La santé à l étranger. Un entretien avec le docteur Vergely Responsable de la médecine de prévention au Quai d Orsay

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La santé à l étranger. Un entretien avec le docteur Vergely Responsable de la médecine de prévention au Quai d Orsay"

Transcription

1 La santé à l étranger Ce dossier santé ne prétend pas être exhaustif mais il vous donnera certainement des informations que beaucoup ne connaissent pas. Saviez-vous, par exemple, que vous pouvez faire une visite au responsable de la médecine de prévention avant de choisir, avec votre conjoint, un poste? L enquête menée auprès de nos adhérents est très instructive. Elle permettra peut-être à certains de mieux préparer leurs départs en poste. Une autre enquête, celle de l EUFASA, offre une vue globale et comparative de la couverture santé dans les pays européens. Enfin, merci aux auteurs des nombreux témoignages qui nous sont parvenus. Ils apportent une dimension humaine indispensable à un dossier qui nous touche tous de près. Un entretien avec le docteur Vergely Responsable de la médecine de prévention au Quai d Orsay Vous êtes sans doute déjà allés dans un des dispensaires du MAE (1). Mais connaissez-vous la médecine de prévention? Peut-être pas. Le docteur Olivier Vergely, son responsable, nous reçoit volontiers. La médecine de prévention s'adresse, en France, aux agents de la fonction publique. Elle est un équivalent de la médecine du travail du privé. Le service de prévention est ouvert aux familles qui le souhaitent. Mais on ne peut que regretter de ne voir en moyenne que dix familles par an. Pourtant, le cabinet du Dr Vergely est facile à trouver au centre Convention (2). Et ses conseils peuvent vous être utiles, ainsi qu'à vos enfants, avant un départ : conditions sanitaires du pays, protection alimentaire, vaccination, lutte contre le paludisme... et, très important, contre-indications médicales. En Allemagne, il y a une évaluation systématique de l'aptitude familiale à vivre dans tel ou tel poste. Sachez, par ailleurs, que les conjoints ne payent pas la consultation, seulement les éventuels vaccins et les examens complémentaires. «Nous pouvons faire tous les vaccins, sauf celui de la fièvre jaune» nous précise le Docteur Vergely. ACFA : Quelles sont vos attributions? Dr. Vergely : «Notre métier consiste principalement à déterminer la compatibilité de l état de santé de l agent avec son poste de travail. Nous assurons une surveillance médicale régulière, au moins une fois tous les 5 ans de l ensemble du personnel. Cette surveillance peut être plus fréquente pour certains agents notamment ceux qui occupent des postes «à risques» (conducteurs auto, jardiniers ) ou qui font des missions fréquentes à l étranger. Compte tenu de la spécificité de notre ministère, nous exerçons une surveillance particulière à l égard de nos futurs expatriés qui nous consultent avant leur départ et à leur retour». 1

2 Le docteur Vergely recommande vivement aux familles d effectuer cette visite, même si elle n est pas obligatoire. «Certains postes sont à déconseiller pour certains types de pathologies ou de traitements que pourraient suivre le conjoint ou les enfants. Mieux vaut être prévenu avant de demander un poste». AFCA : Quels sont les examens demandés? Dr V. : «Nous demandons des examens sanguins, des explorations cardiologiques et les résultats du suivi de gynécologie. Plus spécifiquement nous demandons des examens respiratoires pour la Chine (pollution), une étude de radioactivité (Ukraine, Biélorussie, Russie et maintenant Japon) de façon à avoir une attestation d exposition au cas où une pathologie se développerait ultérieurement et serait mise en lien avec une exposition à des irradiations à faible dose et, enfin, une épreuve d'altitude pour les partants pour La Paz et Quito (on pédale ou on court sur un tapis comme pour une épreuve d'effort cardiaque, mais avec sur le visage un masque étanche distribuant de l'oxygène, dont on fait baisser le débit petit à petit, simulant ainsi une montée en altitude). AFCA : Si je comprends bien, si on s'évanouit, on ne va pas à La Paz? Dr V. : Exactement, mais nous évitons d aller jusque-là! AFCA : Comment mettez-vous la DRH au courant? Dr. V. : Nous sommes tenus au secret professionnel comme tout médecin et la seule information qui remonte à la DRH est notre décision quant à la compatibilité ou non de l état de santé de l agent avec le poste proposé à l étranger. Il est exceptionnel que quelqu un soit totalement inapte à tout départ. En revanche, il peut arriver qu à l issue de notre consultation médicale, la destination choisie ne paraisse pas médicalement adaptée soit que les infrastructures sanitaires locales soient insuffisantes pour prendre en charge le suivi et les éventuelles complications d un traitement (on peut citer, par exemple, la prise d anticoagulants dont on connait la nécessité d un suivi biologique régulier et le risque hémorragique grave en cas d accident, Centre de santé au MAE Le centre de santé du MAE est ouvert à tous, sans restriction et non simplement aux agents et à leurs familles. Il y a deux cabinets : Convention : 27, rue de la Convention, 75015, métro Javel. Ouverture du lundi au vendredi de 9h 30 à 16h 30. Tél Mél : Quai d Orsay : entrée par le 1, rue Esnault Pelleterie, 75007, métro Invalides. Ouverture du lundi au vendredi de 9h 30 à 12h 30 et de 13h 30 à 16h 30. Le mardi : 9h30 13h 00 et 14h 00 16h 30. Tél Mél : Plusieurs médecins sont à votre disposition alternativement sur les 2 sites, sur RDV : 3 médecins généralistes 1 cardiologue 1 dermatologue-vénérologue 1 gynécologue 1 oto-rhino-laryngologiste 1 ophtalmologiste 1 angiologue Pour les deux sites Consultations : sur RDV. Soins infirmiers, des vaccins (sur prescription médicale) et des injections : sans RDV. Prélèvements sanguins pour examen de laboratoire : sans RDV. Téléphoner ou écrire pour connaître les créneaux horaires des soins et prélèvements. Les tarifs sont de «Secteur 1», sans dépassement. 2

