Les télécommunications au service de la ville

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les télécommunications au service de la ville"

Transcription

1 Les télécommunications au service de la ville HYPCOM Page 1

2 Préambule A ce jour, l évolution des structures nécessite souvent une implantation sur plusieurs sites. Parallèlement, les besoins de communiquer rapidement sont de plus en plus importants que ce soit au niveau informatique comme qu au niveau des communications téléphoniques. De ce fait, la création d une liaison inter bâtiments entre les réseaux informatiques et téléphoniques est inévitable. Dans cette situation, l étude des coûts reste incontournable et il devient nécessaire d étudier les différentes solutions proposées entre les réseaux privés et publics. La montée en puissance des réseaux informatiques entraîne l augmentation des débits et de ce fait les offres faites par les opérateurs peuvent s avérer inadaptées ou onéreuses. HYPCOM Page 2

3 Les différentes solutions d interconnexion que nous proposons : Débit (en standard) Distance max (en standard) Sécurité Avantage Inconvénient ADSL Offre classic 128, 512 ou 1024 Kb Pas de limite Utilise le réseau Internet. Nécessite donc d utiliser des systèmes de cryptage Simple à mettre en œuvre avec l utilisation de routeur ADSL, c est une solution peu onéreuse Débit peu élevé et non garanti WIFI 11 Mbit/s half duplex Utilisation d une bande de fréquence ouverte à tous. Aucune garantie de confidentialité ou de sécurité Cette solution permet de mettre rapidement en réseau des sites distants Débit faible et manque de sécurité puisque la fréquence n est pas allouée. Utilisable seulement dans certains départements. Câble cuivre 2 à 8 Mbit/s en HDSL De 4 à 10 Kms Réseau propriétaire donc sécurité maximum Possibilité d utiliser un réseau existant Cette solution ne peut être envisagée que si les câbles sont en place. Si le réseau doit être créé il est souvent plus intéressant de poser des câbles à fibre optique Fibre optique Pas de limite Pas de limite Réseau propriétaire donc sécurité maximum Débit et distance quasiment illimités Si le câble est à un prix abordable, la nécessité de poser des fourreaux peut rendre cette technique onéreuse.. Faisceau laser De 10 Mbit/s à 2,5 Gbit/s De 300m à 1 Km Réseau propriétaire donc sécurité maximum Rapide à mettre en œuvre Non utilisable sur de grandes distances. Sensible au brouillard. Faisceau hertzien De 2 Mbit/s à 4x155 Mbit/s 30 Kms Réseau propriétaire donc sécurité maximum Rapide à mettre en œuvre Soumis à demande d autorisation et au paiement d une redevance annuel. HYPCOM Page 3

4 Exemples d applications d interconnexion par ADSL. des LAN / ADSL ADSL / Internet Les routeurs xdsl permettent de proposer un large éventail de services : Accès sécurisé à Internet avec authentification et pare-feu, de réseaux locaux (VPN), Le raccordement d utilisateurs distants, Le raccordement de, et cela jusqu à des débits de plusieurs Mbit/s. Cependant, les offres ADSL proposent des débits limités à 1024 Kbit/s sans garantie de bande passante. Cette solution ne peut donc être envisagée que dans le cas où le nombre de postes sur le site distant est faible. HYPCOM Page 4

5 Exemples d applications d interconnexion par WIFI des LAN Réseau sans fil A l origine, le WIFI (norme ) a été conçu pour créer des réseaux sans fil et éviter ainsi la pose de câbles. Jusqu en novembre 2002, son utilisation était limitée au domaine privé. En France, seule la norme B est autorisée pour une utilisation à l extérieur et le débit théorique est de 11 Mbit/s. Les applications types rencontrées utilisant le WIFI sont : Réseau sans fil à l intérieur des bâtiments de sites distants Accès à Internet à haut débit (dans les Hot Spot par exemple) Une des fréquences utilisées, le 2.4GHz est partagée avec des applications militaires. Aussi, l utilisation de ces équipements est interdite dans certains départements. Les puissances d émission ne permettent pas de s affranchir de grandes distances. Son utilisation à titre privé ne requière aucune demande d autorisation et n est soumis à aucune redevance. L autre fréquence, 5GHz n est autorisée qu à l intérieur des bâtiments. HYPCOM Page 5

6 Les 58 départements métropolitains libéralisés (En date du 24/02/2003) 01 Ain 36 Indre 69 Rhône 02 Aisne 37 Indre et Loire 70 Haute Saône 03 Allier 39 Jura 71 Saône et Loire 05 Hautes Alpes 41 Loir et Cher 72 Sarthe 08 Ardennes 42 Loire 75 Paris 09 Ariège 45 Loiret 77 Seine et Marne 10 Aube 50 Manche 78 Yvelines 11 Aude 54 Meurthe et Moselle 79 Deux Sèvres 12 Aveyron 55 Meuse 82 Tarn et Garonne 16 Charente 57 Moselle 84 Vaucluse 19 Corrèze 58 Nièvre 86 Vienne 2A Corse Sud 59 Nord 88 Vosges 2B Haute Corse 60 Oise 89 Yonne 21 Côte d'or 61 Orne 90 Territoire de Belfort 24 Dordogne 63 Puy de Dôme 91 Essonne 25 Doubs 64 Pyrénées Atlantiques 92 Hauts de Seine 26 Drôme 65 Hautes Pyrénées 93 Seine St Denis 27 Eure 66 Pyrénées Orientales 94 Val de Marne 32 Gers 67 Bas Rhin 35 Ille et Vilaine 68 Haut Rhin HYPCOM Page 6

