«Bon usage du matériel de perfusion intra-veineux en sous-cutané»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Bon usage du matériel de perfusion intra-veineux en sous-cutané»"

Transcription

1 «Bon usage du matériel de perfusion intra-veineux en sous-cutané» Journée annuelle du réseau AES CCLIN Sud-est 17 Janvier 2013 V Montigny IDE Hygiéniste Centre hospitalier de Belley Centre Hospitalier Belley Dr Récamier Situation géographique 1h de Lyon Genève Bourg en Bresse Grenoble 35 de Chambery tunnel du Chat 1

2 EHPAD MDR 80 lits Participation au réseau AES Depuis 1997 Déclarations annuelles liées aux perf sous-cutanées N=4 Mise en place matériel sécurisé en 2008 Depuis zéro déclaration 2

3 PROTOCOLE PERFUSION PAR HYPODERMOCLYSE Au CH de Belley, protocole réactualisé en 2010 L ORIG associé à la SF2H, a proposé en 2009, des recommandations pour la voie sous-cutanée qui s appuient sur les recommandations de bonnes pratiques pour la gestion des cathéters veineux périphériques. (SF2H 2005). Matériel sécurisé (1) Cathéter sous cutané Dispositif itif Médical Stérile (D.M.S) Introduit par HYPODERMOCLYSE Technique d injection qui permet d administrer chez un patient, des solutés et /ou des médicaments de façon continue ou discontinue dans le tissu sous cutané (hypoderme). 3

4 MATÉRIEL SÉCURISÉ (2) BD Saf-T-Intima Permet l administration de solutés dans l espace souscutané Le GERES (Groupe d Etudes sur le Risque d Exposition des Soignants) recommande l utilisation de cathéters courts sécurisés à usage unique stérile pour les perfusions sous-cutanées (canule en plastique). Précautions d utilisations (1) Hygiène des mains SHA Gants non stériles (prévention AES) Asepsie du site de perfusion en cinq étapes: Nettoyage à l aide d un savon antiseptique Rinçage à l eau stérile Essuyage à l aide d une compresse stérile Appliquer la solution antiseptique alcoolique et laisser sécher spontanément avant de perfuser 4

5 Précautions d utilisations (2) Mise en place du cathéter sécurisé Prendre en main le cathéter par les deux ailettes Accéder au plan sous-cutané (maintenir le tissu sous-cutané entre le pouce et l index et introduire le cathéter selon un angle de 30 à 45 environ) Retirer le mandrin en tirant sur la partie inférieure du kit sécurisé Eliminer directement le mandrin sécurisé dans le collecteur à aiguilles (prévention AES) Retirer le clan (aucun usage en S/C) Fixer le cathéter avec le pansement stérile transparent semi-perméable (surveillance du site) Date de pose du cathéter à noter sur pansement transparent (ne pas écrire directement sur pst,altération du pst micro perforation) Eliminer le matériel Hygiène des mains SHA ou lavage Transmissions écrites à assurer: date de pose N du site choisi date d ablation signature 5

6 Recommandations et surveillance Le cathéter sécurisé peut rester en place 96 H Surveillance quotidienne du point de ponction et de l état cutané local Changement du cathéter et du site de perfusion toutes les 96h Assurer impérativement une rotation sur tous les sites d injections, (principe de la marche en avant) 6

7 LIMITES : Volume perfusé par site d injection : ne pas dépasser 500 ml sur 12 h. Utilisation de solutés ou médicaments ayant l AMM de la voie sous-cutanée Conclusion Le matériel sécurisé permet de réduire les AES Comme tout matériel il faut en connaître l usage et appliquer les recommandations d utilisations Formation Protocole Evaluation 7

8 Pour en savoir plus Recommandations SFHH Novembre 2005 sur les perfusions voies veineuses ORIG, SFHH. Programme Priam. Prévention des infections en EHPAD. Consensus formalisés d experts, juin Hygiènes 2010; XVIII(1): (NosoBase n 26879) Le GERES (Groupe d Etudes sur le Risque d Exposition des Soignants) recommande l utilisation de cathéters courts sécurisés à usage unique stérile pour les perfusions sous-cutanées (canule en plastique). Gengler ME, Laprugne-Garcia E. Cathéters sous-cutané. In : Fiches pratiques pour la prévention du risque infectieux. CCLIN Sud-Est lyon.fr/doc_reco/guides/fcpri/soins_techniques/st_cathesouscutane.p CatheSousCutane df La Rédaction. La perfusion sous-cutanée. Efficace pour réhydrater des patients âgés modérément déshydratés. Revue Prescrire 2004 ;24(250) : Hussain NA, Warshaw G. Utility of clysis for hydratation in nursing home residents. JAGS; 1996 (44)8: CCLIN Est Perfusion sous-cutanée ou hypodermoclyse. Mars Jain S, Mansfield B, Wilcox MH. Subcutaneous fluid administration better than the intravenous approach? Journal of Hospital Infection 1999; Merci 8

