Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 7 Identification SAS de remotivation niveau 4ème Etablissement Nom Collège Paul Langevin Chef d établissement Adresse 11 BOULEVARD DE LA COLLE BELLE CARROS Tel Site web Académie NICE Véronique Marino Personne référente Nom Nathalie Duclot-Clément L action en quelques mots Fonction Tel Professeur ; Coordinatrice du SAS et professeur principal Le SAS est le produit de plusieurs interrogations : comment valoriser des élèves en situation de difficulté? Quels moyens seraient susceptibles de les aider à réussir leur année de troisième? Comment construire un projet d orientation qui leur corresponde? L objectif principal tient à la construction d un dispositif d aide aux élèves en difficulté scolaire pendant l année de la quatrième. Le choix de cette année répond à un constat de «décrochage» des élèves pendant cette année scolaire ayant des répercutions directes sur leur réussite en troisième. Au vu des exigences de la dernière année (acquisition des compétences disciplinaires, projet d orientation, obtention du Diplôme National du Brevet et préparation à l année de seconde), nous avons envisagé l année de quatrième comme étant la plus apte à aider ces élèves dont la réussite scolaire est fragilisée. Dates de début et de fin prévues de l expérimentation En juin 2005 s est engagé une réflexion dans le cadre d une pédagogie de la réussite et de nouveaux dispositifs ont étés mis en place pour apporter une aide individualisée aux élèves qui ont des besoins particuliers. En septembre 2007 a été mis en place au collège le dispositif SAS de remotivation et chaque année il est évalué et évolue en fonction des besoins constatés chez les élèves. L action Titre de l action Défi académique correspondant à l action Catégorie dans laquelle s inscrit le projet SAS de remotivation niveau 4ème Défi 2 : des parcours scolaires réussis 1. Maîtrise de la langue française (prévention de l illettrisme, prise en charge de la difficulté scolaire, continuité interdegrés, liaison intercycles ) 2. Acquisition d une langue étrangère (ouverture européenne et internationale, culture ) 3. Principaux éléments de mathématiques et de la culture scientifique et technologique 4. Maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication (dont projets pédagogiques prenant appui sur le numérique) 5. Culture humaniste

2 Constat à l origine de l action Nombre d élèves et niveau(x) concerné(s) Objectifs poursuivis 6. Compétences sociales et civiques (éducation aux comportements responsables, développement durable, lutte contre la violence ) 7. Autonomie et initiative 8. Interdisciplinarité et liaison intercycles 9. Orientation 10. Personnalisation des parcours 11. Evaluation des élèves Le point de départ de l élaboration du projet correspond au constat suivant : Au collège de Carros les équipes pédagogiques et éducatives sont motivées et investies dans l établissement et un travail avec différents partenaires locaux est mené dans le cadre du RRS. La priorité est d apporter une réponse spécifique, une aide individualisée, aux élèves qui ont des besoins particuliers. Il est apparu également que le redoublement en fin de 4ème n était pas une solution et qu il était vécu par l enfant comme un échec et qu il contribuait à sa démotivation. Cette 4ème accueille 19 élèves en difficulté scolaire qui ont été sélectionnés lors de la commission d harmonisation de juin 2010 La 4 ème 7. Afin de faciliter la mise en place du SAS, les élèves bénéficiant de ce dispositif ont été intégrés dans la Quatrième 7. En effet, les années antérieures, les élèves étaient sortis de leur classe pendant les heures d enseignement puis revenaient après deux semaines. Or, deux difficultés majeures ont été notées par les professeurs lors du retour en classe : la récupération des cours et la reprise du rythme de travail de la classe. Pour répondre à ces difficultés, cette année les élèves de la 4.7 bénéficient d un double emploi du temps : l emploi du temps de la classe et un emploi du temps enrichis d heures supplémentaires pendant la période SAS. La classe est composée de 19 élèves sélectionnés par la commission d harmonisation au terme de l année de cinquième. Au terme d une première évaluation diagnostic (en mathématiques, français, histoire-géographie et anglais) les élèves sont invités à rejoindre le SAS. Leur participation par groupes de quatre est désignée sous le terme de «session» ; chaque session dure deux semaines. Durant ces deux semaines, les quatre élèves bénéficient d heures d enseignement qui sont rajoutées à leur emploi du temps initial. Ils peuvent se regrouper en trois catégories interdépendantes : les objectifs scolaires, personnels et au niveau de l orientation. Les objectifs scolaires. En premier lieu il s agit d éviter le décrochage scolaire en donnant les moyens à nos élèves de combler certaines de leurs lacunes antérieures et en dynamisant toutes les sources de motivation à la réussite scolaire. Les élèves bénéficient d une aide régulière leur permettant d anticiper sur leur difficulté en classe et leur offrant une méthode de travail plus personnelle. Les objectifs personnels. A ce niveau, le lien entre le collège et l élève a été renforcé. Celui-ci est accompagné dans son parcours par différents acteurs du collège susceptibles de répondre de manière plus personnalisé aux attentes et aux besoins de l élève. La remotivation de l élève est perçue comme le moteur de notre dispositif car elle permet de repenser le lien à l école. Le dialogue avec la famille a été consolidé par la mise en place du dispositif SAS. Les objectifs d orientation. Il s agit du dernier niveau auquel le SAS est susceptible de répondre. L idée est de permettre aux élèves de s interroger sur son parcours scolaire et ses objectifs à long terme. L orientation devient ainsi une source de motivation et

