Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur"

Transcription

1 Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur 1

2 Le Fonds JEREMIE PACA : l histoire La Région PACA s est dotée d outils majeurs de soutien aux entreprises, mais sa gamme ne permettait pas de faire face aux nouveau contexte économique auquel les PME doivent faire face, le resserrement du crédit Dès lors, le Conseil régional le 16 décembre 2011 a approuvé la création d un outil financier d une capacité financière suffisante permettant à la fois un meilleur accès au crédit bancaire pour les PME ainsi qu une possibilité de baisse des taux d intérêt A ainsi été approuvé les termes de la convention de financement de l instrument de garantie JEREMIE entre l Etat, la Région et le F.E.I. Ce fonds, confié en gestion au Fonds Européen d Investissement, est doté de 20 M et répond parfaitement à la problématique cruciale d accès au crédit pour les entreprises régionales, dans un contexte de crise financière particulièrement difficile, prévoyait de garantir un portefeuille de prêts de 121 M. Cet instrument est cofinancé à hauteur de 50 % par des crédits FEDER au titre du Programme Opérationnel régional FEDER ( ) Un appel à manifestation d intérêt a permis de déterminer l intermédiaire financier chargé d instruire les projets, d octroyer les prêts aux PME sur ses fonds propres et de mobiliser la garantie du fonds JEREMIE: le réseau des Banques Populaires a été sélectionné. Parmi les Banques du Groupe BPPC : LA CHAIX a ainsi été retenue 2

3 JEREMIE (vue générale mandat par mandat) 3

4 JEREMIE : objectifs JEREMIE (JOINT EUROPEAN RESOURCES FOR MICRO TO MEDIUM ENTERPRISES) A pour but de favoriser l attribution de prêts à des PME éligibles en fournissant une protection de risque Cette protection vise à réduire les difficultés d accès aux financements, du fait de cautions insuffisantes au regard du niveau de risque relativement élevé qu elles représentent. CE DISPOSITIF EUROPEEN ATTRIBUE A LA BANQUE UNE GARANTIE GRATUITE COUVRANT 80 % DU FINANCEMENT L objectif de l Instrument Financier est d améliorer l accès des PME au financement en : Réduisant le taux d intérêt, y compris la marge liée au risque (0.5 point) Limitant le niveau de garantie personnelle (indivise) exigé à maximum 50 % du montant du prêt. 4

5 JEREMIE : l enveloppe 122 M sur 3 ans pour les Banques sélectionnées : les 3 Banques Populaires dont la CHAIX 5

6 JEREMIE : critères d éligibilité Sont Éligibles les PME au sens de la norme européenne PME : - de 250 salariés/ et/ - de 50 M de CA /ou/ - 43 M de total bilan Petites entreprises : - de 50 salariés /et/ CA ou total bilan - 10 M Micro entreprises : - de 10 salariés et/ - 2 M de CA ou total bilan La PME ne devra pas être en difficulté, la définition européenne du terme étant trop large, il a été décidé que la sélection se fera sur la note Mac Donough : les notes >14 pour le segment Corporate ou > 8 pout le segment retail sont exclues la PME ne devra pas être liée, de près ou de loin, à un ou plusieurs Secteurs Interdits La PME devra être installée et opérer dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur. 6

7 JEREMIE : opérations éligibles 1. INVESTISSEMENT DANS LE DOMAINE DE L ENERGIE RENOUVELABLE : l Opération de Financement PME finance un projet d investissement dans le domaine des énergies renouvelables ou de l efficacité énergétique selon les fiches opérations relatives aux investissements liés aux projets d énergie renouvelable et d efficacité énergétique 7

8 JEREMIE : opérations éligibles 2. la PME fait partie d un des Pôles Régionaux d Innovation et de Développement Économique Solidaire (PRIDES) ou d un des Pôles de compétitivité 8

