Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret"

Transcription

1 Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret

2 SOMMAIRE I - Bilan de l accidentalité en 2015 : 1-1 les principales données 1-2 les principaux enseignements de l étude d accidentologie 1-3 des actions résolues pour lutter contre l insécurité routière II - Des actions de prévention renforcée : 2-1 conforter les actions de prévention déjà engagées en matière de sécurité routière. 2-2 travailler sur des relais de proximité pour sensibiliser aux questions de sécurité routière 2-3 démultiplier l information et la prévention en mobilisant les services de l Etat, les élus 2-4 rappeler les exigences en matière de sécurité routière aux agents de l Etat lors de leurs déplacements professionnels III - La mise en place de contrôles renforcés et l accompagnement des mesures gouvermentales : 3-1 la multiplication de la présence des forces de sécurité intérieure sur les routes du Loiret 3-2 l association du Parquet aux problématiques de sécurité routière IV - La communication : 4-1 une campagne de communication adaptée à la situation du Loiret ANNEXES ANNEXE 1 : Diaporama sur le bilan de l accidentalité dans le Loiret sur les 6 premiers mois de l année 2015 ANNEXE 2 : Contributions des services de l Etat et des partenaires au plan de lutte renforcé contre l insécurité routière ANNEXE 3 : Affiche DDT I - Bilan de l accidentalité en 2015 : 2

3 1-1 - Les principales données Les chiffres de l année 2015 en matière d accidentologie sont préoccupants puisque d ores et déjà au 22 juillet 2015, le département du Loiret enregistre une mortalité routière supérieure à celle de l année 2014 (29 morts contre 25 sur toute l année 2014). Cette situation a fait l objet d une étude précise disponible sur le site internet de la préfecture à l adresse suivante : (rubrique transports, déplacements et sécurité routière). Elle est également annexée au présent rapport Les principaux enseignements de l étude d accidentologie (chiffres provisoires au 26 juin 2015) Les principaux enseignements sont les suivants : - une localisation des accidents mortels pour l essentiel hors agglomération (81% des cas), - l augmentation du nombre de tués sur les routes du Loiret est le fait de véhicules légers, - la catégorie d âge la plus concernée est celle des ans et ce sont essentiellement des hommes, - la présence d alcool et de stupéfiants est identifiée dans 50 % des cas, - 19 % des accidents mortels concernent des jeunes de 18 à 25 ans, - la quasi-totalité des accidents est liée à des pertes de contrôle avec un facteur vitesse identifié Des actions résolues pour lutter contre l insécurité routière Dans le cadre du plan d actions pour la sécurité routière présenté en janvier dernier par le ministre de l Intérieur, 26 mesures ont été annoncées, avec une mise en place effective tout au long de l année L ensemble des acteurs de la sécurité routière s attachera non seulement à les mettre en œuvre, mais également à les relayer auprès du grand public. Dès le 1 er juillet, la limite d alcool autorisée en conduisant est passée de 0,5 mg/l à 0,2 mg/l d alcool dans le sang pour tous les titulaires d un permis probatoire ou les conducteurs en apprentissage. Depuis cette date, tout détenteur d un permis probatoire en infraction est susceptible, outre de payer une amende de 135 euros, de perdre 6 points sur son permis, et donc ses droits à pouvoir conduire. De la même manière, le non-respect de l interdiction de porter tout dispositif susceptible d émettre du son à l oreille en conduisant, y compris en vélo, donnera lieu à une amende de 135euros et à la perte de 3 points sur le permis de conduire. D autres mesures sont déjà en place et devront faire l objet d un bilan dans le cas de la réforme de la conduite accompagnée dès 15 ans, avec possibilité de passer l examen du permis de conduire à 17 ans et demi. 3

4 Plusieurs campagnes nationales de sensibilisation seront par ailleurs engagées. Il importe qu elles puissent être relayées au niveau départemental (pratiques addictives, utilisation du téléphone, vitesse ). Chacune des 26 mesures constitue un enjeu majeur de l amélioration de la sécurité routière et suppose qu elle soit comprise et connue de la population. Sur les six premiers mois de l année 2015, le nombre de tués sur les routes du Loiret invite à une réaction rapide et efficace. Après concertation avec les différents partenaires, les constats suivants ont été réalisés. Les accidents mortels ont pour cause principale les conduites addictives (alcool, stupéfiants), la vitesse et les fautes de comportement. Cette situation ne peut être combattue que par une action résolue qui comprend à la fois des mesures de prévention (II), un dispositif répressif adapté (III) et une communication efficace (IV). II - Des actions de prévention renforcée : 2-1 conforter les actions de prévention déjà engagées en matière de sécurité routière. Début 2015, le plan départemental d actions de sécurité routière a été adopté. Il donne la priorité : aux jeunes : - dans les collèges, avec près de collégiens sensibilisés à différentes thématiques (sécurité et citoyenneté dans les transports scolaires, permis AM, conduite accompagnée, alcool, stupéfiants, règles de sécurité). - dans les lycées, avec des actions sur les risques routiers et les bons comportements - en faveur des plus jeunes (8 à 11 ans) avec des actions ciblées telles que l organisation d une semaine du vélo, la création de pistes d éducation routière, - dans les établissements professionnels et d apprentissage, avec des témoignages d anciens toxicomanes, des actions du type «capitaine de soirée», nuit du bac. aux deux-roues avec des actions de remise en selle, des ateliers «simulation de conduite», ou l organisation de deux rallyes motos. aux seniors à l occasion de réunions de sensibilisation à la sécurité routière. Sur l ensemble du département du Loiret, la thématique «sécurité routière» sera très présente à l occasion des rencontres de la sécurité du 7 au 11 octobre Plusieurs actions à l initiative de la prévention routière, de la ligue contre la violence routière, de la police et de la gendarmerie nationale (voiture-tonneau) ont d ores et déjà été programmées. D autres initiatives ont été prises, celle de la direction départementale des territoires notamment, qui dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, proposera au sein de la cité administrative à destination des personnels, plusieurs séquences sur le thème de la sécurité routière (atelier code de la route, ateliers pédagogiques, appropriation des véhicules électriques ) 4

5 2-2 - Travailler sur des relais de proximité pour sensibiliser aux questions de sécurité routière Dans la plupart des accidents mortels, les conducteurs du véhicule n étaient pas seuls et c est d ailleurs parfois un des passagers qui est décédé. Ainsi beaucoup d accidents mortels auraient pu être évités si l environnement et l action des proches avaient été efficaces. A ce titre, les actions de communication et d information vis-à-vis du cadre familial, amical, des entreprises, des fédérations sportives et autres associations de loisirs doivent être développées. S agissant du cadre familial, les sorties du week-end restent encore un facteur de mortalité routière élevé chez les jeunes. Des actions particulières ont été engagées pour les fêtes qui suivent le résultat des examens (baccalauréat et autres), et vis-à-vis des parents qui peuvent être amenés à prêter leurs véhicules. En ce qui concerne le cercle amical, les sorties entre amis, avec absorption de boissons alcoolisées et usage de produits stupéfiants restent encore trop répandues. Une communication visà-vis des amis et proches doit être organisée auprès de vecteurs de médiatisation en relation avec ce public (radio : Vibration, NRJ). Enfin, le cadre associatif et les fédérations sportives seront sensibilisés sur les problématiques de sécurité routière et sur les conséquences des abus d alcool, lors des fêtes qu ils organisent. La direction départementale de la cohésion sociale du Loiret, qui est en contact avec les moniteurs de sport, à qui elle délivre la carte d éducateur sportif et qui entretient des relations directes avec les dirigeants d associations, conduira dès septembre plusieurs actions dans ce domaine Démultiplier l information et la prévention en mobilisant les services de l Etat, les élus Les chefs de service de l Etat ont été réunis ainsi que l association des maires, les chambres consulaires, les missions locales pour mobiliser un maximum d acteurs sur les problématiques de sécurité routière. Face à une priorité nationale, tous ont donné leur accord pour s engager résolument dans des actions de sécurité routière. Elles sont identifiées en annexe du présent document. a) s appuyer sur le réseau de l éducation nationale Dès la rentrée scolaire de septembre sera engagée dans les lycées une demi-journée de sensibilisation à la sécurité routière qui permettra de faire passer un message vis-à-vis du jeune public dont la part de tués sur les routes est très largement supérieure à sa représentation dans la population française. Un accompagnement du corps enseignant par la préfecture et la direction départementale des territoires sera assuré à la rentrée. Au-delà, les réunions d informations de parents d élèves de début d année sont l occasion pour les chefs d établissement d informer sur cette question, de proposer des solutions alternatives 5

6 de mobilité et de mettre en garde sur l utilisation abusive et dangereuse de véhicules motorisés, essentiellement des deux roues par les jeunes lycéens et collégiens. Des actions d information pourront être utilement relayées à l occasion des démarches administratives, essentiellement les inscriptions de début d année scolaire. b) travailler avec les professionnels de l éducation routière Dans le cadre des réunions régulières avec les professionnels de l éducation routière (autoécoles), l accent sera mis sur l analyse de l accidentalité dans le Loiret (message qui pourra être repris dans les apprentissages, sur la conduite accompagnée considérée comme un excellent vecteur de limitation des accidents chez les jeunes conducteurs) : sera évaluée la mesure gouvernementale qui permet depuis le 1 er janvier 2015 de débuter la conduite accompagnée dès l âge de 15 ans, et toute autre initiative permettant d améliorer les comportements. L accent sera également mis sur les centres de récupération de points de permis de conduire avec pour souci de vérifier la qualité du message délivré et d analyser les difficultés rencontrées par les organisateurs de ces formations. Au-delà des audits réguliers de ces organismes une réunion de mise à niveau sur l accidentalité dans le Loiret sera organisée. c) Pôle emploi - les missions locales En relation avec les demandeurs d emplois mais aussi un public parfois en situation de précarité, le relais qu ils peuvent assurer est essentiel dans la lutte contre l insécurité routière. Plusieurs accidents mortels concernaient un public connu par ces services et qui est trop souvent peu réceptif aux campagnes de publicité, à l information institutionnelle. Plusieurs actions seront engagées par Pôle Emploi : - une sensibilisation des demandeurs d emplois à l occasion d entretiens individuels de recherche d emplois, - une démarche globale visant à favoriser l accomplissement des démarches à distance pour limiter les déplacements, - une action d information au sein des agences de Pôle Emploi, - la signature de conventions avec les collectivités locales pour favoriser les déplacements par les transports en commun. S appuyer sur ces services qui touchent un public large avec des relations de proximité est un objectif de ce plan. Ainsi de la même manière, les CAF, CNAM, bailleurs sociaux, tissus associatifs seront mobilisés pour relayer le message de sécurité routière auprès de leur public habituel. d) Le soutien de l association des maires du Loiret Investie sur les questions de sécurité routière, l association des maires du Loiret a confirmé son intention de soutenir ce plan et d y participer activement. Elle s associera aux côtés des services de l Etat aux campagnes d information du public en reprenant régulièrement dans les bulletins communaux des messages sur la sécurité routière. 6

