COMMISSIONNEMENT EN CHAUFFERIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMISSIONNEMENT EN CHAUFFERIE"

Transcription

1 COMMISSIONNEMENT EN CHAUFFERIE Le cmmissinnement est l ensemble des tâches à mener pur qu une installatin neuve atteigne le niveau de perfrmance suhaité u cntractuel. Il définit également les cnditins pur maintenir cette perfrmance dans le temps. A travers 7 étapes, de la définitin du prgramme à l explitatin du bâtiment, ce dssier présente les pints clés à vérifier et les dcuments à mettre en place. Le pint clé d un bn cmmissinnement est de laisser une trace à l acteur suivant. Le bureau d études par exemple, dit, dans sa phase de cnceptin, tenir cmpte des attentes et cntraintes de celui qui réalisera l installatin (l installateur) et lui laisser tus les dcuments nécessaires, incluant ntamment les ntes de calcul pur simplifier l étape d installatin. Dans le même esprit, l installateur dit lui tenir cmpte de l explitant, qui devra lui-même tenir cmpte de l usager. Au final les clients u les usagers divent avir à leur dispsitin tute la dcumentatin et les instructins d utilisatin et de maintenance de l installatin. Ceci inclut l initiatin u encre la frmatin des intervenants. Dérulement du cmmissinnement de la phase études à la mise en service du bâtiment 1/5

2 Etape 1 : Le cmmissinnement en phase de prgrammatin Lrs de cette étape, les bjectifs de perfrmance de l installatin snt à définir et à faire valider par le maître d uvrage. Etape 2 : Le cmmissinnement en phase de cnceptin Un bn cmmissinnement en phase de cnceptin, dit permettre d apprter une répnse psitive à chacune des questins listées ci-dessus. Les besins de chauffage snt-ils définis? Le type de prductin d'eau chaude sanitaire est-il défini? Les besins d'eau chaude sanitaire snt-ils définis? La cnfiguratin hydraulique de la chaufferie est-elle définie (régulée u pas, 2/3/4 piquages )? Les caractéristiques de la chaufferie snt-elles définies (puissance, rendement )? L'implantatin de la chaudière est-elle définie? L'évacuatin des prduits de cmbustin est-elle définie? Ces infrmatins figurent-elles dans le DCE? Ces infrmatins figurent-elles dans le DPGF? Le plan de cmmissinnement est-il rédigé? Le plan de cmmissinnement inclut la liste des tâches à effectuer ainsi qu un planning asscié. On y retruve également les études de cnsmmatins et de cûts prévisinnels. Enfin, il décrit dans les CCTP tut ce qui est attendu des entreprises au titre du cmmissinnement. Etape 3 : Le cmmissinnement en phase d exécutin Lrs de cette phase, la persnne en charge du cmmissinnement devra vérifier que l entreprise sélectinnée dispse bien des cmpétences, des qualificatins, des assurances et des myens humains pur mener à bien l installatin. Elle vérifiera également que la slutin installée répnd aux perfrmances prescrites. Elle s attachera également à vérifier que les études d exécutin snt bien validées, que les plans, le schéma hydraulique et les prduits prpsés par l entreprise crrespndent bien aux prescriptins. Etape 4 : Le cmmissinnement en phase d installatin u de réalisatin L installateur dit furnir les études d exécutin détaillées, qu il aura réalisées en s assurant qu elles garantissent la faisabilité des futures pératins de maintenance. Pur s en assurer la persnne en charge du cmmissinnement vérifiera entres autres que : Les bligatins cntractuelles cncernant l rganisatin du chantier snt respectées. Les appareils et accessires livrés crrespndent bien aux spécificatins et n nt pas subi de dmmage pendant leur transprt. 2/5

3 La manutentin des appareils se fait cnfrmément aux instructins du fabricant et en tute sécurité. Le stckage du matériel ne présente pas de risque de détériratin de celui-ci. Les instructins du fabricant relatives à l installatin de la chaudière snt respectées. Tut le matériel est installé cnfrmément aux spécificatins du prjet. L installatin du matériel est cmpatible avec sa maintenance ultérieure (espace suffisant entre les générateurs par exemple). Des mesures nt été prises pur prévenir l apparitin d humidité, de fumée, de bruit et de vermine aux endrits ù des tuyauteries traversent la structure. Les cmpsants rendus inaccessibles nt bien une durée de vie égale à celle du bâtiment. Les jints et autres cmpsants nn permanents snt bien accessibles. Les essais d étanchéité nt bien été réalisés. La purge d air est bien pssible sur les émetteurs de chaleur. Les appareils de mesures snt bien en place, et à leur bnne place. Les thermmètres, manmètres, débitmètres, etc. snt bien accessibles leur lecture est aisée. C est également à cette phase que l analyse fnctinnelle devra être rédigée et validée. Etape 5 : Le cmmissinnement en phase de mise au pint, mise en service et réceptin de l installatin Les pints clé de cette étape snt : S assurer de la mise au pint de l installatin Faire rédiger et valider l ensemble des dcuments nécessaires à la bnne explitatin : DEM (u DUEM)*, DOE**, DIUO***, synptique de cmptage, rganiser Valider la frmatin des utilisateurs *DEM : Dssier Explitatin Maintenance. *DUEM : Dssier d Utilisatin d Explitatin et de Maintenance **DOE : Dssier des Ouvrages Exécutés ***DIUO : Dssier d Interventins Ultérieures sur l Ouvrage Cette étape cmmence par la mise au pint de l installatin (MAP) qui atteste de la qualité énergétique de l installatin thermique. La MAP cnsiste à vérifier, mesurer et régler les systèmes. Le metteur au pint dit effectuer ces prestatins cmme s il devait en assurer la maintenance future. A nter que la MAP est réalisée en 2 étapes : - la mise au pint statique : mntage, réseaux étanches, raccrdements électriques, sens de rtatin mteurs - la mise au pint dynamique : mesures, équilibrage, réglages Les tâches de MAP cnduisent à la cnnaissance cncrète et détaillée de l installatin traitée. Les vérificatins, mesures et réglages réalisés durant cette phase, divent être transcrites dans des fiches de mise au pint qui fnt partie des pièces du dssier technique de l installatin, et qui sernt furnies au mainteneur. Celui-ci aura ainsi tus les éléments nécessaires à la bnne cnnaissance du fnctinnement de l installatin. 3/5

