FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO"

Transcription

1 A. Historique FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO Le Fond de Développement Agaciro est le premier fond de solidarité au Rwanda, basé sur des dons volontaires. Ce fond a été initié par les Rwandais lors du Dialogue National «Umushyikirano» 2011, afin d accélérer et détenir leur développement. Ceci améliorera le niveau d autonomie financière du Rwanda en tant que nation. Le fond sera financé par les contributions volontaires des citoyens Rwandais vivant au Rwanda, ceux vivant à l étranger, les sociétés privées et les Amis du Rwanda. Le Fond de Développement Agaciro donne le ton pour démontrer que les Rwandais collaboreront ensemble afin de diriger leur propre développement. B. Comment cette initiative sera-t-elle communiquée à tous les Rwandais? La campagne de sensibilisation a été lancée par Son Excellence le Président Paul Kagame le Jeudi 23 Août 2012 à Kigali. Ca été un coup d envoi de la mobilisation massive par les personnalités officielles du Gouvernement, et les Rwandais vivant à l étranger. C est un appel à tout le peuple Rwandais de soutenir volontairement le fonds. Tous les Maires, les Vice-Maires chargés des Affaires Economiques et les Présidents des Conseils de Districts (Njyanama) sont invités au Lancement National. Afin d assurer le succès du Fond de Développement Agaciro, nous entamerons un vaste programme de sensibilisation par le biais des stations radios, la Télévision Rwandaise (TVR), un site internet (www.agaciro.org), des messages SMS par téléphonie mobile, et les sites d échange sociaux (ex : Twitter, Facebook). La radio étant un moyen qui atteint un large public local, elle sera le point focal de communication à travers des publicités, des émissions et des annonces pour sensibiliser la population. Des posters, brochures et panneaux d affichages seront utilisés pour atteindre un nombre maximum de citoyens. C. Comment contribuer? 1) Par SMS: Envoyer le texte «Agaciro [espace] 500» au 2020 à partir de n importe quel réseau téléphonique du Rwanda. Le tarif équivalent sera déduit de la votre crédit d appel. 2) A travers le site internet: Les dons se feront aussi directement à travers le site internet en utilisant votre carte de débit ou de crédit. Cette méthode sera particulièrement utile pour les Rwandais vivant à l étranger et les Amis du Rwanda. 3) Par transfert/dépôt bancaire: Le Fond de Développement Agaciro a ouvert 3 comptes bancaires en FRw mais les transferts pourront se faire en Francs Rwandais et en monnaie étrangère: i. La Banque Nationale du Rwanda Cpte No: Swift Code: BNRWRW ii. La Banque de Kigali Cpte No: Swift Code: BKIGRWRW

2 iii. La Banque Populaire Cpte No: Swift Code: BPRWRWRW 4. Contributions collectives: Des personnes individuelles peuvent rassembler leurs contributions volontaires par zone géographique, par institution, etc et les transférer en une fois. D. Qui gèrera les fonds? Les contributions du Fond de Développement AGACIRO seront reflétées dans le Budget National et approuvé par le Parlement. Pour la transition, le Fond sera géré directement par le Ministère des Finances et de la Planification Economique, lequel fera le rapport sur leur intention d utilisation au Dialogue National (Umushyikirano). A l avenir, le Fond sera sous la responsabilité d une gestion indépendante et sera toujours contrôlé par un auditeur externe. Le résultat d audit sera publiquement diffusé. E. Que financera-t-il? Le Fond de Développement Agaciro financera les projets prioritaires importants pour la Nation tels qu identifiés par la Vision2020. Pendant la campagne annuelle, les citoyens Rwandais seront consultés afin de décider de quelles priorités seront financées et les résultats de ces consultations seront validés par le Dialogue National. Le Fond de Développement Agaciro est un fond indépendant. C est une campagne nationale ayant l objectif d encourager tous les Rwandais à prendre un rôle plus actif pour le développement de la nation. Le fond devra démontrer la solidarité Rwandaise ainsi que la possibilité de niveaux élevés de responsabilité quant à son application. F. Quel est le rôle du Gouvernement Local? Suite au Lancement Officiel au niveau national le 23 Août 2012 ; chaque district devra organiser son propre lancement avant le 6 Septembre 2012, afin de garder la dynamique. Nous encourageons la présence et la visibilité des Ministres, les membres du Parlement et les membres du Secteur Privé pendant le lancement au niveau des districts. Au niveau du district, l objectif de ce lancement est de partager largement l information à propos: i. de l objectif du Fond; ii. des méthodes de contribution (voir section C); iii. d éduquer la population sur le rôle qu elle peut jouer pour sécuriser l appropriation financière de notre Nation. Les messages clés mettront l accent sur le fait que le Fond n a pas été créé en réponse à la suspension de l aide mais comme une initiative durable ayant pour objet de renforcer l appropriation de notre propre développement. Cette initiative continuera à progresser,