3 concrétise les compétences scolaires de la fin du cycle scolaire. Description et modalités de mise en œuvre Les intervenants. Ces heures de SAS sont assurées par une autre équipe pédagogique composée de six professeurs du Collège Paul Langevin. Les élèves bénéficient également d entretiens personnalisés par une psychologue et d une aide méthodologie apportée par le CAJIP de Carros. Les contenus. Au cours d une session, les élèves trouvent un accompagnement personnalisé sur plusieurs disciplines : mathématiques, français, histoire-géographie et anglais. De plus, l équipe d enseignants liés au SAS assure un suivi des devoirs et de l apprentissage des leçons dans les autres disciplines. Les professeurs travaillent en binômes disciplinaires (professeurs de la classe et professeurs du SAS) assurant ainsi un lien entre les compétences travaillées en classe et celles consolidées au niveau du SAS. Les élèves de chaque session ont à leur disposition un document appelé «Cahier SAS» qui leur permet de consigner par écrit l acquisition de leurs compétences au fil des heures suivies et en fonction des difficultés soulevées. Les professeurs engagés dans le dispositif ont plusieurs missions déterminées selon les besoins de l élève : Aide aux devoirs Apprentissage des leçons vues en classe et remédiation ponctuelle Consolidation de l acquisition des compétences disciplinaires Reprise de compétences disciplinaires antérieures au niveau de quatrième Construction d un projet d orientation La totalité de ces actions est concentrée autour de la notion de motivation. En groupe restreint, la parole des élèves se libère et certaines difficultés sont ainsi évacuées plus rapidement. Cet accompagnement leur permet de prendre confiance en leurs aptitudes. Le réinvestissement en classe est renforcé par la confiance retrouvée par les élèves durant les sessions. De plus, chaque élève profite d un entretien personnalisé avec une psychologue scolaire. Ces entretiens permettent à l élève d avoir des conseils sur les voies scolaires qui lui seront offertes au terme de sa scolarité au collège. Cette discussion permet aussi aux élèves de soulever des problématiques plus personnelles ou extérieures à la vie au collège. Afin de compléter au mieux le dispositif, lors de chaque session, les élèves trouvent une aide méthodologique assurée par le CAJIP (service municipal de la ville de Carros) qui agit également en tant que référent à la parentalité. Les élèves de la 4.7 ont également bénéficié de deux aménagements : la formation PSC1 (dans le cadre du Comité d'education à la Santé et à la Citoyenneté) et la participation au «Forum des formations». La formation aux Premiers Secours Civiques a été l occasion pour les élèves de pouvoir prendre confiance en eux et de les responsabiliser. Celle-ci a connu un vif succès au niveau des élèves et les retours ont été très positifs. La participation au «Forum des formation» a pour objectif de leur permettre d envisager ou de construire un projet d orientation. Celuici participe pleinement à l idée de motivation qui est le moteur de notre action.

4 Moyens engagés dans l action Partenaire (s) Contenu du partenariat Le suivi des élèves. Comme mentionné précédemment, les élèves de la 4.7 sont repérés par les professeurs principaux durant leur année de cinquième au collège. Ils intègrent cette classe en connaissant les objectifs du dispositif et en ayant souscrit à un contrat préalable, suite à un entretien avec Monsieur le Principal Adjoint. Le fonctionnement général de la classe et du SAS est rappelé aux parents et aux élèves à l occasion d une réunion de rentrée. Par la suite, la composition des sessions s effectue en accord avec les professeurs de la classe en fonction des difficultés rencontrées par les élèves. A la fin de chaque trimestre, un bilan individualisé des élèves est bâti puis intégré dans un document regroupant toutes les informations recueillies. Des réunions de concertation à l issue des conseils permettent également de faire correspondre les objectifs de la classe et les exigences du SAS. Les intervenants extérieurs (CAJIP et psychologue scolaire) suivent le même processus en fournissant à la coordinatrice du SAS un bilan des activités et des entretiens. Il faut aussi mentionner que les élèves sont particulièrement encadrés au niveau du collège (infirmière scolaire et vie scolaire) afin d anticiper toute difficulté. A ce titre, l ENT est perçu comme un outil de communication indispensable au fonctionnement du dispositif car il permet de faire une liaison immédiate entre les différents intervenants. Afin de parfaire les données de notre dispositif, les élèves bénéficient d un suivi de leur parcours de la cinquième jusqu au terme de leur troisième. Ceci permet à l équipe d améliorer le fonctionnement du SAS d une année sur l autre et de l envisager dans une démarche globalisante. Notons enfin, qu un questionnaire anonyme d évaluation du SAS est proposé aux élèves ; ils peuvent y faire part de leurs difficultés, de leurs progrès ou de leurs propositions d améliorations du dispositif. D un point de vue plus subjectif, le suivi des élèves s enrichit aussi du constat d enthousiasme des élèves et à leur demande de participation aux sessions futures. CAJIP (service municipal de la ville de Carros) Les élèves trouvent une aide méthodologique assurée par le CAJIP (service municipal de la ville de Carros) qui agit également en tant que référent à la parentalité. Evaluation Indicateurs retenus pour l évaluation de l action Effets obtenus ou observés (sur les élèves, les enseignants, l établissement, ) Difficultés ou obstacles rencontrés Plus-value de l action Depuis 2007 cette action permet d avoir un taux de passage en 3ème de 100% et le suivi de cohorte nous permet de voir qu aucun de ces élèves ne s est trouvé sans solution en fin de troisième. En plus de critères quantitatifs, sont pris en compte des critères qualitatifs avec, par exemple, des enquêtes de satisfaction menées auprès des élèves et des parents des élèves concernés. Non renseignés Analyse non transmise.

