JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: Fax:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo."

Transcription

1 JUILLET 2008 AMIENS -0 PIVADIS SM CONSEIL ETUDE DE POTENTIEL ET DE RESTRUCTURATION DU CENTRE COMMERCIAL «LE COLVERT» AMIENS Proposition de programme commercial PIVADIS 24, Rue de la Bredauche LA CHAPELLE ST MESMIN Tél: Fax:

2 AMIENS PROGRAMME COMMERCIAL ENVISAGEABLE

3 AMIENS Un marché théorique qui devrait peu varié dans le cadre du projet de rénovation urbaine. Marché théorique estimatif Alimentaire Equipement Equipement Hygiène Culture Total actuel, en M de la de la maison santé beauté loisirs personne Colvert 9,7 2,5 3,3 1,9 3,5 20,8 Saint Pierre 2 5,1 1,3 1,7 1,0 1,7 10,9 Saint Pierre 1 4,0 1,1 1,4 0,8 1,5 8,9 Nord Ouest 8,9 2,4 3,1 1,8 3,2 19,3 Espoir & Avenir 2,3 0,6 0,8 0,4 0,8 4,9 Marivaux 8,2 2,2 2,9 1,6 3,0 18,0 Total zone enquêtée 38,1 10,1 13,2 7,6 13,7 82,8 Marché théorique projeté après projet urbain, en M (hors inflation) Alimentaire Equipement de la personne Equipement de la maison Hygiène santé beauté Culture loisirs Colvert 10,0 2,6 3,4 1,9 3,6 21,4 Saint Pierre 2 5,1 1,3 1,7 1,0 1,7 10,9 Saint Pierre 1 4,0 1,1 1,4 0,8 1,5 8,9 Nord Ouest 8,2 2,2 2,8 1,6 3,0 17,8 Espoir & Avenir 2,3 0,6 0,8 0,4 0,8 4,8 Marivaux 8,2 2,2 2,9 1,6 3,0 18,0 Total zone enquêtée 37,7 10,0 13,1 7,5 13,6 81,9 En l état actuel du projet urbain, et sans intégrer une densification de logements sur le site du centre commercial du Colvert, l évolution à attendre du marché théorique sur la zone d influence du site est à peu près stable, avec des nuances en fonction des secteurs géographiques. Total

4 AMIENS Proposition de composition commerciale à terme. La proposition de programme commercial à terme sur site est basée sur une analyse du potentiel de chiffre d affaires optimisé, activité par activité, sur le site. Il prend en compte également l existant et l historique du site pour évaluer les taux d emprise envisageables, compte tenu du caractère atypique du site. Ainsi, la colonne composition «classique» donne le format qui serait envisagé si le site ne bénéficiait pas de l apport d une clientèle extérieure, avec son rôle de centralité sur l ensemble des quartiers Nord d Amiens. Bien évidemment, cette analyse tient compte de l environnement concurrentiel et de l évolution prévisible des comportements d achats. Alimentaire: Existant cc Colvert Surfaces SHON estimatives (?)=surfaces à confirmer Chiffre d'affaires estimatif (en k ) Chiffre d'affaires optimisé après rénovation urbaine Composition "classique" Programme commercial proposé Boulangerie pâtisserie (?) boulangerie + 2 points chaud Travaux envisagés pour 1 ets Viennoiseriei i Boucherie charcuterie 1 60 (?) Intégré à la moyenne surface alimentaire Boucherie hallal (?)+60(?) Poissonnerie Travaux envisagés Repositionnement de l'existant Primeurs Autres alimentaires 1 60 (?) () 130 Non repositionné Généralistes: Bazar Alimentation générale Supérette Hard Discount CA recomposé; CA potentiel 3 à 3,5 M pour un soft discount k déclaré par l'exploitant en mais avec un impératif d'une offre produits frais très compétitive et poids inférieur de Soft discount l'épicerie / boisson (au mieux un tiers du chiffre d'affaires) et limitation de la concurrence sur site. Supermarché Hypermarché

5 AMIENS -4 Existant cc Colvert Surfaces SHON estimatives (?)=surfaces à confirmer Chiffre d'affaires estimatif (en k ) Chiffre d'affaires optimisé après rénovation urbaine Composition "classique" Programme commercial proposé p Equipement de la personne Lingeriei Habillement Chaussures Couture, réparations, mercerie Horlogerie bijouterie Bijoux fantaisie, accessoires Equipement de la maison Droguerie produits d'entretien Bricolage Electrodomestique Réparation électroménager Linge de maison / tissu Mobilier décoration Hygiène Santé Beauté Pharmacie Optique 100 Parfumerie / Esthétique Coiffure Laverie Pressing 30 CA potentiel insuffisant