4 La persnne en charge du cmmissinnement s assurera que : La chaufferie est dans un état satisfaisant et sécurisé. Sn état statique est satisfaisant, c est-à-dire que : l installatin est cnfrme aux plans les nrmes d installatin snt satisfaisantes l apprvisinnement en cmbustible est assuré le système d évacuatin des prduits de cmbustin est crrectement installé les essais d étanchéité à l eau du système snt effectués, les PV snt présents les essais de pressin à une pressin supérieure d au mins 30% à la pressin maximale de fnctinnement pendant une durée cnvenable nt été effectués. Les PV snt présents le rinçage et le nettyage de l installatin snt réalisés ainsi que le remplissage et la purge de l installatin la prtectin cntre le gel de tus les éléments susceptibles d être endmmagés par le gel est présente et fnctinne les cntrôles fnctinnels de tus les cmpsants de l installatin snt réalisés (vérificatins mécaniques et électriques) Le générateur peut furnir de la chaleur, le circulateur est en marche et tutes les parties de l installatin snt aptes à recevir de la chaleur. L équilibrage des réseaux pur satisfaire les prescriptins du prjet est effectué. Tus les rapprts et les ntes d équilibrage snt présents. Les réglages des régulateurs snt faits cnfrmément aux instructins des fabricants et aux spécificatins du prjet (sndes, utils de cmmande, transmetteurs de mesure, cntrôle et réglage des séquences, régulatin de la cascade, pririté ECS). L éculement des cndensats est effectif. Les vannes nrmalement fermées snt bien repérées. Le schéma de l installatin et les instructins snt bien affichés. Les instructins de maintenance et d utilisatin snt écrites et transmises à l explitant. La dcumentatin remise au client à la réceptin de l installatin cntient bien les éléments suivants : Les instructins CM&U (Cnduite Maintenance et Utilisatin) Les schémas électriques et de régulatin et schémas de câblage Les cmptes rendus des essais de pressin et de fnctinnement, de l équilibrage et de l étalnnage de l installatin de chauffage Les cmptes rendus des essais d ambiance Les rapprts d équilibrage Nature des dcuments Sans spécificatins particulières, le maître d uvrage peut recevir phtcpies et classeurs les uns plus différents que les autres seln les crps d état de travaux. Sans rganisatin, cela peut nécessiter une reprise cûteuse ultérieurement pur un traitement infrmatisé de la maintenance, GMAO (Gestin de la Maintenance Assistée par Ordinateur) par exemple. Une bnne démarche est dnc de demander un supprt infrmatique accmpagné d une éditin papier pur les parties : synthèses, schémas, synptiques, plans de réclement, ainsi qu une numérisatin rganisée des dcuments (ntices techniques des prduits ). Enfin, la dcumentatin dit être maintenue, cmme les équipements. Il ne suffit pas de dispser des dssiers au mment de la réalisatin, ils divent être mis à jur tut au lng de l explitatin. Cela peut aussi faire partie des prestatins de la maintenance. A la fin de cette étape la réceptin est prnncée. Elle est unique et cntradictire mais peut être assrties de réserves. Celle-ci est prnncée par le maître d uvrage dans les marchés privés u par le maître d œuvre (marché public) et fixe la date d achèvement des travaux. 4/5

5 Etape 6 : Le cmmissinnement en phase d explitatin et de maintenance La mise en place d une explitatin et/u maintenance est nécessaire dès le lendemain de la réceptin pur préserver les garanties de chacun et l efficacité énergétique de l installatin. L installateur, suivant sn devir de cnseil, dit prpser un cntrat de maintenance. Cela n est pas suffisant et ne le déduane pas en cas de sinistre. Le cnseil qu il dnne au maître d uvrage dit cnsister en indicatins claires d bligatins (ces indicatins snt présentes dans le Dssier d Utilisatin d Explitatin et de Maintenance). Les mdalités de la maintenance divent être prévues bien avant le jur de la réceptin par le maître d œuvre et l entreprise d installatin (ils snt les principaux rédacteurs du DUEM remis à la réceptin). Les premières années de la vie d un bâtiment déterminernt celles qui suivrnt. Avant d atteindre un régime d explitatin de crisière, une durée de deux/tris années, vire plus, peut être nécessaire. L entreprise qui a mené les études et a réalisé l installatin en pssède une cnnaissance apprfndie. Elle est d autant mieux capable d en assurer la maintenance qu elle l a cnçue en vue de mener cette maintenance efficacement. Cmme pur la réalisatin des installatins, le chix du prestataire de maintenance ne dit pas cnsister à chercher le mins cûteux. Etape 7 : Mise en main et frmatin des utilisateurs Des ntices qui décrivent des recmmandatins, des instructins u des prcédures simples, à destinatin des usagers u des services administratifs, divent être rédigées pur que ces derniers cnnaissent : Les principes de fnctinnement des installatins de chauffage, ECS, ventilatin, climatisatin Les interactins avec les prtectins slaires, l uverture des fenêtres ; l éclairage Ces ntices, en plus d être cmmuniquées aux usagers et au service administratif de la maitrise d uvrage divent venir cmpléter le DOE, le DIUO et le DUEM. Pur aider à ne rien ublier lrs de la missin de cmmissinnement, Cegibat, avec l aide du bureau d étude Tribu Energie a mis au pint une check-list des pints clé à vérifier lrs des différentes phases d un chantier. Cette liste se présente sus la frme de cases à ccher pur vérifier que chaque actin a bien été effectuée et renvie si besin vers des textes cmplémentaires. Elle est dispnible sur le site Cegibat dans la rubrique utils. 5/5

Manuel Qualité. MANUEL QUALITE Version D du 09/06/2016. Page 1 sur 6

Manuel Qualité. MANUEL QUALITE Version D du 09/06/2016. Page 1 sur 6 Manuel Qualité ESTER Technple 1 avenue d Ester 87069 LIMOGES CEDEX [T] : +33 (0) 5 55 42 67 00 [F] : +33 (0) 5 55 42 67 01 [@] : inf@metis-bitech.cm [w] : www.metis-bitech.cm SIRET : 429 252 372 000 25

Plus en détail

FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien (ne) d Atelier en Installations Automatisées

FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien (ne) d Atelier en Installations Automatisées COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : 1988 06 69 0001 (Cette fiche annule et remplace, à cmpter du 7 nvembre 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITE

Plus en détail

Tarifs de raccordement

Tarifs de raccordement Tarifs de raccrdement 2016-2019 A. LES CONDITIONS TARIFAIRES POUR LES UTILISATEURS DU RÉSEAU DIRECTEMENT RACCORDÉS AU RÉSEAU ELIA ET POUR LES GESTIONNAIRES DE RÉSEAU DE DISTRIBUTION À L EXCEPTION DES GESTIONNAIRES

Plus en détail

TERME DE REFERENCE POUR LA REDACTION D UN MANUEL DE PROCEDURES ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE

TERME DE REFERENCE POUR LA REDACTION D UN MANUEL DE PROCEDURES ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DU MALI ******************** Un Peuple- Un But- Une Fi TERME DE REFERENCE POUR LA REDACTION D UN MANUEL DE PROCEDURES ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE POUR

Plus en détail

De concilier les évaluations des compétences avec l organisation des activités en cours, de s permanents

De concilier les évaluations des compétences avec l organisation des activités en cours, de s permanents Fiche pratique N 6 «Mise en place des évaluatins dans la structure» De qui s agit-il? 1 Réaliser des évaluatins de cmpétences s inscrit dans une démarche qu il s agit de prévir et d rganiser dans le temps,

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 4 : SOL PVC

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 4 : SOL PVC REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 4 : SOL PVC

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DE LA CONSULTATION (RGC) RELATIF AU MARCHE DE MAINTENANCE DES INSTALLATIONS DE VENTILATION ET DE CLIMATISATION AU CEM

REGLEMENT GENERAL DE LA CONSULTATION (RGC) RELATIF AU MARCHE DE MAINTENANCE DES INSTALLATIONS DE VENTILATION ET DE CLIMATISATION AU CEM REGLEMENT GENERAL DE LA CONSULTATION (RGC) RELATIF AU MARCHE DE MAINTENANCE DES INSTALLATIONS DE VENTILATION ET DE CLIMATISATION AU CEM REFERENCE MARCHE : CEM/2014/PHB/03 CENTRE EUGENE MARQUIS Avenue de

Plus en détail

Règlement de Consultation

Règlement de Consultation Maître d Ouvrage : Chambre de Métiers et de l Artisanat 1, avenue du Parc 95000 CERGY Règlement de Cnsultatin IMMEUBLE : Restaurant pédaggique IMA CERGY Chambre de Métiers et de l Artisanat 1, avenue du

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 1 : PLATRERIE / PEINTURE

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 1 : PLATRERIE / PEINTURE REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 1 : PLATRERIE

Plus en détail

TRAVAUX SALLE INFORMATIQUE CAHIER DES CHARGES

TRAVAUX SALLE INFORMATIQUE CAHIER DES CHARGES TRAVAUX SALLE INFORMATIQUE CAHIER DES CHARGES Cnsultatin de nvembre 2016 DOMNIS 10, rue Martel 75010 PARIS Présentatin de DOMNIS : Dmnis, sciété annyme d HLM créée il y a plus de 50 ans, est une entreprise

Plus en détail

Orientations de la Réglementation Thermique 2012 et risques liés à la performance énergétique des bâtiments. Paris 21 mai 2013

Orientations de la Réglementation Thermique 2012 et risques liés à la performance énergétique des bâtiments. Paris 21 mai 2013 Orientatins de la Réglementatin Thermique 2012 et risques liés à la perfrmance énergétique des bâtiments Paris 21 mai 2013 1 l La Réglementatin Thermique 2012 RT 2012 : une étape imprtante dans l évlutin

Plus en détail

C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Crte Centre Crse Assciatin A Rinascita 7, rue Clnel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET DE

Plus en détail

CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018

CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018 Dssier suivi par Bernard ROSE Vendredi 25 mars 2016 CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018 CAHIER DES CHARGES Avril 2016 2 curs du Champ de Mars - BP 11909-44019 NANTES CEDEX 1 agence@nantes-saintnazaire-develppement.cm

Plus en détail

Appel d offre relatif à la sélection des Prestataires Equipements informatiques dans le cadre du Championnat du Monde de Handball 2017

Appel d offre relatif à la sélection des Prestataires Equipements informatiques dans le cadre du Championnat du Monde de Handball 2017 Appel d ffre relatif à la sélectin des Prestataires Equipements infrmatiques dans le cadre du Champinnat du Mnde de Handball 2017 CAHIER DES CHARGES JUIN 2016 Smmaire 1. PREAMBULE ------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 04 /11

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 04 /11 Mairie de Saint-Pathus Rue Saint-Antine 77178 SAINT-PATHUS Tél 01 60 01 01 73 Fax 01 60 01 58 29 MARCHÉ PUBLIC MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 04 /11 Mde de cnsultatin

Plus en détail

Objet : Programme de protection respiratoire : respirateur de type N95

Objet : Programme de protection respiratoire : respirateur de type N95 Cmité en santé et sécurité du travail en animalerie Prcédure nrmalisée de fnctinnement Objet : Prgramme de prtectin respiratire : respirateur de type N95 Numér : SST-3 Prtée : Ceci est une directive du

Plus en détail

CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE AU FONDS DE CONCOURS POUR LA MISE EN ACCESSIBILITE DES POINTS D ARRET PRIORITAIRES DU PROGRAMME AD AP

CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE AU FONDS DE CONCOURS POUR LA MISE EN ACCESSIBILITE DES POINTS D ARRET PRIORITAIRES DU PROGRAMME AD AP CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE AU FONDS DE CONCOURS POUR LA MISE EN ACCESSIBILITE DES POINTS D ARRET PRIORITAIRES DU PROGRAMME AD AP Entre les sussignés Vannes aggl, représentée par sn Président en

Plus en détail

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «TMS Prs Diagnstic» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitatins financières) Subventin pur l achat de prestatins

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Introduction

ITIL V3. Exploitation des services : Introduction ITIL V3 Explitatin des services : Intrductin Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant directement

Plus en détail

FICHE. Mission type de Maîtrise d Œuvre (MOE) 1. Présentation

FICHE. Mission type de Maîtrise d Œuvre (MOE) 1. Présentation FICHE Hôtel du Département 27, bulevard de Strasburg CS 30528-61017 ALENÇON Cedex 02 33 81 63 79 @ ingenierie61@rne.fr http://ingenierie61.rne.fr Missin type de Maîtrise d Œuvre (MOE) 1. Présentatin 1.1

Plus en détail

Convention. Entre. Il a été convenu et arrêté les dispositions suivantes. Page2/7

Convention. Entre. Il a été convenu et arrêté les dispositions suivantes. Page2/7 Cnventin cnstitutive d un grupement de cmmandes d une étude préalable pur la réalisatin des uvrages d alimentatin en eau depuis la Lire en vue de la sécurisatin du Nrd Ouest du Département. Cnventin entre