5

6 En quoi votre action et les résultats obtenus pourraient être transférables dans d autres établissements ou dans d autres contextes? Analyse non transmise

4 La maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication.

4 La maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication. LES 7 PILIERS DU SOCLE COMMUN DES CONNAISSANCES, COMPETENCES ET ATTITUDES 1 La maîtrise de la langue française. 2 La pratique d une langue vivante étrangère. 3 Les principaux éléments de mathématiques

Plus en détail

L action en quelques mots

L action en quelques mots Fiche de candidature 31 mai 1 er juin J apprends la langue que je veux. Mise en place d un dispositif d apprentissage autodirigé en langues étrangères. L action en quelques mots (100 mots) En 2006, un

Plus en détail

Plan d action départemental «Ambition réussite» en Loire-Atlantique

Plan d action départemental «Ambition réussite» en Loire-Atlantique > FICHE 1 Plan d action départemental «Ambition réussite» en Loire-Atlantique Dossier de Presse Mardi 20 juin 2006 Inspection Académique De la Loire Atlantique > FICHE 2 «Ambition réussite» en Loire-Atlantique

Plus en détail

PACOT Angélique MASTER MEEF ENEDU - Epreuve de maîtrise des savoirs académiques. Introduction

PACOT Angélique MASTER MEEF ENEDU - Epreuve de maîtrise des savoirs académiques. Introduction Introduction Depuis la création du collège unique (Loi Haby, 1975) et la massification scolaire, de nouveaux phénomènes apparaissent dans les établissements scolaires : échec scolaire, élèves en difficulté,

Plus en détail

Dossier de demande d admission en Dispositif Relais

Dossier de demande d admission en Dispositif Relais DIRECTION ACADEMIQUE DES SERVICES DE L EDUCATION NATIONALE l ANNEE SCOLAIRE 2016-2017 Dossier de demande d admission en Dispositif Relais ATELIER RELAIS Montaigne Saint-Quentin Gérard Philipe Soissons

Plus en détail

Plan académique de formation 2015 Bilan des actions de formation

Plan académique de formation 2015 Bilan des actions de formation Plan académique de 2015 Bilan des actions de I. L organisation du plan de Le service de la continue, placé sous l autorité de la vice-rectrice, est chargé d élaborer le Plan Académique de Formation (PAF),

Plus en détail

Fiche de présentation des expérimentations article 34

Fiche de présentation des expérimentations article 34 Fiche de présentation des expérimentations article 34 Académie de NICE Référent de l action : Michèle ECUER CPE ; Christine ORLANDI, Principale Titre de l action : SAS de remotivation Nom et coordonnées

Plus en détail

4 ème ET 3 ème SEGPA EN COLLEGE PROPOSITIONS POUR LA MISE EN PLACE D UN SERVICE DE SUITE POUR REUSSIR L ENTREE EN VOIE PROFESSIONNELLE RECTORAT

4 ème ET 3 ème SEGPA EN COLLEGE PROPOSITIONS POUR LA MISE EN PLACE D UN SERVICE DE SUITE POUR REUSSIR L ENTREE EN VOIE PROFESSIONNELLE RECTORAT RECTORAT Corps inspection IEN 4 ème ET 3 ème SEGPA EN COLLEGE PROPOSITIONS POUR LA MISE EN PLACE D UN SERVICE DE SUITE POUR REUSSIR L ENTREE EN VOIE PROFESSIONNELLE JANVIER 2015 RECOMMANDATIONS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME CONCERTATION NATIONALE «REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE» 6 et 14 septembre 2012 ------------- Synthèse de l atelier N 1 «La réussite scolaire pour tous» S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

Plus en détail

(1) les transformations des modes d'accès à l'information, (2) rendent nécessaire une réelle formation des élèves à une culture de l'information et

(1) les transformations des modes d'accès à l'information, (2) rendent nécessaire une réelle formation des élèves à une culture de l'information et 0 Les missions des professeurs documentalistes à l ère du numérique. 1 Le développement de la société de l'information, (1) l'évolution des pratiques sociales en matière de communication et l'essor du

Plus en détail

RÉUSSIR AU COLLÈGE :

RÉUSSIR AU COLLÈGE : RÉUSSIR AU COLLÈGE : CONSTRUIRE UNE NOUVELLE CULTURE COMMUNE D ENSEIGNEMENT VARIATIONS AUTOUR DES TEMPS D ENSEIGNEMENT ET RÉÉCRITURE DES PRATIQUES DISCIPLINAIRES I.- Présentation et constats Caractéristiques

Plus en détail

Collège R. Rolland PROJET D ETABLISSEMENT MOUY

Collège R. Rolland PROJET D ETABLISSEMENT MOUY Education Nationale Collège R. Rolland PROJET D ETABLISSEMENT 60250 MOUY 2012-2015 Académie d Amiens Mouy est une commune de l Oise, située à mi-distance entre Beauvais et Creil et à environ 70km de Paris.

Plus en détail

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles - M1 et M

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles - M1 et M 0 Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation (MEEF) Mention MEEF premier degré / Parcours professorat des écoles Objectifs de la formation Le master MEEF, mention premier degré,

Plus en détail

NOM : Prénom : Classe : Tableau trimestriel Evaluations Trimestre 1 CONNAISSANCES Ev 1 Ev 2 Ev 3 Ev 4 Ev 5 Ev 6 Ev 7 Bilan 1.

NOM : Prénom : Classe : Tableau trimestriel Evaluations Trimestre 1 CONNAISSANCES Ev 1 Ev 2 Ev 3 Ev 4 Ev 5 Ev 6 Ev 7 Bilan 1. Géographie et Education civique (6 e ) document élève Bilan : je réussis: 1 rarement / 2 quelquefois / 3 souvent / 4 très souvent Tableau trimestriel Evaluations Trimestre 1 CONNAISSANCES Ev 1 Ev 2 Ev

Plus en détail

DIEPPE OUEST PROJET DE CIRCONSCRIPTION Pour faire réussir et porter attention en assurant l égalité des chances

DIEPPE OUEST PROJET DE CIRCONSCRIPTION Pour faire réussir et porter attention en assurant l égalité des chances DIEPPE OUEST PROJET DE CIRCONSCRIPTION 2013-2015 Pour faire réussir et porter attention en assurant l égalité des chances La circonscription de Dieppe Ouest est composée de 45 communes ayant au moins une

Plus en détail

Suivi personnalisé en classe de Seconde

Suivi personnalisé en classe de Seconde Cité Follereau-Cassin BELFORT Suivi personnalisé en classe de Seconde Rapport d étape Résumé du projet : Le suivi personnalisé en classe de Seconde consiste à détecter avant la fin du premier trimestre

Plus en détail

Allier une prise en charge pédagogique commune et concertée, et la différenciation pour la réussite de tous

Allier une prise en charge pédagogique commune et concertée, et la différenciation pour la réussite de tous Collège Diderot - Besançon Allier une prise en charge pédagogique commune et concertée, et la différenciation pour la réussite de tous - Rapport d étape - Résumé du projet : Nous abordons le problème par

Plus en détail

Projet d école Guide méthodologique

Projet d école Guide méthodologique Projet d école 2016-2020 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : ETAT DES LIEUX, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF CLAS

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF CLAS PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF CLAS 2012-2013 Le dispositif CLAS a pour objet de favoriser la réussite scolaire des enfants et des jeunes. Les actions, mises en place dans le cadre de ce

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier, cadre

Plus en détail

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016?

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016? PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016? Pourquoi réformer le collège? La réforme répond à un constat : le collège accueille

Plus en détail

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M 0 Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation (MEEF) Mention MEEF premier degré / Parcours professorat des écoles bilingue Objectifs de la formation Le master MEEF, mention premier

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier, cadre

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Favoriser l intégration de tous les élèves. opérationnels Dans le cadre du conseil école collège, travail en commun entre enseignants Favoriser l intégration des élèves de 6 ème du premier et second degré.

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2012-2016 Axe de progrès N 1 : Favoriser la réussite de tous les élèves Objectif 1.1 : Mettre en place l école du socle Liaison école-collège : Projets pédagogiques partagés entre

Plus en détail

Liaison CM2 / 6 ème Echange de pratique et cohérence sur le réseau. Réseau Saint Jean-Baptiste Mercredi 15 octobre 2014

Liaison CM2 / 6 ème Echange de pratique et cohérence sur le réseau. Réseau Saint Jean-Baptiste Mercredi 15 octobre 2014 Liaison CM2 / 6 ème Echange de pratique et cohérence sur le réseau Réseau Saint Jean-Baptiste Mercredi 15 octobre 2014 Déroulement de la matinée 1/2 Apports théoriques et échanges Rappel des textes officiels

Plus en détail

INTITULE DE L ACTION : Répondre aux besoins particuliers des élèves : Classes à effectif allégé en 6 et en 5

INTITULE DE L ACTION : Répondre aux besoins particuliers des élèves : Classes à effectif allégé en 6 et en 5 ETABLISSEMENT : Collège PIERRE PUGET Adresse : Rue Félix Mayol, 83200 Toulon Tél. : 04 94 09 72 60 Mél : 0830069z@ac-nice.fr INTITULE DE L ACTION : Répondre aux besoins particuliers des élèves : Classes

Plus en détail

PROJET D ECOLE

PROJET D ECOLE PROJET D ECOLE 2014-2017 RPI Aubencheul au Bac / Hem Lenglet «Agir ensemble pour l équité scolaire» Projet adopté par le conseil d école lors de la réunion du :... Signature des membres : Signature du

Plus en détail

L accompagnement personnalisé des élèves au LEGT. Académie d'amiens - septembre

L accompagnement personnalisé des élèves au LEGT. Académie d'amiens - septembre L accompagnement personnalisé des élèves au LEGT Académie d'amiens - septembre 2011 1 Le cadre réglementaire Académie d'amiens septembre 2011 2 L accompagnement personnalisé décrit dans les textes officiels

Plus en détail

Socle commun et livret personnel de compétences

Socle commun et livret personnel de compétences Socle commun et livret personnel de compétences 1 Sommaire 1. Qu est-ce que le socle commun? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment est validée une compétence? 2 1.Qu est-ce que

Plus en détail

Dossier technique n 2 LA LUTTE CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE EN ÉTABLISSEMENT

Dossier technique n 2 LA LUTTE CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE EN ÉTABLISSEMENT Dossier technique n 2 LA LUTTE CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE EN ÉTABLISSEMENT Le fonctionnement du GPDS Document 1 Le rôle du référent décrochage Document 2 La fiche de liaison GPDS / CIO / FOQUALE Document

Plus en détail

Livret scolaire et livret personnel de compétences à l école

Livret scolaire et livret personnel de compétences à l école Des outils pour les Directeurs d école Livret scolaire et livret personnel de compétences à l école mai 2012 G. Charlemein Inspecteur de l Éducation nationale Nota : Les informations suivantes sont issues

Plus en détail

VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE

VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE Il est essentiel de se constituer un référent commun connu de tous les enseignants de la en matière de prévention et

Plus en détail

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs Cahier des charges 2011 / 2012 - déclinaison 1 er degré - département du Doubs K0 : Premiers apprentissages en maternelle. K1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Maîtriser

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA S.E.G.P.A.

PRÉSENTATION DE LA S.E.G.P.A. PRÉSENTATION DE LA S.E.G.P.A. Document élaboré par J.PEILLEX, Directrice SEGPA Collège Marlioz AIX-LES-BAINS Février 2017 LA S.E.G.P.A.? Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté UNE STRUCTURE

Plus en détail

Bilan MLDS Le repérage des jeunes décrocheurs

Bilan MLDS Le repérage des jeunes décrocheurs Bilan MLDS 2014-2015 Le repérage des jeunes décrocheurs La dernière campagne du système interministériel d échange d informations (SIEI) de novembre 2015 dénombre 5555 jeunes en situation de décrochage

Plus en détail

CHARTE DES CLASSES A PROJET SPORTIF

CHARTE DES CLASSES A PROJET SPORTIF CHARTE DES CLASSES A PROJET SPORTIF Cette charte vise à clarifier les objectifs et le positionnement du projet des «classes à projet sportif» 5 ème et 4 ème au sein de l établissement mais également d

Plus en détail

Diagnostic de l établissement

Diagnostic de l établissement COLLÈGE JEAN MOULIN Chef d établissement : Diagnostic de l établissement La démarche de diagnostic du collège Jean Moulin s inscrit tout naturellement dans le cadre de la refonte du projet d établissement.

Plus en détail

Réunion des conseillers pédagogiques tuteurs des professeurs stagiaires. 11 septembre 2013 Lycée Pasteur Strasbourg

Réunion des conseillers pédagogiques tuteurs des professeurs stagiaires. 11 septembre 2013 Lycée Pasteur Strasbourg Réunion des conseillers pédagogiques tuteurs des professeurs stagiaires 11 septembre 2013 Lycée Pasteur Strasbourg Enjeu global : assurer la réussite de tous les élèves Quatre grands objectifs: Faire de

Plus en détail

remplacements de carnet Tous les mois enseignement Le quotidien doit être suivi (circulation/rangement/incidents par classe)

remplacements de carnet Tous les mois enseignement Le quotidien doit être suivi (circulation/rangement/incidents par classe) Impliquer tous les membres de la communauté éducative dans la lutte contre les incivilités et la violence AXE 1 : assurer un climat de travail propice aux apprentissages Référence au projet d Académie

Plus en détail

SEGPA et EREA : LES ENSEIGNEMENTS GENERAUX ET PROFESSIONNELS ADAPTES

SEGPA et EREA : LES ENSEIGNEMENTS GENERAUX ET PROFESSIONNELS ADAPTES SEGPA et EREA : LES ENSEIGNEMENTS GENERAUX ET PROFESSIONNELS ADAPTES S.E.G.P.A. ou Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté Le public concerné Les SEGPA (Sections d Enseignement Général et

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2016

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2016 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2016 (Circulaire 2016-004 du 3-02-2016) Deux objectifs 1 - Développer les compétences et favoriser la mobilité professionnelle 2

Plus en détail

Le conseil école-collège

Le conseil école-collège Le conseil école-collège > 1 Pourquoi un conseil école-collège? Les missions du conseil école-collège sont pédagogiques Éviter une rupture qui peut s avérer facteur d échec pour l élève entrant au collège

Plus en détail

Mettre en œuvre. Animation pédagogique du 18/02/2012 Circonscription de LOCHES (37) Richard Tourmeau CPC (faisant fonction) Laure Degoul CPC

Mettre en œuvre. Animation pédagogique du 18/02/2012 Circonscription de LOCHES (37) Richard Tourmeau CPC (faisant fonction) Laure Degoul CPC Mettre en œuvre un P.P.R.E. Animation pédagogique du 18/02/2012 Circonscription de LOCHES (37) Richard Tourmeau CPC (faisant fonction) Laure Degoul CPC Public concerné Un programme personnalisé de réussite

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES

GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES Ce guide ne prétend nullement à l exhaustivité. Il recense des recommandations dont la mise en œuvre est de nature à favoriser la réussite des élèves. Les trois fiches

Plus en détail

Pour une liaison réussie de l école vers le collège

Pour une liaison réussie de l école vers le collège Collège Anatole France, Ecole Nelson Mandela - Béthoncourt Pour une liaison réussie de l école vers le collège - Rapport d étape - Résumé du projet : De façon récurrente, les ruptures marquent le passage

Plus en détail

POUR UNE LIAISON REUSSIE DE L'ECOLE VERS LE COLLEGE Rapport d étape

POUR UNE LIAISON REUSSIE DE L'ECOLE VERS LE COLLEGE Rapport d étape ECLAIR Collège Anatole France/Elémentaire Nelson Mandela/BETHONCOURT POUR UNE LIAISON REUSSIE DE L'ECOLE VERS LE COLLEGE Rapport d étape Résumé du projet : Suite à un constat récurent de rupture forte

Plus en détail

Socle commun et. livret personnel de compétences

Socle commun et. livret personnel de compétences Socle commun et livret personnel de compétences Sommaire 1. Qu est-ce que le socle commun? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment est validée une compétence? 4. Relations avec

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES

GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES Ce guide ne prétend nullement à l exhaustivité. Il recense des recommandations dont la mise en œuvre est de nature à favoriser la réussite des élèves. Les trois fiches

Plus en détail

BILAN ACTION INNOVANTE / EXPERIMENTATION «Article 34»

BILAN ACTION INNOVANTE / EXPERIMENTATION «Article 34» Fiche d identité de l action BILAN ACTION INNOVANTE / EXPERIMENTATION «Article 34» Titre du projet : Programme Personnalisé de Réussite Educative Etablissement : Collège de l Arc 23 ter, rue du collège

Plus en détail

PLAN D ACTIONS DEPARTEMENTAL EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

PLAN D ACTIONS DEPARTEMENTAL EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE PLAN D ACTIONS DEPARTEMENTAL EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE 2012-2016 Le Plan d Actions Départemental (P.A.D.) arrêté par le directeur académique des services de l éducation nationale de l Ain et mis

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement Actions envisagées Disponibles au secrétariat : - Annexe 1 : fiche de synthèse, avec contexte et quelques indicateurs - Annexe 2 : projet pédagogique de la segpa - Annexe 3 : projet

Plus en détail

CONTRAT AMBITION REUSSITE RESEAU..

CONTRAT AMBITION REUSSITE RESEAU.. CONTRAT AMBITION REUSSITE 200./20. RESEAU.. I. LE RESEAU A LA RENTREE 20. 1. COMPOSITION Ecole Directeur Nombre de classes Effectifs S/TOTAL Collège Equipe de direction Nombre de classes Effectifs TOTAL

Plus en détail

La prise en charge de la dyslexie en établissement scolaire

La prise en charge de la dyslexie en établissement scolaire La prise en charge de la dyslexie en établissement scolaire De l enseignement primaire au secondaire Les élèves à besoins éducatifs particuliers : une obligation de prise en compte par l école EN SITUATION

Plus en détail

Réunion concernant le suivi des PPRE. Collège des Hautes Ourmes, Rennes, le 12 janvier 2007

Réunion concernant le suivi des PPRE. Collège des Hautes Ourmes, Rennes, le 12 janvier 2007 Réunion concernant le suivi des PPRE Collège des Hautes Ourmes, Rennes, le 12 janvier 2007 Dans le cadre du suivi spécifique des établissements ayant expérimenté les PPRE au cours de l année scolaire 2005-2006,

Plus en détail

Collège Pierre Bertone Antibes

Collège Pierre Bertone Antibes Collège Pierre Bertone Antibes UNE PEDAGOGIE INDIVIDUALISEE LE FUTUR CITOYEN UNE ORIENTATION REUSSIE 1-2 - 3 - OBJECTIFS ACTIONS ELEMENTS D'EVALUATION *Evolution des pratiques pédagogiques *Meilleure continuité

Plus en détail

Le tutorat inspiré: volet universel d un programme de prévention du décrochage scolaire

Le tutorat inspiré: volet universel d un programme de prévention du décrochage scolaire Le tutorat inspiré: volet universel d un programme de prévention du décrochage scolaire Marie-Josée Bibeau, directrice d école, CSDGS Andrée Duval, consultante et collaboratrice du GRES Michel Janosz,

Plus en détail

Collège Manuel AZAÑA Académie de Toulouse

Collège Manuel AZAÑA Académie de Toulouse Collège Manuel AZAÑA Académie de Toulouse Notre collège : lieu d apprentissage et du «vivre ensemble» Le projet d établissement est une réflexion globale sur notre collège. Est cadré par la loi du 10 juillet

Plus en détail

L accompagnement personnalisé au lycée Camille Claudel de Digoin Mise en place en 2 nde ( ) / Perspectives en 2 nde et 1 ère ( )

L accompagnement personnalisé au lycée Camille Claudel de Digoin Mise en place en 2 nde ( ) / Perspectives en 2 nde et 1 ère ( ) L accompagnement personnalisé au lycée Camille Claudel de Digoin Mise en place en 2 nde (2010 2011) / Perspectives en 2 nde et 1 ère (2011 2012) 1/ Le contexte - Les textes officiels o La circulaire n

Plus en détail

CONTRAT LOCAL d ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE CAHIER DES CHARGES ANNEE

CONTRAT LOCAL d ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE CAHIER DES CHARGES ANNEE 1 CONTRAT LOCAL d ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE CAHIER DES CHARGES ANNEE 2013-2014 On désigne par «accompagnement à la scolarité», l ensemble des actions visant à offrir, aux côtés de l Ecole, l appui

Plus en détail

La difficulté scolaire

La difficulté scolaire Circonscription de Mortain Animation pédagogique Villedieu les Poëles - Parigny La difficulté scolaire Octobre 2006 Plan de l animation des constats aux enjeux les origines de la difficulté scolaire le

Plus en détail

Les constats, les enjeux

Les constats, les enjeux Les constats, les enjeux 1. Les constats concernant les élèves de l académie. Les résultats sont préoccupants en mathématiques : o 19% des élèves sont en grande difficulté à l évaluation nationale de CM2

Plus en détail

D A F I P Délégation académique à la formation et aux innovations pédagogiques CAHIER DES CHARGES. EXPÉRIMENTATION Article 34

D A F I P Délégation académique à la formation et aux innovations pédagogiques CAHIER DES CHARGES. EXPÉRIMENTATION Article 34 D A F I P Délégation académique à la formation et aux innovations pédagogiques CAHIER DES CHARGES EXPÉRIMENTATION Article 34 IDENTIFICATION DE L ACTION TYPE D ÉTABLISSEMENT Collège Padule, classé «Ambition

Plus en détail

Le Livret Personnel de Compétences (LPC)

Le Livret Personnel de Compétences (LPC) Le Livret Personnel de Compétences (LPC) www.enfa.fr Qu est-ce que le Livret Personnel de Compétences (LPC)? - C est un outil institutionnel attestant la maîtrise des 7 compétences du socle commun. - C

Plus en détail

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs PAF 2012/2013 Cahier des déclinaison 1 er degré - département du Doubs N0 : Premiers apprentissages en maternelle. N1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Favoriser les échanges

Plus en détail

Guide académique d accompagnement. 3 ème Préparatoire aux formations professionnelles

Guide académique d accompagnement. 3 ème Préparatoire aux formations professionnelles Guide académique d accompagnement 3 ème Préparatoire aux formations professionnelles La classe de 3 ème préparatoire aux formations professionnelles (3 ème prépa-pro) s est substituée lors de la rentrée

Plus en détail

FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS «CLAIR»

FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS «CLAIR» Collège JEAN MOULIN 52, rue JM Savigny 69400 Villefranche/Saône Type d emploi : Professeur d anglais Liaison collège lycée, enseignements par groupes de compétences, programmes personnalisés de réussite

Plus en détail

(nouveau nom de WebASH :

(nouveau nom de WebASH : (nouveau nom de WebASH : www.plen.fr/webash/) Déclaration CNIL n 1416900 Mentions légales et conditions générales d utilisation sur le site Open.scol est un ensemble d applications en ligne gratuites avec

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative A partir du document : Formation de formateurs IUFM Orléans St Jean PREAMBULE SCOLARITE OBLIGATOIRE Socle commun de connaissances

Plus en détail

Regroupement n 5 - Collège Cousteau Date : le 29 novembre 2005

Regroupement n 5 - Collège Cousteau Date : le 29 novembre 2005 Regroupement n 5 - Collège Cousteau Date : le 29 novembre 2005 BAPE s : Lorient -Quimperlé / Auray-Vannes-Ploërmel D INDIVIDUALISATION» n 2 Regroupement n 5 autour du collège-support Cousteau n : Intitulé

Plus en détail

Académie Dijon. De l AP à l APC. Quelles évolutions? Quelles démarches? Juin 2013

Académie Dijon. De l AP à l APC. Quelles évolutions? Quelles démarches? Juin 2013 Académie Dijon direction des services départementaux de l éducation nationale Côte d Or éducation nationale De l AP à l APC Quelles évolutions? Quelles démarches? Juin 2013 Circonscription de DIJON Nord

Plus en détail

ANALYSE DE SITUATION I LE CONTEXTE

ANALYSE DE SITUATION I LE CONTEXTE ANALYSE DE SITUATION I LE CONTEXTE Le Lycée Eugène Freyssinet est un lycée des formations du bâtiment et de la maintenance automobile. L établissement est situé en zone urbaine et s étend sur 3,5 hectares.

Plus en détail

EVALUATION PAR COMPETENCES EN ANGLAIS 6

EVALUATION PAR COMPETENCES EN ANGLAIS 6 EVALUATION PAR COMPETENCES EN ANGLAIS 6 PASI NANCY-METZ Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ ACTION CANDIDATE AU PRIX ACADEMIQUE DE L INNOVATION 2014 FICHE INFORMATIVE

Plus en détail

Texte d orientation pédagogique année scolaire

Texte d orientation pédagogique année scolaire 1 er octobre 2009 Le service pédagogique Texte d orientation pédagogique année scolaire 2009-2010 La politique pédagogique et éducative de l AEFE s inscrit dans la volonté de renforcer l attractivité de

Plus en détail

> Cycle 1 : > Cycle 2 : > Cycle 3 : > Cycle 4 :

> Cycle 1 : > Cycle 2 : > Cycle 3 : > Cycle 4 : Dans la continuité de l école primaire, le collège doit permettre à chaque élève de maîtriser le socle commun en fin de scolarité obligatoire (16 ans).à la rentrée 2016, votre enfant découvrira de nouvelles

Plus en détail

Les outils de liaison inter degré dispositif ULIS école /dispositif ULIS collège

Les outils de liaison inter degré dispositif ULIS école /dispositif ULIS collège Les outils de liaison inter degré dispositif ULIS école /dispositif ULIS collège Mode de transmission A destination des élèves A destination des enseignants Visite virtuelle via le diaporama 1 Sur le site

Plus en détail

Votre formation cette année :

Votre formation cette année : Réflexion Votre formation cette année : Un accueil et une aide à l intégration Des positionnements professionnels (positionnement initial / affiné) Un accompagnement individualisé (accomp. professionnel

Plus en détail

Collège Jean Jacques Gallay SCIONZIER

Collège Jean Jacques Gallay SCIONZIER Collège Jean Jacques Gallay SCIONZIER Ministère de l Education Nationale Académie de Grenoble Haute Savoie S.E.G.P.A Section d Enseignement Général & Professionnel Adapté BP 123 74954 SCIONZIER Tèl: 04.50.98.34.95

Plus en détail

SESSIONS ATELIER RELAIS de Vitry-sur-Seine. Rue Matisse (en face du 59) Vitry-sur-Seine Tel:

SESSIONS ATELIER RELAIS de Vitry-sur-Seine. Rue Matisse (en face du 59) Vitry-sur-Seine Tel: ATELIER RELAIS de Vitry-sur-Seine Rue Matisse (en face du 59) 94400 Vitry-sur-Seine Tel: 01 46 82 74 05 06 17 87 28 49 Email: atrelaisvitry@gmail.com SESSIONS 2013-2014 PILOTAGE PEDAGOGIQUE : Mme Rahma

Plus en détail

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative PPRE définition repères Etapes à suivre Annexe A1 : Entretien individuel avec l élève Annexe A2 : Fiche de communication à destination

Plus en détail

DEVOIR HARMONISE EN SCIENCES PHYSIQUES ET SVT

DEVOIR HARMONISE EN SCIENCES PHYSIQUES ET SVT DEVOIR HARMONISE EN SCIENCES PHYSIQUES ET SVT PASI NANCY-METZ Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ ACTION CANDIDATE AU PRIX ACADEMIQUE DE L INNOVATION 2014 FICHE INFORMATIVE

Plus en détail

Formations 8 et 15 octobre 2010

Formations 8 et 15 octobre 2010 Formations 8 et 15 octobre 2010 ÉCONOMIE DROIT BAC PRO TROIS ANS Tertiaire administratif 1 ÉCONOMIE - DROIT ÉTAT DE LA DISCIPLINE 2 DEUX PROGRAMMES 2008 : Entrée de l Académie de Nice dans l expérimentation

