4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION"

Transcription

1 Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor comme amplificateur de tension 4.2 Instruments 2N3638 (transistor de type p n p composé de silicium épitaxial); Pile de 3 volts; Générateur de tension continue; Voltmètre; Milliampèremètre; Variac; Oscilloscope; Résistance de 1kΩ; Résistance variable de 100kΩ; Condensateur de 50µF. 4.3 Théorie du transistor Le transistor bipolaire constitué d une succession de trois couches de matériaux semiconducteur, placées en alternance pnp (ou npn). Le terme jonction réferre à la jonction pn du dispositif. Le terme bipolaire, plus rèpandu maintenant, réferre à la présence des deux types de matériau p et n dans le dispositif. Le segment du centre (B) est appelé base et les autres, émetteur (E) et collecteur (C) (Fig. 1a). Pour illustrer le fonctionnement du transistor on utilisera les diagrammes pour le type pnp dans lequel le courant est porté par les trous chargés positivement. En renversant les signes de tous les voltages et courants, et en changeant la direction des flèches les diagrammes pourraient illustrer le fonctionnement du type npn de transistor. Le transistor à première vue ressemble à deux diodes en séries, dos à dos (Fig. 1b). Le symbole pour un transistor pnp est montré à la Fig. 1c; la direction de la flèche sur l émetteur est un rappel qu il y a une diode qui permet aux trous positifs de passer dans la base. Un dispositif fait réellement de deux diodes ne serait pas tellement utile. La différence est que dans un transistor, la base dont le matériau est de type n, est très mince. la plupart des trous sont attirés vers le collecteur, lorsque le courant passe au travers de la jonction base émetteur, si le potentiel ngatif de celleci (jonction) est accru, et s il y a relativement très peu de trous neutralisés par des électrons dans la base. (c.f. Description d une diode semiconductrice dans l appendice de l expérience 1).

2 2 Transistor à jonction Comme le montre la figure 1.d), un courant pourra maintenant circuler entre la base et l émetteur si une pile est branchée de telle sorte que la jonction soit polarisée dans la direction positive. Une seconde pile est placée entre le collecteur et l émetteur. Il n y aura pas de courant induit par cette pile seule car elle polarise dans le sens inverse la jonction np basecollecteur. Lorsque la pile attaché à la base est branchée, les trous sont accélérés de l émetteur à la base. Si la base est suffisamment mince, la plupart des trous se trouvent balayés de la base et passés au collecteur ce qui entraine le passage d un courant électrique de la base vers ce dernier. Relativement peu de trous sont neutralisés par des électrons dans la base, causant un courant dans le fil de la base. (voir Fig. 1d). Le courant au collecteur (I c ) est donc plusieurs fois plus grand que le courant de la base (I b ): I c I b 1, et I e = I b I c tel que I e I c Le signal d entrée consiste en de petites fluctuations de voltage qui sont ajoutées au voltage stable de l émetteurbase. Ceci produit des variations δi b du courant dans cette jonction en polarisation directe accompagnées par des variations beaucoup plus grandes du courant du collecteur, δi c. Le facteur d amplification du courant, ou gain β = δi c /δi b est alors grand. Une résistance placée dans le circuit du collecteur aura donc un voltage proportionnel au voltage d entrée, mais beaucoup plus grand. De plus, comme la base reçoit très peu de courant de l émetteur, le voltage appliqué à la base n absorbe que très peu de puissance (puissance = voltage x courant), et l on peut donc obtenir une forte amplification. B 1a) C p n p E 1b) B C B pnp _ VB 1c) E 1d) IB C p n p E IC _ VCE Figure 1: Tensions et courants dans un circuit comprenant un transistor

3 Transistor à jonction 3 Figure 2 : Exemple de courbes caractéeristiques d un transistor Lorsque l on veut caractériser un transistor, les trois variables les plus fréquemment choisies sont le voltage V ce du collecteur, le courant I b de la base et le courant I c du collecteur. Le courant de l émetteur n est pas mesuré car il est à peu près égal au courant du collecteur. Le voltage entre la base et l émetteur n est quand à lui pas mesuré car il correspond à la polarisation de la jonction et est très difficile à déterminer.