7 Exemples d applications d interconnexion par câble cuivre des LAN et du téléphone Câble cuivre Convertisseur G703/ HDSL HDSL Convertisseur G703/ HDSL HDSL Les modems HDSL permettent de réaliser des interconnexions par liaisons cuivre en continuité métallique. Ces liaisons peuvent atteindre de l ordre de 4,5 Km sans utilisation de répéteur et le double avec répéteur. Cette technologie peut utiliser comme support le réseau de régulation de trafic urbain, ce qui évite ainsi la nécessité de poser de nouveaux câbles. HYPCOM Page 7

8 Exemples d applications d interconnexion par fibre optique des LAN et du téléphone. Fibre optique FO/G703 FO/G703 FO/ Fibre optique FO/ Fibre optique Mux / Demux 155 Mbit/s Mux / Demux 100 BaseT 100 BaseT Les débits proposés par la fibre optique sont quasiment illimités grâce aux technologies de multiplexage en longueur d onde (DWDM). L interconnexion des LAN peut se faire directement à un débit de 10, 100Mbit/s C est un des rares supports à pouvoir supporter le Giga. HYPCOM Page 8

9 Exemples d applications d interconnexion par faisceaux lasers des LAN Sur les Laser 10 Mbit/s, la connexion est de type 10 BaseT. Sur des débits supérieurs, la connexion au laser est réalisée par fibre optique et nécessite éventuellement l utilisation d un convertisseur cuivre/fibre optique. En standard, les débits disponibles vont de 10 Mbit/s jusqu à 2.5 Gbit/s. des LAN et du téléphone 155 Mbit/s 155 Mbit/s Mux / Demux Mux / Demux 100 BaseT 100 BaseT HYPCOM Page 9

10 Exemples d applications d interconnexion par faisceaux hertziens Les liaisons par faisceaux hertziens permettent la transmission de données informatiques et téléphoniques. Selon la fréquence utilisée, la distance entre les sites peut variée de quelques centaines de mètres jusqu à plus de 20 Km en un seul bond. Les bandes de fréquences de 13, 23, 26 et 38 Ghz libérées par l A.R.T, permettent aux sociétés privées comme aux collectivités locales d établir des liens de 2 Mbps à 155 Mbps. HYPCOM Page 10

11 des LAN Faisceau hertzien avec deux accès à 2 Mbit/s : Les deux accès sont concaténés pour fournir un débit réel à 4 Mbit/s full duplex. L interface physique avec le LAN est de type 10 BaseT. Faisceau hertzien avec un accès à 34 Mbit/s : L interface physique avec le LAN est de type 100 BaseT. Le débit réel est de 34 Mbit/s full duplex. Faisceau hertzien avec un accès à 155 Mbit/s : En standard, l interface physique avec le LAN est de type 100 BaseT. Le débit réel est de 100 Mbit/s full duplex. Si le switch le permet, la connexion peut se faire directement en SDH à 155 Mbit/s. des LAN et du téléphone 1ère solution : on relie directement les. En plus de l interconnexion des LAN comme précisé au paragraphe précédant, un accès à 2 Mbit/s, est réservé pour l interconnexion des. Il permet l acheminement de trente communications simultanées. Cependant, les doivent être compatibles pour pouvoir être interconnectés. Faisceau hertzien avec quatre accès à 2 Mbit/s : L interface physique avec le LAN est de type 10 BaseT. Le débit réel est de 4 Mbit/s full duplex. Les sont reliés par un lien à 2 Mbit/s. Un accès reste disponible. Faisceau hertzien avec un accès à 34 Mbit/s et un accès à 2 Mbit/s : L interface physique avec le LAN est de type 100 BaseT. Le débit réel est de 34 Mbit/s full duplex. Les sont reliés par un lien à 2 Mbit/s. Faisceau hertzien avec un accès à 155 Mbit/s et un accès à 2 Mbit/s : L interface physique avec le LAN est de type 100 BaseT. Le débit réel est de 100 Mbit/s full duplex. Les sont reliés par un lien à 2 Mbit/s. HYPCOM Page 11

12 2ème solution : les. sont incompatibles et ne peuvent être reliés Mux Demux Mux Demux Dans le cas où les ne peuvent être reliés, un équipement spécifique assure le déport de lignes téléphoniques de type analogiques ou RNIS. Dans ce cas aussi un accès à 2 Mbit/s, permet de raccorder jusqu à trente postes téléphoniques. Faisceau hertzien avec quatre accès à 2 Mbit/s : L interface physique avec le LAN est de type 10 BaseT. Le débit réel est de 4 Mbit/s full duplex. Déport de six à trente postes téléphoniques, si on utilise seulement un accès où jusqu à soixante si on utilise deux accès. Faisceau hertzien avec un accès à 34 Mbit/s et un accès à 2 Mbit/s : L interface physique avec le LAN est de type 100 BaseT. Le débit réel est de 34 Mbit/s full duplex. Déport de six à trente postes téléphoniques. Faisceau hertzien avec un accès à 155 Mbit/s et un accès à 2 Mbit/s : L interface physique avec le LAN est de type 100 BaseT. Le débit réel est de 100 Mbit/s full duplex. Déport de six à trente postes téléphoniques. HYPCOM Page 12

