Le LEAN en complément de la démarche ITIL. Jean-Louis FELIPE Date :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le LEAN en complément de la démarche ITIL. Jean-Louis FELIPE Date : 04-12-2012"

Transcription

1

2 Le LEAN en complément de la démarche ITIL Jean-Louis FELIPE Date :

3 Les concepts de base du Lean 3

4 Ce qu attend le Client Résolvez mon problème en totalité Ne gaspillez pas mon temps Fournissez moi exactement ce que je veux Concrétisez la valeur là ou je la veux Fournissez moi la valeur quand je la veux Réduisez le nombre de décisions que je dois prendre 4

5 Ce que souhaite faire le fournisseur Augmenter la satisfaction des clients Respecter les délais Produire au meilleur coût Des produits de qualité Optimiser l utilisation des ressources Réduire les stocks Planifier la production en fonction de la demande client Améliorer en permanence les performances S appuyer sur un socle de standards et de connaissances permettant de gérer le quotidien et ainsi libérer les compétences pour gérer les exceptions. 5

6 Ce constat n est pas nouveau 6

7 La naissance d un système En 1945, lors de la reconstruction du Japon, l entreprise TOYOTA c est trouvée confronté à un problème économique majeur : Relancer la consommation (et donc les ventes) tout en étant contraint par la pénurie de matière première et de main d œuvre qualifiée. En se basant sur des techniques existantes tant au Japon qu au Etats-Unis : JIDOKA (arrêt au premier défaut) de S. TOYODA PDCA (principe d amélioration continue) de E.DEMMING Chaînes de montage FORD TWI (Training Within Industry) fiches simplifiées d instructions Taïchi OHNO a construit au début des années 50 le TOYOTA PRODUCTION SYSTEM 7

8 La naissance d un système Dans les années 90, le TPS a été repris par des chercheurs Américains WOMACK & JONES qui l ont généralisé sous l appellation de LEAN MANUFACTURING Dont certains principes directeurs sont : Toute action réalisée doit l être dans le seul but d améliorer la satisfaction des clients Tout gaspillage de temps ou de ressource doit être identifié et éliminé L amélioration doit se faire en impliquant l ensemble des participants aux processus de production. L amélioration continue est la somme d initiatives ponctuelles en réponse à un problème réel.... 8

9 Une philosophie d exécution : le LEAN La pensée LEAN repose sur deux concepts principaux : le juste-à-temps gestion du flux de demande le JIDOKA détecter les défauts le plus tôt possible Et sur quatre principes directeurs : la valeur : définie du point de vue du client. le schéma de production : standardisation des tâches et suppression des tâches non créatrices de valeur. l'attitude managériale : les managers et les opérateurs travaillent ensemble à la résolution des problèmes. la stratégie à long terme : améliorer la satisfaction du client. 9

10 La Maison Lean Gestion du flux permettant d absorber la variabilité de la demande. Délais Qualité Objectif Coût «Juste à Temps» JIDOKA Détecter et stopper les défauts avant de passer à l étape suivante. Takt Time KANBAN GEMBA GENCHI GEMBUTSU POKA YOKE ANDON HEIJUNKA Travail Standard Socle Élimination des MUDA KAIZEN Fondations Stabilité (des équipes, des méthodes, ) 5S 10

11 Les fondations : les 5S Les 5S sont une méthode d optimisation du poste de travail et de son maintien au meilleur niveau de service qui repose sur 5 principes : SEIRI Débarras Se débarrasser de l inutile SEITON Rangement Ranger l utile SEISO Nettoyage Nettoyer régulièrement le poste de travail SEIKETSU Ordre Standardiser les règles SHITSUKE Rigueur Suivre et progresser 11

12 Le socle : élimination des MUDA Dans le cadre de la production, sont considérés comme gaspillage (MUDA) : La surproduction L attente (de matériel, d information, décision, ) Le transport & les manutentions Les stocks Les activités sans Valeur Ajoutée «du point de vue client» dans un processus Les mouvements inutiles Les pièces défectueuses 12

13 Le socle : le KAIZEN Le KAIZEN est un processus d'améliorations concrètes, simples et peu onéreuses réalisées dans un laps de temps très court. Mais le KAIZEN est tout d'abord un état d'esprit qui nécessite l'implication de tous les acteurs. Cette démarche repose sur des petites améliorations faites au quotidien, constamment. C'est une démarche graduelle et douce, qui s'oppose au concept d'innovation, qui est souvent le résultat d'un processus de réingénierie. Le KAIZEN tend à inciter chaque opérateur à réfléchir sur son lieu de travail et à proposer des améliorations. Donc contrairement à l'innovation, le KAIZEN ne demande pas beaucoup d'investissements financiers, mais une forte motivation de la part de tous les employés. 13

14 Le premier pilier : Le Juste-à-Temps Le 1 er pilier du LEAN, le juste-à-temps est un ensemble de techniques visant à améliorer la productivité globale d'une entreprise en réduisant les stocks et les coûts induits par ces stocks. L'organisation d'un système de production JAT se base sur une série de signaux visuels : L'absence d'un produit sur une étagère, ou sur un tableau à fiches (étiquette, ou KANBAN en japonais), doit être synonyme de la mise en production (ou de la commande) du produit manquant. Le principe du juste-à-temps est que la production est "tirée" par la demande et non par l'offre : il faut produire puis livrer (dans un temps très court) ce qui est demandé "instantanément" par le client (production en "flux tendu"). 14

