LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens"

Transcription

1

2 LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens Nouvel opérateur de la gestion du Tiers Payant Complémentaire, Mut Santé a souhaité mesurer la perception et les attentes des professionnels de santé vis-à-vis des services de tiers payant des organismes complémentaire. Cette mesure s est effectuée à travers une enquête TNS Healthcare menée auprès de 150 pharmaciens représentatifs en termes de régions, dans le cadre d interviews Online et de deux réunions de groupe.* Le tiers payant au cœur de l activité des pharmaciens «85 % du chiffre d affaires se fait en tiers payant». C est l un des verbatim issus de cette enquête et qui caractérise bien la part prédominante acquise aujourd hui par le tiers payant dans l activité des pharmaciens et, plus largement, dans celle de l ensemble des professionnels de santé. La Carte Vitale a transformé l activité des professionnels de santé et s est avérée un système rassurant et facilitateur de gestion, notamment en termes de tiers payant. Ainsi, «le tiers payant facilite la vie. Avant, on faisait tout à la main, il fallait tout envoyer par courrier». Toutefois, la télétransmission des flux peut aussi s avérer chronophage. Deux tiers des pharmaciens interrogés déclarent y consacrer moins d une demi-heure par jour, un tiers entre 30 minutes et 1 heure 30. De vraies relations de confiance se sont établies entre pharmaciens et organismes gestionnaires, tout autant liées à «l impossibilité de vérifier les comptes» qu à la rapidité accrue des remboursements. «On reçoit 50 feuilles de la banque par mois, avec des montants de 2 euros et quelques, parfois même de moins de 1 euro, et en plus certains montants sont regroupés par les mutuelles, c est impossible à vérifier». «Le temps de paiement a été très raccourci, en règle générale, les délais sont respectés». Si la crainte majeure concerne le rejet des remboursements, les démarches pour régulariser les situations étant compliquées, les pharmaciens estiment globalement que la prise de risque est limitée. «Aujourd hui, quand on parle de problèmes, ça ne concerne que 3 à 4% du chiffre d affaires». 1 pharmacie sur 2 a signé au moins une convention avec un organisme de tiers payant complémentaire et 25 conventions ont été signées en moyenne (sur la base des pharmacies signataires). Toutefois, un certain nombre de pharmaciens ignorent le nombre exact de conventions signées dans la mesure où les accords sont négociés par le syndicat. Ces professionnels soulignent le «nombre infini» de mutuelles avec lesquelles ils ont à traiter. Si certaines mutuelles peuvent avoir «mauvaise réputation», très peu sont refusées par les pharmaciens. Signer une convention apporte semble-t-il un réel avantage : les remboursements varient d une semaine en moyenne selon qu il y ait signature ou non d une convention. Les pharmaciens interrogés déclarent ainsi être remboursés en moyenne en 9,5 jours par les organismes de tiers payant complémentaire avec lesquels ils ont signé une convention, contre 16 jours pour ceux avec lesquels aucune convention n a été signée.

3 Le tiers payant complémentaire jugé plus complexe Pour les pharmaciens, la gestion de la part complémentaire s avère plus complexe. Ils rencontrent des difficultés liées au mode de fonctionnement propre à chaque organisme, à l évolution administrative du patient ou simplement à l erreur de saisie. Les difficultés citées sont nombreuses : rejets de remboursements sans raison, difficulté à reconnaître un adhérent, validité des cartes de mutuelles impossible à vérifier, difficulté à joindre les hotlines ou à trouver des interlocuteurs compétents, etc. La relation avec les organismes de tiers payant complémentaire se fonde ainsi presque exclusivement sur la demande de résolution de problèmes. Les pharmaciens jugent l efficacité d un service de tiers payant complémentaire à sa rapidité de remboursement et à la diminution des rejets de paiement Sans grande surprise, les pharmaciens attendent en priorité d un organisme de tiers payant complémentaire qu il procède à des remboursements rapides. La baisse ou la disparition des rejets de remboursement arrive en second critère de satisfaction. D autres critères sont avancés, tels : - l identification rapide du fonctionnement de l organisme et des coordonnées de l adhérent, - la politique de prise en charge, notamment à l égard des traitements lourds, - et la gestion via une plate-forme, une simplification appréciée par les pharmaciens. Les mutuelles semblent être les organismes répondant le mieux aux attentes des pharmaciens en matière de tiers payant complémentaire : 70% les citent contre 29% pour les assureurs et 8% pour les instituts de prévoyance. Critères d amélioration : en finir avec les rejets de paiement! C est une véritable supplique : 85% pharmaciens interrogés veulent voir diminuer, où même disparaître, les erreurs et rejets de paiement. L efficacité de la hotline serait une amélioration bienvenue pour 62% des interrogés, et une plus grande rapidité des remboursements le serait pour 59% d entre eux. D autres points sont à améliorer : la qualité du service, sa fiabilité, l information délivrée, la rapidité de télétransmission, la possibilité d être formé. Des attentes fortes en termes de services Les organismes de tiers payant complémentaire ont encore fort à faire pour améliorer leurs services! Premier motif d insatisfaction pour les pharmaciens interrogés : les hotlines, «un service payant et des boîtes vocales qui mettent en attente et raccrochent au bout de 5 minutes»! A contrario, les pharmaciens estiment qu une hotline doit générer de la confiance «des gens qui vous répondent aimablement, c est déjà bien» - et s adapter au contexte de fonctionnement d une officine. Ainsi, avoir face à soi un client dont la carte est incomplète et pouvoir résoudre le problème en deux minutes au téléphone serait une avancée incontestable. L idéal, pour la majorité des pharmaciens, serait d avoir un interlocuteur privilégié, toujours le même, au sein de l organisme de tiers payant complémentaire.

4 Les pharmaciens voient en Internet une solution possible à leurs problèmes, mais la réalité ne correspond pas encore à leurs attentes. Très peu d entre eux se rendent sur les sites web des organismes, en raison tout d abord du nombre important de mutuelles et donc de sites Internet et, en second lieu, de l insuccès de leurs démarches lors de rares visites. Ils imaginent pourtant un service qui leur permettrait de consulter les droits d un patient en ligne! Certaines mutuelles proposent un nouveau moyen de règlement par Carte Bleue quelque peu controversé. Certains pharmaciens apprécient le paiement immédiat, alors que d autres soulignent les frais supplémentaires à leur charge qui en découlent. Enfin, certains pharmaciens interrogés émettent l idée d une carte de mutuelle à puce, qui comprendrait des données homogénéisées et actualisées. 84% des pharmaciens interrogés se déclarent intéressés par une centralisation d organismes de tiers payant complémentaire Cela réduirait notamment le nombre d intervenants et simplifierait les démarches. Les pharmaciens y voient donc une pratique simplifiée du tiers payant complémentaire. Naissance de Mut Santé : en phase avec les attentes des pharmaciens Présenté aux pharmaciens interrogés, le projet d un opérateur unique pour les mutuelles de la Fonction publique a reçu une approbation quasi générale. Les interviewés déclarent trouver le projet intéressant car il permettrait d avoir un interlocuteur unique et simplifierait les démarches. Les pharmaciens soulignent un fonctionnement plus lourd et une certaine rigidité administrative dès lors qu il s agit de traiter avec une mutuelle de la Fonction publique : multitude de contrats, ayants droits (non fonctionnaires) gérés partiellement. Toutefois, ce mode de fonctionnement ne constitue pas un frein à la sélection des mutuelles. Les pharmaciens interrogés traitent en moyenne avec une vingtaine de mutuelles de la Fonction publique. Ils apprécieraient donc une simplification et une clarification du fonctionnement de ces structures. Les principaux services attendus de Mut Santé sont, en toute logique, ceux déjà cités précédemment : la (quasi) absence de rejets, un interlocuteur unique en cas de difficultés et des remboursements rapides. Allant plus loin, ils demandent une hotline efficace offrant des plages horaires adaptées, apportant des réponses rapides et efficaces et qui assure un suivi des demandes. Ils aimeraient également un service Internet utile leur permettant d accéder à des données adhérents et d être informé en cas d évolution administrative d un patient. Enfin, ils approuvent l idée d une participation de leur syndicat au conseil d orientation de Mut Santé, ce qui serait un gage de réussite et de confiance mais également la garantie d une remontée «terrain».

5 Méthodologie Enquête quantitative d une durée de 15 minutes réalisée du 20 novembre au 2 décembre 2008 auprès de 150 pharmaciens représentatifs en termes de régions, en interviews Online sur le panel de pharmaciens de TNS Healthcare (J-Street). Enquête qualitative : deux réunions de groupe réunissant des pharmaciens. > Un groupe à Paris, le 10 décembre 2008 > 7 pharmaciens (4 hommes / 3 femmes) > une expérience dans la profession variant de 4 à 25 années > des officines situées intra muros ou en proche banlieue (deux officines spécifiques : une à dominante étudiant, une spécialisée dans le matériel thérapeutique) > Un groupe à Lyon, le 11 décembre 2008 > 8 pharmaciens (4 hommes / 4 femmes) > une expérience dans la profession variant de 3 à 25 années > des officines situées intra muros ou en banlieue (dont une à l aéroport, une à la gare et une dans un centre commercial)

Janvier 2015. Enquête CLCV Assurances et sinistres

Janvier 2015. Enquête CLCV Assurances et sinistres Janvier 2015 Enquête CLCV Assurances et sinistres 1 Synthèse Au cours du deuxième semestre 2014, nous avons réalisé une enquête auprès de 442 assurés ayant subi un sinistre automobile ou habitation aux

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Baromètre santé 360 Le parcours de soin

Baromètre santé 360 Le parcours de soin Baromètre santé 360 Le parcours de soin Mai 2015 Sondage réalisé par pour et publié en partenariat avec et avec le concours scientifique de la Publié le 18 mai 2015 Levée d embargo le 18 mai 2015 à 05h00

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION

ENQUÊTE DE SATISFACTION Département CRM ENQUÊTE DE SATISFACTION 3 QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter

Plus en détail

Expertises Marketing et Communication en Assurance

Expertises Marketing et Communication en Assurance Expertises Marketing et Communication en Assurance LE DEPARTEMENT ETUDES CONTACT: etudes@molitorconsult.com Document totalement confidentiel Droits de reproduction interdits Page - 1 Qui sommes nous? Spécialistes

Plus en détail

Forum International de l Assurance

Forum International de l Assurance Forum International de l Assurance La dématérialisation des échanges en assurance santé Enjeux Retours d expériences Perspectives Antoine AIZPURU Président Cegedim Assurances 19 Avril 2013 Introduction

Plus en détail

Le banquier idéal des Français et des Américains

Le banquier idéal des Français et des Américains pour Le banquier idéal des Français et des Américains Février 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Banque Echantillons : France : Echantillon de 1000 personnes,

Plus en détail

«A votre écoute pour progresser»

«A votre écoute pour progresser» PRÉFÈTE DE SEINE-ET-MARNE «A votre écoute pour progresser» Enquête de satisfaction juin 2013 Sous-préfecture de Torcy Rappel des objectifs Dans le cadre du label Marianne, la sous-préfecture de Torcy évalue

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible

Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible En octobre 2013, BakkerElkhuizen a mené une enquête en ligne parmi les professionnels RH en Allemagne, en Angleterre, en Belgique et aux Pays-Bas portant

Plus en détail

Les raisons de l abandon, et les motivations de la pratique du tennis en France

Les raisons de l abandon, et les motivations de la pratique du tennis en France Les raisons de l abandon, et les motivations de la pratique du tennis en France (Résultats d une enquête menée auprès de 5 145 pratiquants) Le phénomène d abandon d une pratique sportive en club touche

Plus en détail

Un nouveau QMS pour les pharmacies en 2015! Schweizerischer Apothekerverband Société Suisse des Pharmaciens Società Svizzera dei Farmacisti