9 JEREMIE : opérations éligibles 3. la PME est active dans le secteur industriel, le bâtiment et le secteur de l industrie touristique, tels que définis par les codes Nace suivants 10 Industries alimentaires 11 Fabrication de boissons 13 Fabrication de textiles 14 Industrie de l habillement 15 Industrie du cuir et de la chaussure 16 Travail du bois et fabrication d articles en bois et en liège, à l exception des meubles; fabrication d articles en vannerie et sparterie 17 Industrie du papier et du carton 18 Imprimerie et reproduction d enregistrements 19 Cokéfaction et raffinage 20 Industrie chimique 21 Industrie pharmaceutique 22 Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique 23 Fabrication d autres produits minéraux non métalliques 24 Métallurgie 25 Fabrication de produits métalliques, à l exception des machines et des équipements 26 Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques 27 Fabrication d équipements électriques 28 Fabrication de machines et équipements n.c.a. 29 Industrie automobile 30 Fabrication d autres matériels de transport 31 Fabrication de meubles 32 Autres industries manufacturières 33 Réparation et installation de machines et d équipements 38 Collecte, traitement et élimination des déchets; récupération 39 Dépollution et autres services de gestion des déchets 41 Construction de bâtiments ( à l exception du 41.1 : promotion immobilière) 42 Génie civil 43 Travaux de construction spécialisés 55 hébergement 56 Restauration 9

10 JEREMIE : opérations éligibles Critères lié à l Opération de Financement de PME 1. Objet du financement : investissement dans des actifs matériels et immatériels, Besoin en fonds de roulement nécessaire au développement et à l expansion des activités qui sont liées au point (1) ci-dessus, proportion BFR : maximum 20 % Les prêts doivent présenter un tableau d amortissement avec un calendrier prédéfini (les lignes de crédit ne sont pas Éligibles) ; Prêts amortissables, (les prêts à remboursement in fine sont inéligibles); 2. Durée du prêt : minimum de 12 mois et maximum de 120 mois, y compris la période du différé si il y a lieu; 3. Montant du prêt : minimum 25 k et maximum k 10

11 JEREMIE : exclusions les Opérations de Financement de PME devront être les seules aides reçues d un instrument financier financé par l UE (pas d autre grande caution non plus) Les Opérations de Financement de PME ne devront pas financer des opérations purement financières ou de développement immobilier (en particulier lorsque cette dernière constitue une opération purement financière et qu elle ne fait pas partie d un projet d investissement productif) Exclusion des entreprises actives dans les secteurs de la pêche et de l'aquaculture Exclusion des entreprises actives dans les activités de transformation et/ou commercialisation des produits d imitation ou de substitution aux produits laitiers Exclusion des entreprises actives sur des secteurs interdits, illicites la Corse, le Gard, l Hérault et la Drôme sont inéligibles au PRET JEREMIE PACA. Le financement apporté par cet instrument bénéficie du soutien du programme opérationnel «Compétitivité Régionale et Emploi» ( ) cofinancé par les Fonds Structurels de l Union Européenne et la Région Provence-Alpes-Côte d Azur au titre de l initiative JEREMIE (Joint European Resources for Micro to Medium Enterprises 11

12 FICHE D ELIGIBILITE JEREMIE 12

13 FICHE D ELIGIBILITE JEREMIE 13

14 FICHE D ELIGIBILITE JEREMIE 14

Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur

Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur Le Fonds JEREMIE Provence-Alpes-Côte d Azur Le Fonds JEREMIE PACA Dès 2006, la Région s est dotée d une gamme d outils de soutien aux entreprises, dans le cadre de son schéma régional de développement

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié septembre 2012 oc Direction éditoriale : François Magnien Auteur : Patrick Salvatori Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis, Clément

Plus en détail

Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises

Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Plus en détail

Pays : Questionnaire sur les statistiques de l'innovation Industrie manufacturière. Les données disponibles les plus récentes sur l innovation

Pays : Questionnaire sur les statistiques de l'innovation Industrie manufacturière. Les données disponibles les plus récentes sur l innovation UIS/STI/IN/2015 Montréal, juin 2015 Pays : Questionnaire sur les statistiques de l'innovation Industrie manufacturière Les données disponibles les plus récentes sur l innovation Ce questionnaire est destiné

Plus en détail

Découverte des secteurs d activité

Découverte des secteurs d activité Fiche d animation Compétence B Découverte des secteurs d activité Objectif Familiariser les élèves avec la notion de secteur d activité (au sens de la NES : nomenclature économique de synthèse adoptée

Plus en détail

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros Les chiffres clé de la région http://lekiosque.finances.gouv.fr Alsace 1er trimestre 213 résultats de mars Réalisée chaque trimestre, la brochure régionale présente les données de cadrage du commerce extérieur

Plus en détail

Indice des prix à la production et à l importation

Indice des prix à la production et à l importation 05 Prix 982-1100 Indice des prix à la production et à l importation Neuchâtel, 2011 Qu est-ce que l indice des prix à la production et à l importation? L indice des prix à la production (IPP) mesure l