13 Tableau récapitulatif des redevances annuelles pour l utilisation des faisceaux hertziens (Prix par liaison) Fréquence Débit 13 Ghz 23 et 26 GHz 38 GHz 1 x 2 Mbit/s 4.200F / 640, F / 426, F / 426,86 2 x 2 Mbit/s 6.300F / 960, F / 640, F / 426,86 4 x 2 Mbit/s F / 1.920, F / 1.280, F / 853,71 8 x 2 Mbit/s F / 2.881, F / 1.920, F / 1.280,57 16 x 2 ou 34 Mbit/s F / 3.841, F / 2.561, F / 1.707, Mbit/s F / 4.802, F / 3.201, F / 2.134, Mbit/s F / 5.762, F / 3.841, F / 2.561,14 HYPCOM Page 13

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48 Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2015 Ostéopathes exclusifs et praticiens autorisés à user du titre Les chiffres par département En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes

Plus en détail

ATTESTATION DE PARUTION

ATTESTATION DE PARUTION LE PARISIEN PARIS Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE ET MARNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN YVELINES Le 20/12/2013 LE PARISIEN ESSONNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN HAUTS DE SEINE Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE

Plus en détail

Les télécommunications au service de la ville

Les télécommunications au service de la ville Les télécommunications au service de la ville HYPCOM Page 1 Préambule A ce jour, l évolution des structures nécessite souvent une implantation sur plusieurs sites. Parallèlement, les besoins de communiquer

Plus en détail

Les Finances des départements 2012

Les Finances des départements 2012 MINISTERE DE L'INTERIEUR MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les Finances des départements 2012 Statistiques et finances locales (tableaux) Direction générale

Plus en détail

Tarifs TTC du 01/01/2015 au 31/03/2015

Tarifs TTC du 01/01/2015 au 31/03/2015 ,,,,17,,,00,,,96,,,09,,,,,11,,,,,15,05,96,,,,18,18,,,,,,,,,07,,,18,,,14,,91,,,,,,,98,,, 92,04 93, 94, 96, 97, 99, 100,96 102, 104, 106,04 107, 109, 111,07 112,,,,93,,12,,,03,,,,,95,,,,,,16,01,,,,,,,,,,,,,,06,,,02,,,99,,91,,,,,,,,13,

Plus en détail

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement Fédération Départementale de l Ain (01) Fédération Départementale de l Aisne (2) 03.23.54.53.20 fol02@hotmail.com Fédération Départementale de l Allier (03) 04.70.46.85.23 fal.allier@wanadoo.fr Fédération

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H E R Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H É R Y C E D E X CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Plus en détail

Page 1 carte de la vaccination des bovins étape 3 Page 1 carte de la vaccination des ovins et caprins étape 4 Page 2 - Prévisionnel de bovins

Page 1 carte de la vaccination des bovins étape 3 Page 1 carte de la vaccination des ovins et caprins étape 4 Page 2 - Prévisionnel de bovins Page 1 carte de la vaccination des bovins étape 3 Page 1 carte de la vaccination des ovins et caprins étape 4 Page 2 - Prévisionnel de bovins vaccinables par département Page 5 - Prévisionnel de petits

Plus en détail

Nbre % MOSELLE , , , , , , , , , , ,21

Nbre % MOSELLE , , , , , , , , , , ,21 ALSACE-LORRAINE INSCRITS VOTANTS EXPRIMÉS CGT CFDT FO MOSELLE 1989 1858 524 28,2 497 94,8 120 24,1 249 50,1 128 5,8 1995 1726 461 26,71 427 92,62 84 19,67 137 32,08 77 18,03 129 30,21 MEUSE 1989 545 208

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience ISO 50 001 Méthode et retour d expérience 27/09/2013 DALKIA FRANCE A OBTENU EN 2013 LA CERTIFICATION ISO 50 001 SUR L ENSEMBLE DE SES CONTRATS AVEC MANAGEMENT DE L ENERGIE 27/09/2013 Pourquoi une certification

Plus en détail

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS ANNEXE 2 TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS 001 AIN 050 MANCHE 002 AISNE 051 MARNE 003 ALLIER 052 HAUTE MARNE 004 ALPES DE HTE PROVENCE 053 MAYENNE 005 HAUTES ALPES 054 MEURTHE ET MOSELLE 006 ALPES

Plus en détail

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS RETROUVEZ VOTRE POLE DE GESTION DES CONSIGNATIONS EN FONCTION DE VOTRE DEPARTEMENT VOTRE DEPARTEMENT VOTRE

Plus en détail

Cliquez sur «Electeur» pour récupérer dans le tableau de droite les électeurs répondant à la sélection.

Cliquez sur «Electeur» pour récupérer dans le tableau de droite les électeurs répondant à la sélection. ELECTION Export des électeurs au format txt ou xls Novembre 009 Lors d une propagande électorale, les préfectures peuvent demander un fichier texte ou excel. Cette notice vous guide pas à pas dans la réalisation

Plus en détail

Les chiffres de l ostéopathie en juillet 2010.

Les chiffres de l ostéopathie en juillet 2010. EXCLUSIF : la deuxième étude statistique des Ostéopathes de France Les chiffres de l ostéopathie en juillet 2010. Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre. Nombre de pratiiciiens ::

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Arrêté du 29 décembre 2009 fixant la liste et le classement par groupes des emplois de direction des directions départementales interministérielles

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur Logement métropole... 4 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité 2014... 2 II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS... 13 ACTIVITE

Plus en détail

Nombre de retraités par département, concernés par la baisse de la CSG. Pour pouvoir bénéficier du taux nul, il faut remplir les critères suivants :

Nombre de retraités par département, concernés par la baisse de la CSG. Pour pouvoir bénéficier du taux nul, il faut remplir les critères suivants : retraités par département, concernés par la baisse de la CSG I. Rappel de la mesure L amendement voté en loi de financement de la sécurité sociale vise à modifier les seuils permettant aux personnes retraitées

Plus en détail

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale LA PREVOYANCE DU SPORT Pourquoi un régime de prévoyance dans le sport? Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale Une

Plus en détail

Les chiffres de l ostéopathie en janvier 2011.

Les chiffres de l ostéopathie en janvier 2011. EXCLUSIF : la troisième étude statistique des Ostéopathes de France Les chiffres de l ostéopathie en janvier 2011. Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre. Nombre de pratiiciiens

Plus en détail

Fiche 4 : FILIÈRE FISCALE

Fiche 4 : FILIÈRE FISCALE CTPC EMPLOIS DE LA DGFIP (PLF 2010) Fiche 4 : FILIÈRE FISCALE 1. Ventilation des suppressions d emplois par catégorie (suppressions nettes des transferts TP et du redéploiement CF) CATEGORIE DÉPARTEMENT

Plus en détail

APOSTILLE DE LA HAYE

APOSTILLE DE LA HAYE APOSTILLE DE LA HAYE En France l apostille de la haye s obtient auprès de la cour d appel du lieu ou a été émis le document. Cour d appel de : PARIS Palais de Justice 2 et 4 Bd du Palais 75001 PARIS Tel

Plus en détail

PROTECTION DES CAPTAGES PAR DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE

PROTECTION DES CAPTAGES PAR DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE PROTECTION DES CAPTAGES PAR DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE Bilan national Nombre de captages Débit des captages (m3/j) protégé protégé 33 825 19 126 56,5 % 18 664 009 12 321 128 66,0 % Proportion de captages

Plus en détail

M Facteur. «La Distribution 100 % connectée» ... «Le Facteur 100 % connecté» > noms de code provisoire. Direction industrielle

M Facteur. «La Distribution 100 % connectée» ... «Le Facteur 100 % connecté» > noms de code provisoire. Direction industrielle M Facteur «Le Facteur 100 % connecté» > noms de code provisoire «La Distribution 100 % connectée»... C2. Diffusion restreinte à des groupes ou catégories de personnes identifiées. COURRIER 23/08/2011 1

Plus en détail

Statistiques trimestrielles PTZ

Statistiques trimestrielles PTZ RÉPARTITIONS RÉGIONALE ET DÉPARTEMENTALE - EFFECTIFS Sous Région Neuf quotité de HLM travaux tranche 1 tranche 2 tranche 3 individuel collectif 1-2 3 ou plus Ardennes 43 21 22 0 10 4 29 43 0 18 25 Aube

Plus en détail

Arrêtés préfectoraux points spécifiques

Arrêtés préfectoraux points spécifiques 550-1 Texte non paru au Journal officiel 249 Circulaire UHC/QC3 n o 2005-2 du 27 janvier 2005 relative à l abrogation des ordonnances préfectorales non conformes avec la réglementation ascenseurs NOR :

Plus en détail

R.O.F. - Les chiffres de la démographique : Janvier 2014

R.O.F. - Les chiffres de la démographique : Janvier 2014 Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2014 Ostéopathes exclusifs et praticiens autorisés à user du titre Les chiffres par département En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l environnement, de l énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat Arrêté du fixant les quotas départementaux dans les limites desquelles

Plus en détail

Les chiffres de l ostéopathie en juillet Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre.

Les chiffres de l ostéopathie en juillet Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre. EXCLUSIF : la quatrième étude statistique des Ostéopathes de France Les chiffres de l ostéopathie en juillet 2012. Ostéopathes exclusifs et personnes autorisées à user du titre. Nombre de prattiiciiens

Plus en détail

Observatoire UNPI des Taxes Foncières. Conférence de presse

Observatoire UNPI des Taxes Foncières. Conférence de presse Observatoire UNPI des Taxes Foncières Conférence de presse 4 décembre 2008 I/ Présentation des taux régionaux Classement des plus forts taux régionaux en 2008 Classement par taux les moins Région Taux

Plus en détail

2009 : : Année 2011 : licences soit 2,65 %

2009 : : Année 2011 : licences soit 2,65 % LES LICENCES FFGOLF 2008 : 396 990 2009 : 410 377 2010 : 407 530 Année 2011 : 418 340 licences soit 2,65 % Le nombre de licenciés ffgolf Évolution sur 10 ans Statistiques ffgolf 2011-2/17 Le nombre de

Plus en détail

Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2016

Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2016 Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2016 Ostéopathes exclusifs et praticiens autorisés à user du titre Les chiffres par département En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes

Plus en détail

Spéciale «éco-prêts à taux zéro»

Spéciale «éco-prêts à taux zéro» Spéciale «éco-prêts à taux zéro» & 1 er trimestre 2016 En, 2 396 éco-prêts à taux zéro (contre 2 682 en 2014) ont bénéficié à des travaux de réhabilitation de systèmes d Assainissement Non Collectif par

Plus en détail

Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes

Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes Publication sur internet des candidatures et des résultats des élections européennes Scrutin de mai 2014 Guide technique pour le téléchargement des fichiers XML à l usage de la presse Version : 28 avril

