SROS Biologie médicale et coopérations. Retour d expérience des Pays de Loire. rencontre Région Centre ARS/FHF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SROS Biologie médicale et coopérations. Retour d expérience des Pays de Loire. rencontre Région Centre ARS/FHF"

Transcription

1 SROS Biologie médicale et coopérations Retour d expérience des Pays de Loire rencontre Région Centre ARS/FHF Yvon RICHIR

2 Le contexte du projet Une CHT initiée fin 2012 (convention constitutive validée par l ARS en avril 2015) à l échelle de la Vendée Un projet médical de territoire: une vingtaine de thématiques: cliniques, médico-techniques dont la biologie, transversales Une volonté de la FHF régionale de présenter fin 2015 un projet régional de biologie publique

3 La Biologie Médicale en Vendée Démographie habitants au 1er janv habitants en 2040 Superficie : km 2 Etablissements hospitaliers - - CHLVO (Challans) - CH Fontenay le Comte - CHCL (les Sables d Olonne) - Hôpital des Collines Vendéennes (la Chataigneraie) - CHS Mazurelle Laboratoires de biologie médicale public : Etablissements avec biologie publique: - - CHLVO - CH Fontenay le Comte

4 Les enjeux de la restructuration de la Biologie - Accréditation des laboratoires de Biologie - Concentrations des laboratoires privés et aspect de concurrence - Disparition des remises pérenniser une offre publique et le support interne aux établissements par une restructuration des laboratoires de Biologie Médicale.

5 ETS de la CHT Biologie Médicale Objectifs de la réorganisation collective de leurs activités Accréditation commune Maintien d un laboratoire sur chaque établissement de proximité pour les analyses urgentes Centralisation de la biologie non urgente Maintien de l intérêt professionnel des biologistes de chaque site ; renforcement du support et conseil aux cliniciens, possibilité de spécialisation des biologistes Réintégration d analyses sous traitées hors région par effet de volume Efficience économique (investissements et achats communs, réduction des coûts de production) en garantissant aux cliniciens une qualité de rendu d examens

6 Quelques chiffres de la Biologie Médicale en Vendée Consultations externes Patients hospitalisés

7 Quelques chiffres de la Biologie Médicale en Vendée Description des indicateurs Volume d activité (en nombre de B+BHN) 2014 CH Fontenay-le- Comte ACTIVITE ET FINANCES Sites LRSY et Montaigu: Site Luçon: CH Loire Vendée Océan Total

8 En pratique : une démarche projet réflexive, constructive, ascensionnelle La constitution d un comité de pilotage pluri professionnel Mise en place de groupes de travail : Ressources humaines Logistique Système d informations Achats / Equipement biomédical Analyse de gestion Démarche qualité : accréditation

9 Missions des groupes de travail Etat des lieux (volumes et types d activité) Proposition de scénarii/définition des étapes Présentation collégiale en COPIL, discussions décisions Un calendrier défini : - Groupes de travail constitués en février 2014, - Validation du scénario économique en novembre 2014, - Mise en place du GCS : Validation ARS avril 2015 Et démarrage du GCS en sept 2015

10 Emergence des scénarii Périmètre du projet défini : La biologie médicale, hors activités éventuellement effectuées par les laboratoires (ex : dépôt de sang) Après discussion auprès des cliniciens sur les analyses d urgence à maintenir sur les sites de proximité, émergence de 2 scénarii/étapes Scénario 1 : Site principal : transfert de la biologie froide Marqueurs tumoraux, sérologie, électrophorèse des protéines Site de proximité : cytologie (NFS), hémostase, biochimie d urgence, bactériologie. Scénario 2 : Site principal : transfert de la bactériologie

11 Groupe de travail Ressources humaines Personnels médicaux et non médicaux

12 Groupe de travail Ressources Humaines Etat des lieux des RH au sein de chaque établissement Nombre de biologistes Nombre de cadres Nombre de techniciens Description des indicateurs Nombre d aides de laboratoire Nombre d adjoints des cadres Nombre de secrétaires En personnes physiques CH Fontenay-le- Comte RESSOURCES HUMAINES La Roche Luçon CH Loire Vendée Océan 2 5,5 0, Total En ETP 1.6 5,5 0, En personnes physiques En ETP 0,6 1, En personnes physiques En ETP , En personnes 1 4 / 5 physiques En ETP 0,5 3, En personnes / 1 1 physiques En ETP / 1 / 1 En personnes physiques En ETP 1,7 5,

13 Groupe de travail Ressources Humaines Harmonisation des effectifs : - Selon les scenarii - En maintenant les compétences pour les analyses urgentes Etape 1 : Maintien des effectifs globaux mais en intégrant les postes supplémentaires liés à la qualité et à l accréditation Etape 2 : Transfert de postes de techniciens de laboratoire sur le site principal Adéquation des compétences aux exigences des postes de travail Participation des biologistes des sites de proximité à l activité du site principal

14 Groupe de travail logistique Analyse des flux existants - Transports programmés ; Transports urgents Un recueil de données en prenant en compte l objectif général de transmissions des résultats à J+1 à garantir auprès des cliniciens - Etape 1 : transfert de la biologie froide sur le site principal 1 transport programmé du lundi au samedi avec un dépôt des prélèvements : 11h00 pour le CHLVO, 14h00 pour le CH FLC - Etape 2 : transfert de la bactériologie en transports programmés par jour du lundi au vendredi CHLVO : 9h00, 11h00, 17h30 CH FLC : 10h00, 14h00, 17h30 2 navettes le samedi (12h00, 17h00),1 navette le dimanche (16h00)

15 Groupe de travail logistique 1. Analyse du relevé des impondérables (conditions de transport, transport urgents pour LCR et hémocultures +) élargie aux transports de PSL, chimiothérapies, pharmacie et ACP 2. Etat des lieux des marchés de transport en cours, avec la fin de validité de chaque marché pour envisager des contrats communs 3. Etude des coûts de transport : coût de la fonction transport dans chaque établissement, puis coût comparatif des différents scénarii d organisation du transport (externalisation ou internalisation) Conclusion du recueil des différents éléments : Elaboration d une consultation multi-établissement pour la mise en place d une flotte de 5 véhicules équipés tri-température pour constituer une équipe interne assurant les transports programmés

16 Groupe de travail Système d informations 3 SIL différents - : Synergie (Technidata) - CH FLC : Hexalis (Agfa) - CHLVO : Biowin NG (DL Santé) Dans un premier temps, l interopérabilité des SIL est mise en œuvre par un interfaçage des solutions. La cible à l horizon 2017 est un SIL unique et commun. L analyse est en cours afin de déterminer les étapes de cette convergence.