6 AMIENS -5 Existant cc Colvert Surfaces SHON estimatives (?)=surfaces à confirmer Chiffre d'affaires estimatif (en k ) Chiffre d'affaires optimisé après rénovation urbaine Composition "classique" Programme commercial proposé Culture Loisirs Presse / Librarie / Tabac / 1 60 (?) Jeux Location vidéo Fleuriste 80 CA un peu court pour une implantation Informatique multimédia Divers 1 30 (?) 50 Autres services Taxiphone / téléphonie / (?) internet Bar / snack (?) intentions de vente sur 3 existants. Kebab / sandwicherie / pizza (?)+40(?) à emporter Bar Brasserie Intention de vente. Restaurant Cordonnerie multiservices Agence bancaire Caisse d'epargne Maintien existant DAB Agent d'assurances Auto école Centre auto / Garage Station service Lavage auto La Poste Laboratoire / médical (hors services) Total

7 AMIENS Variante de composition commerciale. Compte tenu du caractère atypique de la composition du chiffre potentiel de la «locomotive» alimentaire (1 M seulement de potentiel en épicerie / boisson) envisagée dans l hypothèse de consommation initiale, nous vous proposons une variante de cette composition, qui se rapproche plus, dans l équilibre de la composition, de la situation existante, avec une supérette ne jouant pas le rôle de locomotive, mais plutôt un ensemble de commerces moteurs complémentaires les uns des autres. Alimentaire: Existant cc Colvert Surfaces SHON estimatives (?)=surfaces à confirmer Chiffre d'affaires estimatif (en k ) Chiffre d'affaires optimisé après rénovation urbaine Composition "classique" Variante de programme commercial Boulangerie pâtisserie (?) boulangerie + 2 points chaud Travaux envisagés pour 1 ets Viennoiserie Boucherie charcuterie 1 60 (?) Boucherie "discount" Boucherie hallal (?)+60(?) Poissonnerie Travaux envisagés Repositionnement de l'existant Primeurs Autres alimentaires 1 60 (?) Repositionnement de l'existant Généralistes: Bazar Alimentation générale Supérette CA potentiel de 1,2 2à 1,5 5M M. Hard Discount CA recomposé; k déclaré par l'exploitant en Fermé depuis. Soft discount Supermarché Hypermarché

8 AMIENS -7 Existant cc Colvert Surfaces SHON estimatives (?)=surfaces à confirmer Chiffre d'affaires estimatif (en k ) Chiffre d'affaires optimisé après rénovation urbaine Composition "classique" Variante de programme commercial Equipement de la personne Lingerie Habillement Chaussures Couture, réparations, mercerie Horlogerie bijouterie Bijoux fantaisie, accessoires Equipement de la maison Droguerie produits d'entretien Bricolage Electrodomestique Réparation électroménager Linge de maison / tissu Mobilier décoration Hygiène Santé Beauté Pharmacie Optique 100 Parfumerie / Esthétique Coiffure Laverie Pressing 30

9 AMIENS -8 Existant cc Colvert Surfaces SHON estimat ves (?)=surfaces à confirmer Chiffre d'affaires estimatif (en k ) Chiffre d'affaires optimisé après rénovation urbaine Composition "classique" Variante de programme commercial Culture Loisirs Presse / Librarie / Tabac / 1 60 (?) Jeux Location vidéo Fleuriste 80 CA un peu court pour une implantation Informatique multimédia Divers 1 30 (?) 50 Autres services Taxiphone / téléphonie / (?) internet Bar / snack (?) Kebab / sandwicherie / pizza (?)+40(?) à emporter Bar Brasserie Repositionnement existant Restaurant Cordonnerie multiservices Agence bancaire Caisse d'epargne Maintien existant DAB Agent d'assurances Auto école Centre auto / Garage Station service Lavage auto La Poste Laboratoire / médical (hors services) Total

10 AMIENS Inscription du programme commercial dans le cadre d une restructuration du site hypothèse 1. L hypothèse d un soft discount, compte tenu de l environnement concurrentiel existant, très proche, de la composition atypique du chiffre d affaires envisageable, et des concepts de distribution connus à ce jour, apparaît difficile à mettre en œuvre, car la capacité à trouver une enseigne adaptée et intéressée risque d être très limitée. C est pourquoi, dans un premier temps, nous prendrons en compte la variante de programmation commerciale, même si le positionnement prix de la supérette sera difficilement discount, pour une première simulation très schématique de l inscription de ce programme dans le site, en tenant compte des contraintes de phasage de l opération opération, partant sur un principe de démolition / reconstruction du centre commercial, compte tenu de l état de son bâti. La première hypothèse consiste à étirer le linéaire commercial le long de l avenue de la Paix, en positionnant la supérette en bout de ligne, au centre de l espace à retraiter. Cette hypothèse n est pas adaptée commercialement, le linéaire étant trop long (supérieur à 100mètres). Supérette

11 AMIENS Inscription du programme commercial dans le cadre d une restructuration du site hypothèse 2. Cette seconde hypothèse tient compte de la difficulté la première hypothèse pour repositionner, de manière très schématique, un linéaire commercial sur une partie du centre commercial existant, afin de compléter le linéaire nécessaire au programme de m² au total de SHON, sans modifier l emplacement de la supérette. Il présente l avantage lavantage de reconstituer une forme de place, ce qui est très positif au niveau commercial, de plus répondant à la relocalisation du marché Supérette

12 AMIENS Inscription du programme commercial dans le cadre d une restructuration du site hypothèse 3. Cette troisième hypothèse est une variante de la seconde, avec repositionnement de la supérette à l Est qui, compte tenu de la fermeture actuel de Mutant, tire partie de ce élément négatif pour en faire une opportunité; celle de donner la possibilité de reconstruire la supérette en fin d opération, après démolition complète et d un seul tenant du centre commercial existant. Supérette 00 60

13 AMIENS -12 PIVADIS SM CONSEIL SM Conseil PIVADIS ETUDES, PROSPECTIVES & STRATEGIES POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Commerce Artisanat Services Tourisme 24, Rue de la Bredauche LA CHAPELLE ST MESMIN Tél: Fax:

Analyse de l activité commerciale du Territoire

Analyse de l activité commerciale du Territoire Analyse de l activité commerciale du Territoire Enquête auprès des ménages résidants Pays de Fougères Point Presse du 26 septembre 2014 Mode de collecte de l étude Consommation des ménages résidents 1-

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013.

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013. Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE ET DES SERVICES 2EME TRIMESTRE 2013

OBSERVATOIRE DU COMMERCE ET DES SERVICES 2EME TRIMESTRE 2013 N.C : Non calculable actuellement par insuffisance de données OBSERVATOIRE DU COMMERCE ET DES SERVICES PAR PROFESSION Cumul depuis le 1er janvier Cumul / 12 derniers mois Echantillon Chiffre d'affaires

Plus en détail

Analyse des flux de consommation des ménages. Louvigné Communauté

Analyse des flux de consommation des ménages. Louvigné Communauté Analyse des flux de consommation des ménages Septembre 2014 Présentation de l Observation Economique du Commerce et de la Consommation Périmètre de l étude 1 zone d enquête sur le canton de Pontorson 2

Plus en détail

VILLE DE NOISIEL Rapport d analyse de l offre commerciale sur le territoire communal de Noisiel

VILLE DE NOISIEL Rapport d analyse de l offre commerciale sur le territoire communal de Noisiel VILLE DE NOISIEL SERVICE URBANISME Rapport d analyse de l offre commerciale sur le territoire communal de Noisiel Sources : - Observatoire économique du San du Val-Maubuée, - Enquête de terrain (février

Plus en détail

MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION

MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION ZAC CŒUR DE POULFANC MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION REUNION PUBLIQUE 10 SEPTEMBRE 2012 Maitre d Ouvrage SOMMAIRE PARTIE 1 : DIAGNOSTIC CONTEXTE ET OBJECTIFS ANLYSE DU TISSU

Plus en détail

Analyse des flux de consommation des ménages. Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier

Analyse des flux de consommation des ménages. Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier Analyse des flux de consommation des ménages Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier 19 février 2014 Présentation de l Observation Economique du Commerce et de la Consommation Périmètre

Plus en détail

Présentation au comité de quartier

Présentation au comité de quartier ETUDE PROGRAMMATIQUE ET URBAINE CENTRE COMMERCIAL DU «MIROIR D EAU» SAVIGNY-LE-TEMPLE Présentation au comité de quartier 15 mars 2011 Conseil en développement OBJECTIFS DE L ETUDE Requalifier le centre

Plus en détail

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives Bail à céder Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille Façade sur voirie 6 mètres linéaire Durée du bail 9 ans Etat intérieur béton brut Loyer 200 /m²/ an HT / HC Surface 250 m² en

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

FICHES APCE. Commerces alimentaires. Commerces non alimentaires. Construction - Bâtiment

FICHES APCE. Commerces alimentaires. Commerces non alimentaires. Construction - Bâtiment FICHES APCE Commerces alimentaires 01/04/2013 - Boucherie charcuterie 01/01/2014 - Commerce de produits bio, de compléments alimentaires 01/04/2014 - Boulangerie pâtisserie artisanale 01/11/2013 - Commerce

Plus en détail

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives Bail à céder Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille Façade sur voirie 6 mètres linéaire Etat intérieur béton brut 200 /m²/ an HT / HC Surface 250 m² en RDC Activité actuelle Logements

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2011-2014 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS Remarques : L'enquête conjoncturelle de la CVCI a été réalisée entre le 23 février et le 7 avril. 3'177 questionnaires ont été envoyés; 1'036 questionnaires

Plus en détail

DIRRECTE. Cordialement,

DIRRECTE. Cordialement, DIRRECTE Veuillez trouver en pièce jointe la liste des activités commerciales et artisanales, par commune, présentes sur le territoire de l'agglomération du Beauvaisis. L'agglomération envisage de lancer

