DEVELOPPEMENT DURABLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEVELOPPEMENT DURABLE"

Transcription

1 Annexe 5 70 indicateurs pour le DEVELOPPEMENT DURABLE Charte de progrès du Développement Durable de la filière Agro-alimentaire en Languedoc- Roussillon Le diagnostic Développement Durable Les enjeux et parties prenantes prioritaires L évaluation Le plan d actions 70 indicateurs vous sont proposés à titre d exemple permettant, pour chaque entreprise signataire de la Charte Développement Durable, de caractériser un état, une action ou les conséquences d une action. Les indicateurs, confidentiels et à usage interne, s inscrivent dans une démarche d amélioration continue. Ils en traduisent l opérationnalité, favorisent l auto-évaluation, les comparaisons dans le temps et la prise de décision stratégique. Certaines mesures pourront faire l objet d une communication interne ou externe par l entreprise, selon les attentes des parties prenantes. Attention cependant à bien valider la précision et la fiabilité des mesures avant publication, afin de rendre compte de la réalité des engagements pris et des efforts accomplis. Un indicateur portant une signification qui dépasse la donnée quantitative, il est recommandé de fournir également des arguments qualitatifs. - 1

2 FINALITES DD enjeux globaux pour la filière agro-alimentaire en Région PERENNITE & PERFORMANCE Pratiques Managériales Enjeux économiques OBJECTIFS STRATEGIQUES déclinés dans la charte des entreprises Agroalimentaires Exemples d INDICATEURS calculés pour un an Stratégies de développement assurant la pérennité de l activité et le maintien (ou le développement des emplois) 1. Indicateurs de croissance et de dynamisme économique:ca*, VA*, Résultat, Résultat/CA 2. Indicateur de rentabilité d exploitation (ex : résultat/actif circulant) ou financière (EBE/capital) 3. Indicateur de création de valeur : VA/ CA, VA/salarié 4. Indicateur de vulnérabilité : charges/production ou amortissements/valeur ajoutée 5. Nombre et nature des certifications d entreprise (ISO 9001, ISO 14000, ISO 22000, BRC, IFS, EUREPGAP, HACCP, Agriconfiance,..) 6. Emplois (total, CDI, CDD, sais onnie rs) Etude des voies de diversification et de recours à l innovation 7. Dépenses de R&D / CA 8. Nombre de partenaires impliqués sur projets innovants 9. Budgets Export / CA 10. Part CA Export / CA 11. Nombre de cahiers des charges produits incluant critères DD/Nombre total de cahiers des charges 12. Nombre de cahiers des charges approvisionnements et matières premières incluant critères DD/Nombre total de cahiers des charges 13. Part de produits à marque distributeur / nombre total de produits 14. Part de CA liée à des produits et services nouveaux CA* : Chiffre d Affaires VA* : Valeur Ajoutée -2

3 RESPONSABILITE SOCIALE ET SOCIETALE Santé des consommateurs Solidarité territoriale (implication dans la vie du territoire) Qualité de vie sur le lieu de travail Sécurité au travail 15. Nombre et nature des certificats et labels produits Qualité Environnement (AB, label rouge, certificat de conformité,..) 16. Taux de traitement des réclamations Clients 17. Taux de traitement des non conformités 18. Budget alloué à la surveillance et à l amélioration de la Qualité des produits / CA 19. Budget consacré aux efforts de nutrition / CA 20. Nombre de journées «Portes Ouvertes» organisées 21. Budget alloué à des associations locales / CA 22. Budget alloué à la communication externe locale 23. Nombre de jeunes accueillis en stage ou en apprentissage chaque année 24. Nombre d adhérents (coop) 25. Turn over (entrées et sorties / effectif moyen annuel) 26. Absentéisme (durée des absences par motif / nombre total d heures théoriquement travaillées) 27. Indice de satisfaction des salariés (à bâtir) 28. Budget alloué à l amélioration des espaces communs / CA 29. Nombre d heures ou journées détente organisées à l attention du Personnel 30. Nombre de personnes bénéficiant d horaires variables / effectif total 31. Distance moyenne domicile-travail par personne 32. Avantages accordés au personnel (primes, chèques déjeuner, chèques emploi services, complémentaires santé, plan épargne, ) en K 33. Nombre d accidents du travail / Nombre total d heures travaillées - 3

4 34. Nombre d heures d arrêt pour maladies professionnelles / nombre total d heures travaillées Gestion des compétences RESPONSABILITE ENVIRONNEMENTALE Prise en compte des problématiques environnementales Changement climatique et Gestion durable des Ressources Efficacité énergétique & réduction des émissions de gaz à effet de serre (Production, Transport) 35. Budget formation/masse salariale 36. Taux de réalisation du plan de formation 37. Nombre d heures de formation réalisées / effectif 38. Nombre d heures de formations réalisées pour les saisonniers (et CDD) / effectif saisonnier 39. Nombre de bénéficiaires du DIF / effectif 40. Taux de réalisation d entretiens professionnels 41. Nombre de descriptions de postes existantes / effectif 42. Pyramide des âges (répartition de l effectif par tranche d âge) 43. Parité H/F : taux de femmes dans l effectif cadre et non-cadre 44. Taux de personnel handicapé 45. Nombre d actions menée en faveur de la diversité et de l intégration 46. Montant des investissements industriels et immatériels réalisés en faveur de l environnement / CA 47. Montant de paiements, taxes, redevances, cotisations,. 48. Nombre de produits éco-conçus sur nombre total de produits (ou références) Consommation énergétique / Production Coûts énergétiques / Production Bilan Carbone Tonnes de CO2 émises Emissions de CH4, NO2 et gaz fluorés Energies renouvelables 53. Part des transports routiers / volume total transport des marchandises 54. Part des approvisionnements locaux (<50 kms)/total approvisionnement -4

5 55. Part d électricité «verte» / Electricité consommée 56. Production d énergie renouvelable 57. Production d énergie renouvelable /Energie consommée Optimisation des consommations d eau amélioration de la qualité des eaux rejetées Réduction des déchets Maintien des espèces animales et végétales (Biodiversité) 58. Consommation d eau / Production 59. Coût des consommations d eau / Production 60. Prélèvements d eau en période d étiage 61. Part Eau de ville / Consommation totale d eau 62. Taux de recyclage des eaux usées 63. Coût du traitement de l eau / Production 64. Tonnes de Déchets produites / Production 65. Coût moyen de traitement d une tonne de déchets 67. Part de déchets valorisés / volume de déchets produits 68. Quantités de déchets ultimes produits 69. Nombre d espèces et d habitats identifiés sur le site 70. Variation d abondance - 5

LA CHARTE DE PROGRES POUR LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES DU LR

LA CHARTE DE PROGRES POUR LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES DU LR LA CHARTE DE PROGRES POUR LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES DU LR La charte de progrès Economie et stratégie 1 - Assurer la pérennité économique de l entreprise en veillant à la cohérence avec les engagements

Plus en détail

VEOLIA DONNÉES CLÉS 2015/PÉRIMÈTRE GROUPE

VEOLIA DONNÉES CLÉS 2015/PÉRIMÈTRE GROUPE Données clés 100 millions de personnes desservies en eau potable EAU 4 245 usines de production d eau potable gérées UNE TRIPLE EXPERTISE 3 303 usines de traitement des eaux usées opérées 63 millions d

Plus en détail

RÉSULTATS EXTRA-FINANCIERS 2015

RÉSULTATS EXTRA-FINANCIERS 2015 RÉSULTATS EXTRA-FINANCIERS 2015 FAITS MARQUANTS 2015 Appel à projet de la fondation Legrand La fondation Legrand mobilise les acteurs et structures de l économie sociale et solidaire en faveur du soutien

Plus en détail

UNE TRIPLE EXPERTISE usines de traitement des eaux usées opérées

UNE TRIPLE EXPERTISE usines de traitement des eaux usées opérées 20 14 Données clés 1 UNE TRIPLE EXPERTISE conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l eau, des déchets et de l énergie, 3 activités complémentaires et qui fonctionnent en synergie. Le Groupe

Plus en détail

Le développement durable en Basse-Normandie

Le développement durable en Basse-Normandie Le développement durable en Basse-Normandie Assemblée générale IRD2 18 01 2013 Nouvelles approches, nouveaux chiffres? - Agendas 21, Grenelle de l environnement - Partenariat Insee, Dreal, Régions, SSP

Plus en détail

INTRO. «Il est clé pour le futur de Sequana d avoir une politique RSE transparente, ambitieuse et pleinement intégrée au modèle économique du groupe.

INTRO. «Il est clé pour le futur de Sequana d avoir une politique RSE transparente, ambitieuse et pleinement intégrée au modèle économique du groupe. OADMAP RSE INTRO Depuis 2012, le groupe Sequana a mis en place une politique de Responsabilité Sociale et Environnementale commune à toutes ses activités de production (Arjowiggins) et de distribution

Plus en détail

Direction des achats des SF. Service Achats Services. Etude RSE 2013 Sociétés de Services Informatiques

Direction des achats des SF. Service Achats Services. Etude RSE 2013 Sociétés de Services Informatiques La Poste présentation Conférence EcoInfo du 11/04/2016 Direction des achats des SF Etude RSE 2013 Sociétés de Services Informatiques PAGE 1 Sommaire INTRODUCTION I. Les actions de mixités II. L intégration

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CREDIT AGRICOLE LOIRE HAUTE-LOIRE 94 rue Bergson BP 524 42007 SAINT ETIENNE CEDEX RAPPORT EXTRACTION REGLEMENTAIRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Evaluation des émissions de Gaz à Effet de

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent

Charte Développement Durable. Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent Charte Développement Durable Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent Sommaire Une démarche engagée depuis plusieurs années 3 LES ENGAGEMENTS DES PROFESSIONNELS Servir les clients autrement

Plus en détail

Communication sur le progrès 2016

Communication sur le progrès 2016 Communication sur le progrès 2016 1 Communication sur le progrès 2016 DÉCLARATION DE SOUTIEN AU PACTE MONDIAL Monsieur le Secrétaire Général, Je suis heureux de confirmer l engagement de l imprimerie PDI

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION : INFORMATIONS EN MATIÈRE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE

RAPPORT DE GESTION : INFORMATIONS EN MATIÈRE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE N 110 DEVELOPPEMENT DURABLE n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 20 juin 2012 ISSN 1769-4000 RAPPORT DE GESTION : INFORMATIONS EN MATIÈRE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE L essentiel Depuis 2001,

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts CHIFFRES CLÉS DU Bilan social Groupe Caisse des Dépôts Emploi Effectif total du Groupe 22 44 salariés au 31/12/ Effectif Effectif total 2012 2013 Évolution / 2013 Caisse des Dépôts 55 44 490 0,4 % Entités

Plus en détail

CRITERE N : 1b INTITULE : Engagement dans le DD

CRITERE N : 1b INTITULE : Engagement dans le DD CRITERE N : 1b INTITULE : Engagement dans le DD 1 Note introductive (chapô) Le développement durable a été défini dans le rapport élaboré par la commission Bruntland, comme «la capacité des générations

Plus en détail

RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE. Sopra Steria & les achats responsables. Delivering Transformation. Together.

RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE. Sopra Steria & les achats responsables. Delivering Transformation. Together. RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE Sopra Steria & les achats responsables Delivering Transformation. Together. Pour assurer une chaîne d approvisionnement durable, le groupe déploie une politique d achats responsables.

Plus en détail

«Eco-conception des emballages : l innovation au service du produit et du consommateur»

«Eco-conception des emballages : l innovation au service du produit et du consommateur» «Eco-conception des emballages : l innovation au service du produit et du consommateur» Une entreprise 100% familiale, née d une boulangerie 1964: année de création La Biscuiterie de l Abbaye aujourd hui

Plus en détail

La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir

La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir 16ième Carrefour des Productions Animales 2.03.2011 Renaat Debergh Confédération Belge de l industrie Laitière (CBL) BCZ-CBL 16 Carrefour

Plus en détail

PLENIERE #1. Renforcer la compétitivité des structures touristiques régionales par le développement durable

PLENIERE #1. Renforcer la compétitivité des structures touristiques régionales par le développement durable PLENIERE #1 Renforcer la compétitivité des structures touristiques régionales par le développement durable Yohann ROBERT et Guillaume BÉREAU Cabinet François Tourisme Consultants Objectifs PLÉNIÈRE # 1

Plus en détail

CREMANT ET BLANQUETTE DE LIMOUX

CREMANT ET BLANQUETTE DE LIMOUX CREMANT ET BLANQUETTE DE LIMOUX RAPPORT ANNUEL DEVELOPPEMENT DURABLE 2013 Maison ANTECH, une Entreprise responsable Depuis de nombreuses années nous avons inscrit le Développement Durable au c ur de notre

Plus en détail

Réunion du bureau du Conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique

Réunion du bureau du Conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique Décret relatif au bâtiment à énergie positive et à haute performance environnementale sous maîtrise d ouvrage de l État, de ses établissements publics et des collectivités territoriales Le II de l article

Plus en détail

La centrale thermique à flamme. de Vitry-sur-Seine

La centrale thermique à flamme. de Vitry-sur-Seine La centrale thermique à flamme de Vitry-sur-Seine Crédit : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine tel. :

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011 Bilan des de Gaz à Effet de Serre 2011 PRESENTATION DE LA SOCIETE Fiche d identité Raison sociale : Etablissements Horticoles Georges Truffaut. Code NAF : Magasins : 4776 Z Siège social : 70 10 Z Code

Plus en détail

AXE 1 : Pour un développement économique innovant et respectueux de l environnement

AXE 1 : Pour un développement économique innovant et respectueux de l environnement LEADER 2014-2020 Groupe d Action Local SUD TOULOUSAIN AXE 1 : Pour un développement économique innovant et respectueux de l environnement ACTION N 1 Valoriser les ressources locales pour la croissance

Plus en détail

Atelier n 1 : Penser et conduire la transition écologique dans les territoires - Observatoire de l Energie Réunion

Atelier n 1 : Penser et conduire la transition écologique dans les territoires - Observatoire de l Energie Réunion Atelier n 1 : Penser et conduire la transition écologique dans les territoires - Observatoire de l Energie Réunion Description OER Principales données Enjeux et Perspectives Pierre-Yves EZAVIN Directeur

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA DEMARCHE QUALITE ISO 9001 :2008 & RESPONSABILITE SOCIETAL ISO : 2010 DE L AFEC

PRÉSENTATION DE LA DEMARCHE QUALITE ISO 9001 :2008 & RESPONSABILITE SOCIETAL ISO : 2010 DE L AFEC PRÉSENTATION DE LA DEMARCHE QUALITE ISO 9001 :2008 & RESPONSABILITE SOCIETAL ISO 26000 : 2010 DE L AFEC Démarche Qualité ISO 9001:2008 & Responsabilité sociétale ISO 26000 : 2010 de l AFEC L AFEC s inscrit

Plus en détail

1. Maîtrise de la consommation énergétique et d eau, utilisation d énergies renouvelables

1. Maîtrise de la consommation énergétique et d eau, utilisation d énergies renouvelables Atelier 2 : Enjeux environnementaux Répondre aux attentes de la société en prenant en compte les enjeux environnementaux dans les pratiques agro-industrielles : éco-conception, réduction des émissions

Plus en détail

Les bonnes pratiques RSE dans les entreprises (le cas d'une grande entreprise)

Les bonnes pratiques RSE dans les entreprises (le cas d'une grande entreprise) Les bonnes pratiques RSE dans les entreprises (le cas d'une grande entreprise) Brigitte Thieck, professeure associée au Cnam, département MIP, Fondatrice et dirigeante de la société EcoEthic Finalité :

Plus en détail

Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI

Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI Journée mondiale de la qualité Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI Tunis, 13 Novembre 2014 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE TUNISIEN

Plus en détail

Le bien être des uns ne devrait pas avoir d influence négative. sur le bien être des autres. En nous préoccupant de nos façons

Le bien être des uns ne devrait pas avoir d influence négative. sur le bien être des autres. En nous préoccupant de nos façons édito Le bien être des uns ne devrait pas avoir d influence négative sur le bien être des autres. En nous préoccupant de nos façons de vivre, de concevoir nos espaces, de construire et d habiter, nous

Plus en détail

Le Plan Climat Territorial de la CAMSA

Le Plan Climat Territorial de la CAMSA Communauté d Agglomération Mulhouse Sud Alsace Le Plan Climat Territorial de la CAMSA www.agglo-mulhouse.fr Le Plan Climat Mulhouse Alsace La Communauté d Agglomération Mulhouse Sud Alsace Berrwiller Bollwiller

Plus en détail

Conférence de presse annuelle. Philippe Gœbel Président de l UIC

Conférence de presse annuelle. Philippe Gœbel Président de l UIC Conférence de presse annuelle Philippe Gœbel Président de l UIC 1 CONFERENCE DE PRESSE - 24 MARS 2015 Conférence de presse - 24 mars 2015 2014 : une croissance plus affirmée et plus équilibrée 2015 : un

Plus en détail

Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000

Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000 Opérationnalisation de la RSE : Mise en œuvre de la démarche RSE selon la norme ISO 26000 Zineb BELYMAM - Copyright Bureau Veritas Tous droits réservés Introduction Qu est ce que la responsabilité sociétale

Plus en détail

SNCF Politique Economie Circulaire. SNCF DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Avril 2013

SNCF Politique Economie Circulaire. SNCF DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Avril 2013 SNCF Politique Economie Circulaire SNCF DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Avril 2013 24 juin 2014 Champs de l économie circulaire Axes prioritaires Eco conception Enjeux industriels Eau Energie Aspect

Plus en détail

ACT&RESPECT : Une démarche responsable sur l ensemble de la filière café

ACT&RESPECT : Une démarche responsable sur l ensemble de la filière café ACT&RESPECT : Une démarche responsable sur l ensemble de la filière café EN 2016, LOBODIS STRUCTURE UNE NOUVELLE DÉMARCHE RESPONSABLE «ACT&RESPECT», UN MODÈLE INNOVANT DE FILIÈRE CAFÉ, ENGAGÉ ET PÉRENNE.

Plus en détail

VEILLE ACCOMPAGNEMENT INNOVATION POITOU-CHARENTES. Innovation et développement technologique

VEILLE ACCOMPAGNEMENT INNOVATION POITOU-CHARENTES. Innovation et développement technologique VEILLE POITOU-CHARENTES Innovation et développement technologique NOS POINTS FORTS ALIMENTENT VOTRE PERFORMANCE Le CRITT à votre service pour vous apporter des informations et des conseils fiables et pertinents

Plus en détail

APPEL À PROJETS «INNOVATION ET MODERNISATION DES CENTRES NAUTIQUES» CAHIER DES CHARGES

APPEL À PROJETS «INNOVATION ET MODERNISATION DES CENTRES NAUTIQUES» CAHIER DES CHARGES APPEL À PROJETS «INNOVATION ET MODERNISATION DES CENTRES NAUTIQUES» CAHIER DES CHARGES 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets : Le Schéma Régional de l Economie et de l Emploi durable (SREED),

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE Conseil «Habitat & Energie» année 2017

APPEL A CANDIDATURE Conseil «Habitat & Energie» année 2017 Annexe n 3 Avec le soutien UNION EUROPEENNE APPEL A CANDIDATURE Conseil «Habitat & Energie» année 2017 Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 28 octobre 2016 Préambule : Le secteur du logement

Plus en détail

Les émissions de CO2 dans les projets de construction : comment mettre en place une stratégie carbone?

Les émissions de CO2 dans les projets de construction : comment mettre en place une stratégie carbone? Les émissions de CO2 dans les projets de construction : comment mettre en place une stratégie carbone? Sommaire I. Introduction. Cédric le Forestier (consultant sénior) / Utopies II. Les émissions de CO2

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Conseil général du Val-de-Marne

Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Conseil général du Val-de-Marne Bilan des émissions de gaz à effet de serre Conseil général du Val-de-Marne Avril 2013 SOMMAIRE 1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 3 2 ANNEE DE REPORTING DE L EXERCICE ET L ANNEE DE REFERENCE...

Plus en détail

Charte Bat Innov L.R. 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon

Charte Bat Innov L.R. 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon Charte Bat Innov L.R 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon Afin de relever le défi du développement durable et contribuer à l effort

Plus en détail

Générale de Téléphone

Générale de Téléphone Générale de Téléphone Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Générale de Téléphone Code NAF : 6190Z / Autres activités

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin. Retour d'expérience sur la démarche "climagri"

Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin. Retour d'expérience sur la démarche climagri Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin Retour d'expérience sur la démarche "climagri" Parc naturel régional Périgord-Limousin : un projet territorial de développement

Plus en détail

Groupe EDF - Tableau de correspondance GRI 2015

Groupe EDF - Tableau de correspondance GRI 2015 Tableau de correspondance GRI 2015 Groupe EDF - Tableau de correspondance GRI 2015 Groupe EDF - Tableau de correspondance GRI 2015 Ce tableau a été préparé en conformité avec les lignes directrices du

Plus en détail

Nos indicateurs RSE 31/03/2014. La gouvernance REPORTING RSE 2013 / GOUVERNANCE. Références indicateurs RSE. GRENELLE 2 (2012) art R

Nos indicateurs RSE 31/03/2014. La gouvernance REPORTING RSE 2013 / GOUVERNANCE. Références indicateurs RSE. GRENELLE 2 (2012) art R Nos 31/03/2014 La gouvernance REPORTING 2013 / GOUVERNANCE INDICATEURS 2013 2012 art R 225-105 OCDE GRI 4 Les Administrateurs GOUV03 1 Nombre de Caisses locales 2 129 2 116 GOUV04 Nombre d'élus - Caisses

Plus en détail

Formation Ingénieur Conseil Pelouse Sportive Ecologique

Formation Ingénieur Conseil Pelouse Sportive Ecologique Formation Ingénieur Conseil Pelouse Sportive Ecologique Les surfaces sportives engazonnées ou un entretien régulier est réalisé représentent une superficie totale de 23000ha répartis comme suit (données

Plus en détail

INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES

INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES INSTITUT DE CONSEIL ET D ETUDES EN DÉVELOPPEMENT DURABLE Présentation générale des activités de l asbl http://www.icedd.be L É N E R G I E Relever un formidable défi Que ce soit pour des questions climatiques

Plus en détail

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE

LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE LA CHAMPAGNE-ARDENNE AU CŒUR DE L EUROPE Comme les 274 régions des 28 États membres de l Union européenne, la Champagne-Ardenne bénéficie d un soutien financier de l Europe : un budget d environ 430 M

Plus en détail

Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation en Languedoc-Roussillon

Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation en Languedoc-Roussillon www.laregion.fr rendez-vous sur notre espace pro: identifiant: ecoconstruction mot de passe: innovation Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation

Plus en détail

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris C & A France Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris Juillet 2012 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour la réalisation

Plus en détail

VIGNERONS EN DEVELOPPEMENT DURABLE démarche complémentaire ou alternative au bio. Laurence HUGOU Consultant Qualité et Développement Durable

VIGNERONS EN DEVELOPPEMENT DURABLE démarche complémentaire ou alternative au bio. Laurence HUGOU Consultant Qualité et Développement Durable VIGNERONS EN DEVELOPPEMENT DURABLE démarche complémentaire ou alternative au bio. Laurence HUGOU Consultant Qualité et Développement Durable La démarche VDD récompensée : TROPHEE NATIONAL 2011 DE L'AGRICULTURE

Plus en détail

>En adresser un exemplaire au service Communication de la CCI La Rochelle :

>En adresser un exemplaire au service Communication de la CCI La Rochelle : DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Avant de constituer votre dossier de candidature, pensez à lire le règlement de ce concours. Il est disponible sur http://emergence.larochelle.cci.fr. Constitution

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour Octobre 2016 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP Page 1 sur 9 FORMATION SYSTEME

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Programme : Connaître son patrimoine : suivi des consommations,

Plus en détail

PO ARV 3SE GEN 2 R2. Politique Environnement

PO ARV 3SE GEN 2 R2. Politique Environnement PO ARV 3SE GEN 2 R2 Politique Environnement 2014-2016 Notre responsabilité environnementale est un engagement durablement inscrit dans la Charte des valeurs d AREVA. La forte implication des sites du Groupe

Plus en détail

LA QUANTIFICATION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT. Le nouveau Guide GES de l ASTEE

LA QUANTIFICATION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT. Le nouveau Guide GES de l ASTEE LA QUANTIFICATION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT Le nouveau Guide GES de l ASTEE Emmanuelle SCHAFER Jean-Pierre MAUGENDRE Pour le Groupe de Travail «Bilan

Plus en détail

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN NOVEMBRE 2013 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN version 1 SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE LES CONDITIONS

Plus en détail

Bilan carbone et Matériaux de substitution

Bilan carbone et Matériaux de substitution Bilan carbone et Matériaux de substitution AFOCO 21 juin 2016 SGS Environment, Health & Safety Sommaire 1. Contexte de la comptabilisation carbone et objectifs du bilan d émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre

Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre Responsabilité Sociétale (RS): enjeux et mise en œuvre L ISO 26000 mise en action: la méthode FAR RS * * Formule d Accès Rapide à la Responsabilité Sociétale Les auteurs de FAR RS version 4 La Méthode

Plus en détail

Conférence «achats innovants» - 30 janvier 2014

Conférence «achats innovants» - 30 janvier 2014 Conférence «achats innovants» - 30 janvier 2014 Etablissement : Institut national de la recherche agronomique Adresse : 147, rue de l'université - 75338 Paris Cedex 07 Point de contact : Mme Christine

Plus en détail

L ENSEMBLE DES EXPERTISES

L ENSEMBLE DES EXPERTISES une OFFRE DE SERVICES complète SITA DEEE S APPUIE SUR L ENSEMBLE DES EXPERTISES ET DES OUTILS DE SITA FRANCE ET DE SES FILIALES, POUR GÉRER VOS DEEE DANS LE CADRE D UNE OFFRE PERFORMANTE ET ADAPTÉE AUX

Plus en détail

Responsabilité Sociétale des Entreprises

Responsabilité Sociétale des Entreprises 142 signatures de la charte mondiale d entreprises ou établissements situés en France. La chimie s est résolument engagée dans la transition vers une chimie durable. En fournissant les moyens pour y parvenir,

Plus en détail

Présentation de l institut de recherche et de formation PS2E Programme de recherche Ecoparcs industriels intelligents

Présentation de l institut de recherche et de formation PS2E Programme de recherche Ecoparcs industriels intelligents Présentation de l institut de recherche et de formation PS2E Programme de recherche Ecoparcs industriels intelligents Rencontres industrielles du Havre 12 e et 13 septembre 2013 / 33 Paris Saclay est un

Plus en détail

COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE

COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Dans le cadre de la COP 21, la Bio est présente sur le site Paris-Le Bourget jusqu au 11 décembre prochain. L agriculture

Plus en détail

Synthèse des Principaux Résultats

Synthèse des Principaux Résultats Synthèse des Principaux Résultats Retour d expérience sur l opération collective PERFORMANCE GLOBALE 06 RSE 26000 & STRATEGIE CARBONE pour 20 TPE-PME des Alpes-Maritimes Un projet porté par Synthèse de

Plus en détail

Le cube TDV.

Le cube TDV. TDV Industries 43 rue du Bas des Bois - BP 1217 F-53012 LAVAL CEDEX Tél : +33 (0)2 43 59 14 14 Fax : +33 (0)2 43 59 14 00 e-mail : contact@tdv-industries.fr www.tdv-industries.fr création : StudioVersion

Plus en détail

La Charte des ÉcoQuartiers

La Charte des ÉcoQuartiers La Charte des ÉcoQuartiers L engagement des villes Par la signature de la présente charte, nous nous engageons dans une politique d aménagement durable, car nous considérons qu un territoire durable est

Plus en détail

Commission Développement Durable

Commission Développement Durable Commission Développement Durable Intégration de la politique RSE dans les actes d achats «Processus par lequel les organisations se procurent les biens, prestations, installations et services [ ] d'une

Plus en détail

ATELIER PRODURABLE Intégrer les critères RSE dans les appels d offres : comment s y prendre? 30 mars 2016

ATELIER PRODURABLE Intégrer les critères RSE dans les appels d offres : comment s y prendre? 30 mars 2016 ATELIER PRODURABLE Intégrer les critères RSE dans les appels d offres : comment s y prendre? 30 mars 2016 Intégrer les critères RSE dans les appels d offres : comment s y prendre? Quelles sont les réelles

Plus en détail

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012 La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO 26000 Analyse comparée Mai 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Quels rapport entre le développement durable et le médico-social?

Quels rapport entre le développement durable et le médico-social? Quels rapport entre le développement durable et le médico-social? 2 Développement Durable «Le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre

Plus en détail

Principales tendances RSE. en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines. dans le secteur de l habitat social

Principales tendances RSE. en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines. dans le secteur de l habitat social OVER SCAN Studies Principales tendances RSE en matière de gouvernance et pratiques ressources humaines dans le secteur de l habitat social Novembre 2014 OnlyCSR sector analysis OnlyCSR vous propose de

Plus en détail

Filière agro-alimentaire : des acteurs intensivement circulaire

Filière agro-alimentaire : des acteurs intensivement circulaire Organisateurs: Atelier 7 Filière agro-alimentaire : des acteurs intensivement circulaire Mardi 22 novembre 2016 16h 17h Intervenants Filière agro-alimentaire : des acteurs intensivement circulaire Loïs

Plus en détail

Réunion territoriale n 7

Réunion territoriale n 7 AGENDA 21 du Département de l Ain Réunion territoriale n 7 Lieu : Montrevel-en-Bresse Date : 21/11/2011 1 OBJET DE LA CONCERTATION Dans un premier temps, le diagnostic territorial a été présenté en plénière

Plus en détail

DEveloppement durable

DEveloppement durable R APPORT A NNUEL 2O15 DEveloppement durable 2 RAPPORT ANNUEL DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 Introduction La Ville de Saint-Nazaire s est dotée lors du Conseil municipal du 18 décembre 2015 d un plan stratégique

Plus en détail

PRESENTATION DES RESULTATS & PRECONISATIONS. BILAN CARBONE - BREST METROPOLE HABITAT 04 mars 2010

PRESENTATION DES RESULTATS & PRECONISATIONS. BILAN CARBONE - BREST METROPOLE HABITAT 04 mars 2010 PRESENTATION DES RESULTATS & PRECONISATIONS BILAN CARBONE - BREST METROPOLE HABITAT 04 mars 2010 BILAN CARBONE DE BREST METROPOLE HABITAT 1- Rappels et principes du Bilan carbone 2-Déroulement de l étude

Plus en détail

Grenelle Environnement. Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE

Grenelle Environnement. Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE Grenelle Environnement Signature de la convention d engagements sur la réduction des emballages, le recyclage et l information DOSSIER DE PRESSE Paris, le Jeudi 23 octobre 2008 Hôtel de Roquelaure 246,

Plus en détail

La démarche RSE de Norske Skog Golbey : un levier de performance. Yves Bailly AG Idée Alsace 24 mars 2015

La démarche RSE de Norske Skog Golbey : un levier de performance. Yves Bailly AG Idée Alsace 24 mars 2015 La démarche RSE de Norske Skog Golbey : un levier de performance Yves Bailly AG Idée Alsace 24 mars 2015 Norske Skog Golbey Norske Skog Golbey en bref Filiale d un groupe norvégien (3300 employés, 8 usines)

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

Table Ronde Chaleur Fatale

Table Ronde Chaleur Fatale Table Ronde Chaleur Fatale DANJOU FREDERIC Responsable Maintenance et Energie QUIBEL NICOLAS Ingénieur Process _ Référent Energie FOIREST MICKAEL Chef de service - Energie 1 - Entreprise Familiale créée

Plus en détail

Comité 21 McDonald s et la concertation

Comité 21 McDonald s et la concertation Comité 21 McDonald s et la concertation Mars 2012 Quelques mots sur Synergence Trois grandes caractéristiques fondent notre spécificité Participer à la conception des mutations écologiques de l économie

Plus en détail

Conférence débat Sport et développement durable. CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012

Conférence débat Sport et développement durable. CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012 Conférence débat Sport et développement durable CROS Midi-Pyrénées - Mardi 28 février 2012 La Stratégie Nationale De Développement Durable du Sport SNDDS 2 Le développement durable De façon unanime, le

Plus en détail

Tableau de correspondances du rapport RSE Société Générale avec le GRI 4, Global Compact, EP 3, UNEP-FI

Tableau de correspondances du rapport RSE Société Générale avec le GRI 4, Global Compact, EP 3, UNEP-FI Tableau de correspondances du rapport RSE Société Générale 2013-2014 avec le GRI 4, Global Compact, EP 3, UNEP-FI Catégorie Indicateurs GRI 4 Document de Référence Indicateurs Art. 225 Stratégie et Analyse

Plus en détail

LE PROJET FORÊT-BOIS

LE PROJET FORÊT-BOIS France Bois Industries Entreprises Cei Bois LE PROJET FORÊT-BOIS pour la France France Bois Forêt (FBF) et France Bois Industries Entreprises (FBIE) sont à l initiative du «Projet Forêt-Bois pour la France»

Plus en détail

L Urbanisme Durable en Pays de Grandlieu, Machecoul, Logne

L Urbanisme Durable en Pays de Grandlieu, Machecoul, Logne L Urbanisme Durable en Pays de Grandlieu, Machecoul, Logne I. Contexte et mise en œuvre de la Charte Qualité Nouveaux Quartiers et diffusion II. L expérimentation de cette Charte par les communes (Ex de

Plus en détail

ADHESION A LA MARQUE SUD DE FRANCE POUR LES PRODUITS DE LA FILIERE BOIS FORMULAIRE DE CANDIDATURE

ADHESION A LA MARQUE SUD DE FRANCE POUR LES PRODUITS DE LA FILIERE BOIS FORMULAIRE DE CANDIDATURE ADHESION A LA MARQUE SUD DE FRANCE POUR LES PRODUITS DE LA FILIERE BOIS FORMULAIRE DE CANDIDATURE Motivation et intérêt pour l'adhésion à la marque SUD DE FRANCE La filière bois de la région Languedoc-Roussillon

Plus en détail

Bilan énergétique martiniquais

Bilan énergétique martiniquais 1 Bilan énergétique martiniquais VALORA - Village du développement durable à la Martinique 15 Avril 2016 Contact : rosamont.p@energie.mq www.energie.mq 0696 26 16 13 14/04/2016 Sommaire 1. Contexte énergétique

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Action 1 Réduire les consommations énergétiques Action 2 Privilégier les approvisionnements locaux

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Action 1 Réduire les consommations énergétiques Action 2 Privilégier les approvisionnements locaux Nom et logo de l entreprise : Biscuiterie de l Abbaye Coordonnées du contact : GUILLEMOT Catherine, Responsable Environnement catherine@biscuiterie-abbaye.com Visuels / schémas d illustration Je soussigné,

Plus en détail

Le Conseil général et ses partenaires mobilisés au sein d un Club Climat

Le Conseil général et ses partenaires mobilisés au sein d un Club Climat Dossier de presse Amiens le 14 mai 2013 Le Conseil général et ses partenaires mobilisés au sein d un Club Climat En décembre 2011, le Conseil général de la Somme a adopté son Plan Climat Energie Départemental

Plus en détail

PROPOSITION DE CORRIGÉ

PROPOSITION DE CORRIGÉ BACCALAURÉAT Série : STMG Épreuve : Management des Organisations Session 2015 Durée de l épreuve :3 H. Coefficient : 5 PROPOSITION DE CORRIGÉ 1 1 - Caractéristiques de l organisation COUETTO Type Statut

Plus en détail

LE FERROVIAIRE, ACTEUR MAJEUR DE LA RÉDUCTION DE CO2 : L EXEMPLE DE TGV

LE FERROVIAIRE, ACTEUR MAJEUR DE LA RÉDUCTION DE CO2 : L EXEMPLE DE TGV LE FERROVIAIRE, ACTEUR MAJEUR DE LA RÉDUCTION DE CO2 : L EXEMPLE DE TGV CO2 ET TRANSPORTS : LA RÉALITÉ DES FAITS 2 CO2 ET TRANSPORTS : LA RÉALITÉ DES FAITS Les performances environnementale et énergétiques

Plus en détail

Guide Eco-conception de produits AgroAlimentaire

Guide Eco-conception de produits AgroAlimentaire Mars 2016 Guide Eco-conception de produits AgroAlimentaire Loïs MOREIRA, Ingénieur Conseil éco-conception Éco-conception? Définition : l éco-conception consiste à intégrer l environnement dès la conception

Plus en détail

Votre performance énergétique

Votre performance énergétique Votre performance énergétique Les solutions MCI pour maîtriser vos dépenses énergétiques et votre impact environnemental Les solutions MCI pour maîtriser vos dépenses énergétiques et votre impact environnemental

Plus en détail

CGC1D -Enjeux géographiques du Canada

CGC1D -Enjeux géographiques du Canada Importance spatiale Constantes et tendances Interrelations Perspective géographique CGC1D -Enjeux géographiques du A. Environnement naturel et B. Ressources naturelles et activités économiques C. Communautés

Plus en détail

L entreprise, moteur du développement durable: le rôle clé des experts-comptables, conseils et accompagnateurs de dirigeants des PME/PMI

L entreprise, moteur du développement durable: le rôle clé des experts-comptables, conseils et accompagnateurs de dirigeants des PME/PMI Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Vendredi 25 mai 2007 L entreprise, moteur du développement durable: le rôle clé des experts-comptables, conseils et accompagnateurs de dirigeants des

Plus en détail

Bilan Diversité. Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité

Bilan Diversité. Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité - 2012 Participation et enjeux Objectif et déroulement de l étude Objectifs Dresser un état des lieux des pratiques et initiatives menées

Plus en détail

Présentation des AAP de l action projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A) du PIA

Présentation des AAP de l action projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A) du PIA Présentation des AAP de l action projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A) du PIA Rappel du contexte Mise en place du programme d investissements d avenir (PIA) en 2010 (35 Mrds d - article

Plus en détail

Charte RSE. Fournisseurs d ERDF

Charte RSE. Fournisseurs d ERDF Charte RSE Fournisseurs d ERDF PRÉAMBULE En adhérant en juin 2012 au Pacte Mondial des Nations Unies, ERDF confirme son engagement à promouvoir dans ses activités les principes de la Responsabilité Sociale

Plus en détail

Actions. CCI de France. La formation : 2ème formateur de France. Un réseau de 162 établissements publics nationaux, régionaux et locaux

Actions. CCI de France. La formation : 2ème formateur de France. Un réseau de 162 établissements publics nationaux, régionaux et locaux CCI de France Un réseau de 162 établissements publics nationaux, régionaux et locaux Une activité à l'international par 107 Chambres Françaises de Commerce et d'industrie à l étranger (CCIFE) dans 77 pays.

Plus en détail

APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRÉNÉES 2016

APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRÉNÉES 2016 APPEL À PROJETS INNOV BIO MIDI-PYRÉNÉES 2016 PLAN BIO MIDI-PYRÉ NÉ ÉS 2014-2020 1. CONTEXTE Première région en nombre d hectares consacrés à la bio (145 686 ha), Midi-Pyrénées a converti 6,4 % de sa surface

Plus en détail

ÉTUDE. Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie

ÉTUDE. Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie ÉTUDE Soutiens financiers aux énergies renouvelables et à la maîtrise de l énergie Coûts et enjeux pour les collectivités Série Politique ENP 34 Septembre 2014 SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE... 4 2. OBJECTIFS NATIONAUX...

Plus en détail

La Fondation Close promoteur de l économie circulaire

La Fondation Close promoteur de l économie circulaire Direction générale Au cœur de votre quotidien La Fondation Close promoteur de l économie circulaire CONDITIONS ET RÈGLEMENT 2016 RESUMÉ DE L APPEL À PROJETS FONDATION CLOSE La Fondation Gouverneur René

Plus en détail