Un nouveau QMS pour les pharmacies en 2015! Schweizerischer Apothekerverband Société Suisse des Pharmaciens Società Svizzera dei Farmacisti Un nouveau QMS pour les pharmacies en 2015! Schweizerischer Apothekerverband Société Suisse des Pharmaciens Società Svizzera dei Farmacisti Les acteurs du nouveau QMS 2 Le comité de pilotage qualité pharmasuisse

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments FD/GM N 113338 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44

Plus en détail

DÉBAT LE TIERS PAYANT GÉNÉRALISÉ CHEZ LE MÉDECIN

DÉBAT LE TIERS PAYANT GÉNÉRALISÉ CHEZ LE MÉDECIN LE TIERS PAYANT GÉNÉRALISÉ CHEZ LE MÉDECIN Depuis la fin du mois de juillet, le projet de loi relatif à la santé circule entre les ministères et les syndicats de professionnels de santé. Et son article

Plus en détail

L accès aux soins dans les trois fonctions publiques. Février 2014

L accès aux soins dans les trois fonctions publiques. Février 2014 L accès aux soins dans les trois fonctions publiques Février 2014 1 AGENTS DE L ETAT, HOSPITALIERS ET TERRITORIAUX : UN ACCÈS AU SYSTÈME DE SANTÉ QUI DONNE DES SIGNES DE FRAGILITÉ. 2 Méthodologie : étude

Plus en détail

Etude auprès des dentistes Quelles difficultés rencontrent-ils dans la gestion de leur cabinet?

Etude auprès des dentistes Quelles difficultés rencontrent-ils dans la gestion de leur cabinet? Etude auprès des dentistes Quelles difficultés rencontrent-ils dans la gestion de leur cabinet? OpinionWay pour American Express - Etude dentistes page 1 Méthodologie et échantillon Mode de recueil Online

Plus en détail

L'insertion du pharmacien dans son environnement social

L'insertion du pharmacien dans son environnement social L'insertion du pharmacien dans son environnement social Note méthodologique L étude est basée sur deux approches différentes : 1. une recherche-action qui comporte des groupes de parole avec des personnes

Plus en détail

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD La communication médecins/ pharmaciens/patients Enquête sur les attentes des différents acteurs. Quelles solutions pour améliorer la concertation médecin/pharmacien pour le bénéfice du patient? Pascal

Plus en détail

La santé oculaire des Français

La santé oculaire des Français Communiqué de presse 4 septembre 2013 La santé oculaire des Français Une étude Ipsos pour KRYS GROUP KRYS GROUP publie la 2 e édition de l Observatoire de la Vue créé en 2011. Cette étude, réalisée par

Plus en détail

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et la géolocalisation Principaux enseignements Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement

Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement Image de la profession d agent immobilier Etude d image auprès des franciliens ayant réalisé une opération immobilière dernièrement - Juin 2012 - Contact : Steeve FLANET Directeur d études Corporate Tel

Plus en détail

FM/SA N 18530. Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16. pour

FM/SA N 18530. Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16. pour FM/SA N 18530 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Sarah Alby Contact Wincor Nixdorf : Mike Hadjadj Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16 frederic.micheau@ifop.com mike.hadjadj@wincor-nixdorf.com pour

Plus en détail

La satisfaction à l égard des gares et des trains, en France et en Europe. Julien Damon Professeur associé à Sciences Po (Master Urbanisme)

La satisfaction à l égard des gares et des trains, en France et en Europe. Julien Damon Professeur associé à Sciences Po (Master Urbanisme) La satisfaction à l égard des gares et des trains, en France et en Europe Julien Damon Professeur associé à Sciences Po (Master Urbanisme) Une multitude de sondages ponctuels et d études mesure les niveaux

Plus en détail

ETUDE SUR LA PROTECTION SOCIALE AUPRES DES DECIDEURS DES CONSEILS GENERAUX - EN PARTENARIAT AVEC L ADF. Rapport de résultats Septembre 2014

