Rapport annuel. d activités

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport annuel. d activités 2005-2006"

Transcription

1 Rapport annuel d activités

2 Le CCSR, le choix naturel des collèges! Madame, Monsieur, C est avec plaisir que nous vous présentons le rapport annuel des activités du Centre collégial des services regroupés (CCSR), témoignant des actions accomplies pour l année Tout particulièrement, trois orientations déterminantes pour le développement de l offre globale de services du CCSR auprès des maisons d enseignement, ont guidé le déploiement de nos activités : -Consolider la position du CCSR dans le milieu de l éducation en réalisant des mandats au diapason des besoins du réseau collégial. Par exemple, en le CCSR a participé et collaboré à plusieurs colloques, rencontres et comités d horizons multiples. -Offrir des produits et des ententes de qualité qui suscitent l adhésion afin que les établissements d enseignement profitent d économies importantes dans l acquisition de biens et de services. Entre autres en , un nouveau protocole d assurance a été développé et a permis une économie substantielle d environ un million de dollars. -Contribuer au développement des compétences du personnel en offrant notamment du perfectionnement, de la formation et des services-conseils. Grâce à sa capacité de répondre à des mandats très diversifiés, en les services-conseils ont connu une expansion marquée dans les collèges. En découvrant plus en détails les actions réalisées en , nous souhaitons que vous puissez affirmer avec nous : le CCSR, le choix naturel des collèges! L e C Consolider la position du CCSR dans le milieu de l éducation Rencontre annuelle du CCSR : le Manoir Saint-Castin accueille les participants du réseau Les 5, 6 et 7 octobre 2005, les approvisionneurs, représentants des bibliothèques et partenaires du CCSR s étaient donné rendez-vous au Manoir Saint-Castin du Lac Beauport, dans la région de Québec, pour leurs rencontres annuelles. D une part, le Service des achats regroupés (SAR) organisait une série d ateliers pour les approvisionneurs et délégués des cégeps en plus de tenir son assemblée annuelle. Les thèmes abordés touchaient le courtage en douanes, le contenu d un bon document d appel d offres, les cautionnements, retenus et pénalités, la mesure de performance d un service d approvisionnement et l éthique des approvisionneurs. D autre part, le Forum des représentants de bibliothèque a réuni près d une soixantaine de personnes autour du thème «Bibliothèques collégiales: vision d avenir». Carrefour de l information, Café-biblio, espace flexible d animation tout était en place pour stimuler l imagination des participants et susciter des projets. Ces rencontres annuelles sont aussi l occasion, pour le CCSR, de reconnaître l implication des représentants des cégeps au sein de ses comités et de favoriser les échanges entre participants et partenaires. Notre travail de concertation avec le milieu Le CCSR réalise ses différents mandats de concert avec ses partenaires du réseau collégial en sollicitant la participation de collègues à ses comités. À cet effet, mentionnons la contribution des gens de collèges aux travaux du Comité du regroupement des achats de collèges (CRAC), au Comité exécutif de Resdoc, au Comité technologique, au Comité des usagers de Manitou, au Comité de normalisation de Resdoc, au Comité d évaluation des banques de données documentaires de Resdoc, au Comité de régie des mutuelles, etc. Par ailleurs, en cours d année, le CCSR a participé à différents travaux menés par des organismes ou groupes du milieu en plus de solliciter la collaboration à certains dossiers. Mentionnons: Bonne lecture! Gilles Pouliot

3 C S R, l e c h la participation du SAR aux rencontres et activités de la CAMAF et au colloque annuel de la Commission professionnelle des services d approvisionnements de l Association des cadres scolaires du Québec ; la collaboration des membres de l AICQ à l évaluation de nos fournisseurs d équipements informatiques ainsi qu aux travaux du Comité technologique du SAR ; la participation de Resdoc à Consortia Canada ; la participation de trois représentants de collèges au Comité du forum 2006 des représentants de bibliothèque collégiale ; la présence d un kiosque du CCSR au colloque annuelle de l Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC) ; la collaboration des membres de la Commission des affaires de relations du travail et de ressources humaines (CARTRH) à l élaboration des thèmes pour les sessions de perfectionnement reliées, entre autres, au Programme de prévention et règlement des différends ; la participation de Resdoc aux travaux de la Table permanente de concertation des bibliothèques du Québec présidée par madame Lise Bissonnette, pdg de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, etc. Des publications destinées à nos partenaires Afin de mieux faire connaître les services que peut rendre aux établissements d enseignement le Service des achats regroupés (SAR), le CCSR a publié et diffusé un document d information à tous ses partenaires au début de l année Intitulé «Bâtir une solidarité», cet outil permet, en quelques minutes, d en savoir plus sur la raison d être, la structure et l expertise développée par le SAR. Le document a été remis à divers représentants des cégeps, dont les services d approvisionnement, la direction générale et la direction des services administratifs, ainsi qu aux commissions scolaires en partenariat avec le CCSR. D autre part, le SAR a poursuivi la publication du «Blisar», son bulletin de liaison destiné principalement aux approvisionneurs et délégués, membres de la CAMAF et responsables de l informatique du réseau. De même, à l automne 2005, les collèges ont reçu le rapport annuel d activités du CCSR ainsi qu un dépliant d information sur son nouveau programme de prévention et règlement des différends. De nouveaux locaux, un nouveau numéro de téléphone De concert avec la Fédération des cégeps qui a réalisé d importants travaux de rénovation dans ses locaux, le CCSR a relocalisé ses bureaux au 2 e étage du 500, Crémazie Est à Montréal. Ainsi, l équipe du CCSR a amorcé l année dans un environnement plus convivial. Ce nouvel espace permet au CCSR et à son colocataire, Cégep international, de regrouper leur équipe respective et d offrir un accès direct pour leurs visiteurs sur la rue Lajeunesse. Dans la foulée de ce déménagement, le CCSR a rendu public au cours de l année un nouveau numéro de téléphone qui lui est propre afin d offrir un service à la clientèle mieux ciblé pour ses clients et partenaires. Ainsi, le (514) est désormais le numéro à composer pour rejoindre toute l équipe du CCSR. Un bureau du CCSR dans la région de Québec Reconnaissant l importance de déployer ses activités sur le territoire, le CCSR a finalisé une entente, en début d année, avec le Cégep Limoilou pour l utilisation de locaux au Campus de Charlesbourg. Ce «pied-à-terre» à Québec, permet au CCSR de tenir des rencontres plus fréquentes dans la région en plus d être plus près de plusieurs de ses fournisseurs, ce qui profite particulièrement au Service des achats regroupés. Cette présence du CCSR en dehors de l agglomération urbaine de Montréal se manifeste aussi par la tenue de plusieurs rencontres de ses comités dans d autres régions du Québec et dans plusieurs cégeps. Une nouvelle direction du développement des affaires À la fin de l année , le CCSR a revu sa structure et créé une nouvelle direction du développement des affaires, incluant les services à la clientèle. Cette décision s appuie sur l importance pour le CCSR de développer de nouveaux marchés et sa préoccupation pour le développement de ses services à la clientèle. La nouvelle direction est assumée, depuis le 1 er juillet 2006, par madame Martine Chevalier qui coordonne également le Service des achats regroupés. À compter de la mi-septembre, madame Marika Jomphe se joindra à l équipe à titre de conseillère en communication.