4 4 Transistor à jonction 100 kω variable 27 kω µα 3V battery b c e ma V 0 30V Power supply Figure 3 : Circuit utilisé pour obtenir les caractéristiques d un On peut observer le comportement de ces variables en gardant une constante et en faisant varier les deux autres. Les courbes obtenues sont appelées courbes caractéristiques. La figure 2 nous montre un exemple. On utilise souvent les transistors pour amplifier un très petit voltage. Par exemple, les voltages présents dans l antenne d une radio ou d une télévision vont de 10µV à 100µV et doivent donc être amplifiés jusqu à atteindre quelques volts, de façon à pouvoir faire marcher les hautparleurs ou le tube cathodique. Ce que l on appelle un petit signal est en fait une petite variation de voltage autour des courants et voltages continus moyens. C est pour cette raison que la partie utile des courbes caractéristiques se situe autour de cette région continue autour du point de fonctionnement défini par les tensions continues du collecteur et de la base. Ainsi, les propriétés du transistor utilisé pour amplifier de petits ignaux sont définies par les dérivées partielles soient les pentes des courbes caractéristiques près de la région continue. Il ne faut toutefois pas oublier que l on suppose dans ce cas que l amplification est linéaire. Cette approximation est très importante car elle signifie que les signaux d entrée et de sortie ont la même forme, donc qu il n y a pas de distortion. Or il faut savoir que les signaux plus importants peuvent difficilement être amplifiés sans distortion. 4.4 Méthode Dessinez les courbes caractéristiques I c en fonction de V c en gardant I b constant. Faites ceci pour plusieurs valeurs de I b comprises dans l intervalle 30µA 80µA. Dans la région continue (V ce = 10V, I c = 5ma), déterminez:

5 Transistor à jonction 5 La résistance dynamique collecteur émetteur ) Le gain en courant β = R c = ( Vce I c I b, amplitude du signal au collecteur amplitude du signal d entrée à la base = ( ) Ic Les dérivées partielles sont définies par le symbole. Elles signifient que l on varie le numérateur et le dénominateur en gardant les quantitées à l extérieur des parenthèses constantes. Ne dépassez pas les quantités maximales spécifiées sur le transistor. De plus, prenez soin de ne pas dépasser la puissance maximale que le collecteur peut supporter. Ceci peut se produire même si le voltage et le courant sont en dessous des limites. La résistance de 27kΩ est placée dans le circuit pour limiter le courant passant dans la base. 4.5 Utilisation de l oscilloscope pour observer les caractéristiques Cette section de l expérience va vous permettre d utiliser l oscilloscope pour observer directement les caractéristiques du transistor. Toutefois, comme l obtention de valeurs numériques exactes est difficiles, il n est pas requis de fournir des quantitées. Pour obtenir la caractéristique à l écran, le point lumineux de l oscilloscope doit décrire répétitivement la courbe. Pour y arriver on applique un voltage alternatif aux bornes de V ce. Puisque nous ne sommes interessés que par les valeurs négative des voltages, on élimine la partie positive à l aide d un circuit redresseur (diode). On branche le signal V ce sur la borne X de l oscilloscope. Pour obtenir la courbe I en fonction de V, le courant I c doit être branché sur la borne Y. Pour ce faire on obtient un voltage proportionnel à I c entre les bornes de la résistance de 1kΩ. Le milliampèremètre branché sur le circuit du collecteur mesure maintenant la moyenne du courant sur un cycle, ce n est qu à titre d indication car il n a pas vraiment de signification dans le circuit montré. L une des difficultés pratiques de ce montage est reliée au fait que l une des bornes de la prise X et de la prise Y sont mis à la terre. Ils sont donc I b V ce.