ETUDE SUR LA PROTECTION SOCIALE AUPRES DES DECIDEURS DES CONSEILS GENERAUX - EN PARTENARIAT AVEC L ADF. Rapport de résultats Septembre 2014 ETUDE SUR LA PROTECTION SOCIALE AUPRES DES DECIDEURS DES CONSEILS GENERAUX - EN PARTENARIAT AVEC L ADF Rapport de résultats Septembre 2014 Sommaire Contexte de l étude, méthodologie p 3 Synthèse des résultats

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et les fonctions publiques Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion et

Plus en détail

LES PRIORITES DE SIMPLIFICATION VUES PAR LES USAGERS LES ENTREPRISES I. EN BREF :

LES PRIORITES DE SIMPLIFICATION VUES PAR LES USAGERS LES ENTREPRISES I. EN BREF : LES PRIORITES DE SIMPLIFICATION VUES PAR LES USAGERS LES ENTREPRISES La Direction Général de la Modernisation de l Etat souhaite faire de l écoute des usagers (particuliers, entreprises, collectivités

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Les nouvelles attentes des patients en matière de santé

Les nouvelles attentes des patients en matière de santé Les nouvelles attentes des patients en matière de santé Rapport 15 place de la République 75003 Paris Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1003 répondants de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes ENQUÊTE Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes INTRODUCTION Jean-Paul Babey Président du Syndicat 10 PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 : LES MEMBRES Enquête

Plus en détail

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social.

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham accompagne les acteurs de la santé, du social et du médico-social depuis plus de 85 ans. Par son

Plus en détail

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Introduction Contexte Le MEDEF suit avec une grande attention la

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 6-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

À votre service...? Let s drive business

À votre service...? Let s drive business À votre service...? Analyse du marché : L entreprise satisfaitelle les attentes des consommateurs européens en ce qui concerne la prise de rendez-vous et les délais de livraison? Étude de marché : Prestation

Plus en détail

Emploi et territoires

Emploi et territoires Emploi et territoires Emploi et territoires Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi Octobre 2015 page 1 Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le 9 juillet 2015 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale president@fnsip.fr Tél : 06.10.28.39.18 5, rue Frederick Lemaître 75020 Paris www.fnsip.fr Twitter : @fnsip Fédération

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Étude : les PME à l heure du Cloud

Étude : les PME à l heure du Cloud Étude : les PME à l heure du Cloud Synthèse des principaux enseignements 27 avril 2012 1 FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 301 entreprises de 20 à 499 salariés. Représentativité assurée par des

Plus en détail

Professionnels, Pointues les solutions pour les professions de santé

Professionnels, Pointues les solutions pour les professions de santé Un téléconseiller en ligne au : 6 jours sur 7, du lundi au vendredi de 8 h à 19 h et le samedi jusqu à 17 h Vos Solutions sur mesure INTERNET www.cmne.fr un maximum de services en un clic! Guichet automatique

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA Contacts Pôle Opinion Corporate Laurence Bedeau Directrice du Pôle (laurence.bedeau@csa.eu) Baptiste Foulquier Chargé

Plus en détail

Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA)

Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA) Note détaillée L image des ambulanciers Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA) Enquête réalisée en ligne du 17 au 19 septembre 2013. Echantillon de 985 personnes

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

L enquête campagne de bilan 2015 : peut (beaucoup) mieux faire!

L enquête campagne de bilan 2015 : peut (beaucoup) mieux faire! L enquête campagne de bilan 2015 : peut (beaucoup) mieux faire! Initié en 2014, ECF a relancé début juin une nouvelle enquête sur la campagne de bilan afin de mesurer les difficultés rencontrées par l

Plus en détail

Étude sur la compétitivité des administrations cantonales

Étude sur la compétitivité des administrations cantonales Étude sur la compétitivité des administrations cantonales réalisée pour les Chambres de commerce latines Avril 2015 2 1. Descriptif de la recherche Contexte et méthodologie 3 La 7 ème vague de l étude

Plus en détail

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Sondage sur les français et leur pharmacie Février 2013 Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Toute publication totale ou partielle doit impérativement