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations applicables

Plus en détail

UNE PRESENCE NATIONALE

UNE PRESENCE NATIONALE UNE PRESENCE NATIONALE - Service clients : + 33 (0)2 51 69 68 66 - contact@egt-partners.com NTACT - www.egt-partners.com rvice clients : + 33 (0)2 51 69 68 66 ntact@egt-partners.com t-partners.com 76 SEINE-MARITIME

Plus en détail

www.interieur.gouv.fr

www.interieur.gouv.fr www.interieur.gouv.fr Sommaire PREAMBULE 2 LES CATEGORIES DE PERMIS PREMIERE PARTIE 3 LES CANDIDATS ENREGISTRES EN PREFECTURE DEUXIEME PARTIE 8 LES EPREUVES THEORIQUES GENERALES TROISIEME PARTIE 13 LES

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES ADMINISTRATION. CNAF Caisse nationale des allocations familiales

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES ADMINISTRATION. CNAF Caisse nationale des allocations familiales ADMINISTRATION Autorités administratives indépendantes, établissements et organismes CNAF Caisse nationale des allocations familiales _ Décision du 30 juin 2015 portant mission nationale NOR : AFSX1530478S

Plus en détail

ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre ANNEXES

ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre ANNEXES ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre L ATLAS DE LA DÉMOGRAPHIE MEDICALE EN FRANCE ANNEXES Situation au 1 er janvier 2007 Tableau 106 : Effectifs des médecins inscrits à l 0rdre depuis

Plus en détail

Annuaire statistique 2013

Annuaire statistique 2013 Annuaire statistique 213 Édition juin 214 Sommaire Paramètres de gestion 2 Taux de cotisation 2 Plafond annuel de la Sécurité sociale 3 Valeur du point et salaire de référence 4 Calcul de la retraite

Plus en détail

Contenu du fichier 2014 «mariages»

Contenu du fichier 2014 «mariages» Contenu du fichier 2014 «mariages» Liste des s Code Libellé Page AMAR Année de mariage 2 ANAIS1 Année de naissance du conjoint 1 2 ANAIS2 Année de naissance du conjoint 2 2 DEPDOM Département de domicile

Plus en détail

L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale

L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Éducation Nationale Inspection Académique des Bouches-du-Rhône Division des Personnels Bureau des Actes Collectifs - DP 2 - Le Chef de

Plus en détail

Les chiffres clés de la chasse en France

Les chiffres clés de la chasse en France Les chiffres clés de la chasse en France 2006 Chiffres nationaux 2006 +,054 % 1 360 988 en 2006 1 353 627 en 2005 2 ème sport en nombre de licenciés derrière le football et devant la pêche, très loin devant

Plus en détail

Statistiques à l issue de l année sportive. Direction de la Vie Fédérale

Statistiques à l issue de l année sportive. Direction de la Vie Fédérale Statistiques à l issue de l année sportive 2016 Direction de la Vie Fédérale STATISTIQUES GÉNÉRALES % % % Hommes MATCHES Matches par Année Licenciés Adultes Hommes Clubs Terrains Tournois Compétit. Classés

Plus en détail

Contenu du fichier «mariages»

Contenu du fichier «mariages» Contenu du fichier «mariages» Liste des s Code Libellé Page AMAR Année de mariage 2 ANAISF Année de naissance de l'épouse 2 ANAISH Année de naissance de l'époux 2 DEPDOM Département de domicile après le

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003 MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, MINISTERE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITE ET DES PERSONNES HANDICAPES TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE

Plus en détail

ENVELOPPES CAPITAL-MOIS DES AGENTS DE CATEGORIE B DU TRESOR PUBLIC POUR L'ANNEE Nombre d'agents à noter. Total. apportant

ENVELOPPES CAPITAL-MOIS DES AGENTS DE CATEGORIE B DU TRESOR PUBLIC POUR L'ANNEE Nombre d'agents à noter. Total. apportant ENVELOPPES CAPITAL-MOIS DES AGENTS DE CATEGORIE B DU TRESOR PUBLIC POUR L'ANNEE 2008 CAPL Majorations Traitement 2008 AIN 2 2 114 86 82 77,40 77 79 17 28 AISNE 2 2 150 115 110 103,50 103 105 23 36 ALLIER

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

Démographie des entreprises et des établissements Liste des variables. Bases de créations d établissements

Démographie des entreprises et des établissements Liste des variables. Bases de créations d établissements Démographie s entreprises et s établissements 2015 Liste s s Bases créations d établissements Inx s s : Variables localisation : REG... ANCREG... DEP...... AU............. ZE........... UU...............

Plus en détail

ASSOCIATION FRANCAISE DES PSYCHOMOTRICIENS LIBERAUX L EXERCICE LIBÉRAL DE LA PSYCHOMOTRICITÉ EN FRANCE

ASSOCIATION FRANCAISE DES PSYCHOMOTRICIENS LIBERAUX L EXERCICE LIBÉRAL DE LA PSYCHOMOTRICITÉ EN FRANCE ASSOCIATION FRANCAISE DES PSYCHOMOTRICIENS LIBERAUX L EXERCICE LIBÉRAL DE LA PSYCHOMOTRICITÉ EN FRANCE AU 1er JANVIER 2009 Et AU 31 DÉCEMBRE 2009 Association Française des Psychomotriciens Libéraux L exercice

Plus en détail

INFORMATION. La liste actualisée des communes réglementées vous sera transmise par mail.

