TYPOLOGIE DE BASSINS VERSANTS ÉTAT D'AVANCEMENT DES TRAVAUX

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TYPOLOGIE DE BASSINS VERSANTS ÉTAT D'AVANCEMENT DES TRAVAUX"

Transcription

1 MINISTÈRE DE LA QUALITÉ DE LA VIE SERVICE DES PROBLÈMES DE L'EAU 14, avenue du Général-Leclerc NEUILLY-SUR-SEINE Tél.: TYPOLOGIE DE BASSINS VERSANTS ÉTAT D'AVANCEMENT DES TRAVAUX par D. PARDELL BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL Département géologie de l'aménagement Division hydrogéologie B.P Orléans Cedex - Tél.: (38) SGN 307 AME Septembre 1975

2 R E S U M E Ce rapport présente l'état d'avancement de l'étude "Typologie de bassins versants" engagée en mars 1975 sur crédit de recherche du Ministère de la Qualité de la vie (Comité scientifique eau - Convention n ; opération n ). On décrit rapidement l'ensemble des bassins versants actuellement retenus et l'ensemble des variables les caractérisant, avec l'état d'avancement des travaux de saisie pour chaque variable. 0 0

3 - 2 - Compte tenu des études antérieures et de la bibliographie parcourue, on a établi un plan de recherche en 3 opérations (voir compte rendu de la réunion tenue au B.R.G.M. le 8 avril OB/MCB) : 1 - choix des bassins, saisie et critique des données, 2 - dépouillement et analyse, 3 - interprétation. Ce rapport ne rend compte que de la première partie, l'acquisition des données étant la phase la plus longue. 1 - CHOIX DES BASSINS VERSANTS Le choix des bassins versants est conditionné en premier lieu par la définition des unités statistiques et par celui de la période de référence : a) - Période de référence La décennie semble être assez représentative du point de vue climatologie et hydrologie. b) - Choix des unités statistiques Un travail antérieur (Cf. note MC/OB - Esquisse d'une typologie de 114 bassins versants français - M. CANCEILLet 0. BOUILLIN) a suggéré que la tail- 2 le des bassins versants devrait être inférieure à km. Compte tenu de la distribution des superficies des bassins jaugés en France (Cf. histogramme en annexe 4), il semble qu'on puisse parvenir à un effectif suffisant en retenant pour unités statistiques des bassins de superficies comprises entre et km (la borne inférieure de 300 km, initialement choisie, a du être abaissée car elle conduisait à un effectif trop faible). c) - Restrictions dans le choix D'une manière générale on a essayé d'éviter : les discontinuités dans la période de jaugeages, les décalages de périodes qui auraient nécessité une extrapolation étendue, les bassins versants ayant des débits trop influencés.

4 - 3 - Dans la mesure du possible on a arrêté le choix aux bassins versants ayant des débits naturels ; pour les débits naturels reconstitués ou influencés (barrages, canaux, etc..) on s'est assuré de leur signification hydrologique. d) - Répartition dans l'espace A partir des documents de base (annuaires) on a établi une liste de bassins versants possibles ; compte tenu des restrictions précédentes on aboutit à la répartition géographique décrite en annexes 1 et 3 L'échantillon total est de 78 bassins dont plus de la moitié est située dans la partie supérieure du bassin versant de la Loire ou de la Garonne. Il en résulte une altitude moyenne assez élevée (altitude moyenne de la classe hypsométrique la plus grande supérieure à 500 m). Les possibilités de corriger ce biais sont actuellement en cours d'étude. 2 - SAISIE DES DONNEES Cette partie n'est pas encore achevée, nous rappelons ci-après la liste des variables essentielles à mesurer ou calculer : 2.1 Variables morphologiques - Superficie - Périmètre - Altitude maximum, minimum (station), maximum du cours d'eau principal - Longueur du réseau (perenne, et temporaire) - Longueur du cours d'eau principal (le plus long) - pente moyenne (définition de Horton simplifiée) - hypsométrie (répartition calculée à partir de la méthode des intersections) A partir de ces 7 variables mesurées ou calculées sur carte topographique à 1/ , on peut définir en tout une vingtaine de variables :

5 - 4 - índice de forme (Gravelius et Horton) índice de pente et rectangle équivalent (Roche) Pente de la rivière Densité de drainage Rapport Longueur de la rivière/longueur du réseau - Altitude moyenne et médiane (à partir de la répartition hypsométrique) Le recueil de l'ensemble de ces variables est en voie d'achèvement. 2.2 Variables hydrogéologiques 10 classes géologiques définies à partir de 3 classes de formations superficielles, et 5 classes de sous-sol (Cf. annexe 2) Le recueil de ces variables est en cours. 2.3 Variables hydrologiques Débit moyen annuel - Débit minimal et maximal moyen annuel - Débit maximal et minimal moyen journalier - Ecoulement souterrain (débit des 10, 30 et 90 jours les plus faibles) Les fichiers sont en cours de constitution. 2.4 Variables climatologiques Température moyenne annuelle Nombre moyen de jours de brouillard Durée d'insolation moyenne annuelle Précipitations moyennes Nombre moyen de jours de pluie Les valeurs moyennes sur les bassins versants seront calculées à partir des iso-courbes tracées sur une carte de France à 1/ Les fichiers sont en cours de constitution pour tracer ces courbes automatiquement. 2.5 Variables phytogéographiques Utilisation du recensement général de l'agriculture par commune (1970). Les fichiers sont en cours de constitution.

6 Variables socio-démographiques Estimation de la population totale et de la population agglomérée sur le bassin versant. Ce fichier est terminé. Pour ces deux dernières séries de variables on a estimé les surfaces des communes comprises dans le bassin versant.

7 tv-\vt»_ H U M «At>\tX\je. o G* 4 -AS f\jl<uuv % ^ n (^ 3 if 4S _ je 6 2. z«m \««MS- \ ça -AM

8 je.

9

10 pe» 4?.. l».. IV.. «wo -(f.. f» ' > a... Li«, ut«ag»w«i

11- LE MILIEU PHYSIQUE

11- LE MILIEU PHYSIQUE 11- LE MILIEU PHYSIQUE Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 181 11.1 LE RELIEF DE PLAINE ALLUVIALE Clichy est située dans la plaine alluviale de la Seine. C est une commune de configuration

Plus en détail

Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS

Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS Table des matières Introduction 1 Les stocks d'eau de surface 1 Les stocks d'eau souterraine 2 L'eau du sol 2 L'eau du sous-sol ou souterraine 3 Les stocks

Plus en détail

Présentation : A. A. TOSSA

Présentation : A. A. TOSSA LA BANQUE DE DONNEES INTEGREE (BDI) DE LA DIRECTION GENERALE DE L HYDRAULIQUE Un Outil pour la Gestion des ressources en eau Présentation : A. A. TOSSA 1- Le Service de la Banque de Données Intégrée (SBDI)

Plus en détail

L'ARMANCON A AISY-SUR-ARMANCON [AVAL]

L'ARMANCON A AISY-SUR-ARMANCON [AVAL] L'ARMANCON A AISY-SUR-ARMANCON [AVAL] Zone hydrographique : H2452020 Bassin versant : 1350 km² donnees hydrologiques de synthese (1989-2004) donnees calculees sur 15 ans Débits (m3/s) 26.10 # 25.10 # 16.20

Plus en détail

Hydrologie statistique et reconstitution des régimes naturels

Hydrologie statistique et reconstitution des régimes naturels Hydrologie statistique et reconstitution des régimes naturels Eric SAUQUET Unité de Recherche Hydrologie-Hydraulique Cemagref Lyon 26 avril 2010 Givors Journée «Gestion quantitative de la ressource» Contexte

Plus en détail

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y 15 Octobre 1954 BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES GEOPHYSIQUES

Plus en détail

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE Diagnostic réalisé sur la commune de : SECHILIENNE Contrôle pour transaction N de dossier : 38478 E031501 Date de la visite

Plus en détail

"BADOIE, LA BANQUE DE DONNÉES INTER-ETATS DU PROGRAMME FRIEND AOC." 1 INTRODUCTION 2 DONNEES ET FONCTIONS

BADOIE, LA BANQUE DE DONNÉES INTER-ETATS DU PROGRAMME FRIEND AOC. 1 INTRODUCTION 2 DONNEES ET FONCTIONS "BADOIE, LA BANQUE DE DONNÉES INTER-ETATS DU PROGRAMME FRIEND AOC." J.F. BOYER, C. BERKHOFF, SERVAT E. ORSTOM 06 BP 1203 Cidex 1 Abidjan 06 Côte d Ivoire 1 INTRODUCTION La base de données des projets FRIEND

Plus en détail

Méthodologie de diagnostic des sols pollués

Méthodologie de diagnostic des sols pollués Méthodologie de diagnostic des sols pollués Hafid Baroudi To cite this version: Hafid Baroudi. Méthodologie de diagnostic des sols pollués. Séminaire Sols Pollués, Jun 1997, Paris, France. pp.3-7.

Plus en détail

APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS. Gilles Rivard, ing. M. Sc.

APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS. Gilles Rivard, ing. M. Sc. APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS Gilles Rivard, ing. M. Sc. Québec 15 mars 2012 PRÉSENTATION Particularités des petits bassins

Plus en détail

Résumé non technique de l étude d impact

Résumé non technique de l étude d impact de l étude d impact 2 2.1 Contexte environnant 2.1.1 Faune et flore La proximité de zones artificialisées, d infrastructures routières majeures et l exploitation antérieures des terres agricoles qui constituent

Plus en détail

DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU. Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables.

DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU. Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables. DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU 1 Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables Annexe jointe : atlas cartographique Septembre 2009 2 Etude réalisée par

Plus en détail

Mise en place et fonctionnement de stations hydrométriques avec base radar

Mise en place et fonctionnement de stations hydrométriques avec base radar Mise en place et fonctionnement de stations hydrométriques avec base radar Le bassin versant du Drac Amont (1 000 km²) La mise en place de stations de mesures: Mesures inscrites dans le SAGE Drac Amont

Plus en détail

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6009-45018 Orléans Cedex - Tél.: (38) 63.00.12 VILLE DE WOIPPY (57) S.I.V.O.M. DE L'AGGLOMERATION MESSINE (57) CURAGE ET APPROFONDISSEMENT

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

Cartes de bruit stratégiques

Cartes de bruit stratégiques Département de la Sarthe Cartes de bruit stratégiques Grandes infrastructures de transports Réseau autoroutier COFIROUTE Résumé non technique Article R 572-5 du code de l environnement Vu pour être annexé

Plus en détail

TP de cartographie Les cartes géologiques au 1/50000 Jeudi 20 septembre 2012

TP de cartographie Les cartes géologiques au 1/50000 Jeudi 20 septembre 2012 TP de cartographie Les cartes géologiques au 1/50000 Jeudi 20 septembre 2012 Partie I) TP de cartographie, la carte de France au 1/1000000 Voir le cours de l année dernière avec Jérôme. Partie II) TP de

Plus en détail

Etude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM 01-GEO-120. mars 2002 BRGIWRP-51574 -FR H. GARIN

Etude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM 01-GEO-120. mars 2002 BRGIWRP-51574 -FR H. GARIN Etat des activités et opération réalisées dans le cadre de la Banque des données du Sous-sol en Région Provence-Alpes-Côte d'azur au titre de l'année 2001 Etude réalisée dans le cadre des opérations de

Plus en détail

collection mise au point état initial et prévision d impact dans les documents d incidences milieu aquatique

collection mise au point état initial et prévision d impact dans les documents d incidences milieu aquatique collection mise au point milieu aquatique état initial et prévision d impact dans les documents d incidences 1 PRINCIPES DE LA DEMARCHE.. 10 1.1. CHAMP D APPLICATION.... 12 1.2. UNE DEMARCHE EN QUATRE

Plus en détail

LE LOGICIEL PEACH, UN OUTIL DE VALORISATION DES PCH

LE LOGICIEL PEACH, UN OUTIL DE VALORISATION DES PCH Logiciel PEACH 1 LE LOGICIEL PEACH, UN OUTIL DE VALORISATION DES PCH Sommaire I. Présentation d'ensemble du logiciel... 1 I.1. Les objectifs... 1 I.2. La démarche d'étude par PEACH... 2 II. PEACH Programme

Plus en détail

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES - La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront pour une part importante dans l appréciation des copies. - Conformément au dispositions

Plus en détail

Gestion et valorisation des données hydrologiques pour la GIRE

Gestion et valorisation des données hydrologiques pour la GIRE WMO / OMM Projet Volta-HYCOS Module de formation en Expertise hydrologique et GIRE Gestion et valorisation des données hydrologiques pour la GIRE 2iE (Ouagadougou) - Mars 2007 IRD - Unité OBHI (Observatoires

Plus en détail

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace 3 outils complémentaires pour connaître les sols en Alsace La base de données régionale sur les sols d Alsace Le guide des sols d Alsace La base de données régionale sur les sols Le réseau de mesure de

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

" Gestion des données issues du réseau de mesures limnimétriques des cours d eau non navigables "

 Gestion des données issues du réseau de mesures limnimétriques des cours d eau non navigables " Gestion des données issues du réseau de mesures par ir Sébastien Gailliez Plan de l exposé 1. Introduction 2. Réseau de mesures 3. Base de données AQUALIM 4. Gestion du réseau de mesures 5. Logiciels

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes La lutte contre les pertes du réseau d eau potable Le point au 1 er juin 2010 1. La lutte contre les pertes, en enjeu d actualité Le thème des pertes des réseaux d eau potable est un sujet d actualité.

Plus en détail

3. Artefacts permettant la mesure indirecte du débit

3. Artefacts permettant la mesure indirecte du débit P-14V1 MÉTHODE DE MESURE DU DÉBIT D UN EFFLUENT INDUSTRIEL EN CANALISATIONS OUVERTES OU NON EN CHARGE 1. Domaine d application Cette méthode réglemente la mesure du débit d un effluent industriel en canalisations

Plus en détail

Cheikh FAYE. Contents: Sommaire:

Cheikh FAYE. Contents: Sommaire: Volume 4 / Numéro 1 Hiver 214 ISSN: 2247-229 p. 8-18 MÉTHODE D ANALYSE STATISTIQUE DE DONNÉES MORPHOMÉTRIQUES : CORRÉLATION DE PARAMÈTRES MORPHOMÉTRIQUES ET INFLUENCE SUR L ÉCOULEMENT DES SOUS- BASSINS

Plus en détail

Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau

Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau Qu est ce qu un code BSS? Le code BSS correspond au code national du dossier de l ouvrage souterrain au

Plus en détail

d'une EXTRACTION AVEC RABATTEMENT DE NAPPE

d'une EXTRACTION AVEC RABATTEMENT DE NAPPE ENTREPRISE CHAPELLE S.A. ROUTE DE RIOTTER - LIMAS 69400 - VILLEFRANCHE SUR SAONE /DOCUMENT NON PUBLIC/ PROJET D'IfPLAmTION D'UE GRAVIERE A CRECHES SUR SAOE (71) EXA^EN DE L INCIDENCE SUR DES OUVRAGES DE

Plus en détail

Le Tableau de Bord du SAGE Vienne

Le Tableau de Bord du SAGE Vienne Le Tableau de Bord du SAGE Vienne - Décembre 2008 - Etablissement Public du Bassin de la Vienne 3 place du 11 novembre 87220 FEYTIAT Tél. : 05.55.06.39.42 Fax. : 05.55.30.17.55 epbv@epbv.fr www.eptb-vienne.fr

Plus en détail

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS Introduction 4 Collecte des données 5 Méthodologie 5 Principaux problèmes

Plus en détail

Commune de la Tène Viabilisation de la zone du casino

Commune de la Tène Viabilisation de la zone du casino Commune de la Tène Viabilisation de la zone du casino RAPPORT TECHNIQUE Evacuation des eaux et alimentation en eau potable Dossier 10N026 Version 001 26 novembre 2010 RWB Holding SA Aménagement du territoire

Plus en détail

4 - Le stationnement. page 65

4 - Le stationnement. page 65 4 - Le stationnement 3 Dans la problématique des déplacements, le stationnement automobile est un des leviers pour le succès d'une politique d'intermodalité. Son rôle représente un déterminant majeur du

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES

PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES Commune de GEX 77 rue de l'horloge 01 110 GEX Tél : 04.50.42.63.00 Bureau d'études : HYDRETUDES 815 route de champs Farçon 74370 ARGONAY Tél : 04.50.27.17.26 PRISE EN COMPTE DES REJETS D'EAU PLUVIALES

Plus en détail

Le tableau de bord gouvernemental des audits de modernisation

Le tableau de bord gouvernemental des audits de modernisation LE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DES AUDITS Les audits de modernisation, désormais installés dans les pratiques quotidiennes de l administration, permettent de systématiser la recherche du meilleur service

Plus en détail

Elaboré par le Groupe Projet : ONEMA/BRGM / AE Adour Garonne / AE Rhône Méditerranée& Corse Office International de l Eau / Sandre.

Elaboré par le Groupe Projet : ONEMA/BRGM / AE Adour Garonne / AE Rhône Méditerranée& Corse Office International de l Eau / Sandre. Ce document provient du site http://sandre.eaufrance.fr, site la toile Eaufrance rassemblant les informations sur l eau et les milieux aquatiques. Note d utilisation du simplifié pour l acquisition s données

Plus en détail

ANNEXE 5 STATION HYDROMÉTRIQUE SUR LE DOURDUFF

ANNEXE 5 STATION HYDROMÉTRIQUE SUR LE DOURDUFF ANNEXE 5 STATION HYDROMÉTRIQUE SUR LE DOURDUFF Banque Nationale de Données pour l'hydrométrie et l'hydrologie Données extraites le 15/05/2009 CARACTERISTIQUES GENERALES D'UNE STATION Généralités Cours

Plus en détail

RÉFLEXIONS SUR LA TÉLÉTRANSMISSION PAR SATELLITE DES DONNÉES HYDROLOGIQUES APPLIQUÉE AUX PAYS EN DÉVELOPPEMENT

RÉFLEXIONS SUR LA TÉLÉTRANSMISSION PAR SATELLITE DES DONNÉES HYDROLOGIQUES APPLIQUÉE AUX PAYS EN DÉVELOPPEMENT DOCUMENT 3.1. RÉFLEXIONS SUR LA TÉLÉTRANSMISSION PAR SATELLITE DES DONNÉES HYDROLOGIQUES APPLIQUÉE AUX PAYS EN DÉVELOPPEMENT Mayaou GAGARA Secrétaire Général du Comité Intera!ricain d'études Hydrauliques

Plus en détail

SYNTHESE ET ANALYSE DES DONNEES DE CRUES DES BASSINS VERSANTS DES ALPES FRANÇAISES

SYNTHESE ET ANALYSE DES DONNEES DE CRUES DES BASSINS VERSANTS DES ALPES FRANÇAISES 12 th Congress INTERPRAEVENT 2012 Grenoble / France Conference Proceedings www.interpraevent.at SYNTHESE ET ANALYSE DES DONNEES DE CRUES DES BASSINS VERSANTS DES ALPES FRANÇAISES Nicolle Mathys 1 et Christophe

Plus en détail

Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique. Nguyen Ha- Phong. Section génie civil 2012, Prof. Dr A. Schleiss

Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique. Nguyen Ha- Phong. Section génie civil 2012, Prof. Dr A. Schleiss Exercice 1 Analyse de données de débits et régime hydraulique Nguyen Ha- Phong Section génie civil 212, Prof. Dr A. Schleiss A) Analyse hydrologique 1. Estimation des débits moyens journaliers de la station

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger

GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger SOMMAIRE GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger o o o o o o o o o o o o

Plus en détail

Résumé non technique. Tableaux d estimation

Résumé non technique. Tableaux d estimation Résumé non technique Tableaux d estimation 4 Chapitre 1 Introduction 5 E n application de la directive européenne 2002/49/CE, et de ses retranscriptions en droit français (décret 2006-361 du 24 mars 2006

Plus en détail

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Introduction Introduction Sources d EnR Issues du soleil : biomasse solaire thermique et photovoltaïque éolien hydraulique Issues de la chaleur

Plus en détail

Le plan de gestion jardin FICHE PRATIQUE

Le plan de gestion jardin FICHE PRATIQUE Le plan de gestion jardin FICHE PRATIQUE Définition rapide : Un plan de gestion jardin est un document de programmation qui aide le propriétaire ou le gestionnaire à planifier sur une durée déterminée

Plus en détail

Recueil et traitement de données trafic

Recueil et traitement de données trafic Auteurs : PCI CTAA Sétra Juillet 2013 Recueil et traitement de données trafic Logiciels Mélodie-Arpèges Transports Évolutions et traitements quotidiens 07 Mélodie est un logiciel de recueil et traitement

Plus en détail

Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône

Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône NB: La compétence et le niveau de contrainte est signalé par (CE) ou (GC). Les rubriques sans mention ne sont pas contraignantes. Périmètre (CE) Le

Plus en détail

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES LISTE DES RÉFÉRENCES (Dernière mise à jour : 12/02/2013) SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES IDEES-EAUX - AGENCE DE LA DRÔME - Depuis 2010 CHATUZANGE LE GOUBET (26) ONYX SANET : Réalisation

Plus en détail

1. Vocabulaire : Introduction au tableau élémentaire

1. Vocabulaire : Introduction au tableau élémentaire L1-S1 Lire et caractériser l'information géographique - Le traitement statistique univarié Statistique : le terme statistique désigne à la fois : 1) l'ensemble des données numériques concernant une catégorie

Plus en détail

REGIONALISATION DE L'ECOULEMENT MAXIMAL DU BASSIN VERSANT DE CRISULALB

REGIONALISATION DE L'ECOULEMENT MAXIMAL DU BASSIN VERSANT DE CRISULALB REGIONALISATION DE L'ECOULEMENT MAXIMAL DU BASSIN VERSANT DE CRISULALB MIC Rodica, INMH Bucarest OBERLIN Guy, CEMAGREF Lyon OANCEA Victor, INMH Bucarest PRUDHOMME Christel, CEMAGREF Lyon Abstract The paper

Plus en détail

Minimisation de coût de l énergie de pompage Cas du Canal haut service des Doukkala. Pr. A. Oulhaj 1, A. Aboussaleh 1

Minimisation de coût de l énergie de pompage Cas du Canal haut service des Doukkala. Pr. A. Oulhaj 1, A. Aboussaleh 1 Résumé La hausse continue du coût de l'énergie et la rareté de l'eau rendent plus complexe la gestion de l'eau dans les périmètres irrigués. Ainsi au cours des deux dernières décennies, le prix de l'énergie

Plus en détail

L1 C3. Les mouvements. Les eaux fluviales. Profondeur d eau disponible en amont de Nantes. CAHIER INDICATEURS N 1 avril 2003

L1 C3. Les mouvements. Les eaux fluviales. Profondeur d eau disponible en amont de Nantes. CAHIER INDICATEURS N 1 avril 2003 L1 C3 CAHIER INDICATEURS N 1 avril 2003 Les eaux fluviales Les mouvements Profondeur d eau disponible en amont de Nantes L1 C3 Les eaux fluviales Profondeur d eau disponible en amont de Nantes Résumé La

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

4. Indices de précipitations

4. Indices de précipitations 4. Indices de précipitations Cette partie présente les évolutions prévues de cinq indices de précipitations. Il s agit de moyennes annuelles (voir annexes 1 à 4 pour les valeurs saisonnières). Il est à

Plus en détail

Un réseau d évacuation d eaux pluviales conventionnel est

Un réseau d évacuation d eaux pluviales conventionnel est {Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document téléchargeable ne satisfait pas à toutes les exigences du standard du Gouvernement du Québec SGQRI 008-02, car il s'adresse à des personnes faisant partie

Plus en détail

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Commune du Département de l'oise P.L.U Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Document Établi le 20 septembre 2013 Le

Plus en détail

Station Totale Geomax Série Zoom30

Station Totale Geomax Série Zoom30 Station Totale Geomax Série Zoom30 GeoMax Profil de l entreprise GeoMax est une entreprise fort de solides positions sur L étroite collaboration qui présente à l international et le marché des technologies

Plus en détail

Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France

Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France Juin 2011 Qualité écologique des cours d eau en Ile-de-France Evolution depuis 1994 et évaluation pour 2010 Direction régionale et interdépartementale de l environnement et de l énergie d île-de-france

Plus en détail

Projet Water And Territories. Application au bassin versant de la Pimpine (33) Complément de caractérisation du bassin versant.

Projet Water And Territories. Application au bassin versant de la Pimpine (33) Complément de caractérisation du bassin versant. Projet Water And Territories Application au bassin versant de la Pimpine (33) Complément de caractérisation du bassin versant Rapport final BRGM/RP-60385-FR Octobre 2011 Projet Water And Territories Application

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011 Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités Contacts presse : Agence de l eau Adour-Garonne Catherine Belaval- 05 61 36 36 44- catherine.belaval@eau-adour-garonne.fr

Plus en détail

Rivière Saint-Charles Tronçon 2 Ville de Québec

Rivière Saint-Charles Tronçon 2 Ville de Québec Rivière Saint-Charles Tronçon 2 Ville de Québec Mise à jour des cotes de crues Rapport final Pour plus de renseignements, contactez la Direction de l expertise hydrique du Centre d expertise hydrique du

Plus en détail

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6009 45018 Orléans Cedex Tél.: (38) 63.00.12 VILLE DE LILLE (NORD) avenue Kennedy COMPLEXE SPORTIF MISE HORS D'EAU CALCUL DU

Plus en détail

Bulletin mensuel des lacs-réservoirs durant le mois de mars 2015

Bulletin mensuel des lacs-réservoirs durant le mois de mars 2015 Direction de la Bassée et de l Hydrologie Email : hydrologie@seinegrandslacs.fr Bulletin mensuel des lacs-réservoirs durant le mois de mars 2015 Au 1er mars, les quatre lacs totalisaient un volume de 586.2

Plus en détail

Prospection géophysique sur le site potentiel d'un CET. UMR 8148 IDES Intéractions et Dynamique des Environnements de Surface

Prospection géophysique sur le site potentiel d'un CET. UMR 8148 IDES Intéractions et Dynamique des Environnements de Surface UMR 8148 IDES Intéractions et Dynamique des Environnements de Surface Université de Paris Sud - Bât 504 & 509 91405 ORSAY Cedex, France Prospection géophysique sur le site potentiel d'un C.E.T. Imagerie

Plus en détail

Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif

Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif Le présent dossier dûment rempli est à remettre en Mairie du lieu d implantation du dispositif. Se renseigner

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

Application. sique en. des M. 1 RABAT, ** ONEP. demande. accéléré que. L aquifère

Application. sique en. des M. 1 RABAT, ** ONEP. demande. accéléré que. L aquifère Application de la géophys sique en vue de dégagement des ressources en eau du système de Charf C El Akab hajarlazar1488@gmail.com asmabenmoussa@gmail.com nadiakassou@yahoo.fr iliaskacimi@yahoo.fr Lazar

Plus en détail

Les bases de données Les systèmes d informations

Les bases de données Les systèmes d informations 2 Les bases de données Les systèmes d informations Surface annuelle moyenne brûlée (en ha) 250 000 200 000 150 000 100 000 50 000 0 Part de la surface forestière brûlée (en %) 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5

Plus en détail

Après examen par le conseil des ministres réuni le 18 ramadan 1418 (17 janvier 1998), Décrète :

Après examen par le conseil des ministres réuni le 18 ramadan 1418 (17 janvier 1998), Décrète : Décret n 2-97-487 du 6 chaoual 1418 (4 février 1998) fixant la procédure d'octroi des autorisations et des concessions relatives au domaine public hydraulique. Le Premier Ministre, Vu la loi n 10-95 sur

Plus en détail

STOCKAGE, CONSULTATION ET DIFFUSION DES DONNÉES [SHOFM G06]

STOCKAGE, CONSULTATION ET DIFFUSION DES DONNÉES [SHOFM G06] CHAPITRE 10 STOCKAGE, CONSULTATION ET DIFFUSION DES DONNÉES [SHOFM G06] 10.1 Introduction La disponibilité de suffisamment de données de bonne qualité est nécessaire à toutes les facettes de l hydrologie,

Plus en détail

LES NAPPES A EXCROISSANCES DE PAROIS ENTERREES (N.E.P.E.) Fonctions et caractéristiques

LES NAPPES A EXCROISSANCES DE PAROIS ENTERREES (N.E.P.E.) Fonctions et caractéristiques LES NAPPES A EXCROISSANCES DE PAROIS ENTERREES (N.E.P.E.) Fonctions et caractéristiques Le présent document a été établi à l initiative de l ANEPE Association des Nappes à Excroissances pour Parois Enterrées

Plus en détail

Projet Institutional Support to African Climate Initiative (ISACIP) ATELIER DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS Niamey, 17 au 25 mars 2014

Projet Institutional Support to African Climate Initiative (ISACIP) ATELIER DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS Niamey, 17 au 25 mars 2014 Projet Institutional Support to African Climate Initiative (ISACIP) ATELIER DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS Niamey, 17 au 25 mars 2014 Par Amadou Idrissa Bokoye, Ph. D. Contact: abokoye@gmail.com Environnement

Plus en détail

BASOL COMMUNIQUE. Définition. Edito. Base de données des sites et sols pollués ou potentiellement pollués

BASOL COMMUNIQUE. Définition. Edito. Base de données des sites et sols pollués ou potentiellement pollués COMMUNIQUE Base de données des sites et sols pollués ou potentiellement pollués Edito Définition Le Nord-Pas-de-Calais, de par son héritage industriel, compte de nombreux sites encore en activité ou en

Plus en détail

Règlement d utilisation du domaine public de la Ville de Cherbourg-Octeville concernant les terrasses sans fixation au sol

Règlement d utilisation du domaine public de la Ville de Cherbourg-Octeville concernant les terrasses sans fixation au sol Règlement d utilisation du domaine public de la Ville de Cherbourg-Octeville concernant les terrasses sans fixation au sol Le Maire de la Ville de Cherbourg-Octeville, Vu le Code Général des Collectivités

Plus en détail

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME COMMUNE D AVEIZIEUX GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME Annexe 5 du rapport de diagnostic et de zonage pluvial Affaire A-11.143 Janvier

Plus en détail

Avis sur la remontée d eau à Vaudreching (57) Lorraine

Avis sur la remontée d eau à Vaudreching (57) Lorraine Avis sur la remontée d eau à Vaudreching (57) Lorraine Mars 2010 Fourniguet G. Étude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM 10EAUG16 «Appui à l exercice de la police des eaux».

Plus en détail

CHAPITRE 11 : METHODES UTILISEES, DIFFICULTES RENCONTREES ET AUTEURS DE L ETUDE

CHAPITRE 11 : METHODES UTILISEES, DIFFICULTES RENCONTREES ET AUTEURS DE L ETUDE CHAPITRE 11 : METHODES UTILISEES, DIFFICULTES RENCONTREES ET AUTEURS DE L ETUDE Page 419 Page 420 SOMMAIRE DU CHAPITRE 11 : 1. Introduction... 422 2. Données collectées auprès des services déconcentrés

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information Le rôle de la Mairie est au centre de la réforme de l urbanisme Contexte L assainissement non collectif Les missions du SPANC Réforme de l urbanisme et ses conséquences pour les mairies

Plus en détail

Chapitre 7 - Relativité du mouvement

Chapitre 7 - Relativité du mouvement Un bus roule lentement dans une ville. Alain (A) est assis dans le bus, Brigitte (B) marche dans l'allée vers l'arrière du bus pour faire des signes à Claude (C) qui est au bord de la route. Brigitte marche

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

Exemple 1: Gestion des eaux de ruissellement de la route d évitement A189 Bulle La Tour-de-Trême.

Exemple 1: Gestion des eaux de ruissellement de la route d évitement A189 Bulle La Tour-de-Trême. CSD Ingénieurs Conseils SA 1 BASSINS D INFILTRATION POUR L EVACUATION DES EAUX DE RUISSELLEMENT DE CHAUSSEE P. Külling, Dr ès sc et B. Gret, ingénieur ETS CSD Ingénieurs Conseils SA Le Mont-sur-Lausanne

Plus en détail

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde Références bibliographiques Balade hydrogéologique en Aquitaine - Quaternaire

Plus en détail

Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles

Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles Assemblée des acteurs de la géomatique 9 décembre 2010 1 Délimitation des pédopaysages par cartographie numérique Application sur une partie des Combrailles Assemblée des acteurs de la géomatique 9 décembre

Plus en détail

BNP PARIBAS FORTIS S.A.

BNP PARIBAS FORTIS S.A. Siège social : Partie II du prospectus Crédits Habitation d'application à partir du 01/03/2015 Tarif P/314 Conditions d'application à partir du 01/10/2015 et conditions valables pour les Crédits Habitation

Plus en détail

Présentation France Hydro Electricité

Présentation France Hydro Electricité Présentation France Hydro Electricité Syndicat national de la petite hydroélectricité ADEME Bourgogne 3 ème rencontre de l'hydroélectricité en Bourgogne / Franche-Comté 1 Sommaire 1. Présentation de France

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

STRUCTURES INTERCOMMUNALES ET SERVICES DE PROXIMITES POUR LES PERSONNES AGEES / ADAPTATION DE SERVICES AU MILIEU RURAL

STRUCTURES INTERCOMMUNALES ET SERVICES DE PROXIMITES POUR LES PERSONNES AGEES / ADAPTATION DE SERVICES AU MILIEU RURAL STRUCTURES INTERCOMMUNALES ET SERVICES DE PROXIMITES POUR LES PERSONNES AGEES / ADAPTATION DE SERVICES AU MILIEU RURAL Localisation de l'opération Région : Pays de Loire Département : Maine et Loire Territoire

Plus en détail

Titre : Appui scientifique à la mise en œuvre de la Directive Européenne Cadre sur l Eau. Typologie des cours d eau de France métropolitaine

Titre : Appui scientifique à la mise en œuvre de la Directive Européenne Cadre sur l Eau. Typologie des cours d eau de France métropolitaine Unité de Recherche Biologie des Ecosystèmes Aquatiques Département Gestion des Milieux Aquatiques Laboratoire d Hydroécologie Quantitative 3 bis quai Chauveau, CP 220 69366 Lyon Cedex 09 Tél. 04 72 20

Plus en détail

L article R 123-2 du Code de

L article R 123-2 du Code de ÉTANCHÉITÉ.INFO #40 décembre 2013 TECHNIQUE 29 Réglementation ERP Désenfumage des ERP : des règles générales complétées par des spécificités liées au type d exploitation Selon la taille et la nature de

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

PLAN DE GESTION DES ETIAGES DU BASSIN DU TESCOU

PLAN DE GESTION DES ETIAGES DU BASSIN DU TESCOU PLAN DE GESTION DES ETIAGES DU BASSIN DU TESCOU RAPPORT DES CAMPAGNES DE SOUTIEN D'ETIAGE 2010 ET 2011 Rapport sur les campagne 2010 et 2011 du Thérondel page 1/24 Table des matières 1 Présentation du

Plus en détail

ANNEXE 1 Diagnostic de la voirie et des espaces publics

ANNEXE 1 Diagnostic de la voirie et des espaces publics ANNEXE 1 Diagnostic de la voirie et des espaces publics Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire Direction départementale de l'équipement de Maine

Plus en détail

6.2.1- Annexes Sanitaires

6.2.1- Annexes Sanitaires 6 - Annexes 6.2.1- Annexes Sanitaires POS approuvé le : 16 février 1981 POS révisé, approuvé le : 18 décembre 2001 Vu pour être annexé à la délibération en date du : POS mis en révision le : 19 mars 2009

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec 527-3 (1978-1982-1990-1992) L'Assemblée des radiocommunications de l'uit, considérant a) que la propagation de

Plus en détail

Eau - Assainissement

Eau - Assainissement PRESERVER LA BIODIVERSITE ET LES RESSOURCES NATURELLES La préservation des milieux humides est l un des points clefs d une politique de développement durable ; tant en raison des intérêts biologiques de

Plus en détail

Pièce 6 GAEC DE PRELAC. Demande d Autorisation d Exploiter une Installation Classée pour la Protection de l Environnement ELEVAGE BOVIN

Pièce 6 GAEC DE PRELAC. Demande d Autorisation d Exploiter une Installation Classée pour la Protection de l Environnement ELEVAGE BOVIN ELEVAGE BOVIN Département du Lot Demande d Autorisation d Exploiter une Installation Classée pour la Protection de l Environnement Pièce 6 Résumé Non Technique SOMMAIRE 1 PREAMBULE... 3 2 ANALYSE DE L

Plus en détail

SYstème Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des Cours d Eau SYRAH CE

SYstème Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des Cours d Eau SYRAH CE Convention de partenariat ONEMA-Cemagref 2008 Domaine : Hydro-morphologie et altérations physiques des hydrosystèmes continentaux Action : 01 Descripteurs pour les cours d eau SYstème Relationnel d Audit

Plus en détail

BNPE, Banque Nationale des Prélèvements d Eau un outil fédérateur pour la connaissance des pressions quantitatives sur la ressource en eau

BNPE, Banque Nationale des Prélèvements d Eau un outil fédérateur pour la connaissance des pressions quantitatives sur la ressource en eau BNPE, Banque Nationale des Prélèvements d Eau un outil fédérateur pour la connaissance des pressions quantitatives sur la ressource en eau L. Chery 1, C. Nowak 2, A. Mauclerc 1, B. Hypolyte 3, S. Bareyre

Plus en détail