RAPPORT ANNUEL. Notre centre se caractérise par un service personnalisé qui nous permet de mieux répondre aux besoins des individus.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT ANNUEL. Notre centre se caractérise par un service personnalisé qui nous permet de mieux répondre aux besoins des individus."

Transcription

1

2 Mot d introduction RAPPORT ANNUEL Le Centre d Éducation des Adultes de Bellechasse dessert une clientèle âgée d au moins 16 ans provenant de 18 municipalités du territoire de Bellechasse. La population du territoire est d environ habitants. Notre centre se caractérise par un service personnalisé qui nous permet de mieux répondre aux besoins des individus. Un de nos grands défis demeure assurément d offrir des services éducatifs à l ensemble de la population nonobstant l étendue de notre territoire. Nos services alphabétisation disponible au centre ainsi que par le biais d Alpha Bellechasse; francisation disponible par le CEA ainsi que par le biais d Alpha Bellechasse; présecondaire; 1 er et 2 e cycle du secondaire; intégration sociale; intégration socioprofessionnelle; reconnaissance des acquis : tests d équivalence de niveau de scolarité (TENS); test de développement général (TDG); et bilan des acquis. Nous offrons également du support concret par des ressources spécialisées : services d accueil et de référence; orientation scolaire et professionnelle; suivi et accompagnement aux élèves; soutien pédagogique; animation à la vie étudiante; et prévention et intervention à la toxicomanie. 1

3 Notre clientèle En , 889 personnes ont fait appel aux différents services de formation offerts par notre centre. Voici quelques précisions en regard de la répartition : formation générale de jour : 169 personnes = h 82,00 ETP formation générale de soir : 26 personnes = 1233 h 1,37 ETP formation à distance 26 personnes = 1433 h 1,57 ETP alphabétisation 17 personnes 594 h 0,66 ETP francisation : 11 personnes = 702 h 0,78 ETP insertion sociale de jour : 225 personnes = h 65,58 ETP insertion sociale de soir : 311 personnes = h 10,4 ETP insertion socioprofessionnelle : 26 personnes = h 9,65 ETP TENS : 25 personnes TDG : 53 personnes Au total, nous avons réalisé 172,01 ETP. Chaque Équivalent Temps Plein vaut 900 heures de formation ce qui totalise h pour Ceci est une augmentation de h (19 %) en rapport avec Notre personnel Quinze enseignants en formation générale, dix-huit enseignantes en intégration sociale et deux enseignants en intégration socioprofessionnelle ont œuvré auprès des élèves cette année. Nous avons aussi compté sur l apport : des membres du personnel professionnel dont une conseillère d orientation, une conseillère pédagogique ainsi qu une psychoéducatrice; des membres du personnel de soutien dont une animatrice à la vie étudiante et à la prévention de la toxicomanie, une surveillante d examen, deux agentes de bureau, une secrétaire de centre; et de plusieurs partenaires (CSSS, Sûreté du Québec, CLÉ, CJE, CDC, Barre du jour, etc.). Membres du conseil d établissement Voici les membres du conseil pour l année scolaire : Madame Julie Thomson-Bernier, représentante de la communauté Madame Johanne Côté, représentante de la communauté Madame Guylaine Aubin, présidente et représentante du secteur socio-économique et communautaire 2

4 Madame Karlyn Perron, représentante du secteur socio-économique et communautaire Madame Emmanuelle Lemay, représentante du personnel professionnel Madame Josée Gingras, représentante du personnel de soutien Madame Mariette Flamand, représentante du personnel enseignant Madame Lucette Paquin, représentante du personnel enseignant Madame Rosalie Chabot, représentante des élèves Madame Nadia Dorval, représentante des élèves Monsieur Gérald Roy, commissaire, en tant qu invité Monsieur Pierre Côté, directeur du centre Rencontres en Le conseil d établissement a tenu cinq réunions régulières au cours de l année. Ces assemblées permettent au conseil d exercer les fonctions et pouvoirs qui lui sont propres. Voici les principaux éléments ayant fait l objet de nos réflexions, de nos travaux et de nos décisions : suivi constant de notre offre de service dans tous les secteurs : développement de nouveaux cours à option en formation générale (choix professionnel toxico lip dub); formation à distance; service en alphabétisation et en francisation; services en intégration socioprofessionnelle; services complémentaires; nouveaux partenaires; et développement de nouveaux projets ex : Zone audio-visuelle. suivi de l évolution de la clientèle; suivi du renouveau pédagogique en FBC au secteur des adultes; adoption des règlements du centre; adoption du budget annuel et suivi financier du centre; approbation des activités des élèves et des sorties; suivi de notre plan de réussite; et consultations demandées par la commission scolaire ex. : calendrier scolaire; composition du conseil d établissement critères de sélection du directeur de centre; répartition des subventions, etc. Le climat de travail du conseil d établissement est très agréable et favorable aux échanges. Tous les membres collaborent afin d offrir les meilleures ressources possible à notre clientèle. 3

5 Budget Nous avons débuté l année scolaire avec un surplus de $. En plus de tous les services offerts aux élèves, nous avons pu diminuer les ratios dans les groupes dans le but de favoriser la persévérance scolaire. Nous avons également pu réaliser quelques acquisitions. Ceci nous permet d offrir un environnement stimulant qui répond aux besoins de notre clientèle. Voici des exemples de projets réalisés : nouveaux appareils informatiques; nouveaux matériels pédagogiques en formation générale et en intégration sociale; ameublement pour les nouveaux projets et nouveaux membres du personnel; nouvelles signalisations du centre à l entrée principale et près de la rue Principale; climatisation; etc. Plan de réussite Voici un petit rappel des grandes lignes de notre plan de réussite adopté le 20 mai 2008 par les membres du conseil d établissement. Vous trouverez le plan intégral dans notre site Internet au Riche et stimulant, dynamique et original, le CEA de Bellechasse met toute son énergie au service de ceux et celles qui veulent développer leur potentiel et le mettre en valeur. Comment? En offrant des cours et des services axés sur les vrais besoins, de façon à ce que chaque personne atteigne ses objectifs personnels le plus directement possible. Nous croyons au potentiel et au talent, à l accomplissement de soi. Nous croyons à l ouverture sur les autres et sur le monde, à une vie que chaque personne enrichit. Nous croyons à la volonté, à la coopération, à la conquête par chacun et chacune de son autonomie. Notre plan de réussite nous permet de concentrer nos énergies à : Développer nos services afin de répondre adéquatement aux besoins de la population de Bellechasse; Offrir un milieu de vie stimulant favorisant la motivation des élèves et le maintien de la clientèle; Favoriser la concertation avec les partenaires. 4

6 Nos réalisations en Bilan pour l orientation 1 : Développer nos services afin de répondre adéquatement aux besoins de la population de Bellechasse. Dans le but de développer nos services, il faut d abord s assurer de rejoindre les gens qui peuvent bénéficier de la formation. Augmenter la visibilité du CEA de Bellechasse devenait alors essentiel. En , nous avons : publié une vingtaine de publicités dans les journaux et le Publisac; utilisé la radio afin de diffuser des petites capsules pour annoncer les inscriptions; été présent au Mont Orignal avec Alpha Bellechasse et au Salon La Grande sélection; refait la signalisation à l extérieure du centre; invité les élèves en formation générale à s impliquer activement dans la communauté par des activités auprès de nos aînés et des adultes ayant une déficience intellectuelle. Nous misons à répondre adéquatement aux besoins de la population. Pour y arriver, nous avons : Constats : bonifié notre offre de formation en formation générale avec 7 cours à option possibles; offert 10 cours différents à la population de jour et de soir afin de stimuler et de maintenir le goût d apprendre; effectué une relance personnalisée auprès des gens en formation générale qui ont abandonné leur formation; effectué plusieurs sondages auprès des élèves; offert du nouveau matériel de préparation aux gens qui désirent passer les TENS; et réaménagé des locaux (information scolaire et salle des élèves). augmentation importante de notre clientèle en FG et IS (26 ETP de plus qu en ); très haute satisfaction des élèves en regard des services du centre (97%); nouveau milieu auprès des aînés à St-Nérée; nouveau projet Zone audio-visuelle afin d attirer une nouvelle clientèle jeune; et augmentation du taux de réussite des TENS de 60% à 84%. 5

7 Bilan pour l orientation 2 : Offrir un milieu de vie stimulant favorisant la motivation des élèves et le maintien de la clientèle. La motivation et la persévérance des élèves sont des facteurs essentiels à la réussite. Nous désirons offrir un milieu stimulant et favoriser l accompagnement pour aider les gens à terminer leur projet d études. En , nous avons : effectué 16 rencontres de suivi des élèves, 4 rencontres des services complémentaires, 10 rencontres de coordination dans le but d optimiser le suivi aux élèves et d améliorer notre fonctionnement interne; expérimenté un nouvel outil de suivi des élèves par Tosca.net; offert le cours d entrée en formation afin de bien outiller les élèves dès le départ de leur formation; implanté la FBC aux élèves de 1 re et 2 e secondaire en FG; offert divers ateliers aux élèves en FG ex : gestion du budget; gestion du stress, prévention à la toxicomanie, prévention des ITSS, etc diminué les ratios dans les groupes (moyenne de 18.5 élèves par groupe); une ressource en adaptation scolaire à temps plein au soutien pédagogique pour aider les élèves en trouble d apprentissage ou en difficulté; commencé à varier les formules pédagogiques au premier cycle; bonifié la semaine des adultes en formation et valorisé les réussites ex : taux d absence, gala; organisé plus de 30 activités en formation générale et fait davantage de sorties et d activités en intégration sociale; poursuivi le travail en petits groupes et parfois en individuel en intégration sociale afin de répondre davantage aux besoins spécifiques; et poursuivi l expérimentation des technologies avec nos diverses clientèles. Constats : plusieurs projets significatifs vécus en FBC; ratio moins élevés semblent aider à la persévérance scolaire; travail d équipe multidisciplinaire efficace dans le suivi aux élèves; belle programmation d activités éducatives (culturelles, sportives, communautaires, etc) en FG et en IS; et utilisation plus fréquente des nouvelles technologies en FG et en IS. 6

8 Bilan pour l orientation 3 : Favoriser la concertation avec les partenaires. Toujours dans l idée de développer nos services et de stimuler notre milieu de vie, nous ne pouvions passer à côté d une ressource inestimable; nos partenaires. En , nous avons : effectué deux nouvelles ententes de partenariat (Alpha Bellechasse et Artson Jeunesse); élaboré un nouveau projet : Zone Audio-visuelle; amélioré le processus d inscription avec les partenaires; fait connaître et encouragé des organismes de la région ex : Contrevent, La Barre du jour, CSSS, Nez Rouge, CJE, Centre des loisirs, etc.; et favorisé les échanges avec nos partenaires par des rencontres ex : rôles, projets, plan d intervention pour les élèves, etc. Constats : relations positives avec nos partenaires; la présence du CEA à plusieurs tables/projets locaux; processus d inscription avant la cessation des activités en juin aide beaucoup; et participation aux P.I. en IS aident beaucoup à clarifier les rôles et mieux percevoir la contribution du CEA dans la poursuite d objectifs concrets chez les élèves. Perfectionnements reçus en Toujours dans le but de maintenir nos compétences à jour, nous demeurons soucieux de profiter des diverses occasions de formations. En , nous avons bénéficié : Date Thème personne-ressource 2,16 et 30 septembre 09 Smartboard Pierre-Alexandre Germain, Duo-Com 16, 17 et 18 septembre 09 Tosca.net suivi personnalisé GRICS 25 septembre 09 Persévérance scolaire Jean-Yves Lévesque UQAR 7

9 13 novembre 09 Formation de Base Commune Isabelle Nizet 20 janvier 10 Santé mentale Daniel Marquis, Contrevent 21 janvier 10 Mesures d urgence Serge Mathurin, CSCS 29 janvier 10 Colloque : thèmes variés Colloque régional Mars- juin 10 Stratégies en gestion de classe Alain Paquet, privé 26 mars 10 Nouvelle grammaire (français) CSCS avril 10 Colloque AQIFGA (math) Mai 10 Formation Excel (ABP/secrétaire) CSCS Lise Ouellet mai 10 TRÉAQFP (direction) 3-4 juin Colloque C.O. / rencontre régionale 4 juin Formation en français (secrétaire) Tous ces perfectionnements, en plus de la présence de la conseillère pédagogique (37 jours), du soutien RÉCIT (3 présences) et du soutien technique en TIC (10 présences). Pratiques gagnantes maintenant intégrées dans nos pratiques : Offre de services complémentaires Comité de suivi des élèves Aller chercher la participation des élèves (comités) et opinions (sondages de satisfaction) Demande du 70% aux pré-tests. Préinscriptions en IS efficaces Participation aux P.I. dans les milieux (élaboration collaboration) 8

10 Ce dont nous sommes fiers : Avoir bien géré la croissance (nouveaux membres du personnel, nouveaux élèves) Avoir implanté la FBC malgré les embûches Qualité du travail d équipe : implication, collaboration Qualité du suivi des élèves et accompagnement Qualité et présence du soutien pédagogique Vie étudiante motivante et très appréciée Visibilité et présence du CEA dans divers milieux Nos défis / Nos souhaits pour : Poursuite de notre rigueur Poursuivre dans le même sens le plan de réussite prévu Maintenir les services Atelier d entrée en formation (moins long, + dynamique, utilisation de manettes) Variété des cours dispensés Perfectionnement à poursuivre (Technologies et toxicomanie) Poursuivre les beaux projets en IS-FG 9

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Centre Saint-Louis Centre Conrad-Barbeau 262, rue Racine 500, rue de la Faune Québec (Québec) G2B 1E6 Québec (Québec) G1G 5E4 Téléphones : 418 847-7170 poste 6300 418 622-7100 poste 5250 Télécopieurs :

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2009-2010 DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT

RAPPORT ANNUEL 2009-2010 DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Coordonnées des établissements 262, rue Racine 500, rue de la Faune Québec (Québec) G2B 1E6 Québec (Québec) G1G 5E4 Téléphones : 418 847-7170 poste 6300 418 622-7100 poste 5250 Télécopieurs : 418 847-7255

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «FP 101» 2010-2011

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «FP 101» 2010-2011 LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «FP 101» 2010-2011 Présentation par : Lucie Bisson, Agente d administration Commission scolaire de la Rivière-du-Nord 1 LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE 2 Loi

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF 2014-2015. La concomitance entre la formation professionnelle et la formation générale

GUIDE ADMINISTRATIF 2014-2015. La concomitance entre la formation professionnelle et la formation générale GUIDE ADMINISTRATIF 2014-2015 La concomitance entre la formation professionnelle et la formation générale Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, novembre 2014 ISBN 978-2-550-71955-7

Plus en détail

QUELLES PORTES S OUVRENT À LA FIN DE LA 11 E (12 E )

QUELLES PORTES S OUVRENT À LA FIN DE LA 11 E (12 E ) SI VOUS CHERCHEZ POUR VOTRE FILLE UNE ÉCOLE SECONDAIRE QUI CONTRIBUE À SA RÉUSSITE ET À SON ÉPANOUISSEMENT, QUI LUI DONNE CONFIANCE EN ELLE-MÊME, QUI STIMULE SON ENVIE D APPRENDRE. QUELLES PORTES S OUVRENT

Plus en détail

CONSEIL DES COMMISSAIRES

CONSEIL DES COMMISSAIRES Conseil des commissaires (séance régulière) Procès verbal du 26 septembre 2007 PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE de PORTNEUF CONSEIL DES COMMISSAIRES Procès-verbal de la séance régulière du conseil

Plus en détail

Tableau de bord de l expédition

Tableau de bord de l expédition 2003-2006 Octobre 2004 COMMISSION SCOLAIRE DES HAUTS-BOIS-DE L OUTAOUAIS UNE GRANDE EXPÉDITION 2003-2006 INTRODUCTION GÉNÉRALE 2003-2006 Quelques constats préliminaires Le taux de redoublement a diminué

Plus en détail

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014 CE 12/13 17/12/13 2. École secondaire de la Cité Conseil d établissement 2013-2014 CÉ-12-13-PV-03 PROCÈS-VERBAL de la réunion du Conseil d établissement de l école secondaire de la Cité tenue le 17 décembre

Plus en détail

COMMISSAIRES-PARENTS

COMMISSAIRES-PARENTS PROCÈS-VERBAL N o 215 Ajournement COMITÉ EXÉCUTIF 2 juin 2015 PROCÈS-VERBAL de la séance d ajournement de la deux-cent-quinzième (215 e ) séance comité exécutif de la Commission scolaire des Chênes, tenue

Plus en détail

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR Rapport de sondage Présenté à : Monsieur André Lortie Service des communications Office de la protection du consommateur Évaluation de l impact de la brochure «Vos

Plus en détail

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015 Dîner d information Programmes d études en toxicomanie CERTIFICAT EN TOXICOMANIE 8 avril 2015 Programmes de formation créditée en toxicomanie Offert dans différentes villes du Québec Certificat en toxicomanie

Plus en détail

Guide pour la poursuite des études

Guide pour la poursuite des études Mars 2015 Guide pour la poursuite des études à l intention des étudiants déjà inscrits au CRLA LA RENTRÉE S ANNONCE Chère étudiante, Cher étudiant, Nous voici déjà rendus à la période de paiement des frais

Plus en détail

Français langue seconde : français de base

Français langue seconde : français de base Français langue seconde : français de base 1 Programme d études et guide d enseignement 2 3 4 Ministère de l Éducation Educational Programs & Services C.P. 6000 2005 Ministère de l Éducation Educational

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL. de la séance régulière tenue le 11 octobre 2010 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Cabano

PROCÈS-VERBAL. de la séance régulière tenue le 11 octobre 2010 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Cabano PROCÈS-VERBAL de la séance régulière tenue le 11 octobre 2010 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Cabano PRÉSENCES ET MOT DE BIENVENUE Sont présents : Mesdames Lyne Daoust, Agathe Drouin, Lise Dubé,

Plus en détail

(Échelles au 31 mars 2013 + augmentation de 1,75 % PSG)

(Échelles au 31 mars 2013 + augmentation de 1,75 % PSG) ÉCHELLES DE TRAITEMENT RÉVISÉES DES CATÉGORIES D EMPLOI BÉNÉFICIANT D UN CORRECTIF D ÉQUITÉ SALARIALE ET DE MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE AU 1 er AVRIL 2013 (Échelles au 31 mars 2013 + augmentation de

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

Évaluation du programme Bureautique - Immersion en langue seconde (LCE.1C) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC)

Évaluation du programme Bureautique - Immersion en langue seconde (LCE.1C) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) Évaluation du programme Bureautique - Immersion en langue seconde (LCE.1C) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) au Collège Info-Technique Septembre 2002 Introduction L évaluation du

Plus en détail

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT?

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? Élisabeth Mazalon et Sylvain Bourdon Université de Sherbrooke

Plus en détail

Conseil d établissement. École Saint-Zotique. Procès-verbal du mercredi 25 septembre 2014

Conseil d établissement. École Saint-Zotique. Procès-verbal du mercredi 25 septembre 2014 Conseil d établissement École Saint-Zotique Procès-verbal du mercredi 25 septembre 2014 Étaient présents : Patrick Béchard Marie-Claude Côté Yves Germain Philippe Tétreau Elda Nazaire Johane Lauzon Anne-Marie

Plus en détail

Document d information. La formation à distance en alphabétisation : pour le développement d une approche hybride

Document d information. La formation à distance en alphabétisation : pour le développement d une approche hybride Document d information La formation à distance en alphabétisation : pour le développement d une approche hybride 2008-2009 Document d information La formation à distance en alphabétisation : pour le développement

Plus en détail

Pierre Marchand Consultant

Pierre Marchand Consultant Pierre Marchand Consultant 1 Avant-propos Mot de bienvenue Présentation du formateur Logistique Mise en garde Modifications par rapport à 2012-2013 Les exemples présentés proviennent des paramètres de

Plus en détail

Pour toutes informations 854-0720, poste 2300 851-3123, poste 2240

Pour toutes informations 854-0720, poste 2300 851-3123, poste 2240 Pour toutes informations 854-0720, poste 2300 851-3123, poste 2240 LA FORMATION CHEZ NOUS! Mot conjoint du président du conseil d établissement et de la directrice de centres Assurer la présidence d un

Plus en détail

Projet de réaménagement

Projet de réaménagement Projet de réaménagement De Place L Acadie et de Place Henri-Bourassa Mémoire de Jocelyne Cyr commissaire scolaire Circonscription de Cartierville Commission scolaire de Montréal Déposé le 18 février 2009

Plus en détail

SÉANCE DU 18 MARS 2008 VOLUME 10 - NUMÉRO 11

SÉANCE DU 18 MARS 2008 VOLUME 10 - NUMÉRO 11 SÉANCE DU 18 MARS 2008 VOLUME 10 - NUMÉRO 11 Procès-verbal de la séance régulière du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs tenue à la salle des commissaires le 18 mars

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT SUIVI DU RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL RELATIVEMENT AUX AVRIL 2005 Note au lecteur : Le texte en caractères blancs indique les modifications apportées

Plus en détail

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année!

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année! Québec, le 3 mars 2011 Liste préliminaire des conférenciers et des sujets traités Colloque 2011 de l APAPI 24, 25, 26 et 27 mai 2011 Afin de débuter vos demandes de libération pour le colloque 2011 avant

Plus en détail

Pour un continuum de services intégrés

Pour un continuum de services intégrés Trois applications Trois niveaux d interventions différents 2 e partie de l atelier 3-VS4 Des moyens pour faire face à la complexité (suite ) Pour un continuum de services intégrés 1 3e Congrès Biennal

Plus en détail

1. VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE (À 19 H 42)

1. VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE (À 19 H 42) COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire de Kamouraska Rivière-du-Loup tenue le 10 février 2015, à 19

Plus en détail

RAPPORT ANN UE L 2014-2015

RAPPORT ANN UE L 2014-2015 RAPPORT ANN UE L 2014-2015 TABLE DES MATIÈRES Mots du président et de la direction... 4 Historique... Mission... Territoire... Présentation de l équipe... 5 6 6 7 Les bénévoles experts Processus d action

Plus en détail

Le financement de la formation professionnelle

Le financement de la formation professionnelle Le financement de la formation professionnelle Financement FP 101 Atelier A-1 Rosaire Jacques CA 1 Contenu de l atelierl Concepts et terminologie utilisés en matière de ressources financières Les sources

Plus en détail

Article. Myriam Odyssée Amenanka Asezo. Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 6, n 2, 2000, p. 221-225.

Article. Myriam Odyssée Amenanka Asezo. Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 6, n 2, 2000, p. 221-225. Article «S alphabétiser en français dans un milieu anglophone : défi à relever pour l intégration des francophones analphabètes sur le marché de l emploi de Toronto» Myriam Odyssée Amenanka Asezo Reflets

Plus en détail

Pierre Marchand, Consultant

Pierre Marchand, Consultant Pierre Marchand, Consultant 1 Avant-propos Mot de bienvenue Présentation du formateur Logistique Mise en garde Les règles budgétaires 2014-2015 ne sont pas disponibles. Un projet de document G a été acheminé

Plus en détail

Qui fait quoi? Services éducatifs

Qui fait quoi? Services éducatifs Commission scolaire de la Côte-du-Sud Qui fait quoi? 2015-2016 2016 Services éducatifs Version 10 septembre 2015 Page Jean-Marc Jean Directeur des Services éducatifs 248-1001 poste 8426 Application du

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Commission de la santé et de la sécurité du travail Madame, Monsieur, Nous vous remercions d accueillir un de nos stagiaires en stage dans votre entreprise. Le rôle des entreprises est primordial dans la formation des futurs travailleurs. Elles participent

Plus en détail

ANNEXE. RÈGLEMENT N O 6 RÈGLEMENT PORTANT SUR LA GESTION FINANCIÈRE DU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifiée le 9 septembre 2015. cegepdrummond.

ANNEXE. RÈGLEMENT N O 6 RÈGLEMENT PORTANT SUR LA GESTION FINANCIÈRE DU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifiée le 9 septembre 2015. cegepdrummond. ANNEXE RÈGLEMENT N O 6 RÈGLEMENT PORTANT SUR LA GESTION FINANCIÈRE DU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifiée le 9 septembre 2015 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration : Révisée : 1er juin 2004

Plus en détail

Une équipe interservices au service de la RAC àl la commission i scolaire

Une équipe interservices au service de la RAC àl la commission i scolaire Une équipe interservices au service de la RAC àl la commission i scolaire Harricana avec Plan de la présentation 1. Présentation des participants 2. Portrait de notre commission scolaire 3. Bref historique

Plus en détail

Le jeudi 2 octobre 2014. Chers parents, NOUVEAU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015

Le jeudi 2 octobre 2014. Chers parents, NOUVEAU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 «Commencez à changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous» Le jeudi 2 octobre 2014 Chers parents, NOUVEAU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 Lors de l assemblée générale du 17 septembre dernier,

Plus en détail

Mme Françoise Charbonneau, commissaire, est absente.

Mme Françoise Charbonneau, commissaire, est absente. Page 106 PROVINCE DE QUÉBEC Ville de Laval À UNE SÉANCE ORDINAIRE du comité exécutif de la Commission scolaire de Laval, tenue le 17 juin 2009, à 17 h 30, au 955, boulevard Saint-Martin Ouest, Laval, à

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU 6 SEPTEMBRE 2011

PROCÈS-VERBAL DU 6 SEPTEMBRE 2011 3587 PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE HARRICANA CONSEIL DES COMMISSAIRES PROCÈS-VERBAL DU 6 SEPTEMBRE 2011 Session ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire Harricana tenue

Plus en détail

PLAN D ACTION MUNICIPAL

PLAN D ACTION MUNICIPAL POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION MUNICIPAL DE VILLE POHÉNÉGAMOOK 2011-2013 POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION 1- LA FAMILLE ET LE TRAVAIL Toute initiative visant à favoriser l accès aux services municipaux

Plus en détail

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS Vous pouvez aussi trouver ou chercher des musiciens : sur le site de la Cité

Plus en détail

Conseil des commissaires 20 décembre 2011

Conseil des commissaires 20 décembre 2011 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DE LA RIVIÈRE-DU-NORD À une séance ordinaire du conseil des s de la Commission scolaire de la Rivièredu-Nord, dûment convoquée et tenue au centre administratif

Plus en détail

Implantation du plan de classification les bons coups et les aléas

Implantation du plan de classification les bons coups et les aléas Implantation du plan de classification les bons coups et les aléas AQCS Commission professionnelle Services du secrétariat général et des communications 2 Plan de la conférence Structure de classification

Plus en détail

Répertoire des formations et des perfectionnements

Répertoire des formations et des perfectionnements Répertoire des formations et des perfectionnements Personnel de soutien administratif, technique et paratechnique 2015-2016 Préparé par les Services des ressources humaines Août 2015 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE

COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE DE LA TABLE INTERORDRES D ÉDUCATION DU BAS-SAINT-LAURENT TENUE LE 13 JANVIER 2011 DE 13 H 30 À 16 H 30 À LA DIRECTION RÉGIONALE DU MELS Présences : M mes Martine Cliche, présidente,

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

Prévenir et lutter contre la toxicomanie : Pas à pas avec Portage!

Prévenir et lutter contre la toxicomanie : Pas à pas avec Portage! Prévenir et lutter contre la toxicomanie : Pas à pas avec Portage! Congrès biennal du Comité Québécois pour les jeunes en difficultés de comportement Québec - 3 mai 2012 La toxicomanie au Québec Portage

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DE L ÉNERGIE SIÈGE SOCIAL : SHAWINIGAN COMTÉS DE LAVIOLETTE, MASKINONGÉ, PORTNEUF ET SAINT-MAURICE

PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DE L ÉNERGIE SIÈGE SOCIAL : SHAWINIGAN COMTÉS DE LAVIOLETTE, MASKINONGÉ, PORTNEUF ET SAINT-MAURICE PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DE L ÉNERGIE SIÈGE SOCIAL : SHAWINIGAN COMTÉS DE LAVIOLETTE, MASKINONGÉ, PORTNEUF ET SAINT-MAURICE À une séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission

Plus en détail

Portrait des bibliothèques municipales-scolaires

Portrait des bibliothèques municipales-scolaires Portrait des bibliothèques municipales-scolaires Réseau BIBLIO de la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches 5e Journée professionnelle de Bibliothèque et Archives nationales du Québec Concertation

Plus en détail

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution #

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # PROCÉDURE GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE # 40-02 Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # Autorisation Susan Tremblay Directrice générale Page 1 de 10 1. Préambule Le

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

Virage ipad à la. Commission scolaire de Sorel-Tracy

Virage ipad à la. Commission scolaire de Sorel-Tracy Virage ipad à la Commission scolaire de Sorel-Tracy Alain Laberge Directeur général Commission scolaire de Sorel-Tracy Steve Morissette Conseiller pédagogique RÉCIT Commission scolaire de Sorel-Tracy Aspects

Plus en détail

5½ À partir de 1475$ /MOIS

5½ À partir de 1475$ /MOIS 5½ 1475$ TYPE A : 1500 pi 2 TYPE B : 1250 pi 2 4½ 1350$ TYPE C : 1230 pi 2 4½ 1350$ TYPE D : 1200 pi 2 4½ 1350$ TYPE E : 1500 pi 2 5½ 1475$ 3½ 1100$ TYPE F : 800 pi 2 3½ 1100$ TYPE G : 850 pi 2 TYPE H

Plus en détail

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones Édition de février 2011 Réalisé par le Comité patronal de négociation

Plus en détail

OUVERTURE DE L'ASSEMBLÉE

OUVERTURE DE L'ASSEMBLÉE Procès-verbal approuvé PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES DES DÉCOUVREURS, tenue le mardi 28 avril 2015, à 18 h 30, au Centre d éducation

Plus en détail

OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES. À retourner à. Pour le. Direction générale

OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES. À retourner à. Pour le. Direction générale OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES À retourner à Pour le Direction générale Date : OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES OBJECTIF DE CE SONDAGE Ce sondage a pour

Plus en détail

VICE-PRÉSIDENTE AUX AFFAIRES ACADÉMIQUES VICE-PRÉSIDENTE AUX AFFAIRES INTERNES VICE-PRÉSIDENT AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

VICE-PRÉSIDENTE AUX AFFAIRES ACADÉMIQUES VICE-PRÉSIDENTE AUX AFFAIRES INTERNES VICE-PRÉSIDENT AU DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF DU REMDUS TENUE LE 27 JANVIER À 17 H AU BUREAU DU REMDUS ÉTAIENT PRÉSENTS : Christelle LISON Isabelle BOLDUC Julie CHOUINARD David MAURICE Karine BOUCHARD Asmaa

Plus en détail

Document d informations. Préparé par. Nancy Duval, c.o. Conseillère d orientation Polyvalente des Baies et services éducatifs

Document d informations. Préparé par. Nancy Duval, c.o. Conseillère d orientation Polyvalente des Baies et services éducatifs Document d informations Préparé par Nancy Duval, c.o. Conseillère d orientation Polyvalente des Baies et services éducatifs Martin Roy, c.o. Conseiller d orientation Polyvalente des Berges Baie-Comeau,

Plus en détail

Évaluation du programme Techniques en graphisme (NTA.OM) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) à l'institut Demers

Évaluation du programme Techniques en graphisme (NTA.OM) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) à l'institut Demers Évaluation du programme Techniques en graphisme (NTA.OM) conduisant à une attestation d'études collégiales (AEC) à l'institut Demers Décembre 2002 Introduction L évaluation du programme Techniques en graphisme

Plus en détail

Comités du conseil d administration. Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens. Conseil des infirmières. Conseil multidisciplinaire

Comités du conseil d administration. Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens. Conseil des infirmières. Conseil multidisciplinaire Comités du conseil d administration Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens Conseil des infirmières Conseil multidisciplinaire Comité des usagers 2 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Directeur des

Plus en détail

«Rêver et agir pour un monde meilleur»

«Rêver et agir pour un monde meilleur» LE PROJET ÉDUCATIF DE L ÉCOLE DES HAUTS-CLOCHERS 2007-2012 avec prolongation jusqu à juin 2013 «Rêver et agir pour un monde meilleur» Réalisé par : Diane Paquet, enseignante au préscolaire Sandra Tremblay,

Plus en détail

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage L association québécoise des troubles d apprentissage (AQETA) profite du déclenchement de la campagne électorale provinciale pour rappeler aux partis politiques l importance de la question des troubles

Plus en détail

CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE

CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE 2014 2015 MON MONDE MES RÊVES MON AVENIR CHOIX DE COURS AU SECONDAIRE École secondaire Bernard-Gariépy École secondaire Fernand-Lefebvre École secondaire Saint-Viateur Centre de formation professionnelle

Plus en détail

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013

Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Synthèse des réponses reçues du sondage du 8 février 2013 Ont répondu (8à 9 membres/14) : Carrefour de participation, ressourcement et formation (CPRF), Centre de formation régionale de Lanaudière (CFRL)

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA SESSION ORDINAIRE

PROCÈS-VERBAL DE LA SESSION ORDINAIRE 1 PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE HARRICANA CONSEIL D ÉTABLISSEMENT ÉCOLE DE LANDRIENNE PROCÈS-VERBAL DE LA SESSION ORDINAIRE DU 23 février 2009 Session ordinaire du Conseil d établissement de l

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

Assemblée générale spéciale des parents de l école Participative l Agora Tenue le 26 avril 2012 au gymnase de l école

Assemblée générale spéciale des parents de l école Participative l Agora Tenue le 26 avril 2012 au gymnase de l école Assemblée générale spéciale des parents de l école Participative l Agora Tenue le 26 avril 2012 au gymnase de l école 1. Ouverture de l assemblée L ouverture de l assemblée a lieu à 19h15 en présence d

Plus en détail

C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate

C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate Un 6 e Gala entrepreneurial animé À l image du dynamisme des 131 projets réalisés par près de 2 400 élèves! Shawinigan, le 2 mai 2014 Le jeudi 24 avril dernier,

Plus en détail

Initiation au financement de la FGA par le MEESR Atelier D-10 Vendredi 22 mai, de 10 h 30 à 12 h Pierre Marchand, MBA

Initiation au financement de la FGA par le MEESR Atelier D-10 Vendredi 22 mai, de 10 h 30 à 12 h Pierre Marchand, MBA Initiation au financement de la FGA par le MEESR Atelier D-10 Vendredi 22 mai, de 10 h 30 à 12 h Pierre Marchand, MBA 1 Avant-propos Mot de bienvenue Présentation du formateur Logistique Mise en garde

Plus en détail

POLITIQUES Octobre 2007

POLITIQUES Octobre 2007 Octobre 2007 Page 1 sur 46 Sommaire Politique de fonctionnement des administratrices et administrateurs du conseil d administration de la CNPF... 3 Politique d élaboration, d adoption, d évaluation et

Plus en détail

Commission scolaire de l Estuaire - 67 - CC-2015-05-19

Commission scolaire de l Estuaire - 67 - CC-2015-05-19 Commission scolaire de l Estuaire - 67 - CC-2015-05-19 CONSEIL DES COMMISSAIRES PROVINCE DE QUÉBEC LA COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires

Plus en détail

Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC)

Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC) Évaluation du programme Agents et courtiers en assurance de personnes (LCA.1P) conduisant à l'attestation d'études collégiales (AEC) au Collège O Sullivan de Québec Décembre 2007 Introduction L évaluation

Plus en détail

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Montréal, le 8 novembre 2011 Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Madame, Monsieur, Institutions culturelles Depuis sept ans, divers musées, bibliothèques et centres culturels

Plus en détail

Atelier C1 27 novembre 2014 15 h 15 à 16 h 30 Optimiser le financement de la formation professionnelle

Atelier C1 27 novembre 2014 15 h 15 à 16 h 30 Optimiser le financement de la formation professionnelle Atelier C1 27 novembre 2014 15 h 15 à 16 h 30 Optimiser le financement de la formation professionnelle Pierre Marchand, MBA Consultant 1 Avant-propos Mot de bienvenue Présentation du formateur Logistique

Plus en détail

1 COMMISSION SCOLAIRE MARIE-VICTORIN COMITÉ EXÉCUTIF SÉANCE ORDINAIRE DU 27 MARS 2007

1 COMMISSION SCOLAIRE MARIE-VICTORIN COMITÉ EXÉCUTIF SÉANCE ORDINAIRE DU 27 MARS 2007 1 Procès-verbal de la séance ordinaire du Comité exécutif de la Commission scolaire Marie-Victorin, tenue le 27 mars 2007 à 21 h 10, à la salle Flore laurentienne située au centre administratif de la Commission

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013 ORIENTATION 5.1 Sensibiliser tous les intervenants de l organisation scolaire d une part, les élèves et leur famille d autre part, à l importance de la culture dans la vie. Offrir des activités de sensibilisation

Plus en détail

Déroulement de la présentation

Déroulement de la présentation Démarche ITIL dans une commission scolaire Présent senté par Denis Bessette Déroulement de la présentation 1. Contexte 2. Historique 3. La démarche ITIL 4. Bilan - Un an plus tard 5. Conclusion Contexte

Plus en détail

MATAS I. Région CRENOL PRESENTATION LIGNES DIRECTRICES ETAPES ET PROCEDURES

MATAS I. Région CRENOL PRESENTATION LIGNES DIRECTRICES ETAPES ET PROCEDURES MATAS I Région CRENOL PRESENTATION LIGNES DIRECTRICES ETAPES ET PROCEDURES Rue du Battoir 11 1036 Sullens 021/732.25.86 Avril 2015 Pré séntation gé né ralé Ricochet est un modulé d activités témporairés

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3 IV Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 08-00031 ISBN 978-2-550-52679-7 (version imprimée) ISBN 978-2-550-52680-3 (PDF) Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES-SEIGNEURIES PREMIÈRE SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF (2004-2005) LE 24 AOÛT 2004

COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES-SEIGNEURIES PREMIÈRE SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF (2004-2005) LE 24 AOÛT 2004 COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES-SEIGNEURIES PREMIÈRE SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF (2004-2005) LE 24 AOÛT 2004 1.00 RECUEILLEMENT À 19 heures, la séance est ouverte par Madame Linda Crevier, présidente

Plus en détail

«L AVENIR DU HORS CAMPUS»

«L AVENIR DU HORS CAMPUS» ASSOCIATION DES ÉTUDIANT(E)S HORS CAMPUS UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS RIVIÈRE 4 IEME CONGRÈS 27 ET 28 OCTOBRE 2001 «L AVENIR DU HORS CAMPUS» LES PARTICIPANTS AEHCUQTR M. Claude Salvas, président Mme Micheline

Plus en détail

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à

JOYEUSEs PÂQUES. L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir. ÉDITION : Mars 2015. programmation du printemps à L ANGEVOIX DE MONNOIR Bulletin municipal de Sainte-Angèle-de-Monnoir ÉDITION : Mars 2015 Camp de jour et programmation du printemps à l intérieur JOYEUSEs PÂQUES Dans ce numéro: SECTION VIE MUNICIPALE

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES-SEIGNEURIES TROISIÈME SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF (2001-2002) LE 16 OCTOBRE 2001

COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES-SEIGNEURIES TROISIÈME SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF (2001-2002) LE 16 OCTOBRE 2001 COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES-SEIGNEURIES TROISIÈME SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF 1.00 RECUEILLEMENT 2.00 PRÉSENCES (2001-2002) LE 16 OCTOBRE 2001 À LA SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF DE LA

Plus en détail

Préparation d un Plan de mesures d urgence

Préparation d un Plan de mesures d urgence Préparation d un Plan de mesures d urgence Guide Pour les organismes humanitaires et communautaires Élaboré par: Regroupement des organismes humanitaires et communautaires pour les mesures d urgence à

Plus en détail

Numéro 10 Le 22 mai 2014 DATES À RETENIR

Numéro 10 Le 22 mai 2014 DATES À RETENIR Numéro 10 Le 22 mai 2014 DATES À RETENIR 26 mai Sortie au Site traditionnel Huron pour les élèves de 3 e année Accueil des futurs élèves du préscolaire Les élèves du préscolaire de cette année seront alors

Plus en détail

QUI FAIT QUOI? DIRECTION DE LA QUALITÉ ET DES SERVICES SOCIAUX. NOM/FONCTION DOSSIERS PERSONNEL ADMINISTRATIF Andrée Rinfret Poste 318

QUI FAIT QUOI? DIRECTION DE LA QUALITÉ ET DES SERVICES SOCIAUX. NOM/FONCTION DOSSIERS PERSONNEL ADMINISTRATIF Andrée Rinfret Poste 318 QUI FAIT QUOI? DIRECTION DE LA QUALITÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Yvan Roy Directeur Poste 352 Andrée Rinfret Poste 318 Véronique Côté et recherche Poste 316 Suzanne Boisclair Poste 337 Jacinthe Gagnon Technicienne

Plus en détail

Document de gestion # 200,209. Politique locale et fonctionnement du Comité de perfectionnement des professionnels non enseignants

Document de gestion # 200,209. Politique locale et fonctionnement du Comité de perfectionnement des professionnels non enseignants Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Document de gestion # 200,209 Politique locale et fonctionnement du Comité de perfectionnement des professionnels non enseignants Adopté par le conseil

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE ÉCOLE TRAVERSIÈRE JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE jury & admission Ecole Traversière asbl Place de l Université 25-1348 Louvain-la-Neuve - Tél.: 010/246.369 www.traversiere.be

Plus en détail

Collaboration dans le secteur maritime. Projet de COLLABORATION. Collège communautaire du Nouveau-Brunswick - Campus de la Péninsule acadienne

Collaboration dans le secteur maritime. Projet de COLLABORATION. Collège communautaire du Nouveau-Brunswick - Campus de la Péninsule acadienne Projet de COLLABORATION Collège communautaire du Nouveau-Brunswick - Campus de la Péninsule acadienne Période couverte par le rapport : Du 1 septembre 2010 au 20 décembre 2011 Rédigé par Luc Thériault

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Forum jeunesse de l île de Montréal. Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal

Forum jeunesse de l île de Montréal. Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal Forum jeunesse de l île de Montréal Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal Adopté le 17 janvier 2005 Avant-propos Le Forum jeunesse de l île de Montréal

Plus en détail

Monsieur Luc Laberge directeur général secrétaire trésorier est aussi présent. et unanimement résolu

Monsieur Luc Laberge directeur général secrétaire trésorier est aussi présent. et unanimement résolu Séance ordinaire de la Municipalité de Sainte-Martine tenue le 5 février 2008 à 20 h, à la salle du conseil au 1, rue des Copains, Sainte-Martine, Québec, lieu désigné pour ladite assemblée sous la présidence

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail