CHAPITRE 2 LE RECRUTEMENT. Le recrutement nait généralement d un déséquilibre (quantitatif et/ou qualitatif) dans l effectif de l organisation.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE 2 LE RECRUTEMENT. Le recrutement nait généralement d un déséquilibre (quantitatif et/ou qualitatif) dans l effectif de l organisation."

Transcription

1 1 CHAPITRE 2 LE RECRUTEMENT Le recrutement nait généralement d un déséquilibre (quantitatif et/ou qualitatif) dans l effectif de l organisation. Il permet de mettre en adéquation un individu et un emploi. Enjeux du recrutement pour les RH : -> Les enjeux sont liés aux répercussions liées au recrutement sur l entreprise : coût des recrutements coût du licenciement coûts liés à la dégradation du climat social -> Le recrutement est une pratique onéreuse. Il doit donc être maîtrisé et planifié. 1. RECRUTEMENT ET STRATEGIE D ENTREPRISE Cohérence nécessaire entre la stratégie de l entreprise et le(s) recrutement(s) à réaliser. Le recrutement représente un levier de communication interne et externe sur la performance de l entreprise. Cette communication permet aussi de soutenir l attractivité pour les collaborateurs potentiels. Cette communication relève du marketing social. Objectifs d une stratégie de recrutement : è Mettre en concurrence les collaborateurs internes avec des candidats externes è Favoriser les transferts d apprentissage è Développer une compétence collective è Intégrer de nouveaux métiers avec des nouvelles compétences LES ENJEUX DU RECRUTEMENT POUR LES RH : 1 Une prise de risque, un mauvais recrutement a des conséquences négatives pour l entreprise d un point de vue financier.

2 2 Coût du recrutement, du licenciement, du remplacement Coût social (climat social dégradé, performance moindre, démissions et nouveaux recrutements à prévoir) 2. LE CONTEXTE LEGAL Le code du travail : l ensemble des règles qui régissent la relation contractuelle salarié-employeur en définissant les devoirs et les libertés de chacune des parties. La loi vise à instaurer et faire respecter la non discrimination. La loi autorise les différences de traitement «lorsqu elles répondent à une exigence professionnelle essentielle et déterminante et pour autant que l objectif soit légitime et l exigence proportionnée». LE CODE DU TRAVAIL : Un exemple de situation de travail est le stage : implique un travail fourni par le stagiaire dans l entreprise régi par une convention entre l établissement d enseignement, l entreprise d accueil et le stagiaire doit être rémunéré lorsque sa durée dépasse 2 mois, le montant est fixé par la convention collective. LES CONVENTIONS COLLECTIVES : Tout contrat se réfère à la convention collective de la branche concernée. Il s agit d adapter le code du travail. Elle contient généralement des dispositions plus avantageuses que le droit du travail. Les conventions collectives font l objet de négociations permanentes entre les syndicats d employeurs et les syndicats d employés è Elles sont généralement liées à des secteurs d activités ou bien à des métiers. 2 è Elles sont le fruit de négociations entre syndicats et employeurs.

3 3 è Elles représentent les avantages que ces syndicats ont réussi à négocier pour les travailleurs. è Les contrats de travail y font référence pour expliciter les avantages dont les travailleurs peuvent bénéficier. è!!! un contrat de travail peut contenir des dispositions plus favorables pour le salarié que l accord ou la convention applicable à l entreprise. Dans ce cas, le contrat de travail prime. La loi permet de cadrer les pratiques et les guider. Ces pratiques sont influencées par la culture locale et la popularité de certains modèles : modèle anglo-saxon : discrimination positive et quotas modèle paritaire : égalité en nombre entre hommes et femmes modèle social : égalité des chances (milieu social, origines,...). LA LOI CONDAMNE LES DISCRIMINATIONS : La prudence lors de la sélection et de l entretien d embauche devra prévaloir sur les sujets suivants: origine, sexe, âge, mœurs, situation familiale, appartenance à une race, à une ethnie, à une nation, les opinions politiques, religieuses, l activité syndicale, handicap santé FOCUS SUR LE CONTRAT DE GENERATION : 3

4 4 LA LOI ENCADRE LE RECRUTEMENT : La loi tend à favoriser l égalité des chances et la transparence: Les informations demandées au candidat doivent avoir un lien direct avec le poste visé. Le comité d entreprise et le candidat doivent être informés de la nature des tests de sélection. Un écrit (lettre d embauche ou contrat) comprenant un certain nombre de rubriques obligatoires doit être formalisé au plus tard deux mois après le recrutement. 3. LES ETAPES DU RECRUTEMENT Etape 1 : Préparation du recrutement 4 è expression de la demande è analyse de la demande è définition du poste et du profil Etape 2 : Recherche des candidatures

5 5 è prospection interne è choix de la méthode de recherche è recherche de candidatures externes Etape 3 : Sélection des candidats è premier tri è entretiens è tests éventuels Etape 4 : Accueil et intégration è la décision è la proposition è l accueil è l intégration Le processus se veut rationnel mais dans la pratique, il est limité par le contexte dans lequel évolue l entreprise ainsi que les limites des possibilités et des ressources disponibles en interne. è Toutes les étapes ne sont pas nécessairement suivies et l ordre présenté n est pas toujours respecté. Autres limites : focalisation sur des thématiques particulières (diplômes, expérience, etc.) : effet de halo projeter sur les candidats ses propres qualités et défauts recruter toujours le même profil Les coûts d un recrutement : coûts directs, coûts de formation et d adaptation du candidat, coûts liés à un investissement à moyen terme, coûts supplémentaires en cas d échec 4. EVOLUTIONS DANS LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT LE E-RECRUTEMENT IMPOSE DES CHANGEMENTS : 5

