L ACTUALITÉ DE LA COMMUNICATION ET DES MÉDIAS EN LIGNE. Les détails de l accord de régie entre le groupe Sud Ouest et Google

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ACTUALITÉ DE LA COMMUNICATION ET DES MÉDIAS EN LIGNE. Les détails de l accord de régie entre le groupe Sud Ouest et Google"

Transcription

1 Satellinet L ACTUALITÉ DE LA COMMUNICATION ET DES MÉDIAS EN LIGNE LUNDI #178 2 DÉCEMBRE 2013 À LA UNE Les détails de l accord de régie entre le groupe Sud Ouest et Google Comme Satellinet le révélait dimanche 24 novembre, le groupe Sud Ouest (36 millions de visites en octobre, selon l OJD, sur les sites de Sud Ouest, Charente Libre, Midi Libre...) a annoncé, lundi 25 novembre, la signature d un partenariat de régie avec Google pour commercialiser des campagnes AdWords auprès des annonceurs locaux. L offre AdWords de Google permet aux annonceurs d être mieux référencés sur les pages de résultats du moteur de recherche, via des liens sponsorisés achetés par un système d enchères au coût par clic (CPC). Cet accord donne le statut de régies locales Google Adwords à Sud Ouest Publicité et Midi Média, les deux régies du groupe Sud Ouest, qui auront en charge la gestion exécutive, technique, commerciale et marketing des comptes des annonceurs locaux, pour améliorer leur référencement et leur visibilité, pour le choix des mots-clés, la rédaction de l annonce ou la définition du coût par clic maximum. par Sud Ouest Publicité), ainsi que les sites midilibre.fr, lindependant.fr, etc. (Midi Média). «Ce partenariat s inscrit dans la volonté du groupe d étendre les compétences et l expertise de nos deux régies. Nous nous sommes rapprochés de Google afin d apporter aux annonceurs des solutions très ciblées, hyperlocales et multi-supports, et pour proposer des annonces pertinentes aux internautes qui recherchent des services spécifiques. L objectif est de développer notre chiffre d affaires et de proposer une offre supplémentaire, en complément de nos supports médias», indique à Satellinet Marion Parot, responsable des médias numériques de Sud Ouest Publicité. Actuellement, les activités numériques génèrent 10 % du chiffre d affaires des recettes publicitaires du groupe Sud Ouest (montant non communiqué). Au total, les campagnes locales représentent 85 % des activités de ses deux régies, avec plus de annonceurs locaux. SUD OUEST VEUT DÉVELOPPER SES EXPERTISES COMMERCIALES LOCALES Pour cela, l intégralité des équipes commerciales du groupe (130 personnes) a reçu une formation de Google sur les modes de commercialisation et la gestion du back-office des campagnes. Sud Ouest Publicité et Midi Média appliqueront des frais de gestion qui seront variables en fonction des montants investis sur Google Adwords par les annonceurs (40 % des montants investis maximum). Ce partenariat concerne l ensemble des zones géographiques où est implanté Sud Ouest, soit 14 départements allant des Pyrénées au nord de la Charente, en passant par le Languedoc-Roussillon. Il édite, pour une audience principalement issue de ces territoires, une trentaine de sites tels que sudouest.fr, midilibre.fr et charentelibre.fr (commercialisés SUD OUEST REJOINT FIGARO CLASSIFIEDS L un des enjeux de Google France est en effet de développer les publicités locales sur son moteur de recherche. La mise en place de partenariats avec les médias va en ce sens : le groupe Sud Ouest rejoint ainsi Figaro Classifieds, le département de petites annonces du groupe Figaro (cadremploi.fr, Explorimmo.com...), qui a signé un accord similaire le mois dernier sur les thématiques de l emploi, de l immobilier et de la formation. Parmi les autres partenaires du programme Adwords de Google figurent NRJ Global Régions, la régie locale du groupe NRJ.fr, Regicom, une agence de communication locale, Publicis Webperformance, filiale du groupe Publicis dédiée à la communication digitale des petites entreprises, Kompass, société de marketing, Concept Multimedia, spécialisé dans l immobilier Orange et dernièrement Solocal Group. Satellinet Hôtel de Retz, 9 rue Charlot Paris Tél. : Fax : e année de publication 2013 Satellinet 01

2 Satellinet L actualité de la Communication et des Médias en ligne SOMMAIRE 01 À LA UNE Les détails de l accord de régie entre le groupe Sud Ouest et Google 03 L ACTUALITÉ DE LA SEMAINE MÉDIAS Confidentiel - Radio France : investis pour sa nouvelle application mobile France Bleu Football Et aussi : France Télévisions / PluzzVAD RÉGIES Confidentiel - Adyoulike : la régie ouvre un bureau au Brésil, à Rio de Janeiro Confidentiel - AdMoove : prise en régie de l inventaire géolocalisé de l application pour iphone du Figaro FINANCEMENTS SoCloz : levée de fonds d 1,5 million d euros auprès d Alven Capital, FA DIESE et de business angels MOUVEMENTS Confidentiel - Prisma Média : Julien Talbot nommé responsable des projets numériques chez Editions Prisma Et aussi : TF1 Publicité, LeJournaldesfemmes, Criteo, AACC... FINANCEMENTS Fiscalité numérique : Pierre Collin nommé membre du groupe d experts de la Commission européenne INTERNATIONAL Yahoo! News : Katie Couric, recrutée comme présentatrice internationale pour développer la vidéo 09 AGENCES Les budgets de la semaine 10 ENTRETIEN AVEC Loïc Le Meur (LeWeb) : «Fleur Pellerin comprend très bien les entrepreneurs du numérique» 12 LE TOUR DE LA QUESTION Le native advertising : formats, offres des régies et premières expériences 15 RETOUR DE CAMPAGNE YuMe France associe mobile et TV connectée pour Alfa Romeo 17 VISUAL THINKING Plates-formes SVOD : en novembre, CanalPlay réduit son retard sur Jook Vidéo dans les catalogues jeunesse 18 AGENDA 19 AUDIENCES INTERNET 20 BULLETIN D ABONNEMENT Satellinet Hôtel de Retz, 9 rue Charlot Paris Tél. : Fax : e année de publication 2013 Satellinet 02

3 L ACTUALITÉ DE LA SEMAINE MÉDIAS CONFIDENTIEL - Radio France : investis pour lancer sa nouvelle application mobile dédiée au Football Selon nos informations, le budget dédié par Radio France au lancement, lundi 2 décembre, de sa nouvelle application mobile dédiée au football, a nécessité environ euros d investissement. Ce budget inclut son développement, l agrégation de contenus et les dépenses marketing inhérentes. Baptisée France Bleu Football, cette application est disponible sur ios et Android. Elle propose la diffusion de plusieurs flux audio retransmis en direct lors des matchs des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2, en provenance des 44 stations locales du réseau France Bleu et du multiplex de France Info. L utilisateur peut sélectionner son équipe favorite et recevoir des notifications, avant, pendant, et après le match. L application fournit également des statistiques en temps réel : classements, résultats, fiches de matchs, calendriers... Ces données proviennent d Opta Sports (11,6 millions d euros de chiffre d affaires en 2012), fournisseur multimédia de contenus et de données sportives. Pour obtenir ces données, Radio France débourse, sous forme de forfait annuel, un peu plus de euros par an. Entre quatre et cinq articles par jour, sur l actualité autour du football, viennent enrichir l application. Ces contenus sont rédigés par la dizaine de journalistes web de France Bleu, basés à Paris, et ceux des 44 locales DE BUDGET MARKETING C est la société Applidium (2 millions d euros de chiffre d affaires en 2012), spécialisée dans le développement d interfaces mobiles, qui a développé l application, pour un coût estimé à euros. Le projet a été piloté durant 6 mois par Nicolas Martin, chef de projet, Alexandre Albert-Steward, responsable du pôle projets de Radio France, et Joël Ronez, directeur des nouveaux médias de Radio France. Les espaces publicitaires sont commercialisés par France Télévisions Publicité, le partenaire commercial habituel du groupe, via un interstitiel présent à l ouverture de l application. Plus de euros de budget marketing ont été investis pour le lancement de l application, avec un l achat média sur Dailymotion et Facebook, notamment. Des auto-promotions seront également effectues sur les différents sites de Radio France. France Télévisions : bilan de son offre de VOD et expérience pour un pass mensuel Plus belle la vie La direction de France Télévisions a présenté, lundi 25 novembre, plusieurs évolutions concernant son offre de vidéos à la demande, PluzzVAD. Lancé en mars 2012 et proposant la location et le téléchargement des films et programmes du groupe, PluzzVAD (4 000 programmes TV et films) devrait générer 4,64 millions d euros de chiffre d affaires en 2013, contre 3,14 millions d euros en 2012 (+ 47 %). La moitié de ces montants sont reversés, in fine, aux producteurs et ayants droit. atteindre 6 millions d euros de chiffre d affaires pour cette offre en La plate-forme, dirigée par Eva Longuechaud, responsable des services VOD services au sein de FTD revendique achats à l acte par mois, avec un panier moyen à 2,03 euros. Les prix oscillent entre 0,99 euro (épisode, programme) et 14,99 euros (film). La majeure partie des achats concernent des films et programmes français. 46 % des achats (en volume) portent sur des programmes TV (30 % en valeur) et 54 % sur des films (70 % en valeur). Les programmes TV sont d abord offerts gratuitement en télévision de rattrapage 7 jours après leur diffusion, puis deviennent payants. «PluzzVAD représente désormais 12 % des revenus de France Télévisions Distribution (FTD, la filiale chargée de la gestion de droits dérivés, ndlr) et 25 % des revenus vidéo», a indiqué son PDG, Yann Chapellon. Le groupe souhaite Par ailleurs, à partir de la fin de l année, France Télévisions expérimentera des abonnements mensuels autour de son émission phare Plus belle la vie. Ce pass, facturé entre 3,99 et 5,99 euros par mois, donnera un accès illimité aux épisodes de Plus belle la vie en VOD. Avec achats, la série représente 7 % du chiffre d affaires de PluzzVAD en

4 L ACTUALITÉ DE LA SEMAINE RÉGIES CONFIDENTIEL - Adyoulike : la régie ouvre un bureau au Brésil, à Rio de Janeiro Selon nos informations, Adyoulike, régie publicitaire spécialisée dans les formats de native advertising (des formats très intégrés au contenu, lire notre dossier en page 13, ndlr) va ouvrir un bureau à Rio de Janeiro (Brésil) dès le mois de janvier. Composé d une personne lors de sa mise en place, il est appelé à s étoffer progressivement en L ouverture de ce bureau, après celle effectuée à Londres (Royaume-Uni), en septembre dernier, s inscrit dans les ambitions internationales de la régie. Ses fondateurs, Julien Verdier et Yohan Elmaalem, ont pour cela effectué une deuxième levée de fonds d 1,2 million d euros en début d année auprès de Banexi Ventures Partners. Après euros de chiffre d affaires revendiqué en 2012, la structure (près de 20 personnes) vise près de 2,5 millions d euros en 2013, puis 5 millions d euros en La régie a décidé de s installer au Brésil - avant les Etats-Unis courant en raison de son nombre d internautes (80 millions), de son potentiel économique (renforcé par la tenue de la Coupe du monde 2014 de football) et d un marché publicitaire jugé peu concurrentiel. Adyoulike - Création : Fondateurs : Julien Verdier et Yohan Elmaalem. Répartition du capital : Julien Verdier et Yohan Elmaalem (majoritaires), ainsi que les fonds d investissement Kima Ventures (Xavier Niel, Jérémie Berrebi), et à titre individuel Jacques-Antoine Granjon (Vente Privée) et Eric Cohen (Keyrus) depuis une levée de fonds de quelques centaines de milliers d euros en juin Figure également au capital Banexi Ventures Partners depuis une levée de fonds d 1,2 million d euros en janvier CA 2012 : euros revendiqués. CA 2013 prévu : 2,5 millions d euros. CA 2014 visé : 5 millions d euros. Effectifs : 20 personnes à fin 2013, dont une au Royaume-Uni (40 personnes prévues fin 2014). Audience France : 30 millions de VU mensuels (Médiamétrie// NetRatings, septembre) à travers un réseau de diffusion : Prisma Media, LeMonde.fr, Le Nouvel Observateur, Groupe Condenast, Groupe NextRadioTV, Groupe Marie Claire, Europe 1, CCM Benchmark, Free... Principaux clients en France : Havas, Carat, GroupM, Orange, BNP, SFR, Canal+, L Oréal, Auchan, Leclerc, Nintendo, Nivea, etc. 04