17 Groupe de travail achats / matériel biomédical Un inventaire des matériels de laboratoire, des maintenances et des réactifs associés pour les établissements a été réalisé Objectif : prévoir selon les échéances, l état du parc de matériel : les futurs investissements, les contrats de maintenance, les marchés de réactifs et consommables. Un calendrier général des marchés de biologie a été réalisé Objectif : organiser le transfert des contrats au GCS au cours des reconductions, préparer les avenants de transfert

18 Quelle solution juridique? Matrice forces/faiblesses GCS de moyens GCS exploitant Convention de coopération Forces - Répartition équitable des ressources - Co-gestion des fonctions support Faiblesses - Plusieurs organisations, plusieurs accréditations - Gestion plus rigide nécessitant une ingénierie administrative plus forte - Répartition équitable des ressources - Rigueur de gestion et co-gestion - Unicité de l organisation, une accréditation - Gestion plus rigide nécessitant une ingénierie administrative plus forte - Souplesse de gestion - Unicité de l organisation, une accréditation - Régime juridique pour la TVA et les marchés publics très incertain - Relation contractuelle dans l allocation des ressources - Moindre co-gestion - Absence de personnalité juridique : un établissement porte l activité

19 Organisation en GCS exploitant Mise en commun de moyens matériels et humains (transport, équipements, personnel ) pour exploiter en commun un laboratoire multisite. Un laboratoire, plusieurs plateaux techniques, une accréditation. Convention constitutive et règlement intérieur définissant les instances de la coopération. Facturation aux établissements selon un EPRD annuel, en fonction de l activité et des ressources mobilisées

20 Organisation en GCS groupement de commande Acheteur groupé Achats : moyens mis en commun Report des charges d achat des établissements sur le GCS

21 Groupe de travail Analyse de gestion - Etablir des règles de recueil de données - Elaborer les tableaux de bord de recueil des données - Définir les recettes et dépenses hors CGS et GCS - Transmettre les éléments s inscrivant dans le périmètre du GCS - Finaliser les modèles économiques des 2 scénarii à partir des éléments organisationnels définis par les groupes de travail (décembre 2014)

22 Groupe de travail Démarche qualité : accréditation Une assurance qualité du GCS possible par : La préparation commune à l accréditation Cofrac L harmonisation des pratiques et des documents La mutualisation des moyens et des professionnels

23 Groupe de travail Démarche qualité : accréditation Des objectifs communs : Amener le laboratoire à l accréditation Etablir le manuel assurance qualité (MAQ) du GCS Définir une politique qualité commune et veiller à sa mise en pratique Réaliser une revue de direction au minimum une fois par an qui définira les objectifs et les indicateurs à mettre en place pour l année et à partir de la 2e revue faire une synthèse de l année passée Entrer dans une démarche d amélioration continue

24 Groupe de travail Démarche qualité : accréditation RH : 1 biologiste RAQ, 1 technicien qualité 0,2 cadre de santé Le choix via une mise en concurrence d un accompagnement externe : choix réalisé en septembre 2014 Une politique qualité GCS Le choix d un logiciel commun pour : - la gestion documentaire, - la gestion des stocks.

25 Articulation avec le projet régional FHF biologie publique - Pilotage par le directeur du d un groupe régional avec l ensemble des établissements publics détenteurs d autorisation de biologie, dont les deux CHU - Travail entre les deux CHU en cours pour se partager des analyses spécialisées - Travail par les CHU avec les CH sur les analyses confiés par les CH aux laboratoires privés (biomnis, cerba) pour que ces analyses soient effectuées par les CHU, avec organisation logistique adéquate

26 Vigilances Diversité de culture d établissements et de services Projet porté collectivement par les professionnels Traitement rapide de la thématique systèmes d informations Respect de l élaboration de l échéancier de mise en œuvre du projet Maîtrise des coûts en particulier logistique Maintien du coût du B < 0,20 (Base d Angers) Transparence du projet pour les professionnels et les organisations syndicales

27 La CHT Biologie Médicale en Vendée Une dynamique implicative de chacun des acteurs Un changement certain, initiateur d un décloisonnement et fondateur d un dialogue communautaire Convention constitutive signée et validée en avril 2015 et règlement intérieur en cours de finalisation Un GCS de biologie prêt pour son déploiement en sept 2015

28 SROS Biologie médicale et coopérations Retour d expérience des Pays de Loire Merci de votre attention Yvon RICHIR

Problématique des Laboratoires de Biologie Médicale (LBM) des établissements de santé ligériens

Problématique des Laboratoires de Biologie Médicale (LBM) des établissements de santé ligériens Problématique des Laboratoires de Biologie Médicale (LBM) des établissements de santé ligériens Colloque biologie médicale - ARS Pays de la Loire Pays de la Loire Le 9 septembre 2011 D. JACQ PhISP DQE

Plus en détail

Signature de l'approbateur MANUEL QUALITE DU LABORATOIRE GCS SOMMAIRE

Signature de l'approbateur MANUEL QUALITE DU LABORATOIRE GCS SOMMAIRE 85 Page 1/18 SOMMAIRE 1 A. INTRODUCTION 2 B. PRESENTATION DU LABORATOIRE 2 I. CONTEXTE 2 II. SITUATION DU LBM 4 Données administratives 4 Présentations des sites 4 a) La Roche sur Yon 4 b) Luçon 4 c) Montaigu