Plus en détail

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille Façade sur voirie 6 mètres linéaire Etat intérieur béton brut 200 /m²/ an HT / HC Surface 250 m² en RDC Logements locatifs et résidentiels

Plus en détail

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille Façade sur voirie 6 mètres linéaire Etat intérieur béton brut 200 /m²/ an HT / HC Surface 250 m² en RDC Logements locatifs et résidentiels

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

VALEUR des FONDS DE COMMERCE - 2002 / 2011 -

VALEUR des FONDS DE COMMERCE - 2002 / 2011 - VALEUR des FONDS DE COMMERCE - 2002 / 2011 - En fonction : - du C hiffre d' A ffaires H.T. - de l' E xcédent B rut d' E xploitation Données issues des déclarations fiscales des adhérents du C.G.A.R.H.N.

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

- Communauté d Agglomération Royan Atlantique -

- Communauté d Agglomération Royan Atlantique - 3 avenue Condorcet. 69100 Villeurbanne. Tél : 04 78 93 12 81 2 rue Crucy. 44005 Nantes Cedex 1. Tél : 02 40 12 75 83 24 rue Louis Blanc. 75010 Paris. Tél : 01 77 75 97 46 www.aidobservatoire.fr Elaboration

Plus en détail

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA Comité de pilotage de lancement de la démarche Réalisation: PIVADIS 24, rue de la Bredauche 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

Liste des annonces de cessions d entreprises artisanales au 12 mars 2008

Liste des annonces de cessions d entreprises artisanales au 12 mars 2008 Chambre de Métiers et de l Artisanat de Tarn-et-Garonne 11 rue du Lycée 82000 MONTAUBAN Tél. : 05 63 63 09 58 fax : 05 63 63 17 96 E-Mail : contact@cm-montauban.fr Liste des annonces de cessions d entreprises

Plus en détail

Fiche pratique n 32 L évaluation d un fonds de commerce

Fiche pratique n 32 L évaluation d un fonds de commerce Fiche pratique n 32 L évaluation d un fonds de commerce 2008 CCI d Alençon 1 er septembre 2008 - - 1 - - Sommaire Évaluation d un fonds de commerce... 3 Avertissement... 4 Barème... 5 Contacts... 10 CCI

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2008-2011 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE États généraux du Commerce 21 février 2011 avec le soutien financier ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT

Plus en détail

CdC du Pays Beaume-Drobie REOM 2013 Définition des coefficients d'activités

CdC du Pays Beaume-Drobie REOM 2013 Définition des coefficients d'activités CdC du Pays Beaume-Drobie REOM 2013 Définition des coefficients d'activités Catégories Coefficients Sous catégories Annexe à la délibération n C-201212-124 du 13 décem bre 2012 1 2 3 3 Bis 4 Habitat Hébergement

Plus en détail

Méthodologie. de hiérarchisation. des fonctions commerciales PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV PARTIE V

Méthodologie. de hiérarchisation. des fonctions commerciales PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV PARTIE V PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV Méthodologie de hiérarchisation PARTIE V des fonctions commerciales photo : stephanecouchet.com - Hiérarchisation des pôles commerciaux - Déclinaison des orientations

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne.

Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne. Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne. Les résultats qui ont servi à la réalisation de ce document

Plus en détail

Portrait du commerce. en région Centre CCI CENTRE

Portrait du commerce. en région Centre CCI CENTRE CCI CENTRE Portrait du commerce en région Centre 2014 Projet cofinancé par l Union européenne. L Europe s engage en région Centre avec le fonds européen de développement régional. L équipement commercial

Plus en détail

Taux de majoration et contingent des heures supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives)

Taux de majoration et contingent des heures supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives) Taux de majoration et contingent des s supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives) La mention «taux légal» renvoie aux conditions de majoration des s supplémentaires fixées

Plus en détail

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Ventilation par produit industriel et par mode de distribution Évolution par produit octobre Indice Indice Indice Tendance Variation(*) Indices et variations

Plus en détail

NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Commerce diffus

NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Commerce diffus NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Concentrations

Plus en détail

Observatoire du commerce de moins de 300 m 2 en centre-ville de Nantes

Observatoire du commerce de moins de 300 m 2 en centre-ville de Nantes Edition n 13 - octobre à décembre 2009 Observatoire du commerce de moins de 300 m 2 en centre-ville de Nantes Evolution de l'activité Evolutions mensuelles : un regain d activité Le centre-ville de Nantes

Plus en détail

PROFIL COMMERCE DORDOGNE

PROFIL COMMERCE DORDOGNE CCI DORDOGNE Espace Entreprises PROFIL COMMERCE DORDOGNE 15 20 www.dordogne.cci.fr MARCHÉ POTENTIEL 3,2 Milliards d de potentiel de consommation 416 384 habitants en 2012 +2,5% d habitants en 5 ans, soit