Plus en détail

Site Expérimental pour le Petit Eolien National. Antenne de Malbouissou. Mas Saintes Puelles (11400) Protocole de tests

Site Expérimental pour le Petit Eolien National. Antenne de Malbouissou. Mas Saintes Puelles (11400) Protocole de tests SEPEN - Site Expérimental pur le Petit Elien Natinal - Prtcle de tests Malbuissu 2015 Site Expérimental pur le Petit Elien Natinal Antenne de Malbuissu Mas Saintes Puelles (11400) Prtcle de tests Smmaire

Plus en détail

REGLEMENT DE L APPEL A CONSULTATION

REGLEMENT DE L APPEL A CONSULTATION REGLEMENT DE L APPEL A CONSULTATION Référence : CMA31/FC-2016 Objet : Cnceptin et animatin de sessins de frmatin à destinatin des chefs d entreprises, cnjints et salariés rganisées par la Chambre de Métiers

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE: SYNDICAT MIXTE DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUILLESTROIS ET DE L'ARGENTIEROIS BP GUILLESTRE

MAITRE D'OUVRAGE: SYNDICAT MIXTE DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUILLESTROIS ET DE L'ARGENTIEROIS BP GUILLESTRE MAITRE D'OUVRAGE: SYNDICAT MIXTE DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUILLESTROIS ET DE L'ARGENTIEROIS BP 12-05600 GUILLESTRE ---- Département des Hautes Alpes --- Marché public de Services - Accrd

Plus en détail

24/1/2017-2ème journée régional des vigilances 1

24/1/2017-2ème journée régional des vigilances 1 24/1/2017-2ème jurnée réginal des vigilances 1 2 ème JOURNEE REGIONALE DES VIGILANCES 24 JANVIER 2017 24/1/2017-2ème jurnée réginal des vigilances 2 LIT MEDICAL 24/1/2017-2ème jurnée réginal des vigilances

Plus en détail

Projet QC Consultation sur les normes de fiabilité proposées et leurs documents de soutien

Projet QC Consultation sur les normes de fiabilité proposées et leurs documents de soutien Prjet QC-2015-02 Cnsultatin sur les nrmes de fiabilité prpsées et leurs dcuments de sutien Séance d'infrmatin à l intentin des entités visées 26 Nvembre 2015 COORDONNATEUR DE LA FIABILITÉ Plan de la présentatin

Plus en détail

Lycée Monnerville MARCHE POUR UNE MACHINE PERMETTANT LA FORMATION A LA MANIPULATION DES FLUIDES FRIGORIGENES

Lycée Monnerville MARCHE POUR UNE MACHINE PERMETTANT LA FORMATION A LA MANIPULATION DES FLUIDES FRIGORIGENES Le Centre de Frmatin d'apprentis du Lt (dnt le siège est au Lycée Mnnerville à Cahrs) vus infrme qu il lance une prcédure adaptée pur l acquisitin d un matériel permettant la frmatin à la manipulatin des

Plus en détail

Modalités d accueil au restaurant scolaire des enfants présentant un PAI

Modalités d accueil au restaurant scolaire des enfants présentant un PAI Fiche technique mise à jur le 19/09/2016 Mdalités d accueil au restaurant sclaire des enfants présentant un PAI Le Département s appuie sur la circulaire ministérielle n 2003-135 du 8 septembre 2003 pur

Plus en détail

PREPARATION ECLAIRAGE SIMPLE ALLUMAGE

PREPARATION ECLAIRAGE SIMPLE ALLUMAGE NOM : Prénm : Classe : Date : PREPARATION ECLAIRAGE SIMPLE ALLUMAGE Prblématique Vus devez remplacer un électricien sur un chantier. Il a installé le tableau électrique et les bites de réservatin pur réaliser

Plus en détail

Réseaux de chauffage à distance de Martigny

Réseaux de chauffage à distance de Martigny Réseaux de chauffage à distance de Martigny Cnditins techniques de raccrdement Versin 17 mai 2016 Auteur Sinergy Infrastructures SA Rue du Simpln 4b 1920 Martigny inf@sinergy.ch 027 721 25 00 1 Caractéristiques

Plus en détail

Labellisation de formations pour les bénévoles associatifs

Labellisation de formations pour les bénévoles associatifs Labellisatin de frmatins pur les bénévles assciatifs Charte d engagements Qualité Crdinatin SAVARA 04 38 21 05 13 cntact@savara.fr www.savara.fr Siège scial : 2 bd Irène Jlit Curie - 01006 Burg en Bresse

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue, sit plus de 87 % des maladies et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent

Plus en détail

Plan de travail pluriannuel sur les Normes d accessibilité intégrées

Plan de travail pluriannuel sur les Normes d accessibilité intégrées Plan de travail pluriannuel sur les Nrmes d accessibilité intégrées L Institut canadien d infrmatin sur la santé (ICIS) s est engagé à furnir des prduits et services de façn à ce que les persnnes handicapées

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. Règlement Particulier de Consultation

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. Règlement Particulier de Consultation MARCHE PUBLIC DE SERVICES Règlement Particulier de Cnsultatin OBJET DU MARCHE : TRANPORTS SCOLAIRES ET PERISCOLAIRES ROUTIERS CONSULTATION : MARCHE PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE CONFORMEMENT AUX ARTICLES

Plus en détail

MARCHÉS PUBLICS. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 10 / 11

MARCHÉS PUBLICS. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 10 / 11 MARCHÉS PUBLICS MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 10 / 11 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d un marché à prcédure adaptée cnfrmément aux articles 1er, 28,

Plus en détail

Pour les internes en pharmacie et les pharmaciens assistants. Décernée en partenariat avec le SIPHIF et l ASSIPHAR

Pour les internes en pharmacie et les pharmaciens assistants. Décernée en partenariat avec le SIPHIF et l ASSIPHAR 1 ere Burse APHIF : Année 2015-2016 Pur les internes en pharmacie et les pharmaciens assistants Décernée en partenariat avec le SIPHIF et l ASSIPHAR REGLEMENT DE LA BOURSE 1. Cntexte L APHIF (Assciatin

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

CHARTE POUR UNE CAPAC ORIENTÉE CLIENT

CHARTE POUR UNE CAPAC ORIENTÉE CLIENT CHARTE POUR UNE CAPAC ORIENTÉE CLIENT Déclaratin unilatérale d'engagement envers l'usager de la CAPAC 1 CHAPITRE 1 NOTRE MISSION Nus, la Caisse auxiliaire de Paiement des Allcatins de Chômage, smmes une