4 o i x n a t u r e Offrir des produits et des ententes de qualité qui suscitent l adhésion Des ententes profitables pour les cégeps Principale raison d être du SAR, les ententes négociées pour le réseau ont généré plus de 19,5 M $ en volume d achat au cours de l année Prenant la forme de contrats fermes ou d offres permanentes, ces ententes ont toutes le même objectif : faire profiter les établissements d enseignement de réelles économies dans l acquisition de biens et services. Voici la liste des travaux réalisés en : fournitures audiovisuelles : à la suite d un appel d offre public et de l analyse qui s en est suivie, le CCSR a octroyé un contrat à Grand & Toy pour une nouvelle entente qui débutait le 1 er mars À l instar des autres ententes, celle-ci est d une durée d un an et pourra être renouvelée pour quatre autres termes d un an ; fournitures électriques : un contrat a été octroyé à la firme Lumen à la suite d un appel d offre public. La nouvelle entente débutait le 1 er mars 2006 ; équipements informatiques compatibles : à la suite d un sondage acheminé dans le réseau en mars 2006, pour mesurer la satisfaction à l égard de notre fournisseur Prosys, l entente a été renouvelée jusqu au 1 er novembre 2006 ; numérisation de bâtiments : après avoir analysé quelques offres sur le marché, le SAR a choisi de nouveau la technologie brevetée par son partenaire LaserCAD et renouvelé l entente pour une deuxième année soit jusqu au 30 avril 2007 ; papier d impression : à la suite d un appel d offre public réalisé en mars 2006, le SAR a octroyé un contrat à JBR, La maison du papier jusqu au 14 mai 2007 ; imprimantes : une nouvelle entente a été conclue avec le manufacturier Brother jusqu en mars 2007 et l entente avec Xerox a été renouvelée pour une autre année soit jusqu au 30 juin 2007 ; fournitures de bureau : après évaluation, l entente avec Grand & Toy a été renouvelée jusqu au 31 janvier 2007 ; carte d achats : le SAR poursuit son partenariat avec la Banque Nationale du Canada jusqu en mai Par ailleurs, le SAR, en collaboration avec le Cégep régional de Lanaudière, a poursuivi le développement de sa banque de fiches signalétiques sur les produits dangereux en cours d année. La banque Reprofics atteint maintenant plus de fiches dont peuvent bénéficier la trentaine d établissements d enseignement abonnés. Du côté de Resdoc, plusieurs ententes de groupe ont été renouvelées jusqu en juin 2007 pour l acquisition de produits documentaires. Mentionnons les ententes avec les organismes suivants : Canadian Reference Center (périodiques anglophones) ; Encyclopaedia Universalis ; ecps (compendium de produits et spécialités pharmaceutiques); Légis Québec ; Gazette officielle du Québec ; Références économiques du CRAAQ. Entente tripartite entre le CCSR, Prosys et la Fédération des coopératives en milieu scolaire du Québec Afin de faciliter l accès à notre entente pour l acquisition d équipements informatiques compatibles et répondre à une demande des cégeps, le CCSR, Prosys et la Fédération des coopératives en milieu scolaire du Québec (COOPSCO) ont conclu une entente de partenariat. Cette entente permet à des collèges d avoir accès à l entente établie entre le CCSR et son fournisseur Prosys pour l acquisition d équipements informatiques compatibles par l entremise de coopératives en milieu scolaire ciblées. fournitures informatiques : l entente avec Axidata a été prolongée jusqu au 14 décembre 2006 afin de permettre au SAR de préparer un nouvel appel d offre public pour l achat d imprimantes et de cartouches neuves et reconditionnées à l automne 2006 ; contrats d entretien : au printemps 2006, le SAR a réalisé des appels d offre publics et renégocié des ententes pour les cégeps participants dans les dossiers entretien et réparation d ascenseurs, entretien et réparation de systèmes alarme-incendie et enlèvement de déchets domestiques ; courtage en douane : l entente avec Affiliated a été renouvelée jusqu au 7 août 2007 ; équipements informatiques marque de commerce : l entente avec IBM/Lenovo a été renouvelée jusqu au 1 er novembre 2006 ;

