Alcool. Un dangereux ami. L alcool : les dangers cachés. Petits rappels

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Alcool. Un dangereux ami. L alcool : les dangers cachés. Petits rappels"

Transcription

1

2 Alcool Un dangereux ami L alcool, produit familier des soirées étudiantes, donne l impression de se sentir bien, d être capable de plus de choses et d avoir confiance en soi. Mais tout ceci n est qu illusion. Ce produit est responsable de nombreux accidents, à commencer par ceux de la route. L alcool : les dangers cachés Petits rappels Les équivalences : dans un bar, au restaurant ou en boîte de nuit, tous les verres contiennent 10 g d alcool pur. Il y a donc autant d alcool dans chacun de ces verres : Attention! - À la maison, on a tendance à doubler les doses d alcool. 02

3 Contrairement aux idées reçues, l alcool ne désaltère pas. Au contraire, en agissant sur le cerveau, il stimule l envie d uriner et par là, provoque une déshydratation. Addictions Consommer avec modération Pour que la consommation d alcool reste un plaisir, il faut en connaître les dangers et savoir gérer ses limites. En effet, il peut vite s avérer être un piège. De plus, il est déconseillé : de consommer de l alcool pendant la grossesse, de consommer plus de 4 verres en une seule occasion, de prendre le volant (interdit si le seuil limite d alcoolémie est dépassé). "Binge drinking" (biture express)... ou hyperalcoolisation C est la consommation de boissons alcoolisées en grande quantité dans un temps très court. Ce comportement est particulièrement dangereux, le corps ne pouvant pas assumer autant d alcool aussi rapidement. Cette conduite peut plonger le consommateur dans le coma, voire entraîner la mort. 03

4 Alcool Un dangereux ami Prévoir pour éviter les risques Chacun réagit différemment face à l alcool, selon son sexe, sa corpulence, son état de fatigue, de stress Ce tableau vous est donc donné, à titre indicatif, pour vous permettre d évaluer votre alcoolémie. Nombre de verres 50 kg 60 kg 70 kg 80 kg Femmes hommes 1 0,40 0,30 0,35 0,25 0,30 0,20 0,25 0,15 2 0,80 0,60 0,75 0,50 0,60 0,40 0,50 0,30 3 1,30 0,90 1,10 0,80 0,90 0,70 0,70 0,60 4 1,60 1,10 1,40 0,95 1,20 0,85 1,00 0,75 1 0,35 0,25 0,30 0,20 0,25 0,15 0,20 0,10 2 0,70 0,50 0,60 0,40 0,50 0,30 0,40 0,20 3 1,10 0,80 0,90 0,60 0,75 0,50 0,65 0,40 4 1,40 1,00 1,20 0,90 1,00 0,80 0,85 0,70 Alcool et sécurité routière L alcool a de nombreux effets sur la conduite : - réduction du champ visuel et sensibilité à l éblouissement, - diminution des réflexes, - baisse de la vigilance, - mauvaise appréciation des risques et des distances. Le risque d accident mortel augmente en fonction du taux d alcoolémie : - x 3 à partir de 0,5 g d alcool par litre de sang (2 verres environ) - x 10 à partir de 0,8 g (3 verres environ) - x 35 à partir de 1,2 g (5 verres environ) - x 80 à partir de 2 g d alcool (8 verres environ) - x 15 à 2 à 3 verres d alcool + cannabis 04 À jeun Au cours d un repas Conduite d un véhicule interdite Soyez vigilant! Votre corps élimine l alcool lentement, à raison de 0,1 à 0,15 g d alcool par litre de sang par heure. Envisagez des solutions de repli en cas d alcoolémie trop importante : rentrer en taxi, dormir dans la voiture ou sur place, confier les clés à une personne sobre Aussi l alcool en dilatant les vaisseaux sanguins donne une impression de chaleur qui est trompeuse car elle va rapidement se transformer en un refroidissement du corps qui peut être particulièrement dangereux par temps froid.

5 Les effets de l alcool sont multipliés en cas d association avec la fatigue, les médicaments, le cannabis ou d autres substances psychoactives. Rappel de la limite légale Addictions Il est interdit de conduire avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,5 g d alcool par litre de sang (0,25 mg/l dans l air expiré). Les sanctions : Entre 0,5 et 0,8 g/l dans le sang : 6 points en moins (soit la perte du permis probatoire pour les jeunes conducteurs) et 135 d amende. Au-delà de 0,8 g/l : délit sanctionné par 6 points en moins, une amende pouvant aller jusqu à 4 500, une peine de 2 ans de prison, et la perte du permis de conduire pour 3 ans. Attention aussi à la non prise en charge des dégâts par votre assurance. Consommer de l alcool c est aussi À court terme : Des risques de conduites violentes, de pratiques sexuelles non protégées (risques d IST/SIDA et de grossesse), de coma éthylique À moyen ou long terme : Des risques de cancers, cirrhoses du foie, maladies du système nerveux, troubles psychiques, risques de dépendance. Le piège des idées reçues Je préfère boire une bière ou un whisky/orange, c est moins fort qu un whisky FAUX : La dose d alcool est la même! Je bois un café salé pour faire diminuer mon taux d alcool FAUX : Il n y a aucun moyen de faire chuter plus rapidement son taux d alcool dans le sang. La seule solution : attendre! L alcool ne fait pas grossir FAUX : L alcool apporte 7 calories par gramme, au minimum 70 cal./ verre. De plus, ces calories favorisent le stockage des graisses. À savoir - L alcool, en provoquant une sensation de toute puissance, peut provoquer un grand nombre d accidents et/ou de situations de violence. N hésitez pas à consulter les contacts utiles page