15 Le Takt Time Le takt est le rythme sur lequel il faut se caler pour se mettre en phase avec la demande. Il se définit par le rapport : Takt = temps disponible / nombre d'unités consommées ou vendues. Les unités de temps doivent être cohérentes, en général on opte pour la maille de la journée et l'on exprime le temps disponible par jour, le nombre d'unités consommées ou vendues par jour. En pratique, une fois le takt défini, on ajuste le nombre d'opérateurs pour assumer la production au rythme voulu. 15

16 Le second pilier : JIDOKA Le 2 nd pilier du LEAN dont l objectif est : Livrer un produit de qualité au moindre coût Cela se traduit en cas de problème, par un arrêt du processus et en le corrigeant à la source pour éviter une génération de gaspillages en le laissant se propager aux postes suivants. En pratique : Détecter les dysfonctionnements (automatiquement si possible) Arrêter le processus Corriger ou réparer Rechercher une solution permanente par identification de la cause. 16

17 Technique JIDOKA : Le Travail Standard Le Travail Standard est l exécution d une séquence selon ce qui est qualifié à l instant donné de «meilleure façon de procéder». Il vise à garantir la pérennité de la performance et la qualité des opérations ainsi qu à éliminer les variations qui pourraient les diminuer. Les principales composantes : Le mode opératoire détaillant les opérations à réaliser, dans quel ordre, le temps alloué, Un plan de situation du poste avec la séquence des opérations/déplacements de l opérateur Un graphique représentant l enchainement des opérations dans le temps 17

18 Technique JIDOKA : POKA YOKE Le POKA-YOKE est un "anti-erreur", il permet d'éviter une erreur involontaire. Le cas typique est le code couleur : le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu sur le bouton bleu. Autre exemple : les prises de courant 2 phases + terre ne permettent qu'une seule et unique position la bonne. 18

19 Technique JIDOKA : ANDON ANDON est un élément du système de production de Toyota. Il s'agit concrètement d'un panneau lumineux qui peut être activé manuellement par un opérateur ou déclenché automatiquement par une machine dès que le poste de travail rencontre un problème, que ce soit une panne ou un problème de qualité. Chaque poste de travail possède son ANDON et lorsque l'un d'eux est activé, une partie des employés accourt pour résoudre le problème qu'ils soient opérateurs, contremaîtres, managers ou ingénieurs. Une fois résolu le problème est enregistré dans une base de données qui est géré par ANDON et qui permettra de résoudre plus vite ce type de problème la prochaine fois qu'on y fera face. 19

20 Quelques autres Techniques KANBAN GEMBA GENCHI GENBUTSU Value Stream Mapping OBEYA Room 20

21 KANBAN Un KANBAN (terme japonais signifiant «fiche» ou «étiquette») est une simple fiche cartonnée que l'on fixe sur les bacs ou les conteneurs de pièces dans une ligne d'assemblage ou une zone de stockage. Cette méthode, déployée à la fin des années 1950 dans les usines Toyota, est mise en place entre deux postes de travail et limite la production du poste amont aux besoins exacts du poste aval. C est une méthode surtout adaptée aux entreprises ayant une production répétitive et relativement régulière. 21

22 GEMBA GEMBA est un mot Japonais qui signifie "là où se trouve la réalité". C'est l'endroit où la valeur ajoutée est créée, l'endroit où apparaissent les problèmes, là où le client obtient sa satisfaction... Ce terme est souvent utilisé en LEAN Manufacturing pour dire : "terrain", "atelier", ou poste de travail. 22

23 GENCHI GENBUTSU Le GENCHI GENBUTSU est un des premiers principes du système de production de Toyota. En effet, pour appliquer cette méthode, on ne fait plus de longues discussions dans les salles de réunion mais les managers, ingénieurs quittent leurs bureaux et au lieu de débattre assis dans une salle on débat directement dans l'atelier devant les machines et les outils avec les principaux acteurs: les opérateurs. Ainsi on se doit de les écouter très attentivement, puisqu'ils sont les plus renseignés sur les défauts des différents postes. 23

24 Value Stream Mapping Le VSM est une méthode qui permet d'identifier les activités d'ajout de valeur et de non ajout de valeur dans un processus de fabrication ou de transformation. Il s'intéresse aux flux de matières et d'informations, de l'approvisionnement de la matière première jusqu à la livraison du produit (ou du service) au client. Cette approche permet également de calculer précisément le délai de production jusqu au client. La cartographie de la chaîne de valeur de l entreprise enlève la complexité de l'organisation et la transforme dans un document visuel et facile à comprendre. 24

25 Lean, SI & ITIL 25

26 Le contexte L utilisateur d un Système d Information est le consommateur d un produit qui doit lui apporter : La valeur qu il veut, Quand il veut, Où il veut Et comme il veut. Il s agit là de la Qualité de Service que doit garantir le fournisseur IT. A chaque fois que l un des points n est pas, du point de vue de l Utilisateur, couvert par le fournisseur IT cela se traduit par une perte de confiance dans le Système d Information. 26

27 Les Solutions actuelles En réponse aux attentes des Utilisateurs, la Gestion du Système d Information et la fourniture de Services IT s appuient sur des méthodes et référentiels tels que COBIT, CMMI ou l ITIL. Ces «outils» définissent et formalisent les processus qui doivent permettre de répondre efficacement aux engagements de Qualité de Service. Ces processus orientés «Satisfaction de l Utilisateur», sont majoritairement destiné à l IT et son organisation. Il faut également aborder leur mise en œuvre avec une vision Utilisateur. Une approche Lean est tout à fait adaptée à ce contexte. 27

28 L élimination des gaspillages Les sept gaspillages à traiter dans le monde du SI : La surproduction Le temps d attente Les transports & déplacements La mauvaise utilisation des ressources Le stock de travaux Les défauts Les Interruptions 28

29 Surproduction Actions ou tâches réalisées avant qu elles ne soient demandées ou ne correspondant à aucune exigence du client. Revue des processus et du modèle d organisation afin d identifier les tâches indispensables : Réunions et comités (ordre du jour, fréquence, participants) Indicateurs (utilité, redondance, mode de publication,..) Points de contrôle et de validation, Incident Management Request Fulfillment Service Measurement Service Reporting 29

30 Temps d attente Origines multiples telles que l indisponibilité des personnes, une validation, une information manquante, Identification des rôles & responsabilités de chacun des acteurs pour anticiper sur les sollicitations (réunions, signatures,..) Mettre en place un plan de nommage homogène entre les demandes (catégorie) et les éléments nécessaires à leur réalisation (procédure) pour garantir un accès rapide et sécurisé. Incident Management Event Management Request Fulfillment Change Management Release & Deployment Testing & Validation 30

31 Transports Déplacements Flux ou mouvements de personnes, papiers, s, ou gestes qui n ont pas de valeur pour le client. Optimisation de l organisation physique des bureaux pour diminuer (ou supprimer) les déplacements de personnes. Identification du flux de circulation des documents électroniques et papier. Remplacement de certaines diffusions par de l affichage. Incident Management Problem Management Request Fulfillment Service Measurement Service Reporting Capacity Management Continuity Management Availability Management 31

32 Mauvaise utilisation des ressources Utilisation d une ressource non nécessaire à la stricte satisfaction du client interne ou externe. Capitalisation sur l expertise pour diminuer les sollicitations d experts : Après chaque intervention non standard, se poser la question de savoir si et comment elle doit devenir standard. Mettre en place une base de connaissance partagée. Mettre en place des mécanismes de délégation pour éviter la sollicitation excessive des managers. Automatiser les actions à faible valeur ajouté (ou de masse) qui peuvent l être, comme l installation de logiciels. Incident Management Problem Management Request Fulfillment Service Measurement Service Reporting Change Management Release & Deployment Testing & Validation 32

33 Stock de travaux en cours Temps excessif, piles de travail et approvisionnement pléthoriques indisposent, prennent de l espace et du temps. Mettre en place un affichage représentant l état de l activité, mis à jour régulièrement par les acteurs. Construire et mettre en place un système de classification des demandes en rapport avec la priorité du point de vue de l utilisateur. Définir des règles de gestion des priorités de traitement claires et connues de tous. Incident Management Problem Management Event Management Request Fulfillment Change Management Configuration Management Release & Deployment Testing & Validation 33

34 Les défauts Tâches additionnelles qui n ajoutent aucune valeur au produit ou service et induisent un surplus d énergie pour corriger le dysfonctionnement. Définir un modèle de procédure qui assure que l ensemble des moyens nécessaires à son exécution (outils, informations, ressources) sont bien identifiés et disponibles avant de démarrer son exécution. Mettre en place un système de gestion des procédures pour garantir que seules sont disponibles celles qui sont valides. Incident Management Problem Management Access Management Event Management Request Fulfillment Change Management Configuration Management Release & Deployment 34

35 Interruption Les employés peuvent être interrompus dans leur tâche par le téléphone, un , un changement de priorité ou une demande d information. Mettre en place un système de filtrage des sollicitations : Outil de gestion des Demandes Numéro de téléphone unique Blog L organisation doit s adapter au système de sollicitation et communiquer sur son fonctionnement. Incident Management Problem Management Request Fulfillment Service Measurement Service Reporting Catalog Management 35

36 Les 5S Les 5S sont une méthode d optimisation du poste de travail et de son maintien au meilleur niveau de service qui repose sur 5 principes : Se débarrasser de l inutile Ranger l utile Nettoyer régulièrement le poste de travail Standardiser les règles Suivre et progresser Dans le cas de l IT, le poste de travail va au delà du bureau et du PC puisque il est également virtuel en prenant en compte les espaces de stockage, le réseau, les applications, Le système de Documentation est le premier candidat au 5S. 36

37 Le Travail Standard Le Travail Standard est l exécution d une séquence selon ce qui est qualifié à l instant donné de «meilleure façon de procéder». Il vise à garantir la pérennité de la performance et la qualité des opérations ainsi qu à éliminer les variations qui pourraient les diminuer. Les principales composantes : Le mode opératoire détaillant les opérations à réaliser, dans quel ordre, le temps alloué, Un graphique représentant l enchainement des opérations dans le temps La formalisation sous un format unique des procédures opérationnelles permettra également de faire une définition précise des différents postes de travail et des compétences associées. 37

38 POKA YOKE Le POKA-YOKE est un "anti-erreur", il permet d'éviter une erreur involontaire. Le cas typique est le contrôle du type de données dans un champ d un formulaire de saisie. Par exemple la date de fin de réalisation d une Demande client ne peut être antérieure à la date du début. L identification et la mise en place de POKA-YOKE est d autant plus importante lorsque l on souhaite améliorer la flexibilité en intégrant de nouveaux acteurs pour réaliser les opérations. 38

39 KAIZEN Le KAIZEN est un processus d'améliorations concrètes, simples et peu onéreuses réalisées dans un laps de temps très court. Le KAIZEN tend à inciter chaque opérateur à réfléchir sur son lieu de travail et à proposer des améliorations. La formation des personnes en charge des opérations à la détection de problèmes et aux techniques de recherche de causes est l une des principales étapes de la mise en place d une démarche KAIZEN. La tenue de Daily Stand-up meeting permet également de faciliter l implication et la participation de tous. 39

40 Au final Qualité Toit Délais Objectif Coût «Juste à Temps» JIDOKA POKA YOKE Piliers Ajustement des ressources Supervision Télé distribution Socle Filtrage des Demandes Élimination des Gaspillages KAIZEN Procédures Standard Fondations Stabilité (des équipes, des méthodes, ), les 5S La Maison LEAN 40

41 QUESTIONS? 41

42 Nos écoles Partenaires 42

43 Merci de votre attention 43

INTERVENTION LEAN JUIN 2015

INTERVENTION LEAN JUIN 2015 INTERVENTION LEAN JUIN 2015 163, Rue de Kiem L 8030 Strassen Tél : +352 26 00 87 01 Fax : +352 26 00 87 02 21 Avenue le Corbusier CS 30028 F 59042 Lille Cedex Tél. : +33 (0) 3 20 12 52 50 Fax : +33 (0)

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN Certification CQPM réf : 2008 07 69 0272 Animateur de la démarche LEAN pour l amélioration de la performance et des processus. BUTS DE LA FORMATION : Etre

Plus en détail

LEAN MANUFACTURING. 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean.

LEAN MANUFACTURING. 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean. LEAN MANUFACTURING 18h00-18h10 : Ouverture de M.THOS 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean. 18h40-19h20 : Godefroy Beauvallet «Le

Plus en détail

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel Séance 3 Juste-à-Temps et Lean Manufacturing Magement industriel et Gestion de projet C. BARDEL@2007 1 Juste-à-temps & Lean Manufacturing Juste-à-temps et le Lean Manufacturing sont le cœur du système

Plus en détail

Devenir un expert du Lean durable

Devenir un expert du Lean durable Devenir un expert du Lean durable 21 jours (7 x 3 jours) 9650 HT Piloter une démarche Lean durable en maîtrisant les outils du Lean et en intégrant les aspects culturels et de conditions de travail. Maîtrisez

Plus en détail

Comment déployer le «Lean Healthcare»?

Comment déployer le «Lean Healthcare»? ISO 9001:2000 Colloque L'urgence et le réseau : une synergie...ou deux solitudes? 20 février 2009 Chantal Friset, inf., MBA Line Provencher, MBA Engagement Excellence Loyauté Complicité Respect et confiance

Plus en détail

Secteur Techn que LEAN MANAGER

Secteur Techn que LEAN MANAGER Secteur Techn que LEAN MANAGER 1 Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG) Finances Formation de formateurs Français Horlogerie Informatique / TIC

Plus en détail

Samuel Bassetto 04/2010

Samuel Bassetto 04/2010 Industrialisation Lean manufacturing 4.2 Réalisé avec V. FIGENWALD - SIEMENS Samuel Bassetto 04/2010 Plan de la partie 2 : Vers une production Lean 1. Valeur Ajoutée et Gaspillages Muda walk 2. Temps de

Plus en détail

A-Le Lean manufacturing B-Le SMED Conclusion et Principale idées à retenir

A-Le Lean manufacturing B-Le SMED Conclusion et Principale idées à retenir Le Lean management -Intoductionet défnition * principes du Lean * Méthodologie du Lean management I -approche LEAN A -Stratégie B -Système de production C -Changement de comportement II -conditions de

Plus en détail

Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore.

Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore. Comprendre Agir Juger Réagir Pour responsabiliser vos employés et bien plus encore. Présenté par Charles-André Bannon, ing. Dans le cadre de la série des déjeuners RH de la Chambre de commerce Haute-Yamaska

Plus en détail

Lean. Historique et Principes La réalité terrain La complémentarité Lean-MES. Francis MOUREY SPC consultants

Lean. Historique et Principes La réalité terrain La complémentarité Lean-MES. Francis MOUREY SPC consultants Lean Historique et Principes Francis MOUREY SPC consultants C. R. Allen, 1919 TWI, 1940 Jidoka Jidoka T. Ohno JIT Kaizen S. Shingo TPS House,, Cho, 70 s Méthodes japonaises J. Womack & D. Jones K. Ishikawa,

Plus en détail

Lean, Kanban & Management Visuel

Lean, Kanban & Management Visuel Lean, Kanban & Management Visuel Eric Colin, Christine Chevrier, Frédéric Duffau mercredi 19 octobre 2011 1 Sommaire Contexte projet 5 Valeurs de l agilité 5 La pensée Lean 15 Mise en œuvre, adaptations

Plus en détail

Introduction au LEAN. 17/02/2010 Page: 1

Introduction au LEAN. 17/02/2010 Page: 1 Introduction au LEAN 17/02/2010 Page: 1 Évolution du contexte industriel Les trentes glorieuses (1945-1975) Demande supérieure à l offre Prix de revient, productivité Contrôle de gestion L équilibre (1975-1990)

Plus en détail

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Christiane Mayer, pharmacienne Certifiée Lean Master 2012 Présidente de Crescendo Pharma Pierre Madore, pharmacien CHUS - Fleurimont Plan de

Plus en détail

THEME : la méthode des 5 S

THEME : la méthode des 5 S La compétitivité par l amélioration continue THEME : la méthode des 5 S Entreprise Marie, 2 février 2010 Au programme: - Le 5 S, qu est ce que c est? - Pourquoi le pratiquer? - Qui est concerné? - Où le

Plus en détail

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean?

