Hiérarchie Numérique PDH-SDH/SONET. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hiérarchie Numérique PDH-SDH/SONET. André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux"

Transcription

1 Hiérarchie Numérique PDH-SDH/SONET André-Luc BEYLOT ENSEEIHT Département Télécommunications et Réseaux

2 Plan Général Introduction et Motivations PDH = Plesiochronous Digital Hierarchy SDH = Synchronous Digital Hierarchy SONET = Synchronous Optical NETworks Conclusion 2

3 Introduction et Motivations Objectifs : Multiplexage de nombreuses voies téléphoniques sur le réseau de transport Débit important Synchronisme Délai faible Multiplexage fréquentiel obsolète PDH : Hiérarchie Numérique Presque Synchrone SDH/SONET : Hiérarchie Numérique Synchrone Ces techniques peuvent permettre de transmettre autre chose que de la voix téléphonique! 3

4 Quelques Chiffres PDH : Normalisation/Conception Groupement de canaux identiques par multiplexage/démultiplexage Niveau le plus bas = MIC (32 canaux ou 24 canaux) Niveaux hiérarchiques = 1,5 ; 2 ; 6 ; 8 ; 34 ; 44 ; 140 Mb/s Extraction/Insertion : Démultiplexage (s) + Multiplexage (s) SDH : première expérimentation 1984 (Bellcore - SONET) Groupement de canaux différents Débits des canaux multiples de 1,536 Mb/s et 2,048 Mb/s Extraction/Insertion ne nécessite pas plusieurs multi/démul. Trame de base STM-1 = 155,52 Mb/s (SONET 51,84 Mb/s) 4

5 Principes/Mécanismes Généraux Transport par blocs de données (Trames) CONTIGUS Trames Contrôle : Verrouillage, Signalisation, Contrôle d erreur Données Utiles Débits constants attribués à chaque connexion Multiplexage temporel Surdébit du flux résultant pour prendre en compte les informations de service Transmission Full Duplex à chaque extrémité d une liaison 1 multiplexeur + 1 démultiplexeur 5

6 Multiplexage Multiplexage bit par bit Multiplexage octet par octet (! Débits ) Multiplexeur à insertion-extraction Soit un multiplex principal composé d un certain nbr d affluents La traversée d un ADM (Add-Drop Multiplexer) Extraction d un certain nbr d affluents Remplacement total ou partiel par des flux de même type Multiplexage en longueur d onde sur fibre optique Concaténation! 6

7 Représentation et Identification des données Octet/Octet ou bit/bit Linéairement (1 dimension) Par plan (2 dimensions) En perspective (3 dimensions) G.707 7

8 Détection des trames et Contrôle d erreur VERROUILLAGE Caractère de Verrouillage de Trames Plusieurs caractères à des distances connues Utilisation du CRC Calcul en permanence du CRC Concordance entre le résultat et le bloc trame détectée CONTRÔLE D ERREUR Par CRC à la fin de la trame Par CRC réparti sur la trame suivante Bit de parité : BIP-n (parité paire sur les bits espacés de n bits) 8

9 Synchronisation DIFFERENCES ENTRE LES HORLOGES Différentes horloges dérives PDH précisions demandées : 2 Mb/s ± 50*10-6, 8Mb/s ± 30*10-6, 34Mb/s ± 20*10-6, 34Mb/s ± 15*10-6 SDH Asservissement sur une horloge de référence commune PROBLEMES POSES : DEPHASAGES Gigue (Jitter) : variation de fréquence autour d une fréquence moyenne Dérapage (Wander) : variation lente autour d une moyenne (conditions de températures, retard de propagation variant en fonction de l heure) 9

10 Solutions SOLUTIONS PHYSIQUES Moyenner la fréquence au niveau des répéteurs (oscillateur à fréquence asservie) suppression de la gigue Bufferisation (taille suffisante pour stocker le maximum de dérive autorisée) Remarque Au niveau des répéteurs pas d adjonction d informations Au niveau des multiplexeurs, organisation en trames ; mais on a plusieurs liaisons entrantes horloge potentiellement DISPOSITIFS A JUSTIFICATION 10

11 Justification Au niveau bit ou octet Positive ou Négative En-tête Données C1 C2 B1/0 0/B1 Bx Bx B1 B2 B3 Normal 0 1 B1 B2 B3 B4 Justification Négative B1 B2 Justification Positive 11

12 Hiérarchie Numérique Plésiochrone : PDH CARACTERISTIQUES Transport des signaux téléphoniques vocaux (en remplacement des systèmes analogiques) Multiplex MIC de base : 1,544 Mb/s et 2,048 Mb/s multiplexage de base par entrelacement de caractères Niveau supérieur entrelacements au niveau binaire Trames contiguës, toutes de même longueur Verrouillage par un caractère en début de trame réparti sur plusieurs trames 12

