adoma de Saint-Quentin-en-Yvelines Direction de l action sociale, de l habitat et de la santé publique 12 ème congrès national des ORS Territoires et Santé des populations 9 et 10 novembre 2010 Enquête sur la santé des résidents des foyers

Plus en détail

Faire valoir ses droits à l Aide complémentaire santé : les résultats d une expérimentation sociale

Faire valoir ses droits à l Aide complémentaire santé : les résultats d une expérimentation sociale SANTÉ Faire valoir ses droits à l Aide complémentaire santé : les résultats d une expérimentation sociale Sophie Guthmuller, Florence Jusot, Jérôme Wittwer et Caroline Desprès * L Aide complémentaire santé

Plus en détail

Le non recours à l Aide Complémentaire Santé : Les enseignements d une enquête auprès d une population éligible de la CPAM de Lille

Le non recours à l Aide Complémentaire Santé : Les enseignements d une enquête auprès d une population éligible de la CPAM de Lille Le non recours à l Aide Complémentaire Santé : Les enseignements d une enquête auprès d une population éligible de la CPAM de Lille Rapport pour le Fonds CMU Novembre 2013 Sophie Guthmuller, Florence Jusot,

Plus en détail

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Symposium Plan cancer Bruxelles, 26 novembre 2012 Catherine Morin, responsable du suivi du Plan cancer - INCa Sommaire de la présentation

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

La Mutualité en chiffres

La Mutualité en chiffres La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 5 La complémentaire santé dans l activité des mutuelles Les prestations

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

Groupe de travail «Santé et accès aux soins»

Groupe de travail «Santé et accès aux soins» Groupe de travail «Santé et accès aux soins» Pour un accès plus égal et facilité à la santé et aux soins Responsable du groupe de travail : Michel Legros Rapporteures : Denise Bauer et Nathalie Goyaux

Plus en détail

Les palmarès du bonheur professionnel

Les palmarès du bonheur professionnel Les palmarès du bonheur professionnel Viavoice Le Nouvel Observateur Octobre 2013 Viavoice Paris. Études Viavoice & conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Mieux Paris. comprendre + 33 (0)1 40 l opinion 54 13 90

Plus en détail

Le renoncement aux soins pour raisons financières dans l agglomération parisienne :

Le renoncement aux soins pour raisons financières dans l agglomération parisienne : Le renoncement aux soins pour raisons financières dans l agglomération parisienne : Déterminants sociaux et évolution entre 2005 et 2010. Rapport pour la DREES Emilie Renahy Isabelle Parizot Julie Vallée

Plus en détail

Les bénéficiaires de la CMU :

Les bénéficiaires de la CMU : D I R E C T I O N D E S S T A T I S T I Q U E S E T D E S É T U D E S N 29 Isabelle GIRARD - Jocelyne MERLIÈRE LES DÉPENSES DE SANTÉ DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU Au cours des 5 premiers mois de l année

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail

LE RECOURS A L AIDE COMPLEMENTAIRE SANTE :

LE RECOURS A L AIDE COMPLEMENTAIRE SANTE : 1 LE RECOURS A L AIDE COMPLEMENTAIRE SANTE : LES ENSEIGNEMENTS D UNE EXPERIMENTATION SOCIALE A LILLE Sophie Guthmuller *, Florence Jusot*, Jérôme Wittwer* et Caroline Desprès Septembre 2012, Article à

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

Peu de temps après un numéro spécial déjà consacré à ce thème en 2012, la présente

Peu de temps après un numéro spécial déjà consacré à ce thème en 2012, la présente DOSSIER Introduction générale La santé et les soins : prise en charge, déterminants sociaux, conséquences professionnelles Thomas Barnay *, Carine Franc ** et Florence Jusot *** Peu de temps après un numéro

Plus en détail

En quoi la promotion de la santé peut-elle être un outil de réduction des inégalités de santé? Fondements des inégalités et stratégies d intervention

En quoi la promotion de la santé peut-elle être un outil de réduction des inégalités de santé? Fondements des inégalités et stratégies d intervention UCL - RESO Unité d Education pour la Santé Institut de Recherche Santé et Société En quoi la promotion de la santé peut-elle être un outil de réduction des inégalités de santé? Fondements des inégalités