6 6 Transistor à jonction en contact. Il est par conséquent indispensable de monter le circuit avec la résistance de 1kΩ placée du coté émetteur du circuit émetteur collecteur, de façon à ce que la prise de terre de l émetteur soit la même pour I c et V ce. Le coté de la borne mis est à la terre est arbitrairement choisi, et certains oscilloscopes ont même un contact interne, ce qui fait que l on obtient une image symmétrique de la caractéristique à l écran. On ne peut rien faire pour changer cela. La base de temps interne de l oscilloscope n est pas utilisée pour obtenir. les caractéristiques. Donc, placez le bouton sur EXTERNAL XINPUT Obtenez les courbes caractéristiques I c en fonction de V ce pour plusieurs valeurs de I b et vérifiez que les courbes obtenues sont les mêmes que celles de vos graphes. 27 kω µα b 3V battery ground c e 1kΩ ma Oscilloscope x input y input Ιc 6.3 V AC stepdown transformer 110V AC Variac 110V AC Figure 4 : Circuit de visualisation des caractéristiques d un transistor sur un oscilloscope Quantités maximales à ne pas dépasser Puissance dans le collecteur V cb (émetteur ouvert) V ce (base ouverte) V eb (collecteur ouvert) I c 300mW 25V 25V 4V 500mA

7 Transistor à jonction Visualisation de la Caractéristique du transistor utilisé comme amplificateur de voltage NE PAS FAIRE CETTE PARTIE Pour obtenir de bon résultats, n utilisez que des voltages de quelques volts. Il n est bien sur pas possible d obtenir une voltage de sortie supérieur à V ce. Si vous essayez vous devriez pouvoir observer des distortions importantes. Par conséquent, vous aurez une amplification linéaire dans l intervalle de voltages 10mV à 100 mv. Les conditions DC sont maintenus, comme précédemment, par une pile de 3 V et une résistance de 100kΩ, ce qui contrôle le courant dans le circuit de la base. Les voltages variables sont superposés à cette région continue en utilisant un condensateur qui bloque le courant continu, mais laisse passer les variations. La constante de temps dand le circuit d entrée condensateur résistance doit être longue comparativement à la période des oscillations du signal de façon à éviter une altération de la forme de ce dernier. ma 100 kω variable 3V battery µα 27 kω b 1 kω c e Signal Generator mv Double beam oscilloscope (input) (input) Y1 Y2 V 0 30V Power supply Circuit visualisant un transistor comme amplificateur de tension On fait passer le signal d entrée δv b dans le circuit de la base. Ceci crée une variation de courant δi c dans le collecteur. Cette variation de courant est transformée en variation de voltage par la résistance de 1kΩ placée dans le circuit du collecteur. L amplification du voltage est définie comme étant le voltage de sortie divisé par le voltage d entrée.

8 8 Transistor à jonction Amplification = V c V b Estimez l amplification du voltage en mesurant à la fois V c et V b sur l oscilloscope. Si vous avez un oscilloscope avec 2 canons à électrons, il est plus pratique de montrer les deux signaux à la fois. L un des signaux sera beaucoup plus petit que l autre. Il vous faudra donc utiliser 2 échelles (cm/volt) de voltage très différentes pour pouvoir comparer les formes. Notez que les deux signaux sont déphasés l un par rapport à l autre. L amplificateur inverse donc le signal. Pourquoi?

6.1 Instruments. 6.2 Introduction. L amplificateur opérationnel 1 L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL

6.1 Instruments. 6.2 Introduction. L amplificateur opérationnel 1 L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL L amplificateur opérationnel 1 L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL 6.1 Instruments Un amplificateur opérationnel de type 741. Un oscilloscope à double canon à électron. Un générateur de signaux Wavetek. Un générateur

Plus en détail

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B Chapitre 4 Polarisation du transistor bipolaire à jonction 4.1 Le problème de la polarisation 4.1.1 Introduction Dans le chapitre 3, nous avons analysé un premier exemple de circuit d amplification de

Plus en détail

Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire

Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire Électronique 1 Composants à semi conducteurs : Transistor bipolaire 1 Structure d un transistor bipolaire Constitué de 2 Jonctions PN 2 types de transistors : PNP et NPN Base : peu dopée, très mince, quelques

Plus en détail

Les transistors bipolaires

Les transistors bipolaires Les transistors bipolaires I. Introduction: Définitions: Le transistor bipolaire est un composant à 3 électrodes comportant 2 jonctions PN. C est un cristal de semi-conducteur dans lequel on peut distinguer

Plus en détail

TRANSISTOR BIPOLAIRE

TRANSISTOR BIPOLAIRE I Introduction I.1 Constitution Le transistor bipolaire est réalisé dans un monocristal comportant trois zones de dopage différentes. n p n collecteur base émetteur n C On reconnaît deux jonctions PN p

