La part de la Russie dans le commerce mondial était, en 2012, de 2,35 % 1, soit de 0,75 %

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La part de la Russie dans le commerce mondial était, en 2012, de 2,35 % 1, soit de 0,75 %"

Transcription

1 Le commerce extérieur de la russie en 213 La part de la Russie dans le commerce mondial était, en 212, de 2,35 % 1, soit de,75 % supérieure seulement aux indices de l an 2 2. Néanmoins, 212 et 213 ont montré une dynamique intéressante dans le développement du commerce extérieur de la Fédération. On a assisté, tout d abord, à une baisse considérable des échanges avec les États de la CEI, notamment la Biélorussie et l Ukraine. Ensuite, en dépit de la crise prolongée affectant la zone euro, les échanges ont augmenté avec les pays de l Union européenne. Enfin, le commerce avec la région Asie-Pacifique s est développé, principalement du fait de l accroissement du volume des exportations russes. La part de la Chine est restée presque inchangée, cependant le déficit de la balance commerciale s est nettement accentué. La dynamique de ces deux dernières années a, une fois de plus, mis en évidence l orientation de l de Russie vers les matières premières. 35 ÉCONOMIE Par Oksana Solomakha, doctorante à l Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), diplômée de l Institut d études politiques (IEP) de Paris. 1. Selon des données de l OMC, le CA du commerce mondial était de 18 3 milliards de dollars en 212, 2. & Country = RU _1-6.indd 35 14/3/14 14:58

2 Le commerce extérieur de la Fédération 3 a représenté 631,977 milliards de dollars pour les trois premiers trimestres de 213, dépassant de,46 % (2,935 milliards de dollars) le résultat pour la période analogue de 212. La balance extérieure a enregistré un excédent de 133,589 milliards de dollars, essentiellement, toutefois, pour les trois premiers trimestres de 213, grâce à une réduction des exportations russes réduction notable par rapport à la même période de 212 (9,2 %, soit 13,247 milliards de dollars) (figure 1). 36 figure 1. principaux indices du commerce extérieur de La fédération de russie, en milliards de dollars 5 milliards de dollars 45 Exportations 4 Importations 35 Solde source : banque centrale de la fédération de russie Calculé sur le modèle de la balance des paiements. 4. Le commerce extérieur de la Fédération de Russie , données du site officiel de la Banque centrale de la Fédération de Russie : _1-6.indd 36 14/3/14 14:58

3 figure 2. volume du commerce extérieur de La fédération de russie , en milliards de dollars 7 6 milliards de dollars 629,42 631, , , ,13 249, , , source : banque centrale de la fédération de russie 5. Exportations Importations Volume total Solde Tandis que les exportations diminuaient d 1,3 % par rapport aux trois premiers trimestres de 212, les importations augmentaient de 3,35 % (figure 2). Une dynamique qui correspond aux prévisions des experts : dans la phase qui suit l adhésion de la Russie à l OMC, le volume de la production intérieure et des exportations se voit réduit, cependant que celui des importations hors «étranger proche» s accroît. 5. Le commerce extérieur de la Fédération de Russie , données du site officiel de la Banque centrale de la Fédération de Russie : _1-6.indd 37 14/3/14 14:58

4 figure 3. exportations de La fédération de russie , en milliards de dollars 3 milliards de dollars 74,1% 25 75,4% ,9% 2,4% Agroalimentaire Produits minéraux source : douanes de la fédération de russie 6. 5,6% 5,2% Industries chimiques 2,9% 3,3% Pierres précieuses 8,6% 7,4% Métaux 3,4% 3,4% 2,7% 3,% Équipements Divers La base des exportations pour les premier et deuxième trimestres de 212 et 213 est constituée de produits minéraux, notamment ceux du complexe énergétique (figure 3). Cependant, pour la période considérée, le volume physique du pétrole exporté baissait de 2,5 %, celui des produits pétroliers augmentait de 9,5 %, celui du gaz naturel restait pratiquement inchangé 7 (figure 4). Le volume physique des exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) augmentait de 4 % au cours du premier trimestre 213, la baisse d 1,2 % du volume des exportations se traduisant dans le volume des transactions. Dans les deux cas, on enregistre une hausse presque du double pour le GNL au deuxième trimestre (respectivement 93,4 % et 99,9 %). 6. Nomenclature des exportations de la Fédération de Russie, tous pays, janvier-décembre 212 et janvier-octobre 213, & view = article & id = 18612&Itemid = Pour les besoins de la comparaison, il importe de convertir le nombre de mètres cubes de gaz naturel en tonnes. Masse moléculaire du méthane (CH4) = x 4 = 16 g/mol. Densité du gaz = masse moléculaire x 44,5 = 712 g/cube. Un mètre cube de méthane =,712 kg x nombre de mètres cubes/ _1-6.indd 38 14/3/14 14:58

5 figure 4. volumes des composantes de L export de La fédération de russie, premier et deuxième trimestres 212/213, en millions de tonnes 14 millions de tonnes 12 12,4 117, ,4 77,1 63,76 63, Pétrole Produits pétroliers Gaz naturel source : banque centrale de la fédération de russie 8. En juin 213, la Russie battait un record de vingt-cinq ans dans la production du pétrole, avec 1,53 millions de barils par jour. En raison, toutefois, des prix bas à l export et de l augmentation des volumes de produits pétroliers à l intérieur du pays, la Russie n a pas exporté plus d or noir (figure 5). figure 5. dynamique des prix du pétrole, janvier 212-septembre 213, en dollars par tonne 1 dollars par tonne ,5 745, , ,6 835,5 761,5 766, ,3 758, Prix moyen de la tonne à l export Prix mondial du pétrole Urals 2 1 source : rosstat 9. J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S Volumes physiques des principales composantes de l export, après correction des variations saisonnières, premier trimestre 212-deuxième trimestre 213, & pid = svs & sid = ITM_ De l état du marché du pétrole, janvier-septembre 213, Stg/d2/241.htm _1-6.indd 39 14/3/14 14:58

6 Dans la nomenclature des importations (hors «étranger proche»), les produits phares sont les constructions mécaniques et l équipement, les produits chimiques, l agroalimentaire, les métaux, ainsi que le textile et les chaussures (figure 6). La part des pays exportateurs n a pratiquement pas changé en 213. La balance commerciale est positive, s on note une tendance à la baisse. figure 6. nomenclature des importations (hors «étranger proche»), janvier-octobre 213, en % 4 Agroalimentaire 12,9% Autres 6,9% Production minérale,9% Industrie chimique 16,7% Constructions mécaniques, équipements et transports 5,6% Textiles, chaussures 6,1% Métaux, métallurgie 5,9% source : douanes de la fédération de russie Nomenclature des importations de la Fédération de Russie, janvier-octobre 213, index2.php?option=com_content & view = article & id = 18611&Itemid = _1-6.indd 4 14/3/14 14:58

7 figure 7. nomenclature des importations en provenance de La cei, janvier-octobre 213, en % Autres 8% Agroalimentaire 14% Production minérale 1% Constructions mécaniques, équipements et transports 35% Industrie chimique 1% 41 Métaux, métallurgie 16% Textiles, chaussures 7% source : douanes de la fédération de russie. Dans les importations en provenance des pays de la CEI, constructions mécaniques et équipements, métaux et agroalimentaire dominent (figure 7). La part de ces pays dans les échanges avec la Russie a diminué de 7 % au premier trimestre 213 par rapport à la période correspondante de 212. Au deuxième trimestre, malgré une chute brutale du volume des exportations, les échanges ont augmenté de 2,8 % par rapport au deuxième trimestre 212. La balance commerciale est positive, s la baisse se poursuit (figure 8), principalement liée à la diminution des volumes physiques et financiers des ressources énergétiques _1-6.indd 41 14/3/14 14:58

8 figure 8. principaux indices du commerce de marchandises, premier et deuxième trimestres 213, en milliards de dollars 4 milliards de dollars 35 35,62 3 CEI Hors CEI , ,5 9,51 56, ,89 22,25 11,64 Exportations Importations Volume total Solde source : douanes de la fédération de russie 11. Les principaux partenaires commerciaux de la Russie, hors CEI, ont été en 213 : la Chine (1,5 %), les Pays-Bas 12 (9,1 %), l Allemagne (8,9 %), l Italie (6,4 %), le Japon (3,9 %), la Turquie (3,8 %), les États-Unis (3,3 %). Parmi les pays de la CEI, la plus grande part revient à l Ukraine, avec 4,7 % ; toutefois, on constate, par rapport à 212, une forte baisse (14,5 %) (figure 9). Cette tendance à la baisse des échanges avec l Ukraine ne laisse pas d être inquiétante. Les liens plus étroits noués avec l Union européenne, l interdiction décrétée par la Russie pour l importation de certaines marchandises ukrainiennes, les retards et interruptions dans les livraisons, les problèmes douaniers ont joué leur rôle, l ensemble étant perçu par l Ukraine comme une pression pour qu elle entre dans l Union douanière. Cependant, au sein même de cette Union, on observe une baisse des échanges. Ceux avec la Biélorussie ont chuté 11. Le commerce avec l étranger, hors CEI, , content & view = article & id = 1866&Itemid = 1977 Le commerce avec les pays de la CEI, , & view = article & id = 1867&Itemid = Il est à noter que l essentiel des exportations russes aux Pays-Bas se compose de pétrole brut et de produits pétroliers, introduits sur le continent européen via le port de Rotterdam, plaque tournante et dépôt mondial pour ce secteur. En conséquence, les échanges entre la Russie et les Pays-Bas, ainsi que la part des Pays-Bas eux-mêmes, ne reflètent pas la réalité du commerce entre ces deux États _1-6.indd 42 14/3/14 14:58

9 de 17,2 %, et le volume des exportations russes a diminué de 23,8 %. Seuls les échanges avec le Kazakhstan ont augmenté de 4,8 %. En un peu plus de trois ans d existence, l Union douanière a vu sa dynamique enregistrer une tendance marquée à la baisse, sur fond d accroissement de l de l ombre. En conséquence, l efficacité de l Union, qui avait pour objectif de dynamiser les échanges entre ses membres, reste douteuse à ce jour. figure 9. principaux partenaires commerciaux de La fédération de russie, janvier-octobre , en % 45 4 % 42,5 42, Échanges 212 Échanges ,1 4,7 3 3,1 3,4 3,3 3,8 3,9 3,8 3,9 Kazakhstan États-Unis Turquie Biélorussie Japon 5,4 4,7 Ukraine 6,4 5,3 Italie 8,9 7,4 Allemagne 9,9 9,1 Pays-Bas 1,5 1,5 Chine Divers source : douanes de la fédération de russie 13. L Union européenne représente près de 5 % des échanges commerciaux de la Russie. Parmi les nouveaux partenaires économiques et commerciaux de la Fédération, on relève une balance déficitaire de 14,7 milliards avec la Chine, le volume des importations dépassant d un tiers celui des exportations. Avec l Allemagne, le déficit s est réduit, passant de 1 943,4 à 535,5 millions de dollars. À l inverse, le solde négatif du commerce avec les États-Unis est passé de 478 à millions de dollars. En revanche, le solde est positif avec les Pays-Bas (53 millions de dollars). 13. Le commerce extérieur de la Fédération de Russie avec les principaux pays, janvier-octobre 213, customs.ru/index2.php?option=com_content & view = article & id = 18614&Itemid= _1-6.indd 43 14/3/14 14:58

10 figure 1. indices de prix des services, premier et deuxième trimestres 213, en milliards de dollars milliards de dollars 81 Pays de la CEI Hors CEI Exportations Importations Volume total Solde source : douanes de la fédération de russie. 213 a été marquée par une infime augmentation du commerce extérieur des services, avec un volume de 92 milliards de dollars. La plus grosse partie des échanges dans ce done s effectue hors CEI. Pour les pays de la CEI, on note un solde légèrement positif, pour ceux hors CEI, le déficit est de 24,1 milliards de dollars (figure 1). En 213, les principaux partenaires dans le commerce des services ont été la Turquie, la Grande-Bretagne, l Allemagne et les États-Unis, et, pour la CEI, l Ukraine (figure 11) _1-6.indd 44 14/3/14 14:58

11 figure 11. principaux partenaires de La fédération de russie pour Le commerce des services, premier et deuxième trimestres 213, en % Italie 2,3% Irlande 2,8% Pays-Bas 2,8% Finlande 2,9% Ukraine 3,2% Chypre 4% Suisse 4,9% 45 Autres 52,3% États-Unis 5,2% Allemagne 6,2% G de -Bretagne 6,4% source : banque centrale de la fédération de russie. Turquie 6,9% En , l entrée de la Russie dans l OMC et l adaptation, relativement lente, du pays à cette nouvelle situation ont eu un impact sur la dynamique des échanges. La crise mondiale prolongée de la croissance économique a également joué son rôle. Le pays a connu une chute de la production dans de nombreux dones et la participation des entreprises russes au commerce extérieur a baissé. La dynamique au sein de l Union douanière, de même que le niveau d intégration dans la zone de libre échange de la CEI, laissent, dans l ensemble, espérer mieux ; on note un effort des différentes parties dans le sens de mesures restrictives. Une chute brutale a affecté les échanges avec l Ukraine. Globalement, les prévisions de tendance du commerce russe après l entrée du pays dans l OMC se confirment : augmentation des importations en provenance des pays hors CEI, notamment pour les produits de haute technologie, tandis que la Russie se confine dans son rôle de fournisseur de ressources minérales _1-6.indd 45 14/3/14 14:58

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 1 1. Tendances économiques et commerciales mondiales 2. Configuration du commerce mondial en 2011 3. Tendances de la balance commerciale marocaine

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros Les chiffres clé de la région http://lekiosque.finances.gouv.fr Alsace 1er trimestre 213 résultats de mars Réalisée chaque trimestre, la brochure régionale présente les données de cadrage du commerce extérieur

Plus en détail

Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août - 2 septembre 2005

Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août - 2 septembre 2005 NATIONS UNIES DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES DIVISION DE STATISTIQUE Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août -

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

Points forts 2012, DES ÉCHANGES COMMERCIAUX PEU DYNAMIQUES BILAN COMMERCE EXTÉRIEUR 2012. De la Polynésie française

Points forts 2012, DES ÉCHANGES COMMERCIAUX PEU DYNAMIQUES BILAN COMMERCE EXTÉRIEUR 2012. De la Polynésie française Points forts 3 BILAN 212 212, DES ÉCHANGES COMMERCIAUX PEU DYNAMIQUES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Dans le contexte d un commerce international peu florissant, le déficit de la

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US)

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US) COMMERCE EXTÉRIEUR Le commerce extérieur de l espace Caraïbe 1 représente en 2001 plus de 297 milliards de dollars 2 en importations et plus de 290 milliards en exportations ce qui équivaut à un solde

Plus en détail

Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL

Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL Évolution du commerce mondial Principales caractéristiques Au cours de l année 2000, le commerce et la production au niveau mondial ont connu leur plus forte croissance

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

2012 Stabilisation de l activité. 2013 Perspectives de reprise

2012 Stabilisation de l activité. 2013 Perspectives de reprise 2012 Stabilisation de l activité 2013 Perspectives de reprise Quel avenir pour l industrie chimique en France? Enjeux énergétiques Paris, le 21 mars 2013 UIC - Contacts presse Hélène MEJEAN - Directeur

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 1/ Contexte : Deux fait marquants pour la semaine passée : 1/ Statu quo pour l OPEP. L'OPEP produira 30 millions de barils par jour au moins jusqu en

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

la voie bilatérale reste la meilleure option

la voie bilatérale reste la meilleure option WWW.ELECTIONS.CH FICHE THEMATIQUE : SUISSE-UE la voie bilatérale reste la meilleure option L UE est un des principaux partenaires commerciaux de la Suisse. A l inverse, la Suisse est le deuxième partenaire

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR

STATISTIQUE DU COMMERCE E X T E R I E U R STATISTIQUES DU COMM- MERCE EXTERIEUR STATISTIQUE DU COMM- DU COMMERCE MERCE EXTERIEUR E X T E R I E U R Statistique du Commerce Extérieur S E R I E Statistiques du commerce extérieur I - Introduction Les statistiques des échanges commerciaux

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON COMMENT S OPÈRE LE FINANCEMENT de L ÉCONOMIE MONDIALE? LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON INTERPRÉTATION ÉCONOMIQUE A. QU EST-CE QU UNE BALANCE DES PAIEMENTS B. LA BALANCE DES TRANSACTIONS COURANTES C. LA

Plus en détail

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Commentaires de la Chambre des salariés 25 février 2014 Semestre européen Arsenal de six résolutions législatives («six

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Licence AES, Relations monétaires internationales 2000-2001 Feuille de Td N 1 : La balance des paiements. ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Sources : Extraits d'articles publiés par : Recherche

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

D où vient la dégradation du solde commercial français hors énergie? Une analyse par types de produits

D où vient la dégradation du solde commercial français hors énergie? Une analyse par types de produits D où vient la dégradation du solde commercial français hors énergie? Une analyse par types de produits Benoît USCIATI Direction de la Balance des paiements Service des Transactions courantes et Laboratoire

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Indice des prix à la production et à l importation

Indice des prix à la production et à l importation 05 Prix 982-1100 Indice des prix à la production et à l importation Neuchâtel, 2011 Qu est-ce que l indice des prix à la production et à l importation? L indice des prix à la production (IPP) mesure l

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

La croissance économique

La croissance économique Insee en bref Pour comprendre... La croissance économique Qu est-ce que la croissance? Comment l Insee calcule-t-il le PIB? À quoi sert le PIB? Comment compléter le PIB? Qu est-ce que la croissance? La

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Centre de recherches conjoncturelles ETH Zurich LEE G 116 Leonhardstrasse 21 892 Zurich Tél. +41 44 632 8 3 Fax +41 44 632 12 18 www.kof.ethz.ch globalization@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich,

Plus en détail

COMMERCE ET INVESTISSEMENT

COMMERCE ET INVESTISSEMENT Web Japan http://web-japan.org/ COMMERCE ET INVESTISSEMENT Un changement vers un commerce à modèle horizontal Des voitures prêtes à l exportation (Crédit photo : Toyota Motor Corporation) Introduction

Plus en détail

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Les échanges de marchandises (biens et services), de titres et de monnaie d un pays avec l étranger sont enregistrés dans un document comptable

Plus en détail

La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme

La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme Environ 5% de la population active vit de la métallurgie et de la fabrication de machines, ce qui classe ces branches parmi les principaux

Plus en détail

Comité Coproduits. Situation des marchés (V e quartier) 30 juin 2015. Montreuil

Comité Coproduits. Situation des marchés (V e quartier) 30 juin 2015. Montreuil Comité Coproduits Situation des marchés (V e quartier) juin 21 Montreuil LE MARCHE DES PRODUITS TRIPIERS Production de produits tripiers tonnes Evolution sur mois 21/21 Abats de bovins : + 2,2 % Abats

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010 Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne FMI Département Afrique Mai 21 Introduction Avant la crise financière mondiale Vint la grande récession La riposte politique pendant le ralentissement

Plus en détail

Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72

Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72 Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72 EVOLUTION DES ECHANGES EXTERIEURS DE MARCHANDISES DE 2001 A 2011 - Par - La Direction Technique Chargée de la Comptabilité Nationale

Plus en détail

Commerce extérieur de l Auvergne : principales caractéristiques

Commerce extérieur de l Auvergne : principales caractéristiques PREFET DE LA REGION AUVERGNE DIRECTION REGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI Pôle Entreprises, Economie, Emploi Clermont-Ferrand, le 16 novembre 2015

Plus en détail

BMCE Bank et son Environnement

BMCE Bank et son Environnement BMCE Bank et son Environnement Economie Mondiale 44 SORTIE DE CRISE ET REMISE EN QUESTION DES MODELES Depuis l éclatement de la bulle financière internationale en 2008, de plus en plus d économistes en

Plus en détail

Canada-Arabie saoudite

Canada-Arabie saoudite Canada-Arabie saoudite Publication n o 214-14-F Le 19 janvier 215 Alexandre Gauthier Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 2 e trimestre 214 PIB PIB et Baromètre EUR PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Poursuite

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 28/09/2015 Point mensuel de conjoncture REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES

Plus en détail

Royaume du Maroc. Statistiques du commerce extérieur Guide de l utilisateur

Royaume du Maroc. Statistiques du commerce extérieur Guide de l utilisateur المملكة المغربية Royaume du Maroc Statistiques du commerce extérieur Guide de l utilisateur Décret n 02-07-885 du 8 hija 1428 (19 décembre 2007) pris pour l'application de la loi n 19-06 relative aux déclarations

Plus en détail

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011 Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 211 LES ÉTUDES DE > En 211, les produits agroalimentaires 1 ont apporté une contribution majeure aux exportations françaises, puisqu un quart

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

LIVRE NOIR DU KREMLIN

LIVRE NOIR DU KREMLIN LIVRE NOIR DU KREMLIN Guerre de la Russie contre l Ukraine Bilan humain et économique de l occupation temporaire de la Crimée par la Fédération de Russie et de l agression russe se déroulant dans certains

Plus en détail

Canada-Mexique. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011

Canada-Mexique. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011 Canada-Mexique Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011 Alexandre Gauthier* Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché logistique suisse

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché logistique suisse 2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché logistique suisse Vue d'ensemble des principaux faits La Suisse compte, avec un produit intérieur brut de 590 mrd.

Plus en détail

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux chocs importants ont affecté le comportement des prix de détail des principaux pays

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Comprendre l Ouzbékistan 15

Comprendre l Ouzbékistan 15 Préface.......................................................................... 7 Comprendre l Ouzbékistan 15 Repères essentiels........................................................ 17 Chiffres clés

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Le commerce international

Le commerce international Management international Le commerce international Exposé Réalisé Par : Encadré Par : 1 Plan Introduction I. Définition de commerce international II. Les théories du commerce international III. Les effets

Plus en détail

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale Chypre Géographie Situation générale Chypre est appelée officiellement la République de Chypre et est un pays insulaire eurasien situé au milieu de la mer Méditerranée orientale. Chypre se trouve au sud

Plus en détail

rapport annuel bilan chiffré

rapport annuel bilan chiffré 20 1 1 Ra A Bc rapport annuel bilan chiffré SOMMAIRE 03 CHIFFRES CLÉS L industrie chimique en France 04 BILAN 2011 Consolidation de la reprise 14 COMMERCE EXTÉRIEUR Des échanges soutenus mais un excédent

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

Réunion de la formation Environnement du CNIS

Réunion de la formation Environnement du CNIS Réunion de la formation Environnement du CNIS «Travaux sur les Flux de matières et la productivité des ressources» Jeudi 7 juin 2007 Patrice GREGOIRE, Céline JAMET IFEN Page 1 Représentation des flux de

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTÉRIEURE DE LA FRANCE

RAPPORT ANNUEL LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTÉRIEURE DE LA FRANCE 2013 RAPPORT ANNUEL LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTÉRIEURE DE LA FRANCE ISSN 0292-6733 BANQUE DE FRANCE DIRECTION GÉNÉRALE DES STATISTIQUES Direction de la Balance des paiements Direction des

Plus en détail

Président a.i. du Comité de direction Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES

Président a.i. du Comité de direction Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES Le marché de l énergie en 2009 Le marché de l énergie en 2009 2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE

REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE REVUE MENSUELLE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE, MONETAIRE ET FINANCIERE Octobre 2 Le présent document a été préparé sur la base des données statistiques arrêtées le 7 octobre 2 Table des matières Vue d ensemble...5

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

UE-27 : une étrange puissance économique et commerciale

UE-27 : une étrange puissance économique et commerciale ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 44 juillet 2011 UE-27 : une étrange puissance économique et commerciale par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com (1)

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? juin KBC Groupe CONJONCTURE : situation internationale Retour de la confiance dans les pays développés, hésitations en Chine Indice de confiance de l industrie

Plus en détail

MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN 2012

MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN 2012 MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN ÉDITO L international, une priorité commune En, si le commerce extérieur aquitain (12 e région française) a tendance, comme sur le plan national, à

Plus en détail

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Avril 215 Plan 1. Contexte mondial 2. Indicateurs clés 3. Production et balance commerciale 4. Principales

Plus en détail

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE Bernard LAPONCHE 18 mai 2011 www.global-chance.org LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE UNE COMPARAISON

Plus en détail

=> A court terme, nous restons «long» Dollar/ «court» Euro

=> A court terme, nous restons «long» Dollar/ «court» Euro => A court terme, nous restons «long» Dollar/ «court» Euro L euro a touché à la fin mai son plus faible niveau face au dollar depuis juillet 2010 (1,23 USD) sous l effet, notamment, des craintes selon

Plus en détail

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg Bienvenue Procure.ch Jeudi 26 avril 2012 Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch 1 ère question (thème) C est grave docteur? Les principaux indicateurs économiques En préambule.. Qu est-ce qu un

Plus en détail

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014 MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE Avril 2014 Éditeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Esteban Lanter Max Künnemann Adresse BAK Basel Economics AG Güterstrasse 82 CH-4053 Basel T +41 61 279 97 00 F +41

Plus en détail

Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres

Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres Perspectives de l industrie suisse Pierres et Terres Session d hiver 2008 de l ASGB Association suisse de l industrie des Graviers et du Béton Jongny, le 20 février 2008 Christoph Koellreuter, Fondateur

Plus en détail

Données statistiques

Données statistiques République et Canton de Genève Département de l'economie, de l'emploi et des affaires Extérieures Mai 2003 Données statistiques Le commerce extérieur du canton de Genève en Analyse structurelle Edition

Plus en détail

Libre-échange ou protectionnisme? 1 ère partie : le protectionnisme

Libre-échange ou protectionnisme? 1 ère partie : le protectionnisme Libre-échange ou protectionnisme? 1 ère partie : le protectionnisme Avec la crise, la croissance du commerce international ralentit même si elle reste encore assez vigoureuse (+2.2 % pour 2013 selon l

Plus en détail

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 Données actualisées 1 composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 En pourcentage Nature de la dépense 1960 2010 Produits alimentaires et produits non alcoolisés 26,5 13,3 Boissons

Plus en détail

L ÎLE MAURICE. Les relations commerciales de la Belgique avec

L ÎLE MAURICE. Les relations commerciales de la Belgique avec Les relations commerciales de la Belgique avec L ÎLE MAURICE Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

L Allemagne et la France comparaison économique 20 Mai 2009

L Allemagne et la France comparaison économique 20 Mai 2009 Helaba Recherche L et la comparaison économique Mai 9 Auteur : Dr. Stefan Mütze Tél. : +9 () 69/9-8 research@helaba.de Rédaction: Dr. Gertrud R. Traud Chef économiste/ Direction de la recherche Landesbank

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le Les relations commerciales de la Belgique avec le GHANA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1 La

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Taux de change... page 1 2- Taux d intérêt... 2 3- Crédits aux sociétés non financières... 3 4- Matières premières et pétrole... 4 5- Croissance... 5 6- Activité industrielle...

Plus en détail

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED L/7162/Add.l8 6 mai 1994 Distribution limitée (94-0829) Original: anglais SUBVENTIONS Notifications conformément à l'article XVI: 1 TURQUIE

Plus en détail