24 programmes master

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "24 programmes master"

Transcription

1 66 L EPFL EN CHIFFRES 2014 en bref recherche 350 laboratoires 3342 publications scientifiques selon la base de référence ISI web of science 94 bourses ERC (de 2007 à 2014) dont 4 en provenance du FNS en 2014 (mesures compensatoires) enseignement 13 programmes bachelor 24 programmes master tech transfer 14 cellules r&d dans l innovation park 220 millions de francs de fonds levés en start-up en moyenne par année depuis 1997 (24 créées en 2014)

2 L'epfl en chiffres 67 population du campus (en personnes) ÉTUDIANTS 2594 MSc 2032 PhD 171 postformation 5124 BSc PERSONNEL 1122 collaborateurs administratifs 675 collaborateurs techniques 3495 corps intermédiaire (inclus assistants) 338 professeurs POPULATION TOTALE DU CAMPUS (1736 ASSISTANTS-DOCTORANTS COMPTÉS UNE SEULE FOIS DANS LE TOTAL) 152 étudiants cours de mathématiques spéciales 1702 collaborateurs Innovation Park

3 68 effectifs d étudiants Résumé des candidatures Bachelor, Master et Doctorat 1590 BSc et CMS immatriculations 261 MSc (externe) immatriculations 2948 candidatures 1933 admissions 1590 immatriculations 1898 candidatures 548 admissions 261 immatriculations 495 PhD immatriculations 881 admissions 495 immatriculations 3841 candidats évolution des dépenses budgétaires (Kchf) et du nombre d étudiants immatriculations étudiants KCHF de budget* étudiants KCHF de budget* étudiants KCHF de budget* * Financement direct de la Confédération

4 L'epfl en chiffres 69 étudiants par domaine et niveau d études BACHELOR MASTER DOCTORAT POST- FORMATION TOTAL Faculté des sciences de base (SB) Mathématiques Physique Chimie et génie chimique Faculté des sciences de la vie (SV) Faculté des sciences et techniques de l ingénieur (STI) Science et génie des matériaux Génie mécanique Microtechnique Génie électrique et électronique Faculté Informatique et communications (IC) Systèmes de communication Informatique Faculté d environnement naturel, architectural et construit (ENAC) Sciences et ingénierie de l environnement Génie civil Architecture Collège du management de la technologie (CdM) Management de la technologie Ingénierie financière Gestion de l énergie et construction durable (MES) Total Etudiants Bachelor + Master 7718

5 70 effectifs d étudiants 10 années de croissance par faculté * 6328 ÉTUDIANTS EN 2004 SV 280 CdM 146 MES 0 SB 1375 STI 1724 IC 1267 ENAC ÉTUDIANTS EN 2014 CdM 334 MES 35 SV 978 IC 1418 SB 1920 STI 2773 ENAC 2463 * SB : Sciences de base SV : Sciences de la vie STI : Sciences et techniques de l ingénieur IC : Informatique et communications ENAC : Environnement naturel, architectural et construit CdM : Collège du management de la technologie MES : Gestion de l énergie et construction durable Les étudiants étrangers (non-résidents) Bachelor + Master 42% 3274 Doctorants 80% 1621 Bachelor : % Master : %

6 L'epfl en chiffres 71 l epfl au féminin Proportion d étudiantes par faculté IC 15% STI 16% CdM 30% SB 27% ENAC 38% SV 50% 50% 40% 30% 20% 10% 0% évolution du pourcentage d étudiantes % % % % 30% 25% 20% 15% 10% Femmes professeurs EPT 30% Ordinaire 7.9% Associée 14.6% Professeur assistant tenure track (PATT) 27.7% Professeur assistante FNS 6.0% 25% 20% 15% 10% 5% 0%

7 72 PERSONNEL Effectifs du personnel par faculté et services (équivalents plein temps) TOTAL Entités transdisciplinaires (ENT) Faculté des sciences de base (SB) Mathématiques Physique Chimie et génie chimique Faculté des sciences de la vie (SV) Faculté des sciences et techniques de l ingénieur (STI) Science et génie des matériaux Génie mécanique Microtechnique Génie électrique et électronique Faculté Informatique et communications (IC) Systèmes de communication Informatique Faculté d environnement naturel, architectural et construit (ENAC) Sciences et ingénierie de l environnement Génie civil Architecture Collège du management de la technologie (CdM) 95.7 Management de la technologie 60.6 Ingénierie financière 35.0 Services centraux (y compris CdH) Total

8 L'epfl en chiffres 73 Personnel par catégorie (EPT) TOTAL dont financé par le budget fédéral dont financé par des fonds de tiers (publics et privés) Professeurs Professeurs ordinaires Professeurs associés Professeurs assistants tenure track Professeurs boursiers Fonds national Corps intermédiaire Professeurs titulaires internes Maîtres d enseignement et de recherche (MER) Assistants Collaborateurs scientifiques Collaborateurs administratifs et techniques Collaborateurs administratifs Collaborateurs techniques Total % 39.1% 31% Collaborateurs administratifs et techniques 63% Corps intermédiaire (y compris assistants) % Professeurs 307.5