Abcès sous-cutanés en long séjour à la suite de perfusions par hypodermoclyse : quelle démarche de prévention du risque infectieux

Abcès sous-cutanés en long séjour à la suite de perfusions par hypodermoclyse : quelle démarche de prévention du risque infectieux Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Abcès sous-cutanés en long séjour à la suite de perfusions par hypodermoclyse : quelle démarche de prévention

Plus en détail

MICROPERFUSEUR DE SÉCURITÉ AVEC CATHÉTER :

MICROPERFUSEUR DE SÉCURITÉ AVEC CATHÉTER : MICROPERFUSEUR DE SÉCURITÉ AVEC CATHÉTER : INTÉRÊTS ET DIFFICULTÉS EN GÉRIATRIE Dr Markiewicz Amélie, Praticien Hygiéniste CH Seclin Mme Renard Hélène, IDE Hygiéniste CH Seclin et EHPAD 5ème Journée Hygiène

Plus en détail

L abord vasculaire en EHPAD

L abord vasculaire en EHPAD L abord vasculaire en EHPAD 3éme journée de formation et d information Prévention du risque infectieux en EHPAD Mardi 10 mai 2011 ARLIN Nord Pas-de-Calais Denis Thillard ARLIN Haute Normandie Différents

Plus en détail

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008 Page : 1 MISE A JOUR N version : OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS Annule et remplace le protocole préparation et pose de perfusion section pose sous cutanée OBJET Décrire la technique de

Plus en détail

Évaluation des pratiques de perfusion sous-cutanée ou hypodermoclyse au centre hospitalier de Niort en Florence BOUVIN, Infirmière EOH Niort 1

Évaluation des pratiques de perfusion sous-cutanée ou hypodermoclyse au centre hospitalier de Niort en Florence BOUVIN, Infirmière EOH Niort 1 Évaluation des pratiques de perfusion sous-cutanée ou hypodermoclyse au centre hospitalier de Niort en 2014 Florence BOUVIN, Infirmière EOH Niort 1 Présentation du CH de Niort Département des Deux-Sèvres

Plus en détail

Formation en ligne. Voie veineuse périphérique adulte et pédiatrique Voie sous-cutanée Hémocultures. N. Khouider

Formation en ligne. Voie veineuse périphérique adulte et pédiatrique Voie sous-cutanée Hémocultures. N. Khouider Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Formation en ligne Voie veineuse périphérique adulte et pédiatrique Voie sous-cutanée Hémocultures N.

Plus en détail

TECHNIQUE DE POSE DE PERFUSION OU D INJECTION ET DE PRELEVEMENT SANGUIN SUR CHAMBRE IMPLANTABLE. Date de validation : 06/09/2006 Visa Dr G.

TECHNIQUE DE POSE DE PERFUSION OU D INJECTION ET DE PRELEVEMENT SANGUIN SUR CHAMBRE IMPLANTABLE. Date de validation : 06/09/2006 Visa Dr G. Page 1/6 I. OBJECTIFS Assurer un soin infirmier efficace et efficient dans le respect des règles d hygiène et d asepsie. Assurer la sécurité, le confort et le soutien psychologique des malades. II. DOMAINE

Plus en détail

SPECIFICITE DES AES EN PSYCHIATRIE

SPECIFICITE DES AES EN PSYCHIATRIE SPECIFICITE DES AES EN PSYCHIATRIE Spécificité des AES en psychiatrie pour déterminer qui prend en charge les AES en établissement public, privé, service autonome ou non, et la rapidité de mise en place

Plus en détail

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE I OBJET et DOMAINE D APPLICATION Prévenir les infections liées aux cathéters veineux périphériques courts. Le mode opératoire concerne

Plus en détail

POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE

POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition La réhydratation par voie sous-cutanée (SC) consiste en l administration par

Plus en détail

Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI)

Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Évaluation des Pratiques Professionnelles Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Equipe Opérationnelle d Hygiène Service Qualité & Gestion des Risques Clinique La Casamance Aubagne Présentation

Plus en détail

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE DEFINITION SOINS INFIRMIERS PERMETTANT D ASSURER LA POSE ET L ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE DANS DES CONDITIONS D HYGIENE ET D ASEPSIE OPTIMALES

Plus en détail

LA CHAMBRE DES ERREURS EQUIPE MOBILE D HYGIÈNE EN EHPAD HOSPICES CIVILS DE LYON

LA CHAMBRE DES ERREURS EQUIPE MOBILE D HYGIÈNE EN EHPAD HOSPICES CIVILS DE LYON LA CHAMBRE DES ERREURS EQUIPE MOBILE D HYGIÈNE EN EHPAD HOSPICES CIVILS DE LYON Journée de Prévention du Risque Infectieux en EHPAD Rhône Alpes, 21 juin 2016 Méthodologie Outil de simulation destiné à