Plus en détail

Les Français et la vue

Les Français et la vue pour Les Français et la vue Novembre 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : SNOF Echantillon : Echantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 4 Décembre 2008 Baromètre annuel vague 4-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Bilan du programme SESAM-Vitale

Bilan du programme SESAM-Vitale Bilan du programme SESAM-Vitale Une contribution significative au développement durable en France SERVICES FINANCIERS ET DISTRIBUTION entreprise gouvernement > etude de cas TELECOMMUNICATIONS TRANSPORTS

Plus en détail

Enquête auprès de salariés de TPE

Enquête auprès de salariés de TPE Enquête auprès de salariés de TPE Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département Politique Opinion Marine Rey, Chargée

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

Dossier de presse. 2 ème enquête d opinion du Syndicat 10 auprès des courtiers et des assureurs : Quelle représentation? Quelle valeur ajoutée?

Dossier de presse. 2 ème enquête d opinion du Syndicat 10 auprès des courtiers et des assureurs : Quelle représentation? Quelle valeur ajoutée? Dossier de presse 2 ème enquête d opinion du Syndicat 10 auprès des courtiers et des assureurs : Quelle représentation? Quelle valeur ajoutée? Juin 2014 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15

Plus en détail

centre de santé : vos relations avec la camieg

centre de santé : vos relations avec la camieg centre de santé : vos relations avec la camieg Juillet 2013 Caisse d Assurance Maladie des Industries électriques et Gazières camieg.fr Quelle est la spécificité des assurés de la Camieg? Comment faire

Plus en détail

Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014)

Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014) Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014) Réalisé par l Union des Chambres de Commerce d Industrie et d Agriculture de l Union des Comores Avec la Conférence Permanente des Chambres

Plus en détail

RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010)

RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010) RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010) On a tous commandé au moins une fois sur un site marchand et on a tous été au moins une fois en relation avec un service clients 1 SOMMAIRE 1. Les médias utilisés

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire Résultats de l enquête Ifop/Wincor sur les relations des Français à leur agence bancaire Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire -

Plus en détail

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013

ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 ÉTUDE PAR EVENEMENTS DE VIE SUR LA COMPLEXITÉ VOLET ENTREPRISES 2013 1 Méthodologie LA CIBLE : Au sein de chaque entreprise, est interrogée la personne en charge de la majorité des démarches administratives

Plus en détail

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA BILAN D ETAPE 1 MATERIEL MEDICAL : UN CHAMP D INTERVENTION QUI SUSCITE DES ATTENTES FORTES RESUME Au printemps 2013, l URPS

Plus en détail

TIERS PAYANT. des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD!

TIERS PAYANT. des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD! TIERS PAYANT des professionnels de santé GÉNÉRALISATION DU TIERS PAYANT : LA FRANCE A UN NET RETARD! La généralisation du tiers payant à l ensemble des soins de ville avant 2017 fait partie des mesures

Plus en détail

Mode d emploi : Un seul exemplaire de votre accord de convention est à nous retourner dûment complété et signé avec :

Mode d emploi : Un seul exemplaire de votre accord de convention est à nous retourner dûment complété et signé avec : Mode d emploi : Un seul exemplaire de votre accord de convention est à nous retourner dûment complété et signé avec : - Votre numéro FINESS (numéro professionnel) - Votre adresse professionnelle - Un RIB

Plus en détail

PROTOCOLE CADRE NATIONAL VACCINATION ANTI-GRIPPALE CAMPAGNE 2009/2010

PROTOCOLE CADRE NATIONAL VACCINATION ANTI-GRIPPALE CAMPAGNE 2009/2010 PROTOCOLE CADRE NATIONAL VACCINATION ANTI-GRIPPALE CAMPAGNE 2009/2010 Entre D une part, L Union des Syndicats de Pharmaciens d Officine Dont le siège est établi au 43, Rue de Provence, 75009 Paris Représentée

Plus en détail

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010 Les actifs et la retraite 17 septembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 3 2 - Les résultats de l'étude 5 A - Le niveau de préoccupation à l égard de la retraite 6 B - L évaluation des ressources et des

Plus en détail

Climat social 2015 : 1 salarié sur 4 dit avoir déjà subi un problème psychologique grave ou été victime de harcèlement moral au cours de sa carrière

Climat social 2015 : 1 salarié sur 4 dit avoir déjà subi un problème psychologique grave ou été victime de harcèlement moral au cours de sa carrière Communiqué de presse Issy-les-Moulineaux, 22 octobre 2015 Baromètre Cegos «Climat social et qualité de vie au travail» Climat social 2015 : 1 salarié sur 4 dit avoir déjà subi un problème psychologique

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

Enquête sur les complémentaires santé

Enquête sur les complémentaires santé Enquête sur les complémentaires santé La réforme des contrats responsables : Evolution ou révolution? 4 juin 2014 - Page 1 Au travers de la réforme des contrats responsables, Nexialog Consulting a souhaité

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation Les impôts en ligne Avril 2015

Le rendez-vous de l innovation Les impôts en ligne Avril 2015 Le rendez-vous de l innovation Les impôts en ligne Avril 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le 22 avril 2015 Levée d embargo le 22 Avril 2015 06H00 Méthodologie Recueil Enquête

Plus en détail

QUALITE DE L ACCUEIL DES USAGERS EN SOUS-PREFECTURE DE DUNKERQUE. Résultats de l enquête de satisfaction 2015

QUALITE DE L ACCUEIL DES USAGERS EN SOUS-PREFECTURE DE DUNKERQUE. Résultats de l enquête de satisfaction 2015 QUALITE DE L ACCUEIL DES USAGERS EN SOUS-PREFECTURE DE DUNKERQUE Résultats de l enquête de satisfaction 2015 La sous-préfecture de Dunkerque s est engagée volontairement dans une démarche d amélioration

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers. du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne

Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers. du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers de la Préfecture

Plus en détail

- Santé Protection Sociale 2006 de l IRDES,

- Santé Protection Sociale 2006 de l IRDES, CFDT 2008 Enquête Santé L enquête CFDT sur la santé des français s est déroulée dans 4 régions (Ile de France, Lorraine, Pays de la Loire, et Bretagne) entre mars et septembre 2008, auprès d un échantillon

Plus en détail

du tiers payant GÉNÉRALISATION UN DISPOSITIF SIMPLE ET SÉCURISÉ POUR FACILITER L ACCÈS AUX SOINS

du tiers payant GÉNÉRALISATION UN DISPOSITIF SIMPLE ET SÉCURISÉ POUR FACILITER L ACCÈS AUX SOINS GÉNÉRALISATION du tiers payant Juin 2015 UN DISPOSITIF SIMPLE ET SÉCURISÉ POUR FACILITER L ACCÈS AUX SOINS La généralisation du tiers payant en 2017 à l ensemble des soins de ville pour tous les assurés

Plus en détail

LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE

LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE Marie-Odile SIMON Novembre 2000 Département «Evaluation des Politiques Sociales» dirigé par Marie-Odile

Plus en détail

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Baromètre Gemalto - TNS Sofres Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Amsterdam, 12 mars 2008 Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO),

Plus en détail

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens.

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens. Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens 10 Novembre 2009 1 Sommaire Dispositif méthodologique p3 Résultats détaillées

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Département Évaluation des Politiques Sociales Garanties et services : les attentes des et des entreprises Mars 2014 Synthèse des résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

Climat et relations sociales dans les entreprises

Climat et relations sociales dans les entreprises Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos Climat et relations sociales dans les entreprises 13 novembre 2008 1 Méthodologie Enquête menée en septembre / octobre 2008 Echantillons : - 166 DRH d entreprises

Plus en détail

Baromètre de confiance à l égard des professionnels de santé

Baromètre de confiance à l égard des professionnels de santé Baromètre de confiance à l égard des professionnels de santé Sondage Viavoice pour le Groupe Pasteur Mutualité VIAVOICE «Mieux comprendre l opinion pour agir» Études et conseil en opinions 9 rue Huysmans

Plus en détail

Dépouillement questionnaire satisfaction TAP

Dépouillement questionnaire satisfaction TAP Dépouillement questionnaire satisfaction TAP Un questionnaire par élève avait été remis. Il y a eu le retour de 102 questionnaires sur 240 distribués (soit 42.). Ceci est un bon taux de réponse qui permet

Plus en détail

Enquête de satisfaction. Consulat Général de France à Londres Octobre 2015

Enquête de satisfaction. Consulat Général de France à Londres Octobre 2015 Enquête de satisfaction Consulat Général de France à Londres Octobre 2015 Tendances générales Dans une perspective de mesure de la qualité du service et d amélioration des prestations offertes aux usagers,

Plus en détail

Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet

Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet Baromètre Orange Terrafemina Vague 4 - L amour sur Internet n 1001575 Novembre 2010 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél.

Plus en détail

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING Septembre 2011 SYNTEC Coaching 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Tel. : 01 44 30 49 00 www.syntec.evolution-professionnelle.com

Plus en détail

ENQUETE AFDCC 2014 SUR LES COMPORTEMENTS

ENQUETE AFDCC 2014 SUR LES COMPORTEMENTS ENQUETE AFDCC 2014 SUR LES COMPORTEMENTS DE PAIEMENT DES ENTREPRISES RESULTATS DE LA 12 EME EDITION L Association Française des Credit Managers et Conseils présente la 12 ème édition de son enquête annuelle.

Plus en détail

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises É Centre de Recherche pour l étude et l Observation des Conditions de vie Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Synthèse des résultats de la sixième vague d enquête réalisée

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Votre pharmacie à portée de main!

Votre pharmacie à portée de main! Votre pharmacie à portée de main! Envoyer la photo de votre ordonnance à votre pharmacien, recevoir des alertes pour le rappel de votre traitement, demander conseil à votre pharmacien... Avec l application

Plus en détail

WORKFORCE OPTIMISATION RESULTATS DE L ENQUETE SUR LES USAGES ET TENDANCES DU WFO

WORKFORCE OPTIMISATION RESULTATS DE L ENQUETE SUR LES USAGES ET TENDANCES DU WFO WORKFORCE OPTIMISATION RESULTATS DE L ENQUETE SUR LES USAGES ET TENDANCES DU WFO NOVEMBRE 2010 Cette enquête menée conjointement entre NICE et NextiraOne est consacrée au Workforce Optimisation dans les

Plus en détail

Les entreprises familiales vues par les dirigeants.

Les entreprises familiales vues par les dirigeants. Les entreprises familiales vues par les dirigeants. Janvier 2014 Chaire Entrepreneuriat Familial et Société, entre pérennité et changement Contact : Noémie Lagueste Chargée d études Chaire Entrepreneuriat

Plus en détail

Enquête de satisfaction sur l accueil en préfecture octobre 2014. Présentation et analyse des résultats

Enquête de satisfaction sur l accueil en préfecture octobre 2014. Présentation et analyse des résultats Enquête de satisfaction sur l accueil en préfecture octobre 204 Contrôle de gestion Qualité Présentation et analyse des résultats 2 novembre 204 SOMMAIRE. introduction page 2. modalités d organisation

Plus en détail

Questionnaire OPERA. Vos réponses : Le réseau :

Questionnaire OPERA. Vos réponses : Le réseau : Questionnaire OPERA Vos réponses : Tout d abord, merci à tous ceux qui ont eu le courage et la patience de répondre à ce questionnaire. Suite à de nombreux retours négatifs des utilisateurs, l UAI avait

Plus en détail

Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010

Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010 Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010 1 TBC Partners est un nouvel acteur dans le domaine des enquêtes et des études de marché. Notre équipe est composée de chercheurs et de

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI. Juillet 2013

Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI. Juillet 2013 Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI Juillet 2013 2 ÈME ÉDITION BAROMÈTRE EDITION SPÉCIALE PME/ETI 222 Directeurs Généraux, Directeurs Administratifs

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail