Livre Blanc Préparer la révolution numérique de l industrie immobilière. Présentation au Plan Bâtiment Durable 2 Octobre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Livre Blanc Préparer la révolution numérique de l industrie immobilière. Présentation au Plan Bâtiment Durable 2 Octobre 2013"

Transcription

1 Livre Blanc Préparer la révolution numérique de l industrie immobilière Présentation au Plan Bâtiment Durable 2 Octobre 2013 Alain Sevanche Jean-Yves BRESSON

2 Sommaire de la présentation 1. Eléments de contexte Questionnement/ Préambule Les obstacles à la constitution de la donnée patrimoniale Prise de conscience 2. Les réponses apportées par le livre blanc La révolution numérique de l industrie immobilière Les grandes thématiques du livre blanc Lesgrandslivrablesaveclesétudesdecas Acteurs, patrimoine, missions& fonctions Analysedesétudesdecasàtraversdespointsclés 3. Travail avec les partenaires 4. Planning 5. Questions/réponses 2

3 1 Éléments de contexte Source : Linking SBA metrics to IFCs and BIM, SB Alliance

4 Questionnement Pourquoi le déploiement d outils modernes de gestion technique de patrimoine de la conception à l exploitation serait-il voué à l'échec? Des ressources importantes sont consacrées chaque année par les maîtres d ouvrage publics et privés à l évolution et à la maintenance de leur système d'information. Dans le même temps, ceux-ci doivent gérer un patrimoine de plus en plus couteux à bâtir, rénover et entretenir. Pourtant, alors que le recours aux TIC (Technologies de l Information et de Communication) a démontré son intérêt dans tous les secteurs économiques, on ne peut que constater en France que celles-ci sont dramatiquement absentes des industries de l immobilier et de la construction des lors qu il s agit d optimiser la gestion technique de son patrimoine. 4

5 Les obstacles à la donnée patrimoniale Les propriétaires de patrimoine de rapport ou d exploitation, en particulier ceux publics, sont confrontés à la nécessité d ajuster les processus de production, d exploitation et de valorisation de leur patrimoine. La volonté existe mais trois obstacles doivent être appréhendés Les freins à la constitution de l information Tâche considérée comme trop difficile, méconnaissance/multiplicité des outils informatiques et des formats, manque de repères méthodologiques La multiplicité des acteurs et des métiers Multiplicité des métiers qui s exercent sur un objet unique et physique : le bien immobilier: quelles règles pour quels métiers? La sous utilisation des échanges informatisés Lessecteursdelagestion,delaconceptionetdelaconstructionsontceux qui profite le moins des apports TIC et du partage de l information(manque d interopérabilité) 5

6 La prise de conscience Les trois obstacles cités précédemment aujourd hui peuvent être contournés avec la maquette numérique(bim) La maquette numérique est, en fait, la base de données du bâtiment fondée sur les IFC (Industrial Found Classes), norme ISO depuis fin 2012, permettant à l interopérabilité de devenir une réalité. Le lancement de la rénovation énergétique des logements qui doit conduire à réduire de 38 % d ici à 2020 la consommation d énergie dans le secteur du bâtiment et les règlementations thermiques imposant d optimiser la conception, la réalisation et l exploitation des bâtiments, transforment les pratiques professionnelles. C est donc sous l impulsion du Plan Bâtiment Durable que les pouvoirs publics, les collectivités et toutes les parties prenantes, investisseurs, concepteurs, réalisateurs, exploitants et utilisateurs sont réunis pour accompagner et accélérer la mutation numérique des industries immobilières et de la construction. 6

7 2 Le livre blanc Une Initiative de la Caisse des Dépôts et Consignations Au service de l intérêt général

8 La révolution numérique de l industrie immobilière Les phases d exploitation/maintenance d un bâtiment durent 10 fois plus longtemps que les phases de conception/construction Les maîtres d ouvrage, gestionnaires et exploitants sont donc les principaux bénéficiaires de la maquette numérique Lesobjectifsdulivreblancsont: Produire un cadre méthodologique pour la mise en œuvre d un PSMT(Plan Stratégique à Moyen Terme) pour les maîtres d ouvrages publics et privés fondé sur la production et la maintenance d un référentiel de données patrimoniales graphiques interopérables. Accompagner et accélérer la mutation numérique des industries immobilières et de la gestion afin que celles-ci puissent répondre aux défis de performance environnementale, technique et financière qui s imposent à tous les acteurs de la filière. Il sera réalisé en coordination avec les travaux du groupe de travail«maquette numérique pour l efficacité énergétique du Plan Bâtiment Durable, d autres travauxencoursdupucaetduprebatetenfindesactionsmenéesenrégion. 8

9 Thématiques, acteurs & métiers Thématiques & problématiques de la mise en œuvre des outils de maquette numérique: La gestion du projet au sein d une maîtrise d ouvrage La production de la donnée patrimoniale L administration de la donnée patrimoniale Lafiabilitéetlepartagedeladonnée Les usages par processus Acteurs& métiers considérés Typologies d acteurs : L état, les collectivités territoriales, les bailleurs sociaux, ministère de la Défense, Universités Typologies de patrimoine : Tertiaire, logement collectifs, universités, collèges, bâtiments administratifs, résidences services Missions: Propriétaire, gestionnaire Fonctions : Asset management (gestion d actifs), Property management (gestion immobilière), Facilities management(prestation de services immobiliers au bien et à la personne) 9

10 Les grands livrables (1) Illustrer l importance du référentiel de composants techniques Le rôle central du référentiel unique de données(composants techniques) à bâtir pour créer de la valeur à travers les différents processus métiers pour les propriétaires, les gestionnaires et les exploitants Présenter les différentes formes d appréciation d un ROI (Retour Opérationnel d Investissement) de l acquisition des données patrimoniales Valeur vénale et comptable, Valeur extra financière Productivité Performance thermique Performance d exploitation, «datavalue», 10

11 Les grands livrables (2) Fournir des repères sur le processus de constitution de la donnée patrimoniale et la création de valeur Définir la bonne granulométrie de la donnée Enrichir les données par l usage Partager la donnée Démontrer la valeur ajoutée du BIM pour la gestion technique Lesbénéficesdel interopérabilitétoutaulongducycledeviedeladonnée technique patrimoniale BIM-Etat Initial Esquisse BIM-APS BIM-APD Réalisation BIM DOE Base de données patrimoniale 11

12 Les grands livrables (3) Donner des éléments de méthode et d organisation de projet Etablir une «stratégie numérique» au cœur de la stratégie de l établissement Se doter de l organisation projet appropriée pour mettre en œuvre cette stratégie Fixer ses exigences Adapter l établissement et ses processus pour produire de la valeur à partir du référentiel unique de données patrimoniales En s appuyant sur des savoir-faire opérationnels et des études de cas En partageant les enseignements d expérimentions menées en région 12

13 Analyse des études de cas Analyser les démarches de mise en œuvre des projets avec les cas d études S intéresser aux points clés du processus de production de la donnée patrimoniale graphique Granulométrie de description? Référentiel de composants? Eléments constitutifs de description Patrimoine Existant Collecte documentation existante? Constitution des dossiers? Données Processus de validation Production Fiabilisation Equipements Organisation de l administration des données Elargissement de périmètre Administration Almadea Appréhender les usages par grands processus en fonction du patrimoine et des missions assurées par les maitres d ouvrage Analyser les ROI, les coûts d acquisition et de mise en oeuvre 13

14 12 Points clefs d analyse 1. Définition des objectifs stratégiques 2. Analyse des organisations 3. Système informatique existant 4. Définition du référentiel 5. Usages de la donnée patrimoniale envisagés 6. Evaluation et mesure des écarts 7. Analyse de l opportunité de recours IFC 8. Moyens/Procédures de mise à jour 9. Partage des informations 10. Formation/Appropriation des outils par les acteurs 11. Fiabilité des données 12. Retour sur investissement 14

15 3 Travail avec les partenaires

16 Les partenaires du livre blanc Partenaires & échanges institutionnels Mobilisation de l inter-cluster Partenaires privés 16

17 Actions communes Fournir des éléments de décision pour la mise en œuvre de la maquette numérique: Références d analyses, d exemples à l international Ducoutdeladonnéeàlavaleurdeladonnée Etudier ensemble des cas clients réels en faisant ressortir les points remarquables Interfaçages du processus de gestion de la donnée avec les processus de l entreprise Démarche projet et exploitation de la donnée Proposer un cadre méthodologique simplifié structuré par grandes phases: Dela«stratégienumérique»àl exploitationdeladonnée Mettre en valeur les éco-systèmes régionaux susceptibles d accompagner des expérimentations ou l evolution des filières Fournir les derniers repères sur les actions des pouvoirs publics, les règlementations, 17

18 Calendrier Cahier des charges Partenariats Sélection des cas Fonds documentaire Synthèse des travaux Coordination partenaires Etudes de cas, Travail, échanges avec les partenaires Production livre blanc Diffusion Point d étape Restitution juil-13 août-13 sept-13 oct-13 nov-13 déc-13 janv-14 févr-14 18

19 Livre Blanc Préparer la révolution numérique de l industrie immobilière Pour contribuer, proposer des retours d expérience CONTACTS : Alain Sevanche Jean-Yves BRESSON

BIM présentation CEREMA

BIM présentation CEREMA BIM présentation CEREMA 26 novembre 2015 DIRECTION INNOVATION Le patrimoine de Nantes Habitat 2 2 Les grands chiffres du patrimoine Au 1er juin 2015 25 000 équivalents logements soit : 23 000 logements

Plus en détail

Dossier de presse 13 octobre Appel à manifestation d intérêt «CO-CONSTRUCTION D ESPACES INNOVANTS POUR LES ECOLES, COLLEGES ET LYCEES DEMAIN»

Dossier de presse 13 octobre Appel à manifestation d intérêt «CO-CONSTRUCTION D ESPACES INNOVANTS POUR LES ECOLES, COLLEGES ET LYCEES DEMAIN» Dossier de presse 13 octobre 2016 Appel à manifestation d intérêt «CO-CONSTRUCTION D ESPACES INNOVANTS POUR LES ECOLES, COLLEGES ET LYCEES DEMAIN» Pourquoi lancer cette initiative? Le patrimoine immobilier

Plus en détail

Le BIM. Pôle BTP octobre 2016

Le BIM. Pôle BTP octobre 2016 Le BIM Pôle BTP 57 07 octobre 2016 Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Les enjeux du BIM et de la transition numérique de la construction 3. Qu est ce que le BIM 4. A qui profite le BIM

Plus en détail

OSTINATO a les compétences pour fournir l intégralité de ces documents au format BIM IFC.

OSTINATO a les compétences pour fournir l intégralité de ces documents au format BIM IFC. NOTE BIM Le déroulement des études s établira suivant des processus établis. APPROCHE DE PRE-PROJET ELEMENTS DE DIAGNOSTIC 1. F.2.0. NOTICE BIM (BUILDING INFORMATION MODEL) Le BIM (Building Information

Plus en détail

Compte-rendu - Première réunion plénière du groupe de travail «Maquette Numérique (BIM) et Gestion du Patrimoine» du 02/10/2013

Compte-rendu - Première réunion plénière du groupe de travail «Maquette Numérique (BIM) et Gestion du Patrimoine» du 02/10/2013 Présentation du groupe de travail par Pierre Mit et Frank Hovorka Introduction A la question «est-ce une raison suffisante pour ne pas aller vers le BIM parce qu il ne fonctionne pas à 100 %?» : la réponse

Plus en détail

La maquette numérique du bâtiment «Ceux qui n investiront pas devront s arrêter»

La maquette numérique du bâtiment «Ceux qui n investiront pas devront s arrêter» La maquette numérique du bâtiment «Ceux qui n investiront pas devront s arrêter» Introduction : les fondamentaux La maquette numérique et IFC : décodage Pourquoi s y intéresser? Les atouts du BIM et des

Plus en détail

Ce document est une version simplifiée du programme de technologie 3ème.