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Philippe COURTY, CFPIM Dirigeant de CJP-Conseils www.cjp-conseils.com 1 Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Les

Plus en détail

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Restons pragmatiques! Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Conférence TOP TRANSPORT 2015 Marseille le 14 octobre 2015 Intervenants : Helmut Hintzer, président

Plus en détail

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 Notre positionnement Aider les dirigeants à construire leur vision stratégique, à mener leurs projets de transformation, à améliorer

Plus en détail

Gestion des opérations. et de la production. Séance 12 4-530-03. Le juste-à-temps et la production Lean

Gestion des opérations. et de la production. Séance 12 4-530-03. Le juste-à-temps et la production Lean Gestion des opérations et de la production Séance 12 4-530-03 Le juste-à-temps et la production Lean 1 2005, 2005, Service Service d enseignement d enseignement de la de Gestion la Gestion des Opérations

Plus en détail

Les Standards. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com

Les Standards. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com Les Standards Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com Les principes du Lean Le SMED Le Kanban L organisation en cellule Le Poka Yoke Le 5S Définition : Un standard est un mode opératoire défini

Plus en détail

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management STRATEGIE LEAN Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management Concept 2 Idée simple : retranscrire partout les contraintes liées à la satisfaction du client! Et ce à la plus

Plus en détail

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ SOMMAIRE Chapitre - Introduction 4. A qui s adresse cet ouvrage? 4.2 Dans quelle situation utiliser cet ouvrage? 4.3 Comment utiliser cet ouvrage? 4 Chapitre 2 - Kaizen et Démarche qualité 5 2. Dans quel

Plus en détail

Supply chain & Lean management. «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort

Supply chain & Lean management. «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort Supply chain & Lean management «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort Les facteurs clés d une entreprise performante Qu est ce qu

Plus en détail

Démarche Lean management

Démarche Lean management Démarche Lean management Vers une ville INTELLIGENTE au sein d un Service de loisirs 10 octobre 2013 Objectifs de la présentation 1) Partager l expérience du Lean management au sein de l administration

Plus en détail

Gestion de production

Gestion de production Maurice Pillet Chantal Martin-Bonnefous Pascal Bonnefous Alain Courtois Les fondamentaux et les bonnes pratiques Cinquième édition, 1989, 1994, 1995, 2003, 2011 ISBN : 978-2-212-54977-5 Sommaire Remerciements...

Plus en détail

Guide pratique des 5S

Guide pratique des 5S Guide pratique des 5S Christian Hohmann Résumé du livre 15/05/2010 Ce guide écrit par Christian Hohmann, expert en performance opérationnelle, présente la mise en œuvre des 5S d une façon très concrète.

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES

LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES Notions d'amélioration Continue : Les "5S" 1 2 Sommaire 4 ème partie 1. Introduction 2. Définition 3. Présentation d un chantier 4. Présentation des «5S» 5. Les 5 étapes

Plus en détail

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine visite virtuelle d une usine ORGANISATION Les coûts La maîtrise de la qualité, la performance des machines, la bonne utilisation des équipements, les temps de fabrication... ont un impact direct sur les

Plus en détail

La 1ère plateforme d'auto-formation. d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français.

La 1ère plateforme d'auto-formation. d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français. La 1ère plateforme d'auto-formation d'autoen ligne au Lean Manufacturing en français. "Lean Immersion vous propose une formation en ligne au Lean Manufacturing simple, illustrée et 100% francophone qui

Plus en détail

Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno)

Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno) Conception et simulation des systèmes de production Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno) Quelques méthodes en provenance du Japon : 1. Les 5 S 2. La chasse aux gaspillages

Plus en détail

10 Novembre 2009 Présentation aux entreprises

10 Novembre 2009 Présentation aux entreprises 10 Novembre 2009 Présentation aux entreprises Contenu de la présentation INEXO Usine Modèle Les origines du Lean Management Les principes du Lean Formation INEXO Questions 1 La genèse du projet Un constat

Plus en détail

La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires

La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires La gestion quotidienne, un gage de productivité pour les gestionnaires Mylène Pigeon, Directrice Innovation productivité Marie-Pierre Poulin, Gestionnaire de projets senior Innovation productivité Mise

Plus en détail

Le Management Lean. Michael Ballé. Excellence Systems Group Consultants 1

Le Management Lean. Michael Ballé. Excellence Systems Group Consultants 1 Le Management Lean Michael Ballé 1 Le «Gold Mine» Freddy a découvert Toyota en 1975 J étudie les programmes d amélioration depuis 15 ans Beaucoup essayent, peu réussissent, ceux qui réussissent le font

Plus en détail

Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT

Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT Déploiement LEAN en PME PMI VOSGES DEVELOPPEMENT Michel PILON Consultant Formateur Lean Six Sigma. Certifiés Black Belt 6 Sigma depuis 1995. Formés par Mikel. J. Harry, créateur de la méthode chez Motorola.