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2016 367 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 11 JANVIER 2016

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2016 367 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 11 JANVIER 2016 DOCUMENT DE CONSULTATION 11 JANVIER 2016 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2016 367 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

ECORENOVE CARENE CHARTE D'ACCOMPAGNEMENT QUALITE DES ENTREPRISES

ECORENOVE CARENE CHARTE D'ACCOMPAGNEMENT QUALITE DES ENTREPRISES ECORENOVE CARENE CHARTE D'ACCOMPAGNEMENT QUALITE DES ENTREPRISES Ce dcument résume le cntenu de la charte d accmpagnement que l entreprise devra s engager à respecter pur puvir cnsulter les prjets mis

Plus en détail

SOMMAIRE 1. PREAMBULE... 2

SOMMAIRE 1. PREAMBULE... 2 COMPÉTENCE À LA CARTE ÉCLAIRAGE PUBLIC RÈGLEMENT TECHNIQUE ET FINANCIER SOMMAIRE 1. PREAMBULE... 2 1.1. RÉFÉRENCES JURIDIQUES ET RÉGLEMENTAIRES...2 1.1.1. Cde Général des Cllectivités Territriales :...2

Plus en détail

Accueil de Loisirs extrascolaire «LES PIEUX»

Accueil de Loisirs extrascolaire «LES PIEUX» Accueil de Lisirs extrasclaire «LES PIEUX» Règlement Intérieur 2016-2017 L Accueil Cllectif de Mineurs de Les Pieux, rganisé par la Ligue de l enseignement de Nrmandie, permet aux enfants de 3 à 11 ans

Plus en détail

BOMA BEST MD Milieux de travail durables. Programme de certification pour locataires et espaces de travail organisationnels

BOMA BEST MD Milieux de travail durables. Programme de certification pour locataires et espaces de travail organisationnels BOMA BEST MD Milieux de travail durables Prgramme de certificatin pur lcataires et espaces de travail rganisatinnels BOMA Canada Rév. 1.0, 7 mars 2016 1 p age Table des matières 1 Intrductin... 3 2 Plitiques

Plus en détail

Préfecture de l'aude

Préfecture de l'aude Le 13 décembre 2010 Préfecture de l'aude POINT REGLEMENTAIRE CONCERNANT LES PRINCIPALES DISPOSITIONS APPLICABLES EN MATIERE D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. La li sur l eau de 1992 a cnfié aux cmmunes la

Plus en détail

1 FORME DE L EVALUATION (extrait de l arrêté)

1 FORME DE L EVALUATION (extrait de l arrêté) Cnsignes aux candidats EPREUVE E3- ACCOMPAGNEMENT ET AIDE A LA PERSONNE DANS LA VIE RELATIONNELLE ET SOCIALE RAPPEL DE LA REGLEMENTATION : Arrêté prtant définitin et fixant les cnditins de délivrance de

Plus en détail

Complément au document de référence QUALIROUTES-A-1 pour l'application des marquages routiers

Complément au document de référence QUALIROUTES-A-1 pour l'application des marquages routiers SERVICE PUBLIC DE WALLONIE Dcument de référence QUALIROUTES A 1/5 Cmplément au dcument de référence QUALIROUTES-A-1 pur l'applicatin des marquages rutiers Editin du 01/10/2013 Cmplément au dcument de référence

Plus en détail

Travaux de rénovation intérieure des logements de la résidence les gardians à Salin de Giraud C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières)

Travaux de rénovation intérieure des logements de la résidence les gardians à Salin de Giraud C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) Travaux de rénvatin intérieure des lgements de la résidence les gardians à Salin de Giraud C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 6 PEINTURES SOMMAIRE Smmaire... 2 ETENDUE DES TRAVAUX

Plus en détail

Date de mise à jour : 27/06/2017

Date de mise à jour : 27/06/2017 Date de mise à jur : 27/06/2017 Cadre d'emplis des Rédacteurs Le pste est défini sur le grade de : Tut grade du cadre d empli Une évlutin du pste au grade supérieur (rédacteur) est pssible n est pas pssible

Plus en détail

Participants au groupe de travail :

Participants au groupe de travail : Page 2/9 Participants au grupe de travail : Experts CEA : BURGER Patrick CHEVALLIER Sylvère DARPHIN Thierry DELAGRANGE Jacques DEVAUX Patrick DUFAUD Jean-marc JEANJACQUES Michel LAIGNEAU Patrick RICOUL

Plus en détail

REGLE APSAD R13 Extinction automatique à gaz (Edition Juin 2010) Alimentation des alarmes sonore et visuelle. Surveillance de la charge des réservoirs

REGLE APSAD R13 Extinction automatique à gaz (Edition Juin 2010) Alimentation des alarmes sonore et visuelle. Surveillance de la charge des réservoirs ADDITIF Juin 2014 REGLE APSAD R13 Extinctin autmatique à gaz (Editin Juin 2010) Alimentatin des alarmes snre et visuelle Surveillance des réservirs Surveillance de la ligne de déclenchement des déclencheurs

Plus en détail

DOCUMENT CONFIDENTIEL

DOCUMENT CONFIDENTIEL Prjet Systèmes de Charge Innvants : Dévelppement de platefrmes de recherche pur la recharge de véhicules électriques et aide à la réalisatin d une démnstratin Date 03 mars 2016 Dcuments attachés Aucun

Plus en détail

Gestion du projet 4.9. Structure de gestion du projet

Gestion du projet 4.9. Structure de gestion du projet 4.9. Gestin du prjet Cmme mentinné dans l'article 6 (1) a) du cntrat de subventin (CS), «Le CF s'engage à assurer une gestin prfessinnelle du prjet». Par cnséquent, le chef de file a pur respnsabilité

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D'OUVRAGE NUMERISATION DES «RESEAUX HUMIDES»

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D'OUVRAGE NUMERISATION DES «RESEAUX HUMIDES» MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D'OUVRAGE NUMERISATION DES «RESEAUX HUMIDES» SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS GLAZIK MARCHE PUBLIC DE SERVICES Marché 2015_CCPG_PI_002_Numérisatin

Plus en détail

Charte de l Inspection dans le premier degré. - Modalités de l'inspection des personnels enseignants. Note de service n du 13/12/83

Charte de l Inspection dans le premier degré. - Modalités de l'inspection des personnels enseignants. Note de service n du 13/12/83 Charte de l Inspectin dans le premier degré Textes de référence : - Mdalités de l'inspectin des persnnels enseignants. Nte de service n 85-512 du 13/12/83 (BO n 46 du 22/12/1983) - Référentiel de cmpétences