Plus en détail

Médico-social et GHT

Médico-social et GHT Pôle Autonomie Médico-social et GHT ANNIE LELIEVRE RESPONSABLE DU PÔLE AUTONOMIE Rencontre régionale des décideurs du médico-social en région Centre-Val de Loire 16 juin 2016 Groupements Hospitaliers de

Plus en détail

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015 Contrat Local de Santé Comité Syndical du 03 Novembre 2015 1 Contexte Le Contrat Local de Santé, c est : Une innovation de la loi Hôpital, patients, santé, territoires HPST - Journal Officiel du 22 juillet

Plus en détail

Les communautés hospitalières de territoires (CHT) en Rhône-Alpes

Les communautés hospitalières de territoires (CHT) en Rhône-Alpes Les communautés hospitalières de territoires (CHT) en Rhône-Alpes Objectifs Un cadre national «Donner à des établissements publics la possibilité de développer une stratégie territoriale commune avec d

Plus en détail

Mission GHT SOMMAIRE. 1. Eléments de contexte et présentation de la mission. 2. Rappel des dispositions de l article 27 du PLS

Mission GHT SOMMAIRE. 1. Eléments de contexte et présentation de la mission. 2. Rappel des dispositions de l article 27 du PLS Mission GHT MAJ : 20/01/2015 SOMMAIRE 1. Eléments de contexte et présentation de la mission 2. Rappel des dispositions de l article 27 du PLS 3. Eléments de discussion SOMMAIRE 1. Eléments de contexte

Plus en détail

Feuille de route 2011 de la DEOS MARS 2011

Feuille de route 2011 de la DEOS MARS 2011 Feuille de route 2011 de la DEOS MARS 2011 1 Champ d action de la Direction de l Efficience de l Offre de Soins les établissements de santé l activité libérale la performance et la qualité des établissements

Plus en détail

Organisation des soins

Organisation des soins p.1 Médico-Social Schéma régional Organisation des soins - ambulatoire - hospitalier Prévention 18 juillet 2011 Biologie médicale p.2 Introduction du volet biologie médicale p.3 60% environ des diagnostics

Plus en détail

MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012

MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012 MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012 PLACE DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE DANS LE PROJET REGIONAL DE SANTE Martine Ruello - ARS Aquitaine - Département Prévention

Plus en détail

Etude portant sur la définition d une stratégie régionale de coopération en biologie médicale

Etude portant sur la définition d une stratégie régionale de coopération en biologie médicale MARCHE PUBLIC DE SERVICES Agence Régionale de Santé d Auvergne 60 avenue de l Union Soviétique CS 90024 63057 CLERMONT FERRAND CEDEX 1 Tél : 04.73.74.49.00 Etude portant sur la définition d une stratégie

Plus en détail

OBJECTIFS GENERAUX COMMUNS

OBJECTIFS GENERAUX COMMUNS PROJET LOGISTIQUE 1 OBJECTIFS GENERAUX COMMUNS Faire évoluer les fonctions logistiques en recherchant l efficience des organisations au service des patients, des équipes des Centres Hospitaliers de LANMARY

Plus en détail

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance Ælipce Evaluation et Amélioration des Indices de Performance Christian Béréhouc ANAP Directeur du pôle «Outils» Bruno Rossetti CHRU de Lille Directeur adjoint 03 20 44 40 04 bruno.rossetti@chru-lille.fr

Plus en détail

L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité

L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité 38e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Montpellier - 29 septembre 2009 L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité A. Daunizeau Lens Lens et son hôpital

Plus en détail

Loi HPST: Impact pour le Pharmacien

Loi HPST: Impact pour le Pharmacien Loi HPST: Impact pour le Pharmacien Rémy COLLOMP Pharmacien gérant Hôpital Archet CHU Nice JNI 2010 - HPST & Pharmacien - R COLLOMP 1 Au nom de la Loi Renforcer l efficacité et l efficience du système

Plus en détail

Logistique et Achats

Logistique et Achats Logistique et Achats Proposition d une politique d achats dans un Groupement Hospitalier de Territoire de six établissements Carole OTHEGUY - 28 avril 2017 Master 1 Management de la Santé M. Bravi CAROLE

Plus en détail

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance Ælipce Evaluation et Amélioration des Indices de Performance IHF Auxerre 7 juin 2012 Bruno Rossetti CHRU de Lille Directeur adjoint 03 20 44 40 04 bruno.rossetti@chru-lille.fr Alexandra Lam ANAP 01 57

Plus en détail

Réunion de restitution des travaux Réunion plénière. Vendredi 10 juillet ARS Ile de France

Réunion de restitution des travaux Réunion plénière. Vendredi 10 juillet ARS Ile de France Réunion de restitution des travaux Réunion plénière Vendredi 10 juillet ARS Ile de France ORDRE DU JOUR Point d avancement sur la démarche Présentation des outils constitués par les groupes de travail

Plus en détail

LE SERVICE IMAGERIE MEDICALE

LE SERVICE IMAGERIE MEDICALE CONFERENCE DE PRESSE DU 19 JUILLET 2013 A 11H SUR LES PRESTATIONS EXTERNES (IMAGERIE MEDICALE, LABORATOIRE, PHARMACIE) LE SERVICE IMAGERIE MEDICALE PERSONNEL MEDICAL M.LE DOCTEUR CHEBIB Responsable de

Plus en détail

Unité de diététique et nutrition POLE VASCULAIRE ET METABOLIQUE

Unité de diététique et nutrition POLE VASCULAIRE ET METABOLIQUE Unité de diététique et nutrition POLE VASCULAIRE ET METABOLIQUE MN Rigaud-Vin CSS CHD Vendée Présentation journée cadres AFDN 15 janvier 2010 CHD Vendée aujourd hui 3 sites : La Roche sur Yon, Luçon, Montaigu

Plus en détail

L offre de soins, une synergie de tous les acteurs

L offre de soins, une synergie de tous les acteurs 2016 L offre de soins, une synergie de tous les acteurs En France, l offre de soins se compose : de la médecine de ville (dite aussi ambulatoire) constituée des professionnels exerçant en cabinet : médecins