3 par exemple, du fait de l absence de sécurité transfusionnelle ainsi que d antidote ), soit que, globalement, le pays ne soit pas adapté à l état de santé. Dans ce cas, nous nous retournons vers la DRH pour tenter de trouver une autre affectation, en accord avec l agent et toujours dans le respect du secret médical. AFCA : Délivrez-vous des ordonnances? Dr V. : Nous opérons une surveillance médicale des agents, mais ne prescrivons ni traitements (sauf urgences) ni arrêt de travail. Nous n exerçons pas de médecine de soins. En cas de découverte d une pathologie (diabète, hypertension, hépatite, cancer ), nous renvoyons sur le système de soins (médecin traitant ou consultation hospitalière selon les cas). En revanche, nous pouvons prescrire tout examen que nous estimons utile à notre décision. AFCA : Y a-t-il encore des pays où nos ambassades ont des médecins qui leurs sont affectés? Dr. V. : Il y a plusieurs cas de figure. Il reste des CMS (centre médical social), héritages de l'ancienne Coopération, avec des médecins rétribués par le MAE (Tananarive, Bangui, Abidjan, Malabo, Lomé, Conakry...). Certains centres médicaux sont maintenant gérés par des associations françaises. Dans les pays où ces centres n existent pas, l'ambassade ou les consulats proposent une liste de médecins référents. Pékin est un cas particulier. C'est le seul poste où un médecin français et un médecin allemand exercent ensemble dans un cabinet médical commun hébergé par notre ambassade. AFCA : Les agents doivent être un peu inquiets avant de venir vous voir. Dr V. : Une visite médicale est en soi toujours un peu inquiétante avec le risque de se voir découvrir une maladie ignorée jusquelà. Ici, elle peut l être d autant plus qu elle conditionne le départ. Mais je vous l ai dit, exceptionnelles sont les inaptitudes à tout départ et rares sont les demandes de changement d affectation pour raisons médicales. En revanche, il est parfois nécessaire de reporter un départ de quelques semaines pour équilibrer un traitement. Pour éviter ces situations toujours délicates à gérer je souhaiterais faire passer le message suivant : Si vous avez une maladie «chronique» ou une inquiétude médicale quelconque, venez nous voir au moment de la transparence avant d'établir la liste des postes souhaités et nous déciderons ensemble des destinations adaptées à votre état de santé. Nous éviterons ainsi bien des soucis à la veille du départ. Nous sommes toujours à la disposition des agents et de leur famille. Propos recueillis par Francine Boidevaix 1. Au Quai d'orsay, entrée rue Esnault Pelterie A Convention, 27, rue de la Convention, Sur rendez-vous, tél : , Le docteur Vergely est un spécialiste des maladies tropicales, à l'hôpital de la Salpétrière où il consulte trois fois par semaine. Fiches sanitaires de 220 villes dans le monde : Sur simple clic, vous trouverez sur le site du CIMED (Comité d informations médicales) les fiches sanitaires de 220 villes dans le monde, concernant les risques sanitaires, l'épidémiologie des maladies transmissibles, les vaccinations, les ressources médicales, la liste des hôpitaux et des médecins... Un contact avec le consulat du poste vous permettra d'obtenir les coordonnées des médecins habituellement consultés par les Français pour avoir les coordonnées les plus actuelles. 3

4 Quelle couverture santé à l étranger? En tant que conjoint, elle sera différente selon que vous êtes ayant droit de votre conjointagent ou que vous travaillez. La couverture par le Centre 533 de la Sécurité sociale En partant en poste à l étranger, les agents du MAE relèvent du Centre 533 de la Sécurité sociale gérée par la Mutuelle des Affaires étrangères et européennes (MAEE), seul organisme référencé aux termes de la loi après du MAE. Leurs conjoints et enfants en bénéficient sous certaines conditions. Pour les conjoints ou assimilés des agents du MAE, deux possibilités : s ils ne travaillent pas à l étranger ou s ils travaillent dans le Bénéficier de la Sécurité sociale. Pour plus d information voir le livret de l AFCA «S installer - Se réinstaller en France», page 64. secteur public français à l étranger, ils relèvent du Centre 533 ; s ils travaillent dans le secteur privé à l étranger et ils veulent être affiliés à la Sécurité sociale, ils doivent s inscrire à la Caisse des Français à l étranger (CFE) organisme de Sécurité sociale de droit commun à l étranger. L adhésion aux assurances volontaires de la CFE ne dispense pas de cotiser au régime obligatoire du pays d expatriation (y compris dans les pays appartenant à l Espace économique européen). Les enfants conservent la qualité d ayant droit sur le compte du parent agent du MAE ou peuvent l obtenir sur simple demande au moment du départ à l étranger. Ils bénéficient de la couverture de la Sécurité sociale de leurs parents dans les cas suivants : pour les enfants de plus de 16 ans qui poursuivent leurs études secondaires en France ; pour les enfants qui poursuivent leurs études à l étranger jusqu à leur 21 e année ; au-delà de la 21 e année pour les enfants qui poursuivent leurs études dans le pays d affectation de l agent du MAE. Dans les autres cas en France, les étudiants au-delà de leur 19 ème année relèvent du régime étudiant de sécurité sociale. Si vous avez des enfants étudiants, en Suisse ou dans certains pays de l Espace économique européen, ils pourront, sous certaines conditions, obtenir la carte européenne d'assurance maladie. La Caisse des Français à l étranger (CFE) La CFE est l organisme de sécurité sociale habilité à recevoir l affiliation volontaire des Français résidant à l étranger à titre privé ou travaillant dans le secteur privé à l étranger. Elle permet à tout expatrié du secteur privé de s'assurer contre un ou plusieurs risques en fonction de sa situation familiale, des particularités locales et aussi de ses possibilités financières. La souscription n est pas obligatoire mais volontaire et nécessaire pour être couverts par la Sécurité sociale. La CFE propose trois assurances : maladie /maternité, vieillesse et accidents du travail / maladies professionnelles. L adhésion aux assurances volontaires de la CFE ne dispense pas de cotiser au régime obligatoire du pays d expatriation (y compris dans les pays appartenant à l Espace économique européen). Extrait du livret «S expatrier avec l AFCA», chapitre «Protection sociale à l étranger», page 12 et suivantes. 4

5 Quand la santé va, tout va! Synthèse de l enquête AFCA 54 adhérents ont répondu dont 49 femmes et 5 hommes. 42 personnes sont actuellement en poste, 12 l ont été et ont répondu pour leur dernier poste. Ce sont les adhérents en poste en Europe (ou l ayant été) qui ont répondu majoritairement. Les pourcentages sont proportionnels au nombre d adhérents qui ont participé à l enquête. Selon cette enquête, la santé fait partie des préparatifs à l expatriation : on se renseigne, on prend des précautions en consultant préalablement, on part avec des médicaments quel que soit le continent de destination. Renseignements avant le départ On se renseigne sur les conditions sanitaires du pays : 85% des adhérents participants l ont fait, mais pas spécifiquement auprès d un médecin. Les renseignements sont majoritairement pris sur Internet (56%) et/ou par d autres canaux (personnes sur place, anciens du poste, fiches du MAE, AF- CA...). Les médecins sont peu sollicités, qu il s agisse des généralistes ou des spécialistes. Quant aux médecins du centre de santé du ministère, ils sont, au regard des commentaires, peu connus des conjoints. Prévention La prudence fait loi : des précautions sont prises avant de partir et on ne part pas en poste sans avoir consulté des médecins essentiellement des spécialistes (74%). Remportent la palme des consultations préalables au départ : les gynécologues (46%), les dentistes et orthodontistes (43%), les ophtalmologistes (24%). On consulte majoritairement avant de partir sur le continent africain (57%) mais l Europe n est pas en reste avec 35% de visites déclarées avant un départ. Selon le vieil adage «Mieux vaut prévenir que guérir», 61% des participants ont fait un bilan de santé. Certains regrettent qu un bilan avec vaccins ne soit pas proposé, gratuitement, par le MAE aux familles comme cela se fait dans des entreprises privées présentes à l étranger. Quelques préparations pour des suivis particuliers sont faites (13%), en dermatologie, dentiste et orthodontie essentiellement. 5

6 La santé en poste Les trousses à pharmacie sont garnies selon les besoins et les habitudes : 81% sont partis avec des médicaments, y compris pour les postes européens. Manifestement, on a confiance dans les médicaments déjà connus. La question des médicaments pour des traitements chroniques a été posée par plusieurs participants à l enquête. (Voir l encadré en bas de page). Dans les commentaires, il apparait que la santé coûte cher à l étranger, voire très cher, qu elle est mal remboursée, malgré la souscription à des mutuelles pour 94% des participants. La Mutuelle des Affaires étrangères (MAEE), très largement choisie, n échappe pas à ce constat. La santé coûte cher en poste mais on ne peut pas ne pas consulter ; 80% des participants déclarent avoir consulté sur place, sans réticences semble-t-il, sauf pour les coûts et les remboursements. Enfin, 74% ont souscrit une assurance rapatriement, y compris en Europe (10 personnes sur 17). En tête, les généralistes (57%) : on n échappe pas aux rhumes et autres bobos! On retrouve, dans des proportions voisines d avant départ, les dentistes (les caries ne prennent pas rendez-vous) et les ophtalmologistes (la vue baisse où que l on soit et l on casse ses lunettes parfois!).... La valise diplomatique fret Pour les traitements chroniques, se pose le problème de ce que l on peut emporter avec soi et se faire envoyer ensuite. La SS (et les mutuelles) ne remboursent pas au-delà de 3 mois, même si une ordonnance est prescrite pour 6 mois ou 1 an, ce qui pose problème dès que l on s expatrie : comment se procurer les médicaments au-delà des 3 mois? Le service de la valise diplomatique ne peut pas tout transporter, mais il n en demeure pas moins une alternative intéressante. Sont autorisés : les médicaments, le matériel médical, le lait infantile. Au-dessus d un kilo de poids total, il faut obtenir un numéro d autorisation. Sont tolérés : les produits alimentaires à but médical (produits sans gluten ou sans sel par exemple). Il convient pour cela de signaler au préalable ce genre d envoi. Sont prohibés : les produits homéopathiques, vétérinaires ou de confort (shampooing, crèmes de beauté ). Les traitements sous forme liquide (crème, gel, pommades ) doivent parvenir à la division de la Valise en conditionnement parfaitement étanche et antichocs. Le surcoût du conditionnement est à la charge du destinataire du traitement et, de ce fait, intégré au coût d achat des médicaments. Il faut pour cela se rendre dans une des 12 pharmacies à Paris qui sont autorisées à utiliser la Valise. Pour obtenir un numéro d autorisation, la liste des pharmacies agréées et signaler préalablement un produit toléré, prendre contact avec le Bureau des Autorisations - MAE/DGA/HFCDS/SSD/VA 6

7 Réflexions faites à la Mutuelle des Affaires étrangères (MAEE) par les adhérents à propos : - Du non remboursement de certains vaccins coûteux, au motif qu ils ne sont pas déclarés obligatoires par la SS, alors même qu ils le sont pour le départ en poste de l agent et prescrits par le médecin du ministère. - De la longueur des délais de remboursements : entre 1 et 4 mois. - Du souhait d avoir un interlocuteur précis pour accélérer le traitement des dossiers et obtenir rapidement des réponses (une seule adresse mél s avérant insuffisante). - Du souhait d un service de réponse téléphonique de qualité. - De l écart observé entre le montant élevé des cotisations mensuelles et celui des remboursements sollicités, sachant que dans certains pays le coût de la santé est nettement plus élevé qu en France. - Des documents à remplir pour les soins à l étranger : les informations demandées ne correspondent pas aux pratiques locales et il est compliqué de fournir à la Mutuelle l ensemble des pièces justificatives demandées. Les remarques des adhérents ont été transmises à la MAEE.... Les pédiatres, peu consultés avant le départ (9%) le sont naturellement en poste (22%). Les gynécologues sont consultés dans une moindre proportion (20%), les patientes préférant sans doute rester fidèles à leur médecin. On consulte aussi selon les besoins ponctuels et les accidents : une fracture? Et l on voit apparaître les radiologues. Les chirurgiens ont été nécessaires dans de faibles proportions (2%), tout comme les urologues, cardiologues et gastro-entérologues (tous à hauteur de 2%). Cliniques et hôpitaux, sont, selon les endroits, plutôt évités mais pas obligatoirement pour des questions sanitaires : coûts, équipements et délais de rendez-vous peuvent être un frein à leur fréquentation. La santé s invite dans nos bagages d expatriés : nous prenons nos dispositions avant de partir et sur place, il y a, dans l ensemble, peu d hésitation à consulter. Il est vrai qu il est difficile de ne pas le faire quand cela est nécessaire, mais il ressort que les conjoints font confiance aux médecins locaux. Comme le dit Francis Blanche : «Quand on a la santé, c est pas grave d être malade»! Isabelle Roussel Stéphan Où se renseigner? > Conseils aux voyageurs et/ou > Dossiers pays > Publications > Fiches pays L association peut par ailleurs vous mettre en relation avec un adhérent en poste ou y ayant été. L OMS : > Pays 7

8 Enquête EUFASA L Eufasa, a, pour sa conférence annuelle 2014, effectué une enquête auprès des pays membres sur leur système de couverture santé à l égard des conjoints lorsque l agent est en poste. Ces questions et leurs réponses que nous accompagnons de graphiques, ont permis à l Eufasa de comparer les situations des conjoints dans les pays membres et d en tirer des enseignements.... 8

9 ... Statuts très divers Sachez que le Portugal est en pleine refonte de son système et ne peut encore répondre aux questions car les nouvelles mesures n ont pas encore été mises en place. Pour le moment, les diplomates ne bénéficient d aucune sécurité sociale qui rembourse plus de 60% de leur dépense santé. Les conjoints hongrois doivent prendre en charge eux-mêmes leur assurance santé mais les enfants avant 18 ans sont couverts par l assurance de l agent. Les conjoints tchèques qui ne travaillent pas, ne seront couverts par l assurance de l agent en poste que s ils se sont acquittés d une visite médicale avant leur départ. Nous notons en revanche, que les conjoints en Autriche, République Tchèque, Finlande, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Espagne, Suède et Union Européenne, perdent, lorsqu ils travaillent à l étranger, la couverture sociale du ministère. En France, les conjoints qui choisissent de travailler peuvent contracter volontairement une assurance santé ou un complément de couverture via le MAE. La couverture santé est perdue pour les Autrichiens, Italiens, Espagnols et membres de L UE qui perçoivent une retraite ou une pension d invalidité. Mais l UE est la seule à accorder une assurance maladie aux partenaires qui touchent le chômage. En Autriche, Finlande et Espagne, les conjoints ne peuvent bénéficier de cette allocation lorsqu ils résident à l étranger. Privilégiés, les conjoints suisses et luxembourgeois, ne perdent jamais leur assurance santé quelle que soit leur situation à l étranger. Au contraire, en Belgique, à Chypre, en Estonie, en Irlande en Lettonie et en Grande-Bretagne, la situation varie en fonction de la situation professionnelle du conjoint d agent. Cas particuliers En Italie, le statut des conjoints non mariés, n est pas reconnu. En Autriche, les conjoints ne sont couverts que lorsqu ils ont des enfants et qu ils ne gagnent pas d argent. En Finlande et en Suède, les conjoints d origine étrangère qui n ont pas vécu dans le pays de l agent avant de partir en poste, ne sont pas entièrement couverts. Notons enfin, que les époux(ses) italiens perdent la couverture santé de l agent lorsqu ils ne vivent pas dans le pays où est basé l agent ; en Suède et en Finlande, lorsque le partenaire voyage dans un autre pays que le sien ou le pays d accueil, il perd sa couverture santé le temps du déplacement. Enfin, en Grande-Bretagne, la couverture santé ne couvre pas les problèmes médicaux qui ne peuvent être pris en charge dans le pays où l agent est posté. Les situations sont complexes et souvent différentes les unes des autres. Il semblerait que la perte de la couverture santé soit l un des plus grands obstacles au départ des conjoints pour l étranger. L Eufasa, conclut que les ministères de Affaires étrangères doivent travailler à améliorer leur système. Florence Michaud Fournier 9

Le Pack Expat CFE Senior

Le Pack Expat CFE Senior International Le Pack Expat CFE Senior Offre individuelle Avec Humanis et la CFE, votre santé est notre priorité SANTÉ Pour profiter d un climat plus serein, découvrir de nouveaux horizons ou vous rapprocher

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger Mise à jour : mai 2014 Le remboursement des frais de soins reçus à l étranger Vous êtes agent RATP,

Plus en détail

Professions indépendantes. Vos prestations maladie

Professions indépendantes. Vos prestations maladie Professions indépendantes Vos prestations maladie Édition 2012 Vos prestations maladie Sommaire Quels sont les bénéficiaires de l assurance maladie? 3 Comment bénéficier des prestations? 4 Quels sont les

Plus en détail

Retraité d un régime français d assurance vieillesse

Retraité d un régime français d assurance vieillesse Retraité d un régime français d assurance vieillesse Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom... Nom de jeune fille... Prénoms... Date de naissance... Lieu... Nationalité... Je suis

Plus en détail

Professions indépendantes. Vos prestations maladie

Professions indépendantes. Vos prestations maladie Professions indépendantes Vos prestations maladie Édition 2015 VOS PRESTATIONS MALADIE Sommaire Les bénéficiaires de l assurance maladie 3 Bénéficier des prestations 4 Le médecin traitant 5 Les taux de

Plus en détail

Liste des pièces nécessaires pour une demande d admission à l Aide sociale à l hébergement

Liste des pièces nécessaires pour une demande d admission à l Aide sociale à l hébergement Liste des pièces nécessaires pour une demande d admission à l Aide sociale à l hébergement dgdfjj h 1 Certains justificatifs sont à fournir uniquement pour la première demande d aide sociale, et ne sont

Plus en détail

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes

Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes Accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes 25 octobre 2006 1 CAISSE DE PENSIONS DE LA REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA 1. Introduction/rappel système de retraite en Suisse (3 piliers) 2. Rappel

Plus en détail

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne Professions indépendantes Votre carte Vitale et votre carte Européenne Edition 2014 AIDE VOTRE POUR CARTE VITALE UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL La carte Vitale est une carte à puce dont

Plus en détail

Couverture maladie universelle complémentaire

Couverture maladie universelle complémentaire Couverture maladie universelle complémentaire Aide pour une Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir : - la CMU complémentaire, ou - l Aide pour une, une présentation des

Plus en détail

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations Veufs MARS 2015 Veuvage, vos droits B Retraite de réversion B Allocation de veuvage B Autres prestations Veuvage, vos droits À la perte de votre conjoint, de nombreuses démarches sont à accomplir. L Assurance

Plus en détail

S installer en France en tant que travailleur indépendant

S installer en France en tant que travailleur indépendant Ressortissants étrangers S installer en France en tant que travailleur indépendant Édition 2015 S installer en France en tant que travailleur indépendant Vous avez l intention de vous installer en France

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

Union fruitière lémanique www.ufl.ch

Union fruitière lémanique www.ufl.ch A tous les producteurs, Nous avons eu des questions quant aux assurances maladies pour les personnes non Suisse engagée pour une courte durée, vous trouverez ci-dessous un résumé des exigences et dérogations

Plus en détail

Le PACK Expat CFE Senior

Le PACK Expat CFE Senior Le PACK Expat CFE Senior RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Avec NOVALIS Mobilité et la CFE, votre santé est notre priorité Offre individuelle Pour profiter d un climat plus serein, découvrir de nouveaux

Plus en détail

Vous faites garder votre enfant à votre domicile

Vous faites garder votre enfant à votre domicile d emprisonnement quiconque se rend (y compris conjoint collaborateur) (y compris conjoint collaborateur) Pour ce trimestre civil : si vous êtes salarié(e), joignez la photocopie de vos bulletins de salaire

Plus en détail

Accès aux soins des étrangers

Accès aux soins des étrangers Accès aux soins des étrangers Quels freins? Quelles perspectives? 24 mai 2007 P. LAFLANDRE CPAM BEAUVAIS Accès aux soins des étrangers ETRANGER COUVERT PAR SON PAYS ETRANGER EN SITUATION REGULIERE DEMANDEUR

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

Au 30 septembre 2011, 2,2 millions de personnes bénéficiaient de la CMU de base, trois lettres aujourd'hui bien connues de tous :

Au 30 septembre 2011, 2,2 millions de personnes bénéficiaient de la CMU de base, trois lettres aujourd'hui bien connues de tous : Dossier mis à jour le 1 juin 2012 La couverture maladie universelle (CMU) de base facilite l'accès aux soins et le remboursement des soins à toute personne résidant en France et qui n'est pas déjà couverte

Plus en détail

DROITS ET PROTECTION DU CONJOINT

DROITS ET PROTECTION DU CONJOINT La Revue «Conseils des Notaires» a publié un numéro intitulé «Expatriation : du rêve à la réalité». Afin que votre expatriation soit un succès dès le début de votre union à un agent du Ministère des affaires

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

Le PACK Expat CFE Senior

Le PACK Expat CFE Senior Le PACK Expat CFE Senior Retraite Prévoyance Santé Épargne Avec NOVALIS Mobilité et la CFE, votre santé est notre priorité Offre individuelle Pour profiter d un climat plus serein, découvrir de nouveaux

Plus en détail

PARTIE I - Données de cadrage. Sous-indicateur n 9-1 : Nombre de consultations de médecins par habitant, perspective internationale

PARTIE I - Données de cadrage. Sous-indicateur n 9-1 : Nombre de consultations de médecins par habitant, perspective internationale Indicateur n 9 : Consommation de soins par habitant Sous-indicateur n 9-1 : Nombre de consultations de médecins par habitant, perspective internationale Le nombre moyen de consultations médicales par habitant

Plus en détail

Les marchés européens

Les marchés européens .creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Les marchés européens du crédit immobilier résidentiel en 2014 MAI 2015 rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit

Plus en détail

Demande du complément de libre choix du mode de garde (association ou entreprise habilitée) Prestation d accueil du jeune enfant

Demande du complément de libre choix du mode de garde (association ou entreprise habilitée) Prestation d accueil du jeune enfant Demande du complément de libre choix du mode de garde (association ou entreprise habilitée) Prestation d accueil du jeune enfant 12399*01 Merci de compléter également un formulaire de déclaration de situation.

Plus en détail

Vous allez être. hospitalisé(e) - Tout ce qu il faut savoir -

Vous allez être. hospitalisé(e) - Tout ce qu il faut savoir - Vous allez être hospitalisé(e) - Tout ce qu il faut savoir - Vous êtes hospitalisé(e) suite à un accident ou une maladie? > Voici le récapitulatif de la marche à suivre, des frais et remboursements possibles

Plus en détail

> Dossier 17 mars 2009

> Dossier 17 mars 2009 > Dossier 17 mars 2009 Le travail des étrangers en France Vous embauchez un étranger au sein de votre entreprise : ce que vous devez savoir. L embauche de personnels de nationalité étrangère est soumise

Plus en détail

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE + LE SYSTÈME DE SÉCURITÉ SOCIALE EN SUISSE + LE SYSTÈME SOCIAL Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela tient

Plus en détail

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base Vivre et travailler en Suisse + Le système de sécurité sociale en Suisse + Le système social* Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela

Plus en détail

Demande du complément de libre choix du mode de garde (association, entreprise habilitée ou micro-crèche) Prestation d accueil du jeune enfant

Demande du complément de libre choix du mode de garde (association, entreprise habilitée ou micro-crèche) Prestation d accueil du jeune enfant Demande du complément de libre choix du mode de garde (association, entreprise habilitée ou micro-crèche) Prestation d accueil du jeune enfant 12399*02 Merci de compléter également un formulaire de déclaration

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail

CHAMBRE TUNISO-FRANÇAISE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE

CHAMBRE TUNISO-FRANÇAISE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE CHAMBRE TUNISO-FRANÇAISE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE 39 avenue du Japon - BP 25 1073 Tunis Montplaisir Tél : 71 904 329 Fax : 71 900 966 E-mail : info@ctfci.org Site Web : www.ctfci.org Objet Le Service

Plus en détail

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010)

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PRESENTATION DES ACTEURS LA CFE... 4 WELCARE...

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle

Couverture Maladie Universelle Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection de base Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU, une demande

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

Swiss santé Génération vitalité

Swiss santé Génération vitalité Assurance santé Swiss santé Génération vitalité Pour votre santé, ayez le réflexe prévention! Des formules adaptées à tous vos besoins de santé Swiss santé, la garantie d un service de qualité. Les formules

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé

Aide pour une complémentaire santé Aide pour une complémentaire santé Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir l Aide pour une complémentaire santé, une présentation du dispositif, une demande à compléter,

Plus en détail

Santé. Un médecin généraliste se réfère à un médecin de famille, la première personne à vous conseiller si vous souffrez de problèmes de santé.

Santé. Un médecin généraliste se réfère à un médecin de famille, la première personne à vous conseiller si vous souffrez de problèmes de santé. Santé Il est important de maintenir un mode de vie sain pour prévenir les maladies mangez correctement, faites de l exercice et maintenez un bon niveau d hygiène. Au Centre d Accueil, dites au personnel

Plus en détail

PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger. (loi n 2010-241 du 10 mars 2010)

PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger. (loi n 2010-241 du 10 mars 2010) PROPOSITION pour la protection sociale des volontaires du service civique en mission à l étranger (loi n 2010-241 du 10 mars 2010) Sommaire PRÉAMBULE... 3 PRÉSENTATION DES ACTEURS La CFE... 4 WELCARE...

Plus en détail

des Côtes d Armor AAH

des Côtes d Armor AAH des Côtes d Armor AAH Demande d Allocation aux Adultes Handicapés de Complément de Ressources et d Affiliation à l assurance vieillesse d une tierce personne 1 Pièces à joindre Pour permettre le traitement

Plus en détail

Etudes, stages, séjours à l étranger. Quelles démarches et quelles prises en charge pour votre SANTÉ?

Etudes, stages, séjours à l étranger. Quelles démarches et quelles prises en charge pour votre SANTÉ? Etudes, stages, séjours à l étranger Quelles démarches et quelles prises en charge pour votre SANTÉ? Carte Européenne d Assurance Maladie C est quoi? Lorsque vous partez dans un pays européen pour étudier,

Plus en détail

Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts.

Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts. Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts. La chambre a négocié pour vous des tarifs préférentiels avec le cabinet Jadis pour vous proposer 4 niveaux de garantie. -

Plus en détail

CHAMBRE TUNISO-FRANÇAISE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE

CHAMBRE TUNISO-FRANÇAISE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE CHAMBRE TUNISO-FRANÇAISE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE 39 avenue du Japon - BP 25 1073 Tunis Montplaisir Tél : 71 904 329 Fax : 71 900 966 E-mail : info@ctfci.org Site Web : www.ctfci.org Ouvert aux Adhérents

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle

Couverture Maladie Universelle Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection complémentaire Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU, une

Plus en détail

Demande de prêt à l amélioration de l habitat Assistant(e) Maternel(le)

Demande de prêt à l amélioration de l habitat Assistant(e) Maternel(le) Demande de prêt à l amélioration de l habitat Assistant(e) Maternel(le) 14073*01 Merci de compléter également un formulaire de déclaration de situation Article L.542-9 du code de de la Sécurité sociale

Plus en détail

Swiss santé, Ma formule Guide pratique de votre assurance santé

Swiss santé, Ma formule Guide pratique de votre assurance santé Swiss santé, Ma formule Guide pratique de votre assurance santé Vous avez choisi une assurance Swiss santé et nous vous remercions de votre confiance. Vous n êtes pas toujours à l aise avec le fonctionnement

Plus en détail

Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas

Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas Sommaire Qu est-ce que la pension AOW? 2 A qui est destinée la pension AOW? 2 Quand aurez-vous droit à la pension AOW? 4 Résider dans un pays et travailler

Plus en détail

des Côtes d Armor Demande d Allocation d Éducation de l Enfant Handicapé et son complément

des Côtes d Armor Demande d Allocation d Éducation de l Enfant Handicapé et son complément des Côtes d Armor AEEH Demande d Allocation d Éducation de l Enfant Handicapé et son complément 1 Pièces à joindre Pour permettre le traitement de votre demande, pensez à joindre à ce formulaire, daté

Plus en détail

LE RETRO PLANNING DE L AFCA

LE RETRO PLANNING DE L AFCA LE RETRO PLANNING DE L AFCA Jour J 90 Quitter votre logement Vous êtes bénéficiaire d un logement social : o vous devez impérativement le rendre avant votre départ. Vous êtes locataire : o dénoncez votre

Plus en détail

livret d accueil Frais de santé

livret d accueil Frais de santé www.verspieren.com livret d accueil Frais de santé Santé Prévoyance Ce document n a pas de valeur contractuelle. Télétransmission, tiers-payant, décompte frais de santé un langage parfois compliqué pour

Plus en détail

L essentiel sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire :

L essentiel sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire : L essentiel sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire : fiscalité et cotisations de Sécurité sociale La protection sociale professionnelle est une création continue Souhaitant encourager

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE SE SOIGNER A MOINDRE FRAIS... 2 La CMU de BASE... 3 LA CMU COMPLEMENTAIRE... 5 L ACS... 7 TABLEAU... 8 L'AME... 9 LE CMP...

Plus en détail

Caractéristiques des ménages immigrés

Caractéristiques des ménages immigrés Les indicateurs de l intégration des immigrés 2015 Trouver ses marques OCDE/Union européenne 2015 Chapitre 4 Caractéristiques des ménages immigrés La structure du ménage et de la famille est déterminante

Plus en détail

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé 2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé Si les dépenses de protection sociale pendant la crise ont joué globalement un rôle de stabilisateur automatique (cf. fiche

Plus en détail

ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS

ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS ETUDIANTS ET ROUTARDS -TOUS PAYS Vous avez moins de 36 ans et vous recherchez un contrat qui prenne en charge vos frais d hospitalisation et médicaux et vous permette d être rapatrié en cas de nécessité.

Plus en détail

Comité permanent du droit des brevets

Comité permanent du droit des brevets F SCP/20/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 9 OCTOBRE 2013 Comité permanent du droit des brevets Vingtième session Genève, 27 31 janvier 2014 EXCEPTIONS ET LIMITATIONS RELATIVES AUX DROITS DE BREVET : PRÉPARATION

Plus en détail

Votre. séjour. au quotidien. Campus France vous accompagne pour toute la durée de votre séjour.

Votre. séjour. au quotidien. Campus France vous accompagne pour toute la durée de votre séjour. Votre séjour Campus France vous accompagne pour toute la durée de votre séjour. 1 2 3 4 VOTRE 5 VOTRE 6 DÈS VOTRE ARRIVÉE ON S OCCUPE DE VOUS, ON S OCCUPE DE TOUT VOTRE ESPACE PERSONNEL QUELQUES POINTS

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ. n o 2. Le livret du retraité

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ. n o 2. Le livret du retraité GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ Guide salariés n o 2 MARS 2015 Le livret du retraité Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères... 8 Points

Plus en détail

Swiss santé Génération vitalité

Swiss santé Génération vitalité Assurance santé Swiss santé Génération vitalité Pour votre santé, ayez le réflexe prévention! Des formules adaptées à tous vos besoins de santé Spécialistes, hospitalisation, soins dentaires, lunettes

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

SPÉCIMEN. Couverture Maladie Universelle. Protection de base. Nous sommes là pour vous aider

SPÉCIMEN. Couverture Maladie Universelle. Protection de base. Nous sommes là pour vous aider Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection de base SPÉCIMEN Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU,

Plus en détail

Demande d allocation de veuvage

Demande d allocation de veuvage Nous sommes là pour vous aider Demande d allocation de veuvage Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande et déclaration de ressources. Pour nous contacter : Vous désirez des

Plus en détail

ETUDIANTS DE TOUS PAYS

ETUDIANTS DE TOUS PAYS ETUDIANTS DE TOUS PAYS Vous avez moins de 55 ans et vous recherchez un contrat qui prenne en charge vos frais d hospitalisation et médicaux et vous permette d être rapatrié en cas de nécessité. Nous vous

Plus en détail

Des dispositifs d aide pour favoriser l accès aux soins.

Des dispositifs d aide pour favoriser l accès aux soins. CMU de base, CMU complémentaire (CMU-C), Aide pour une Complémentaire Santé (ACS), Aide Médicale de l'état (AME). Des dispositifs d aide pour favoriser l accès aux soins. Ce document est élaboré par le

Plus en détail

Protection sociale et responsabilité civile en France

Protection sociale et responsabilité civile en France Protection sociale et responsabilité civile en France Comment est assuré l étudiant stagiaire? Tous les stagiaires, sous couvert d une convention de stage, bénéficient d une protection contre le risque

Plus en détail

Annexe IV CONTRAT DE MOBILITE POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ Année académique 2014/15

Annexe IV CONTRAT DE MOBILITE POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ Année académique 2014/15 Annexe IV CONTRAT DE MOBILITE POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ Année académique 2014/15 Nom légal complet de l établissement d envoi et code Erasmus : Université Savoie Mont Blanc F CHAMBER

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute Offre à l attention de Monsieur Promu P2014 Vous Nom : Monsieur Promu P2014 Adresse :, Date de naissance : 01/06/1989 Age à la souscription :

Plus en détail

Carnet de bord. www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. La Mutuelle de la mer

Carnet de bord. www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. La Mutuelle de la mer Carnet de bord www.mfbco.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ La Mutuelle de la mer INFOS PRATIQUES Comment vous faire indemniser? Vos frais de santé sont directement transmis par l ENIM et les CPAM conventionnées.

Plus en détail

La franchise médicale en pratique

La franchise médicale en pratique Information presse le 26 décembre 2007 La franchise médicale en pratique La franchise médicale s applique à partir du 1 er janvier 2008 sur les boîtes de médicaments, les actes paramédicaux et les transports

Plus en détail

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire L analyse de la MNT sur le projet de décret Patrick DOS Vice-Président de la MNT Participation des employeurs

Plus en détail

Gold Expat CFE. Nos points forts:

Gold Expat CFE. Nos points forts: Vous vivez ou partez vivre à l étranger? Une assurance expatriation est primordiale pour vous protéger vous et votre famille. Partez vivre à l étranger en toute confiance! Mondassur vous propose une assurance

Plus en détail

Synthèse des questions-réponses

Synthèse des questions-réponses Synthèse des questions-réponses La feuille de soins, même non remplie par le PS (professionnel de santé) doit être jointe à la PM (prescription médicale) et aux factures. Signaler à la section, à l unité

Plus en détail

Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant

Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant 38 Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant Sous-indicateur n 9-1 : nombre de consultations de médecins par habitant (omnipraticiens et spécialistes, y compris consultations

Plus en détail

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE Quel qu en soit le motif, l entrée sur le territoire français est soumise à une obligation de «visa» (sauf nationalités dispensées). Le visa «pour raison médicale» ou «sanitaire» est un visa spécialement

Plus en détail

ACTES ADOPTÉS PAR DES INSTANCES CRÉÉES PAR DES ACCORDS INTERNATIONAUX

ACTES ADOPTÉS PAR DES INSTANCES CRÉÉES PAR DES ACCORDS INTERNATIONAUX 13.4.2012 Journal officiel de l Union européenne L 103/51 ACTES ADOPTÉS PAR DES INSTANCES CRÉÉES PAR DES ACCORDS INTERNATIONAUX DÉCISION N o 1/2012 DU COMITÉ MIXTE INSTITUÉ PAR L ACCORD ENTRE LA COMMUNAUTÉ

Plus en détail

CIGNA INTERNATIONAL EXPATRIATE BENEFITS. MBA : Medical Benefits Abroad. (Prestations médicales à l étranger) Documents de voyage importants

CIGNA INTERNATIONAL EXPATRIATE BENEFITS. MBA : Medical Benefits Abroad. (Prestations médicales à l étranger) Documents de voyage importants CIGNA INTERNATIONAL EXPATRIATE BENEFITS MBA : Medical Benefits Abroad (Prestations médicales à l étranger) Documents de voyage importants Carte de contact Téléphone gratuit : +1.800.243.1348 Fax gratuit

Plus en détail

Versement en espèces d avoirs de la prévoyance professionnelle en cas de départ définitif de la Suisse à partir du 1 er juin 2007

Versement en espèces d avoirs de la prévoyance professionnelle en cas de départ définitif de la Suisse à partir du 1 er juin 2007 Sicherheitsfonds BVG Geschäftsstelle Postfach 1023 3000 Bern 14 Tel. +41 31 380 79 71 Fax +41 31 380 79 76 Fonds de garantie LPP Organe de direction Case postale 1023 3000 Berne 14 Tél. +41 31 380 79 71

Plus en détail

Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence. Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes

Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence. Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes Novembre 2011 Droit de libre circulation et de séjour des citoyens

Plus en détail

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter.

Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le contacter. l autre CARTE Avant que votre carte l autre carte n arrive à expiration, vous serez informé qu une nouvelle carte est mise à votre disposition. Vous pouvez résilier votre contrat à tout moment par écrit,

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier Les marchés européens du crédit immobilier en 2013 Une étude du Crédit Foncier rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit immobilier en au 31 décembre 2013. Pour faciliter la lecture

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL D ASSURANCE MALADIE (INAM) DU TOGO. Genèse - Défis - Perspectives

INSTITUT NATIONAL D ASSURANCE MALADIE (INAM) DU TOGO. Genèse - Défis - Perspectives INSTITUT NATIONAL D ASSURANCE MALADIE (INAM) DU TOGO Genèse - Défis - Perspectives 1 PLAN INTRODUCTION 1. GENÈSE 2. PROCESSUS DE MISE EN PLACE 3. BILAN DES PRESTATIONS: POINTS FORTS ET DIFFICULTÉS (POINTS

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa Nous sommes là pour vous aider Déclaration en vue de la répartition entre les parents des trimestres d assurance retraite attribués pour chaque enfant né ou adopté Cette notice a été réalisée pour vous

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

CONTRAT DE MOBILITE 2015-2016 POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ dans les pays participant au programme (mobilités européennes)

CONTRAT DE MOBILITE 2015-2016 POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ dans les pays participant au programme (mobilités européennes) 1 CONTRAT DE MOBILITE 2015-2016 POUR LES MOBILITES D ETUDES DU PROGRAMME ERASMUS+ dans les pays participant au programme (mobilités européennes) Nom légal complet de l établissement d envoi et code Erasmus

Plus en détail

EOVI MANAGER. des solutions au tempo de votre équipe. qui renouvelle la mutuelle

EOVI MANAGER. des solutions au tempo de votre équipe. qui renouvelle la mutuelle EOVI MANAGER des solutions au tempo de votre équipe SANTé Intégral la qui renouvelle la mutuelle GARANTIE SANTÉ : VOUS la CHOISISSEZ, VOS SALARIÉS la RENFORCENT 1 Vous choisissez la garantie collective

Plus en détail

Le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes impose des conditions de travail illégales aux chercheurs doctorants de l IUE

Le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes impose des conditions de travail illégales aux chercheurs doctorants de l IUE CONFEDERATION DES JEUNES CHERCHEURS contact@cjc.jeunes-chercheurs.org http://cjc.jeunes-chercheurs.org Le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes impose des conditions de travail illégales aux

Plus en détail

[ LA MOBILITÉ ] LA COMPLÉMENTAIRE V.I. La Complémentaire V.I. international. L assurance n est plus ce qu elle était.

[ LA MOBILITÉ ] LA COMPLÉMENTAIRE V.I. La Complémentaire V.I. international. L assurance n est plus ce qu elle était. [ LA MOBILITÉ ] LA COMPLÉMENTAIRE V.I. La Complémentaire V.I. SOUSCRIPTION POSSIBLE UNIQUEMENT DURANT VOTRE 1 ER MOIS DE MISSION international L assurance n est plus ce qu elle était. [ LA COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail

La protection sociale en Europe - ITALIE 1

La protection sociale en Europe - ITALIE 1 ITALIE Les dépenses de protection sociale en Italie représentent 25,2% du PIB. Le système italien est devenu récemment beveridgien. La principale réforme récente concerne le système de retraite. 1. Principes

Plus en détail