Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant. changement de philosophie? «Les anciens essais» NSABP B-27 III. Cancer du sein opérable T1-T3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant. changement de philosophie? «Les anciens essais» NSABP B-27 III. Cancer du sein opérable T1-T3"

Transcription

1 Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant : changement de philosophie? Dr Anne Claire Hardy-Bessard Clinique Armoricaine, Saint-Brieuc «Les anciens essais» NSABP B-27 Cancer du sein opérable T1-T3 Randomisation Stratification: Age,T, N AC x 4 AC x 4 AC x 4 Chirurgie Docétaxel x 4 Chirurgie I Chirurgie Docétaxel x 4 II III Mamounas et al, SABCS 21 1

2 B-27 Critères d inclusion Cancer du Sein Opérable Diagnostic par FNA ou biopsie Palpable à l examen physique (T1c-3 N, M, / T 1-3, N 1, M ). NON localement ou régionalement avancé Pas de T4 ou N2 3 NSABP B-27: Réponses histologiques complètes 25 2 % ,2 12.8%* 14.3%* 26.1%* 3,7 9,1 18,9 4,4 9,9 Grp. I Grp. II Grp. III n=764 n=767 n=775 DCIS only Pas de tumeur *p<.1 NSABP B-27 Survie Globale % de patientes en vie 9 7 TRT N Décès Group I 1 1 Group II HR=,94 p=,57 Group III HR=1,7 p=, Années après chirurgie Résultats présent sentés sur la population en ITT Suivi médian: 68,8 mois 2

3 NSABP B-27 Disease-Free Survival (DFS) % Disease-free 9 7 TRT N Evénements Group I Group II HR=,86 p=,1 Group III HR=,91 p=, Années après chirurgie NSABP B-27: Relapse-Free Survival AC vs. AC + Taxotere % Relapse-free 9 7 TRT N Evénements Group I Group II & III 12 4 HR=,86 p=, Années après chirurgie NSABP B-27: Disease-Free Survival RC histologique vs non 9 % Disease-free 7 TRT N Evénements Non pcr pcr 9 71 HR=,45 p<, Années après Chirurgie 3

4 NSABP B-27: Survie Globale RC histologique vs non 9 % Ptes en vie 7 TRT N Décès Non pcr pcr 9 31 HR=,33 p<, Années après chirugie NSABP B-27: Overall Survival Nodal Status; Patients with pcr % Surviving 2 Nodal Status N Deaths Negative Positive Positive Positive Years after Surgery pcr = Pathologic Complete Response NSABP B-27: Conclusions Pas de différence significative en terme de DFS, SG Augmentation de la RFS Group II (pré-op docétaxel) vs. Group I Réponse histologique complète associée à une amélioration de la DFS et de la survie globale Le statut N est prédictif de la SG et DFS, indépendament de la RCH 4

5 RCh et survie??? Etudes Bonadonna 1998 Ellis 1998 Fisher NSABP B-18* 1998 Kuerer 1999 Gianni ECTO ASCO 25 Cleator 25 Bear 26 NSABP B27 Suivi médian (années) 8 ans survie sans rechute 5 ans survie globale 5 ans survie sans rechute 5 ans survie globale 5 ans survie sans rechute 5 ans survie sans rechute 1 ans survie sans rechute 1 ans survie globale 7 ans survie sans rechute 7 ans survie globale Valeur p Pour pcr,34,4,1,23 <,1,5,1,3 <,1 <,1 Première Phase Etude Aberdeen Seconde Phase CVAP 4 Cycles Pas de Réponse Réponse Randomisation Taxotere X 4 Taxotere X 4 Evaluation finale / Chirurgie CVAP x 4 Hutcheon et al, SABCS 23 Etude Aberdeen Randomisées Non randomisées CVAP TXT TXT Age Moyen (ans) TNM T2 (%) T3 (%) T4 (%) Diamètre Moyen (mm)

6 Etude Aberdeen Taux de réponse clinique Seconde phase : patientes randomisées n =14 CVAP Taxotere Réponse % % Complète Partielle Stabilité Progressive ORR 2 phase Hutcheon et al, SABCS * *p =.1 Etude Aberdeen Taux de réponse clinique Seconde phase : patientes non randomisées (absence réponse CVAP) CVAP 4 cycles de Taxotere supplémentaires : ORR - 47% n = 55 patientes Réponse Complète Partielle Stabilité Progressive % de patientes Hutcheon et al, SABCS 23 Etude Aberdeen Taux de réponse histologique pnr Classification des réponses pathologiques de Miller & Payne 1 Non randomisée s Taxotere n = Randomisées CVAP n = TAXOTERE n = pcr Hutcheon et al, SABCS 23 P =.4 6

7 Survie (%) Etude Aberdeen Chirurgie % of patients 2 Docetaxel CVAP Conservation Mastectomy Type of surgery Traitement conservateur Docetaxel 67% CVAP 48% (p<.1) Hutcheon et al, SABCS Tax 31 Survie Globale 97%.9.8 Log rank p=.4 Suivi médian mois Docetaxel 78% CVAP.7 2 Temps (mois) Hutcheon et al, SABCS 23 Etude Aberdeen : Conclusions Après réponse à une chimiothérapie néo-adjuvante (4 CVAP) randomisation : 4 Taxotere en séquentiel versus 4 CVAP Dans le Bras TAXOTERE Augmentation significative de : Réponse clinique globale (83% vs 64%, p=.3) Chirurgie conservatrice du sein (67% vs 48%, p=.1) Réponse complète pathologique "pcr" (31% vs 15%, p=.6) Survie sans maladie à 5 ans (9% vs 77%, p=.4) Survie globale à 5 ans (97% vs 78%, p=.4) Hutcheon et al, SABCS 23 7

8 Traitement néoadjuvant : les concepts Introduction précoce de la chimiothérapie Bénéfice sur la survie : NON Augmentation du taux de conservation mammaire : OUI Réduction des séquelles loco-régionales : OUI Méta analyse CT néoadjuvante vs CT adjuvante, JNCI 97,3, 25 Pas de différence en survie globale et survie sans récidive Augmentation du taux de conservation mammaire «Les nouveaux essais» NeoALTTO Schéma de l étude Cancers invasifs HER2 positifs opérables (non inflammatoires) Stratification : T 5 cm vs T > 5 cm RE ou RP+ vs RE & RP- N -1 vs N 2 Chirurgie conservatrice ou non R lapatinib paclitaxel trastuzumab Paclitaxel FEVG % N=4 C H I R U R G I Lapatinib E 3 Trastuzumab lapatinib Paclitaxel trastuzumab 6 sem + 12 sem 34 sem 52 sem de traitement anti-her2 F E C X lapatinib trastuzumab *Amendement-2 October 28, réduction de dose du lapatinib à 7 mg/jr avec le paclitaxel ( 54/152 patientes) Baselga J et al. SABCS 21. Abs S3.3 8

9 NeoALTTO Objectif principal : pcr et tpcr % Response 24.7% L N = 154 p=.34 p= % T N = % L+T N = 152 pcr Réponse complète histologique 2.% p=.13 L N = 154* 27.6% p=.1 T N = 149* 46.9% L+T N = 152* tpcr pcr locorégionale * 15 patientes exclues en l absence d exploration ganglionnaire L: lapatinib; T: trastuzumab; L+T lapatinib plus trastuzumab Baselga J et al. SABCS 21. Abs S3.3 9

10 GEPARQUINTO HER2 positif. Trastuzumab vs Lapatinib HER2+ (stade III) Tumeur > 2 cm Stade M -ct4 ou ct3 - ct2 si HR- ou cn+ - ct1 si HR- ou pn SLN + Biopsie EC + T D + T Trastuzumab EC + L Lapatinib D + L C H I R U R G I E Trastuzumab 6 mois Trastuzumab 1 an Objectif principal : réponse complète histologique E : Epirubicine (9 mg/m 2, J1 à J21, 4 cycles) C : Cyclophosphamide ( mg/m 2, J1 à J21, 4 cycles) D : Docétaxel ( mg/m 2, J1 à J21, 4 cycles) T : Trastuzumab (8 mg/kg, dose de charge/6mg/kg, J1 à J21) L : Lapatinib (12 mg/j : 24 semaines) Untch M. et al. SABCS 21. Abstract S3-1 1

11 GEPARQUINTO : RC histologique EC-Docé + T EC-Docé + L P <.5 P <.5 P < % 21.7% 45.% 29.9%.4% 35.2% Sein et ganglions Pas de carcinome in situ Pas de carcinome invasif Conservation mammaire 65.6% 56.% EC-Docé + T EC-Docé + L Sein et ganglions Pas de carcinome invasif Carcinome in situ accepté Conclusion: Sein seulement Pas de carcinome invasif Carcinome in situ accepté Meilleur pcr avec T qu avec L Meilleure conservation mammaire avec T qu avec L Moindre compliance avec le lapatinib qu avec le trastuzumab Untch M. et al. SABCS 21. Abstract S3-1 NeoSphere : schéma de l étude (N=417) TH (n=17) FEC /3 sem x 3 Patientes ayant docetaxel + S trastuzumab /3 sem cycles 5 un cancer du trastuzumab 17 sein HER2+ U opérable ou THP (n=17) docetaxel + R FEC /3 sem x 3 localement trastuzumab + trastuzumab /3 sem cycles 5 avancé/ G pertuzumab 17 inflammatoire E Docetaxel 3 sem x 4 FEC /3 Pas de HP (n=17) traitement trastuzumab + R sem x 3 préalable & pertuzumab Trastuzumab /3 sem cycles 5 tumeurs Y 17 >2cm TP (n=96) docetaxel + pertuzumab FEC /3 sem x 3 trastuzumab /3 sem cycles sem x 4 T: Docetaxel 75 mg/m 2 ; H: Trastuzumab (8 6 mg/kg) ; P: Pertuzumab (8 42 mg) 3 Gianni L et al. SABCS 21. Abs S3.2 11

12 NeoSphere : pcr en ITT p =.198 p =.141 p =.3 pcr, % ± 95% CI Gianni L et al. SABCS 21. Abs S TH THP HP TP H: trastuzumab; P: pertuzumab; T: docetaxel pcr = objectif principal NeoSphere : pcr et statut des RH 7 pcr, % ± 95% CI TH THP HP TP H, trastuzumab; P, pertuzumab; T, docetaxel RE ou RP pos RE et RP neg Gianni L et al. SABCS 21. Abs S3.2 12

13 GEPARQUINTO HER-2 - : Béva en Néoadj. HER2 négatif Tumeur > 2 cm clinique ou 1 cm à l écho Stade M - ct4 ou ct3 - ct2 si HR- ou cn+ - ct1 si HR- ou pn+ SLN + FEVG > 55 % Biopsie EC EC + B Bévacizumab Evaluation : en l absence de réponse à 4 EC : traitement par paclitaxel hebdomadaire randomisé avec ou sans RAD-1 D C H I R U D + B R G I E Objectif principal : réponse histologique complète (ni infiltrant, ni in situ, ni dans le sein, ni dans les ganglions) E : Epirubicine : 9 mg/m 2, J1 - J21, 4 cycles) C : Cyclophosphamide : mg/m 2, J1 - J21, 4 cycles) D : Docétaxel : mg/m 2, J1 - J21, 4 cycles) B : Bévacizumab : 15 mg /Kg, J1 J 21 Untch M. et al. SABCS 21. Abstract S3-1 GEPARQUINTO HER2 négatif : Schéma 1948 patientes randomisées EC puis D 974 ptes, âge médian : 48 ans Taille tumorale médiane : mm EC + Beva puis D + Béva 974 ptes, âge médian : 49 ans Taille tumorale médiane : mm Arrêt du ttt : 36,1 % 24,2 % pour non réponse après 4 EC Arrêt du ttt : 3,5 % 16,9 % pour non réponse après 4 EC + Béva RCH : 15, % RCH : 17,5 % Untch M. et al. SABCS 21. Abstract S3-1 Bevacizumab plus taxanes: significant increase in response rate* Overall response rate (%) 2 Bev 1mg/kg q2w + paclitaxel Paclitaxel Investigator assessment (n=525) E2 1 IRF assessment (n=472) 22 Overall response (%) 2 AVADO 2 Bev 7.5mg/kg q3w + docetaxel Bev 15mg/kg q3w + docetaxel Placebo + docetaxel Investigator assessment 44 (n=27) 55 (n=21) 63 (n=26) CR + PR p<.1 CR + PR p<.1 CR + PR CR + PR p=.295 CR + PR p=.1 *In patients with measurable disease at baseline Versus placebo + docetaxel IRF = Independent Review Facility; q2w = every 2 weeks q3w = every 3 weeks; CR = complete response; PR = partial response 1. Klencke, et al. ASCO Miles, et al. ASCO 28 13

14 Evolution des concepts Situation clinique unique permettant d analyser la réponse tumorale in vivo Analyse de la réponse in vivo peut être faite en séquentiel (prélèvements répétés) Identification de marqueurs intermédiaires («surrogate markers») Identification de facteurs prédictifs de réponse Morphologiques Immuno-phénotypiques Génomiques Traitement néoadjuvant : LES QUESTIONS Peut-on transposer les résultats du néo-adjuvant à l adjuvant? L augmentation du taux de pcr entre deux schémas se traduira-t-elle par une augmentation de survie? Néo-adjuvant pour qui? Petites tumeurs : pad de modification de la survie? Grosses tumeurs : pas de modification du taux de Pcr? PRIMUM NON NOCERE 14

Extrapoler les leçons du traitement néo-adjuvant aux situations adjuvantes? Pr Hervé Bonnefoi

Extrapoler les leçons du traitement néo-adjuvant aux situations adjuvantes? Pr Hervé Bonnefoi Extrapoler les leçons du traitement néo-adjuvant aux situations adjuvantes? Pr Hervé Bonnefoi Juin 2012 Extrapoler les leçons du traitement néo-adjuvant aux situations adjuvantes? Pour les traitements

Plus en détail

Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Historique Années 1970: CMF, CMFVP Années 1980: Anthracyclines En association: AC,

Plus en détail

Stratégie thérapeutique devant une tumeur HER2 surexprimé en phase adjuvante

Stratégie thérapeutique devant une tumeur HER2 surexprimé en phase adjuvante 3 e édition des RCP de la SFSPM Nancy, 13 juin 2013 Stratégie thérapeutique devant une tumeur HER2 surexprimé en phase adjuvante Dr Mathilde Deblock (ICL, Nancy) Dr Marc Spielmann (IGR, Villejuif) Madame

Plus en détail

La pcr est-elle un surrogate marker permettant d envisager une désescalade thérapeutique?

La pcr est-elle un surrogate marker permettant d envisager une désescalade thérapeutique? La pcr est-elle un surrogate marker permettant d envisager une désescalade thérapeutique? Joseph Gligorov MD, PhD APHP Tenon, Paris, France INSERM U938 Institut Universitaire de Cancérologie Université

Plus en détail

Florence Coussy GERM 10/2012

Florence Coussy GERM 10/2012 La chimiothérapie néo- adjuvante dans le cancer du sein lobulaire : réponse clinique, histologique et survie série rétrospec;ve de l hôpital Saint Louis Florence Coussy GERM 0/202 Plan I) La chimiothérapie

Plus en détail

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Jean-Yves Pierga Département d Oncologie médicale Quelles

Plus en détail

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE 6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Niort, le 20 mars 2014 8 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Actualités en RADIOTHERAPIE Laurianne COLSON (Poitiers) La radiothérapie postopératoire

Plus en détail

Traitements neoadjuvants dans les cancers du sein. Sylvie Giacche6 Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis

Traitements neoadjuvants dans les cancers du sein. Sylvie Giacche6 Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis Traitements neoadjuvants dans les cancers du sein Sylvie Giacche6 Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis Tumeurs localement avancées Tumeurs non accessible à un traitement chirurgical d emblée

Plus en détail

Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2. Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis

Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2. Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis Traitements neoadjuvants des cancers du sein surexprimant HER2 Sylvie Giacchetti Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis HER2 n a pas de ligand spécifique mais joue le rôle d un corécepteur pour

Plus en détail

Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée. Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd

Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée. Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd 2 3 Développement Formulation sous-cutanée (SC) Trastuzumab est actuellement

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 2, ASCO, ESMO et NCCN, serviront de cadre général aux recommandations

Plus en détail

Les conférences de consensus: comparaison, synthèse

Les conférences de consensus: comparaison, synthèse Les conférences de consensus: comparaison, synthèse Saint-Gallen (Nice-Saint-Paul) NCCN Caroline Cuvier, Centre des maladies du sein Saint-Louis Nice-Saint-Paul; 14 ème cours en janvier 2015 Saint-Gallen;

Plus en détail

Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Traitements Médicaux Adjuvants Version Avril Coordonnateurs : William Jacot, Séverine Guiu

Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Traitements Médicaux Adjuvants Version Avril Coordonnateurs : William Jacot, Séverine Guiu Référentiel de Prise en Charge du Cancer du Sein Traitements Médicaux Adjuvants Version Avril 2015 Coordonnateurs : William Jacot, Séverine Guiu Rationnel L indication d un traitement adjuvant est directement

Plus en détail

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis

Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis Chimiothérapie première des cancers du sein et expérience de l hôpital Saint Louis M. Espié, J Lehman Che, A de Roquancourt, C. Cuvier, E. Bourstyn, L. Cahen-Doidy, C. de Bazelaire,M. Maylin, M. Marty,

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants :

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants : Andrea Gombos (andrea.gombos@bordet.be) 1. Cancer du sein non métastatique Cancer du sein guidelines PSOM Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments

Plus en détail

Actualités en pathologies mammaires

Actualités en pathologies mammaires Actualités en pathologies mammaires 7 ème Journée d Actualité et d Enseignement en Radiothérapie Amiens, Samedi 5 novembre 2016 Dr Julien Prades Sommaire Signatures moléculaires : aide à la décision thérapeutique?

Plus en détail

Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations?

Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations? Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations? Pr Catherine Uzan Chef du service de Chirurgie et Cancérologie oncologique et mammaire Hôpital Pitié Salpêtrière Université Pierre et Marie

Plus en détail

Introduction. 4. Dowsett et al. J Clin Oncol Goldstein et al. J Clin Oncol Mamounas et al. ASCO Breast 2012.

Introduction. 4. Dowsett et al. J Clin Oncol Goldstein et al. J Clin Oncol Mamounas et al. ASCO Breast 2012. Prédiction du risque de récidive avec le test Oncotype DX chez les patientes atteintes de cancer du sein hormono-dépendant avec atteinte ganglionnaire, traitées par chimiothérapie adjuvante: Résultats

Plus en détail

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie pancréatique NEO-ADJUVANT ADJUVANT

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308

SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 SYNOPSIS PROTOCOLE UC- 0140/1308 A) IDENTIFICATION DE L ETUDE CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR : UC-0140/1308 VERSION ET DATE: VERSION DU 08 SEPTEMBRE 2014 TITRE DE L ESSAI: Etude de phase

Plus en détail

Dernières recommandations sur la prise en charge des cancers du sein

Dernières recommandations sur la prise en charge des cancers du sein Infiltrant multifocal Dernières Dr Perrine CAPMAS Infiltrant multifocal Toutes les décisions sont prises lors de réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) réunissant: Chirurgien Radiothérapeute

Plus en détail

Objectifs. Développer l esprit critique devant les présentations des congrès et symposiums

Objectifs. Développer l esprit critique devant les présentations des congrès et symposiums Objectifs Développer l esprit critique devant les présentations des congrès et symposiums Méthodes Sessions imposées avec un résumé critique à rendre samedi en 10 minutes Enseignements statistiques pour

Plus en détail

Carcinomes intracanalaires. l expérience de Saint Louis

Carcinomes intracanalaires. l expérience de Saint Louis Carcinomes intracanalaires du sein : l expérience de Saint Louis S. Frank, C. Cuvier 21 septembre 2012 Généralités sur les CCIS Epidémiologie : Diagnostic rare avant 1980 ; actuellement 15.4% des cancers

Plus en détail

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Principe de prise en charge: Questions non résolues 1 ère étape: faut-il traiter le cancer? - ATCD, comorbidités

Plus en détail

Traitements neoadjuvants dans les cancers du sein Sylvie Giacche6 Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis

Traitements neoadjuvants dans les cancers du sein Sylvie Giacche6 Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis Lire l ar)cle de wang lopez naboltz 2015 Traitements neoadjuvants dans les cancers du sein Sylvie Giacche6 Centre des maladies du sein Hôpital saint Louis Tumeurs localement avancées Tumeurs non accessible

Plus en détail

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Christelle LEVY 2000-2010 Taxane seul 4 à 6 mois trastuzumab + taxane amélioration de la survie sans progression Taxane + Trastuzumab 1 an 13,7

Plus en détail

Est-il «SAGE» de réaliser un examen extemporané du ganglion sentinelle? L examen extemporané n a plus sa place

Est-il «SAGE» de réaliser un examen extemporané du ganglion sentinelle? L examen extemporané n a plus sa place Institut Bergonié Est-il «SAGE» de réaliser un examen extemporané du ganglion sentinelle? L examen extemporané n a plus sa place Gaëtan MacGrogan Département de BioPathologie Institut Bergonié Bordeaux

Plus en détail

Peut-on, dans certains cas, faire l impasse de la chimiothérapie?

Peut-on, dans certains cas, faire l impasse de la chimiothérapie? 32èmes Journées de la Société Française de Sénologie et de Pathologie Mammaire Vendredi 5 novembre 2010 Peut-on, dans certains cas, faire l impasse de la chimiothérapie?. pour les tumeurs RH+ Marc Debled

Plus en détail

CURAGE AXILLAIRE ET TECHNIQUES DU GANGLION SENTINELLE

CURAGE AXILLAIRE ET TECHNIQUES DU GANGLION SENTINELLE CURAGE AXILLAIRE ET TECHNIQUES DU GANGLION SENTINELLE Cancer du sein : Incidence : 40 000 cas/an en France 85% de cancers invasifs : nécessité de connaître le statut ganglionnaire pour 34 000 patientes

Plus en détail

Le cancer du sein localisé L Zelek & J Gligorov, pour l Intergroupe Sein Francilien

Le cancer du sein localisé L Zelek & J Gligorov, pour l Intergroupe Sein Francilien Le cancer du sein localisé L Zelek & J Gligorov, pour l Intergroupe Sein Francilien L incidence annuelle du cancer du sein est estimé à 110.3 / 100000 dans l Union Européenne en 2006 (1). Elle augmente

Plus en détail

Cancer du sein HER2. DES d oncologie Le 1/04/2016. Dr Nuria Kotecki, CCA

Cancer du sein HER2. DES d oncologie Le 1/04/2016. Dr Nuria Kotecki, CCA Cancer du sein HER2 DES d oncologie Le 1/04/2016 Dr Nuria Kotecki, CCA Le Récepteur HER2 Slamon DJ Science 1987 Voies de signalisation sous la dépendance de Her2 Comment définir le cancer du sein Her2?

Plus en détail

Pas de traitement adjuvant pour les cancers du sein RH+ T1a,bN0M0!

Pas de traitement adjuvant pour les cancers du sein RH+ T1a,bN0M0! Pas de traitement adjuvant pour les cancers du sein RH+ T1a,bN0M0! Pour quelle patientes? 12 juin 2015 - Dr C Perrin UNICANCER Groupe des Centres de Lutte Contre le Cancer Introduction Traitements adjuvants

Plus en détail

G LLEDO. Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal

G LLEDO. Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal G LLEDO Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal Connaître les indications et les modalités actuelles des chimiothérapies adjuvantes Connaître les nouveaux protocoles et les

Plus en détail

Cancer bronchique et immunothérapie. Sylvie Friard 7 avril 2016

Cancer bronchique et immunothérapie. Sylvie Friard 7 avril 2016 1 Cancer bronchique et immunothérapie Sylvie Friard 7 avril 2016 Cycle cancer et immunité Chen and Mellman, Cell 2012 Cycle cancer et immunité Chen and Mellman, Cell 2012 Inhibiteurs des points de contrôle

Plus en détail

Facteur pronostic. Facteur prédictif. Adjuvant: Guérison. Métastatique: Augmentation de la survie

Facteur pronostic. Facteur prédictif. Adjuvant: Guérison. Métastatique: Augmentation de la survie HER 2 Facteur pronostic Facteur prédictif Adjuvant: Guérison Métastatique: Augmentation de la survie Targeted Therapies for HER2+ Breast Cancer: HER 1 HER2 HER3 HER 4 Nucleus Spector NL, Blackwell KL.

Plus en détail

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen Traitement du cancer gastrique métastatique P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen XXe siècle Meta analyse Cochrane Library 35 essais 5726 patients Chimio vs Soins Palliatifs

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 juillet 2016 Date d examen par la Commission : 6 avril 2016 L avis de la Commission de la Transparence adopté le 20 avril 2016 a fait l objet d une audition le 6 juillet

Plus en détail

M. Deslandres CHU/Oncopôle

M. Deslandres CHU/Oncopôle Recommandations Saint Paul de Vence 2016: ce qui change M. Deslandres CHU/Oncopôle Depuis 2012 Mise à jour des classifications anatomo-cliniques Évolution des critères de qualité recommandés pour la chirurgie

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires L.Debbah, H.Djedi CAC Annaba CIC Alger le 11/03/2017 Introduction Pathologie rare: -< 1% de tout les cancers dans le monde -

Plus en détail

Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015

Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015 Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015 «Crucialité» Cancers RE+: 60-75 % des cancers du sein 65% des RE+ sont aussi

Plus en détail

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Epidémiologie Taux d incidence et de mortalité augmentent jusqu

Plus en détail

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées

Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Cancer du sein et Thérapies Moléculaires Ciblées Stéphane Vignot Service d Oncologie - Radiothérapie Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Charles Foix- Paris Importance de la prise en charge pluridisciplinaire

Plus en détail

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Nouveautés en Cancérologie P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Survival distribution function Etude CORRECT: Question : Regorafenib en n ligne SG 1.00 0.75 Regorafenib

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES RECIDIVES PELVIENNES ET PERINEALES

PRISE EN CHARGE DES RECIDIVES PELVIENNES ET PERINEALES PRISE EN CHARGE DES RECIDIVES PELVIENNES ET PERINEALES Quelle précaution prendre avant un traitement anti-angiogénique? Dr Anne Floquet INTRODUCTION AA utilisés dans multiples cancers Seul ou en combinaison

Plus en détail

Cancers du sein Breast cancers

Cancers du sein Breast cancers Breast cancers V. Diéras*, J.Y. Pierga*, A. Fourquet* V. Diéras Biologie et biomarqueurs Cellules tumorales circulantes : méta-analyse des études européennes réalisées en phase métastatique D après Bidard

Plus en détail

CHIMIOTHÉRAPIE ORALE MÉTRONOMIQUE PERSPECTIVES

CHIMIOTHÉRAPIE ORALE MÉTRONOMIQUE PERSPECTIVES CHIMIOTHÉRAPIE ORALE MÉTRONOMIQUE PERSPECTIVES EC ANTOINE ISHH, PARIS MONACO VENDREDI 5 FÉVRIER 2016 Metronomic chemotherapy is an reasonable treatment option, for patients not requiring rapid tumor response.

Plus en détail

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour!

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! et n a pas de conflits d intérêt Pr Thierry CONROY Chimiothérapie adjuvante des cancers du rectum : le point de la situation Cancers du

Plus en détail

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 Christelle Lévy Centre François Baclesse Ce qui est en train de changer nos pratiques, nouvelles AMM Cancers du sein métastatique RH+ HER2 neg en cas de progression

Plus en détail

Conduite à tenir devant un ganglion sentinelle positif. Chirurgie: Dr Dorangeon Radiothérapie: Dr Brunaud

Conduite à tenir devant un ganglion sentinelle positif. Chirurgie: Dr Dorangeon Radiothérapie: Dr Brunaud Conduite à tenir devant un ganglion sentinelle positif Chirurgie: Dr Dorangeon Radiothérapie: Dr Brunaud Cas clinique n 1: Me N. Marguerite 71 ans ATCD personnels Polypes intestinaux, kyste du sein Dt

Plus en détail

Oligo-métastases: du concept à la mise en place de stratégies ambitieuses. 14 ème rencontres de sénologie 17 décembre 2015

Oligo-métastases: du concept à la mise en place de stratégies ambitieuses. 14 ème rencontres de sénologie 17 décembre 2015 Oligo-métastases: du concept à la mise en place de stratégies ambitieuses 14 ème rencontres de sénologie 17 décembre 2015 S. Hellman, J. Clin. Oncol., 1995 Les concepts successifs des métastases sein gg

Plus en détail

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM Quelques nouveautés ou nouvelles AMM V. Noirez Réunion groupe qualité 04 mars 2008 NEXAVAR: Sorafénib comprimés 200 mg Traitement du carcinome hépatocellulaire 800 mg/jour Survie globale: 46,3 semaines

Plus en détail

Cancer du pancréas. Cancer fréquent et grave: décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Comment améliorer cela???

Cancer du pancréas. Cancer fréquent et grave: décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Comment améliorer cela??? Cancer du pancréas Cancer fréquent et grave: 40 000 décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Survie à 5 ans: < 5 % voire < 1 % Diagnostic tardif et génie évolutif particulier

Plus en détail

Cas clinique interactif. XVIIème Journées de sénologie interactive Sophie Frank

Cas clinique interactif. XVIIème Journées de sénologie interactive Sophie Frank Cas clinique interactif XVIIème Journées de sénologie interactive 18.09.2014 Sophie Frank Mme L.!! Agée de 59 ans!! Vient consulter en février 2014 pour un nodule du QII du sein gauche apparu suite à un

Plus en détail

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION?

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? Rédigé par le Docteur Nathalie Marques (Lyon) TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? D après les communications orales de Ph. Métellus (Marseille)

Plus en détail

Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives

Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives R.SAI; K.BOUZID EHS C.P.M.C INTRODUCTION Tumeurs Rares : 2 /100000 et de Diagnostic difficile Prise en Charge Thérapeutique

Plus en détail

La chirurgie doit-elle être adaptée à la réponse?

La chirurgie doit-elle être adaptée à la réponse? Tumeurs localement évoluées: traitements néo-adjuvants La chirurgie doit-elle être adaptée à la réponse? S.Giard Centre O.Lambret - Lille DPI : rien à déclarer Limites du sujet: la chirurgie mammaire et

Plus en détail

Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon

Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon Diagnostic clinique et biologique de récidive métastatique du cancer du colon Réunion ACOMEN novembre 2015 Dr CLAVEL Léa Service de gastro-entérologie et d oncologie digestive, Pr PHELIP, CHU Saint-Etienne

Plus en détail

Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016

Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016 Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016 Plan 1) Introduction 2) Biologie du cancer du sein 3)

Plus en détail

Peut-on ne pas faire de bilan d extension?

Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Peut-on ne pas faire de bilan d extension? Dr Claudia Lefeuvre-Plesse 12/06/2015 Avec le soutien de Pierre Kerbrat De Jean-Sebastien Fresnel 2 histoires en parallèle. Noemie, 38 ans Autopalpation Bilan

Plus en détail

Chirurgie des cancers du sein : Ganglion sentinelle : indications actuelles et évaluations en cours

Chirurgie des cancers du sein : Ganglion sentinelle : indications actuelles et évaluations en cours Chirurgie des cancers du sein : Ganglion sentinelle : indications actuelles et évaluations en cours INDICATIONS ACTUELLE DU GS Cancer infiltrant, unifocal, taille à 2 cm Aisselle cliniquement indemne (N0)

Plus en détail

Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux

Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Enjeu clinique ou Pourquoi mesurer la reponse precoce pendant le ttt neoadjuvant? Pr Hervé Bonnefoi Institut Bergonié et Université de Bordeaux Chimiotherapie neoadjuvante (+/- antiher2) Fondamentaux Quand

Plus en détail

Journée Nationale des Innovations Hospitalières

Journée Nationale des Innovations Hospitalières STIC 2004 : Évaluation Médico-Économique de la Technique de Ganglion Sentinelle comparée au Curage Ganglionnaire dans les Cancers du Sein opérables d Emblée Sandrine Baffert Économiste de la santé Institut

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein. William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier

Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein. William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier Standards dans la Prise en Charge du Cancer du Sein William Jacot CRLC Val d Aurelle Montpellier Le cancer du sein en France 49.814 nouveaux cas en 2005 11.441 décès en 2006 Létalité ± 20 % Guérin et al.,

Plus en détail

Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale

Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale J. Jacob, L. Belin, J-Y. Pierga, A. Gobillion, R. Dendale, P. Beuzeboc, F. Campana,

Plus en détail

Cancer du sein chez les femmes jeunes: caractéristiques clinico-pathologiques et phénotypes moléculaires

Cancer du sein chez les femmes jeunes: caractéristiques clinico-pathologiques et phénotypes moléculaires Cancer du sein chez les femmes jeunes: caractéristiques clinico-pathologiques et phénotypes moléculaires Sabiani L, Houvenaeghel G, Heinemann M, Reyal F, Classe J-M, Cohen M, Garbay J-R, Giard S, Charitansky

Plus en détail

Cancer du Sein Traitements Médicaux Adjuvants

Cancer du Sein Traitements Médicaux Adjuvants Cancer du Sein Traitements Médicaux Adjuvants Les grandes lignes Dr Loïc Boulanger, Dr Lucie Bresson, Pr Denis Vinatier Plan -Facteur pronostic # facteur prédictif de réponse aux traitements adjuvants

Plus en détail

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules Carcinome neuroendocrine à grandes cellules C. Clément-Duchêne Institut de Cancérologie de Lorraine Introduction Groupe hétérogène de tumeurs (histologie, immunohistochimie, moléculaire, pronostic et thérapeutique)

Plus en détail

STRATÉGIE NÉO-ADJUVANTE DANS LE CANCER DU SEIN Quels impacts sur le PPS? Dr Aude-Marie Savoye Institut Jean Godinot Reims 13/06/2013

STRATÉGIE NÉO-ADJUVANTE DANS LE CANCER DU SEIN Quels impacts sur le PPS? Dr Aude-Marie Savoye Institut Jean Godinot Reims 13/06/2013 STRATÉGIE NÉO-ADJUVANTE DANS LE CANCER DU SEIN Quels impacts sur le PPS? Dr Aude-Marie Savoye Institut Jean Godinot Reims 13/06/2013 Chimiothérapie néo-adjuvante (chimiothérapie première ou chimiothérapie

Plus en détail

Chimiothérapie néo-adjuvante des cancers du sein

Chimiothérapie néo-adjuvante des cancers du sein Chimiothérapie néo-adjuvante des cancers du sein Neoadjuvant chemotherapy in breast cancer C. Senechal 1, F. Reyal 1, C. Malhaire 2, V. Marchand 3, F.C. Bidard 4, B. Sigal 5, J.Y. Pierga 4 1 Département

Plus en détail

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de

La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes avancées de cancer du sein L expérience acquise permet de Radiothérapie dans la stratégie néoadjuvante Alain Fourquet Département de Radiothérapie Oncologique Introduction La radiothérapie a été longtemps utilisée comme seul traitement locorégional des formes

Plus en détail

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert 1 Stratégies: grandes lignes tumeurs de l hypopharynx et du larynx résécables tumeurs

Plus en détail

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris Chimioradiothérapie des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris CLASSIFICATION FIGO 2009 I: Carcinome limité au col IA: Carcinomes micro-invasifs (diagnostic histologique

Plus en détail

Conflit d intérêt des modérateurs : Patrick DELASSALE : Aucun conflit Isabelle ROSA : Janssen, MSD, Gilead, BMS

Conflit d intérêt des modérateurs : Patrick DELASSALE : Aucun conflit Isabelle ROSA : Janssen, MSD, Gilead, BMS Conflit d intérêt des modérateurs : Patrick DELASSALE : Aucun conflit Isabelle ROSA : Janssen, MSD, Gilead, BMS Association + GEMOX ou seul dans le traitement de première ligne du carcinome hépatocellulaire

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD

Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Données récentes sur le traitement ADJUVANT des tumeurs HER2 positives Alexandru Eniu, MD, PhD Dept. des Tumeurs du Sein Chef du service Hôpital de Jour Institut d Oncologie Ion Chiricuţă Cluj-Napoca,

Plus en détail

Les cancers du sein de pronostic intermédiaire

Les cancers du sein de pronostic intermédiaire Les cancers du sein de pronostic intermédiaire LA RECHERCHE DE METASTASES TROP ou PAS ASSEZ? Jacques Bonneterre Université de Lille, Centre Oscar Lambret Aller au devant des métastases? Evénements suffisamment

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE 80mg, solution

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 février 2006 TAXOTERE 20 mg, solution à diluer et solvant pour perfusion B/1 flacon de Taxotere et 1 flacon de solvant (CIP : 559 517-9) TAXOTERE 80 mg, solution à

Plus en détail

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS Chimiothérapie Induction Rechutes et maladie métastatique Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical 27-28 juin 2014 / LE MANS Liens et conflits d intérêts Honoraires : Merck Serono Place de la chimiothérapie?

Plus en détail

Cas clinique interactif

Cas clinique interactif Cas clinique interactif XVIII ème Journées de sénologie interactive Sylvie BONFILS Centre des Maladies du Sein Hôpital St Louis Madame A!. 30 ans!! Consulte pour renouvellement de contraception progestative

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0140/1404

SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0140/1404 SYNOPSIS PROTOCOLE UC-0140/1404 A) IDENTIFICATION DE L ETUDE CLINIQUE NUMERO DE CODE DU PROTOCOLE PROMOTEUR: CARMINA04 - UC-0140/1404 VERSION ET DATE: V2.0 DU 22 DECEMBRE 2014 TITRE DE L ESSAI : Etude

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 2 juillet 2013

Communiqué de presse. Bâle, le 2 juillet 2013 Communiqué de presse Bâle, le 2 juillet 2013 La FDA accorde un statut d examen prioritaire à Perjeta, médicament Roche, pour une utilisation avant chirurgie lors de cancer du sein HER2-positif de stade

Plus en détail

PAOLA-1. peritoneal cancer

PAOLA-1. peritoneal cancer PAOLA-1 Platine, Avastin and OLAparib in 1 st line of advanced high grade epithelial ovarian, fallopian tube, or primary peritoneal cancer Randomized, Double-blind, Phase III Trial of olaparib vs. placebo

Plus en détail

Thérapeutiques ciblées des cancers du sein : Situation actuelle

Thérapeutiques ciblées des cancers du sein : Situation actuelle LE CONCEPT DE CIBLE : DEFINITION Thérapeutiques ciblées des cancers du sein : Situation actuelle Une thérapie ciblée suppose une cible identifiée nécessaire à la croissance sélective de la tumeur, visée

Plus en détail

V.Labb Séminaire de DES 11/2007

V.Labb Séminaire de DES 11/2007 V.Labb Labbé / H. Le Floch Séminaire de DES 11/2007 Introduction TTT des CBNPC: résection r complète TTT adjuvant: efficacité non démontrd montrée Méta-analyse analyse (Non-small( Cell Lung Cancer Collaborative

Plus en détail

des patientes ont reçu une chimiothérapie

des patientes ont reçu une chimiothérapie Oncologie (2010) 12: 479 483 Springer-Verlag France 2010 DOI 10.1007/s10269-010-1918-3 Actualités de l ASCO 2010 479 Cancer du sein C. Lévy Unité de pathologie mammaire, centre François-Baclesse, avenue

Plus en détail

Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque

Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque Dr Anne-Claire Hardy-Bessard Clinique Armoricaine, Saint-Brieuc UCOG Bretagne

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers ORL

Chimiothérapie des cancers ORL Société Française de Pharmacie Oncologique Chimiothérapie des cancers ORL Sophie Chapet Y. Pointreau- G.Calais- J.F Tournamille Centre H.S Kaplan, CHRU de Tours Introduction (1) Epidémiologie Incidence

Plus en détail

Cancers du sein metastatiques HER2+ MONICA ARNEDOS

Cancers du sein metastatiques HER2+ MONICA ARNEDOS Cancers du sein metastatiques HER2+ MONICA ARNEDOS monica.arnedos@gustaveroussy.fr Famille récepteurs EGF Baselga and Swain, Nat Rev Cancer 2009; 9:463 Dimérisation récepteur Baselga and Swain, Nat Rev

Plus en détail

Adénopathie axillaire; cancer sein occulte, s y retrouver.. Par André Blais MD FRCPC Hémato oncologue

Adénopathie axillaire; cancer sein occulte, s y retrouver.. Par André Blais MD FRCPC Hémato oncologue Adénopathie axillaire; cancer sein occulte, s y retrouver.. Par André Blais MD FRCPC Hémato oncologue Plan de la présentation 1- brève histoire de cas et questions soulevées 2- diagnostic différentiel

Plus en détail