LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE:"

Transcription

1 LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: ATTIRER LES FUMEURS OU SÉDUIRE LES JEUNES? Colloque de l IMUSP Lausanne 18 novembre 2014 Michela Canevascini, PhD. CIPRET-Vaud

2 2

3 /////// OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES MARKETING POUR LES PRODUITS DU TABAC Une étude afin de décrire et analyser toutes les formes de publicité en faveur du tabac, promotion et parrainage présentes en Suisse romande 3

4 /////// LA RECHERCHE Observations réalisées entre mai 2013 et juin 2014 Suisse romande 10 modules d observation Méthodologie mixte (quantitative et qualitative) Financée par le Fonds de prévention du tabagisme Collaboration interinstitutionnelle 4

5 /////// LES CIGARETTES ÉLECTRONIQUES Phénomène qui a récemment pris de l ampleur Pas de réglementation existante sur la publicité Quelles sont les stratégies marketing utilisées pour promouvoir la cigarette électronique? Quelles similitudes et différences avec la cigarette classique? Est-ce que le jeunes sont-ils visés par les publicités des cigarettes électroniques? 5

6 /////// LÉGISLATION EN VIGUEUR Vente autorisée de cigarettes électroniques sans nicotine (Loi sur les denrées alimentaires, LDAl) Aucune restriction au niveau de - Publicité - Vapotage passif - Vente aux mineurs 6

7 /////// AVANT-PROJET DE LOI SUR LES PRODUITS DU TABAC Autorisation de la vente de cigarettes électroniques avec nicotine Assimilation des cigarettes électroniques contenant de la nicotine aux produits du tabac Interdiction de vente aux mineurs Restriction de publicité identique à celle sur les produits du tabac Interdiction de vapoter dans les lieux publics fermés ainsi que sur le lieu de travail 7

8 /////// RÉSULTATS PRINCIPAUX La publicité en faveur du tabac, promotion et parrainage en Suisse romande: OMNIPRÉSENTE, À 360 DEGRÉS UTILISANT DES TECHNIQUES MARKETING INNOVANTES CIBLANT LES JEUNES 8

9 /////// DES PUBLICITÉS OMNIPRÉSENTES MÉDIAS DE MASSE Presse Affichage Cinéma Internet Radio Télévision ACTIVITÉS MARKETING SPÉCIFIQUES Promotion dans les points de vente Offres promotionnelles Packaging Parrainage et publicité lors des événements parrainés Distribution d échantillons gratuits Concours et jeux promotionnels avec des prix Promotion dans les bars, cafés et boîtes de nuit Automates à cigarettes Sites internet des marques Réseaux sociaux Extension de marque Placement de produits Développement de nouveaux produits 9

10 /////// DES PUBLICITÉS OMNIPRÉSENTES MÉDIAS DE MASSE Presse Affichage Cinéma Internet Radio Télévision ACTIVITÉS MARKETING SPÉCIFIQUES Promotion dans les points de vente Offres promotionnelles Packaging Parrainage et publicité lors des événements parrainés Distribution d échantillons gratuits Concours et jeux promotionnels avec des prix Promotion dans les bars, cafés et boîtes de nuit Automates à cigarettes Sites internet des marques Réseaux sociaux Extension de marque Placement de produits Développement de nouveaux produits 10

11 /////// PRESSE ÉCRITE ET AFFICHAGE 21 millions de CHF dépensés annuellement dans la publicité pour le tabac dans les médias de masse (0.4% des dépenses publicitaires globales) Publicité présente toutes les semaines dans les journaux gratuits Chaque jour 378 affiches publicitaires dans les rues de plusieurs cantons (AG, AI, FR, GL, JU, LU, NE, NW, OW, SH, SZ) Données fournies par Media Focus (ensemble de la Suisse) 11

12 /////// DES PUBLICITÉS OMNIPRÉSENTES MÉDIAS DE MASSE Presse Affichage Cinéma Internet Radio Télévision ACTIVITÉS MARKETING SPÉCIFIQUES Promotion dans les points de vente Offres promotionnelles Packaging Parrainage et publicité lors des événements parrainés Distribution d échantillons gratuits Concours et jeux promotionnels avec des prix Promotion dans les bars, cafés et boîtes de nuit Automates à cigarettes Sites internet des marques Réseaux sociaux Extension de marque Placement de produits Développement de nouveaux produits 12

13 /////// POINTS DE VENTE 80% des kiosques et 90% des stations-service ont de la publicité pour les produits du tabac 40% des points de vente ont des publicités ou des produits du tabac près des friandises 35% des points de vente avec des publicités au niveau ou en dessous des yeux d un enfant (1.20 m) 400 points de vente observés 100 entretiens avec des gérants 13

14 /////// DES PUBLICITÉS OMNIPRÉSENTES MÉDIAS DE MASSE Presse Affichage Cinéma Internet Radio Télévision ACTIVITÉS MARKETING SPÉCIFIQUES Promotion dans les points de vente Offres promotionnelles Packaging Parrainage et publicité lors des événements parrainés Distribution d échantillons gratuits Concours et jeux promotionnels avec des prix Promotion dans les bars, cafés et boîtes de nuit Automates à cigarettes Sites internet des marques Réseaux sociaux Extension de marque Placement de produits Développement de nouveaux produits 14

15 /////// ÉVÉNEMENTS CULTURELS ET SPORTIFS Une majorité de festivals de musique parmi les événements parrainés par l industrie du tabac Subventions entre et CHF Présence sur les lieux massive et originale: plateformes, jeux, cadeaux, concours, musique, piscine, 34 événements répertoriés: observations sur place et entretiens avec les organisateurs 15

16 /////// ÉVÉNEMENTS PRIVÉS ORGANISÉS OU PARRAINÉS PAR L INDUSTRIE DU TABAC Événements privés gratuits, festifs et exclusifs Marlboro Beat: Grande fête privée (invitation) Winston Freedom Snow Fest: Week-end à la montagne (concours international) House of friends: Fête privée avec ses amis (concours) 20 événements privés répertoriés observations sur place et entretiens avec des participants dans toute la Suisse 16

17 /////// DES PUBLICITÉS OMNIPRÉSENTES MÉDIAS DE MASSE Presse Affichage Cinéma Internet Radio Télévision ACTIVITÉS MARKETING SPÉCIFIQUES Promotion dans les points de vente Offres promotionnelles Packaging Parrainage et publicité lors des événements parrainés Distribution d échantillons gratuits Concours et jeux promotionnels avec des prix Promotion dans les bars, cafés et boîtes de nuit Automates à cigarettes Sites internet des marques Réseaux sociaux Extension de marque Placement de produits Développement de nouveaux produits 17

18 /////// SITES INTERNET ET RÉSEAUX SOCIAUX 22 sites internet officiels de marques de cigarettes dont 12 sans contrôle d âge Paquets gratuits, courriels réguliers, concours (tickets pour des festivals, soirées privées, voyages), cadeaux, jeux, Réseaux sociaux où les jeunes font de la promotion pour les marques et/ou la consommation de tabac 22 sites internet visités régulièrement pendant 7 mois Observations sur Facebook, Twitter, YouTube 18

19 /////// INTERDICTIONS PRÉVUES PAR L AVANT- PROJET DE LOI SUR LES PRODUITS DU TABAC MÉDIAS DE MASSE Presse Affichage Cinéma Internet Radio Télévision ACTIVITÉS MARKETING SPÉCIFIQUES Promotion dans les points de vente Offres promotionnelles Packaging Parrainage et publicité lors des événements parrainés Distribution d échantillons gratuits Concours et jeux promotionnels avec des prix Promotion dans les bars, cafés et boîtes de nuit Automates à cigarettes Sites internet des marques Réseaux sociaux Extension de marque Placement de produits Développement de nouveaux produits 19

20 /////// PRÉCONISÉ PAR L OMS MÉDIAS DE MASSE Presse Affichage Cinéma Internet Radio Télévision ACTIVITÉS MARKETING SPÉCIFIQUES Promotion dans les points de vente Offres promotionnelles Packaging Parrainage et publicité lors des événements parrainés Distribution d échantillons gratuits Concours et jeux promotionnels avec des prix Promotion dans les bars, cafés et boîtes de nuit Automates à cigarettes Sites internet des marques Réseaux sociaux Extension de marque Placement de produits Développement de nouveaux produits 20

21 /////// UTILISANT DES TECHNIQUES MARKETING INNOVANTES Déguisé Marketing déguisé 21

22 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux 22

23 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux 23

24 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux 24

25 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux 25

26 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel 26

27 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel 27

28 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel 28

29 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images 29

30 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images 30

31 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images 31

32 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images 32

33 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Marco, 33

34 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage 34

35 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Les référentiels 35

36 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Les référentiels 36

37 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Les référentiels 37

38 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Les référentiels 38

39 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Les référentiels 39

40 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Les référentiels 40

41 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Les référentiels Les activités 41

42 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Les référentiels Les activités 42

43 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Les référentiels Les activités Les cadeaux 43

44 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Les référentiels Les activités Les cadeaux 44

45 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les lieux Le visuel Les images Le langage Les référentiels Les activités Les cadeaux 45

46 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les jeunes, juste un public cible comme un autre? 46

47 /////// LES PUBLICITÉS CIBLENT PRINCIPALEMENT LES JEUNES Les jeunes, juste un public cible comme un autre? Le 85% des fumeurs a commencé à fumer avant les 21 ans. Source: Keller, R., Radtke, T., Krebs, H. & Hornung, R. (2011). Der Tabakkonsum der Schweizer Wohnbevölkerung in den Jahren 2001 bis Tabakmonitoring Schweizerische Umfrage zum Tabakkonsum. Zürich: Psychologisches Institut der Universität Zürich, Sozial- und Gesundheitspsychologie 47

48 ET LES CIGARETTES ELECTRONIQUES? 48

49 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES Méthodologie Points de vente: 48 points de vente visités 29 entretiens avec les gérants/vendeurs Internet: Sites internet de vente Forums de discussion 49

50 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES points de vente 2 4% 4 8% 4 8% 18 38% 20 42% Kiosques Pharmacies Spécialistes cigarettes électroniques Spécialistes tabac Autres Présence des cigarettes électroniques et de leurs publicités dans des lieux où la cigarette classique est absente (ex: pharmacies) 48 points de vente visités 50

51 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES points de vente 38% (n=18) des points de vente avec publicité (affiches, pancartes, autocollants, supports en carton, présentoirs, etc.) 52% de points de vente avec publicité pour la cigarette classique 77% (n=37) avec exposition de produit 48 points de vente visités 51

52 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES points de vente Emplacement des produits Près des friandises 12 3 Près des cigarettes 7 2 Médicaments 7 Produits de beauté 1 1 Près des boissons avec alcool 1 1 Près des boissons sans alcool Kiosques Pharmacies Spécialistes tabac 48 points de vente visités 52

53 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES points de vente Types de produits en vente Jetables en forme de cigarette (n=23) Jetables autres (n=9) Modèle rechargeable classique (n=42) Modèle rechargeable MOD (n=8) Chicha électronique (n=9) Cigare électronique (n=2) Pipe électronique (n=1) 48 points de vente visités 53

54 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES points de vente Acheteurs: Majorité de jeunes de ans (n=22) Majorité de jeunes de ans (n=7) Fumeurs (n=29) Non-fumeurs (n=8) Motivations d achat: Arrêter de fumer (n= 29) Effet de mode (n=12) 29 entretiens avec les gérants des points de vente 54

55 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES internet Sites de vente en ligne Grande variété de produits Accessibles aux mineurs Référence aux experts dans le domaine de la santé (médecins, santé publique) Possibilité de commander des recharges avec nicotine Observations sur les sites internet de vente 55

56 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES internet Forums de discussion Développement d une communauté de vapoteurs Aspect gadget/technique En opposition avec la cigarette classique Actifs dans le débat autour de la légalisation des produits avec nicotine Observations sur les forums de discussion 56

57 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES Un marketing en plein développement Hétérogénéité des messages marketing: Santé (moins toxique que la cigarette classique) Coût Absence de fumée passive (possibilité de fumer partout) Absence d odeur Qualité Variété 57

58 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES L emballage et le nom de la cigarette électronique comme stratégies marketing à part entière 58

59 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES A qui s adresse la publicité? Aux fumeurs Santé Utilisation duale Coûts Similarité dans les goûts Aux jeunes Aspect cool/tendance Objet gadget Moins dangereux Aux décideurs politiques Réduction des risques 59

60 /////// CIGARETTES ELECTRONIQUES Quel rapport avec la cigarette classique? Stratégie moins développée Opposition à la cigarette classique (santé, coûts) Similarités dans l imaginaire (référence à des marques connues, fumée, forme de la cigarette électronique, manière de la tenir, goûts de tabac) Publicité là où il y a la publicité pour les cigarettes classiques (kiosques, près des friandises, ) Publicité dans les lieux où les publicités pour les cigarettes classiques sont interdites (espace public, pharmacies, ) 60

61 /////// LES PROBLÉMATIQUES QUI ÉMERGENT Renormalisation de la cigarette (fumée passive, publicité, acceptabilité sociale, ) Re-glamourisation de la cigarette/fumée Encouragement de la consommation auprès des nonfumeurs (notamment les jeunes) Porte d entrée du tabagisme? Consommation duale et réduction des risques Encouragement indirect de la consommation de tabac 61

62 /////// ATTIRER LES FUMEURS OU SÉDUIRE LES JEUNES? La cigarette électronique comme un produit du tabac Large place à l aspect commercial (jeunes plus facilement ciblés), avec les mêmes limitations (âge, publicité) Implication des industries de tabac Parallélisme encouragé et renforcé entre la cigarette classique et la cigarette électronique La cigarette électronique comme un médicament Aide à l arrêt, réglementé comme les médicaments Implication des industrie pharmaceutiques Distinction nette possible entre cigarette classique et électronique Pour les jeunes: une porte d entrée ou une porte «autre»? Moyen plus doux de «fumer» Variété de saveurs Nicotine Prise de risque 62

63 /////// MERCI POUR VOTRE ATTENTION! 63

04.12.2014 /////// LE TABAC: UN PRODUIT PAS COMME LES AUTRES. Stratégies de l industrie du tabac pour séduire les jeunes en Suisse romande

04.12.2014 /////// LE TABAC: UN PRODUIT PAS COMME LES AUTRES. Stratégies de l industrie du tabac pour séduire les jeunes en Suisse romande /////// LE TABAC: UN PRODUIT PAS COMME LES AUTRES OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES POUR LES PRODUITS DU TABAC EN SUISSE ROMANDE, 2013-2014 Stratégies de l industrie du tabac pour séduire les jeunes en Suisse

Plus en détail

PUBLICITE ET PROMOTION DES

PUBLICITE ET PROMOTION DES PUBLICITE ET PROMOTION DES CIGARETTES ELECTRONIQUES Résumé des résultats Septembre 2014 L Observatoire des stratégies marketing pour les produits du tabac est la première étude ayant documenté et analysé

Plus en détail

JEUNES ET TABAC Etat de la situation

JEUNES ET TABAC Etat de la situation JEUNES ET TABAC Etat de la situation Etat des lieux au 01.06.2015 1- A quel âge les jeunes commencent-ils à fumer? Différents facteurs et raisons peuvent amener les jeunes à commencer à fumer. Si les jeunes

Plus en détail

La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010

La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010 Hans Krebs Kommunikation und Publikumsforschung Psychologisches Institut Sozial- und Gesundheitspsychologie La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010 Résumé du rapport de recherche

Plus en détail

JUIN 2015 14_INT_321 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT

JUIN 2015 14_INT_321 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT JUIN 2015 14_INT_321 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l'interpellation Fabienne Freymond Cantone & Consort : Interdiction totale de la publicité pour les produits du tabac : cohérence...? Rappel Il est démontré

Plus en détail

Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme

Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme Conférence de presse du 24 février Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme Plan de la présentation Thèmes présentés Les besoins

Plus en détail

La cigarette électronique: état des lieux

La cigarette électronique: état des lieux Fondation O 2 Ruelle des Marronniers 3 Case postale 2134 2800 Delémont 2 T +41 32 420 88 90 info@fondationo2.ch www.fondationo2.ch La cigarette électronique: état des lieux Cahier destiné aux enseignants,

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES MARKETING POUR LES PRODUITS DU TABAC EN SUISSE ROMANDE, 2013-2014

OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES MARKETING POUR LES PRODUITS DU TABAC EN SUISSE ROMANDE, 2013-2014 OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES MARKETING POUR LES PRODUITS DU TABAC EN SUISSE ROMANDE, 2013-2014 RÉSULTATS DE L ÉTUDE LIGUES DE LA SANTÉ www.liguesdelasante.ch EDITION CIPRET-Vaud Ligues de la santé Av. de

Plus en détail

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens INTRODUCTION Un statut actuel un peu flou Ce n est pas un médicament

Plus en détail

La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2009/10

La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2009/10 Psychologisches Institut Sozial- und Gesundheitspsychologie Hans Krebs Kommunikation und Publikumsforschung La consommation de tabac chez les jeunes, de 200 à 2009/0 Résumé du rapport de recherche 20 Monitorage

Plus en détail

Prévention du tabagisme en milieu sportif

Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention des dépendances en milieu sportif 30 mai 2015, Lausanne Claudia Véron Chargée de projet CIPRET-Vaud Un programme des Quelle est la consommation de tabac

Plus en détail

La Cigarette Electronique. Cécile GAILLARD Médecin Généraliste remplaçant JUMGA - Le 6 décembre 2014

La Cigarette Electronique. Cécile GAILLARD Médecin Généraliste remplaçant JUMGA - Le 6 décembre 2014 La Cigarette Electronique Cécile GAILLARD Médecin Généraliste remplaçant JUMGA - Le 6 décembre 2014 Le Point sur la Cigarette Electronique (CE) Définition Le fonctionnement et Les E-liquides Les vapoteurs

Plus en détail

Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014

Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014 Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014 Aurélie Lermenier Mai 2014 Enquête ETINCEL-OFDT : premiers éléments sur l usage de la cigarette électronique en France w w w. o

Plus en détail

Point presse du 4 février 2015. Les Français et la cigarette électronique

Point presse du 4 février 2015. Les Français et la cigarette électronique Point presse du 4 février 2015 Les Français et la cigarette électronique Fontem Ventures - Qui sommes nous? Basé à Amsterdam, Filiale indépendante d Imperial Tobacco Group dédiée aux produits sans tabac

Plus en détail

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE Bruxelles, juillet 2014 La nouvelle enquête de la concernant le comportement des fumeurs montre que la cigarette électronique n a pas connu

Plus en détail

31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC. Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité.

31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC. Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité. 31MAI2010:JOURNÉEMONDIALESANSTABAC Une fille branchée? Non, un cancer de la gorge. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité. Protégeons les femmes de la fumée du tabac et de la publicité.

Plus en détail

A propos de la relance de la lutte contre la tabagisme Loi, réglementation, normes : outils de régulation

A propos de la relance de la lutte contre la tabagisme Loi, réglementation, normes : outils de régulation Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière Département de biostatistiques, santé publique et information médicale A propos de la relance de la lutte contre la tabagisme Loi, réglementation, normes : outils de

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

l industrie lindustrie des boissons énergisantes

l industrie lindustrie des boissons énergisantes Les stratégies té de marketing de l industrie lindustrie des boissons énergisantes Journée de réflexion Boissons énergisantes Coalition québécoise sur la problématique du poids Céé Créée en 2006 Parrainée

Plus en détail

Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014

Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014 Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014 VI e Congrès International d'épidémiologie - ADELF - EPITER 10 au 12 septembre 2014 - Nice,

Plus en détail

Publicité et promotion des

Publicité et promotion des étude Publicité et promotion des produits du tabac et des cigarettes électroniques Rev Med Suisse 2015 ; 11 : 1288-94 M. Canevascini H. Kuendig C. Véron M. Pasche Advertising and promotion of tobacco products

Plus en détail

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Résumé des résultats mai 2013 Depuis 2009, le CIPRET Fribourg

Plus en détail

La loi Evin. 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac. La loi Evin et la publicité pour l alcool

La loi Evin. 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac. La loi Evin et la publicité pour l alcool La loi Evin 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac Elle interdit de prendre en compte le tabac pour le calcul de l indice des prix. Le tabagisme, l alcoolisme et la toxicomanie

Plus en détail

Interdiction de toute publicité, promotion et parrainage. L exemple de la France

Interdiction de toute publicité, promotion et parrainage. L exemple de la France Interdiction de toute publicité, promotion et parrainage L exemple de la France CIFCOT III NIAMEY Le 27 septembre 2010 www.cnct.fr Le CNCT ONG Fondée en 1868 - Reconnue d utilité publique Missions : -

Plus en détail

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Nicole Stenger Edmond Chailleux Comité Départemental contre les Maladies Respiratoires de Loire-Atlantique But de l étude

Plus en détail

Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014

Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014 Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014 E-liquide H.A.S. En 2013, en France, aucune cigarette électronique ne dispose d une autorisation de mise sur le marché (AMM)

Plus en détail

Cadre Légal & Autodiscipline

Cadre Légal & Autodiscipline Cadre Légal & Autodiscipline Le cadre réglementaire concernant le secteur publicitaire s'articule autour de deux axes : I. La protection de la publicité A. Le droit d'auteur B. Le droit des marques C.

Plus en détail

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013 DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2014 ENQUÊTE 2013 MÉTHODE D ENQUÊTE Interrogation des propriétaires de médias au moyen de questionnaires structurés Objet de la mesure: Client's nets (rabais y compris)

Plus en détail

Principe de l e-cigarette

Principe de l e-cigarette Principe de l e-cigarette Composition des e-liquides Quelle est la composition de l aérosol d e-liquide? la composition de la «vapeur» est voisine de celle de l e-liquide Les données montrent l absence

Plus en détail

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2013 ENQUÊTE 2012

DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2013 ENQUÊTE 2012 DÉPENSES PUBLICITAIRES EN SUISSE 2013 ENQUÊTE 2012 MÉTHODE D ENQUÊTE Interrogation des propriétaires de médias au moyen de questionnaires structurés Objet de la mesure: Client's nets (rabais y compris)

Plus en détail

PARRAINAGE, PUBLICITE ET

PARRAINAGE, PUBLICITE ET Observatoire des stratégies marketing pour les produits du tabac PARRAINAGE, PUBLICITE ET PROMOTION DES PRODUITS DU TABAC DANS LES EVENEMENTS CULTURELS ET SPORTIFS Résumé des résultats Juin 2014 Proposition

Plus en détail

Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des

Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des Flash diffusion «Spécial Journée Mondiale sans Tabac» Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des produits du tabac Chaque année, le 31 mai, l OMS et ses partenaires célèbrent la Journée mondiale sans

Plus en détail

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Forum PSLA - 6 mars 2014 Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Karin Zürcher, Claudia Véron Chargées de projet CIPRET-Vaud Ligues de la santé Un

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLEE Les Français, le tabac et la cigarette électronique Le Grand Public perçoit-il différemment ces deux produits? Etude Harris Interactive pour Fontem Ventures Enquête réalisée en ligne du

Plus en détail

Loi fédérale sur les produits du tabac

Loi fédérale sur les produits du tabac Loi fédérale sur les produits du tabac (LPTab) Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95, al. 1, et 118, al. 2, let. a et b, de la Constitution 1, vu le message du Conseil

Plus en détail

Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007

Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007 Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007 Novembre 2008 Sommaire Récapitulatif des coûts (page 3) Coûts nets des cantons (page 4) Différences des coûts nets par rapport

Plus en détail

La publicité. Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE

La publicité. Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE La publicité Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE Plan: Stratégie de communication: La publicité histoire Définition Objectifs Formes Supports Phases d

Plus en détail

Les effets des publicités du tabac sur les jeunes : décodage des mécanismes de réception

Les effets des publicités du tabac sur les jeunes : décodage des mécanismes de réception Les effets des publicités du tabac sur les jeunes : décodage des mécanismes de réception Mercredi 3 décembre, 14h40 15h20 Salle de conférence de l Association valaisanne des entrepreneurs Rue de l Avenir

Plus en détail

PUBLICITÉ ET PROMOTION DANS LES

PUBLICITÉ ET PROMOTION DANS LES Observatoire des stratégies marketing pour les produits du tabac PUBLICITÉ ET PROMOTION DANS LES BARS, CAFÉS ET BOÎTES DE NUIT ET PAR LE BIAIS DES AUTOMATES À CIGARETTES Résumé des résultats Septembre

Plus en détail

La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac?

La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac? La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac? Dubois G, Goullé JP, Costentin J Au nom de la Commission VI (Addictions) Académie Nationale de Médecine Introduction Le tabac tue un

Plus en détail

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé Comparaison intercantonale des coûts et du recours Alberto Holly Professeur honoraire Institut d économie et management de la santé (IEMS) Université de Lausanne 11 ème Journée de travail de la Politique

Plus en détail

Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac 2015. Synthèse. Observatoire de la Santé

Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac 2015. Synthèse. Observatoire de la Santé Les de E nquêtes Santé Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg Résultats de l Enquête Tabac 15 Synthèse Assuétudes Observatoire de la Santé Rue du Carmel, 1 B-9 MARLOIE Tél. : +3

Plus en détail

PUBLICITÉ ET PROMOTION DANS LES

PUBLICITÉ ET PROMOTION DANS LES Observatoire des stratégies marketing pour les produits du tabac PUBLICITÉ ET PROMOTION DANS LES BARS, CAFÉS ET BOÎTES DE NUIT ET PAR LE BIAIS DES AUTOMATES À CIGARETTES Résumé des résultats Septembre

Plus en détail

Media : moyen de communication

Media : moyen de communication Media : moyen de communication La transmission d un message peut se faire au moyen de différents outils tels que l image (photo, vidéo), le son (musique, voix), le texte (affiche), mais aussi l événement,

Plus en détail

10 SEPTEMBRE 2014 SOUTIEN À LA CAMPAGNE JOURNÉE MONDIALE DE LA PRÉVENTION DU SUICIDE

10 SEPTEMBRE 2014 SOUTIEN À LA CAMPAGNE JOURNÉE MONDIALE DE LA PRÉVENTION DU SUICIDE 10 SEPTEMBRE 2014 SOUTIEN À LA CAMPAGNE JOURNÉE MONDIALE DE LA PRÉVENTION DU SUICIDE 2 1. JOURNÉE MONDIALE DE LA PRÉVENTION DU SUICIDE 4 1.1. Les chiffres du suicide des jeunes 1.2. Participation des communes

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Politique pour un environnement sans fumée

Politique pour un environnement sans fumée Avril 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. BUT... 1 2. ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE... 1 3. OBJECTIFS... 1 4. CHAMP D APPLICATION... 2 5. AFFICHAGE... 2 6. PROGRAMME DE SOUTIEN À L ABANDON DU TABAGISME... 3 7. RÔLES ET

Plus en détail

Les stratégies lausannoises ont-elles fait leurs preuves?

Les stratégies lausannoises ont-elles fait leurs preuves? CDSVS - SCPVS «Vie nocturne et voisinage» Les stratégies lausannoises ont-elles fait leurs preuves? Zürich, le 4 septembre 2014 Observatoire de la sécurité de la Ville de Lausanne, Morella Frutiger Larqué

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

PUBLICITÉ DES PRODUITS DU TABAC

PUBLICITÉ DES PRODUITS DU TABAC Observatoire des stratégies marketing pour les produits du tabac PUBLICITÉ DES PRODUITS DU TABAC DANS LA PRESSE IMPRIMÉE, DANS LES CINÉMAS ET PAR VOIE D AFFICHAGE Résumé des résultats Septembre 2014 L

Plus en détail

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A CREER, ACCOMPAGNER, DEVELOPPER UN CAFE, HOTEL, RESTAURANT, DISCOTHEQUE FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 :

Plus en détail

Droit de la publicité

Droit de la publicité Leçon 1 : Introduction Section 1 : Définitions juridiques de la notion de publicité 1 : Définitions légales et jurisprudentielles de la notion de publicité A Définition étroite de la notion de publicité

Plus en détail

cab-ass-presse@sante.gouv.fr

cab-ass-presse@sante.gouv.fr D O S S I E R D E P R E S S E 25 S E P T E M B R E 2 0 1 4 PROGRAMME NATIONAL DE RÉDUCTION DU TABAGISME Contact presse : cab-ass-presse@sante.gouv.fr ou 01 40 56 60 65 SOMMAIRE Éditorial 3 Introduction

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2013 ET LES PRÉVISIONS POUR 2014 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

Interdiction de vente de tabac aux mineurs dans le canton de Vaud

Interdiction de vente de tabac aux mineurs dans le canton de Vaud Interdiction de vente de tabac aux mineurs dans le canton de Vaud Etat de l application et recommandations Lausanne, avril 2012 Myriam Pasche Béatrice Salla Audrey Delmonico Un programme des TABLE DES

Plus en détail

PRODUITS INTERDITS DE COMMUNICATION EN FRANCE ET AUTORISES A L ETRANGER : ALCOOL ET TABAC

PRODUITS INTERDITS DE COMMUNICATION EN FRANCE ET AUTORISES A L ETRANGER : ALCOOL ET TABAC PRODUITS INTERDITS DE COMMUNICATION EN FRANCE ET AUTORISES A L ETRANGER : ALCOOL ET TABAC Master I LEA: MARKETING INTERNATIONAL Cette étude porte sur les produits interdits de communication en France et

Plus en détail

Protéger la population contre la fumée passive

Protéger la population contre la fumée passive Interdiction de fumer dans les lieux publics fermés 1. Interdiction UN GUIDE de la publicité POUR pour S ORIENTER le tabac 1 Protéger la population contre la fumée passive Guide pour faciliter la mise

Plus en détail

PRÉSENTÉ PAR DOSSIER DE SPONSORING NOVEMBRE 2015 À AVRIL 2016. victoiresduregard.com

PRÉSENTÉ PAR DOSSIER DE SPONSORING NOVEMBRE 2015 À AVRIL 2016. victoiresduregard.com PRÉSENTÉ PAR DOSSIER DE SPONSORING NOVEMBRE 2015 À AVRIL 2016 victoiresduregard.com «Un regard est dans tous pays un langage.» - G. HERBERT 197 PAYS 4 CATÉGORIES 15 FINALISTES 4 GAGNANTS PLUS DE 100 000

Plus en détail

Dossier de presse. Décembre 2012. Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com

Dossier de presse. Décembre 2012. Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com Dossier de presse Décembre 2012 Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com La cigarette électronique (ou e-cigarette) est un système capable de générer

Plus en détail

Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques

Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques (Loi sur le commerce de l alcool, LCal) Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95, al. 1, 105 et 118, al. 2, let. a,

Plus en détail

o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte anti-tabac)

o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte anti-tabac) Etat des lieux des politiques anti-tabac & actions de santé publique en France o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte

Plus en détail

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT Automne 2015 ENCARTS PUBLICITAIRES L étude confirme le fort impact publicitaire. AU FINAL, 90% DES UTILISATEURS ACHÈTENT Les encarts publicitaires dans les journaux et

Plus en détail

Sharing makes you better. Une audience 100% Santé pour votre stratégie marketing online. www.patientsworld.com

Sharing makes you better. Une audience 100% Santé pour votre stratégie marketing online. www.patientsworld.com Sharing makes you better Une audience 100% Santé pour votre stratégie marketing online www.patientsworld.com Initiez un marketing de contenu, efficace, à forte valeur ajoutée Vous voulez promouvoir vos

Plus en détail

Le Québec respire mieux. 006-19

Le Québec respire mieux. 006-19 Le Québec respire mieux. T R O U S S E D U D É T A I L L A N T T R O U S S E 006-19 D U D É T A I L L A N T Ce document s adresse aux détaillants de produits du tabac. Le genre masculin utilisé dans ce

Plus en détail

EXPOSE EN MARKETING EVENEMENTIEL THEME : LE SPONSORING

EXPOSE EN MARKETING EVENEMENTIEL THEME : LE SPONSORING UNIVERSITE FRANCAISE D ABIDJAN MASTER EN MARKETING &COMMERCE EXPOSE EN MARKETING EVENEMENTIEL THEME : LE SPONSORING EXPOSANTS : - Mlle TCHIEUBOU WELADJI JEANNE IRNE - Mlle BERTE KATIE Exposé sur le sponsoring

Plus en détail

Sommaire. 1ère Partie: L analyse. 2ème Partie: Le concept. 1. Etude du rosé et de la concurrence. 2. Etude du Bordeaux rosé 3.

Sommaire. 1ère Partie: L analyse. 2ème Partie: Le concept. 1. Etude du rosé et de la concurrence. 2. Etude du Bordeaux rosé 3. Sommaire 1ère Partie: L analyse 1. Etude du rosé et de la concurrence. 2. Etude du Bordeaux rosé 3. Etude de la cible 2ème Partie: Le concept 1. Notre proposition 2. L identité 3. Le déroulement de la

Plus en détail

Imaginez votre communication

Imaginez votre communication Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Organisez... Ciblez... Réalisez! Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Ce document est destiné à vous accompagner

Plus en détail

PUBLIC : CHEFS D ENTREPRISE, GÉRANTS, SALARIES DELEGATAIRES DE POUVOIRS

PUBLIC : CHEFS D ENTREPRISE, GÉRANTS, SALARIES DELEGATAIRES DE POUVOIRS CREER, ACCOMPAGNER, DEVELOPPER UN CAFE, HOTEL, RESTAURANT, DISCOTHEQUE PACK OUVERTURE PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES & HYGIENE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COMMERCIALE ---------- * ---------- Arrêté

Plus en détail

Imposer à 20% les successions? Injuste pour les particuliers Absurde pour les entreprises

Imposer à 20% les successions? Injuste pour les particuliers Absurde pour les entreprises Imposer à 20% les successions? Injuste pour les particuliers Absurde pour les entreprises Conférence de presse du 4 septembre 2014 Page 1 1. Accueil et introduction Dr Robert-Philippe Bloch Président de

Plus en détail

INFORMATION SHEET ABOUT MEETING/CONTACTS WITH THE TOBACCO INDUSTRY

INFORMATION SHEET ABOUT MEETING/CONTACTS WITH THE TOBACCO INDUSTRY INFORMATION SHEET ABOUT MEETING/CONTACTS WITH THE TOBACCO INDUSTRY Date Time and duration Place Participants in the meeting : 26/09/2013 At 11am, for 40 minutes Over the phone Representative of the e-cig

Plus en détail

Politique opérationnelle

Politique opérationnelle Page 1 de 5 1. ÉNONCÉ La «Société» 1 a comme mission de gérer l offre de jeux de hasard et d argent de façon efficiente et responsable en favorisant l ordre, la mesure et l intérêt de la collectivité québécoise.

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

Enquête. sur la prévalence tabagique chez les adolescents en province de Luxembourg. Cahier de bord n 2

Enquête. sur la prévalence tabagique chez les adolescents en province de Luxembourg. Cahier de bord n 2 Cahier de bord n 2 Enquête sur la prévalence tabagique chez les adolescents en province de Luxembourg Service Prévention-Santé Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg SOMMAIRE 1. CONTEXTE

Plus en détail

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A69/7 Add.1 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire 13 mai 2016 La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant Orientations en vue de mettre

Plus en détail

POUR NOTRE PROGRÈS VERS UN AVENIR SANS TABAC

POUR NOTRE PROGRÈS VERS UN AVENIR SANS TABAC POUR NOTRE PROGRÈS VERS UN AVENIR SANS TABAC DOCUMENT D INFORMATION SUR LA LOI SUR LE TABAC TELLE QU ELLE EST MODIFIÉE DEPUIS LE 16 JUIN 2005 05-006-17W TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 1 DÉFINITION

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme

Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme Historique : Créée par Modifiée par Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme Délibération n 179

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES LICENCE: LANGUES, CULTURES ET SOCIETES DU MONDE SPECIALITE : COMMUNICATION INTERCULTURELLE ET LANGUES DU MONDE (CILM) Design graphique et multimédia

Plus en détail

Les fumeurs et l arrêt du tabac

Les fumeurs et l arrêt du tabac Mai 2013 Référence : n 111261 Contacts : Damien Philippot 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La

Plus en détail

parcours client «client

parcours client «client «Bien communiquer à moindre coût: trucs & astuces» Bertrand VAN DEN DOOREN Cercle de Wallonie Namur, le 07 juin 2013 1 Parcours du public et moments s Les actions de communication se programment tout au

Plus en détail

Valorisation du tabagisme dans les films français à succès de 2006 à 2010

Valorisation du tabagisme dans les films français à succès de 2006 à 2010 Valorisation du tabagisme dans les films français à succès de 2006 à 2010 L objectif de la Ligue : dénoncer la publicité détournée Le placement de produits est une technique de commercialisation visant

Plus en détail

PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD (2,5j)

PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD (2,5j) INTITULE OBJECTIFS Public visé Pré-requis Durée en jour et en heure Méthodes pédagogiques Évaluation Validation Coût net PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD (2,5j) Devenir gérant, chef d entreprise

Plus en détail

Loi antitabac 2010 version finale.txt

Loi antitabac 2010 version finale.txt REPUBLIQUE TOGOLAISE ASSEMBLEE NATIONALE Loi antitabac 2010 version finale.txt LOI RELATIVE A LA PRODUCTION, A LA COMMERCIALISATION, ET A LA CONSOMMATION DU TABAC ET DE SES PRODUITS DERIVES CHAPITRE 1ER

Plus en détail

Informations de base concernant la publicité pour le tabac

Informations de base concernant la publicité pour le tabac Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Informations de base concernant la publicité pour le tabac Avril 2015 Office fédéral de la santé publique OFSP Table des

Plus en détail

PLAN DE VISIBILITÉ DE LA VILLE DE SHERBROOKE LORS D APPUI AUX ORGANISMES

PLAN DE VISIBILITÉ DE LA VILLE DE SHERBROOKE LORS D APPUI AUX ORGANISMES PLAN DE VISIBILITÉ DE LA VILLE DE SHERBROOKE LORS D APPUI AUX ORGANISMES AOÛT 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 3 2. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE... 3 3. DÉFINITIONS... 3 4. PRINCIPES GÉNÉRAUX... 4

Plus en détail

PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET. Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015

PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET. Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015 PLAN D ACTION Rues principales Verchères PRÉSENTATION INTERNET Présentation Assemblée générale annuelle Verchères 14 avril 2015 MISSION RUES PRINCIPALES VERCHÈRES EST UN REGROUPEMENT DE GENS D AFFAIRES

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS Réalité, tendances et comparaisons des marchés publicitaires espagnols et français en. ETUDE 2005 REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS - 1 -

Plus en détail

Internet et promotion de la santé. Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM

Internet et promotion de la santé. Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM Internet et promotion de la santé Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM Plan Moyen incontournable : information et comportement Facteurs favorisant l utilisation d Internet Efficacité des interventions

Plus en détail

Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme

Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 44 Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme Présentation Présenté par Madame Lucie Charlebois Ministre déléguée à la Réadaptation,

Plus en détail

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)»

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» INITIATIVE POPULAIRE FÉDÉRALE «IMPOSER LES SUCCESSIONS DE PLUSIEURS MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» DENIS BOIVIN Partner Avocat Expert fiscal diplômé Responsable

Plus en détail

Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux

Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département Politique Opinion Marine

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT L USAGE DU TABAC ET DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

POLITIQUE CONCERNANT L USAGE DU TABAC ET DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE POLITIQUE CONCERNANT L USAGE DU TABAC ET DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE 13 AVRIL 2016 2 Table des matières INTRODUCTION... 3 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS... 3 3. CHAMP D APPLICATION... 4 3.1 PERSONNES VISÉES...

Plus en détail

Programme cantonal de prévention du tabagisme

Programme cantonal de prévention du tabagisme Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014 2017 Janvier 2014 Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Fonds de prévention du tabagisme Sommaire Résumé...-

Plus en détail

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015 PRÉSENTATION L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation Sophie Vincent, Spécialiste en recherche consommateurs et évaluation sensorielle 22 janvier 2015 CINTECH

Plus en détail

Tirer profit des réseaux sociaux pour développer mon entreprise

Tirer profit des réseaux sociaux pour développer mon entreprise Tirer profit des réseaux sociaux pour développer mon entreprise Forum de l entrepreneuriat 2015 Like A Bird / Owly Birdy Tweetez cette conférence avec le hashtag #FDELYON! Qui nous sommes? Owly Birdy :

Plus en détail

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 4 6 juin 2012 Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 1 : Le produit Tome 2 :

Plus en détail

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII

Les outils de communication essentiels pour démarrer. Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII Les outils de communication essentiels pour démarrer Animé par : Virginie ROCHAT, Gérante - EBULLISTIK Aurélien PASQUIER, Dirigeant - SCENARII «On ne peut pas ne pas communiquer» Mais Paul WATZLAWICK (Ecole

Plus en détail

Tendances du Marché Publicitaire

Tendances du Marché Publicitaire Tendances du Marché Publicitaire Rapport 2015/09 Compte-rendu mensuel de l évolution du marché suisse de la publicité Les points culminants en septembre 2 Pression publicitaire pour l ensemble du marché

Plus en détail