6 6 le recours aux nombreux jobs boards (sites web qui affichent des offres d emploi) traitement des offres en temps réels (baisse de coûts) l affichage et le recours aux réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn COMMENT RECRUTE T-ON AUJOURD HUI? Les sites d emplois au cœur du dispositif Le cv classique n est pas encore mort L expérience, premier critère de sélection d un candidat LE PROCESSUS DE RECRUTEMENT TYPE : En moyenne, 5 candidats sont en concurrence, reçus individuellement, et viennent 2 fois avant d'être retenus Ils rencontrent 2 à 3 personnes au cours de l'entretien durant entre 30 minutes à 1h30 Les entretiens à distance sont adoptés par près de 1 recruteur sur 2 Cooptation dans 10 à 20% des cas 6

Chapitre 1. Règles communes aux contrats de travail

Chapitre 1. Règles communes aux contrats de travail Chapitre 1 Règles communes aux contrats de travail 6 Chapitre 1 Section 1. Définition et éléments constitutifs du contrat de travail Le contrat de travail est une convention par laquelle une personne s

Plus en détail

Embauche. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

Embauche. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Embauche Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Sensibiliser les personnes chargées de recrutement, aux stéréotypes femmes/hommes afin de les dépasser Formuler les offres d emploi de manière

Plus en détail

Grille d entretien adressée aux Collectivités territoriales

Grille d entretien adressée aux Collectivités territoriales 132, av. de Rivoli Enda Europe 75004 Paris Tél. : 01 55 34 75 21 www.comite21.org Environnement et développement 5, rue des Immeubles Industriels, 75011, Paris Tel. : 33 (0)1 44 93 87 40 enda-europe@wanadoo.fr

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GÉNÉRATION

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GÉNÉRATION ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GÉNÉRATION L emploi des jeunes et des seniors constitue un enjeu fondamental auquel les partenaires sociaux souhaitent, par le

Plus en détail

Comment renforcer et optimiser son recrutement dans les SAP

Comment renforcer et optimiser son recrutement dans les SAP Comment renforcer et optimiser son recrutement dans les SAP 1 - Le processus de recrutement 2- Les aides à l embauches en 2016 3 - Les dispositifs et la formation dans les SAP 4 - Les acteurs du recrutement

Plus en détail

Affichage Obligatoire Les règles applicables en matière de Harcèlement, d égalité de rémunération H/F et de discrimination

Affichage Obligatoire Les règles applicables en matière de Harcèlement, d égalité de rémunération H/F et de discrimination Affichage Obligatoire Les règles applicables en matière de Harcèlement, d égalité de rémunération H/F et de discrimination Harcèlement sexuel Article 222-33 du Code Pénal I. -Le harcèlement sexuel est

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION L emploi des jeunes et des seniors constitue un enjeu fondamental auquel les partenaires sociaux souhaitent, par le

Plus en détail

AEI - L2 RH - Initiation à la GRH - Chapitre 4 D. Glaymann Le recrutement. Identifier et définir le(s) besoin(s)

AEI - L2 RH - Initiation à la GRH - Chapitre 4 D. Glaymann Le recrutement. Identifier et définir le(s) besoin(s) 1. Le recrutement Identifier et définir le(s) besoin(s) Faut-il recruter? Pour quel poste? Pour quelle durée? Arrêter le projet de recrutement Quels délais? Quels moyens? Quels coûts? Recrutement interne

Plus en détail

Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer

Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer La Lutte contre les Discriminations est un enjeu de société majeur. Sont considérées contraires au principe de non-discrimination

Plus en détail

LA CHARTE D ETHIQUE DE GPS

LA CHARTE D ETHIQUE DE GPS LA CHARTE D ETHIQUE DE GPS Toute entreprise doit savoir pour qui elle travaille et pourquoi elle se développe : c'est sa vocation. Elle doit aussi savoir comment elle doit le faire c'est à dire, quelles

Plus en détail

RECRUTEMENT ET INTEGRATION

RECRUTEMENT ET INTEGRATION Le recrutement, et notamment celui des conducteurs, constitue un enjeu et un processus incontournable dans la vie de l entreprise. Il est primordial de savoir s entourer de collaborateurs ayant les capacités,

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION

CONTRAT DE GENERATION CONTRAT DE GENERATION Conférence Vendredi 16 novembre 2012 1 CONFERENCE SOCIALE : DES 9 ET 10 JUILLET 2012 Le programme de travail du Gouvernement : Emploi Formation professionnelle Rémunération Egalité

Plus en détail

QUELLES ACTIONS POUR L ATTRACTIVITÉ DES MÉTIERS?

QUELLES ACTIONS POUR L ATTRACTIVITÉ DES MÉTIERS? QUELLES ACTIONS POUR L ATTRACTIVITÉ DES MÉTIERS? L embauche est l un des champs de diagnostic et d action définis par la loi en matière d égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. La mixité

Plus en détail

Identifi cation et formalisation Fiche des besoins en emploi. de l entreprise

Identifi cation et formalisation Fiche des besoins en emploi. de l entreprise Identifi cation et formalisation Fiche des besoins en emploi 1 de l entreprise I. Le contexte de l emploi II. Les missions III. Les compétences requises IV. L environnement de travail V. Les évolutions

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3183 Convention collective nationale IDCC : 1182. PORTS DE PLAISANCE ACCORD DU

Plus en détail

Loi relative au dialogue social et à l emploi

Loi relative au dialogue social et à l emploi Loi relative au dialogue social et à l emploi La loi relative au dialogue social et à l emploi a été promulguée le 18 août 2015. Elle se fixe comme objectif de réformer la représentation du personnel et

Plus en détail

Communication. Emetteurs : M. VAQUER /C.RICHTER. Commentaire ASF

Communication. Emetteurs : M. VAQUER /C.RICHTER. Commentaire ASF Avec «Vigilance Circulaires», vous l auriez déjà! Pour un accès instantané aux circulaires ASF, abonnez-vous dès maintenant (gratuit) Info : circulaires@asf-france.com Communication Numéro : ASF 10.181

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation - Lyon

Le contrat de professionnalisation - Lyon Le - Lyon L'ESMT, Ecole Supérieure des Métiers du Tertiaire, vous propose un catalogue de formatio n initiale mais, surtout, des parcours en Alternance par le biais du Contrat de Professionnalisation En

Plus en détail

Unité territoriale Seine-et-Marne LE CONTRAT DE GENERATION

Unité territoriale Seine-et-Marne LE CONTRAT DE GENERATION Unité territoriale Seine-et-Marne LE CONTRAT DE GENERATION Le contrat de génération : contexte, enjeux et objectifs Contrat de génération : vers une gestion active des âges en entreprise Le marché du travail

Plus en détail

RECRUTEMENT & CONTRATS

RECRUTEMENT & CONTRATS C2 - LE REGIME DES SALARIES RECRUTEMENT & CONTRATS Comment accède-t-on à un régime juridique de travail? I LE RECRUTEMENT o Le principe : Liberté d embauche de l employeur. Elle est reconnue au travers

Plus en détail

Article 1 er I. L article L du code du travail est ainsi rédigé : Art. L Aucune personne ne peut être écartée d une procédure de recr

Article 1 er I. L article L du code du travail est ainsi rédigé : Art. L Aucune personne ne peut être écartée d une procédure de recr TEXTE ADOPTE n o 565 Petite loi ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2000-2001 12 octobre 2000 PROPOSITION DE LOI ADOPTEE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION : MODE D EMPLOI, POINTS DE VIGILANCES & ASTUCES

CONTRAT DE GENERATION : MODE D EMPLOI, POINTS DE VIGILANCES & ASTUCES CONTRAT DE GENERATION : MODE D EMPLOI, POINTS DE VIGILANCES & ASTUCES Pour les entreprises de 50 à 299 salariés LES AIDES FINANCIERES Le dispositif Recruter un jeune et recruter ou maintenir dans l emploi

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION 26 Octobre 2012 ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 RELATIF AU CONTRAT DE GENERATION I Rappel de l appréciation de la CGPME sur le document d orientation gouvernemental Il convient de

Plus en détail

Le choix du régime du juridique du salarié

Le choix du régime du juridique du salarié Le choix du régime du juridique du salarié I- Le recrutement Le recrutement vise l ensemble des opérations qui précèdent l éventuelle conclusion d un contrat de travail. C est une phase pleine de dangers

Plus en détail

Petit-déjeuner de la diversité

Petit-déjeuner de la diversité Petit-déjeuner de la diversité Au menu de notre petit-déjeuner La diversité en entreprise, un sujet d actualité La diversité dans ma procédure de recrutement Autodiagnostic : la diversité dans mon entreprise

Plus en détail

II- L entrée en fonction dans les différents régimes de travail. III- Les différents contrats de travail proposés au salarié

II- L entrée en fonction dans les différents régimes de travail. III- Les différents contrats de travail proposés au salarié THÈME 1 L INDIVIDU AU TRAVAIL BTS NRC Droit 1/4 Les critères de choix d un régime de travail sont multiples. Pour choisir efficacement, il faut connaître les droits et les devoirs qui sont liés à chacun.

Plus en détail

ÉGALITÉ EN EMPLOI. Vice-rectorat aux ressources humaines - Janvier Dernière mise à jour : 13 novembre 2014

ÉGALITÉ EN EMPLOI. Vice-rectorat aux ressources humaines - Janvier Dernière mise à jour : 13 novembre 2014 ÉGALITÉ EN EMPLOI Vice-rectorat aux ressources humaines - Janvier 2009 Dernière mise à jour : 13 novembre 2014 Sujets traités Qu est-ce que l égalité en emploi? Programme d égalité en emploi Pourquoi des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 21 mai Emplois d avenir

DOSSIER DE PRESSE. 21 mai Emplois d avenir DOSSIER DE PRESSE 21 mai 2015 Emplois d avenir Contacts presse : Préfecture de l Hérault : Sandrine Bonnamich, chef du service régional de la communication interministérielle Tél. 04 67 61 69 41 Direction