Plus en détail

Manipulation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI)

Manipulation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Manipulation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Dr Stéphanie EDOUARD Praticien Hygiéniste - EOH Corinne LECLERC IDE coordinatrice Oncologie Centre Hospitalier de DIEPPE Jeudi 27 Avril 2017 XVeme

Plus en détail

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE VERSION N 1 Page 1/7 Date de validation : 20/03/2007 I. Définition Soins infirmiers techniques permettant d assurer la pose et l entretien

Plus en détail

Prise d accès veineux périphérique

Prise d accès veineux périphérique Prise d accès veineux périphérique définition Acte consistant à introduire dans une veine, un cathéter court de façon aseptique permettant l injection continue ou discontinue de thérapeutiques (médicaments,

Plus en détail

EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles dans les établissements de santé et les EHPAD

EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles dans les établissements de santé et les EHPAD EPP Evaluation des Pratiques Professionnelles dans les établissements de santé et les EHPAD Evaluation du risque infectieux lié à l utilisation des cathéters sous cutanés Analyse d un scénario clinique

Plus en détail

Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014

Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014 Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014 Dispositifs intravasculaires En établissement de santé En HAD Fréquence d exposition Prévalence

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Hygiène des mains professionnels et résidents 1. Objectif Appliquer une hygiène des mains adaptée à chaque activité, afin d éviter la transmission croisée manuportée des microorganismes. 2. Domaine d application-personnel

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Hygiène des mains professionnels et résidents 1. Objectif Appliquer une hygiène des mains adaptée à chaque activité, afin d éviter la transmission croisée manuportée des microorganismes. 2. Domaine d application-personnel

Plus en détail

Evaluation autour des CCI (Chambre à cathéter implantable)

Evaluation autour des CCI (Chambre à cathéter implantable) Fiche n 1 : Avant la pose de CCI Audit organisationnel : 1 fiche par établissement «poseur» Répondre à l'ensemble des questions ci-dessous 1-1 Une Check-list Voie Veineuse Centrale est mise en place dans

Plus en détail

Les facteurs de risque d ILC

Les facteurs de risque d ILC Facteurs de risque Les facteurs de risque d ILC Le matériel utilisé Adhérence des micro organismes > pour les cathéters en PVC La densité de la flore cutanée au site d insertion Le nombre de manipulations

Plus en détail

PICC LINE une évaluation des pratiques. EOHH CHU de Dijon

PICC LINE une évaluation des pratiques. EOHH CHU de Dijon PICC LINE une évaluation des pratiques EOHH CHU de Dijon Problématiques Justification de l audit/évaluation : Suite à un signalement interne par le responsable médical d un service, de plusieurs infections

Plus en détail

Gestion du risque infectieux lié aux cathéters à chambre implantable (CCI)

Gestion du risque infectieux lié aux cathéters à chambre implantable (CCI) EOHI : Gestion du risque infectieux lié aux cathéters à chambre implantable (CCI) - Mmes S. Nottebaert, Dr Caroline LAURANS, médecin hygiéniste, pour l Équipe Opérationnelle d Hygiène et d Infectiologie

Plus en détail

Office d Hygiène Sociale. Présentation de la fiche technique réalisée par l ARLIN en collaboration avec des établissements de santé de Lorraine

Office d Hygiène Sociale. Présentation de la fiche technique réalisée par l ARLIN en collaboration avec des établissements de santé de Lorraine Office d Hygiène Sociale Présentation de la fiche technique réalisée par l ARLIN en collaboration avec des établissements de santé de Lorraine L Office d Hygiène Sociale de Meurthe et Moselle créée en

Plus en détail

RIPHH Nord. Décembre 2012 Lyon. Elisabeth Laprugne-Garcia Cadre supérieur de santé en hygiène hospitalière - CCLIN Sud-Est

RIPHH Nord. Décembre 2012 Lyon. Elisabeth Laprugne-Garcia Cadre supérieur de santé en hygiène hospitalière - CCLIN Sud-Est Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins RIPHH Nord Décembre 2012 Lyon Elisabeth Laprugne-Garcia Cadre supérieur de santé en hygiène hospitalière

Plus en détail

nouveaux abords pas sans risque

nouveaux abords pas sans risque PICCLINE et MIDLINE Cathéters veineux à insertion périphérique nouveaux abords pas sans risque «Journée d Echanges» Instituts de formation aux carrières de santé 21 Novembre 2014 Anne Blancard / IDE Hygiène

Plus en détail

Voies sous-cutanées : étude des facteurs de risque des complications de type inflammation-infection

Voies sous-cutanées : étude des facteurs de risque des complications de type inflammation-infection Voies sous-cutanées : étude des facteurs de risque des complications de type inflammation-infection P. Fascia 1, C. Gocko 1, FO. Mallaval 1, MA. Blanchon 2, A. Richard 3, C. Ferron 4, R. Gonthier 2, P.

Plus en détail

Voies Veineuses Centrales et Procédures. Réanimation Médicale Hôpital Central CHU Nancy

Voies Veineuses Centrales et Procédures. Réanimation Médicale Hôpital Central CHU Nancy Voies Veineuses Centrales et Procédures Réanimation Médicale Hôpital Central CHU Nancy Présentation du service 14 lits de réanimation médicale adulte 750 patients/an Durée moyenne de séjour : 6.5 jours

Plus en détail

AUDIT DES PRATIQUES DE REFECTION DES PANSEMENTS ET DES CHANGEMENTS DE LIGNES DE PERFUSION DES CATHETERS VEINEUX CENTRAUX (CVC) EN REANIMATION ADULTE

AUDIT DES PRATIQUES DE REFECTION DES PANSEMENTS ET DES CHANGEMENTS DE LIGNES DE PERFUSION DES CATHETERS VEINEUX CENTRAUX (CVC) EN REANIMATION ADULTE AUDIT DES PRATIQUES DE REFECTION DES PANSEMENTS ET DES CHANGEMENTS DE LIGNES DE PERFUSION DES CATHETERS VEINEUX CENTRAUX (CVC) EN REANIMATION ADULTE Unité de Gestion du Risque Infectieux ( UGRI) Jeudi

Plus en détail

Mise en place d essais de dispositifs médicaux

Mise en place d essais de dispositifs médicaux Mise en place d essais de dispositifs médicaux Marie-France RAMIER IDE hygiéniste Centre Hospitalier AVIGNON RIPHH Centre Hospitalier ARLES 13 avril 2012 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nombre de lits

Plus en détail

3. DOCUMENTS DE REFERENCE :

3. DOCUMENTS DE REFERENCE : 1. OBJET : La présente instruction décrit le pansement et la manipulation de la chambre à cathéter implantable. 2. DOMAINE D APPLICATION : La présente instruction s applique au niveau du Service d Hématologie.

Plus en détail

Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line»

Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Référence BM : Ref. Service : Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Version : 0 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de pages : 5 1. OBJET Cette procédure à pour

Plus en détail

Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD)

Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD) Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD) Anne BETTINGER, CSH, ARLIN Alsace, Strasbourg Dr Olivier MEUNIER,

Plus en détail

Les accidents d exposition au sang et liquides biologiques

Les accidents d exposition au sang et liquides biologiques Les accidents d exposition au sang et liquides biologiques Dr Régine CORA Pharmacien hygiéniste Clinique CJAO D après les documents de l EIDLIN Drôme Ardèche,du CCLIN sud-est. Nombreuses diapositive du

Plus en détail

Désobstruction d un site veineux implantable

Désobstruction d un site veineux implantable Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 6 Désobstruction d un site veineux implantable 1- Principe de soin Il s agit de rendre perméable un cathéter central ou un site veineux implantable,

Plus en détail

Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim. Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES

Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim. Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim N S PT.S.040.1 Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE MÉMO E-UNIVERSITÉ HOMEPERF 2012 HYGIÈNE DES MAINS LES «INCONTOURNABLES» DE L HYGIÈNE DES MAINS > Manches courtes ou relevées > Mains et poignets sans bijoux

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D UNE CHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE. Alwine SOLLIER IDE OHR - CHB

BONNES PRATIQUES D UNE CHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE. Alwine SOLLIER IDE OHR - CHB 1 BONNES PRATIQUES D UNE CHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE 06 avril 2017 AFSOS 2017 Alwine SOLLIER IDE OHR - CHB Présentation 2 Rappel sur la cci Surveillance de la CCI au retour de bloc La perfusion sur

Plus en détail

REFECTION DES PANSEMENTS

REFECTION DES PANSEMENTS REFECTION DES PANSEMENTS Annie BRENET & Isabelle PONCET JUIN 2014 SOMMAIRE Objectifs Matériel Technique Recommandations MAI 2013 2 Objectifs Réaliser un pansement est un acte de soin qui consiste à appliquer

Plus en détail

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 PRECAUTIONS STANDARD BON USAGE DES GANTS Isabelle RABERIN - Infirmière hygiéniste Stéphanie GUINAND

Plus en détail

Antisepsie sur peau saine Recommandations SF2H 2016

Antisepsie sur peau saine Recommandations SF2H 2016 Antisepsie sur peau saine Recommandations SF2H 2016 Réunion du réseau des Professionnels de Santé du Secteur des Soins de Ville, HAD, SSIAD, IDE Libéraux de Midi-Pyrénées ARLIN Midi-Pyrénées 9 juin 2016

Plus en détail

Audit national sur la pose et l entretien des cathéters veineux périphériques

Audit national sur la pose et l entretien des cathéters veineux périphériques Congrès de la SFHH Bordeaux - Juin 2010 Audit national sur la pose et l entretien des cathéters veineux périphériques Résultats préliminaires Delphine Verjat-Trannoy, CCLIN Paris-Nord pour le groupe de

Plus en détail

Hygiène des mains. Au plus près du soin: Friction désinfection: Hydro Alcoolique

Hygiène des mains. Au plus près du soin: Friction désinfection: Hydro Alcoolique Hygiène des mains Au plus près du soin: Friction désinfection: Hydro Alcoolique R12 Hygiène des mains et port des gants R12- Il est fortement recommandé de réaliser, avant l insertion du cathéter, un traitement

Plus en détail

Protocole de prélèvement des hémocultures en prélèvement unique (chez l'adulte)

Protocole de prélèvement des hémocultures en prélèvement unique (chez l'adulte) 1. Objet : Ce mode opératoire décrit la réalisation des hémocultures, examens permettant de faire le diagnostic des bactériémies et fongémies. Le prélèvement unique consiste à prélever en même temps 4

Plus en détail

«Audit CVP» Cathéters veineux périphériques. Formation des auditeurs et des relais

«Audit CVP» Cathéters veineux périphériques. Formation des auditeurs et des relais «Audit CVP» Cathéters veineux périphériques Formation des auditeurs et des relais Objectifs et référentiels utilisés 1. Mesurer l application des bonnes pratiques 2. Sensibiliser le personnel aux recommandations

Plus en détail

AMMPPU Metz le 28 novembre 2013

AMMPPU Metz le 28 novembre 2013 AMMPPU Metz le 28 novembre 2013 Docteur François VACHER- SEYTOUX DU de gériatrie et gérontologie clinique Médecin coordonnateur en EHPAD Mes liens d intérêts! Spécialiste en médecine générale en activité,

Plus en détail

Freins à l application des recommandations

Freins à l application des recommandations Freins à l application des recommandations PRÉVENTION DES INFECTIONS LIÉES AUX CATHÉTERS VEINEUX PÉRIPHÉRIQUES ---------- Premiers RÉSULTATS Commission Soins Daniel ZARO-GONI XXIIe Congrès National de

Plus en détail

Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte à l hôpital Bichat 26/09/2014

Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte à l hôpital Bichat 26/09/2014 Comment mener un audit CVC hors réanimation Contexte national Sarah Jolivet (interne) Gisèle Bendjelloul (infirmière hygiéniste) UHLIN 26/04/2011 Enquête nationale de prévalence 2006 : 4.6% des patients

Plus en détail

Accident d Exposition au Sang (AES) en EHPAD : retour d expérience

Accident d Exposition au Sang (AES) en EHPAD : retour d expérience Accident d Exposition au Sang (AES) en EHPAD : retour d expérience BENOIT Florence MANTION Benoit Equipe Mobile d Hygiène (EMH) Centre hospitalier de Béziers Les accidents exposant au sang en quelques

Plus en détail

Fiche pratique Chambre à Cathéter Implantable (CCI)

Fiche pratique Chambre à Cathéter Implantable (CCI) Indications La chambre à cathéter implantable (CCI) est un abord veineux central de longue durée (supérieur à 3 mois) utilisé le plus souvent pour : - la chimiothérapie anticancéreuse, - la nutrition parentérale,

Plus en détail

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH.

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH. ARLIN - de Normandie Procédures (Cathéter central à insertion périphérique) Page : 1 / 7 Document réalisé par l ARLIN- Normandie, utilisable par tout professionnel de santé sous réserve de notifier la

Plus en détail

FORMATION DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE CCLIN SUD-OUEST

FORMATION DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE CCLIN SUD-OUEST FORMATION DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE CCLIN SUD-OUEST réalisée Centre par l ARLIN de Formation Midi-Pyrénées des Professions CCLIN Sud-Ouest de Santé en partenariat avec la Formation Permanente des Professions

Plus en détail

Audit national : Pose et entretien des cathéters veineux périphériques

Audit national : Pose et entretien des cathéters veineux périphériques Journée de formation interrégionale «Actualités et prévention des infections sur cathéters» Saint Malo - 21 octobre 2010 Audit national : Pose et entretien des cathéters veineux périphériques Résultats

Plus en détail

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe QUESTIONS HYGIENE Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe Question 10: Dans un service un patient est porteur de la gale, des précautions

Plus en détail

Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD

Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD Hygiène des mains : La place des solutions hydro-alccoliques 1 «Outil de contact» Outil de travail Richesse en germes Vecteur d infections Transmission

Plus en détail

LES PERFUSIONS INTRODUCTION INTRODUCTION INTRODUCTION 02/03/2016. Compétence 4 : mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique

LES PERFUSIONS INTRODUCTION INTRODUCTION INTRODUCTION 02/03/2016. Compétence 4 : mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique INTRODUCTION LES PERFUSIONS Compétence 4 : mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique (référentiel de compétences Annexe II de l arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d état

Plus en détail

«LA CHAMBRE DES ERREURS»

«LA CHAMBRE DES ERREURS» «LA CHAMBRE DES ERREURS» Journées d Hygiène de Lorraine Villers-lès-Nancy 21 et 22 juin 2017 Vous venez de participer à la chambre des erreurs Louise est hospitalisée depuis une semaine pour déshydratation.

