Fabrication de composite à matrice métallique par fusion laser sélective

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fabrication de composite à matrice métallique par fusion laser sélective"

Transcription

1 Assises Européennes de la Fabrication Additive, les 24, 25, 26 et 27 Juin 2013 à l'ecole Centrale Paris Fabrication de composite à matrice métallique par fusion laser sélective Rapporteur: Bo SONG Directeur de thèse : Christian CODDET Université de Technologie de Belfort-Montbéliard Site de Sévenans Belfort cedex France - lermps.utbm.fr 1

2 Sommaire Contexte de l étude Fabrication de pièces métalliques à partir de poudres Fer Fabrication de composites à matrice métallique à partir d un mélange de poudres Fer et SiC Conclusions 2

3 Fusion Sélective par Laser SLM Fusion sélective par laser est une technologie de fabrication additive (AM). Elle permet la production rapide de pièces en trois dimensions (3D) de formes complexes directement à partir de poudre. Type de machine au laboratoire MCP Realizer 1. Puissance max. : 100 W 2. Longueur d onde : 1064 nm 3. Diamètre de spot entre 34 et 250 µm 4. Atmosphère : argon 3

4 Choix des matériaux Une poudre Fer est choisie comme matrice de composite Deux poudres SiC sont choisies pour étudier l influence de la taille de la poudre sur la microstructure et les propriétés SiC de taille micro SiC de taille micro et nano --Particules SiC micro pour améliorer la résistance --Particules SiC nano après décomposition pour le renforcement par solution solide, nano SiC conservé pour la nucléation hétérogène et le renforcement par dispersion Le rapport en volume de SiC est de 5%. Les poudres Fe/SiC sont mélangées pendant 2 heurs. 4

5 Caractéristiques des poudres Fe/SiC Poudre Fer Poudre SiC micro Poudre SiC micro et nano 5

6 Caractéristiques des poudres Fe/SiC 6

7 Paramètres expérimentaux diamètre du faisceau laser: 34 mm puissance laser: 100 W espacement des lignes de balayage: 40 mm épaisseur de chaque couche de poudre: 50 mm vitesse de balayage: 0,33 m/s motif en zigzag avec une rotation de 90 o entre les couches adjacentes 7

8 Préparation des éprouvettes à partir de poudre Fer 8

9 Vue en dessus Microstructure Vue en coupe Vue de face Direction de construction Laser 9

10 Observation MET One grain A Balls B Dislocation loops (d) A B 10

11 Propriétés mécaniques SLM avec la vitesse de refroidissement élevée (environ 5x10 6 K/s) Affinement des grains Forte densité de dislocations Mécanismes d'auto-renforcement E (GPa) σ 0,2 (MPa) UTS (MPa) Fer 208±16 256±17 357±22 Après recuit 188±15 352±22 401±25 Reference [1] [1] D. William, Jr. Callister, Materials Science and Engineering: An Introduction, fifth ed., Wiley, New York,

12 Préparation des éprouvettes à partir d un mélange de poudre Fer et SiC 12

13 Morphologie de surface et métallographique Trashs Trace de fusion Laser Direction de la construction Grains allongés Fe Fe/SiC micro Fe/SiC micro-nano 13

14 Microstructure Fe Fe/SiC micro Fe/SiC micro-nano 14

15 Analyse des éléments SiC 15

16 Distributions des particules SiC Fe/SiC micro Fe/SiC micro et nano 16

17 Analyse des phases (110) 17

18 Observation MET de Fe/SiC micro et nano SAD-1 SAD-1 SAD-2 SAD-2 18

19 Propriétés mécaniques E (GPa) σ 0,2 (MPa) UTS (MPa) Fe 208±16 256±17 357±22 Fe/SiC micro 202±10 140±35 704±20 Fe/SiC micro et nano 210±11 302±12 764±15 Fe/SiC micro et nano après recuit 212±12 310±12 739±14 19

20 Surfaces de rupture en traction Fe Fe/SiC micro Fe/SiC micro et nano A Grandes fossettes Petites fossettes 20

21 Conclusions Pour Fe La pièce fer fabriquée par SLM est beaucoup plus forte que le standard avec un module d'élasticité de 208,7 GPa, une résistance à la traction de 356 MPa et une limite élastique de 292 MPa. Après recuit, le module élastique diminue à 188 GPa, la résistance à la rupture est améliorée à 401 MPa et la limite d'élasticité augmente à 352 MPa. L'affinement des grains apparaît comme un mécanisme de renforcement le plus important, suivi par le travail du durcissement, découlant des vitesses de refroidissement élevées. Pour Fe/SiC Avec les particules de SiC, la modification structurelle est observée avec la formation des produits de transformation perlitique et martensite. Par ailleurs, la présence de grains nanométriques de fer et d amorphe fer est observée, en plus des conservations des particules de SiC micro et nano. Par rapport avec la pièce fer pur, les pieces Fe/SiC présentent des forces bien plus élevées, avec une résistance ultime à la traction jusqu'à 764±15 MPa en raison de transfert de charge et des changements de microstructure de la matrice. 21

22 Merci de votre attention! 22

23 Assises Européennes de la Fabrication Additive, les 24, 25, 26 et 27 Juin 2013 à l'ecole Centrale Paris Fabrication de composite à matrice métallique par fusion laser sélective Rapporteur: Bo SONG Directeur de thèse : Christian CODDET Université de Technologie de Belfort-Montbéliard Site de Sévenans Belfort cedex France - lermps.utbm.fr 23

Perspectives de développement pour la fabrication additive de pièces métalliques à hautes caractéristiques

Perspectives de développement pour la fabrication additive de pièces métalliques à hautes caractéristiques UTBM 90010 Belfort Cedex Perspectives de développement pour la fabrication additive de pièces métalliques à hautes caractéristiques en regard de l expérience de l UTBM Christian CODDET L Université de

Plus en détail

ANF 2015 : Du prototypage rapide à la fabrication directe Evolution vers l impression métallique Lucas DEMBINSKI

ANF 2015 : Du prototypage rapide à la fabrication directe Evolution vers l impression métallique Lucas DEMBINSKI ANF 2015 : Du prototypage rapide à la fabrication directe Evolution vers l impression métallique Lucas DEMBINSKI Université de Technologie de Belfort-Montbéliard Site de Sevenans - 90010 Belfort cedex

Plus en détail

La micro-fusion laser sur lit de poudre, influence du sens de construction : Application à la l'alliage Inconel 718

La micro-fusion laser sur lit de poudre, influence du sens de construction : Application à la l'alliage Inconel 718 AEPR Chatenay Malabry 12-14 juin 2012 La micro-fusion laser sur lit de poudre, influence du sens de construction : Application à la l'alliage Inconel 718 Lucas DEMBINSKI, Christian CODDET, Ghislain MONTAVON

Plus en détail

MEC200 Technologie des matériaux. Devoir #1 (5%)

MEC200 Technologie des matériaux. Devoir #1 (5%) MEC200 Devoir #1 (5%) À remettre au plus tard le lundi 2 juin avant 11h30 au A-2800 (Secrétariat- Génie Mécanique, 2 e étage, bâtiment A) Les devoirs remis en retard auront une note de zéro (Remettre une

Plus en détail

Les metaux II. Propriétés mécaniques et tests

Les metaux II. Propriétés mécaniques et tests Les metaux II Propriétés mécaniques et tests Le mouvement des dislocations donne la limite d écoulement plastique - ou la limite élastique From Introduction à la Science des Matériaux, Mercier, Zambelli

Plus en détail

Propriétés mécaniques en traction

Propriétés mécaniques en traction Propriétés mécaniques en traction ! Comportement élastique linéaire parfait ! Comportement élastique non linéaire (ex.: caoutchouc) ! Comportement élastique non linéaire (ex.: caoutchouc) ! Comportement

Plus en détail

- Métallurgie. David Balloy Cours 2 : propriétés macroscopiques des matériaux (suite)

- Métallurgie. David Balloy Cours 2 : propriétés macroscopiques des matériaux (suite) Matériaux - Métallurgie David Balloy Cours 2 : propriétés macroscopiques des matériaux (suite) École Centrale de Pékin 2 ème année de cycle Ingénieur Année 2009-2010 1 Force (N) 50000 45000 40000 35000

Plus en détail

EFFET DES NANOPARTICULES SUR LES PROPRIETES MECANIQUES ET RHÉOLOGIQUES DES COMPOSITES BOIS-POLYMÈRES

EFFET DES NANOPARTICULES SUR LES PROPRIETES MECANIQUES ET RHÉOLOGIQUES DES COMPOSITES BOIS-POLYMÈRES 1 EFFET DES NANOPARTICULES SUR LES PROPRIETES MECANIQUES ET RHÉOLOGIQUES DES COMPOSITES BOIS-POLYMÈRES Mohamed Mokhtar HADIDANE Ahmed Koubaa Sébastien Migneault Mohamed Jaziri Congrès de l Association

Plus en détail

Cours MTR2000 Matériaux Métalliques Examen final Automne 2006

Cours MTR2000 Matériaux Métalliques Examen final Automne 2006 QUESTION N 0 1 (2 points) 1) De quels alliages sont faites les aubes de turbine dans les parties les plus chaudes (T 1000 0 C) des moteurs d avion? Alliages réfractaires à base de Ni ou Co (résistance

Plus en détail

Cet essai fait l'objet d'une norme, c'est-à-dire d'une procédure aussi bien dans l'exécution de l'essai que dans son interprétation : NF-X

Cet essai fait l'objet d'une norme, c'est-à-dire d'une procédure aussi bien dans l'exécution de l'essai que dans son interprétation : NF-X Définition: essai consistant à exercer un effort de traction sur une éprouvette, d'enregistrer les efforts et les allongements jusqu'à la rupture de l'éprouvette Cet essai fait l'objet d'une norme, c'est-à-dire

Plus en détail

Les finitions appliquées aux pièces issues de fusion laser pour des application d outillage

Les finitions appliquées aux pièces issues de fusion laser pour des application d outillage Les finitions appliquées aux pièces issues de fusion laser pour des application d outillage UTBM- Université de Technologie de Belfort-Montbéliard Belfort 2 et 3 décembre 2015 EXPERTISE INJECTION DES THERMOPLASTIQUES

Plus en détail

1 Rappels : Usage, nuance et qualité

1 Rappels : Usage, nuance et qualité TS CM Technologie De Construction page 1 avril 2005 Thème 7 : Essais mécaniques des aciers Essais mecaniques 1 Rappels : Usage, nuance et qualité 1.1 Désignation Le système de désignation des aciers précise

Plus en détail

La croissance de fibres mono et polycristallines par la technique «micro-pulling down» et applications -par Kheirreddine Lebbou ( LPCML/UCBL)-

La croissance de fibres mono et polycristallines par la technique «micro-pulling down» et applications -par Kheirreddine Lebbou ( LPCML/UCBL)- La croissance de fibres mono et polycristallines par la technique «micro-pulling down» et applications -par Kheirreddine Lebbou ( LPCML/UCBL)- 1] Introduction Le développement de nouvelles techniques dans

Plus en détail

Capacités de fabrication des pièces de référence céramique par procédé de stéréolithographie «faible viscosité» du CRIBC

Capacités de fabrication des pièces de référence céramique par procédé de stéréolithographie «faible viscosité» du CRIBC Capacités de fabrication des pièces de référence céramique par procédé de stéréolithographie «faible viscosité» du CRIBC A Principe technique de fabrication 3D par stéréolithographie DLP (SLA-DLP) B- Examples

Plus en détail

Impression 3D : conception et fabrication de pièces avec renforts composites locaux

Impression 3D : conception et fabrication de pièces avec renforts composites locaux Impression 3D : conception et fabrication de pièces avec renforts composites locaux Innov Days Smart & Hybride : les composites de demain Bellignat 10 Julien Bajolet Entreprise : Centre Technique de la

Plus en détail

L influence d épaisseur d époxy sur les propriétés de revêtement tri-couches des tubes d acier

L influence d épaisseur d époxy sur les propriétés de revêtement tri-couches des tubes d acier UNIVERSITE M HAMED BOUGARA DE BOUMERDES FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT GENIE DES PROCEDES INDUSTRIELS Mémoire de fin d études Spécialité : Génie des procédés industriels Option: Matériaux

Plus en détail

Corrosion sous contraintes d un acier inoxydable irradié par un faisceau d ions LOURDS en milieu REP

Corrosion sous contraintes d un acier inoxydable irradié par un faisceau d ions LOURDS en milieu REP Corrosion sous contraintes d un acier inoxydable irradié par un faisceau d ions LOURDS en milieu REP J. Gupta 1,2, B. Tanguy 1, J. Hure 1, M.C. Lafont 2, L. Laffont 2, E. Andrieu 2 1 CEA Saclay/Service

Plus en détail

Matériaux II travaux pratiques

Matériaux II travaux pratiques LMM Laboratoire de Métallurgie Mécanique Matériaux II travaux pratiques Essai de traction sur barres d armature GC4 printemps 2015 C. Dénéréaz, 02.2015 1 Partie théorique Introduction Parmi tous les essais

Plus en détail

SCIENCES DE, L'INGENIEUR

SCIENCES DE, L'INGENIEUR SCIENCES DE, L'INGENIEUR Semestre 1 l1 UNIVERSITÉ DE NANTES U.F.R. des Sciences et des Techniques S.E.V.E. Bureau des Examens Nom de I'U.E. : Matériaux pour Ingénieurs Code de I'U.E. : X3PT010 Date de

Plus en détail

L allongement rationnel est défini par ε =

L allongement rationnel est défini par ε = Déformations élastiques et plastiques 1. L essai de traction Lorsqu on exerce une force sur une éprouvette de traction en général cylindrique de longueur l 0 et de section S 0, on obtient la courbe : F

Plus en détail

Cours #9. Objectives du cours #9

Cours #9. Objectives du cours #9 Cours #9 -Conception pour la mise en forme -Les changements microstructuraux lors de la mise en forme 8-1 Objectives du cours #9 Connaître les principaux paramètres de la conception pour la mise en forme

Plus en détail

LES PLASMAS AU CŒUR DE LA

LES PLASMAS AU CŒUR DE LA LES PLASMAS AU CŒUR DE LA MULTIDISCIPLINARITÉ Joëlle Margot Professeure, Département de Physique, Université de Montréal Directrice de Plasma Québec, regroupement stratégique en science et applications

Plus en détail

Elaboration et Caractérisation mécanique d un matériau composite hybride

Elaboration et Caractérisation mécanique d un matériau composite hybride Elaboration et Caractérisation mécanique d un matériau composite hybride B. HACHEMANE, A. MIR, B. BEZZAZI Université de Boumerdès 1 Ave de l indépendance bhachemane@yahoo.fr Université de Boumerdès 1 Ave

Plus en détail

Brasage-diffusion de l aluminium par le gallium

Brasage-diffusion de l aluminium par le gallium Brasage-diffusion de l aluminium par le gallium E. Ferchaud 1, a, F. Christien 1, b, P. Paillard 1, c, V. Barnier 2, d, K. Wolski 2, e, H. Mourton 1, f, P. Azaïs 3, g, C. Rossignol 4, h 1 Laboratoire Génie

Plus en détail

Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la miscibilité totale et la miscibilité partielle?

Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la miscibilité totale et la miscibilité partielle? Exercices cours #8 Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la miscibilité totale et la miscibilité partielle? Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la germination homogène et la germination

Plus en détail

Chapitre IV. Problèmes à deux dimensions. Diffusion sur des structures lithographiées.

Chapitre IV. Problèmes à deux dimensions. Diffusion sur des structures lithographiées. A. B. A. Erreur! Signet non défini. B. 161 C. Techniques de lithographie de réseaux. 162 1. Principe de la technique. 162 2. Résultats expérimentaux. 163 161 C. Techniques de lithographie de réseaux. 1.

Plus en détail

TABLE DES MATIERES LISTE DES ACRONYMES... 6

TABLE DES MATIERES LISTE DES ACRONYMES... 6 TABLE DES MATIERES LISTE DES ACRONYMES... 6 LA CONTAMINATION ET LE NETTOYAGE... 7 1. Introduction... 7 2. La contamination... 7 2.1. La contamination particulaire... 8 2.2. La contamination moléculaire...

Plus en détail

2 - La fabrication additive de pièces métalliques. 3 Ex. de post-traitements thermiques

2 - La fabrication additive de pièces métalliques. 3 Ex. de post-traitements thermiques 1 Plan 1 - Présentation Bodycote 2 - La fabrication additive de pièces métalliques 3 Ex. de post-traitements thermiques 3.1 Détente 3.2 vieillissement remise en solution + vieillissement 3.3 brasage 4

Plus en détail

Claire MAYER Ingénieur de recheche, INRA Responsable de la plateforme de transformation des végétaux

Claire MAYER Ingénieur de recheche, INRA Responsable de la plateforme de transformation des végétaux Claire MAYER Ingénieur de recheche, INRA Responsable de la plateforme de transformation des végétaux Parcours professionnel Ingénieur généraliste Mission humanitaire Alep, Syrie Procédés 2005 2012 Scale-up

Plus en détail

TABLE DES MATIERES REMERCIEMENTS TABLE DES MATIÈRES LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX

TABLE DES MATIERES REMERCIEMENTS TABLE DES MATIÈRES LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX TABLE DES MATIERES RESUME REMERCIEMENTS TABLE DES MATIÈRES LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX ii iv v ix xviii CHAPITRE 1 INTRODUCTION 1 1.1 Problématique 2 1.2 Hypothèse 3 1.3 Objectifs 3 CHAPITRE 2

Plus en détail

Vision académique pour la fabrication additive Activités et perspectives à l EPFL

Vision académique pour la fabrication additive Activités et perspectives à l EPFL pour la fabrication additive Activités et perspectives à l EPFL Eric Boillat 1 1 Laboratoire de Gestion et Procédés de Production Institut de Génie Mécanique EPFL Paris, 8 avril 2015 Contenu Présentation

Plus en détail

Conférence Alvéotec du 21 mars Matthieu Blanchet

Conférence Alvéotec du 21 mars Matthieu Blanchet Conférence Alvéotec du 21 mars 2014 Matthieu Blanchet mblanchet@alveotec.fr Sommaire Plan 1. Mousses métalliques, propriétés et obtentions 2. Applications 3. Conception de pièces en mousse métalliques

Plus en détail

IV. MATERIAUX DE L ETUDE

IV. MATERIAUX DE L ETUDE IV. MATERIAUX DE L ETUDE Dans cette partie nous nous intéresserons plus particulièrement au matériau composite qui fait l objet de notre étude, nous tiendrons compte des constituants de base, du mode d

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX. SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES Sous-épreuve commune aux deux options - U4.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX. SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES Sous-épreuve commune aux deux options - U4. SESSION 2008 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES Sous-épreuve commune aux deux options - U4.2 - DUREE : 2 heures COEFFICIENT : 2 Les calculatrices

Plus en détail

Formulaire de Mécanique appliquée

Formulaire de Mécanique appliquée Formulaire de Mécanique appliquée Ce formulaire est un document de travail. Il ne peut en aucun cas remplacer le cours de mécanique. Tout le référentiel de mécanique ne s y trouve pas. (mécanique graphique,

Plus en détail

Projet NanoStructures

Projet NanoStructures Projet NanoStructures Février 2008 Préparation et caractérisation de nanocomposites polypropylène chargés de noirs de carbone Influence sur les propriétés mécaniques et électriques Olivier Oddes, Bruno

Plus en détail

PART 3 IMPRIMANTES 3D, UN APERÇU DE L OFFRE ACTUELLE

PART 3 IMPRIMANTES 3D, UN APERÇU DE L OFFRE ACTUELLE PART 3 IMPRIMANTES 3D, UN APERÇU DE L OFFRE ACTUELLE COLLAGE / DÉCOUPAGE FEUILLES 34 Imprimante Solidimension SD 300 Volume : 220 x 170 x 145 mm Résolution : 0,2 x 0,2 x 0,165 mm Matériau : chlorure polyvinylique

Plus en détail

MECANISMES DE RUPTURE ET DE CROISSANCE DE FISSURES

MECANISMES DE RUPTURE ET DE CROISSANCE DE FISSURES MECANISMES DE RUPTURE ET DE CROISSANCE DE FISSURES Claude ROBIN Ecole des Mines de Douai Mai décembre 2010 Mécanismes de rupture et de croissance de fissure Introduction Rupture par clivage Rupture ductile

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES. Sous-épreuve commune aux deux options - U4.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES. Sous-épreuve commune aux deux options - U4. BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES Sous-épreuve commune aux deux options - U4.2 - SESSION 2013 DUREE : 2 heures COEFFICIENT : 2 Matériel autorisé

Plus en détail

DURCISSEMENT DES METAUX

DURCISSEMENT DES METAUX 1 Stage MG01 Initiation à la métallurgie DURCISSEMENT DES METAUX MICHEL COLOMBIE Document n 4 2 SOMMAIRE 1. Rappels 5 1.1. Structures cristallines 1.2. Défauts 1.3. Essai de Traction 2. Amélioration de

Plus en détail

Matériaux Evolution microstructurale de deux alliages base titane sous irradiation aux ions Ti 2+ Emilie Jouanny

Matériaux Evolution microstructurale de deux alliages base titane sous irradiation aux ions Ti 2+ Emilie Jouanny Matériaux 2014 Evolution microstructurale de deux alliages base titane sous irradiation aux ions Ti 2+ Institut Jean Lamour : M. Dehmas CEA : S. Doriot, J. Malaplate, J.-L. Béchade DCNS : M. Le Thuaut,

Plus en détail

Caractérisation de poudres Cu-Co-O mécano-broyées par FIB-3D et Sonde Atomique Tomographique : effet de l oxydation sur la magnétorésistance

Caractérisation de poudres Cu-Co-O mécano-broyées par FIB-3D et Sonde Atomique Tomographique : effet de l oxydation sur la magnétorésistance Caractérisation de poudres Cu-Co-O mécano-broyées par FIB-3D et Sonde Atomique Tomographique : effet de l oxydation sur la magnétorésistance Encadrants : Rodrigue Lardé, Malick Jean et Jean-Marie Le Breton

Plus en détail

Dislocations et déformation plastique

Dislocations et déformation plastique Dislocations et déformation plastique Dislocations et déformation plastique Plan de glissement Dislocations et déformation plastique Dislocations et déformation plastique! Analogie de la chenille Densité

Plus en détail

Simulation de la localisation des déformations lors du procedé d hydroformage de tubes

Simulation de la localisation des déformations lors du procedé d hydroformage de tubes Simulation de la localisation des déformations lors du procedé d hydroformage de tubes D. Daly*, P. Duroux**, M. Rachik*, J.M. Roelandt*, J.Wilsius** * Laboratoire ROBERVAL ( UMR 6066 : UTC/CNRS) Université

Plus en détail

Utilisation et évolution des procédés de soudage. Rencontre nationale des Mécaniciens Arcachon, 14 au 18 mai 2001

Utilisation et évolution des procédés de soudage. Rencontre nationale des Mécaniciens Arcachon, 14 au 18 mai 2001 Utilisation et évolution des procédés de soudage LE SOUDAGE QU EST CE QUE C EST? C est un procédé d assemblage définitif qui permet d obtenir la continuité de la matière par une action locale progressant

Plus en détail

Journée Expertise & Construction

Journée Expertise & Construction Journée Expertise & Construction Optimiser le dosage en fibres des bétons grâce au malaxage Kaïs Mehiri(Cerib) Knut Krenzer (IAB Weimar) François Pineau (Andra) Epernon, 7 juillet 2015 Les fibres dans

Plus en détail

Mise en œuvre par voie liquide de composites à matrice inorganique pour applications hautes températures

Mise en œuvre par voie liquide de composites à matrice inorganique pour applications hautes températures Mise en œuvre par voie liquide de composites à matrice inorganique pour applications hautes températures Gilles Dusserre, Anaïs Farrugia, Thierry Cutard Les composites «tièdes» Objectifs du projet FUI

Plus en détail

Amélioration des propriétés mécaniques des métaux. Introduction

Amélioration des propriétés mécaniques des métaux. Introduction Amélioration des propriétés mécaniques des métaux Traitement thermique des aciers Chapitre 6.1.5 Chapitre 10 9/10-1 Introduction Que peut-on faire pour améliorer les propriétés mécaniques d un métal? Quelles

Plus en détail

Design des matières premières poudres au regard des propriétés recherchées pour la transparence

Design des matières premières poudres au regard des propriétés recherchées pour la transparence Design des matières premières poudres au regard des propriétés recherchées pour la transparence A. Vivet, F. Paday, L. Bonneau Journée Technique des Céramiques Transparentes 2015 Baikowski Baikowski dans

Plus en détail

Un composite, c est quoi?

Un composite, c est quoi? Matériaux Composites GENERALITES définitions, avantages et inconvénients, applications, PROPRIETES ELASTIQUES des propriétés micro aux propriétés macro CRITERES DE RUPTURE TECHNOLOGIE éléments constitutifs

Plus en détail

Effet de levier dans une attache tendue

Effet de levier dans une attache tendue 1 Assemblage éprouvette mors Partie 1 : présentation de l effet de levier Partie 2 : présentation de l essai de laboratoire Partie 3 : Analyse des résultats expérimentaux Conclusions Annexes : Annexe 1

Plus en détail

Questionnaire Examen Final MTR2000. Sigle du cours. Signature : Matricule : Groupe :

Questionnaire Examen Final MTR2000. Sigle du cours. Signature : Matricule : Groupe : Questionnaire Examen Final MTR2000 CORRIGÉ Sigle du cours Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Réservé Q1 Signature : Matricule : Groupe : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre MTR2000 Matériaux

Plus en détail

Essais sur des poutres en béton armé

Essais sur des poutres en béton armé Fiche d'instruction pour les laboratoires 3A, 3B et 3C Essais sur des poutres en béton armé Ce laboratoire fait appel à des notions du cours GCI-210 Résistance des matériaux. Il a été conçu par Dominique

Plus en détail

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U TCH 006 MATÉRIAUX Résumé de la semaine 1 Les matériaux de la semaine Attributs Aciers au carbone Classification Métal Prix ($/kg) 0.65 Densité (kg/m 3 ) 7800-7900 Module d élasticité (GPa) 200-215 Limite

Plus en détail

Modélisation de la propagation de fissure dans les matériaux céramiques projetés plasma Journée des Jeunes Scientifiques CEA Le Ripault

Modélisation de la propagation de fissure dans les matériaux céramiques projetés plasma Journée des Jeunes Scientifiques CEA Le Ripault Modélisation de la propagation de fissure dans les matériaux céramiques projetés plasma Journée des Jeunes Scientifiques CEA Le Ripault 10-03-2010 C. Linardon, R. Estevez, C. Olagnon,J. Chevalier Université

Plus en détail

Comportement mécanique à chaud

Comportement mécanique à chaud Comportement mécanique à chaud Comportement mécanique à chaud De nouveaux mécanismes physiques activés thermiquement - déformation - évolution de la microstructure Des essais spécifiques : déformation

Plus en détail

Formation Essais de traction et de dureté : pratiques et interprétation

Formation Essais de traction et de dureté : pratiques et interprétation Formation Essais de traction et de dureté : pratiques et interprétation Maîtriser les essais mécaniques incontournables des métaux Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 416 HT Réf. 2713 Objectifs

Plus en détail

«Procédé MIM : Comparaison des qualités microstructurales de pièces issues du MIM et des technologies plus traditionnelles» Le 28 Septembre 2010

«Procédé MIM : Comparaison des qualités microstructurales de pièces issues du MIM et des technologies plus traditionnelles» Le 28 Septembre 2010 «Procédé MIM : Comparaison des qualités microstructurales de pièces issues du MIM et des technologies plus traditionnelles» Delphine AUZENE, Ingénieur Responsable du Département POUDRES Le 28 Septembre

Plus en détail

Projet Galluminium

Projet Galluminium Projet Galluminium 2007-2011 «Utilisation du gallium pour un nouveau procédé d assemblage de l aluminium» F. Christien Colloque MatEtPro Ecole Centrale de Nantes - 16 octobre 2013 SOMMAIRE 1. Présentation

Plus en détail

Caractérisation des matériaux traités du matelas. Essais en centrifugeuse avec des matelas traités

Caractérisation des matériaux traités du matelas. Essais en centrifugeuse avec des matelas traités Caractérisation des matériaux traités du matelas Essais en centrifugeuse avec des matelas traités Umur Salih OKYAY Paris, le 04/10/2011 1 Ordre de la présentation Caractérisation des matériaux traités

Plus en détail

L Utilisation de L Alliage CoCrMo En Biomécanique (cas de prothèse discal)

L Utilisation de L Alliage CoCrMo En Biomécanique (cas de prothèse discal) L Utilisation de L Alliage CoCrMo En Biomécanique (cas de prothèse discal) 1 Université de Batna Rue chahid boukhlouf el hadi, Laboratoire de Recherche en Productique, Email: amadji.moussa@yahoo.fr RESUME.

Plus en détail

Journées Techniques Ouvrages d Art 2014

Journées Techniques Ouvrages d Art 2014 Journées Techniques Ouvrages d Art Caractérisation d armatures en matériaux composites pour le renforcement de structures, et comportement mécanique de l interface armature/béton Arnaud ROLLAND, Karim

Plus en détail

Alliages base Nickel pour réacteurs haute température

Alliages base Nickel pour réacteurs haute température Alliages base Nickel pour réacteurs haute température H. Burlet CEA/Grenoble 1 Cahier des charges réacteur Applications : tuyauterie, hot gas duct, échangeurs de chaleurs Température de fonctionnement

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR L'OBTENTION D'ÉCHANTILLONS DE PIÈCES DE FONDERIE- CARACTÉRISTIQUES MÉCANIQUES FUNDICIONES FUMBARRI-DURANGO. 28/02/2013 Rév.

RECOMMANDATIONS POUR L'OBTENTION D'ÉCHANTILLONS DE PIÈCES DE FONDERIE- CARACTÉRISTIQUES MÉCANIQUES FUNDICIONES FUMBARRI-DURANGO. 28/02/2013 Rév. RECOMMANDATIONS POUR L'OBTENTION D'ÉCHANTILLONS DE PIÈCES DE FONDERIE- CARACTÉRISTIQUES MÉCANIQUES 28/02/2013 Rév. : 01 FUNDICIONES FUMBARRI-DURANGO RECOMMANDATIONS POUR L'OBTENTION D'ÉCHANTILLONS DE PIÈCES

Plus en détail

EDUCATION TECHNIQUE Réalisé par : Mr Badra Sahbi Durée : 2 heures. Devoir de synthèse N 2 ( 2éme science 2 et 4 )

EDUCATION TECHNIQUE Réalisé par : Mr Badra Sahbi Durée : 2 heures. Devoir de synthèse N 2 ( 2éme science 2 et 4 ) EDUCATION TECHNIQUE Réalisé par : Mr Badra Sahbi Durée : heures Devoir de synthèse N ( éme science et ) Barème sur Nom :..... Prénom :... Classe : eme S N Note : / A DEFINITION GRAPHIQUE D UN PRODUIT (Cotation

Plus en détail

TRACTION SIMPLE ET COMPRESSION

TRACTION SIMPLE ET COMPRESSION TRACTION SIMPLE ET COMPRESSION I Exemple introductif Le système ci-contre représente un palan électrique utilise pour la manutention des Charges (soulever des tuyaux). Âpres avoir observé la figure ci-contre

Plus en détail

Anouk Briane 1,2 FAISABILITÉ DE RECONSTRUCTION DE MICROSTRUCTURE. Encadrement : Henry Proudhon 1, Jérôme Crépin 1, Lionel Marcin 2

Anouk Briane 1,2 FAISABILITÉ DE RECONSTRUCTION DE MICROSTRUCTURE. Encadrement : Henry Proudhon 1, Jérôme Crépin 1, Lionel Marcin 2 Mastère Spécialisé Design des Matériaux & Structures Vendredi 4 mars 2016 FAISABILITÉ DE RECONSTRUCTION DE MICROSTRUCTURE D ALUMINURES DE TITANE PAR DES TECHNIQUES D IMAGERIE 3D EN VUE DE RÉALISATION D

Plus en détail

Procédés de fabrication

Procédés de fabrication Procédés de fabrication Découpe jet d eau Découpe Laser Amphi S4 V. Wolff POURQUOI LA DÉCOUPE AU JET D'EAU? Le jet d'eau peut découper quasiment tous les matériaux : métal, pierre, matières plastiques,

Plus en détail

La micro-nano cellulose fibrillée (MNFC) : une utilisation innovante pour les papiers d emballage renouvelables de demain

La micro-nano cellulose fibrillée (MNFC) : une utilisation innovante pour les papiers d emballage renouvelables de demain La micro-nano cellulose fibrillée (MNFC) : une utilisation innovante pour les papiers d emballage renouvelables de demain Mohamed Ali CHARFEDDINE, Fabrice ROUSSIÈRE, Jean-Francis BLOCH, Cathy RIDGWAY,

Plus en détail

CHAPITRE XIX : FLUAGE (TD)

CHAPITRE XIX : FLUAGE (TD) CHAPITRE XIX : FLUAGE (TD) A.-F. GOURGUES-LORENZON EXERCICE 1 : FLUAGE D UN ALLIAGE FER-CHROME-ALUMINIUM POUR CONVERTISSEURS CATALYTIQUES METALLIQUES Cet exercice s appuie sur la thèse d Angelos Germidis,

Plus en détail

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U TCH 006 MATÉRIAUX Notions de résistance des matériaux La résistance des matériaux(rdm) est une branche de la mécanique des milieux continus adaptée aux déformations des structures Machines/pièces Génie

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE D - 17 PRODUITS D'APPORT Al Mg 3 ET Al Mg 5 DESTINES AU SOUDAGE SEMI-AUTOMATIQUE SOUS ATMOSPHERE DE GAZ INERTE D'ALLIAGE D'ALUMINIUM

Plus en détail

Tubes mécaniques LAMINÉS À CHAUD sans soudure pour applications mécaniques étirés à froid sans soudure pour applications mécaniques

Tubes mécaniques LAMINÉS À CHAUD sans soudure pour applications mécaniques étirés à froid sans soudure pour applications mécaniques Tubes mécaniques LAMINÉS À CHAUD sans soudure pour applications mécaniques étirés à froid sans soudure pour applications mécaniques 16 Barres creuses pour usinage - E470 - EN 10294-1 > E470 - EN 10294-1

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PRODUIT

FICHE TECHNIQUE PRODUIT SOMMAIRE 1. Désignation 2. Description du produit 3. Caractéristiques techniques 3.1 Matériau 3.2 Caractéristiques géométriques et tolérances 3.3 Caractéristiques mécaniques 4. Colisage 5. Conditionnement

Plus en détail

Étude expérimentale micro mécanique de la corrosion des aciers doux du Palais des Papes en Avignon

Étude expérimentale micro mécanique de la corrosion des aciers doux du Palais des Papes en Avignon Étude expérimentale micro mécanique de la corrosion des aciers doux du Palais des Papes en Avignon A. Dehoux 1, 2, F. Bouchelaghem 2, Y. Berthaud 2, D. Neff 3, V. L Hostis 4 1 Agence Nationale pour la

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Contrôle N 1. du 2 octobre de 9h00 à 10h20

Contrôle N 1. du 2 octobre de 9h00 à 10h20 DÉPARTEMENT DE GÉNIE PHYSIQUE ET DE GÉNIE DES MATÉRIAUX Note finale: /5 CORRIGÉ NOM (en majuscules): PRÉNOM : SIGNATURE : MATRICULE : SECTION : COURS 5.110 - MATÉRIAUX Contrôle N 1 du octobre 1998 de 9h00

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier Travau pratiques de 1 ére année 1. Objectifs du TP IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériau TRACTION SIMPLE d éprouvettes en acier Mettre en évidence les domaines élastique et plastique

Plus en détail

RESULTATS ET DISCUSSIONS

RESULTATS ET DISCUSSIONS V. I. INTRODUCTION Plusieurs auteurs [35, 36, 43-45] pensent que la variation des paramètres d électrolyse (densité de courant, ph du bain, granulométrie des particules, la concentration en particules

Plus en détail

Ondes sonores et ultrasonores Introduction à l acoustique physique et aux ultrasons (notions à retenir)

Ondes sonores et ultrasonores Introduction à l acoustique physique et aux ultrasons (notions à retenir) Module de Physique [acoustique physique ultrasons et applications médicales] Ondes sonores et ultrasonores Introduction à l acoustique physique et aux ultrasons (notions à retenir) Pr. M. CHEREF Département

Plus en détail

Résistance des matériaux

Résistance des matériaux 1 Introduction La résistance des matériau (RDM) est l aboutissement de la mécanique. Ce domaine d étude est très présent dans les bureau d études et la conception. Les systèmes qui y sont conçus doivent

Plus en détail

(Nano)-Structures Aléatoires

(Nano)-Structures Aléatoires 1 (Nano)-Structures Aléatoires dominique.jeulin@ensmp.fr Origine Motivations G. Matheron, 1967 Comment caractériser la morphologie d un milieu poreux? Comment prévoir le comportement macroscopique d un

Plus en détail

Cours RDM 1 A.U : Extension simple Compression simple

Cours RDM 1 A.U : Extension simple Compression simple Chapitre 3 Extension simple Compression simple 3.1 Extension simple 3.1.1 Définition Une poutre est sollicitée a 1'extension simple lorsqu'elle est soumise a deux forces directement opposées, appliquées

Plus en détail

Influence du degré d expansion sur le retard de propagation des fissures

Influence du degré d expansion sur le retard de propagation des fissures Influence du degré d expansion sur le retard de propagation des fissures A. BELAZIZ 1, M. MAZARI 1 1 Département de Génie Mécanique, Laboratoire de Matériaux et Systèmes Réactifs LMSR, Université Djilali

Plus en détail

Questionnaire Examen Final MTR2000. Sigle du cours. Signature : Matricule : Groupe :

Questionnaire Examen Final MTR2000. Sigle du cours. Signature : Matricule : Groupe : Questionnaire Examen Final MTR2000 CORRIGÉ Sigle du cours Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Réservé Q1 Signature : Matricule : Groupe : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre MTR2000 Matériaux

Plus en détail

Fabrication Additive: Quand cela vaut-il la peine d utiliser un procédé de fabrication additive? Marc Vetterli inspire AG

Fabrication Additive: Quand cela vaut-il la peine d utiliser un procédé de fabrication additive? Marc Vetterli inspire AG Fabrication Additive: Quand cela vaut-il la peine d utiliser un procédé de fabrication additive? Marc Vetterli inspire AG Agenda Pourquoi recourir à la fabrication additive? Conception pour la fabrication

Plus en détail

Impression 3D tribologique. ..plastiques

Impression 3D tribologique. ..plastiques 6. iglidur... Impression..plastiques Impression Avantages Imprimez vous-même des produits Matériau : I150 Utilisation possible sans lit d impression chauffé +++ page 624 Matériau : I180 Température des

Plus en détail

Conception et élaboration d'alliages de titane superélastiques et mémoire de forme pour applications biomédicales

Conception et élaboration d'alliages de titane superélastiques et mémoire de forme pour applications biomédicales Conception et élaboration d'alliages de titane superélastiques et mémoire de forme pour applications biomédicales P. CASTANY, M. CORNEN, D. GORDIN, I. THIBON, T. GLORIANT S. GEFFROY, D. LAILLE E. BERTRAND,

Plus en détail

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés La Résistance des matériaux RDM est une partie de la mécanique des solides. Elle s intéresse à l étude, de manière théorique, de la réponse mécanique

Plus en détail

Platine de traction in-situ :l émergence des bandes de glissement dans le nickel

Platine de traction in-situ :l émergence des bandes de glissement dans le nickel GN-MEBA 2010 Nancy 4 juin 2010 Platine de traction in-situ :l émergence des bandes de glissement dans le nickel Egle Conforto Fédération de Recherche en Environnement et Développement Durable, La Rochelle

Plus en détail

Tommaso Vinci. Simuler le noyau terrestre à l aide des lasers de haute énergie

Tommaso Vinci. Simuler le noyau terrestre à l aide des lasers de haute énergie Post-doc dirigé par Stéphane Mazevet CEA - DAM DIF Financée par ANR Simuler le noyau terrestre à l aide des lasers de haute énergie 27 octobre 2008 tommaso.vinci@polytechnique.edu Projet de recherche Problème:

Plus en détail

Propriétés mécaniques et thermomécaniques de céramiques 2 eme partie

Propriétés mécaniques et thermomécaniques de céramiques 2 eme partie Propriétés mécaniques et thermomécaniques de céramiques 2 eme partie Partie 3. Des sollicitations aux lois de comportement Les sollicitations mécaniques et thermomécaniques Les conditions thermiques Les

Plus en détail

Matériaux architecturés, pour le packaging en électronique de puissance

Matériaux architecturés, pour le packaging en électronique de puissance Matériaux architecturés, pour le packaging en électronique de puissance Yves Bienvenu Centre des matériaux MinesParisTech 11/04/2016 w GaN sur Si et les autres transistors GaN sur Si 2 Caractéristiques

Plus en détail

apports de la déformation d sous neutrons et rayonnement synchrotron

apports de la déformation d sous neutrons et rayonnement synchrotron Plasticité des fils nanocomposites Cu/Nb hyper-déform formés: apports de la déformation d in-situ sous neutrons et rayonnement synchrotron Ludovic THILLY 1 Florence LECOUTURIER 2, Pierre-Olivier RENAULT

Plus en détail

Détermination de la trempabilité Etat mécanique après trempe

Détermination de la trempabilité Etat mécanique après trempe 3-3. Notion de trempabilité 3-3.1. Généralités 3-3.2. Détermination de la trempabilité 3-3.3. Etat mécanique après trempe La trempe idéale doit conduire à de la martensite à l exclusion de la ferrite,

Plus en détail

Performances optimisées de composites à matrice métallique à base de dispersions de particules dans ľaluminium

Performances optimisées de composites à matrice métallique à base de dispersions de particules dans ľaluminium Performances optimisées de composites à matrice métallique à base de dispersions de particules dans ľaluminium Frank Ajersch, professeur Département de génie chimique École Polytechnique de Montréal Congrès

Plus en détail

SOUDAGE & FABRICATION ADDITIVE PAR LASER

SOUDAGE & FABRICATION ADDITIVE PAR LASER SOUDAGE & FABRICATION ADDITIVE PAR LASER Présenté par Emmanuelle MIQUET QUI SOMMES NOUS? Société de recherche et développement industriels Plus de 30 ans d expérience dans les procédés laser Un parc machine

Plus en détail

SOLLICITATION DE TRACTION

SOLLICITATION DE TRACTION Terminale S.T.I. 1 / 12 I. INTRODUCTION 1. Buts de la résistance des matériaux La résistance des matériaux a trois objectifs principaux : la connaissance des caractéristiques mécaniques des matériaux.

Plus en détail

Ermeto Original Tubes

Ermeto Original Tubes Ermeto Original Tubes S2 Généralités 1. Nuances d acier, propriétés mécaniques, caractéristiques Tubes acier Résistance à Limite d élasticité Allongement Nuance acier la traction Rm ReH A5 (longit.) Caractéristiques

Plus en détail

S o l u t i o n s i n P l a s t i c s

S o l u t i o n s i n P l a s t i c s P o l y u r é t h a n e m o d i f i é : l e R h i n o H y d e Le Rhino Hyde a été développé suite à 10 ans de recherches. Ce sont les utilisateurs eux-mêmes qui ont développé le matériau anti-abrasion

Plus en détail