Plus en détail

C. C. I. T. 0 4. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique

C. C. I. T. 0 4. Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique C. C. I. T. 0 4 Observatoire Economique des Alpes-de-Haute-Provence www.digne.cci.fr/observatoire-economique Document réalisé par la Chambre de commerce et d industrie territoriale en partenariat avec

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

Taxes environnementales par activité économique

Taxes environnementales par activité économique Bureau fédéral du Plan Analyses et prévisions économiques Institut des comptes nationaux Taxes environnementales par activité économique 2008-2011 Septembre 2013 Avenue des Arts 47-49 1000 Bruxelles E-mail:

Plus en détail

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps. Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.be Des informations communales sont également disponibles sur le

Plus en détail

Schéma régional du développement économique adopté en 2006

Schéma régional du développement économique adopté en 2006 Schéma régional du développement économique adopté en 2006 Passage d un soutien en faveur des entreprises sous forme de subventions à un soutien sous forme de prêts à taux zéro couvrant toutes les phases

Plus en détail

Annexe 3 : PRÊT D AMORÇAGE. Partie n I de l Annexe 3 : Description de l Instrument Financier de Prêt d amorçage.

Annexe 3 : PRÊT D AMORÇAGE. Partie n I de l Annexe 3 : Description de l Instrument Financier de Prêt d amorçage. Annexe 3 : PRÊT D AMORÇAGE Partie n I de l Annexe 3 : Description de l Instrument Financier de Prêt d amorçage. 1. Introduction : L'objet de l instrument de financement est double : 1) fournir de la liquidité

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

Annexe 2 : MICROCREDIT. Partie n I : Description de l Instrument Financier pour le microcrédit.

Annexe 2 : MICROCREDIT. Partie n I : Description de l Instrument Financier pour le microcrédit. Annexe 2 : MICROCREDIT Partie n I : Description de l Instrument Financier pour le microcrédit. Les expressions utilisées ci-dessous doivent avoir le même sens que celles utilisées dans l Appel à Manifestation

Plus en détail

Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes. Mars 2014

Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes. Mars 2014 Le tissu des entreprises de la CCI Nîmes Mars 2014 Les entreprises Entreprises privées Entreprises publiques Administration Armée, police Mairies Hôpitaux Ecoles Justice Entreprises commerciales Industries

Plus en détail

Le régime de prévoyance adapté à toutes les TPE/PME

Le régime de prévoyance adapté à toutes les TPE/PME [ PRÉVOYANCE ] ENTREPRISES prévoyance modulaire Le régime de prévoyance adapté à toutes les TPE/PME prévoyance modulaire Un contrat souple et innovant Véritable contrat à la carte, Prévoyance Modulaire

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

Sommaire. Eléments d accidentologie d ensemble Vous avez dit accident? Les évènements en sites Seveso en France et en Haute-Normandie

Sommaire. Eléments d accidentologie d ensemble Vous avez dit accident? Les évènements en sites Seveso en France et en Haute-Normandie Sommaire Eléments d accidentologie d ensemble Vous avez dit accident? Les évènements en sites Seveso en France et en Haute-Normandie Analyses sectorielles en Haute-Normandie Chimie et pharmacie Raffinage

Plus en détail

www.digne.cci.fr/observatoire-economique

www.digne.cci.fr/observatoire-economique CHIFFRES CLES DES ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE www.digne.cci.fr/observatoire-economique Document réalisé par la Chambre de commerce et d industrie territoriale en partenariat avec la Chambre de métiers et de

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 4-0009 rév. 14

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 4-0009 rév. 14 Convention N 1651 Section Certifications Le Comité Français d'accréditation atteste que : The French Committee for Accreditation certifies that : ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N

Plus en détail

Pourquoi la création d un fonds de co-investissement

Pourquoi la création d un fonds de co-investissement 1 Le fonds de co-investissement: un outil de la Stratégie Régionale de l Innovation Pourquoi la création d un fonds de co-investissement -Les constats de la stratégie sur les besoins non couverts des entreprises

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 4-0006 rév. 10

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 4-0006 rév. 10 Convention N 1648 Section Certifications Le Comité Français d'accréditation atteste que : The French Committee for Accreditation certifies that : ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N

Plus en détail

Financer son projet de création

Financer son projet de création Financer son projet de création - Fabrice ATTANE FERRAND, Délégué Régional Financement Garantie BPI France - Gentien COURIAT, Ordre des Experts-Comptables Un environnement régional favorable C est une

Plus en détail

information note d Un déficit d effort de recherche des entreprises françaises? Comparaison France - Allemagne 12.09

information note d Un déficit d effort de recherche des entreprises françaises? Comparaison France - Allemagne 12.09 note d information Enseignement supérieur & Recherche 12.9 JUILLET L réalise davantage de recherche et développement que ne le fait la. Cet écart relève d une différence d échelle entre les deux pays.

Plus en détail

L industrie sur le territoire. du SCoT

L industrie sur le territoire. du SCoT L industrie sur le territoire du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale Ouest Etang de Berre) Mise à jour des éléments du diagnostic sur l industrie Mars 2013 Observatoire-SIG Ouest Provence-mars 2013

Plus en détail

Les PME de Provence-Alpes-Côte d Azur en déficit d innovation

Les PME de Provence-Alpes-Côte d Azur en déficit d innovation SUD INSEE Les PME de Provence-Alpes-Côte d Azur en déficit d innovation Entre 2006 et 2008, 46 % des PME industrielles de Paca et 61 % de celles des services dits technologiques ont innové. Elles innovent

Plus en détail

Conditions générales pour la certification de systèmes de

Conditions générales pour la certification de systèmes de Page : 1 de 5 1 Généralités Le Service de Certification ESCEM propose aux entreprises de certifier leurs Systèmes de Management Qualité (SMQ), Santé Sécurité au travail (SMS) ou Environnement (SME). Les

Plus en détail

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 22,7 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs (source : ACOSS-URSSAF-31/12/214)) Industrie La production industrielle a légèrement baissé au mois de septembre. La demande

Plus en détail

ANNEXE I C - REGIME-CADRE D INTERVENTION PUBLIQUE EN FAVEUR DE FONDS DE GARANTIE N 449-2000

ANNEXE I C - REGIME-CADRE D INTERVENTION PUBLIQUE EN FAVEUR DE FONDS DE GARANTIE N 449-2000 ANNEXE I C - REGIME-CADRE D INTERVENTION PUBLIQUE EN FAVEUR DE FONDS DE GARANTIE N 449-2000 Introduction: La Commission européenne a adopté le 8 mai 2001 le régime d aide cadre en faveur de fonds de garantie,

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure Révisé: le 2 novembre, 2005 TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU LE MOINS ÉLEVÉ (S) (basé sur FND013.TTL) TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU MOYEN (M) (basé sur FND037.TTL) Titre et code séquentiel au niveau

Plus en détail

L observatoire. Bilan 2012 Créations et disparitions des entreprises en France. des entreprises. Avril 2013. www.cofaceservices.fr

L observatoire. Bilan 2012 Créations et disparitions des entreprises en France. des entreprises. Avril 2013. www.cofaceservices.fr Bilan 2012 Créations et disparitions des entreprises en France Avril 2013 L observatoire des entreprises www.cofaceservices.fr Objet de l Etude Evolution en 2012 des créations, cessations et défaillances

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION RELATIVE A LA DEMANDE D AIDE EUROPEENE PROGRAMMATION

NOTICE D'INFORMATION RELATIVE A LA DEMANDE D AIDE EUROPEENE PROGRAMMATION NOTICE D'INFORMATION RELATIVE A LA DEMANDE D AIDE EUROPEENE PROGRAMMATION 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE LORRAINE ET MASSIF DES VOSGES 2014-2020 Cette notice d information,

Plus en détail

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail)

Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Liste des variables du Fichier Activité professionnelle des individus (localisation à la zone d'emploi du lieu de travail) Nom de variable ZELT Libellé Zone d'emploi du lieu de travail Précisions sur modalités

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT

STRATEGIE D INVESTISSEMENT EVALUATION EX-ANTE RELATIVE AU SOUTIEN ACCORDÉ À DES INSTRUMENTS FINANCIERS DANS LE CADRE DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE LORRAINE ET MASSIF DES VOSGES 2014-2020 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 0 INTRODUCTION

Plus en détail

la visite des salons et des foires ; les discussions avec les fabricants et les utilisateurs des produits et des services. 2 L élaboration du projet

la visite des salons et des foires ; les discussions avec les fabricants et les utilisateurs des produits et des services. 2 L élaboration du projet la visite des salons et des foires ; les discussions avec les fabricants et les utilisateurs des produits et des services. 2 L élaboration du projet Apres avoir vérifié votre motivation personnelle pour