INFORMATION. La liste actualisée des communes réglementées vous sera transmise par mail. Direction générale de l alimentation Sous-direction de la santé et de la protection animales Bureau de Santé Animale Paris, le 29 juillet 2008 INFORMATION Objet : Fièvre catarrhale ovine Extension des

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour les différentes méthodes de diagnostic de la brucellose

Liste des laboratoires agréés pour les différentes méthodes de diagnostic de la brucellose me isoleme 01 Ain LDA 01a Agréé Agréé Agréé Agréé Agréé 02 Aisne URIA 02 Agréé 02 Aisne LDA 02 Agréé Agréé Agréé 03 Allier LDA 03 Agréé Agréé Agréé Agréé Alpes de 04 Haute LDA 04 Agréé Agréé Provence 05

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

Variables du fichier détail Mariages de l'état Civil

Variables du fichier détail Mariages de l'état Civil Variables du fichier détail Mariages de l'état Civil 1998-2014 Variable Libellé 1998 à 2005 2006 2007 à 2012 2013 et 2014 AMAR Année de mariage X X X X ANAISF Année de naissance de l'épouse X X X ANAISH

Plus en détail

ENQUETE SUR L'EMPLOI EN TT

ENQUETE SUR L'EMPLOI EN TT ENQUETE SUR L'EMPLOI EN TT Mode d'emploi : comptabiliser en ETP (équivalent Temps plein) les postes techniques, agent de développement et administratif à partir d'un mi-temps (0,5 ETP) Ne pas comptabiliser

Plus en détail

ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre

ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre ORDRE NATIONAL DES MÉDECINS Conseil National de l Ordre L ATLAS DE LA DÉMOGRAPHIE MEDICALE EN FRANCE Situation au 1 er janvier 2007 Réalisée par : Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS Géographe de la Santé

Plus en détail

Trêves de Noël Département Date de l arrêté

Trêves de Noël Département Date de l arrêté Mise à jour du 16 décembre 2016 Trêves de Noël 2016 Une trentaine de départements (en vert dans le tableau) ne prévoient pas de trêve de fin d année dans leurs arrêtés. Nous avons adressé, à ces départements,

Plus en détail

Opération de prospection CER France. Octobre 2016

Opération de prospection CER France. Octobre 2016 Opération de prospection CER France Octobre 2016 Rappel des opération proposées Depuis quelques temps, les Experts Comptables ont le droit de prospecter et de partir à la recherche de nouveaux clients.

Plus en détail

Arrêts de travail en Urologie Enquête du Comité AFU des Pratiques Professionnelles (A. Ruffion, F. Saint, J.L. Davin, X.

Arrêts de travail en Urologie Enquête du Comité AFU des Pratiques Professionnelles (A. Ruffion, F. Saint, J.L. Davin, X. Arrêts de travail en Urologie Enquête du Comité AFU des Pratiques Professionnelles (A. Ruffion, F. Saint, J.L. Davin, X. Rébillard) Cette enquête doit servir de base aux comités scientifiques de l AFU

Plus en détail

Contenu du fichier «naissances»

Contenu du fichier «naissances» Contenu du fichier «naissances» Liste des s Code Libellé Page ACCOUCHR Conditions de l accouchement 2 AGEMERE Age de la dans l année de naissance de l enfant 2 AGEPERE Age du père dans l année de naissance

Plus en détail

Liste des centres de traitement MGEN

Liste des centres de traitement MGEN Liste des centres de traitement MGEN Numéro de 1 AIN 934 - Lyon 2 AISNE 935 - Lille 3 ALLIER 934 - Lyon 4 ALPES HTE PROVENCE 913 - Marseille 5 HAUTES ALPES 913 - Marseille 6 ALPES MARITIMES 913 - Marseille

Plus en détail

DGFiP - CTR EMPLOIS DGFIP PLF 2012

DGFiP - CTR EMPLOIS DGFIP PLF 2012 DGFiP - CTR EMPLOIS DGFIP PLF 2012 FICHE 4 : LES SUPPRESSIONS D EMPLOIS PAR DIRECTION I / MÉTHODOLOGIE L application progressive des règles de gestion doit permettre en particulier au Service des ressources

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 7 C-2-01 N 94 du 21 MAI 2001 7 E / 15 INSTRUCTION DU 11 MAI 2001 DROIT D'ENREGISTREMENT ET TAXE DE PUBLICITE FONCIERE. TAUX, ABATTEMENTS ET EXONERATIONS

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

Contenu du fichier «décès»

Contenu du fichier «décès» Contenu du fichier «décès» Liste des s Code Libellé Page ACTIV Code activité du décédé 2 ADEC Année de décès 2 ANAIS Année de naissance du décédé 2 DEPDEC Département de décès 2 DEPDOM Département de domicile

Plus en détail

MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS PROCÈS-VERBAUX DE VISITE DES MINES. (an V 1902) F/14/3821 à 3907 et F/14/8281 à 8357

MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS PROCÈS-VERBAUX DE VISITE DES MINES. (an V 1902) F/14/3821 à 3907 et F/14/8281 à 8357 Centre historique des Archives nationales MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS PROCÈS-VERBAUX DE VISITE DES MINES (an V 1902) F/14/3821 à 3907 et F/14/8281 à 8357 Répertoire numérique et méthodique par Marc Vaisbrot,

Plus en détail

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une production Distribuée En environnement Windows NT Une Production sous VTOM Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une Production sous VTOM