Plus en détail

Recommandations pour le personnel de la DDI 2014

Recommandations pour le personnel de la DDI 2014 Hygiène Hospitalière Recommandations pour le personnel de la DDI 2014 S. BROWET INFIRMIERE HYGIENISTE Avril 2014 1.Rôle de l Hygiène Hospitalière Prévention des infections nosocomiales 5 à 7 % des hospitalisations

Plus en détail

POSE ET SURVEILLANCE DE LA VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN SERVICE DE PEDIATRIE SOMMAIRE

POSE ET SURVEILLANCE DE LA VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN SERVICE DE PEDIATRIE SOMMAIRE SH POSE ET SURVEILLANCE DE LA VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN SERVICE DE PEDIATRIE PF-03-SOINS-D04-C Total page(s) : 07 Version Rédacteur(s) Vérificateur(s) Approbateur Nature de la modification 4 Cf. rédacteurs

Plus en détail

REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE

REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE Les différentes étapes! RAPPEL : Tout pansement souillé ou non occlusif doit être changé sans délai LE MATERIEL NECESSAIRE! Habillage : Avant tout soin : Friction Hydro-alcoolique

Plus en détail

CATHETER VEINEUX CENTRAL Objectif. Techniques et méthodes I - INDICATIONS ET MATERIEL

CATHETER VEINEUX CENTRAL Objectif. Techniques et méthodes I - INDICATIONS ET MATERIEL CATHETER VEINEUX CENTRAL 8.04 Objectif La mise en œuvre de techniques de soins rigoureuses, écrites et respectées par tous, peut permettre de réduire considérablement la fréquence des infections de cathéters

Plus en détail

REALISATION D UN PRELEVEMENT D HEMOCULTURES CHEZ UNE PERSONNE SOIGNEE À DOMICILE

REALISATION D UN PRELEVEMENT D HEMOCULTURES CHEZ UNE PERSONNE SOIGNEE À DOMICILE 1- OBJET L objet de ce protocole est de permettre le prélèvement de sang en vue de la recherche de germes en évitant une contamination extrinsèque. 2- DOCUMENTS DE REFERENCE Décret n 2004-802 du 29 juillet

Plus en détail

Qu est-ce qu une BMR?

Qu est-ce qu une BMR? QUE FAIRE LORS D UNE DÉCOUVERTE D UN RÉSIDENT BMR? Yann Ollivier IDE hygiéniste ARLIN Nord Pas de Calais Qu est-ce qu une BMR? Une bactérie est multirésistante lorsqu elle n est plus sensible qu à un petit

Plus en détail

Importance de l hygiène des mains

Importance de l hygiène des mains Observance de l hygiène des mains et obstacles à l utilisation des solutions hydro-alcooliques en réanimation Mme Sophie Hayaud, Cadre Hygiéniste Mme Audrey Martin, IDE Hygiéniste Réunion des infirmières

Plus en détail

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement cathéter veineux central (CVC)

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement cathéter veineux central (CVC) Visite de risque infectieux en hémodialyse Observation Branchement/débranchement cathéter veineux central (CVC) s possibles 1. Absence de bijou chez l opérateur et l aide 2. Ongles courts et sans vernis

Plus en détail

Quels freins à l application des recommandations. Limites des recommandations?

Quels freins à l application des recommandations. Limites des recommandations? «Toute société, tout groupe professionnel qui élabore des recommandations est confronté à la question suivante non encore résolue : quel est le meilleur moyen pour mettre en œuvre ces recommandations et

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD

LES PRECAUTIONS STANDARD LES PRECAUTIONS STANDARD A RESPECTER PAR TOUT LE PERSONNEL POUR TOUS LES PATIENTS ou RESIDENTS M. MARTEAU IDE hygiéniste Février 2014 1 DÉFINITION Selon le guide «100 recommandations pour la surveillance

Plus en détail

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH.

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH. ARLIN - Normandie Procédures (Cathéter central à insertion périphérique) Page : 1 / 5 Document réalisé par l ARLIN- de Normandie,, utilisable par tout professionnel de santé sous réserve de notifier la

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

L hygiène des mains. CPias Normandie. Procédures. Page : 1 / 7. Rédaction Mise à jour Validation Version 3. Date : Sept 2017.

L hygiène des mains. CPias Normandie. Procédures. Page : 1 / 7. Rédaction Mise à jour Validation Version 3. Date : Sept 2017. Procédures Page : 1 / 7 Document réalisé par le, utilisable par tout professionnel santé sous réserve notifier la source. PROTOCOLES Objet Décrire les différentes méthos d'hygiène s mains selon les objectifs

Plus en détail

PR SPI 05 Page 1 sur 7. Cette procédure décrit les principales recommandations d utilisation et de gestion des cathéters veineux

PR SPI 05 Page 1 sur 7. Cette procédure décrit les principales recommandations d utilisation et de gestion des cathéters veineux PR SPI 05 Page 1 sur 7 Indice de révision 01 Gestion des cathéters veineux Date d application : 18 février 2013 Objet de la procédure Cette procédure décrit les principales recommandations d utilisation

Plus en détail

Clinique Saint Augustin Les erreurs expliquées IDE

Clinique Saint Augustin Les erreurs expliquées IDE Clinique Saint Augustin Les erreurs expliquées IDE Nombre total d erreurs: 13 Prescription : KALEORID LP 1000mg ½ compmatin et soir (forme LP non sécable) Prescription : IMOVANE 7,5mg à un patient de

Plus en détail

Hygiène des mains et prévention du risque infectieux

Hygiène des mains et prévention du risque infectieux JOURNEE DE FORMATION DU PRINTEMPS DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE Jeudi 2 avril 2015 Hygiène des mains et prévention du risque infectieux Sandrine BIANGOMA, PH hygiène Monique BRUN, cadre hygiène

Plus en détail

Introduction. Prévention des infections en Établissements d Hébergementd pour Personnes Agées DépendantesD

Introduction. Prévention des infections en Établissements d Hébergementd pour Personnes Agées DépendantesD Prévention des infections en Établissements d Hébergementd pour Personnes Agées DépendantesD François PUISIEUX CHRU de LILLE et Université de Lille 2 Introduction Bien que 445 000 personnes âgées environ

Plus en détail

ASEPTIE DES GESTES ECHO- GUIDES

ASEPTIE DES GESTES ECHO- GUIDES ASEPTIE DES GESTES ECHO- GUIDES GRRIF SEPTEMBRE 2012 Bernard Maillet - Pascal Pillon Deux types de housse : petite en A et plus grande (longueur 2 m) en B EXEMPLE DE PROTOCOLE HOSPITALIER A B A B C A :

Plus en détail

Outils de formation en ligne pour sécuriser les pratiques de cathétérisme

Outils de formation en ligne pour sécuriser les pratiques de cathétérisme 1 Outils de formation en ligne pour sécuriser les pratiques de cathétérisme - Sophie Desmons ARLIN PACA - 2 Un axe prioritaire : «Réduire les risques infectieux associés aux actes invasifs tout au long

Plus en détail

BMR, BHRe. Mesures d hygiène et de protection renforcées. Les recommandations Lundi 11 février 2016

BMR, BHRe. Mesures d hygiène et de protection renforcées. Les recommandations Lundi 11 février 2016 BMR, BHRe Mesures d hygiène et de protection renforcées Les recommandations Lundi 11 février 2016 Béatrice HEDOUX QUEAU Cadre Hygiéniste, UHLIN Louis Mourier BMR / BHRe Des mesures adaptées - Densité de

Plus en détail

POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE

POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE Journée OncoCentre du 13 octobre 2009 POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE Par l équipe paramédicale du département de pédiatrie CHR Orléans OBJECTIFS DU SOIN Réaliser

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Qualité et sécurité de la réalisation des injections intra vitréennes. Evaluation des Pratiques Professionnelles EPP

Qualité et sécurité de la réalisation des injections intra vitréennes. Evaluation des Pratiques Professionnelles EPP Qualité et sécurité de la réalisation des injections intra vitréennes Evaluation des Pratiques Professionnelles EPP Protocole de visite de risque 2014 Table des matières Glossaire... 3 Introduction...

Plus en détail

Indications du PICC. Autres utilisations PICC-LINE PICC-LINE

Indications du PICC. Autres utilisations PICC-LINE PICC-LINE PICC-LINE Cathéter central inséré par voie périphérique PICC-LINE Cathéter veineux central inséré par voie périphérique B Grisi C Haond REPH RA 13/10/2011 Avantages / VVC classique + de confort? - d infection

Plus en détail

Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2)

Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2) Les injections parentérales (1) Le prélèvement veineux (2) UE 4.4S2 thérapeutique et contribution au diagnostic médical Irène BURNET Cadre de Santé (1) Nicole FINANCE Etudiante Cadre de Santé (IFCS Besançon)

Plus en détail

Etudes sur la prévention des infections associées aux soins (IAS) au sein des EHPAD

Etudes sur la prévention des infections associées aux soins (IAS) au sein des EHPAD Etudes sur la prévention des infections associées aux soins (IAS) au sein des EHPAD Indications préalables au remplissage du questionnaire Ce questionnaire, auquel vous avez accepté de répondre, s inscrit

Plus en détail

Prévention des IAS en HAD

Prévention des IAS en HAD Prévention des IAS en HAD S. Monier CClin Sud-Est 28 mars RIPHH Marseille Prévention des IAS en HAD Guide paru en 2012 Coordonné par: C. Chapuis, médecin hygiéniste de l équipe intersectorielle de la prévention

Plus en détail

Enquête AES en EHPAD. Risque d AES par piqûre Quelle réalité en EHPAD? N. Khouider, P. Fascia, I. Fourcade, A. Fine, S. Laroche, A.

Enquête AES en EHPAD. Risque d AES par piqûre Quelle réalité en EHPAD? N. Khouider, P. Fascia, I. Fourcade, A. Fine, S. Laroche, A. Enquête AES en EHPAD Risque d AES par piqûre Quelle réalité en EHPAD? N. Khouider, P. Fascia, I. Fourcade, A. Fine, S. Laroche, A. Savey SF2H Tours 2015 Introduction Pas de données de surveillance des

Plus en détail

Contexte. Audit Hygiène des mains en 2009 Pas d hygiène des mains pour 10% des soignants à la sortie de chambre de patients en PCC

Contexte. Audit Hygiène des mains en 2009 Pas d hygiène des mains pour 10% des soignants à la sortie de chambre de patients en PCC EVALUATION DES PCH Dr Florence Pospisil(CH Carpentras et Sault) Dr Sylvie Comparot (CH Vaison-la-Romaine) Dr Dominique Carrière (CH Vaison-la-Romaine) Visi Chaix (CH Carpentras, Sault et Vaison-la-Romaine)

Plus en détail

de surveillance des abords veineux périphp riphériques: riques: Comment s engager dans le circuit de l amélioration des pratiques soignantes?

de surveillance des abords veineux périphp riphériques: riques: Comment s engager dans le circuit de l amélioration des pratiques soignantes? Audit d une d méthode m de surveillance des abords veineux périphp riphériques: riques: Comment s engager dans le circuit de l amélioration des pratiques soignantes? Melle BOUCKENHEIMER Carole Dr HAUTEMANIERE

Plus en détail

Nadine Briquet IDE Virginie Plessis IDE Paul brousse Septembre Septembre 2013 Nadine BRIQUET - Virginie PLESSIS - IDES 1

Nadine Briquet IDE Virginie Plessis IDE Paul brousse Septembre Septembre 2013 Nadine BRIQUET - Virginie PLESSIS - IDES 1 Nadine Briquet IDE Virginie Plessis IDE Paul brousse Septembre 2013 1 Présentation de l hôpital universitaire Paul BROUSSE 737 lits, dont : 135 lits pôle MFADU 15 lits de Réanimation 14 lits Soins intensifs

Plus en détail

Gestion d une épidémie dans un secteur d hospitalisation

Gestion d une épidémie dans un secteur d hospitalisation Gestion d une épidémie dans un secteur d hospitalisation Isabelle Tronchon SGRIVI Qu est-ce qu une épidémie? On parle d épidémie lorsque l on est en présence de plus de 2 patients porteurs ou infectés

Plus en détail

Manipulation des dispositifs intra-vasculaires

Manipulation des dispositifs intra-vasculaires Manipulation des dispositifs intra-vasculaires Absence de lien d intérêt PRINOI 24 avril 2015 Céline Frömme EPSMR/CHGM Laetitia Lyannaz ARLIN RM Page 1 Déroulement Contexte Questions posées aux participants

Plus en détail

ASEPSIE / ANTISEPSIE. IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017

ASEPSIE / ANTISEPSIE. IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017 ASEPSIE / ANTISEPSIE IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017 1 ASEPSIE : DEFINITION Préfixe «a» : sans Sepsis (grec) : microbe Méthode préventive qui correspond à l ensemble des mesures propres à empêcher

Plus en détail

Prévention de la transmission croisée: Place des Précautions Standard

Prévention de la transmission croisée: Place des Précautions Standard Prévention de la transmission croisée: Place des Précautions Standard Consensus formalisé d experts avril 2009 SFHH I.ROLAND M.THIERRY pour le groupe de travail du GRIHHN VIII journée des CLIN et EOH de

Plus en détail

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VOIE VEINEUSE PÉRIPHÉRIQUERIQUE Rémi Buchaniec Forcomed 2008 SOMMAIRE Préparation du matériel Pose d une d voie veineuse périphp riphériquerique Retrait

Plus en détail

Fernanda DUPLATRE, infirmière hygiéniste Sabine PELTRIAUX, infirmière hygiéniste

Fernanda DUPLATRE, infirmière hygiéniste Sabine PELTRIAUX, infirmière hygiéniste Fernanda DUPLATRE, infirmière hygiéniste Sabine PELTRIAUX, infirmière hygiéniste » Identification des patients porteurs de BMR de plus en plus performante et fréquente» Des ressources limitées pour appréhender

Plus en détail