Plus en détail

PRINCIPALES LIGNES DE FINANCEMENT

PRINCIPALES LIGNES DE FINANCEMENT PRINCIPALES LIGNES DE FINANCEMENT Pays ALLEMAGNE CANADA ESPAGNE FRANCE GRANDE BRETAGNE ITALIE ORGANISMES FINANCIERS INTERNATIONAUX MAROC LIGNE DE FINANCEMENT F.O.D.E.P. (Fonds de Dépollution Industrielle)

Plus en détail

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008 Principes d octroi de crédit et rôle des garanties Eric Schneider 25.01.2008 Introduction «Mieux vaut un bon crédit en blanc qu un crédit mal garanti» Vieil adage bancaire Responsabilité Principes d octroi

Plus en détail

Les entreprises de petite taille : un poids économique important en Aquitaine

Les entreprises de petite taille : un poids économique important en Aquitaine Les entreprises de petite taille : un poids économique important en Aquitaine Dossier n 2 - Décembre 2014 Sommaire Synthèse Une place importante des M.TPE.PE dans l économie aquitaine et un ancrage régional

Plus en détail

Les constats de la Région sur le financement des entreprises en amorçage:

Les constats de la Région sur le financement des entreprises en amorçage: Les constats de la Région sur le financement des entreprises en amorçage: - La phase d amorçage des projets innovants est la phase la plus consommatrice en fonds propres; - La gamme des outils financiers

Plus en détail

La conjoncture en région Centre Val de Loire

La conjoncture en région Centre Val de Loire Tendances régionales La conjoncture en région Centre Val de Loire Enquêtes mensuelles Septembre 215 Tassement de la production industrielle, activité globale un peu plus soutenue dans les services marchands.

Plus en détail

LISTE DES CODES NACE - version 2012 Code Description

LISTE DES CODES NACE - version 2012 Code Description LISTE DES CODES NACE - version 2012 Code Description 011 Cultures non permanentes 012 Cultures permanentes 013 Reproduction de plantes 014 Production animale 015 Culture et élevage associés 016 Activités

Plus en détail

25,2 millions d'euros.

25,2 millions d'euros. PREFECTURE DE LA REGION AUVERGNE AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Pour la sélection d'un opérateur financier chargé de la gestion d'un fonds de participation européen régionalisé financé principalement

Plus en détail

Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA)

Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA) APPEL A PROPOSITIONS Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA) Région Provence Alpes Côte d Azur Région Rhône-Alpes Axe 3 «Développer la résilience des territoires et des populations

Plus en détail

Dossier Sectoriel Industrie Manufacturière

Dossier Sectoriel Industrie Manufacturière 13/01/2008 Dossier Sectoriel Industrie Manufacturière Bruxelles Formation Division Etudes et Développement Service Etudes et Statistiques Table des matières I. Introduction... 4 II. Présentation générale

Plus en détail

! " # $ %&! '&! ' ' (! &! & )! (!! * +,,-

!  # $ %&! '&! ' ' (! &! & )! (!! * +,,- !" $%&!'&!''(!&!&)!(!! *+,,- !"! "$"%&& " ( './ )'.0 12!''.3 *+$", &-'.3 **+$ " &., '.3 *+$" "&/'.1, *'+$"- 0%&1'.11 +$)2 2%/3," 1"3'.14 *+$45 2'.1- +$&& )&& ".'.15 '+$ ) &.".'.16 '.13 63'.+, +2!"2('.+1

Plus en détail

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire Présentation Bpifrance Janvier 2014 Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire 01. Qui sommes-nous? 02. Le financement bancaire 03. Le soutien à l innovation Titre de la présentation 2 01.

Plus en détail

La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL

La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL La Quinzaine de l International en Rhône-Alpes FINANCER SON DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL Introduction de la CCI locale La Chambre de Commerce et d Industrie, le contact de proximité pour les PME Information

Plus en détail

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun)

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) Afin de faciliter l application du tarif extérieur commun (application des mêmes droits de douane quelque soit le point d entrée de la marchandise sur

Plus en détail

Note de présentation. En application de cet article, ce projet de décret vise à définir les deux listes :

Note de présentation. En application de cet article, ce projet de décret vise à définir les deux listes : Royaume du Maroc Ministère de t'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique :L=F,i_,_;_a_11 < II ;_,13_, jt -11 y1,3 1,3 Note de présentation Projet de décret fixant la liste

Plus en détail

Octobre 2009. Les outils de soutien au financement des entreprises

Octobre 2009. Les outils de soutien au financement des entreprises Octobre 2009 Les outils de soutien au financement des entreprises Les outils de soutien au financement des entreprises Les produits AFD et OSEO Les fonds de garantie AFD : Permettent d apporter des garanties

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION CELLULE AIDES DIRECTES AGENCE DE STIMULATION ECONOMIQUE SOMMAIRE PARTIE 1 PRÉSENTATION DES DISPOSITIFS....5 I. BOURSES DE PREACTIVITE...5

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DES PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT (HORS OUTIL DE GARANTIE)

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DES PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT (HORS OUTIL DE GARANTIE) REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DES PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT (HORS OUTIL DE GARANTIE) BASES JURIDIQUES Vu le règlement général d exemption par catégorie N 651/2014 adopté par la commission le

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR RÉMUNÉRATION EN 2012

LES CADRES ET LEUR RÉMUNÉRATION EN 2012 LES CADRES ET LEUR RÉMUNÉRATION EN 2012 LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-66 SEPTEMBRE 2013 La rémunération des cadres en 2012 Infl uence de l âge des cadres et des caractéristiques de l entreprise Les

Plus en détail

Atelier de stockage. Ateliers Industriels AOÛT 2014. Étude réalisée pour le compte de l ADEME par ENEA Consulting et le CETIAT Marché N 1281C0055

Atelier de stockage. Ateliers Industriels AOÛT 2014. Étude réalisée pour le compte de l ADEME par ENEA Consulting et le CETIAT Marché N 1281C0055 de stockage s Industriels AOÛT 2014 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par ENEA Consulting et le CETIAT Marché N 1281C0055 Coordonnées des organismes : ENEA Consulting 89 rue Réaumur, Paris CETIAT

Plus en détail

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement Fiche N : 504 Version : 20/06/2014 Les interventions de Bpifrance en garantie des financements bancaires Mots clés : Bpifrance, financements, investissements, international, garantie Objet : présenter

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses février 2014 N 010 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les accidents du travail entre 2005 et 2010 Une fréquence en baisse Entre 2005

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS. Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c

APPEL A PROPOSITIONS. Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c APPEL A PROPOSITIONS Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c «Développer les services numériques au service des territoires et des citoyens» Le présent

Plus en détail

Société Tunisienne de Garantie, TUNISIA. Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris

Société Tunisienne de Garantie, TUNISIA. Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris Société Tunisienne de Garantie, TUNISIA Faciliter le financement des PME en partageant avec les établissements financiers les risques pris 1 Introduction 2 Risque et financement 3 Efficacité des sûretés

Plus en détail

*** Numéro de l Appel à Manifestation d Intérêt : N JER-006/002 (MICROCRÉDIT) N JER-006/003(PRÊT D AMORCAGE) ***

*** Numéro de l Appel à Manifestation d Intérêt : N JER-006/002 (MICROCRÉDIT) N JER-006/003(PRÊT D AMORCAGE) *** Appel à Manifestation d Intérêt N JER-006/002 (MICROCRÉDIT), N JER-006/003 (PRÊT D AMORÇAGE) pour sélectionner des Intermédiaires Financiers qui bénéficieront d engagements financiers du Fonds Européen

Plus en détail

BENCIB Aymeric CHEVRON Cécile CRETIN Ninon GOCKER Aurélie

BENCIB Aymeric CHEVRON Cécile CRETIN Ninon GOCKER Aurélie BENCIB Aymeric CHEVRON Cécile CRETIN Ninon GOCKER Aurélie 1 PLAN o Introduction o REACH : Qu est ce que c est o REACH : La mise en place o Conséquences sur l industrie o Outils de soutien aux entreprises

Plus en détail

Le tableau de bord. dans les entreprises

Le tableau de bord. dans les entreprises Le tableau de bord des TIC dans les entreprises novembre 2010 oc Tableau de bord des TIC dans les entreprises - novembre 2010 Le tableau de bord des TIC dans les entreprises NOVEMBRE 2010 1 Le tableau

Plus en détail

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 Pourquoi une intervention publique? Pour garantir les banques dans leurs interventions les plus risquées

Plus en détail

H2020 FTI. Bpifrance : BOTTOM-UP

H2020 FTI. Bpifrance : BOTTOM-UP : projets collaboratifs : projets non collaboratifs : projets collaboratifs dédiés aux PME : Renforcement du potentiel humain : dispositif fiscal : instruments financiers: prêts et capital investissement

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT AU SERVICE DE LA STRATÉGIE EUROPE 2020 Stratégie

Plus en détail

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Document réalisé par le Conseil général du Gard Direction du Développement de l Economie et de l Emploi Juin 2012 Conseil Conseil PACTE NACRE

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

Situation capitalistique et pérennité des entreprises

Situation capitalistique et pérennité des entreprises Situation capitalistique et pérennité des entreprises L observatoire des entreprises www.cofaceservices.fr 2 Objet de l étude La pérennité et la capacité de développement des PME et des ETI sont-elles

Plus en détail

Industrie & Services. Soutien aux Projets Multi-Pays. Juin 2015 PUBLIC

Industrie & Services. Soutien aux Projets Multi-Pays. Juin 2015 PUBLIC Industrie & Services Soutien aux Projets Multi-Pays Juin 2015 PUBLIC Industrie & Services représente environ 11% des engagements de la BERD Répartition de notre portefeuille par secteur fin 2014 Transport

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. APPEL A PROJETS n 1/OS.3.3/ agroalimentaire et services de restauration collective

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. APPEL A PROJETS n 1/OS.3.3/ agroalimentaire et services de restauration collective PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020 AXE 3 : DÉVELOPPER L ENGAGEMENT DE MAYOTTE EN FAVEUR DE LA RECHERCHE, L INNOVATION, L ÉDUCATION À L ENTREPRENEURIAT ET LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES OBJECTIF

Plus en détail

PAS ASSEZ D'APPORT? PENSEZ AU PRÊT D'HONNEUR A 0% DU RESEAU INITIATIVE

PAS ASSEZ D'APPORT? PENSEZ AU PRÊT D'HONNEUR A 0% DU RESEAU INITIATIVE PAS ASSEZ D'APPORT? PENSEZ AU PRÊT D'HONNEUR A 0% DU RESEAU INITIATIVE Vincent ARVIS, directeur Initiative Montpellier Mickaël LAPOSTOLLE, coordinateur régional Initiative Languedoc-Roussillon Partie 1

Plus en détail

LIGNE DE CREDIT DE LA BANQUE MONDIALE POUR LE FINANCEMENT DE L EFFICACITE ENERGETIQUE

LIGNE DE CREDIT DE LA BANQUE MONDIALE POUR LE FINANCEMENT DE L EFFICACITE ENERGETIQUE LIGNE DE CREDIT DE LA BANQUE MONDIALE POUR LE FINANCEMENT DE L EFFICACITE ENERGETIQUE Présentée par: Sihem SAHLI Chef de la Division des Financements Extérieurs de AMEN BANK La Cogénération au service

Plus en détail

Côte d Ivoire. Décret d application du Code des investissements

Côte d Ivoire. Décret d application du Code des investissements Décret d application du Code des investissements Décret n 95-712 du 13 septembre 1995 Art.1.- Les modalités d application de la loi n 95-620 du 3 Août 1995 susvisée portant Code des Investissements sont

Plus en détail

Atelier N 3 : Les outils financiers

Atelier N 3 : Les outils financiers Atelier N 3 : Les outils financiers 8 septembre 2014 Melle «Bourse Régionale Désir d Entreprendre» Subvention de 1 000 à 10 000 conditionnée à un financement complémentaire : prêt bancaire, familial, etc

Plus en détail

B1_Expert_Personal file Fiche personnelle

B1_Expert_Personal file Fiche personnelle 1. Dates personnelles de l expert(e) ID sextant interne (à remplir par la direction SEC) N SEC (à remplir par la direction SEC) Nom (comme dans le passeport) Prénom (comme dans le passeport) Titre / grade

Plus en détail

LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : CONSEQUENCES ET PERSPECTIVES POUR LES OPCA

LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : CONSEQUENCES ET PERSPECTIVES POUR LES OPCA 13 mai 2011 LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : CONSEQUENCES ET PERSPECTIVES POUR LES OPCA Source : DGEFP SEPT 2010 Service juridique AGEFOS PME 1 PRESENTATION D AGEFOS PME PACA 2 AGEFOS PME en

Plus en détail

Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME. CISIT 6 novembre 2014

Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME. CISIT 6 novembre 2014 Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME CISIT 6 novembre 2014 01. Qui sommes-nous? Bpifrance plus près des entrepreneurs 42 implantations régionales 90% des décisions prises dans les

Plus en détail

Système de surveillance des plombémies professionnelles - Etude de faisabilité -

Système de surveillance des plombémies professionnelles - Etude de faisabilité - Système de surveillance des plombémies professionnelles - Etude de faisabilité - J. Chatelot Mardi de Fernand Widal 26/02/2013 Plan Rappels sur le plomb : toxicocinétique, toxicité surveillance biologique

Plus en détail

Basse-Meuse Développement 28/10/2014

Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Introduction La SOWALFIN Société anonyme d intérêt public créée par le Décret du 11 juillet 2002 qui en a organisé le statut. Mise en place pour favoriser la création,

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION Patrick de SAINTE-LORETTE Jo MARZÉ LA LETTRE DE MOTIVATION Troisième édition Troisième tirage 2005, 1991, 1999, 2003 pour le texte de la présente édition, 2005 pour la nouvelle présentation ISBN : 2-7081-3374-8

Plus en détail

La situation sur le marché du travail en Valais. Octobre 2015. Bulletin statistique. 10 Novembre 2015

La situation sur le marché du travail en Valais. Octobre 2015. Bulletin statistique. 10 Novembre 2015 Département de l économie, de l énergie et du territoire Service de l industrie, du commerce et du travail Observatoire valaisan de l emploi Departement für Volkswirtschaft, Energie und Raumentwicklung

Plus en détail

Coup de projecteur COMMERCE EXTERIEUR DE RHÔNE-ALPES ÉDITO

Coup de projecteur COMMERCE EXTERIEUR DE RHÔNE-ALPES ÉDITO n 13 Mai 2014 COMMERCE EXTERIEUR DE RHÔNE-ALPES DU 4 AU 6 JUIN 2014 ÉDITO MOBILISATION SUR TOUS LES FRONTS Alors que le commerce extérieur de biens en Rhône-Alpes a longtemps dégagé un excédent conséquent

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1303 du 3 septembre 2007 fixant les règles nationales d éligibilité

Plus en détail

LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS EN ÎLE-DE-FRANCE

LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS EN ÎLE-DE-FRANCE Monographie économique LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS Le plan filières des éco-activités en Île-de-France, piloté par le pôle de compétitivité Advancity, est mis en œuvre en partenariat avec la Chambre de commerce

Plus en détail

Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises

Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises Dossier de presse Partenariat renforcé entre l Europe et Creasol en région PACA : 1 M en faveur des micro-entreprises Institut de Microfinance Créa-Sol 26 rue Montgrand - 13006 Marseille 04 91 57 72 15

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

La P.A.T. Prime d Aménagement du Territoire

La P.A.T. Prime d Aménagement du Territoire DIRECCTE Provence-Alpes-Côte d Azur Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi La P.A.T. Prime d Aménagement du Territoire Favoriser l emploi

Plus en détail

Dispositifs d accompagnement des industries de transformation du bois d oeuvre

Dispositifs d accompagnement des industries de transformation du bois d oeuvre Dispositifs d accompagnement des industries de transformation du bois d oeuvre Date -lieu I. Subventions directes (Etat, collectivités) II. Prêts/obligations convertibles (PPD, fonds bois, PPI ) Subventions

Plus en détail

Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles

Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles Nombre de diplômés 86 Nombre de répondants 69 Situation au 01/12/14 En emploi 64 En études 3 Inactif 1 Recherche d'emploi 1 69 Agent administratif Mise en place de credit pour les entreprises (client pro)

Plus en détail

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle Appellations Chargé / Chargée de la sous-traitance en maintenance industrielle Ingénieur / Ingénieure de support technique maintenance industrielle Chef de service d'entretien et de maintenance industrielle

Plus en détail

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle

I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle Appellations Chargé / Chargée de la sous-traitance en maintenance industrielle Ingénieur / Ingénieure de maintenance en énergie Chef de service d'entretien et de maintenance industrielle Ingénieur / Ingénieure

Plus en détail

La microfinance ou les financements complémentaires au crédit bancaire

La microfinance ou les financements complémentaires au crédit bancaire La microfinance ou les financements complémentaires au crédit bancaire Le prêt d honneur Qu est-ce qu un prêt d honneur?. prêt personnel, accordé à la personne, non à l entreprise. généralement àtaux 0.

Plus en détail