Plus en détail

INSTRUCTION. N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION N 01-021-M0 du 16 février 2001 NOR : BUD R 01 00021 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RÈGLEMENT SANS MANDATEMENT PRÉALABLE DES FACTURES ET MÉMOIRES D'ÉLECTRICITÉ

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire A - Dénombrement des micro-organismes aérobies à 30 C (= colonies aérobies = flore aérobie mésophile), Il regroupe les essais - Dénombrement des entérobactéries, suivants: - Dénombrement des Escherichia

Plus en détail

Cross National des Sapeurs Pompiers 23/03/2013 CLASSEMENT GENERAL MASCULIN

Cross National des Sapeurs Pompiers 23/03/2013 CLASSEMENT GENERAL MASCULIN 1 SDIS 91 - Essonne 06:02:39 563 3 Cadets 00:44:07 59 5 Juniors M 01:07:43 106 20 Seniors M 01:37:35 232 10 Vétérans 1 M 01:25:02 136 1 Vétérans 2 M 01:08:12 30 2 SDIS 35 - Ille et Vilaine 06:04:30 599

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations

Plus en détail

NOTE DE SERVICE. N V1 du 5 novembre 2008 NOR : BUD R N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

NOTE DE SERVICE. N V1 du 5 novembre 2008 NOR : BUD R N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique NOTE DE SERVICE N 08-049-V1 du 5 novembre 2008 NOR : BUD R 08 00049 N Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique EXERCICE DES DROITS SYNDICAUX POUR L'ANNÉE 2008 ANALYSE Date d application

Plus en détail

Export des électeurs au format txt ou xls. Election. 1 Export des électeurs. (Outils) (Export)

Export des électeurs au format txt ou xls. Election. 1 Export des électeurs. (Outils) (Export) Export des électeurs au format txt ou xls Election Lors d une propagande électorale, les préfectures peuvent demander un fichier texte (TXT) ou Excel (XLS). Cette notice vous guide pas à pas dans la réalisation

Plus en détail

A plusieurs, on est plus fort!

A plusieurs, on est plus fort! S.A.S. DiaStemm 17 rue Paul Maillot 25310 HERIMONCOURT A plusieurs, on est plus fort! Avec DiaStemm, donnez une chance à votre avenir Le dentaire, un secteur qui ne connaît pas la crise!!! La Société DiaStemm,

Plus en détail

Titre de la convention

Titre de la convention 7009 Accouvage et sélection avicoles 7010 Aquaculture 7011 Paysagistes cadres (paysage) 7018 Paysagistes non cadres (paysage) 7517 Exploitations agricoles cadres 7518 Exploitations forestières cadres (forêt,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décision du 12 juin 2012 relative au fonds d intervention régional NOR : AFSU1200183S Le directeur général de

Plus en détail

Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014

Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014 Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014 Variable Libellé 1998 à 2014 ACTIV Code activité du décédé X ADEC Année du décès X ANAIS Année de naissance du décédé X DEPDEC Département du

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements Fichier Enseignement

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements Fichier Enseignement Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2007 Fichier Enseignement Liste des variables : AN Année CANT Présence ou absence d une cantine CL_ELEM Présence ou absence d une classe élémentaire en

Plus en détail

Contenu du fichier 2015 «naissances»

Contenu du fichier 2015 «naissances» Contenu du fichier 2015 «naissances» Liste des s Code Libellé Page ACCOUCHR Conditions de l accouchement 2 AGEMERE Age de la dans l année de naissance de l enfant 2 AGEPERE Age du père dans l année de

Plus en détail

Élections présidentielles de Archives du Conseil constitutionnel (1988). Répertoire numérique du versement ( / /87)

Élections présidentielles de Archives du Conseil constitutionnel (1988). Répertoire numérique du versement ( / /87) Élections présidentielles de. Archives du Conseil constitutionnel (). Répertoire numérique du versement 20020086 (20020086/1-20020086/87) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 2002 1 https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/ir/fran_ir_009993

Plus en détail

Guide des services et tarifs UPS 2012

Guide des services et tarifs UPS 2012 Guide des services et tarifs UPS 2012 Pour les clients situés en France Applicable à compter du 2 janvier 2012 TARIFS EN EUR La logistique est la force la plus puissante dans le monde des affaires d aujourd

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements Fichier Sport-Loisir

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements Fichier Sport-Loisir Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2015 Fichier Sport-Loisir Liste des variables : AN ANCREG COUVERT DCIRIS DEP DEPCOM ECLAIRE NB_AIREJEU NB_EQUIP NB_SALLES REG TYPEQU Année Région d implantation

Plus en détail

Productions et consommations d eau chaude

Productions et consommations d eau chaude Roger Cadiergues Productions et consommations d chaude L19. SOMMAIRE 1. Panorama technique p. 3 1.01. Les services d chaude 1.02. Les résx d chaude 1.03. L chaude solaire 2. Les consommations p. 5 2.01.