Plus en détail

Outil n 2 - Identifier vos secteurs de prédilection

Outil n 2 - Identifier vos secteurs de prédilection Outil n 2 - Identifier vos secteurs de prédilection Degré d'intérêt (de 0 à 10) Degré d'expertise (personnel ou professionnel) (de 0 à 10) Total sur 20 - Boucherie charcuterie - Commerce de produits bio,

Plus en détail

ANNEXE 2-A VILLE DE BORDEAUX EXTENSION DU PERIMETRE DE SAUVEGARDE DU COMMERCE ET DE L ARTISANAT DE PROXIMITE

ANNEXE 2-A VILLE DE BORDEAUX EXTENSION DU PERIMETRE DE SAUVEGARDE DU COMMERCE ET DE L ARTISANAT DE PROXIMITE ANNEXE 2-A VILLE DE BORDEAUX EXTENSION DU PERIMETRE DE SAUVEGARDE DU COMMERCE ET DE L ARTISANAT DE PROXIMITE RAPPORT D ANALYSE DE LA SITUATION ECONOMIQUE Novembre 2009 INTRODUCTION Par délibération du

Plus en détail

Reprendre une entreprise en Meuse

Reprendre une entreprise en Meuse Reprendre une entreprise en Meuse Journal d annonces des offres de reprises d entreprises agricoles, artisanales, commerciales et de services CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE TERRITORIALE DE LA MEUSE

Plus en détail

MARCHE HEBDOMADAIRE ACCESSOIRES MOTO QUAD ALIMENTATIONS AMBULANCES ASSURANCES

MARCHE HEBDOMADAIRE ACCESSOIRES MOTO QUAD ALIMENTATIONS AMBULANCES ASSURANCES MARCHE HEBDOMADAIRE Chaque vendredi de 14h à 18h sur la place du Commandant Seymour; dimanche matin tous les 15 jours rue Saint-Denis de 8h à 13h (dimanche 20 janvier 2013, dimanche 3 février 2013,...)

Plus en détail

Diagnostic de l'offre commerciale dans le Grand Pau

Diagnostic de l'offre commerciale dans le Grand Pau Diagnostic de l'offre e dans le Grand Pau La loi de Modernisation de l'economie du 4 aout 2008 a modifié les responsabilités des collectivités dans l'encadrement du développement. Un travail sur le thème

Plus en détail

PRESQU ILE 29 janvier 2008

PRESQU ILE 29 janvier 2008 PRESQU ILE 29 janvier 2008 Les partenaires de la 8 ème enquête : CCI de Lyon Grand Lyon Conseil Général Ville de Lyon Chambre de Métiers et de l Artisanat du Rhône CCI de Villefranche SCOT Beaujolais PLAN

Plus en détail

MALACHER NORD. Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014

MALACHER NORD. Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014 MALACHER NORD Etudes d impacts économiques et commerciaux RENDU DOCUMENTAIRE 1 SEPTEMBRE 2014 Sommaire 1- les objectifs de la mission 2- Meylan dans son environnement 3- l offre commerciale à l échelle

Plus en détail

Règlement sur la taxe de promotion touristique

Règlement sur la taxe de promotion touristique Règlement sur la taxe de promotion touristique Projet approuvé le 22.07.09 variante 7 Vu les articles 27 à 31 de la loi cantonale sur le tourisme du 9 février 1996, Vu l article 21 de l Ordonnance générale

Plus en détail

Bulletin. d opportunités. Département de l Essonne. Reprises PME/PMI - fonds de commerce et activités artisanales. numéro 4

Bulletin. d opportunités. Département de l Essonne. Reprises PME/PMI - fonds de commerce et activités artisanales. numéro 4 Bulletin d opportunités Département de l Essonne Reprises PME/PMI - fonds de commerce et activités artisanales n CCI Essonne n AECC91 PME/PMI n bâtiment n transport public de personnes n commercialisation

Plus en détail

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives

Bail à céder. Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille. Caractéristiques du local. Conditions locatives Bail à céder Local commercial, Paris (75014) Emplacement : 42 avenue Reille Façade sur voirie 6 mètres linéaire Durée du bail 9 ans Etat intérieur béton brut Loyer 200 /m²/ an HT / HC Surface 250 m² en

Plus en détail

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Atlas du commerce Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Analyse du pôle commercial NOGENT Edition 2014 Présentation du pôle de Nogent A proximité de Chaumont et Langres, la ville de Nogent est la 4 ème

Plus en détail

300 000 actes d achats recensés en Lorraine et dans l espace transfrontalier. 201 zones d enquête suivies dont 168 en Lorraine

300 000 actes d achats recensés en Lorraine et dans l espace transfrontalier. 201 zones d enquête suivies dont 168 en Lorraine Metz Métropole juin 2015 nouveauté COMBIEN? Les flux de dépenses Profil client QUI? Des ménages et des territoires E.TEM Lorraine QUOI? Les familles de produits 300 000 actes d achats recensés en Lorraine

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement 2008-2009 Présentation de l établissement La structure du Lycée des Métiers : Un Lycée Professionnel Un Centre de Formation d Apprentis (C.F.A.) La Mission Générale d Insertion ( M.G.I.) Les effectifs

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

EQUIPEMENTS ET SERVICES

EQUIPEMENTS ET SERVICES A1 - SERVICE PUBLICS Police - (A101) CA Agglopolys 1 104 604 0,10 CA Agglopolys 3 104 604 0,29 CA Agglopolys 4 104 604 0,38 Département du Loir-et-Cher 3 331 656 0,09 Département du Loir-et-Cher 23 331

Plus en détail

Indicateurs économiques du commerce local

Indicateurs économiques du commerce local Indicateurs économiques du commerce local Rapport de la commune : Nom de la ville Présentation non contractuelle. Les auteurs se réservent le droit de modifier le contenu du rapport proposé en fonction

Plus en détail

Equipement de la personne

Equipement de la personne Artisans et commerçants labellisés "Éco-Défis" en 2011 à la communauté Equipement de la personne ANNRICK CHAUSSEUR Commerce de détail chaussure 81 Grande Rue Charles de Gaulle D'UNE SENTEUR A L'AUTRE Commerce

Plus en détail

titre : Conseil éligibles

titre : Conseil éligibles Les aides financières du Parc naturel régional de la Haute Vallée de d Chevreuse sont attribuées au titre : du programme d actions du PNR financé par le Conseil régional d Île de France, le Conseil général

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

Métro Cash and Carry France

Métro Cash and Carry France Métro Cash and Carry France Présentation de l unité commerciale Les quatre enseignes du groupe Métro Grossiste alimentaire CA 2010: 33 milliards d euros CA Metro Groupe: 68 milliards d euros Commerce électronique

Plus en détail

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial SAINT-DIZIER. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial SAINT-DIZIER. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Atlas du commerce Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Analyse du pôle commercial SAINT-DIZIER Edition 2014 Présentation du pôle de Saint-Dizier Sous préfecture de Haute-Marne, Saint-Dizier est la première

Plus en détail

Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19

Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19 F.1 Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19 F.2 Vends Salon de coiffure à REIMS 03,26,09,37,64 F.3 Vends - REIMS - Salon de coiffure

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

RADIOSCOPIE DE LA CONSOMMATION EN 1999

RADIOSCOPIE DE LA CONSOMMATION EN 1999 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MOULINS-VICHY Service DEVELOPPEMENT TERRITORIAL COMMERCE - TOURISME COMPORTEMENT D ACHATS DES CONSOMMATEURS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA MONTAGNE BOURBONNAISE

Plus en détail

ORAC. Opération initiée, financée et pilotée par : En partenariat avec. Cofinancée par : Avec le concours technique de :

ORAC. Opération initiée, financée et pilotée par : En partenariat avec. Cofinancée par : Avec le concours technique de : Opération de Restructuration de l'artisanat et du Commerce du Pays du Bocage Vendéen ORAC - Aides individuelles - Opération initiée, financée et pilotée par : En partenariat avec Cofinancée par : Avec

Plus en détail

Les fiches professionnelles de l APCE

Les fiches professionnelles de l APCE 1 / Library Les fiches professionnelles de l APCE APCE : Agence pour la création d entreprise Les chiffres clés des grands secteurs d activités, des éléments sur les marchés, les moyens nécessaires pour

Plus en détail

LES 127 FICHES PROFESSIONNELLES DE L'A.P.C.E

LES 127 FICHES PROFESSIONNELLES DE L'A.P.C.E LES 127 FICHES PROFESSIONNELLES DE L'A.P.C.E 12 LOTS SECTORIELS 18 Octobre 2006 Agriculture (6) Codes - Actualisation ou Création Entrepreneur du paysage AGR 02 Décembre 2005 Environnement et développement

Plus en détail

Commerce de détail et services ayant un point de vente

Commerce de détail et services ayant un point de vente Commerce de détail et services ayant un point de vente Département sélectionné : Tarn Ce rapport indique le nombre et l'évolution des mouvements d'établissements inscrits au Registre du Commerce et des

Plus en détail

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Action GPECT «Artisanat facteur d évolution du territoire» Juillet 2012 - CT, HL et GA 1 Introduction : Les premières mentions de la ville de Fécamp remontent

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS E DITION. vente à distance e-commerce

CHIFFRES CLÉS E DITION. vente à distance e-commerce CHIFFRES CLÉS E DITION 20 04 vente à distance e-commerce > ESTIMATION TAILLE DU MARCHÉ n Chiffre d affaires vente à distance Estimation du chiffre d affaires total vente à distance (dont e-commerce) En

Plus en détail

JUILLET 2010. Analyse et rédaction : OE2T, Laure BERTHELEMY

JUILLET 2010. Analyse et rédaction : OE2T, Laure BERTHELEMY 4 bis rue Jules Favre B.P. 41028 37010 TOURS cedex 1 Tél. : 02 47 47 20 45 Fax : 02 47 66 41 54 Analyse et rédaction : OE2T, Laure BERTHELEMY Enquête mise en place par la Mairie de Tours et réalisée en

Plus en détail

Statistiques Exercice 2012

Statistiques Exercice 2012 Statistiques Exercice 2012 Bénéfices Industriels et Commerciaux MISE EN GARDE AUX UTILISATEURS Les informations communiquées dans ce fascicule sont communiquées titre indicatif et ne peuvent être considérées,

Plus en détail

La société de consommation

La société de consommation MANUEL VIERA www.lesilesenfle.wikispaces.com HERNANDEZ La société de consommation Les différents types de commerce Vocabulaire général le commerce le petit commerce le commerce en/de gros le commerce en/de

Plus en détail

RAPPORT D'EVALUATION Exemple

RAPPORT D'EVALUATION Exemple RAPPORT D'EVALUATION Exemple Rapport d'évaluation 2/7 Nous souhaitons attirer l'attention sur le fait que les informations contenus dans ce rapport (chiffres, tableaux, hypothèses) ont été élaborées à

Plus en détail

CPUC. 8 juillet 2010 ELEMENTS SUR LA CONSOMMATION DES MENAGES

CPUC. 8 juillet 2010 ELEMENTS SUR LA CONSOMMATION DES MENAGES CPUC 8 juillet 2010 ELEMENTS SUR LA CONSOMMATION DES MENAGES Partie 1 : Méthodologie Découpage des secteurs d enquête -140 secteurs ont été définis. -Chaque secteur d habitation regroupe environ 10000

Plus en détail

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE

DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE DIAGNOSTIC ECONOMIQUE ET STRATEGIE COMMERCIALE DU SCOT DU BLAISOIS TERRITOIRE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMERATION BLESOISE Rappel méthodologique Une exploitation des données INSEE et DGI disponibles:

Plus en détail

BOUTIQUES ACTIVITES DE LA BOUTIQUE N ADRESSE TEL

BOUTIQUES ACTIVITES DE LA BOUTIQUE N ADRESSE TEL Kebab Place de Paris Restauration Rapide 1 Place de Paris 04 78 47 77 04 Banque Rhone Alpes Banque 6 Place de Paris 04 72 53 68 71 Vaise Vidéo location vidéo Place de Paris 04 78 83 06 77 La Plazza Restauration

Plus en détail

Elaboration du Document d Aménagement Commercial

Elaboration du Document d Aménagement Commercial 3 avenue Condorcet. 69100 Villeurbanne. Tél : 04 78 93 12 81 2 rue Crucy. 44005 Nantes Cedex 1. Tél : 02 40 12 75 83 24 rue Louis Blanc. 75010 Paris. Tél : 01 77 75 97 46 www.aidobservatoire.fr Elaboration

Plus en détail

Statistiques Exercice 2011

Statistiques Exercice 2011 Statistiques Exercice 2011 Bénéfices Industriels et Commerciaux MISE EN GARDE AUX UTILISATEURS Les informations consignées dans ce fascicule sont communiquées à titre indicatif et ne peuvent être considérées,

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

PUBLICATIONS EN VENTE A LA BOURSE DE COMMERCE

PUBLICATIONS EN VENTE A LA BOURSE DE COMMERCE 2, rue de Viarmes - 75001 PARIS PUBLICATIONS EN VENTE A LA BOURSE DE COMMERCE Le point de vente, situé en Travée 6, est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 17h. Il propose une sélection

Plus en détail

Règlement sur la taxe de promotion touristique

Règlement sur la taxe de promotion touristique Règlement sur la taxe de promotion touristique Vu les articles 7 à de la loi cantonale sur le tourisme du 9 février 996, Vu l article de l Ordonnance générale de la loi sur le tourisme du 6.06.996, la

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Liste des OPCA. Ameublement. Coiffure. Coiffure. Cordonnerie / Multiservices. Couture / Tailleur. Autres services de nettoyage divers

Liste des OPCA. Ameublement. Coiffure. Coiffure. Cordonnerie / Multiservices. Couture / Tailleur. Autres services de nettoyage divers Liste des OPCA Activité Ameublement Coiffure Coiffure Cordonnerie / Multiservices Couture / Tailleur Autres services de nettoyage divers Autres services de nettoyage divers Bottiers Bottiers Céramistes

Plus en détail

ZONE D ACTIVITES ELLIPSE

ZONE D ACTIVITES ELLIPSE ZONE D ACTIVITES ELLIPSE VILLE DE MARLENHEIM (67) ZONE D ACTIVITES Arrêté de lotir n : LT 067.282.05.Y0001/1 26 juillet 2013 SITUATION GENERALE 19 km de Strasbourg (Gare TGV) 21 km de Saverne (Gare TGV)

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC AUDE (11) NARBONNE (ZRU, liste supplémentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Un ensemble commercial comportant un hypermarché «LECLERC» et 3 petits commerces (adossé à un

Plus en détail

Conclusions et préconisations Un pôle de petite taille dont l offre apporte une réponse aux besoins quotidiens de la population alentour

Conclusions et préconisations Un pôle de petite taille dont l offre apporte une réponse aux besoins quotidiens de la population alentour ISERE (38) GRENOBLE (ZUS, liste supplèmentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition 7 commerces aux pieds de tours et de barres de logements, Une fréquentation confortée par la

Plus en détail

Portabilité - Veille CCN à la date du 25/07/2011

Portabilité - Veille CCN à la date du 25/07/2011 Portabilité - Veille CCN à la date du 25/07/2011 Liste à jour des derniers accords collectifs déposés auprès du Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé et qui nous ont été communiqués semaine

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Approvisionnements et Logistique Auchan France

Approvisionnements et Logistique Auchan France Approvisionnements et Logistique Auchan France Les magasins Auchan, l organisation de la centrale d achats La chaîne globale de distribution et les flux de marchandises Les approvisionnements et la logistique

Plus en détail

ANALYSE «CONCURRENTS»

ANALYSE «CONCURRENTS» ANALYSE «CONCURRENTS» ANALYSE DES CONCURRENTS DEFINITION L analyse de la concurrence est un outil d évaluation de la compétitivité des entreprises sur un secteur d activité ou sur un domaine d activités

Plus en détail

Étude sur le commerce et l'artisanat en Pays Sedanais

Étude sur le commerce et l'artisanat en Pays Sedanais Ville de BAZEILLES Étude sur le commerce et l'artisanat en Pays Sedanais Préconisations Présentation juin 2003 1 2 Sommaire 1) Synthèse des éléments de diagnostic 2) Préconisations - Projet de développement

Plus en détail

Étude du commerce et de l artisanat l sur le Pays Rethélois

Étude du commerce et de l artisanat l sur le Pays Rethélois Préconisations (2ème phase) Étude du commerce et de l artisanat l sur le Pays Rethélois Chambre de Commerce et d Industrie d des Ardennes Pays Rethélois Mai 2005 1 Sommaire A- Rappel MéthodologiqueM Volet

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère BIEN PREPARER VOTRE ETUDE DE FINANCEMENT AVEC UN CONSEILLER JURISTE DE L ADIL I - VOS RESSOURCES Veuillez impérativement vous munir des documents suivants :

Plus en détail

Enjeux. Ile-de-France. Le paysage commercial du Grand Paris en pleine mutation. n 173 - mai 2015. L économie francilienne en bref

Enjeux. Ile-de-France. Le paysage commercial du Grand Paris en pleine mutation. n 173 - mai 2015. L économie francilienne en bref n 173 - mai 2015 Enjeux Le paysage commercial du Grand Paris en pleine mutation Avec une hausse de 2 % du nombre de commerces actifs entre 2002 et 2014, la dynamique commerciale du Grand Paris est globalement

Plus en détail

Les pôles commerciaux et leurs magasins

Les pôles commerciaux et leurs magasins Les pôles commerciaux et leurs magasins Julien Fraichard* Pour les commerçants, l'implantation de leur établissement dans le tissu urbain est primordiale. Certains types de commerces, comme les magasins

Plus en détail

ETUDE POUR UNE STRATEGIE COMMERCIALE

ETUDE POUR UNE STRATEGIE COMMERCIALE ETUDE POUR UNE STRATEGIE COMMERCIALE SUR LA COMMUNE DE THIVIERS (Janvier 2009) Chambre Economique de la Dordogne 32 boulevard Lakanal BP 5081 24005 PERIGUEUX CEDEX 05 53 35 87 29 c.caro@chambre-economique-dordogne.fr

Plus en détail

ALIMENTATION BATIMENT MECANIQUE CARROSSERIE SERVICES PRODUCTION ET DIVERS

ALIMENTATION BATIMENT MECANIQUE CARROSSERIE SERVICES PRODUCTION ET DIVERS ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE SUR LE DEPARTEMENT DU CHER ALIMENTATION BATIMENT MECANIQUE CARROSSERIE SERVICES PRODUCTION ET DIVERS L ensemble de ces entreprises a fait l objet d un diagnostic approfondi

Plus en détail

Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes. Mars 2014

Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes. Mars 2014 Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes Mars 2014 Les entreprises Entreprises privées Entreprises publiques Administration Armée, police Mairies Hôpitaux Ecoles Justice Entreprises commerciales Industries

Plus en détail

DU CENTRE COMMERCIAL DE LA GRACE DE DIEU

DU CENTRE COMMERCIAL DE LA GRACE DE DIEU LA RESTRUCTURATION DU CENTRE COMMERCIAL DE LA GRACE DE DIEU Centre commercial de la Grâce de Dieu en 2004: 20 locaux commerciaux (3 vacants) dont 8 dans le bâtiment central (1 109 m² RDC + 623 m² SS) LE

Plus en détail