Plus en détail

Annexe 10 - Suivi environnemental des installations de traitement des eaux usées d origine domestique

Annexe 10 - Suivi environnemental des installations de traitement des eaux usées d origine domestique Annexe 10 - Suivi envirnnemental des installatins de traitement des eaux usées d rigine dmestique 10.1 Intrductin 10.2 Suivi de cntrôle 10.3 Suivi standard 10.4 Autres cnditins applicables pur le suivi

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 17 janvier 2012)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 17 janvier 2012) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 17 janvier 2012) Les présentes Règles Techniques établies par l assciatin

Plus en détail

POSTE A POURVOIR. Assistant(e) de gestion DESCRIPTIF

POSTE A POURVOIR. Assistant(e) de gestion DESCRIPTIF 2016-06 POSTE A POURVOIR Assistant(e) de gestin DESCRIPTIF Présentatin de l entreprise En 12 ans, l entreprise PHENIX CONSEILS a réussi à se faire recnnaitre cmme un acteur incnturnable de la préventin

Plus en détail

Règlement intérieur DLA du Nord-Pas de Calais

Règlement intérieur DLA du Nord-Pas de Calais DIS P O S I T I F L O C A L D ' A C C O M P A G N E M E N T N O R D - P A S D E C A L A I S S u t i e n a u x a c t i v i t é s e t s e r v i c e s d u t i l i t é s c i a l e Règlement intérieur DLA du

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET L ASSOCIATION «PROM HAIES» Année : N Ordre :

CONTRAT D OBJECTIFS ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET L ASSOCIATION «PROM HAIES» Année : N Ordre : Annexe PROJET CONTRAT D OBJECTIFS ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET L ASSOCIATION «PROM HAIES» Année : 2012 - N Ordre : ENTRE Le Département des Deux-Sèvres, représenté par M. Eric GAUTIER, Président

Plus en détail

Déroulement Approche globale

Déroulement Approche globale Cnduite de prjet azimut-develppement@wanad.fr Dérulement Apprche glbale 1. Cncept et méthdlgie de prjet 1.1. Culture prjet : Purqui rganiser par prjets 1.2. Définitin : ISO 1.3. Cmpsantes d un prjet :

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE CONTROLE DE SERVICE FAIT DES BILANS D EXECUTION DE L ANNEE 2013 S INSCRIVANT DANS LA SUBVENTION GLOBALE DU FPSPP 30310

CAHIER DES CHARGES POUR LE CONTROLE DE SERVICE FAIT DES BILANS D EXECUTION DE L ANNEE 2013 S INSCRIVANT DANS LA SUBVENTION GLOBALE DU FPSPP 30310 Paris, le 25 février 2014 CAHIER DES CHARGES POUR LE CONTROLE DE SERVICE FAIT DES BILANS D EXECUTION DE L ANNEE 2013 S INSCRIVANT DANS LA SUBVENTION GLOBALE DU FPSPP 30310 Date limite de dépôt des dssiers

Plus en détail

CQP ADMINISTRATEUR SYSTÈMES (ASY) AFPA

CQP ADMINISTRATEUR SYSTÈMES (ASY) AFPA AFPA PUBLICS CONCERNÉS Jeunes de mins de 26 ans, salariés Demandeur d empli de plus de 26 ans Techniciens Supérieurs en Infrmatique débutants u cnfirmés Techniciens pilte d explitatin, analystes d explitatin

Plus en détail

Dans les garages : De nombreuses opérations de diagnostic et de mécanique sont réalisées moteur tournant.

Dans les garages : De nombreuses opérations de diagnostic et de mécanique sont réalisées moteur tournant. - 1 - Les émissins de mteur diesel nt été classées cmme «agent cancérgène avéré pur l hmme» par le Centre internatinal de recherche cntre le cancer (Circ). Les autres fumées de mteurs snt, elles, classées

Plus en détail

FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE

FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE Mise à jur 01/01/2016 Les mdalités de financement prévues dans les dcuments cntractuels : Les dcuments cntractuels fixent

Plus en détail

AMENAGEMENT DU PARKING DE L EGLISE DOSSIER DE CONSULATION DES ENTREPRISES. Règlement de la Consultation Lot n 1

AMENAGEMENT DU PARKING DE L EGLISE DOSSIER DE CONSULATION DES ENTREPRISES. Règlement de la Consultation Lot n 1 Maître d uvrage Mairie de VILLELONGUE 20 rue de Marque Debat 65260 VILLELONGUE 05 62 92 28 42 cne.villelngue@wanad.fr AMENAGEMENT DU PARKING DE L EGLISE DOSSIER DE CONSULATION DES ENTREPRISES Règlement

Plus en détail

PROCÉDURE DÉVERSEMENT ENVIRONNEMENTAL. Date d entrée en vigueur : décembre 2016 Date de révision : mars 2017

PROCÉDURE DÉVERSEMENT ENVIRONNEMENTAL. Date d entrée en vigueur : décembre 2016 Date de révision : mars 2017 CONTEXTE Tut rejet accidentel de prduit u de cntaminant dnt la présence dans l'envirnnement est prhibée par règlements du guvernement u est susceptible de prter atteinte à la vie, à la santé, à la sécurité,

Plus en détail

CONDUIRE UNE RÉUNION

CONDUIRE UNE RÉUNION 2015 Perfec TIC cntact@perfectic.fr SECRÉTARIAT ORGANISATION CONDUIRE UNE RÉUNION Les réunins snt un myen de partager, au sein d un grupe de persnnes, un même niveau de cnnaissance sur un sujet u un prblème

Plus en détail

Rapport Atelier scientifique

Rapport Atelier scientifique Rapprt Atelier scientifique Péride du 10 / 09 / 2007 au 20 / 06 / 2008 Thème : la statin métérlgique Elèves cncernés : - Classe : classe de 5A et de 5B - Nmbre : 32 élèves au ttal réparti dans les deux

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI REFONTE DU SITE WEB

DEMANDE D INFORMATION RFI REFONTE DU SITE WEB DEMANDE D INFORMATION RFI 201602-001 REFONTE DU SITE WEB 11 février 2016 Cnfidentiel Avis de cnfidentialité Le cntenu de cette demande d infrmatins et tut matériel d appint snt la prpriété de Téléfilm

Plus en détail

INSTITUT BRUXELLOIS FRANCOPHONE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE BRUXELLES FORMATION. Règlement. APPEL A PARTENARIAT «Parcours de formation»

INSTITUT BRUXELLOIS FRANCOPHONE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE BRUXELLES FORMATION. Règlement. APPEL A PARTENARIAT «Parcours de formation» INSTITUT BRUXELLOIS FRANCOPHONE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE BRUXELLES FORMATION Règlement APPEL A PARTENARIAT «Parcurs de frmatin» Bruxelles Frmatin, avec le sutien d Actris, lance un appel à partenariat

Plus en détail

FOURNITURE, MISE EN ŒUVRE ET MAINTENANCE D UNE SOLUTION DE SECURITE INFORMATIQUE

FOURNITURE, MISE EN ŒUVRE ET MAINTENANCE D UNE SOLUTION DE SECURITE INFORMATIQUE Furniture, mise en œuvre et maintenance d une slutin de sécurité infrmatique MARS 2012 Syndicat des Eaux de la Charente-Maritime FOURNITURE, MISE EN ŒUVRE ET MAINTENANCE D UNE SOLUTION DE SECURITE INFORMATIQUE

Plus en détail

Développer l hébergement temporaire (HT) en sortie d hospitalisation Médecine Chirurgie (MC) Fiche-action 32

Développer l hébergement temporaire (HT) en sortie d hospitalisation Médecine Chirurgie (MC) Fiche-action 32 Dévelpper l hébergement tempraire (HT) en srtie d hspitalisatin Médecine Chirurgie (MC) Fiche-actin 32 1. Objectifs de l expérimentatin Le prgramme PAERPA (Persnnes Agées En Risque de Perte d Autnmie),

Plus en détail

la famille en valeur Politique de récupération de places subventionnées en services de garde éducatifs à l enfance

la famille en valeur Politique de récupération de places subventionnées en services de garde éducatifs à l enfance la famille en valeur Plitique de récupératin de places subventinnées en services de garde éducatifs à l enfance Rédactin : Directin de l accessibilité et de la qualité des services de garde Directin générale

Plus en détail

MASTER 1 PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT

MASTER 1 PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT MASTER 1 PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT 2016-2017 Smmaire 1. Objectifs et débuchés... 3 2. Publics cibles, admissin, préinscriptin, incriptin... 4 3. Calendrier académique... 5 4. Organisatin du prgramme...

Plus en détail

ST ART recherche pour une entrée en fonction immédiate: Un(e) ARCHITECTE, CHARGÉ DE PROJET/MI-TEMPS

ST ART recherche pour une entrée en fonction immédiate: Un(e) ARCHITECTE, CHARGÉ DE PROJET/MI-TEMPS ST ART recherche pur une entrée en fnctin immédiate: Un(e) ARCHITECTE, CHARGÉ DE PROJET/MI-TEMPS Descriptin de l'entreprise: St'art SA est un fnds d'investissement pur les entreprises créatives dnt les

Plus en détail

Direction de la protection et de la sûreté nucléaire Service de sécurité radiologique. Spécifications Techniques CAEAR n 3

Direction de la protection et de la sûreté nucléaire Service de sécurité radiologique. Spécifications Techniques CAEAR n 3 Directin de la prtectin et de la sûreté nucléaire Service de sécurité radilgique Spécificatins Techniques Page 2/10 Participants au grupe de travail : Experts CEA : GROPALLO Carline COGNEAU Dminique JEANJACQUES

Plus en détail

Marché public de travaux ***** Travaux de maçonnerie ***** Edification de clôtures

Marché public de travaux ***** Travaux de maçonnerie ***** Edification de clôtures Marché public de travaux ***** Travaux de maçnnerie ***** Edificatin de clôtures Cahier des clauses TECHNIQUES particulières (C.C.T.P) Date limite de remise des ffres : Lundi 31 ctbre 2011 à 12 heures

Plus en détail

Equipement et fonctionnement du module thermique d appartement Danfoss Termix VMTD-F-I

Equipement et fonctionnement du module thermique d appartement Danfoss Termix VMTD-F-I Equipement et fnctinnement du mdule thermique d appartement Danfss Termix VMTD-F-I Le mdule Termix VMTD-F-I est un mdule de prductin mixte ECS instantanée et chauffage. Le chauffage est en direct, la régulatin

Plus en détail

REGLEMENT CONCOURS «Après l ei.cesi, j ai fait»

REGLEMENT CONCOURS «Après l ei.cesi, j ai fait» REGLEMENT CONCOURS «Après l ei.cesi, j ai fait» Le CESI, Assciatin Li 1901, ayant sn siège scial 30, rue Cambrnne, 75015-PARIS, représentée par sn Directeur général, Vincent Chas, rganise un cncurs de

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LA VILLE DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES ET LE CCAS DE LA VILLE DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES

CONVENTION ENTRE LA VILLE DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES ET LE CCAS DE LA VILLE DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES CONVENTION ENTRE LA VILLE DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES ET LE CCAS DE LA VILLE DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES ENTRE : La Ville de Saint-Dié-des-Vsges, représentée par sn Maire en exercice, Mnsieur Christian PIERRET,

Plus en détail

Mémoire de projet Challenge 2014

Mémoire de projet Challenge 2014 Mémire de prjet Challenge 2014 Dans le but de cnstituer vtre mémire, rendu bligatire pur la participatin au Challenge EducEc, nus vus prins de truver ci-jint les éléments vus permettant de le rédiger en

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT

MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT Smmaire 1. Objectifs et débuchés... 3 2. Public cible, admisisin, préinscriptin, incriptin... 4 3. Calendrier académique... 5 4. Organisatin du prgramme... 6 5. Mdalités

Plus en détail

Guide d utilisation du centre d établissement des coûts KIP Guide d utilisation du centre d établissement des coûts KIP

Guide d utilisation du centre d établissement des coûts KIP Guide d utilisation du centre d établissement des coûts KIP Guide d utilisatin du centre d établissement des cûts KIP - 1 - Table des matières Guide d utilisatin du centre 1 Intrductin... 3 1.1 Cnfiguratin requise... 4 1.2 Systèmes d explitatin pris en charge...

Plus en détail

Inauguration de l Antenne du conseil général de la Loire à Montbrison

Inauguration de l Antenne du conseil général de la Loire à Montbrison Vendredi 25 avril 2014 dssier de presse Inauguratin de l Antenne du cnseil général de la Lire à Mntbrisn par Bernard BONNE, Président du Cnseil général de la Lire Offrir de meilleures cnditins de travail

Plus en détail

GESTION DES PLAINTES ET APPELS DES PRESTATAIRES

GESTION DES PLAINTES ET APPELS DES PRESTATAIRES Page 1 sur 9 Objet de l instructin : Cette instructin décrit cmment prendre en cmpte et traiter les plaintes et appels des prestataires certifiés u candidats à la certificatin en lcalisatin de réseaux.

Plus en détail

Référentiel TREMPLIN ACERMI

Référentiel TREMPLIN ACERMI Indice de Révisin Date de mise en applicatin A 01/10//2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Pincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

Toute personne qui répond aux critères d admissibilité suivants peut soumettre sa candidature.

Toute personne qui répond aux critères d admissibilité suivants peut soumettre sa candidature. C est en 1999 que la Chambre de l assurance de dmmages (ChAD) a créé le prix Marcel-Tassé. Ce prix, décerné à une persnne œuvrant dans le dmaine, a pur but d encurager et d hnrer la relève en assurance

Plus en détail

SRMTI - PR - 1-2015. Procédure d utilisation des ressources informatiques

SRMTI - PR - 1-2015. Procédure d utilisation des ressources informatiques Service des ressurces matérielles et des technlgies de l infrmatin SRMTI - PR - 1-2015 Prcédure d utilisatin des ressurces infrmatiques OBJECTIF : Venir en appui à la réalisatin de la missin de la CSRS

Plus en détail

ACTIS. Rapport de transparence

ACTIS. Rapport de transparence ACTIS Rapprt de transparence ANNEE 2016 ACTIS RAPPORT DE TRANSPARENCE 2016 Préambule Cnfrmément à l article R823-21 du Cde de cmmerce, les cmmissaires aux cmptes désignés auprès de persnnes u d entités

Plus en détail

Tenue des dossiers-clients et notes aux dossiers

Tenue des dossiers-clients et notes aux dossiers AGENTS, COURTIERS Tenue des dssiers-clients et ntes aux dssiers Le but de cette prcédure est de répndre d une manière prfessinnelle aux attentes réglementaires et déntlgiques quant à la tenue de dssiers

Plus en détail

Page 2 sur 5. A CES Avis du Conseil rendu le 19 décembre 2013 Ordonnance promulguée le 8 mai 2014 Ordonnance publiée le 11 juin 2014

Page 2 sur 5. A CES Avis du Conseil rendu le 19 décembre 2013 Ordonnance promulguée le 8 mai 2014 Ordonnance publiée le 11 juin 2014 NOTE DE SUIVI Ordnnance mdifiant l'rdnnance du 19 juillet 2001 relative à l'rganisatin du marché de l'électricité en Régin de Bruxelles-Capitale et l'rdnnance du 1 er avril 2004 relative à l'rganisatin

Plus en détail

BTS ESF (Economie sociale et familiale)

BTS ESF (Economie sociale et familiale) BTS ESF (Ecnmie sciale et familiale) Mdalité : en présentiel Objectifs : Cette frmatin permet de préparer le BTS Ecnmie Sciale Familiale (diplôme du Ministère de l Educatin Natinale) afin d exercer le

Plus en détail

Lot n 5 RAVALEMENT / ECHAFAUDAGE. Page 1/5

Lot n 5 RAVALEMENT / ECHAFAUDAGE. Page 1/5 Lt n 5 RAVALEMENT / ECHAFAUDAGE Page 1/5 5.1 RAVALEMENT 5.1.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 5.1.1.1 Généralités Les présents prescriptins techniques particulières au lt ravalement snt cmplémentaires

Plus en détail

Description de poste Groupe Université Centrale

Description de poste Groupe Université Centrale Descriptin de pste Grupe Université Centrale Intitulé du pste : Chargé Affaires Curantes Nmbre de pstes dispnibles : 1 Dmaine / Industrie : Enseignement supérieur Lieu de travail : Mntplaisir Présentatin

Plus en détail

Le prestataire s engagera sur les points suivants, en termes de phasage du projet :

Le prestataire s engagera sur les points suivants, en termes de phasage du projet : FAQ Le prestataire s engagera sur les pints suivants, en termes de phasage du prjet : Une éventuelle (si le sumissinnaire le juge nécessaire) visite sur site afin de prendre cnnaissance du lgiciel de suivi

Plus en détail

Formulaire complémentaire à transmettre auprès de la Direction Départementale des Territoires lors du dépôt de votre demande

Formulaire complémentaire à transmettre auprès de la Direction Départementale des Territoires lors du dépôt de votre demande Plan de sutien aux investissements en filière viande bvine Frmulaire engagements PMBE Viande bvine Frmulaire cmplémentaire à transmettre auprès de la Directin Départementale des Territires lrs du dépôt

Plus en détail

«Agir pour un Tourisme Responsable

«Agir pour un Tourisme Responsable !! Prcessus de cntrôle du Cahier des charges ATR «Agir pur un Turisme Respnsable Versin du 12 11 2015 Le cahier des charges est prtégé par les dispsitins du Cde de la prpriété intellectuelle, ntamment

Plus en détail

Groupe académique STI électronique. Page 58 Académie de CAEN

Groupe académique STI électronique. Page 58 Académie de CAEN Page 58 Grupe académique STI électrnique Nm du thème : Feux de crisement triclres Titre de la séquence : Etude de FP3 Séquence n 7 : Organisatin : Première Travail individuel u en binôme Travail en cmmun

Plus en détail

LES ENTRETIENS PROFESSIONNELS

LES ENTRETIENS PROFESSIONNELS Fiches statut LES ENTRETIENS PROFESSIONNELS Le cadre juridique 1/29/MS Pôle Gestin Statutaire Directin Expertise statutaire et ressurces humaines 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Références : Li n 84-53

Plus en détail

SOUTIEN A LA TRÉSORERIE À DESTINATION DES ÉLEVEURS LAITIERS DANS LE CADRE DU PACTE DE CONSOLIDATION ET DE REFINANCEMENT DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

SOUTIEN A LA TRÉSORERIE À DESTINATION DES ÉLEVEURS LAITIERS DANS LE CADRE DU PACTE DE CONSOLIDATION ET DE REFINANCEMENT DES EXPLOITATIONS AGRICOLES N 15653*01 SOUTIEN A LA TRÉSORERIE À DESTINATION DES ÉLEVEURS LAITIERS DANS LE CADRE DU PACTE DE CONSOLIDATION ET DE REFINANCEMENT DES EXPLOITATIONS AGRICOLES Règlement délégué (UE) 2016/1613 de la Cmmissin

Plus en détail