Signature de l'approbateur MANUEL QUALITE DU LABORATOIRE GCS SOMMAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Signature de l'approbateur MANUEL QUALITE DU LABORATOIRE GCS SOMMAIRE"

Transcription

1 85 Page 1/18 SOMMAIRE 1 A. INTRODUCTION 2 B. PRESENTATION DU LABORATOIRE 2 I. CONTEXTE 2 II. SITUATION DU LBM 4 Données administratives 4 Présentations des sites 4 a) La Roche sur Yon 4 b) Luçon 4 c) Montaigu 4 C. ORGANISATION DU LABORATOIRE 6 I. PROCESSUS DE MANAGEMENT 7 1. Organisation générale Politique qualité Organisation des responsabilités Communication et éthique 8 Communication interne 8 Communication avec les professionnels de santé 8 Ethique 8 2. Management de la qualité et de la gestion des risques Gestion documentaire Suivi de la satisfaction des clients Suivi des indicateurs Gestion des audits internes Préparation et conduite des revues de direction Maîtrise des non-conformités Gestion des actions correctives et préventives Revue de contrats 12 II. PROCESSUS DE REALISATION Processus pré-analytique Processus analytique Processus post-analytique (y compris prestation de conseil) 14 III. PROCESSUS SUPPORTS Ressources humaines Informatique Matériel et métrologie Achats, fournisseurs, réactifs Hygiène et sécurité Logistique 18

2 85 Page 2/18 A. INTRODUCTION Le manuel qualité présente les dispositions générales adoptées et mises en œuvre par le laboratoire pour obtenir et garantir la qualité de ses prestations conformément aux exigences de la réglementation en vigueur et aux exigences de la norme NF EN ISO Il décrit notamment l organisation du laboratoire, ses différents types de prestations et les dispositions mises en place et appliquées systématiquement en matière d assurance qualité. Il s applique, pour les phases pré-analytique, analytique, et post-analytique. Il s adresse à la structure interne, aux clients, prescripteurs, correspondants, partenaires, auditeurs Le manuel qualité est tenu à jour sous l autorité et la responsabilité du responsable qualité du laboratoire. Il fait partie de la documentation du système qualité du laboratoire. Il est soumis, de fait, aux exigences de la procédure de maîtrise de la documentation. Il est diffusé sous la responsabilité de la Direction à tout le personnel via le mode de diffusion adapté (Gestion documentaire informatique ENNOV Doc ). B. PRESENTATION DU LABORATOIRE I. CONTEXTE Afin de pérenniser une offre publique de biologie médicale de qualité et performante sur le territoire de la Vendée, de répondre à l'ensemble des obligations liées à la procédure d'accréditation, d'offrir toute garantie quant à la permanence des soins et la prise en charge des urgences, les Directions du CH de Fontenay le Comte (CHFLC), du Centre Hospitalier Loire Vendée Océan (CHLVO) et du CHD Vendée (CHD) en collaboration avec leurs équipes médicales ont décidé de réorganiser leurs activités de biologie médicale. En application de l'article L du code de la santé publique, les établissements ont décidé de confier l'exploitation d'un laboratoire de biologie médicale devenu unique à un groupement de coopération sanitaire (). Ce laboratoire multi-établissements réalisera ses missions au bénéfice des CHFLC, CHLVO, CHD.

3 85 Page 3/18 Carte géographique de la Vendée Le CHD Vendée Le CHD Vendée multisites compte 775 lits et places MCO, 212 de Soins de Suite polyvalents et spécialisés, 444 de maisons de Retraite et Soins de Longue Durée. Il est à la fois un établissement de proximité avec ses trois Services d Accueil des Urgences et un établissement de référence par son plateau technique. Le CH de Loire Vendée Océan (CHLVO) Le CHLVO compte 218 Lits et places MCO, 69 lits de Psychiatrie, 177 lits de SSR polyvalents et spécialisés, 440 lits d EHPAD. Il possède un SAU et se compose de 3 sites. Le CH de Fontenay Le Comte (CHFLC) Le CHFLC compte 120 lits et places MCO (dont 100 lits de médecine et 20 de gynéco), 25 lits de psychiatrie et 47 de Soins de Suite et réadaptation : soit un total de 192 lits d hospitalisation. Il compte 280 lits d EHPAD répartis en 5 résidences. Il possède un service d Accueil des Urgences. Il est partenaire de la clinique Sud Vendée dans le cadre du Pôle Santé Sud Vendée.

4 85 Page 4/18 II. SITUATION DU LBM Données administratives Désignation : Biologie 85 - Laboratoire de Biologie Adresse : CHD Vendée. Les Oudairies. Boulevard Stéphane Moreau LA ROCHE SUR YON. Téléphone : Télécopie : Présentations des sites Le document LABO-AN453 présente les plans des locaux des différents sites. Site CHD Le site dépend du pôle médico-technique du CHD Vendée. Il est ouvert 7j/7, 24h/24. Le site CHD comprend les sites de La Roche sur Yon (plateau technique de 1600 m 2 ) et de Luçon. Le site de La Roche sur Yon gère aussi une activité de biologie délocalisée sur le site de Montaigu. L activité en B pour l année 2014 : 30.8 MB pour le site de la Roche sur Yon et 3.3 MB pour le site de Luçon. L activité en nombre de dossiers jour est environ de 730 pour le site de La Roche sur Yon, 100 pour le site de Luçon et 15 pour l activité de biologie délocalisée du site de Montaigu. L activité est réalisée pour ses différents prescripteurs hospitaliers (CHD Vendée, CH G. Mazurelle) et de ville (médecins libéraux, Centre d Examens de Santé, ECHO dialyse LRSY, laboratoires privés). Le site est dirigé par 2 cadres de santé et 7 biologistes dont 1 chef de service. Il compte : - sur le site de la Roche sur Yon : 41 techniciens, 6 agents administratifs, 1 adjoint des cadres, 5 aides de laboratoire, 3 agents d entretien. - sur le site de Luçon : 9 techniciens et 1 secrétaire médicale. a) La Roche sur Yon Ce site constitue le plateau technique principal du : réalisation d examens d urgence et d examens spécialisés. - Secteur d hématologie/auto-immunité : cytologie (sang, moelle, liquides), cytométrie en flux, hémostase (conventionnelle, facteurs, bilan de thrombose), immunologie manuelle (auto-immunité). - Secteur de Biochimie/Immunoanalyse : chimie conventionnelle, médicaments, toxiques, hormonologie, marqueurs tumoraux, marqueurs cardiaques, gazométrie sanguine, HbA1C, étude des protéines. - Secteur de Microbiologie/Biologie moléculaire : bactériologie, virologie, parasitologie-mycologie, sérologie, biologie moléculaire. b) Luçon Les examens considérés urgents sont réalisés sur ce site. - Secteur d hématologie : cytologie (sang), hémostase (conventionnelle). - Secteur de Biochimie/Immunoanalyse : chimie conventionnelle, toxiques, hormonologie, marqueurs cardiaques, gazométrie sanguine. - Secteur de Microbiologie : bactériologie (hémoculture, Ag légionnelle/pneumocoque), virologie (grippe) c) Montaigu Biologie délocalisée dans le service des urgences : gazométrie sanguine, marqueurs cardiaques (troponine, NT-proBNP), b-hcg, CRP, D-Dimères, ionogramme, bilirubine.

5 85 Page 5/18 Site CHLVO Le site dépend du pôle médico-technique du CHLVO. Il est ouvert 7j/7, 24h/24. - Activité (12 MB soit 250 dossiers/jour) de Biologie polyvalente : hématologie-hémostase, immunohématologie, biochimie/immunologie consolidée et microbiologie. - Activité transfusionnelle : dépôt de PSL nominatif et d Urgence vitale : 2500 PSL/an Activité réalisée pour : les patients du CHLVO, les consultants externes de proximité, 4 EHPAD du secteur Nord-Ouest de Vendée + île Noirmoutier. Le site est dirigé par 3 Biologistes + 1 cadre (0.5 ETP). Il compte : 14 Techniciennes et 1.5 secrétaire Le laboratoire a une activité polyvalente qui comprend les secteurs suivants : - Biochimie et Immuno-analyse : sérologies virales, marqueurs tumoraux, pharmacologie et toxicologie d urgence - Hématologie - Hémostase - Immuno-hématologie - Microbiologie Site CHFLC Le site dépend du pôle spécialités du CHFLC. Il est ouvert 7j/7, 24h /24. L activité annuelle est d environ 6.8 MB (environ une moyenne de 156 dossiers/j). Le laboratoire réalise des examens pour ses différents prescripteurs hospitaliers (CH, EHPAD) et libéraux (médecins libéraux, ECHO dialyse, maison de retraite, clinique Sud Vendée). Le site est dirigé par 1 cadre de santé (0,6 ETP) et 3 biologistes (1,6 ETP) dont 1 chef de service. Il compte : 12 techniciens (11 ETP) et 3 secrétaires (2,5 ETP) Il s agit d un laboratoire de biologie polyvalente : - Biochimie et Immunologie (sérologie, hormonologie, marqueurs tumoraux, ), - Hématologie cytologie hématologique, - Hémostase, - Immuno-hématologie, - Microbiologie.

6 85 Page 6/18 C. ORGANISATION DU LABORATOIRE Pour réaliser ces prestations, le laboratoire a mis en place une organisation basée sur deux principes fondamentaux : Un regroupement des activités par étapes clés (appelées processus) liées à la prise en charge des demandes des patients (processus de réalisation) et celles qui permettent le fonctionnement et le pilotage interne du laboratoire (processus de management et processus supports). La maîtrise des compétences et des techniques mises en œuvre. Toutes les activités du laboratoire sont ainsi identifiées, définies et suivies au travers de processus représentés sur la cartographie consultable dans le document LABO-PR030 Cartographie des processus. Un pilote a été désigné pour chaque processus. Le manuel qualité fait référence à l ensemble des procédures du système qualité. Dans la suite du manuel, ce logo fait référence au(x) procédure(s) qui précisent notamment les dispositions de maîtrise de l activité (contrôles, enregistrements, responsabilités)

7 85 Page 7/18 I. PROCESSUS DE MANAGEMENT 1. Organisation générale LABO-Pro002 Organisation générale 1.1 Politique qualité LABO-FT096 Politique qualité et engagement de la direction 1.2 Organisation des responsabilités Les organigrammes nominatif et partenaires/clients/sous-traitants sont tenus à jour et diffusés en interne par le responsable qualité du. Pour les différentes catégories professionnelles du laboratoire, il existe une fiche de fonction. Au sein du laboratoire, chaque poste de travail est répertorié par une fiche de poste. Tout personnel qui travaille sur ces postes doit être habilité pour pouvoir l'occuper. La matrice des compétences regroupe toutes les habilitations de manière à assurer la continuité de l activité par du personnel habilité. La direction du laboratoire est responsable de la conception, de la mise en œuvre, de la maintenance et de l amélioration du système de management de la qualité. L encadrement technique est assuré par les cadres de santé. A ce titre, ils ont pour mission l affectation des ressources nécessaires pour assurer la qualité requise par le laboratoire. Le responsable qualité, désigné par la direction du laboratoire, a pour missions : Gérer le système qualité en fonction de la politique et des objectifs définis par la direction S assurer de la conformité du système aux exigences de la norme NF EN ISO Rendre compte à la direction du fonctionnement du système qualité et de tout besoin d'amélioration; Favoriser l amélioration du système qualité Sensibiliser le personnel à la démarche et animer les réunions LABO-FT645 Organigramme du laboratoire du LABO-FT420 Organigramme partenaires/clients/sous-traitants LABO-FT106 Organigramme laboratoire site CHD LABO-FT744 Organigramme du laboratoire site FLC LABO-FT771 Organigramme du laboratoire site LVO

8 85 Page 8/ Communication et éthique Communication interne Pour s assurer que la politique, les objectifs et les résultats associés sont connus et compris par l ensemble des collaborateurs, des actions de sensibilisation et de communication interne sont réalisées par différents moyens : Les revues de direction L affichage La messagerie interne Les réunions avec les différents acteurs Ils permettent de renforcer la compréhension et l appropriation, par l ensemble du personnel, des objectifs et des attentes des patients et des prescripteurs. Communication avec les professionnels de santé Prestation de conseils Intervention en réunion des cadres de santé de l établissement Participation aux réunions de pôle, CME, réunions de direction de chaque site. Ethique Afin de garantir les exigences déontologiques inhérentes aux activités du laboratoire, les principes immuables suivants sont respectés : Aucune considération financière ou politique n influe sur la réalisation des analyses ; L intérêt et les besoins du patient sont toujours la considération première ; Tous les patients sont traités équitablement et sans discrimination ; Seules les informations strictement nécessaires à la réalisation de l analyse et à l interprétation des résultats sont collectées. Garantir la confidentialité des informations médicales. LABO-PR037 Revue de direction LABO-PR016 Maîtrise de la confidentialité site CHD LABO-PR069 Maîtrise de la confidentialité site LVO LABO-PR060 Maîtrise de la confidentialité site FLC 2. Management de la qualité et de la gestion des risques LABO-Pro003 Management de la qualité La direction du laboratoire a mis en place des dispositions pour recueillir les données nécessaires au suivi et à l analyse du fonctionnement du système qualité afin d en dégager à chaque fois que cela est possible des actions d amélioration pertinentes. Ces actions sont planifiées, suivies et évaluées (évaluation de l efficacité). Ce processus se décompose en 2 phases clés : la surveillance d éléments qui permettent d analyser le fonctionnement, de s assurer de l efficacité de la politique et de déclencher les actions d amélioration nécessaires. la définition, l engagement et le suivi des actions d amélioration identifiées dans la phase de

9 85 Page 9/18 surveillance.

10 85 Page 10/ Gestion documentaire L organisation retenue couvre les activités suivantes : La maîtrise des documents internes avec vérification et l approbation des documents avant diffusion maîtrisée via le logiciel de gestion électronique des documents ENNOV doc. La maîtrise de la documentation externe applicable telle que la réglementation applicable, les exigences normatives et les documents fournisseurs. Le classement et la conservation des enregistrements (papier ou informatique) permettant de démontrer la qualité des prestations du laboratoire ou d établir une filière d audit pour retrouver la traçabilité complète de l analyse. La gestion de la confidentialité des informations relatives aux patients (accès, modalités de destruction éventuelle). Les documents sont organisés selon la structure suivante : Manuel qualité Fiche processus Procédures Fiches de fonction Fiches de poste Fiches techniques Fiches d enregistrements Annexes LABO-PR031 Gestion documentaire 2.2 Suivi de la satisfaction des clients Tout membre du laboratoire confronté à une réclamation d un patient ou d un prescripteur la traite conformément à la procédure de Traitement des réclamations. Le laboratoire réalise par ailleurs des enquêtes de satisfaction. Tous les retours des patients et prescripteurs (enquêtes et réclamations) sont analysés pour déterminer et planifier les éventuelles actions d amélioration associées. LABO-PR002 Traitement des non conformités et des réclamations du laboratoire LABO-PR057 Gestion des enquêtes de satisfaction

11 85 Page 11/ Suivi des indicateurs La mise en place d indicateurs pertinents au sein d un tableau de bord analysé a minima lors de chaque revue de direction, permet : de surveiller le bon fonctionnement du laboratoire. d évaluer systématiquement la qualité des prestations. de mesurer l atteinte des objectifs fixés dans le cadre de la politique qualité du laboratoire. LABO-PR025 Gestion des indicateurs qualité 2.4 Gestion des audits internes Les audits internes sont planifiés annuellement et réalisés, par des personnes qualifiées, sur toutes les activités du laboratoire. Ils permettent de vérifier la mise en application, l efficacité du système qualité et de déclencher si besoin des plans d action. LABO-PR036 Procédure d audit interne 2.5 Préparation et conduite des revues de direction Dans un but d évaluation du fonctionnement du laboratoire et de l adéquation du système qualité, par rapport aux besoins des patients et à la politique qualité définie, la direction du laboratoire mène, à périodicité définie, une revue de direction. La revue de direction prend en compte les éléments précisés dans la norme NF EN ISO 15189, afin d évaluer la pertinence et l efficacité de la politique qualité du laboratoire et de déterminer les actions à intégrer dans le plan d amélioration. LABO-PR037 Revue de direction 2.6 Maîtrise des non-conformités Toute situation non-conforme aux règles définies par le laboratoire est traitée selon une procédure qui définit les responsabilités et les modalités d enregistrement, de gestion, d analyse et de suivi de ce type d évènement. Cette procédure précise notamment les modalités : de prise en charge des non-conformités (responsabilités, enregistrement ). de traitement, y compris interruption des analyses en cours et retenue des comptes-rendus. d information du prescripteur si besoin. de validation et de diffusion, par dérogation, des résultats d analyses en cas de nonconformités. d analyse des causes pour déclencher si nécessaire les actions correctives.

12 85 Page 12/18 LABO-PR002 Traitement des non conformités et des réclamations du laboratoire LABO-PR042 Gestion des non-conformités pré-analytiques site CHD LABO-PR067 Gestion des non-conformités pré-analytiques site LVO LABO-PR059 Gestion des non-conformités pré-analytiques site FLC 2.7 Gestion des actions correctives et préventives En complément des actions curatives mises en œuvre dans le cadre du traitement des non-conformités et des réclamations, une analyse des causes ou des risques est menée. Elle évalue la nécessité d engager les actions permettant d éviter la récurrence (action corrective) ou l apparition (action préventive) d une non-conformité ou d une réclamation. Les actions d amélioration peuvent avoir aussi pour source : les enquêtes de satisfaction ; le suivi des audits internes ; le suivi des indicateurs qualité et les revues de direction ; la suggestion du personnel LABO-PR003 Mise en place des actions correctives et préventives du laboratoire 2.8 Revue de contrats Un contrat de prestations est établi entre le laboratoire et chacun de ses clients ou utilisateurs soit en tant que laboratoire exécutant, soit en tant que laboratoire sous-traitant. Il permet : - au client de préciser ses exigences - au laboratoire d assurer qu il est capable d y répondre en matière de capacité, de ressources et de qualification de son personnel. Une revue de contrat est réalisée avec une périodicité définie et inclut tous les aspects du contrat. Dans le cas d'une prescription médicale, il est considéré qu'un contrat est passé entre les parties (patient, prescripteur et Laboratoire). Implicitement, le patient et/ou le prescripteur accepte les exigences du laboratoire. Celui-ci procède alors à une revue de contrat pertinente, sur les éléments clés de cette demande d'examen. LABO-PR024 Gestion des contrats

13 85 Page 13/18 II. PROCESSUS DE REALISATION 1. Processus pré-analytique LABO-Pro005 Pré-analytique L organisation mise en place au travers de ce processus permet : de garantir un accueil adapté et conforme aux exigences de confidentialité ; de s assurer de la capacité du laboratoire à traiter la demande d analyse ; de réaliser les prélèvements dans le respect des exigences réglementaires, conformément au manuel de prélèvement du laboratoire ; de maîtriser les conditions de transport (délai, température, sécurité) des échantillons d accepter et d enregistrer la demande en tenant compte des contraintes pré-analytiques, des capacités techniques et humaines du laboratoire ; de garantir la bonne identification, la réception (critères d acceptation et de refus) et la gestion (aliquotage, centrifugation, pré-traitement, conservation) des échantillons ; de traiter de manière spécifique les demandes urgentes ; de gérer la transmission vers des laboratoires sous-traitants. LABO-PR042 Gestion des non-conformités pré-analytiques site CHD LABO-PR067 Gestion des non-conformités pré-analytiques site LVO LABO-PR059 Gestion des non-conformités pré-analytiques site FLC LABO-PR024 Gestion des contrats LABO-PR040 Gestion des examens urgents LABO-PR010 Gestion des examens transmis site CHD LABO-PR066 Gestion des examens transmis site LVO LABO-PR049 Gestion des examens transmis site FLC 2. Processus analytique LABO-Pro013 Analytique LABO-Pro004 Analytique EBMD La maîtrise de ce processus s appuie sur des dispositions permettant : de valider les méthodes analytiques utilisées dans le laboratoire ; d estimer les incertitudes de mesure ; de s assurer de la fiabilité de l analyseur utilisé (contrôles de qualité internes et externes) de comparer la qualité des résultats par la participation à des contrôles externalisés (contrôles interlaboratoires, évaluations externes de la qualité) ; de vérifier la corrélation entre les automates en miroir ; de définir les critères de ré-analyse ; de garantir que les personnels assurant la réalisation des analyses sont habilités et ont à leur disposition la documentation nécessaire ; de réaliser les analyses selon les recommandations du fournisseur. LABO-PR004 Validation des méthodes d analyse LABO-PR008 Gestion des contrôles de qualité LABO-PR018 Gestion de la portée flexible LABO-PR035 Validation analytique

14 85 Page 14/18 LABO-PR027 Gestion des examens de biologie médicale délocalisés (EBMD) 3. Processus post-analytique (y compris prestation de conseil) LABO-Pro006 Post-analytique Ce processus permet de maîtriser : d une part la cohérence de l ensemble des résultats d analyses d un même dossier, et de le confronter si possible avec les résultats antérieurs, d autre part la communication des comptes-rendus au prescripteur en accord avec le délai de rendu des résultats. La mise en œuvre de ce processus garantit : la traçabilité de la validation biologique sur le SIL du laboratoire ; l édition et la diffusion des comptes-rendus de résultats sont sous la responsabilité d un biologiste ; le visa de chaque compte-rendu par le biologiste ; la remise au patient et/ou au prescripteur d un compte-rendu conformément à la réglementation et à la norme NF EN ISO et dans le respect des exigences de confidentialité ; la définition de critères d alerte permettant d informer en urgence le prescripteur et/ou le patient ainsi que la traçabilité de ces informations ; l archivage des données et résultats des analyses réalisées ; la conservation des échantillons selon les règles édictées par le laboratoire en accord avec la réglementation ; la réception et la vérification des résultats des examens transmis par un biologiste. la gestion administrative du dossier patient ainsi que les modalités de facturation. Les prestations de conseil sont dispensés aux médecins prescripteurs mais aussi aux patients et à d'autres professionnels de santé : pharmaciens, infirmiers, sages-femmes et autres professions paramédicales. Les biologistes délivrent cette prestation de conseils selon leurs compétences respectives et sur les points suivants : conseils sur les choix des examens et l utilisation des prestations. suppression des examens redondants en accord avec les prescripteurs concernés conseils sur des cas cliniques (interprétation biologique et/ou thérapeutique). avis professionnels sur l interprétation des résultats d examens. Cette prestation de conseil peut être réalisée : sous forme orale : discussion téléphonique tracée dans le SIL, rencontre au laboratoire, participation aux réunions de concertation pluridisciplinaires spécialisées, participation à diverses commissions institutionnelles du site (CLIN, CME, collège d information médicale, commission du matériel médical, COMEDIMS, comité d hémovigilance ) ; sous forme écrite : commentaires interprétatifs associés à un compte rendu de résultats, notes de service, manuel de prélèvement dans le cadre de formations universitaires et post-universitaires (cours IFSI, conférences médicales et paramédicales...) LABO-PR010 Gestion des examens transmis site CHD LABO-PR066 Gestion des examens transmis site LVO LABO-PR049 Gestion des examens transmis site FLC LABO-PR012 Validation biologique LABO-PR015 Procédure de transmission des résultats site CHD LABO-PR064 Procédure de transmission des résultats site LVO LABO-PR077 Procédure de transmission des résultats site FLC

15 85 Page 15/18 LABO-FT176 Résultats critiques et appels téléphoniques LABO-PR026 Prestation de conseils III. PROCESSUS SUPPORTS 1. Ressources humaines LABO-Pro007 Ressources Humaines Afin de garantir l adéquation permanente des compétences des personnes avec les exigences de qualité du laboratoire, le laboratoire a mis en place, en collaboration avec la direction des ressources humaines de chaque établissement, la gestion du personnel sur les activités suivantes : le recrutement et l intégration de nouveaux personnels jusqu à l habilitation au poste ; la constitution et la gestion du dossier administratif de chaque agent ; la conduite des entretiens individuels ; l évaluation régulière des compétences ; la détection, la planification et le suivi des actions de formation interne et externe pour toutes les catégories de personnel (plan de formation) ; la tenue de planning afin de s assurer que le laboratoire dispose en permanence des moyens humains nécessaires pour la réalisation des analyses. LABO-PR022 Gestion du personnel médical et non médical LABO-PR020 Formation et habilitation du personnel médical et non médical 2. Informatique LABO-Pro011 Informatique Les données liées aux analyses (gestion des dossiers patients et traçabilité univoque des informations) sont stockées sur le Système Informatique du Laboratoire et, le cas échéant, dans les middleware et dans les systèmes embarqués sur les automates. Les dispositions suivantes sont mises en œuvre afin de garantir la fiabilité et l intégrité du système d information : Définition des autorisations et droits spécifiques nécessaires permettant un accès sécurisé au Système Informatique du Laboratoire. Mise en place de dispositions techniques et d administration de réseau assurant les protections nécessaires vis-à-vis des risques de modification, suppression ou accès aux logiciels et données du laboratoire par des personnes non autorisées. Définition et mise en œuvre des modalités de sauvegardes des données informatiques et logiciels. Validation des logiciels et des systèmes de transfert de données (connexions automates, transmission sécurisée des résultats, télétransmissions, facturation). Maintenance contractuelle par une société informatique spécialisée. LABO-PR017 Maîtrise du système informatique site CHD LABO-PR063 Maîtrise du système informatique site LVO LABO-PR050 Maîtrise du système informatique site FLC LABO-PR016 Maîtrise de la confidentialité site CHD LABO-PR069 Maîtrise de la confidentialité site LVO

16 85 Page 16/18 LABO-PR060 Maîtrise de la confidentialité site FLC

17 85 Page 17/18 3. Matériel et métrologie LABO-Pro008 Matériel et métrologie La mise en œuvre de ce processus garantit la fiabilité des équipements. Il s appuie notamment sur les dispositions suivantes, partagées avec le service biomédical et les services techniques de chaque établissement : Tenue à jour d une liste des matériels. Entretien régulier du matériel du laboratoire, par des personnels habilités, selon les recommandations des fournisseurs, Gestion des pannes : o identification claire des matériels défectueux, o mise en place de solution dégradée permettant de réaliser les analyses dans les conditions requises de conservation des échantillons ou de degré d urgence des analyses. Etalonnage ou vérification des équipements de mesure et contrôle suivant un programme prédéfini, par des entreprises spécialisées. Conservation des enregistrements relatifs aux entretiens, maintenances, étalonnages et vérification. LABO-PR021 Métrologie LABO-PR038 Gestion des équipements 4. Achats, fournisseurs, réactifs LABO-Pro012 Achats, fournisseurs, réactifs Ce processus garantit la qualité, le stockage et la traçabilité des produits et matériels achetés (notamment : date de réception et de mise en service, N lot ) e t la fiabilité des prestations achetées, qui peuvent avoir une influence sur la performance du laboratoire. Chaque nouvelle mise en service entraîne, le cas échéant, la validation du système analytique et la révision de la liste des matériels. Les achats se font sur abonnement (avec contrat global) ou par bon de commande. Chaque commande fait l objet d un contrôle de conformité lors de la réception des produits. La sélection des fournisseurs est effectuée par le cadre ou les biologistes sur la base de critères définis. Une évaluation annuelle des fournisseurs est effectuée, sur la base des enregistrements relatifs aux commandes et prestations, selon une grille d analyse basée sur les homologations réglementaires, la conformité des produits commandés et de la facturation. Un responsable réactovigilant et un suppléant sont désignés sur chaque site. Son rôle est de remédier dans les plus brefs délais à toute défaillance ou altération d un dispositif médical de diagnostic in vitro (DMDIV) susceptible d entraîner des effets néfastes pour la santé des personnes (patients ou utilisateurs). Les fiches de réactovigilance sont suivies dans le logiciel de gestion électronique ENNOV Process. LABO-PR029 Achat, sélection et évaluation des fournisseurs

18 85 Page 18/18 5. Hygiène et sécurité LABO-Pro010 Hygiène et sécurité La mise en œuvre de processus et des dispositions qui lui sont associées permet notamment : L établissement et le suivi des mesures de sécurité. Le respect des règles d hygiène et de sécurité pour le personnel, les patients et les personnes extérieures susceptibles d intervenir dans les locaux. La limitation de l accès aux aires techniques d analyses aux membres du personnel et aux personnes ayant signé un engagement de confidentialité. La surveillance, le contrôle et l enregistrement des conditions, notamment environnementales, susceptibles d influencer la qualité des résultats. Le tri et l élimination des déchets en fonction de leur typologie : déchets contaminés, déchets toxiques et déchets assimilables à des ordures ménagères. L entretien et le nettoyage des locaux. Les procédures suivantes et les documents associés décrivent toutes les dispositions prises pour maîtriser ce processus. LABO-PR073 Hygiène et sécurité 6. Logistique LABO-Pro009 Logistique L organisation mise en place au travers de ce processus permet :de maîtriser les conditions de transport (délai, température, sécurité) des échantillons. LABO-PR039 Transports des échantillons

Manuel qualité. 44 rue d Amsterdam PARIS. Tel : Fax :

Manuel qualité. 44 rue d Amsterdam PARIS. Tel : Fax : Laboratoire du Centre 44 rue d Amsterdam 75009 PARIS Tel : 01 42 81 80 20 Fax : 01 42 81 87 89 e-mail : laboratoire@centre-medical-europe.com MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN 15189 Objet de la modification

Plus en détail

MANUEL QUALITE GCS/ORG/MQ/001 Version : 04 Applicable le 03/10/2016. Laboratoire de Biologie Médicale BIOPAN

MANUEL QUALITE GCS/ORG/MQ/001 Version : 04 Applicable le 03/10/2016. Laboratoire de Biologie Médicale BIOPAN MANUEL QUALITE GCS/ORG/MQ/001 Version : 04 Applicable le 03/10/2016 Page 1/28 Laboratoire de Biologie Médicale BIOPAN 64 Avenue du Professeur René Leriche 67504 HAGUENAU CEDEX Tel : 03.88.06.36.28 Fax

Plus en détail

Laboratoire BIOLAM 80 MANUEL QUALITE

Laboratoire BIOLAM 80 MANUEL QUALITE Manuel Qualité v8 - Ref A3-MAQ - Tout document imprimé n'est valide que le jour d... Page 1 of 18 Laboratoire BIOLAM 80 Laboratoire Lamarck 7 rue Lamarck 80000 AMIENS Tel : 03 22 91 44 15 Fax : 03 22 91

Plus en détail

MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN Page 1/22 MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN 15189

MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN Page 1/22 MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN 15189 Référentiel NF ISO EN 15189 Page 1/22 MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN 15189 LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MULTISITES CEVENLABO Site d Aubenas 19 Avenue de Bellande - 07200 Aubenas Tél : 04 75 35

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER NIORT LABORATOIRE D EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE. 40, avenue Charles de Gaulle NIORT Cedex

CENTRE HOSPITALIER NIORT LABORATOIRE D EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE. 40, avenue Charles de Gaulle NIORT Cedex CENTRE HOSPITALIER NIORT LABORATOIRE D EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE 40, avenue Charles de Gaulle 79021 NIORT Cedex Tel: 05.49.78.31.62 Fax: 05.49.78.31.64 Site Web: www.ch-niort.fr MANUEL QUALITE Référentiel

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN Page 1/22 MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN 15189

MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN Page 1/22 MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN 15189 Référentiel NF ISO EN 15189 Page 1/22 MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN 15189 LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MULTISITES CEVENLABO Site d Aubenas 19 Avenue de Bellande - 07200 Aubenas Tél : 04 75 35

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN Version Décembre Laboratoire de Biologie Médicale SYMBIO Autorisé n 69-74

MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN Version Décembre Laboratoire de Biologie Médicale SYMBIO Autorisé n 69-74 MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN 15189 Version Décembre 2012 Laboratoire de Biologie Médicale SYMBIO Autorisé n 69-74 1 place Jean Berry 69700 GIVORS : 04-72-49-23-13 / : 04-72-49-23-17 4 place du

Plus en détail

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE. Jean Sébastien et Marie Vialatte TEL : FAX :

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE. Jean Sébastien et Marie Vialatte TEL : FAX : LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE Jean Sébastien et Marie Vialatte TEL : 04 94 25 73 05 FAX : 04 94 07 02 60 e-mail : laboratoire.vialatte@labo-vialatte.fr site internet : laboratoire-vialatte.com MANUEL

Plus en détail

LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO (HbA1c en consultation de diabétologie)

LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO (HbA1c en consultation de diabétologie) LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO 22870 (HbA1c en consultation de diabétologie) 100 Véronique CHAPOY & Henri PORTUGAL 50 0 1er trim. LABORATOIRE CENTRAL Biochimie Hématologie

Plus en détail

Voici quelques pages du Manuel Qualité. Si vous voulez l exemplaire complet : contactez-nous.

Voici quelques pages du Manuel Qualité. Si vous voulez l exemplaire complet : contactez-nous. Voici quelques pages du Manuel Qualité. Si vous voulez l exemplaire complet : contactez-nous. Document à diffusion : contrôlée Destinataire : Date : BIOCENTRE Laboratoires d Analyses Manuel Qualité Site

Plus en détail

LA NORME ISO 9001v2008

LA NORME ISO 9001v2008 3 LA NORME ISO 9001v2008 Systèmes de management de la qualité Exigences Novembre 2008 1 Introduction SOMMAIRE DE LA NORME ISO 9001 1 - Domaine d application 2 - Références normatives 3 - Termes et définitions

Plus en détail

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine - 2015 Objectifs Renforcer la maîtrise du référentiel d accréditation des évaluateurs techniques, notamment dans le cadre

Plus en détail

La biologie médicale délocalisée selon la norme ISO 22870

La biologie médicale délocalisée selon la norme ISO 22870 La biologie médicale délocalisée selon la norme ISO 22870 Alain Suiro Page 1 Définitions ISO 22870 : (ADBD) analyse réalisée à proximité du patient ou à l endroit où il se trouve, dont le résultat peut

Plus en détail

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE B.JEANNE 2, boulevard Pasteur JANZE. Tel: Fax :

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE B.JEANNE 2, boulevard Pasteur JANZE. Tel: Fax : LABORATOIR D BIOLOGI MDICAL B.JANN 2, boulevard Pasteur 35150 JANZ Tel: 02 99 47 32 22 Fax : 02 99 47 24 16 e-mail: jeanne.labm@orange.fr www.laboratoire-jeanne.fr MANUL QUALIT Référentiel NF ISO N 15189

Plus en détail

médicale et certification

médicale et certification Activités de biologie médicale et certification des établissements de santé Mars 2011 SOMMAIRE Contexte L examen de biologie médicale... 3 La procédure de certification des établissements de santé... 3

Plus en détail

SROS Biologie médicale et coopérations. Retour d expérience des Pays de Loire. rencontre Région Centre ARS/FHF

SROS Biologie médicale et coopérations. Retour d expérience des Pays de Loire. rencontre Région Centre ARS/FHF SROS Biologie médicale et coopérations Retour d expérience des Pays de Loire rencontre Région Centre ARS/FHF Yvon RICHIR Le contexte du projet Une CHT initiée fin 2012 (convention constitutive validée

Plus en détail

A1-MAQ Version 07. Manuel Qualité Date d application : MANUEL QUALITE VERSION 07. Référentiel NF ISO EN 15189

A1-MAQ Version 07. Manuel Qualité Date d application : MANUEL QUALITE VERSION 07. Référentiel NF ISO EN 15189 MANUEL QUALITE VERSION 07 Référentiel NF ISO EN 15189 Rédacteur : Léa GAO Validateur : Karine JEANNISSON Approbateur : Catherine BENICHOU page 1 sur 37 SOMMAIRE Chapitre 01 MISE A JOUR Chapitre 02 GESTION

Plus en détail

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Dr Pierre LAUROUA Laboratoire Immuno-hématologie clinique Etablissement Français du Sang Bordeaux L accréditation: qu est-ce que c est? Reconnaissance

Plus en détail

Organisation, prestations et besoins des prescripteurs

Organisation, prestations et besoins des prescripteurs PR-0410.08 Page 1 / 6 OBJET : Définir les prestations offertes par le laboratoire de Biologie Clinique et les exigences liées à leur réalisation. 1. Domaine d application Ce document s adresse à l ensemble

Plus en détail

Problématique des Laboratoires de Biologie Médicale (LBM) des établissements de santé ligériens

Problématique des Laboratoires de Biologie Médicale (LBM) des établissements de santé ligériens Problématique des Laboratoires de Biologie Médicale (LBM) des établissements de santé ligériens Colloque biologie médicale - ARS Pays de la Loire Pays de la Loire Le 9 septembre 2011 D. JACQ PhISP DQE

Plus en détail

Analyse interprétative de la norme NF EN ISO : système de management de la qualité (chapitre 4)

Analyse interprétative de la norme NF EN ISO : système de management de la qualité (chapitre 4) Qualité et accréditation en biologie médicale Ann Biol Clin 2013 ; 71 (Hors série n o 1) : 19-28 SG5-02 Analyse interprétative de la norme NF EN ISO 15189 : système de management de la qualité (chapitre

Plus en détail

Mireille Boisson INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE

Mireille Boisson INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE Mireille Boisson Praticien Hospitalier Service de Biologie Clinque Hôpital FOCH, Suresnes, France Biologie d urgence et Gaz

Plus en détail

Les médecins du travail, représentés par le directeur de la DRH

Les médecins du travail, représentés par le directeur de la DRH Date d application : 25/05/2016 Page : 1/6 Le contrat ci-dessous est établi entre : Les médecins du travail, représentés par le directeur de la DRH et Le Laboratoire de Biologie Médicale du CHRU de Montpellier

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

LE MANUEL QUALITE. DES LABORATOIRES BIOLAC Version 03

LE MANUEL QUALITE. DES LABORATOIRES BIOLAC Version 03 LE MANUEL QUALITE DES LABORATOIRES BIOLAC Version 03 Norme NF EN ISO 15189 v2012 Ce document a été rédigé pour sa 1 ère version par : Nom : Isabelle Bréant Fonction : Biologiste Médical coresponsable,

Plus en détail

LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ

LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ 1- Définitions Comprendre le concept de la qualité et de l assurance qualité Définitions de la qualité La qualité pourquoi 2- Besoins Savoir traduire ce concept en besoins

Plus en détail

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires. Alain Cœur Conseil

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires. Alain Cœur Conseil Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires PLAN Evolution de la structure des laboratoires Accréditation des laboratoires Signature électronique 2 EVOLUTION DES LABORATOIRES Privé

Plus en détail

Le pôle de Biologie, Recherche, Produits de santé est l un des 5 pôles de l hôpital Robert Debré

Le pôle de Biologie, Recherche, Produits de santé est l un des 5 pôles de l hôpital Robert Debré GROUPE HOSPITALIER/ETABLISSEMENT : HOPITAL UNIVERSITAIRE ROBERT DEBRE ADRESSE : 48, boulevard Sérurier 75019 PARIS Tél : 01 40 03 20 00 Accès par : Métro : Stations Porte des Lilas (ligne 11) - Pré-Saint-Gervais

Plus en détail

Présentation du Cofrac. Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale

Présentation du Cofrac. Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale Présentation du Cofrac Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale COFRAC 37 rue de Lyon 75012 PARIS Page 1 L historique de l accréditation Le besoin de confiance

Plus en détail

Prestations de service du département Qualité

Prestations de service du département Qualité Réf : LABCO-QUA-C-001-03 Prestations de service du département Qualité 60-62 rue d Hauteville 75010 Paris Quelle est notre mission? Le département Qualité, associé à un comité de Pilotage faisant le lien

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP 17 rue de l Armor BP 10548 22205 GUINGAMP Avril 2009 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

LES RENCONTRES DU CT2M. Le Recueil d Exigences Spécifiques SH REF 02 du COFRAC : Qu apporte-t-il par rapport à l ISO 15189?

LES RENCONTRES DU CT2M. Le Recueil d Exigences Spécifiques SH REF 02 du COFRAC : Qu apporte-t-il par rapport à l ISO 15189? LES RENCONTRES DU CT2M Le Recueil d Exigences Spécifiques SH REF 02 du COFRAC : Qu apporte-t-il par rapport à l ISO 15189? CT M CT M LesRecontresDuCT2M_v1 1 Tour de table Qu est-ce que le SH REF 02? Chapitre

Plus en détail

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE MANUEL DE PRELEVEMENT

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE MANUEL DE PRELEVEMENT LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE MANUEL DE PRELEVEMENT SOMMAIRE I) INTRODUCTION... 3 II) LOCALISATION, HORAIRES D OUVERTURE ET COORDONNEES DU LABORATOIRE... 3 III) EXIGENCES RELATIVES A LA DEMANDE D EXAMENS...

Plus en détail

Cadre de santé (CS), infirmier anesthésiste (IADE), infirmier (IDE), sage femme (SF)

Cadre de santé (CS), infirmier anesthésiste (IADE), infirmier (IDE), sage femme (SF) FIICHE DE POSTE Référent non médical de l Unité de Sécurité Transfusionnelle et d Hémovigilance (USTH) Intitulé à adapter en fonction de l organisation de l établissement et de l application de la nouvelle

Plus en détail

PLAN QUALITE DU LABORATOIRE DU CENTRE FRANÇAIS DES PORPHYRIES

PLAN QUALITE DU LABORATOIRE DU CENTRE FRANÇAIS DES PORPHYRIES I/ INTRODUCTION Le plan qualité du laboratoire du Centre Français des Porphyries (CFP) décrit de façon spécifique son mode de fonctionnement, les prestations proposées et sa politique en matière d assurance

Plus en détail

Process Qualité. Notre référentiel vise à : Démarche qualité et approche process :

Process Qualité. Notre référentiel vise à : Démarche qualité et approche process : Notre référentiel vise à : - améliorer notre productivité, - maîtriser les process pour la réalisation de nos missions, - obtenir la satisfaction de nos clients par le respect de leurs exigences, - développer

Plus en détail

Assurance qualité dans la législation marocaine. Président du Collège marocain de Biologie et de Bio Qualité

Assurance qualité dans la législation marocaine. Président du Collège marocain de Biologie et de Bio Qualité Assurance qualité dans la législation marocaine Président du Collège marocain de Biologie et de Bio Qualité D.U qualité Faculté de Médecine de Casablanca, 9 décembre 2011 1 TEXTES JURIDIQUES AYANT APPARU

Plus en détail

Document de référence à la norme ISO 15189:2012 pour l évaluation en vue de l accréditation des laboratoires médicaux

Document de référence à la norme ISO 15189:2012 pour l évaluation en vue de l accréditation des laboratoires médicaux Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Service d accréditation suisse SAS Document de référence à la norme ISO 15189:2012 pour l

Plus en détail

Normes. Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage

Normes. Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage Normes NF EN ISO/CEI 17025 Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage NF EN ISO 15189 Définit les exigences concernant la qualité et la compétence des laboratoires de biologie

Plus en détail

LBM BioPAN site Haguenau

LBM BioPAN site Haguenau LBM BioPAN site Haguenau 1 Identifier les points à améliorer du laboratoire et déterminer des priorités d actions. Rendre la collaboration avec les services plus efficace. 2 Questionnaire élaboré par l

Plus en détail

L OUTIL INFORMATIQUE AU SERVICE DU SUIVI ET DE LA TRAÇABILITÉ DES ÉCHANTILLONS AU LABORATOIRE

L OUTIL INFORMATIQUE AU SERVICE DU SUIVI ET DE LA TRAÇABILITÉ DES ÉCHANTILLONS AU LABORATOIRE L OUTIL INFORMATIQUE AU SERVICE DU SUIVI ET DE LA TRAÇABILITÉ DES ÉCHANTILLONS AU LABORATOIRE Dr Sylvie SAIVIN Laboratoire de Pharmacocinétique et Toxicologie Clinique & Cellule Informatique Institut Fédératif

Plus en détail

LA NORME ISO 9001 VERSION 2000

LA NORME ISO 9001 VERSION 2000 LA NORME ISO 9001 VERSION 2000 Les normes ISO 9000 version 2000 relatives aux Systèmes de Management de la Qualité (SMQ) comportent 3 normes : - L ISO 9000 : Systèmes de Management de la Qualité : principes

Plus en détail

Profil d enseignement Catégorie paramédicale Bachelier en Biologie Médicale (Option : chimie clinique) Technologue de laboratoire médical

Profil d enseignement Catégorie paramédicale Bachelier en Biologie Médicale (Option : chimie clinique) Technologue de laboratoire médical Profil d enseignement Catégorie paramédicale Bachelier en Biologie Médicale (Option : chimie clinique) Technologue de laboratoire médical Secteur/Domaine 14 : biomédicales et pharmaceutiques Niveau CFC

Plus en détail

Apport d une solution péri-analytique

Apport d une solution péri-analytique Réception centralisée d un CHU Apport d une solution péri-analytique Emilie BERGOIN UF Préanalytique Biologiste médical Responsable Qualité Pôle de Biologie- CHU DIJON emilie.bergoin@chu-dijon.fr +33 (0)3

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité Hygiène, propreté, stérilisation de baccalauréat professionnel est un professionnel qualifié qui exerce les

Plus en détail

CONVENTION. Représenté par (Nom)... Et le professionnel de santé (Nom)... (Adresse)

CONVENTION. Représenté par (Nom)... Et le professionnel de santé (Nom)... (Adresse) CONVENTION Entre les soussignés : LE GROUPEMENT DES LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE Société d exercice libéral à forme anonyme au capital de 192 819 euros Siège social : 3 et 5 petite rue des Tanneries

Plus en détail

RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE. Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental

RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE. Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE 2 ÈME PROCÉDURE Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental 6 bis rue du pavé- BP 03 03360 AINAY Le CHATEAU Novembre 2008 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2014/107

APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2014/107 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 19 novembre

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER D USSEL DIRECTION DES SOINS PROFIL DE POSTE CADRE DE SANTE POLE : URGENCES - UNITE DE SURVEILLANCE CONTINUE SMUR - UHCD

CENTRE HOSPITALIER D USSEL DIRECTION DES SOINS PROFIL DE POSTE CADRE DE SANTE POLE : URGENCES - UNITE DE SURVEILLANCE CONTINUE SMUR - UHCD CENTRE HOSPITALIER D USSEL DIRECTION DES SOINS PROFIL DE POSTE CADRE DE SANTE POLE : URGENCES - UNITE DE SURVEILLANCE CONTINUE SMUR - UHCD FONCTION : - Cadre de santé IDENTIFICATION DU POSTE MISSIONS STATUTAIRES

Plus en détail

DUT GENIE BIOLOGIQUE OBJECTIFS

DUT GENIE BIOLOGIQUE OBJECTIFS DUT GENIE BIOLOGIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Spécialité : DUT Génie Biologique - Montpellier OBJECTIFS Le DUT Génie Biologique prépare

Plus en détail

AUVERGNE-LOIRE FORMATIONS EN TRANSFUSION SANGUINE A DESTINATION DES PERSONNELS DES DEPOTS DE SANG. Etablissement Français du Sang.

AUVERGNE-LOIRE FORMATIONS EN TRANSFUSION SANGUINE A DESTINATION DES PERSONNELS DES DEPOTS DE SANG. Etablissement Français du Sang. Etablissement Français du Sang AUVERGNE-LOIRE LE LIEN ENTRE LA GENEROSITE DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES FORMATIONS EN TRANSFUSION SANGUINE A DESTINATION DES PERSONNELS DES DEPOTS DE SANG

Plus en détail

Responsable management qualité

Responsable management qualité Responsable management qualité Qualité - IR Le responsable management qualité définit, organise, met en oeuvre et contrôle la mise en place de la démarche qualité d une entité en collaboration avec tous

Plus en détail

CONVENTION D EXERCICE PRIVILEGIE

CONVENTION D EXERCICE PRIVILEGIE CONVENTION D EXERCICE PRIVILEGIE Entre Madame nom prénom, infirmier(e), ayant son cabinet au Adresse, inscrite à l Ordre des infirmières, Ci après désignée : «l Infirmier(e)» D une part, Et NOVABIO Diagnostics,

Plus en détail

Choix d un système robotique, Choix d organisation. P Fievet, F Bernardi, A Bouquet, P Surga, S Hendricx, L Carlier

Choix d un système robotique, Choix d organisation. P Fievet, F Bernardi, A Bouquet, P Surga, S Hendricx, L Carlier Choix d un système robotique, Choix d organisation P Fievet, F Bernardi, A Bouquet, P Surga, S Hendricx, L Carlier Les trois environnements de l automation Qualité Machines Services de soins Hommes Pression

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2014-1042 du 12 septembre 2014 relatif au sang humain NOR : AFSP1401585D Publics

Plus en détail

Déployer les équipements de biologie délocalisée : Synergie de compétence pluri-disciplinaire

Déployer les équipements de biologie délocalisée : Synergie de compétence pluri-disciplinaire Déployer les équipements de biologie délocalisée : Synergie de compétence pluri-disciplinaire IHF Auxerre, le 7 juin 2012 Sylvie HEINZL Chef de produits biologie délocalisée www.siemens.fr/diagnostics

Plus en détail

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Santé Métier Activités essentielles Compétences Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Réaliser un diagnostic / une d organisation des soins et d organisation institutionnel et analyse.

Plus en détail

Pôle Médico-Technique. Laboratoire de Biologie Médicale. Manuel Qualité

Pôle Médico-Technique. Laboratoire de Biologie Médicale. Manuel Qualité Pôle Médico-Technique Laboratoire de Biologie Médicale Manuel Qualité Référence : LB/MQ/001 Version 4 Révisé le : 25/04/2016 Date d application : 02/05/2016 Historique des modifications Référence/ Version

Plus en détail

L évaluation est un lieu d échange : Le comportement des évaluateurs doit s inscrire dans une démarche de progrès pour

L évaluation est un lieu d échange : Le comportement des évaluateurs doit s inscrire dans une démarche de progrès pour RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine - 2012 1 Rappels sur la mission de l évaluateur L évaluation est un lieu d échange : Le comportement des évaluateurs doit

Plus en détail

Convention laboratoire- Préleveur externe

Convention laboratoire- Préleveur externe Entre les soussignés : Le laboratoire de biologie médicale (LBM) BIOMED62... Adresse :... Représenté par, Nom :... Qualité : D une part, Et le professionnel de santé Nom :... Adresse :...... D autre part,

Plus en détail

L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité

L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité 38e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Montpellier - 29 septembre 2009 L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité A. Daunizeau Lens Lens et son hôpital

Plus en détail

Mode opératoire MO Non conformités à la réception des échantillons biologiques

Mode opératoire MO Non conformités à la réception des échantillons biologiques Date d application : 30/05/2016 Page : 1/8 Rédaction : MONDAIN ANNE MARIE Vérification : CRISTOL JEAN-PAUL, ESTRIC FRANCOISE, TAOUREL PATRICE Approbation : TAMBY INDIRA Date d'approbation :23/05/2016 16:09:00

Plus en détail

Une expérience d accréditation des gaz du sang

Une expérience d accréditation des gaz du sang Une expérience d accréditation 22870 des gaz du sang Michel Vaubourdolle, B. Bénéteau Burnat, N. Mario, F. Gerrier, P. Pernet Pôle de Biologie Médicale et Pathologie Site Saint Antoine Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 2017

CALENDRIER DES FORMATIONS 2017 CALENDRIER DES FORMATIONS Vous trouverez ci-après le calendrier des formations proposées par l AFCBM Bragne Pays de Loire pour l année. Non exhaustif, il sera complété tout au long de l année. La mise

Plus en détail

Le Centre Hospitalier de BETHUNE-BEUVRY Recrute un INGENIEUR BIOMEDICAL

Le Centre Hospitalier de BETHUNE-BEUVRY Recrute un INGENIEUR BIOMEDICAL 27, rue Delbecque C.S. 10809 62408 BETHUNE CEDEX Le Centre Hospitalier de BETHUNE-BEUVRY Recrute un INGENIEUR BIOMEDICAL Poste à pourvoir à compter de juin 2014. FONCTIONS : Achat des équipements médicaux

Plus en détail

Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter

Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter 39 e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Lille, 4-8 octobre 2010 Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter Alain DAUNIZEAU, Service de Biochimie, C.H. «Dr Schaffner»,

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI ACCREDITATION DES ORGANISMES PROCEDANT A LA VERIFICATION D INSTRUMENTS DE MESURE REGLEMENTES Document INS ML REF 01 Révision 01 Section INSPECTION Sommaire 1. OBJET DU DOCUMENT... 2 2. DOMAINE D APPLICATION...

Plus en détail

BIOCHIMISTE CLINIQUE

BIOCHIMISTE CLINIQUE BIOCHIMISTE CLINIQUE DESCRIPTION DES FONCTIONS Document adopté par le Bureau de l Ordre des chimistes du Québec lors de la réunion du 15 novembre 2000. 1 PRÉAMBULE La biochimie clinique est l une des quatre

Plus en détail

Apport du Système. d Information du Laboratoire à la mise en oeuvre de l accréditation ISO 15189

Apport du Système. d Information du Laboratoire à la mise en oeuvre de l accréditation ISO 15189 Apport du Système Add your company slogan d Information du Laboratoire à la mise en oeuvre de l accréditation ISO 15189 en microbiologie Christian ZUMBO C.H.de la Dracénie SNBH/C.Zumbo/Toulouse/28/09/2012

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Réception des échantilllons C3PR01

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Réception des échantilllons C3PR01 Version : ACR 04 Date de validation : 05/12/2016 Type de texte : Procédure Date de mis en application : 05/12/2016 Intervenants Dates Visas Auteur FOUILLET Corinne 01/12/2016 Vérification SOUCHET Jean

Plus en détail

Procédure Prélèvements

Procédure Prélèvements Laboratoire Flandres des C2 - PR 01 Version C Procédure Prélèvements 1. Objet et domaine d application Cette procédure décrit les responsabilités et les principes pour la réalisation des prélèvements.

Plus en détail

CONVENTION. ... d une part, Mme Mr : Numéro ADELI : exercant à :

CONVENTION. ... d une part, Mme Mr : Numéro ADELI : exercant à : CONVENTION Entre les soussignés : Le laboratoire de biologie médicale (LBM) Centre de Biologie Oise Picardie. 2 Rue Jacques Yves Cousteau. 60000 Beauvais Représenté par le biologiste :... d une part, Et

Plus en détail

MMQE. Manuel Management Qualité Environnement

MMQE. Manuel Management Qualité Environnement MMQE Manuel Management Qualité Environnement Objet et domaine d application Ce document décrit Les dispositions générales d organisation prises par Qualit Archi Idf pour assurer et gérer la qualité des

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'AUTO-ÉVALUATION PRÉPARATION DE L EVALUATION SUR SITE SELON LA NORME NF EN ISO : 2012

QUESTIONNAIRE D'AUTO-ÉVALUATION PRÉPARATION DE L EVALUATION SUR SITE SELON LA NORME NF EN ISO : 2012 QUESTIONNAIRE D'AUTO-ÉVALUATION PRÉPARATION DE L EVALUATION SUR SITE SELON LA NORME NF EN ISO 15189 : 2012 SH FORM 03 Révision 02 Section Santé Humaine Préambule ϑ QUESTIONNAIRE D'AUTO-EVALUATION Ce questionnaire,

Plus en détail

Prérequis des prélèvements en vue des critères diagnostiques Critères du pré-analytique dans la 15189

Prérequis des prélèvements en vue des critères diagnostiques Critères du pré-analytique dans la 15189 Prérequis des prélèvements en vue des critères diagnostiques Critères du pré-analytique dans la 15189 Agnès Le Querrec Coraline Querrec Dr Eric Anger 2 Exigences de la Norme 15 189 Version 2012 Le laboratoire

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Vu le code de la santé publique, notamment son article L ;

ARRÊTÉ du. Vu le code de la santé publique, notamment son article L ; RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la santé et des sports NOR : ARRÊTÉ du relatif à la convention conclue entre un établissement mentionné au 6 du I de l article L. 312-1 du code de l action sociale et

Plus en détail

Responsable de l administration et du pilotage

Responsable de l administration et du pilotage Responsable de l administration et du pilotage J1C24 Administration et pilotage - IR Le responsable de l administration et du pilotage organise et conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

TECHNICIEN DE LABORATOIRE MEDICAL

TECHNICIEN DE LABORATOIRE MEDICAL INSTITUT RÉGIONAL DE FORMATION DE TECHNICIENS DE LABORATOIRE MÉDICAL du CHRU de Tours Site IFPS CHU de TOURS 37044 TOURS CEDEX 9 TECHNICIEN DE LABORATOIRE MEDICAL Profession de santé Secteur paramédical

Plus en détail

DU Assurance qualité dans les laboratoires de Biologie Médicale (Accréditation selon les normes 15189/22870 des LBM)

DU Assurance qualité dans les laboratoires de Biologie Médicale (Accréditation selon les normes 15189/22870 des LBM) DU Assurance qualité dans les laboratoires de Biologie Médicale (Accréditation selon les normes 15189/22870 des LBM) Année 2016/2017 Responsable universitaire : Pr. J. IZOPET Responsables organisationnels

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE

MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE L'OMRH et le MSPP conformément aux dispositions de l Arrêté du 11 avril 2013 fixant les modalités d'organisation des concours

Plus en détail

Responsable de la valorisation de la recherche

Responsable de la valorisation de la recherche Responsable de la valorisation de la recherche J1A21 Valorisation de la recherche - IR Le responsable de la valorisation de la recherche propose, définit et met en œuvre la politique de la valorisation

Plus en détail

Isabelle Poullain Ingénieur Gestion des Risques Centre Hospitalier de Dieppe. «Rencontre des métiers de la Santé» Mai 2011 Strasbourg

Isabelle Poullain Ingénieur Gestion des Risques Centre Hospitalier de Dieppe. «Rencontre des métiers de la Santé» Mai 2011 Strasbourg Coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins, missionné auprès du président de la CME, un an avant le décret. «C est possible et ça fonctionne!» Isabelle Poullain Ingénieur Gestion des Risques

Plus en détail

PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique

PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique et Gériatrie PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique DEFINITION DU POSTE Le Cadre de Santé organise l activité paramédicale de l unité en lien avec l équipe médicale.

Plus en détail

PROJETS QUALITÉ DIRECTION USAGERS RISQUES QUALITE

PROJETS QUALITÉ DIRECTION USAGERS RISQUES QUALITE PROJETS QUALITÉ DIRECTION USAGERS RISQUES QUALITE A7- INS-QUA-004 Manuel Qualité Version 02 Mise à jour janvier 2015 Présentation du manuel qualité Sommaire Abréviations Présentation du CRB Politique qualité

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Page 1/6 Localisation : Classeur VERT Disponible sur Intranet A revoir : 08/2017 : 06/2016 Objet : La présente procédure a pour objet de décrire les principes de transmission et de communication des résultats

Plus en détail

Gestion du personnel dans un essai. DU Chef de Projet

Gestion du personnel dans un essai. DU Chef de Projet DU Chef de Projet - 2017 02 24 1 Missions et Responsabilités du chef de projet Encadre l équipe permettant la réalisation de la recherche Assure la formation de l équipe aux protocoles, aux POS, à la réglementation

Plus en détail

CONVENTION IDE SELARL BIO D OC

CONVENTION IDE SELARL BIO D OC CONVENTION IDE SELARL BIO D OC Entre les soussignés : La Société d'exercice libéral à responsabilité limitée de directeurs de laboratoires d'analyses de biologie médicale BIO D OC, au capital de 160 000

Plus en détail

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine NF EN ISO 15189

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine NF EN ISO 15189 RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine 2014 - NF EN ISO 15189 Objectifs Renforcer la maîtrise du référentiel d accréditation des évaluateurs, notamment dans le cadre

Plus en détail

METROLOGIE DANS UN LABORATOIRE DE MICROBIOLOGIE MEDICALE. J. Marc REIFENBERG

METROLOGIE DANS UN LABORATOIRE DE MICROBIOLOGIE MEDICALE. J. Marc REIFENBERG METROLOGIE DANS UN LABORATOIRE DE MICROBIOLOGIE MEDICALE J. Marc REIFENBERG Le processus 1 2 3 1 La demande / revue de contrat Equipement critique Grandeur mesurable Spécifications Périodicité de raccordement

Plus en détail

Catalogue de prestations

Catalogue de prestations Catalogue de prestations Laboratoire d Hygiène des Aliments et de l Environnement Institut Pasteur de Madagascar Audit Formation Conseils Les Bonnes Pratiques d Hygiène Le Contrôle des Eaux Le Contrôle

Plus en détail

Manuel Qualité. Enregistrement MQ1-MQ-001 Version 1 du 01/06/2016

Manuel Qualité. Enregistrement MQ1-MQ-001 Version 1 du 01/06/2016 Manuel Qualité Enregistrement MQ1-MQ-001 MQ1-MQ-001 Manuel Qualité Page 1 sur 20 BIOLITTORAL Cellule qualité : 04 94 29 13 67 Responsable Qualité : Michèle Cei mcei@biolittoral.fr CONTACTS MQ1-MQ-001 Manuel

Plus en détail

Recrutement d un poste de pharmacien assistant spécialiste DES pharmacie hospitalière

Recrutement d un poste de pharmacien assistant spécialiste DES pharmacie hospitalière Le Centre Hospitalier Auban-Moët d Epernay recrute un pharmacien assistant spécialiste,, à compter du 1 er novembre 2017, pour une durée initiale de 2 ans qui pourra être renouvelée et aboutir, à terme,

Plus en détail

HAS DOCUMENT DE TRAVAIL. Accréditation des médecins Comité de concertation Réunion du 7 novembre 2005 ' ()** "'$ %%&+, & (! -. "'$ %%&.

HAS DOCUMENT DE TRAVAIL. Accréditation des médecins Comité de concertation Réunion du 7 novembre 2005 ' ()** '$ %%&+, & (! -. '$ %%&. 02.2006 HAS Articulation entre l évaluation des pratiques professionnelles (EPP), la certification des établissements de santé et l accréditation des médecins! "#$ %%& ' ()** "'$ %%&+, & (! -. "'$ %%&.&

Plus en détail

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé Centre Hospitalier de Dreux Pôle Admissions Non Programmées (ANP) PROFIL DE POSTE Cadre de santé Urgences Adultes - UHCD Version n 1 Nombre de pages : 5 Diffusée le : Mars 2014 Appliquée le : Rédigée par

Plus en détail

SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT en SSR, SLD et EHPAD.

SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT en SSR, SLD et EHPAD. Strasbourg les 25 et 26 mai 2010. SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT en SSR, SLD et EHPAD. Pascal Barreau Préparateur en pharmacie hospitalière Technicien supérieur Hospitalier Hôpital des collines

Plus en détail

CQPI. «Animateur d Equipe» Domaine Industriel

CQPI. «Animateur d Equipe» Domaine Industriel Branches Textile, Habillement, Cuirs&Peaux CQPI «Animateur d Equipe» Domaine Industriel Fiche Identité CQPI AE page 1/5 Commission paritaire nationale de l'emploi DOSSIER DE CERTIFICATION TITRE DE LA CERTIFICATION

Plus en détail

Exigences qualité applicables aux fournisseurs d ALISAERO

Exigences qualité applicables aux fournisseurs d ALISAERO d ALISAERO TABLEAU D EVOLUTION INDICE PARAGRAPHE MODIFIE SYNTHESE DE LA MODIFICATION DATE AUTEUR 0 - Création 03/03/03 E.BRAZZALOTTO 1 - Rajout Sous traitance Second Rang 22/02/05 E.BRAZZALOTTO 2 3-3 -

Plus en détail

Liège, le 10 juin APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013/064

Liège, le 10 juin APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013/064 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 10 juin 2013

Plus en détail

MANUEL QUALITÉ. Plateforme GeT-Biopuces Toulouse Équipe Biopuces - Bionanotechnologies. selon la norme ISO 9001

MANUEL QUALITÉ. Plateforme GeT-Biopuces Toulouse Équipe Biopuces - Bionanotechnologies. selon la norme ISO 9001 1 MANUEL QUALITÉ Plateforme GeT-Biopuces Toulouse Équipe Biopuces - Bionanotechnologies selon la norme ISO 9001 135, avenue de Rangueil - 31077 TOULOUSE CEDEX 4 Tél. 05 61 55 96 87 - fax 05 61 55 94 00

Plus en détail

Les autres thématiques. Journée technique AUDIPOG 21 mars 2016 Véronique Tessier (Paris)

Les autres thématiques. Journée technique AUDIPOG 21 mars 2016 Véronique Tessier (Paris) + Les autres thématiques Journée technique AUDIPOG 21 mars 2016 Véronique Tessier (Paris) + Pourquoi parler des autres thématiques? Les EV investiguent sur les thématiques au périmètre dans tous les secteurs

Plus en détail