Les blessures avec la tondeuse à gazon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les blessures avec la tondeuse à gazon"

Transcription

1 Les blessures avec la tondeuse à gazon En cas de problème avec sa tondeuse, il faut : Arrêter le moteur Débrancher le courant Attendre la fin complète de la rotation En cas de blessures légères : Nettoyer la plaie à l eau claire et la désinfecter Faire un pansement En cas de blessures graves : Appeler les secours (15 ou 18)

2 Les chutes dans la salle de bain Les chutes dans la salle de bain représentent environ 45% des accidents domestiques chez les personnes âgées. Voici quelques conseils pour équiper la salle de bain : Placer des tapis antidérapants (baignoire, sol ), Installer des barres d appui pour l entrée et la sortie du bain, Installer un siège, banc ou tabouret pour éviter de rester debout lors de la toilette, En cas de chute : Se relever, si possible, progressivement Immobiliser la partie du corps blessé Se couvrir pour rester au chaud Appeler les secours (15 ou 18) Si les chutes sont fréquentes, il est nécessaire de faire un bilan médical complet. Utiliser un marchepied si nécessaire

3 Les risques de coupures Pour éviter les blessures, il ne faut jamais laisser trainer des objets tranchants. Voici quelques conseils : Ranger les couteaux après utilisation Jeter après ouverture les boites de conserves et leurs couvercles En cas de blessures légères : Nettoyer la plaie à l eau claire et la désinfecter Faire un pansement En cas de blessures graves : Appeler les secours (15 ou 18)

4 Les risques d empoisonnement avec les plantes Certaines plantes d intérieur peuvent être toxiques en cas d ingestion. Dans 60 % des cas d empoisonnement par les plantes, les victimes sont de jeunes enfants. En cas d intoxication par ingestion de plante : Appeler les secours (au 15) ou le centre antipoison Renseignez-vous avant de choisir des plantes et d en orner votre intérieur, votre terrasse ou vos parterres

5 Les risques d étouffement avec un sac plastique Les sacs plastiques peuvent être très dangereux. Pour éviter les risques En cas d étouffement : Appeler les secours (15 ou 18) et suivre les instructions d étouffement, mettez les sacs plastiques hors de portée des enfants.

6 Les intoxications aux produits ménagers Pour éviter les risques d intoxication liés aux produits ménagers : Placer les produits ménagers en hauteur, de préférence dans un placard fermé à clé Eloigner les des bouteilles alimentaires En cas d intoxication : Ne pas faire vomir Ne pas faire boire de l eau Appeler les secours (au 15) ou le centre antipoison Ne jamais transvaser un produit ménager dans un autre récipient Utiliser des produits munis de bouchons de sécurité

7 Les dangers des jeux d extérieurs Les jeux d extérieurs sont souvent causes de gros et petits maux. Pour éviter les blessures et les chutes : Installer correctement les équipements Les entretenir régulièrement Rappeler les consignes de sécurité aux enfants Ne pas laisser les enfants sans surveillance En cas de blessure légère : Nettoyer la plaie à l eau claire et la désinfecter Faire un pansement En cas de chute : Relever l enfant, si possible, progressivement Immobiliser la partie du corps blessée Consulter un médecin En cas d accident grave : Appeler les secours (15 ou 18) et suivre les instructions

8 Les brûlures dans la cuisine Pour éviter les brûlures liées aux liquides et aliments chauds : Ne pas poser de plat chaud sur le rebord de la table Tournez les queues des casseroles vers l intérieur de la plaque En cas de brûlure légère : Faire couler de l eau froide sur la brûlure pendant au moins 10 minutes En cas de brûlure grave : Appeler les secours (au 15 ou 18) Ne pas passer à côté d un enfant avec un plat contenant un liquide bouillant Ne pas chauffer les biberons aux micro-ondes Toujours tester la température du lait sur le dos de la main

9 Les chutes dans l escalier L escalier est le lieu de prédilection des chutes quel que soit l âge. Quelques conseils pour prévenir ces chutes : Descendre sans précipitation et se tenir à la rampe Prévoir un bon éclairage Ne pas laisser d objets encombrer le passage En cas de chute : Se relever, si possible, progressivement Immobiliser la partie du corps blessé Appeler les secours (15 ou 18) Se couvrir pour rester au chaud Vérifier l état des marches Eviter de mettre des tapis sur les escaliers

10 Les effets des ondes électromagnétiques Pour éviter les risques sanitaires liés aux ondes électromagnétiques, il est conseillé d éteindre ou de mettre en mode hors-ligne son téléphone portable avant de se coucher. Idem pour les box Wifi. Les conséquences à long terme des ondes pourraient être : Diminution de la fertilité Hyperactivité et trouble de l apprentissage

11 Les électrocutions Avant d utiliser un appareil électrique, assurez-vous d avoir les mains et les pieds bien secs Voici quelques règles de sécurité supplémentaires : Ne jamais laisser un appareil branché à la prise En cas d électrocution : Couper le courant Alertez les secours (15 ou 18) Surveiller la victime Ne pas d approcher d un point d eau avec un appareil électrique à la main Faire installer des disjoncteurs différentiels dans le tableau électrique Utiliser des appareils aux normes Ne jamais laisser un chauffage d appoint à même le sol

12 Les étouffements Pour éviter que les enfants ne s étouffent : Ne pas laisser trainer de petits objets ou de petits aliments Ne pas laisser trainer de sac plastique Choisir des jouets adaptés à l âge de l enfant Surveillez-les lorsqu ils jouent ou prennent leur repas Si l enfant s étouffe complètement et ne peut plus respirer : Pour un enfant de plus de 1 an : lui donner 5 fortes tapes dans le dos Appeler les secours (au 15 ou 18) Pour un enfant de moins de 1 an : pratiquer 5 compressions abdominales Appeler les secours

13 Les risques de brûlures avec un barbecue Les accidents de barbecue peuvent être la cause de brûlures profondes et étenduesd avoir les mains et les pieds bien secs Certaines précautions sont à prendre : Placer le barbecue dans un endroit dégagé et stable Ne jamais utiliser de produits inflammables Ne jamais laisser le barbecue sans surveillance Ne pas souffler sur les braises pour les ranimer Avoir un sceau d eau ou un extincteur approprié à portée de main En cas de brûlure légère : Faire couler de l eau froide sur la brûlure pendant au moins 10 minutes En cas de brûlure grave : Appeler les secours (au 15 ou 18)

14 Les risques de chute Afin de prévenir les risques de chutes, voici quelques conseils pour réaménager votre domicile : Eviter de monter sur des éléments peu stables (échelles, chaises ) Dégager les couloirs et les endroits de passage Mettre des dispositifs antidérapants sous les tapis Utiliser des barres d appui dans les toilettes et la salle de bain En cas de chute : Se relever, si possible, progressivement Immobiliser la partie du corps blessé Appeler les secours (15 ou 18) Se couvrir pour rester au chaud Si les chutes sont fréquentes, il est nécessaire de faire un bilan médical complet. Prévoir de bons éclairages et installer des veilleuses pour la nuit

15 Les risques de défenestration Pour éviter que votre enfant ne se défenestre : Ne jamais laisser un enfant seul dans une pièce avec une fenêtre ouverte En cas de chute grave : Ne pas déplacer la victime Appeler les secours (au 15 ou 18) Ne pas placer de meubles ou d objets sous les fenêtres Bloquer si possible la fenêtre avec un système de sécurité Respecter la règlementation sur les hauteurs des barres d appui et garde-corps

16 Les intoxications médicamenteuses Quelques conseils pour éviter les intoxications médicamenteuses : Respecter les doses prescrites par le médecin Lire attentivement les notices et les conserver Utiliser un pilulier en cas de traitement quotidien En cas d intoxication : Ne pas faire vomir Ne pas faire boire de l eau Rechercher les médicaments incriminés : boîtes, notices Appeler les secours (au 15) ou le centre antipoison Ne pas laisser trainer les médicaments et les ranger dans une armoire à pharmacie Ne pas déconditionner les comprimés Eviter les mélanges alcool + médicaments Rapporter les médicaments inutiles ou périmés chez votre pharmacien.

17 Les intoxications au monoxyde de carbone L entretien des appareils à combustion (chaudière, chauffe-eau, insert, poêle ) est quelque chose à ne pas prendre à la légère. Les intoxications au monoxyde de carbone font environ 300 victimes par an. Quelques conseils pour prévenir les risques d intoxication : Faire vérifier et entretenir avant chaque hiver vos installations par un professionnel, Aérer tous les jours, Vérifier l obstruction des systèmes de ventilation, Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant très toxique, difficile à détecter. L intoxication se manifeste par des maux de tête, nausées, douleurs musculaires, vertiges Jusqu à la perte de connaissance A faire en cas de problèmes : Aérer la pièce et fermer le gaz Évacuer les lieux Appeler les secours en urgence Ne pas utiliser un chauffage d appoint en continu, S équiper d un détecteur de monoxyde de carbone.

18 Les dangers des morsures par un animal domestique Les morsures d animaux peuvent être très graves et entraîner une hospitalisation. Quelques conseils pour prévenir les risques : Apprenez à vos enfants à respecter le territoire de l animal : son lieu de repos et ses repas. Ne laissez jamais un enfant seul avec un animal, même familier. En cas de morsure légère : Nettoyer la plaie avec de l eau et du savon Appliquer une solution antiseptique Vérifier les vaccinations de l animal En cas de morsure grave : Appeler les secours (15 ou 18) Dans tous les cas : contacter le vétérinaire : En France, tout animal mordeur (même s il est vacciné) doit être surveillé par le vétérinaire pendant 15 jours.

19 Les risques de noyade dans le bain Un enfant peut se noyer dans très peu d eau. Pour éviter la noyade : En cas de noyade : Appelez les secours (au 15 ou 18) et suivre les instructions Ne jamais laisser un enfant sans surveillance dans un bain (sièges de bain et tapis antidérapants ne sont pas des équipements de sécurité

20 La noyade en piscine Même avec une protection obligatoire, la piscine reste un lieu dangereux pour les enfants. Pour éviter les blessures et les chutes : Installer correctement les équipements Les entretenir régulièrement Rappeler les consignes de sécurité aux enfants Ne pas laisser les enfants sans surveillance En cas de blessure légère : Nettoyer la plaie à l eau claire et la désinfecter Faire un pansement En cas de chute : Relever l enfant, si possible, progressivement Immobiliser la partie du corps blessée Consulter un médecin En cas d accident grave : Appeler les secours (15 ou 18) et suivre les instructions

21 La prévention des chutes chez soi Un fil ou câble qui traine peut entraîner une chute. Pour éviter la chute des moyens simples peuvent être mis en place : Eviter les obstacles au sol Prévoir un bon éclairage En cas de chute : Se relever, si possible, progressivement Immobiliser la partie du corps blessé Appeler les secours (15 ou 18) Se couvrir pour rester au chaud

22 La sécurisation de son intérieur Un enfant peut se blesser à la tête en se cognant à un coin de table. D une manière générale pour la sécurité de vos enfants vous pouvez installer : En cas de blessure grave : Appeler les secours (15 ou 18) et suivre les instructions Des protège-coins aux meubles Des bloque-portes pour éviter les pincements Des prises à éclipse ou cache-prises pour éviter l électrocution Des barrières de sécurité pour éviter les chutes

23 Les risques de blessures avec un taille-haie L utilisation d un taille-haie pour débroussailler peut entraîner des atteintes oculaires (éclats de bois) ou des coupures accidentelles. Voici quelques conseils pratiques : Tailler par temps sec, Utiliser un équipement complet de protection (gants, chaussures et lunettes) En cas de blessures légères : Nettoyer la plaie à l eau claire et la désinfecter Faire un pansement En cas de blessures graves : Appeler les secours (15 ou 18) Privilégier l escabeau à l échelle), Manipuler l outil sous la surveillance d un tiers Après usage, ranger l outil en utilisant un protège-lame.

se blessent gravement à la maison

se blessent gravement à la maison Chaque jour en France se blessent gravement à la maison Les enfants sont curieux, ne savent pas encore reconnaître et éviter les dangers : il faut donc les protéger en les surveillant très attentivement.

Plus en détail

guide de la sécurité chez l assistant(e) maternel(le) et l assistant(e) familial(e)

guide de la sécurité chez l assistant(e) maternel(le) et l assistant(e) familial(e) guide de la sécurité chez l assistant(e) maternel(le) et l assistant(e) familial(e) Préambule Ce document est un outil pour vous permettre de réfléchir aux dangers éventuels de votre environnement professionnel.

Plus en détail

Document Unique Evaluation des Risques à domicile

Document Unique Evaluation des Risques à domicile Document Unique Evaluation des Risques à domicile Nom et adresse de l assistante maternelle: Sylvie OGER 9 Résidence de Kerhuel 29150 CHATEAULIN Le Document Unique doit lister et hiérarchiser les risques

Plus en détail

Intoxications au monoxyde de carbone : prudence

Intoxications au monoxyde de carbone : prudence Communiqué de presse Intoxications au monoxyde de carbone : prudence Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. Il résulte d une mauvaise combustion

Plus en détail

sécurité de bébé à la maison

sécurité de bébé à la maison UNE MAISON SANS DANGERS Vous le savez sans doute, les accidents domestiques sont la principale cause de décès chez les jeunes enfants. De 8 mois à 3 ans, le pic des risques d accident est le plus élevé

Plus en détail

Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile

Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile Numéro du samu : 15 Médecine du travail - CMIE : N. d urgence de Déclic Eveil : 06 61 06 99 03 Allo Enfance maltraitée : 119 Centre

Plus en détail

BRICOLAGE. Les précautions à prendre

BRICOLAGE. Les précautions à prendre BRICOLAGE Les précautions à prendre Chaque année, près de 300 000 personnes arrivent aux Urgences à la suite d un accident de bricolage et/ou de jardinage. Respecter quelques règles simples de prévention

Plus en détail

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE N ATTENDEZ N ATTENDEZ! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors CHAQUE ANNÉE, 9 400 PERSONNES DÉCÈDENT DES SUITES D UNE. LES 3/4 ONT PLUS DE 75 ANS. L Institut National de Veille Sanitaire

Plus en détail

La prévention des Accidents Domestiques de la Vie Courante liés au printemps.

La prévention des Accidents Domestiques de la Vie Courante liés au printemps. La prévention des Accidents Domestiques de la Vie Courante liés au printemps. Les beaux jours sont de retour et, avec eux, les moments de bricolage et de jardinage en extérieur. L'occasion de prendre en

Plus en détail

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée aménagements, conseils, aides-techniques Fanny DOURTHE Gestionnaire de cas Ergothérapeute Conseil Général de l'yonne Sommaire Accidents

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 TABLE DES MATIÈRES La prévention des chutes 2 L aménagement

Plus en détail

Lutter contre les chutes

Lutter contre les chutes Lutter contre les chutes Réduire le risque des chutes à domicile et à l'extérieur Enjeu Personne n'est à l'abri des chutes, mais le risque augmente avec l'âge. Voici quelques mesures simples que vous pouvez

Plus en détail

Programme de prévention Service de sécurité incendie

Programme de prévention Service de sécurité incendie Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS diverses, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

Livret sécurité Compass

Livret sécurité Compass Livret sécurité Compass Livret SÉCURITÉ COMPASS La sécurité notre première exigence SOMMAIRE 2 La sécurité notre première exigence 4 Consignes générales de circulation 6 Consignes générales au poste de

Plus en détail

guide de la sécurité assistant maternel assistant familial

guide de la sécurité assistant maternel assistant familial guide de la sécurité assistant maternel assistant familial Guide de la sécurité - 2 Ce guide est fait pour vous aider. Il répertorie les points de danger les plus fréquents et les mesures à prendre pour

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel 3355, rue Jarry est Montréal (Québec) H1Z 2E5 Mai 2012 CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 Centre

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

Manuel d utilisation Parasol électrique Pise

Manuel d utilisation Parasol électrique Pise Manuel d utilisation Parasol électrique Pise Modèle : 852.2075 (ZHQ1821SH-ADCA) UTILISER À L EXTÉRIEUR OU À L INTÉRIEUR DES LOCAUX OU DANS UN ESPACE BIEN AÉRÉ. LIRE LA NOTICE AVANT L UTILISATION DE L APPAREIL

Plus en détail

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels :

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : AIDE A DOMICILE Aide à domicile Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : L évaluation des risques (décret du 05 nov. 2001) doit être une démarche collective

Plus en détail

ACCUEIL D ENFANTS GUIDE DE LA SÉCURITÉ ET DES BONNES PRATIQUES

ACCUEIL D ENFANTS GUIDE DE LA SÉCURITÉ ET DES BONNES PRATIQUES ACCUEIL D ENFANTS GUIDE DE LA SÉCURITÉ ET DES BONNES PRATIQUES La bientraitance «La bientraitance repose sur un ensemble d attitudes, de comportements, de gestes ou de paroles susceptibles d être proposés

Plus en détail

Référentiel Sécurite - Confort - Hygiène

Référentiel Sécurite - Confort - Hygiène Direction du Développement social Référentiel Sécurite - Confort - Hygiène Chez une assistant(e) maternel(le) pour l accueil d enfants mineurs www.cg47.fr S engager dans le métier d assistant(e) maternel(le)

Plus en détail

GUide PoUr la. sécurité des enfants. chez l AssisTAnTe MATernelle

GUide PoUr la. sécurité des enfants. chez l AssisTAnTe MATernelle GUide PoUr la sécurité des enfants chez l AssisTAnTe MATernelle sommaire À l intérieur du logement... 3 cuisine... 3 escalier et mezzanine... 4 Fenêtre... 4 salle de bain et toilettes... 4 salon, salle

Plus en détail

o Sous-sol o Rez-de-chaussée o Étage :

o Sous-sol o Rez-de-chaussée o Étage : Outil servant à assurer la conformité d une résidence où seront offert des services de garde Intérieur Une cuisine (art.87) Un endroit désigné pour manger (art.87) Une pièce pourvue d équipement sanitaire

Plus en détail

La cuisine. Des placards difficiles à ouvrir, ou des poignées inadaptées entraînent des difficultés de rangement.

La cuisine. Des placards difficiles à ouvrir, ou des poignées inadaptées entraînent des difficultés de rangement. La cuisine Les meubles de cuisine Des meubles de cuisine placés trop hauts obligent à grimper sur un tabouret ou un escabeau, provoquant un risque de chute important. Des placards difficiles à ouvrir,

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS Décret no 2001-1016 du 5 novembre 2001 Article L. 230-2 du code du travail et modifiant le code du travail (deuxième

Plus en détail

Ton enfant est né Apprends à le protéger

Ton enfant est né Apprends à le protéger Ton enfant est né Apprends à le protéger Plan régional pour la prévention des accidents de la route et des accidents domestiques But de cette brochure Cette brochure est un bref guide pour connaître les

Plus en détail

ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS FAMILIAUX

ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS FAMILIAUX ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS FAMILIAUX En Haute-Savoie, accueillir l enfant en toute sécurité PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE L assistant maternel a la responsabilité des enfants confiés par leurs

Plus en détail

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES Septembre 2002 PRÉAMBULE L aménagement et l environnement des lieux physiques d une ressource intermédiaire doivent assurer la

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

Manuel de Bonnes Pratiques Professionnelles Ménage-repassage

Manuel de Bonnes Pratiques Professionnelles Ménage-repassage Manuel de Bonnes Pratiques Professionnelles Ménage-repassage Pendant mon service, il m est interdit de : Fumer (à l intérieur comme à l extérieur du domicile). Consommer de l alcool. Utiliser le téléphone

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Fiche pratique Handicap moteur Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Profiter de son logement - accéder - cheminer - voir - utiliser les équipements Faire sa toilette -

Plus en détail

L électricité et le gaz naturel. En toute sécurité. Energy in motion

L électricité et le gaz naturel. En toute sécurité. Energy in motion L électricité et le gaz naturel En toute sécurité Energy in motion Vérifiez la sécurité de vos installations L électricité et le gaz naturel nous rendent bien des services et sont précieux pour notre confort

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

Pré-évaluation Echelle à 5 points

Pré-évaluation Echelle à 5 points Pré-évaluation Echelle à 5 points NM Bon nettoyage des mains jamais NM1 Je me lave les mains avec de l eau chaude et du savon pendant au moins 10 secondes, je les rince et les essuie avec une serviette

Plus en détail

Protégez votre enfant

Protégez votre enfant ENFANTS 0-6 ANS Protégez votre enfant des accidents domestiques Mieux vaut prévenir que guérir! Apprenons à éviter les accidents domestiques de l enfant. Un accident peut rapidement arriver. Alors, pour

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou

Plus en détail

REFERENTIEL SECURITE CONFORT HYGIENE

REFERENTIEL SECURITE CONFORT HYGIENE REFERENTIEL SECURITE CONFORT HYGIENE Chez un(e) assistant(e) maternel(le) pour l accueil d enfants mineurs Cadre de référence / Code de l action sociale et des familles / Code de la santé publique Validation

Plus en détail

A photocopier et agrandir format A3

A photocopier et agrandir format A3 Séance 1 Elaborer un recueil de représentations sur les dangers domestiques. Prendre la parole à bon escient. Donner son avis. Collectif. (5 ) Présentation du module, explication de l expression «dangers

Plus en détail

Guide bébé. Premiers pas, premiers bobos : guide de premiers secours chez les 0 à 3 ans

Guide bébé. Premiers pas, premiers bobos : guide de premiers secours chez les 0 à 3 ans Guide bébé Premiers pas, premiers bobos : guide de premiers secours chez les 0 à 3 ans Avec les bébés et les enfants, avoir des yeux dans le dos est presque une deuxième nature. Ils échappent malheureusement

Plus en détail

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe.

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. LIVRET RAPPEL PSC1 Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. L ALERTE ET PROTECTION DES POPULATIONS Signal National d'alerte Réaction Immédiate

Plus en détail

CO = 300 MORTS par an

CO = 300 MORTS par an PRÉVENTION DES INTOXICATIONS AU MONOXYDE DE CARBONE (CO) CO = 300 MORTS par an et 6000 INTOXICATIONS aiguës BIEN UTILISER SES APPAREILS À COMBUSTION POUR ÉVITER DES SITUATIONS À RISQUE APPRENDRE LES BONS

Plus en détail

DRÔLES D ANNIVERSAIRES

DRÔLES D ANNIVERSAIRES Une bande dessinée de la fnath Antony Huchette Églantine Ceulemans Didier Boisson Stéphane Hirlemann Cet album vous est offert par le Département des Hauts-de-Seine Le service départemental de protection

Plus en détail

principes fondamentaux en matière de sécurité

principes fondamentaux en matière de sécurité 10 principes fondamentaux en matière de sécurité Principes fondamentaux du programme Travailler ensemble en toute sécurité Nous estimons que ces principes permettront de diminuer les risques et ainsi

Plus en détail

Intoxications par le monoxyde de carbone : un danger méconnu. Vendredi 9 octobre 2015 Hubert Boulanger / Direction de la Santé Publique

Intoxications par le monoxyde de carbone : un danger méconnu. Vendredi 9 octobre 2015 Hubert Boulanger / Direction de la Santé Publique Intoxications par le monoxyde de carbone : un danger méconnu Vendredi 9 octobre 2015 Hubert Boulanger / Direction de la Santé Publique 1 Plan I ) Les dangers liés au monoxyde de carbone (CO) II ) Expositions

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN Lisez attentivement ce mode d'emploi avant d'utiliser l'appareil et conservez-le pour un usage ultérieur. POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

Plus en détail

Protection maternelle et infantile. Assistants maternels & Assistants familiaux - - - Le Conseil général du Lot plus proche de vous, plus solidaire.

Protection maternelle et infantile. Assistants maternels & Assistants familiaux - - - Le Conseil général du Lot plus proche de vous, plus solidaire. Protection maternelle et infantile Assistants maternels & Assistants familiaux - - - Le Conseil général du Lot plus proche de vous, plus solidaire. Ce référentiel comprend Les conditions minimales de sécurité

Plus en détail

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise CLSC de Hochelaga-Maisonneuve 4201, Ontario Est 514 253-2181 CLSC Olivier-Guimond 5810, Sherbrooke Est 514 255-2365

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

Béquilles : Comment les utiliser

Béquilles : Comment les utiliser Béquilles : Comment les utiliser La page suivante donne un aperçu des points à surveiller lorsque vous vous procurez des béquilles pour votre enfant de même que les consignes sur la façon dont votre enfant

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME Dispositions générales Risque chimique Dans tous les cas, se reporter à la Fiche de Données de Sécurité de chaque produit (fournie à l utilisateur par le fabricant

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06 Page 1 sur 8 ENTRETIEN DES LOCAUX ASPECT REGLEMENTAIRE En matière d entretien et de nettoyage des locaux, la règlementation impose à l autorité territoriale certaines opérations : Tenir en état constant

Plus en détail

Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile. Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris)

Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile. Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris) Séance 7 : Chute, équilibre et aménagement du domicile Programme d aide aux aidants Hôpital Broca (Paris) Les chutes La chute est un évènement qui peut se produire à tous les âges. Enfants, adultes et

Plus en détail

Unité soins protégés. Conseils pour la sortie de votre enfant. CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5

Unité soins protégés. Conseils pour la sortie de votre enfant. CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5 Unité soins protégés Conseils pour la sortie de votre enfant CHRU Montpellier 34295 Montpellier cedex 5 Introduction Le premier retour à la maison est un moment attendu mais aussi angoissant, que se soit

Plus en détail

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants.

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Solvants au Travail Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Qu est-ce qu un solvant? De nombreux produits chimiques utilisés pour dissoudre ou diluer d autres produits ou matériaux sont appelés

Plus en détail

Avertisseurs de fumée. Comment les installer et les entretenir?

Avertisseurs de fumée. Comment les installer et les entretenir? Avertisseurs de fumée Comment les installer et les entretenir? Avez-vous vérifié vos avertisseurs de fumée? Saviez-vous que vos avertisseurs de fumée doivent être vérifiés régulièrement en appuyant sur

Plus en détail

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue MÉMENTO PRÉVENTION ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue Lors d un contrôle, si le taux d alcool par litre de sang est

Plus en détail

Note. Charte Hygiène et Sécurité

Note. Charte Hygiène et Sécurité 1/5 Préambule L ENSCMu est un ERP (Etablissement Recevant du Public) de 3 ème catégorie, de type R (enseignement et recherche). Dans ce cadre, l école est soumise au respect de différentes réglementations

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE. 5 avril 2012

FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE. 5 avril 2012 PAUSE-CAFE FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE 5 avril 2012 Plan de la réunion Missions de votre service de santé au travail Pourquoi ce thème? L exposition aux risques et les préconisations Conclusion

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR

DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR DETECTEUR CO (monoxyde de carbone) NB 930 MANUEL UTILISATEUR wizmart Detecteur CO TECHNOLOGIE ELECTRO CHIMIQUE Garantie 5 ANS Le détecteur CO peut vous sauver la vie Le danger : la présence de monoxyde

Plus en détail

PLAQUE DE CUISSON À INDUCTION POSABLE

PLAQUE DE CUISSON À INDUCTION POSABLE notice PC 471-472: notice PC 481/482 12/02/13 15:10 Page 1 PLAQUE DE CUISSON À INDUCTION POSABLE PC 471 PC 472 PC 471 - PC 472 - MODE D EMPLOI notice PC 471-472: notice PC 481/482 12/02/13 15:10 Page 2

Plus en détail

Pharmacie et protocoles d urgence

Pharmacie et protocoles d urgence Pharmacie et protocoles d urgence SOMMAIRE Fiche.0 : Composition de la trousse de secours Fiche. : Soin d une petite plaie Fiche. : Soin d une petite brûlure thermique ou chimique Fiche. : Conduite à tenir

Plus en détail

Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification

Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification santé - sécurité au travail > VINIFICATION Livret de Sécurité pour les personnels des caves de vinification Vous allez travailler dans une cave de vinification... Bienvenue... lisez ce document, il vous

Plus en détail

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP Complétez votre démarche d accueil en commandant le coffret accueil de votre métier ou en le téléchargeant sur www.oppbtp.fr Coffrets

Plus en détail

pour un été en toute sécurité

pour un été en toute sécurité pour un été en toute sécurité 02 Avant de vous jeter à l eau Choisissez les zones de baignade surveillées S Pour vous baigner, choisissez les zones surveillées où l intervention des équipes de secours

Plus en détail

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils.

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. BIEN VIVRE CHEZ SOI Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. LES RÉPARATIONS LOCATIVES Conformément à la loi N 89-462 du 6 juillet

Plus en détail

Comment prévenir les accidents?

Comment prévenir les accidents? Comment prévenir les accidents? A NE PAS FAIRE NE BOUCHEZ JAMAIS VOS AERATIONS. LES CHAUFFAGES D APPOINT (les poêles à pétrole par exemple) NE DOIVENT PAS FONCTIONNER EN CONTINU (2 heures maximum). Sans

Plus en détail

Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt!

Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt! SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES DE LA VILLE DE SHERBROOKE Grâce à la prévention Aujourd hui ce serait trop bête de ne pas être prêt! Service de protection contre les incendies de la Ville de

Plus en détail

INSTRUCTIONS D UTILISATION

INSTRUCTIONS D UTILISATION FR RADIATEUR ÉLECTRIQUE À BAIN D HUILE Pepper 7 9-11 INSTRUCTIONS D UTILISATION Lire attentivement ces instructions avant de faire fonctionner le radiateur à bain d huile ou avant toute opération d entretien.

Plus en détail

SC 3003 COLLECTION SOUFFLANT SÈCHE-SERVIETTES 29257-07-09

SC 3003 COLLECTION SOUFFLANT SÈCHE-SERVIETTES 29257-07-09 NOTICE SC 3003 COLLECTION SOUFFLANT SÈCHE-SERVIETTES 29257-07-09 Nous vous remercions de la confiance que vous nous témoignez en choisissant un appareil SUPRA. Nous espérons qu il vous donnera entière

Plus en détail

Notice d utilisation FRITEUSE 4L. Référence : DOC129 Version : 1.3 Langue : Français p. 1

Notice d utilisation FRITEUSE 4L. Référence : DOC129 Version : 1.3 Langue : Français p. 1 FRITEUSE 4L Référence : DOC129 Version : 1.3 Langue : Français p. 1 Vous venez d acquérir un produit de la marque DOMOCLIP et nous vous en remercions. Nous apportons un soin particulier au design, à l'ergonomie

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1.

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1. Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1 Juin 2015 NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE P. 2 sur 8 SOMMAIRE 1 Hygiène...

Plus en détail

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >>

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> Qui est concerné? les équipages de collecte, les agents de nettoyage des bennes, les techniciens de maintenance, toute personne

Plus en détail

LES DANGERS DU MONOXYDE DE CARBONE (CO) POUR COMPRENDRE

LES DANGERS DU MONOXYDE DE CARBONE (CO) POUR COMPRENDRE LES DANGERS DU MONOXYDE DE CARBONE (CO) POUR COMPRENDRE QQLe monoxyde de carbone est dangereux 2 QQD où vient le monoxyde de carbone? 4 QQPour se protéger 8 QQEn cas d urgence 20 QQÀ qui demander des

Plus en détail

Les thèmes abordés sont :

Les thèmes abordés sont : Ceci est un protocole réalisé afin de vous guider dans les démarches à suivre en cas de soins à apporter à un enfant. Si un enfant se blesse ou tombe malade dans l établissement, les parents doivent obligatoirement

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS MEDELA VARIO S:\00 Direction\Mes documents\site internet\docus word et pdf\appareils emploi\mode d'emploi Proximos Vario.doc/27/10/2011 1/7 En cas de questions ou de problèmes,

Plus en détail

Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies

Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies Un avertisseur de monoxyde de carbone peut sauver des vies Protégezvous! Le monoxyde de carbone est un gaz toxique présent dans votre maison il peut tuer rapidement INODORE INCOLORE SANS SAVEUR Pourquoi

Plus en détail

Mémento Formation PSC 1

Mémento Formation PSC 1 Mémento Formation PSC 1 (Formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1) Document réalisé à partir du Référentiel National de compétences de Sécurité Civile défini par l arrêté du Ministère de l

Plus en détail

La paralysie cérébrale 8 - L hygiène. livret informatif destiné aux familles du. programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale 8 - L hygiène. livret informatif destiné aux familles du. programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 8 - L hygiène livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 Et splash à l eau! L heure du bain... Pour votre enfant,

Plus en détail

RISQUES RP RR PDA MESURES DE PREVENTION TRAVAIL. Analyse des risques :toiture plate RISQUES

RISQUES RP RR PDA MESURES DE PREVENTION TRAVAIL. Analyse des risques :toiture plate RISQUES Analyse des risques :toiture plate ACTIVITE Travaux sur toiture plate Chute, trébuchement, glissade Porter des chaussures de sécurité adaptées résistant à la chaleur et avec des semelles antidérapantes.

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur peut engendrer des risques - c est d ailleurs l un des premiers cas d accident de travail. Vous trouverez dans ce document des mesures de sécurité générales ainsi que des indications concrètes liées à

Plus en détail

Référentiel sécurité - confort - hygiène

Référentiel sécurité - confort - hygiène direction du développement social Référentiel sécurité - confort - hygiène chez un(e) assistant(e) familial(le) pour l accueil d enfants mineurs www.cg47.fr s engager dans le métier d assistant(e) familial(e)

Plus en détail

SOMMAIRE. page 3 pages 4 & 5 pages 6 & 7 pages 8 & 9 page 10 pages 11 à 13 page 14 page 15 page 16 page 17 page 18 page 19 page 20

SOMMAIRE. page 3 pages 4 & 5 pages 6 & 7 pages 8 & 9 page 10 pages 11 à 13 page 14 page 15 page 16 page 17 page 18 page 19 page 20 SOMMAIRE Avertissement... Consignes de sécurité... Volume pour pose en salle de bains... Fixation des consoles... Raccordement électrique... Configuration du thermostat... Fixation du thermostat... Utilisation

Plus en détail

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3.

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3. Dangers des gaz NATURE : Gaz inerte : Azote, Argon, CO2, Hélium Gaz comburant : Oxygène, Protoxyde d azote Gaz inflammable : Hydrogène, Acétylène, Propane Gaz toxique : Ammoniac, Chlore, Fluor, SO2 Risque

Plus en détail

HOCKEY DE RUE / SERVICE INCENDIE / TROUSSE D URGENCE

HOCKEY DE RUE / SERVICE INCENDIE / TROUSSE D URGENCE HOCKEY DE RUE / SERVICE INCENDIE / TROUSSE D URGENCE Jeux de hockey dans la rue Avec l arrivée de l hiver, il est assez fréquent de voir des jeunes se regrouper dans certaines rues de la municipalité afin

Plus en détail

Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis

Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis Evaluation des risques professionnels dans un laboratoire de toxicologie par le guide Déparis Coordinateur: Dr Mohamed Adnène HENCHI, M.C.A., Université de Monastir, Tunisie Participants: Interne en médecine

Plus en détail

Lycée des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de la Topographie RENE CAILLIE. Livret d accueil LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

Lycée des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de la Topographie RENE CAILLIE. Livret d accueil LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Livret d accueil LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL LA SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Toute personne au travail, quel que soit son statut, effectuera avec d autant plus d efficacité, les tâches confiées si

Plus en détail

Barbecue Papillon FICHE DE MONTAGE. + Cales

Barbecue Papillon FICHE DE MONTAGE. + Cales Conseils de pose : Prévoir - 3 personnes pour la manutention des éléments - Du ciment colle extérieur «couleur pierre» - Du matériel de calage - Un peigne à encoller + Cales 9 Le barbecue doit être posé

Plus en détail

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERLINK. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous.

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERLINK. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Lors de vos rendez-vous, si vous avez des doutes ou des hésitations face à un soin ou un traitement proposé, discutez-en avec un professionnel afin

Plus en détail

Bien concevoir son projet de CUISINE

Bien concevoir son projet de CUISINE Bien concevoir son projet de CUISINE Une cuisine bien pensée... Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE, faites le point sur vos besoins, vos envies

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

POÊLES, CHEMINÉES, ET BLOC DE COMBUSTION AVEC BRÛLEUR ÉTHANOL

POÊLES, CHEMINÉES, ET BLOC DE COMBUSTION AVEC BRÛLEUR ÉTHANOL POÊLES, CHEMINÉES, ET BLOC DE COMBUSTION AVEC BRÛLEUR ÉTHANOL MODE D EMPLOI ALPATEC vous félicite d avoir choisi ce produit et vous remercie de votre confiance. Pour votre confort et votre sécurité, votre

Plus en détail

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS EXEMPLE DOCUMENT N 2 Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS Secteur de la poissonnerie DOC N2 2.indd 1 21/11/2014 17:04 EXEMPLE DE DOCUMENT UNIQUE Date de mise à jour : Activités Postes Sans Objet

Plus en détail

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT -Arrêté du 26 avril 1996 1. OBJECTIF PROTOCOLE DE SÉCURITÉ Adaptation des règles de sécurité prévues par le décret de 1992 (92-158 du 20.02.92) pour les opérations

Plus en détail

Chalet de Laffrey 20/12/2013

Chalet de Laffrey 20/12/2013 Chalet de Laffrey 20/12/2013 Mise en eau 1) Dans le vestiaire (là où il y a le chauffe eau) Sur le groupe sécurité, fermer la vidange (robinet rouge) du chauffe eau 1/16 de tour à gauche Ouvrir l'eau (robinet

Plus en détail