5 L ACTUALITÉ DE LA SEMAINE RÉGIES >>> CONFIDENTIEL - AdMoove : prise en régie de l inventaire géolocalisé de l application pour iphone du Figaro Selon nos informations, AdMoove, régie spécialisée dans le mobile-to-store, vient de prendre en régie l inventaire géolocalisé de l application pour iphone du Figaro. De manière non exclusive, AdMoove commercialisera donc les campagnes géociblées au sein de l application. La régie commercialise jusqu à 30 millions de pages géociblées par mois. Les campagnes diffusées par Admoove ne s affichent que sur les smartphones des mobinautes qui ont accepté d être géolocalisés lors du téléchargement de l application. Admoove n a pas vocation à commercialiser de manière isolée cet inventaire : cette prise en régie s inscrit dans une stratégie globale d Admoove pour diffuser des campagnes géociblées au sein d un inventaire global, composé, notamment, des applications mobiles de L Equipe, Le Parisien, Le Monde, 20 Minutes, La Chaîne Météo, et depuis la semaine dernière, celles du groupe NextRadio TV (BFM TV, RMC et RMC Sports). Au total, AdMoove revendique une audience dédupliquée de 5,5 millions de VU mensuels. La régie reversera environ les deux tiers des revenus générés par les campagnes à FigaroMedias, la régie interne du Figaro. Par ailleurs, des discussions devraient aboutir à la fin de l année sur la prise en régie de l inventaire géociblé de l application Android du Figaro. Au total, les applications mobiles ios et Android du Figaro ont totalisé VU en septembre (Médiamétrie// NetRatings). Créée en juillet 2010 par Julien Chamussy et Jérôme Léger, Admoove (8 collaborateurs) propose principalement des bannières et des interstitiels géolocalisés, avec la possibilité d afficher le point de vente le plus proche du mobinaute. Le prix moyen d une campagne oscille entre et euros pour 2 millions d impressions durant quinze jours, avec un CPM moyen de 5 euros net. La régie commercialise également des campagnes au CPC, à 0,35 euro (pour la grande distribution) à 1 euro (immobilier et automobile). Au mois de décembre, AdMoove mettra notamment en place des campagnes pour Starbucks, Orange, Marionnaud et Hertz. La société vise 1 million d euros de chiffre d affaires en 2013 ( euros en 2012). Mister Bell : ouverture de filiales au Brésil et à Berlin Mister Bell, régie mobile à la performance, a annoncé, lundi 25 novembre, l ouverture d une filiale à Berlin, en Allemagne. «C est un marché très important, où les investissements publicitaires sont cinq fois supérieurs à la France, à hauteur de 500 millions d euros en Notre objectif est de devenir le troisième acteur du marché allemand d ici l année prochaine», indique à Satellinet Philippe Lourenço, président de Mister Bell. Une équipe de cinq personnes est déjà opérationnelle (10 personnes prévues courant 2014), avec, à sa tête, Clément Petitot, anciennement chargé de l optimisation au sein de Trademob, société spécialisée dans le marketing mobile. Selon nos informations, Mister Bell a également ouvert deux bureaux au Brésil à Rio de Janeiro et à Sao Paolo, après avoir signé un accord de partenariat exclusif avec Affilio, filiale de Hi-Media Brésil et réseau de marketing à la performance. Ces deux bureaux comprennent sept personnes au total. Mister Bell apporte son expertise technologique sur le mobile, tandis qu Affilio met à disposition de Mister Bell son porte-feuille clients. Les modalités économiques entre les deux sociétés prévoient un partage de revenus. Ces deux ouvertures de bureaux font suite à l implantation, il y a trois mois, de Mister Bell à Londres, avec une équipe de cinq personnes. Ce déploiement international est rendu possible par la levée de fonds de 3,5 millions d euros, annoncée fin 2012 et réalisée par augmentation de capital, sans cash out, auprès d A Plus Finance - au deux-tiers - et Omnes Capital. Créé en 2010 par Philippe Lourenço, Mister Bell (40 collaborateurs en France) a réalisé un chiffre d affaires compris entre 6 et 10 millions d euros et vise 15 millions d euros de chiffre d affaires en La société réalise 70 % de ses revenus en France et 30 % à l international. Mister Bell revendique un réseau de éditeurs, et 700 campagnes en 2013, avec des annonceurs (Zalando, Showroomprivé, Liligo, Accor...). 05

6 L ACTUALITÉ DE LA SEMAINE FINANCEMENTS SoCloz : levée de fonds d 1,5 million d euros auprès d Alven Capital, FA DIESE et de business angels SoCloz, société de marketing à la performance spécialisée dans le web-to-store, a annoncé, jeudi 28 novembre, une levée de fonds de 1,5 million d euros auprès des sociétés de capital-risque Alven Capital et FA DIESE, ainsi que des business angels Michel Datchary, ancien directeur général de PagesJaunes et Geoffroy Bragadir, fondateur d Empruntis, comparateur de crédit en ligne. Alven Capital apporte un million d euros, FA DIESE euros, et les deux business angels euros. Il s agit d un second tour de table, après une levée de fonds de près d un million d euros effectuée en avril 2012 auprès des mêmes investisseurs. «Cet apport va nous permettre d accélérer notre déploiement technique et commercial et de renforcer notamment les équipes marketing. L objectif est de développer notre plate-forme de réservation en ligne afin d augmenter le trafic dans les points de vente de nos clients», indique à Satellinet Mathieu Richomme, directeur marketing de SoCloz. Créé en 2010 par Jean-François Bustarret et Jérémie Herscovic, SoCloz (15 collaborateurs) propose, à travers sa plate-forme SoCloz.fr ( VU mensuels revendiqués), un catalogue de 1,5 million de produits disponibles dans points de vente. La société se rémunère en prélevant une commission, qui est variable en fonction du type de produit - en moyenne de 8 % - après la conversion de l achat en boutique. La société revendique réservations par mois. SoCloz prévoit un chiffre d affaires d environ 1 million d euros en MOUVEMENTS CONFIDENTIEL - Prisma Média : Julien Talbot est nommé responsable des projets numériques chez Editions Prisma Selon nos informations, Julien Talbot, qui était, au sein de Prisma Média, responsable nouveaux médias et business développement pour le marketing client de prismashop.fr, vient de changer de poste au sein du groupe. Il a été nommé, il y a quelques semaines, responsable des projets numériques au sein des Editions Prisma, le pôle maison d édition de Prisma Média. S appuyant notamment sur les publications du groupe (GEO, National Geographic, Femme Actuelle, Ça m intéresse...), les Editions Prisma proposent près de références (livres, collections, vidéos, calendriers, jeux de société, etc.), et revendiquent plus d un million d exemplaires vendus par an en version papier et numérique. TF1 Publicité : Fabrice Mollier nommé directeur général adjoint marketing, stratégie et innovation TF1 Publicité, la régie publicitaire du groupe TF1, a annoncé, mercredi 27 novembre, la nomination de Fabrice Mollier en tant que directeur général adjoint marketing, stratégie et innovation. Sa prise de fonctions sera effective courant décembre. Il était jusqu ici président des chaînes thématiques de TF1, de HD1 et de TF1 Distribution. Fabrice Mollier a intégré TF1 en 1994 pour diriger le développement international de Téléshopping. Il a ensuite occupé les postes de directeur de TF1 Games ( ), puis de directeur du marketing et de la prospective des programmes de TF1 ( ). 06

7 Satellinet L actualité de la Communication et des Médias en ligne L ACTUALITÉ DE LA SEMAINE MOUVEMENTS >>> CCM Benchmark Group : Armelle Thoraval est nommée directrice du pôle féminin CCM Benchmark, groupe éditeur d une quinzaine de sites (L Internaute, Journal des Femmes Comment ça marche, Copains d avant, Journal du net...) a annoncé, jeudi 28 novembre, la nomination d Armelle Thoraval à la direction du pôle féminin. Elle aura la responsabilité du JournaldesFemmes.com, qui a réuni 4,8 millions de VU au mois de septembre (Médiamétrie// NetRatings), ainsi que du développement international des sites féminins. Ce mouvement a été engagé au printemps 2012 avec le lancement d un site féminin en langue arable baptisé Hayatouki. Armelle Thoraval succède à Stéphanie Mundubeltz-Gendron, ancienne directrice de la rédaction du Journal des Femmes. Contactée par Satellinet, celle-ci indique qu elle se consacre désormais à des projets personnels dans la région de Bordeaux. Criteo : Jean-Louis Constanza, ex-ceo d Orange Vallée, est nommé chief innovation officer Criteo, société de ciblage comportemental (700 personnes, 194,3 millions d euros de chiffre d affaires au premier semestre 2013) a annoncé, mercredi 27 novembre, la nomination de Jean-Louis Constanza au poste de chief innovation officer. Il s agit d une création de poste. Il est chargé «de superviser la stratégie en ressources humaines et d entretenir la progression de l esprit entrepreneurial au sein de Criteo», indique le groupe dans un communiqué. En collaboration avec les équipes produits, il s occupe également de l élaboration et de l exécution du programme d innovation dans les nouveaux domaines de croissance. Depuis 2007, Jean-Louis Constanza était CEO d Orange Vallée, l incubateur pour le développement et la commercialisation de produits innovants du groupe Orange. Auparavant, il a travaillé au sein de l opérateur de télécommunications Tele2 de 1998 à 2006, comme directeur général, puis comme vice-président pour l Europe du Sud. Il a également fondé Ten, un opérateur de réseau mobile virtuel, en AACC : Philippe Bonnet et Yan Claeyssen nommés vice-présidents de la délégation Customer marketing L Association des agences-conseil en communication (AACC) a annoncé, mercredi 27 novembre, la nomination de Philippe Bonnet, président de Wunderman Group France, et de Yan Claeyssen, directeur général d ETO (groupe Publicis) comme vice-présidents de la délégation Customer marketing. Leur mission est d accompagner Catherine Michaud, présidente de cette délégation et de l agence \XL (TBWA), sur les problématiques de big data et de créativité. Créée en 1972, l AACC, qui regroupe 200 agences et sociétés membres, est composée de neuf délégations : publicité, customer marketing, communication événementielle et Outre-Mer, ainsi que communication interactive, communication corporate, communication santé, production, communication éditoriale. Satellinet Hôtel de Retz, 9 rue Charlot Paris Tél. : Fax : e année de publication 2013 Satellinet 07