Ce document est une version simplifiée du programme de technologie 3ème. PROGRAMME DE TECHNOLOGIE (1) -Préambule- ème Ce document est une version simplifiée du programme de technologie ème. Pré-requis Au cycle d orientation, les activités permettent de faire la synthèse, d

Plus en détail

TECHNOLOGIE Préambule E.heurtebize

TECHNOLOGIE Préambule E.heurtebize ème Préambule Pré-requis Ce document est une version simplifiée du programme de technologie ème. Au cycle d orientation, les activités permettent de faire la synthèse, d exploiter, d élargir et d approfondir

Plus en détail

Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation en Languedoc-Roussillon

Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation en Languedoc-Roussillon www.laregion.fr rendez-vous sur notre espace pro: identifiant: ecoconstruction mot de passe: innovation Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation

Plus en détail

Charte Bat Innov L.R. 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon

Charte Bat Innov L.R. 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon Charte Bat Innov L.R 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon Afin de relever le défi du développement durable et contribuer à l effort

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

La maquette numérique du bâtiment «Ceux qui n investiront pas devront s arrêter»

La maquette numérique du bâtiment «Ceux qui n investiront pas devront s arrêter» La maquette numérique du bâtiment «Ceux qui n investiront pas devront s arrêter» Durée 14h 14h05 14h45 14h45 15h50 16h-17h Sujets Mot de bienvenue Introduction : les fondamentaux La maquette numérique

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INDICATIF MISSION DE COMMISSIONNEMENT

CAHIER DES CHARGES INDICATIF MISSION DE COMMISSIONNEMENT GUIDE A LA REDACTION D'UN CAHIER DES CHARGES Pour tout bénéficiaire d un concours financier de l ADEME dans le cadre du dispositif d aide à la décision CAHIER DES CHARGES INDICATIF MISSION DE COMMISSIONNEMENT

Plus en détail

L analyse et la conception de l objet technique Connaissances Niveau Capacités Commentaires

L analyse et la conception de l objet technique Connaissances Niveau Capacités Commentaires P ROGRAMME DE TECHNOLOGIE CLASSE DE TROISIEME L analyse et la conception de l objet technique Besoin. Représentation fonctionnelle. Critères d appréciation. Niveau. Formaliser sans ambiguïté une description

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE BUREAU BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS CHEF DE BUREAU BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DBL/SPP/N 12-27 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE GRADE

Plus en détail

de l efficacité Collectif Effinergie

de l efficacité Collectif Effinergie Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Collectif Effinergie La genèse... Dynamiser l efficacité thermique du bâtiment Un enjeu environnemental et économique dans le secteur du bâtiment Une

Plus en détail

Projet Formation et Suivi des Etudiants

Projet Formation et Suivi des Etudiants Projet Formation et Suivi des Etudiants Réunion de lancement 8 novembre 2010 Ordre du jour 1. Rappels : Schéma Directeur Numérique Programme 5 2. Projet Formation et Suivi des Etudiants : Finalité du projet

Plus en détail

PRESENTATION DU BTS TRAVAUX PUBLICS

PRESENTATION DU BTS TRAVAUX PUBLICS PRESENTATION DU BTS TRAVAUX PUBLICS LE METIER 1. DEFINITION DE L EMPLOI (par la Fédération des Travaux Publics) Le titulaire du BTS Travaux publics est amené à exercer son métier à la production, ou en

Plus en détail

Offre d emploi : Conseiller-Animateur Energie (H / F) Direction stratégie immobilière et développement des Campus

Offre d emploi : Conseiller-Animateur Energie (H / F) Direction stratégie immobilière et développement des Campus Offre d emploi : Conseiller-Animateur Energie (H / F) Direction stratégie immobilière et développement des Campus Type de contrat : CDD Durée du contrat : 2 ans Type de poste : Catégorie A Rémunération

Plus en détail

Optimisation de la gestion énergétique d un parc immobilier. CoTITA Ouest. 16 novembre 2012

Optimisation de la gestion énergétique d un parc immobilier. CoTITA Ouest. 16 novembre 2012 Optimisation de la gestion énergétique d un parc immobilier CoTITA Ouest 16 novembre 2012 SOMMAIRE 1 Présentation du Département de Loire-Atlantique 2 Situation énergétique du parc immobilier 3 Volonté

Plus en détail

Livre Blanc Maquette numérique et gestion patrimoniale. Avril Préparer la. révolution numérique. de l industrie immobilière

Livre Blanc Maquette numérique et gestion patrimoniale. Avril Préparer la. révolution numérique. de l industrie immobilière Livre Blanc Maquette numérique et gestion patrimoniale Avril 2014 Préparer la révolution numérique de l industrie immobilière Cet ouvrage a été réalisé dans l intérêt général à la demande de la Caisse

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Appel à manifestation d intérêt Plateformes locales de la rénovation énergétique du logement privé Présentation 1. Objectif L objectif des plateformes locales est d accompagner les particuliers dans la

Plus en détail

LE POLE CONSTRUCTION LIMOUSIN

LE POLE CONSTRUCTION LIMOUSIN LE POLE ECO-CONSTRUCTION CONSTRUCTION LIMOUSIN HISTORIQUE Initiative d ESTER Technopole Agenda 21 de Limoges Métropole : Volonté politique forte Pôle d excellence régionale dédié à l éco-construction confié

Plus en détail

Innovations techniques dans l élevage de bovins allaitants à l île de la Réunion : Modification des pratiques et adaptation à l environnement

Innovations techniques dans l élevage de bovins allaitants à l île de la Réunion : Modification des pratiques et adaptation à l environnement Innovations techniques dans l élevage de bovins allaitants à l île de la Réunion : Modification des pratiques et adaptation à l environnement D. Niobé,, J-P. J Choisis, E. Chia Les éleveurs du Sud face

Plus en détail

Conseils Thermiques - Etudes d Efficacité Energétique. Mise en œuvre du BIM-maquette numérique dans un projet

Conseils Thermiques - Etudes d Efficacité Energétique. Mise en œuvre du BIM-maquette numérique dans un projet Conseils Thermiques - Etudes d Efficacité Energétique Mise en œuvre du BIM-maquette numérique dans un projet Qui sommes nous? CT3E est un bureau de Conseils Thermiques spécialisé en Etudes d'efficacité

Plus en détail

Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments

Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments Développement durable en santé La qualité environnementale des bâtiments Mardi 20 janvier 2009 Source : CHSF- Eiffage Bâtiment et environnement Le bâtiment, c est chaque année en France : 25% des émissions

Plus en détail

LE BIM EN PHASE EXPLOITATION

LE BIM EN PHASE EXPLOITATION LE BIM EN PHASE EXPLOITATION ENJEUX et DEFIS Jean-Louis Picqué 1 LE BIM (BUIDING INFORMATION MODELING) Une maquette numérique qui accompagne le bâtiment tout au long de sa vie 2 3 LE BIM EN PHASE CONCEPTION

Plus en détail

Livre Blanc Maquette numérique et gestion patrimoniale. Avril Préparer la. révolution numérique. de l industrie immobilière

Livre Blanc Maquette numérique et gestion patrimoniale. Avril Préparer la. révolution numérique. de l industrie immobilière Livre Blanc Maquette numérique et gestion patrimoniale Avril 2014 Préparer la révolution numérique de l industrie immobilière Cet ouvrage a été réalisé dans l intérêt général à la demande de la Caisse

Plus en détail

Ateliers RNHP Grenoble 2012 Atelier C2 référentiel métier du RAHP. Le référentiel métier du Réseau des Professionnels de l Habitat Participatif

Ateliers RNHP Grenoble 2012 Atelier C2 référentiel métier du RAHP. Le référentiel métier du Réseau des Professionnels de l Habitat Participatif Le référentiel métier du Réseau des Professionnels de l Habitat Participatif Déroulé de l atelier Présentation du RAHP Les phases d un projet d habitat participatif La maîtrise d ouvrage collective Les

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière 478 Gestion budgétaire et financière Le domaine fonctionnel Gestion budgétaire et financière regroupe les emplois de la fonction financière de l État relatifs à l élaboration et au suivi de la programmation

Plus en détail

1. Présentation de l association et du contexte

1. Présentation de l association et du contexte TERMES DE RÉFÉRENCE POUR L ACCOMPAGNEMENT DE CARE FRANCE DANS LA MISE EN ŒUVRE DE SON PLAN D ACTION EN MATIÈRE DE PRISE EN COMPTE DE L ÉGALITE DE GENRE 1. Présentation de l association et du contexte CARE

Plus en détail

Accompagnement Basse Energie

Accompagnement Basse Energie Siège Social NOBATEK 67, rue de Mirambeau 64600 ANGLET T 05 59 03 61 29 F 05 59 63 55 41 Site Ecocampus ENSAM Esplanade des Arts et Métiers 33405 TALENCE T 05 56 84 63 70 F 05 56 84 63 71 www.nobatek.com

Plus en détail

Sommaire. 1. Introduction. 2. Définition du WikiTerritorial. 3. Structuration de l espace E-Connaissances. 4. Structuration de l espace E-Actualités

Sommaire. 1. Introduction. 2. Définition du WikiTerritorial. 3. Structuration de l espace E-Connaissances. 4. Structuration de l espace E-Actualités E WIKITERRITORIAL Sommaire 1. Introduction 2. Définition du WikiTerritorial 3. Structuration de l espace E-Connaissances 4. Structuration de l espace E-Actualités 5. Structuration de l espace E-Réseaux

Plus en détail

Partie 3 : Exigences dans le domaine des prestations d ingénierie des travaux de réhabilitation

Partie 3 : Exigences dans le domaine des prestations d ingénierie des travaux de réhabilitation certification dans le domaine des sites Partie 3 : Exigences dans le domaine des prestations d ingénierie des travaux de réhabilitation 10 juin 2011 Codification des prestations élémentaires B001 Assistance

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux.

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux. Bordeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Emploi repère CCN : Responsable de secteur Cotation 15 Intitulé de poste : Responsable de secteur Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est

Plus en détail

Projet Démonstrateur ECO-CONFORT

Projet Démonstrateur ECO-CONFORT Projet Démonstrateur ECO-CONFORT Une solution numérique à faible coût pour la réduction des consommations de chauffage dans l habitat Coordinateur : S. Lecoeuche, URIA, Mines Douai, stephane.lecoeuche@mines-douai.fr

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTERET : PRE SELECTION D OUVRAGES PUBLICS OU PRIVES A REHABILITER EN BIM POUR LE CONCOURS BIM DECATHLON

APPEL À MANIFESTATION D INTERET : PRE SELECTION D OUVRAGES PUBLICS OU PRIVES A REHABILITER EN BIM POUR LE CONCOURS BIM DECATHLON BIM DECATHLON 2017 APPEL À MANIFESTATION D INTERET : PRE SELECTION D OUVRAGES PUBLICS OU PRIVES A REHABILITER EN BIM POUR LE CONCOURS BIM DECATHLON 2017 1 1. PREAMBULE Le BIM est un pilier pour soutenir

Plus en détail

La loi de transition énergétique pour la croissance verte. Les apports de la loi en matière de constructions neuves

La loi de transition énergétique pour la croissance verte. Les apports de la loi en matière de constructions neuves La loi de transition énergétique pour la croissance verte Les apports de la loi en matière de constructions neuves L exemplarité des bâtiments publics Décret en cours de travail au conseil d Etat Les constructions

Plus en détail

3 ème conférence annuelle Outils financiers de la rénovation énergétique en copropriété. 31 mai 2016

3 ème conférence annuelle Outils financiers de la rénovation énergétique en copropriété. 31 mai 2016 3 ème conférence annuelle Outils financiers de la rénovation énergétique en copropriété 31 mai 2016 Rand Fahmi Service Energie Unité Aménagement Durable 1 OBJECTIFS DE POLITIQUES PUBLIQUES OBJECTIFS NATIONAUX

Plus en détail

LISTE DES MODULES DU TITRE DE FORMATION "Responsable en Eco-Eclairage"

LISTE DES MODULES DU TITRE DE FORMATION Responsable en Eco-Eclairage I Introduction à la démarche d éco-éclairage : Domaine Objectifs pédagogiques Contenu Pédagogie Les principes de la démarche d écoéclairage Appréhender les différentes étapes d une démarche de conception

Plus en détail

Le réseau des Acteurs Locaux de l Habitat en Rhône-Alpes

Le réseau des Acteurs Locaux de l Habitat en Rhône-Alpes Le réseau des Acteurs Locaux de l Habitat en Rhône-Alpes LIEU D ECHANGE ET DE DEBAT PRIVILEGIE POUR LES ACTEURS DE L HABITAT EN RHÔNE-ALPES Depuis plusieurs années, l ARRA HLM accompagne les organismes

Plus en détail

Observatoire régional de la commande publique

Observatoire régional de la commande publique Observatoire régional de la commande publique GT «Place de l innovation dans la commande publique» 20/01/2017 06/01/2017 Déroulé de présentation Présentation de la politique d achat d innovation Présentation

Plus en détail

Programme d Investissement d Avenir

Programme d Investissement d Avenir Programme d Investissement d Avenir «PROJETS TERRITORIAUX INTEGRES POUR LA TRANSITION ENERGETIQUE» Juin 2015 Département politique de la ville et développement urbain Les fondamentaux Vers la transition

Plus en détail

Apprentissage MSO. Pôle. Apprentissage. Formations en Apprentissage : Gestion, Economie, Droit, Sciences sociales MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS

Apprentissage MSO. Pôle. Apprentissage. Formations en Apprentissage : Gestion, Economie, Droit, Sciences sociales MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS Pôle Apprentissage RESEARCH UNIVERSITY PARIS MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS Formations en Apprentissage : Gestion, Economie, Droit, Sciences sociales Apprentissage 2016-2017 L apprentissage, rencontre

Plus en détail

Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Collectif Effinergie

Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Collectif Effinergie Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Collectif Effinergie La genèse... Dynamiser l efficacité thermique du bâtiment Un enjeu environnemental et économique dans le secteur du bâtiment Une

Plus en détail

Conduite de projet APYGEC/ESOPE

Conduite de projet APYGEC/ESOPE Conduite de projet APYGEC/ESOPE Démarche Projet Territorial/Développement durable Rencontre du 9 Juillet 2013 Commission Economique - Communauté de Communes Astarac Arros en Gascogne Collectivités territoriales

Plus en détail

Référentiel des métiers de la spécialité Environnement - Bâtiment - Energie

Référentiel des métiers de la spécialité Environnement - Bâtiment - Energie Référentiel des métiers de la spécialité Environnement - Bâtiment - Energie Référentiel des métiers de la spécialité Environnement - Bâtiment - Energie Copyright 2015 Polytech Annecy-Chambéry Table des

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 ACADÉMIE CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 Partagez et décuplez vos compétences www.oxand.com Nous avons découvert une méthode innovante pour former les équipes aux questions fondamentales de la gestion des

Plus en détail

CENTRE DE PHYSIQUE QUANTIQUE

CENTRE DE PHYSIQUE QUANTIQUE MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR DES MISSIONS DE PROGRAMMATION CENTRE DE PHYSIQUE QUANTIQUE Cahier des Clauses Techniques Particulières Maîtrise d ouvrage

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Analyser et définir les écarts par rapport aux référentiels du développement durable ;

REFERENTIEL DU CQPM. Analyser et définir les écarts par rapport aux référentiels du développement durable ; COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/06/2010 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur du développement durable

Plus en détail

Correspondance avec le BTS Communication

Correspondance avec le BTS Communication Correspondance avec le BTS Communication A F1 PROJET DE COMMUNICATION S 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1 S approprier la demande de l annonceur Comprendre le contexte concurrentiel,

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information

Systèmes et réseaux d information Systèmes et réseaux d information Métier Activités essentielles Compétences Mise en œuvre, administration et maintenance des Méthodes, processus et Avoir une vision composants logiciels d infrastructure

Plus en détail

Livret méthodologique de gestion de projet OPHELIE en 10 étapes Janvier 2016

Livret méthodologique de gestion de projet OPHELIE en 10 étapes Janvier 2016 Outil de Pilotage du patrimoine Hospitalier pour les Etablissements de santé, Législation, Indicateurs, Environnement Livret méthodologique de gestion de projet en 10 étapes Janvier 2016 1 en 10 étapes

Plus en détail

Le Pôle Atlantique de formation continue s allie à Centrale Nantes pour répondre aux nouveaux défis des métiers de l aménagement et de la construction

Le Pôle Atlantique de formation continue s allie à Centrale Nantes pour répondre aux nouveaux défis des métiers de l aménagement et de la construction Communiqué de Presse Le 8 septembre 2016 Le Pôle Atlantique de formation continue s allie à Centrale Nantes pour répondre aux nouveaux défis des métiers de l aménagement et de la construction Sur fond

Plus en détail

Les Plates-formes Locales de Rénovation de l'habitat en Bretagne. Marie Mamdy Chargée des politiques territoriales de l énergie REGION BRETAGNE

Les Plates-formes Locales de Rénovation de l'habitat en Bretagne. Marie Mamdy Chargée des politiques territoriales de l énergie REGION BRETAGNE Les Plates-formes Locales de Rénovation de l'habitat en Bretagne Marie Mamdy Chargée des politiques territoriales de l énergie REGION BRETAGNE Contexte et enjeux! Contexte breton : focus Bâtiment (sources

Plus en détail

LA GESTION DES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS

LA GESTION DES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS LA GESTION DES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS SOMMAIRE INTRODUCTION LA FONCTION GESTION DE PATRIMOINE - Synthèse - Connaître la maîtrise d ouvrage, étudier les besoins et les moyens - Connaître le patrimoine

Plus en détail

Les outils de la rénovation du bâti ancien

Les outils de la rénovation du bâti ancien Les outils de la rénovation du bâti ancien Simulation thermique dynamique (STD) Objectifs, freins, limites et retours d expériences Par: Julien CARTON (ICSEED) Vendredi 4 novembre 2016 1 Introduction ICSEED

Plus en détail

Contexte et environnement du poste

Contexte et environnement du poste Le Département de la Gironde recrute son CHARGE DU SUIVI DU CONTRAT FLUIDES COLLEGES (H/F) DIRECTION DES COLLEGES (DC) Pôle Fonctionnement des Collèges (PFC) Cellule d Appui Fonctionnement Collèges (CAFC)

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES BIM

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES BIM Document mis à jour le 2106/2016 PROFESSIONNELLE CCN DES ENTREPRISES D ARCHITECTURE Branche architecture 8 rue du chalet - 75010 PARIS Tél. : 01 42 84 28 71 www.branche-architecture.fr REFERENTIEL D ACTIVITES

Plus en détail

BIM, IFC, Maquette numérique du bâtiment : Décodage. Intervenants Guersendre Nagy, Mediaconstruct Alain Sevanche

BIM, IFC, Maquette numérique du bâtiment : Décodage. Intervenants Guersendre Nagy, Mediaconstruct Alain Sevanche BIM, IFC, Maquette numérique du bâtiment : Décodage Intervenants Guersendre Nagy, Mediaconstruct Alain Sevanche DEROULE DU PETIT DEJEUNER De la théorie Eclaircissements : BIM, maquette numérique, IFC,

Plus en détail

Le référentiel à très grande échelle (RTGE) GT1 - STANDARD, NOMENCLATURE, ET REFERENTIEL

Le référentiel à très grande échelle (RTGE) GT1 - STANDARD, NOMENCLATURE, ET REFERENTIEL 1 A l ordre du jour : Examen du mandat du GT1 «STANDARD, NOMENCLATURE, ET REFERENTIEL» Définition du «STANDARD, NOMENCLATURE, ET REFERENTIEL» 2 Mandat du GT1 «STANDARD, NOMENCLATURE, ET REFERENTIEL» 3

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2015-1850 du 29 décembre 2015 pris en application de l article L. 533-22-1 du code monétaire et financier

Plus en détail

La Région fait de cette action un des axes de mise en œuvre de son Agenda 21, avec la volonté :

La Région fait de cette action un des axes de mise en œuvre de son Agenda 21, avec la volonté : PREAMBULE En 2008, la Région Basse-Normandie adoptait son Agenda 21 régional qui place l écocitoyenneté, l équité sociale et l éducation au développement durable comme des axes forts de son action. Les

Plus en détail

Synthèse. GAL des Montagnes Ariégeoises. Candidature LEADER «Transitions 2020, un avenir partagé créateur d emplois»

Synthèse. GAL des Montagnes Ariégeoises. Candidature LEADER «Transitions 2020, un avenir partagé créateur d emplois» Synthèse GAL des Montagnes Ariégeoises «Transitions 2020, un avenir partagé créateur d emplois» Candidature LEADER 2014-2020 1 Le périmètre du GAL des Montagnes Ariégeoises Une situation de l emploi inégale

Plus en détail

Statut juridique des données sols dans le cadre du programme IGCS : De la collecte à la diffusion. DPTI - Stéphanie Rennes

Statut juridique des données sols dans le cadre du programme IGCS : De la collecte à la diffusion. DPTI - Stéphanie Rennes Statut juridique des données sols dans le cadre du programme IGCS : DPTI - Stéphanie Rennes SOMMAIRE PARTICULARITÉS D IGCS APPROCHES DE L ETUDE JURIDIQUE SUR LE SI SOL SYNTHESE DISCUSSION.02 _01 PARTICULARITÉS

Plus en détail

ExecutiveMastère Immobilier, Bâtiment, Energie. Jean Carassus et James Gilbert 7 janvier 2013

ExecutiveMastère Immobilier, Bâtiment, Energie. Jean Carassus et James Gilbert 7 janvier 2013 ExecutiveMastère Immobilier, Bâtiment, Energie Jean Carassus et James Gilbert 7 janvier 2013 Sommaire 1/ Objectif, ambition, cible 2/ Une formation diplômante labellisée 3/ Un partenariat actif 4/ Dix

Plus en détail

APPEL À PARTICIPATION EXPÉRIMENTATION ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN BÂTIMENT

APPEL À PARTICIPATION EXPÉRIMENTATION ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN BÂTIMENT BENEFIS APPEL À PARTICIPATION EXPÉRIMENTATION ANALYSE DU CYCLE DE VIE D UN BÂTIMENT CONTRIBUEZ À FIABILISER LA DÉMARCHE BENEFIS FAIT AVANCER LA COMMUNAUTE ACV SUR LA REPRODUCTIBILITÉ GRÂCE À VOS ÉTUDES

Plus en détail

Le BIM et la conception architecturale

Le BIM et la conception architecturale Patrice INFANTE, fondateur et gérant de CAD Equipement Distributeur informatique spécialiste de l équipement des agences d architecture et des bureaux d études techniques depuis avril 998 Centre de formation

Plus en détail

Dynamiser l économie de l habitat durable, fondée sur la valorisation des ressources locales

Dynamiser l économie de l habitat durable, fondée sur la valorisation des ressources locales Bat innovant Renouveler l art d habiter le territoire Multi Démonstrateur Concours d idées : 13 propositions Projet phase APD Jeux d acteurs Des Contraintes fortes AMO Innovation essences locales : FCBA

Plus en détail

Cadre des projets de e-santé, accompagnement et support des maîtrises d ouvrages régionales des SI

Cadre des projets de e-santé, accompagnement et support des maîtrises d ouvrages régionales des SI Cadre des projets de e-santé, accompagnement et support des maîtrises d ouvrages régionales des SI Point d avancement de la mission Rencontres inter-régionales 2 octobre 2014 1 Contexte et objectifs de

Plus en détail

Conférence débat Sport et développement durable. CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012

Conférence débat Sport et développement durable. CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012 Conférence débat Sport et développement durable CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012 La Stratégie Nationale De Développement Durable du Sport SNDDS 2 Le développement durable De façon unanime, le

Plus en détail

Le Chef de travaux de Lycée Professionnel

Le Chef de travaux de Lycée Professionnel Ministère de la Jeunesse, de l'éducation Nationale et de la Recherche Le Chef de travaux de Lycée Professionnel GUIDE DES MISSIONS DE LA FONCTION Sciences et Techniques Industrielles L. RANGUIS IEN STI

Plus en détail

Responsable de l administration et du pilotage

Responsable de l administration et du pilotage Responsable de l administration et du pilotage J1C24 Administration et pilotage - IR Le responsable de l administration et du pilotage organise et conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Magali Vergnet-C. Vivapolis l IVD L Incubateur de la Ville durable

Magali Vergnet-C. Vivapolis l IVD L Incubateur de la Ville durable Magali Vergnet-C Vivapolis l IVD L Incubateur de la Ville durable Les exigences de l approche intégrée Les usages et les besoins ont évolué : habitat, mobilités, énergie, information, loisirs, santé, commerces,

Plus en détail

logiciel de calcul d audit énergétique Logiciel de calcul d audit énergétique

logiciel de calcul d audit énergétique Logiciel de calcul d audit énergétique Logiciel de calcul d audit énergétique SOMMAIRE I. Échéances réglementaires II. Contenu et modalités de la prestation d audit 2 I- Échéances réglementaires directive 2012/27/UE du 25 octobre 2012 relative

Plus en détail

Un bailleur social dynamique et à l écoute

Un bailleur social dynamique et à l écoute Un bailleur social dynamique et à l écoute Lyon, le 28 février 2013 SCIC Habitat Rhône-Alpes, filiale du groupe SNI, premier bailleur de France Filiale du groupe SNI - Société Nationale Immobilière - premier

Plus en détail

NF habitat & nf habitat hqetm SYNTHÈSE RÉFÉRENTIEL. exploitation. Applicatif - NF V1 Applicable à partir du 15/09/2015

NF habitat & nf habitat hqetm SYNTHÈSE RÉFÉRENTIEL. exploitation. Applicatif - NF V1 Applicable à partir du 15/09/2015 NF habitat & nf habitat hqetm SYNTHÈSE RÉFÉRENTIEL Certification exploitation Applicatif - NF 500-16 - V1 Applicable à partir du 15/09/2015 introduction Le contexte démographique de la France et la confrontation

Plus en détail

Contribution de Bouygues Construction au groupe de travail. Février Contact : Christine GREZES

Contribution de Bouygues Construction au groupe de travail. Février Contact : Christine GREZES Contribution de Bouygues Construction au groupe de travail «B â t i m en t & B i o d i v e r s i t é» d u P l a n B â t i m en t D u r a b l e Février 2015 Contact : Christine GREZES c.grezes@bouygues-construction.com

Plus en détail

3 ème Conférence ACWUA Meilleure Pratique Rabat/Maroc 20 et 21 janvier 2010

3 ème Conférence ACWUA Meilleure Pratique Rabat/Maroc 20 et 21 janvier 2010 3 ème Conférence ACWUA Meilleure Pratique Rabat/Maroc 20 et 21 janvier 2010 Le renforcement des compétences : Facteur de performance et de développement des sociétés d eau et d assainissement ZAIER Hocine

Plus en détail

Devenir un professionnel

Devenir un professionnel Devenir un professionnel MODE D EMploi ETUDES / professionnels DE LA MAITRISE D ŒUVRE La mention Reconnu Garant de l Environnement délivrée aux professionnels qualifiés réalisant des prestations intellectuelles

Plus en détail

Rôle et contribution du géomètre topographe dans la planification territoriale, base de développement local

Rôle et contribution du géomètre topographe dans la planification territoriale, base de développement local Fédération des Géomètres Francophones 40 Avenue Hoche 75008 PARIS +33153838800 Ordre des géomètres-experts du Bénin 4e Universités de perfectionnement de la FGF Cotonou 23, 24 et 25 novembre 2015 «Le géomètre

Plus en détail

POUR LE LOGEMENT SOCIAL ET LA COPROPRIÉTÉ

POUR LE LOGEMENT SOCIAL ET LA COPROPRIÉTÉ L EXTRANET POUR LE LOGEMENT SOCIAL ET LA COPROPRIÉTÉ COLLECTIVITÉS LOCALES ET AMÉNAGEURS Les 5 ambitions de GISELE : Accompagner au bon usage du logement et à la maîtrise des consommations Anticiper la

Plus en détail

UNITÉ 3 : CONSEIL EN INGÉNIERIE DE L IMMOBILIER

UNITÉ 3 : CONSEIL EN INGÉNIERIE DE L IMMOBILIER Cette unité se décompose en trois sous-unités : - U31 : Droit et veille juridique - U32 : Économie et organisation de l immobilier - U33 : Architecture, habitat et urbanisme, développement durable UNITÉ

Plus en détail

BTS ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE

BTS ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE BTS ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE Diplôme de niveau III Professionnel ayant une certaine autonomie dans ses activités Technicien supérieur travailleur social Expertise dans les domaines de la vie quotidienne

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE 08.12.11 TRAVAUX DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE BATIMENT : 42% DE PLUS DE PROFESSIONNELS SERONT NECESSAIRES D ICI 2014 A l occasion des Journées Nationales

Plus en détail

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007 La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL Pascal LOCOGE - Décembre 2007 Qui sommes-nous? Un organisme précurseur de la certification, créé en 1974 Reconnu et indépendant,

Plus en détail

CONSEILLER/E EN RENOVATION ENERGETIQUE HABITAT INDIVIDUEL ET COLLECTIF

CONSEILLER/E EN RENOVATION ENERGETIQUE HABITAT INDIVIDUEL ET COLLECTIF OFFRE DE POSTE A TEMPS COMPLET CDD 1 AN H/F CONSEILLER/E EN RENOVATION ENERGETIQUE HABITAT INDIVIDUEL ET COLLECTIF DECEMBRE 2016 L ALEC METROPOLE MARSEILLAISE UN OUTIL LOCAL DE LA TRANSITION ENERGETIQUE

Plus en détail

CentreNationald Innovation Santé Autonomie et Métiers

CentreNationald Innovation Santé Autonomie et Métiers CentreNationald Innovation Santé Autonomie et Métiers www.cnisam.fr DOSSIER DE PRESSE La Maison du Limousin Paris 22 septembre 2009 Contacts presse : Michelle DENIS-GAY ou Corinne PECHER contact@cnisam.fr

Plus en détail

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ ÉDITO La prise en charge d unités autonomes (business units) constitue l un des principaux enjeux actuels des entreprises qui recherchent des managers aptes

Plus en détail

Les indicateurs du secteur

Les indicateurs du secteur Des indicateurs de pilotage Les indicateurs couvrent le suivi de l ensemble des ressources mobilisées et des résultats obtenus Les ressources financières et budgétaires Les usagers Etablissements et Services

Plus en détail

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET COMMERCIAL STRATÉGIE DE RAYONNEMENT ET D'ATTRACTIVITÉ DES TERRITOIRES TOURISME MARKETING TERRITORIAL

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET COMMERCIAL STRATÉGIE DE RAYONNEMENT ET D'ATTRACTIVITÉ DES TERRITOIRES TOURISME MARKETING TERRITORIAL DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET COMMERCIAL STRATÉGIE DE RAYONNEMENT ET D'ATTRACTIVITÉ DES TERRITOIRES TOURISME MARKETING TERRITORIAL DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE DES TERRITOIRES OPERATIONS D AMENAGEMENTS

Plus en détail

Formations 8 et 15 octobre 2010

Formations 8 et 15 octobre 2010 Formations 8 et 15 octobre 2010 ÉCONOMIE DROIT BAC PRO TROIS ANS Tertiaire administratif 1 ÉCONOMIE - DROIT ÉTAT DE LA DISCIPLINE 2 DEUX PROGRAMMES 2008 : Entrée de l Académie de Nice dans l expérimentation

Plus en détail

CLUSTER ECO-HABITAT. Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES

CLUSTER ECO-HABITAT. Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES CLUSTER ECO-HABITAT Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES Bernard BRETAUDEAU Président du CLUSTER ECO-HABITAT Directeur général de SIPEA 2 ième rencontre de la gestion publique

Plus en détail

Cahier des charges. Réalisation de la programmation et accompagnement d un cycle de formations sur les techniques d éco-rénovation

Cahier des charges. Réalisation de la programmation et accompagnement d un cycle de formations sur les techniques d éco-rénovation Cahier des charges Réalisation de la programmation et accompagnement d un cycle de formations sur les techniques d éco-rénovation L'enjeu est de rendre accessible et permettre la démultiplication des projets

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

Mastère Spécialisé MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. présentation du programme. Option BIM et maquette numérique. Labellisé CGE depuis 2006

Mastère Spécialisé MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. présentation du programme. Option BIM et maquette numérique. Labellisé CGE depuis 2006 Mastère Spécialisé MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION Option BIM et maquette numérique présentation du programme Labellisé CGE depuis 2006 RNCP Niveau I «Manager de projets de construction», arrêté

Plus en détail

OÏKOS informe, forme et éduque à l'éco-construction en Rhône-Alpes

OÏKOS informe, forme et éduque à l'éco-construction en Rhône-Alpes Association loi 1901 - N Siret : 41749575100071 - Organisme de formation enregistré sous le n 82.69.09010.69 - Membre de la Fédération Eco-construire - Membre du réseau FécoRA (Formation Eco-Construction

Plus en détail

APPEL A PROJETS 18 mars 2013

APPEL A PROJETS 18 mars 2013 APPEL A PROJETS 18 mars 2013 PREAMBULE MOUV UP En route pour l emploi Parce que l accès à la mobilité est un vecteur déterminant d autonomie dans la recherche et/ou le maintien dans l emploi, la Fondation

Plus en détail