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé

Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé. Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé Rio de Janeiro (Brésil), 21 octobre 2011 1. À l invitation de l Organisation mondiale de la Santé, nous, Chefs de Gouvernement, Ministres

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 6 juin 2014 AGEN 5 années de croissance perdues 1 850 Volume de la production nationale en milliard d'euros constants (valeur 2005) 1 800 1 750 1 700

Plus en détail

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Quel est l enjeu «Les maladies chroniques constituent le principal problème de morbidité à l échelle mondiale et un obstacle majeur au

Plus en détail

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014

Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014. Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Séminaire CDC TDTE Saison 2013-2014 Quelle assurance santé face au vieillissement? Mercredi 15 janvier 2014 Intervenant : - Jérôme Wittwer (Université de Bordeaux) Discutants : - Guillaume Sarkozy (Délégué

Plus en détail

Modélisation de la réforme des pensions

Modélisation de la réforme des pensions Modèle PROST de la Banque Mondiale Modélisation de la réforme des pensions Mécanisme de simulation des options de réforme des retraites, de la Banque Mondiale L es politiques de pension d aujourd hui peuvent

Plus en détail

Programme financé par l Union Européenne EuropeAid/127025/C/SER/MA)

Programme financé par l Union Européenne EuropeAid/127025/C/SER/MA) Programme financé par l Union Européenne EuropeAid/127025/C/SER/MA) Mixité des sources de financement, diversité des régimes de couverture maladie : l impératif de cohérence 2 ème Conférence nationale

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT ENREGISTRER LA SITUATION SOCIALE D UN PATIENT ADULTE EN MÉDECINE GÉNÉRALE?

POURQUOI ET COMMENT ENREGISTRER LA SITUATION SOCIALE D UN PATIENT ADULTE EN MÉDECINE GÉNÉRALE? POURQUOI ET COMMENT ENREGISTRER LA SITUATION SOCIALE D UN PATIENT ADULTE EN MÉDECINE GÉNÉRALE? Recommandations aux médecins généralistes en France Les inégalités sociales de santé sont une réalité en France.

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr http://portaildoc.univ-lyon1.fr Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr SOMMAIRE Liste des abréviations

Plus en détail

de Mutex Les Brèves Focus Prises de Position Une offre mutualiste pour les bénéficiaires de l ACS Génériques : «Restaurer la confiance»

de Mutex Les Brèves Focus Prises de Position Une offre mutualiste pour les bénéficiaires de l ACS Génériques : «Restaurer la confiance» Les Brèves Lettre d information à destination des Partenaires Sociaux #3 janvier 2013 de Mutex Focus sur 2012! Grâce aux partenariats que Mutex a noués depuis de nombreuses années avec les 5 confédérations

Plus en détail

Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003

Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003 La Lettre de la DRASS N 2006-03-L Avril 2006 Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003 Au 31 décembre 2003, 40 000 rhônalpins sont affi liés à l assurance maladie par le dispositif

Plus en détail

Typologie des contrats les plus souscrits auprès des complémentaires santé en 2006

Typologie des contrats les plus souscrits auprès des complémentaires santé en 2006 études résultats et N 663 octobre 2008 Typologie des contrats les plus souscrits auprès des complémentaires santé en 2006 L enquête annuelle de la DREES auprès des mutuelles, des institutions de prévoyance

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE. En France. 10 millions. de personnes ne peuvent pas se soigner. Débattonsen. www.unemutuel lepourtous.

CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE. En France. 10 millions. de personnes ne peuvent pas se soigner. Débattonsen. www.unemutuel lepourtous. 1 9 S E P T E M B R E 2 0 1 3 CAMPAGNE NATIONALE MUTUELLES DE FRANCE En France 10 millions de personnes ne peuvent pas se soigner. www.unemutuel lepourtous.com Débattonsen! Affiche40x60.indd 1 10/09/13

Plus en détail

LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN

LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN ANNEXE LISTE DES INDICATEURS DE LAEKEN Dans le cadre de son mandat pour 2001, le Comité de protection social (CPS) a présenté un rapport recommandant une série initiale de dix indicateurs primaires et

Plus en détail

RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE

RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE La CFTC demande l organisation d un marathon social. Il s agira d élaborer une liste lors de cette réunion du 18

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Romain Guignard, Jean-Louis Wilquin, Jean-Baptiste Richard,

Plus en détail

Protection sociale en France. Mireille Matrat Université Paris-Est Créteil 18/11/2014

Protection sociale en France. Mireille Matrat Université Paris-Est Créteil 18/11/2014 Protection sociale en France Mireille Matrat Université Paris-Est Créteil 18/11/2014 Définition Ensemble des mécanismes de financement des risques sociaux Comprend l ensemble des systèmes de financement

Plus en détail

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014 Nord-Pas de Calais N 180 JUILLET 2014 Sommaire 02 Le recrutement 03 La gestion des ressources humaines 04 Le recours à la formation continue 07 L alternance La place des RESSOURCES HUMAINES et les pratiques

Plus en détail

2013S é c u r i t é s o c i a l e

2013S é c u r i t é s o c i a l e 2013S é c u r i t é s o c i a l e Projet de loi de financement de la Sécurité sociale - plfss annexe 1 Programmes de qualité et d efficience Maladie www.economie.gouv.fr www.social-sante.gouv.fr PROGRAMME

Plus en détail

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Sondage sur les français et leur pharmacie Février 2013 Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Toute publication totale ou partielle doit impérativement

Plus en détail

Combattre la pauvreté, c est combattre les préjugés

Combattre la pauvreté, c est combattre les préjugés Combattre la pauvreté, c est combattre les préjugés On ne vit pas trop mal avec le RSA. L immigration coûte cher à la France... Les pauvres sont des fraudeurs. Notre modèle de solidarité enferme les pauvres

Plus en détail

Santé et recours aux soins des populations précaires

Santé et recours aux soins des populations précaires Santé et recours aux soins des populations précaires La santé a toujours été une priorité des politiques sociales en France. Celles-ci portaient sur l hygiénisme, les vaccinations et la lutte contre les

Plus en détail

Diagnostic stratégique. Programme 2012-14

Diagnostic stratégique. Programme 2012-14 Diagnostic stratégique Programme 2012-14 Version 5, lundi 11 avril 2011 1 Diagnostic stratégique Rappel de l objectif Première étape de l élaboration d une programmation pluriannuelle, parfois appelée

Plus en détail

questions santé n 100 d économie de la analyse Re pè res Bulletin d information en économie de la santée Novembre 2005

questions santé n 100 d économie de la analyse Re pè res Bulletin d information en économie de la santée Novembre 2005 Bulletin d information en économie de la santée questions Novembre 2005 n 100 d économie de la santé analyse Re pè res Depuis plusieurs années, l IRDES cherche à évaluer les niveaux de garanties proposés

Plus en détail

Universit 2014. Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales

Universit 2014. Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales Universit niversités s des maires 2014 Action sociale & Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales De la réponse aux attentes des agents à la généralisation

Plus en détail

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés Complémentaire Santé 9 Français sur 10 estiment être bien couverts alors même qu ils ne connaissent pas exactement les frais de santé restant réellement à leur charge 9 Français sur 10 déclarent être couverts

Plus en détail

Les publics de l art contemporain

Les publics de l art contemporain Direction générale de la création artistique Les publics de l art contemporain Première approche Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé www.alico.fr Document à caractère non contractuel Votre courtier Alico, l expert en assurance emprunteur et en prévoyance Alico est un acteur international de premier plan en assurances de personnes depuis

Plus en détail

SYNTHESE : LES LEVIERS DE LA REDISTRIBUTION JACQUES FONTANILLE

SYNTHESE : LES LEVIERS DE LA REDISTRIBUTION JACQUES FONTANILLE 29 janvier 212 EFFETS REDISTRIBUTIFS DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Résultats actualisés et simulations de l INSEE 1 SYNTHESE : LES LEVIERS DE LA REDISTRIBUTION JACQUES FONTANILLE 1 INTRODUCTION 1) Motivations

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES

LES ASSURANCES DE PERSONNES LES ASSURANCES DE PERSONNES 2 LES ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCE VIE, ÉPARGNE RETRAITE, SANTÉ, DÉPENDANCE : SUR TOUS CES SUJETS DE SOCIÉTÉ, LES ASSUREURS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AUX DÉBATS, EN FAISANT

Plus en détail