Plus en détail

Service. Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016

Service. Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016 Service Socle, nouveaux programmes et réforme du collège Enjeux et sens pour les élèves, l EN et l EPS? Régis Dupré, IA-IPR d EPS 23 mars 2016 Un pays qui s interroge sur son système éducatif Un système

Plus en détail

Remédiation aux difficultés de lecture et d écriture en lycée professionnel. Atelier E.L.L.P. (Ecriture et Lecture en Lycée Professionnel)

Remédiation aux difficultés de lecture et d écriture en lycée professionnel. Atelier E.L.L.P. (Ecriture et Lecture en Lycée Professionnel) Remédiation aux difficultés de lecture et d écriture en lycée professionnel. Atelier E.L.L.P. (Ecriture et Lecture en Lycée Professionnel) Renseignements utiles : Académie de Poitiers Nom et adresse complète

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION 1. FAIRE PARTAGER LES VALEURS DE LA REPUBLIQUE Savoir transmettre et faire partager les principes de la vie démocratique

Plus en détail

a son avenir Chaque jeune à construire Internat - Demi-pension - Externat

a son avenir Chaque jeune à construire   Internat - Demi-pension - Externat Scolarité Un établissement privé sous contrat avec l éducation nationale Une participation proportionnelle aux ressources de chaque famille Transports scolaires Chaque jeune a son avenir Suivi Activités

Plus en détail

Mobilisation du service civique dans le cadre de la lutte contre le décrochage scolaire

Mobilisation du service civique dans le cadre de la lutte contre le décrochage scolaire PREFET DE LA LOIRE Mobilisation du service civique dans le cadre de la lutte contre le décrochage scolaire Appel à projets élaboré par la direction départementale de la cohésion sociale et la direction

Plus en détail

Les mathématiques dans le LPC : enjeux, principes-clés clés et modalités de renseignement

Les mathématiques dans le LPC : enjeux, principes-clés clés et modalités de renseignement Les mathématiques dans le LPC : enjeux, principes-clés clés et modalités de renseignement APMEP - Journée de la Régionale de Toulouse - 18 janvier 2012 ENFA Auzeville-Tolosane Au plan national : Le contexte

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire Document 5 : demijournée de concertation (partie 1 : constats du diagnostic) Recueil des commentaires et compléments des équipes des réseaux Pour

Plus en détail

Présentation du Collège de la Mauldre. 15 juin 2012

Présentation du Collège de la Mauldre. 15 juin 2012 Présentation du Collège de la Mauldre 15 juin 2012 ORGANISATION DU COLLEGE UNIQUE EN CYCLES PRESENTATION DU COLLEGE DE LA MAULDRE Structures - Effectifs Equipes Les horaires,la langue vivante Les conditions

Plus en détail

L accompagnement personnalisé (en 9 points)

L accompagnement personnalisé (en 9 points) L accompagnement personnalisé (en 9 points) L accompagnement personnalisé 1. L enjeu B.O. spécial n 2 du 19 février 2009 L'accompagnement personnalisé figure dans les grilles horaires des élèves en formation

Plus en détail

Ateliers Français Maths 6 ème

Ateliers Français Maths 6 ème MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Ateliers Français Maths 6 ème Dossier de présentation 2013-2014 Dispositif d accompagnement à la scolarité en

Plus en détail

Acquérir des ressources numériques pour l École sur équipement mobile

Acquérir des ressources numériques pour l École sur équipement mobile Acquérir des ressources numériques pour l École sur équipement mobile Repères pour les écoles et les établissements Enseignants Chefs d établissement et directeurs d école Parents Introduction Le numérique

Plus en détail

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique

Le nouveau lycée d enseignement général et technologique À l attention des élèves et de leurs familles Le nouveau lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de première à la rentrée 2011 au lycée d enseignement général et technologique

Plus en détail

Présentation de la classe de 3 ème. Les points abordés pendant cette réunion :

Présentation de la classe de 3 ème. Les points abordés pendant cette réunion : La classe de ème 3 Présentation de la classe de 3 ème. Les points abordés pendant cette réunion : La réforme en classe de 3 ème : les EPI ; l évaluation par compétences et le nouveau bulletin. Le nouveau

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA CONSULTATION NATIONALE

RÉSULTATS DE LA CONSULTATION NATIONALE Programme pédagogique Léo Folio Le recyclage des papiers, au cœur de l éducation à l écocitoyenneté RÉSULTATS DE LA CONSULTATION NATIONALE 2016 20 000 inscrits au programme pédagogique Léo Folio 1 million

Plus en détail

Préconisations du Cnesco en faveur d une Ecole inclusive pour les élèves en situation de handicap (12/02/2016)

Préconisations du Cnesco en faveur d une Ecole inclusive pour les élèves en situation de handicap (12/02/2016) Préconisations du Cnesco en faveur d une Ecole inclusive pour les élèves en situation de handicap (12/02/2016) 1 Le Conseil national d évaluation du système scolaire (Cnesco) est une instance indépendante

Plus en détail

Projet de veille éducative

Projet de veille éducative Projet de veille éducative 1) Objectifs du projet Le dispositif s adresse aux enfants de 2 à 17 ans. Il s agit d accompagner ceux qui présentent des signes de fragilité ou qui risquent de rencontrer des

Plus en détail

La différenciation en évaluation

La différenciation en évaluation La différenciation en évaluation Les incidences de la différenciation pédagogique sur les pratiques évaluatives Session de formation des personnes-ressources Les 14 et 15 mars 2006 Jolène Lanthier Commission

Plus en détail