9 74 finances * Dépenses par source de financement 1 FONDS DE TIERS Recettes internes 2 29 mios CHF Autres 3 29 mios CHF Fonds national 4 75 mios CHF CTI 16 mios CHF Prog. européens 57 mios CHF Sect. public 12 mios CHF Mandats 60 mios CHF Total 896 mios CHF Budget fédéral 616 mios CHF 1 Dépenses totales avec les constructions (y compris la part séparée au BBL dès 2007) 2 Ecolages, vente de services, revenus financiers, etc. 3 Sponsoring, fondations, fonds désignés et réservés, congrès, postformation, etc. 4 Y compris NCCR et projets Nano-Tera/SystemsX Dépenses par secteur Personnel 595 mios CHF TOTAL 896 MIOS CHF Exploitation Investissements 52 mios CHF 204 mios CHF Constructions 45 mios CHF * Les chiffres correspondent à la comptabilité budgétaire de l EPFL et peuvent différer des chiffres issus de la comptabilité financière en fonction d écritures de bouclement n ayant pas d impact monétaire.

10 L'epfl en chiffres 75 Dépenses 2014 (kchf) Personnel Exploitation Investissements Total Financement de tiers Faculté des sciences de base (SB) Mathématiques Physique Chimie et génie chimique Faculté des sciences de la vie (SV) Faculté des sciences et techniques de l ingénieur (STI) Science et génie des matériaux Génie mécanique Microtechnique Génie électrique et électronique Faculté Informatique et communications (IC) Systèmes de communication Informatique Faculté d environnement naturel, architectural et construit (ENAC) Sciences et ingénierie de l environnement Génie civil Architecture Collège du management de la technologie (CdM) Management de la technologie Ingénierie financière Services centraux (y.c. EPFL Middle East) Entités transdisciplinaires Constructions Total

11 76 recherche Classements internationaux EUROPE 4e 5e 7e 3e 2e 7e 10e 12e 17e 19e 21e 34e QS (engineering) AWRU/Shanghai (engineering) MONDE QS (engineering) AWRU/Shanghai (engineering) Times Higher Education (engineering) Leiden QS Global Times Higher Education Times Higher Education (engineering) Leiden QS Global Times Higher Education le classement de l EPFL au ranking QS 1 EUROPE 2007 e e 7 MONDE 2014 e e 200

12 L'epfl en chiffres 77 tech transfer TransfertS de technologies par faculté Annonces d inventions & logiciels Brevets déposés 1 Licences accordées Start-up créées Faculté des sciences de base (SB) Faculté des sciences de la vie (SV) Faculté des sciences et techniques de l ingénieur (STI) Faculté Informatique et communications (IC) Faculté d environnement naturel, architectural et construit (ENAC) Collège du management de la technologie (CdM) Services centraux Total dépôts prioritaires (premiers dépôts pour nouvelles inventions) Institutions publiques et fondations 9 Start-up EPFL + PME 46 Licences et accords de Transfert 18 Grandes entreprises 19 Croissance des transferts de technologies de 1999 à Annonces d inventions et logiciels Nouvelles demandes de brevets Licences et accords de transfert MIOS CHF Contrats industriels traités par le TTO en Start-up VC Funding (MCHF)

13 78 environnement total des émissions de co 2 * (campus) Processus 2218 Infrastructures 3009 Electricité 591 Mobilité business tonnes CO 2 -éq Chaleur/ refroidissement 4059 Mobilité pendulaire 7717 Processus 1175 Infrastructures 3193 Mobilité business Electricité Chaleur/ tonnes CO 2 -éq refroidissement 2313 Mobilité pendulaire 7583 * Bilan CO 2 basé sur une analyse de cycle de vie établie avec la spin-off de l EPFL Quantis. La diminution des émissions est en grande partie due à la faible consommation d énergie fossile durant l hiver 2014, exceptionnellement doux. Données manquantes en 2014 : Campus Biotech (Genève).

14 L'epfl en chiffres 79 Bilan énergétique électricité (MWh) Total électricité achetée EPFL (académique) Total électricité achetée EPFL Vaud Total électricité achetée EPFL Neuchâtel Electricité vendue aux tiers Mazout (MWh) Total mazout acheté (académique) GAZ (MWh) Total gaz acheté (académique)

L EPFL EN CHIFFRES 2013

L EPFL EN CHIFFRES 2013 L EPFL EN CHIFFRES 2013 population du campus Postformation 202 PhD 2058 PERSONNEL Collaborateurs administratifs 1062 Collaborateurs techniques 674 Total 13 377 Corps intermédiaire (exclus assistants) 1443

Plus en détail

Total nouvelles immatriculations (bachelor années 1, 2 et 3 & CMS)*

Total nouvelles immatriculations (bachelor années 1, 2 et 3 & CMS)* l epfl en chiffres ÉTUDIANTS EFFECTIFS RÉSUMÉ DES CANDIDATURES BACHELOR, MASTER ET DOCTORAT Candidatures bachelor & CMS Total candidatures bachelor & CMS Total nouvelles immatriculations (bachelor années

Plus en détail

Ordonnance sur l organisation LEX de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance sur l organisation LEX de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur l organisation LEX.. de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Du er mars 2004, état au er janvier 207 La Direction de l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art., al., let.

Plus en détail

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation à l EPFL) du 14 juin 2004 (Etat le 1 er septembre 2009) La Direction

Plus en détail

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL Plan Directeur des Energies 2015-2045

Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL Plan Directeur des Energies 2015-2045 Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL Plan Directeur des Energies 2015-2045 1 Conditions cadres Cadre politique: Stratégie énergétique 2050 du Conseil Fédéral et engagements internationaux Groupe

Plus en détail

Devenir ingénieur. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication

Devenir ingénieur. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication. Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication Devenir ingénieur Faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication Notre offre de formations Devenir ingénieur Fascination pour

Plus en détail

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation à l EPFL) du 14 juin 2004 (Etat le 1 er septembre 2015) La Direction

Plus en détail

INSA de Lyon. «Offrez-vous. une part d avenir»

INSA de Lyon. «Offrez-vous. une part d avenir» INSA de Lyon «Offrez-vous une part d avenir» INSA de Lyon, Humanisme et diversité, véritable socle de son identité 1957 Création de l INSA de Lyon Diversité sociale et territoriale Diversité académique,

Plus en détail

Financement des hautes écoles suisses: étude de cas

Financement des hautes écoles suisses: étude de cas Quelques éléments contextuels L enseignement supérieur suisse reflète la tradition fédéraliste du pays (partage historique des responsabilités entre la Confédération et les cantons): 2 écoles polytechniques

Plus en détail

Mandat de prestations du Conseil fédéral au domaine des EPF pour les années 2008 à 2011

Mandat de prestations du Conseil fédéral au domaine des EPF pour les années 2008 à 2011 Annexe 2 Mandat de prestations du Conseil fédéral au domaine des EPF pour les années 2008 à 2011 1 re partie: buts La mission générale du domaine des EPF est décrite à l art. 2 («But») de la loi sur les

Plus en détail

SERVICE FINANCIER. Ce qu il faut savoir Laurent Clavel et Philippe de Goumoëns SF. Novembre 2015

SERVICE FINANCIER. Ce qu il faut savoir Laurent Clavel et Philippe de Goumoëns SF. Novembre 2015 SERVICE FINANCIER Ce qu il faut savoir Laurent Clavel et Philippe de Goumoëns SF Novembre 2015 Les activités du Comptabilité générale Scannage Débiteurs Service financier Fonds de tiers Fournisseurs Note

Plus en détail

promouvoir les PME - protéger le climat

promouvoir les PME - protéger le climat Protéger le climat. Soutenir les PME. Une histoire de succès jusqu'en 2020 promouvoir les PME - protéger le climat Aperçu Fondation Suisse pour le Climat Quelles sont les offres de soutien? Quelle est

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

Les défis des Universités Européennes. Patrick Aebischer, Président de l EPFL

Les défis des Universités Européennes. Patrick Aebischer, Président de l EPFL Les défis des Universités Européennes Patrick Aebischer, Président de l EPFL Présentation ANRT-FutuRIS, 16.09.2010 Contexte Europe Constat Prédominance des Universités américaines et anglaises dans les

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

Règlement des compétences et des droits de signature de l EPFL

Règlement des compétences et des droits de signature de l EPFL ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DELAUSANNE Règlement des compétences et des droits de signature de l EPFL EPFL / VPPL / 0.09.00 Page / Table des matières Chapitre I : Champ d application... Art. Buts... Art.

Plus en détail

A. TITRES SUISSES. Admission. avec Stage (pratique professionnelle) Remarques. En / Ou reconnaissance de crédits ECTS 1 ère année

A. TITRES SUISSES. Admission. avec Stage (pratique professionnelle) Remarques. En / Ou reconnaissance de crédits ECTS 1 ère année CONDITIONS D ADMISSION, CURSUS BACHELOR HES-SO, DANS LES FILIERES ARCHITECTURE, GENIE CIVIL, GENIE MECANIQUE, MICROTECHNIQUES, INFORMATIQUE ET TELECOMMUNICATIONS POUR LA RENTREE ACADÉMIQUE 2009-2010 Les

Plus en détail

Doctorat. Allier science et entreprise. www.mines-paristech.fr

Doctorat. Allier science et entreprise. www.mines-paristech.fr Doctorat Allier science et entreprise www.mines-paristech.fr MINES ParisTech en bref Des formations d excellence 150 ingénieurs civils diplômés par an 280 diplômés des 19 Mastères Spécialisés 20 ingénieurs

Plus en détail

Livret de Statistiques

Livret de Statistiques Livret de Statistiques Année 2013-2014 Rue de Kergoat CS 93837 29238 Brest Cedex 3 TEL : 02 98 01 60 50 e-mail : iut-brest-morlaix.scol@univ-brest.fr Site : www.iut-brest.fr page 2 /22 Présentation du

Plus en détail

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE Forum de l économie du Gros-de-Vaud, Vendredi 5 novembre 2010 M. Raphaël Conz, Responsable de l Unité Promotion économique, Service de l économie,

Plus en détail

Voyage d étude Brasil Génie Mécanique

Voyage d étude Brasil Génie Mécanique Voyage d étude Brasil Génie Mécanique L EPFL en bref: L Ecole Polytecnhique Fédérale de Lausanne(EPFL) est l un des deux centres d excellence en ingénierie de Suisse. Elle se classe 2 ème européenne au

Plus en détail

Enquête 2009 auprès des personnes diplômées des hautes écoles dans les domaines MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles et technique)

Enquête 2009 auprès des personnes diplômées des hautes écoles dans les domaines MINT (mathématiques, informatique, sciences naturelles et technique) Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 10.01.2013, 9:15 15 Education et science N 0351-1300-10 Enquête 2009 auprès des personnes diplômées

Plus en détail

VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO)

VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO) VADEMECUM 2009-2010 HAUTE ECOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO) La HES-SO compte près de 15'000 étudiantes et étudiants dans 27 écoles dans les cantons de l Arc jurassien (Berne francophone,

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

BACHELOR, MASTER, UNI, EPF, HES Comment faire son choix?

BACHELOR, MASTER, UNI, EPF, HES Comment faire son choix? BACHELOR, MASTER, UNI, EPF, HES Comment faire son choix? Forum Horizon 14 février 2014 Elisabeth Hoffmann et Coralie Rivier, UNIL Maya Fruehauf et Lucie Maret, EPFL Marianne Tellenbach et Laurena Duvoisin,

Plus en détail

Universite de Beijing Jiaotong Brochure de l étudiant international

Universite de Beijing Jiaotong Brochure de l étudiant international 3. Hébergement: Varie selon les campus disponibles Surface de la chambre (m2) Bâtiment Bâtiment No.1 Bâtiment No.4 Bâtiment No.14 Jiayuan Bock C, chambre Standard Jiayuan Bloc C, chambre Supérieur Long

Plus en détail

La Commission des Titres d Ingénieur a adopté le présent avis :

La Commission des Titres d Ingénieur a adopté le présent avis : Avis n 2015/05-05 relatif à l admission par l État de diplômes de master délivrés par l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) Suisse Objet Dossier G (Renouvellement) : Renouvellement, à compter

Plus en détail

MAS-CH. DAS-Hor. Maîtriser les nouveaux enjeux liés aux mouvements et habillages horlogers. Master of Advanced Studies en Conception horlogère

MAS-CH. DAS-Hor. Maîtriser les nouveaux enjeux liés aux mouvements et habillages horlogers. Master of Advanced Studies en Conception horlogère MAS-CH Master of Advanced Studies en Conception horlogère Septembre 2010 - décembre 2012 DAS-Hor Diploma of Advanced Studies en Horlogerie Septembre 2010 - février 2012 Maîtriser les nouveaux enjeux liés

Plus en détail

Smart City Pour relever les défis d urbanisation et de mobilité du futur. Raphael Rollier 05/2015

Smart City Pour relever les défis d urbanisation et de mobilité du futur. Raphael Rollier 05/2015 Smart City Pour relever les défis d urbanisation et de mobilité du futur Raphael Rollier 05/2015 Orateurs Marilyne Andersen Loïc Lepage Olivier de Watteville Raphael Rollier Doyenne de la faculté ENAC,

Plus en détail

«Technologies pour la Gestion durable et interculturelle des Déchets dans les pays africains»

«Technologies pour la Gestion durable et interculturelle des Déchets dans les pays africains» - «Eco-construction et Management des Projets immobiliers en Afrique» ******** «Technologies pour la Gestion durable et interculturelle des Déchets dans les pays africains» ******** «Technologies pour

Plus en détail

LE DYNAMISME DE LAUSANNE ET DU CANTON DE VAUD

LE DYNAMISME DE LAUSANNE ET DU CANTON DE VAUD LE DYNAMISME DE LAUSANNE ET DU CANTON DE VAUD DÉCOUV RE Z U N E COM M U N AUT É PAS S IO NN É E D E S SCIE NCE S D E L A V I E UN SITE INCONTOURNABLE POUR LES SCIENCES DE LA VIE Le canton de Vaud est en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

L Université de Strasbourg en chiffres

L Université de Strasbourg en chiffres L Université de Strasbourg en chiffres 46 627 étudiants dont 6 178 nouveaux bacheliers 2 778 enseignants et enseignants-chercheurs 2 033 personnels des bibliothèques, ingénieurs, administratifs, techniciens,

Plus en détail

"How a regional network can foster open innovation"

How a regional network can foster open innovation "How a regional network can foster open innovation" Geneviève Morand, CEO rezonance.ch Swiss social business network of 30'000 members United Nations Economic Commission for Europe (UNECE) 29 juin 2009

Plus en détail

Filière Informatique:

Filière Informatique: Filière Informatique: Du Bac au Doctorat filiere-informatique@univ-reunion.fr Université de la Réunion Le 18 novembre 2014 (Université de la Réunion) Informatique 1 / 24 Plan 1 Cadre général 2 Licence

Plus en détail

La valorisation in2p3

La valorisation in2p3 Catherine Clerc Celine Tanguy DAT in2p3 Chargée de valorisation in2p3 La valorisation in2p3 JNE 2015 La valorisation : pourquoi La valorisation des recherches entreprises au CNRS trouve son fondement dans

Plus en détail

Profil des données de Madagascar 2012 1

Profil des données de Madagascar 2012 1 Profil des données de Madagascar 2012 1 1 Paysage de l enseignement supérieur Tableau 1: Nombre et type d établissements d enseignement supérieur Type d établissements d enseignement supérieur Nombre d

Plus en détail

Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin.

Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin. Deux journées pour recruter les apprentis de l enseignement supérieur dont vous avez besoin. Pour vous garantir un recrutement éfficace 1. Une phase de préparation en amont Pour sélectionner les apprentis

Plus en détail

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارة التعليم العالي و البحث العلمي MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ARRETE

Plus en détail

La Commission franco-americaine d Échanges universitaires et culturels

La Commission franco-americaine d Échanges universitaires et culturels La Commission franco-americaine d Échanges universitaires et culturels Faciliter les échanges entre la France et les États-Unis Programme Fulbright : bourses bilatérales depuis 1948 Centre EducationUSA

Plus en détail

Avec le programme d encouragement Hasler Innovation, la Fondation Hasler encourage les. projets d innovation

Avec le programme d encouragement Hasler Innovation, la Fondation Hasler encourage les. projets d innovation Hasler Innovation Un programme d encouragement de la Fondation Hasler pour le soutien dans les procédures préliminaires pour la création d une entreprise dans le domaine des TIC Projets d innovation Avec

Plus en détail

Etudier à l EPFL Les spécialités. Maya Frühauf Service de promotion des études

Etudier à l EPFL Les spécialités. Maya Frühauf Service de promotion des études Etudier à l EPFL Les spécialités Maya Frühauf Service de promotion des études Rankings mondiaux 2014: USA Top, les EPF pas loin... (Eng. & Technology) QS (Eng. & Technology) THE (Eng. & Technology) Shanghaï

Plus en détail

Ordonnance du Conseil des EPF sur les taxes perçues dans le domaine des Ecoles polytechniques fédérales

Ordonnance du Conseil des EPF sur les taxes perçues dans le domaine des Ecoles polytechniques fédérales Ordonnance du Conseil des EPF sur les taxes perçues dans le domaine des Ecoles polytechniques fédérales (Ordonnance sur les taxes du domaine des EPF) Modification du 3 mars 2011 Le Conseil des Ecoles polytechniques

Plus en détail

Maîtrise universitaire (master) en biologie chimique

Maîtrise universitaire (master) en biologie chimique Maîtrise universitaire (master) en biologie chimique OBJET Art. B 18 Maîtrise universitaire en biologie chimique 1. La Faculté des sciences de l Université de Genève (ci-après la Faculté des sciences)

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION IUT M O N T P E LLI E R - SÈTE 2016/2017 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION IUT M O N T P E LLI E R - SÈTE 2016/2017 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION 2016/2017 WWW.UMONTPELLIER.FR IUT M O N T P E LLI E R - SÈTE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Notre point fort est de vous offrir une double culture universitaire et professionnelle Depuis maintenant

Plus en détail

Tr a n s p o r t d u r a b l e

Tr a n s p o r t d u r a b l e Tr a n s p o r t d u r a b l e De la sociologie aux technologies en passant par la logistique Dr. Michaël Thémans, Vice-Présidence pour le Transfert de Technologie Directeur adjoint du Centre de Transport

Plus en détail

Règlement concernant les professeurs LEX 4.2.1 assistants «tenure track» de l EPFL

Règlement concernant les professeurs LEX 4.2.1 assistants «tenure track» de l EPFL LEX 4.2.1 4 mai 2004, état au 1 er novembre 2013 La Direction de l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu les articles 7, 9, 10 de l'ordonnance sur le corps professoral des EPF du 18 septembre 2003

Plus en détail

1.8. MODÈLE DE C O M P T A B I L I T É A N A L Y T I Q U E

1.8. MODÈLE DE C O M P T A B I L I T É A N A L Y T I Q U E 1.8. MODÈLE DE C O M P T A B I L I T É A N A L Y T I Q U E 1.8. Le Modèle de Comptabilité Analytique (MCA) *. La comptabilité analytique est une comptabilité orientée vers les coûts et les prestations.

Plus en détail

Quel rôle pour le français dans une université technologique de rang mondial?

Quel rôle pour le français dans une université technologique de rang mondial? Assemblée régionale Europe de l APF, 20 novembre 2012 Quel rôle pour le français dans une université technologique de rang mondial? Patrick Aebischer Contexte général Place du français La Francophonie

Plus en détail

L initiative SILLAGES : table ronde Ouverture sociale

L initiative SILLAGES : table ronde Ouverture sociale L initiative SILLAGES : table ronde Avec des membres du Comité éditorial Animée par Jean-Pierre CHOULET, Groupe ESSEC Avec les contributions de Gérard CLAES, Omeric Damien DECOUT, Administrateur du Wiki

Plus en détail

RELATIONS AVEC LES ENTREPRISES

RELATIONS AVEC LES ENTREPRISES L école nationale supérieure de physique, électronique, matériaux propose à ses étudiants des filières métiers sur des thématiques d avenir : Micro & nanotechnologies (micro et nanoélectronique, nanosciences,

Plus en détail

1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement

1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement 1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement 17-18 JUIN 2010 VILLA MANDARINE, SOUISSI - RABAT P R. K H A L I D L A I R I N I V I C E - D O Y E N C H A R G É

Plus en détail

La France au niveau international

La France au niveau international ETUDIER EN FRANCE La France au niveau international Superficie : 550 000 km2 Population de 62,4 millions 4,3 millions de résidents étrangers Un acteur majeur de l économie mondiale Cinquième puissance

Plus en détail

MASTER 1 SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE - MENTION BIOLOGIE - SANTE - SPÉCIALITÉ MANAGEMENT DE PROJET EN INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE (BIOTIN)

MASTER 1 SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE - MENTION BIOLOGIE - SANTE - SPÉCIALITÉ MANAGEMENT DE PROJET EN INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE (BIOTIN) MASTER 1 SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE - MENTION BIOLOGIE - SANTE - SPÉCIALITÉ MANAGEMENT DE PROJET EN INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE (BIOTIN) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine

Plus en détail

MASTER 1 SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE - MENTION BIOLOGIE - SANTE - SPÉCIALITÉ MANAGEMENT DE PROJET EN INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE (BIOTIN)

MASTER 1 SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE - MENTION BIOLOGIE - SANTE - SPÉCIALITÉ MANAGEMENT DE PROJET EN INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE (BIOTIN) MASTER 1 SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE - MENTION BIOLOGIE - SANTE - SPÉCIALITÉ MANAGEMENT DE PROJET EN INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE (BIOTIN) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine

Plus en détail

Aspects financiers des projets FP7 et Exigences des rapports financiers

Aspects financiers des projets FP7 et Exigences des rapports financiers Journées d information sur les derniers appels à projets de recherche du FP7 Aspects financiers des projets FP7 et Exigences des rapports financiers Héloïse Lemoine, IRD, France Formes de financement Taux

Plus en détail

Directive de l EPFL concernant les subsides, les contrats de recherche et le transfert de technologies (DSCRTT) LEX 3.4.1

Directive de l EPFL concernant les subsides, les contrats de recherche et le transfert de technologies (DSCRTT) LEX 3.4.1 Directive de l EPFL concernant les subsides, les contrats de recherche et le transfert de technologies (DSCRTT) LEX 3.4.1 Informations complémentaires et contact : http://tto.epfl.ch et http://research-office.epfl.ch/

Plus en détail

Le Conservatoire national des arts et métiers ENSEIGNER À TOUS ET PARTOUT

Le Conservatoire national des arts et métiers ENSEIGNER À TOUS ET PARTOUT Le Conservatoire national des arts et métiers ENSEIGNER À TOUS ET PARTOUT LE CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS UN SERVICE PUBLIC 3 MISSIONS Formation des adultes tout au long de la vie professionnelle

Plus en détail

PRÉSENTATION DU DÉPARTEMENT GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE (DUT GMP) Journée portes ouvertes IUT Ville d Avray du 8 février 2014

PRÉSENTATION DU DÉPARTEMENT GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE (DUT GMP) Journée portes ouvertes IUT Ville d Avray du 8 février 2014 PRÉSENTATION DU DÉPARTEMENT GÉNIE MÉCANIQUE ET PRODUCTIQUE (DUT GMP) Journée portes ouvertes IUT Ville d Avray du 8 février 2014 SOMMAIRE Le DUT et les autres cursus Qu est-ce que le GMP? Description de

Plus en détail

Licence en Finance. Domaine de formation: Sciences de Gestion. Mention : Finance

Licence en Finance. Domaine de formation: Sciences de Gestion. Mention : Finance Ministère de l Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d et de Management Licence en Finance Domaine de formation: Sciences de Gestion Mention : Finance

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de ressources énergétiques et énergies nouvelles de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE

10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE 10 BONNES RAISONS D ÉTUDIER EN FRANCE LA FRANCE, PAYS D ACCUEIL DES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 DES FORMATIONS FINANCÉES ET GARANTIES PAR L ÉTAT La France finance une part très

Plus en détail

www.utseus.com Université de Technologie Sino-Européenne de l Université de Shanghai

www.utseus.com Université de Technologie Sino-Européenne de l Université de Shanghai Université de Technologie Sino-Européenne de l Université de Shanghai L Université de Technologie Sino-Européenne FORMATION Créée en 2005 1 200 étudiants 100 étudiants internationaux 6 universités partenaires

Plus en détail

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l'ecole Centrale de Lille (ECLille) Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ecole Centrale

Plus en détail

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une institution européenne dans la tradition des «Grandes Écoles Françaises» dédiée à l apprentissage du management entrepreneurial

Plus en détail

414.134.2 Ordonnance de la direction de l EPFL sur la formation continue et la formation approfondie à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.134.2 Ordonnance de la direction de l EPFL sur la formation continue et la formation approfondie à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance de la direction de l EPFL sur la formation continue et la formation approfondie à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation continue à l EPFL) du 27 juin 2005 (Etat

Plus en détail

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013 Aides publiques à la RDI ATEL / LSC 10 juin 2013 Structure 1. Présentation de Luxinnovation 2. Présentation des aides publiques à la recherchedéveloppement-innovation (RDI) -2- Luxinnovation en bref 1984

Plus en détail

Comptes annuels 2003. 1. Comptes annuels. 1.1 Revenus

Comptes annuels 2003. 1. Comptes annuels. 1.1 Revenus Comptes annuels 2003 Comptes annuels 2003 Avec un montant total de charges de 452,5 millions de francs, les comptes annuels se soldent avec un excédent de charges de 3,6 millions de francs. Ce dernier

Plus en détail

Programme de bourses d études 2014 Dossier de demande de bourse Notice explicative

Programme de bourses d études 2014 Dossier de demande de bourse Notice explicative Programme de bourses d études 2014 Dossier de demande de bourse Notice explicative Cette notice explicative doit vous permettre de mieux comprendre comment bien remplir votre dossier de demande de bourse.

Plus en détail

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl NO ENERGY, NO FUTURE 5 e Forum Météo Politique énergétique wallonne Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl Belgique Une unité dans la diversité 3 Régions: - Région flamande - Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» 2014-231 / 4-7 du 15/04/2014 Pour toute question : Service Emploi

Plus en détail

MASTER GENIE CIVIL PARCOURS MATERIAUX, OUVRAGES, RECHERCHE, INNOVATION

MASTER GENIE CIVIL PARCOURS MATERIAUX, OUVRAGES, RECHERCHE, INNOVATION MASTER GENIE CIVIL PARCOURS MATERIAUX, OUVRAGES, RECHERCHE, INNOVATION Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Nature la formation : Diplôme national l'enseignement supérieur Durée

Plus en détail

Le bureau Lutz est prêt à déposer le projet pour la mise à l enquête de la réfection des façades et du chauffage.

Le bureau Lutz est prêt à déposer le projet pour la mise à l enquête de la réfection des façades et du chauffage. 2 transformation aussi délicate. Il a dès lors été décidé de travailler de manière plus traditionnelle en donnant un mandat à un bureau d architectes pour le suivi de la réalisation et l établissement

Plus en détail

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges Université de Limoges Masters Sciences / Technologies / Santé L'insertion professionnelle des diplômés DE Masters à l'université de Limoges Résultats par mention et par spécialité (promotion 2005-2006)

Plus en détail

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR Labex Labex SOLSTICE SOLSTICE Présentation Présentation générale générale Gilles Gilles Flamant 23.01.2013 1 ère Réunion Suivi ANR Sommaire Introduction Partenaires Objectifs de R&D Domaines d intervention

Plus en détail

Une nouvelle dynamique pour l Enseignement supérieur et la Recherche. Fiche 2 : L Enseignement supérieur dans l académie de Rouen

Une nouvelle dynamique pour l Enseignement supérieur et la Recherche. Fiche 2 : L Enseignement supérieur dans l académie de Rouen Une nouvelle dynamique pour l Enseignement supérieur et la Recherche Fiche 2 : L Enseignement supérieur dans l académie de Rouen Les Universités en Haute-Normandie La Haute-Normandie compte deux Universités,

Plus en détail

Règlement financier LEX 5.1.1

Règlement financier LEX 5.1.1 Règlement financier LEX 5.. Version.5 du 6 février 05 Règlement financier LEX 5.. mars 0, état du 6 février 05 TABLE DES MATIERES CHAPITRE CHAMP D APPLICATION ET PRINCIPES... 5 Article Champ d application...

Plus en détail

Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014

Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014 Organisé par Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014 Pascal Berruet Vice Président Relations Socio Economiques et industrielles L Université

Plus en détail

Université de Guelma 2006-2007

Université de Guelma 2006-2007 Université de Guelma 2006-2007 2007 1 Infrastructures Pédagogiques: L université de Guelma est implantée sur 3 pôles: Pôle des sciences et techniques (pôle central): Pôle abritant la faculté des sciences

Plus en détail

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Document interne Collège CDM Auteur P. Bangerter Version 2.0 Création 04.11.2002 13:05 Modification 19/03/2010 09:34:00 Distribution Sujet Organisation de l'informatique

Plus en détail

Financement de la formation prof: : canton de Berne. Pilotage et financement de la formation professionnelle dans le canton de Berne

Financement de la formation prof: : canton de Berne. Pilotage et financement de la formation professionnelle dans le canton de Berne Pilotage et financement de la formation professionnelle dans le canton de Berne Formation professionnelle à plein temps CH GE NE JU TI VS BL VD FR BS BE GR AR LU SG ZG AG OW SZ TG ZH BE 9,2 % Nombres de

Plus en détail

MASTER GENIE CIVIL PARCOURS : MATERIAUX OUVRAGES RECHERCHE INNOVATION

MASTER GENIE CIVIL PARCOURS : MATERIAUX OUVRAGES RECHERCHE INNOVATION MASTER GENIE CIVIL UFR de Sciences et Techniques Département Génie Civil PARCOURS : MATERIAUX OUVRAGES RECHERCHE INNOVATION PRESENTATION Formation initiale et formation continue Le parcours Matériaux Ouvrages

Plus en détail

FORMULAIRE DE CANDIDATURE

FORMULAIRE DE CANDIDATURE PROGRAMME DE BOURSES POUR CHERCHEURS POSTGRADUÉS CONCOURS 2015 Cour des comptes européenne Luxembourg ********************************** Institut universitaire européen - Florence Archives historiques

Plus en détail

Master Logistique parcours logistique industrielle

Master Logistique parcours logistique industrielle IUP - Management et Gestion des Entreprises Master Logistique parcours logistique industrielle 008/009 Lieu de formation : Clermont-Ferrand Références de l'enquête : diplômés issus de la promotion 009

Plus en détail

Master Management - Administration des Entreprises (MAE)

Master Management - Administration des Entreprises (MAE) Promotion 2/22 Site : Clermont-Ferrand Master Management - Administration des Entreprises (MAE) Objectif de ce master : C'est le diplôme de référence, commun à tous les IAE. C'est une formation généraliste

Plus en détail

Les Formations en alternance

Les Formations en alternance Les Formations en alternance Contrat d apprentissage Contrat de professionnalisation BAC + 2 DUT Institut Universitaire de Technologie (IUT) - www.univ-valenciennes.fr/iut Génie Electrique et Informatique

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES

CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES L Université de Fribourg ; L Université de Genève ; L Université de Lausanne ; L Université de Neuchâtel ; L Institut de hautes

Plus en détail

Licence professionnelle Comptabilité - Finance

Licence professionnelle Comptabilité - Finance Promotion 9/ Site : Clermont-Ferrand et Vichy Licence professionnelle Comptabilité - Finance Objectifs de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle doit permettre aux étudiants d'acquérir

Plus en détail

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études

BUT. Sauf indications contraires sous remarques, l admission concerne le premier semestre d études DISPOSITIONS D APPLICATION DU REGLEMENT D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DES FILIERES ECONOMIE D ENTREPRISE, TOURISME, INFORMATIQUE DE GESTION, INFORMATION DOCUMENTAIRE, DROIT ECONOMIQUE ET INTERNATIONAL

Plus en détail

DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR

DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR DOMAINE INGENIERIE ET ARCHITECTURE CONDITIONS D ADMISSION EN FORMATION BACHELOR Le tableau ci-après fixe les conditions d admission valables pour le domaine Ingénierie et. Elles concernent les voies d

Plus en détail

MASTER INTERNATIONAL "BANQUE ET MARCHÉS FINANCIERS"

MASTER INTERNATIONAL BANQUE ET MARCHÉS FINANCIERS MASTER INTERNATIONAL "BANQUE ET MARCHÉS FINANCIERS" De la théorie......et de la pratique > Université Hassan II Casablanca - Maroc > Université de Cantabria Santander - Espagne Master International en

Plus en détail

Licence de Mathématiques et Informatique Appliquées aux Sciences Humaines et Sociales Parcours Économie

Licence de Mathématiques et Informatique Appliquées aux Sciences Humaines et Sociales Parcours Économie Licence de Mathématiques et Informatique Appliquées aux Sciences Humaines et Sociales Parcours Économie Journée Portes Ouvertes - 22 février 2014 1 Plan 1 2 3 2 1 2 3 Situation 4 Le rôle des mathématiques

Plus en détail

La création d un écosystème d innovation. Funding Partner

La création d un écosystème d innovation. Funding Partner Forum du CRITM 9 octobre 2014 Les projets de recherche collaborative du CRIAQ : bonnes pratiques et histoire à succès Audrey Falcucci, Chargée de projets Partenaire financier La création d un écosystème

Plus en détail

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus

Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie. Joël Lazarus Rencontre OCEN Grands consommateurs 18 avril 2013 Démarche energo pour une utilisation rationnelle de l énergie Joël Lazarus L association energo Les grandes lignes Association des institutions publiques

Plus en détail

Règlement du doctorat en Faculté des sciences économiques

Règlement du doctorat en Faculté des sciences économiques 15 novembre 2005 Règlement du doctorat en Faculté des sciences économiques Le Conseil de faculté, vu les articles 36 alinéa 2 et 70 alinéa 2 de la loi sur l Université du 5 novembre 2002 (LU), arrête:

Plus en détail

1. Problématique et consultations

1. Problématique et consultations Séance de Direction du lundi 4 juin 2007 Exposé des motifs concernant la Décision de Direction sur les Salaires des assistants doctorants à l 1. Problématique et consultations La problématique des conditions

Plus en détail

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI APPEL À PROJETS MATURATION TECHNIQUE & TRANSFERT DE TECHNOLOGIES Développement et optimisation de démonstrateurs et prototypes pour les laboratoires du Labex CIMI (IRIT - IMT) Domaine : Applications Numériques

Plus en détail

Master of science Hes-so en ingénierie du territoire

Master of science Hes-so en ingénierie du territoire Domaine Ingénierie et Architecture Master of science Hes-so en ingénierie du territoire construction et structures porteuses mensuration officielle et gestion foncière gestion et aménagement des eaux conservation

Plus en détail

Vers plus de responsabilités

Vers plus de responsabilités Présentation du MSE Fouad.Rahali@heig-vd.ch Vers plus de responsabilités 21.01.10 1 Bachelors et masters HES professionnalisant + de responsabilités Master HES-SO Bachelor HES-SO Compétences techniques

Plus en détail