5 l d e s c o l l Un nouveau protocole d assurance pour les cégeps Au printemps 2006, à la suite d une réflexion réalisée par le CCSR en collaboration avec nos experts de la firme Optimum et après consultation de la Commission des affaires matérielles et des affaires financières (CAMAF) et du Comité du regroupement des achats de collèges (CRAC), le conseil d administration prenait la décision d aller en appel d offre afin de choisir les prochains courtiers du portefeuille des cégeps en assurance de dommages pour l année Ainsi, un mandat a été confié à la firme d experts Optimum pour mener l opération de concert avec le CCSR. À la suite de ce processus, les résultats ont été présentés aux diverses instances et en juin 2006, le conseil d administration a décidé de répartir les contrats entre les firmes, Aon-Parizeau inc. (assurance de biens, bris des machines et délits) et B.F. Lorenzetti & associés inc. (assurance en responsabilité civile primaire, responsabilité civile complémentaire, responsabilité des maisons d enseignement, automobile des propriétaires et automobile des garagistes). Les deux ententes ont pris effet le 1 er juillet 2006 pour une période d un an. Cette décision d aller en appel d offres a des retombées majeures pour les 47 cégeps participant au programme d assurances puisqu elle leur permet de réaliser des économies substantielles de l ordre d un million de dollars. À souligner que le CCSR offre deux autres produits d assurance aux collèges : l assurance des bénévoles et l assurance accident pour les étudiants qui seront révisées pour bonification en Fonds de franchise en assurance de biens : premiers reliquats distribués aux cégeps L année était la troisième année du fonds de franchise mis sur pied par les cégeps afin d autogérer leur portefeuille en assurance de biens. À la suite d un recouvrement important obtenu pour un sinistre se rapportant à l année et des résultats anticipés pour l année , le CCSR a pu distribuer deux reliquats en cours d année : un premier de $ en novembre 2005 et un autre de $ en mai Les cégeps participants récupèrent donc ainsi une partie de leur contribution au fonds qui s élève à $ annuellement. De plus, selon les résultats en date du 1 er juillet 2006, le solde anticipé relié à l année s élève à près de $, somme qui sera vraisemblablement retournée aux cégeps au cours de l automne. Le SAR consolide son expertise en approvisionnement Le Service des achats regroupés a pu consolider son expertise en matière d approvisionnement en en s adjoignant les services de monsieur Pierre Noreau, un approvisionneur d expérience qui a œuvré, au cours des dernières années, au Cégep Limoilou. Cette expertise est profitable non seulement au SAR qui bénéficie ainsi d une ressource professionnelle de grande qualité pour développer ses ententes, mais aussi aux cégeps qui peuvent ainsi obtenir une aide précieuse pour les conseiller dans leurs dossiers. Manitou : un système fonctionnel malgré les embûches et l incertitude quant à son développement Le CCSR a poursuivi, en , la mise en œuvre de l entente conclue avec Telus en mai 2004 pour l implantation du système Manitou. Malgré les embûches rencontrées principalement à l automne 2005, le système est maintenant fonctionnel dans les 22 établissements utilisateurs. À cet effet, un comité d usagers Manitou a été mis en place afin de s assurer que chaque problème, demande d amélioration et commentaire des utilisateurs reçoive toute l attention qu il mérite. Ce comité assure, d ailleurs, un suivi mensuel des dossiers. Malgré tout ce travail réalisé, autant par l équipe de Resdoc, ses précieux collaborateurs et par le personnel des bibliothèques, l incertitude demeure quant au développement de Manitou. Le CCSR devra suivre de près les travaux que mène présentement le réseau de l Université du Québec quant au remplacement possible de Manitou dans ses établissements. Même si Telus assure que l entente sera respectée jusqu en juin 2010, il faut, dès maintenant, travailler sur de nouveaux projets porteurs d avenir et de croissance pour les bibliothèques du réseau collégial. La Mutuelle de prévention: des travaux pour réduire les coûts Sous la nouvelle présidence de madame Nicole Laflamme, directrice du campus de Charlesbourg et directrice des ressources humaines du Cégep Limoilou, les travaux des membres du comité de régie de la Mutuelle de prévention en santé et sécurité du travail ont principalement porté sur quatre dossiers. le recrutement de nouveaux membres : au cours de l a n n é e, les cégeps non membres ont été invités à bénéficier d une analyse défrayée par le CCSR pour évaluer leur intérêt financier à se joindre à la mutuelle de prévention. À la suite de cette opération, elle comptera un nouveau membre dès janvier 2007 ; la préparation de plans de prévention : dans le cadre de la réunion de la Commission des affaires de relations du travail et de ressources humaines de février, les directrices et les directeurs des ressources humaines ont pu échanger entre eux et avec les représentants de Raymond Chabot SST inc., le gestionnaire, sur l élaboration des plans de prévention. L exercice et la documentation remise ont été jugés fort utiles par les participants ;

6 è g e s! la réduction des coûts de cotisation : les membres du comité se sont familiarisés avec la méthode servant au calcul des taux de cotisation personnalisés utilisée par la CSST et ont identifié divers paramètres permettant de réduire les coûts d indemnisation. Un plan d action sera présenté aux membres de la Mutuelle à cet effet et l objectif visé est une réduction de l ordre de 5 % ; la réaction au projet de réforme de la CSST touchant le financement des dépenses non imputées : les membres du comité ont jugé opportun de faire part au président du Conseil du patronat, monsieur Michel Kelly-Gagnon, de leur désaccord envers le projet de réforme de la CSST touchant le financement des dépenses non imputées estimées, en avril 2006, à 500 millions de dollars. Dans une lettre signée par la présidente du comité de régie de la Mutuelle de prévention, les membres jugent que l avenue annoncée par la CSST retourner ces dépenses aux diverses unités ne constitue pas une solution appropriée puisqu elle constituerait un recul, susceptible de compromettre le mouvement de prise en charge et de saine gestion du volet SST dans les établissements membres de la Mutuelle. Achats regroupés : plus de $ de ristournes versés aux établissements d enseignement Tous les établissements d enseignement, cégeps et commissions scolaires qui participent aux ententes négociées par le SAR ont reçu un chèque de ristourne en début d année La somme distribuée était de $ représentant les surplus du SAR pour l année Chaque établissement reçoit une part de cette ristourne au prorata de sa participation. Par ailleurs, pour l année qui se terminait le 30 juin dernier, le CCSR est fier d annoncer la distribution d une ristourne qui franchira, pour la première fois, la barre des $! Le Service des achats regroupés procédera, d ici la fin de l automne, à la préparation des dossiers d achats de chacun des collèges et procédera, par la suite, à l émission des chèques aux directeurs généraux.

7 Contribuer au développement des compétences du personnel Perfectionnement : une demande croissante pour la formation sur mesure Le CCSR a offert 11 sessions de perfectionnement collectif aux cadres du réseau en Les thèmes abordés ont été : le financement de la formation continue, l intégration des nouveaux cadres, la négociation et les affaires financières des cégeps. Ces formations ont rejoint plus de 150 cadres de collèges. Compte tenu de la présence de plus en plus grande d une nouvelle relève dans nos collèges, le CCSR a dû tenir deux sessions de formation visant l intégration des nouveaux cadres. Du côté de la formation sur mesure, la demande est toujours en croissance. L année ne fait pas exception avec l organisation d une quinzaine de sessions sur des thèmes tels la coordination départementale, les nouveaux membres d un conseil d administration, affaires financières des cégeps, le harcèlement, la santé psychologique au travail, l éthique dans la prise de décision et la gestion des conflits. Afin de répondre plus adéquatement aux demandes des cégeps, le CCSR intensifie ses travaux afin de développer des contenus de formation qui collent à la réalité des collèges avec des thématiques très pointues. Parmi les énergies déployées par le CCSR, soulignons que l année a vu l entrée en fonction d une ressource à temps plein. Madame Catherine Parent a ainsi la responsabilité d établir la programmation du CCSR et d être à l écoute des collèges pour développer des activités adaptées à leurs besoins. Des services-conseils en plein essor En , nous avons réalisé une cinquantaine de mandats en services-conseils de natures diverses dans les collèges : remplacement intérimaire à des postes de cadres, rédaction de politiques, accompagnement individuel auprès de nouveaux gestionnaires, analyses de postes de travail ainsi qu une trentaine de mandats en prévention et règlement des différends. Mis sur pied l an dernier, ce nouveau service de prévention et règlement des différends a vite pris sa vitesse de croisière. Les interventions touchant la médiation, l enquête et la gestion de conflits dans des départements d enseignement ont mis à contribution une équipe de douze consultants sous la coordination de monsieur Yvon René. Le taux de satisfaction exprimé par les collèges ayant eu recours à nos services illustre la pertinence d une telle offre et laisse présager un développement prometteur. De plus, le CCSR enrichira son offre de services-conseils aux collèges en , avec le déploiement de services de recrutement, «coaching» et formation pour assurer la relève. Développé en collaboration avec monsieur Serge Cloutier et madame Maybel Garneau qui détiennent une bonne expertise à titre de dirigeant de collège, le nouveau programme mettra à profit les compétences d une équipe chevronnée ayant une vaste expérience du réseau collégial. À cet effet, des rencontres sont prévues à l automne avec l Association des directeurs généraux dont son président, monsieur Normand W. Bernier, pour contribuer à la mise en place de cette équipe d experts.

8 Un site Web plus dynamique Après avoir sollicité et étudié des propositions d entreprises spécialisées en , le CCSR a confié la nouvelle configuration de son site web à la firme Iago de Québec, à l automne Grâce à une structure souple et moderne, l apprentissage du nouvel outil a été simplifié et toute l équipe du CCSR a pu mettre la main à la pâte et participé au développement du nouveau site. Mis en ligne en décembre 2005, le nouveau site Web du CCSR (www.ccsr.qc.ca) propose aux internautes une foule d informations sur ses produits et services et laissera place à plusieurs forums de discussions. Les résultats financiers Produits Charges Fonctionnement général $ $ Resdoc $ $ Perfectionnement et consultation $ $ Achats regroupés $ $ Mutuelle de prévention $ $

9 Le Conseil d administration du CCSR Président du Conseil Réginald LAVERTU Collège de Rosemont Administrateurs Gaëtan BOUCHER Président-directeur général Fédération des cégeps Marcel BOUTIN Directeur des études Cégep de Drummondville Services documentaires (Resdoc) Charles GARNEAU Cégep de Beauce-Appalaches Gilbert GRENON Cégep de Jonquière Nicole LAFLAMME Directrice de campus et des ressources humaines Cégep Limoilou Santé et sécurité Sylvain MANDEVILLE Directeur et secrétaire général Cégep de Marie-Victorin Perfectionnement et services-conseils Daniel MARCOTTE Cégep de L Abitibi-Témiscamingue Jean M. POIRIER Cégep régional de Lanaudière Gilles POULIOT Centre collégial des services regroupés (CCSR) Daniel SMITH Directeur des services administratifs Cégep Limoilou Achats regroupés Roch TREMBLAY Collège Ahuntsic COMITÉ D ÉVALUATION DES BANQUES DE DONNÉES Philippe LAVIGUEUR Responsable de la bibliothèque Collège Montmorency Jean-Marie RIOPEL Spécialiste en moyens et techniques d enseignement Cégep Sorel-Tracy Alain ROBERGE Spécialiste en moyens et techniques d enseignement Collège Jean-de-Brébeuf Raymonde TRUDEL Spécialiste en moyens et techniques d enseignement Cégep de St-Jérôme COMITÉ EXÉCUTIF DE RESDOC Marcel BOUTIN Président Directeur des études Cégep de Drummondville Michel A. CHEVRIER Directeur adjoint aux technologies de l information Cégep du Vieux-Montréal Jacques FORTIN Directeur des ressources matérielles et financières Collège de Rosemont Pierre LABBÉ Directeur des études Cégep de Lévis-Lauzon Caroline LESSARD Coordonnatrice des ressources didactiques et informatiques Collège Shawinigan André DESCHAMPS Spécialiste en moyens et techniques d enseignement Collège de Valleyfield Anne LE BLANC Coordonnatrice régionale des bibliothèques Cégep régional de Lanaudière Gilles POULIOT du CCSR Jean PLANTE Coordonnateur des services documentaires (Resdoc)

10 COMITÉ DE GESTION DES MATIÈRES DANGEREUSES Jeanne-D Arc Arès Adjointe administrative aux services de l approvisionnement et de la reprographie Cégep de Trois-Rivières Yves RAINVILLE Gérant des approvisionnements Champlain Regional College Marcus MORIN Responsable des services de sécurité Collège de Maisonneuve Serge PELLETIER Chimiste Cégep régional de Lanaudière Laval TREMBLAY Coordonnateur du Service des immeubles et équipements Cégep de Lévis-Lauzon COMITÉ DE RÉGIE DE LA MUTUELLE DE PRÉVENTION Nicole LAFLAMME Présidente Directrice de campus et des ressources humaines Cégep Limoilou Louise BRUNET Secrétaire générale et directrice des ressources humaines Champlain Regional College Michel GAGNON Directeur des ressources humaines Collège Shawinigan COMITÉ DU REGROUPEMENT DES ACHATS DE COLLÈGES (CRAC) Jeanne-D Arc ARÈS Adjointe administrative aux services de l approvisionnement et de la reprographie Cégep de Trois-Rivières Réjeanne DUMAS Adjointe administrative aux approvisionnements Cégep de Chicoutimi Ève LAVOIE Directrice des services administratifs Cégep de Saint-Jérôme François GAGNON Régisseur au Service des approvisionnements Cégep de Rimouski Yves RAINVILLE Gérant des approvisionnements Champlain Regional College Daniel SMITH Directeur des services administratifs Cégep Limoilou Gilles LANCIAULT Régisseur général aux approvisionnements Cégep Saint-Jean-sur- Richelieu Serge LEMELIN Vice-président Régisseur général au Service de l approvisionnement et des activités auxiliaires Cégep de Lévis-Lauzon COMITÉ TECHNOLOGIQUE Daniel VIGEANT Directeur des services informatiques et des technologies de l information et des communications Collège Lionel-Groulx Gilles DEGUIRE Coordonnateur des services de la technologie Commission scolaire Riverside Normand GUILBAULT Directeur des ressources informatiques et multimédias Cégep Édouard-Montpetit Claude LAVOIE Directeur des services des ressources informatiques Commission scolaire de la Capitale Serge LEMELIN Régisseur général au Service de l approvisionnement et des activités auxiliaires Cégep de Lévis-Lauzon Jeanne-D Arc ARÈS Adjointe administrative aux services de l approvisionnement et de la reprographie Cégep de Trois-Rivières André PERREAULT Coordonnateur de l équipement Cégep régional de Lanaudière André SAINT-PIERRE Adjoint administratif, Informatique et reprographie Cégep de Saint-Hyacinthe LES PERMANENTS Martine CHEVALIER Coordonnatrice des achats regroupés et du perfectionnement poste 2380 Lise LASANTÉ Agente administrative (achats regroupés) ; poste 2353 Isabelle LEVEAU Technicienne en administration (perfectionnement et Reprofics) ; poste 2322 Jean PLANTE Coordonnateur des services documentaires (Resdoc) ; poste 2364 Gilles POULIOT poste 2378 Catherine PARENT Technicienne administrative (pecfectionnement) Poste 2376 Danielle RÉGNIER Technicienne en administration (CCSR, Mutuelle, services-conseils) poste 2378 Michel LEMAIRE Directeur des services administratifs Collège de la région de l'amiante Pierre MALO Agent d administration aux approvisionnements Collège de Bois-de-Boulogne Denise SAUVÉ Directrice des ressources humaines Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu André PERREAULT Coordonnateur de l équipement Cégep régional de Lanaudière Nathalie POMERLEAU Coordonnatrice des ressources matérielles Collège Montmorency 500, boul. Crémazie Est, Montréal (Québec) H2P 1E7 Téléphone : (514) Télécopieur : (514)

Madame, Monsieur, Gilles Pouliot, Directeur général

Madame, Monsieur, Gilles Pouliot, Directeur général 1 Gilles Pouliot, Madame, Monsieur, C est avec plaisir que nous vous présentons le rapport annuel du Centre collégial des services regroupés () témoignant des activités réalisées en 2007-2008. L année

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure Novembre 2008 SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure I MISSION Le Service des bibliothèques

Plus en détail

Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep. Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011

Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep. Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011 Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011 - Attendu que le plan stratégique de développement, dans chacune de

Plus en détail

RENOUVELLEMENT PROGRAMME D ASSURANCE DE DOMMAGES SAR250-2012 ET CONTRAT D ASSURANCE-ACCIDENT POUR LES ÉTUDIANTS SAR240-2011

RENOUVELLEMENT PROGRAMME D ASSURANCE DE DOMMAGES SAR250-2012 ET CONTRAT D ASSURANCE-ACCIDENT POUR LES ÉTUDIANTS SAR240-2011 LE PROGRAMME D ASSURANCE DE DOMMAGES ET C21 (SAR250-2012) Le programme d assurance de dommages comprend huit (8) garanties, de base et complémentaires, couvrant les dommages faits aux biens ainsi que la

Plus en détail

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06 Profil d'entreprise 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024 juin 06 Table des matières GROUPE ULTIMA INC.... 3 MISSION... 3 AVANTAGES DISTINCTIFS... 3 Le

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE PAUL-ÉMILE-BOULET PLAN D ACTION 2014-2018

LA BIBLIOTHÈQUE PAUL-ÉMILE-BOULET PLAN D ACTION 2014-2018 LA BIBLIOTHÈQUE PAUL-ÉMILE-BOULET Un carrefour de l apprentissage PLAN D ACTION 2014-2018 JANVIER 2014 L OFFRE DE SERVICES : LA VISION La bibliothèque Paul-Émile-Boulet offre des services adaptés aux besoins

Plus en détail

Service des ressources informatiques. Cybersavoir 2.0. Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace

Service des ressources informatiques. Cybersavoir 2.0. Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace Service des ressources informatiques Cybersavoir 2.0 Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace Dernière révision : 23 juin 2010 Responsabilité du Projet Cybersavoir2.0 : Robert Gendron,

Plus en détail

Réalisez vos rêves de carrière

Réalisez vos rêves de carrière Réalisez vos rêves de carrière UN EMPLOYEUR DE CHOIX Premier employeur en TI au Canada, entreprise internationale en pleine croissance, CGI est constamment à la recherche de personnes compétentes, créatives

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée;

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée; Rapport d étape HYDRO-QUÉBEC MISE EN ŒUVRE DU PLAN D EFFICIENCE DE TRANSÉNERGIE Raymond Chabot Grant Thornton & Cie Conseillers en administration Société en nom collectif Le 29 juin 2007 Monsieur Pierre

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Date de la rencontre : le 25 novembre 2014 Heure : 9 h Lieu : Terrebonne Local : Salle du conseil Présentateur : Marcel Côté, directeur général

Plus en détail

Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final

Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final 2010 Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final Un projet du Cégep de Matane en collaboration avec le Campus Saint Jean de l Université

Plus en détail

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012 Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon Exercice terminé le 30 juin 2012 Table des matières Mot du président... 3 Activités de financement... 4 1. Tournoi de Golf... 4 2. Tirage... 5 Nos

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

(PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE

(PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE (PROJET) POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE I ORIENTATIONS GÉNÉRALES La Bibliothèque joue un rôle fondamental en étant au cœur même des activités pédagogiques du Cégep de l Abitibi Témiscamingue (CAT) et

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

BANQUE DE CANDIDATURES

BANQUE DE CANDIDATURES BANQUE DE CANDIDATURES POSTES À LA DIRECTION D ÉTABLISSEMENT (liste d admissibilité) 2010-2011-C-01 (Secteur jeune) ou 2010-2011-C-02 (Secteur adulte) La Commission scolaire De La Jonquière étudiera, au

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

Le comité de programme

Le comité de programme Le comité de programme U n des concepts fondamentaux qui a servi au Renouveau de l enseignement collégial est ce qu il est convenu d appeler l approche programme. Le renouvellement de la convention collective

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Michel Perron 2014-10-25

CURRICULUM VITAE. Michel Perron 2014-10-25 CURRICULUM VITAE 2014-10-25 Renseignements généraux Conseils Télécommunications (CTMP) inc. Laval, Québec (514) 953-4764 Courriel : mperron@ctmp-inc.com Langues parlées et écrites : Français anglais Réalisation

Plus en détail

PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François Vermette,

PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François Vermette, RÉUNION DU COMITÉ EXÉCUTIF JEUDI LE 29 JANVIER 2009 TENUE DANS LES LOCAUX DU RQOH (533, RUE ONTARIO EST, BUREAU 202 À MONTRÉAL)) PROCÈS-VERBAL PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DATE : 12 MARS 2013, DE 12H00 À 13H00 PAR TÉLÉCONFÉRENCE ORDRE DU JOUR 12h00 12h02 12h04 12h06 12h10 à 12h15 Partie 1 : Introduction 1. Ouverture, mot de bienvenue 2.

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DATE : 21 AVRIL 2009 PAR APPEL CONFÉRENCE ORDRE DU JOUR PROPOSÉ 12h00 1. Ouverture, mot de bienvenue, tour de table 12h00 2. Adoption de l ordre du jour 12h05 3. Lecture

Plus en détail

Présenté à : Préparé par :

Présenté à : Préparé par : Projet de collaboration formation en ligne Terminologie médicale I et II Présenté à : Préparé par : 18 mars 2010 RAPPORT NARRATIF FINAL IDENTIFICATION DES PARTENAIRES Maître d œuvre : Cégep de Chicoutimi

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU

PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU FÉVRIER 2004 SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE Conception et rédaction : Marie Lefebvre,

Plus en détail

Solutions d implantation Norme Entreprise en Santé

Solutions d implantation Norme Entreprise en Santé Solutions d implantation Norme Entreprise en Santé TABLE DES MATIÈRES PORTRAIT DE L ENTREPRISE 1 PREMIÈRE «ENTREPRISE EN SANTÉ ÉLITE»! 2 PRIX ET DISTINCTIONS 4 AVANTAGES DE LA NORME 5 SOLUTIONS D IMPLANTATION

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval

Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval Conseil d administration 29 mai 2013 RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS ET BILAN FINANCIER 2012-2013 1 Mot du Président Il est important de souligner l équipe extraordinaire

Plus en détail

Évaluation du Plan stratégique de développement

Évaluation du Plan stratégique de développement C.A. 08.11.26.10 Évaluation du Plan stratégique de développement Devis d évaluation Document soumis au comité d évaluation lors de la deuxième rencontre le 7 novembre 2008 Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS En vertu de la clause 4-1.01 de l entente locale, la Commission scolaire (ci-après la «Commission») reconnaît officiellement que les enseignantes et les enseignants

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION DES CINÉMAS PARALLÈLES DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA POLITIQUE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO Ce règlement vient préciser les statuts de l Association tels qu ils ont été votés par l Assemblée Générale Extraordinaire en date du 9 janvier 2014 1. Modalités

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée par le conseil d administration le 25 février 2014. 1 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 3 2. LES ÉNONCÉS DE LA POLITIQUE DES COMMUNICATIONS... 3 3. CHAMPS D APPLICATION...

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

1. VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE (À 19 H 42)

1. VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE (À 19 H 42) COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire de Kamouraska Rivière-du-Loup tenue le 10 février 2015, à 19

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec.

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec. CAHIER DE GESTION RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL ENSEIGNANT NON SYNDIQUÉ DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DE L INSTITUT MARITIME DU QUÉBEC (Règlement n 07-01.25) COTE 32-06-01.301

Plus en détail

Programme de financement des projets étudiants

Programme de financement des projets étudiants Programme de financement des projets étudiants Mission La Fondation du Cégep de La Pocatière est un organisme sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir l avancement de l éducation et de la recherche

Plus en détail

SERVICES DE PAIE ET DE RESSOURCES HUMAINES desjardins

SERVICES DE PAIE ET DE RESSOURCES HUMAINES desjardins SERVICES DE PAIE ET DE RESSOURCES HUMAINES desjardins Vos ressources humaines : le cœur de votre entreprise Les enjeux liés à la gestion de vos ressources humaines et votre succès en affaires sont inséparables

Plus en détail

Politique de gestion des archives. Adoptée le 11 octobre 2011 par le conseil d administration (289 e assemblée résolution n o 2479)

Politique de gestion des archives. Adoptée le 11 octobre 2011 par le conseil d administration (289 e assemblée résolution n o 2479) Politique de gestion des archives Adoptée le 11 octobre 2011 par le conseil d administration (289 e assemblée résolution n o 2479) TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE... 3 2.

Plus en détail

Bénéficiez de l expertise de Détail Formation pour ce projet de formations et d interventions personnalisées en entreprise!

Bénéficiez de l expertise de Détail Formation pour ce projet de formations et d interventions personnalisées en entreprise! Formations 2013-2014 Ateliers de groupe Services-conseils Formation personnalisée Bénéficiez de l expertise de Détail Formation pour ce projet de formations et d interventions personnalisées en entreprise!

Plus en détail

1958 2008 50 ans déjà

1958 2008 50 ans déjà 1958 2008 50 ans déjà 1 Jusqu en 1942 le personnel des services municipaux de la ville de Rouen ne bénéficiait d aucun régime d assurances sociales. Ce n est que le 1 er mars 1942 que fut créé un régime

Plus en détail

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Attestation d études collégiales (AEC) GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Formation de perfectionnement - Temps partiel Gestion des services de garde LCA.AW Type de sanction : Titre du programme :

Plus en détail

Propositions d orientations pour la CAI du mandat 2014-2015

Propositions d orientations pour la CAI du mandat 2014-2015 Propositions d orientations pour la CAI du mandat 2014-2015 Présenté dans le cadre de la 24e assemblée générale annuelle AGA-2414 Les 28, 29 et 30 mars 2014 À Québec Fédération étudiante universitaire

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 Ordre du jour Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 1. Adoption de l ordre du jour 2. Adoption du procès-verbal

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

ENTENTE ENTRE L UNIVERSITÉ LAVAL LES COLLÈGES. ci-après nommés : LES ÉTABLISSEMENTS

ENTENTE ENTRE L UNIVERSITÉ LAVAL LES COLLÈGES. ci-après nommés : LES ÉTABLISSEMENTS ENTENTE ENTRE L UNIVERSITÉ LAVAL et LES COLLÈGES ci-après nommés : LES ÉTABLISSEMENTS Attendu que l Université Laval a exprimé clairement dans son mémoire déposé à la Commission parlementaire sur la qualité,

Plus en détail

Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ)

Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ) Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ) Date limite de présentation des propositions : Le mardi 4 septembre 2012, 17 h 1 Renseignements préliminaires

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

L OFFRE DU CCSR EN LIEN AVEC LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES

L OFFRE DU CCSR EN LIEN AVEC LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES L OFFRE DU CCSR EN LIEN AVEC LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES R É U N I O N N A T I O N A L E D E L A G R I C S 1 4 N O V E M B R E 2 0 1 3 PLAN DE PRÉSENTATION Le CCSR Un

Plus en détail

NATHALIE ROBERGE, LL.B.

