Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique. un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique. un gain de population. Les ménages. INSEE val.absolues tx évol./an"

Transcription

1 Fontenay-le-Fleury la dynamique démographique un gain de population Entre 1999 et 2008, la population de Fontenay-le-Fleury a augmenté de 195 habitants avec un rythme annuel moyen d augmentation de 0,17 % par an. Cette augmentation fait suite à une diminution importante de la population dans les années Les pertes migratoires ralentissent et sont compensées par un solde naturel fort. Les perspectives de développement de la commune laissent envisager le maintien de ce dynamisme démographique. Évolution de la population Due au solde naturel Due au solde migratoire Source : INSEE-RP 1999 et 2008 INSEE val.absolues tx évol./an 195 0, , ,97 évolution de la population de Fontenay-le-Fleury entre 1968 et 2008 Taux annuel d évolution de la population due aux soldes naturel et migratoire ,50 1, ,50 Population ,00-0,50-1, , Années -2, Dues au solde naturel Dues au solde migratoire Source : INSEE RP Source : INSEE RP et 2008 Les ménages Population des ménages (= population des résidences principales) Nombre de résidences principales Nombre moyen de personnes par ménage ,61 2,42 2,30 2,37 Source : RP et 2008 Depuis 1990, le phénomène de desserrement est très important à Fontenay-le-Fleury. Toutefois, il semble s'enrayer légèrement depuis Avec en 2008, 2,37 personnes par ménage, la commune est dans la moyenne de Versailles Grand Parc (2,35 personnes par ménage).

2 une population vieillissante La structure de la pyramide des âges et la diminution de l indice de jeunesse (-20 ans/+60 ans), entre 1999 et 2008, de 1,67 à 1,40 indiquent un vieillissement de la population. Toutefois, ce phénomène ralenti depuis Le développement de la commune et l augmentation des effectifs scolaires confirme ces nouvelles tendances. Pyramide des âges de Fontenay-le-Fleury en ans ou plus 75 à 89 ans Tranches d âges 60 à 74 ans 45 à 59 ans 30 à 44 ans 15 à 29 ans 0 à 14 ans Hommes Femmes Indice de jeunesse Fontenay-le-Fleury : 1,40 CAVGP : 1, Effectifs des classes Effectifs Évolution des effectifs scolaires du premier degré à Fontenay-le-Fleury Années scolaires Après une baisse, les effectifs scolaires repartent à la hausse à la rentrée En septembre 2009, Fontenay-le-Fleury comptait élèves dans le premier degré. Source : commune - service scolaire

3 Fontenay-le-Fleury le parc des logements les logements : les chiffres clés Nombre de logements : soit 7 % du parc de logements de Versailles Grand Parc. Nombre de résidences principales : Nombre de logements collectifs : soit 81,4 % des résidences principales Age du parc par statut d occupation Une typologie équilibrée (30% de petits logements, 48% de F3/F4, 22% de grands logements) Une bonne répartition entre propriétaire occupant, locatif privé et locatif social Nombre de logements vacants : 267 soit 4,5 % des logements, dont 73 vacants depuis plus d un an. Ce taux de vacance est en augmentation mais reste très faible Av locataire HLM locataire privé propriétaire occupant autre NR La très grande majorité du parc de logements a été créée dans les années Il est donc relativement ancien et pose notamment la question de l'efficacité énergétique de ces bâtiments (la majorité du parc a été construit avant 1974, date de la première réglementation thermique). Source : Filocom 2009 L occupation du parc Logements en suroccupation Source : Filocom 2009 Locataires HLM Locataires privés Propriétaires occupants Total résidences principales taux nombre taux nombre taux nombre taux nombre Légère 3,9% 45 5,8% 63 0,7% 21 2,4% 133 Lourde 0,9% 11 1,2% 13 0,2% 7 0,6% 31 La suroccupation correspond à une superficie habitable de moins de 9m 2 par personne. La suroccupation légère est définie comme une superficie habitable de moins de 16 m 2 pour la première personne et de moins de 11 m 2 pour les personnes suivantes. La part des résidences principales en suroccupation légère ou lourde est très faible, seulement 3% des résidences principales (contre 5,4% sur Versailles Grand Parc). Toutefois, il est a précisé que la part du locatif privé concerné par cette problèmatique est relativement élevée avec 7% de logements. Nombre de logements potentiellement indignes : inférieur à 10. Le parc de logement est en bon état. Le parc de logements potentiellement indigne correspond aux logements insalubres, aux locaux où le plomb est accessible, les immeubles menaçants de ruine, les hôtels meublés dangereux, les habitats précaires.

4 LE MARCHE DE L IMMOBILIER Prix médian des ventes en 2009 Prix médian au m Maisons neuves Maisons anciennes Analyse réalisée sur le groupe de communes : Bois d Arcy, Fontenay-le-Fleury, Saint-Cyr-l Ecole Appartements neufs Appartements anciens Nombre de ventes en CaracteristiqueS Profil des acquéreurs et des vendeurs Tranche d âge Acquéreurs Vendeurs 29 ans et - 23% 1,4% ans 33,5% 33,8% ans 19% 12,9% ans 12,2% 9,5% 60 ans et + 7,1% 16,1% Non renseigné 5,3% 26,2% Provenance et Tranche d âge destination Groupe de communes Destination des vendeurs Provenance des acquéreurs 51% 34% Reste département 29% 38% Paris 2% 4% Petite couronne 8% 13% Reste Grande couronne 1% 2% Autre/NR 9% 9% Sur les communes de Bois d Arcy, Fontenay-le-Fleury et Saint-Cyr-l Ecole, le prix de vente médian au m 2 est de C est bien en-deçà des montants observés en moyenne sur l intercommunalité (3 810 le m 2 pour un appartement ancien). Le nombre de ventes ne cesse de diminuer depuis Cette tendance est aussi observée sur le reste de l intercommunalité Les acquéreurs sont majoritairement âgés de 30 à 39 ans. L âge des vendeurs moins bien renseigné est plus disparate. La majorité des acquéreurs provient du reste du département et du groupe de communes étudiées. Les vendeurs privilégient quant à eux, le maintien sur le même groupe de communes. Source : CD Biens 2009 Evolution du marche Nombre de ventes par année Prix de vente médian au m 2 des appartements anciens groupe de communes Versailles Grand Parc

5 Fontenay-le-Fleury le logement Fontenay-le-Fleury social Logements locatifs sociaux SRU en 2010 Ü m Logements locatifs sociaux SRU Logements locatifs sociaux 2010 Source : DDT 78 - SRU 2010 Copyright Source : DGFIP DDT des - Yvelines cadastre - EPLS Copyright : DGPiP - Cadastre Edité le 19 avril 2012 par le Pôle d'ingénierie Territoriale

6 Précarité des habitants Non imposable Sous le seuil de pauvreté (4554 euros par an) 2009 (7 754 euros par an) Source : Filocom 2009 taux nombre taux nombre taux nombre taux nombre Fontenay le Fleury 21,5% ,7% ,4% 441 8,7% 472 Versailles Grand Parc 17,3% ,4% ,0% ,6% ,7 % des ménages de Fontenay-le-Fleury sont non imposables. Ce taux est supérieur à celui observé sur l intercommunalité (26,4%). Son évolution depuis 1999 est équivalente aux tendances des ménages de Versailles Grand Parc (+4% par an). De la même manière, la part des ménages vivant en dessous du seuil de pauvreté est plus importante mais l'augmentation depuis 1999 relativement faible (+1% /an). logement SOCIAL ET LOI sru Plafonds 2010 : ressources annuelles imposables (revenu fiscal de référence) Ménage Prêt Locatif Aidé d Intégration Prêt Locatif à Usage Social Prêt Locatif Social d'1 personne de 2 personnes de 3 personnes de 4 personnes de 5 personnes de 6 personnes Taux de logements sociaux SRU au 01/01/2010 : 24,9 % La commune répond aux objectifs fixés par la loi SRU 51,6% de la population de Fontenay-le-Fleury est éligible à un logement de type PLAI (21,6%) ou PLUS (30%) en Cette part est plus importante que la moyenne observée sur l intercommunalité (42,1% des ménages) mais plus faible que sur le département (57%). Tableau des bailleurs Nom du gestionnaire Nombre de logements sociaux au 01/01/2010 Association pour la Vie Vers l Education des Jeunes - CHRS STUART MILL 1 Les Compagnons du Travail (COTRA) 40 Ville de Fontenay le Fleury 68 CHRS La Marcotte 2 Personne Physique 1 OSICA 35 SA HLM Immobilière 3F 665 SA HLM LOGIREP 464 SA HLM Trois Vallées 47 SA HLM Le Logement Français 64 TOTAL 1 387

7 Fontenay-le-Fleury le bilan de construction les objectifs du plan local de l habitat ( ) Annuel Total Construction de logements neufs dont logement social dont PLS 7 42 dont PLUS dont PLAI 3 18 dont logement privé Acquisition amélioration 7 42 dont PLS 2 12 dont PLUS 3 18 dont PLAI 2 12 le bilan Réalisé du PLH Total % de réalisation Construction de logements neufs ,9 dont logement social ,5 dont PLS ,3 dont PLUS ,2 dont PLAI ,8 dont logement privé ,6 Acquisition amélioration dont PLS dont PLUS dont PLAI Après 5 ans, la commune de Fontenay-le-Fleury atteint 79% des objectifs de construction fixés par le PLH. Il existe une grande disparité entre l'atteinte des objectifs de logements privés et les projets réalisés en locatif social (seulement 26,5% des objectifs atteints). Toutefois, les projets en cours au sein de la ZAC du Levant devraient permettre un réequilibrage des produits d'ici la fin du PLH. * Le bilan PLH s appuie sur les Déclarations d Ouverture de Chantiers. Certaines d entre elles étant transmises tardivement au service urbanisme, des ajustements sont nécessaires.

8 Les objectifs du Contrat de Développement de l Offre Résidentielle Contrat sur 6 ans Moyenne annuelle prévisionnelle 111,3 Moyenne annuelle Moyenne retenue pour l aide forfaitaire prévisionnelle Durée du contrat 6 Nombre de logements pris en compte pour le calcul de l aide 524 Le Contrat de Développement de l Offre Résidentielle signé en 2007 avec le Conseil Général a pour objectif de favoriser la construction de logements en attribuant à la commune euros par logement créé au-delà de la moyenne de construction Attention, le CDOR ne prend pas en compte la construction de logements spécifiques (exemple : logement étudiant). Aide forfaitaire par logement Aide forfaitaire prévisionnelle Moyenne annuelle = 24 x 6 années du contrat Contrat de 6 ans 144 Nombre total de logements Ces deux objectifs cumulés conditionnent le franchissement de chacun des seuils dont logements à caractère social Objectif final CDOR : 5,240 M Premier seuil (52,3 %) 2,740 M Second seuil (80 %) 4,192 M Le bilan du CDOR Réalisé 2007 Réalisé 2008 Réalisé 2009 Ajustement * Réalisé 2010 Total dont logement social et PTZ dont privé Après 5 ans, la commune de Fontenay-le-Fleury comptabilise au titre du CDOR, la création de 353 logements dont 122 logements sociaux. Pour garder à minima, son premier acompte, la commune devra réaliser dans les 2 ans à venir 65 logements dont 32 à vocation sociale. * Depuis 2010, le Conseil Général comptabilise dans les logements sociaux l ensemble des logements ayant bénéficié d un prêt à taux zéro. Ceci explique les réajustements sur la période entre logements privés et logements sociaux. Total

Plan Départemental de l Habitat de l Eure

Plan Départemental de l Habitat de l Eure Département de l Eure Direction du Développement Economique et de l'aménagement du Territoire Plan Départemental de l Habitat de l Eure Fiche territoriale SCOT de la CA Seine Eure - Forêt de Bord SCOT

Plus en détail

Programme Local de l Habitat d Evry Centre Essonne. Diagnostic

Programme Local de l Habitat d Evry Centre Essonne. Diagnostic Programme Local de l Habitat d Evry Centre Essonne Diagnostic Préambule Ce document constitue le diagnostic du programme local de l habitat de l agglomération d Evry Centre Essonne, initié en 2004. Une

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Contrat de Développement Territorial Diagnostic Habitat et Equipements

Contrat de Développement Territorial Diagnostic Habitat et Equipements Contrat de Développement Territorial Diagnostic Habitat et Equipements Mai 2013 Siège social : 20 boulevard de Sébastopol 75004 Paris T 01 42 72 63 13 F 01 49 96 58 02 paris@guytaiebconseil.fr Agence de

Plus en détail

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Logements neufs / logements d occasion 7 700 logements d occasion vendus en 2013 dans l aire urbaine

Plus en détail

L observation du parc existant et de ses évolutions récentes informe sur les équilibres sociaux et démographiques.

L observation du parc existant et de ses évolutions récentes informe sur les équilibres sociaux et démographiques. LE PARC DE LOGEMENTS À PARIS Le parc existant La construction neuve Le marché immobilier Juillet 2007 Préfecture de Paris / DULE / Bureau de l habitat Section analyse et prospective habitat 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Éventail des bases de données logement

Éventail des bases de données logement Éventail des bases de données logement Vers une connaissance partagée 10e SÉMINAIRE ANNUEL DE L OBSERVATION URBAINE 13 nov. 2012 Peggy MERTINY Pôle de compétence et d'innovation sur les marchés locaux

Plus en détail

Rendez-vous de Insee. «Des projections de ménages aux besoins. en logement» Mardi 11 décembre 2012. Annaïg LE MEUR, SIAL/DPH

Rendez-vous de Insee. «Des projections de ménages aux besoins. en logement» Mardi 11 décembre 2012. Annaïg LE MEUR, SIAL/DPH Rendez-vous de Insee «Des projections de ménages aux besoins en logement» Mardi 11 décembre 2012 Annaïg LE MEUR, SIAL/DPH SOMMAIRE 1. L'évaluation des besoins en logements menée en Pays de la Loire Contexte

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

3. DIAGNOSTIC SOCIOECONOMIQUE

3. DIAGNOSTIC SOCIOECONOMIQUE 3. DIAGNOSTIC SOCIOECONOMIQUE A. LES DYNAMIQUES DÉMOGRAPHIQUES 118 B. LES DYNAMIQUES SOCIO ÉCONOMIQUES 124 C. COMPRENDRE L OFFRE ET LE BESOIN EN LOGEMENTS 134 A. LES DYNAMIQUES DÉMOGRAPHIQUES L approche

Plus en détail

Le modèle économique du logement social

Le modèle économique du logement social a Le modèle économique du logement social Discussion L habitat dégradé et indigne en Ile-de-France OFCE, Journée d étude Étude : ville et publiée logement, en 4 février décembre 2011 2012 1 Le modèle économique

Plus en détail

L ACCESSION SOCIALE EN MARCHE TENDU : L EXEMPLE D UNE METROPOLE REGIONALE EN FORTE CROISSSANCE : MONTPELLIER

L ACCESSION SOCIALE EN MARCHE TENDU : L EXEMPLE D UNE METROPOLE REGIONALE EN FORTE CROISSSANCE : MONTPELLIER L ACCESSION SOCIALE EN MARCHE TENDU : L EXEMPLE D UNE METROPOLE REGIONALE EN FORTE CROISSSANCE : MONTPELLIER 1 ERE PARTIE : L ANALYSE DE L ACCESSION AIDEE A MONTPELLIER POUR LA PERIODE 2005-2010 INCLUS

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

L HABITAT ET LE LOGEMENT

L HABITAT ET LE LOGEMENT L HABITAT ET LE LOGEMENT CARACTERISTIQUES DU PARC DE LOGEMENTS Un habitat traditionnel et rural Au recensement de la population de 2006, la Communauté de Communes de la Picardie Verte comptait 13 688 logements.

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme de Courbevoie. Rapport de présentation (2.a - Première partie) 90

Plan Local d Urbanisme de Courbevoie. Rapport de présentation (2.a - Première partie) 90 Exposé du diagnostic Rapport de présentation (2.a - Première partie) 90 Rapport de présentation (2.a - Première partie) 110 1 - POPULATION ET HABITAT - POPULATION ACTIVE, EMPLOI ET TISSU ECONOMIQUE PREAMBULE

Plus en détail

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer Evaluation du SCoT Coût résidentiel : pouvoir d achat des ménages pour se loger et se déplacer Présentation aux partenaires et aux membres du groupe de travail de l action n 5 du PLH 24/11/2014 Contexte

Plus en détail

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Mars 2013 Ville de Rosny sous Bois Programme d actions PLH 2013 2018 Page 2 Sommaire 1 Déclinaison du programme d actions selon

Plus en détail

ANNEXES. Contrat de Développement Territorial. Val de France / Gonesse / Bonneuil en France

ANNEXES. Contrat de Développement Territorial. Val de France / Gonesse / Bonneuil en France ANNEXES Contrat de Développement Territorial Val de France / Gonesse / Bonneuil en France 25 avril 2013 Diagnostic logement du Contrat de Développement Territorial Val de France- Gonesse- Bonneuil-en-France

Plus en détail

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse Le parc locatif privé en Loire-Atlantique en 2007 Logements - Occupants - Loyers Synthèse Sommaire Comparaisons nationales page 4 Les caractéristiques du parc locatif privé en Loire-Atlantique page 6 Les

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

Programme Local de l'habitat

Programme Local de l'habitat Communauté d Agglomération du Pays Viennois Observatoire de l Habitat -données 2012- Groupe de Direction du CLH du 4 juillet 2013 Sommaire 1. Développement résidentiel 2. Les marchés immobiliers : ventes

Plus en détail

Cahier n 3 La population et ses activités Diagnostic

Cahier n 3 La population et ses activités Diagnostic Cahier n 3 La population et ses activités Diagnostic SCOT de la Boucle de la Seine COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BOUCLE DE LA SEINE (C.C.B.S.) Bâtiment 4 - CS 60507-51/57 boulevard de la République - 78403

Plus en détail

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel

ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel ATELIER N 1 Scénarii de développement résidentiel SOMMAIRE Rappel du diagnostic Les scenarii de développement Scénario 1 Scénario 2 Scénario 3 Scénario 4 Les impacts en termes démographiques Les prérequis

Plus en détail

qu est le Schéma Directeur du saumurois qui est en train d élaborer un Schéma de Cohérence Territoriale.

qu est le Schéma Directeur du saumurois qui est en train d élaborer un Schéma de Cohérence Territoriale. Communauté de Communes de la Région de Doué la Fontaine Analyse des données INSEE de 1968 à 26 Population et Logement Damien BINOS Janvier 21 PREAMBULE Le travail qui suit a été effectué par Damien BINOS

Plus en détail

Programme Local de l'habitat

Programme Local de l'habitat 2014 / 2019 Programme Local de l'habitat Diagnostic territorial Janvier 2013 SOMMAIRE PREAMBULE : le périmètre d étude 3 1. LA POPULATION 5 1.1 Le contexte démographique 5 1.1.1 Un pôle démographique central

Plus en détail

ECO-PRÊT À TAUX ZÉRO. Objet

ECO-PRÊT À TAUX ZÉRO. Objet ECO-PRÊT À TAUX ZÉRO Prêt sans intérêts et accessible sans conditions de ressources, pour des travaux réalisés par un professionnel, soit constitué d un bouquet de travaux ou permettant d atteindre une

Plus en détail

Diagnostic des enjeux territoriaux dans le Val d Oise. Délégation départementale - AORIF

Diagnostic des enjeux territoriaux dans le Val d Oise. Délégation départementale - AORIF Diagnostic des enjeux territoriaux dans le Val d Oise Délégation départementale - AORIF Introduction Sommaire Partie 1 Les dynamiques territoriales D un point de vue socio-économique (évolutions démographiques,

Plus en détail

L'investissement locatif sur le territoire de LMCU

L'investissement locatif sur le territoire de LMCU L'investissement locatif sur le territoire de LMCU RDV du CETE 24/9/12 Marc BOUSCASSE, ADULM Sylvain GUERRINI, CETE NP Marc LEROY, Catherine COUSSAERT, CETE NP Centre d'études Techniques de l'équipement

Plus en détail

République Française. Ville de Taverny. Programme local. Créa 2 11 Ville de Taverny 01 30 40 50 60. Tome 1 Diagnostic

République Française. Ville de Taverny. Programme local. Créa 2 11 Ville de Taverny 01 30 40 50 60. Tome 1 Diagnostic République Française Ville de Taverny Programme local de l habitat Tome 1 Diagnostic Créa 2 11 Ville de Taverny 01 30 40 50 60 Approuvé par le Conseil municipal en date du 16 décembre 2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Programme LocaL de L H a b i t a t 2 0 1 2-2 0 1 7

Programme LocaL de L H a b i t a t 2 0 1 2-2 0 1 7 Programme Local de l H a b i t a t 2 0 1 2-2 0 1 7 w w w. a n n e m a s s e - a g g l o. f r Le mot du président Notre communauté d agglomération Annemasse-les Voirons est en pleine mutation. Les projets

Plus en détail

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants?

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS l accession aidee Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L ACCESSION AIDÉE L accession aidée L accession sociale ou aidée concerne des ménages

Plus en détail

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique 1 La ville connaît, depuis les années 1980, un dynamisme démographique qui ne semble pas près de faiblir : le solde naturel, croissant, compense nettement le solde migratoire négatif. L accroissement rapide

Plus en détail

Observer et caractériser les dynamiques foncières. Les principales sources d information pour l observation foncière

Observer et caractériser les dynamiques foncières. Les principales sources d information pour l observation foncière Fiche A1 juin 2013 CETE Nord Picardie Observer et caractériser les dynamiques foncières Les principales sources d information pour l observation foncière Adus Les sources de données sont nombreuses, tout

Plus en détail

ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement -

ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement - ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement - Observatoire des Loyers du Parc Privé des Communes de Briançon, Embrun et Gap Cette étude, à destination des professionnels de l immobilier,

Plus en détail

Etats Généraux du Logement. La situation de l'habitat en Gironde et dans le territoire de la CUB

Etats Généraux du Logement. La situation de l'habitat en Gironde et dans le territoire de la CUB Etats Généraux du Logement La situation de l'habitat en Gironde et dans le territoire de la CUB Etats Généraux du logement 6 mai 2011 Des territoires de projets Le cadre institutionnel et état d'avancement

Plus en détail

SOMMAIRE 1 - INTRODUCTION GENERALE... 7 1.1 - LES SOURCES LEGISLATIVE ET REGLEMENTAIRE :...7. 1.6.1 - Deux grandes étapes...9

SOMMAIRE 1 - INTRODUCTION GENERALE... 7 1.1 - LES SOURCES LEGISLATIVE ET REGLEMENTAIRE :...7. 1.6.1 - Deux grandes étapes...9 CONSEIL GENERAL ET DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MOSELLE PLAN DEPARTEMENTAL DE L HABITAT DE LA MOSELLE 2012-2017 SOMMAIRE 1 - INTRODUCTION GENERALE... 7 1.1 - LES SOURCES LEGISLATIVE

Plus en détail

POINT D INFORMATION SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT AU 13 DECEMBRE 2012

POINT D INFORMATION SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT AU 13 DECEMBRE 2012 POINT D INFORMATION SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT AU 13 DECEMBRE 2012 Philippe BOUCHARDEAU Nelly ARGOUD Adjoint de direction Adil 26 Stagiaire Elève avocate Adil 26 1 Rappels sur L ADIL 26 Les trois missions

Plus en détail

PLH. Synthèse Diagnostic - Enjeux. Programme Local de l Habitat. le PLH de Saint-Etienne Métropole. juin 2010. Programme Local de l Habitat

PLH. Synthèse Diagnostic - Enjeux. Programme Local de l Habitat. le PLH de Saint-Etienne Métropole. juin 2010. Programme Local de l Habitat PLH le PLH de Saint-Etienne Métropole Programme Local de l Habitat Programme Local de l Habitat juin 2010 Synthèse Diagnostic - Enjeux Précisions méthodologiques Une typologie des communes de l agglomération

Plus en détail

INTRODUCTION ET CONTEXTE

INTRODUCTION ET CONTEXTE INTRODUCTION ET CONTEXTE La vacance des logements est un phénomène complexe recouvrant des situations différentes. Selon la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP), un logement vacant est un

Plus en détail

ANIL HABITAT ACTUALITE. Avril ETUDE. Prêt à 0 % : un bilan après cinq ans d existence Marielle Thomas, Jean-François Grillon (SGFGAS)

ANIL HABITAT ACTUALITE. Avril ETUDE. Prêt à 0 % : un bilan après cinq ans d existence Marielle Thomas, Jean-François Grillon (SGFGAS) Avril ANIL 2001 HABITAT ACTUALITE ETUDE Prêt à 0 % : un bilan après cinq ans d existence Marielle Thomas, Jean-François Grillon (SGFGAS) PRET A 0 % : UN BILAN APRES CINQ ANS D EXISTENCE MARIELLE THOMAS,

Plus en détail

Programme d action habitat 2013-2017

Programme d action habitat 2013-2017 ANNEXE A LA DELIBERATION N 2013-INSO-150 Programme d action habitat 2013-2017 NOTICE TECHNIQUE relative à la mise en œuvre des appels à projets / à initiatives MAITRISE D OUVRAGE BAILLEUR SOCIAL Dans le

Plus en détail

APPLICATION DES DISPOSITIONS DU SCOT DE LA RUG

APPLICATION DES DISPOSITIONS DU SCOT DE LA RUG LE SCoT EN PRATIQUE FICHE TECHNIQUE 19 mai 2015 APPLICATION DES DISPOSITIONS DU SCOT DE LA RUG EN MATIERE DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS Afin de répondre aux enjeux de production d une offre en logements

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

Atlas régional de l habitat

Atlas régional de l habitat Atlas régional de l habitat en Provence-Alpes-Côte d Azur I Année 2011 Atlas régional de l habitat en Provence-Alpes-Côte d Azur Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement

Plus en détail

Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : les tendances à mi 2014

Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : les tendances à mi 2014 Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : les tendances à mi 214 Gwenaëlle FEGAR Direction des Statistiques monétaires et financières Service d Analyse des financements nationaux Après une forte progression

Plus en détail

Prêt Logement 92. 1. Les familles résidant dans les Hauts-de-Seine ayant au moins un enfant né ou à naître.

Prêt Logement 92. 1. Les familles résidant dans les Hauts-de-Seine ayant au moins un enfant né ou à naître. ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Prêt Logement 92 05/08 Dans le cadre de sa politique en faveur de l accession à la propriété, le Conseil Général des Hauts de Seine a mis en place depuis novembre

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 LANEUVEVILLE-DEVANT-NANCY SOMMAIRE Qu est-ce que le Programme d Intérêt Général Habiter Mieux? Enjeux et objectifs Présentation

Plus en détail

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?»

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» Etude du marché immobilier du Grand Avignon Intervention : Yohan BREUIL, directeur d agence, Adequation L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» www.adequation.fr Le 07 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

Parc et statut d occupation

Parc et statut d occupation Parc et statut d occupation Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 7 1.1 - PARC DE LOGEMENTS Le parc de logement est constitué de 33,5 millions de logements

Plus en détail

Note de suivi et d actualisation. du programme local de l habitat de Caen la mer 2010-2015. Bilan annuel 2011

Note de suivi et d actualisation. du programme local de l habitat de Caen la mer 2010-2015. Bilan annuel 2011 Note de suivi et d actualisation du programme local de l habitat de Caen la mer 2010-2015 Bilan annuel 2011 Décembre 2012 2 Sommaire Introduction page 5 Les grandes dynamiques du territoire : les principales

Plus en détail

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal 1 LES CHANGEMENTS SOCIODÉMOGRAPHIQUES DE MONTRÉAL Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal Au cours des dernières décennies, la population montréalaise a subi d importantes transformations.

Plus en détail

Les copropriétés en difficulté

Les copropriétés en difficulté Les copropriétés en difficulté 1) La copropriété 2) La copropriété en difficulté 3) Les outils de traitement 4) Les financements 5) Le rôle des services déconcentrés 1) La copropriété Un préalable : la

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

PLH 2013-2019 du Grand Besançon 2/165

PLH 2013-2019 du Grand Besançon 2/165 PLH 2013-2019 du Grand Besançon 2/165 SOMMAIRE «PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2013-2019 DU GRAND BESANÇON - PROJET MODIFIE AU REGARD DES AVIS DES 59 COMMUNES ET DU SMSCOT» - Courrier du SMSCoT et des communes

Plus en détail

Une croissance atone, un poids

Une croissance atone, un poids Agence d Urbanisme d Agglomérations de Moselle / TABLEAU DE BORD habitat la Communauté d METZ Agglomération de METZ MÉTROPOLE Immeuble Ecotech / de 3 rue Marconi / 577 / mail : contact@aguram.org / tél.

Plus en détail

DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE

DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE - Document réalisé par la Direction Départementale de l Équipement de Vaucluse - Décembre 2008 - www.vaucluse.equipement-agriculture.gouv.fr DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE SOMMAIRE 2 Le

Plus en détail

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T Analyse économique de la périurbanisation des villes Jean Cavailhès L espace périurbain : de quoi parle-t-on? La définition statistique Pôle urbain = commune centre + banlieue Couronne périurbaine = =

Plus en détail

Observatoire de l habitat. Etat du parc et marché du logement de l Entente en 2012

Observatoire de l habitat. Etat du parc et marché du logement de l Entente en 2012 Observatoire de l habitat Etat du parc et marché du logement de l Entente en 2012 décembre 2013 Territoire de l Entente en 2013 Communauté d agglomération Chalon - Val de Bourgogne Communauté urbaine -

Plus en détail

Le Secteur du Logement en France 2013 : Activité et Données de Cadrage. Dernières tendances et perspectives

Le Secteur du Logement en France 2013 : Activité et Données de Cadrage. Dernières tendances et perspectives Le Secteur du Logement en France : Activité et Données de Cadrage Dernières tendances et perspectives Septembre Depuis le début de l année, l activité immobilière se dégrade progressivement, et ce tant

Plus en détail

Document d information des prêts du Crédit Foncier

Document d information des prêts du Crédit Foncier Document d information des prêts du Crédit Foncier Valable à compter du 20 février 2012 Ce document vous est remis dans le cadre de l acquisition de votre résidence principale. Ce document a pour objectif

Plus en détail

Les droits des occupants d un logement frappé d un arrêté d insalubrité.

Les droits des occupants d un logement frappé d un arrêté d insalubrité. ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Les droits des occupants d un logement frappé d un arrêté d insalubrité. 06/08 La procédure d insalubrité initiée par la DDASS ou un service d hygiène communal,

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2013-2018

Programme Local de l Habitat 2013-2018 Programme Local de l Habitat 2013-2018 Fiche-action n 2 Axe 1 : «Assurer et soutenir financièrement une répartition équilibrée de la production sociale» REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU LOGEMENT LOGEMENTS

Plus en détail

Base de données sociales sur Paris

Base de données sociales sur Paris Base de données sociales sur Paris Fiches d identité sociale des 20 arrondissements - 2012 Apur - David Boureau Étude réalisée en collaboration avec le Centre d Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP)

Plus en détail

Atelier immobilier PLH n 1. 13 février 2013

Atelier immobilier PLH n 1. 13 février 2013 Atelier immobilier PLH n 1 13 février 2013 Objectif de l atelier immobilier Construire un cadre de dialogue pour réguler le marché immobilier, mieux organiser la production urbaine et immobilière en partageant

Plus en détail

DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER

DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER Le dispositif dit «loi Girardin» est un mécanisme de réduction d'impôt dont peuvent bénéficier les contribuables qui investissent dans leur résidence principale

Plus en détail

BILAN ANNUEL DU PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2011-2017. 2012-1 ère ANNEE DE MISE EN OEUVRE. www.agglo-colmar.fr. avec la collaboration de :

BILAN ANNUEL DU PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2011-2017. 2012-1 ère ANNEE DE MISE EN OEUVRE. www.agglo-colmar.fr. avec la collaboration de : BILAN ANNUEL DU PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2011-2017 2012-1 ère ANNEE DE MISE EN OEUVRE www.agglo-colmar.fr avec la collaboration de : OBSERVATOIRE DE L'HABITAT DU HAUT-RHIN INTRODUCTION Mot du président

Plus en détail

PARIS HABITAT ET L ALJT INAUGURENT UNE RÉSIDENCE JEUNES TRAVAILLEURS RUE DE L OURCQ (PARIS 19 e ) DOSSIER DE PRESSE

PARIS HABITAT ET L ALJT INAUGURENT UNE RÉSIDENCE JEUNES TRAVAILLEURS RUE DE L OURCQ (PARIS 19 e ) DOSSIER DE PRESSE PARIS HABITAT ET L ALJT INAUGURENT UNE RÉSIDENCE JEUNES TRAVAILLEURS RUE DE L OURCQ (PARIS 19 e ) PARIS HABITAT ET L ALJT INAUGURENT UNE RÉSIDENCE JEUNES TRAVAILLEURS AU 23/25, RUE DE L OURCQ (PARIS 19

Plus en détail

INFORMATIONS année 2012

INFORMATIONS année 2012 01/08/2012 Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Renouvellement urbain OPAH RU Programme national requalification des quartiers anciens dégradés PNRQAD Ville de Marignane / centre ancien INFORMATIONS

Plus en détail

Les obligations du bailleur relatives aux diagnostics immobiliers lors de la mise en location d un logement

Les obligations du bailleur relatives aux diagnostics immobiliers lors de la mise en location d un logement 11/2007 ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Les obligations du bailleur relatives aux diagnostics immobiliers lors de la mise en location d un logement Jusqu alors réservée aux cas de vente d un

Plus en détail

Bilan année 3 OPAH maîtrise de l énergie 2012-2016 Syndicat Mixte Arlysère. Comité de pilotage du 21/05/2015

Bilan année 3 OPAH maîtrise de l énergie 2012-2016 Syndicat Mixte Arlysère. Comité de pilotage du 21/05/2015 Bilan année 3 OPAH maîtrise de l énergie 2012-2016 Syndicat Mixte Arlysère Comité de pilotage du 21/05/2015 423 logements doivent être améliorés durant les 4 années de l OPAH d Arlysère (objectif avant

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

BILAN DE LA RÉALISATION À MI-PARCOURS

BILAN DE LA RÉALISATION À MI-PARCOURS Communauté de Communes du Pays d Iroise Programme Local de l Habitat 2010-2015 BILAN DE LA RÉALISATION À MI-PARCOURS Avis favorable du Conseil communautaire du 29 janvier 2014 Réf. 14/23 I Janvier 2014

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de BORDEAUX CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons et pseudo-cantons Population 2006 Bègles 24 417 Blanquefort 53 744 232 260 Carbon-Blanc

Plus en détail

VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+

VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+ Février 2015 VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+ LES CONDITIONS LIÉES À L'EMPRUNTEUR Le PTZ+ est accessible au primo-accédant candidat à l'acquisition de sa résidence principale, dont le montant

Plus en détail

E T U D E pré-opérationnelle P I G amélioration de l habitat. Volets 2 et 3 : PROGRAMME d ACTIONS 20 juillet 2012

E T U D E pré-opérationnelle P I G amélioration de l habitat. Volets 2 et 3 : PROGRAMME d ACTIONS 20 juillet 2012 P A Y S H A U T L A N G U E D O C E T V I G N O B L E S E T U D E pré-opérationnelle P I G amélioration de l habitat Volets 2 et 3 : PROGRAMME d ACTIONS 20 juillet 2012 1 SOMMAIRE Partie 1 : rappel des

Plus en détail

Programme Local. de l Habitat BILAN SYNTHETIQUE

Programme Local. de l Habitat BILAN SYNTHETIQUE Programme Local de l Habitat 8 BILAN SYNTHETIQUE sommaire INTRODUCTION 8 8 9 5 Introduction Rappel des objectifs annuels du PLH I) Améliorer l attractivité résidentielle du territoire et relever le défi

Plus en détail

Programme Local de l Habitat

Programme Local de l Habitat COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE CONDRIEU Programme Local de l Habitat Phase 1 Diagnostic réalisé par URBANIS 2011 D O C U M E N T P R E S E N T E A U C O M I T E D E P I L O T A G E D U 27 J A N

Plus en détail

Crédit Immobilier de France

Crédit Immobilier de France Crédit Immobilier de France L exp expérience qui donne vie aux projets de vos clients 1 1 Plan de financement personnalisé 2 Plan de financement personnalisé Utilisation de la calculette financière : Montant

Plus en détail

UN PROJET ARCHENERGIE : UN PROJET BIEN FINANCE

UN PROJET ARCHENERGIE : UN PROJET BIEN FINANCE UN PROJET ARCHENERGIE : UN PROJET BIEN FINANCE Mise à jour le 06 Mai 2015 2 Sommaire INTRODUCTION... 2 L ECO-PRET A TAUX ZERO... 3 LE CREDIT D IMPOT TRANSITION ENERGETIQUE... 6 TVA A TAUX REDUIT... 7 LES

Plus en détail

décembre 2012 Etude sur l impact des dispositifs d investissement locatif dans la Métropole Lilloise

décembre 2012 Etude sur l impact des dispositifs d investissement locatif dans la Métropole Lilloise décembre 2012 Etude sur l impact des dispositifs d investissement locatif dans la Métropole Lilloise Agence de Développement et d Urbanisme de Lille Métropole Etude sur l impact des dispositifs d investissement

Plus en détail

> 2015. tableau de bord DE SUIVI DES POLITIQUES DU LOGEMENT

> 2015. tableau de bord DE SUIVI DES POLITIQUES DU LOGEMENT > 2015 tableau de bord DE SUIVI DES POLITIQUES DU LOGEMENT LE TABLEAU DE BORD 2015 DE SUIVI DES POLITIQUES DU LOGEMENT La forte croissance démographique que connaît la France, conjuguée à la progression

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro En Pays de la Loire

L éco-prêt à taux zéro En Pays de la Loire L éco-prêt à taux zéro En Pays de la Loire service connaissance des territoires et évaluation 1 er trimes tre : Une forte bais s e des prêts accordés liée à une période de trans ition réglementaire Septembre

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT LOCATIF SOCIAL LOCATIF Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2010-2016. Projet arrêté / Juin 2010. Diagnostic

Programme Local de l Habitat 2010-2016. Projet arrêté / Juin 2010. Diagnostic Programme Local de l Habitat 2010-2016 Projet arrêté / Juin 2010 Diagnostic SOMMAIRE CALENDRIER D ELABORATION DU PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2010 2016 DE NANTES METROPOLE...4 INTRODUCTION...5 LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS La Ville de Castelnaudary, soutenue par l Anah, la Région Languedoc-Roussillon, le Département de l Aude, lance une Opération Programmée

Plus en détail

Programme local de l habitat 2012-2017

Programme local de l habitat 2012-2017 Siège Social 13 rue Martin Bernard 75013 Paris Tél. : 01.53.62.72.00 Fax : 01.53.62.24.45 25 Rue Negresko 13008 Marseille Tél : 04.91.72.73.35 Fax : 04.91.72.73.36 40 avenue Georges Pompidou 69003 Lyon

Plus en détail

Département de l Allier. Plan Départemental de l Habitat 2010-2015

Département de l Allier. Plan Départemental de l Habitat 2010-2015 Département de l Allier Plan Départemental de l Habitat 2010-2015 2 SOMMAIRE PREAMBULE.5 DIAGNOSTIC 7 INTRODUCTION..9 L HABITAT, UN ENJEU DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL..11 ÉTAT DES LIEUX : LA POPULATION.

Plus en détail

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain»

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» «Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation et de Véronique Coupanec, consultante siège : Espace

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2014 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2014 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013 Les principales dispositions de la loi de finances pour publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013 IMPÔT SUR LE REVENU Barème CGI. art.197 Décote CGI. art. 197 Barème non revalorisé en 2012 et 2013

Plus en détail

Investissez indirectement dans l immobi

Investissez indirectement dans l immobi SCPI PRIMO 1 Investissez indirectement dans l immobi PRIMO 1 a pour objectif de constituer un patrimoine immobilier résidentiel, permettant l accès aux avantages fiscaux du nouveau dispositif Scellier.

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT :

POLITIQUE DU LOGEMENT : POLITIQUE DU LOGEMENT : ET LES INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS? Par le pôle Logement de Terra Nova Le 7 mai 2013 Pour construire 500 000 logements par an, les mesures gouvernementales déjà prises doivent

Plus en détail

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 01 42 71 28 14 FAX : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org Observatoire de l'habitat de Paris L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN

Plus en détail

Vulnérabilité énergétique des primo-accédants

Vulnérabilité énergétique des primo-accédants Vulnérabilité énergétique des primo-accédants Étude sur le pays Chalonnais Juillet 2013 Crédit photo : DDT71 Crédits photos : source MEDDE Direction départementale des territoires de Saône-et-Loire www.saone-et-loire.equipement-agriculture.gouv.fr

Plus en détail

Loi de Finances pour 2008 du 24 décembre 2007 et loi de finances rectificative 2007 du 25 décembre 2007

Loi de Finances pour 2008 du 24 décembre 2007 et loi de finances rectificative 2007 du 25 décembre 2007 01/2008 ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Loi de Finances pour 2008 du 24 décembre 2007 et loi de finances rectificative 2007 du 25 décembre 2007 La loi de finances pour 2008 votée le 24 décembre

Plus en détail

D INFORMATION DU PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2012-2017

D INFORMATION DU PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2012-2017 La Lettre D INFORMATION DU PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2012-2017 n 3 Numéro spécial septembre 2013 Bilan 2012-1ère année du PLH 2012-2017 Editorial «L élaboration du PLH a été un moment important de débat

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura

Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura Les aides favorisant la rénovation énergétique des logements dans le Jura (mars 2014) ADIL du Jura Deux organismes à votre service pour répondre à toutes vos interrogations L ADIL du Jura, agence départementale

Plus en détail