CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017"

Transcription

1 CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017

2 CAS Mr G, 64 ans Homme de 64 ans sans antécédents notables, tabagisme actif à 40PA, OMS 1 Novembre 2016 : saignement digestif FOGD : plage ulcérée gastrique. Biopsies: ADK peu différencié Immunohistochimie : CK7+, CK20-, CDX2-, TTF1+, HER2- COLOSCOPIE : polype suspect. Biopsies : ADK peu différencié Immunohistochimie : CK7+, CK20+, CDX2-, TTF1+, MUC2

3 Quelle est l origine de ces métastases? Adénocarcinome pulmonaire Adénocarcinome colique Carcinome épidermoïde pulmonaire Carcinome thyroïdien

4 TTF-1 : thyroid transcription factor-1 TTF-1 : facteur de transcription nucléaire Expression physiologique par les cellules du diencéphale, les cellules vésiculaires thyroïdiennes, les pneumocytes de type II et les cellules bronchiolaires. Rôle : régulation de la thyroïde Régulation de la production de surfactant par le parenchyme pulmonaire. Pathogénie : anticorps anti-ttf-1 marque 70 à 95 % des adénocarcinomes primitifs pulmonaires 90 % des carcinomes neurœndocrines à petites cellules du poumon Rare dans les carcinomes épidermoïdes Cancer thyroïdien Lau et al, 2002

5

6 Quelle est l origine de ces métastases? Adénocarcinome pulmonaire Adénocarcinome colique Carcinome épidermoïde pulmonaire Carcinome thyroïdien

7 CAS Mr G, 64 ans ADK pulmonaire stade IV TDM TAP : T: 2 lésions LID AP : multiples lésions secondaires, carcinose péritonéale, GG coeliomésentériques et rétropéritonéaux centrimétriques. TDM encéphalique : normal

8 Quel traitement proposer? Chimiothérapie Chirurgie Radiothérapie Immunothérapie Inhibiteur de tyrosine kinase

9 Quel traitement proposer? Chimiothérapie Chirurgie Radiothérapie Immunothérapie Inhibiteur de tyrosine kinase

10 Quelle chimiothérapie proposer? CARBOPLATINE PACLITAXEL CARBOPLATINE 5FU CISPLATINE PEMETREXED DOCETAXEL ERLOTINIB

11 Guidelines, ESMO 2016

12 Quelle chimiothérapie proposer? CARBOPLATINE PACLITAXEL CARBOPLATINE 5FU CISPLATINE PEMETREXED DOCETAXEL ERLOTINIB

13 Cisplatine Pemetrexed vs Cisplatine - Gemcitabine Scagliotti et al, JCO 2008

14 Scagliotti et al, JCO 2008

15 CAS Mr G, 64 ans RCP onco-thoracique : CISPLATINE PEMETREXED : 4 à 6 cycles selon tolérance. Pas de BEVACIZUMAB en raison de l épisode hémorragique. Bilan de réévaluation précoce à 2 cures devant une majoration de sa symptomatologie digestive.

16 Cas Mr G, 64 ans TEP : foyers hypermétaboliques parotidien gauche, pulmonaire, ganglionnaire, paroi thoracique antérieur, parenchyme hépatique, gastrique, osseux, et péritonéaux diffus. Certains foyers sont moins intenses, d autres plus intenses, et nouveaux foyers péritonéaux. TDM TAP : Diminution de la lésion LID. Nette majoration des lésions secondaires intrahépatiques. Aspect inchangé des ADP rétropéritonéales et latéro-aortiques gauches. REPONSE DISCORDANTE DEUX CANCERS CONCOMMITANTS?

17 Cas Mr G, 64 ans Echoendoscopie bronchique : aspect endoscopique sans particularité Biopsie : confirmation d un ADK exprimant faiblement le TTF1. Compatible avec la localisation broncho-pulmonaire. Biologie moléculaire : EGFR- ALK- Biopsie hépatique: ADK CK7+, CK20-, TTF1+,

18 Quelle deuxième ligne proposer? Arrêt du tabac exclusivement Nivolumab Docetaxel Soins de confort

19 Quelle deuxième ligne proposer? Arrêt du tabac exclusivement Nivolumab Docetaxel Soins de confort

20 Docetaxel ou Pemetrexed? - Essai de phase III - Efficacité et toxicité Docetaxel vs Pemetrexed patients atteints de cancer pulmonaire non à petites cellules ayant recu au moins 1 ligne de chimiothérapie - Pas de différence de survie globale Hanna et al, JCO 2004

21 Docetaxel ou Pemetrexed?

22 Nivolumab Borghai et al, NEJM 2015

23 Métastases digestives : une entité rare 50% des patients atteints de cancer pulmonaire sont métastatiques Sites métastatiques les plus fréquents: Ganglion 84%, Plèvre 51%, Hépatique 47%, Os 34%, Cérébral 32%, Surrénale 29%, Péricarde 29% Métastases gastro-intestinales : 1,7% Adénocarcinome 45% cas Histologie : Utilité de TTF1 et du phénotype CK7/CK20 Stenbygaard et al, Acta Oncol Yang et al, Lung Cancer, 2006

24 MERCI DE VOTRE ATTENTION Remerciements: Dr Camille Garoute Pr Bruno Chauffert

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône PLAN Introduction Exigences de qualité dans la prise en charge des cancers bronchiques

Plus en détail

Cancer du poumon métastatique

Cancer du poumon métastatique Cancer du poumon métastatique Gabrielle Gagnon Plan Un peu d épidémiologie Histologie Traitements : du «one size fits all» aux traitements plus personnalisés Chimiothérapie TKI Immunothérapie en cancer

Plus en détail

2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES. TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre Cas clinique. Sophie Laroumagne

2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES. TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre Cas clinique. Sophie Laroumagne 2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre 2010 Cas clinique Sophie Laroumagne Me L. née le 16/02/1946 ( 64 ans) Poids 53 kg Taille: 170cm OMS: 1-2 Profession: pharmacienne

Plus en détail

Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES

Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES LES INCONTOURNABLES EN CANCEROLOGIE Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES Dr Michaël Duruisseaux, Pr Denis Moro Sibilot Unité d Oncologie Thoracique Clinique de Pneumologie Hôpital Michallon, CHU de

Plus en détail

Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage?

Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage? Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage? Dr Michaël Duruisseaux Unité d Oncologie Thoracique Clinique de Pneumologie Hôpital Michallon, CHU de Grenoble Conflits

Plus en détail

Cancer bronchique et immunothérapie. Sylvie Friard 7 avril 2016

Cancer bronchique et immunothérapie. Sylvie Friard 7 avril 2016 1 Cancer bronchique et immunothérapie Sylvie Friard 7 avril 2016 Cycle cancer et immunité Chen and Mellman, Cell 2012 Cycle cancer et immunité Chen and Mellman, Cell 2012 Inhibiteurs des points de contrôle

Plus en détail

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Le cancer du poumon Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Définition Anatomie pathologique Définition : classification OMS 2004 Epithélioma épidermoïde Adénocarcinome Carcinomes à grandes cellules

Plus en détail

Traitement du cancer du poumon avancé

Traitement du cancer du poumon avancé Traitement du cancer du poumon avancé Joffre C. Allard, M.D., Rimouski Octobre 2008 Plan Classification TNM : qu est-ce qu un stade IV? Cancer du poumon non à petites cellules Chimiothérapie palliative

Plus en détail

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC)

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC) RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP COMPTES-RENDUS DE WEB RCP 30.04.2009 La démarche et les CR des Web-RCP sont conformes aux critères des Staff-EPP de la Haute Autorité de Santé COORDINATEUR Dr. JM Vernejoux (Pneumologie, Bordeaux) INTERVENANTS

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP COMPTES-RENDUS DE WEB RCP 16.10.08 COORDINATEUR Dr. JM Vernejoux (Pneumologie, Bordeaux) PARTICIPANTS France - Pr. A. Taytard (Pneumologie, Bordeaux) - Dr. JL Touboul (Pneumologie, Chalon-sur-Saône) -

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert 1 Stratégies: grandes lignes tumeurs de l hypopharynx et du larynx résécables tumeurs

Plus en détail

Petscan et bilan préthérapeutique des métastases pulmonaires.!

Petscan et bilan préthérapeutique des métastases pulmonaires.! Petscan et bilan préthérapeutique des métastases pulmonaires. 3 situations Primitif connu et nodule suspect de métastase pulmonaire Métastase pulmonaire avérée - recherche d autres lésions Métastase pulmonaire

Plus en détail

Cancer bronchique localisé opérable A. DÉNIEL, S. THUREAU.

Cancer bronchique localisé opérable A. DÉNIEL, S. THUREAU. Cancer bronchique localisé opérable CAS CLINIQUE A. DÉNIEL, S. THUREAU. Anamnèse. Mr FC Patient de 63 ans, ATCD de tabagisme actif (50 PA) Anamnèse : - Février 2014 douleur thoracique - Radiographie thoracique

Plus en détail

Marqueurs moléculaires Mise à jour en oncologie thoracique IUCPQ 18 février h15-10h40 Christian Couture, pathologiste

Marqueurs moléculaires Mise à jour en oncologie thoracique IUCPQ 18 février h15-10h40 Christian Couture, pathologiste Marqueurs moléculaires Mise à jour en oncologie thoracique IUCPQ 18 février 2011 10h15-10h40 Christian Couture, pathologiste 2 Déclaration de conflit d intérêt potentiels pertinents Le présentateur siège

Plus en détail

Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques

Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques Les cancers thoraciques sont multiples Grande variété de tumeurs (poumons primitifs, métastases, médiastin, sarcomes,

Plus en détail

Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules.

Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules. Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules. Emanuel NICOLAS Dr. Frédérique ROUSSEAU Dr. Renaud

Plus en détail

TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques

TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques TEP et Cancer Broncho Pulmonaire Cas Cliniques E. OUHAYOUN* - J. GIRON** - J. BERJAUD*** *Service de Médecine Nucléaire - P r J.P. Esquerré **Service de radiologie - Pr J.J. Railhac ***Service de Chirurgie

Plus en détail

Cancers gastriques traitements néoadjuvants et adjuvants

Cancers gastriques traitements néoadjuvants et adjuvants Cancers gastriques traitements néoadjuvants et adjuvants Dr Julien Volet Alger le 17/09/2016 SAHGEED CONTEXTE PopulaGon âgée (> 70ans ) PopulaGon asiagque populagon caucasienne en termes d incidence et

Plus en détail

Cas Cliniques. Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG

Cas Cliniques. Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG Cas Cliniques Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG Françoise Montravers, Jean-Noël Talbot. Service de Médecine Nucléaire Hôpital Tenon, Paris. Cas 1 Carcinose diffuse de l endolarynx

Plus en détail

Nouveautés en oncologie thoracique

Nouveautés en oncologie thoracique Nouveautés en oncologie thoracique Dr Adeline Rosoux Pneumologue 1 ière journée scientifique en oncologie Généralités sur le carcinome bronchique Le carcinome bronchique est la cause la plus fréquente

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules Carcinome neuroendocrine à grandes cellules C. Clément-Duchêne Institut de Cancérologie de Lorraine Introduction Groupe hétérogène de tumeurs (histologie, immunohistochimie, moléculaire, pronostic et thérapeutique)

Plus en détail

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Œsophage non résécable (TNCD 2016)? Critères de non-résécabilité Tumeur

Plus en détail

Prise en charge des métastastases pulmonaires des CCR en chirurgie thoracique

Prise en charge des métastastases pulmonaires des CCR en chirurgie thoracique Prise en charge des métastastases pulmonaires des CCR en chirurgie thoracique Rabinel Pierre Charot F Renaud C, Berjaud J, Dahan M, Brouchet L Service de chirurgie thoracique CHU Larrey Toulouse Vendredi

Plus en détail

4ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique TEST Q.C.M. Et REPONSES

4ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique TEST Q.C.M. Et REPONSES 4ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique TEST Q.C.M. Et REPONSES Niort Jeudi 24 avril 2008 QCM 1 La chirurgie des cancers du poumon stade IV peut être curatrice: A- En cas de métastase cérébrale.

Plus en détail

Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon

Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon Réunion ACOMEN novembre 2015 Dr CLAVEL Léa Service de gastro-entérologie et d oncologie digestive, Pr PHELIP, CHU Saint-Etienne

Plus en détail

CANCER DU POUMON ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES

CANCER DU POUMON ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES CANCER DU POUMON ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES EPIDEMIOLOGIE Epidémiologie du cancer bronchique en France Incidence en 1995 : 19 000 cas diagnostiqués chez l homme 3 000 cas diagnostiqués chez la femme

Plus en détail

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Meher BEN ABDELGHANI Oncologie Médicale Centre Paul Strauss- Strasbourg mbenabdelghani@strasbourg.unicancer.fr Généralités Tumeur

Plus en détail

Cancers du poumon et infection VIH/SIDA. Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris

Cancers du poumon et infection VIH/SIDA. Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris Cancers du poumon et infection VIH/SIDA Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris Plan Cancers du poumon population générale Caractéristiques chez patients VIH/SIDA Questions non résolues Population générale

Plus en détail

Métastases pulmonaires dans le cancer colorectal: un exemple de multidisciplinarité. Dr Couteau, Dr Delchier, Dr Gallocher, Dr Rabinel, Dr Rives

Métastases pulmonaires dans le cancer colorectal: un exemple de multidisciplinarité. Dr Couteau, Dr Delchier, Dr Gallocher, Dr Rabinel, Dr Rives Métastases pulmonaires dans le cancer colorectal: un exemple de multidisciplinarité Dr Couteau, Dr Delchier, Dr Gallocher, Dr Rabinel, Dr Rives Cas clinique 1 Mr M- JL, né en 1944, tabagisme Mars 2006

Plus en détail

Françoise MONTRAVERS

Françoise MONTRAVERS Françoise MONTRAVERS Indications de la tomographie par émission de positons (TEP) en cancérologie digestive Connaître les indications validées. Préciser sa place par rapport aux autres techniques d'imagerie.

Plus en détail

Actualités s cancérologiques : pneumologie

Actualités s cancérologiques : pneumologie Actualités s cancérologiques : pneumologie PLAN Incidence / facteurs de risque Anatomie Symptômes Types de tumeurs Diagnostic / extension Classification Traitement Pronostic Pneumologie : incidence Belgique

Plus en détail

Interclub Cytopathologie Gynécopathologie

Interclub Cytopathologie Gynécopathologie Interclub Cytopathologie Gynécopathologie Cas n 1 E. Watkin (1), M. Perol (1), J. Depardon (2), B Descombes (2), M. Devouassoux-Shisheboran (1) (1) Hôpital de la Croix Rousse, Lyon (2) Cabinet d anatomie

Plus en détail

ACUP Cancers d origine inconnue

ACUP Cancers d origine inconnue ACUP Cancers d origine inconnue Ce que les Radiologues doivent Savoir Pr Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 ACUP Environ 3% de tous les cancers (>11.000) 5 ème rang de tous les cancers

Plus en détail

11 ème rencontre régionale de cancérologie digestive

11 ème rencontre régionale de cancérologie digestive 11 ème rencontre régionale de cancérologie digestive NIORT 19 janvier 2017 2- Prise en charge nutritionnelle du patient atteint de cancer digestif tout au long de son parcours de soins Prise en charge

Plus en détail

Définition Tumeur des cellules germinales de type séminome Primitive de localisation non testiculaire (extra-gonadique) Localisation Par ordre de fréq

Définition Tumeur des cellules germinales de type séminome Primitive de localisation non testiculaire (extra-gonadique) Localisation Par ordre de fréq Séminome extra-gonadique (à propos d un cas) Henriot C., Palascak P., Sachova J., Chabod P., Khamlu A., Petitjean A., Bouchareb M., Nader N., Sauvain J.L., CHI Vesoul Définition Incidence et Etiologie

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie 5 ans

Plus en détail

Radiothérapie du cancer bronchique : particularités du sujet âgé

Radiothérapie du cancer bronchique : particularités du sujet âgé 4 ème Rencontres Oncogériatrie Bourgogne / Franche-Comté Radiothérapie du cancer bronchique : particularités du sujet âgé Dr Etienne MARTIN Département de radiothérapie Centre Georges-François Leclerc,

Plus en détail

Cancer du rein métastatique réévaluation de la présentation clinique. T Decathéaugrue, L Rocher, AS Rangheard, A Lesavre, Y Menu CHU Bicêtre

Cancer du rein métastatique réévaluation de la présentation clinique. T Decathéaugrue, L Rocher, AS Rangheard, A Lesavre, Y Menu CHU Bicêtre Cancer du rein métastatique réévaluation de la présentation clinique T Decathéaugrue, L Rocher, AS Rangheard, A Lesavre, Y Menu CHU Bicêtre Cancer du rein Il représente 3% des cancers de l adulte 5 000

Plus en détail

ÉPIDEMIOLOGIE ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES. Année Universitaire

ÉPIDEMIOLOGIE ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES. Année Universitaire ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES ÉPIDEMIOLOGIE Incidence : 27700 nouveaux cas K poumon/an en France En augmentation surtout chez la femme Mortalité : première cause

Plus en détail

Cancer œsophage non métastatique: Stratégie thérapeutique. Dr CH Julio Pr N Carrère CHU de Toulouse

Cancer œsophage non métastatique: Stratégie thérapeutique. Dr CH Julio Pr N Carrère CHU de Toulouse Cancer œsophage non métastatique: Stratégie thérapeutique Dr CH Julio Pr N Carrère CHU de Toulouse JARCD ONCOMIP, Toulouse, 11 avril 2014 Références TNCD : actualisation 2013 Recommandations en chirurgie

Plus en détail

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives C. Klotz interne Dr E. Mitry Indications Métastases évolutives selon les criteres OMS et RECIST Echec du traitement symptomatique Métastases

Plus en détail

La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013

La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013 La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013 Réunion GFPC Paris, décembre 2013 Pr D Damotte Pathologie Hôpitaux universitaires paris centre BRAF: voie MEK / ERK AMM mélanome en 2011 La recherche BRAF

Plus en détail

Intérêt de la TEP/TDM et choix du traceur pour localiser la tumeur primitive devant une métastase neuroendocrine

Intérêt de la TEP/TDM et choix du traceur pour localiser la tumeur primitive devant une métastase neuroendocrine Intérêt de la TEP/TDM et choix du traceur pour localiser la tumeur primitive devant une métastase neuroendocrine F. Montravers, V. Nataf, J.N. Talbot Médecine Nucléaire Hôpital Tenon Les TNE Dérivées du

Plus en détail

ACTUALITES DANS LE CANCER DU POUMON. Dr Claire POULET Pneumologie CHU AMIENS

ACTUALITES DANS LE CANCER DU POUMON. Dr Claire POULET Pneumologie CHU AMIENS ACTUALITES DANS LE CANCER DU POUMON Dr Claire POULET Pneumologie CHU AMIENS 15-06-17 Epidémiologie Le cancer du poumon est aujourd'hui la première cause de décès par cancer en France et dans le monde:

Plus en détail

Prise en charge des CBNPC oligométastatiques

Prise en charge des CBNPC oligométastatiques Prise en charge des CBNPC oligométastatiques À partir d'un cas clinique Dr Stéphane HOMINAL, Centre Hospitalier Annecy-Genevois Les incontournables 7 octobre 2014 Cas clinique / femme 66 ans - juillet

Plus en détail

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Anatomie pathologique - Définition Application aux cellules et tissus prélevés de diverses méthodes d analyse basées principalement sur

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants :

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants : Andrea Gombos (andrea.gombos@bordet.be) 1. Cancer du sein non métastatique Cancer du sein guidelines PSOM Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments

Plus en détail

Prise en charge des cancers du colon

Prise en charge des cancers du colon Prise en charge des cancers du colon Pr B. HEYD Service de Chirurgie Viscérale, Digestive et Cancérologique Unité de transplantation Hépatique CHU Besançon Cancers colo rectaux 34 000 nouveaux cas 65 %

Plus en détail

Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric

Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric Diagnostic et traitement des cancer du poumon Dr Fiteni Frédéric Données essentielles en France métropolitaine Nombre de nouveaux cas estimés de cancer du poumon en 2012 = 39 495 (28 211 hommes et 11 284

Plus en détail

Cas Cliniques Pr Françoise Montravers, Dr Rachida Lebtahi

Cas Cliniques Pr Françoise Montravers, Dr Rachida Lebtahi Cas Cliniques Pr Françoise Montravers, Dr Rachida Lebtahi Cas 1 Suspicion d atteinte résiduelle deux mois après résection d une tumeur carcinoïde du grêle en raison de la persistance d une élévation de

Plus en détail

Le cancer du canal anal. Dr Christine Casa

Le cancer du canal anal. Dr Christine Casa Le cancer du canal anal Dr Christine Casa Anatomie du canal anal Du rectum à la peau péri anale 3-4 cm long Proche en AV - Cz l homme : bulbe urétral, urètre, gl de Cowper - Cz la femme : face postérieure

Plus en détail

Processus tumoraux UE 2.9

Processus tumoraux UE 2.9 Processus tumoraux UE 2.9 Dominique Béchade Institut Bergonié Bordeaux Généralités en cancérologie (2) Plan du cours généralités en cancérologie (2) Introduction Circonstances de découverte d un cancer

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques sans primitif connu. Patrick DUFOUR Centre Paul Strauss Strasbourg

Prise en charge des métastases hépatiques sans primitif connu. Patrick DUFOUR Centre Paul Strauss Strasbourg Prise en charge des métastases hépatiques sans primitif connu Patrick DUFOUR Centre Paul Strauss Strasbourg Données épidémiologiques Les cancers sans site primitif connu représentent environ 5% des cancers

Plus en détail

Contexte infectieux : radiographie thoracique

Contexte infectieux : radiographie thoracique Alexis LACOUT Homme de 57 ans Tabagisme Contexte infectieux : radiographie thoracique 08 09 2009 16 09 2009 16 09 2009 Scanner thoracique (et abdominal + pelvien + cérébral) Diagnostic? Diagnostic Persistance

Plus en détail

Aspect Tomodensitométrique des adénocarcinomes bronchiques mutés pour l EGFR. Dr Marie-Laure Chabi, Dr C Bordonne, Dr A Lupo (Hôpital Cochin, Paris)

Aspect Tomodensitométrique des adénocarcinomes bronchiques mutés pour l EGFR. Dr Marie-Laure Chabi, Dr C Bordonne, Dr A Lupo (Hôpital Cochin, Paris) Aspect Tomodensitométrique des adénocarcinomes bronchiques mutés pour l EGFR Dr Marie-Laure Chabi, Dr C Bordonne, Dr A Lupo (Hôpital Cochin, Paris) Introduction Introduction Le cancer du poumon représente

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692323) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692346) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692352)

Plus en détail

M. Deslandres CHU/Oncopôle

M. Deslandres CHU/Oncopôle Recommandations Saint Paul de Vence 2016: ce qui change M. Deslandres CHU/Oncopôle Depuis 2012 Mise à jour des classifications anatomo-cliniques Évolution des critères de qualité recommandés pour la chirurgie

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales nasopharynx inclus

Cancers des sinus et des fosses nasales nasopharynx inclus Cancers des sinus et des fosses nasales nasopharynx inclus Interne : Clémence Basse / Tuteur : Pr. Dubray Faculté de Rouen 1 2 1 CANCERS DES SINUS ET DES FOSSES NASALES Epidemiologie rare < 300 cas par

Plus en détail

Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives

Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives R.SAI; K.BOUZID EHS C.P.M.C INTRODUCTION Tumeurs Rares : 2 /100000 et de Diagnostic difficile Prise en Charge Thérapeutique

Plus en détail

Pathologies broncho-pulmonaires

Pathologies broncho-pulmonaires Pathologies broncho-pulmonaires Maladies bronchiques obstructives : anomalies des bronches/bronchioles aigües ou chroniques Pneumopathies interstitielles : anomalies de l interstitium (alvéoles, septa

Plus en détail

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES Epidémiologie 15% des cancers bronchiques 4000 cas par an en France 30000 décès par an aux USA Presque exclusivement du au tabac 32% > 70 ans 10% > 80 ans SEER Epidémiologie

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements périopératoire

Cancer de l estomac traitements périopératoire Cancer de l estomac traitements périopératoire P. Michel Unité d oncologie Digestive Service d Hépato-gastroentérologie CHU de Rouen 1. Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie

Plus en détail

Traitements ciblés - Immunothérapie

Traitements ciblés - Immunothérapie Actualités paramédicales et médicales en cancérologie Session parallèle : Oncologie Thoracique 13 mai 2016 Traitements ciblés - Immunothérapie Rémi Veillon Oncologue médical Praticien hospitalier Service

Plus en détail

1. Cancers bronchopulmonaires TUMEURS THORACIQUES

1. Cancers bronchopulmonaires TUMEURS THORACIQUES TUMEURS THORACIQUES Comité thoracique ayant participé à la rédaction de ces recommandations : Thierry BERGHMANS, Cinzia REMONDO, Martine ROELANDTS, Ines LARDINOIS, Dimitri LEDUC, Thierry PRIGOGINE, Matteo

Plus en détail

Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS

Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS Dr Ton Van, Dr. Mouawad 10/12/ Dr TON VAN DONNÉES GÉNÉRALES ET MÉTHODOLOGIE Les enjeux Modification de l incidence Répartition des sites tumoraux

Plus en détail

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Stratégies de maintenance dans le CBNPC en 2013 Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse 6 décembre 2013 Traitement du CBNPC Evolution du traitement des CBNPC métastatiques

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES PHÉNOTYPIQUES DES TUMEURS NEUROENDOCRINES EN MILIEU ENDOCRINOLOGIQUE

CARACTÉRISTIQUES PHÉNOTYPIQUES DES TUMEURS NEUROENDOCRINES EN MILIEU ENDOCRINOLOGIQUE CARACTÉRISTIQUES PHÉNOTYPIQUES DES TUMEURS NEUROENDOCRINES EN MILIEU ENDOCRINOLOGIQUE Safer-tabi F A, Nasseri A, Fedala NS, Ahmed ali L, Chentli F Service d endocrinologie et maladies métaboliques CHU

Plus en détail

Les carcinomes de primitif inconnu

Les carcinomes de primitif inconnu Les carcinomes de primitif inconnu Pr François GOLDWASSER Service de Cancérologie Groupe Hospitalier Cochin-Port-Royal, Paris 14 e Hôpitaux Universitaires Paris Centre, Faculté de Médecine Paris Descartes

Plus en détail

Cancers des VADS Dom o i m n i i n q i u q e u e C he h v e al a ile i r e

Cancers des VADS Dom o i m n i i n q i u q e u e C he h v e al a ile i r e Cancers des VADS Dominique Chevalier Epidémiologie cavité orale, pharynx larynx Incidence standardisée monde en 2012 Hommes : 16.1 Femmes : 5.4 Incidence région Nord-Ouest : 2012 Hommes : 35 Estimation

Plus en détail

Cancer du poumon : Bilan d extension TEP-FDG

Cancer du poumon : Bilan d extension TEP-FDG Cancer du poumon : Bilan d extension TEP-FDG Les subtilités SFRRA 28 Janvier 2012 Dr Vanina Isnardi Recommandations 2011 SPLF, INCA Caractérisation des nodules pulmonaires Solides >10 mm Pas d indication

Plus en détail

Question 1 - QRM Quelle(s) (est)sont l (les) affirmation(s) juste(s) concernant les repères sur le cliché du thorax suivant :

Question 1 - QRM Quelle(s) (est)sont l (les) affirmation(s) juste(s) concernant les repères sur le cliché du thorax suivant : Une patiente de 46 ans, consulte pour toux sèche et dyspnée d effort progressivement croissante sur les trois derniers mois. Ces signes s accompagnent d une douleur basithoracique droite majorée à l inspiration

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires

Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires V.Aflalo-Hazan, K.Kerrou, F.Gutman, F.Montravers, D.Grahek, JN.Talbot Service de Médecine Nucléaire, Hôpital Tenon Cas clinique

Plus en détail

Cancérologie pratique cancer VADS-thérapies ciblées. Pr Soubeyran Dr Daste

Cancérologie pratique cancer VADS-thérapies ciblées. Pr Soubeyran Dr Daste Cancérologie pratique cancer VADS-thérapies ciblées Pr Soubeyran Dr Daste Vous voyez en consultation en Janvier 2017 Mr D. Michel 49 ans. Ses antécédents sont: Tabagisme non sevré estimé à 4 PA Amygdalectomie

Plus en détail

métastase au cours du cancer

métastase au cours du cancer Je comprends ce qu'est une métastase au cours du cancer Un cancer peut, dans certains cas, se compliquer par l apparition de métastases. Une métastase correspond à la dissémination de cellules cancéreuses

Plus en détail

Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique

Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie digestive Hôpital Saint Louis thomas.aparicio@aphp.fr Multiples protocoles en 1 ère ligne

Plus en détail

Cas clinique D. DEBIEUVRE / S. TOUAZI / JP. GURY. Collège de pathologie Respiratoire d'alsace - Jungholtz Mars 2010

Cas clinique D. DEBIEUVRE / S. TOUAZI / JP. GURY. Collège de pathologie Respiratoire d'alsace - Jungholtz Mars 2010 Cas clinique D. DEBIEUVRE / S. TOUAZI / JP. GURY d'alsace - Jungholtz 1 Mme PB Brigitte, née le 14/06/1964 Secrétaire (fonction publique), PS=0 Atcd : néant. Hyperanxieuse et angoissée Tabac: 0 Vue le

Plus en détail

Evaluation de l efficacité d un traitement oncologique

Evaluation de l efficacité d un traitement oncologique Evaluation de l efficacité d un traitement oncologique SAHGEED Jean-Louis Legoux Service d Hépato-Gastroentérologie et Oncologie Digestive Centre Hospitalier Régional d Orléans Cours Intensif Alger 2016

Plus en détail

TEP-FDG et cancer colorectal. F. Montravers, D. Grahek, K. Kerrou, F. Gutman, J.N. Talbot Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS

TEP-FDG et cancer colorectal. F. Montravers, D. Grahek, K. Kerrou, F. Gutman, J.N. Talbot Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS TEP-FDG et cancer colorectal F. Montravers, D. Grahek, K. Kerrou, F. Gutman, J.N. Talbot Service de Médecine Nucléaire Hôpital TENON, PARIS Glucose 6 phosphatase FDG FDG FDG 6 phosphate hexokinase Glucose

Plus en détail

UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE THESE. pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE ONCOLOGIE MEDICALE. Par.

UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE THESE. pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE ONCOLOGIE MEDICALE. Par. UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE Année 2012 N 163 THESE pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE ONCOLOGIE MEDICALE Par Carole GOURMELON née le 26 juin 1982 à Brest Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin - Bordeaux. Jeudi 25 Septembre 2008

Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin - Bordeaux. Jeudi 25 Septembre 2008 Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin - Bordeaux Jeudi 25 Septembre 2008 Indications oncologiques Indications issues des SOR (standards, options et recommandations).

Plus en détail

Thérapies ciblées dans les CNPC étendus. Pr Ag Nabil TOUMI Service carcinologie médicale CHU Habib Bourguiba Sfax

Thérapies ciblées dans les CNPC étendus. Pr Ag Nabil TOUMI Service carcinologie médicale CHU Habib Bourguiba Sfax Thérapies ciblées dans les CNPC étendus Pr Ag Nabil TOUMI Service carcinologie médicale CHU Habib Bourguiba Sfax Introduction CNPC: 80% des KBP Présentation clinique: * stades localises (I-IIIA): 20-25%

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

Eléments clés du Compte Rendu lors du bilan initial. Cancers Coliques

Eléments clés du Compte Rendu lors du bilan initial. Cancers Coliques Imagerie en Cancérologie Digestive - Journée de printemps de la SIAD- PARIS 01.04.16 Eléments clés du Compte Rendu lors du bilan initial Cancers Coliques C.Ridereau-Zins - P. Bazeries CHU Angers Nouvelles

Plus en détail

Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées

Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées CE DOCUMENT PROPOSÉ PAR LE GROUPE DE TRAVAIL RÉGIONAL ONCO NPDC N A PAS

Plus en détail

Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie

Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie (Notions d importance pour le médecin traitant/non hémato-oncologue ) Par André Blais Hémato-oncologue Journée e scientifique en oncologie Rimouski 26 octobre

Plus en détail

Traitement des CBNPC de stade IV Analyse de la littérature. Armelle Lavolé Hôpital Tenon DES 2010

Traitement des CBNPC de stade IV Analyse de la littérature. Armelle Lavolé Hôpital Tenon DES 2010 Traitement des CBNPC de stade IV Analyse de la littérature Armelle Lavolé Hôpital Tenon DES 2010 1 Chimiothérapie de première ligne Bénéfice / BSC? A base de platine? Carboplatine ou cisplatine? Quelle

Plus en détail

Indications du TEP-scanner en pathologie tumorale digestive

Indications du TEP-scanner en pathologie tumorale digestive Indications du TEP-scanner en pathologie tumorale digestive Michaël Soussan CHU Avicenne Université Paris 13 Service de Médecine nucléaire et de Biophysique Journée scientifique FFCD 13 janvier 2012 Principe

Plus en détail