Immatriculation. Quand une voiture doit-elle être immatriculée? Qui peut immatriculer une voiture?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Immatriculation. Quand une voiture doit-elle être immatriculée? Qui peut immatriculer une voiture?"

Transcription

1 Immatriculation Quand une voiture doit-elle être immatriculée? En Belgique, un véhicule (neuf ou d occasion) doit être immatriculé dès sa mise en circulation sur la voie publique. De même, et pour être réutilisé sur les routes publiques belges, il convient de demander une nouvelle immatriculation lorsque le véhicule change de propriétaire. Qui peut immatriculer une voiture? Actuellement, en Belgique, une voiture doit être immatriculée au nom du propriétaire ou alors de l utilisateur principal. Etant posé que l un ou l autre réside bien évidemment en Belgique. En effet, pour qu une personne physique ou morale puisse immatriculer une voiture en Belgique et donc recevoir une plaque d immatriculation belge, elle doit en principe posséder une adresse (être établie) en Belgique. Un véhicule peut cependant être immatriculé en Belgique au nom d un propriétaire étranger si ce véhicule est utilisé par une personne résidant en Belgique. Dans ce cas, la voiture est immatriculée au nom du propriétaire étranger, mais avec l adresse belge de l utilisateur résidant en Belgique. Dans les situations frontalières (utilisation d une voiture des deux côtés d une frontière), il faut veiller à éviter une double obligation d immatriculation. Si la société de leasing accepte que le locataire immatricule la voiture louée, elle réalisera une économie de TVA sur les taxes automobiles. En effet, celles-ci ne sont plus incorporées dans la base imposable du service de leasing. 46

2 La fiscalité automobile en Belgique Un propriétaire étranger peut-il immatriculer son véhicule en Belgique? Oui, à condition que le véhicule soit utilisé par une personne résidant en Belgique (c.-à-d. titulaire d une adresse belge). Dans ce cas, la voiture est immatriculée au nom du propriétaire étranger, mais avec l adresse belge de l utilisateur résidant en Belgique. Un véhicule peut-il circuler sur la voie publique avec des plaques étrangères? En principe, s il réside en Belgique, le propriétaire ou l utilisateur principal d une voiture destinée à rouler sur les routes belges doit la faire immatriculer en Belgique. En guise d exception à la règle, la législation belge tolère que, dans des circonstances et des conditions spécifiques, un employé résidant en Belgique ou un employé étranger autorisé à utiliser une voiture de société par son employeur étranger peut conduire cette voiture avec des plaques étrangères sur la voie publique belge (à des fins privées ou professionnelles) sans devoir la (ré)immatriculer en Belgique ni payer les taxes et la TVA belges, pour autant qu il obtienne un «certificat de TVA». En pratique, cela signifie que si l employé conduit la voiture avec des plaques étrangères sans le certificat de TVA, il s expose (lui-même et la société étrangère) à une enquête des autorités belges de la circulation routière concernant le paiement de la TVA belge, de la taxe à l immatriculation et des taxes de circulation. Si le véhicule est utilisé par une personne qui ne réside pas en Belgique, elle peut circuler sur la voie publique belge avec des plaques étrangères. 47

3 Fiscalité Quelles sont les taxes à payer sur une voiture? L immatriculation d une voiture et son utilisation sur la voie publique en Belgique entraînent l exigibilité de plusieurs taxes : la taxe sur l immatriculation de la voiture ; la taxe de circulation annuelle ; la taxe annuelle compensatoire des accises ; la taxe de circulation complémentaire annuelle. Taxe sur l immatriculation de la voiture Événement taxable À l immatriculation d une voiture, d un minibus ou d une motocyclette, une taxe de mise en circulation est exigée. Cette taxe est également payable à la réimmatriculation suite au changement de propriétaire d un véhicule qui était déjà immatriculé en Belgique. Personne imposable En principe, la taxe est due par la personne qui a immatriculé le véhicule à son nom. Taxe due La taxe de mise en circulation dépend à la fois de la cylindrée du moteur (exprimée en puissance fiscale ou CV fiscaux) et de la puissance du moteur (kwh/h). 48

4 La fiscalité automobile en Belgique Tableau récapitulatif: Immatriculation des véhicules neufs essence et diesel (en EUR) Si la cylindrée du véhicule exprimée en CV fiscaux et sa puissance en kw donnent des montants différents, le montant le plus élevé des deux est retenu pour le calcul de la taxe de mise en circulation des véhicules neufs essence et diesel. jusqu à 8 CV et/ou jusqu à 70 kw 61,50 9 et 10 CV et/ou de 71 à 85 kw 123,00 jusqu à 11 CV et/ou de 86 à 100 kw 495,00 de 12 à 14 CV et/ou de 101 à 110 kw 867,00 jusqu à 15 CV et/ou de 111 à 120 kw 1.239,00 16 et 17 CV et/ou de 121 à 155 kw 2.478,00 plus de 17 CV et/ou plus de 155 kw 4.957,00 Immatriculation de véhicules d occasion (en EUR) (au 1/10/2002) montants en EUR Si la cylindrée du véhicule exprimée en CV fiscaux et sa puissance en kw donnent des montants différents, le montant le plus élevé des deux est retenu pour le calcul de la taxe De 1 jour De 12 à De 24 à De 36 à De 48 à De 60 à De 72 à De 84 à 12 mois 24 mois 36 mois 48 mois 60 mois 72 mois 84 mois 96 mois 1 61,50 61,50 61,50 61,50 61,50 61,50 61,50 61, ,00 110,70 98,40 86,10 73,80 67,65 61,50 61, ,00 445,50 396,00 346,50 297,00 272,25 247,50 222, ,00 780,30 693,60 609,90 520,20 476,85 433,50 390, , ,10 991,20 867,30 743,40 681,45 619,50 557, , , , , , , , , , , , , , , , ,65 De 96 à De 108 à De 120 à De 132 à De 144 à De 156 à De 168 à Plus de 108 mois 120 mois 132 mois 144 mois 156 mois 168 mois 180 mois 180 mois 1 61,50 61,50 61,50 61,50 61,50 61,50 61,50 61, ,50 61,50 61,50 61,50 61,50 61,50 61,50 61, ,00 173,25 148,50 123,75 99,00 74,25 61,50 61, ,80 303,45 260,10 216,75 173,40 130,05 86,70 61, ,60 433,65 371,70 309,75 247,80 185,85 123,90 61, ,20 867,30 743,40 619,50 495,60 371,70 247,80 61, , , , ,25 991,40 743,55 495,70 61,50 49

5 Catégories 1. jusqu à 8 CV et 70 kw 2. 9 et 10 CV et/ou de 71 à 85 kw CV et/ou de 86 à 100 kw 4. de 12 à 14 CV et/ou de 101 à 110 kw CV et/ou de 111 à 120 kw et 17 CV et/ou de 121 à 155 kw 7. plus de 17 CV et/ou plus de 155 kw Pour les véhicules au LPG (gaz de pétrole liquéfié), la taxe de mise en circulation est réduite de 298,00 EUR du fait que ce mode de propulsion est moins nocif pour l environnement que les motorisations essence ou le diesel. Période d imposition Chaque fois qu un véhicule est (ré)immatriculé par un nouveau propriétaire/utilisateur. Taxe de circulation annuelle Événement taxable Une taxe de circulation annuelle est due en raison du fait que le véhicule est immatriculé en Belgique. Personne taxable La taxe de circulation annuelle est en principe due par la personne reprise sur le certificat d immatriculation du véhicule. Taxe due Tableau récapitulatif. 4 cv 64,28 13 cv 490,64 22 cv 1.823,45 31 cv 2.630,10 5 cv 80,39 14 cv 567,86 23 cv 1.913,08 32 cv 2.719,73 6 cv 116,29 15 cv 644,95 24 cv 2.002,70 33 cv 2.809,36 7 cv 151,93 16 cv 844,80 25 cv 2.092,33 34 cv 2.898,98 8 cv 187,84 17 cv 1.044,78 26 cv 2.181,96 35 cv 2.988,61 9 cv 223,74 18 cv 1.244,76 27 cv 2.271,59 36 cv 3.078,24 10 cv 259,25 19 cv 1.444,34 28 cv 2.361,22 37 cv 3.161,87 11 cv 336,47 20 cv 1.644,19 29 cv 2.450,84 38 cv 3.257,50 12 cv 413,69 21 cv 1.733,82 30 cv 2.540,47 39 cv 3.347,12 50

6 La fiscalité automobile en Belgique Période de taxation Taxe annuelle (période de 12 mois suivant le mois de l immatriculation du véhicule en Belgique). Taxe annuelle de compensation des accises Evénement taxable La taxe compensatoire des accises est due pour les voitures particulières et les minibus diesels immatriculés en Belgique. Personne imposable La taxe compensatoire annuelle est en principe due par la personne reprise sur le certificat d immatriculation du véhicule. Taxe due Tableau récapitulatif. Cv Montant annuel de Cv Montant annuel de la taxe en EUR la taxe en EUR 4 ou moins 0, ,84 5 0, ,40 6 0, ,96 7 5, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,92 51

7 De plus en plus, la taxation porte sur l utilisation du véhicule plutôt que sur sa possession. Aussi le gouvernement belge a-t-il décidé d abolir graduellement (en 4 ans) la taxe annuelle compensatoire des accises. Les accises sur le diesel ont en effet augmenté. Cela signifie que pour l exercice d imposition 2007, les taxes seront réduites de 39,84 EUR et disparaîtront entièrement à partir de Période de taxation Taxe annuelle (période de 12 mois suivant le mois de l immatriculation du véhicule en Belgique). Taxe de circulation complémentaire annuelle Evénement taxable Une taxe de circulation complémentaire est payable sur les véhicules qui roulent au LPG (gaz de pétrole liquéfié, ou tout autre hydrocarbure gazeux liquéfié) et qui sont immatriculés en Belgique. La taxe remplace les accises sur le LPG. Personne imposable La taxe de circulation complémentaire annuelle est en principe due par la personne reprise sur le certificat d immatriculation du véhicule. Taxe due Tableau récapitulatif. Montants en 7 cv 89,16 > 7 cv 13 cv 148,68 > 13 cv 208,20 Période de taxation Taxe annuelle (période de 12 mois suivant le mois de l immatriculation du véhicule en Belgique). 52

8 La fiscalité automobile en Belgique Taxation directe - taxabilité des personnes Niveau de déduction Pour les besoins de la fiscalité directe, tous les frais relatifs aux voitures particulières, aux voitures mixtes et aux minibus ne sont en principe déductibles qu à 75%, à l exception du carburant, du téléphone de voiture et des frais de financement. Cette règle ne s applique pas aux voitures exclusivement utilisées comme taxis, louées avec chauffeur, servant à des fins de formation ou louées à des tiers. En principe, le mode d acquisition d un véhicule par une société n influence pas la déductibilité dans le cadre de la fiscalité directe. TVA Généralités En principe, la TVA belge au taux standard de 21% est exigée sur la plupart des biens et services. Pour les personnes imposables qui ont le droit de déduire la TVA, la TVA à l entrée (c est-à-dire la TVA sur les achats destinés à leur activité économique) est en principe déductible à 100%. Déduction Cependant, en ce qui concerne la livraison, l importation ou l acquisition intracommunautaire de voitures servant au transport de passagers ou de véhicules affectés à la fois au transport de 53

9 biens et de passagers, y compris les services et fournitures connexes, la déduction de la TVA à l entrée ne peut dépasser 50% de la TVA payée. Les exceptions sont les suivantes : frais de téléphone de voiture : déductible à 100% ; camionnettes : déductible à 100% (pour autant que le véhicule ne soit pas considéré comme affecté à la fois au transport de biens et de passagers) ; voitures destinées à être revendues par une personne imposable dont la vente de voitures constitue l activité économique : déductible à 100% ; voitures destinées à être louées par une personne imposable dont la location de voitures constitue l activité économique : 100% déductible. Location-vente : livraison de biens? En Belgique, pour les besoins de la TVA, une location-vente constitue une livraison de biens, dont le montant taxable représente le prix à payer au comptant pour acquérir directement les biens. Le montant des intérêts doit donc être considéré comme la rémunération d un service financier exempté, qui ne fait pas partie du montant taxable de la location-vente. La TVA due doit être payée à l administration de la TVA quand la voiture est mise à la disposition du locataireacheteur. Leasing : livraison de biens? En Belgique, le contrat de leasing (opérationnel ou financier), dans lequel le client peut exercer une option d achat (éventuelle) pour acquérir légalement le véhicule, est considéré comme un service du point de vue de la TVA. Pour les besoins de la TVA, les frais financiers doivent donc être incorporés dans le montant imposable du leasing. De plus, en tant que propriétaire légal, le loueur peut immatriculer la voiture en Belgique à son nom. Mais le locataire jouit aussi de cette faculté. Les diverses taxes étant légalement dues par la personne qui immatricule la voiture, elles seront incluses dans le montant imposable du leasing pour les besoins de la TVA si l immatriculation est effectuée par le loueur. La prime d assurance fait l objet d un traitement similaire, sauf si le locataire s entend directement avec l assureur du véhicule. 54

10 La fiscalité automobile en Belgique Généralités Comptabilisation En Belgique, les principes comptables généralement acceptés sont définis par la loi du 17 juillet 1975 et ses arrêtés d exécution, dont le principal est l arrêté royal du 8 octobre Du point de vue comptable, une distinction est opérée entre le leasing opérationnel et le leasing financier. Un contrat est considéré comme un leasing financier lorsque les loyers minimaux (dans le cas d un contrat de location-vente, les loyers minimaux plus le prix d option ou call option) couvrent entièrement le coût d acquisition/fabrication ainsi que les frais annexes du loueur. La législation comptable est interprétée par la Commission des Normes Comptables, qui conseille aussi le gouvernement belge sur les changements à apporter à la législation. Notons cependant que ces règles risquent d évoluer quand les normes comptables IFRS entreront en vigueur. A partir de ce moment, la personne qui supporte les risques du véhicule sera en principe tenue de l inscrire dans son bilan. Voici un bref aperçu des règles comptables correspondant aux différentes possibilités d acquisition d une voiture. Location-vente A. Acheteur En cas d achat, la société comptabilise la voiture dans son bilan, comme actif immobilisé, au coût d acquisition (prix d achat, coût de production ou valeur convenue), puis l amortit de façon économiquement justifiable par rapport à la nature de l actif (durée de vie économique). En pratique, la voiture fait généralement l objet d un amortissement linéaire sur 4 ou 5 ans (voir aussi point fiscalité). Dans les annexes à ses comptes, l acheteur doit exposer les règles d évaluation appliquées à la voiture. 55

11 B. Vendeur La voiture vendue n est pas inscrite au bilan du fournisseur ; il n y a donc pas d amortissement. Les paiements perçus sont enregistrés au bilan dans les créances clients. Leasing opérationnel A. Locataire Un leasing opérationnel, ou contrat de location, n est pas comptabilisé au bilan du locataire. Il n est donc pas amorti. Les loyers sont traités comme des charges d exploitation et inscrits au compte de résultat. En principe, le locataire n a rien à justifier, sauf si le contrat de leasing exerce une influence importante sur les résultats de l entreprise. Dans ce dernier cas, le locataire est tenu de mentionner le contrat de leasing dans les annexes à ses comptes annuels. B.Loueur En cas de leasing opérationnel ou de contrat de location, la voiture est comptabilisée comme actif immobilisé par le loueur, au coût d acquisition (prix d achat, coût de production ou valeur convenue), puis amortie de façon économiquement justifiable par rapport à la nature de l actif (durée de vie économique). L amortissement est traité comme une charge d exploitation et inscrit au compte de résultat. Les paiements au titre du contrat (hormis les services comme l assurance ou l entretien) sont considérés comme des produits et comptabilisés comme tels au compte de résultat. Le loueur doit exposer les règles d évaluation appliquées à la voiture dans les annexes faites à ses comptes annuels. Leasing financier A. Locataire Dans un leasing financier, la voiture est comptabilisée comme actif corporel immobilisé dans les comptes du locataire, au prix d acquisition, soit la partie capital des loyers minimaux. L amortissement est proportionné à la nature de l actif (durée de vie économique). En pratique, la voiture fait généralement l objet d un amortissement linéaire sur la durée du leasing. Le locataire inscrit au passif les loyers minimaux, répartis en dettes à un an au plus et à plus d un an. Les frais opérationnels (amortissement) et financiers (partie intérêt des loyers) sont comptabilisés ensemble dans les charges d exploitation du compte de résultat. Dans les annexes à ses comptes, le locataire doit exposer les règles d évaluation appliquées à la voiture, vu que celle-ci est inscrite à son bilan comme immobilisé. B. Loueur La voiture louée n est pas inscrite au bilan du fournisseur ; il n y a donc pas d amortissement. Les paiements perçus doivent être enregistrés au bilan dans les créances commerciales. Ils sont égaux à l investissement net dans le leasing. Le montant représente le total des paiements 56

12 La fiscalité automobile en Belgique minimaux moins les produits financiers reportés aux périodes à venir. Toute valeur résiduelle non garantie revenant au loueur est traitée comme une immobilisation. Les frais financiers doivent normalement se rapporter aux périodes comptables correspondantes, de manière à refléter un rendement périodique constant de l investissement net du loueur (c.-à-d. le montant des fonds investis dans le leasing par le loueur) dans le leasing. Enfin, le loueur n a rien à justifier dans les annexes à ses comptes. 57

13 Voiture de société TVA sur l utilisation privée d une voiture de société L utilisation privée d une voiture par un employé est traitée comme une prestation de services imposable. Pour déterminer le nombre de kilomètres privés, il convient de prendre en compte à la fois le trafic domicile-travail et le nombre réel de kilomètres privés. Une circulaire administrative publiée en 2004 fixe l usage privé d une voiture de société à ou km, selon que la distance domicile-travail est inférieure ou supérieure à 25 km. Deux scénarios possibles : A. L EMPLOYÉ NE PAIE PAS DE CONTRIBUTION (AVANTAGE EN NATURE) B. L EMPLOYÉ PAIE UNE CONTRIBUTION (PAS D AVANTAGE EN NATURE) A. L EMPLOYÉ NE PAIE PAS DE CONTRIBUTION La TVA due sur l utilisation privée peut se calculer de deux façons : sur une base forfaitaire ou suivant les frais réels dont la TVA a été déduite. 1. TVA sur base forfaitaire : avantage en nature ajusté Le calcul, qui repose sur l avantage en nature à l impôt des personnes physiques, se base sur un nombre fixe de kilomètres privés, multiplié par un montant qui dépend de la puissance fiscale du véhicule. 2. TVA calculée suivant les frais réels sur lesquels la TVA a été déduite L on peut aussi choisir de payer la TVA sur les frais réellement engagés avec déduction de la TVA par l employeur pour la partie privée de l utilisation de la voiture. 58

14 La fiscalité automobile en Belgique B. L EMPLOYÉ PAIE UNE CONTRIBUTION Si l employé paie une contribution pour l utilisation privée de la voiture, la société est considérée comme fournissant un «service de location» à l employé. La location de la voiture est soumise à la TVA. La TVA est calculée suivant la contribution payée par l employé pour la location de la voiture. Cette contribution est réputée comprendre la TVA. Il en va de même si la contribution payée pour l utilisation privée de la voiture est inférieure aux frais réels encourus par l employeur en relation avec cette utilisation privée. Cependant, si la contribution de l employé est très symbolique (très faible par rapport aux frais réels), la TVA sera due sur l avantage en nature visé au point A. Notez cependant que l administration fiscale belge a demandé une dérogation à la Commission européenne concernant le montant imposable. Si cette dérogation était accordée, un minimum imposable serait instauré rétroactivement au 1 er août À partir de cette date, la TVA serait due sur un montant égal à l avantage en nature. En pratique, un employé paierait par exemple une contribution de EUR (TVA comprise) pour l utilisation privée du véhicule. L avantage en nature dont bénéficie l employé s il ne paie pas de contribution peut être estimé à EUR (TVA comprise), suivant le calcul forfaitaire appliqué par l administration fiscale belge. Il en résulte un avantage en nature de EUR (TVA comprise) pour l employé. Les mêmes principes qu au point A (avantage en nature) et B (contribution) s appliquent. La voiture de société dans la déclaration à l impôt des personnes physiques En principe, quand un employeur met une voiture de société à la disposition d un employé et que celui-ci l utilise à des fins professionnelles et privées, un impôt sur l utilisation privée est dû à l Etat belge. Si l employé ne paie pas de contribution à l employeur pour cet usage privé, il est considéré à des fins fiscales comme jouissant d un avantage en nature. En Belgique, l avantage en nature correspondant à l utilisation privée d une voiture de société est fixé à ou km, selon que la distance domicile-travail est inférieure ou supérieure à 25 km. L avantage imposable se calcule en multipliant le kilométrage privé total (c.-à-d. les navettes domicile-travail et les kilomètres privés «réels») (5.000 ou km) par un taux kilométrique qui varie avec la puissance fiscale de la voiture. Ces taux kilométriques fixes sont censés comprendre tous les frais liés à la voiture (carburant, taxes, assurance). Ils sont indexés annuellement. 59

15 Cependant, si l employé rembourse à son employeur une somme au moins égale au montant imposable de l avantage en nature (la contribution personnelle), celui-ci ne sera pas retenu. L employeur peut cependant demander à l employé de rembourser un certain montant pour l utilisation privée de la voiture. Si l employé rembourse un montant égal à l avantage en nature, aucun avantage en nature n est pris en compte. Il est également possible de combiner les deux systèmes. Notons que si l employé choisit de prouver ses frais de voiture professionnels, l avantage en nature imposable sera fonction du nombre réel de kilomètres parcourus par année calendrier au lieu des ou kilomètres visés plus haut. Cotisation de solidarité À partir du 1 er janvier 2005, une cotisation de solidarité est due en raison des émissions de CO 2 des voitures de sociétés. Cette taxe est due par l employeur pour chaque voiture de société mise à la disposition d un salarié. Le fait qu un employé paie une contribution personnelle pour l utilisation privée de la voiture n intervient pas sur ce plan (la contribution ne peut être déduite du montant imposable). Fiscalité directe - taxation personnelle du conducteur La voiture privée dans la déclaration à l impôt des personnes physiques Du point de vue de la situation fiscale de l employé, la déduction de la plupart des frais de voiture est plafonnée à 75%. D après la législation fiscale belge, l employé peut opter pour une déduction forfaitaire ou prouver ses frais professionnels réels s il estime qu ils sont supérieurs au forfait. Si le contribuable n établit pas ses frais professionnels, la déduction forfaitaire est automatiquement appliquée. Outre la déduction forfaitaire, le remboursement des frais de déplacement domicile-travail par l employeur est exonéré d impôt jusqu à concurrence de 160 EUR. 60

16 La fiscalité automobile en Belgique Si le contribuable choisit de prouver ses frais professionnels dans sa déclaration fiscale, il convient de distinguer les frais d utilisation privée du véhicule, les déplacements domiciletravail et les kilomètres professionnels. A. Utilisation privée Les frais correspondant à l utilisation privée du véhicule ne sont pas déductibles dans la déclaration à l impôt des personnes physiques. B. Déplacements domicile-travail La déduction des frais de déplacement domicile-travail est limitée à 0,15 EUR par kilomètre. Ce montant représente tous les frais de voiture à l exception du financement de l acquisition, des frais d installation d un kit téléphonique et de l amortissement suite à un sinistre total, qui sont déductibles séparément. C. Kilomètres professionnels Hormis le carburant, le financement de l acquisition et les frais d installation d un kit téléphonique, qui sont entièrement déductibles des revenus d une personne physique, tous les frais correspondant aux kilomètres professionnels sont déductibles à concurrence de 75%. Voitures respectueuses de l environnement Le contribuable belge bénéficie d une déduction fiscale lorsqu il achète une voiture respectueuse de l environnement. La déduction représente 15% du prix d achat de la voiture si elle émet moins de 105 grammes de dioxyde de carbone (CO 2 ) par kilomètre. Elle est plafonnée à EUR. La déduction se monte à 3% du prix d achat de la voiture si elle rejette entre 105 et 115 grammes de CO 2 par kilomètre, avec un maximum de 760 EUR. La liste des voitures concernées se trouve sur le site internet : 61

17 Développements à prévoir Afin de respecter les normes des protocoles de Kyoto, les États membres tentent d encourager l achat de voitures écologiques. Cela se traduit par une politique d incitation fiscale favorable aux véhicules particuliers qui polluent moins. A cet égard, la Belgique remplit ses obligations et cherche à lier de plus en plus la fiscalité des voitures aux émissions de CO 2. Par exemple, l on connaît déjà la cotisation de solidarité due par les employeurs sur les voitures de sociétés octroyées aux employés, mais les autres taxes sont certainement appelées à évoluer dans ce sens. La fiscalité des voitures va devenir plus transparente, mettant l accent sur l utilisation du véhicule plutôt que sur sa possession. Le principe du pollueur payeur va donc se généraliser Enfin, la Belgique est le pays des voitures de sociétés. Plus de 50% des véhicules immatriculés dans notre pays font partie de cette catégorie. Devant les recettes considérables que cela représente pour l Etat belge et le caractère politiquement sensible de la question, il est très probable que le régime avantageux dont les voitures de sociétés font actuellement l objet va demeurer en place. Contexte légal Législation sur les contributions directes (CIR 92) Législation belge sur la TVA Taxes proportionnelles à l impôt sur le revenu... Contacts Bart Vanham - Bart Versmissen - PricewaterhouseCoopers 62

18 La fiscalité automobile en Belgique 63

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É TVA Véhicules utilitaires : récupérable pour les entreprises assujetties à la TVA. En LLD et Crédit Bail, la TVA peut également être récupérée sur les véhicules dérivés. En achat comptant et crédit classique,

Plus en détail

Méthode de calcul fiscal et écologique du prix de leasing

Méthode de calcul fiscal et écologique du prix de leasing Méthode de calcul fiscal et écologique du prix de leasing Total Cost of Ownership, l instrument idéal pour déterminer le choix de voiture le plus avantageux TCO est utilisé pour Total Cost of Ownership,

Plus en détail

La nouvelle réglementation en matière de frais de voiture à l IPP et l I.Soc.

La nouvelle réglementation en matière de frais de voiture à l IPP et l I.Soc. La nouvelle réglementation en matière de frais de voiture à l IPP et l I.Soc. Stéphane Mercier, Comptable fiscaliste agréé IPCF Professeur à l EPHEC http://www.satc.be Plusieurs réglementations existent

Plus en détail

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur.

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. Cartes grises Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. La délivrance des certificats d immatriculation

Plus en détail

Version 03-02-2014 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section I Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières

Version 03-02-2014 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section I Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières Version 03-02-2014 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section I Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières 1. Bases légales et réglementaires 2. Généralités 3. Détermination

Plus en détail

Actualité fiscale voitures de société 2012

Actualité fiscale voitures de société 2012 Actualité fiscale voitures de société 2012 Avant-propos La présente brochure fiscale vise à donner un aperçu de l actualité fiscale des voitures de société. Par «voitures de société», nous entendons les

Plus en détail

04-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE

04-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE 04-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE INTRODUCTION Comme chaque année, nous vous proposons une mise à jour de la fiscalité automobile. Traditionnellement, les modifications importantes prennent

Plus en détail

Revenus professionnels

Revenus professionnels Revenus professionnels 1. Bénéfices d'exploitations agricoles, industrielles et commerciales Le montant des bénéfices s établit au départ d une comptabilité qui doit être probante vis-à-vis de l Administration.

