POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17"

Transcription

1 POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 Origine : Services pédagogiques Autorité : Résolution Référence(s) : Loi sur l instruction publique, (L.R.Q., c ); Régime pédagogique (L.R.Q. c , article 447); Manuel administratif du MEQ pour la sanction des études secondaires, de l éducation générale et du secteur des jeunes RAISON D ÊTRE La présente politique est formulée dans le contexte de la sanction des études et conformément à la Loi sur l'instruction publique, qui précise que : Après consultation du comité de parents, chaque commission scolaire établit les règles pour le passage de l'enseignement primaire à l'enseignement secondaire et celles pour le passage du premier cycle au second cycle du secondaire, sous réserve de celles qui sont prescrites au régime pédagogique. (Loi sur l'instruction publique, article 233) D'autres extraits pertinents de la loi sont inclus à l'annexe pour l'information de toutes les personnes concernées par les décisions de passage. ÉNONCÉ DE POLITIQUE La Commission scolaire English-Montréal (CSEM) reconnaît et valorise la diversité de sa communauté et s'engage au succès scolaire de tous ses élèves. La CSEM cherche à assurer que les décisions de passage reflètent les valeurs de justice, d'égalité et d'équité. Par conséquent, ces décisions seront basées sur des procédures équitables d'évaluation et devront respecter la Loi sur l'instruction publique, le régime pédagogique du ministère de l'éducation et les orientations du programme de formation de l école québécoise. CHAMP D APPLICATION La politique en matière de passage de la CSEM s'applique à tous les élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire, tels que désignés par le régime pédagogique du ministère de l'éducation.

2 PRINCIPES 1. Tous les élèves, parents et enseignants seront mis au courant des orientations qui guident les procédures de chaque école, relatives à l'évaluation et au passage. 2. Le placement des élèves sera basé sur les compétences démontrées, telles qu'identifiées par les programmes officiels du ministère de l'éducation. Pour chaque élève, la décision de passage est une décision avisée, prise conformément à cette politique. 3. L'évaluation finale et la décision de passage seront prises aussi près que possible de la fin d'un cours/cycle. Cette décision sera basée sur une variété de procédures d'évaluation entreprises durant le cours/cycle. OBJECTIF Cette politique de passage cherchera à assurer que : 1. le passage de chaque élève soit une décision avisée, prise en collaboration avec les partenaires concernés appropriés; 2. les mesures de soutien appropriées soient mises en place pour chaque élève dont le passage semble être compromis; 3. la décision de passage pour chaque élève soit basée sur des stratégies d'évaluation qui reconnaissent les besoins et les aptitudes individuelles. 2

3 RÈGLES D APPLICATION Règlements régissant le passage des élèves du primaire au secondaire Chaque élève qui est considéré comme ayant satisfait aux exigences minimum du programme de formation de l école québécoise, à la fin du troisième cycle du primaire, passera au niveau secondaire. Pour chaque élève qui ne satisfait pas aux exigences minimum du programme de formation de l école québécoise à la fin du troisième cycle du primaire, l'une des trois options suivantes sera appliquée: 1. l'élève sera évalué pour des besoins particuliers d'apprentissage et sera placé au programme approprié du secondaire; 2. l'élève passera au niveau secondaire où le soutien nécessaire lui sera offert; 3. à la demande des parents, l'élève pourra être gardé au primaire avec un programme modifié, si ce dernier est jugé comme l'alternative la plus appropriée pour son développement. Règlements régissant le passage des élèves du secondaire Les règlements administratifs fixés par le ministère de l'éducation du Québec (MEQ) dans le Manuel administratif pour la sanction des études secondaires, de l'éducation générale et du secteur des jeunes s'appliqueront à l'évaluation et à la sanction des études secondaires de l'éducation générale du secteur des jeunes. Règlements régissant la reconnaissance des études des élèves d'autres commissions scolaires du Québec ou des élèves de l'extérieur du Québec 1. Élèves d'autres commissions scolaires du Québec La reconnaissance accordée par d'autres écoles accréditées du Québec sera respectée. 2. Élèves de l'extérieur du Québec Dans le cas d'élèves d'autres provinces, les dispositions du Manuel administratif pour la sanction des études secondaires, de l'éducation générale et du secteur des jeunes du MEQ relatives aux équivalences seront appliquées. 3

4 PROCÉDURE : PASSAGE CODE : PS-17.P Origine : Référence(s) : Services pédagogiques Loi sur l instruction publique, (L.R.Q., c ); Régime pédagogique (L.R.Q. c , article 447); Manuel administratif du MEQ pour la sanction des études secondaires, de l éducation générale et du secteur des jeunes BUT Le but de ces procédures est d'exposer les règles et règlements régissant le placement des élèves et le passage de l'école primaire à l'école secondaire, ainsi que durant le secondaire. RÔLES ET RESPONSABILITÉS Ces fonctions sont ordonnatrices et décrites par des extraits de la Loi sur l'instruction publique. Droits des enseignants «Dans le cadre du projet éducatif de l'école et sous réserve des dispositions de cette loi, «L'enseignant a notamment le droit, (2) de choisir les instruments d'évaluation des élèves qui lui sont confiés afin de mesurer et d'évaluer, constamment et périodiquement, les besoins et l'atteinte des objectifs de chacun des élèves qui lui sont confiés.» (Loi sur l'instruction publique, article 19) Responsabilités des directions d école «Sur proposition du personnel enseignant ou, dans le cas des propositions prévues au paragraphe 5, des membres du personnel concernés et après consultation du conseil d'établissement dans le cas visé au paragraphe 3, la direction de l'école «(4) approuve les normes et les modalités des apprentissages de l'élève en tenant compte de ce qui est prévu au régime pédagogique et sous réserve des épreuves que peut imposer le Ministre ou la commission scolaire. 4

5 «(5) approuve les règles pour le classement des élèves et le passage d'un cycle à un autre au primaire, sous réserve de celles qui sont prescrites par le régime pédagogique.» (Loi sur l'instruction publique, article 96.15) Fonctions et pouvoirs des commissions scolaires «Chaque commission scolaire s'assure de l'application du régime pédagogique établi par le gouvernement, conformément aux modalités d'application progressive, établies par le Ministre, en vertu de l'article 459.» (Loi sur l'instruction publique, article 222) Fonctions et pouvoirs du Ministre de l Éducation «Le gouvernement établit par règlement un régime pédagogique «Ce régime pédagogique peut, en outre «4) déterminer des règles sur l'évaluation des apprentissages et la sanction des études; «5) déterminer les diplômes, les certificats et autres attestations officielles que le Ministre décerne, ainsi que les conditions applicables à leur délivrance.» (Loi sur l'instruction publique, article 447) DIRECTIVES Sanction des études 1. La sanction des études est la responsabilité du ministère de l'éducation du Québec (MEQ). Tel que spécifié au Manuel administratif de la sanction des études, de l'éducation générale et du secteur des jeunes, afin de se qualifier pour un diplôme d'études secondaires, les élèves du Secondaire IV et V doivent satisfaire aux exigences du système de sanction des études du MEQ. Le diplôme d'études secondaires sera accordé aux élèves qui accumulent 54 unités au Secondaire IV et V, dont au moins 20 doivent être acquises au Secondaire V ou en formation professionnelle. Les unités suivantes sont obligatoires : Secondaire V - English Language Arts 6 unités Secondaire V - Français, langue seconde 4 unités Secondaire IV - Histoire du Québec et du Canada 4 unités 5

6 Les unités accumulées au Secondaire I, II et III ne sont pas prises en considération pour l'obtention d'un diplôme d'études secondaires. Tous les cours complétés et réussis en formation professionnelle sont pris en considération, à l'exception des cours de programmes d'études menant à des emplois semi-qualifiés (Volet 2). 2. Conformément aux règles de sanction des études du MEQ, une note de passage et/ou unités ne peuvent être accordées que si et quand l'élève satisfait aux exigences minimum d'un programme basé sur des procédures appropriées d'évaluation. Si ces exigences ne sont pas satisfaites, l'élève doit doubler le programme ou être placé au programme le plus approprié et ce à la discrétion de l'équipe de l'école. 3. La décision de passage sera prise aussi près que possible de la fin du cours. Cette décision sera basée sur une évaluation qui consiste en un examen final et/ou toutes autres formes d'évaluation entreprises au cours des divers stages du cycle. 4. La note de passage pour tous les cours du secondaire est de 60 %. Placement des élèves 1. Programmes intensifs de français Les programmes intensifs de français (PIF) incluent l'immersion post-primaire, l'immersion tardive et les programmes bilingues. Chaque année, quelques élèves de ces PIF sont inscrits en français, langue maternelle (FLM) au niveau approprié ainsi qu'à d'autres matières enseignées en français. Cependant, les élèves doivent obtenir des unités au secondaire V, Français, langue seconde (FLS) pour la sanction des études. Ils obtiennent généralement ces unités FLS au Secondaire III au lieu du Secondaire V. L'on s'attend à ce que les élèves continuent à suivre au moins un cours avancé de français jusqu'à l'obtention de leur diplôme. Secondaire I Un élève qui éprouve des difficultés dans une ou plusieurs matières enseignées en français ne devrait pas être transféré prématurément au programme intensif, étant donné que l'expérience indique que la grande majorité de ces élèves complète le programme avec succès. Cependant, dans certains cas où les interventions n'obtiennent pas de succès, la direction de l'école, après avoir consulté l'élève, les parents et le personnel enseignant concernés, déterminera un placement alternatif approprié, basé sur les facteurs particuliers de chaque cas. 6

7 Secondaire II Un élève inscrit au programme intensif de français (PIF), en français, langue maternelle, à un cours local d'immersion française, à un cours d'immersion tardive ou à un cours d'immersion post-primaire, obtiendra quatre (4) unités de Secondaire IV après avoir passé l'épreuve requise de FLS. Au cas où cet élève échouerait à l'épreuve, il devra s'inscrire aux cours d'été s'il y est admissible, ou doubler le cours. Cependant, dans certains cas, la direction de l'école, après avoir consulté l'élève, les parents et le personnel enseignant concernés, déterminera un placement alternatif approprié, basé sur les facteurs particuliers de chaque cas. Secondaire III Un élève inscrit au programme intensif de français (PIF), en français, langue maternelle, à un cours local d'immersion française, à un cours d'immersion tardive ou à un cours d'immersion post-primaire, obtiendra quatre (4) unités de Secondaire V après avoir obtenu une note de passage à l'examen obligatoire de FLS de fin d'études secondaires du MEQ. Au cas où un élève échouerait à cet examen obligatoire de FLS, il devra s'inscrire aux cours d'été, s'il y est admissible, ou doubler le cours. 2. Programme de mathématiques Les élèves du Secondaire I et II qui ont obtenu 60 % ou plus, peuvent passer au niveau suivant en mathématiques. Au Secondaire III, si un élève obtient une moyenne combinée de 75 % ou plus en Mathématiques 314 de la note moyenne de sa classe et à l'examen final de juin, il ou elle pourra être placé(e) en Mathématiques 436. Passage 1. Cours prérequis Un élève qui obtient au bulletin final une note de moins de 60 % en English Language Arts, en français, langue seconde ou en Mathématiques, doit doubler la matière. Cependant, si la note finale est de % dans n'importe quelle de ces matières au Secondaire I, II, III ou IV, l'élève peut s'inscrire à un cours d'été de la Commission. L'élève passera au niveau suivant si ce cours est complété avec succès. 2. Autres cours obligatoires L'article 35 du régime pédagogique énumère les matières obligatoires qu'un élève doit suivre à chaque niveau, en sus des cours prérequis mentionnés au (voir Annexe 2). 7

8 Décision de doubler l année Au Secondaire I, II ou III, l'élève qui échoue à deux ou plusieurs cours préréquis et qui n'est pas admissible aux cours d'été pour ces cours, doit doubler l'année ou être placé au programme le plus approprié. Échec répété Un élève qui échoue un cours ou un niveau pour la deuxième fois n'est pas requis de le répéter. Son cas devrait être soumis à l'équipe multidisciplinaire de l'école qui examinera le profil de l'élève et formulera les recommandations appropriées (ex : programme modifié, emploi de temps alternatif). Si un élève est placé au niveau suivant pour une matière déjà suivie et qu'il réussit, la reconnaissance pourrait être accordée, par équivalence, pour les cours auxquels il avait échoué auparavant. Cours d été Chaque année, la Commission approuve un programme de cours d'été pour les élèves qui obtiennent entre % dans des matières et niveaux désignés. Les résultats des cours d'été ne seront évalués que par la note (R) réussite ou (E) échec. Un élève qui a complété avec succès un cours d'été approuvé passera au niveau suivant de cette matière. 8

9 ANNEXE 1 EXTRAITS DE LA LOI Éducation préscolaire Les enfants qui atteignent l'âge de cinq ans avant le premier octobre de l'année scolaire courante et dont les parents ont soumis une demande seront admis à l'éducation préscolaire. (Régime pédagogique, article 12) Suite à une demande motivée, de parents dont l'enfant n'a pas atteint les objectifs de l'éducation préscolaire, la direction de l'école peut admettre l'enfant, selon les modalités prescrites par les règlements du Ministre, à l'éducation préscolaire pour l'année scolaire où il aurait été admissible à l'enseignement primaire, s'il existe des motifs raisonnables de croire que cette mesure permettra à l'élève d'atteindre ces objectifs. (Loi sur l'instruction publique, article 96.17) Éducation primaire Les enfants qui atteignent l'âge de six ans avant le premier octobre de l'année scolaire courante seront admis à l'école primaire. (Régime pédagogique, article 12) Un élève passera du primaire au secondaire après six années d'études primaires ; cependant, un élève peut passer au secondaire après cinq années d'études si il ou elle a atteint les objectifs du programme d'études au niveau primaire et a acquis suffisamment de maturité émotive et sociale. Il incombe à la commission scolaire responsable de l'éducation primaire des élèves de déterminer si oui ou non l'enfant a satisfait aux exigences du niveau primaire. (Régime pédagogique, article 13) La disposition du premier paragraphe de l'article 13, relative au passage obligatoire d'un élève du primaire au secondaire, s'appliquera aux élèves qui commencent leur éducation primaire après le 1 er juillet Les élèves qui commencent leur éducation primaire avant le 1 er juillet 2000 passeront après 6 années d'école primaire, mais doivent passer au secondaire après 7 années d'études primaires. (Régime pédagogique, article 36) 9

10 Suite à une demande motivée de parents d'un élève qui n'a pas atteint les objectifs ou maîtrisé les contenus notionnels obligatoires de l'enseignement primaire au terme de la période fixée par le régime pédagogique pour le passage obligatoire à l'enseignement secondaire et selon les modalités prescrites par les règlements du Ministre, la direction de l'école peut admettre cet élève à l'enseignement primaire pour une année additionnelle, s'il existe des motifs raisonnables de croire que cette mesure permettra à l'élève d'atteindre ces objectifs et de maîtriser ces contenus. (Loi sur l'instruction publique, article 96.18) Éducation secondaire Le passage au niveau secondaire sera déterminé, sur une base de programme par programme, à moins de situations pédagogiques particulières ou de contraintes d'organisation. (Régime pédagogique, article 28) 10

11 ANNEXE 2 RÉGIME PÉDAGOGIQUE POUR L ÉDUCATION SECONDAIRE Matières obligatoires MATIÈRES NOMBRE D'UNITÉS PAR ANNÉE Matières obligatoires I II III IV V Langue d'enseignement (anglais ou français) Langue seconde (anglais ou français) Mathématiques Éducation physique Enseignement moral et religieux ou Enseignement moral Arts plastiques Biologie 4 Écologie 4 Éducation économique 4 Géographie du Québec et du Canada 4 Géographie générale 4 Histoire du Québec et du Canada 4 Histoire générale 4 Sciences physiques 4 6 Sciences familiales 4 Éducation en choix de carrière Éducation personnelle et sociale Initiation à la technologie 4 Matières facultatives Pour , ce cours peut être remplacé par le cours obligatoire d'arts plastiques du MEQ 11

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 Origine : Services pédagogiques Autorité : Résolution 02-06-26-12, 13-09-25-13 Référence(s) : Loi sur l instruction publique, (L.R.Q., c.1-13.3); Régime pédagogique (L.R.Q.

Plus en détail

POLITIQUE DE PROMOTION ET DE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

POLITIQUE DE PROMOTION ET DE CLASSEMENT DES ÉLÈVES POLITIQUE DE PROMOTION ET DE CLASSEMENT DES ÉLÈVES SERVICES ÉDUCATIFS Adoptée par l'ordonnance 92-068 TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE.... 1 1.1 Objectif général.... 1 1.2 Objectifs spécifiques......

Plus en détail

SANCTION DES ÉTUDES. Formation générale des jeunes; Formation générale des adultes; Formation professionnelle. Édition 2012

SANCTION DES ÉTUDES. Formation générale des jeunes; Formation générale des adultes; Formation professionnelle. Édition 2012 SANCTION DES ÉTUDES Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles : Formation générale des jeunes; Formation générale des adultes; Formation professionnelle. Édition 2012 Le

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE Service des ressources pédagogiques POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire

Plus en détail

POLITIQUE : ENSEIGNEMENT À DOMICILE CODE : PS-15

POLITIQUE : ENSEIGNEMENT À DOMICILE CODE : PS-15 POLITIQUE : ENSEIGNEMENT À DOMICILE CODE : PS-15 Origine : Services pédagogiques Autorité : Résolution 00-06-20-9.5 Référence(s) : Loi sur l instruction publique, Article 15 RAISON D ÊTRE La Loi sur l

Plus en détail

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles + SANCTION DES ÉTUDES Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles Formation générale des jeunes (FGJ) Formation générale des adultes (FGA) Formation professionnelle (FP) Édition

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Directrice des services éducatifs FEUILLE DE ROUTE. ADOPTION 14 novembre 2014 Ordonnance 14-172

Directrice des services éducatifs FEUILLE DE ROUTE. ADOPTION 14 novembre 2014 Ordonnance 14-172 CODE D IDENTIFICATION POL14-172 TITRE : Politique sur l enseignement à domicile DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR 14 novembre 2014 AUTORISATION REQUISE Directrice des services éducatifs RESPONSABLE DU SUIVI Directrice

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES Présentées au conseil d établissement de l école Notre-Dame-du-Rosaire lors de la séance ordinaire du 9 juin 2014.

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 8 DIRECTIVE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LA GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 8 DIRECTIVE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LA GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 8 LA GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L'ÉLÈVE 1.0 FONDEMENTS La présente directive administrative est fondée sur les dispositions de : - la Loi sur l'instruction

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

AVIS. '.I.~ Ordre. Avis au Bureau de l'oiiq sur les préalables et les exigences d'admission au Programme de soins infirmiers au niveau collégial

AVIS. '.I.~ Ordre. Avis au Bureau de l'oiiq sur les préalables et les exigences d'admission au Programme de soins infirmiers au niveau collégial r " '.I.~ Ordre... des infirmières -...- et infirmiers du Québec AVIS Avis au Bureau de l'oiiq sur les préalables et les exigences d'admission au Programme de soins infirmiers au niveau collégial mai 2007

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN Adopté par le Conseil d administration le 10 février 2015 (résolution n CA-015-0915) Déposé au ministère

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières RÈGLEMENT NUMÉRO 3 Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants Table des matières Table des matières... 1 Article 1 - Champ d application... 2 Article 2 - Définitions... 2 Article 3

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RÈGLEMENT SUR L ADMISSION, LA SÉLECTION, L INSCRIPTION ET LA RÉUSSITE SCOLAIRE DES ÉTUDIANTS (R 11) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RÈGLEMENT SUR L ADMISSION, LA SÉLECTION,

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

DÉROGATIONS. Procédure relative à la demande de dérogation à l âge d admissibilité à l éducation préscolaire et à l enseignement primaire

DÉROGATIONS. Procédure relative à la demande de dérogation à l âge d admissibilité à l éducation préscolaire et à l enseignement primaire DÉROGATIONS Procédure relative à la demande de dérogation à l âge d admissibilité à l éducation préscolaire et à l enseignement primaire Document révisé en février 2010 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION...

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Service des ressources éducatives POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Politique numéro : CSRS-POL-2008-01

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS

RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS Adopté par le conseil d'administration lors de sa 224 e assemblée, le 11 décembre 2001 (résolution n o 1857)

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1998 01 En vigueur : Approbation : Marcien Proulx directeur général POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Code : 2310-02-11-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique linguistique Date d approbation : 22 mars 2011 Service dispensateur : Direction générale Date d entrée en vigueur : 22 mars 2011

Plus en détail

Le présent règlement constitue un complément au RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DES ÉTUDES COLLÉGIALES.

Le présent règlement constitue un complément au RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DES ÉTUDES COLLÉGIALES. Page : 1/22 RÈGLEMENT SUR L'ADMISSION ET L'INSCRIPTION AU COLLÈGE D'ALMA - NUMÉRO 26-17 Le présent règlement constitue un complément au RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DES ÉTUDES COLLÉGIALES. Dans la première

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Commission scolaire des Hautes-Rivières Commission scolaire des Hautes-Rivières P P O L I T I Q U E SUJET : POLITIQUE LINGUISTIQUE SERVICE : ADMINISTRATION GÉNÉRALE CODE : AGP 06 DATE D APPROBATION : 9 mai 2011 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 11.05.09-06

Plus en détail

Règlement n o 10 sur les conditions d admission aux programmes et d inscription aux cours

Règlement n o 10 sur les conditions d admission aux programmes et d inscription aux cours sur les conditions d admission aux programmes Adopté par le conseil d'administration lors de sa 224 e assemblée, le 11 décembre 2001 (résolution n o 1857) Révisé le 21 avril 2010 (279 e assemblée, résolution

Plus en détail

1. Absence lors d une évaluation

1. Absence lors d une évaluation Pour des fins de lisibilité, le masculin neutre désigne les individus des deux sexes. Le Collège étant un lieu d apprentissage, l élève doit accomplir toutes les tâches requises et s abstenir de comportements

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1)

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 200, 1 er al., par. 1, 2, 3,

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

3.5 RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

3.5 RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Dans le cas de l horaire intégré : l inscription en formation professionnelle et en formation générale (jeune ou adulte, selon le Régime pédagogique applicable), le calendrier de l année scolaire en cours

Plus en détail

LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE

LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions 1) Comment se fait le partage des responsabilités en matière de

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI APPROUVÉ PAR : COMMISSION DES ÉTUDES RÉS. : CE-360-3601 12-12-00 EN VIGUEUR : 12-12-00

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI APPROUVÉ PAR : COMMISSION DES ÉTUDES RÉS. : CE-360-3601 12-12-00 EN VIGUEUR : 12-12-00 TITRE : POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DE LA PARTICIPATION ÉTUDIANTE AUX ACTIVITÉS UNIVERSITAIRES CODE : APPROUVÉ PAR : COMMISSION DES ÉTUDES RÉS. : CE-360-3601 12-12-00 EN VIGUEUR : 12-12-00 MODIFICATIONS

Plus en détail

POLITIQUE DE CONGÉS. Modification :

POLITIQUE DE CONGÉS. Modification : POLITIQUE DE CONGÉS Adoption : Modification : Résolution XXIV du Conseil provisoire de la CSDM du 3 juin 1998 1- OBJECTIF Adapter la Politique des congés aux besoins de la CSDM et à la situation actuelle

Plus en détail

Syndicat de l enseignement de la région de la Mitis

Syndicat de l enseignement de la région de la Mitis Le Le Règlement sur les autorisations d enseigner en vigueur depuis le 29 juin 2006 comporte des mesures qui touchent aussi bien celles et ceux qui désirent enseigner à la formation générale des jeunes

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7 POLITIQUE 309 Page 1 de 7 Objet : Programmes de français langue seconde En vigueur : Le 21 avril 1994 Révisions : Le 25 octobre 2001; juillet 2009 1.0 OBJET La présente politique établit les normes relatives

Plus en détail

POLITIQUE. POLITIQUE ET PROCÉDURES RELATIVES À LA SCOLARISATION À LA MAISON (adoptée le 17 avril 2015)

POLITIQUE. POLITIQUE ET PROCÉDURES RELATIVES À LA SCOLARISATION À LA MAISON (adoptée le 17 avril 2015) POLITIQUE POLITIQUE ET PROCÉDURES RELATIVES À LA SCOLARISATION À LA MAISON (adoptée le 17 avril 2015) Note : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé dans le seul but d'alléger le texte;

Plus en détail

COURS COLLÉGIAL RÈGLEMENT D ADMISSION 1

COURS COLLÉGIAL RÈGLEMENT D ADMISSION 1 DI RECTIO N DE S ÉTUDE S COURS COLLÉGIAL RÈGLEMENT D ADMISSION 1 1. CHAMP D APPLICATION Tout en respectant la tradition du Collège quant à ses hauts standards de formation académique ainsi que sa vocation

Plus en détail

Politique sur les services temporaires d'enseignement à domicile ou en milieu hospitalier

Politique sur les services temporaires d'enseignement à domicile ou en milieu hospitalier Code : 2521-02-12-02 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique sur les services temporaires d'enseignement à domicile ou en milieu hospitalier d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. RÈGLES DE SANCTION DES ÉTUDES 2014-2015... 5 Règles de sanction... 5 Condition minimale d admission aux études collégiales...

TABLE DES MATIÈRES. RÈGLES DE SANCTION DES ÉTUDES 2014-2015... 5 Règles de sanction... 5 Condition minimale d admission aux études collégiales... TABLE DES MATIÈRES INFORMATIONS À L INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS... 3 Présentation... 3 Conditions d admission et d inscription... 3 Choix de crs... Cycles d enseignement... RÈGLES

Plus en détail

INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS

INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS 2 INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS PRESENTATION Présentation Ce prospectus contient des informations sur le système scolaire et les principales règles qui le régissent.

Plus en détail

Évaluation des apprentissages en formation professionnelle

Évaluation des apprentissages en formation professionnelle Évaluation des apprentissages en formation professionnelle L évaluation des apprentissages fait partie intégrante de l enseignement. L APEQ vous propose ici un document qui devrait vous permettre de clarifier

Plus en détail

Supérieur non universitaire Lois 13905 p.1

Supérieur non universitaire Lois 13905 p.1 Lois 13905 p.1 Arrêté royal fixant les notions "d'étudiant régulièrement inscrit" et "d'étudiant entrant en ligne de compte pour le financement" dans l'enseignement supérieur de plein exercice, à l'exception

Plus en détail

FRAIS EXIGÉS À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET À LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES

FRAIS EXIGÉS À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET À LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES 177 POLITIQUE OBJECTIF FRAIS EXIGÉS À LA FORMATION PROFESSIONNELLE La présente politique vise à établir des balises d encadrement des frais exigés à la formation professionnelle ainsi qu à la formation

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : SCOLARISATION À LA MAISON Adoptée : En vigueur : Amendement : 9 novembre 2010 (CC-2010-463) 9 novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES.. 3 1.1 Objet et but de la politique 3 1.2 Champ

Plus en détail

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire 2013-2014 ÉCOLE JEAN-DU-NORD INFORMATION CONCERNANT L INSCRIPTION ET LES CHOIX DE COURS PASSAGE PRIMAIRE SECONDAIRE PREMIER CYCLE DU SECONDAIRE ET CHEMINEMENT PARTICULIER Ce document informe les parents

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 4 relatif à l admission des étudiantes et des étudiants

RÈGLEMENT NUMÉRO 4 relatif à l admission des étudiantes et des étudiants Recueil de gestion Règlement Code : 1121-01-05 Nombre de pages : 12 RÈGLEMENT NUMÉRO 4 relatif à l admission des étudiantes et des étudiants Adopté le 23 juin 1976 par le Conseil d administration (Résolution

Plus en détail

RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Loi sur l instruction publique (L.R.Q., c. I-13.3, a. 447; 1997, c. 96, a. 128) CHAPITRE I Nature

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 16085 FRA Québec, le : 17 janvier 2013 Membres : Marie Rinfret, présidente Sophie Raymond, commissaire Personne salariée Partie plaignante et Auberge du Portage

Plus en détail

Règlement interne relatif à l'admission à l'université de Genève des candidats non-porteurs d'un certificat de maturité

Règlement interne relatif à l'admission à l'université de Genève des candidats non-porteurs d'un certificat de maturité Règlement interne relatif à l'admission à l'université de Genève des candidats non-porteurs d'un certificat de maturité Vu l article 16 aliné 3 de la loi sur l Université du 13 juin 2008 (ci-après LU);

Plus en détail

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master Règlement grand-ducal du 22 mai 2006 relatif à l'obtention du grade de bachelor et du grade de master de l'université du Luxembourg. - base juridique: L du 12 août 2003 (Mém. A - 149 du 06 octobre 2003,

Plus en détail

Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario

Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario Description du système éducatif en Ontario L enseignement scolaire au Canada relève de la compétence des Provinces et des Territoires. Il n

Plus en détail

Règlement sur les critères d'obtention des titres de courtier d'assurance associé et de courtier d'assurance agréé

Règlement sur les critères d'obtention des titres de courtier d'assurance associé et de courtier d'assurance agréé Page 1 of 5 Éditeur officiel du Québec Ce document n'a pas de valeur officielle. Dernière version disponible À jour au 1er novembre 2009 c. D-9.2, r.1.1.1 Règlement sur les critères d'obtention des titres

Plus en détail

Cadre d organisation des Services éducatifs 2014-2015

Cadre d organisation des Services éducatifs 2014-2015 Cadre d organisation des Services éducatifs 2014-2015 NOTE CONCERNANT LE CADRE D ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS 2014-2015 Le Cadre d organisation des services éducatifs 2014-2015 constitue un cadre

Plus en détail

[TRADUCTION LIBRE] Titre abrégé (modifié) : Loi donnant aux Premières Nations le contrôle de l éducation des Premières Nations

[TRADUCTION LIBRE] Titre abrégé (modifié) : Loi donnant aux Premières Nations le contrôle de l éducation des Premières Nations [TRADUCTION LIBRE] PROJET DE LOI C/S- X, LOI DONNANT AUX PREMIÈRES NATIONS LE CONTRÔLE DE L ÉDUCATION DES PREMIÈRES NATIONS Ce document contient les modifications importantes apportées à l'ébauche d'octobre

Plus en détail

COMMMISSION SCOLAIRE CENTRAL QUÉBEC 2046, chemin St. Louis Québec, Québec G1T 1P4 CONTRAT D ENSEIGNEMENT À LA MAISON NIVEAU PRIMAIRE

COMMMISSION SCOLAIRE CENTRAL QUÉBEC 2046, chemin St. Louis Québec, Québec G1T 1P4 CONTRAT D ENSEIGNEMENT À LA MAISON NIVEAU PRIMAIRE COMMMISSION SCOLAIRE CENTRAL QUÉBEC 2046, chemin St. Louis Québec, Québec G1T 1P4 CONTRAT D ENSEIGNEMENT À LA MAISON NIVEAU PRIMAIRE Nom de l enfant, code permanent et niveau Nom des parents Nom de l école

Plus en détail

INDICATEURS NATIONAUX DES COMMISSIONS SCOLAIRES ET DONNÉES PAR ÉTABLISSEMENT

INDICATEURS NATIONAUX DES COMMISSIONS SCOLAIRES ET DONNÉES PAR ÉTABLISSEMENT INDICATEURS NATIONAUX DES COMMISSIONS SCOLAIRES ET DONNÉES PAR ÉTABLISSEMENT MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION DIRECTION DE LA RECHERCHE, DES STATISTIQUES ET DES INDICATEURS préparé par Luc Beauchesne AOÛT 2003

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 6 mai 011, vu le règlement d admission

Plus en détail

3- FONDEMENTS. Politique relat ve aux contributions financières exigées des parents ou des usagers

3- FONDEMENTS. Politique relat ve aux contributions financières exigées des parents ou des usagers Centre administratif 3644, rue Saint-Jules, C.P 1600, Jonquière (Québec) G7X 7X4 Téléphone : 41 8 542-7551. Télécopieur : 41 8 542-1 505 sgeneral@csjonquiere.qc.ca. www.csjonquiere.qc.ca Politique relat

Plus en détail

ARRÊTÉ. du relatif aux modalités d'attribution du diplôme national du brevet NOR : MENE

ARRÊTÉ. du relatif aux modalités d'attribution du diplôme national du brevet NOR : MENE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche ARRÊTÉ du relatif aux modalités d'attribution du diplôme national du brevet NOR : MENE La ministre

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 7 PORTANT SUR L'ADMISSION DES ÉTUDIANTS

POLITIQUE NUMÉRO 7 PORTANT SUR L'ADMISSION DES ÉTUDIANTS COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 7 PORTANT SUR L'ADMISSION DES ÉTUDIANTS Adoptée le 7 février 1994 CA-94-10-106 Amendée le 28 mars 1994 CA-94-11-117 Amendée

Plus en détail

Info AO. La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Les tests de reconnaissances des. Pour qui? Pour quoi? Comment?

Info AO. La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Les tests de reconnaissances des. Pour qui? Pour quoi? Comment? L info AO se veut un moyen de fournir des outils pratiques en orientation La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Info AO Des réponses à vos questions en orientation pour le quotidien

Plus en détail

Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE

Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Règlement numéro 12 RÈGLEMENT FAVORISANT LA RÉUSSITE SCOLAIRE Adopté le 19 décembre 2001 CA-2001-79-667 a) Amendé le 25 juin 2003 CA-2003-96-802

Plus en détail

REGLEMENT SUR LES CONDITIONS ET MODALITES DE DELIVRANCE DU PERMIS ET DES CERTIFICATS DE SPECIALISTE DU COLLEGE DES MEDECINS DU QUEBEC

REGLEMENT SUR LES CONDITIONS ET MODALITES DE DELIVRANCE DU PERMIS ET DES CERTIFICATS DE SPECIALISTE DU COLLEGE DES MEDECINS DU QUEBEC Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 93, par. c et c.1, a. 94, par. i et a. 94.1) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Le présent règlement a pour objet de déterminer les règles d'accès à la profession

Plus en détail

DIPLOME DES ECOLES NATIONALES DE COMMERCE ET DE GESTION DENCG. Cahier des Normes Pédagogiques Nationales adopté par la CNCES

DIPLOME DES ECOLES NATIONALES DE COMMERCE ET DE GESTION DENCG. Cahier des Normes Pédagogiques Nationales adopté par la CNCES DIPLOME DES ECOLES NATIONALES DE COMMERCE ET DE GESTION DENCG Cahier des Normes Pédagogiques Nationales adopté par la CNCES CNPN du DENCG 1/9 Septembre 2013 1. Normes relatives aux filières (FL) Définition

Plus en détail

Décret relatif à l'enseignement en immersion linguistique D. 11-05-2007 M.B. 12-10-2007

Décret relatif à l'enseignement en immersion linguistique D. 11-05-2007 M.B. 12-10-2007 Lois 32365 p.1 Décret relatif à l'enseignement en immersion linguistique D. 11-05-2007 M.B. 12-10-2007 modifications : D. 18-07-08 (M.B. 26-08-08) D. 12-12-08 (M.B. 13-03-09) D. 23-01-09 (M.B. 10-03-09)

Plus en détail

DIRECTIVE MATURITÉ MENTION BILINGUE AU COLLÈGE DE GENÈVE RENTRÉE 2015

DIRECTIVE MATURITÉ MENTION BILINGUE AU COLLÈGE DE GENÈVE RENTRÉE 2015 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique Secrétariat général DIRECTIVE MATURITÉ MENTION BILINGUE AU COLLÈGE DE GENÈVE RENTRÉE 2015 Nom de l'entité : Direction générale de l'enseignement

Plus en détail

SECTEUR SUJET. Service des ressources informatiques, clientèle et transport C-080-1503 2015-03-09 01) RÉFÉRENCES

SECTEUR SUJET. Service des ressources informatiques, clientèle et transport C-080-1503 2015-03-09 01) RÉFÉRENCES RECUEIL DE GESTION SUJET Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir POLITIQUE SECTEUR Service des ressources informatiques, clientèle et transport ADMISSION ET INSCRIPTION ANNUELLE DES

Plus en détail

MODALITÉS ADMINISTRATIVES RELATIVES AUX CONDITIONS ET MODALITÉS DE DÉLIVRANCE DES PERMIS DE L'ORDRE DES COMPTABLES AGRÉÉS DU QUÉBEC

MODALITÉS ADMINISTRATIVES RELATIVES AUX CONDITIONS ET MODALITÉS DE DÉLIVRANCE DES PERMIS DE L'ORDRE DES COMPTABLES AGRÉÉS DU QUÉBEC MODALITÉS ADMINISTRATIVES RELATIVES AUX CONDITIONS ET MODALITÉS DE DÉLIVRANCE DES PERMIS DE L'ORDRE DES COMPTABLES AGRÉÉS DU QUÉBEC (version révisée août 2011) 1. Les termes suivants signifient : Section

Plus en détail

Politique de scolarisation à la maison

Politique de scolarisation à la maison Code : 2521-02-12-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique de scolarisation à la maison Date d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur : Date d entrée en vigueur : 13 juin 2012 Services

Plus en détail

POLITIQUE. relative aux contributions financières des parents ou des usagers. Direction générale. Numéro de la résolution : CC 2006-951

POLITIQUE. relative aux contributions financières des parents ou des usagers. Direction générale. Numéro de la résolution : CC 2006-951 Direction générale POLITIQUE relative aux contributions financières des parents ou des usagers Numéro de la politique : CSRS-POL-2006-03 Numéro de la résolution : CC 2006-951 Entrée en vigueur : 2006-04-18

Plus en détail

Certified Internal Auditor DIRECTIVES POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE

Certified Internal Auditor DIRECTIVES POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE Ce document définit les exigences de la Formation Professionnelle Permanente (FPP) pour les Auditeurs Internes Certifiés (CIAs). Il donne également aux CIAs les modalités de déclaration qu'ils doivent

Plus en détail

PASSAGES DE CLASSES AU TERME DE LA SIXIEME PRIMAIRE ET DES ANNEES DU PREMIER DEGRE

PASSAGES DE CLASSES AU TERME DE LA SIXIEME PRIMAIRE ET DES ANNEES DU PREMIER DEGRE PASSAGES DE CLASSES AU TERME DE LA SIXIEME PRIMAIRE ET DES ANNEES DU PREMIER DEGRE (Max. 3 ans p.12) ENTREE EN 1 e ANNEE DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE p. 2 AU TERME DE LA 1 e ANNEE COMMUNE p. 3 AU TERME

Plus en détail

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle du Le Conseil d Etat du canton du Valais vu les articles 17, 25, 39, 41 et 71 de la loi fédérale sur la formation professionnelle du 13 décembre

Plus en détail

Le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique Moncef Ben Salem Vu Le Chef du Gouvernement Ali Larayedh

Le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique Moncef Ben Salem Vu Le Chef du Gouvernement Ali Larayedh Art. 9 - Le comité scientifique national se réunit une fois au moins par an sur convocation de son président et chaque fois qu'il est jugé nécessaire en vue d'étudier les dossiers de candidature et de

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE Responsabilité Direction générale adjointe aux affaires administratives Direction

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS

LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS Annexe 002 - Page 1 de 6 LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS 1 La présente annexe précise les modalités générales de financement des établissements privés

Plus en détail

GRILLES-MATIÈRES PROJET ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014

GRILLES-MATIÈRES PROJET ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 GRILLES-MATIÈRES PROJET ANNÉE SCOLAIRE 013-01 Version du19 février 013 TABLE DES MATIÈRES Pages Présentation... Assises légales références... Grilles de l enseignement régulier Première secondaire... 8

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD Objectif: Préciser les responsabilités de chacun des intervenants en matière de scolarisation à la maison.

Plus en détail

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12 MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, DES RESSOURCES HUMAINES ET

Plus en détail

2.1 Lorsqu une épreuve est élaborée par le MELS, le Centre doit obligatoirement utiliser cette épreuve. (Guide de sanction, 4.1)

2.1 Lorsqu une épreuve est élaborée par le MELS, le Centre doit obligatoirement utiliser cette épreuve. (Guide de sanction, 4.1) NORMES ET MODALITÉS EN ÉVALUATION aux fins de la sanction NORME N O 1 LA CONSULTATION DES ÉPREUVES DOIT S EFFECTUER AU CENTRE DE FORMATION 1.1 Les épreuves de connaissances pratiques (théoriques) et les

Plus en détail

MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI

MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI Page : 1/6 MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI Information importante à l attention des pilotes qui bénéficient jusqu au 4 mars 2011 de la compétence linguistique

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 36455 FRA Québec, le : 17 février 2015 Membre : Sophie Raymond, commissaire Commission de l équité salariale et 9061 1674 Québec inc. (connue sous le nom

Plus en détail

Anglais intensif 2014-2015 CM1 (4e année) et en CM2 (5e année et dernière année du primaire)

Anglais intensif 2014-2015 CM1 (4e année) et en CM2 (5e année et dernière année du primaire) Anglais intensif 2014-2015 CM1 (4e année) et en CM2 (5e année et dernière année du primaire) Ce projet a été élaboré grâce aux travaux : du département d'anglais du, Travaux de recherche, textes et documents

Plus en détail

Règlement sur l admission des étudiants au Cégep du Vieux Montréal

Règlement sur l admission des étudiants au Cégep du Vieux Montréal Cégep du Vieux Montréal E1.1 Règlement sur l admission des étudiants au Cégep du Vieux Montréal (12D/51A) Adopté lors de la 248 e assemblée spéciale du conseil d'administration le 9 mars 1994 Modifié lors

Plus en détail

DIRECTIVE MATURITE MENTION BILINGUE AU COLLEGE DE GENEVE RENTREE 2014

DIRECTIVE MATURITE MENTION BILINGUE AU COLLEGE DE GENEVE RENTREE 2014 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique Secrétariat général DIRECTIVE MATURITE MENTION BILINGUE AU COLLEGE DE GENEVE RENTREE 2014 Nom de l'entité : Direction générale de l'enseignement

Plus en détail

BANQUE DE CANDIDATURES

BANQUE DE CANDIDATURES BANQUE DE CANDIDATURES POSTES À LA DIRECTION D ÉTABLISSEMENT (liste d admissibilité) 2010-2011-C-01 (Secteur jeune) ou 2010-2011-C-02 (Secteur adulte) La Commission scolaire De La Jonquière étudiera, au

Plus en détail

- 1 - Il fixe les modalités de l'organisation et du déroulement des examens de certificat.

- 1 - Il fixe les modalités de l'organisation et du déroulement des examens de certificat. - - 4.08 Règlement de l'école de culture générale du juin 008 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi sur l'instruction publique du 4 juillet 96; vu la loi d'adhésion à l'accord intercantonal sur

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA. Note explicative (s il y a lieu)

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA. Note explicative (s il y a lieu) COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA Note explicative (s il y a lieu) Code : P 53 SE Rés. : CC-0929 : Le 16 mai 2005 Page : 1 de 8 POLITIQUE SUR LES SERVICES TEMPORAIRES D ENSEIGNEMENT À DOMICILE OU EN

Plus en détail

FILIERE MEDICO SOCIALE CONCOURS D AUXILIAIRE DE SOINS TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE

FILIERE MEDICO SOCIALE CONCOURS D AUXILIAIRE DE SOINS TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE A D M I N I S T R A T I V E FILIERE MEDICO SOCIALE CONCOURS D AUXILIAIRE DE SOINS TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE I Catégorie et composition... 2 II - Les fonctions... 2 III - Les conditions d accès... 2 IV

Plus en détail

REMUNERATION DU PERSONNEL REMPLAÇANT DE L'ENSEIGNEMENT

REMUNERATION DU PERSONNEL REMPLAÇANT DE L'ENSEIGNEMENT Page 1/6 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Direction des ressources humaines DIRECTIVE REMUNERATION DU PERSONNEL REMPLAÇANT DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION 2013-2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Préambule... 3 2. Politique linguistique : définition et contenu... 4 2.1. Définition d une politique linguistique... 4 2.2.

Plus en détail

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES SOLLICITATION DE COMMENTAIRES En vertu de l article 194 de la Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2), l Autorité publie le projet de Règlement sur la formation continue

Plus en détail

Table des matières Texte Début

Table des matières Texte Début 29 JUIN 1983. _ Loi concernant l' . (NOTE : Consultation des versions antérieures à partir du 01-01-1990 et mise à jour au 03-06-2004) Source : EDUCATION NATIONALE Publication : 06-07-1983

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 37080 FRA Québec, le : 11 juin 2015 Membre : Sophie Raymond, commissaire Commission de l équité salariale et Toiture bon prix Abitibi inc. Partie mise en

Plus en détail

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Code des professions (chapitre C-26, a. 93, par. c.1 et a. 94,

Plus en détail

Le Titre de Psychologue Textes officiels :

Le Titre de Psychologue Textes officiels : Le Titre de Psychologue Textes officiels : Loi 85-772 25 Juillet 1985. Loi portant diverses dispositions d ordre social. Article 44 En vigueur Modifié par Ordonnance 2005-1040 2005-08-26 art. 7 1 JORF

Plus en détail

Rapport préliminaire. Comité Anglais Intensif. Version 2

Rapport préliminaire. Comité Anglais Intensif. Version 2 Rapport préliminaire Comité Anglais Intensif Version 2 présenté par Yvan Petit Conrad Bouchard Marie-Hélène Goulet École Fernand-Seguin Montréal 23 novembre 2004 2 INTRODUCTION Durant l année scolaire

Plus en détail

BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015

BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015 BIENVENUE! CERTIFICAT DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL SÉANCE D ACCUEIL AUTOMNE 2015 Présentation de la Faculté Plan de la séance Présentation du certificat Objectif À qui s adresse le certificat Profil

Plus en détail