Plus en détail

MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE. Secrétariat général

MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE. Secrétariat général Secrétariat général Direction des ressources humaines MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS _ MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE _ MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE

Plus en détail

NOTE DE SERVICE. N V1 du 7 juillet 2006 NOR : BUD R N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

NOTE DE SERVICE. N V1 du 7 juillet 2006 NOR : BUD R N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique NOTE DE SERVICE N 06-035-V1 du 7 juillet 2006 NOR : BUD R 06 00035 N Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique EXERCICE DES DROITS SYNDICAUX POUR L'ANNÉE 2006 ANALYSE Date d application

Plus en détail

CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD

CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD CHIFFRES DE PARTICIPATION AU CNRD 2006-2007 1 Académie d'aix-marseille académique des Alpes Hautes-Alpes Bouche du Rhône Vaucluse de Haute-Provence (n envoie pas de travaux au jury) établissements 2 3

Plus en détail

LA PRÉ-PLAINTE EN LIGNE

LA PRÉ-PLAINTE EN LIGNE LA PRÉ-PLAINTE EN LIGNE MARDI 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESSE PRÉ-PLAINTE EN LIGNE Opérationnelle dans l Orne à partir du 7 janvier La pré-plainte en ligne (PPEL) est un téléservice permettant à une victime

Plus en détail

Liste des conventions collectives couvertes par l'avenant n 1 du 29 octobre 2009 à l'accord national du 11 mars 2008 pour l'emploi des seniors dans

Liste des conventions collectives couvertes par l'avenant n 1 du 29 octobre 2009 à l'accord national du 11 mars 2008 pour l'emploi des seniors dans IDCC Liste des conventions collectives couvertes par l'avenant n 1 du 29 octobre Titre de la convention 7009 Accouvage et sélection avicoles 7010 Aquaculture 7018 Paysagistes cadres et non cadres (paysage)

Plus en détail

RESEAU SANS FIL NUMERIQUE HAUT ET TRES HAUT DEBIT

RESEAU SANS FIL NUMERIQUE HAUT ET TRES HAUT DEBIT . RESEAU SANS FIL NUMERIQUE HAUT ET TRES HAUT DEBIT Le réseau sans fil numérique Hyperlan VDSyS se compose de différents équipements : - Un point d accès Serveur, - Une ou plusieurs borne(s) radio, - Une

Plus en détail

INFORMATION. La liste actualisée des communes réglementées ne fait apparaître que les communes en Zone Réglementée.

INFORMATION. La liste actualisée des communes réglementées ne fait apparaître que les communes en Zone Réglementée. Direction générale de l alimentation Sous-direction de la santé et de la protection animales Bureau de Santé Animale Paris, le 28 août 2008 INFORMATION Objet : Fièvre catarrhale ovine Extension de la zone

Plus en détail

XIX STATISTIQUES NATIONALES DEVIS MOYENS AU M2 DE PLANCHERS T.T.C.

XIX STATISTIQUES NATIONALES DEVIS MOYENS AU M2 DE PLANCHERS T.T.C. XIX STATISTIQUES NATIONALES DEVIS MOYENS AU M2 DE PLANCHERS T.T.C. en t 586 - STATISTIQUES NATIONALES AU M 2 DE PLANCHER STATISTIQUES NATIONALES AU M 2 DE PLANCHER - 587 STATISTIQUES NATIONALES AU M 2

Plus en détail

STATISTIQUES Ratio pénétration REGIONS. Alain DEJEAN CTR DRJSCS Midi-Py

STATISTIQUES Ratio pénétration REGIONS. Alain DEJEAN CTR DRJSCS Midi-Py STATISTIQUES Ratio pénétration REGIONS Alain DEJEAN CTR DRJSCS Midi-Py CHAMPAGNE Le champagne ignore la crise grâce aux exportations. Malgré un léger recul des ventes en France, le champagne affiche pour

Plus en détail

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce?

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Répondues : 6 351 Ignorées : 28 Enseignant(e) En phase de reprise d'entreprise Autre (veuillez préciser) En phase de création d'entreprise ou d'auto-entreprise

Plus en détail

Les contraventions dressées pour violences par les unitées de la Gendarmerie nationale en 2014

Les contraventions dressées pour violences par les unitées de la Gendarmerie nationale en 2014 Sanctions pénales Sous la direction de Rapport annuel 2015 de l ONDRP Nadia amrous chargée d études statistiques La criminalité en France Rapport de l Observatoire national de la délinquance et des réponses

Plus en détail

Pour les directions départementales de l'équipement (DDE) ou les directions de l'équipement (DE) :

Pour les directions départementales de l'équipement (DDE) ou les directions de l'équipement (DE) : ANNEXE 1 FICIENTS DE Pour les directions départementales de l'équipement (DDE) ou les directions de l'équipement (DE) : 1 DDE AIN 1,00 40 DDE LANDES 0,90 2 DDE AISNE 1,10 41 DDE LOIR-ET-CHER 3 DDE ALLIER

Plus en détail

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 total Total Mailing Emailing Phoning Mobile SMS TOTAL TANDEM 42038300 31662994 10824852 19596763 8685075 1987737 cod_civ Civilite Total Mailing

Plus en détail

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables Dénombrement des entreprises 2014 Liste des variables Index des variables : s de localisation : REGION DEP AU ZE UU COM s économiques : APE A64 A38 A21 A10 TAILLE s d identification : CHAMP CJ1 CJ2 ARTISAN

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE DE LA GESTION FISCALE Sous-direction des missions foncières, de la fiscalité du patrimoine et des statistiques Bureau GF 3B Droits d enregistrement et

Plus en détail

ATLAS DE LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN FRANCE

ATLAS DE LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN FRANCE ATLAS DE LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN FRANCE SITUATION AU 1 ER JANVIER 2015 (CHAPITRE II) CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES MÉDECINS Dr Patrick BOUET, Président Sous la direction du Dr Jean-François RAULT,

Plus en détail