NATHALIE ROBERGE, LL.B. 121, BOUL. INDUSTRIEL, BUREAU 218, REPENTIGNY (QUÉBEC) J6A 7K4 BUREAU : 514 373-3168 CELLULAIRE : 514 949-3217 COURRIEL : NATHALIE@ROBERGECM.COM SITE INTERNET : WWW.ROBERGECM.COM NATHALIE ROBERGE, LL.B.

Plus en détail

Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit!

Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit! Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit! Actio Ressources Humaines vous offre des solutions pratiques, adaptées à votre organisation et une gamme complète

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN 16 e Séance (ordinaire) Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Lac- Saint-Jean tenue le 19

Plus en détail

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF A l initiative du Secrétaire général parlementaire, M. Pascal Terrasse et sur proposition du, au terme d une consultation ayant associé

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

Le SRACQ en bref 1. LE SRACQ... 2 2. L HISTORIQUE... 2 3. LE PERSONNEL... 3 3.1 LES ADRESSES DE COURRIELS UTILES... 3 4. LE TERRITOIRE DU SRACQ...

Le SRACQ en bref 1. LE SRACQ... 2 2. L HISTORIQUE... 2 3. LE PERSONNEL... 3 3.1 LES ADRESSES DE COURRIELS UTILES... 3 4. LE TERRITOIRE DU SRACQ... Le SRACQ en bref 1. LE SRACQ... 2 2. L HISTORIQUE... 2 3. LE PERSONNEL... 3 3.1 LES ADRESSES DE COURRIELS UTILES... 3 4. LE TERRITOIRE DU SRACQ... 4 5. LES DIFFÉRENTS COMITÉS... 5 6. LES POLITIQUES ADOPTÉES

Plus en détail

Le colloque de l AEHCUQTR a eu lieu à l hôtel des Seigneurs à Saint-Hyacinthe. Les activités ont débutées à 13h30 le 8 juin 2002.

Le colloque de l AEHCUQTR a eu lieu à l hôtel des Seigneurs à Saint-Hyacinthe. Les activités ont débutées à 13h30 le 8 juin 2002. Le colloque de l AEHCUQTR a eu lieu à l hôtel des Seigneurs à Saint-Hyacinthe. Les activités ont débutées à 13h30 le 8 juin 2002. Étaient présents(es) : Claude Salvas, Louis Monti, Mylène Arsenault, Daniel

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

Certification professionnelle en administration et gestion de la recherche

Certification professionnelle en administration et gestion de la recherche Certification professionnelle en administration et gestion de la recherche Dominique Michaud Officière, ACAAR Présidente honoraire, ADARUQ 32 e Colloque de l ADARUQ 20 novembre 2015 Le perfectionnement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Centre Saint-Louis Centre Conrad-Barbeau 262, rue Racine 500, rue de la Faune Québec (Québec) G2B 1E6 Québec (Québec) G1G 5E4 Téléphones : 418 847-7170 poste 6300 418 622-7100 poste 5250 Télécopieurs :

Plus en détail

Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux Modernisation des programmes d aides techniques du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) Convergez vers

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides ÉTAIENT PRÉSENTS : PROCÈS-VERBAL Procès-verbal de la deuxième séance du conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides, mercredi 2 février 2011, au chalet Notre-Dame-des-Laurentides, 55, rue Moïse-Verret.

Plus en détail

Plus qu une entreprise... Un réseau

Plus qu une entreprise... Un réseau Société GRICS Plus qu une entreprise... Un réseau De par sa nature, la Société GRICS n est pas une entreprise comme les autres : elle est un regroupement, au centre d un réseau qui réunit l ensemble des

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies.

Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies. Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies. Vous êtes entre de bonnes mains avec BSI. Notre gamme de solutions efficaces de gestion des risques permettra à votre organisation

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 Table des matières Présentation...2 Mise en contexte...2 Notre mission...2 Nos employés...2 Plaintes et demandes d accommodement...2 Adoption

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Plan financier à long terme

Plan financier à long terme Plan financier à long terme Notes biographiques Les membres du Comité sur le plan financier à long terme sont : Melina Spadafora, directrice principale, Affaires bancaires, gouvernements et secteur public,

Plus en détail

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 8 juillet 2015. Le texte lu fait foi. Bonjour,

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 8 juillet 2015. Le texte lu fait foi. Bonjour, MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 8 juillet 2015 Le texte lu fait foi. Bonjour, Il me fait plaisir de vous présenter les nouvelles en transport. 1 Cette année encore, le

Plus en détail

Rapport d activité 2011-2012

Rapport d activité 2011-2012 Rapport d activité 2011-2012 Association des étudiantes et étudiants de l Université du 3 e âge de Québec (AÉUTAQ) Avant-propos 3 e âg Q b ( E T Q), j le rapport des 2011-2012, une année marquée par le

Plus en détail

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Communiqué CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Gatineau, le 14 septembre 2009. Campus santé Outaouais, le consortium créé en juin 2008 et dont

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège.

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège. CAHIER DE GESTION POLITIQUE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL COTE 36-00-01.01 OBJET La présente politique vise à préciser et à faire connaître les objectifs et les champs d application privilégiés

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC

LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC Plan de travail 2010-2011 Issu du Plan d action de développement durable 2009-2013 PLAN DE TRAVAIL 2010-2011 Issu du Plan d action de développement durable 2009-2013

Plus en détail