6 Tabac Un plaisir toxique Une cigarette contient environ substances toxiques dont l acétone, l arsenic, l acide cyanhydrique, la nicotine, les goudrons Pas étonnant que le tabac tue prématurément la moitié de ses consommateurs! Les effets du tabac sur le corps Le tabac ternit le teint, jaunit les dents ainsi que les ongles et donne une mauvaise haleine. Il diminue de façon importante le sens du goût et de l odorat. Il diminue la fertilité. Il augmente : - les risques cardio-vasculaires (en détériorant les artères), - la pression artérielle, - les risques d infarctus ou d accident vasculaire cérébral. Il provoque des troubles de l érection. Il affecte la fonction respiratoire : toux, essoufflement, bronchite chronique, cancer du poumon. La contraception et le tabac La pilule associée au tabac peut avoir de lourdes conséquences sur la santé. Il est donc important de le signaler au médecin avant toute prescription d un contraceptif. 06

7 1 cancer sur 4 est associé au tabac. Le tabagisme est notamment responsable de 90 % des cancers du poumon en France. Addictions La consommation de tabac Le tabagisme passif C est le fait d inhaler de manière involontaire la fumée dégagée par les fumeurs. Il augmente les risques de développer un cancer du poumon et d avoir un accident cardiaque ou vasculaire cérébral. Si vous fumez, pensez à préserver les non-fumeurs et tout particulièrement les enfants et les femmes enceintes. Le narguilé Fumer le narguilé (ou chicha) est très à la mode. Cependant, nombreux sont ceux qui ignorent les risques liés à cette pratique en termes de dépendance et d effets sur la santé : le monoxyde de carbone, les goudrons, la nicotine exposent aux mêmes risques que la consommation de cigarettes. De plus, le partage du narguilé entraîne un risque important de contamination par des micro-organismes, notamment l herpès. Connaître sa dépendance La consommation de tabac crée 3 types de dépendances : la dépendance physique (à la nicotine), la dépendance psychologique (désir de fumer pour se détendre), la dépendance comportementale (fumer par habitude, après le café ). Il est important de connaître votre (vos) type(s) de dépendance, notamment si vous décidez d arrêter de fumer. Le test ci-après appelé test de Fagerström va vous permettre de mesurer votre dépendance physique aux cigarettes. 07

8 Tabac Un plaisir toxique Le test de Fagerström Test d auto-évaluation de dépendance à la nicotine. Combien de temps après votre réveil fumez-vous votre première cigarette? Dans les 5 premières minutes (3) Entre 6 et 30 minutes (2) Entre 31 et 60 minutes (1) Après 60 minutes (0) Trouvez-vous difficile de vous abstenir de fumer dans les endroits où c est interdit? Oui (1) Non (0) À quelle cigarette de la journée vous sera-t-il plus difficile de renoncer? La première le matin (1) N importe quelle autre (0) Combien de cigarettes fumez-vous par jour? 10 ou moins (0) 11 à 20 (1) 21 à 30 (2) 31 ou plus (3) Fumez-vous à un rythme plus soutenu le matin que l après-midi? Oui (1) Non (0) Fumez-vous lorsque vous êtes malade, que vous devez rester au lit presque toute la journée? Oui (1) Non (0) Score de 0 à 2 : pas de dépendance. Score de 3 à 4 : dépendance faible. Score de 5 à 6 : dépendance moyenne. Score de 7 à 10 : dépendance forte ou très forte. 08

9 Le tabac + la pilule multiplient par 10 le risque d infarctus du myocarde chez les femmes. Stop au tabac Les bénéfices de l arrêt du tabac interviennent rapidement : Après 24 heures, le monoxyde de carbone est éliminé des poumons. L oxygénation des cellules redevient normale. Le corps ne contient plus de nicotine. Après 48 heures sans tabac, le goût et l odorat s améliorent. Après 2 à 3 semaines, on récupère du souffle. 1 an après, le risque d infarctus du myocarde diminue de moitié. Le risque d accident vasculaire cérébral rejoint celui d un non-fumeur. 5 ans après, le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié. 10 à 15 ans après, l espérance de vie redevient identique à celle des personnes n ayant jamais fumé. À chacun sa méthode pour arrêter de fumer : Certains y arriveront seuls, d autres auront besoin de se faire aider. Sachez que plusieurs types d aides existent, elles vont des substituts nicotiniques (gommes, patchs ) à la sophrologie, en passant par l acupuncture. Dans tous les cas, pour optimiser vos chances de réussite, n hésitez pas à en parler à votre médecin ou à un tabacologue. Ils vous aideront à trouver la meilleure façon d envisager votre sevrage. Ne vous découragez pas, plusieurs tentatives peuvent être nécessaires! N hésitez pas à consulter les contacts utiles page 14. Addictions Les aides financières à l arrêt du tabac Vittavi vous propose des aides financières qui prennent en charge le remboursement des substituts nicotiniques. N hésitez pas à demander conseil en agence ou à consulter le site 09

10 Cannabis Une consommation à haut risque Qu est-ce que le cannabis? Le cannabis, appelé aussi chanvre indien, est une plante qui contient une substance active appelée THC (tétrahydrocannabinol). Cette substance agit sur le système nerveux. Elle peut être consommée sous différentes formes : L herbe (beuh ou marijuana) se compose des feuilles, tiges et sommités fleuries, simplement séchées. La résine (shit, haschich, chichon ) se présente sous la forme de plaques compressées marron, obtenues à partir des sommités fleuries de la plante et coupées avec des substances plus ou moins toxiques comme le henné, le cirage L huile est la préparation la plus concentrée en THC. 10

11 Le cannabis fait partie des produits dopants interdits aux sportifs. Il peut être recherché dans les urines et donner lieu à des suspensions par les fédérations. Addictions Quels sont les effets? Le cannabis a des effets sur le corps et la santé, à court et long terme, que l on néglige ou que l on ne connaît pas toujours. Les effets immédiats : modification des perceptions sensorielles (vue, ouïe ), modification de la perception du temps et de l espace, euphorie, trouble de la mémoire et de la concentration, trouble du sommeil, perte de motivation, d envie et de dynamisme, "bad trip" : tremblements, sueurs, angoisses, vomissements. C est un signe d alerte qui doit vous pousser à consulter un médecin. Les effets à long terme : risques de cancers du poumon et de la gorge plus précoces que le tabac seul, la fumée du cannabis contenant plus de substances cancérigènes que celle du tabac (et ce, quel que soit le mode de consommation, joint ou pipe à eau), possibilités de révélation ou d accentuation de troubles psychiatriques chez les personnes vulnérables. À savoir - En modifiant les perceptions sensorielles et la qualité des réflexes, le cannabis (et d autant plus lorsqu il est associé à l alcool) augmente les risques d accidents aussi bien de la route que domestiques. 11

12 Cannabis Une consommation à haut risque Le cannabis et la loi Le cannabis est un stupéfiant. Son usage, sa culture, sa vente, sa détention (même en petite quantité) sont interdits. Lorsque l on est conducteur : Des contrôles préventifs sont prévus s il "existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner que le conducteur a fait usage de stupéfiants". Aussitôt qu un dépistage détecte les traces d un stupéfiant, le conducteur est passible d une peine de deux ans de prison et de d amende. Attention aussi au risque de suspension de permis de conduire et de non prise en charge par les assurances en cas d accident. Dans le cadre d un accident mortel, la loi prévoit que les enquêteurs recherchent si le conducteur impliqué a consommé des stupéfiants. Le danger des idées reçues On ne peut pas être dépendant au cannabis! FAUX Le cannabis produit une dépendance psychique difficile à maîtriser. L herbe, c est naturel! vrai Mais "naturel" ne veut pas dire inoffensif. Un grand nombre d éléments naturels sont nocifs voire mortels pour l homme. Fumer un joint est moins nocif que de fumer une cigarette! FAUX Un joint fumé équivaut en terme de nocivité à la consommation de 7 cigarettes. 12

13 Degré de dépendance Stopper sa consommation permet de retrouver son dynamisme, la capacité de mémorisation et de concentration, l envie de faire des activités et également de faire des économies. Source : Guide de l INPES - Cannabis ce qu il faut savoir. Addictions Ce questionnaire d auto-évaluation, vous aide à définir si votre consommation vous met en danger. Avez-vous déjà fumé du cannabis avant midi? c Oui c Non Des amis ou membres de votre famille vous ont-ils déjà dit de réduire votre consommation de cannabis? c Oui c Non Avez-vous fumé du cannabis lorsque vous étiez seul? c Oui c Non Avez-vous déjà essayé de réduire ou d arrêter votre consommation de cannabis sans y parvenir? c Oui c Non Avez-vous déjà eu des difficultés à cause de votre consommation de cannabis (accident, mauvais résultats scolaires, violences )? c Oui c Non Avez-vous eu des troubles de mémoire quand vous fumiez du cannabis? c Oui c Non Deux réponses positives au test doivent vous amener à vous interroger sur votre consommation. Trois réponses positives, ou plus, devraient vous amener à demander de l aide. N hésitez pas à consulter les contacts utiles page

14 Addictions Pour plus d infos Retrouvez ci-dessous tous les contacts et les adresses des centres universitaires où vous pourrez trouver des personnes pouvant répondre à toutes vos interrogations concernant l alcool, le tabac et le cannabis. Attention, pour obtenir des informations fiables sur les drogues et toxicomanies, tournez-vous vers les réseaux ressources officiels. Les contacts utiles Tabac Info service 3989 (0,15 TTC/min.) Du lundi au samedi de 8h à 20h Commission européenne Fil santé jeunes (gratuit) ou depuis un portable j/7 de 9h à 23h Drogues Info service Tél (appel gratuit depuis un fixe) Ouvert 7J/7 de 8h à 2h. Depuis un portable, composez le (appel non surtaxé) Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie Services de Médecine Préventive Universitaires Bordeaux Centre de santé et Service Inter-Universitaire de Médecine Préventive Campus de Pessac-Talence 13 avenue Pey-Berland à Pessac Tél Limoges 39 J rue Camille Guérin Tél Pau 2 rue Audrey Benghozi Tél Toulouse Université des Sciences Sociales Toulouse I 2 rue du Doyen G. Marty Tél ou 47 Université de Toulouse Le Mirail 5 allées Antonio Machado Tél ou Université Paul Sabatier 118 route de Narbonne Tél ou 66 ou 67 Saint-Denis Université de La Réunion 15 avenue René Cassin Tél Source : INPES. 14

15 Retrouvez toutes nos fiches Prévention sur 15

16 Retrouvez toutes vos infos Prévention sur Ce dépliant a été validé par un professionnel de santé. Vittavi, mutuelle régie par le livre II du Code de la mutualité, Siren n est intégralement substituée par Myriade, Siren n Vittavi est une mutuelle de l union Eovi. VMKI_0672_01_ Crédits photos : Stockbyte, PhotoDisc, PhotoAlto. Ne pas jeter sur la voie publique.

Alcool Les dangers cachés

Alcool Les dangers cachés Alcool Les dangers cachés L alcool, dangereux ami L alcool, produit familier des soirées étudiantes, donne l'impression d'être bien, d'être capable de plus de choses et d'avoir confiance en soi. Mais tout

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis?

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis? Nous sommes quatre élèves de Terminale STT en option Administration. Nous avons choisi comme projet pour notre baccalauréat de réaliser une réunion d information sur le cannabis. Pour cela, une classe

Plus en détail

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Les substances psychoactives (alcool, cannabis, héroïne ) agissent sur le cerveau mais aussi sur les sensations du corps. Cela va avoir

Plus en détail

Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention (PSSP)

Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention (PSSP) Extrait du bulletin communal de juin 2010 Alcool, ce qu il faut savoir Guide réalisé par le Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention (PSSP) Rue des Carmes, 26 6900 Marche-en-Famenne pssp@marche.be

Plus en détail

Tabac. Ouvrons le dial O gue. Pour faire le point

Tabac. Ouvrons le dial O gue. Pour faire le point le dial O gue Tabac Pour faire le point Réalisation : Callichrome - Illustrations : R. Rublon - Illustration de couverture : A. Gingembre - Maquette couveture : O. Mayer Pour faire le point Votre médecin

Plus en détail

L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST?

L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST? L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST? Le cannabis est une plante aux usages multiples (textiles, industriels ). Il est consommé, à des fins récréatives ou thérapeuthiques, sous trois formes

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Madame, Monsieur, Vous avez décidé de diminuer votre consommation de tabac ou d arrêter de fumer. L équipe de l UCSA est là pour vous aider et répondre

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest!

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! Communiqué de presse Juin 2009 Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! AlcooTel, le test d alcoolémie pour mobile le plus performant du marché, simple ergonomique et gratuit est désormais

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique.

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique. ECSTASY QU EST-CE QUE C EST? À l origine, l ecstasy (ecsta, X, XTC ) désigne une molécule chimique, la MDMA, de la famille des amphétamines. Elle se trouve sous forme de comprimés, de poudre, de gélules...

Plus en détail

LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE

LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE SE LIBERER DU TABAC: LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE Cette importante décision, vous l'avez pourtant prise et votre objectif est cette fois de réussir. Mais savezvous vraiment pourquoi il est si

Plus en détail

Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative

Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative Centre Hospitalier Regional de Verviers Se libérer de son tabagisme? Plus de 2.400.000 personnes ont déjà réussi à arrêter... Pourquoi

Plus en détail

Prévenir... l alcoolisme

Prévenir... l alcoolisme Prévenir... l alcoolisme 8 Avec l alcool, faites-vous bon ménage ou mauvais usage? Vous faites bon ménage, si vous usez sans abuser (1) Consommateur ponctuel, vous ne buvez pas plus de 4 verres par occasion.

Plus en détail

L homme et les drogues

L homme et les drogues L homme et les drogues - PCEM 1 psychologie - Dr Perrine ADAM Service de Psychiatrie et d Addictologie Groupe Hospitalier Bichat-Claude Bernard Document : propriété de la faculté de médecinem Paris 7-7

Plus en détail

Livret métier Le risque alcool. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis

Livret métier Le risque alcool. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Livret métier Le risque alcool Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Sommaire Quiz : connaissez-vous l alcool? 4 Infos pratiques : l alcoolémie 6 Infos pratiques : les équivalences

Plus en détail

Et si on en parlait...

Et si on en parlait... plaq alcool 220312:Mise en page 1 30/03/2012 14:55 Page 1 Alcool Et si on en parlait... Ce document vise à informer les usagers des risques qui sont associés à la consommation d alcool plaq alcool 220312:Mise

Plus en détail

Les idées reçues. ADIJA oct 2012. Dr C Renaud,

Les idées reçues. ADIJA oct 2012. Dr C Renaud, Les idées reçues ADIJA oct 2012 Dr C Renaud, La pollution de l air est plus mauvaise pour la santé que la fumée de tabac! VRAI - FAUX FAUX La fumée est le champion des polluants, avant les moisissures

Plus en détail

Alcool, stupéfiants et sécurité routière

Alcool, stupéfiants et sécurité routière L organisation de manifestations sur le territoire de la commune Vinça 13 décembre 2012 Alcool, stupéfiants et sécurité routière Didier DELAITRE Médecin enquêteur - BEA et Colonel Bruno MERCIER Médecin

Plus en détail

L ALCOOL. Connaître les effets de l alcool et ses conséquences sur la conduite et connaître des solutions pour éviter les risques.

L ALCOOL. Connaître les effets de l alcool et ses conséquences sur la conduite et connaître des solutions pour éviter les risques. Fiche 13 L ALCOOL Evaluation specifique Questions Connaissez-vous des effets de l alcool sur le conducteur? Quelles peuvent être les conséquences? Dans quel cas? Quelles solutions connaissez vous pour

Plus en détail

PRÉVENTION ET ÉDUCATION POUR LA SANTÉ CONDUITES ADDICTIVES

PRÉVENTION ET ÉDUCATION POUR LA SANTÉ CONDUITES ADDICTIVES PRÉVENTION ET ÉDUCATION POUR LA SANTÉ Alcool, tabac et drogues illicites : au-delà du produit consommé, c est davantage le comportement de consommation - conduite addictive - qui détermine le risque pour

Plus en détail

Jeu des Familles ADDICTIONS CANNABIS ALCOOL AMPTA / LYCÉE JEAN MOULIN

Jeu des Familles ADDICTIONS CANNABIS ALCOOL AMPTA / LYCÉE JEAN MOULIN Jeu des Familles ADDICTIONS CANNABIS ALCOOL AMPTA / LYCÉE JEAN MOULIN LA LOI LA LOI LE GRAND-PÈRE LA GRAND-MÈRE Que risquez-vous pour une ivresse publique et manifeste (IPM)? a) amende b) prison c) placement

Plus en détail

Arrêter de FUMER. Pourquoi et comment?

Arrêter de FUMER. Pourquoi et comment? Arrêter de FUMER Pourquoi et comment? Par Dr. Alex Barbey Illustrations par Helbé 2010 1 Les dangers du tabac Le tabac, utilisé en Amérique, fut introduit en Europe au cours du 16 ème siècle. Il était

Plus en détail

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE RÉDUCTION ET ARRÊT DU TABAC NOUVEAU FRUIT EXOTIQUE NICOTINE 2 mg GOMME À MÂCHER MÉDICAMENTEUSE PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE UNE MÉTHODE SIMPLE POUR RÉDUIRE À MON RYTHME Médicament réservé à l adulte

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL Anne Marie LANUSSE Éducatrice Spécialisée à l ADAPEI des Pyrénées Atlantiques INTERVENTION A LA 3ème JOURNEE SCIENTIFIQUE DE REZOPAU LES OBJECTIFS Mener

Plus en détail

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON Séquence 2 : la polyconsommation. Objectif général de la séquence : être capable d adopter une attitude critique vis-à-vis des conduites addictives. NOM : Classe : Prénom : Date : DEVOIR MAISON NOTE :

Plus en détail

produits L a n i c o t i n e Composition d une cigarette Le circuit de «récompense» cérébral

produits L a n i c o t i n e Composition d une cigarette Le circuit de «récompense» cérébral Le tabac Qu est-ce que c est Composition d une cigarette est une plante herbacée cultivée pour ses feuilles riches en nicotine Une plante transformée Des produits ajoutés Par les industriels 4 0 0 0 produits

Plus en détail

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger Prévention conduites addictives Guide d information et de prévention Anticiper pour mieux vous protéger La prévention, un enjeu pour votre santé Tabac, alcool, drogues La dernière décennie a marqué une

Plus en détail

Le risque alcool et autres addictions

Le risque alcool et autres addictions - 2 - Préambule La consommation globale d alcool en France est en baisse continue depuis 40 ans. Néanmoins l alcool est responsable de 45 000 décès par an. Les ventes de tabac ont régulièrement décliné

Plus en détail

La cigarette tue lentement... Tant mieux, j ai tout mon temps! Mer du Nord, mai 1998. Stage d animateur - atelier sur la santé

La cigarette tue lentement... Tant mieux, j ai tout mon temps! Mer du Nord, mai 1998. Stage d animateur - atelier sur la santé OUMAZIZ Pascale, infirmière Tabacologue CHU de Charleroi - site de Vésale La cigarette tue lentement... Tant mieux, j ai tout mon temps! Mer du Nord, mai 1998 Stage d animateur - atelier sur la santé La

Plus en détail

USAGE DE PRODUITS STUPEFIANTS - DES DEPISTAGES PLUS PERFORMANTS ET RAPIDES

USAGE DE PRODUITS STUPEFIANTS - DES DEPISTAGES PLUS PERFORMANTS ET RAPIDES Les conditions de dépistage de l alcoolémie par les différents corps de contrôle sont connues de tous. Rapides et sans équivoque, les dépistages permettent de constater rapidement si un conducteur est

Plus en détail

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique Lesevragetabagique M arrêter,j ypense,maisilmefaudradel aide! Voussongezàarrêterdefumer,etnousvousenfélicitonscarc estunepremièreétapeimportante quevousavezsûrementmisdutempsàfranchir!mais,voushésitezencore.

Plus en détail

J ARRÊTE. www.nicorette.be. c est décidé, Avec. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès.

J ARRÊTE. www.nicorette.be. c est décidé, Avec. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès. Avec c est décidé, J ARRÊTE. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès. nicorette contient de la nicotine et est un médicament pour adultes. Garder hors de portée des enfants. Pas d utilisation

Plus en détail

Les défaillances du conducteur:

Les défaillances du conducteur: Les défaillances du conducteur: L accident est dû non pas à la fatalité mais dans 90 % des cas au conducteur luimême. Conduire demande une attention particulière afin de réagir efficacement. Cette attention

Plus en détail

ET TOI? DROGUE,TABAC,ALCOOL. Conseils pour resister aux propositions! en garde??

ET TOI? DROGUE,TABAC,ALCOOL. Conseils pour resister aux propositions! en garde?? Conception et réalisation par l Institut des Hauts-de-Seine, avec les médecins toxicologues du forum Giga la Vie, en partenariat avec les Policiers Formateurs Anti Drogue (PFAD) des Hauts-de-Seine. DROGUE,TABAC,ALCOOL

Plus en détail

Tabac au féminin 24.05.12. N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions

Tabac au féminin 24.05.12. N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions Tabac au féminin 24.05.12 N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions Consommation de tabac chez la femme Dans la population féminine française générale (15-85 ans) en 2010: - 27,9% fument - Parmi

Plus en détail

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Mais pourquoi tous ces gens fument ils? Pourquoi n arrêtent ils pas tout simplement de fumer? Qu est il caché dans la cigarette? Mystère! La cigarette est

Plus en détail

Chicha, agréable à fumer

Chicha, agréable à fumer Chicha, agréable à fumer Savoir Bon à savoir L utilisation de la chicha s est considérablement développée en France ces dernières années. Les bars à chicha fleurissent dans nos villes, et de plus en plus

Plus en détail

Évaluer sa préparation à cesser de fumer

Évaluer sa préparation à cesser de fumer MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Évaluer sa préparation à cesser de fumer Aperçu de la trousse Vous songez à cesser de fumer? Félicitations! En tant

Plus en détail

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2 Le tabac tue 1 fumeur sur 2 Prends ta santé à cœur, dis non au tabac! En France, le tabac tue chaque année 66 000 personnes. Si on n agit pas, d ici 2025, ce chiffre augmentera jusqu à 160 000! 17 % des

Plus en détail

Tabac Le piège de la dépendance

Tabac Le piège de la dépendance Tabac Le piège de la dépendance Le tabac, plaisir toxique Une cigarette contient environ 4 000 substances toxiques dont l acétone, l arsenic, l acide cyanhydrique, la nicotine, les goudrons... Pas étonnant

Plus en détail

Sélestat IFSI on s arrêtait de fumer?

Sélestat IFSI on s arrêtait de fumer? IFSI DE SELESTAT Sélestat IFSI on s arrêtait de fumer? Le tabac et moi SOMMAIRE : Le tabac et moi - La cigarette c est: - Si j arrête qu est ce qu il se passe? La cigarette c est:: Du chlorure de méthyle,

Plus en détail

LA PATHOLOGIE ALCOOLIQUE

LA PATHOLOGIE ALCOOLIQUE Dr Muriel LANG / Février 2006 LA PATHOLOGIE ALCOOLIQUE I) Définitions : La maladie alcoolique correspond à une dépendance pathologique à l alcool liant le malade à l alcool. On notera deux types de catégories

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : L ALCOOL

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : L ALCOOL lycée : physique-chimie (SVT ET mathématiques) Programme Enseignement d exploration MPS, thème «Sciences et aliments». Différentes entrées notamment : concentration massique d une espèce en solution, densité,

Plus en détail

Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage?

Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage? Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage? Isabelle Jacot Sadowski Policlinique médicale universitaire Lausanne Berne, 03.12.2009 1 Problématique Décision d arrêt

Plus en détail

ARRÊTER DE FUMER POUR COMPRENDRE

ARRÊTER DE FUMER POUR COMPRENDRE ARRÊTER DE FUMER POUR COMPRENDRE Sommaire Pourquoi arrêter de fumer? 4 Comment arrêter de fumer? 14 J arrête de fumer parce que je veux un enfant 20 J arrête de fumer sans grossir et sans stress 24 À qui

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire

Plus en détail

CONSULTATION «Les Modes d Usage»

CONSULTATION «Les Modes d Usage» ADDICTOLOGIE CONSULTATION «Les Modes d Usage» CENTRE DE SOINS D ACCOMPAGNEMENT ET DE PREVENTION EN ADDICTOLOGIE «C.S.A.P.A. La Caravelle» BILAN CONSULTATION ADDICTOLOGIE Le repérage et les modes d usage

Plus en détail

L alcool du côté de l époque

L alcool du côté de l époque L alcool et moi? L alcool du côté de l époque la vitesse de consommation et les quantités consommées par occasion augmentent, pour boire un maximum d'alcool en un minimum de temps dans le seul but de se

Plus en détail

Consommation d'alcool Quels risques sur la route...

Consommation d'alcool Quels risques sur la route... Consommation d'alcool Quels risques sur la route... Ne t'envoies pas en l'air Rémy CHAPELAIN : Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie du Doubs Association Nationale de Prévention

Plus en détail

GROS PLAN SUR LE SEVRAGE TABAGIQUE

GROS PLAN SUR LE SEVRAGE TABAGIQUE GROS PLAN SUR LE SEVRAGE TABAGIQUE DÉSIR DES FUMEURS ET Les faits : SEVRAGE 20 à 30 % veulent continuer à fumer 70 à 80 % veulent changer : 56 % réduire leur consommation 28 % arrêter 14 % changer de cigarettes

Plus en détail

Manon Méndez CENEA centre neuchâtelois d alcoologie 23 mai 2013

Manon Méndez CENEA centre neuchâtelois d alcoologie 23 mai 2013 Manon Méndez CENEA centre neuchâtelois d alcoologie 23 mai 2013 Objectifs de la présentation Offres de la FNA-CENEA Politique fédérale Les différents types de consommateurs Processus d addiction et de

Plus en détail

Tabac. Le tabac : j arrête, je respire

Tabac. Le tabac : j arrête, je respire Tabac Le tabac : j arrête, je respire La cigarette est souvent associée à un moment de plaisir, de convivialité et d anti-stress ou encore un moyen de s occuper, «d avoir une contenance». En France, on

Plus en détail

Les effets de la fumée sur le corps

Les effets de la fumée sur le corps Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), collège (5 ème ) Durée : 30 Les effets de la fumée sur le corps Personnes ressources : Enseignant de SVT, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

Les Addictions sans produit

Les Addictions sans produit Les Addictions sans produit C est l impossibilité de contrôler son comportement vis-à-vis de l activité de prédilection telles que : le sport, le sexe, le jeu (en ligne, d argent, vidéo), les achats compulsifs,

Plus en détail

Importance du repérage et de la prise en charge

Importance du repérage et de la prise en charge Poly addiction et poly consommation dans le sevrage tabagique Importance du repérage et de la prise en charge Christiane VALLES Infirmière tabacologue, addictologue Centre Hospitalier de Cahors. Introduction

Plus en détail

Même si vous fumez depuis longtemps, il est toujours avantageux d arrêter de fumer.

Même si vous fumez depuis longtemps, il est toujours avantageux d arrêter de fumer. Cesser de fumer est le meilleur cadeau que vous puissiez vous offrir pour améliorer votre santé Les bénéfices débutent immédiatement après... 20 minutes Le pouls et la tension artérielle redeviennent normaux...

Plus en détail

La fumée du tabac tue Protégez-vous!

La fumée du tabac tue Protégez-vous! La fumée du tabac tue Protégez-vous! Ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie Mai 2011 Le tabac tue plus de 5 millions de personnes par an. Le tabac est la deuxième cause de décès évitable dans

Plus en détail

Adopter une attitude critique vis-à-vis des. conduites addictives. risques et des. conduites addictives. Capacités : Contenu : Fiche 3-1

Adopter une attitude critique vis-à-vis des. conduites addictives. risques et des. conduites addictives. Capacités : Contenu : Fiche 3-1 Module 3 Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Module 1 Santé et équilibre de vie Module 2 Alimentation et santé Module 4 Sexualité et prévention Module 5 Protection du consommateur

Plus en détail

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail

Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange. Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie

Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange. Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie Cette enquête a été réalisée la semaine du 08/03/2010 au 12/03/2010 auprès

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film...

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film... E = M6 Respirer la fumée des autres est-il dangereux? PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2 Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3 Objectifs du film... 3 Vocabulaire

Plus en détail

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents Alcool au volant Pour rouler sereinement vers votre avenir bpa Bureau de prévention des accidents A votre santé! Dans la circulation routière, de nombreux accidents sont causés par des conducteurs alcoolisés.

Plus en détail

DOCTEUR CAROLE VUONG

DOCTEUR CAROLE VUONG S0MMAIRE Normes OMS Définitions des conduites d alcoolisation Comment reconnaître une personne qui a un problème d alcool? Que faire? DOCTEUR CAROLE VUONG COMMENT AIDER LE SALARIE ALCOOLO-DEPENDANT? 4

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

SENSIBILISATION ALCOOL

SENSIBILISATION ALCOOL SENSIBILISATION ALCOOL PLACE DE L ALCOOL DANS L HISTOIRE DANS LA RELIGION DANS LA GASTRONOMIE DANS LA CULTURE DANS L ECONOMIE LA CONSOMMATION D ALCOOL DES FRANCAIS 14 % des Français sont des consommateurs

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. On désigne par ce terme toutes les

Plus en détail

... la Cocaïne & le Crack

... la Cocaïne & le Crack l essentiel sur...... la Cocaïne & le Crack Ξ Qu est-ce que c est? La cocaïne, chef de file des stimulants, dont la consommation est en augmentation, est un alcaloïde de la feuille du cocaïer. Transformée

Plus en détail

Activité Domaines Langue française Éducation humaine (vivre ensemble) Sciences

Activité Domaines Langue française Éducation humaine (vivre ensemble) Sciences 1 Activité Domaines Langue française Éducation humaine (vivre ensemble) Sciences Objectif général Sensibiliser aux dangers du tabac et à la législation en cours. Objectifs spécifiques Identifier et connaître

Plus en détail

Respirez. Libérez-vous de la cigarette

Respirez. Libérez-vous de la cigarette Respirez Libérez-vous de la cigarette Sommaire Introduction du Ministre de la Santé Le tabac c'est quoi? Qu'est-ce que la nicotine? Quels sont les risques pour la santé? Les risques à court terme pour

Plus en détail

Le sportif face aux substances psychoactives. CMBCS 7 juin 2011. M. Walter

Le sportif face aux substances psychoactives. CMBCS 7 juin 2011. M. Walter Le sportif face aux substances psychoactives CMBCS 7 juin 2011. M. Walter Plan A. Les incontournables : tabac, cannabis, alcool B. L arrêt sportif : une période de vulnérabilité CMBCS 7 juin 2011. M. Walter

Plus en détail

1/ Conduites à risque chez l enfant et l adolescent

1/ Conduites à risque chez l enfant et l adolescent SEMESTRE 2 UE 4.5.S2 Soins infirmiers et gestion des risques 1/ Conduites à risque chez l enfant et l adolescent Qu appelle-t-on conduite à risque? Mise en danger probable de sa vie ou de celle d autrui

Plus en détail

GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES. Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC

GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES. Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC PROGRAMME DE PREVENTION ET DE SOINS EN ADDICTOLOGIE SERVICE DE PREVENTION

Plus en détail

Vivre sainement. Fransk

Vivre sainement. Fransk Vivre sainement Fransk 1 Pourquoi vivre sainement? Le mode de vie saine est importante pour maintenir une bonne santé. Un équilibre sain entre l alimentation et l activité physique. Mais une vie saine

Plus en détail

Alcool au volant. Responsable sur les routes. bpa Bureau de prévention des accidents

Alcool au volant. Responsable sur les routes. bpa Bureau de prévention des accidents Alcool au volant Responsable sur les routes bpa Bureau de prévention des accidents Conduire requiert de bonnes facultés de concentration et de réaction. Il suffit de peu d alcool pour entraver ces facultés.

Plus en détail

Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des

Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des Flash diffusion «Spécial Journée Mondiale sans Tabac» Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des produits du tabac Chaque année, le 31 mai, l OMS et ses partenaires célèbrent la Journée mondiale sans

Plus en détail

... l'alcool. l essentiel sur... Ξ Qu est-ce que c est? Ξ Le saviez-vous?

... l'alcool. l essentiel sur... Ξ Qu est-ce que c est? Ξ Le saviez-vous? l essentiel sur...... l'alcool Ξ Qu est-ce que c est? L alcool est un produit naturel issu de la fermentation ou de la distillation de fruits ou grains riches en glucides. Sa concentration peut être augmentée

Plus en détail

ET SI NOUS EN PARLIONS...

ET SI NOUS EN PARLIONS... ET SI NOUS EN PARLIONS... Santé, je me protège! Édito Dans le cadre de notre politique d entreprise, nous nous sommes engagés à prévenir les risques sur la santé et la sécurité au travail de l ensemble

Plus en détail

TROP, C EST COMBIEN? Chaque verre compte

TROP, C EST COMBIEN? Chaque verre compte Votre consommation d alcool TROP, C EST COMBIEN? Chaque verre compte Cette brochure explique les effets de l alcool sur votre santé ainsi que sur votre vie sociale, familiale et professionnelle. Elle vous

Plus en détail

COCAÏNE crack ou free base

COCAÏNE crack ou free base COCAÏNE crack ou free base QU EST-CE QUE C EST? C La cocaïne est une substance psychoactive d'origine végétale, extraite des feuilles de cocaïer. C Une fois transformée par un procédé chimique, elle devient

Plus en détail

Prévention du tabagisme en milieu sportif

Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention des dépendances en milieu sportif 30 mai 2015, Lausanne Claudia Véron Chargée de projet CIPRET-Vaud Un programme des Quelle est la consommation de tabac

Plus en détail

PLUS D'INFOS POUR MOINS D'INTOX ALCOOL

PLUS D'INFOS POUR MOINS D'INTOX ALCOOL PLUS D'INFOS POUR MOINS D'INTOX ALCOOL ALCOOL PLUS D'INFOS POUR MOINS D'INTOX On trouve toujours une bonne raison pour commencer à boire : curiosité, recherche de sensations fortes, envie de faire comme

Plus en détail

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Alcool Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Pour réduire sa consommation Alcool Vous envisagez de réduire votre consommation de boissons alcoolisées, mais vous vous posez des questions : vous

Plus en détail

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance Quelques définitions : qu est ce qu une drogue? la modification de l état de conscience Étymologie de «addict» une dette de plaisir La dépendance

Plus en détail

LES ADDICTIONS. I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives

LES ADDICTIONS. I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives LES ADDICTIONS I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives Addictions aux substances psychoactives Un psychotrope (ou substance psychoactive) est un produit, qui agit sur le SNC en induisant

Plus en détail

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments FACULTÉS AFFAIBLIES Alcool Drogues Médicaments NE CONDUISEZ PAS! L alcool, les drogues et certains médicaments affectent votre capacité de conduire. Si vous conduisez avec les facultés affaiblies, vous

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER DROGUES INFO SERVICE 0 800 23 13 13 WWW.DROGUES-INFO-SERVICE.FR 7 jours sur 7. De 8 à 2 heures. Appel anonyme et gratuit d un poste fixe. Appel depuis un portable au coût d un appel ordinaire : 01 70 23

Plus en détail

D une part. D autre part. Tout ce qu il faut savoir sur l alcool et les autres substances engendrant la dépendance au poste de travail.

D une part. D autre part. Tout ce qu il faut savoir sur l alcool et les autres substances engendrant la dépendance au poste de travail. D une part. D autre part. Tout ce qu il faut savoir sur l alcool et les autres substances engendrant la dépendance au poste de travail. Une campagne de la Suva en collaboration avec l Institut suisse de

Plus en détail

Sly. Consommation de drogue des ados : quelle prévention?

Sly. Consommation de drogue des ados : quelle prévention? Sly Consommation de drogue des ados : quelle prévention? Tous concernés! De quoi s'agit-il? La consommation de cannabis a doublé en 10 ans chez les ados pour deux raisons : elle est banalisée et il n a

Plus en détail

INSTITUT SUISSE DE PRÉVENTION DE L ALCOOLISME ET AUTRES TOXICOMANIES

INSTITUT SUISSE DE PRÉVENTION DE L ALCOOLISME ET AUTRES TOXICOMANIES INSTITUT SUISSE DE PRÉVENTION DE L ALCOOLISME ET AUTRES TOXICOMANIES QU EST-CE QUE LE CANNABIS? Je viens de découvrir que ma fille a apparemment une «habitude» de consommation de cannabis. Je ne connais

Plus en détail

le mésusage de l' et l'usage du taba Docteur TRUFFY 16 Décembre 2009 Faulquemont AMMPPU

le mésusage de l' et l'usage du taba Docteur TRUFFY 16 Décembre 2009 Faulquemont AMMPPU Repérage et interv le mésusage de l' et l'usage du taba Docteur TRUFFY 16 Décembre 2009 Faulquemont AMMPPU Je déclare n avoir aucun lien direct ou indirect avec des entreprises ou établissements produisant

Plus en détail

Alcool : je fais le point sur ma consommation

Alcool : je fais le point sur ma consommation Alcool : je fais le point sur ma consommation Tous concernés? De quoi s agit-il? On a l habitude d évoquer un risque pour la santé au-delà de 3 verres standard par jour pour les hommes ou 2 pour les femmes,

Plus en détail

Les conduites addictives

Les conduites addictives Quizz de http://www.drogues-info-service.fr/ Les conduites addictives Mesurez-vous bien les risques? Que l on soit ou non usager de drogue, il est très utile de connaître les risques. Mesurez-vous bien

Plus en détail

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant cannabis au volant Réalisation Association des intervenants en toxicomanie du Québec inc. www.aitq.com Cannabis au volant cool ou risqué? Cette brochure a pour but de t informer de l impact du cannabis

Plus en détail

Journée Toxicomanie. S y n t h è s e. Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013»

Journée Toxicomanie. S y n t h è s e. Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013» Journée Toxicomanie S y n t h è s e Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013» Précisez si vous êtes : Indiquez si le fait de traiter le thème de cette journée

Plus en détail

01-812-01. www.msss.gouv.qc.ca

01-812-01. www.msss.gouv.qc.ca LesJeuneS e t l'alcool 01-812-01 www.msss.gouv.qc.ca L alcool... On recherche tous le plaisir. Le plaisir d être avec des amis, de s amuser, d avoir des projets, de faire de nouvelles expériences. Édition

Plus en détail

Drogues et dépendances. Questions

Drogues et dépendances. Questions Drogues et dépendances Questions Table des matières Introduction... P4 Les produits Le cannabis... P6 L ecstasy... P8 Les médicaments... P10 L héroïne... P12 La cocaïne & le crack... P14 Le tabac... P16

Plus en détail