13 PDH -Trames/Hiérarchie Trames de base : Trames MIC (24/32 voies) Extensions : Etablir des voies de débit binaires différents (multiples de 64Kb/s) => Nouvelles «trames de base» Hiérarchie européenne : à chaque niveau signalisation + verrouillage Désignation Nb voies utiles Débit Total Rendement Précision Débit de base 1 64Kb/s *10-6 TN Kb/s 0, *10-6 TN2 = 4TN Kb/s 0, *10-6 TN3 = 4TN Kb/s 0, *10-6 TN4 = 4TN Kb/s 0, *10-6 TN5 = 4TN Kb/s 0,

14 PDH - Hiérarchie Hiérarchie américaine Désignation Nb voies utiles Débit Total Précision Débit de base 1 64Kb/s 100 *10-6 T Kb/s 50 *10-6 T1C = 2T Kb/s T2 = 4T Kb/s T3 = 7T Kb/s 30 * *10-6 T3C = 2T Kb/s T4 = 6T Kb/s T3C = 2T Kb/s 14

15 PDH - Trames de base Trames à Kb/s 24 voies à 64 Kb/s (+ 1 bit de synchronisation/signalisation) 48 voies à 32 Kb/s Trames à Kb/s 98 voies à 64 Kb/s Trames à Kb/s 32 voies à 64 Kb/s n*64 kb/s = un signal à n*64 Kb/s en évitant IT0 et IT 16 Trames à Kb/s 120 voies à 64 Kb/s signalisation voie par voie 127 voies à 64 Kb/s signalisation sémaphore 15

16 PDH - Multiplexage Multiplexage primaires Débits primaires à Kb/s et Kb/s MIC, équipement de multiplexage pour voix Multiplexage Numérique Synchrone pour données Multiplexage du deuxième ordre Débits primaires à Kb/s et Kb/s MIC, 4 Multiplex du premier ordre Données avec justification positive ou négative Multiplexage d ordre 3 et 4 Ne considèrent plus les MIC téléphoniques Multiplexage d affluents de niveau inférieur Plusieurs normes avec Justification Positive/Négative 16

17 PDH -Trames et Multitrames Trames de base à Kb/s : 193 bits = 1 bit F pour synchronisation/signalisation Multitrames : 12 trames de 193 bits bit F : 1/2 pour verrouillage, 1/2 pour signalisation/verrouillage bit 8 des trames 6 et 12 utilisés pour la signalisation des voies 24 trames de 193 bits bit F : 1/4 pour verrouillage, 1/2 signalisation, 1/4 CRC-6 CRC-6 transmis dans la trame suivante x**6+x+1 signalisation par voie : bits 8 des trames 6, 12, 18, 24 Trames de base à Kb/s : 789 bits = 98 IT + 5 bits F entrelacement d octets 17

18 PDH -Trames et Multitrames Trames de base à Kb/s : 256 bits 1er octet alternativement pour verrouillage/signalisation Multitrames de 16 trames : 1er bit de l octet de verrouillage utilisé pour CRC-4 : x4+x+1 découpage en 2 sous-multitrames de 8 trames Trames de base à Kb/s : bits = 132*8 verrouillage : bits 1 à 8 et 529 à 536 Trames de base à kb/s : 4760 bits composé de 7 sous-multitrames de 680 bits 680 bits = 8*85 bits de données + 1 bit de service deux niveaux de multiplexage : 7*6 312 Kb/s Kb/s = 4*1 544 Kb/s ou 3*2 048 Kb/s 18

19 Principaux types de multiplexeurs Multiplexeurs de niveau 1 Canaux téléphoniques : Kb/s ou Kb/s tolérance 50*10-6 Canaux numériques Kb/s = 23 à 64 Kb/s + verrouillage Kb/s = accès à 64 kb/s, 384 kb/s ou 320 Kb/s Multiplexeurs de niveau 2 Canaux téléphoniques, tolérance 30*10-6 : 8448 Kb/s = 4*2048 (120), entrelacement par octet 6312 Kb/s = 4*1544, entrelacement par octet Canaux numériques : 8448 Kb/s = 4*2048 entrelacement au niveau bit, justification positive ou positive et négative 6312 Kb/s : entrelacement au niveau binaire, justification 3*2048 ou 4*

20 Principaux types de multiplexeurs Multiplexeurs de niveau 3 et 4 issus de Kb/s Niveau 3 : Kb/s = 4 * Kb/s Niveau 4 : Kb/s = 4 * Kb/s ou 16 * 8 448Kb/s Multiplexeurs de niveau 3 et 4 issus de Kb/s Niveau 3 : Kb/s = 5 * 6312 Kb/s Kb/s = 7 * 6312 Kb/s Niveau 4 : Kb/s = 3 * Kb/s 20

21 Conséquences Signalisation à tous les niveaux de multiplexage entre les équipements Diminution du rendement global Augmentation du nombre de multiplexage Chaque niveau aura son horloge => adaptation ; justification Nombreux multiplexages, démultiplexages Ex : Pour extraire un canal à Kb/s sur un multiplex à Kb/s, on peut passer par 3 niveaux (34, 8 puis 2 Mb/s) Débit TN4 = Kb/s << 10 Gb/s ou 100 Gb/s de la fibre optique, il aurait fallu poursuivre la hiérarchie Pour simplifier => rythmes tous synchrones, apparition de la SDH 21

22 Conclusion Réseaux PDH : premiers réseaux numériques étendus Ont évolué et grandi en distance Encore très utilisés car très stables Débits adaptés pour faible ou débits moyens (commutation de desserte) Utilisé sur la partie terrestre du GSM 22

Les techniques de multiplexage

Les techniques de multiplexage Les techniques de multiplexage 1 Le multiplexage et démultiplexage En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de transmission, il est nécessaire de définir le principe

Plus en détail

Module TR3 Transport des données : PDH, SDH, WDM

Module TR3 Transport des données : PDH, SDH, WDM R&T 2 ème année UE3 TR3 Année universitaire 2011-2012 Module TR3 Transport des données : PDH, SDH, WDM Responsable : Frédéric LAUNAY 1 Ι. Table des Matières Responsable : Frédéric LAUNAY...1 I. Table des

Plus en détail

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 5 : réseaux de grandes distances Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Généralités sur les WAN 2 WANs d accès 3

Plus en détail

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009

Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 Ecole Centrale d Electronique VA «Réseaux haut débit et multimédia» Novembre 2009 1 Les fibres optiques : caractéristiques et fabrication 2 Les composants optoélectroniques 3 Les amplificateurs optiques

Plus en détail

G uide d achat. Comment tester et surveiller son WAN. Cet été encore, de longs chapelets. Quelle interface choisir? TRANSMISSIONS NUMÉRIQUES

G uide d achat. Comment tester et surveiller son WAN. Cet été encore, de longs chapelets. Quelle interface choisir? TRANSMISSIONS NUMÉRIQUES G uide d achat TRANSMISSIONS NUMÉRIQUES Comment tester et surveiller son WAN Lorsque des réseaux informatiques sont éloignés de centaines de kilomètres, ce sont des réseaux étendus, ou WAN, qui les relient.

Plus en détail

I. TRANSMISSION DE DONNEES

I. TRANSMISSION DE DONNEES TD I. TRANSMISSION DE DONNEES 1. QU'EST-CE QU'UN CANAL DE TRANSMISSION? 1.1 Rappels Une ligne de transmission est une liaison entre les deux machines. On désigne généralement par le terme émetteur la machine

Plus en détail

Evolution de l infrastructure transport

Evolution de l infrastructure transport Les réseaux optiques I Les réseaux optiques Jean-Paul GAUTIER, jpg@urec.cnrs.fr CNRS / UREC Une des grandes tendances de la fin des années 90 est la demande croissante en bande passante des réseaux d entreprises

Plus en détail

Le Réseau Téléphonique Commuté Fixe. Introduction. Architecture. Architecture. Architecture du RTCP. Architecture du RTCP

Le Réseau Téléphonique Commuté Fixe. Introduction. Architecture. Architecture. Architecture du RTCP. Architecture du RTCP Le Réseau Téléphonique Commuté Fixe Introduction 1 Introduction Architectures: TDM et NGN Les terminaux La boucle locale Les commutateurs Les artères de transmission La signalisation Le plan de numérotation

Plus en détail

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur Résaux Téléphoniques Commutation de circuits Commutateur Multiplexage en Fréquence 300 Hz < Les signaux téléphoniques < 3400 Hz groupe 12 voies -> Groupe primaire (ex 60 khz - 108 khz) groupe 5 primaire

Plus en détail

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

GSM UMTS. Voix, Data, Téléphonie, Vidéo, 802.5 MAN IBM -> Token Ring - > FDDI -> FDDI II AT&T -> DQDB (155Mb/s) (Double Queuing Double Bus)

GSM UMTS. Voix, Data, Téléphonie, Vidéo, 802.5 MAN IBM -> Token Ring - > FDDI -> FDDI II AT&T -> DQDB (155Mb/s) (Double Queuing Double Bus) Réseaux Publics Jeanluc.langbois@orange-ftgroup.com Avec Fil X25 -> -> MPLS (MPλS / GMPLS) -> xdsl ->Frame Relay Frame Switching X21 -> RTC RTNM : Réseau Transmission Numérique Multiplexé RTNM + X25 +RTC

Plus en détail

ELP 304 : Électronique Numérique. Cours 1 Introduction

ELP 304 : Électronique Numérique. Cours 1 Introduction ELP 304 : Électronique Numérique Cours 1 Introduction Catherine Douillard Dépt Électronique Les systèmes numériques : généralités (I) En électronique numérique, le codage des informations utilise deux

Plus en détail

Télécommunications pour tous* (*sauf les ingénieurs)

Télécommunications pour tous* (*sauf les ingénieurs) 102-F Télécommunications pour tous* (*sauf les ingénieurs) Eric C. Coll Institut de Formation Teracom www.teracomtraining.com Copyright Le meilleur Institut de de sa formation classe -Teracom depuis 1992

Plus en détail

Sous filière : ISRT 1

Sous filière : ISRT 1 Sous filière : ISRT 1 DESCRIPTIF DE MODULE S4 RT : Réseaux de Transport COORDONNATEUR DU MODULE: Professeur AHOUZI Ismaël Département : SC Objectif : Le but de ce module est de donner aux étudiants une

Plus en détail

Ivain KESTELOOT Stéphane RZETELNY Eric JULLIEN. Nouvelles Technologies Réseaux : SDH (Synchronous Digital Hierarchy)

Ivain KESTELOOT Stéphane RZETELNY Eric JULLIEN. Nouvelles Technologies Réseaux : SDH (Synchronous Digital Hierarchy) Ivain KESTELT Stéphane RZETELNY Eric JULLIEN IR3 Nouvelles Technologies Réseaux : SD (Synchronous Digital ierarchy) 1 SMMAIRE INTRDUCTIN... 3 I. PRINCIPE DE FNCTINNEMENT DE LA SD... 4 1 ) Nécessité d'une

Plus en détail

d opérateurs Polycopie de cours Abderrahmane BAADACHE

d opérateurs Polycopie de cours Abderrahmane BAADACHE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique Université Abderrahmane Mira de Béjaia Faculté des Sciences Exactes Département d

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 5 - Les réseaux xdsl Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/32 Plan de la

Plus en détail

1 L accès au haut débit

1 L accès au haut débit 1 L accès au haut débit 1.1 Différents types d accès en fonction des supports 1) Compléter le tableau suivant par : Le nom d une technologie d accès au haut débit utilisant les supports de transmission

Plus en détail

LES RÉSEAUX À HAUTS DÉBITS

LES RÉSEAUX À HAUTS DÉBITS LES RÉSEAUX À HAUTS DÉBITS Introduction Au fil du temps, l architecture des réseaux locaux se complique avec l arrivée des réseaux métropolitains dont la dimension peut atteindre plusieurs centaines de

Plus en détail

IV Exemples de codes utilisés dans des matériels

IV Exemples de codes utilisés dans des matériels IV Exemples de codes utilisés dans des matériels 256 Code du minitel Faible taux d erreur, mais paquets longs : Code de Hamming + detection paquets Source = suite de paquets de 15 octets = 120 bits Correction

Plus en détail

Transmissions série et parallèle

Transmissions série et parallèle 1. Introduction : Un signal numérique transmet généralement plusieurs digits binaires. Exemple : 01000001 ( huit bits). Dans une transmission numérique on peut envisager deux modes : les envoyer tous en

Plus en détail

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier :

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier : SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION Contenu du dossier : 1. PRESENTATION DU SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO....1 1.1. DESCRIPTION DU FABRICANT....1

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

Télécommunications. Plan

Télécommunications. Plan Télécommunications A.Maizate - EHTP 2010/2011 Plan Concepts généraux: Téléinformatique Liaison de Téléinformatique Sens de transmission Types de transmission Parallèle Série Techniques de Transmission

Plus en détail

Multimedia. Systèmes, Communications et Applications. Ahmed MEHAOUA

Multimedia. Systèmes, Communications et Applications. Ahmed MEHAOUA Multimedia Systèmes, Communications et Applications Ahmed MEHAOUA Professeur - Laboratoire CRIP5 Ahmed.mehaoua@math-info.univ-paris5.fr Plan 1. Multimedia : principes et définitions 2. Algorithmes et normes

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

Interconnexion de SAN entre DataCenters sur des réseaux Ethernet de type Carrier Class

Interconnexion de SAN entre DataCenters sur des réseaux Ethernet de type Carrier Class Interconnexion de SAN entre DataCenters sur des réseaux Ethernet de type Carrier Class table des matières 1. introduction 3 2. la nécessité d une extension san 3 2.1 applications des réseaux de stockage

Plus en détail

TD Réseau Les codes correcteurs et les codes détecteurs. Claude Duvallet

TD Réseau Les codes correcteurs et les codes détecteurs. Claude Duvallet TD Réseau Les codes correcteurs et les codes détecteurs Claude Duvallet Matrise Informatique Année 2003-2004 Année 2003-2004 p.1/22 Présentation (1) Pourquoi? Des canaux de transmission imparfait entraînant

Plus en détail

INTRODUCTION AUX RESEAUX

INTRODUCTION AUX RESEAUX INTRODUCTION AUX RESEAUX Les réseaux : Un réseau : ensemble de ressources mis à la disposition d équipements et terminaux pour leur permettre d échanger l information TIC : Techniques de l info. Ensemble

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE

ANALYSE FONCTIONNELLE Présentation du système ANALYSE FONCTIONNELLE La voiture haut de gamme d aujourd hui comporte plusieurs calculateurs reliés en réseaux par des bus multiplexés dont le bus CAN. La CITRÖEN C6 dispose de

Plus en détail

Chapitre 2 : communications numériques.

Chapitre 2 : communications numériques. Chapitre 2 : communications numériques. 1) généralités sur les communications numériques. A) production d'un signal numérique : transformation d'un signal analogique en une suite d'éléments binaires notés

Plus en détail

TELEPHONIE MOBILE HISTORIQUE

TELEPHONIE MOBILE HISTORIQUE La téléphonie mobile est une infrastructure de télécommunication qui permet de communiquer par téléphone sans être relié par câble à un central. HISTORIQUE Première génération Ericsson 450 Ericsson 900

Plus en détail

Les Réseaux de Communication Master 1 Miage

Les Réseaux de Communication Master 1 Miage Les Réseaux de Communication Master 1 Miage Page 1 Cours Réseaux Equipe pédagogique : Ahmed MEHAOUA, Professeur Université Paris Descartes, UFR de Mathématiques et Informatique Ahmed.mehaoua@mi.parisdescartes.fr

Plus en détail

Les Réseaux Informatiques

Les Réseaux Informatiques Les Réseaux Informatiques Licence Informatique, filière SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat, Département Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 1014 Rabat Professeur Enseignement

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

Introduction. Multi Média sur les Réseaux MMIP. Ver 01-09 1-1

Introduction. Multi Média sur les Réseaux MMIP. Ver 01-09 1-1 Chapitre 1 Introduction Multi Média sur les Réseaux MMIP Ver 01-09 1-1 Les Objectifs Voir les questions soulevées quand nous abordons le Multi Média sur IP Considérer les technologies utilisées en MMIP

Plus en détail

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115 Bibliographie sur le cours UMSIE115 Auteurs Titre Editeur D. BATTU Télécommunications, Principes, Infrastructures et services Dunod Informatiques P. LECOY Technologie des Télécoms Hermes C. SERVIN Télécoms

Plus en détail

Sujet 3: Modèles de la planification stratègique : Autres applications

Sujet 3: Modèles de la planification stratègique : Autres applications Sujet 3: Modèles de la planification stratègique : Autres applications MSE3312: Planification de production et gestion des opérations Andrew J. Miller Dernière mise à jour: October 11, 2010 Dans ce sujet...

Plus en détail

Fonctions de la couche physique

Fonctions de la couche physique La Couche physique 01010110 01010110 Couche physique Signal Médium Alain AUBERT alain.aubert@telecom-st-etienne.r 0 Fonctions de la couche physique 1 1 Services assurés par la couche physique Transmettre

Plus en détail

RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE COMMUTÉ

RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE COMMUTÉ RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE COMMUTÉ 1 HISTORIQUE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS...2 1.1 TÉLÉGRAPHE AÉRIEN... 2 1.2 TÉLÉGRAPHE ÉLECTRIQUE... 2 1.3 TÉLÉPHONIE... 2 2 STRUCTURE DU R.T.C....3 2.1 TERMINAL D ABONNÉ...3 2.2

Plus en détail

Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 2 (voir énoncé page 386 du livre)

Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 2 (voir énoncé page 386 du livre) Chapitre 16 Exercice 1 (voir énoncé page 386 du livre) [a] Une tranche de temps correspond au passage d une voie GSM. Il y a donc 8 voies de parole par porteuse et donc 8 x 16 = 128 voies de parole. [b]

Plus en détail

Le multiplexage. Sommaire

Le multiplexage. Sommaire Sommaire Table des matières 1- GENERALITES... 2 1-1 Introduction... 2 1-2 Multiplexage... 4 1-3 Transmission numérique... 5 2- LA NUMERATION HEXADECIMALE Base 16... 8 3- ARCHITECTURE ET PROTOCOLE DES RESEAUX...

Plus en détail

Les portes logiques. Voici les symboles des trois fonctions de base. Portes AND. Portes OR. Porte NOT

Les portes logiques. Voici les symboles des trois fonctions de base. Portes AND. Portes OR. Porte NOT Les portes logiques Nous avons jusqu ici utilisé des boutons poussoirs et une lampe pour illustrer le fonctionnement des opérateurs logiques. En électronique digitale, les opérations logiques sont effectuées

Plus en détail

Les réseaux Physiques Partie IV : Les réseaux opérateurs

Les réseaux Physiques Partie IV : Les réseaux opérateurs Les réseaux Physiques Partie IV : Les réseaux opérateurs Frédéric Dumas Sommaire ATM SONET/SDH ADSL X25 (Rappel) Réseau des années 80! Commutation de circuit virtuel Taux d'erreur élevé = protocole lourd

Plus en détail

codage correcteur d erreurs convolutionnel 1. Définition...2 2. représentation en treillis...3 3. Décodage : algorithme de Viterbi...3 4.

codage correcteur d erreurs convolutionnel 1. Définition...2 2. représentation en treillis...3 3. Décodage : algorithme de Viterbi...3 4. codage correcteur d erreurs convolutionnel. éfinition.... représentation en treillis...3 3. écodage : algorithme de Viterbi...3 4. istance libre...5 5. iagramme d état. Fonction de transfert...5 6. écodage

Plus en détail

Entrées-Sorties: Architectures de bus. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Entrées-Sorties: Architectures de bus. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Entrées-Sorties: Architectures de bus GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Architectures CPU/Mémoire/E-S Un ordinateur a cinq composantes de base: le(s) processeur(s)

Plus en détail

3. Le réseau cœur Particulier Réseau d accès. q Trois types de commutation :

3. Le réseau cœur Particulier Réseau d accès. q Trois types de commutation : Services réseau Généralités Des opérateurs interconnectés Le réseau cœur est constitué d un ensemble de réseaux d opérateurs de différents niveaux interconnectés. Il forme un réseau maillé avec généralement

Plus en détail

Transport optique à 40G / 100G FRNOG 16

Transport optique à 40G / 100G FRNOG 16 Transport optique à 40G / 100G FRNOG 16 Où trouvera t on du transport 40/100G? Dans le datacenter Portée ~ 100 m 100G Entre les datacenters (métro) Portée 10 à 40 km 100G Entre les datacenters (longue

Plus en détail

4. Les réseaux locaux

4. Les réseaux locaux 4. Les réseaux locaux 4.1 Types des réseaux 4.2 Modèle en couches et réseaux locaux 4.3 Topologie et câblage 4.4 Méthodes d accès au médium CSMA/CD Anneau à jeton Caractéristiques «Réseau» Réseau : ensemble

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Panorama des réseaux haut débit

Panorama des réseaux haut débit Panorama des réseaux haut débit Participants Ingénieurs, techniciens ou toutes personnes disposant des connaissances de base sur les réseaux et souhaitant les approfondir avec un panorama détaillé des

Plus en détail

Réseaux communicants

Réseaux communicants Nom.. Prénom.. Réseaux communicants Technologie 1 Energie transportée / données transportées : Dans une installation électrique, on distingue 2 utilisations de la tension transportée : - la tension pour

Plus en détail

Détection et Correction d erreurs

Détection et Correction d erreurs Chapitre 4 Détection et Correction d erreurs 4.1 La couche liaison de données La couche 3 (couche réseau) a pour mission, entre autres, de trouver le meilleur chemin pour acheminer le message. Cette tâche

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Rec. UIT-R F.753 1 RECOMMANDATION UIT-R F.753 *

Rec. UIT-R F.753 1 RECOMMANDATION UIT-R F.753 * Rec. UIT-R F.753 1 RECOMMANDATION UIT-R F.753 * MÉTHODES ET CARACTÉRISTIQUES PRÉFÉRÉES POUR LA SURVEILLANCE ET LA PROTECTION DES FAISCEAUX HERTZIENS NUMÉRIQUES Rec. UIT-R F.753 (1992) L'Assemblée des radiocommunications

Plus en détail

Cours Réseau Esial 2ème 2005-2006 1. Introduction. Plan. 1. Introduction. Notion de réseau. 1.1 Pourquoi des réseaux?

Cours Réseau Esial 2ème 2005-2006 1. Introduction. Plan. 1. Introduction. Notion de réseau. 1.1 Pourquoi des réseaux? Cours Esial 2ème 2005-2006 1. Introduction Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Computer nertworking: a top-down approach featuring the Internet J.F. Kurose + K.W. Ross x Andrew Tannenbaum 1 2 Plan Introduction

Plus en détail

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE Chapitre VIII : Introduction aux réseaux Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 4 mai 2006 1 Structures de Systèmes distribués

Plus en détail

Physique Transmission et stockage de l information Chap.22

Physique Transmission et stockage de l information Chap.22 TS Thème : Agir Activités Physique Transmission et stockage de l information Chap.22 I. Transmission de l information 1. Procédés physique de transmission Une chaîne de transmission peut se schématiser

Plus en détail

Chapitre I La fonction transmission

Chapitre I La fonction transmission Chapitre I La fonction transmission 1. Terminologies 1.1 Mode guidé / non guidé Le signal est le vecteur de l information à transmettre. La transmission s effectue entre un émetteur et un récepteur reliés

Plus en détail

Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission

Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission I. Notion d erreur de transmission Les voies de communication sont imparfaites : - à cause des bruits : + bruit aléatoire + bruit en provenance

Plus en détail

Formation Réseaux : Notions de base

Formation Réseaux : Notions de base Formation x Formation Réseaux : Notions Jean-Philippe André (), p2009 3. Couche Septembre 2007 Que sont les x? Formation x Wikipedia.org : Un est un ensemble de nœuds (ou pôles) reliés entre eux par des

Plus en détail

Veille Technologique : la VoIP

Veille Technologique : la VoIP Veille Technologique : la VoIP CESI LA Vatine Intervenant : FACORAT Fabrice Sommaire Présentation de la VoIP Histoire Terminologie et Protocoles Enjeux de la VoIP H323 SIP Usages actuels de la VoIP Les

Plus en détail

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6 Réseaux TD n 6 Rappels : Théorème de Nyquist (ligne non bruitée) : Dmax = 2H log 2 V Théorème de Shannon (ligne bruitée) : C = H log 2 (1+ S/B) Relation entre débit binaire et rapidité de modulation :

Plus en détail

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Transmission ADSL Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Hauts débits sur paires torsadées Fournir un accès haut débit à des serveurs sur paires téléphoniques ; Assurer la simultanéïté

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Spécifications Techniques d Accès au Service Corsicalink Networks

Spécifications Techniques d Accès au Service Corsicalink Networks Spécifications Techniques d Accès au Page 1 sur 19 Spécifications Techniques d Accès au Corsicalink Networks Spécifications Techniques d Accès au Page 2 sur 19 Document : Date : STAS JUIN 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique Sommaire SERVICE DE FIBRES NOIRES... 2... 2... 2... 3 SERVICE D HEBERGEMENT... 3... 3... 3... 4 SERVICE DE BANDE PASSANTE POINT A POINT... 5... 5... 5... 5 SERVICE DE RACCORDEMENT IP POINT MULTIPOINT...

Plus en détail

Réseaux de communication Perspectives

Réseaux de communication Perspectives Réseaux de communication Perspectives Martin Heusse FoilTEX 1 Perspectives & technologies récentes Utilisation directe du médium 1 Perspectives & technologies récentes Utilisation directe du médium Niveau

Plus en détail

Transmission d informations sur le réseau électrique

Transmission d informations sur le réseau électrique Transmission d informations sur le réseau électrique Introduction Remarques Toutes les questions en italique devront être préparées par écrit avant la séance du TP. Les préparations seront ramassées en

Plus en détail

Simulation de systèmes de télécommunications par fibre optique à 40 Gbits/s

Simulation de systèmes de télécommunications par fibre optique à 40 Gbits/s N d ordre : 49/2003 UNIVERSITE DE LIMOGES THESE Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE DE LIMOGES Discipline : Télécommunications Hautes Fréquences et Optiques Simulation de systèmes de télécommunications

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

CODEC. (Compression / Décompression) William PUECH Université Montpellier II IUT Béziers 1/66

CODEC. (Compression / Décompression) William PUECH Université Montpellier II IUT Béziers 1/66 CODEC Codage / Décodage (Compression / Décompression) William PUECH Université Montpellier II IUT Béziers 1/66 Introduction Transmission analogique : le procédé reproduit la forme même du signal que l'on

Plus en détail

Mesures sur signaux MPEG2 et ATM au niveau de toutes les couches

Mesures sur signaux MPEG2 et ATM au niveau de toutes les couches urs L arrivée de nouveaux modes de transmission pour les signaux appelle des concepts de mesure Banc de test / R&S DV Mesures sur signaux et au niveau de toutes les couches nouveaux et intelligents pour

Plus en détail

Réseaux publics de télécommunication

Réseaux publics de télécommunication Réseaux publics de télécommunication (Ed. 3.4. Révision : 9/01) 1. Introduction et vue d'ensemble. 2. Le réseau public téléphonique commuté. 3. La transmission. 4. La commutation de circuits. 5. La signalisation.

Plus en détail

CATALOGUE DES PROGRAMMES

CATALOGUE DES PROGRAMMES Année Académique 2013-2014 CATALOGUE DES PROGRAMMES PROGRAMME LICENCE & INGENIEUR DE TRAVAUX SOMMAIRE LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DES PROJETS... 3 LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DES RESSOURCES

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 7 01 Quels sont les facteurs à prendre en compte au moment de l implémentation d un protocole de couche 2 dans un réseau?

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

Modélisation et simulation des performances de nœuds de routage optique dans les réseaux dorsaux hybrides

Modélisation et simulation des performances de nœuds de routage optique dans les réseaux dorsaux hybrides Modélisation et simulation des performances de nœuds de routage optique dans les réseaux dorsaux hybrides )UpGpULF/(&2&+(%UXQR)5$&$662$PD.$/, (167%UHWDJQH 'psduwhphqwg RSWLTXH Sommaire Contexte Nœuds de

Plus en détail

Chapitre 1: Introduction générale

Chapitre 1: Introduction générale Chapitre 1: Introduction générale Roch Glitho, PhD Associate Professor and Canada Research Chair My URL - http://users.encs.concordia.ca/~glitho/ Table des matières Définitions et examples Architecture

Plus en détail

Communication de l information Les réseaux Cours

Communication de l information Les réseaux Cours Communication de l information Les réseaux Cours 1- Mise en situation Comment différents appareils parviennent-ils à communiquer entre eux? 2- Les réseaux informatiques Réseau d'ordinateurs : Le principe

Plus en détail

> LIAISON RADIO PROFESSIONNELLE

> LIAISON RADIO PROFESSIONNELLE > LIAISON RADIO PROFESSIONNELLE RÉCEPTEUR RADIO 2 CANAUX Le 762R est un récepteur radio deux canaux. Il peut recevoir tous les émetteurs de la gamme 700R. Chaque canal peut recevoir quatre émetteurs de

Plus en détail

Technologies Ethernet

Technologies Ethernet Technologies Ethernet Cisco CCNA 1 Campus-Booster ID : 705 www.supinfo.com Copyright SUPINFO. All rights reserved Technologies Ethernet Objectifs de ce module En suivant ce module vous allez : Apprendre

Plus en détail

Codage hiérarchique et multirésolution (JPEG 2000) Codage Vidéo. Représentation de la couleur. Codage canal et codes correcteurs d erreur

Codage hiérarchique et multirésolution (JPEG 2000) Codage Vidéo. Représentation de la couleur. Codage canal et codes correcteurs d erreur Codage hiérarchique et multirésolution (JPEG 000) Codage Vidéo Représentation de la couleur Codage canal et codes correcteurs d erreur Format vectoriel (SVG - Scalable Vector Graphics) Organisation de

Plus en détail

1 Définition et présentation. 2 Le réseau Numéris. 3 Les services. 3.1 Les services Support (Bearer service) SYNTHESE

1 Définition et présentation. 2 Le réseau Numéris. 3 Les services. 3.1 Les services Support (Bearer service) SYNTHESE 1 Définition et présentation RNIS = Réseau Numérique à Intégration de Services En Anglais = ISDN = Integrated Services Digital Network Le RNIS est une liaison autorisant une meilleure qualité que le RTC

Plus en détail

Digital Subscriber Line

Digital Subscriber Line Digital Subscriber Line Bernard Cousin Présentation d'adsl But : Offrir l'accès à l'internet à partir d'un domicile personnel Le cout des réseaux d'accès est très important par rapport à celui du réseau

Plus en détail

http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr

http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr Les réseaux WAN Christophe Borelly IUT GTR Béziers 2000 http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr WAN Wide Area Network. Utilisation des réseaux opérateurs. Modes

Plus en détail

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed. Année 2010-2011 Réseaux I Transmission des données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Notions de signaux 2 Caractéristiques communes

Plus en détail

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Lucas Nussbaum Soutenance de thèse 4 décembre 2008 Lucas Nussbaum Expérimentation sur les systèmes distribués 1 / 49 Contexte

Plus en détail

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot FastEthernet et GigaBit Ethernet F. Nolot 1 FastEthernet et GigaBit Ethernet Rappel sur Ethernet F. Nolot 2 Ethernet? Regroupe 4 familles Ethernet et IEEE 802.3 : définition d'origine à 10 Mbps Fast Ethernet

Plus en détail

Organisation du module

Organisation du module Organisation du module Cours: 2 séances de TD (3H) + DS (1h30, commun avec TP) Introduction à la téléphonie d entreprise : Matériel, configurations et possibilités courantes Voix sur IP, Téléphonie sur

Plus en détail

Le téléphone mobile et ses évolutions

Le téléphone mobile et ses évolutions Le téléphone mobile et ses évolutions Année universitaire 2008-09 michel.glass@upmc.fr Le plan Généralités Le téléphone fixe Généralités sur la radio La structure générale du réseau mobile La liaison radio

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. I. Objectifs page 2. II. Types de réseaux page 2. III. Transmission page 2. IV. Câbles page 3. V.

TABLE DES MATIERES. I. Objectifs page 2. II. Types de réseaux page 2. III. Transmission page 2. IV. Câbles page 3. V. TABLE DES MATIERES I. Objectifs page 2 II. Types de réseaux page 2 III. Transmission page 2 1. Série ou parallèle page 2 2. Codage page 3 IV. Câbles page 3 V. Topologie page 4 VI. Types de réseaux locaux

Plus en détail

La Voix sur IP OLIVIER D.

La Voix sur IP OLIVIER D. 2013 La Voix sur IP OLIVIER D. Table des matières 1 Introduction... 3 2 La téléphonie... 3 3 Principe physique de la voix... 5 4 La PABX (ou autocommutateur)... 6 5 La Voix sur IP... 7 6 Architecture de

Plus en détail

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet Industriel Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet C est quoi Ethernet? Ethernet est une méthode de transmission d un signal entre deux appareils ou plus sur un média partagé. Cela ne

Plus en détail

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK La FSK (Frequency Shift Keying pour Saut discret de Fréquences) correspond tout simplement à une modulation de fréquence dont le modulant (information) est un signal

Plus en détail

Système Téléphonique. Séminaire RHDM. IP sur ATM. Plan du Séminaire. RNIS-BE : Services INTERNET LARGE BANDE & ATM

Système Téléphonique. Séminaire RHDM. IP sur ATM. Plan du Séminaire. RNIS-BE : Services INTERNET LARGE BANDE & ATM Séminaire RHDM INTERNET LARGE BANDE & ATM Système Téléphonique Boucle locale analogique Réseau de transit numérique Transmission de données informatique : Modulation > codage > décodage > démodulation

Plus en détail

Milieu des 1980 : vers une société de l information

Milieu des 1980 : vers une société de l information Réseau (Asynchronous Transfer Mode) M1 Info Cours de Réseaux Z. Mammeri M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 1. et RNIS Milieu des 1980 : vers une société de l information Education Information Communication Banque

Plus en détail