Plus en détail

01-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE

01-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE 01-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE INTRODUCTION Comme chaque année, nous vous proposons une mise à jour de la fiscalité automobile. Traditionnellement, les modifications importantes prennent

Plus en détail

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique L UNION FAIT LA FORCE Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique et/ou pour l installation d une borne de rechargement Revenus 2010 et 2011 (exercices d imposition 2011 et 2012) Mesures applicables

Plus en détail

Fiscalité 7 Wheel Lease

Fiscalité 7 Wheel Lease Fiscalité 7 Wheel Lease 09-2013 Introduction 7 Wheel Lease, produit de la gamme ALD newmobility, combine le leasing d un véhicule toutes marques et tous modèles confondus avec celui d un Piaggio MP3, un

Plus en détail

VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL I. ACQUISITION D UN VEHICULE PAR L ENTREPRISE II. UTILISATION D UN VEHICULE PERSONNEL

VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL I. ACQUISITION D UN VEHICULE PAR L ENTREPRISE II. UTILISATION D UN VEHICULE PERSONNEL VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL Lorsque vous créez ou gérez une entreprise, vaut-il mieux mettre son véhicule personnel à disposition de son entreprise ou faire acquérir un véhicule par l entreprise?

Plus en détail

FICHE FISCALITE 2014 LA FISCALITÉ AUTOMOBILE : GÉNÉRALITÉS & SPÉCIFICITÉS POUR LES VÉHICULES PARTICULIERS MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE.

FICHE FISCALITE 2014 LA FISCALITÉ AUTOMOBILE : GÉNÉRALITÉS & SPÉCIFICITÉS POUR LES VÉHICULES PARTICULIERS MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE. FICHE FISCALITE 2014 MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE Page 1 SOMMAIRE LES AVANTAGES EN NATURE :... 3 2 modes de calcul :... 3 Mode n 1 : le calcul selon les dépenses au réel :... 3 Mode n 2 : le calcul

Plus en détail

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FAL Fleet Services GUIDE FISCAL L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. «Document à titre indicatif. La responsabilité de FAL Fleet Services ne pourra pas être engagée

Plus en détail

FINANCER VOTRE MOBILITé PROFESSIONNELLE c est notre métier

FINANCER VOTRE MOBILITé PROFESSIONNELLE c est notre métier FINANCER VOTRE MOBILITé PROFESSIONNELLE c est notre métier Cher client, Vous avez en main la brochure de présentation de la gamme des produits financiers exclusivement distribués par le réseau officiel

Plus en détail

L'employeur peut cependant décider de prendre en charge ces frais de déplacement.

L'employeur peut cependant décider de prendre en charge ces frais de déplacement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les frais de déplacement entre le domicile et le lieu de travail

Plus en détail

NOUVELLES REGLES DE CALCUL ET FAQ

NOUVELLES REGLES DE CALCUL ET FAQ NOUVELLES REGLES DE CALCUL ET FAQ AVANTAGE DE TOUTE NATURE RESULTANT DE L UTILISATION A DES FINS PERSONNELLES D UN VEHICULE MIS GRATUITEMENT A DISPOSITION PAR L EMPLOYEUR / ENTREPRISE 1. Impôt des personnes

Plus en détail

Version 21-02-2012 PARTIE V Titre I Chapitre X Section I - Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières

Version 21-02-2012 PARTIE V Titre I Chapitre X Section I - Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières Version 21-02-2012 PARTIE V Titre I Chapitre X Section I - Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières 1. Bases légales et réglementaires 2. Généralités 3. Portée de

Plus en détail

Brochure fiscale voitures de société 2015

Brochure fiscale voitures de société 2015 Brochure fiscale voitures de société 2015 Avant-propos La présente brochure fiscale vise à donner un aperçu de l actualité fiscale des voitures de société. Par «voitures de société», nous entendons les

Plus en détail

Partie 1 - Mieux déduire ses frais professionnels. 1. Nécessaires à l exercice de l activité professionnelle... 5

Partie 1 - Mieux déduire ses frais professionnels. 1. Nécessaires à l exercice de l activité professionnelle... 5 Avant-propos.................................................... 1 Partie 1 - Mieux déduire ses frais professionnels I. Principes généraux........................................ 5 1. Nécessaires à l exercice

Plus en détail

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 2014 PREAMBULE Afin d inciter les particuliers, les entreprises et

Plus en détail

TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETE (TVS)

TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETE (TVS) TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETE (TVS) 09/09/2014 Cette taxe est due tous les ans par les sociétés à raison de certains véhicules qu elles ont possédés ou utilisés au cours d une période allant du 1er

Plus en détail

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS Loi relative à l impôt sur le revenu (amendement) de 2005 Loi relative à la contribution spéciale à la défense (amendement)

Plus en détail

Actualité fiscale voitures de société 2011

Actualité fiscale voitures de société 2011 Actualité fiscale voitures de société 2011 1 Déductibilité modulable des frais de voiture La déductibilité modulable des voitures de société en fonction des émissions est applicable à toutes les voitures

Plus en détail

Véhicules professionnels 2008 1

Véhicules professionnels 2008 1 Véhicules professionnels 2008 1 Véhicules professionnels 2008 2 Pourquoi cette distinction et la définition d fiscale du véhicule v de tourisme (1) Cette distinction présente un intérêt essentiellement

Plus en détail

} Cotisations de prévoyance complémentaire. } Allégements et crédits d impôts. } Taxe sur les véhicules de société

} Cotisations de prévoyance complémentaire. } Allégements et crédits d impôts. } Taxe sur les véhicules de société } Cotisations de prévoyance complémentaire } Allégements et crédits d impôts } Crédit d Impôt Recherche } Crédit d Impôt Innovation } Jeunes Entreprises Innovantes } Crédit d Impôt Compétitivité Emploi

Plus en détail

CHAPITRE 9 NOTIONS FONDAMENTALES DE FISCALITE

CHAPITRE 9 NOTIONS FONDAMENTALES DE FISCALITE CHAPITRE 9 NOTIONS FONDAMENTALES DE FISCALITE Les résultats de toute activité industrielle et commerciale sont soumis à imposition. Ces impôts servent notamment à financer les charges de l Etat et des

Plus en détail

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FCA Fleet Services

GUIDE FISCAL. L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. Guide offert par FCA Fleet Services GUIDE FISCAL L essentiel de la fiscalité liée à l achat et à l utilisation professionnelle d une automobile. «Document à titre indicatif. La responsabilité de FCA Fleet Services ne pourra pas être engagée

Plus en détail

NOUVELLES REGLES DE CALCUL ET FAQ

NOUVELLES REGLES DE CALCUL ET FAQ NOUVELLES REGLES DE CALCUL ET FAQ AVANTAGE DE TOUTE NATURE RESULTANT DE L UTILISATION A DES FINS PERSONNELLES D UN VEHICULE MIS GRATUITEMENT A DISPOSITION PAR L EMPLOYEUR / ENTREPRISE 1. Impôt des personnes

Plus en détail

LA FISCALITE RELATIVE AUX DEPLACEMENTS DOMICILE-LIEU LIEU DE TRAVAIL

LA FISCALITE RELATIVE AUX DEPLACEMENTS DOMICILE-LIEU LIEU DE TRAVAIL LA FISCALITE RELATIVE AUX DEPLACEMENTS DOMICILE-LIEU LIEU DE TRAVAIL Ministère des Finances 1 ROLE DE LA FISCALITE EN MATIERE DE MOBILITE Aiguiller la demande de mobilité de la voiture vers d autres modes

Plus en détail

EXPOSE DE LA PROBLEMATIQUE

EXPOSE DE LA PROBLEMATIQUE Administration générale de la Fiscalité Expertise Opérationnelle et Support Service TVA Taxe sur la valeur ajoutée Décision TVA n E.T.127.884 d.d. 05.10.2015 Agences de voyages Assurances Assujettissement

Plus en détail

Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile

Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile Loi de Finance 2010: Nouveautés en Fiscalité Automobile Introduction Présentation des évolution de la loi de finance 2010 impactant la location longue durée: Suppression de la taxe professionnelle (art.

Plus en détail

Table des matières. 1. Qu entend-on par là? 2. Quel est l avantage fiscal? 3. Quelles sont les règles du jeu? 4. Quelques conseils indispensables

Table des matières. 1. Qu entend-on par là? 2. Quel est l avantage fiscal? 3. Quelles sont les règles du jeu? 4. Quelques conseils indispensables Table des matières Partie 1 : Anticiper un investissement 1.1. Un investissement........................................... 3 1.2. Pour qui est-ce intéressant?.................................. 3 1.3.

Plus en détail

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 FISCALITE DES ENTREPRISES - UF 661 - IMPOT DES SOCIETES 1. Il s agit d une SPRL comptant deux associés gérants dont l un n est pas rémunéré. 2. La société

Plus en détail

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Loi du 16 juillet 2008 modifiant le code des impôts sur le revenu et organisant une fiscalité forfaitaire des droits d auteur et des droits voisins

Plus en détail

Table des matières. Professions médicales, investissements et déduction des charges professionnelles 9

Table des matières. Professions médicales, investissements et déduction des charges professionnelles 9 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Olivier D Aout Professions médicales, investissements et déduction des charges professionnelles 9 Thierry Litannie avec la collaboration de Emmanuel Delannoy et

Plus en détail

NORMES IFRS LES AMORTISSEMENTS Page 1 sur 6

NORMES IFRS LES AMORTISSEMENTS Page 1 sur 6 LES AMORTISSEMENTS 1. DEFINITION Règlement n 2002-10 du CRC Article 322.1 3. Le montant amortissable d un actif est sa valeur brute sous déduction de sa valeur résiduelle. L amortissement d un actif est

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014

CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 CORRIGE EXAMEN DU 9 DECEMBRE 2014 Sujet 1-6 points 1.1. Définir le coefficient de déduction et ses trois composantes - 1 point Le coefficient de déduction permet de déterminer pour chaque bien ou service

Plus en détail

DÉCOUVREZ LA SOLUTION FINANCIÈRE QUI VOUS CORRESPOND!

DÉCOUVREZ LA SOLUTION FINANCIÈRE QUI VOUS CORRESPOND! DÉCOUVREZ LA SOLUTION FINANCIÈRE QUI VOUS CORRESPOND! Cher client, Vous avez en main la brochure de présentation de la gamme des produits financiers exclusivement distribués par le réseau officiel Peugeot

Plus en détail

Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT

Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT Quels achats? 1. Biens durables (Cl. 2) 2. Achats de marchandises ou services destinés à la vente (Cl. 60..) 3. Fournitures ou services consommés

Plus en détail

Circuler en Belgique - 2008 -

Circuler en Belgique - 2008 - Circuler en Belgique - 2008 - Pour circuler en Belgique, le conducteur d un véhicule à moteur doit répondre à une série d obligations. Permis de conduire et Code de la route Pour circuler en Belgique,

Plus en détail

PRINCIPALES MODIFICATIONS DE L EXERCICE D'IMPOSITION 2013

PRINCIPALES MODIFICATIONS DE L EXERCICE D'IMPOSITION 2013 PRINCIPALES MODIFICATIONS DE L EXERCICE D'IMPOSITION 2013 Comme signalé dans la dernière édition du Mémento fiscal, vous trouverez ci-dessous un aperçu des mesures publiées au Moniteur belge au plus tard

Plus en détail

DCG session 2009 UE4 Droit Fiscal Corrigé indicatif

DCG session 2009 UE4 Droit Fiscal Corrigé indicatif DCG session 2009 UE4 Droit Fiscal Corrigé indicatif DOSSIER 1 - TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE Première partie : TVA déductible au titre de septembre 2008 1.1. Définir le coefficient de déduction et ses trois

Plus en détail

IMPOT DES SOCIETES - EXERCICE RECAPITULATIF

IMPOT DES SOCIETES - EXERCICE RECAPITULATIF 2 ème comptabilité MAI 2009 IMPOT DES SOCIETES - EXERCICE RECAPITULATIF Données Exercice d imposition 2008 La SA SAITOUT (60% des actions détenues par l administrateur) dont le siège social est situé à

Plus en détail

11-2014 GUIDE FISCAL ALD COMPANYBIKE & ALD POOLBIKE

11-2014 GUIDE FISCAL ALD COMPANYBIKE & ALD POOLBIKE 11-2014 GUIDE FISCAL ALD COMPANYBIKE & ALD POOLBIKE RÉGIME FISCAL DU VÉLO DE SOCIÉTÉ ALD Automotive offre deux types de solutions proposant un vélo de société : ALD companybike qui permet le financement

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES FISCALES POUR 2012

LES NOUVELLES MESURES FISCALES POUR 2012 LES NOUVELLES MESURES FISCALES POUR 2012 1) Avantage imposable des voitures de société A partir du 1 janvier 2012, l avantage imposable résultant de la mise à disposition gratuite d une voiture de société

Plus en détail

Notes explicatives Propositions législatives concernant l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives Propositions législatives concernant l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu Article 1 Notes explicatives Propositions législatives concernant l impôt sur le revenu Compagnies d assurance Loi de l impôt sur le revenu 138 L article 138 de la Loi de l impôt sur le revenu (la Loi)

Plus en détail

Impôts 2015. Frais professionnels des salariés

Impôts 2015. Frais professionnels des salariés Impôts 2015 Frais professionnels des salariés Salariés Vos dépenses professionnelles sont prises en compte pour le calcul de votre impôt sur le revenu. Une déduction forfaitaire de 10 % est automatiquement

Plus en détail

ÉCONOMIQUE PRINCIPALES DÉPENSES DÉDUCTIBLES

ÉCONOMIQUE PRINCIPALES DÉPENSES DÉDUCTIBLES DÉDUCTIBLES RAPPEL Pour être déductibles des recettes, les dépenses effectuées par les titulaires de revenus non commerciaux doivent répondre aux conditions suivantes : être nécessitées par l exercice

Plus en détail

FISCALITE DES DEPLACEMENTS

FISCALITE DES DEPLACEMENTS GUIDE PRATIQUE PLAN DE DEPLACEMENTS POUR LES ENTREPRISES Recommandations pratiques FISCALITE DES DEPLACEMENTS Fiscalité des déplacements domicile travail et des déplacements professionnels 1. OBJECTIFS

Plus en détail

Exemple Prenons l exemple d un véhicule acquis le 13 avril 2016, pour un prix de 26 399, amorti sur une durée de 60 mois, émettant 169 g de CO 2

Exemple Prenons l exemple d un véhicule acquis le 13 avril 2016, pour un prix de 26 399, amorti sur une durée de 60 mois, émettant 169 g de CO 2 VPartie II - Les dépenses déductibles du résultat imposable V113. Véhicules En matière d impôt sur les sociétés Les dépenses d acquisition de véhicules particuliers ne constituent pas des charges déductibles,

Plus en détail

LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE

LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE Contribuables concernés : Propriétaires bailleurs de locations meublées dont les recettes locatives annuelles sont inférieures à 23 000 (150 870,11 F). Type d avantage

Plus en détail

Récupération de la TVA sur les voitures

Récupération de la TVA sur les voitures Récupération de la TVA sur les voitures Nouvelles règles de récupération de la TVA en VIGUEUR en 2013. Pour les assujettis TVA : La récupération de la TVA dépend désormais du pourcentage de l utilisation

Plus en détail

Régime fiscal de la marque

Régime fiscal de la marque 29 avril 2008 Régime fiscal de la marque Par Véronique STÉRIN Chargée d études et de recherche Institut de recherche en propriété intellectuelle-irpi et Valérie STÉPHAN Responsable du département fiscal-dgaepi

Plus en détail

Comptabilité, TVA. Nouvelle réglementation et gestion du risque. www.vat-solutions.com

Comptabilité, TVA. Nouvelle réglementation et gestion du risque. www.vat-solutions.com Comptabilité, TVA Nouvelle réglementation et gestion du risque www.vat-solutions.com Gestion du risque en matière de TVA Le risque est l effet de l incertitude sur les objectifs* Les risques en matière

Plus en détail

UE 4 Droit fiscal Le programme

UE 4 Droit fiscal Le programme UE 4 Droit fiscal Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction générale au

Plus en détail

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes Expert Comptable Commissaire Aux Comptes 07/12/2015 Opérations sur les biens Généralités Acquisitions intracommunautaires : L acquisition par un assujetti d un Etat membre, d un bien meuble corporel qui

Plus en détail

Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement

Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement SYNTHESE Fiscal Textes et références Article 1115 du Code général des impôts Les activités immobilières du marchand de biens : Aspects pratiques au regard de la TVA et des droits d enregistrement Juin

Plus en détail

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation

Plus en détail

Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015

Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015 Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015 Le modèle de la formule de déclaration pour l exercice d imposition 2015

Plus en détail

1. Qu entend-on par indemnité en remboursement de frais?... 1

1. Qu entend-on par indemnité en remboursement de frais?... 1 Table des matières 1 Qu entend-on par indemnité en remboursement de frais? 1 11 Remboursement de frais par votre société 1 111 Vous avez payé des frais en lieu et place de votre société qui vous les rembourse

Plus en détail

Circulaire du directeur des contributions L.I.R. n 104/1 1 du 18 février 2009. L.I.R. n 104/1

Circulaire du directeur des contributions L.I.R. n 104/1 1 du 18 février 2009. L.I.R. n 104/1 Circulaire du directeur des contributions L.I.R. n 104/1 1 du 18 février 2009 L.I.R. n 104/1 Objet : Évaluation de certains avantages accordés par l employeur à ses salariés a) Mise à la disposition à

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI. Portant modification - de la loi modifiée du 4 décembre 1967 concernant l impôt sur le revenu

PROPOSITION DE LOI. Portant modification - de la loi modifiée du 4 décembre 1967 concernant l impôt sur le revenu déi gréng groupe parlementaire PROPOSITION DE LOI Portant modification - de la loi modifiée du 4 décembre 1967 concernant l impôt sur le revenu Texte de la proposition de loi Art. 1. Il est introduit un

Plus en détail

Table des matières. Ava n t-p r o p o s... 1. Ch a p i t r e 1 : Not i o n s... 18

Table des matières. Ava n t-p r o p o s... 1. Ch a p i t r e 1 : Not i o n s... 18 Ava n t-p r o p o s.............................................................................. 1 Partie 1 rémunération Ch a p i t r e 1 : Not i o n s.......................................................................

Plus en détail

Proposition de DÉCISION D EXÉCUTION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION D EXÉCUTION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 12.10.2015 COM(2015) 494 final 2015/0238 (NLE) Proposition de DÉCISION D EXÉCUTION DU CONSEIL autorisant le Royaume-Uni à appliquer une mesure particulière dérogatoire

Plus en détail

Parc scientifique Einstein - Rue du Bosquet 8A - B-1348 Louvain-La-Neuve Téléphone : +32 (0)10/811 147 Fax +32 (0)70/401 237 - info@filo-fisc.

Parc scientifique Einstein - Rue du Bosquet 8A - B-1348 Louvain-La-Neuve Téléphone : +32 (0)10/811 147 Fax +32 (0)70/401 237 - info@filo-fisc. Mise à jour : 30/01/2014 Parc scientifique Einstein - Rue du Bosquet 8A - B-1348 Louvain-La-Neuve Téléphone : +32 (0)10/811 147 Fax +32 (0)70/401 237 - info@filo-fisc.be Fiscalité des voitures (véhicules

Plus en détail

Vous êtes concerné par les. Nouvelles dispositions TVA 2015 1. Vous êtes fournisseur. Vous êtes client

Vous êtes concerné par les. Nouvelles dispositions TVA 2015 1. Vous êtes fournisseur. Vous êtes client Vous êtes concerné par les nouvelles dispositions TVA 2015 A - Introduction Au 1er janvier 2015, de nouvelles dispositions légales entrent en vigueur concernant la prise en charge de la TVA. Ainsi, le

Plus en détail

DCG session 2011 UE4 Droit fiscal Corrigé indicatif DOSSIER 1 : TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET CONTROLE FISCAL

DCG session 2011 UE4 Droit fiscal Corrigé indicatif DOSSIER 1 : TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET CONTROLE FISCAL DCG session 2011 UE4 Droit fiscal Corrigé indicatif DOSSIER 1 : TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET CONTROLE FISCAL 1. Quelles sont les composantes et la valeur des coefficients de déduction applicables : -

Plus en détail

L Impôt sur les revenus des familles

L Impôt sur les revenus des familles Formation : Impôt et justice sociale-attac Liège le 29-10-2005-Grégory Didier Personnes à charge Conditions L Impôt sur les revenus des familles ATTAC Liège Condition 1 : faire partie du ménage du contribuable

Plus en détail

PLAN COMPTABLE POUR LA TECHNIQUE AGRICOLE

PLAN COMPTABLE POUR LA TECHNIQUE AGRICOLE PLAN COMPTABLE POUR LA TECHNIQUE AGRICOLE Avant-propos 3. Remarques d ordre général concernant la comptabilité dans une entreprise de technique agricole 3.1 Exigences imposées à la comptabilité d une entreprise

Plus en détail

Tribunal de Ière Instance de Bruxelles

Tribunal de Ière Instance de Bruxelles Tribunal de Ière Instance de Bruxelles Jugement du 17 novembre 2004 - Rôle n 2001/15288/A Exercice d'imposition 1992 Arrêt Avocats: Maître Benoît Philippart de Foy - pour la requérante I. Objet et recevabilité

Plus en détail

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg La titrisation d actifs est un mécanisme en pleine expansion au Luxembourg, qui consiste à convertir des actifs difficilement commercialisables

Plus en détail

Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif

Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif Tax accounting Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif Définition de la base fiscale des actifs et passifs Introduction L IASB a publié le 31 mars dernier

Plus en détail

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES OBJECTIFS : cette leçon vise à rendre l auditeur capable de : identifier les principales dépenses donnant droit à réduction

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

La nouvelle réglementation en matière de frais de voiture à l I.P.P. et à l I.Soc.

La nouvelle réglementation en matière de frais de voiture à l I.P.P. et à l I.Soc. B ULLETIN DE L'I NSTITUT P R OFESSIONNEL DES C OMPTABLES ET F ISCALISTES A GRÉÉS La nouvelle réglementation en matière de frais de voiture à l I.P.P. et à l I.Soc. Plusieurs réglementations existent en

Plus en détail

PARA HÔTELLERIE & LMP/LMNP

PARA HÔTELLERIE & LMP/LMNP BIENVENUE AU DOMAINE DU GRAND TOURTRE UN SÉJOUR DE VACANCES INOUBLIABLE 18 place de l Hôtel de Ville 16 210 CHALAIS Tel: +33(0)5 45 98 31 56 Fax: +33(0)5 45 98 31 55 Email: france@shelbournedevelopment.com

Plus en détail

En règle générale, le taux d amortissement linéaire du bien immobilier est calculé sur la base d une durée d utilisation de :

En règle générale, le taux d amortissement linéaire du bien immobilier est calculé sur la base d une durée d utilisation de : 2. Immeuble 2.1. Acquisition ou construction 2.1.1. Principe Les dépenses afférentes à l acquisition d un bien immobilier affecté à l exercice de l activité professionnelle (p.ex. une maison de commerce

Plus en détail

Annales Examen du 7 octobre 2009

Annales Examen du 7 octobre 2009 Corrigé Problème n 1 Corrigé Problème n 1 1. Calculs intermédiaires Calcul de la valeur à amortir 214.500-42.900 = 171.600 Dotation de l amortissement linéaire sur 10 ans 171.600 = 17.160 /an 10 Calcul

Plus en détail

Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris

Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris Février 2008 Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris La fiscalité des frais professionnels Salon des Entrepreneurs 2008 119177.01 Stéphane Letranchant 1 1 Sommaire 1. Panorama et définition des

Plus en détail

B. Le pouvoir fiscal des Régions dans la loi spéciale de financement

B. Le pouvoir fiscal des Régions dans la loi spéciale de financement Octobre 2011. 15.681 S I G N E S LA FISCALITÉ AUTOMOBILE Infanti Gianni A. La structure de la Belgique Fédérale Depuis 1993, l article 1 er de la Constitution définit la Belgique comme «un Etat fédéral

Plus en détail

Les avantages en nature / avantages anormaux ou bénévoles

Les avantages en nature / avantages anormaux ou bénévoles Mise à jour : 12/03/2015 Parc scientifique Einstein - Rue du Bosquet 8A - B-1348 Louvain-La-Neuve Téléphone : +32 (0)10/811 147 Fax +32 (0)70/401 237 - info@filo-fisc.be Les avantages en nature / avantages

Plus en détail

TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE

TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE Université de Metz Année Universitaire 2010/2011 UFR Droit - AES TD DE DROIT FISCAL DES AFFAIRES M1 Droit AES Cours de Mme Corinne BOISMAIN TD de Maître Romain LANCIA TVA INTERNATIONALE ET COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

3. Quelle est, fiscalement, la formule de crédit la plus intéressante?

3. Quelle est, fiscalement, la formule de crédit la plus intéressante? 3. Quelle est, fiscalement, la formule de crédit la plus intéressante? À cette question, il n y a malheureusement pas de réponse très claire et précise étant donné que les divers types de crédit sont fondamentalement

Plus en détail

TVA : LES LIVRAISONS A SOI-MEME

TVA : LES LIVRAISONS A SOI-MEME TVA : LES LIVRAISONS A SOI-MEME 14/10/2011 Lorsqu une entreprise décide de réaliser un investissement dans un nouveau bien destiné à l exploitation, il peut arriver que ce bien soit fabriqué grâce aux

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail

DOCUMENTS A NOUS RETOURNER CAMPAGNE FISCALE 2012

DOCUMENTS A NOUS RETOURNER CAMPAGNE FISCALE 2012 DOCUMENTS A NOUS RETOURNER CAMPAGNE FISCALE 2012 Pour tous les adhérents sans conseil la déclaration fiscale n 2035 (sauf saisie en ligne) le tableau détaillé des immobilisations et des amortissements

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Afin de déterminer le régime fiscal d un Office de Tourisme constitué sous forme associative, il est nécessaire de distinguer les différentes

Plus en détail

Corrigé de l'épreuve de fiscalité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 1998

Corrigé de l'épreuve de fiscalité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 1998 Corrigé de l'épreuve de fiscalité du certificat de révision comptable Session principale - Juin 1998 Question 1 : Il s agit de la réalisation simultanée de deux projets, l un de renouvellement et l autre

Plus en détail

Code de déontologie de l auto-entrepreneur

Code de déontologie de l auto-entrepreneur Code de déontologie de l auto-entrepreneur Ce code a été rédigé par Monsieur HABI Hacène, créateur de Habi Consultant International (HCI), pour offrir aux entrepreneurs et aux organismes un support de

Plus en détail

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

Renseignements complémentaires année 2014

Renseignements complémentaires année 2014 Association Nationale de Gestion des Infirmières et Infirmiers Libéraux N association : 2-02-310 N SIRET : 31908793800043 12 Rue Louis Renault - CS 70113-31133 BALMA CEDEX Tél : 05.61.58.37.37 Fax : 05.61.61.51.30

Plus en détail

DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 14/2 du 23 mai 2003 CONTRIBUTIONS DIRECTES

DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 14/2 du 23 mai 2003 CONTRIBUTIONS DIRECTES DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 14/2 du 23 mai 2003 CONTRIBUTIONS DIRECTES L.I.R. n 14/2 Objet : Traitement fiscal d une personne physique exploitant une installation photovoltaïque.

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE La fiscalité simplifiée des valeurs mobilières Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre

Plus en détail

Chapitre 25. Le financement par crédit-bail

Chapitre 25. Le financement par crédit-bail Chapitre 25 Le financement par crédit-bail Introduction La location d actifs par une entreprise s appelle le créditbail. Celle-ci présente les mêmes caractéristiques que la location d un bien par un particulier

Plus en détail

TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014

TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014 TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014 Ci-dessous, nous vous proposons un bref aperçu du traitement fiscal des revenus mobiliers (dividendes

Plus en détail

Déclarations de revenus 2008

Déclarations de revenus 2008 1 Déclarations de revenus 2008 Guide de référence Cueilleurs de bleuets Mars 2009 Table des matières Objectif Fournir des renseignements simplifiés et pratiques Un document de référence plus élaboré est

Plus en détail

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats,

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Comptabilité Générale - Résumé blocus 08 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Fonds de tiers = Provisions + Dettes. Fonds de tiers à long terme = Provisions + Dettes à plus d un an. Capitaux

Plus en détail