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL LA CONCEPTION DES PROCESSUS ORGANISATIONNELS

GUIDE ORGANISATIONNEL LA CONCEPTION DES PROCESSUS ORGANISATIONNELS LA CONCEPTION DES PROCESSUS ORGANISATIONNELS 17 L organisation d activités d alternance travail-études crée de nouvelles responsabilités et de nouveaux modes de fonctionnement au sein de l établissement

Plus en détail

Plan de la CCN du personnel de Pôle emploi

Plan de la CCN du personnel de Pôle emploi A - Dispositions Générales Art 1 Domaine d application de la CCN Application au personnel de droit privé de Pôle emploi. Application de certaines clauses à l ensemble des personnels de Pôle emploi Art

Plus en détail

Mener une politique en faveur de l emploi des personnes handicapées : quel accompagnement de l Agefiph? Le 19 octobre 2017

Mener une politique en faveur de l emploi des personnes handicapées : quel accompagnement de l Agefiph? Le 19 octobre 2017 Mener une politique en faveur de l emploi des personnes handicapées : quel accompagnement de l Agefiph? Le 19 octobre 2017 1 La convention politique d emploi 2 La convention politique d emploi La convention

Plus en détail

CONTRAT DE GÉNÉRATION ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL

CONTRAT DE GÉNÉRATION ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL CONTRAT DE GÉNÉRATION ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 Direction Juridique Emploi et Formation Réunion d information sociale 26 et 29 novembre 2012 Contrat de génération : Objectif

Plus en détail

APPEL D OFFRE - ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN PLACE D UNE ACTION DE FORMATION À DISTANCE POUR LES ADHÉRENTS DU SNAECSO

APPEL D OFFRE - ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN PLACE D UNE ACTION DE FORMATION À DISTANCE POUR LES ADHÉRENTS DU SNAECSO 2016 APPEL D OFFRE - ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN PLACE D UNE ACTION DE FORMATION À DISTANCE POUR LES ADHÉRENTS DU SNAECSO 2 I. PRÉSENTATION DU SYNDICAT LE SNAECSO : (Syndicat National d Associations Employeurs)

Plus en détail

PREMIERE EMBAUCHE. 19 novembre Centre de Congrès > CAEN

PREMIERE EMBAUCHE. 19 novembre Centre de Congrès > CAEN PREMIERE EMBAUCHE Vous envisagez d embaucher votre premier salarié pour faire face au développement de votre activité? Réussir son premier recrutement est un enjeu très important pour l avenir de votre

Plus en détail

Contexte La fiche «Attractivité de l Entreprise» est un document à utiliser dans le cadre d un recrutement avec une notion Ressources Humaines.

Contexte La fiche «Attractivité de l Entreprise» est un document à utiliser dans le cadre d un recrutement avec une notion Ressources Humaines. AVANT LE RECRUTEMENT Recrutement / 01 AVANT LE RECRUTEMENT... Attractivité de l entreprise La fiche «Attractivité de l Entreprise» est un document à utiliser dans le cadre d un recrutement avec une notion

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION

CONTRAT DE GENERATION CONTRAT DE GENERATION Analyse du Projet de loi : Création des articles suivants dans le Code du travail - Article L5121-6 Ctr = définition du contrat de génération. - Article L5121-7 Ctr = vise les entreprises

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la«grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Accord National

Plus en détail

AVENANT DU 28 FEVRIER 2017 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE LA SIDERURGIE DU 20 NOVEMBRE 2001

AVENANT DU 28 FEVRIER 2017 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE LA SIDERURGIE DU 20 NOVEMBRE 2001 AVENANT DU 28 FEVRIER 2017 A LA CONVENTION COLLECTIVE DE LA SIDERURGIE DU 20 NOVEMBRE 2001 Le GESiM et les organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CGT et FO se sont réunis les 2, 14 et 28 février 2017

Plus en détail

Mai

Mai Mai 2008 Promouvoir la diversité et l intégration www.sodexho.com www.sodexo.com Sodexo : une entreprise citoyenne Les valeurs Sodexo, depuis 1966, s est développé dans le respect d une philosophie et

Plus en détail

Accord de Groupe n XX relatif au contrat de généra tion

Accord de Groupe n XX relatif au contrat de généra tion Accord de Groupe n XX relatif au contrat de généra tion Projet pour la réunion du 06 septembre 2013 Préambule (contenu à rédiger au terme des négociations) Rappel du contexte de la négociation (Loi du

Plus en détail

Contrat de génération : Publication du décret d application

Contrat de génération : Publication du décret d application Contrat de génération : Publication du décret d application La loi portant création du contrat de génération a été publiée au journal officiel du 3 mars 2013. Le décret relatif aux conditions de mise en

Plus en détail

Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes

Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes CCN n 3148 Bilan Emploi Formation Exercice 2010 Sources Les données présentées

Plus en détail

La prise en compte de la réalité sociale

La prise en compte de la réalité sociale Les équipes L amélioration continue de la qualité de service aux clients du Groupe repose avant tout sur les compétences et le professionnalisme des collaborateurs de Séché Environnement et sur leur implication

Plus en détail

Loi relative au dialogue social et à l emploi : Les dispositions formation

Loi relative au dialogue social et à l emploi : Les dispositions formation N 99 - FORMATION n 13 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 15 septembre 2015 ISSN 1769-4000 Loi relative au dialogue social et à l emploi : Les dispositions formation L essentiel La loi relative

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3122 Convention collective nationale IDCC : 454. REMONTÉES MÉCANIQUES ET DOMAINES

Plus en détail

L apprentissage permet d alterner une formation pratique et théorique en entreprise et en CFA;

L apprentissage permet d alterner une formation pratique et théorique en entreprise et en CFA; LE CONTRAT D APPRENTISSAGE L apprentissage permet d alterner une formation pratique et théorique en entreprise et en CFA; C est l entreprise qui détient le contrat; la formation est dispensée en centre

Plus en détail

Audit "Egalité de traitement" Mené en janvier 2007 au sein du cabinet Integra. Portant sur les missions conduites en 2005 et 2006 par le cabinet

Audit Egalité de traitement Mené en janvier 2007 au sein du cabinet Integra. Portant sur les missions conduites en 2005 et 2006 par le cabinet Audit "Egalité de traitement" Mené en janvier 2007 au sein du cabinet Integra Portant sur les missions conduites en 2005 et 2006 par le cabinet L'Observatoire des discriminations a pour objectif de mener

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la«grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord National

Plus en détail

En points. 25 mars 2009

En points. 25 mars 2009 En points 10 25 mars 2009 1 La GPEC doit contribuer à la sécurisation des parcours professionnels des salariés et à la performance de l entreprise. La GPEC doit permettre de favoriser l évolution de carrière

Plus en détail

PROCÉDURE DE RECRUTEMENT DES PERSONNES STAGIAIRES APLEP DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE

PROCÉDURE DE RECRUTEMENT DES PERSONNES STAGIAIRES APLEP DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE PROCÉDURE DE RECRUTEMENT DES PERSONNES STAGIAIRES APLEP DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE Le 12 mai 2009 PROCÉDURE DE RECRUTEMENT DES PERSONNES STAGIAIRES APLEP DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE 1. Définitions Stage : Période

Plus en détail

L engagement de 3 partenaires

L engagement de 3 partenaires C.F.A.A. du Doubs 10, rue François Villon BP 65809 25058 BESANCON CEDEX 5 - tél : 03.81.41.96.40 L engagement de 3 partenaires Le CFAA s engage : L entreprise s engage : L apprenti s engage : Dans ce document

Plus en détail

1/Enjeux et objectifs de la politique de recrutement de LCL

1/Enjeux et objectifs de la politique de recrutement de LCL 2/ La définition de sa politique de recrutement : enjeux et objectifs de la politique, sources et moyens de recrutement, cohérence avec les autres politique de Rh, etc. La politique de recrutement réunit

Plus en détail

CHARTE DE LA MOBILITE BIATSS AU SEIN DE L UNIVERSITE D AIX-MARSEILLE

CHARTE DE LA MOBILITE BIATSS AU SEIN DE L UNIVERSITE D AIX-MARSEILLE CHARTE DE LA MOBILITE BIATSS AU SEIN DE L UNIVERSITE D AIX-MARSEILLE Préambule Les personnels représentent l'une des principales richesses de l'université d'aix-marseille, c est pourquoi un pilotage efficient

Plus en détail

Table des matières. Préface Introduction... 19

Table des matières. Préface Introduction... 19 Table des matières Préface... 11 Introduction... 19 1 Repères sur l histoire du droit des discriminations dans l emploi... 19 A. De l inégalité et de la protection... 19 B. De l égalité et de la non-discrimination...

Plus en détail

Dossier 2 : le recrutement et les différents types de contrats

Dossier 2 : le recrutement et les différents types de contrats CASH SYMPA Dossier 2 : le recrutement et les différents types de contrats 1. Indiquez à Axel Moria à quel(s) type(s) de contrat il peut recourir. Axel peut recourir à un CDD de 25 heures ou même faire

Plus en détail

LA FONCTION RECRUTEMENT CURSUS RRH Process Outils Méthodologie (P.O.M.) Chapitre 2 Information et communication

LA FONCTION RECRUTEMENT CURSUS RRH Process Outils Méthodologie (P.O.M.) Chapitre 2 Information et communication LA FONCTION RECRUTEMENT CURSUS RRH Process Outils Méthodologie (P.O.M.) Chapitre 2 Information et communication Ce chapitre a pour objectif d appréhender les enjeux de l information d une ouverture de

Plus en détail

République Tunisienne. Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi

République Tunisienne. Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi République Tunisienne Ministère de la Formation Professionnelle et de l Emploi Communiqué de presse Lundi 4 Avril 2011 MFPE (Version traduite de l arabe) Programme du Gouvernement provisoire en matière

Plus en détail

Module Ressources Humaines SNAECSO

Module Ressources Humaines SNAECSO Programme de formation des directrices et directeurs des centres sociaux et socioculturels en partenariat avec la Fédération des Centres Sociaux de France --- Module Ressources Humaines SNAECSO 2017 Adaptation

Plus en détail

une ressource-clé Charte Tutorat LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INDUSTRIES ÉLECTRIQUES ET GAZIÈRES

une ressource-clé Charte Tutorat LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INDUSTRIES ÉLECTRIQUES ET GAZIÈRES LE tuteur, une ressource-clé Charte Tutorat LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INDUSTRIES ÉLECTRIQUES ET GAZIÈRES 1 SOM -MAI- RE Préambule 1 2 Définition du tutorat 3 3 Objectifs et finalités du tutorat 4