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Les symboles des deux types de transistors sont représentés sur la figure 3.1. (i)

Les symboles des deux types de transistors sont représentés sur la figure 3.1. (i) hapitre 3 Les transistors bipolaires 3.1 Introduction Les transistors bipolaires ont été très utilisés au début (années 60, 70). Leur importance a diminuée avec l apparition des transistors à effet de

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

DIODES ET TRANSISTORS

DIODES ET TRANSISTORS 73 E4 DIODE ET TRANITOR I. INTRODUTION Dans cette expérience, nous allons étudier deux éléments qui sont à la base de la majorité des montages électroniques modernes; la diode et le transistor. es éléments

Plus en détail

1 Les familles logiques

1 Les familles logiques 1 Les familles logiques 1.1 Fonctions logiques câblées Avec l invention de la diode, et longtemps avant la mise au point du transistor et du circuit intégré, il fut possible de câbler directement certains

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

Chapitre III Les transistors BJT

Chapitre III Les transistors BJT PHYS-F-314 Electronique Chapitre III Les transistors BJT G. De Lentdecker & K. Hanson 1 Introduction Table des matières Principe de fonctionnement du transistor bipolaire à jonction (BJT) Relation des

Plus en détail

MULTIMETRE 19 CALIBRES MODELE : DIO041024

MULTIMETRE 19 CALIBRES MODELE : DIO041024 MULTIMETRE 19 CALIBRES MODELE : DIO041024 SECURITE Cet appareil de mesure a été créé conformément à la norme IEC61010-1 relative aux instruments de mesure électroniques à catégorie de surtension CAT II

Plus en détail

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments :

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments : Multimetre, mon ami! Eh oui, il existe une autre méthode que la langue sur les fils pour tester si il y a du jus je rappelle que cette méthode peut être appliquée sans retenue, mais dans d autres circonstances

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le transistor bipolaire Présentation générale Transistor bipolaire : élément actif à 3 accès (Base (B), ollecteur (), metteur ()) constitué de 3 couches semiconductrices NPN et PNP. Transistor NPN B I

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

TD N 1 : transistor bipolaire

TD N 1 : transistor bipolaire Exercice 1 TD N 1 : transistor bipolaire ETUDE STATIQUE VB = 0 On choisit VB et RC et RE pour avoir un point de repos V CE0 =7.5V 1. Donner l expression de la droite charge statique Ic = f(v CE ) ETUDE

Plus en détail

Visite guidée de l oscilloscope et du générateur de fonctions

Visite guidée de l oscilloscope et du générateur de fonctions Lab No 4 Montage : NfAp : 1 NfAp : Visite guidée de l oscilloscope et du générateur de fonctions Buts Apprendre à utiliser l oscilloscope pour observer et mesurer des grandeurs physiques reliées principalement

Plus en détail

TRANSISTORS BIPOLAIRES

TRANSISTORS BIPOLAIRES TRANSISTORS BIPOLAIRES Licence Physique et Application - Semestre 4 1. L effet transistor 2. Polarisation d un transistor 3. Montages de base 4. Classes d amplification 5. transistor à effet de champ Attention,

Plus en détail

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux TP 3. Étude des diodes Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 2005 1 Étude préliminaire 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des

Plus en détail

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

CFI. Type : M 830 B MANUEL D UTILISATION. VUE INTERIEURE (couvercle enlevé)

CFI. Type : M 830 B MANUEL D UTILISATION. VUE INTERIEURE (couvercle enlevé) VU INTRIUR (couvercle enlevé) MANUL D UTILISATION MULTIMTR DIGITAL onforme aux normes de sécurité I 1010-1 et I 1010-2 - 031 FUSIL F 250 ma/250v OFF V 600 600 V~ A 20 0m 0 m 20m 0K m K 10A 20K 0 Ω hf PIL

Plus en détail

Laboratoire d électricité

Laboratoire d électricité Laboratoire d électricité 6 Redresseur Labo 6 - Redresseur - v2.docx 1 / 7 BSR, MEE / 11.11.2014 1. Introduction Dans ce laboratoire vous allez vous familiariser avec la mesure de grandeurs électriques

Plus en détail

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire

Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire LEEA 3 ème A, C. TELLIER, 28.08.04 1 Chapitre 4 : Le transistor Bipolaire 1. Structure et description du fonctionnement 1.1. Les transistors bipolaires 1.2 Le transistor NPN Structure intégrée d'un transistor

Plus en détail

Transistor bipolaire

Transistor bipolaire Transistor bipolaire I. Introduction : Le transistor fait partie des composants que l'on retrouve sans exception dans toutes les applications de l'électronique. Amplification de tension, amplification

Plus en détail

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ TRANSSTORS bipolaires, MOS et à effet de champ Deux transistors sont principalement utilisés en électronique : le transistor bipolaire et le transistor MOS. Dans une proportion moindre, on trouvera également

Plus en détail

CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire

CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire Circuits Analogiques CHAPITRE 1: Les Dispositifs Semiconducteurs en Régime Linéaire BRS - N3/U3 - Août 2004 - Les dispo semiconducteurs en régime linéaire 1/21 Objectifs A la fin de ce chapitre, vous devez

Plus en détail

Chapitre 3 : l énergie électrique

Chapitre 3 : l énergie électrique STI2D Chapitre 3 : l énergie électrique Partie 6 : les composants de l électronique Pré-requis : Connaissance générales sur l'électricité Connaissances générales sur l'énergie Compétences visées : Être

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

Chapitre 6. Transistor bipolaire. Principe Fonctionnement en mode normal Gains Caractéristiques statiques Fonctionnement en fréquence

Chapitre 6. Transistor bipolaire. Principe Fonctionnement en mode normal Gains Caractéristiques statiques Fonctionnement en fréquence Chapitre 6 Transistor bipolaire Principe Fonctionnement en mode normal Gains Caractéristiques statiques Fonctionnement en fréquence Science et génie des matériaux, Romuald Houdré - 2006 /2007 1 Plan du

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

Structure de l instrument

Structure de l instrument Structure de l instrument Structure de l instrument (voir figure 1) ( figure 1) 1) Affichage à cristaux liquides 2) Bouton HOLD 3) Sélecteur rotatif 4) Bornes d entrée 5) Bouton mise en marche/arrêt Sélecteur

Plus en détail

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude.

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude. Chapitre 3 : Mesure et ncertitude. Le scientifique qui étudie un phénomène naturel se doit de faire des mesures. Cependant, lors du traitement de ses résultats ce pose à lui la question de la précision

Plus en détail

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler

Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Amplification des signaux de commande des diodes PIN dans les antennes Doppler Jean-Paul YONNET F1LVT / ADRASEC 38 F1LVT@yahoo.fr Dans les antennes Doppler, 4 (ou 8) fouets quart d onde sont commutées

Plus en détail

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction La diode à jonction I Introduction La diode est le semi-conducteur de base. Son fonctionnement est assimilable à celui d un interrupteur qui ne laisse passer le courant que dans un seul sens. C est la

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Bureau d Étude d électronique Tronc Commun 1A :PET/PMP Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Responsables : Fanny Poinsotte Nicolas Ruty Lien Chamilo : http ://chamilo2.grenet.fr/inp/ courses/phelmaa13pmcpel9

Plus en détail

L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100. Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec

L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100. Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec L électricité : êtes-vous au courant? Guide d utilisation du multimètre DMR-1100 SO f AD Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec Ce guide a été produit par la Société de formation

Plus en détail

La tension et l intensité du courant électrique

La tension et l intensité du courant électrique ÉLECTRICITE 1 La tension et l intensité du courant électrique OUVERTURE Le lecteur mp3 Les élèves peuvent remarquer que ce type d indications est présent sur tous les appareils électriques. Il peut être

Plus en détail

LE BRUIT COMPOSANTS ELECTRONIQUES

LE BRUIT COMPOSANTS ELECTRONIQUES LE BRUIT DANS LES COMPOSANTS ELECTRONIQUES Richard HERMEL LAPP Ecole d électronique INP3 : Du détecteur à la numérisation Cargèse Mars 004 Sommaire Introduction Sources physique du bruit Influence des

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5

MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5 MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5 1. INTRODUCTION. Cet instrument est un multimètre digital compact fonctionnant sur pile et comportant 3 chiffres pour la mesure de tensions

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

DÉPANNAGE DES RÉCEPTEURS SUPER- HÉTÉRODYNES

DÉPANNAGE DES RÉCEPTEURS SUPER- HÉTÉRODYNES DÉPANNAGE DES RÉCEPTEURS SUPER- HÉTÉRODYNES Préparé par Eric Bélanger Ateliers de la SQCRA 14 novembre 2005 ATELIER SQCRA, 14 NOVEMBRE 2005 2005 Eric Belanger Page 1 TABLE DES MATIÈRES MÉTHODOLOGIE DE

Plus en détail

Utilisation d un multimètre numérique

Utilisation d un multimètre numérique Fonctions Mesure des Tensions en courant continu Mesure des tensions en courant alternatif (non utilisé actuellement en automobile) Mesure des intensités en courant continu (maxi 10 A, suivant contrôleur)

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

La diode. Retour au menu. 1 La diode : un dipôle non linéaire. 1.1 Diode idéale. 1.2 Diode réelle à semi-conducteur. 1.3 Association de diodes

La diode. Retour au menu. 1 La diode : un dipôle non linéaire. 1.1 Diode idéale. 1.2 Diode réelle à semi-conducteur. 1.3 Association de diodes etour au menu La diode 1 La diode : un dipôle non linéaire 1.1 Diode idéale 1.2 Diode réelle à semi-conducteur C est un dipôle électrique unidirectionnel dont les bornes sont l anode (A) et la cathode

Plus en détail

MULTIMETRE DIGITAL DE POCHE A JAUGEAGE AUTOMATIQUE NOTICE D UTILISATION MODELE M320

MULTIMETRE DIGITAL DE POCHE A JAUGEAGE AUTOMATIQUE NOTICE D UTILISATION MODELE M320 MULTIMETRE DIGITAL DE POCHE A JAUGEAGE AUTOMATIQUE NOTICE D UTILISATION MODELE M320 M320 AUTO-RANGE DMM ma Hz V OFF M320 AUTO-RANGE DMM ma Hz V OFF 1. Bouton SELECT 2.Bouton HOLD 3.Commutateur de fonction

Plus en détail

LES MONTAGES AMPLIFICATEURS FONDAMENTAUX A TRANSISTORS BIPOLAIRES

LES MONTAGES AMPLIFICATEURS FONDAMENTAUX A TRANSISTORS BIPOLAIRES LS MONTAGS AMPLIFIATURS FONDAMNTAUX A TRANSISTORS IPOLAIRS Philippe ROUX 2005 AMPLIFIATUR A TRANSISTOR NPN MONT N MTTUR OMMUN 1 PARTI : ONPTION DU MONTAG MTTUR OMMUN On considère le montage donné en figure

Plus en détail

EP 2 141 741 A2 (19) (11) EP 2 141 741 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 06.01.2010 Bulletin 2010/01

EP 2 141 741 A2 (19) (11) EP 2 141 741 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 06.01.2010 Bulletin 2010/01 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 141 741 A2 (43) Date de publication: 06.01. Bulletin /01 (21) Numéro de dépôt: 0916496.0 (1) Int Cl.: H01L 27/07 (06.01) H01L 21/761 (06.01) H01L 29/861 (06.01)

Plus en détail

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique STI2D Option SIN Terminale AP1.1 : Montages électroniques élémentaires Électricité et électronique Durée prévue : 3h. Problématique : connaître les composants élémentaires de l'électronique Compétences

Plus en détail

http://xizard.chez.com/cours/transistor_composant.htm

http://xizard.chez.com/cours/transistor_composant.htm Description du transistor bipolaire. Photos: Voici differents types de boitiers de transistors bipolaires. En general plus les transistors sont gros, plus ils pourront dissiper une puissance importante,

Plus en détail

Chapitre II Les semi-conducteurs et les diodes

Chapitre II Les semi-conducteurs et les diodes PHYS-F-314 Electronique Chapitre II Les semi-conducteurs et les diodes G. De Lentdecker & K. Hanson 1 Rappels de la structure atomique Table des matières Semi-conducteurs (intrinsèques et extrinsèques)

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son.

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. TP 9 Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. 9.1 Introduction Émise par un corps, réfléchie par une surface, rétrodiffusée ou encore modulée à diverses fréquences,

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION Réf: MLT-100P Nous vous remercions d avoir fait l acquisition de ce multimètre de 32 calibres! Lisez attentivement cette notice avant de l utiliser. CONTENU DU PRODUIT 1 Multimètre

Plus en détail

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 - Sujet G345-01 Page de garde BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 Le dossier-sujet

Plus en détail

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMÈTRE I. PRÉSENTATION C'est un appareil électrique qui permet de faire

Plus en détail

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968 Calculatrice et Objets communicants interdits Les valeurs numériques seront considérées justes à 10

Plus en détail

TRANSISTOR EN COMMUTATION

TRANSISTOR EN COMMUTATION age 1 I/ ITRODUCTIO TRASISTOR E COMMUTATIO Un transistor bipolaire est constitué de semiconducteur dopé et de façon à former deux jonctions. Selon l'agencement de ces couches et on réalise un transistor

Plus en détail

MONTAGES ELECTRONIQUES

MONTAGES ELECTRONIQUES MONTAGES ELECTRONIQUES Classes concernées : 2 nde MPI, TS, TS spé (Bilbio : livres de 2 nde MPI, TS et TS spé Hachette) INTRODUCTION L électronique est omniprésente dans notre quotidien. Que ce soit dans

Plus en détail

1 Conducteurs et semi-conducteurs

1 Conducteurs et semi-conducteurs Séance de Spécialité n o 20 Diode et redressement Mots-clefs «conducteurs» et «semi-conducteurs». 1 Conducteurs et semi-conducteurs Les semi-conducteurs sont des matériaux qui ont une conductivité électrique

Plus en détail

Système d alarme Liste des pièces : Outils recommandés :

Système d alarme Liste des pièces : Outils recommandés : Système d alarme Nom : Classe : Liste des pièces : Outils recommandés : 1 résistance R1...1,8 K Ohm, marron-gris-rouge-or Crayon, règle 1 résistance Rv...180 Ohm, marron-gris-marron-or Marteau 1 transistor

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique Fiche technique expérimentale 5 Notions sur l acquisition numérique D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Ce bref guide traite de quelques éléments important sur l acquisition numérique des signaux

Plus en détail

I- SITUATION PROBLEME

I- SITUATION PROBLEME I- SITUATION PROLEME 1-Le flash classique d un appareil photo. Le flash augmente la luminosité pendant un court instant au moment où "l'obturateur" de l appareil photo s'ouvre. Le flash est alimentée par

Plus en détail

Diode à jonction. Figure 1 : Exemple de caractéristique courant-tension.

Diode à jonction. Figure 1 : Exemple de caractéristique courant-tension. Diode à jonction A. Composants non linéaires Dans la première partie de ce cours nous avons étudié le comportement de circuits ne faisant intervenir que des composants linéaires. Cependant l'importance

Plus en détail

UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO

UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO UTILISATION D UN MULTIMETRE ANCIEN ANALOGIQUE TYPE MX430 GL pour BRICOVIDEO Les cordons de mesure doivent être équipés de fiches double puits comme en photo ci-dessous, excepté le cordon jaune formellement

Plus en détail

TENSION et COURANT ALTERNATIF

TENSION et COURANT ALTERNATIF Chapitre 2 TENSION et COURANT ALTERNATIF I/ Principe de fonctionnement d'un oscilloscope 1- Schéma Plaques de déviation horizontale et verticale Tube à vide Faisceau d'électrons B Cathode Anode + Spot

Plus en détail

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier)

Clemenceau. Présentation de l AOP. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.Granier) Lycée Clemenceau PCSI 1 (O.Granier) Présentation de l AOP Liens vers : TP-Cours AOP n 1 TP-Cours AOP n 2 TP-Cours AOP n 3 I Présentation et propriétés de l AOP : 1 Description de l AOP : Aspects historiques

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I La diode à jonction I.1 Constitution Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I.2 Caractéristique d'une diode Définition : c'est le graphique qui donne

Plus en détail

ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES

ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES Université Paul Sabatier TP Physique du Tronc Commun de CIMP Introduction Travaux Pratiques d Electronique ALLUMAGE AUTOMATIQUE DES PHARES D UNE AUTOMOBILE EN CAS D OBSCURITE L électronique est un secteur

Plus en détail

DVM890L. Multimètre Digital LCD Standard. 1. Introduction. 1.1 Caractéristiques. 1.2 Sécurité

DVM890L. Multimètre Digital LCD Standard. 1. Introduction. 1.1 Caractéristiques. 1.2 Sécurité DVM 890L Multimètre Digital LCD Standard 1. Introduction Votre est un multimètre compact à batteries avec un affichage 3 ½ digit LCD et une commande manuelle. Avec cet appareil, vous pouvez mesurer des

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison directe Exercice IX Un hacheur quatre quadrants alimente l induit d une machine à courant continu à aimants permanents. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n est

Plus en détail

Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION

Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N :03 APPLICATION

Plus en détail

Le Transistor Bipolaire. TRAN2-TJ

Le Transistor Bipolaire. TRAN2-TJ Le Transistor Bipolaire. TRAN2-TJ I) Présentation. Le transistor a été élaboré pour la première fois en 1948. Il est composé de deux jonctions, placées en série, très proches l'une de l'autre et de polarité

Plus en détail

Redressement monophasé par diodes et filtrage par condensateur

Redressement monophasé par diodes et filtrage par condensateur Redressement monophasé par diodes et filtrage par condensateur I- BUT : Etude du redressement par diodes et du filtrage par condensateur. Composants : Matériels : - 1 résistance 10 KΩ / 0.5 W -1 transformateur

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

LES 2 EXERCICES SONT A RENDRE SUR DES COPIES SEPAREES

LES 2 EXERCICES SONT A RENDRE SUR DES COPIES SEPAREES L1 010/011 D N1 Durée = heures ans document Calculatrice autorisée Le sujet comporte 6 pages dont feuilles à rendre avec vos copies L XRCC ONT A RNDR UR D COP PAR Attention : Tout résultat brut sans développement

Plus en détail

Etude de signaux observés sur un oscilloscope

Etude de signaux observés sur un oscilloscope Etude de signaux observés sur un oscilloscope Exercice 1 : Signaux observés sur un oscilloscope Pour ces différents signaux, donner le nom du signal si cela est possible, noter sa période, hachurer au

Plus en détail

DVM 68 Multimètre Digitale LCD Auto Range

DVM 68 Multimètre Digitale LCD Auto Range DVM 68 Multimètre Digitale LCD Auto Range 1. Description Votre DVM 68 est un multimètre digital professionel avec un affichage 3 ½ digit LCD. On l'emploie pour multiples usages à la maison, au chantier,

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche fonctionnelle Energie Energie de puissance (We) Elaborer les signaux de commande Ordre Commuter la puissance We Transformer l énergie Microcontrôleur, up Préactionneur

Plus en détail

Le circuit de charge

Le circuit de charge 1 1. Mise en situation : 2. Définition : comprend l intégralité des pièces permettant l alimentation électrique de l ensemble des consommateurs du véhicule et la charge de la batterie 3. Fonction globale

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB)

Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB) Guide d utilisation du Logiciel Electronics Workbench (EWB) 1. Introduction Electronics WorkBench (EWB) est un logiciel de simulation des circuits électroniques qui permet de tester et d'analyser des circuits

Plus en détail

TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE OBJECTIF Se familiariser avec l oscilloscope, et pratiquer ses multiples utilisations. CRITERES D'EVALUATION Câblage correct. Méthode de travail de l'étudiant. Exactitude

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

Amplificateur et commande

Amplificateur et commande CAPTEURS Bibliographie : [1]. G.Asch Les capteurs en instrumentation industrielle [2]. R Duffait, JP Lievre Expériences d électronique (chap ) [3]. Collection Durandeau 1èreS option Sciences expérimentales

Plus en détail

TEST D ALIMENTATION CONTINUE

TEST D ALIMENTATION CONTINUE TEST D ALIMENTATION CONTINUE Pour vérifier et tester la conception, le besoin en alimentations conformes aux normes ne cesse de progresser au niveau technologique. C est plus ou moins devenu une nécessité

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail