THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT"

Transcription

1 UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT SENS ET PORTEE DE L ETUDE : Saisir le rôle essentiel de la balance des comptes. NOTIONS ET CONTENUS : Etablissement d une balance Première approche des documents de synthèse PLAN DETAILLE : I LA PHASE DE VERIFICATION - LA BALANCE DES COMPTES A - Définition B - Enjeux de la balance comptable C - Caractéristiques d une balance D - Les différents types de balance II LA PHASE DE REGROUPEMENT- LE BILAN ET LE COMPTE DE RESULTAT A - Le bilan B - Le compte de résultat 1

2 THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT I LA PHASE DE VERIFICATION - LA BALANCE DES COMPTES A - DEFINITION La balance des comptes est un document établi périodiquement et qui reprend à un moment donné l ensemble des comptes ouverts par l entreprise et classés dans l ordre du plan comptable et mentionnant pour chacun d eux les informations suivantes : Numéro de compte Intitulé du compte Total des sommes portées au débit et au crédit Solde débiteur ou créditeur B ENJEUX DE LA BALANCE COMPTABLE La balance est à la fois : Un instrument de contrôle Un instrument de gestion Un instrument d établissement des comptes annuels La balance est une aide fondamentale pour contrôler la comptabilité et donc le bilan et le compte de résultat. La balance montre l'état de chaque compte pour la période. La balance de fin d'exercice est une synthèse du bilan. Elle permet de faire le lien directement des documents financiers à contrôler avec le logiciel de comptabilité. Il suffit de pointer les comptes à contrôler avec le détail de ce compte (le grand livre) pour pouvoir s'assurer que les documents informatiques sont cohérents. La balance permet de vérifier 3 égalités : Total des sommes débitées = Total des sommes créditées C est le respect du principe de la partie double Total des soldes débiteurs = Total des soldes créditeurs Total des mouvements du journal = Total des mouvements de la balance 2

3 La balance permet donc de : Repérer certaines erreurs en rapprochant les soldes de certains comptes aux existants réels Déceler l incohérence de certains soldes de comptes Instrument d analyse et de gestion, la balance permet de suivre fréquemment la situation des comptes «phares» de l entreprise. Exemple : Le solde débiteur du compte banque indique le montant des avoirs à la banque. Le solde du compte débiteur d achat de marchandises renseigne sur le total des achats de la période Le solde créditeur du compte fournisseur indique le montant des dettes de l entreprise vis-à-vis de ses fournisseurs La balance permet en outre d avoir une première idée du résultat de l entreprise ; Instrument d établissement des comptes annuels, la balance permet d établir le bilan et le compte de résultat à partir des soldes des comptes : Le bilan est élaboré à partir des soldes débiteurs et des soldes créditeurs des comptes des classes 1 à 5 Le compte de résultat est établi d après les soldes débiteurs des comptes de la classe 6 et les soldes créditeurs des comptes de la classe 7. C CARACTERISTIQUES D UNE BALANCE Dans sa présentation courante, pour chacun des comptes (classés dans l'ordre du plan comptable), la balance fait apparaître : le numéro du compte ; l'intitulé du compte ; le total des débits ; le total des crédits ; le solde du compte, qui apparaît dans la colonne «Solde débiteur» ou «Solde créditeur» selon le cas. Un solde est dit «débiteur» si le total des débits est supérieur au total des crédits, et «créditeur» dans le cas inverse. La balance doit être équilibrée, c'est-à-dire que le total des débits doit être égal au total des crédits (ou le total des soldes débiteurs doit égaler le total des soldes créditeurs). Cet équilibre permet de vérifier que les opérations ont été correctement enregistrées (en respectant le principe de la partie double). 3

4 Toutefois, une balance équilibrée ne constitue qu'une indication : les erreurs peuvent se compenser et la balance ne permet pas de détecter les erreurs d'imputation de compte (utilisation d'un compte inapproprié). D LES DIFFERENTS TYPES DE BALANCE La balance avant inventaire propose une vue synthétique des comptes de situation et de gestion avant les travaux d inventaire. La constatation de la dépréciation de certains éléments d actif, la mise à jour des stocks de la régularisation des comptes de gestion ont permis d ajuster la comptabilité à la situation réelle de l entreprise et d en proposer une image fidèle. Dès lors, il convient de clore les comptes pour déterminer le résultat de l exercice et présenter les documents de synthèse : bilan ; compte de résultat ; annexe légale. Au début de l exercice suivant, les soldes des comptes de bilan sont reportés lors de la réouverture du journal et du grand livre. La balance après inventaire : Une balance est établie par reproduction de la balance avant inventaire corrigée de l ensemble des écritures d inventaire. Elle présente l état des comptes en fin d exercice. La balance de clôture Cette balance ne regroupe plus que les comptes de bilan, résultat net compris, puisque les comptes de gestion ont été soldés. Les comptes de bilan sont soldés à leur tour pour clore définitivement l exercice tandis que le journal et le grand livre sont fermés après la dernière écriture. Exemple : la balance de l'entreprise KONAN pour le mois d'avril 2013 se présente de la sorte : Balance au 31/04/2013 N cptes Nom des comptes Sommes Soldes Débit Crédit Débit Crédit 101 Capital Installations techniques Stocks de marchandises Fournisseurs Banque Caisse Achats de marchandises Frais postaux Ventes de marchandises TOTAUX

5 II LA PHASE DE REGROUPEMENT- LE BILAN ET LE COMPTE DE RESULTAT A LE BILAN Un bilan comptable est un document qui synthétise ce que l'entreprise possède (terrains, immeubles... : l'actif) et l'ensemble de ses ressources (capital, réserve, crédits... : le passif) à un moment donné. Le bilan est établi à la fin de l exercice comptable (d une durée de 12 mois en général) et est vu comme la photographie de l entreprise. C est l un des documents de synthèse et il est complété par des annexes qui donnent des indications importantes sur certains éléments du patrimoine, par exemple : un état des immobilisations, le tableau des amortissements, un tableau des plus-values et moins-values réalisées, le tableau des provisions, l état des échéances des créances et des dettes à la clôture de l exercice. A-1. L actif du bilan Les éléments composant l actif du bilan sont classés par ordre de liquidité croissante (aptitude à être transformés en argent). L actif du bilan comprend : L ACTIF IMMOBILISE L actif immobilisé, qui correspond aux comptes de la classe 2, rassemble les éléments qui sont destinés à demeurer durablement au sein de l entreprise. Ce sont donc des biens dont l entreprise est propriétaire et qui sont nécessaires à l exercice de son activité. L actif immobilisé est composé de charges immobilsées, d immobilisations corporelles, incorporelles et financières : - Les charges immobilisées constituent des actifs fictifs ayant une incidence sur le résultat de l'entreprise. Elles sont non répétitives et peuvent engendrer soit des économies, soit des gains sur les exercices ultérieures. Exemple : les frais d'établissement qui sont des dépenses engagées à la constitution de l'entreprise (honoraires, droits d'enregistrement, frais de formalités légales,frais de prospection, frais de publicité et de lancement... ) ou dans le cadre d'opérations tendant à maintenir ou à promouvoir le développement del'entreprise (augmentation du capital, restructuration) ; - Les immobilisations incorporelles (immobilisations immatérielles susceptibles de générer des avantages futurs). Elles ont la nature de biens acquis ou créés par l'entreprise, non pour être vendus ou transformés, mais pour être utilisés de manière durable,directement ou indirectement, pour la réalisation des opérations professionnelles ou non: frais de recherche et de développement, brevets et licences, logiciels, fonds commercial, droit au bail... - Les immobilisations corporelles (ayant une consistance matérielle) : terrains, constructions, matériels et outillages industriels, matériel de transport, mobilier, matériel de bureau et informatique... 5

6 - Les immobilisations financières (certaines créances et certains titres) : prêts, caution, titres qui ont vocation à être conservés durablement au sein de l entreprise (titres de participation et titres immobilisés). Certains de ces biens subissent chaque année une perte de valeur irréversible : Amortissement (construction, matériel de transport...). D autres subissent une perte de valeur non irréversible ou d un montant incertain : Provision pour dépréciation (terrains, titres...). Dans les deux cas, ces pertes de valeur diminuent la valeur du patrimoine de l entreprise. Valeur patrimoniale = Valeur nette = Valeur d acquisition - amortissement ou provision pour dépréciation. L ACTIF CIRCULANT Il regroupe l ensemble des emplois qui s intègrent dans le cycle d exploitation de l entreprise et dont le durée de vie est inférieure à un an. Ces éléments du patrimoine, ne restent donc pas durablement dans l entreprise et/ou sont transformés (marchandises ou produits finis transformés en créances lorsqu ils sont vendus, créances transformées en liquidités lors du règlement des clients...). Ce sont des emplois à court terme comprenant : - les stocks et en-cours : valeur réelle des différents stocks possédés par l entreprise à la date d établissement du bilan (matières premières, emballages, marchandises, produits finis...). - les créances clients : sommes d argent dues à l entreprise par ses clients à la suite de ventes à crédit (délai de paiement accordé par l entreprise). - les autres créances : sommes d argent dues à l entreprise par d autres tiers (Etat...) et non liées à la vente. LA TRESORERIE ACTIF Cette rubrique regroupe l ensemble des liquidités détenues par l entreprise : - les valeurs mobilières de placement (VMP) : ce sont des titres achetés dans un but spéculatif (achat puis vente rapide dans l objectif d un gain). - les disponibilités : avoirs ou fonds disponibles en banque, aux CCP et dans la caisse. Certains de ces éléments peuvent subir une perte de valeur probable appelée : Provision pour dépréciation (stocks, créances clients, VMP). A-2 Le passif du bilan Il représente les dettes de l entreprise, qui ont servi de ressources pour financer les actifs. Elles sont classées en fonction de leur origine, par ordre d exigibilité croissante (selon l échéance de remboursement). Ce sont les comptes des classes 1 et 4. Il comprend : 6

7 LES CAPITAUX PROPRES Ce sont les ressources propres à l entreprise qui lui sont affectées d une manière durable par l exploitant ou les associés. Ils sont considérés comme une dette fictive puisqu ils appartiennent à l exploitant ou aux associés qui les mettent à la disposition de l entreprise. Cette dette sera remboursée si l entreprise ferme et si les autres dettes sont remboursées. Ils comprennent : - le capital : somme des apports des fondateurs. Il représente la garantie des créanciers de l entreprise. - les réserves : partie des bénéfices de l entreprise non distribuées aux associés. - le résultat de l exercice : différence entre les produits et les charges de l exercice, c est à dire un bénéfice ou une perte. Le bénéfice dégagé par une entreprise est conservé par elle : RESERVES distribué aux associés : DIVIDENDES LES PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES Les provisions pour risques sont constituées pour faire face au règlement d un litige probable avec un client, un fournisseur. Les provisions pour charges sont constituées pour faire face à l apparition de charges probables (réparations importantes...). LES DETTES EXIGIBLES Ce sont des capitaux étrangers. On distingue : - les dettes financières composées des emprunts à long terme ou à court terme contractés par l entité auprès d établissements de crédit ou d autres tiers (emprunts obligataires, bancaires, crédits de trésorerie). - les dettes d exploitation représentent les moyens de financement liés au cycle d exploitation, ce sont les dettes à court terme envers : 1. les fournisseurs : dettes liées à l achat de biens ou de services à crédit (délai de paiement accordé à l entreprise). 2. l Etat : dettes relatives aux impôts et taxes à payer (TVA...). 3. les salariés et les organismes sociaux : dettes liées au travail du personnel (salaires, charges sociales). - les autres dettes sont des dettes non liées au cycle d exploitation (dettes des fournisseurs d immobilisations, impôt dû sur les bénéfices). 7

8 A-3 représentation schématique du bilan par grandes masses Le bilan se présente sous la forme des grandes mases suivantes : BILAN AU 31/12/20xx ACTIF PASSIF ACTIF IMMOBILISE Charges immobilisées Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles - Terrains CAPITAUX PROPRES Capital Resultats - Bâtiment DETTES FINANCIERES - Matériel Immobilisations financières TOTAL ACTIF IMMOBILISE ACTIF CIRCULANT Stocks TOTAL PASSIF IMMOBILISE PASSIF CIRCULANT Clients, avances reçues - Marchandises Fournisseurs - Produits finis Autres dettes Créances - Fournisseurs, avances versées - Clients TOTAL ACTIF CIRCULANT TOTAL PASSIF CIRCULANT TRESORERIE - ACTIF TRESORERIE - PASSIF Titres de placement Banque Banque Concours bancaires Caisse TOTAL TRESORERIE ACTIF TOTAL TRESORERIE PASSIF TOTAL GENERAL TOTAL GENERAL Le bilan représente la valeur nette du patrimoine de l entreprise : valeur nette de l ensemble des biens (Actif) - valeur nette de l ensemble des dettes exigibles. Le contenu du patrimoine est fluctuant, toute activité vient le modifier. C est pourquoi le bilan correspond à une photographie de la situation à un moment donné. Il constitue un bon outil pour effectuer une évaluation de l entreprise. 8

9 B LE COMPTE DE RESULTAT B.1 : Définition; Le compte de résultat est un document de synthèse qui regroupe à son débit, l ensemble des charges supportées au cours de l exercice (compte de la classe 6) et à son crédit l ensemble des produits enregistrés au cours de l exercice (classe 7). Le résultat de l exercice est obtenu par différence entre l ensemble des produits et l ensemble des charges. Un résultat supérieur à 0 représente un bénéfice et un résultat inférieur à 0 représente une perte. B.2 Structure du compte de résultat Pour une meilleure information et une meilleure analyse de gestion, les charges et les produits sont classés par nature, de façon logique de telle manière qu il soit possible de suivre le processus de leur répartition jusqu au calcul du bénéfice de la période. Les différentes rubriques de ce compte sont classées entre 3 niveaux d analyse : 1 niveau d exploitation 1 niveau financier 1 niveau exceptionnel Les charges et produits d exploitation contribuent à l activité normale et courante de l entreprise liée au cycle d exploitation indépendamment de sa politique financière et des éléments à caractère exceptionnel. Les charges et produits financiers regroupent l ensemble des éléments qui sanctionnent les choix de financement effectués par l entreprise. Les charges et produits exceptionnels regroupent les éléments non répétitifs qui ne s inscrivent pas dans le cadre de l activité normale et courante de l entreprise. Résultat d exploitation = Produit d exploitation charges d exploitation Résultat financier = Produits financiers charges financières Résultat exceptionnel = Produit exceptionnel charges exceptionnelles Résultat global = Résultat d exploitation + Résultat financier + Résultat exceptionnel 9

10 B.3 réprésentation schématique du compte de résultat Compte de résultat au 31/12/20xx CHARGES PRODUITS ACHATS Achats de marchandises VENTES Ventes de marchandises Variation de stocks de marchandises Achats de matières premières et autres achats Ventes de produits, travaux, services Variation de stocks de matières premieres et autres achats TOTAL ACHATS TRANSPORTS SERVICES EXTERIEURS ET AUTRES CHARGES VALEUR AJOUTEE TOTAL CHIFFRE D'AFFAIRES AUTRES PRODUITS D'EXPLOITATION Variation de stocks de produits et en cours VALEUR AJOUTEE CHARGES DE PERSONNEL DOTATIONS AUX AMORTISSEMENTS ET AUX PROVISIONS RESULTAT D'EXPLOITATION REPRISES DE PROVISIONS RESULTAT D'EXPLOITATION CHARGES FINANCIERES TOTAL DES CHARGES DES ACTIVITES ORDINAIRES RESULTAT DES ACTIVITES ORDINAIRES PRODUITS FINANCIERS TOTAL DES PRODUITS DES ACTIVITES ORDINAIRES RESULTAT DES ACTIVITES ORDINAIRES CHARGES HORS ACTIVITES ORDINAIRES PRODUITS HORS ACTIVITES ORDINAIRES IMPOTS SUR LE RESULTAT TOTAL GENERAL DES CHARGES TOTAL GENERAL RESULTAT NET TOTAL GENERAL DES PRODUITS TOTAL GENERAL RESULTAT NET 10

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

I. Comptabilité générale

I. Comptabilité générale I. Comptabilité générale I.A. Documents de la comptabilité générale : Le bilan Le bilan est un document de synthèse qui récapitule à un moment donné le total des emplois et le total des ressources. Selon

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise.

La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise. COMPTABILITE La compta générale discipline consistant a collecter organiser et classer toutes les infos fin et commerciales relatives a l activité de l entreprise. Toutes les entreprises dont l activité

Plus en détail

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES Comptes annuels au 31/12/2014 Sommaire Documents liminaires Attestation Documents de synthèse Bilan Compte de résultat Annexe DESIGNATION Principes, règles et méthodes

Plus en détail

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON SITUATION au 30 juin 2012 1 TXCOM BILAN ACTIF Brut Amort./Provis. 30/06/2012 31/12/2011 Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Bilan au 31/12/N Capitaux propres et passifs Immobilisations (6) Stocks (7)

Bilan au 31/12/N Capitaux propres et passifs Immobilisations (6) Stocks (7) Chapitre 2. Le bilan 1. Présentation générale du bilan 1.1. Définition C'est une représentation à une date donnée (à la clôture de l'exercice en général) du patrimoine de l'entreprise c'est-à-dire de tout

Plus en détail

CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT

CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT I LE PATRIMOINE 1.1 - DEFINITION C est l ensemble des biens qui sont sous son contrôle : dettes contractées en vue de réaliser son exploitation.

Plus en détail

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012 19/10/2012 9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN ACTIF ACTIF Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISÉ Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de développement Concessions, brevets

Plus en détail

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : PROMOTION SPORTIVE ET ASSOCIATIVE Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

4. La méthode comptable

4. La méthode comptable 4. La méthode comptable ACC3001 Comptabilité d entreprise Jennifer Malet Définitions Flux : grandeur économique correspondant à la circulation de produits, de services, de revenus, de monnaie, entre agents

Plus en détail

Le bilan et le compte de résultat

Le bilan et le compte de résultat Le bilan et le compte de résultat L entreprise enregistre un très grand nombre d opérations : cet ensemble considérable d informations doit être résumé et structuré. Deux documents de synthèse sont donc

Plus en détail

Chapitre 1. La mise en œuvre du système d information comptable.

Chapitre 1. La mise en œuvre du système d information comptable. Chapitre 1 La mise en œuvre du système d information comptable. L analyse des opérations économiques Missions et rôle de la comptabilité Le système comptable Droit et comptabilité Une entreprise est une

Plus en détail

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES

QUANTUM GENOMICS SAS COMPTES ANNUELS SOMMAIRE 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES COMPTES ANNUELS EXERCICE SOMMAIRE Sommaire 1 DONNEES D'IDENTIFICATION VALIDEES 2 BILAN ACTIF 3 BILAN PASSIF 4 COMPTE DE RESULTATS CHARGES 5 COMPTE DE RESULTATS PRODUITS 6 COMPTE DE RESULTATS CHARGES (LISTE)

Plus en détail

Version Démonstration

Version Démonstration DESIGNATION DE L'ENTREPRISE SOCIETE DE DEMONSTRATION ACTIVITE DEMO QTE. BAYADA, LOCAL N 01 - OUENZA Tableau n 1 Exercice clos le BILAN ACTIF ACTIF Note N Brut N Amort-Prov N Net N - 1 Net ACTIF IMMMOBILISE

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements

Plus en détail

Compte de résultat simplifié de l'entreprise "Image et son" au 31/12/2013. Produits. Produits exceptionnels

Compte de résultat simplifié de l'entreprise Image et son au 31/12/2013. Produits. Produits exceptionnels Première STMG Sciences de gestion Thème 3 : Gestion et création de Valeur Chapitre 2 : Les différentes formes de valeur Séquence 1 : La valeur financière COMMENT LA GESTION D UNE ORGANISATION CONTRIBUE-T-ELLE

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 GROUPE COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Bilan consolidé ACTIF 31/12/2012 31/12/2011 Ecarts d'acquisition I 3 833 125 4 477 527 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

LE COMPTE DE RESULTAT ET LE BILAN

LE COMPTE DE RESULTAT ET LE BILAN LE COMPTE DE RESULTAT ET LE BILAN Le compte de résultat et le bilan sont des documents de synthèse obligatoires. Ils sont établi au moins une fois par an, à la date de clôture des compte (date de fin d'exercice).

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux 62 rue Oberkampf 75011 PARIS Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 107 COURS DE VINCENNES 75020 PARIS Téléphone : 0146594400 Bilan Bilan Actif RUBRIQUES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises

Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises Structure du cours Introduction à la comptabilité Comptabilité générale et comptabilité analytique: Objectifs, définition et champ d action Du patrimoine

Plus en détail

Classe 1-Comptes de capitaux

Classe 1-Comptes de capitaux Classe 1-Comptes de capitaux 10 Capital et réserves 101 Capital 1 1011 Capital souscrit non versé 1012 Capital souscrit - versé 1015 Patrimoine des régies 1016 Patrimoine public 104 Primes liées au capital

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements se font

Plus en détail

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'entreprise : Nous vous présentons ciaprès le dossier financier

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

PLATEFORME REGIONALE ONCOLOGIE MARTINIQUE RESEAU

PLATEFORME REGIONALE ONCOLOGIE MARTINIQUE RESEAU EX HOPITAL CLARAC Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : Nous vous présentons ci-après le dossier de l'exercice. Fait à FORT

Plus en détail

Rapport Analyse Financière

Rapport Analyse Financière BLANC Michaël DEBYSER Antoine L3 Promo 2008 Groupe C Rapport Analyse Financière 1. Bilan de la société LAFIN : Le bilan décrit l état et la répartition du patrimoine de l entreprise à une date donnée.

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux FONDS DE DOTATION FNBP 76 Avenue de France 75013 Paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif FONDS DE DOTATION FNBP Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 12/05/15 BRUT Amortissements

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat

FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat 1. Il existe trois systèmes comptables: le système abrégé: il est réservé aux petites exploitations, FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat Le plan comptable général a pour finalité

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008 4 rue Paul Cabet COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008 Page - Bilan actif-passif 1 et 2 - Compte de résultat 3 et 4 - Détail bilan 5 et 6 - Détail Compte de résultat 7 et 8 - Annexe 9 à 12 Page : 1 BILAN

Plus en détail

ASS SPPAIL. 66, rue La Boetie 75008 PARIS Tél. 01 40 62 25 82 APE : 9411z- Siret : 30586997600020 AU 31/12/2010