3 sans considération des décisions futures des bailleurs. Il doit être clair que les contributions doivent être VOLONTAIRES, et en aucun cas forcées. Les personnes individuelles doivent être encouragées à contribuer en groupe (ex : coopératives, sociétés, associations). Messages clés Ce fond donne au Rwandais la chance d investir pour la prospérité des générations à venir. C est un fond volontaire qui permettra aux Rwandais au pays et à l étranger de participer au développement du pays selon leur capacité. C est une idée dont l origine provient du Dialogue National 2011 (Umushyikirano). En tant qu initiative du peuple Rwandais, la gestion et la distribution des fonds seront prises en charge par des citoyens fiduciaires une fois que le Ministère des Finances aura établi son cadre légal et constitutionnel. Les fiduciaires financeront des projets sur base des priorités nationales convenues et développeront un mécanisme adéquat pour gérer et faciliter la croissance du fond. Cela représente un changement de mentalité, plus concentré sur un développement économique et une prospérité à long terme pour les générations à venir du Rwanda. En soutenant les projets et initiatives nationaux importants, il accélèrera le progrès du Rwanda vers la Vision 2020 et au-delà. Le fond permet aux Rwandais et Amis du Rwanda de toute part de participer au développement de leur pays de façon pratique et significative selon sans limite leur capacité individuelle. Il ne remplace pas les sources de financement et de revenus existantes, telles que la fiscalité ou l assistance au développement mais les complète. Le peuple peut contribuer volontairement à ce fond à travers des transferts bancaires, par internet et transactions par téléphonie mobile ainsi que par dépôts bancaires. Les Rwandais vivant au Rwanda et à l étranger, les sociétés et les amis du Rwanda sont admissibles pour contribuer à ce fond. QUESTIONS FREQUENTES: D où vient l idée du Fond de Développement Agaciro? L idée provident du Dialogue National (Umushyikirano) Quand commencera le Fond de Développement Agaciro?