Plus en détail

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé Centre Hospitalier de Dreux Pôle Admissions Non Programmées (ANP) PROFIL DE POSTE Cadre de santé Urgences Adultes - UHCD Version n 1 Nombre de pages : 5 Diffusée le : Mars 2014 Appliquée le : Rédigée par

Plus en détail

Impact de la réforme sur le paysage biologique de la région Midi-Pyrénées. Claude Grasmick

Impact de la réforme sur le paysage biologique de la région Midi-Pyrénées. Claude Grasmick Offre de soins et réorganisations territoriales de la biologie médicale Coodinating the supply of health care in the field of medical labs at the regional level Impact de la réforme sur le paysage biologique

Plus en détail

Filière AVC : l exemple vendéen

Filière AVC : l exemple vendéen Filière AVC : l exemple vendéen Dr. Pascal Lejeune, Dr. Cédric Urbanczyk Service de neurologie, CHD La Roche sur Yon Nantes, le 10 Mai 2011 introduction L amélioration de la prise en charge des AVC passe

Plus en détail

Le Centre de Recherche Clinique du CHD de la Vendée

Le Centre de Recherche Clinique du CHD de la Vendée Le Centre de Recherche Clinique du CHD de la Vendée Jérôme DIMET, PH, responsable de l Unité de Recherche Clinique Philippe FEIGEL, PH CS SIM, Président de la CME Jean REIGNIER, PH CS Réanimation, Président

Plus en détail

Philippe Baumgarten, Consultant en conduite du changement, Société Krauthammer. Annie Vidal, Cadre supérieure de Pôle, CHU de Rouen

Philippe Baumgarten, Consultant en conduite du changement, Société Krauthammer. Annie Vidal, Cadre supérieure de Pôle, CHU de Rouen Les impacts humains d'un changement organisationnel : annonce, accompagnement et pérennisation. Philippe Baumgarten, Consultant en conduite du changement, Société Krauthammer L expérience du pôle de Biologie

Plus en détail

Les GHT, leur mise en œuvre au 1 er juillet 2016 et la Formation?

Les GHT, leur mise en œuvre au 1 er juillet 2016 et la Formation? LE GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE Les GHT, leur mise en œuvre au 1 er juillet 2016 et la Formation? Caroline LESNE Avocat au Barreau de Paris 13 mai 2016 Amandine COSTE Avocat au Barreau de Paris

Plus en détail

Pacte de confiance pour l Hôpital Dialogue Social & GRH médicale et non médicale

Pacte de confiance pour l Hôpital Dialogue Social & GRH médicale et non médicale Pacte de confiance pour l Hôpital Dialogue Social & GRH médicale et non médicale Pour l ensemble des thématiques abordées dans le cadre du groupe 2 du Pacte de confiance, la FHF, la Conférence des Directeurs

Plus en détail

LEADER en Rhône-Alpes

LEADER en Rhône-Alpes LEADER 2014-2020 en Rhône-Alpes Rencontre des techniciens des territoires 16 septembre 2014 FEADER 2014-2020 1 Ordre du jour 1) Introduction 2) Précisions sur les attendus de la candidature 3) Présentation

Plus en détail

LA GRANDE THIERACHE UNE COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE EN MARCHE

LA GRANDE THIERACHE UNE COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE EN MARCHE LA GRANDE THIERACHE UNE COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE EN MARCHE FHF Nord-Pas de Calais 5 Février 2010 Le CH de Fourmies en Grande Thiérache 72 km - 1h10 69 km - 60 min 37 km - 45 min 24 km - 30

Plus en détail

RECRUTE UN(E) ATTACHE(E) D ADMINISTRATION HOSPITALIERE DES AFFAIRES FINANCIERES ET DU CONTROLE DE GESTION (H/F) PÔLE DEFI.

RECRUTE UN(E) ATTACHE(E) D ADMINISTRATION HOSPITALIERE DES AFFAIRES FINANCIERES ET DU CONTROLE DE GESTION (H/F) PÔLE DEFI. RECRUTE UN(E) ATTACHE(E) D ADMINISTRATION HOSPITALIERE DES AFFAIRES FINANCIERES ET DU CONTROLE DE GESTION (H/F) PÔLE DEFI Poste à 100% CI-JOINT LA FICHE DE POSTE Renseignements et candidatures à : Monsieur

Plus en détail

COOPERATION TERRITORIALE DU NORD-ISERE. Préfiguration G.H.T

COOPERATION TERRITORIALE DU NORD-ISERE. Préfiguration G.H.T COOPERATION TERRITORIALE DU NORD-ISERE Préfiguration G.H.T 1 Le Territoire et les Centres Hospitaliers 2 Données démographiques 310 000 habitants Territoire étendu (158 communes) Territoire qui connait

Plus en détail

Fiche de poste : médecin DIM CH Le Mans

Fiche de poste : médecin DIM CH Le Mans Fiche de poste : médecin DIM CH Le Mans Date : 11 mars 2016 Poste à pourvoir : de suite Lieu : Centre Hospitalier Le Mans Département d Information Médicale Bâtiment Tardieu Adresse : 194 Avenue Rubillard

Plus en détail

Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter

Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter 39 e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Lille, 4-8 octobre 2010 Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter Alain DAUNIZEAU, Service de Biochimie, C.H. «Dr Schaffner»,

Plus en détail

La directrice générale de l Agence Régionale de Santé de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

La directrice générale de l Agence Régionale de Santé de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées Décision n 2016-AA1 portant organisation de l ARS de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées en date du 04 janvier 2016 La directrice générale de l Agence Régionale de Santé de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Plus en détail

Bruxelles, 15 mars 2017

Bruxelles, 15 mars 2017 Bruxelles, 15 mars 2017 Se préparer à la réforme du système hospitalier. Expériences internationales. Le sens de la réforme française des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT). Pourquoi et vers