ASS SPPAIL. 66, rue La Boetie 75008 PARIS Tél. 01 40 62 25 82 APE : 9411z- Siret : 30586997600020 AU 31/12/2010 66, rue La Boetie 75008 PARIS Tél. 01 40 62 25 82 APE : 9411z- Siret : 30586997600020 AU 31/12/2010 Sommaire Compte rendu de l'expert comptable 1 1. COMPTES ANNUELS 2 BILAN 3 COMPTE DE RESULTAT 5 ANNEXE

Plus en détail

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013 OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr Vocabulaire : Débiter un compte signifie inscrire une somme au débit de ce compte Créditer un compte

Plus en détail

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Actif (emplois) Actif immobilisé (biens utilisés sur plusieurs exercices) Immobilisations

Plus en détail

Tableau de correspondance PCN/SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF

Tableau de correspondance PCN/SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF TABLEAU DE CORRESPONDANCE PCN / SCF PLAN COMPTABLE NATIONAL 1975 NOMENCLATURE COMPTABLE CONVERGENTE SCF Classe 1 : Fonds propres 100 Apports de l'etat (appelés / non appelés) 101 Capital émis (capital

Plus en détail

Rôle de la fonction finance

Rôle de la fonction finance La fonction finance Rôle de la fonction finance Assurer aux décideurs qu ils disposent des fonds nécessaires à l instant T pour financer les investissements nécessaires à la croissance et au développement

Plus en détail

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC 21 RUE HENRI DUPARC Dossier financier de l'eercice en Euros Période du 01/01/2013 au 31/12/2013 Activité principale de l'association : Autres hébergements sociau Nous vous présentons ci-après le dossier

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

ASSOCIATION DU CHEVAL ARABE 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL

ASSOCIATION DU CHEVAL ARABE 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2014 au 31/12/2014 Activité principale de l'association : ELEVAGE DE CHEVAUX ET D'AUTRES EQUIDES Nous vous présentons

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie Fondamentaux de la Finance Travaux dirigés par Rim AYADI 2013-2014 Université Lumière Lyon2 2013/2014-1- Feuille de TD n 1 Exercice1 Sur la base de la balance après inventaire fournie en Annexe 1 pour

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

Compte d exploitation

Compte d exploitation Compte d exploitation Classe 6 : Comptes de charges 60 Achats 606120 Energie ; électricité. 606130 Chauffage. 606220 Produits d entretien 606281 Petit Equipement 606400 Fournitures de bureau 61 Services

Plus en détail

VECAM. CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

VECAM. CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 PARIS COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 VECAM CHEZ V.PEUGEOT 5, RUE DAMREMONT 75018 COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1 PRAXOR AUDIT1PRAXOR AUDITVECAM46 RUE PAJOL 75018 Sommaire Bilan 1 ACTIF 1 Actif immobilisé

Plus en détail

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité.

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES Actif : (partie gauche d'un bilan) Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. Action : Titre de propriété d'une fraction

Plus en détail

UNITÉ 3 THÈME 4. Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits. Cned Site de Lyon Page 1 / 9

UNITÉ 3 THÈME 4. Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits. Cned Site de Lyon Page 1 / 9 UNITÉ 3 THÈME 4 Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits Cned Site de Lyon Page 1 / 9 Thème 4 Unité 3 Thème 4 UNITÉ 3 THÈME 4...1 Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et

Plus en détail

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération.

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération. Le Système d Information Comptable 6 Le traitement des informations comptables 6.1 L information comptable L information comptable externe comporte : la date (le jour de l événement comptable) la nature

Plus en détail

DOCUMENTS COMPTABLES

DOCUMENTS COMPTABLES DOCUMENTS COMPTABLES ENCEINTE ASSSP COMITE REGIONAL DE LA FFESSM Activités des clubs de sports PORTUAIRE 97434 SAINT PAUL Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Les montants figurant sur ces documents sont

Plus en détail

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic AVIS DE CONFORMITÉ N 95-01 RELATIF AU PLAN COMPTABLE PARTICULIER DE L'UNEDIC Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic Remarques: Dans la première colonne

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux M.G.I S.A 4 RUE DE LA MERIDIENNE 94260 FRESNES +33 (0) 1 45 21 06 60 Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif M.G.I S.A Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 17/04/15 RUBRIQUES

Plus en détail

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010 ASSOCIATION FRAGIL Numéro SIRET : 48206926700029 LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS du 01/09/2009 au 31/08/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF

SITUATION PATRIMONIALE ACTIF SITUATION PATRIMONIALE ACTIF SERVICE FORMATION 31/12/2011 31/12/2010 Edition en Euros Brut Amort. prov. Net Net ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de recherche et

Plus en détail

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES

28 Rabie El Aouel 1430 25 mars 2009 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 40 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 19 28 Rabie El Aouel 1430 NOMENCLATURE DES COMPTES A TROIS CHIFFRES 1 - CLASSE 1 - COMPTES DE CAPITAUX 10 Capital, réserves et assimilés 101 Capital émis

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

VECAM Etats Financiers au 31 décembre 2010

VECAM Etats Financiers au 31 décembre 2010 Etats Financiers au 31 décembre 2010 Etats Financiers au 31 décembre 2010 Page S1 SOMMAIRE BILAN 1 Bilan actif 2 Bilan passif 3 COMPTE DE RESULTAT 4 Compte de résultat partie 1 5 Compte de résultat partie

Plus en détail

Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION

Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION 1. Notion du Compte: Nous avons vu que le Bilan donne une vue d'ensemble de la situation de l'entreprise à une date

Plus en détail

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale COURS 470 Série 17 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Les bases du modèle comptable

Les bases du modèle comptable Les bases du modèle comptable C H A P I T R E 25 16 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE Le respect de la normalisation comptable va permettre : une comparaison dans l espace et dans le temps entre entreprises ;

Plus en détail

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST BREIZH ALGAE INVEST SAS Période du 25/11/214 au 31/3/215 BILAN ACTIF ACTIF du 25/11/214 au 31/3/215 Brut Amort & Prov Net Capital souscrit non appelé Actif

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 GROUPE COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 Page 1 - SOMMAIRE - Bilan consolidé 2 Résultat consolidé 4 Page 2 Bilan Consolidé - Actif Rubriques Montant Brut Dépréciation 30/06/2008 30/06/2007

Plus en détail

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats,

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Comptabilité Générale - Résumé blocus 08 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Fonds de tiers = Provisions + Dettes. Fonds de tiers à long terme = Provisions + Dettes à plus d un an. Capitaux

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux 2012

Etats Comptables et Fiscaux 2012 Etats Comptables et Fiscaux 2012 Assemblée Générale 2013 BILAN 2012 Bilan Actif RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) 31/12/2012 Net (N-1) 31/12/2011 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Plus en détail

Comptabilité générale m.ka$h ^^!!

Comptabilité générale m.ka$h ^^!! Journal 1 LE JOURNAL LE JOURNAL, LE GRAND LIVRE, LA BALANCE Au lieu d être présentées dans des comptes schématiques les opérations commerciales sont enregistrées chronologiquement dans un registre appelé

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE 1. LE PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL ET LES CLASSES La loi impose des règles concernant la présentation et le contenu des documents comptables. Ces règles font l'objet

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013 4 Rue Camelinat COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013 Page - Rapport de présentation 1 - Bilan actif-passif 2 et 3 - Compte de résultat 4 et 5 - Détail bilan 6 et 7 - Détail Compte de résultat 8 et 9 - Annexe

Plus en détail

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan.

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan. CHAPITRE 13 L ANALYSE DU BILAN : STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse

Plus en détail

THEME 5 : L ORGANISATION DU TRAVAIL COMPTABLE ET LES SOURCES LEGALES ET REGLEMENTAIRES DE L ORGANISATION COMPTABLE

THEME 5 : L ORGANISATION DU TRAVAIL COMPTABLE ET LES SOURCES LEGALES ET REGLEMENTAIRES DE L ORGANISATION COMPTABLE UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013 2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 5 : L ORGANISATION DU TRAVAIL COMPTABLE ET LES SOURCES LEGALES ET REGLEMENTAIRES

Plus en détail

THEME 2 : LA PRODUCTION DANS L'ENTREPRISE CHAPITRE 2.2 : COMMENT MESURER LA PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE?

THEME 2 : LA PRODUCTION DANS L'ENTREPRISE CHAPITRE 2.2 : COMMENT MESURER LA PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE? THEME 2 : LA PRODUCTION DANS L'ENTREPRISE CHAPITRE 2.2 : COMMENT MESURER LA PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE? PLAN DU CHAPITRE INTRODUCTION : QUI EST INTERESSE PAR LA TENUE DES COMPTES D'UNE ENTREPRISE? PARTIE

Plus en détail

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général Claude Guittard Bureau 153 guittard@unistra.fr LICECE 1 UDS 2012/2013 PROGRAMME Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire Plan Comptable Général Bibliographie indicative:

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT

COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT Faits marquants de l'exercice L'équipe salariée s'est stabilisée en nombre, cependant nous avons vécu le remplacement d'audrey Boursicot par Lucie Sourice au poste

Plus en détail

ANNEXE 4 : BILAN - ACTIF. Exercice N, clos le : Amortissements,provisions 2

ANNEXE 4 : BILAN - ACTIF. Exercice N, clos le : Amortissements,provisions 2 Numéro SIRET ANNEXE 4 : BILAN ACTIF Frais d'établissement Immobilisations Corporelles Terrains Constructions Instal. techniques, matériel et outillage Autres immobilisations corporelles Immobilisations

Plus en détail

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS R Cordier LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS 1 ) Le bouclage de la construction budgétaire Chaque entreprise se doit d'anticiper ses flux financiers afin d'assurer sa solvabilité

Plus en détail

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST

Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Association Cinémathèque de Bretagne 2 Avenue Clémenceau 29 200 BREST Comptes Annuels Du 1 er janvier au 31 décembre 2009 Martine Salaün Expert comptable Le 30 avril 2010 Armorique Expertise Audit Société

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Le modèle COMPTABLE de l ENTREPRISE

Le modèle COMPTABLE de l ENTREPRISE Le modèle COMPTABLE de l ENTREPRISE Histoire de la comptabilité Le plus vieux métier du monde. On compte depuis que l on écrit : Tablette sumérienne Puis : comptabilité en recettes et dépenses Avec la

Plus en détail

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise.

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Lexique financier Actif Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Actif circulant Partie de l actif du bilan qui comprend des actifs temporaires induits par l

Plus en détail

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE COMPTABILITÉ GÉNÉRALE VOLUME 1 Michel Calderara LIVRE DU MAÎTRE Mise en pages : Macgraph, Yves Gabioud, Puidoux Mise à jour des solutions : Frédéric Baechler Edition 2014 LEP Loisirs et Pédagogie SA, 2014

Plus en détail

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E CENTRE SOCIAL DE CHAMPVERT 204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E NOTE SUR LES COMPTES ANNUELS 1 BILAN 2 3 COMPTE DE RESULTAT 4 5 ANNEXE Informations

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

COMPTABILITÉ. dr Katarzyna Szulc. pour Gestion et Technologie Année 2012/2013

COMPTABILITÉ. dr Katarzyna Szulc. pour Gestion et Technologie Année 2012/2013 COMPTABILITÉ dr Katarzyna Szulc pour Gestion et Technologie Année 2012/2013 Cours : 30 heures Travaux dirigés : 30 heures Bibliographie : [1] Comptabilité Générale & Gestion des entreprises - J.-J. Friedrich,

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Prof. Jean-Pierre Chardonnens Éléments et processus de la comptabilité sont répertoriées dans Les transactions la comptabilité des rapports et les informations sont résumées dans

Plus en détail

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS 1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS Cas 1 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT INDIVIDUELS ÉNONCÉ La balance, après retraitements d inventaire, au 31 décembre N, de la société Alpha vous est présentée en annexe

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

SOMMAIRE. MARANATHA 148 traverse de la Martine Bât A1 13011 MARSEILLE 0491875347. - Bilan actif-passif. - Compte de résultat

SOMMAIRE. MARANATHA 148 traverse de la Martine Bât A1 13011 MARSEILLE 0491875347. - Bilan actif-passif. - Compte de résultat 17 rue Duhesme SOMMAIRE - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat 148 traverse de la Martine Bât A1 13011 MARSEILLE 0491875347 BILAN

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

CFTC AIRBUS 316 ROUTE DE BAYONNE 31060 TOULOUSE COMPTES ANNUELS

CFTC AIRBUS 316 ROUTE DE BAYONNE 31060 TOULOUSE COMPTES ANNUELS 316 ROUTE DE BAYONNE 31060 TOULOUSE COMPTES ANNUELS du 01/01/2010 au 31/12/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan association 2 ACTIF 2 Immobilisations incorporelles 2 Immobilisations corporelles

Plus en détail

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND Partie III Le PCG (FR GAAP) 1 Plan comptable et Système d enregistrement des transactions. 2 LE PLAN COMPTABLE 3 PCG Téléchargeable sur : www.lacompta.org/doc/plancomptable-francais.pdf PCG sur Iphone

Plus en détail

S.A.S. FRANCE IX Services Comptes Annuels au30/06/2014. Sommaire. Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2

S.A.S. FRANCE IX Services Comptes Annuels au30/06/2014. Sommaire. Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2 Tel: 01.55.12.07.00 Comptes Annuels au30/06/2014 Sommaire Page : Som INFORMATIONS Pages Attestation 1 BILAN & COMPTE DE RESULTAT 2 Bilan Actif 3 Bilan Passif 4 Compte de Résultat 1/2 5 Compte de Résultat

Plus en détail