7 Au-delà, des actions spécifiques seront engagées par les maires du Loiret pour sensibiliser aux problématiques de sécurité routière à l occasion : - de la location de salles municipales, - lors d événements festifs publics et privés, - lors de rassemblements de jeunes (actions dans les collège et lycées, points d accueil, fêtes scolaires), - à l occasion des actions engagées par les clubs d aînés. Par ailleurs, en lien avec le Conseil départemental et les services de l Etat, il sera procédé à un examen des points «noirs», axes routiers pouvant présenter une dangerosité particulière pour les usagers de la routes et des aménagements seront proposés. Enfin, les mairies disposant de police municipale ou de gardes champêtres seront sollicitées pour effectuer des contrôles renforcés (vitesse, alcoolémie, infractions au code le route) en lien avec les forces de sécurité intérieure Rappeler les exigences en matière de sécurité routière aux agents de l Etat lors de leurs déplacements professionnels Chaque chef de service a été invité à sensibiliser ses personnels sur la sécurité routière et à prendre des mesures adaptées pour limiter le risque routier : des initiatives intéressantes ont été prises. A titre d exemple, on peut citer la direction régionale des affaires culturelles qui a fixé des principes de limitation du risque en proposant des nuitées d hôtels pour ses personnels appelés à effectuer de longs trajets dans le cadre de leurs déplacements professionnels. La préfecture et plusieurs services de l Etat conduiront des actions de sensibilisation de leurs personnels à l occasion des journées européennes de la mobilité ou des journées de la sécurité à l automne prochain. Vous trouverez en annexe 2 un tableau récapitulant l ensemble des actions proposées en matière de prévention par les différents partenaires. III - La mise en place de contrôles renforcés et l accompagnement des mesures gouvernementales La multiplication de la présence des forces de sécurité intérieure sur les routes du Loiret Depuis juin, des contrôles renforcés sont mis en place sur les routes du Loiret avec pour objectif d occuper «le terrain» sur des plages horaires variables, en démultipliant les contrôles. C est un objectif prioritaire que le préfet a assigné aux forces de l ordre en leur demandant non seulement d augmenter leur présence sur les routes mais également en impliquant toutes les unités et pas seulement les équipes départementales de sécurité routière (EDSR) ou les brigades motorisées de la police nationale Une présence renforcée des forces de sécurité sur les routes doit inciter les automobilistes à une plus grande prudence. 7

8 L accompagnement médiatique est recherché, et pourrait conduire à annoncer à l avance certains lieux d exercice des contrôles routiers. Les accidents mortels ont pour origine dans plus de la moitié des cas, des conduites addictives, et plusieurs accidents mortels peuvent être assimilés à des actes de délinquance (délits de fuite, non assistance à personne en danger). Les contrôles s attacheront notamment à réprimer les principaux facteurs de mortalité routière dans le Loiret, à savoir les vitesses excessives, l alcool et l usage de stupéfiants. Les moyens matériels (radars embarqués) complètent utilement le dispositif mis en place. Plusieurs actions particulières seront par ailleurs intensifiées : - des contrôles à la sortie des bars de nuit et discothèques notamment pour réprimer les conduites addictives ; - des contrôles de grande ampleur les jours de grands départs en vacances ou de week-ends prolongés notamment pour les chassés-croisés ; Si l objectif est bien de sanctionner les comportements présentant des risques certains pour la sécurité routière, il est aussi pour les forces de sécurité du département d être visibles pour développer chez les contrevenants un sentiment d insécurité et contribuer à des conduites prudentes et responsables. Ainsi, les forces de sécurité établissent chaque trimestre un plan de contrôle renforcé qui tient compte des priorités ministérielles. Il est adaptable en fonction de la période de l année. Ainsi pendant l été, où la circulation est dense avec des chassés-croisés, la présence des forces de l ordre a été renforcée en privilégiant les créneaux horaires heures propices aux accidents. De la même manière, les instructions relatives à l interdiction de port à l oreille de tout dispositif susceptible d émettre du son et l abaissement du taux maximal autorisé d alcoolémie de 0,5 g/l à 0,2g/l pour les conducteurs novices ont été appliquées L association du Parquet aux problématiques de sécurité routière La politique pénale est essentielle à la démarche de lutte contre l insécurité routière. Elle sera discutée à l occasion des réunions régulières avec les deux procureurs de la république (Etat major de sécurité en formation plénière et restreinte). Les Parquets pourront être invités à participer à des actions conjointes organisées par le préfet : - contrôle routier médiatisé ; - communication à l occasion d accidents mortels ayant des conséquences pénales ; - durcissement de la politique pénale en matière de sécurité routière ; - conférence de presse avec les forces de l ordre pour commenter les chiffres de la sécurité routière. Les sollicitations régulières des deux Parquets et leur participation dans la préparation et l exécution du plan de lutte renforcé contre l insécurité routière doivent permettre de démontrer l engagement fort de l Etat pour lutter fermement contre l insécurité routière notamment par des 8

9 sanctions exemplaires à l encontre de comportements sur la route de nature délictuelle voir criminelle. Vous trouverez en annexe 3 un plan de contrôle renforcé des forces de sécurité qui sera établi par trimestre et adapté en fonction des circonstances et de la période de l année (chasséscroisés, départs en vacances, limitation de vitesse en période hivernale, contrôle des deux roues au printemps, contrôle d alcoolémie en période de fêtes ) IV La communication : Une campagne de communication adaptée à la situation du Loiret Face à l augmentation de la mortalité routière, une affiche présentant les causes de mortalité et donnant des recommandations aux conducteurs sera diffusée à grande échelle. Par ailleurs, les campagnes nationales conduites par la direction de la sécurité et de la circulation routière seront largement relayées (campagne sur les sanctions en cas de conduite avec oreillette, information sur l abaissement du taux d alcoolémie pour les jeunes conducteurs). Cette diffusion se fera sur l ensemble du département auprès des élus, des services de l Etat, des chambres consulaires et du milieu associatif Toutes les actions présentées dans le présent document ont vocation à être portées à la connaissance des citoyens et usagers de la route. Dans ce cadre, les correspondants «communication» des forces de l ordre sous réserve bien évidemment des investigations en cours sont invitées à informer les médias sur les infractions constatées. Les forces de l ordre à chaque fois que possible annonceront l organisation de contrôles pour susciter un «sentiment d insécurité» chez les usagers de la route, notamment ceux auteurs des infractions les plus lourdes. Les forces de l ordre se rendront disponibles pour assurer un soutien aux publications locales sur le thème de la sécurité routière : communication d associations ou de maires dans les bulletins municipaux. Quatre grands axes de communication ont été retenus : - relayer la communication gouvernementale sur la sécurité routière ; - utiliser des messages institutionnels par voie de communiqué de presse en fonction de l actualité (appels à la prudence, mise en place de radars, chantiers importants ) - occuper le terrain médiatique en valorisant les initiatives locales (contrôles, actions de prévention, événements tels la journée de la sécurité intérieure ) - alimenter le réseau de proximité (élus, CAF, pôle emploi ) avec des messages renouvelés correspondant aux priorités (affiches, flyers, auto-collants ) Le Préfet 9 Michel JAU

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Mercredi 1er juillet 2015 Bilan de l accidentologie en Saône-et-Loire Évolution des ATBH 2015/2014 pour la période du 1er janvier au 28 juin Période

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse mardi 9 décembre 0 Forum IDSR source Google (intervenants départementaux de sécurité routière) Observatoire Départemental de Sécurité Routière Direction

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE PRÉFET DE LA LOIRE PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE Année 2015 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...3 1. BILAN 2014...4 1.1. Accidentologie dans le département de la Loire

Plus en détail

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011 PREFET DES DEUX-SEVRES LA SECURITE ROUTIERE EN DEUX-SEVRES SYNTHESE GENERALE : Jeudi 14 décembre 2011 à 11 h - augmentation du nombre d accidents, de tués, de blessés et de blessés hospitalisés depuis

Plus en détail

Les conduites addictives

Les conduites addictives Les conduites addictives Depuis 2006, l alcool est le premier facteur d accidents au niveau national et est responsable de plus de 29 % des accidents mortels il est présent dans 9% des accidents corporels

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

G- Annexe. du plan. départemental. de contrôles routiers

G- Annexe. du plan. départemental. de contrôles routiers G- Annexe du plan départemental de contrôles routiers 2013 Annexe 1 : répartition des accidents mortels en Morbihan en 2012 Annexe 2 : répartition des accidents mortels en Morbihan sur la période 2008-2012

Plus en détail

Dans l Aude, 27 usagers de deux roues motorisées ont été tués depuis le 1 er janvier 2007.

Dans l Aude, 27 usagers de deux roues motorisées ont été tués depuis le 1 er janvier 2007. LA SEMAINE EUROPEENNE de la SECURITE ROUTIERE et de la MOBILITE En 2010 comme en 2009, la semaine nationale de la sécurité routière s associe avec la semaine européenne de la mobilité et devient ainsi

Plus en détail

Baromètre mensuel janvier 2015

Baromètre mensuel janvier 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel janvier 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de

Plus en détail

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE PREFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Le 17 janvier 2011 PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE par Monsieur Jean DAUBIGNY, préfet de la région Pays de la Loire,

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU

DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU DU-SUD Sommaire Le DGO... 4 Analyse de l accidentalité... 5 Localisation des accidents en Corse du Sud... 7 Enjeux de la sécurité routière pour 2013/2017...

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE 5 janvier 2005 Original : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail sécurité et circulation

Plus en détail

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage TEST D'ACCÈS AU DALF CO. ÉPREUVE ÉCRITE 1 : COMPRÉHENSION ÉCRITE Lisez attentivement le document ci-dessous, puis répondez aux questions : Sécurité routière : les Français amorcent un virage Systématisation

Plus en détail

PROPOSITIONS D ACTIONS TOUT PUBLIC OU PUBLICS SPECIFIQUES PERSONNELS

PROPOSITIONS D ACTIONS TOUT PUBLIC OU PUBLICS SPECIFIQUES PERSONNELS SERVICE DE L ETAT/PARTENAIRE PROPOSITIONS D ACTIONS DESTINEES AUX PERSONNELS PROPOSITIONS D ACTIONS TOUT PUBLIC OU PUBLICS SPECIFIQUES PREFECTURE DIRECTION RÉGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES (DRAC) DIRECTION

Plus en détail

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 Cocher la ou les orientations auxquelles répondent votre projet COMMUNICATION GRAND PUBLIC Travailler sur les représentations liées à l'alcool et aux drogues. Comprendre

Plus en détail

Sur la route, soyons responsables!

Sur la route, soyons responsables! Juillet 2015 Sur la route, soyons responsables! L'insécurité routière augmentant en ce 1 er semestre à La Réunion, le préfet Dominique SORAIN a choisi de se rendre sur des contrôles routiers pour appeler

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Juin 2015 Dans le Bas-Rhin, le nombre de personnes décédées et le nombre de personnes blessées dans un accident de la route en juin 2015 ont baissé, par rapport à

Plus en détail

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 DOSSIER DE PRESSE Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 Dossier de presse ordre public et sécurité routière Page 1 de 14 Bilan Sécurité routière 2014 Le bilan de l année 2014 est encourageant

Plus en détail

CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LA PREFECTURE DE L ESSONNE ET LE SYNDICAT DES TRAVAUX PUBLICS DE L ESSONNE EN MATIERE DE SÉCURITÉ ROUTIERE

CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LA PREFECTURE DE L ESSONNE ET LE SYNDICAT DES TRAVAUX PUBLICS DE L ESSONNE EN MATIERE DE SÉCURITÉ ROUTIERE CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LA PREFECTURE DE L ESSONNE ET LE SYNDICAT DES TRAVAUX PUBLICS DE L ESSONNE EN MATIERE DE SÉCURITÉ ROUTIERE conclue entre Monsieur le Préfet de L Essonne et Monsieur José RAMOS,

Plus en détail

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv.

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv. Les «Rencontres de la sécurité», qu est-ce que c est? La relation entre nos concitoyens et les services qui concourent à leur sécurité constitue un enjeu important. Encore présente dans les esprits, la

Plus en détail

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État,

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État, Département du Val-de-Marne Charte départementale de partenariat sécurité routière entre l État, la Caisse Régionale d Assurance Maladie d Ile-de-France (CRAMIF) et la profession du transport routier de

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT SENSIBILISATION A LA SECURITE ROUTIERE ENTRE LA PREFECTURE DU CANTAL ET LE STADE AURILLACOIS CANTAL AUVERGNE

SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT SENSIBILISATION A LA SECURITE ROUTIERE ENTRE LA PREFECTURE DU CANTAL ET LE STADE AURILLACOIS CANTAL AUVERGNE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT SENSIBILISATION A LA SECURITE ROUTIERE ENTRE LA PREFECTURE DU CANTAL ET LE STADE AURILLACOIS CANTAL AUVERGNE DOSSIER DE PRESSE 6 NOVEMBRE 2015 Bureau de la communication

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Contact presse Préfecture de l Isère - Service communication 04 76 60 48 05 communication@isere.pref.gouv.fr @Préfet38 L accidentologie en

Plus en détail

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Durant l'année scolaire, l'éducation routière cycliste Dans les écoles : Chaque année, le comité intervient auprès des élèves de CM des écoles

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 24 DOSSIER DE PRESSE Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction Lundi 2 octobre 24 à 5h Sur la RD

Plus en détail

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels Les informations qui suivent sont extraites des bilans établis par : la Gendarmerie Nationale, Groupement de Nouvelle-Calédonie, la Police Nationale,

Plus en détail

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest!

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! Communiqué de presse Juin 2009 Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! AlcooTel, le test d alcoolémie pour mobile le plus performant du marché, simple ergonomique et gratuit est désormais

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. specimen factice

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. specimen factice RÉPUBLIQUE FRANÇAISE F le permis à specimen factice Qu est-ce que le permis à? Le permis de conduire est un certificat de capacités, obtenu après une formation et un examen, attestant qu une personne est

Plus en détail

Baromètre mensuel avril 2015

Baromètre mensuel avril 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel avril 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de l

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier. Dossier de presse 24 septembre 2013

Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier. Dossier de presse 24 septembre 2013 Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier Dossier de presse 24 septembre 2013 1 Quelques chiffres - On dénombre 15 000 passages à niveau sur des lignes ouvertes

Plus en détail

ATTENTION LES IMAGES QUI VONT SUIVRE VONT VOUS FAIRE CHANGER DE COMPORTEMENT SUR LA ROUTE

ATTENTION LES IMAGES QUI VONT SUIVRE VONT VOUS FAIRE CHANGER DE COMPORTEMENT SUR LA ROUTE ATTENTION LES IMAGES QUI VONT SUIVRE VONT VOUS FAIRE CHANGER DE COMPORTEMENT SUR LA ROUTE ON A TOUS UNE BONNE RAISON DE RESTER VIVANTS La nouvelle campagne de sensibilisation de l association Prévention

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel FEVRIER 211 7/3/11 Données de l'observatoire départemental 211 21 Variation 21/211 Aisne National 23 3-7 -23,3% +1,6% Tués 3 4-1 -25,% +7,5% Blessés

Plus en détail

Bilan des actions octobre 2015

Bilan des actions octobre 2015 Ministère de l Intérieur Le 2 octobre 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation présentées le 26 janvier 2015, par Bernard CAZENEUVE, Ministre de l Intérieur. Bilan des actions

Plus en détail

Conseil National de la Sécurité Routière. Commission «Jeunes et éducation routière»

Conseil National de la Sécurité Routière. Commission «Jeunes et éducation routière» Conseil National de la Sécurité Routière Objectif général : Réduire de 50% le nombre de tués sur les routes et passer à moins de 2000 d ici 2020. Commission «Jeunes et éducation routière» Objectif : Réduire

Plus en détail

Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département

Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département Le Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière (PDASR 2013) répond aux priorités du Document Général

Plus en détail

ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE

ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE PRÉFET DU CHER SECURITE ROUTIERE ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE DOSSIER DE PRESSE Le samedi 7 juillet 2012 à 10H Péage de Vierzonsens Paris vers province SOMMAIRE A / PREVENTION SECURITE ROUTIERE

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES. Réunion PDASR. Mardi 3 février 2015

SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES. Réunion PDASR. Mardi 3 février 2015 Réunion PDASR Mardi 3 février 2015 1 Accidentologie Données 2014 et évolutions 2010/2014 (source ODSR de la Meuse, données consolidées) 2 3 Département de la Meuse Direction Départementale des Territoires

Plus en détail

Conférence de presse Actions de sécurisation des fêtes de fin d'année

Conférence de presse Actions de sécurisation des fêtes de fin d'année Conférence de presse Actions de sécurisation des fêtes de fin d'année Jeudi 12 décembre 2013 Préfecture de la Haute-Vienne DOSSIER DE PRESSE Limoges, le 12 décembre 2013 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Conférence

Plus en détail

Le Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière 2015

Le Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière 2015 PRÉFET DU CANTAL Le Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière 2015 Le Préfet du Cantal Richard VIGNON 1 SOMMAIRE Introduction : définir la politique locale de sécurité routière Le document général

Plus en détail

Dossier de presse. Contacts presse: Prefecture 87 -Unité sécurité routière de la DDT 05 55 12 94 81 06 08 01 55 64

Dossier de presse. Contacts presse: Prefecture 87 -Unité sécurité routière de la DDT 05 55 12 94 81 06 08 01 55 64 Dossier de presse Contacts presse: Prefecture 87 -Unité sécurité routière de la DDT 05 55 12 94 81 06 08 01 55 64 Gendarmerie nationale EDSR 05 55 04 51 38 06 51 22 60 02 Chargé de mission deux-roues motorisé

Plus en détail

CHARTE DEPARTEMENTALE. et établissements de nuit. «Face à l alcool et à la drogue, Responsabilisons-nous!»

CHARTE DEPARTEMENTALE. et établissements de nuit. «Face à l alcool et à la drogue, Responsabilisons-nous!» PREFET DE SEINE-ET-MARNE CHARTE DEPARTEMENTALE portant engagement de responsabilité des exploitants de débits de boissons, restaurants, et établissements de nuit «Face à l alcool et à la drogue, Responsabilisons-nous!»

Plus en détail

Les journées "Trajectoires" au service des motards

Les journées Trajectoires au service des motards PRÉFET DE LA HAUTE-SAVOIE Point presse Les journées "Trajectoires" au service des motards 19 avril 2015 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie www.haute-savoie.gouv.fr Les journées

Plus en détail

Charte. Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie

Charte. Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie La consommation excessive d alcool et les conduites à risque associées sont des

Plus en détail

RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL]

RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL] RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE 1 RÉSOLUTION N 99/4 SUR LA COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE [CM(99)16/FINAL] Le Conseil des Ministres des Transports de la CEMT, réuni à Varsovie,

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui Sécurité Pôle Routière d Appui Poitou-Charentes Sécurité Routière Poitou-Charentes Octobre 2014 1 Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui

Plus en détail

Bilan sécurité routière 2014

Bilan sécurité routière 2014 CABINET DU PREFET BUREAU DE LA COMMUNICATION INTERMINISTERIELLE PREFECTURE DE L'AUDE Bilan sécurité routière 2014 Conférence de presse du 6 février 2015 Sommaire 1) L'accidentalité en 2014 2) Les actions

Plus en détail

Sommaire. Formation spécialisée du CDPD de lutte contre l'insécurité routière 16.12.2010

Sommaire. Formation spécialisée du CDPD de lutte contre l'insécurité routière 16.12.2010 Sommaire Quelques mots sur l'accidentalité routière en Haute-Savoie L'enjeu alcool : le premier enjeu en France... et en Haute-Savoie La prévention de la récidive : une thématique large... L'étude «éthylotests

Plus en détail

Baromètre mensuel avril 2014

Baromètre mensuel avril 2014 Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel avril 214 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de l accidentologie par mois (provisoire)

Plus en détail

Partie 1 : 26 MESURES pour une nouvelle mobilisation MESURE N 1 MESURE N 2 MESURE N 3 MESURE N 4. Bilan de la sécurité routière 2014 dans la Vienne

Partie 1 : 26 MESURES pour une nouvelle mobilisation MESURE N 1 MESURE N 2 MESURE N 3 MESURE N 4. Bilan de la sécurité routière 2014 dans la Vienne A l'issue de la pièce de théâtre interactive "Cocktail à gogo", Christiane BARRET, Préfète de la région Poitou-Charentes, Préfète de la Vienne, présentera à la presse les chiffres de la sécurité routière

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie»

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Contrôle 2 roues-motorisés et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» le vendredi 24 mai 2013 au Grand Travers à Carnon Le Préfet de l Hérault

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UN NOUVEAU. permis européen. le 19 janvier 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UN NOUVEAU. permis européen. le 19 janvier 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE UN NOUVEAU permis européen le 19 janvier 2013 Les 27 États-membres de l Union européenne adoptent le 19 janvier 2013 les mêmes catégories de permis de conduire. Sont également harmonisées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière Le ministère de l Intérieur organise, du mercredi 8 au samedi 11 octobre 2014 inclus, les deuxièmes Rencontres de la sécurité sur l ensemble du territoire, en métropole

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré

CONFÉRENCE DE PRESSE. Jeudi 19 janvier 2015. Préfecture salle Michel Debré CONFÉRENCE DE PRESSE Jeudi 19 janvier 2015 Préfecture salle Michel Debré LA SÉCURITÉ EN MAINE-ET-LOIRE BILAN 2014 PERSPECTIVES 2015 SÉCUTITÉ ROUTIÈRE BILAN et PERSPECTIVES Le bilan 2014 de l'insécurité

Plus en détail

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière

Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu. de la Sécurité Routière Sécurité routière Maîtriser sa vitesse : Premier enjeu de la Sécurité Routière ETE 2003 Sécurité routière Sommaire Communiqué d actualité A l occasion du second chassé croisé de l été 2003, la Sécurité

Plus en détail

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N Assurer la complémentarité entre la prévention, la répression et la solidarité

Plus en détail

Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien. Évolution de la mortalité routière 03/12/2009. Les choix du CISR du 18/12/2002

Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien. Évolution de la mortalité routière 03/12/2009. Les choix du CISR du 18/12/2002 Quelle efficacité en 35 ans? Forum France Traumatisme Crânien 9 juin 2006 Claude GOT Deux ruptures brutales ont été observées Elles ont toutes les deux été provoquées par des décisions politiques Juillet

Plus en détail

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 9h45 10h00 Les «alcohol interlocks» dans le contexte de la lutte contre l insécurité routière au Luxembourg François BAUSCH Ministre du Développement

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Gens du voyage - Schéma départemental exemptant une commune de ses obligations en matière d accueil des gens du voyage - Violation de la Loi Besson Recommandations.

Plus en détail

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière

Plan d action sécurité routière. Table ronde contre l insécurité routière Plan d action sécurité routière Table ronde contre l insécurité routière Objectif : combattre l insécurité routière durablement Vision Zéro Zéro mort Zéro blessé grave 2 Plan d action «sécurité routière»

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Octobre 2015 Le nombre d'accidents corporels survenus en octobre 2015 sur les routes du Bas-Rhin, ainsi que le nombre de personnes blessées, ont augmenté, par rapport

Plus en détail

Les grandes dates de la sécurité routière

Les grandes dates de la sécurité routière Les grandes dates de la sécurité routière 1893 Circulaire ministérielle du 14 août définissant le certificat de capacité valable pour la conduite des véhicules. 1899 Décret du 10 mars réglementant la circulation

Plus en détail

Plan de Vidéoprotection pour Paris

Plan de Vidéoprotection pour Paris LA PRÉFECTURE DE POLICE la préfecture de police Plan de Vidéoprotection pour Paris Information sur le dispositif RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité À quoi sert la vidéoprotection? Les caméras

Plus en détail

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012 Intervention du ministre de l'intérieur sur la sécurité routière 5 janvier 2012 La lutte contre l insécurité routière constitue une grande cause nationale. C est une priorité majeure pour le Gouvernement

Plus en détail

Groupe de travail La Ville la Nuit Lyon 27 et 28 février 2014

Groupe de travail La Ville la Nuit Lyon 27 et 28 février 2014 Groupe de travail La Ville la Nuit Lyon 27 et 28 février 2014 1 Organisation Générale Sommaire 2 Activités du service Tranquillité Publique ( Vie nocturne ) 3 Le contrat Local de Sécurité 4 La Charte de

Plus en détail

/// SENSIBILISATION LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE PROGRAMMATION 2012 /////////////////////////////////////

/// SENSIBILISATION LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE PROGRAMMATION 2012 ///////////////////////////////////// /// SENSIBILISATION À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE PROGRAMMATION 2012 ///////////////////////////////////// Ceinture de sécurité PARTICIPATION À L OPÉRATION CEINTURE 2012 DE LA SÛRETÉ DU QUÉBEC La Société de l

Plus en détail

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE LIVRET La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE Club Entreprises Sécurité routière du Rhône Mail : contact@clubesr69.fr www.clubesr69.com FICHE 1 ASPECTS HUMAINS

Plus en détail

Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière

Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière Plan Pluriannuel Départemental de Sécurité Routière Période 2012-2014 Direction Principale des Routes Sous Direction des Politiques de l Entretien et de la Sécurité Routière CG 77 - SDPESR -SCSR Service

Plus en détail

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE»

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» Vendredi 11 juillet 2014 Dossier de presse Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Février - mars 2004. La Sécurité routière lance une campagne pour faire connaître à tous le nouveau permis de conduire

Février - mars 2004. La Sécurité routière lance une campagne pour faire connaître à tous le nouveau permis de conduire Février - mars 2004 La Sécurité routière lance une campagne pour faire connaître à tous le nouveau permis de conduire 11 février 2004 Sommaire La Sécurité routière lance une campagne pour faire connaître

Plus en détail

Alba Conseil et Formation

Alba Conseil et Formation Nous intervenons sur l ensemble du territoire national grâce à un réseau de partenaires référencés et liés par une charte de qualité, selon la nature des interventions. Conception graphique et réalisation

Plus en détail

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER -1 Édition #2014 < ALLO > UN COUP DE FIL AU VOLANT, UN

Plus en détail

Plan départemental d'actions de sécurité routière PDASR 2015 Appel à projets

Plan départemental d'actions de sécurité routière PDASR 2015 Appel à projets Direction Départementale des Territoires Plan départemental d'actions de sécurité routière PDASR 2015 Appel à projets Notice Afin de mobiliser les acteurs locaux et les citoyens, soutenir leurs initiatives,

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Conférence de presse du 12 mai 2015. Permis à points - Nouveau barème à partir du 1 er juin 2015

Conférence de presse du 12 mai 2015. Permis à points - Nouveau barème à partir du 1 er juin 2015 Conférence de presse du 12 mai 2015 Permis à points - Nouveau barème à partir du 1 er juin 2015 Nouveau barème du permis à points à partir du 1 er juin 2015 Contexte politique gouvernementale en matière

Plus en détail

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR ET QUI SE DEROULENT EN TOTALITE OU PARTIELLEMENT SUR UNE VOIE PUBLIQUE OU OUVERTE A LA CIRCULATION

Plus en détail

Comité interministériel. de la. sécurité routière

Comité interministériel. de la. sécurité routière Comité interministériel de la sécurité routière 1 er juillet 2005 Dossier de presse SOMMAIRE Page La baisse de l accidentologie observée depuis 2002 se confirme 3 Un engagement important des forces de

Plus en détail

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Filiale du COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 novembre 2009 La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Alors que le

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT SUR LE THEME DE LA «SÉCURITÉ ROUTIERE»

CONVENTION DE PARTENARIAT SUR LE THEME DE LA «SÉCURITÉ ROUTIERE» CONVENTION DE PARTENARIAT SUR LE THEME DE LA «SÉCURITÉ ROUTIERE» Entre la Préfecture des Pyrénées Orientales, Sise 24, Quai Sadi Carnot à Perpignan, représentée par le Préfet Hugues BOUSIGES d une part

Plus en détail

Communication sur le nouveau permis de conduire. lancement du titre sécurisé 16 septembre 2013

Communication sur le nouveau permis de conduire. lancement du titre sécurisé 16 septembre 2013 Communication sur le nouveau permis de conduire lancement du titre sécurisé 16 septembre 2013 Eléments de langage 28 juin 2013 1 SOMMAIRE POURQUOI RÉFORMER LES PERMIS DE CONDUIRE? 3 LE NOUVEAU PERMIS DE

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ)

Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ) Convention relative au fonctionnement du Point Information Jeunesse (PIJ) Vu le décret n 94-169 du 25 février 1994, relatif à l organisation des services déconcentrés et des établissements publics relevant

Plus en détail

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008 Cellulaire au volant Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR 1 19 novembre 2008 Plan de la présentation Données disponibles avant la prise de décision Disponibilité des données

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard INFO PRESSE Contact presse Tél. : (687) 25 81 92 CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard Programme provincial de prévention de la délinquance et de lutte contre l insécurité 22 octobre 2012 9 h Hôtel de Province

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Février 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en février 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées, et particulièrement le nombre de personnes blessées

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

CHARTE DE PARTENARIAT

CHARTE DE PARTENARIAT Commission Paritaire Professionnelle Nationale du Travail Temporaire CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LA DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, DIRECTION DE LA SECURITÉ ET DE LA CIRCULATION ROUTIÈRES

Plus en détail

Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune.

Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune. Déroulement du stage Durée Le stage de récupération de points se déroule sur 2 journées consécutives de 7H30 chacune. Le respect des horaires est impératif. En cas de non-respect des horaires, le stagiaire

Plus en détail