Plus en détail

CELLULE DE REGULATION DES LITS

CELLULE DE REGULATION DES LITS 2 ème Journée Qualité, Gestion des Risques et analyses des pratiques professionnelles CELLULE DE REGULATION DES LITS Mireille Berlandi Cadre supérieur de santé Direction Qualité Gestion des Risques Droits

Plus en détail

INTRODUCTION premier du genre évolution promesses concertation besoins des Franciliens professionnels enjeux

INTRODUCTION premier du genre évolution promesses concertation besoins des Franciliens professionnels enjeux SYNTHÈSE INTRODUCTION Le volet biologie médical du schéma régional d organisation des soins est le premier du genre en Ile-de-France. Secteur d activité en pleine évolution et porteur de grandes promesses,

Plus en détail

M1 MO2S. Logistique et achat LOGISTIQUE ET ACHAT

M1 MO2S. Logistique et achat LOGISTIQUE ET ACHAT DARBO Amélie M1 MO2S Logistique et achat Jean-Luc BRAVI LOGISTIQUE ET ACHAT Année Universitaire 2016/2017 SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 1. Définition de la fonction achat dans les GHT... 2 1.1. Contexte...

Plus en détail

GHT PIMM. Dr CART Philippe Chef de Service Imagerie Médicale Chef du pôle Médico-Technique Secrétaire général du SRH

GHT PIMM. Dr CART Philippe Chef de Service Imagerie Médicale Chef du pôle Médico-Technique Secrétaire général du SRH GHT PIMM Dr CART Philippe Chef de Service Imagerie Médicale Chef du pôle Médico-Technique Secrétaire général du SRH Hôpital de Charleville-Mézières FRANCE 13 Mai 2017 Hight Tech Périphérique La Rochelle

Plus en détail

PLAN national AVC PLAN national TLM Projets pilotes

PLAN national AVC PLAN national TLM Projets pilotes PLAN national PLAN national TLM Projets pilotes 7 juillet 2011 Objectifs de la présentation Présentation du plan Contexte général du plan national et du plan national télémédecine Mettre en évidence l

Plus en détail

Le pôle de Biologie, Recherche, Produits de santé est l un des 5 pôles de l hôpital Robert Debré

Le pôle de Biologie, Recherche, Produits de santé est l un des 5 pôles de l hôpital Robert Debré GROUPE HOSPITALIER/ETABLISSEMENT : HOPITAL UNIVERSITAIRE ROBERT DEBRE ADRESSE : 48, boulevard Sérurier 75019 PARIS Tél : 01 40 03 20 00 Accès par : Métro : Stations Porte des Lilas (ligne 11) - Pré-Saint-Gervais

Plus en détail

Coopération CHU CH en Biologie Médicale. La vision des CHU

Coopération CHU CH en Biologie Médicale. La vision des CHU Coopération CHU CH en Biologie Médicale La vision des CHU Pr Marc Maynadié Conférence des chefs de Pôles de Biologie Pathologie des CHU CHU de Dijon volution notable de la biologie : texte du 31 mai 2013

Plus en détail

Tour de France du Président de la FHF Nationale en région Centre-Val de Loire. Mercredi 22 juin 2016

Tour de France du Président de la FHF Nationale en région Centre-Val de Loire. Mercredi 22 juin 2016 Tour de France du Président de la FHF Nationale en région Centre-Val de Loire Mercredi 22 juin 2016 Région Centre-Val de Loire : quelques chiffres La région Centre-Val de Loire est composée de 6 départements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE ET LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST VENDREDI 18 NOVEMBRE 2011 A 11 heures Salle du Conseil - Centre Hospitalier de Crest

Plus en détail

Marine GEY-COUÉ, consultante CNEH,

Marine GEY-COUÉ, consultante CNEH, Conseil et formation santé GHT : Après la belle histoire, il faut penser au lendemain 10-13 12 janvier 2017 Marine GEY-COUÉ, consultante CNEH, marine.gey-coue@cneh.fr CNEH - Conseil et Formation Santé

Plus en détail

Les GHT Groupements hospitaliers de territoire

Les GHT Groupements hospitaliers de territoire Les GHT Groupements hospitaliers de territoire hors AP HP, APM et HCL Bilan d étape avant la discussion au Sénat =================== Présentation du texte n 505 adopté par l'assemblée nationale le 14 avril

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP 17 rue de l Armor BP 10548 22205 GUINGAMP Avril 2009 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Association.M.S.P de Casteljaloux Communauté de Communes des Coteaux et Landes de Gascogne Commune de Casteljaloux Hôpital de Casteljaloux

Association.M.S.P de Casteljaloux Communauté de Communes des Coteaux et Landes de Gascogne Commune de Casteljaloux Hôpital de Casteljaloux Association.M.S.P de Casteljaloux Communauté de Communes des Coteaux et Landes de Gascogne Commune de Casteljaloux Hôpital de Casteljaloux Mission d accompagnement à l élaboration d un Projet de Santé

Plus en détail

Groupement hospitalier de territoire de Maine et Loire

Groupement hospitalier de territoire de Maine et Loire Groupement hospitalier de territoire de Maine et Loire et le médico-social, dans tout cela? Journée médico-sociale FHF La Pommeraie 17 juin 2016 Le cadre d exercice Un objectif : la poursuite d une stratégie

Plus en détail

Assemblée générale Réseau Lorraine Urgences 11 avril d organisation sanitaire SROS III

Assemblée générale Réseau Lorraine Urgences 11 avril d organisation sanitaire SROS III Assemblée générale Réseau Lorraine Urgences 11 avril 2006 Schéma régional d organisation sanitaire SROS III Planification et SROS (suite) SROS III : 2006 2011 (SROS arrêté au plus tard le 31/03/06) Circulaire

Plus en détail

Management multi-sites de la biologie délocalisée Retour d'expériences du CHU de Poitiers

Management multi-sites de la biologie délocalisée Retour d'expériences du CHU de Poitiers Siemens Academy Day Bruxelles 21 avril 2016 Management multi-sites de la biologie délocalisée Retour d'expériences du CHU de Poitiers Florent RIBARDIERE 25/04/2016 1 La biologie délocalisée : pourquoi?

Plus en détail

Baromètre social AP-HP

Baromètre social AP-HP Baromètre social AP-HP CME du 11 septembre 2012 Christian POIMBOEUF Directeur des Ressources Humaines de l AP-HP Le contexte Projet RH du plan stratégique 2010-2014 4.2.6 : moderniser et garantir la qualité

Plus en détail

Conseil, stratégie, organisation,

Conseil, stratégie, organisation, Le pôle Conseil Notre vocation : Vous faire bénéficier de notre expertise afin d améliorer la performance de vos organisations et la compétence de vos collaborateurs pour garantir la satisfaction de vos

Plus en détail

Groupement hospitalier de territoire GHT. Associations et partenariats avec le privé. 12 questions et points clés

Groupement hospitalier de territoire GHT. Associations et partenariats avec le privé. 12 questions et points clés Groupement hospitalier de territoire GHT Associations et partenariats avec le privé 12 questions et points clés CLÉPROPOS INTRODUCTIFS POINTS 1. Projet régional de santé (PRS) Le PRS définit, en cohérence

Plus en détail

Les ARS, pilotes des parcours de santé

Les ARS, pilotes des parcours de santé Les ARS, pilotes des parcours de santé Claude EVIN Congrès FHF Pays de la Loire Vendredi 4 septembre 2015 1 Des parcours de santé : pourquoi? Notre système de santé doit faire face à cinq enjeux Economique

Plus en détail

37 ièmes JNF SAINT-MALO du 1 er au 3 avril Catherine TALLARON - PPH

37 ièmes JNF SAINT-MALO du 1 er au 3 avril Catherine TALLARON - PPH 37 ièmes JNF SAINT-MALO du 1 er au 3 avril 2016 Catherine TALLARON - PPH Implication du Préparateur en Pharmacie Hospitalière dans la Gestion des Dispositifs Médicaux Implantables des Plateaux Techniques

Plus en détail

Objectif PRS, vers le Projet régional de santé Provence-Alpes-Côte d Azur.

Objectif PRS, vers le Projet régional de santé Provence-Alpes-Côte d Azur. Objectif PRS, vers le Projet régional de santé Provence-Alpes-Côte d Azur. PRS 2018 Ensemble, construisons le Projet régional de santé Paca. Vers une organisation en parcours de santé Vers une démocratie

Plus en détail

Rapport MORLAT Rôle et missions du COREVIH. Françoise LEBRUN Coordinatrice du COREVIH

Rapport MORLAT Rôle et missions du COREVIH. Françoise LEBRUN Coordinatrice du COREVIH Rapport MORLAT Rôle et missions du COREVIH Françoise LEBRUN Coordinatrice du COREVIH «COREVIH» dans le rapport MORLAT des enjeux de taille Chapitre 3 PREVENTION Chapitre 7 CANCER Chapitre 9 Désir d enfant

Plus en détail

Déploiement de la Télémédecine en Pays de la Loire Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre

Déploiement de la Télémédecine en Pays de la Loire Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre Déploiement de la Télémédecine en Pays de la Loire Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre Rencontres Qualité Efficience 5 mai 205 Les projets de

Plus en détail

Fiche 3-1 : Opportunité et pertinence du positionnement stratégique du projet d investissement au regard de son environnement

Fiche 3-1 : Opportunité et pertinence du positionnement stratégique du projet d investissement au regard de son environnement Fiche 3-1 : Opportunité et pertinence du positionnement stratégique du projet d investissement au regard de son environnement Présentation de la méthode Cette fiche présente de manière synthétique les

Plus en détail

Impact d une formation sur l évaluation de la douleur au triage (urgence)

Impact d une formation sur l évaluation de la douleur au triage (urgence) Impact d une formation sur l évaluation de la douleur au triage (urgence) Résumé de la rédaction : Dans le cadre de son projet Impact d une formation sur l évaluation de la douleur au triage (urgence)

Plus en détail

LABORATOIRES HOSPITALIERS : LE GROUPEMENT DE COOPERATION

LABORATOIRES HOSPITALIERS : LE GROUPEMENT DE COOPERATION UN EXEMPLE DE REGROUPEMENT DE LABORATOIRES HOSPITALIERS : LE GROUPEMENT DE COOPERATION SANITAIRE DE SAINTONGE Philippe AUCHER, Biologiste Coordonnateur du G.C.S. PH Biologie Polyvalent CH de Saint Jean

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL LOCAL DE TOULON-SUR-ARROUX. Place Claude Burgat TOULON-SUR-ARROUX

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL LOCAL DE TOULON-SUR-ARROUX. Place Claude Burgat TOULON-SUR-ARROUX COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL LOCAL DE TOULON-SUR-ARROUX Place Claude Burgat 71320 TOULON-SUR-ARROUX Mars 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION»...p. 3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

L accréditation des laboratoires de biologie médicale en France

L accréditation des laboratoires de biologie médicale en France L accréditation des laboratoires de biologie médicale en France Présent senté par Hélène H MEHAY, Responsable de la Section Santé Humaine Réforme de la biologie médicale 29 juin 2010 Page 1 Introduction

Plus en détail

Mireille Boisson INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE

Mireille Boisson INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE Mireille Boisson Praticien Hospitalier Service de Biologie Clinque Hôpital FOCH, Suresnes, France Biologie d urgence et Gaz

Plus en détail

Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire. Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015

Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire. Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015 Contrats Locaux de Santé en région Centre-Val de Loire Réunion du bureau du Pays Loire Touraine Du 11 mars 2015 11/03/2015 2 PLAN Qu est-ce qu un CLS? L étude d opportunité Les modalités d élaboration

Plus en détail

Quelle place pour les Centres Hospitaliers Locaux dans les futurs GHT?

Quelle place pour les Centres Hospitaliers Locaux dans les futurs GHT? Quelle place pour les Centres Hospitaliers Locaux dans les futurs GHT? LA POLITIQUE DE COOPERATION HOSPITALIERE EN BOURGOGNE : Réflexion autour de l intégration des CHL dans les CHT La région Bourgogne

Plus en détail

Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? Direction générale de l offre de soin

Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? Direction générale de l offre de soin Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? La télémédecine constitue un facteur d amélioration de la performance de notre système de santé : Pour les patients,

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION PROJETS DE SYSTÈMES D INFORMATION EN

ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION PROJETS DE SYSTÈMES D INFORMATION EN ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION ET LE DIAGNOSTIC D UN PORTEFEUILLE DE PROJETS DE SYSTÈMES D INFORMATION EN SANTÉ GROUPE DE TRAVAIL NATIONAL 3 MAI 2011 RETOUR D EXPÉRIENCE CPA JN Perrimbert, A Valadier

Plus en détail

Valoriser les économies agricoles et artisanales dans l offre des territoires alpins.

Valoriser les économies agricoles et artisanales dans l offre des territoires alpins. Valoriser les économies agricoles et artisanales dans l offre des territoires alpins. Journées d information et d échanges 16 septembre 2014 Chambéry / 29 septembre 2014 Sisteron Contexte de la journée

Plus en détail

Du Plan stratégique régional de santé au volet sanitaire du schéma régional d organisation des soins Intervention de Monsieur Claude Evin Directeur

Du Plan stratégique régional de santé au volet sanitaire du schéma régional d organisation des soins Intervention de Monsieur Claude Evin Directeur Du Plan stratégique régional de santé au volet sanitaire du schéma régional d organisation des soins Intervention de Monsieur Claude Evin Directeur général de l ARS CME du 12 juin 2012 La cohérence d ensemble

Plus en détail

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS Hôpital de demain : quelles perspectives Venise, 3 décembre 2010 www.anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des

Plus en détail

LE PROJET NUMÉRIQUE POUR L ÉDUCATION AVICCA. TRIP printemps 2017

LE PROJET NUMÉRIQUE POUR L ÉDUCATION AVICCA. TRIP printemps 2017 LE PROJET NUMÉRIQUE POUR L ÉDUCATION AVICCA TRIP printemps 2017 1 INTRODUCTION ET PLAN La transfert de la maintenance informatique des établissements scolaires aux collectivités, le développement des usages

Plus en détail

L organisation des soins en oncologie en France. Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain

L organisation des soins en oncologie en France. Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain L organisation des soins en oncologie en France Stéphane JOUVESHOMME CHI Poissy St Germain 1. Les réseaux de cancérologie Plan Cancer 2007: tout patient, quel que soit son lieu de soins ( ) doit bénéficier

Plus en détail

Management de la qualité au CHU de Poitiers par le Compte Qualité

Management de la qualité au CHU de Poitiers par le Compte Qualité Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers Management de la qualité au CHU de Poitiers par le Compte Qualité Retour d expérience Céline BICHE Directeur, Direction Qualité, relations avec les Usagers

Plus en détail

Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015

Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015 Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux SOMMAIRE 1. Contexte 2. Partenariat

Plus en détail

Préfiguration régionale PNDO CCU

Préfiguration régionale PNDO CCU Préfiguration régionale PNDO CCU Préfiguration généralisation du programme organisé dès 2016 dans chaque région Appel à candidatures En direction des structures de gestion des DO existantes Document de

Plus en détail

Fiche de Poste SITUATION : Catégorie statutaire : Titulaire du diplôme de Cadre de Santé

Fiche de Poste SITUATION : Catégorie statutaire : Titulaire du diplôme de Cadre de Santé Fiche de Poste INTITULE DU POSTE Cadre de santé en EHPAD - USLD SITUATION : Positionnement géographique : EHPAD /USLD - Pavillon Chamberland : 45 lits (15 lits d EHPAD et 30 lits USLD) - Pavillon Dornier

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. L intercommunalité

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. L intercommunalité Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS L intercommunalité Piloter et gérer un transfert de compétence dans le cadre de l intercommunalité Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social

Plus en détail

Retour d expérience : Préparation de la visite de certification au CH de Saumur

Retour d expérience : Préparation de la visite de certification au CH de Saumur Retour d expérience : Préparation de la visite de certification au CH de Saumur Pierre BECQUE Directeur Adjoint Élisabeth ROCOUR Chef de Pole Médecine Urgences 1/26 22 avril 2016 Contexte du CH de Saumur

Plus en détail

PROFIL DE POSTE RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU CRA RAF

PROFIL DE POSTE RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU CRA RAF 1. GRADE, METIER, EMPLOI Grade Attaché d administration hospitalière (ou équivalent) Emploi Responsable de gestion administrative et financière du CRA Métier Responsable Administratif et Financier () %

Plus en détail

GROUPE ANJOU GROUPE EVOLUTYS CENOTIS. Groupements d Employeurs dans le Maine et Loire et la Sarthe

GROUPE ANJOU GROUPE EVOLUTYS CENOTIS. Groupements d Employeurs dans le Maine et Loire et la Sarthe GROUPE ANJOU GROUPE EVOLUTYS CENOTIS Groupements d Employeurs dans le Maine et Loire et la Sarthe Présentation du Groupement d Employeurs Qui connaît le concept du Groupement d Employeurs? Qui a embauché

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER D USSEL DIRECTION DES SOINS PROFIL DE POSTE CADRE DE SANTE POLE : URGENCES - UNITE DE SURVEILLANCE CONTINUE SMUR - UHCD

CENTRE HOSPITALIER D USSEL DIRECTION DES SOINS PROFIL DE POSTE CADRE DE SANTE POLE : URGENCES - UNITE DE SURVEILLANCE CONTINUE SMUR - UHCD CENTRE HOSPITALIER D USSEL DIRECTION DES SOINS PROFIL DE POSTE CADRE DE SANTE POLE : URGENCES - UNITE DE SURVEILLANCE CONTINUE SMUR - UHCD FONCTION : - Cadre de santé IDENTIFICATION DU POSTE MISSIONS STATUTAIRES

Plus en détail

Stérilisation et Pharmacie Hospitalière (PUI)

Stérilisation et Pharmacie Hospitalière (PUI) Stérilisation et Pharmacie Hospitalière (PUI) Actualités Réglementaires Eddine TEHHANI Pharmacien Hospitalier Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille 1 Sommaire BPPH : (LDP N 1. Préparation des DMS)

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Cadre Supérieur de Pôle

FICHE DE POSTE. Cadre Supérieur de Pôle FICHE DE POSTE Cadre Supérieur de Pôle 1 MISSIONS GENERALES * Le cadre supérieur de santé, collaborateur du chef de pôle, participe avec ce dernier et le directeur référent de pôle : - à la mise en place

Plus en détail

L accréditation: comment on s y prépare, éléments facilitateurs et limitants. Congrès AFISO 2017

L accréditation: comment on s y prépare, éléments facilitateurs et limitants. Congrès AFISO 2017 L accréditation: comment on s y prépare, éléments facilitateurs et limitants. Congrès AFISO 2017 L accréditation: comment on s y prépare, éléments facilitateurs et limitants. 1. Définition 2. Historique

Plus en détail

L organisation de l achat hospitalier public en France. Alain Mourier Institut du Management - Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique ( France)

L organisation de l achat hospitalier public en France. Alain Mourier Institut du Management - Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique ( France) L organisation de l achat hospitalier public en France Institut du Management - Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique ( France) L achat public en France Ministères Secteur hospitalier Collectivités

Plus en détail

La commune de Florac Trois Rivières recrute Un Directeur Général des Services

La commune de Florac Trois Rivières recrute Un Directeur Général des Services La commune de Florac Trois Rivières recrute Un Directeur Général des Services I. DESCRIPTION DU POSTE 1. IDENTIFICATION DU POSTE : Intitulé du poste : Directeur Général des Services Positionnement hiérarchique

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail (QVT)

La Qualité de Vie au Travail (QVT) La Qualité de Vie au Travail (QVT) 9 février 2017 Une définition de la QVT La Qualité de Vie au Travail Définition donnée dans l Accord National Interprofessionnel de juin 2013 Sentiment de bien-être au

Plus en détail

LAB 4 L «Hôpital Numérique»

LAB 4 L «Hôpital Numérique» LAB 4 L «Hôpital Numérique» 1/ Franck Jolivaldt, Chef du bureau systèmes d'information des acteurs de l'offre de soins - DGOS 2/ Sylvie Cottin, Chargée de projet ANAP 3/ Raphaël Kramp, Ambassadeur ANAP

Plus en détail

PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT DU RETOUR À DOMICILE DES PATIENTS HOSPITALISÉS

PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT DU RETOUR À DOMICILE DES PATIENTS HOSPITALISÉS PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT DU RETOUR À DOMICILE DES PATIENTS HOSPITALISÉS Le champ de la Maternité 11 1 Sommaire 1/ Contexte général du PRADO 2/ Présentation du programme 3/ La mise en œuvre dans notre

Plus en détail

Structuration de la. CH, l exemple de Pontoise. Maryline DELATTRE Responsable Unité de Soutien à la Recherche Clinique 02/12/2016

Structuration de la. CH, l exemple de Pontoise. Maryline DELATTRE Responsable Unité de Soutien à la Recherche Clinique 02/12/2016 Structuration de la recherche clinique en CH, l exemple de Pontoise. Maryline DELATTRE Responsable Unité de Soutien à la Recherche Clinique 02/12/2016 Enjeux de la recherche clinique en CH Améliore l efficacité,

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA FONCTION ACHAT Stella EZ ZAATOUTI

MANAGEMENT DE LA FONCTION ACHAT Stella EZ ZAATOUTI Avril 17 MANAGEMENT DE LA FONCTION ACHAT Stella EZ ZAATOUTI «Responsable d achat au sein de l établissement support d un Groupement Hospitalier de Territoire comprenant six établissements partis, votre

Plus en détail

Les indicateurs du secteur

Les indicateurs du secteur Des indicateurs de pilotage Les indicateurs couvrent le suivi de l ensemble des ressources mobilisées et des résultats obtenus Les ressources financières et budgétaires Les usagers Etablissements et Services

Plus en détail

ÉLABORATION DU PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ BFC

ÉLABORATION DU PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ BFC ÉLABORATION DU PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ BFC 2018-2027 Ordre du jour 1. Le futur PRS BFC 2018-2027 2. Autres outils de programmation à articuler avec leprs2 3. Calendrier et méthodologie d élaboration 2

Plus en détail

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Dr Pierre LAUROUA Laboratoire Immuno-hématologie clinique Etablissement Français du Sang Bordeaux L accréditation: qu est-ce que c est? Reconnaissance

Plus en détail

LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO (HbA1c en consultation de diabétologie)

LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO (HbA1c en consultation de diabétologie) LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO 22870 (HbA1c en consultation de diabétologie) 100 Véronique CHAPOY & Henri PORTUGAL 50 0 1er trim. LABORATOIRE CENTRAL Biochimie Hématologie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 2 février 2017 portant avis d appel à projet et fixant la composition du dossier et les modalités

Plus en détail

Élaboration du Programme Local de l Habitat

Élaboration du Programme Local de l Habitat RENNES METROPOLE DGAU DEP - Habitat Document Provisoire Élaboration du Programme Local de l Habitat Conseil métropolitain 19 mars 2015 1 RENNES METROPOLE 1- Le cadre politique d intervention 2 Des décennies

Plus en détail

Cadre d Orientation Stratégique (COS) du PRS. Contribution de la FHF Bourgogne-Franche-Comté. Janvier 2017

Cadre d Orientation Stratégique (COS) du PRS. Contribution de la FHF Bourgogne-Franche-Comté. Janvier 2017 Cadre d Orientation Stratégique (COS) du PRS. Contribution de la FHF Bourgogne-Franche-Comté. Janvier 2017 La FHF-BFC représente les établissements de santé, sociaux et médico-sociaux publics en région.

Plus en détail