4 Le Fond de Développement Agaciro sera lancé au niveau national le 23 Août 2012 et sera suivi par des lancements au niveau des districts. Quelles sont les priorités du Fond? Chaque année, les Rwandais seront largement consultés pour identifier les domaines prioritaires pour le Fond. Les fiduciaires financeront les projets basés sur les priorités nationales convenues et développeront des mécanismes pour gérer et faciliter la croissance du fond. Quel est le montant maximal/minimal que chacun peut contribuer? Il n y a pas de limite. Toutefois, en cas de d envoi par SMS, chaque contribution sera déduite de 500 FRw sur les unités d appel. Qui peut contribuer au Fond de Développement Agaciro? Les Rwandais, du pays ou à l étranger, les groupes de la société civile, les organisations communautaires, les petites et grandes entreprises, ainsi que les amis du Rwanda du monde entier, sont invités à contribuer à ce fond. Qui sera chargé de la gestion du Fond de Développement Agaciro? En tant qu initiative du peuple Rwandais, la gestion et la distribution des fonds seront prises en charge par des citoyens fiduciaires une fois que le Ministère des Finances aura établi le cadre légal et constitutionnel. What profits will we gain in Agaciro Development Fund, as contributors? En tant que contributeurs, quels seront les avantages acquis dans le Fond de Développement Agaciro? Ce fond donne au Rwandais la chance d investir pour la prospérité des générations à venir. C est un fond volontaire qui permettra aux Rwandais au pays et à l étranger de participer au développement du pays selon leur capacité. Y a-t-il un objectif fixe? Non. Ceci est une initiative à long terme ayant pour objet de changer la mentalité des Rwandais vers la construction d une prospérité durable. Au lieu de spécifier des buts, l objectif est d engager autant de Rwandais que possible dans ce projet. Quelle sera la durée de la campagne?

5 Le Fond est permanent et sera accompagné par une semaine annuelle Agaciro durant la première semaine de Juillet pour mobiliser des fonds supplémentaires et présenter les accomplissements. Le fond est-il temporaire dû aux retards de déboursements de l aide? Pas du tout, les issues ne sont pas du tout liées. L idée du Fond a été initiée pendant le Dialogue National (Umushyikirano) et continuera durant l avenir prévisible. Il a cependant pour objet d accroître l appropriation nationale. Les contributions permettent-elles aux individus d avoir des actions sur le Fond? Non, chaque don est un cadeau volontaire au Fond pour investir dans les projets de développement et n est pas lié à des actions. Les contributions sont-elles obligatoires? Est-ce en effet une nouvelle taxe? Non, toutes les contributions sont purement volontaires. La fréquence et le montant de chaque don sont à l entière discrétion du contributeur. Les contributions au Fond sont-elles déductibles de taxes? Une contribution au fond sera déductible de taxe pour les sociétés et jusqu à un pour cent de leur chiffre d affaire annuel.

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

CANEVAS DE DEMANDE DE SUBVENTION. AWDF finance les projets relatifs aux domaines d intervention suivants :

CANEVAS DE DEMANDE DE SUBVENTION. AWDF finance les projets relatifs aux domaines d intervention suivants : CANEVAS DE DEMANDE DE SUBVENTION Le Fonds Africain pour le Développement de la Femme (AWDF) finance les organisations locales, nationales, sous-régionales et régionales en Afrique qui œuvrent en vue de

Plus en détail

Dialogue sur le financement

Dialogue sur le financement CONSEIL EXÉCUTIF EB137/3 Cent trente-septième session 20 mai 2015 Point 5 de l ordre du jour provisoire Dialogue sur le financement Rapport du Secrétariat INTRODUCTION 1. Par la décision WHA66(8), l Assemblée

Plus en détail

Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle

Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle Si vous pensez avoir de l expérience et des compétences dans un métier spécialisé qui soient équivalentes à un programme d apprentissage

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE RISTIGOUCHE PARTIE SUD-EST. Cadre éthique et politiques de gestion du fonds

MUNICIPALITÉ DE RISTIGOUCHE PARTIE SUD-EST. Cadre éthique et politiques de gestion du fonds MUNICIPALITÉ DE RISTIGOUCHE PARTIE SUD-EST Cadre éthique et politiques de gestion du fonds Adoptée le 28 juillet 2014 1- Contexte 2- Objectifs 3- Cadre éthique 4- Politiques de gestion du fonds 5- Transparence

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 Au Gouvernement du Burundi

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick Rapport d étape Introduction Depuis les derniers grands changements qui datent de près d un demi-siècle, le gouvernement

Plus en détail

Les rachats de service

Les rachats de service Les rachats de service Table des matières 3 3 5 7 8 9 10 11 12 13 Qu est-ce qu une proposition de rachat? Avez-vous vraiment besoin de racheter du service? Est-ce financièrement avantageux pour vous d

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

POLOGNE : vers une économie basée sur la connaissance

POLOGNE : vers une économie basée sur la connaissance POLOGNE : vers une économie basée sur la connaissance 1. Les lignes directrices de la politique scientifique La Stratégie nationale de développement pour les années 2007-2015 fait voir la Pologne en 2015

Plus en détail

Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda

Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda Plan de l exposé L assurance maladie obligatoire pour tous: Cas particulier de la république du Rwanda!"#$%&'()*"#+," &-).!!/&01&23425,)&6778 Données générales du pays Contexte historique des mutuelles

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE DÉFENSE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE DÉFENSE Version de septembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE DÉFENSE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de défense 1 2 Campagnes à frais partagés 2 3 Initiatives nationales, provinciales

Plus en détail

Cadre budgétaire et fiscal

Cadre budgétaire et fiscal Cadre budgétaire et fiscal Séminaire sur la gestion du risque social Paris, 30 juin 2003 Brian Ngo Politique fiscale : une vue d ensemble Utilise la puissance des impôts (T), des dépenses (G) et des emprunts

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

Conseil canadien de développement social Programme de données communautaires

Conseil canadien de développement social Programme de données communautaires Conseil canadien de développement social Programme de données communautaires http://donneescommunautaires.ca http://www.ccsd.ca Page 2 de 7 Qu est-ce que le Programme de données communautaires? Au milieu

Plus en détail

LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE

LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE La recherche européenne en action LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE (7 e PC) Placer la recherche européenne au premier plan Définir un nouveau standard pour la recherche européenne Le septième programme-cadre

Plus en détail

Comment Elaborer un Plan d Action

Comment Elaborer un Plan d Action Comment Elaborer un Plan d Action Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

«Business for Nature»

«Business for Nature» «Business for Nature» La campagne Krombacher / WWF pour la forêt tropicale: Un exemple pour la conservation de la biodiversité à travers un partenariat avec le secteur privé La Brasserie Krombacher: Profil

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ L ORGANE DIRECTEUR, PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT Rappelant que la Stratégie de financement a pour objectifs

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

Procès-verbal Assemblée générale annuelle Hôtel Westin, Ottawa, Ontario Samedi le 13 octobre 2012

Procès-verbal Assemblée générale annuelle Hôtel Westin, Ottawa, Ontario Samedi le 13 octobre 2012 1. Ouverture de l assemblée Procès-verbal Assemblée générale annuelle Hôtel Westin, Ottawa, Ontario Samedi le 13 octobre 2012 L ouverture officielle de l assemblée a été déclarée à 8 h par Brenda Sabo,

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

Charte de Compliance ERGO Insurance sa

Charte de Compliance ERGO Insurance sa Charte de Compliance ERGO Insurance sa Introduction Sur la base de la circulaire PPB/D. 255 du 10 mars 2005 sur la compliance adressée aux entreprises d assurances, une obligation légale a été imposée

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 Hôtel Serena Kigali, Rwanda 30 octobre-2 novembre 2012 Promouvoir le développement inclusif et durable en Afrique dans une période d incertitude pour l économie mondiale

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

Projet Médias et société civile pour le renforcement du débat démocratique au Rwanda (MERCIDD)

Projet Médias et société civile pour le renforcement du débat démocratique au Rwanda (MERCIDD) Projet Médias et société civile pour le renforcement du débat démocratique au Rwanda (MERCIDD) ''URUBUGA RW'ITANGAZAMAKURU'' - Synthèse de l émission du 23 Mars 2014 Ce 23 mars 2014, l émission «Club de

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Lancer et réussir sa campagne de collecte

Lancer et réussir sa campagne de collecte Lancer et réussir sa campagne de collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Lancer et réussir votre campagne de collecte Étape 1 : Rédiger votre page de collecte - Présenter votre projet

Plus en détail

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE FUTURE

À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE FUTURE À PROPOS DU PRIX ZAYED DE L ÉNERGIE FUTURE Photo by: Ryan Carter, Philip Cheung / Crown Prince Court - Abu Dhabi Le Prix Zayed de l énergie future est une récompense annuelle créée par les dirigeants des

Plus en détail

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique Gabriel Mougani Economiste financier

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE DEMANDE DE SUBVENTION ET FORMAT D OFFRE POUR LES CANDIDATS D OUTRE-MER

INSTRUCTIONS DE DEMANDE DE SUBVENTION ET FORMAT D OFFRE POUR LES CANDIDATS D OUTRE-MER INSTRUCTIONS DE DEMANDE DE SUBVENTION ET FORMAT D OFFRE Introduction POUR LES CANDIDATS D OUTRE-MER Ce document est destiné à aider les candidats d outre-mer à comprendre les procédures de candidature

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

DÉSIGNATION DE KINGSTON EN VERTU DE LA LOI SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS (LSF) : Les Services en français et vous

DÉSIGNATION DE KINGSTON EN VERTU DE LA LOI SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS (LSF) : Les Services en français et vous DÉSIGNATION DE KINGSTON EN VERTU DE LA LOI SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS (LSF) : Les Services en français et vous Le 1 er mai 2009, Kingston deviendra une région désignée en vertu de la Loi sur les services

Plus en détail

Nouveaux intervenants dans l industrie Examen réglementaire de la gouvernance et des objectifs de politique publique

Nouveaux intervenants dans l industrie Examen réglementaire de la gouvernance et des objectifs de politique publique Diapositive 2 1. Déterminants du changement à l échelle planétaire et au niveau national 2. Aboutissement des changements législatifs 3. Modernisation des paiements canadiens les priorités stratégiques

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1 GUIDE DES POINTS FOCAUX NATIONAUX RSI Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1. Introduction Le Règlement sanitaire international (2005) (RSI(2005)) définit un point focal national

Plus en détail

LA SAINE GESTION DES FINANCES PUBLIQUES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT:

LA SAINE GESTION DES FINANCES PUBLIQUES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT: LA SAINE GESTION DES FINANCES PUBLIQUES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT: Une composante essentielle à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté Présenté par Dominic Bourcier Chef, spécialistes

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

Les personnes en situation de handicap : des citoyens actifs

Les personnes en situation de handicap : des citoyens actifs APPEL A PROJETS ACTIONS DE PARRAINAGE DE L AWIPH Les personnes en situation de handicap : des citoyens actifs 1 1. Objet de l appel à projet Dans le cadre de son action de parrainage 2012, l Agence Wallonne

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale LE CRÉS DU CENTRE-DU-QUÉBEC SE VEUT UN LIEU DE CONCERTATION ET D HARMONISATION, UN LIEU DE PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, UN LIEU D INTERFACE ET D ARRIMAGE

Plus en détail

Projets innovants ou nouvelles initiatives en matière de prévention au surendettement

Projets innovants ou nouvelles initiatives en matière de prévention au surendettement Appel à projets Adressé au secteur des services de médiation de dettes Projets innovants ou nouvelles initiatives en matière de prévention au surendettement Date limite d introduction des projets : le

Plus en détail

& Melinda Gates et Gavi, qui permettra d améliorer la santé des populations des six pays ciblés et de contribuer à la sécurité sanitaire régionale.

& Melinda Gates et Gavi, qui permettra d améliorer la santé des populations des six pays ciblés et de contribuer à la sécurité sanitaire régionale. Communiqué Santé au Sahel : l AFD, la Fondation Bill & Melinda Gates et Gavi s engagent ensemble pour renforcer la vaccination dans six pays de la région du Sahel Paris, le 26 juin 2015 - L Agence Française

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage jusqu à l âgede18ans Ministère de l Éducation de l Ontario Direction des politiques et programmes d éducation en langue française Mai 2010

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/22/20 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 JUILLET 2014 Comité du programme et budget Vingt-deuxième session Genève, 1 er 5 septembre 2014 RAPPORT DU CORPS COMMUN D INSPECTION INTITULE EXAMEN DE LA GESTION

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES. DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168

QUESTIONS ET RÉPONSES. DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168 QUESTIONS ET RÉPONSES DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168 TITRE DU PROJET : Campagne de marketing de sensibilisation à la cessation du tabac intitulée Je te laisse / Break it Off

Plus en détail

Modèl. d être en. Deux modèles. la Prime. doit inclure : Activités. début et de fin. Dates de. du projet ;

Modèl. d être en. Deux modèles. la Prime. doit inclure : Activités. début et de fin. Dates de. du projet ; Modèl les pour le Plan de la Prime et les rapports Fairtrade Deux modèles sont fournis ci-dessous pour vous aider à préparer un plan annuel pour la Prime Fairtrade en vue d être en conformité avec le critère

Plus en détail

Trousse de communication 2015

Trousse de communication 2015 Trousse de communication 2015 Qu est-ce que la Semaine mondiale de l entrepreneuriat? La Semaine mondiale de l'entrepreneuriat (SME) est la plus grande célébration de l entrepreneuriat au monde! Chaque

Plus en détail

PROTOCOLE DE PARTENARIAT ENTRE LA CHAMBRE DES REPRESENTANTS DE BELGIQUE ET L ASSEMBLEE NATIONALE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI

PROTOCOLE DE PARTENARIAT ENTRE LA CHAMBRE DES REPRESENTANTS DE BELGIQUE ET L ASSEMBLEE NATIONALE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE AVEC LE SOUTIEN DU SPF AFFAIRES ÉTRANGÈRES, COMMERCE EXTÉRIEUR ET COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT DU ROYAUME DE BELGIQUE PROTOCOLE DE PARTENARIAT ENTRE LA CHAMBRE DES

Plus en détail

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante.

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante. Budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le gouvernement du Canada a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines sont favorables aux entreprises manufacturières, donc aux

Plus en détail

BROCHURE EXPLICATIVE DE LA SECTION ALLEMANDE

BROCHURE EXPLICATIVE DE LA SECTION ALLEMANDE est s- O u BROCHURE EXPLICATIVE DE LA SECTION ALLEMANDE Sèvres s est ues -Ou -O aris vres vres 1 parvis Charles de Gaulle 92310 Sèvres France email : sis@sis-sevres.net Tel. : +33 [0]1 72 77 70 40 Les

Plus en détail

Modèle de cahier des charges CRM

Modèle de cahier des charges CRM Modèle de cahier des charges CRM Vous trouverez dans ce modèle de cahier des charges les éléments généralement nécessaires au bon fonctionnement d un projet CRM. Chaque entreprise étant unique, il vous

Plus en détail

Présentation d une approche d une microfinance à base communautaire. CLASSE-B Project UMUTARA Juillet 2005 1

Présentation d une approche d une microfinance à base communautaire. CLASSE-B Project UMUTARA Juillet 2005 1 Présentation d une approche d une microfinance à base communautaire CLASSE-B Project UMUTARA Juillet 2005 1 A. Background information Definition des concepts La Micro finance La microfinance est un mécanisme

Plus en détail

Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada

Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada Tribunal de la protection des fonctionnaires divulgateurs Canada 2008-2009 Rapport ministériel sur le rendement L'honorable James Moore Ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles Table

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration Politique : GESTION FINANCIÈRE Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration 14 novembre 2011 Révisée 2009-12-14 1 de 8 TABLE DES

Plus en détail

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle De meilleures statistiques pour des vies meilleures PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle Présentation de PARIS21 PARIS21 est l acronyme de l anglais Partnership in

Plus en détail

CREER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA REUSSITE DES EXPORTATIONS

CREER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA REUSSITE DES EXPORTATIONS CREER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA REUSSITE DES EXPORTATIONS 1 SÉANCE 4: CHAMP D APPLICATION DES EXIGENCES QUALITÉ Présentateur: Emile K. AIFA Date: 4 Mai 2015 Lieu: Ouagadougou I RÔLE, STRUCTURE

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015 Guide des candidatures 2015 Introduction Dans tout l Ontario, il y a beaucoup d entreprises, d organismes, de collectivités et de particuliers qui font plus que ce qui est requis par la législation environnementale,

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité MINISTERE D ETAT CHARGE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DES GUINEENS DE L ETRANGER ====== MINISTERE DELEGUE DES GUINEENS DE L ETRANGER INTERVENTION DE MADAME

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI Introduction Mémoire de la City of London Corporation Présenté par le bureau du développement

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

E-01 Règlement relatif à la gestion financière Recueil sur la gouvernance

E-01 Règlement relatif à la gestion financière Recueil sur la gouvernance E-01 Règlement relatif à la gestion financière Anciennement «Règlement relatif à la gestion financière R-2» adopté par le C.A. le 24 avril 1985 Révisé par le C.A. les 11 décembre 2001 et 24 février 2009

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006

MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006 MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006 SERVICES NON FINANCIERS POUR LA CREATION D ENTREPRISE AU GHANA ET AU SENEGAL PAR LES IMMIGRES RESIDANT LEGALEMENT EN ITALIE Code de référence : MIDA- 01-

Plus en détail

Annexe III. Indicateurs de viabilité financière recommandés

Annexe III. Indicateurs de viabilité financière recommandés Annexe III. Indicateurs de recommandés Le tableau suivant présente des indicateurs de possibles en ce qui concerne des programmes de vaccination. L'un ou plusieurs de ces indicateurs peuvent être sélectionnés

Plus en détail

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances LES BONS CHOIX : RÉDUIRE LES IMPÔTS POUR CRÉER DES EMPLOIS Pour diffusion immédiate Le 27 mars 2003 Le budget de 2003 reflète la grande priorité qu accorde le gouvernement de Ernie Eves aux réductions

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information 6 février 2009 Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information Facteurs déterminants du changement : Examens du GC Examens stratégiques, horizontaux et examens

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Projet du Code de l Investissement

Projet du Code de l Investissement République Tunisienne Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Projet du Code de l Investissement Version préliminaire 22 mai 2015 Article1premier. TITRE PREMIER.

Plus en détail

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion ~ ~ Superviser la gestion de l entreprise et des affaires de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Nous assurons la surveillance nécessaire

Plus en détail

ASSAINISSEMENT ET EAU POUR TOUS : Un cadre d action global

ASSAINISSEMENT ET EAU POUR TOUS : Un cadre d action global ASSAINISSEMENT ET EAU POUR TOUS : Un cadre d action global Mettre en place les instruments pour réaliser un accès universel viable à l assainissement et à l eau potable ASSAINISSEMENT ET EAU POUR TOUS

Plus en détail

Programme de désignation des centres municipaux d information aux visiteurs 2013 pour

Programme de désignation des centres municipaux d information aux visiteurs 2013 pour Programme de désignation des centres municipaux d information aux visiteurs 2013 pour les fournisseurs de renseignements aux visiteurs du Nouveau-Brunswick? Table des matières Définitions. page 3 Introduction...

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

TAXATION ET DROIT DE MUTATION

TAXATION ET DROIT DE MUTATION TAXATION ET DROIT DE MUTATION RÔLE Rôle d évaluation 2013-2014-2015 Nous fonctionnons avec un rôle triennal et le facteur indiqué sur le compte est celui de la 1 ère année du rôle. 2015 2014 2013 Facteur

Plus en détail