Plus en détail

Convention Collective Nationale de l Import Export

Convention Collective Nationale de l Import Export Convention Collective Nationale de l Import Export CCN n 3100 Etude Emploi Formation Exercice 2010 Bilan de l emploi et de la formation Convention Collective Nationale de l Import Export (CCN n 3100) Méthodologie

Plus en détail

La négociation collective : convention collective accord d entreprise

La négociation collective : convention collective accord d entreprise Département Gestion Administrative et COmmerciale GACO PROGRAMMES DES MODULES M 1 SEMINAIRES D INTEGRATION, PROFESSIONNELS ET DE CLOTURE DES ACTIVITES - Présentation du programme pédagogique - Présentation

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : HÔTELLERIE DE PLEIN AIR

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : HÔTELLERIE DE PLEIN AIR MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3271 Convention collective nationale IDCC : 1631. HÔTELLERIE DE PLEIN AIR ACCORD DU 20 DÉCEMBRE 2011 RELATIF À L INSERTION

Plus en détail

Programme de la formation Sensibilisation générale au handicap

Programme de la formation Sensibilisation générale au handicap Sensibilisation générale au Tout collaborateur, amené à gérer un dossier ou une situation sur le thème du et/ou à être en contact d un collègue en situation de 1. Développer les connaissances des participants

Plus en détail

Profil et missions. Notre histoire. La "révolution" de La "loi handicap" de et 2013, de nouvelles responsabilités

Profil et missions. Notre histoire. La révolution de La loi handicap de et 2013, de nouvelles responsabilités Les aides ou services cités sont susceptibles de changer ou d évoluer. Nous vous recommandons de vous assurer de leur actualité sur https://www.agefiph.fr Thématique : Profil et missions Créée en 1987,

Plus en détail

FICHE N 18 : ÉVALUER LES PROCÉDURES DE RECRUTEMENT PAR LA MÉTHODE DU TESTING

FICHE N 18 : ÉVALUER LES PROCÉDURES DE RECRUTEMENT PAR LA MÉTHODE DU TESTING FICHE N 18 : ÉVALUER LES PROCÉDURES DE RECRUTEMENT PAR LA MÉTHODE DU TESTING De quoi s agit-il? Un test de discrimination consiste à proposer, pour un même emploi, deux candidatures ayant le même profil

Plus en détail

Sommaire. 1 À propos de. 2 Un cercle vertueux pour l ensemble des acteurs. 3 Les avantages. 4 L adhésion. 5 Le cadre économique et juridique

Sommaire. 1 À propos de. 2 Un cercle vertueux pour l ensemble des acteurs. 3 Les avantages. 4 L adhésion. 5 Le cadre économique et juridique Dossier de presse Sommaire 1 À propos de 2 Un cercle vertueux pour l ensemble des acteurs 3 Les avantages 4 L adhésion 5 Le cadre économique et juridique 6 Le prêt de main d œuvre à but non lucratif 1

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POEC 2016

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POEC 2016 Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POEC 2016 INTITULE DE LA FORMATION : Ouvriers agricoles polyvalents du secteur de la banane Région : MARTINIQUE Références : CDC_15_0004_2016_POEC

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à projet d études

Cahier des charges pour un appel à projet d études Cahier des charges pour un appel à projet d études Mise en concurrence pour une étude portant sur l évolution de l emploi et des compétences ainsi que de l adaptation de l offre de formation dans la branche

Plus en détail

FAVORISER LA CONCLUSION D ACCORD COLLECTIF, ou à défaut, UN PLAN D ACTION?

FAVORISER LA CONCLUSION D ACCORD COLLECTIF, ou à défaut, UN PLAN D ACTION? FAVORISER LA CONCLUSION D ACCORD COLLECTIF, ou à défaut, UN PLAN D ACTION? ACCORD COLLECTIF, ou à défaut, PLAN D ACTION de quoi s agit-il? ACCORD COLLECTIF L accord collectif est une démarche d entreprise

Plus en détail

ADOPTION : C.A février 1996

ADOPTION : C.A février 1996 POLITIQUE POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DATE : 25 janvier 2017 SECTION : Politique NUMÉRO : P301 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines ADOPTION : C.A. 294-5.3 13 février 1996 MODIFICATIONS

Plus en détail

ALLIANCE DES LABELS DIVERSITÉ ET EGALITÉ PROFESSIONNELLE AOUT 2016

ALLIANCE DES LABELS DIVERSITÉ ET EGALITÉ PROFESSIONNELLE AOUT 2016 ALLIANCE DES LABELS DIVERSITÉ ET EGALITÉ PROFESSIONNELLE AOUT 2016 1 AFNOR CERTIFICATION CRÉATEUR DE CONFIANCE Août 2016 LE GROUPE AFNOR 4 métiers complémentaires NORMALISATION ÉDITION FORMATION CONSEIL

Plus en détail

Prestations Emploi Insertion 2016

Prestations Emploi Insertion 2016 CAHIER DES CHARGES 19/07/2016 Prestations Emploi Insertion 2016 Plaine Commune, le PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide Briand - 93240 Stains 1. Contexte

Plus en détail

Licence professionnelle Management et coordination des services et structures d aide à la personne âgée

Licence professionnelle Management et coordination des services et structures d aide à la personne âgée Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management et coordination des services et structures d aide à la personne âgée Université de Bretagne-Sud - UBS Campagne d évaluation 2015-2016