8 L ACTUALITÉ DE LA SEMAINE INSTITUTIONNEL Fiscalité numérique : Pierre Collin nommé membre du groupe d experts de la Commission européenne La Commission européenne a nommé, lundi 25 novembre, les membres du groupe d experts sur la fiscalité numérique, dont la création a été décidée le mois dernier par les ministres européens. Vitor Gaspar, ex-ministre des finances du Portugal, conduira ce groupe composé de six autres membres : le Français Pierre Collin, membre du Conseil d Etat et auteur du rapport Colin et Collin sur la fiscalité numérique, Michael Devereux, professeur à l université d Oxford, Jim Hagemann Snabe, co-président de SAP, société de logiciel, Tea Varrak, directrice du centre Mektory de l innovation et du business en Estonie, Mary Walsh, membre indépendant du Conseil national économique et social, ainsi que Björn Westberg, universitaire Suédois. La mission de ce groupe d experts est de soummettre à la Commission européenne des propositions pour harmoniser la fiscalité numérique au sein de l Union européenne. La première réunion de ce groupe est prévue pour le 12 décembre. Un premier rapport devrait être rendu à la Commission européenne au cours du premier semestre Plusieurs initiatives nationales avaient été mises en place ces derniers mois en Europe, dont celles du Conseil national du numérique et de Fleur Pellerin, ministre déléguée à l économie numérique. INTERNATIONAL Yahoo! News : Katie Couric, recrutée comme présentatrice internationale pour développer la vidéo La PDG de Yahoo!, Marissa Mayer a annoncé, lundi 25 novembre, la nomination de Katie Couric comme «présentatrice internationale» pour incarner «le nouveau visage de Yahoo! News». Elle prendra ses fonctions au début de l année Katie Couric aidera Yahoo! à développer sa couverture de l actualité en direct et effectuera des interviews vidéo pour Yahoo! News. Katie Couric a présenté, de 1991 à 2006, l émission matinale de la chaîne américaine NBC, «Today Show». En 2006, elle a rejoint CBS pour y présenter le grand journal du soir. En 2011, Katie Couric était chargée de l animation du talk-show «Katie» sur ABC, qu elle continuera d ailleurs de présenter parallèlement à ses activités avec Yahoo!. Le portail se positionne de plus en plus sur les contenus d actualité, ce qui se concrétise notamment par le recrutement de journalistes comme David Pogue, Matt Bai et Megan Liberman, tous trois issus du New York Times. En renforçant les équipes au sein du pôle Actualités, Marissa Mayer espère augmenter l audience du portail en attirant de nouveaux internautes et accroître ainsi les revenus publicitaires du groupe. Yahoo! News revendique 81,5 millions de visiteurs en octobre. 08

9 BUDGETS DE LA SEMAINE ZenithOptimedia remporte le budget SNCF Sélection de budgets de communication en ligne remportés par les agences Semaine du 26 novembre au 1er décembre 2013 SECTEUR ANNONCEUR AGENCE / ÉQUIPE DURÉE LANCEMENT DISPOSITIF OBJECTIFS ACQUISITION / RENOUVELLEMENT EN + Voyages SNCF ZENITH OPTIMEDIA A partir de janvier 2014 Conseil média et gestion de l achat d espaces publicitaires offline et online - Acquisition Zenith Optimedia a remporté la compétition face à Aegis Media et Havas Media Prêt-àporter PRINCESSE TAM.TAM LES GAULOIS JEAN BENAIM (DIRECTEUR DIGITAL) Du 25 novembre au 24 décembre Création d un site dédié avec un jeuconcours et diffusion d une campagne display sur les réseaux sociaux Inciter les internautes à acheter en ligne et en point de vente Acquisition Dispositif de carte à gratter en boutiques et sur le site pour remporter des articles Alimentation SODEBO HAVAS MEDIA A partir de janvier 2014 Gestion de la stratégie, conseil médias, médiaplanning et l achat d espaces pubicitaires - Acquisition Havas Media a remporté la compétition face à Médiacom, Carat et à l agence sortante Starcom Jouet HASBRO OMNICOM MEDIA GROUP - Gestion du conseil et médiaplanning - Acquisition Selon Kantar Media, le budget plurimédia était de l ordre de 100 M en 2012 Et aussi : Lola remporte Mattel ; Agence 79 signe ADS ; Herezie gagne Williams (Unilever) ; tandis que Milky remporte Arte, Clarins, Camaieu... ; et Advertise Me signe Monoprix, Cyrillus, et Isotoner... Envoyez-nous vos gains de budgets par à 09

10 Satellinet L actualité de la Communication et des Médias en ligne ENTRETIEN AVEC Loïc Le Meur (LeWeb) : «Fleur Pellerin comprend très bien les entrepreneurs du numérique» Alors que la conférence annuelle LeWeb se déroulera à Paris du 10 au 12 décembre pour rassembler grands groupes numériques et start-up, Loïc Le Meur, son fondateur, revient pour Satellinet sur la création et l évolution de cet événement - aujourd hui propriété de Reed Midem - et explique son parcours et ses motivations d investisseur et d entrepreneur (Seesmic, RapidSite, Marketo...). Résidant à San Francisco, il livre également son regard sur l écosystème numérique français et le travail de Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l Innovation et à l Economie numérique. BIO EXPRESS Loïc Le Meur 2012 Lancement de LeWeb à Londres 2007 Fondateur de Seesmic, logiciel de gestion de réseaux sociaux 2003 Création de LeWeb à Paris Dans quel contexte avez-vous créé LeWeb? J ai créé LeWeb avec mon épouse, Géraldine, en Mon idée était alors de résoudre les problèmes des entrepreneurs qui n arrivaient pas à s internationaliser. Je voulais les mettre en relation pour les aider à développer leurs start-up et à faire des rencontres enrichissantes. Chaque année, des dizaines de start-up trouvent désormais des investisseurs via LeWeb. Au départ, je ne pensais pas que ça pouvait prendre une telle ampleur : nous réunissons maintenant chaque année les dirigeants les plus influents du secteur numérique, par exemple Evan Williams, et Jack Dorsay, les créateurs de Twitter, qui étaient présents dès Dès le début, la langue officielle de LeWeb a été l anglais, afin que cette conférence soit un véritable lieu d échanges et d ouverture. Quel est le thème de cette édition 2013? Cette année, LeWeb aura pour thème les 10 prochaines années du numérique, avec une réflexion autour des objets connectés, l économie partagée, et les applications conversationnelles, comme Whatsapp et Snapchat. Il y aura des grands noms comme Phil Libin, CEO de Evernote, Travis Kalanick, CEO de Uber, David Marcus, président de Paypal, Bradley Horowitz, VP of products de Google, Jean-Baptiste Rudelle, CEO de Criteo, ainsi que Fleur Pellerin, ministre déléguée à l Economie numérique. Que représente LeWeb aujourd hui? L édition de Paris réunit chaque année environ personnes, en provenance de 80 pays, pendant trois jours. Je ne communique pas sur notre chiffre d affaires, mais c est une société rentable. Pour assister à LeWeb, il faut compter 800 euros pour une start-up et jusqu à euros pour les grandes entreprises. Il n y a aucune rémunération des intervenants. Environ une centaine de personnalités montent sur scène pour intervenir. L objectif de cette conférence est d offrir des contenus riches et de comprendre les grandes tendances technologiques. Il y a également un concours de start-up. Sur les 700 candidatures que nous avons reçues, 16 ont été sélectionnées pour monter sur scène et, parmi elles, trois iront en finale pour recueillir des financements. Dans les années précédentes, parmi les start-up victorieuses, il y a eu des acteurs comme Waze, qui a été vendu à Google, Soundcloud, qui a été financé par Fred Wilson, un grand business angel qui a investi également dans Twitter, Foursquare, Tumblr, etc. >>> 10 10

11 Satellinet L actualité de la Communication et des Médias en ligne ENTRETIEN AVEC LOÏC LE MEUR >>> Comptez-vous lancer une édition aux Etats-Unis? Non, je pense qu il y a suffisamment d événements aux Etats-Unis, comme TechCrunch Disrup à San Francisco. Il y a également TED, auquel j assiste tous les ans et qui est très instructif. Nous avons lancé une édition à Londres il y a deux ans, qui se tient sur deux jours. La dernière édition, en juin, a accueilli personnes, de 55 pays différents, avec 150 intervenants. Que pensez-vous de l action du gouvernement depuis 18 mois? Fleur Pellerin comprend très bien le monde des entreprises et les entrepreneurs du numérique. Je suis ravi qu elle intervienne lors de la conférence. Mais il y a par ailleurs beaucoup d initiatives du gouvernement qui sont néfastes aux entrepreneurs, sur la fiscalité notamment. Ce qui explique le départ de chefs d entreprise vers le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Pourquoi avoir cédé LeWeb à Reed Midem il y a un an? L entreprise était devenue trop grande. Sa taille avait dépassé notre capacité de gestion. Nous étions une toute petite équipe : ma femme et moi, ainsi que quatre indépendants chargés du programme et de la gestion de l événement. Reed Midem est entré majoritairement au capital, mais je possède encore des parts dans la société. La structure de Reed Midem nous aide à nous développer, grâce à la puissance de leurs équipes ; elle organise 400 salons par an, parmi les plus grands du monde, comme le Midem, à Cannes. Mais ce rachat ne change pas notre manière de travailler, ni nos contenus. Pour quelles raisons êtes-vous parti vous installer dans la Silicon Valley, en 2007? Pour vivre dans un vrai écosystème numérique, mobile et technologique! D ailleurs, New York devient également attractif sur ces sujets. Pour l instant, je n ai aucune intention de retourner en France, même si je reste très attaché à mon pays. Quel regard portez-vous sur l écosystème numérique français? Il y a de belles initiatives et un esprit entrepreneurial très fort, avec de belles réussites, comme Criteo. Je suis très content des initiatives de Xavier Niel et de Marc Simoncini, par exemple. Mais le manque de flexibilité demeure le gros problème de la France. Pourtant, San Francisco est loin d être un paradis fiscal. L impôt sur les sociétés et celui sur les plus-values sont similaires à ceux appliqués en France. Je crois même payer plus d impôts que lorsque j habitais à Paris. Ce n est donc pas le problème. Mais ici, en France, on freine le progrès et l envie. Prenons l exemple d Uber, l application de mise en relation de chauffeurs privés : il n y a qu en France où on impose 15 minutes de délai, afin de pas concurrencer les taxis parisiens. Que faudrait-il changer selon vous? Il faut que la France arrête d être conservatrice et qu elle prépare l avenir : les créations d emplois sont dans les start-up et il faut les aider. Il y a d ailleurs beaucoup de postes à prendre aux Etats-Unis, qui font preuve de plus de souplesse et de réalisme : pour avancer, il faut parfois pouvoir réduire les effectifs de sa start-up, pour pouvoir recruter plus par la suite. Cette flexibilité est indispensable à la réussite d une entreprise. Quels sont vos projets désormais? Depuis plusieurs années, j investis dans des sociétés pour lesquelles j ai un coup de cœur. C est mon principal critère. Les montants oscillent entre euros et plusieurs centaines de milliers d euros, une fois par mois environ. Ce sont principalement des sociétés internet, et plus particulièrement des applications mobiles. J ai investi dans LinkedIn au premier tour, Evernote, Headspace, une application de méditation... Il y a beaucoup de choses à faire sur le mobile et les objets connectés. 11

12 LE TOUR DE LA QUESTION Le native advertising : formats, offres des régies et premières expériences Développé à grande échelle aux Etats-unis depuis 2012, le native advertising est apparu en France début Défini comme un ensemble de formats publicitaires très intégrés au contenu, le concept se développe depuis cet été après avoir été initié par des médias comme MinuteBuzz et meltygroup. Le native advertising apparaît aujourd hui comme l un des principaux axes de communication pour les régies des éditeurs en ligne. Quels sont les différents formats du native advertising? Quelle est sa réelle valeur ajoutée et se distingue-t-il des publi-rédactionnels? Sa création et mise en place nécessitent-elles des organisations particulières? Quelles sont les premières campagnes des annonceurs et leurs résultats? Satellinet a interrogé plusieurs régies et annonceurs pour y répondre. «Il faut tenter de cadrer la notion de native advertising pour y mettre un peu d ordre.» Christophe Dané (directeur général d Omnicom Media Group) Le développement du concept (et des formats) de native advertising provient d un double constat des acteurs de la publicité en ligne : les formats publicitaires traditionnels sont de moins en moins efficaces en termes d impact auprès des internautes, tandis que les revenus générés ne sont pas à la hauteur des attentes. Julien Verdier, CEO d Adyoulike, seule régie française spécialisée sur les formats de native advertising, y ajoute une explication : «Initialement, l attrait pour ce genre de format ne vient pas des agences ou des régies, mais de l expérience utilisateur : l information est en train de s organiser en flux car c est la façon dont elle est consommée par le public. Il faut donc que la publicité s adapte et s insère dans cette consommation, en étant très fluide et très intégrée aux contenus.» L expression «native advertising» recouvre plusieurs notions différentes, au point que certains acteurs n y voient qu un prolongement du publi-rédactionnel. Si l intégration de messages publicitaires à côté ou au sein des contenus n est pas nouvelle (publi-rédactionnels, brand content...), ce sont les éditeurs dits «premium», les grands groupes médias, qui, depuis six mois, donnent une légitimité à cette «publicité native» en l intégrant au sein d espaces éditoriaux dits premium (page d accueil, opérations spéciales...). Pour la plupart des régies, les qualités annoncées du native advertising sont nombreuses : il offre de multiples solutions en prenant des formes variées, ne nécessite pas d organisation interne très importante, et permet de revaloriser la publicité en ligne. Pour les annonceurs, il permet de mettre en place des campagnes plus impactantes. Mais le retour sur investissement n est en revanche pas encore clairement perçu par les annonceurs et les formats utilisés sont parfois jugés peu novateurs. UNE VARIÉTÉ DE FORMATS «Le sujet du native est complexe et on peut faire entrer beaucoup de formats différents sous cette appellation. Il faut tenter de cadrer la notion pour y mettre un peu d ordre», admet Christophe Dané, directeur général d Omnicom Media Group en charge des activités digitales, et administrateur de l IAB France. En septembre, le bureau américain de l IAB, l association qui rassemble agences de publicité et agences médias, annonceurs, régies et prestataires, a d ailleurs proposé de distinguer six types de formats, certains existant déjà : les liens sponsorisés sur les moteurs de recherche («search»), les contenus intégrés en fonction de la navigation et de la géolocalisation des contenus («promoted listing»), les contenus recommandés, de type Outbrain («recommanded content»), les contenus qui s intègrent dans un flux via des données et/ou la sémantique («in-feed», par exemple sur Facebook, Twitter...), le format intégré au sein des contenus pour différents annonceurs («in-ad»), et enfin les formats sur-mesure («custom»). Les formats sont donc multiples et la plupart d entre-eux déjà largement utilisés. >>> 12

13 LE TOUR DE LA QUESTION >>> Les acteurs interrogés par Satellinet s accordent pour définir le native advertising comme l intégration du message publicitaire de l annonceur dans un flux éditorial, de façon naturelle et affinitaire : la marque s intègre à des contenus rédactionnels de qualité, et autour desquels elle a une légitimité et une histoire à raconter. Depuis six mois, les régies des éditeurs tentent de mettre en place les meilleurs formats possibles et communiquent autour. «Parmi ces différents formats, la tendance est au développement du post sponsorisé, qui permet de mettre facilement en place des opérations spéciales», souligne Julien Verdier (Adyoulike). La nouveauté est sans doute celle-ci. Certains éditeurs vont effectivement un peu plus loin et intègrent la publicité native à des opérations spéciales d envergure, voire mettent leurs outils à disposition des annonceurs. C est notamment le cas de 20 Minutes, qui, avec le magazine Public (groupe Lagardère), a été le premier grand éditeur français à utiliser le concept de publicité native, dès le printemps. Parmi ses différentes offres, la régie de 20 Minutes propose ainsi le «native publishing», qui prévoit la mise à disposition d une plate-forme éditoriale (rédaction des articles, suivi des statistiques en temps réel, modération des commentaires ) et un hébergement par 20 Minutes. L offre intègre également une aide au référencement par 20 Minutes, ainsi que le développement d une plate-forme en responsive design. Le contenu est produit par le pôle magazine de la rédaction (trois journalistes permanents) et jusqu à 7 avec des pigistes pour des opérations d envergure, selon 20 Minutes. Cette offre est commercialisée, selon l éditeur, entre et euros en fonction du nombre de visites visées et le type de terminaux utilisés (desktop, mobile, avec papier ou pas). A 20 Minutes, l objectif est d atteindre ainsi plusieurs centaines de milliers d euros de nouvelles recettes en La régie a déjà effectué plusieurs opérations : pour des acteurs institutionnels, comme le Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, le ministère de l Education nationale, Chevrolet, Warner Bros. D autres opérations sont en cours de négociation avec des annonceurs issus des secteurs banqueassurances et automobile. «L enjeu est d accroître la relation entre marque et consommateur, et de faire bénéficier l annonceur d une bonne expérience utilisateur et de nos expertises. Mais il n y a pas d ambiguïté possible entre nos contenus éditoriaux et ces nouvelles opérations qui doivent être affichées comme telles. C est la crédibilité de la marque et du média qui est en jeu, comme de l efficacité de ce type de campagne à long terme», affirme Renaud Grand-Clément, directeur général adjoint en charge des revenus de 20 Minutes. ADYOULIKE INITIE LE MODÈLE AU CPC Pour répondre à cet engouement, des acteurs spécialisés émergent. Inspirée de Solve Media, société publicitaire spécialisée sur le native advertising basée aux Etats-Unis, la régie Adyoulike s est positionnée sur le concept dès Fondée en 2011 par Julien Verdier et Yohan Elmaalem, la régie vise près de 2,5 millions d euros de chiffre d affaires en 2013, puis 5 millions d euros en Précurseur en France, Adyoulike applique un modèle à la performance : les formats sont créés par la régie et offerts aux clients ; seul le clique est facturé. La régie propose trois types de formats : une publicité qui renvoie vers un site ou une vidéo, facturée entre 0,40 et 1 euro le clic, et deux formats - le post sponsorisé et les opérations spéciales - facturés entre et euros. Adyoulike effectue ensuite un partage égalitaire avec les régies des éditeurs partenaires auprès desquels la campagne est diffusée. D autres acteurs inscrivent également le native advertising dans un modèle à la performance. Parmi eux, Best Of Content, la régie du groupe Best of Media, qui totalise près de 8 millions de VU mensuels (Médiamétrie//NetRatings, septembre) sur ses sites propriétaires (Tom s Guide, Tom s Hardware), et des sites en régie (Generation NT, Numerama, les blogs Presse Citron, Korben...) Conseillé par Mediabrands, Microsoft a sollicité Best Of Content cet été pour communiquer autour de son nouveau téléphone Lumia. La régie a mis en place, en août, une infographie retraçant l historique des appareils photo intégrés aux smartphones, diffusée sur les sites web et mobiles de Tom s Guide, Korben, Press Citron, et Test Mobile. L infographie a généré un temps moyen passé de 2,4 min et près de partages, les deux critères mesurés pendant la campagne. «On applique des formats différents des formats éditoriaux, mais on peut imaginer des campagnes de native advertising au sein des pages articles, des galeries de photos, des infographies... Nous appliquons le modèle CPC, avec des tarifs entre 1 et 2 euros par visite, car c est le modèle qui a les faveurs des agences», confie Lilian Thibault, directeur général de Best Of Content (15 personnes). Le modèle à la performance est néanmoins concurrencé par des offres au CPM de certains 13 >>>

14 LE TOUR DE LA QUESTION >>> «Créer une cellule dédiée au native ads n aurait pas de sens en soi puisqu il existe déjà des pôles de création de contenu au sein des agences.» Christophe Dané, (directeur général d Omnicom Media Group) acteurs. Prisma Média, l un d eux, vient de lancer ses formats il y a quelques semaines. A partir de ses contenus produits en interne, diffusés via la technologie de flux automatisés d Adyoulike, la régie propose trois offres sur ses sites télé-loisirs, Femme Actuelle et Gala : les contenus sponsorisés (produits par la marque), les publi-rédactionnels, et les contenus «en partenariat avec». Ils reposent sur une commercialisation forfaitaire ou au CPM (tarifs non communiqués). PAR D ORGANISATION DÉDIÉE Si de plus en plus de régies communiquent sur ces nouvelles offres, d autres restent en retrait. «Le native advertising est un sujet très à la mode en ce moment, mais il y a peu de différenciation avec le brand content, le publi-rédactionnel et les opérations spéciales, qui existent déjà. Il faut faire attention aux effets de mode et à ce qui peut apparaître comme un moyen de communication dans un marché publicitaire difficile», estime Valérie Rudler, directrice générale déléguée de FigaroMedias. La régie du Groupe Figaro ne communique donc pas, dans l immédiat, sur des offres de native advertising, et s en tient à des formats événementiels intégrés. Le native advertising ne nécessite pas d organisation particulière au sein des agences et régies. «Créer une cellule de native ads n aurait pas de sens en soi puisqu il existe déjà des pôles de création de contenu au sein des agences. Il faut en revanche beaucoup d interactions entre les services et les processus de travail : entre les équipes social, contenus, technique, commercial, marketing...», estime Christophe Dané (Omnicom Media Group). Le native advertising suppose en effet un travail étroit entre la régie et la rédaction. «En amont, il faut définir ensemble des règles claires et identifier clairement ce qu il est possible de faire et ce qui ne l est pas. Mais un commercial doit être capable de proposer et suivre également ce genre d opération», selon Karine Rielland-Mardirossian, directrice commerciale digital de Prisma Media. Chez Ayoulike, parmi les 20 personnes qui composent la société, une équipe commerciale de six personnes est chargée des relations avec les annonceurs et les agences. Le contenu est produit par les rédacteurs et pigistes, puis mis en scène par des graphistes. «Le travail est facilité par la technologie», souligne Julien Verdier. Le principal apport de la publicité native réside en effet dans l automatisation de la création et de l insertion des formats impactants dans les flux d éditeurs premium. L ENGAGEMENT PLUTÔT QUE LA VISIBILITÉ Même si la création et la mise en place d une opération de native advertising ne nécessitent pas d organisation particulière, et si les formats sont plutôt rapides à mettre en place, le tarif est plus élevé qu une campagne traditionnelle, du fait de la promotion dans un environnement premium. «Il faut compter 20 % du budget pour la création et 80 % pour l achat média et la médiatisation», estime Christophe Dané. Si la commercialisation au CPM se développe, la publicité native apparaît plutôt comme une opération d engagement et de notoriété sur la durée plutôt qu un simple plan média pour gagner en visibilité. En revanche, les métriques observées et le retour sur investissement restent, pour le moment, assez flous, du moins expérimentaux. «Nous cherchons à développer l attention. C est donc l engagement qui est important. Au-delà des taux de clic, nous devons suivre d autres KPIs comme le temps passé, le nombre de partages... On apprend progressivement», confie Emilie Philippe, responsable media chez SFR Business Team. Conseillé par Minshare (WPP), SFR Business Team, le pôle de l opérateur dédié aux entreprises, a expérimenté le nouveau format de native advertising sur mobile proposé depuis cet été par M Publicité, la régie du Groupe Le Monde : l insertion du message de l annonceur en cinquième position au sein du flux d information principal (la «Une») sur l application Le Monde pour iphone. Le message publicitaire apparaît sous la forme d un contenu sponsorisé, cliquable ou pas, à la place d un contenu éditorial, mais avec un fond coloré et sous l indication «Publicité». Pendant une journée, le 21 octobre dernier, SFR a utilisé le format pour promouvoir son «Pack Business Entrepreneurs». «Je ne peux pas dire que nous ayons observé une forte augmentation des taux de clic grâce à cette expérimentation avec Le Monde. Mais c est du test and learn permanent. Avec nos premières campagnes de native advertising sur web fixe, nous avons obtenu des performances jusqu à trois fois supérieures à celles d une campagne traditionnelle équivalente, en termes notamment de taux de clic et de taux d arrivée sur notre site. Les contacts sont également de meilleure qualité. Sur mobile comme sur web, il faut donc innover, se construire une courbe d expérience, et le retour sur investissement du native advertising s avère davantage gagnant sur la durée», estime Emilie Philippe. 14

15 RETOUR DE CAMPAGNE YuMe France associe mobile et TV connectée pour Alfa Romeo Dans le cadre de sa communication globale, et pour appuyer le lancement de la nouvelle édition de la Mito de Alfa Romeo (groupe Fiat, 84 milliards d euros de chiffre d affaires en 2012), la régie multi-écran YuMe (450 collaborateurs, 114 millions d euros de chiffre d affaires en 2013) a mis en place un dispositif vidéo intégré sur mobile et télévision connectée afin de générer des demandes d essai pour Alfa Romeo. Benjamin Sonet, sales manager de YuMe France, détaille à Satellinet les mécanismes et les retombées de la campagne. Origines «Nous avions déjà réalisé une campagne mobile pour Alfa Romeo l année dernière, pour tester de nouveaux formats vidéo sur mobile et tablette. Le dispositif renvoyait vers quatre directions : un site mobile, Facebook, Twitter et un formulaire de demande d essai. Cette année, dans le cadre de la nouvelle offre de la voiture Mito, nous avons voulu déployer une campagne plus ROIste, avec une redirection unique vers un formulaire de demande d essai. Pour cela, nous avons collaboré avec l agence média MEC pour déployer un dispositif sur télévision connectée. Alfa Romeo est un annonceur très avancé sur le mobile et en télévision connectée. Ce dernier support représente des points de contacts additionnels. Nous avons donc décidé d allier ces deux éléments, encore peu exploités par les marques» Objectifs «L objectif était d engager les utilisateurs sur le mobile et de toucher un maximum de téléspectateurs sur télévision connectée. Les KPIs étaient basés sur le nombre de vidéos vues et de demandes d essai générées.» Dispositif «La campagne s est déroulée du 7 au 13 septembre L agence Hémisphère Droit a conçu et réalisé une vidéo de 15 secondes pour présenter le modèle de voiture Mito, qui a été diffusée en télévision. Nous avons repris ce spot pour notre dispositif mobile et télévision connectée. Notre cible était les ans. Nous avons diffusé la campagne au sein d une quinzaine d applications et de sites mobiles (plan média non communiqué) sur des thématiques actualités, sport et lifestyle, grâce à notre technologie de ciblage, qui permet de toucher une audience segmentée au sein de notre inventaire de sites éditeurs. A l ouverture de l application, un interstitiel apparaissait sur l écran du smartphone. Une vidéo en plein écran s ouvrait automatiquement en format paysage au bout de quelques secondes. Nous avons implanté un bouton en bas à droite de la vidéo, signalé par un volant rouge, sur lequel le mobinaute pouvait cliquer, pour être redirigé vers un formulaire de demande d essai, consultable de façon verticale. L utilisateur devait fournir des informations très simples, tels que ses prénom, nom, et numéro de téléphone. Concernant la télévision connectée, nous étions présents sur les téléviseurs Samsung, Toshiba, Philips... Comme sur mobile, l internaute devait cliquer sur la bannière pour pouvoir afficher la vidéo, sans publicité avant, ni après. Il n y avait pas de redirection directe vers le site d Alfa Romeo. On pouvait y accéder au sein du dispositif, mais l objectif était de remplir le formulaire directement depuis la vidéo.» >>> 15

16 RETOUR DE CAMPAGNE >>> Environ 1,5 million d impressions ont été diffusées durant une semaine, sur mobile et télévision connectée. Promotion et communication «L agence média MEC a diffusé la campagne en télévision au même moment, principalement sur les chaînes de la TNT.» Budget «Le budget global de la campagne est de l ordre de euros bruts.» Retour sur investissement «Au total, nous avons diffusé environ 1,5 million d impressions, avec un taux de clic sur la page de formulaires de demande d essai (volume non communiqué, ndlr) compris entre 3 et 5 %, ce qui est très satisfaisant. Concernant la télévision connectée, environ 90 % des personnes ont visionné la vidéo jusqu au bout, et entre 60 et 80 % sur le mobile.» Conclusions de la campagne «L enjeu réside dans le développement de nouveaux formats en télévision connectée, permettant d améliorer la visibilité et l engagement des téléspectateurs. Le multi-écran, avec ordinateur, smartphone, tablette et télévision connectée, devrait permettre de déployer des dispositifs et des technologies de ciblage plus avancés et prédictifs.» YUME - Date de création : Fondateurs : Jayant Kadambi et Ayyappan Sankaran. CA 2013 : 114 millions d euros prévus en Effectifs : 450 personnes dans le monde (6 en France). Audience : réseau de éditeurs revendiqués dans le monde, soit 2 millards d impressions revendiquées par mois. Clients : 563 annonceurs dans lemonde. 16

17 Satellinet L actualité de la Communication et des Médias en ligne VISUAL THINKING Plates-formes SVOD : en novembre, CanalPlay réduit son retard sur Jook Vidéo dans les catalogues jeunesse En partenariat avec NPA conseil novembre 2013 Baromètre des catalogues de plates-formes SVOD PLATES-FORMES SVOD VOLUME DU CATALOGUE NOVEMBRE (OCT.) PRIX DE L ABONNEMENT DIFFUSION WEB DIFFUSION IPTV/CÂBLE DIFFUSION APP MOBILE DIFFUSION ET CONSOLES CINÉMA (NB TITRES) Canalplay 1304 (1329) 9,99-6,99 (PC / Mac / ipad) Oui SFR, Free, Bouygues, Orange ipad Xbox 360, AppleTV Jook Video 831 (824) (2) 6,99 Oui ios, Android Samsung Smart TV Filmo TV 550 (514) 9,99 7 (Orange) Orange Pass Video Livebox Star 155 (159) Inclus avec abo Livebox Star VidéoFutur Pass Duo DVD/VOD Club Vidéo SFR Pass Cinéma 148 (123) 111 (114) 6,99 4,99 Oui Orange Numéricable ios, Android Samsung Smart TV, LG, Philips Net TV, TeVolution Orange Oui (Windows) SFR Samsung, Windows 8 tab ios Samsung Smart TV, Philips Net TV, La Box Videofutur SÉRIES (NB SAISONS) Canalplay 189 (188) 9,99-6,99 (PC / Mac/ ipad) DESSINS ANIMÉS (NB ÉPISODES) Jook Video 3051 (3048) 6,99 Oui ios, Android Samsung Smart TV Oui SFR, Free Bouygues (1) Orange ios Xbox 360, Apple TV Jook Video 98 (99) 6,99 Oui ios, Android Samsung Smart TV Pass M6 48 (55) (4) 7,99 Free, SFR Orange Xbox 360 Canalplay 2651 (2364) 9,99 6,99 (PC/Mac/iPad) Oui SFR, Free Bouygues (1) Orange ios Xbox 360, Apple TV Club Video SFR Pass Kids 1235 (890) 5,99 SFR ios Dailymotion kids (1065) 4,49 Oui ios Android VidéoFutur Pass Duo DVD/VOD 455 (411) 6,99 Oui (Windows) Relevé films, séries TV et dessins animés effectué le 29 novembre. (1) Certaines séries TV / Kids ne sont pas disponibles depuis les box opérateurs. (2) dont 67 films dont la durée est inférieure à une heure. (3) dont 72 films dont la durée est inférieure à une heure. (4) Changement de méthodologie effectué en octobre : le relevé des contenus du Pass M6 se fait désormais depuis la plate-forme d Orange et non plus depuis le site internet de l offre qui n est plus mis à jour. NB : Les versions HD et SD d un film ne sont comptabilisées qu une seule fois. Les films X ne sont pas comptabilisés La seule nouveauté ce mois-ci est chez Orange : CanalPlay est désormais accessible sur le canal 63 des box de l opérateur et les clients disposant du Pass Livebox Star (propulsé par FilmoTV) vont migrer dès le 4 décembre sur le Pass Livebox Play (Jook Video). Concernant les volumes des catalogues cinéma, Canal+ poursuit sa baisse, amorcée en juillet mais dispose toujours d une avance plus que conséquente sur ses concurrents. La plate-forme compte 1304 films ce mois-ci (1449 en juillet) contre 831 pour son poursuivant, Jook Video. Ce dernier gagne 7 films par rapport au mois Samsung, Windows 8 tab Satellinet Hôtel de Retz, 9 rue Charlot Paris Tél. : Fax : e année de publication Satellinet Samsung Smart TV Philips Net TV, La Box Videofutur d octobre mais 5 ont une durée inférieure à une heure. FilmoTV et le Pass Duo DVD/VOD de VideoFutur signent de belles progressions en passant respectivement de 514 à 550 et de 132 à 148 films entre octobre et novembre. Pour les séries, le fait notable concerne la perte de 7 saisons pour le Pass M6. Enfin, du côté des programmes jeunesse, CanalPlay ajoute 287 épisodes à son service et réduit encore l écart avec le leader, Jook Video. La plus forte hausse du mois est signée du Pass Kids de Club Vidéo SFR qui compte 345 épisodes supplémentaires par rapport à octobre. 18

18 AGENDA MARDI 3 DÉCEMBRE - DÈS 8H30 Les Assises du Numérique 2013, placées sous le haut-patronage du Président de la République, proposent des conférences et tables rondes sur l écosystème numérique. Cette 6e édition sera centrée sur les problématiques stratégiques : open data, big data, cloud computing, fiscalité du numérique, nouveaux usages et nouveaux comportements de consommation... Programme et inscription sur le site assisesdunumerique.fr. Tarif spécial (50 euros) pour les lecteurs de Satellinet avec ce code promo : ADNSAT50. Infos : Justine Picard, De 8h30h à 19h au Théâtre des variétés, 7, Boulevard Montmartre, Paris 2e. En partenariat avec Satellinet MERC. 4 ET JEU. 5 DÉC. - DÈS 9H FABERNOVEL et webshell organisent la 2e édition des APIdays : deux jours consacrés aux API, avec des tables rondes où interviendront notamment Luc Julia (Samsung), Jean-Marc Defaut (HP), Laurent Solly (Facebook France), Alex Williams (Techcrunch), Paul Osman (Soundcloud) et François Marier (Mozilla). Tarif spécial (- 30 %) pour les lecteurs de Satellinet avec ce code promo : PARTNERAPI30 sur bit.ly/15vpgtd. Programme et inscription : paris.apidays.io/2013. Les 4 et 5 décembre, à partir de 9h, à l Elysées Biarritz, rue Quentin Bauchart, Paris 8e. En partenariat avec Satellinet JEUDI 5 DÉCEMBRE - DE 8H30 À 19H La Mobile Marketing Association France organise le Forum du marketing mobile, avec une journée de tables rondes autour de la publicité, du m-commerce, des données et de l internet des objets. Interviendront notamment Isabelle André (LeMonde.fr), Gilles Babinet, (digital champion France), Pascal Dasseux (Havas Media), Frank Desvignes (AXA Group) et Thomas Husson (Forrester). Infos et Inscription : De 8h30h à 19h au KARE, 45 bis, avenue Edouard Vaillant, Boulogne-Billancourt. En partenariat avec Satellinet JEUDI 5 DÉCEMBRE - À 8H45 Les Ateliers BNP Parisbas organisent une table ronde concernant l impact des objets connectés sur l écosystème de santé. Interviendront notamment Eric Barbry, directeur du pôle droit numérique du Cabinet Alain Bensoussan, Isabelle Hilali, vice-présidente strategy & marketing, Orange Healthcare, et Jérôme Leleu, dirigeant du groupe Interaction Healthcare. Information et inscription auprès de De 8h45 à 11h30, à L Atelier,14, Rue Bergère, Paris 9e. DU MARDI 10 AU JEUDI 12 DÉC. LeWeb Paris réunit grands groupes numériques et start-up pour proposer trois jours de conférences, tables rondes et expositions autour des financements, des technologies, des usages et prestataires. Le thème cette année : le web dans 10 ans. Parmi les intervenants figurent Marc Simoncini, fondateur de Meetic et de Jaïna Capital, Jacques-Antoine Granjon, PDG de Vente Privée, Henri Seydoux, PDG de Parrot, Jean-Baptiste Rudelle, PDG de Criteo, ainsi que Michael Sippey, directeur de l innovation chez Twitter, Bradley Horowitz, directeur de l innovation de Google, Travis Kalanick, CEO d Uber. Programme et inscription : paris.leweb.co. Durant trois jours, de 8h à 18h30, au 50 avenue du President Wilson, La Plaine Saint-Denis. JEUDI 12 DÉCEMBRE - À 9H Le Geste, association des éditeurs de contenus et services en ligne, organise une matinée dédiée à la big data : collecte, analyse, valorisation. A 9h. Lieu (à Paris) et programme à venir.gan En partenariat avec Satellinet JUSQU AU 20 DÉCEMBRE Netineo organise les Trophées de la vidéo online, pour récompenser les meilleurs vidéos dans 6 catégories différentes. Objectif : inciter les entreprises à avoir recours à la vidéo en ligne en leur faisant découvrir, en janvier prochain les meilleures créations, campagnes et technologies, Dépôt des candidatures jusqu au 20 décembre sur le site trophees2014.netineo.com. En partenariat avec Satellinet 18

19 Satellinet L actualité de la Communication et des Médias en ligne AUDIENCES INTERNET NYtimes.com entre dans le top 5 des sites d actualité aux Etats-Unis En partenariat avec Médiamétrie//NetRatings octobre 2013 Top 5 Sites de la sous-catégorie «Actualités» (appartenant à la catégorie «Actualités et Informations») Etats-Unis, Brésil, Australie Domicile et/ou lieu de travail NOMBRE DE VU / COUVERTURE ACTIVE ETATS-UNIS BRÉSIL AUSTRALIE N 1 Yahoo!-ABC News Websites ,7 % Globo Notícias % news.com.au ,2 % N 2 CNN Digital Network ,5 % UOL Notícias/ Folha ,8 % smh.com.au ,7 % N 3 HuffingtonPost ,7 % Terra Noticias ,2 % ninemsn News Websites % N 4 NBC News Digital Network ,5 % R7 Noticias ,3 % Yahoo!7 News - 7News ,9 % N 5 NYTimes.com ,2 % Estadão ,8 % ABC News Websites ,7 % NB : Les Channels apparaissent en italique. Source : The Nielsen Company Etats-Unis, Brésil, Australie Domicile et/ou lieu de travail Applications internet incluses octobre 2013 Copyright Nielsen//NetRatings Tous droits réservés Brand La brand est le niveau «marques». Une brand est un agrégat de domaines, de sous-domaines et / ou de pages identifiés par un même logo de façon cohérente et homogène. Channel Le channel est un sous-ensemble de la marque permettant de regrouper sous une même thématique l ensemble des pages correspondant précisément à cette thématique, ou permettant de distinguer marque mère et marque fille. Visiteurs uniques Le nombre total d individus ayant visité une brand ou channel au moins une fois pour la période concernée. Les individus ayant visité la même brand (ou le même Channel) plusieurs fois ne sont comptés qu une seule fois. Couverture active Nombre de visiteurs uniques d une brand ou channel, exprimé sous la forme d un pourcentage de la population internaute pour la période concernée. DIRECTEUR DES PUBLICATIONS SATELLINET, SATELLIFAX ET SATELLIMAG Joël Wirsztel DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Pierre-Yves Platini DIRECTRICE ÉDITORIALE Johana Sabroux RÉDACTEUR EN CHEF Jean-Michel De Marchi JOURNALISTES Anne-Sophie Lizzani Camille Bolzan POUR CONTACTER LA RÉDACTION SUIVEZ-NOUS SUR RÉGIE Remi Collard Satellinet est un hebdomadaire édité par la société Satellinet, membre du Spiil Sarl au capital de Siren CPPAP 0515 W Hôtel de Retz, 9 rue Charlot, Paris Satellinet Hôtel de Retz, 9 rue Charlot Paris Tél. : Fax : e année de publication 2013 Satellinet Administration / abonnement : Véronique Olasz Tél. : Fax : Abonnement un an : HT satellinet.fr/abonnement 19

20 ABONNEMENT JE SOUHAITE M ABONNER À SATELLINET Faxez ce bulletin au ou envoyez un mail à et recevez Satellinet tous les lundis avant 7h dans votre boîte mail. Vous pouvez aussi vous abonner directement en ligne : Satellinet.fr/abonnement Nom :... Prénom :... Société/Fonction :... Adresse : Mail :... Téléphone :... Abonnement annuel : HT Contact /abonnement : Véronique Olasz Chaque lundi, Satellinet propose l essentiel de l actualité du secteur de la communication et des médias en ligne : informations exclusives, interviews, mouvements des décideurs, mais aussi décryptage des tendances, retours d expérience, audiences et données commerciales chiffrées. Satellinet s adresse à tous les professionnels et décideurs confrontés aux problématiques de communication et de contenus en ligne : acteurs de l audiovisuel, groupes de communication, régies, pure-players, annonceurs, institutionnels, acteurs locaux, éditeurs de presse, agences de RP... Satellinet, c est aussi un site internet, qui permet d acheter l hebdomadaire au numéro ou de télécharger des articles à l unité. 20

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

Tarifs. Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015

Tarifs. Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015 Tarifs Média 2015 Applicables au 1 er Janvier 2015 AUJOURD HUI Yahoo réunit contenu, puissance et technologie au service de vos objectifs. Yahoo est le plus grand éditeur digital au monde avec 1 milliard

Plus en détail

Marc BESNARD Sept. 2012

Marc BESNARD Sept. 2012 Marc BESNARD Sept. 2012 Table des matières INTRODUCTION... 1 1. Le marché de la VOD... 2 1.1. De la consommation illégale à la consommation légale... 2 1.2. Eviter le phénomène de VOD à prix bradé... 2

Plus en détail

Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision

Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision 28 juillet 2015 2 STRUCTURE DE L ÉTUDE Les nouveaux visages de la télévision de rattrapage.

Plus en détail

PUBLICITE EN LIGNE : (engagement, exposition, interaction)

PUBLICITE EN LIGNE : (engagement, exposition, interaction) Communiqué de presse Paris, le 15 octobre PUBLICITE EN LIGNE : La mesure de l efficacité passera par le développement de nouveaux indicateurs (engagement, exposition, interaction) Etude réalisée par PwC

Plus en détail

PrismaData 30/04/2014

PrismaData 30/04/2014 PrismaData 30/04/2014 La Data, un actif unique pour Prisma Media! Abonnés Digital Boutiques Panels Commun autés 2 millions d abonnés 25 millions d adresses e-mail 14 millions d internautes 4 millions de

Plus en détail

[Atelier Numérique - BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #3

[Atelier Numérique - BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #3 Offres d'emploi Stage Agenda Les chiffres clés Les Experts FrenchWeb.tv Boutique Communiqués Newsletter tech, design, management FrenchWeb.fr Le magazine des professionnels de l'internet Business, marketing,

Plus en détail

UN PARTENARIAT EXCLUSIF PUISSANCE MEDIATIQUE ET RECOMMANDATIONS AFFINITAIRES

UN PARTENARIAT EXCLUSIF PUISSANCE MEDIATIQUE ET RECOMMANDATIONS AFFINITAIRES & UN PARTENARIAT EXCLUSIF PUISSANCE MEDIATIQUE ET RECOMMANDATIONS AFFINITAIRES SOMMAIRE 01/ Prisma et BuzzParadise - Une association puissante : marque média et influence - Prisma et BuzzParadise : 2 experts

Plus en détail

UN PARTENARIAT EXCLUSIF AVEC GROUPM, SONY MOBILE ET LAND ROVER, AUTOUR DES FORMATS PUBLICITAIRES INEDITS DE LA NOUVELLE APPLI LE MONDE

UN PARTENARIAT EXCLUSIF AVEC GROUPM, SONY MOBILE ET LAND ROVER, AUTOUR DES FORMATS PUBLICITAIRES INEDITS DE LA NOUVELLE APPLI LE MONDE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 18 juin 2014 UN PARTENARIAT EXCLUSIF AVEC GROUPM, SONY MOBILE ET LAND ROVER, AUTOUR DES FORMATS PUBLICITAIRES INEDITS DE LA NOUVELLE APPLI LE MONDE Sous l impulsion de GroupM

Plus en détail

[Etude] La communication en entreprise et les enjeux du numérique

[Etude] La communication en entreprise et les enjeux du numérique 1 sur 8 11/10/2011 10:20 Offres d'emploi Stage Agenda Les chiffres clés Les Experts FrenchWeb.tv Boutique Communiqués Newsletter tech, design, management FrenchWeb.fr Le magazine des professionnels de

Plus en détail

Présentation. + de 6 ans d expérience + de 1000 campagnes trackées + de 15 pays couverts + de 5 000 sites éditeurs

Présentation. + de 6 ans d expérience + de 1000 campagnes trackées + de 15 pays couverts + de 5 000 sites éditeurs Présentation Créa Passion et ses partenaires développent depuis plus de 6 ans une dans le paysage de l Internet français et international. offre publicitaire unique Précurseur de solutions marketing et

Plus en détail

6e édition de l Observatoire de l e-pub du SRI et de Capgemini Consulting, en partenariat avec l UDECAM

6e édition de l Observatoire de l e-pub du SRI et de Capgemini Consulting, en partenariat avec l UDECAM Communiqué de presse 6e édition de l Observatoire de l e-pub du SRI et de Capgemini Consulting, en partenariat avec l UDECAM Le marché français de la communication publicitaire online atteint 1,27 milliards

Plus en détail

BENCHMARK DES SOLUTIONS DISPLAY. Adwords, Facebook, Yahoo, Microsoft, Ligatus

BENCHMARK DES SOLUTIONS DISPLAY. Adwords, Facebook, Yahoo, Microsoft, Ligatus BENCHMARK DES SOLUTIONS DISPLAY Adwords, Facebook, Yahoo, Microsoft, Ligatus LES FORMATS PUBLICITAIRES CLASSIQUES Bannière simple (480x60) : Disposé en général en haut de page, le format permet la diffusion

Plus en détail

Baromètre de la TV en ligne - Bilan 2012 La consommation bondit de 45% grâce aux terminaux mobiles, à la TV connectée et aux programmes Live

Baromètre de la TV en ligne - Bilan 2012 La consommation bondit de 45% grâce aux terminaux mobiles, à la TV connectée et aux programmes Live Communiqué de presse 18/02/2013 Baromètre de la TV en ligne - Bilan 2012 La consommation bondit de 45% grâce aux terminaux mobiles, à la TV connectée et aux programmes Live Canal+ Régie, France Télévisions

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

5,7M de vidéonautes uniques dont 57% d exclusifs

5,7M de vidéonautes uniques dont 57% d exclusifs CGV 2016 1 P 02 francetvpublicité une audience puissante, exclusive et engagée francetélévisions 1 er groupe audiovisuel en 2015 en tête des audiences chaque mois 29,3% de part d audience 4 ans et plus

Plus en détail

TF1 Publicité & TARIFS 2010. valable à partir du 1er janvier 2010

TF1 Publicité & TARIFS 2010. valable à partir du 1er janvier 2010 TF1 Publicité CONDITIONS COMMERCIALES & TARIFS 2010 MOBILE valable à partir du 1er janvier 2010 L offre mobile TF1 Publicité - l offre mobile L offre mobile Une gamme de marques connues et reconnues et

Plus en détail

vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites sur votre site Une marque du groupe

vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites sur votre site Une marque du groupe vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites sur votre site Une marque du groupe A l occasion de Noël 2015, Metronews vous propose une opération tactique garantissant 50 000 visites

Plus en détail

Internet et les médias sociaux

Internet et les médias sociaux Internet et les médias sociaux Chiffres et tendances 2014 2,5 milliards d internautes à travers le monde Dont 1,9 milliard sur les réseaux sociaux > Soit 74% des internautes 68% des français sont sur les

Plus en détail

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40%

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40% LA REVOLUTION MOBILE AURA-T-ELLE LIEU : LES CHIFFRES LES CHIFFRES 1. UTILISATEURS 1.1 France En France, 3 ème trimestre 2010 : 45,9 millions de personnes équipées d un téléphone mobile 13,7 millions de

Plus en détail

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE 1 1 NOS SERVICES Nous vous proposons nos services pour renforcer et optimiser votre trafic sur internet et augmenter votre chiffre d affaires Search Engine Marketing * REFERENCEMENT NATUREL (SEO) * REFERENCEMENT

Plus en détail

STANDARDS PUBLICITAIRES POUR LA PUBLICITE SUR TELEPHONE MOBILE

STANDARDS PUBLICITAIRES POUR LA PUBLICITE SUR TELEPHONE MOBILE STANDARDS PUBLICITAIRES POUR LA PUBLICITE SUR TELEPHONE MOBILE Edités par la Mobile Marketing Association France, juin 2010 http://www.mmafrance.org La Mobile Marketing Association France, association

Plus en détail

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques Mars 2012 Impossible d afficher l image. Impossible d afficher l image. Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour 10 fois plus CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques RENFORCEMENT

Plus en détail

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 15 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l

Plus en détail

Observatoire du rayonnement numérique. Top 10 des Constructeurs Automobiles (France)

Observatoire du rayonnement numérique. Top 10 des Constructeurs Automobiles (France) Observatoire du rayonnement numérique Top 10 des Constructeurs Automobiles (France) Préambule Dans un marché français plutôt morose (-14,4% immatriculations sur le premier semestre 2012 source: Comité

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

Offre 2013 : Le 1 er réseau display sur les Jeunes et les Étudiants

Offre 2013 : Le 1 er réseau display sur les Jeunes et les Étudiants Offre 2013 : Le 1 er réseau display sur les Jeunes et les Étudiants Le 1 er réseau display sur les Jeunes et Étudiants Communiquez en Display sur les Jeunes et les Étudiants en alliant la PUISSANCE et

Plus en détail

La régie 366 remplace les régies Com Quotidiens et Quotidiens Associés.

La régie 366 remplace les régies Com Quotidiens et Quotidiens Associés. Le 12 mai 2014, les éditeurs de Presse Quotidienne Régionale annonçaient un projet de rapprochement de leurs forces commerciales parisiennes dans une seule entité commune. Ce projet se concrétise aujourd

Plus en détail

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

NetLetter n 10 Octobre 2014

NetLetter n 10 Octobre 2014 NetLetter n 10 Octobre 2014 Sommaire [Edito] La NetLetter de Mediametrie//NetRatings fait peau neuve! [Tendances du net] BlaBlaCar, ça roule! [Actualités] Cibles+ pour valoriser l audience des critères

Plus en détail

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING Mieux vaut faire une seule chose et la faire bien. Le cœur de métier d Ad s up est le Search Engine Advertising. Grâce à notre équipe expérimentée et au développement

Plus en détail

La compétition des meilleures solutions de la Vidéo sur Internet

La compétition des meilleures solutions de la Vidéo sur Internet DOSSIER DE PRESSE http://trophees2015.netineo.com/ La compétition des meilleures solutions de la Vidéo sur Internet CAMPAGNES - CREATIONS - PRODUCTIONS - INNOVATIONS - TECHNOLOGIES - MODELES ECONOMIQUES

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX

MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX 360 Le meilleur du divertissement Internet Français bientôt accessible sur Xbox 360 Issy-les-Moulineaux, le 5 octobre

Plus en détail

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment

Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009. Telecom, Media, Entertainment Observatoire de l e-pub - 1 er semestre 2009 10 juillet 2009 Telecom, Media, Entertainment Syndicat des Régies Internet Le SRI en 2009, c est 15 membres qui adhèrent à une charte qualité et défendent l

Plus en détail

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web CCI Formation vous propose 8 formations WEB 1 formation Smartphone Nos formations se déroulent

Plus en détail

I. Présentation du secteur

I. Présentation du secteur Introduction Internet représente l avenir de la publicité. Pourquoi? Parce que ce média n est qu une immense plateforme de publicité. Rien n est laissé au hasard. - Yahoo met un film sur sa page d accueil.

Plus en détail

Formation e-publicité

Formation e-publicité Formation e-publicité OT de Thonon-les-Bains - Juillet 2012 Page 1 2 façons d envisager l e-publicité DISPLAY CRÉER LA DEMANDE - Bannière publicitaire - Publicité vidéo (web tv) - Publi-reportage - Affichage

Plus en détail

KDP MEDIA. Publicité en ligne contextuelle et comportementale

KDP MEDIA. Publicité en ligne contextuelle et comportementale KDP MEDIA Solutions de conquête sur Internet Publicité en ligne contextuelle et comportementale Modèles publicitaires 1. Offre CPM comportemental 2. Clic de validation 3. Clic incentivé 4. Clic email incentivé

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS. 11 mars 2013

RESULTATS ANNUELS. 11 mars 2013 RESULTATS ANNUELS 2012 11 mars 2013 1 Le groupe aufeminin.com 1 er éditeur mondial de contenu pour les femmes 1 er serveur de publicité indépendant en Europe Web Tablette Mobile TV 78% du CA 2012 22% du

Plus en détail

L audience des offres publicitaires sur Internet en Septembre 2014

L audience des offres publicitaires sur Internet en Septembre 2014 Levallois, le 13 novembre 2014 L audience des offres publicitaires sur Internet en Septembre 2014 L offre publicitaire valorise l audience de regroupements de sites commercialisés par les régies et les

Plus en détail

POURQUOI COMMUNIQUER?

POURQUOI COMMUNIQUER? POURQUOI COMMUNIQUER? Pour être connu en acquérant de la notoriété Pour être reconnu en construisant une image positive de votre entreprise Toute société a de réels besoin en matière de communication quelle

Plus en détail

Groupe Media Multicanal International. Présentation Octobre 2015

Groupe Media Multicanal International. Présentation Octobre 2015 Groupe Media Multicanal International Présentation Octobre 2015 I/ Qui sommes nous? Groupe media multicanal avec une approche entrepreneuriale II/ Un groupe bénéficiaire Progression des résultats Succès

Plus en détail

Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur. Octobre 2008

Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur. Octobre 2008 Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur Octobre 2008 Contexte «Internet en mobilité» renvoie aujourd hui à un potentiel d usages d encore mal identifiés. Apple a proposé

Plus en détail

L audience de l internet en France en août 2015

L audience de l internet en France en août 2015 Levallois, le 1 er octobre 2015 42 ans : c est l âge moyen des visiteurs uniques sur Internet En août 2015, le visiteur unique français sur ordinateur a en moyenne près de 42 ans (41,6). Il a consacré

Plus en détail

TRENDITUDE. Media Kit 2011. Pourquoi vous allez aimer travailler avec nous?

TRENDITUDE. Media Kit 2011. Pourquoi vous allez aimer travailler avec nous? TRENDITUDE Media Kit 2011 Pourquoi vous allez aimer travailler avec nous? - Affranchissez-vous des intermédiaires et reprenez le contrôle de votre communication - Du vrai one2one : un dispositif enfin

Plus en détail

Ouest. bretonne! sur : mobile. Déroulé. photos et. dossiers de la dynamique et. : Accueil. Disponible. Contacts presse : Julie

Ouest. bretonne! sur : mobile. Déroulé. photos et. dossiers de la dynamique et. : Accueil. Disponible. Contacts presse : Julie Petit-déjeuner de lancement de l appli Sciences Ouest Jeudi 5 février à 9h au Café des Champs Libres (entrée par l escalier menant à la terrasse, Cours des Alliés) Restez connectés bretonne! à l actualité

Plus en détail

DIGITAL OM. le dispositif I2 I3

DIGITAL OM. le dispositif I2 I3 I2 I3 L OM digital c est un outil efficace de communication et de connexion avec le plus grand nombre et notamment les supporters 2.0. L OM est incontestablement le premier Club français en terme de communauté

Plus en détail

Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe

Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe Le savoir faire de la presse, la réactivité d une agence, la puissance d un grand groupe Prisma Creative Media Qui

Plus en détail

Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux

Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux 1 Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux Quelles sont les nouveautés à prendre en compte pour référencer son site en 2015 et être présent sur les réseaux sociaux? Les nouveautés du référencement

Plus en détail

LIVE TARGETING MESSAGE

LIVE TARGETING MESSAGE LIVE TARGETING MESSAGE Détectez et ciblez en temps réel plus de 10 millions d intentionnistes pour vos campagnes d acquisition de trafic et de collecte qualifiée. CM Benchmark Group 3! 1 CCM Benchmark

Plus en détail

La régie qui place la consommation au cœur de son offre

La régie qui place la consommation au cœur de son offre La régie qui place la consommation au cœur de son offre 1 QUI SOMMES-NOUS? Un ADN de pure-player, naturellement orienté Conso + = L un des groupes leader de la grande distribution dans le monde Parmi les

Plus en détail

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques Mars 2012 Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour 10 fois plus CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques RENFORCEMENT du traitement éditorial des thématiques fortes de la marque

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

L affiliation dans Le mix digital

L affiliation dans Le mix digital L affiliation dans Le mix digital Les évolutions attendues pour L affiliation 1. Le rôle d une agence média 2. Les enjeux globaux pour le digital 3. Le mobile et L affiliation 4. Le pilotage à la performance

Plus en détail

Guide de l Antiquaire sur Internet

Guide de l Antiquaire sur Internet Guide de l Antiquaire sur Internet A mettre entre les mains de tous les Antiquaires! Comprenez les secrets d internet Découvrez les solutions pour y être présent Augmentez vos ventes rapidement http://www.guide-antiquaires.com

Plus en détail

Le magazine des hommes et entreprises de médias Une publication Satellifax Satellimag N 229 - Lundi 1er septembre 2014

Le magazine des hommes et entreprises de médias Une publication Satellifax Satellimag N 229 - Lundi 1er septembre 2014 Le magazine des hommes et entreprises de médias Une publication Satellifax Satellimag N 229 - Lundi 1 er septembre 2014 VOD / MUSIQUE iconcerts rentabilise la musique à la télévision Mathieu Sibille, directeur

Plus en détail

L explosion du marketing multi-écrans

L explosion du marketing multi-écrans Chapitre 6 L explosion du marketing multi-écrans Vérifier la météo sur son smartphone tout en regardant les informations à la télévision dès le matin, puis recevoir une publicité sur son PC du bureau pour

Plus en détail

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les clés d un bon référencement en 2011 Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les points de contact sur Internet et l art du multi canal GÉNÉRER DU TRAFIC, DE LA NOTORIÉTÉ,

Plus en détail

Fiche Technique : Internet

Fiche Technique : Internet Fiche Technique : Internet Pourquoi mettre en réseau au sein de la MOPA les sites internet des Offices de Tourisme d Aquitaine et de Poitou-Charentes? 60 % des Français partis en vacances préparent leurs

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

Le guide du Branded Content

Le guide du Branded Content Le guide du Branded Content Avril 2015 Adresse : Performance Consumer Group 192 Avenue Charles De Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine Contact : Yann Lejas (Sales Executive) Email : yann.lejas@performance-cg.com

Plus en détail

1 ÈRE RÉGIE DIGITALE SPÉCIALISÉE DANS LE WEB-TO-STORE POUR FEVRIER 2015

1 ÈRE RÉGIE DIGITALE SPÉCIALISÉE DANS LE WEB-TO-STORE POUR FEVRIER 2015 1 ÈRE RÉGIE DIGITALE SPÉCIALISÉE DANS LE WEB-TO-STORE POUR FEVRIER 2015 Solocal Group est le n 1 de la communication locale Des marques à forte notoriété Des solutions technologiques innovantes Des partenariats

Plus en détail

Tablettes, e-readers : sauveurs ou fossoyeurs de la presse? CFPJ 13/07/2010 Emmanuel Vacher DGA Développement Partenariats

Tablettes, e-readers : sauveurs ou fossoyeurs de la presse? CFPJ 13/07/2010 Emmanuel Vacher DGA Développement Partenariats Tablettes, e-readers : sauveurs ou fossoyeurs de la presse? CFPJ Emmanuel Vacher DGA Développement Partenariats 1 SOMMAIRE 1. Internet : un écosystème «nativement» peu favorable aux marques de Presse Magazine

Plus en détail

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile PRESS RELEASE La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile www.netadge.com Janvier 2014 S ommaire LDMServices lance

Plus en détail

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création

Optimisez les profits de vos sites web. Intégrez la performance à votre projet de création Optimisez les profits de vos sites web Intégrez la performance à votre projet de création Consultant web spécialisée dans le référencement, mon objectif est d augmenter les profits de vos sites web par

Plus en détail

dossier de presse Lancement de la version pour mobiles du site web municipal

dossier de presse Lancement de la version pour mobiles du site web municipal dossier de presse Rencontre du vendredi 20 janvier 2012 à 10h, salle des adjoints, hôtel de ville de Rezé. Lancement de la version pour mobiles du site web municipal Contact presse Maxime Malette 02 40

Plus en détail

La fin de la communication digitale. M. Benjamin Lequertier

La fin de la communication digitale. M. Benjamin Lequertier Année universitaire 2013/2014 Ecole de la Communication Semestre d automne La fin de la communication digitale M. Benjamin Lequertier Propos «Nabilla est le mauvais rêve de la société moderne enchaînée,

Plus en détail

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder.

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. 2015 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Pour réussir son année, 7 sujets majeurs à mettre sur votre to-do-list. Les 7 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Selon Laurent Ollivier,

Plus en détail

Dossier de presse Janvier 2013

Dossier de presse Janvier 2013 Dossier de presse Janvier 2013 Récompensée par le Concours départemental de la Création d Entreprise 2012, la nouvelle agence web rochelaise Pixel Perfect lance WebAlbums Contact Presse Anelise AUDIFFREN

Plus en détail

Dans l Audience Internet Ordinateur, 131 agrégats publicitaires sont publiés : 75 Packs 17 Réseaux

Dans l Audience Internet Ordinateur, 131 agrégats publicitaires sont publiés : 75 Packs 17 Réseaux Levallois, le 12 janvier 2016 L audience des offres publicitaires sur Internet En octobre 2015, 201 offres publicitaires ont été publiées dans les résultats d Audience Internet Ordinateur, Vidéo, Mobile

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

La vidéo sur Internet

La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet La vidéo sur Internet Une consommation croissante de vidéos Les internautes se sont convertis à la vidéo : En France, on compte 27.9 millions de vidéonautes uniques pour 64 vidéos

Plus en détail

L audience de l Internet mobile en France en avril 2014

L audience de l Internet mobile en France en avril 2014 Levallois, le 24 juin 2014 L audience de l Internet mobile en France en avril 2014 Les sites et applications d humour plébiscités sur mobile en avril Au mois d avril, 2, 8 millions de personnes soit 9%

Plus en détail

Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009

Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009 Le cycle de vie d un produit culturel Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009 Objectifs Mesurer l impact d Internet Observer le cycle de vie des produits culturels Mieux comprendre les rôles

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 SÉRIE TENDANCES/IDÉES Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 Informations cruciales sur les performances du Search, du Social et du Display par terminal Introduction Le troisième trimestre

Plus en détail

www.trophees2015.netineo.com #NETINEO DOSSIER DE PRESSE Novembre 2014

www.trophees2015.netineo.com #NETINEO DOSSIER DE PRESSE Novembre 2014 LES MEILLEURES SOLUTIONS COMBINANT LA VIDEO ET INTERNET www.trophees2015.netineo.com #NETINEO DOSSIER DE PRESSE Novembre 2014 Pour toutes demandes de visuels ou d informations, veuillez joindre: Nicolas

Plus en détail

RENCONTRES CINEMATOGRAPHIQUES DE DIJON L offre et la consommation de cinéma sur les réseaux : état des lieux, freins et perspectives de développement

RENCONTRES CINEMATOGRAPHIQUES DE DIJON L offre et la consommation de cinéma sur les réseaux : état des lieux, freins et perspectives de développement Note d information - Paris, 19 octobre 2011 RENCONTRES CINEMATOGRAPHIQUES DE DIJON L offre et la consommation de cinéma sur les réseaux : état des lieux, freins et perspectives de développement Dans le

Plus en détail

Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents

Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents 2013 Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents Document édité par Forecomm - Août2013 SOMMAIRE Découvrir la solution Qu est-ce que mymozzo? Processus de création

Plus en détail

Les sites Web Collectivités Locales 2015

Les sites Web Collectivités Locales 2015 Les sites Web Collectivités Locales 2015 1 LE SITE DE RÉFÉRENCE DES CADRES DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 4 159 901 pages vues 1 146 039 visites 612 489 visiteurs uniques (Chiffres Analytics moyenne

Plus en détail

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE Applications Smarphones et Tablettes Tactiles RDMobile 64 Boulevard Malesherbes, 75008 Paris +33 1 77 19 16 07 www.rdmobile.fr SOCIETE RDMobile se positionne comme

Plus en détail

1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES!

1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES! 1 ER MAGAZINE TÉLÉ GRATUIT NATIONAL DISTRIBUÉ DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE AUX LETTRES! La presse TV représente le plus fort potentiel en terme de puissance media, avec une audience proche de 64 millions

Plus en détail

Parlons «Mobile» sans parler «Publicité»

Parlons «Mobile» sans parler «Publicité» Parlons «Mobile» sans parler «Publicité» Club Entreprise et Média 31 Mai 2013 Patricia LEVY DG SFR Régie SOMMAIRE 1. Le marché du média mobile P.3 2. 3. 4. Le mobile pour renouveler les techniques de communication

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 7 Septembre 2007 Communiqué de presse A quelques heures du coup d envoi de la Coupe du Monde de Rugby 2007, Yahoo! et Isobar font le point sur Internet et le sport. Quelle place occupe aujourd

Plus en détail

LA NOUVELLE EXPÉRIENCE

LA NOUVELLE EXPÉRIENCE LA NOUVELLE EXPÉRIENCE ÉDITO Le Groupe propose depuis toujours des contenus exceptionnels basés sur un savoir-faire éditorial unique. Dans un paysage élargi où une infinité de programmes se dilue dans

Plus en détail

Visibilité SaaS/Cloud et Display OnDemand. contact@saas-guru.com 01 71 16 19 60

Visibilité SaaS/Cloud et Display OnDemand. contact@saas-guru.com 01 71 16 19 60 Visibilité SaaS/Cloud et Display OnDemand contact@saas-guru.com 01 71 16 19 60 Version 1.8 24/11/2011 Page 2 Sommaire 1. Principe de SaaS Guru p3 2. Le dispositif proposé p5 Tableau comparatif des offres

Plus en détail

Définitions. Sites et applications mobiles : de quoi parle-t-on?

Définitions. Sites et applications mobiles : de quoi parle-t-on? Sites et applications mobiles : de quoi parle-t-on? Définitions Une application mobile est un programme téléchargeable conçu pour fonctionner sur un système d exploitation mobile donné. Adaptée aux téléphones

Plus en détail

Année de PUB. Un marché publicitaire au ralenti

Année de PUB. Un marché publicitaire au ralenti Année de PUB 2013 Un marché publicitaire au ralenti LE POINT MÉTHODOLOGIE La veille publicitaire de KANTAR MEDIA Ad intelligence est un outil de mesure qui a pour but de calculer la pression publicitaire

Plus en détail

L audience de l Internet mobile en France en Février 2015

L audience de l Internet mobile en France en Février 2015 Levallois, le 22 avril 2015 L audience de l Internet mobile en France en Février 2015 Plus de 4,5 millions de mobinautes sur les sites et applications d immobilier En février 2015, 4,5 millions de mobinautes

Plus en détail

PRÉSENTATION 2014 COMMUNICATION POSITIVE ET CRÉATIVE. Votre engagement durable a du sens

PRÉSENTATION 2014 COMMUNICATION POSITIVE ET CRÉATIVE. Votre engagement durable a du sens PRÉSENTATION 2014 COMMUNICATION POSITIVE ET CRÉATIVE Votre engagement durable a du sens Qui nous sommes Planète-Verte Régie est bien plus qu une régie publicitaire digitale. Elle s appuie sur les savoir-faire

Plus en détail

Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe

Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe Le savoir-faire de la presse, la réactivité dʼune agence, la puissance dʼun grand groupe Le 07/02/2011 1 / Prisma Corporate Media Qui sommes-nous? 2 Prisma Corporate Media, filiale de Prisma Presse pour

Plus en détail

Principes d AdWords. Quelques mots de présentation. Une audience large : les réseaux de ciblage. Réseau de recherche

Principes d AdWords. Quelques mots de présentation. Une audience large : les réseaux de ciblage. Réseau de recherche 3 Principes d AdWords Les deux premiers chapitres de ce livre, plutôt généraux, ont présenté l univers d Internet et de la publicité en ligne. Vous devriez maintenant être convaincu de l intérêt d une

Plus en détail

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux?

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux? Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Etude appliquée aux entreprises B2B, dans l Industrie IT. May 15 2013 ETUDE Leila Boutaleb-Brousse leilabfr@gmail.com btobconnected.com

Plus en détail

Casino au Mondial des métiers

Casino au Mondial des métiers Casino au Mondial des métiers Vendredi 8 février 2013 Eric Chetboun Direction marketing digital- Eric Chetboun Sommaire 1. Le Groupe Casino : les métiers de la distribution 2. Les sites e-commerce chez

Plus en détail

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe 3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe! Un média hyper local accompagnant la transformation digitale de la communication de ses clients! En interne, le Groupe propose des

Plus en détail

La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux.

La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux. La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux. 9 ATELIERS POUR COMPRENDRE LES ENJEUX DU NET // 27 MAI 2010 Digital Day 27 mai 2010 Mathieu Llorens Directeur

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail