ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015"

Transcription

1 ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015 L activité monétique durant le 1 er trimestre 2015 est marquée par la progression de l usage des cartes bancaires marocaines et une quasistagnation dans l acceptation des cartes étrangères aussi bien en Paiement qu en Retrait. Par ailleurs, les acteurs monétiques continuent de mettre l accent sur la sécurité des transactions, ainsi le taux de cartes à puce est passé à 76,9% et la part des paiements en ligne authentifiés par code est passée à 96%. A noter aussi, la forte progression des opérations par cartes marocaines effectuées à l étranger avec +62,5% en nombre et +59,5% en montant. 1/ Encours des cartes Les cartes émises par les banques marocaines ont atteint un encours de 11,1 millions de cartes (+1,7% par rapport au 31/12/2014) dont 10,0 millions de cartes Paiement & Retrait sous les labels Visa, Mastercard et la marque nationale cmi. Cette croissance de l encours est la conséquence d une progression significative du nombre des cartes de paiement sous labels Visa et Mastercard (+4,0%), d un recul des cartes de paiement sous label cmi (-3,5%) et d une légère régression du nombre des cartes privatives (-0,6%) et par rapport au 31/12/2014. L encours des cartes cmi a atteint 2,6 millions de cartes au 31/03/2015. Les cartes prépayées qui représentent un encours de 1,5 millions de cartes, se déclinent en 45,1% de cartes sous label cmi et 53,4% de cartes sous labels Visa ou Mastercard. 2/ Activité monétique globale au Maroc Les réalisations globales de l activité monétique, avec les opérations de retrait d espèces sur le réseau des guichets automatiques, et de paiement auprès des commerçants et emarchands, par cartes bancaires, marocaines et étrangères, au Maroc, ont atteint durant le 1 er trimestre 2015 : 66,3 millions d opérations pour un montant global de 56,6 milliards de DH. L activité est en progression de +10,3% en nombre d opérations et de +10,5% en montant par rapport à la même période de / Activité des cartes marocaines Durant le 1 er trimestre 2015 et au Maroc, les cartes marocaines ont enregistré, en paiements et en retraits, 63,5 millions d opérations pour un montant de 52,4 milliards de DH (+10,7% en nombre et +11,5% en montant). Les opérations par cartes marocaines au Maroc se répartissent en :

2 Paiement : 9,8% en part du nombre d opérations et 6,4%, en part du montant. Les opérations de paiements par cartes marocaines auprès des commerçants/emarchands affiliés au CMI ont totalisé, durant le 1 er trimestre 2015 : 6,2 millions d opérations pour un montant de 3,3 milliards de DH, en progression de +16,6% en nombre et +11,9% en montant par rapport à la même période de Retrait : 90,2% en part du nombre d opérations et 93,6%, en part du montant. Les opérations de retraits par cartes marocaines sur les guichets automatiques au Maroc ont totalisé, durant le 1 er trimestre 2015 : 57,3 millions d opérations pour un montant de 49,4 milliards de DH, en progression de +10,1% en nombre et +11,4% en montant par rapport à la même période de Par ailleurs, durant le 1 er trimestre 2015, les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé 250 milles opérations à l étranger, retraits et paiements, pour un montant global de 385 millions de DH, en progression de +62,5% en nombre et +59,5% en montant par rapport à la même période de / Activité des cartes étrangères Durant 1 er trimestre 2015 et au Maroc, les cartes étrangères ont enregistré, en paiements et en retraits, 2,7 millions d opérations pour un montant de 4,2 milliards de DH (une progression de +1,2% en nombre et une quasi-stagnation avec -0,7% en montant). Les opérations par cartes étrangères au Maroc se répartissent en : Paiement : 40,8% en part du nombre d opérations et 46,1%, en part du montant. Les opérations de paiement par cartes étrangères auprès des commerçants/emarchands affiliés au CMI ont totalisé, durant le 1 er trimestre 2015 : 1,1 millions d opérations pour un montant de 1,9 milliards de DH, en régression de -1,8% en nombre et une quasistagnation avec -0,2% en montant par rapport à la même période de Retrait : 59,2% en part du nombre d opérations et 53,9%, en part du montant. Les opérations de retrait par cartes étrangères sur les guichets automatiques au Maroc ont totalisé, durant le 1 er trimestre 2015 : 1,6 millions d opérations pour un montant de 2,2 milliards de DH, en progression de +3,4% en nombre et une légère régression avec - 1,1% en montant par rapport à la même période de / Activité des commerçants et sites marchands affiliés au CMI Les commerçants et emarchands affiliés au CMI ont enregistré, durant le 1 er trimestre 2015 : 7,4 millions d opérations de paiement, par cartes bancaires marocaines et étrangères, pour un montant global de 5,3 milliards de DH, en progression de +13,4% en nombre et +7,2% en montant par rapport à la même période de l année précédente.

3 6/ Activité ecommerce Les sites marchands affiliés au CMI ont réalisé 527 milles opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 285,3 millions de DH durant le 1 er trimestre L activité par cartes marocaines a évolué de +5,8% en nombre d opérations, en passant de 478 milles transactions durant le 1 er trimestre 2014 à 506 millions de transactions sur la même période en 2015, et de +3,0% en montant, en passant de 242,5 millions de DH à 249,8 millions de DH. L activité reste dominée par les cartes marocaines à hauteur de 96,0% en nombre de transactions et de 87,6% en montant. 7/ Activité du Réseau GAB L élargissement du réseau GAB s est poursuivi avec l installation de 65 nouveaux GAB durant le 1 er trimestre 2015, permettant au réseau d atteindre GAB, soit une extension de 1,0% par rapport au 31/12/2014. Le réseau GAB a réalisé durant le 1 er trimestre 2015, 58,9 millions de retraits effectués par les cartes bancaires marocaines et étrangères, en progression de +9,9%, pour un montant global de 51,3 milliards de DH en progression de +10,8%. Le Ratio du nombre de cartes émises au Maroc par GAB, défini par le rapport de l encours des cartes bancaires marocaines sur le nombre des GAB installés, ressort à au 31/03/2015.

4 Tableaux et graphes pour les principaux indicateurs monétiques 1/ Encours des cartes émises Cartes Paiement & Retrait Toutes Cartes Mars Var. 15 / 14 1,9% 1,7%

5 2/ Activité Paiement Cartes Marocaines Cartes Etrangères Nombre Montant Nombre Montant 1Q Q Q Q Var. 15 / 14 16,6% 11,9% -1,8% -0,2% Nombre de transactions : Montant des transactions :

6 3/ Activité Retrait Cartes Marocaines Cartes Etrangères Nombre Montant Nombre Montant 1Q Q Q Q Var. 15 / 14 10,1% 11,4% 3,4% -1,1% Nombre de transactions : Montant des transactions :

7 4/ Activité des cartes marocaines à l étranger Paiement Retrait Nombre Montant Nombre Montant 1Q Q Q Q Var. 15 / 14 65,2% 61,4% 47,1% 52,6% Nombre de transactions : Montant des transactions :

8 5/ Réseau GAB Nombre GAB à fin de période Nouveaux GAB installés Mars Var. 15 / 14 1,0%

9 6/ ecom Cartes Marocaines Cartes Marocaines & Etrangères Nombre Montant Nombre Montant 1Q Q Q Q Var. 15 / 14 5,8% 3,0% 5,2% -4,0% Nombre de transactions : Montant des transactions :

Les opérations par cartes étrangères se répartissent en :

Les opérations par cartes étrangères se répartissent en : 1 er trimestre 2014, croissance confirmée pour l usage des cartes bancaires au Maroc : progression de +31% des opérations de paiement en ligne et de +21% pour les opérations de paiement sur TPE De source

Plus en détail

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Octobre 2010

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Octobre 2010 APTBEF EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Octobre 2010 Emission Nombre de GAB/DAB Nombre de Commerçants Affiliés Nombre de TPEs installés Au 31 Octobre 2010 2 346 165 1 608 14 424 11 843 Au 30 Septembre

Plus en détail

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Année 2010

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Année 2010 APTBEF EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Année 2010 Emission Nombre de GAB/DAB Nombre de Commerçants Affiliés Nombre de TPEs installés Au 31 Décembre 2010 2 382 315 1 660 14 632 11 968 Au 30 Novembre

Plus en détail

www.fnem.org É D I T I O N C H I FFRE S C LÉ S e-commerce m-commerce vente à distance paysage internet & impact économique

www.fnem.org É D I T I O N C H I FFRE S C LÉ S e-commerce m-commerce vente à distance paysage internet & impact économique É D I T I O N 2 11 C H I FFRE S C LÉ S e-commerce m-commerce vente à distance paysage internet & impact économique www.fnem.org SOURCE : Gartner, Global Insight, OCDE, UIT, IDC, OMS, ICD, iconsumer US

Plus en détail

instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires

instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires instruments de paiement échangés à travers les circuits bancaires Statistiques arrêtées à fin 2013 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 Partie I : Evolution des paiements de masse 6 I. Echanges EN INTERbancaire 7 1.

Plus en détail

Rencontre sur le développement de la carte bancaire maghrébine. Acceptation, ti relations contractuelles t avec les commerçants et élargissement du

Rencontre sur le développement de la carte bancaire maghrébine. Acceptation, ti relations contractuelles t avec les commerçants et élargissement du Rencontre sur le développement de la carte bancaire maghrébine le 08 Février 2007 Acceptation, ti relations contractuelles t avec les commerçants et élargissement du réseau des accepteurs au Maroc Plan

Plus en détail

LES CARTES BANCAIRES CB

LES CARTES BANCAIRES CB 25 LES CARTES BANCAIRES CB EN CHIFFRES MARS 26 www.cartes-bancaires.com INTRODUCTION ET CHIFFRES CLES CB 3 ACTIVITÉ DES CARTES CB DEPUIS 22 4 EVOLUTION DU NOMBRE DE CARTES BANCAIRES CB 5 EVOLUTION DES

Plus en détail

La carte bancaire : un véritable instrument européen

La carte bancaire : un véritable instrument européen La carte bancaire : un véritable instrument européen A. Les caractéristiques de la carte bancaire La carte bancaire est l instrument de paiement le plus utilisé en France et en Europe. En 2007, les paiements

Plus en détail

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter

E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter E-commerce au Maroc : Plusieurs verrous à faire sauter Le e-commerce selon les derniers chiffres est en bonne croissance. Il se dit que de belles perspectives l attendent. Mais, loin de tout optimisme

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte?

Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte? GÉNÉRALITÉS Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte? NOTA : le système ci-dessus est un système dit à «quatre coins», c est-à-dire, qu il s agit d un système où l émetteur et l acquéreur

Plus en détail

INSTRUMENTS DE PAIEMENT ÉCHANGÉS VIA LES CIRCUITS BANCAIRES

INSTRUMENTS DE PAIEMENT ÉCHANGÉS VIA LES CIRCUITS BANCAIRES INSTRUMENTS DE PAIEMENT ÉCHANGÉS VIA LES CIRCUITS BANCAIRES Etat des lieux à fin 214 DIRECTION DES OPERATIONS MONETAIRES ET DES CHANGES DEPARTEMENT DES SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT INSTRUMENTS DE PAIEMENT

Plus en détail

I. Les crédits immobiliers ont enregistré une croissance soutenue tant au niveau de la production que de l encours

I. Les crédits immobiliers ont enregistré une croissance soutenue tant au niveau de la production que de l encours NOTE RELATIVE A L ENQUETE SUR LES CREDITS IMMOBILIERS Le secteur immobilier connait un essor important sous l impulsion conjuguée des actions des pouvoirs publics et d une politique d offre de crédit plus

Plus en détail

Frais de remboursement d interchange de Visa Canada

Frais de remboursement d interchange de Visa Canada de Visa Canada Les tableaux suivants font état des frais de remboursement d interchange appliqués aux transactions financières Visa effectuées au Canada. 1 Visa utilise les frais de remboursement d interchange

Plus en détail

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 PRÉSENTATION AL BARID BANK Missions et Objectifs Al Barid Bank, filiale bancaire de Barid Al Maghrib (Poste Maroc) a démarré

Plus en détail

Pay. By Mail POUR VOUS, NOUS AVONS APPRIVOISE LE E-PAIEMENT

Pay. By Mail POUR VOUS, NOUS AVONS APPRIVOISE LE E-PAIEMENT POUR VOUS, NOUS AVONS APPRIVOISE LE E-PAIEMENT Maroc Telecommerce Espace Jet Business Class - Lot. Attaoufik 16/18 -Sidi Maarouf- Route de Nouaceur 3ème Etage. Casablanca Maroc Tél : (212) 5 22 78 79 79

Plus en détail

Frais d interchange de Visa Canada

Frais d interchange de Visa Canada de Visa Canada Les tableaux suivants font état des frais d interchange appliqués aux transactions financières Visa effectuées au Canada1. Visa utilise les frais d interchange comme frais de transfert entre

Plus en détail

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Salon e-commerce - Mercredi 22 septembre Communication, diffusion, reproduction, utilisation, exécution ou représentation de ce document,

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

Les comptes & moyens de paiement à l étranger

Les comptes & moyens de paiement à l étranger Les comptes & moyens de paiement à l étranger Les comptes & moyens de paiement à l étranger BMCE Bank met à votre disposition, selon vos besoins : Différents types de comptes pour apporter de la fluidité

Plus en détail

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3-1. SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT 1/6/213 Les systèmes de paiement en Tunisie s articulent autour de 2 types : - systèmes de paiement net ou de compensation

Plus en détail

Solidité financière et nouvelle phase de développement

Solidité financière et nouvelle phase de développement Le Groupe CM4-CIC en 2008 Solidité financière et nouvelle phase de développement Dans une année marquée par une crise financière et économique sans précédent, le Groupe CM4-CIC a enregistré une activité

Plus en détail

Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique

Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique TIME IS MONEYTIQUE SOMMAIRE Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique Statistiques monétiques Gestion Commune des Affiliés

Plus en détail

résultats Groupe Crédit Mutuel Conférence de presse 26 mars 2009

résultats Groupe Crédit Mutuel Conférence de presse 26 mars 2009 résultats Conférence de presse 26 mars 2009 Groupe Crédit Mutuel les chiffres clés 2008 Crédits Capitaux propres part du groupe Ratio Tier one en euros Produit net bancaire Coefficient d exploitation Banque

Plus en détail

LES BANQUES FRANÇAISES ENGAGÉES EN FAVEUR DES MOYENS DE PAIEMENT INNOVANTS. 2 juin 2015

LES BANQUES FRANÇAISES ENGAGÉES EN FAVEUR DES MOYENS DE PAIEMENT INNOVANTS. 2 juin 2015 LES BANQUES FRANÇAISES ENGAGÉES EN FAVEUR DES MOYENS DE PAIEMENT INNOVANTS 2 juin 2015 Les paiements en France 18 milliards d opérations de paiement traitées en 2013 Montant global des paiements en France

Plus en détail

LES CARTES BANCAIRES CB

LES CARTES BANCAIRES CB 2003 LES CARTES BANCAIRES CB EN CHIFFRES FEVRIER 2004 P3 INTRODUCTION LES CARTES BANCAIRES CB EN 2003 P5 LES PAIEMENTS ET RETRAITS P6 PAR CARTE BANCAIRE CB EN 2003 LES PAIEMENTS PAR CARTES BANCAIRES CB

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3. Données techniques 7

Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3. Données techniques 7 Semaine du 05/08/2013 au 08/08/2013 Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Sur le plan international - Chine: les échanges commerciaux retrouvent des couleurs Sur le

Plus en détail

Rabat, le 20 mars 2014

Rabat, le 20 mars 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 20 mars 2014 Durant les dix dernières années, les flux d investissements directs étrangers réalisés en Afrique ont enregistré, selon les données de

Plus en détail

NOTE. AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 -

NOTE. AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 - DCIA/BA NOTE AU SUJET DE L ACTIVITE DE BANCASSURANCE - Exercice 2013 - Plus de dix ans après son institutionnalisation par le Code des assurances, la bancassurance continue de progresser des parts de marché.

Plus en détail

Examen de Génie logiciel & conception orientée objet

Examen de Génie logiciel & conception orientée objet Page 1 N :... NOM :... PRENOMS :... Cadre Réservé au Correcteur Ex 1... /5,00 Ex 2... /6,00 Ex 3... /9,00 /20 Examen de Génie logiciel & conception orientée Session de mai 2006 Durée 2 heures Exercice

Plus en détail

RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS

RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS RAPPORT TRIMESTRIEL SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS Janvier Mars 2014 Introduction Aux termes de l article 127 de la loi n 2011-01 du 24 février 2011 portant Code des Télécommunications, l Autorité

Plus en détail

Mme Samira GOURROUM Directeur Business Développement www.maroctelecommerce.com

Mme Samira GOURROUM Directeur Business Développement www.maroctelecommerce.com Mme Samira GOURROUM Directeur Business Développement www.maroctelecommerce.com «Authentification des porteurs de cartes bancaires Marocaines» Disponibilité : Nouveauté Prochainement Disponibilité : Couverture

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010

2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010 2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010 Depuis 2003, l Observatoire établit des statistiques de fraude sur les cartes de paiement de type «interbancaire» et de type «privatif», sur la base de données recueillies

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 septembre 2014 Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014 Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014 Décembre 2014 898 SYNTHESE La valeur des investissements étrangers en actions cotées à la bourse de Casablanca a enregistré

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Avril 2015 898 SYNTHESE La valeur des stocks investis en actions cotées à la bourse de Casablanca par les investisseurs

Plus en détail

FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011)

FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011) ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale ------------------- DCIA/BA FICHE A/s de l évolution de l activité de Bancassurance (exercice 2011) ---------------------- L activité

Plus en détail

Résultats annuels-2013

Résultats annuels-2013 Mars 2014 Publications du jour COMPAGNIE DE TRANSPORT CA 2013 REX 2013 RNPG 2013 AU MAROC (CTM) 507 MDH 7,3% 39,5 MDH 17,0% 35 MDH 49,4% En dépit d une forte concurrence sur le marché du transport au Maroc,

Plus en détail

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking Payement électronique Sommaire 1. Les systèmes de paiement électroniques... 1 1.1 E-banking... 1 1.2 Porte-monnaie électronique et porte-monnaie virtuel... 2 1.2.1 Le porte monnaie électronique (e-cash)...

Plus en détail

3. Des données financières globalement positives en 2010

3. Des données financières globalement positives en 2010 3. Des données financières globalement positives 3.1 Une nouvelle progression du bilan À fin 2010, le total de bilan agrégé de l ensemble des organismes d assurance et de réassurance contrôlés par l Autorité

Plus en détail

LE SYSTÈME BANCAIRE COM DU PACIFIQUE ET FINANCIER DANS LES

LE SYSTÈME BANCAIRE COM DU PACIFIQUE ET FINANCIER DANS LES IEOM RAPPORT ANNUEL 2008 LE SYSTÈME BANCAIRE ET FINANCIER DANS LES COM DU PACIFIQUE Trois catégories d établissements de crédit 1 sont implantées dans les collectivités d outremer du Pacifique : les banques

Plus en détail

SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION...

SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION... SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION...7 1.1 RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION...7 1.2 ATTESTATION DU

Plus en détail

Tunis, Rencontre sur la

Tunis, Rencontre sur la Tunis, Rencontre sur la carte bancaire au Maghreb Journées du 08 et 09 Février 2007 LE SYSTEME DE PAIEMENT PAR CARTE EN ALGERIE Newel Benkritly Directrice Générale Adjointe Newel.Benkritly@satim-dz.com

Plus en détail

2 600 agences en France (Réseaux Société Générale et Crédit du Nord) Plus de 500 implantations dans 80 pays. Mes notes :

2 600 agences en France (Réseaux Société Générale et Crédit du Nord) Plus de 500 implantations dans 80 pays. Mes notes : La création de la Société Générale remonte au 4 mai 1864, date du décret d'autorisation signé par Napoléon III., privatisée en 1987, la Société Générale est une des banques les plus importantes de la zone

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

CEC Centre d'echange et de Compensation asbl Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011. Rue d Arlon 82 1040 Bruxelles

CEC Centre d'echange et de Compensation asbl Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011. Rue d Arlon 82 1040 Bruxelles CEC Centre d'echange et de Compensation asbl Arrondissement judiciaire de Bruxelles TVA BE 0414.509.011 Rue d Arlon 82 1040 Bruxelles Rapport annuel 2012 TABLE DES MATIERES EVOLUTION GENERALE 5 EVOLUTION

Plus en détail

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Cartes de crédit Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Votre Cembra MasterCard personnelle Nous sommes ravis de constater que vous avez opté pour la Cembra MasterCard. Vous pouvez

Plus en détail

La Poste Tunisienne et les TIC

La Poste Tunisienne et les TIC www.poste.tn La Poste Tunisienne et les TIC Au cœur de la Société de l Information Présenté par : Mourad BEJI Centre de la Monétique La Poste Tunisienne La Poste Tunisienne Avril 2005 27/04/2005 I. Présentation

Plus en détail

CIC Activité commerciale toujours en croissance

CIC Activité commerciale toujours en croissance Paris, le 26 juillet 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale toujours en croissance Résultats au 30 juin 2012(1) Résultats financiers - Produit net bancaire 2 228 M - Résultat brut d exploitation

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre L évolution du marché des OPCVM à fin novembre Après avoir enregistré une belle progression en octobre, le marché des fonds de droit français voit son encours se replier de -0,2%, l équivalent de 1,6 milliard

Plus en détail

Situation du département DORDOGNE consolidée au 31 05 2013

Situation du département DORDOGNE consolidée au 31 05 2013 Situation du département DORDOGNE consolidée au 31 05 2013 32,5 millions d euros d encours de crédit traités en médiation au 31 05 2013 : 349 entreprises ont saisi la Médiation départementale du crédit

Plus en détail

Sécurité de la Carte Corporate. juin 2013

Sécurité de la Carte Corporate. juin 2013 Sécurité de la Carte Corporate juin 2013 On a utilisé frauduleusement ma carte Corporate : que faire? 1)Mettez immédiatement votre carte en opposition en contactant : le Service Corporate porteur disponible

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tableau de bord de l Epargne en Europe Janvier 2008 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits,

Plus en détail

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE DES RESULTATS EN PROGRES UN MODELE STRATEGIQUE SOLIDE DES POSTIERS ASSOCIES A LA QUALITE DE SERVICE ET A LA PERFORMANCE Réuni

Plus en détail

COMPTE NICKEL 8 MOIS APRÈS LE LANCEMENT CNLE 16 OCTOBRE 2014

COMPTE NICKEL 8 MOIS APRÈS LE LANCEMENT CNLE 16 OCTOBRE 2014 COMPTE NICKEL 8 MOIS APRÈS LE LANCEMENT CNLE 16 OCTOBRE 2014 COMPTE NICKEL 8 mois après le lancement Distribution 1.000 buralistes déjà agréés par l ACPR 470 installés 1.500 dossiers en cours d instruction

Plus en détail

Une banque engagée et responsable

Une banque engagée et responsable Une banque engagée et responsable Chiffres clés juin 2014 www.bmci.ma C hiffres clés au 30 juin 2014 Un résultat avant impôt du premier semestre 2014 en progression par rapport au second semestre 2013

Plus en détail

+2% -3,4% +2,6% -0,9% chiffres clés +0,5% produit net bancaire consolidé 39,9 39,1 50,2 48,5 22,4 21,8 3,2 3,1. Dépôts de la clientèle* (en mmdh)

+2% -3,4% +2,6% -0,9% chiffres clés +0,5% produit net bancaire consolidé 39,9 39,1 50,2 48,5 22,4 21,8 3,2 3,1. Dépôts de la clientèle* (en mmdh) S ENGAGER À VOS CÔTÉS Chiffres clés www.bmci.ma chiffres clés AU 31 décembre En dépit d une conjoncture économique peu porteuse, le Groupe BMCI marque une bonne résistance de ses activités opérationnelles,

Plus en détail

Antonio DA CUNHA. Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente. CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité.

Antonio DA CUNHA. Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente. CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité. Antonio DA CUNHA Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente CCI de Bordeaux Echangeur 28 janvier 2010 Vendre en ligne en toute sécurité Bien comprendre Objectifs Le contexte technique d une transaction

Plus en détail

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière Le développement commercial s est poursuivi en 2011 avec, comme objectif concrétisé, le financement de l économie

Plus en détail

Résultats du 3ème trimestre 2013

Résultats du 3ème trimestre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 6 novembre 2013 Résultats du 3ème trimestre 2013 Forte croissance de l activité en France mais impact des dépréciations exceptionnelles Boursorama en France

Plus en détail

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Mai 2011 APERÇU DU SECTEUR des caisses populaires et credit unions de l Ontario au 1T11 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Faits saillants financiers Page 5 États financiers sectoriels

Plus en détail

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014.

Cette mise à jour fait ressortir une progression positive de 9% par rapport au premier trimestre 2014. NOTE DE CONJONCTURE DU MARCHE DES ASSURANCES Deuxième trimestre 2015 Avant de présenter les chiffres au titre du second trimestre 2015, il est à noter que l actualisation des données du premier trimestre

Plus en détail

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet Paiement sur Internet à l'heure de 3DSecure Le commerce à distance et le paiement sur internet Marc Lolivier Délégué Général de la FEVAD Conférence Publi-News 16 février 2010, Paris La Fevad : l organisation

Plus en détail

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015 Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France Les enseignements

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

Présentation des Résultats au 31.12.2014. Conférence de presse du 17 Mars 2015

Présentation des Résultats au 31.12.2014. Conférence de presse du 17 Mars 2015 Présentation des Résultats au 31.12.2014 Conférence de presse du 17 Mars 2015 Sommaire Contexte et faits marquants Activité commerciale Résultats consolidés au 31.12.2014 Résultats sociaux au 30.12.2014

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION CARTE BANCAIRE JONI JONI

NOTE DE PRESENTATION CARTE BANCAIRE JONI JONI NOTE DE PRESENTATION CARTE BANCAIRE JONI JONI DESCRIPTION DU PROJET Dans le cadre du développement des services de la plateforme JONI JONI, nous avons noué un partenariat avec UBA Sénégal en vue de vulgariser

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

PROFIL DES INVESTISSEURS EN BOURSE

PROFIL DES INVESTISSEURS EN BOURSE PROFIL DES INVESTISSEURS EN BOURSE 2 ème TRIMESTRE 2015 Page 1 www.cdvm.gov.ma VENTILATION DES VOLUMES DES TRANSACTIONS SUR LE MARCHE CENTRAL PAR CATEGORIE D'INVESTISSEURS (Hors opérations d'apports, introductions,

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre 1 er semestre 2010

Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre 1 er semestre 2010 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre 1 er semestre 2010 Contact : Carole Leblond Délégué Permanent CPA cleblond@cpa-france.org www.cpa-france.org 4 rue du faubourg Montmartre,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE La carte Flouss.com

DOSSIER DE PRESSE La carte Flouss.com DOSSIER DE PRESSE La carte Flouss.com - 1 - Lille/Paris, le 5 juin 2007 Sommaire La carte Flouss.com... p. 3 La première carte de transfert d argent depuis la France p. 5 Une carte aux couleurs de Banque

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE L OBSERVATOIRE DE LA SÉCURITÉ DES CARTES DE PAIEMENT. bservatoire de la sécurité des cartes de paiement. www.observatoire-cartes.

RAPPORT ANNUEL DE L OBSERVATOIRE DE LA SÉCURITÉ DES CARTES DE PAIEMENT. bservatoire de la sécurité des cartes de paiement. www.observatoire-cartes. 2013 RAPPORT ANNUEL DE L OBSERVATOIRE DE LA SÉCURITÉ DES CARTES DE PAIEMENT bservatoire de la sécurité des cartes de paiement www.observatoire-cartes.fr bservatoire de la sécurité des cartes de paiement

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

WORKSHOP Damane Assakane Journée du 14 octobre 2014

WORKSHOP Damane Assakane Journée du 14 octobre 2014 WORKSHOP Damane Assakane Journée du 14 octobre 2014 1 CIH BAN : Rappel Historique CIH Bank : un siècle au service du développement des secteurs immobilier et hôtelier au Maroc Changement d identité visuelle

Plus en détail

ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES & DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS APTBEF

ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES & DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS APTBEF ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES & DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS umk WÒOu«WÒOMN*«WÒOFL'«WÒOU*«UÒR*«Ë APTBEF ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES & DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS

Plus en détail

REGLEMENT DE LA TOMBOLA «ACTIVATION DES CARTES EN PAIEMENT» ORGANISEE PAR LE CREDIT AGRICOLE DU MAROC DU 03 AOUT AU 05 OCTOBRE 2015

REGLEMENT DE LA TOMBOLA «ACTIVATION DES CARTES EN PAIEMENT» ORGANISEE PAR LE CREDIT AGRICOLE DU MAROC DU 03 AOUT AU 05 OCTOBRE 2015 REGLEMENT DE LA TOMBOLA «ACTIVATION DES CARTES EN PAIEMENT» ORGANISEE PAR LE CREDIT AGRICOLE DU MAROC DU 03 AOUT AU 05 OCTOBRE 2015 Le présent règlement est constitué de la présentation de la Tombola,

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

CHAPITRE VIII : ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL ET RESTRUCTURATION DES BILANS DES BANQUES PUBLIQUES : UNE RETROSPECTIVE

CHAPITRE VIII : ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL ET RESTRUCTURATION DES BILANS DES BANQUES PUBLIQUES : UNE RETROSPECTIVE CHAPITRE VIII : ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL ET RESTRUCTURATION DES BILANS DES BANQUES PUBLIQUES : UNE RETROSPECTIVE VIII.1 - ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL DES BANQUES AU COURS DE LA PÉRIODE 1991-2012 Le processus

Plus en détail

ETHIOPLUS Bulletin Mensuel de l Ambassade d Ethiopie en France DOSSIER SPECIAL SECTEUR BANCAIRE : Profits et rentabilité

ETHIOPLUS Bulletin Mensuel de l Ambassade d Ethiopie en France DOSSIER SPECIAL SECTEUR BANCAIRE : Profits et rentabilité ETHIOPLUS Bulletin Mensuel de l Ambassade d Ethiopie en France DOSSIER SPECIAL SECTEUR BANCAIRE : Profits et rentabilité Solidement capitalisé et porté par une économie dynamique, le secteur bancaire éthiopien

Plus en détail

Visa Classic Facelia EN BREF

Visa Classic Facelia EN BREF Visa Classic Facelia Pilotez vos achats en souplesse avec la Carte Visa Classic Facelia! EN BREF Facelia est une carte bancaire inédite qui vous permet de régler comptant ou, si vous le souhaitez, à crédit.

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LES SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT

RAPPORT ANNUEL SUR LES SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT RAPPORT ANNUEL SUR LES SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT EXERCICE 2007 RAPPORT ANNUEL SUR LES SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT EXERCICE 2007 BANK AL-MAGHRIB - RAPPORT SUR LES SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997

LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE 1997 LA COMPOSITION DES PLANS D ÉPARGNE EN ACTIONS (PEA) À FIN DÉCEMBRE Selon les données communiquées par les établissements participant à l enquête-titres de la Banque de France, l encours des capitaux placés

Plus en détail

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique

Tableau de bord annuel de l économie marocaine. Royaume du Maroc. Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Royaume du Maroc Département de l Economie, l des Finances Et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Division de l Information l 15 10 5 0-5 -10-15 Tableau de bord annuel de

Plus en détail

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE : UN MARCHÉ EN PLEIN DÉVELOPPEMENT Evolution du chiffre d affaires du e-commerce depuis 2010 +65% sur 3 ans Poids du e- commerce dans l ensemble du commerce 5% en 2012 20% attendu

Plus en détail

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Carole DELGA Secrétaire d'état chargée du Commerce, de l'artisanat, de la

Plus en détail

Tarification. des Opérations de caisse. Services relatifs aux comptes. Frais et commissions 8 (1)

Tarification. des Opérations de caisse. Services relatifs aux comptes. Frais et commissions 8 (1) Services relatifs aux comptes 1. Ouverture de comptes de comptes courants Gratuit 2. Délivrance de carnets de chèques 2.1 Au guichet Gratuit 2.2 Envoi sous plis recommandé avec accusé de réception 25 DH

Plus en détail

Radioscopie de l année 2012 & Perspectives en 2013. Mme Samira GOURROUM Directeur Business Développement www.maroctelecommerce.com

Radioscopie de l année 2012 & Perspectives en 2013. Mme Samira GOURROUM Directeur Business Développement www.maroctelecommerce.com Radioscopie de l année 2012 & Perspectives en 2013 Mme Samira GOURROUM Directeur Business Développement www.maroctelecommerce.com Radioscopie de l année 2012 Evolution en NB de transactions par secteur

Plus en détail

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce 7 mars 203 Mehdi KETTANI Vice-président de la Commission R&D, e-entreprise et relation avec l Université Commission

Plus en détail

ORGANISATION ET SURVEILLANCE DES SYSTÈMES DE PAIEMENT

ORGANISATION ET SURVEILLANCE DES SYSTÈMES DE PAIEMENT n 4 Note d information systèmes et moyens de paiement au maroc rôle et responsabilités de bank al-maghrib L une des principales missions confiées à Bank Al-Maghrib est de veiller au bon fonctionnement

Plus en détail

La Banque Postale, nouvel acteur du financement local. Avril 2012

La Banque Postale, nouvel acteur du financement local. Avril 2012 La Banque Postale, nouvel acteur du financement local Avril 2012 Sommaire 1. La Banque Postale, une banque pas comme les autres 2. au service des territoires 3. Le financement, une nouvelle étape au service

Plus en détail

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010 Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr Septembre 2010 Les ménages (1/2) Les ressources des ménages La consommation L épargne Les ménages comme agents économiques

Plus en détail