Plus en détail

L accord de GPEC Groupe en quelques mots

L accord de GPEC Groupe en quelques mots L accord de GPEC Groupe en quelques mots CFE-CGC de Schneider Electric 01 2008 O. Lapoix 1 Chapitre 1, consultations sur la stratégie et les effets sur l emploi Comité de Groupe (avec coordonateurs) :

Plus en détail

ACCORD DU 14 SEPTEMBRE 2005 (1) Entre : Le syndicat professionnel des sociétés d aménagement foncier et d établissement

ACCORD DU 14 SEPTEMBRE 2005 (1) Entre : Le syndicat professionnel des sociétés d aménagement foncier et d établissement MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national SOCIÉTÉS D AMÉNAGEMENT FONCIER ET D ÉTABLISSEMENT RURAL (SAFER) DÉPART À LA RETRAITE ACCORD DU 14 SEPTEMBRE 2005

Plus en détail

CHARTE POUR LA DIVERSITE A L ATTENTION DES CANDIDATS AUX MARCHES PUBLICS DU DEPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS

CHARTE POUR LA DIVERSITE A L ATTENTION DES CANDIDATS AUX MARCHES PUBLICS DU DEPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS CHARTE POUR LA DIVERSITE A L ATTENTION DES CANDIDATS AUX MARCHES PUBLICS DU DEPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Compétence départementale par excellence, la solidarité a une résonnance spécifique en Seine-

Plus en détail

Impact de la Loi sur la non discrimination & l égalité des chances

Impact de la Loi sur la non discrimination & l égalité des chances Impact de la Loi sur la non discrimination & l égalité des chances Article L.1132-1à3 du code du travail Article 225-1-2-3 du code pénal Article L.611-1 du code civil Non Discrimination CODE PENAL CIVIL

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. CODE ANTÉRIEUR Article cité. CODE 2008 Nouvelle rédaction. INFORMATION DU SALARIÉ Article L Article L1121-1

CODE DU TRAVAIL. CODE ANTÉRIEUR Article cité. CODE 2008 Nouvelle rédaction. INFORMATION DU SALARIÉ Article L Article L1121-1 CODE DU TRAVAIL TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU CODE DU TRAVAIL ENTRÉ EN VIGUEUR EN 2008 POUR LES SEULS ARTICLES CITES DANS LES CHAPITRES 1 ET 2 QUI PRECEDENT. Pour avoir la correspondance

Plus en détail

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous?

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous? La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l une des principales missions de la fonction

Plus en détail

NOTIONS DE DROIT DU TRAVAIL. Frédéric Malterre Décembre 2015

NOTIONS DE DROIT DU TRAVAIL. Frédéric Malterre Décembre 2015 NOTIONS DE DROIT DU TRAVAIL Frédéric Malterre Décembre 2015 1 Le droit du travail : un ensemble de textes Le Code du Travail Les conventions collectives Plus de 700 branches professionnelles par «métiers»

Plus en détail

KEYCOOPT System. Le Digital RH & l Humain. Mobilité interne & Recrutement externe par la Cooptation. Antoine Perruchot.

KEYCOOPT System. Le Digital RH & l Humain. Mobilité interne & Recrutement externe par la Cooptation. Antoine Perruchot. KEYCOOPT System Mobilité interne & Recrutement externe par la Cooptation Le Digital RH & l Humain Pascal Bornand pascal@keycoopt.com +33 (0)6 07 15 01 18 www.keycoopt.com Antoine Perruchot antoine@keycoopt.com

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE AVENANT

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves des salarié-e-s Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Programme GPEC Contexte d élaboration des outils Enjeux : besoin de professionnalisation

Plus en détail

Guide pratique du fait religieux en entreprise

Guide pratique du fait religieux en entreprise Guide pratique du fait religieux en entreprise Ce guide pratique a pour objet d apporter des réponses concrètes aux questions des salariés et des employeurs portant sur le fait religieux en entreprise.

Plus en détail

«La bonne gestion des bénévoles» par les associations

«La bonne gestion des bénévoles» par les associations «La bonne gestion des bénévoles» par les associations «Le recrutement et la gestion des bénévoles» un processus difficile! 1) «on ne recrute pas un bénévole on aide des personnes à s engager»! 2) «Un bénévole,

Plus en détail

Pilote Formation. Pilote Formation. Référence de l action : TR0672 SAN002

Pilote Formation. Pilote Formation. Référence de l action : TR0672 SAN002 ACTION COLLECTIVE Pilote Formation FORMATION Pilote Formation Référence de l action : TR0672 SAN002 ORGANISME FORSANE Contact : Pascale Grenier ou Patricia Berteau : pilote@forsane.com 240 rue des mésanges

Plus en détail

comment mieux gérer ses ressources humaines?

comment mieux gérer ses ressources humaines? FORMATIONS COMPétences comment mieux gérer ses ressources humaines? Mettre en place un accord de démarches d égalité professionnelle Rédiger les fiches de poste et les référentiels de compétences de son

Plus en détail

Contrat de génération : forte sollicitation des entreprises de moins de 50 salariés en Pays de la Loire et une dynamique de négociation en marche

Contrat de génération : forte sollicitation des entreprises de moins de 50 salariés en Pays de la Loire et une dynamique de négociation en marche Contrat de génération : forte sollicitation des entreprises de moins de 50 salariés en Pays de la Loire et une dynamique de négociation en marche En région Pays de la Loire, 1051 demandes d aide sont enregistrées

Plus en détail

Les Entretiens RH. Les réussir et en déjouer les pièges Medef 93-94, Club Foch 12 mars 2015

Les Entretiens RH. Les réussir et en déjouer les pièges Medef 93-94, Club Foch 12 mars 2015 Les Entretiens RH Les réussir et en déjouer les pièges Medef 93-94, Club Foch 12 mars 2015 1 1. Les différents entretiens A. Principes généraux B. Inventaire 2 A. Les principes généraux De l embauche à

Plus en détail

Olymel TABLE DES MATIÈRES. Programme de référencement Olymel 2 INTRODUCTION... 3 BUT DU PROGRAMME... 3 CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ DU RÉFÉRANT...

Olymel TABLE DES MATIÈRES. Programme de référencement Olymel 2 INTRODUCTION... 3 BUT DU PROGRAMME... 3 CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ DU RÉFÉRANT... Programme de référencement Olymel Mars 2016 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 BUT DU PROGRAMME... 3 CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ DU RÉFÉRANT... 3 PROCÉDURES... 3 QUALIFICATION D UN CANDIDAT... 4 RÈGLES

Plus en détail

ADOPTION : C.A février 1996

ADOPTION : C.A février 1996 POLITIQUE POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES SERVICE ÉMETTEUR : Direction des ressources humaines DESTINATAIRES : Conseil d administration Cadres Bibliothèque Site Web du Collège ADOPTION : C.A.

Plus en détail

MISSION RÉGIONALE POUR L INSERTION ET L EMPLOI Á CHARLEROI

MISSION RÉGIONALE POUR L INSERTION ET L EMPLOI Á CHARLEROI MISSION RÉGIONALE POUR L INSERTION ET L EMPLOI Á CHARLEROI Recrutez LE candidat qui vous convient avec la MIREC! Julien Rosaviani Coordinateur MIREC Recruter = Processus lent et coûteux L ampleur de ces

Plus en détail

ACCORD DU 20 NOVEMBRE 2009

ACCORD DU 20 NOVEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3303 Convention collective nationale IDCC : 2148. TÉLÉCOMMUNICATIONS ACCORD DU 20 NOVEMBRE 2009 RELATIF

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DE LA CCI 77 POUR LA MISE EN PLACE DU CONTRAT DE GENERATION

ACCOMPAGNEMENT DE LA CCI 77 POUR LA MISE EN PLACE DU CONTRAT DE GENERATION ACCOMPAGNEMENT DE LA CCI 77 POUR LA MISE EN PLACE DU CONTRAT DE GENERATION La prestation : 1. Réalisation d un diagnostic RH 2. Elaboration d un plan de préconisation 3. Aide à la négociation d un accord

Plus en détail

Quels avantages? Quels publics? Quelles caractéristiques? LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Quels avantages? Quels publics? Quelles caractéristiques? LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail associé à une formation en alternance, qui permet de recruter de nouveaux collaborateurs qualifiés aux métiers de votre entreprise. Quels avantages?

Plus en détail

Enquête Discrimination et Diversité

Enquête Discrimination et Diversité Enquête Discrimination et Diversité Questions Croiser les regards de DRH, de consultants en recrutement et d avocats sur la discrimination Quelles sont les représentations des DRH sur la notion de discrimination

Plus en détail

La communication sur le handicap dans l entreprise

La communication sur le handicap dans l entreprise La communication sur le handicap dans l entreprise Bénéfices pour l entreprise Communiquer en interne permet de lever certains préjugés sur le handicap afin de pouvoir l aborder de manière plus «ordinaire».

Plus en détail

INSTITUT UNIVERSITAIRE DU BENIN DESS DGP COURS : GESTION DES RESSOURCES HUMAINES EXPOSE LE RECRUTEMENT. Etudiant : ZANNOU Maurice

INSTITUT UNIVERSITAIRE DU BENIN DESS DGP COURS : GESTION DES RESSOURCES HUMAINES EXPOSE LE RECRUTEMENT. Etudiant : ZANNOU Maurice INSTITUT UNIVERSITAIRE DU BENIN DESS DGP COURS : GESTION DES RESSOURCES HUMAINES EXPOSE LE RECRUTEMENT Etudiant : ZANNOU Maurice Mai 2009 Plan de présentation Introduction I- SITUATION DE L EMPLOI AU BENIN

Plus en détail

TEXTES JURIDIQUES. A coté de chaque numéro d article, nous indiquons entre parenthèses les références des articles correspondants du Code antérieur.

TEXTES JURIDIQUES. A coté de chaque numéro d article, nous indiquons entre parenthèses les références des articles correspondants du Code antérieur. TEXTES JURIDIQUES CODE DU TRAVAIL Le nouveau Code du travail est entré en vigueur en 2008. Les articles cités dans nos onglets sont repris ici intégralement dans leur rédaction en vigueur au 15 mars 2014.

Plus en détail

À pleines capacités. L obligation d accommodement : des limites au devoir de l employeur? Les accommodements les plus fréquents

À pleines capacités. L obligation d accommodement : des limites au devoir de l employeur? Les accommodements les plus fréquents À pleines capacités L obligation d accommodement : des limites au devoir de l employeur? Cette fiche d information donne un aperçu des différentes mesures qui s offrent aux travailleurs ayant un handicap

Plus en détail