Plus en détail

Lean Digestion. Une histoire du Lean Management. Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management. Le 9 juillet 2011

Lean Digestion. Une histoire du Lean Management. Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management. Le 9 juillet 2011 Lean Digestion Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management Une histoire du Lean Management Le 9 juillet 2011 Rodolphe Simonot rodolphe.simonot@leandigestion.fr www.leandigestion.fr Agenda «1990,

Plus en détail

Initiation au Lean Manufacturing

Initiation au Lean Manufacturing Christophe Rousseau Ingénieur et Production Manager Initiation au Lean Manufacturing www.leleanmanufacturing.com Introduction Origines et Histoire du Lean Concepts et Outils Sommaire 5S et Management Visuel

Plus en détail

Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com )

Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com ) Pistes de réflexion sur le LEAN : qu est-ce que la Valeur Ajoutée? B. JACQUIER ( bertrand.jacquier@secafi.com ) Le lean / Les leans des outils «terrain» Une tentative de définition du lean : > «un système

Plus en détail

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Le Management en mode projet..2

Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Le Management en mode projet..2 Sigma Consulting est un cabinet conseil spécialisé en management des organisations. Sa mission est d'aider les entreprises à développer la qualité de service dont ont besoin leurs clients internes ou externes.

Plus en détail

Certification Lean Master

Certification Lean Master Certification Lean Master Devenez un agent d'influence à valeur ajoutée! Aucun préalable En dix ans, les entreprises québécoises ont fait des pas de géant en intégrant l amélioration continue dans leurs

Plus en détail

LES OUTILS DU LEAN MANUFACTURING : UNE

LES OUTILS DU LEAN MANUFACTURING : UNE LES OUTILS DU LEAN MANUFACTURING : UNE RÉPONSE ADAPTÉE POUR AMÉLIORER LA COMPÉTITIVITÉ Animée par Bd CHAMPILOU Expert PCAM UTICA, le 20 Novembre 2013 Programme financé par l Union Européenne LEAN MANUFACTURING

Plus en détail

La genèse d une ambition régionale

La genèse d une ambition régionale 1 La genèse d une ambition régionale Un besoin régional En France, de nombreuses initiatives ont vu le jour ces dernières années grâce à l appui des pouvoirs publics. L un des objectifs communs est de

Plus en détail

INTRODUCTION AU LEAN MANUFACTURING

INTRODUCTION AU LEAN MANUFACTURING INTRODUCTION AU LEAN MANUFACTURING p.1 Les principes de l entreprise lean 1) Spécifier la valeur pour le client 2) Ne transférer que des produits bons 3) Eliminer le gaspillage, par une remise en cause

Plus en détail

LE LEAN MANUFACTURING

LE LEAN MANUFACTURING LE LEAN MANUFACTURING LEAN signifie littéralement : «maigre», «sans gras». On le traduit parfois par «gestion sans gaspillage» ou par «au plus juste». LEAN est un qualificatif donné par une équipe de chercheurs

Plus en détail

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2.

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2. ACTUALITÉS LANDPARK Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2015 Nouvelle version Landpark Helpdesk Landpark vous associe aux meilleurs logiciels de Gestion de Parc

Plus en détail

Vers le Management de la Performance durable

Vers le Management de la Performance durable Vers le Management de la Performance durable Valérie Turpin 20 Octobre 2014 ENVOL PERFORMANCE Mob: 06.27.10.10.36. Mail : valerie.turpin@envol-performance.com «Ce ne sont pas les plus forts qui survivent

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations 23 mars 2013 Démarche qualité ISO 9001: 2008 Page 2 EN 9100 : 2009 (aéronautique) Page 3 ISO TS 16949 (automobile) Page 4 Audit interne Page 5 Audit fournisseur Page 6 Développement

Plus en détail

Les bases de la Démarche Qualité

Les bases de la Démarche Qualité Les bases de la Démarche Qualité 02 octobre 2014 Virginie Boulanger virginie.boulanger@cnrs-dir.fr Définition Le terme «qualité» pouvant être ambigu, vue sa multiplicité de sens, sa définition a été précisée

Plus en détail

LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE

LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE Présenté par : Elisabeth Morin Conseillère cadre en DO CHU de Québec Pierre Simard

Plus en détail

Le travail standardisé

Le travail standardisé Le travail standardisé Nous rencontrons souvent des entreprises dans lesquelles la performance est à un palier. Avec l'habitude les cadences sont figées, souvent par des experts des services méthodes.

Plus en détail

Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre. Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix

Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre. Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix Le lean et la santé au travail Un regard critique sur les principes et la mise en œuvre Orléans 10 octobre 2014 Evelyne Morvan Bertrand Delecroix Sommaire Le lean de quoi parle t-on? L âge des outils Le

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR P 1 FACTEURS QUI FONT LA FORCE DE LEAN SIX SIGMA 1. L intégration de Lean et de Six sigma 2. Des rôles et responsabilités bien définis 3. Un géré MTE

Plus en détail

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution Professeur Mohamed Reghioui Version 1 P2010 M.Reghioui - 2011 1 Informations générales sur le module Intervenant: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com)

Plus en détail

TESA SA. 20.02.2014 TESA Group SA

TESA SA. 20.02.2014 TESA Group SA TESA SA 20.02.2014 TESA Group SA Plan de présentation 01 02 TESA, qui sommes nous Introduction de la philosophie LEAN de TESA 03 Exemple 1: Lean petite machine 04 Exemple 2: Lean cellule de décolletage

Plus en détail

Identification des incontournables à la démarche Lean

Identification des incontournables à la démarche Lean Identification des incontournables à la démarche Lean Analyse des résultats 7/09/2010 Barbara Lyonnet, Laboratoire SYMME, Université de Savoie barbara.lyonnet@univ-savoie.fr 1. Introduction Toute entreprise

Plus en détail

TPS : The Thinking Production System. Godefroy Beauvallet Projet Lean Entreprise Télécom Paris

TPS : The Thinking Production System. Godefroy Beauvallet Projet Lean Entreprise Télécom Paris TPS : The Thinking Production System Godefroy Beauvallet Projet Lean Entreprise Télécom Paris 12/01/2006 Le Projet Lean Entreprise Créé en décembre 2003 Objectifs du projet Participer à la production de

Plus en détail

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 Sommaire Chapitre 1 Introduction 1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 3. La gestion de production et les flux... 5 4. Gestion

Plus en détail

LE LEAN MINING ET LES DÉFIS ASSOCIÉS À LA SST. Nadeau, S., Morency, F., Nsangou, J.-R. École de technologie supérieure

LE LEAN MINING ET LES DÉFIS ASSOCIÉS À LA SST. Nadeau, S., Morency, F., Nsangou, J.-R. École de technologie supérieure LE LEAN MINING ET LES DÉFIS ASSOCIÉS À LA SST École de technologie supérieure 2 Qu est-ce que le lean mining? Une contextualisation des principes du lean manufacturing au secteur minier. 3 Qu est-ce que

Plus en détail

Leçon 6. Juste à temps : principes

Leçon 6. Juste à temps : principes Leçon 6 Juste à temps : principes L'objectif principal de la leçon est de connaître et de comprendre la philosophie du juste à temps A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : définir les

Plus en détail

Proposition d accompagnement et de formation au «LEAN management»

Proposition d accompagnement et de formation au «LEAN management» EO sécurité conseil USINE 08 : Proposition d accompagnement et de formation au «EAN management» E.O.Sécurité 28 rue des trois fontaines 51110 Warmeriville page 1 Contrat Intervention en conseil Entreprise

Plus en détail

Les 5S Première pratique de la qualité totale

Les 5S Première pratique de la qualité totale Takashi OSADA Le préalable indispensable au TPM, au JAT et à l assurance qualité Les 5S Première pratique de la qualité totale Marie-Pierre Hirsch DU Qualitologie Sanitaire 2010 2011 Introduction Comment

Plus en détail

Lean Manufacturing Quelle place pour la santé et la sécurité au travail?

Lean Manufacturing Quelle place pour la santé et la sécurité au travail? Lean Manufacturing Quelle place pour la santé et la sécurité au travail? L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un

Plus en détail

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance Performance CHANGER VOTRE NIVEAU Management des hommes Au service de la performance Conseil Formation Enseignement 03.85.81.63.99 06.59.51.48.00

Plus en détail

Introduction au lean management. Recommandations organisationnelles. Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire

Introduction au lean management. Recommandations organisationnelles. Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Recommandations organisationnelles Pour approfondir la réflexion Introduction au lean management Mai 2013 Le document source de cette synthèse

Plus en détail

Kaïzen. Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1

Kaïzen. Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1 Kaïzen Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1 Sommaire A. Définition et philosophie B. Méthodes et applications C. Quelques Résultats 06/04/2009 SR 2 A Définition et philosophie 1. Qu

Plus en détail

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009 François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines QUALITE ET LEAN MANUFACTURING SOMMAIRE INTRODUCTION SUR LE LEAN

Plus en détail

CIPE 40 bd. Edgar Quinet 75014 Paris 01 40 64 59 18 www.cipe.fr

CIPE 40 bd. Edgar Quinet 75014 Paris 01 40 64 59 18 www.cipe.fr CIPE 40 bd. Edgar Quinet 75014 Paris 01 40 64 59 18 www.cipe.fr Sommaire Une collection cohérente Objectifs de la simulation Public Horaires Vue d ensemble du scénario Les principaux concepts abordés Aide

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE

PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 10 grands domaines

Plus en détail

ISO 9000:2000 La présente Norme internationale est applicable à ce qui suit: organisations cherchant à progresser par la mise en œuvre d'un système

ISO 9000:2000 La présente Norme internationale est applicable à ce qui suit: organisations cherchant à progresser par la mise en œuvre d'un système ISO 9000:2000 La présente Norme internationale est applicable à ce qui suit: organisations cherchant à progresser par la mise en œuvre d'un système de gestion de la qualité; organisations qui cherchent

Plus en détail

Préparé par: Soumaya ZINAH

Préparé par: Soumaya ZINAH Préparé par: Soumaya ZINAH P L A N PRINCIPE DEFINITION OBJECTIFS DEROULEMENT GAINS & AVANTAGES Principe Un travail efficace et de qualité nécessite un environnement propre, de la sécurité et de la rigueur.

Plus en détail

ENVIRODEBATS. Journées Techniques. Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France. L Entreprise Générale

ENVIRODEBATS. Journées Techniques. Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France. L Entreprise Générale 31 16-17 Janvier Octobre 2013 Nanterre Aix en Provence Journées Techniques ENVIRODEBATS L Entreprise Générale Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France Pierre BORTOLI

Plus en détail

Le Lean management pour conférer avantage concurrentiel et durabilité des ressources

Le Lean management pour conférer avantage concurrentiel et durabilité des ressources Le recueil des communications du deuxième colloque international sur : La bonne performance des organisations et des gouvernements Deuxième édition: La croissance des entreprises et des économies entre

Plus en détail

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28

Management. Planification. Flux. Valorisation Coûts. plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 Management Valorisation Coûts Flux Planification w w w. c b a c o n s e i l. f r plaquettecba.indd 1 26/05/09 16:59:28 La performance des flux dans la petite série et la production à la commande CBA Conseil

Plus en détail

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation Démarche diagnostic Planification et organisation Processus de planification et de gestion de la demande Approvisionnement Niveau d inventaire Visite Organisation du travail Analyse de la chaîne de valeur

Plus en détail

INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE

INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE Assistance à maîtrise d ouvrage (AMOA et/ou AMOE) L assistance à la maîtrise d ouvrage et/ou l assistance à maîtrise d œuvre vous aide à définir, piloter

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

Lean Management. 9 juin 2005 1

Lean Management. 9 juin 2005 1 9 juin 2005 1 Q est-ce que c est que le??? 9 juin 2005 2 Le Lean Management c est: Un moyen de gestion de la production clair et visuel améliorant les performances au travers de processus stables et éprouvés

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR QUALITÉ

DEVENIR ANIMATEUR QUALITÉ Objectif général : A l issue de la formation, le participant sera capable de : Comprendre le rôle et les missions de l animateur qualité Acquérir les méthodes nécessaires pour mener les missions de l animateur

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 1: La vision processus dans le management des organisations

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

HORIZON Pop Suite Logicielle de P ilotage Opérationnel de la Performance Rendre vos processus compétitifs plus légers, plus réactifs, plus agiles et plus sûrs www.concept-pop.com Process Mapping Process

Plus en détail

Le travail standardisé mérite votre attention

Le travail standardisé mérite votre attention Le travail standardisé mérite votre attention Pourquoi et comment mettre en place le travail standardisé dans votre entreprise. Les explications d'emmanuel JALLAS (Lysippe). Nous rencontrons souvent des

Plus en détail

Le Lean Management appliqué aux services administratifs

Le Lean Management appliqué aux services administratifs www.avlconsulting.fr Le Lean Management appliqué aux services administratifs Michel BALDELLON 1er avril 2015 Un petit exercice de contrôle de gestion préparatoire (1/2) Une comptabilité fournisseur d un

Plus en détail

gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet

gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet management sup gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet Le pictogramme qui figure ci-contre mérite une explication. Son objet est d alerter le lecteur sur la menace que

Plus en détail

quelques réflexions sur le LEAN B. JACQUIER 06.62.84.61.36

quelques réflexions sur le LEAN B. JACQUIER 06.62.84.61.36 quelques réflexions sur le LEAN B. JACQUIER 06.62.84.61.36 Pourquoi changer l organisation du travail? Un projet de réorganisation, cela consiste à passer d une organisation A à une organisation B. L entreprise

Plus en détail

FORMATION LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR

FORMATION LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR LEAN EXECUTIVE SESSION 1 JOUR 9 DÉC 2015 / 2 MARS / 1 JUIN / 27 SEPT / 6 DÉC 2016 Partager les préalables et fondamentaux pour conduire une démarche de transformation Lean Appréhender le chemin à parcourir

Plus en détail

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com

RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014. http://www.universite-lean6sigma.com RENCONTRE DE L UNIVERSITÉ LEAN 6 SIGMA DU 3 AVRIL 2014 http://www.universite-lean6sigma.com 1 L OBJET DE L UNIVERSITÉ : Promouvoir les démarches d amélioration des performances Lean et Six Sigma, Valider

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

La gouvernance au cœur de la Transformation des systèmes d information Renault

La gouvernance au cœur de la Transformation des systèmes d information Renault La gouvernance au cœur de la Transformation des systèmes d information Renault DIRECTION DES TECHNOLOGIES & SYSTEMES D INFORMATION 18/06/05 Trigger performance drivers Make better, more transparent & accountable:

Plus en détail

GESTION DE LA PRODUCTION.

GESTION DE LA PRODUCTION. GESTION DE LA PRODUCTION. L entreprise est une organisation qui produit des biens et des services pour un marché. Dans une entreprise industrielle, l activité de production consiste à transformer des matières

Plus en détail

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification DESIGNATION DU METIER OU DES COMPOSANTES DU METIER EN LIEN AVEC LE CQP Le titulaire

Plus en détail

Présentation. Nos formations : «Autour du LEAN Entreprise»

Présentation. Nos formations : «Autour du LEAN Entreprise» Présentation VISIAL SA et la formation Nos formations : «Autour du LEAN Entreprise» NIVEAU 1 1/Identifiez La productivité. Sensibilisation au Lean. Jeu Des Prises Electriques. 2/La Cartographie de la chaîne

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN?

Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN? Que faire pour éviter les pièges et réussir votre démarche LEAN? Synthèse de 15 entreprises qui se sont lancées dans le Lean Manufacturing 7 ème Conférence d Échanges des Bonnes Pratiques Industrielles

Plus en détail

Une conférence de la communauté Performance Industrielle de Grenoble Ecobiz

Une conférence de la communauté Performance Industrielle de Grenoble Ecobiz Une conférence de la communauté Performance Industrielle de Grenoble Ecobiz Un cycle de conférences dédié aux outils de base du Lean, une animation par Fabrice Surel Le lundi 17 mars 2008, la communauté

Plus en détail

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE Mettre en place une stratégie...2 Pilotage et tableau de bord du système.2 Réussir les audits...3 Management de la Qualité ISO 9001...3 Management de l Environnement ISO 14001.4 Management de la Santé

Plus en détail

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Page 1 / Gagner en performances grâce au pilotage des flux / 2010 Détecter une problématique «flux» Si ces constats sont courants dans votre

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail