Le nouveau-né suspect d infection bactérienne néonatale précoce est-il différent en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le nouveau-né suspect d infection bactérienne néonatale précoce est-il différent en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis?"

Transcription

1 Le nouveau-né suspect d infection bactérienne néonatale précoce est-il différent en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis? Journées Parisiennes de Pédiatrie 3-4 octobre 2014 Pascal Boileau CHIPS - UVSQ

2 SINP en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis Introduction Les algorithmes Les différences Les FDR Les marqueurs biologiques Les prélèvements bactériologiques Les antibiotiques Conclusion

3 Introduction Objectifs de recommandations relatives à l INBP Identifier les nouveau-nés à risque Préciser la CAT devant une suspicion d infection néonatale précoce (SINP) Révision des recommandations doit prendre en compte Evolution de l incidence de l INBP, rare mais grave Généralisation de l ATB prophylaxie per-partum Evolution des résistances bactériennes «Nouveaux» marqueurs biologiques Modalités pratiques (applicables dans tous les établissements)

4 Introduction Recommandations relatives à l INBP actuellement en vigueur France, ANAES 2002 USA, CDC 2010 et AAP 2013 Royaume-Uni, NICE 2012 «Le nouveau-né suspect d INBP est-il différent en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis?» Les algorithmes issus des recommandations proposés par l ANAES, l AAP et NICE reposent-ils sur les mêmes critères pour identifier les nouveau-nés à risque (SINP) et définissent-ils une CAT similaire?

5 Algorithme AAP de prise en charge de la SINP (USA) 2013 Brady MT & Polin RA Pediatrics 2013;132:166-8

6 Algorithme NICE de prise en charge de la SINP (RU) 2012

7 Algorithme ANAES de prise en charge de la SINP en France 2002

8 Cas du nouveau-né asymptomatique en France 2002 Indication d une antibiothérapie : suivre les recommandations concernant les nouveau-nés asymptomatiques selon les critères anamnestiques Critères majeurs Tableau évocateur de chorioamniotite Jumeau atteint d une IMF Température maternelle avant ou début de travail 38 C Prématurité spontanée < 35 SA Critères mineurs Durée ouverture PDE 12 h, mais < 18 h Prématurité spontanée < 37 SA et 35 SA Anomalies RCF ou asphyxie fœtale inexpliquée LA teinté ou méconial Durée ouverture PDE 18 heures Rupture PDE < 37 SA En dehors d une antibioprophylaxie maternelle complète : Antécédent d infection materno-foetale à SB Portage vaginal de SB chez la mère Bactériurie à SB chez la mère pdt la grossesse

9 Quelles différences? La clinique du nouveau-né suspect d INP n est pas différente dans les 3 pays et chaque algorithme recommande de débuter une antibiothérapie probabiliste devant des signes de sepsis Les différences entre ces 3 algorithmes concernent La prise en compte des facteurs de risque d INP Les examens complémentaires recommandés Marqueurs biologiques Prélèvements bactériologiques Les antibiotiques administrés

10 Les différences : les facteurs de risque Les FDR périnatals de l INBP sont les mêmes dans les recommandations des trois pays - La prématurité - La fièvre maternelle - La durée de RPDE Leur importance relative et surtout leur rôle en tant que critère décisionnel dans l algorithme varie - AAP : ils sont des éléments essentiels de l algorithme pour déterminer la CAT - NICE : ils sont individualisés dans un tableau («risk factors») et ils contribuent autant que l existence d indicateurs cliniques pour déterminer la CAT - ANAES : ils sont regroupés avec d autres critères. Ils ne préjugent pas d une attitude thérapeutique systématique mais incitent à une surveillance clinique

11 Les différences : les marqueurs biologiques Marqueur AAP 2013 NICE 2012 ANAES 2002 NFS H0 ± H6-H12 Non H0 CRP Non H0 puis H18-24 H0 puis H12 PCT au cordon Non Non Non - Dans l enquête de pratiques réalisée en IDF sur l année 2013, plus d un nouveau-né sur 4 avait un prélèvement sanguin pour dosage de la CRP alors que moins de 4% des nouveau-nés recevaient une ATB. - La PCT dosée au sang de cordon pourrait être un marqueur utile pour dépister les INBP (mais une valeur basse ne permettra pas d exclure avec certitude une INBP).

12 Les différences : les prélèvements bactériologiques Prélèvement bactériologique AAP 2013 NICE 2012 ANAES 2002 Hémoculture H0 H0 H0 Liquide gastrique Non Non H0 Prélèvements périphériques Non Non H0 Ponction lombaire Oui* Oui* Oui* * Sous certaines conditions : clinique évocatrice, hémoculture positive,.. ou CRP > 10 mg/dl (NICE) - Le prélèvement du LG et périphériques à la naissance étaient effectués en France chez plus d un nouveau-né sur 2 - Les arguments avancés pour justifier la réalisation de ces prélèvements bactériologiques étaient les critères anamnestiques à plus de 95%...

13 Les différences : l antibiothérapie Les recommandations de l ANAES, de l AAP et de NICE sont unanimes sur la nécessité d administrer une ATB à un nouveau-né symptomatique En revanche, elles diffèrent sur le type de molécule à administrer Aux USA : Ampicilline Gentamicine Au Royaume-Uni: Penicilline G Gentamicine En France: Amoxicilline- Gentamicine +/- Céfotaxime Dans la pratique, en France, entre 25 et 60% des nouveau-nés reçoivent une C3G

14 Conclusion Evidemment, le nouveau-né suspect d infection néonatale précoce n est pas différent mais l approche diagnostique et thérapeutique de la SINP est différente La principale différence entre les 3 algorithmes réside dans la démarche Cibler sur l identification de nouveau-nés à risque élevé d INBP relevant d une antibiothérapie au Royaume-Uni et aux USA Cibler sur la distinction entre INBP certaine ou probable en France

15 Conclusion Ce que l on attend de recommandations sur la SINP en 2014 Guide à la décision, fondé sur des critères établis (simples et disponibles) Application en pratique quotidienne généralisable Prise en charge optimale des nouveau-nés identifiés à risque d INP Trois questions devront être au cœur des nouvelles recommandations sur l INP en France Comment identifier les nouveau-nés à risque d INP relevant d'examens complémentaires? (et lesquels?) Comment identifier les nouveau-nés à faible risque d INP relevant d une simple surveillance clinique? (et laquelle?) Comment identifier les nouveau-nés à risque élevé d INP relevant d un traitement antibiotique probabiliste à la naissance? (et lequel?)

16 Merci de votre attention

17 Les FDR au Royaume-Uni

18 Indicateurs cliniques : «Red flags» Clinical indicators of possible-early-onset neonatal infection (Red flags only)

Journée du CNSF Mardi 10 juin Prescrire et interpréter chez l enfant : bilan bactériologique et PCT en SDN

Journée du CNSF Mardi 10 juin Prescrire et interpréter chez l enfant : bilan bactériologique et PCT en SDN Journée du CNSF Mardi 10 juin 2014 Prescrire et interpréter chez l enfant : bilan bactériologique et PCT en SDN Pascal BOILEAU Médecine et Réanimation Néonatales CHIPS-UVSQ Plan - INTRODUCTION Contexte

Plus en détail

INFECTION MATERNO-FŒTALE BACTERIENNE EXTRAIT DES TEXTES HA (2002)

INFECTION MATERNO-FŒTALE BACTERIENNE EXTRAIT DES TEXTES HA (2002) INFECTION MATERNO-FŒTALE BACTERIENNE EXTRAIT DES TEXTES HA (2002) INTRODUCTION Incidence des sepsis 1 à 4 / naissances vivantes Incidence des infections probables 3 à 8 / naissances Mortalité 10% Séquelles

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU RPFC. Prise en charge de l Infection Materno-Foetale. PC 004 Nb de pages : 1/6

RECOMMANDATIONS DU RPFC. Prise en charge de l Infection Materno-Foetale. PC 004 Nb de pages : 1/6 PC 004 Nb de pages : 1/6 1. DOCUMENTS DE REFERENCE - Agence Nationale d Accréditation et d Evaluation en Santé (ANAES). Diagnostic et traitement curatif de l infection bactérienne précoce du nveau-né.

Plus en détail

L infection néonatale bactérienne précoce (INBP ex IMF)

L infection néonatale bactérienne précoce (INBP ex IMF) DESC Pathologie Infectieuse & Tropicale L infection néonatale bactérienne précoce (INBP ex IMF) «Changer des pratiques de prise en charge (et une terminologie)» Pascal Boileau Plan : INBP A. Introduction

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU RPFC STREPTOCOQUE DU GROUPE B : ANTIBIOTHERAPIE PROPHYLACTIQUE PER-PARTUM. PC 007 Nb de pages : 1/5

RECOMMANDATIONS DU RPFC STREPTOCOQUE DU GROUPE B : ANTIBIOTHERAPIE PROPHYLACTIQUE PER-PARTUM. PC 007 Nb de pages : 1/5 PC 007 Nb de pages : 1/5 1. DOCUMENTS DE REFERENCE - Agence Nationale d Accréditation et d Evaluation en Santé (ANAES). Prévention anténatale du risque infectieux bactérien néonatal précoce. Recommandations

Plus en détail

INFECTIONS BACTERIENNES PRECOCES. à la maternité. Gen/p titmip 11/04/2013

INFECTIONS BACTERIENNES PRECOCES. à la maternité. Gen/p titmip 11/04/2013 INFECTIONS BACTERIENNES PRECOCES à la maternité Gen/p titmip 11/04/2013 DEFINITIONS Infection précoce: 72 premières heures de vie Infection certaine: un germe, dans au moins un site normalement stérile

Plus en détail

PRÉVENTION DES INFECTIONS MATERNO-FŒTALES À STREPTOCOQUES B ANTIBIOPROPHYLAXIE

PRÉVENTION DES INFECTIONS MATERNO-FŒTALES À STREPTOCOQUES B ANTIBIOPROPHYLAXIE RÉFÉRENTIEL : Prévention des infections materno-fœtales à streptocoques B antibioprophylaxie Page 1/5 RÉFÉRENTIELS D OBSTÉTRIQUE PRÉVENTION DES INFECTIONS MATERNO-FŒTALES À STREPTOCOQUES B ANTIBIOPROPHYLAXIE

Plus en détail

Risque infectieux néonatal

Risque infectieux néonatal PCT au SANG du CORDON Risque infectieux néonatal 08/10/2014 Dr Catherine BATTIE Dr Hocine BOUAMARI HFME 1 MARQUEURS INFLAMMATOIRES APRES INJECTION D UNE TOXINE BACTERIENNE modified from Dandona & Bohuon,

Plus en détail

L infection bactérienne précoce du nouveau-né

L infection bactérienne précoce du nouveau-né L infection bactérienne précoce du nouveau-né Definition L infection bactérienne précoce du nouveau-né = - infection par une bactérie pathogène - transmission materno-fœtale - révélation au cours des 1

Plus en détail

Strepto test : Révolution ou illusion? Raphaële HONORAT 19 mars 2010

Strepto test : Révolution ou illusion? Raphaële HONORAT 19 mars 2010 Strepto test : Révolution ou illusion? Raphaële HONORAT raphonorat@hotmail.com 19 mars 2010 Plan 1. L infection néonatale à streptocoque B 2. Prophylaxie actuelle 3. Epidémiologie des infections materno-fœtales

Plus en détail

Etats septiques néonataux Et risques infectieux

Etats septiques néonataux Et risques infectieux Etats septiques néonataux Et risques infectieux G. Putet Discussions à partir des textes ANAES DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT CURATIF DE L'INFECTION BACTERIENNE PRECOCEDU NOUVEAU-NE. NE. www.anaes.fr Infection

Plus en détail

PRISE EN CHARGE PRATIQUE DU RISQUE INFECTIEUX NÉONATAL CHEZ L ENFANT PROCHE DU TERME OU À TERME

PRISE EN CHARGE PRATIQUE DU RISQUE INFECTIEUX NÉONATAL CHEZ L ENFANT PROCHE DU TERME OU À TERME PRISE EN CHARGE PRATIQUE DU RISQUE INFECTIEUX NÉONATAL CHEZ L ENFANT PROCHE DU TERME OU À TERME D.ASTRUC, C.ZORES, C.SCHEIB, P.KUHN Service de médecine et réanimation néonatale Pôle médico-chirurgical

Plus en détail

Université de Nantes UFR médecine Ecole de sages-femmes. Diplôme d Etat de sage-femme. Etude DIACORD

Université de Nantes UFR médecine Ecole de sages-femmes. Diplôme d Etat de sage-femme. Etude DIACORD Université de Nantes UFR médecine Ecole de sages-femmes Diplôme d Etat de sage-femme Etude DIACORD Mise en place d un nouvel algorithme intégrant la procalcitonine au cordon dans le diagnostic des infections

Plus en détail

Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014. Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie

Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014. Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014 Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie Laurence Foix-L Hélias Pédiatre - Epidémiologiste Service de Néonatologie

Plus en détail

Pratiques de la sortie précoce en Maternité

Pratiques de la sortie précoce en Maternité Pratiques de la sortie précoce en Maternité Expérience du CHU de Nice MARIOLI Sandrine Pédiatre Maternité du CHU de Nice Définition de l HAS Sortie entre J0 et J2 inclus (J0 = jour de naissance) pour un

Plus en détail

Prélèvements gastriques en salle de naissance : indications pour les enfants nés à terme

Prélèvements gastriques en salle de naissance : indications pour les enfants nés à terme Prélèvements gastriques en salle de naissance : indications pour les enfants nés à terme Aurélie Clanet To cite this version: Aurélie Clanet. Prélèvements gastriques en salle de naissance : indications

Plus en détail

Le streptocoque B : Pourquoi et comment faut-il le rechercher?

Le streptocoque B : Pourquoi et comment faut-il le rechercher? Le streptocoque B : Pourquoi et comment faut-il le rechercher? Pr Florence Doucet-Populaire Service de Bactériologie-Hygiène Hôpital Antoine Béclère AP-HP Streptocoque du groupe B (SGB) Streptococcus agalactiae

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU STREPTOCOQUE BÊTA-HÉMOLYTIQUE DU GROUPE B

PRISE EN CHARGE DU STREPTOCOQUE BÊTA-HÉMOLYTIQUE DU GROUPE B Protocole élaboré par le groupe Périnat du GGOLFB - 2017 PRISE EN CHARGE DU STREPTOCOQUE BÊTA-HÉMOLYTIQUE DU GROUPE B A) Dépistage du portage maternel de GBS : culture sur frottis vagino-périanal Qui?

Plus en détail

Diagnostic et traitement curatif de l'infection bactérienne précoce du nouveau-né HAUTE AUTORITÉ DE LA SANTÉ

Diagnostic et traitement curatif de l'infection bactérienne précoce du nouveau-né HAUTE AUTORITÉ DE LA SANTÉ Diagnostic et traitement curatif de l'infection bactérienne précoce du nouveau-né HAUTE AUTORITÉ DE LA SANTÉ 2009 Table des matières - I. Introduction 3 - II. Repères épidémiologiques 4 - III. critères

Plus en détail

UNIVERSITE DE NANTES UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES. Diplôme d Etat de Sage-femme

UNIVERSITE DE NANTES UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES. Diplôme d Etat de Sage-femme UNIVERSITE DE NANTES UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES Diplôme d Etat de Sage-femme AUDIT DE L APPLICATION DES RECOMMANDATIONS POUR LA PREVENTION DE L INFECTION NEONATALE A STREPTOCOQUE B Comparaison

Plus en détail

Dr Sidlovski Journée du Réseau Naître en Alsace 18 novembre 2016

Dr Sidlovski Journée du Réseau Naître en Alsace 18 novembre 2016 Epidémiologie des Infections néonatales précoces dans les maternités d Alsace entre 2013 et 2015 : Validation des Indicateurs issus du PMSI et évolution depuis 2007 Dr Sidlovski Journée du Réseau Naître

Plus en détail

UNIVERSITE D ANGERS UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES RENE ROUCHY

UNIVERSITE D ANGERS UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES RENE ROUCHY UNIVERSITE D ANGERS UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES RENE ROUCHY DIPLOME D ETAT DE SAGE-FEMME VALEUR DIAGNOSTIQUE DE LA PROCALCITONINE AU CORDON DANS LES SUSPICIONS D INFECTIONS MATERNO-FOETALES MEMOIRE

Plus en détail

Prise en charge du nouveau-né à risque d infection néonatale bactérienne précoce ( 34 SA)

Prise en charge du nouveau-né à risque d infection néonatale bactérienne précoce ( 34 SA) RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Prise en charge du nouveau-né à risque d infection néonatale bactérienne précoce ( 34 SA) Méthode Recommandations pour la pratique clinique TEXTE DES RECOMMANDATIONS Version

Plus en détail

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE NOVEMBRE 2016 HAS 2016 SPILF Dr ASMA CHEBIL Gynécologue Obstétricien Centre hospitalier de Mayotte

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE NOVEMBRE 2016 HAS 2016 SPILF Dr ASMA CHEBIL Gynécologue Obstétricien Centre hospitalier de Mayotte INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE Dr ASMA CHEBIL Gynécologue Obstétricien Centre hospitalier de Mayotte NOVEMBRE 2016 HAS 2016 SPILF 2015 INTRODUCTION L infection urinaire (IU) peut avoir des conséquences

Plus en détail

QUELLE UTILISATION DE LA PCT EN PÉDIATRIE? Pr C GRAS-LE GUEN Réanimation et Urgences pédiatriques Hôpital Mère Enfant CHU NANTES

QUELLE UTILISATION DE LA PCT EN PÉDIATRIE? Pr C GRAS-LE GUEN Réanimation et Urgences pédiatriques Hôpital Mère Enfant CHU NANTES QUELLE UTILISATION DE LA PCT EN PÉDIATRIE? Pr C GRAS-LE GUEN Réanimation et Urgences pédiatriques Hôpital Mère Enfant CHU NANTES 2 Fièvre de l enfant: la problématique pédiatrique 1er motif de consultation

Plus en détail

Valeur diagnostique des critères de suspicion d infection bactérienne néonatale

Valeur diagnostique des critères de suspicion d infection bactérienne néonatale UNIVERSITE DE NANTES UFR DE MEDECINE ECOLE DE SAGES-FEMMES Diplôme d Etat de Sage-femme Valeur diagnostique des critères de suspicion d infection bactérienne néonatale 9 ans après les recommandations de

Plus en détail

N 8 mai Dr A. Vincent Médecin coordonateur C.CLIN Sud-Est. Réseau Mater Sud-Est / C.CLIN Sud-Est Réseau Mater Sud-Est / C.

N 8 mai Dr A. Vincent Médecin coordonateur C.CLIN Sud-Est. Réseau Mater Sud-Est / C.CLIN Sud-Est Réseau Mater Sud-Est / C. N 8 mai 2004 Comme depuis maintenant trois ans, ce numéro de mai résume quelques unes des interventions de la journée du réseau Mater Sud-Est, réseau de surveillance des infections nosocomiales en maternité.

Plus en détail

Prévention et prise en charge de l infection materno-foetale

Prévention et prise en charge de l infection materno-foetale Commission des pédiatres - Commission obstétricale Prévention et prise en charge de l infection materno-foetale Version de février 2013 révisée le 10 juillet 2013 et le 10 janvier 2014 Remarques supplémentaires

Plus en détail

RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (RPM) Dr Coatleven D.I.U. de gynécologie-obstétrique pour les médecins généralistes Janvier 2014

RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (RPM) Dr Coatleven D.I.U. de gynécologie-obstétrique pour les médecins généralistes Janvier 2014 RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (RPM) Dr Coatleven D.I.U. de gynécologie-obstétrique pour les médecins généralistes Janvier 2014 Définition et épidémiologie Rupture franche de l'amnios et du chorion avant

Plus en détail

Mortalité Périnatale

Mortalité Périnatale Mortalité Périnatale Prof.Asso.Dr.Douangdao SOUKALOUN, M.D.,Ph.D. Chef de service de Pediatrie, Hopital Mahosot 1 Mort périnatale: Mortalité Périnatale Définition Age gestationnel > 28 semaines ou Poids

Plus en détail

Marqueurs inflammatoires des infections materno-fœtales précoces

Marqueurs inflammatoires des infections materno-fœtales précoces Marqueurs inflammatoires des infections materno-fœtales précoces Jean-Bernard Gouyon Service de Pédiatrie 2 CHU de Dijon Prise en charge des IMF - Recommandations (CDC, HAS) - Antibiothérapie probabiliste

Plus en détail

COUT ET EFFICACITE. versus

COUT ET EFFICACITE. versus PREVENTION IMF PRECOCE A SGB COUT ET EFFICACITE p g Intrapartum p par PCR p versus Dé i A Anténatal é l par C Culture l 17th Nov. 2010 2 ACNBH 41ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Toulouse,

Plus en détail

Rupture utérine : prédiction, diagnostic et prise en charge.

Rupture utérine : prédiction, diagnostic et prise en charge. RPC : Utérus cicatriciel Journées du Collège National! des Gynécologues Obstétriciens Français! Paris, 5 décembre 2012! Rupture utérine : prédiction, diagnostic et prise en charge. Olivier PARANT (CHU

Plus en détail

MARQUEURS INFECTIEUX DANS LA MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURÉ

MARQUEURS INFECTIEUX DANS LA MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURÉ MARQUEURS INFECTIEUX DANS LA MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURÉ Dr Emmanuelle PETIT, gynécologue-obstétricien, CH de Calais Dr Elodie CLOUQUEUR, gynécologue-obstétricien, CHRU Lille Journée régionale de pathologies

Plus en détail

Particularité de la prise en charge du Nouveau Né de mère avec DG. Environnement pédiatrique.

Particularité de la prise en charge du Nouveau Né de mère avec DG. Environnement pédiatrique. Particularité de la prise en charge du Nouveau Né de mère avec DG. Environnement pédiatrique. Déterminer les caractéristiques du lieu de naissance, c est-à-dire l environnement néonatal qui accompagne

Plus en détail

Rupture Prématurée des Membranes. Lucie Bresson Mars 2010

Rupture Prématurée des Membranes. Lucie Bresson Mars 2010 Rupture Prématurée des Membranes Lucie Bresson Mars 2010 Définition Toute rupture des membranes avant le début du travail. A terme Avant terme: De 34 à 35+6 SA De 24 à 33+6 SA avant 24 SA. Avant 37 SA

Plus en détail

ANTIBIOPROPHYLAXIE EN OBSTETRIQUE

ANTIBIOPROPHYLAXIE EN OBSTETRIQUE ANTIBIOPROPHYLAXIE EN OBSTETRIQUE Les accouchements par voie basse Docteur AM DUMAS Docteur C BATTIE Centre hospitalier Lyon Sud Prévalence des infections? Prescription d antibiotiques dans 17 à 41% des

Plus en détail

Infection précoce sur prothèse de hanche et de genou

Infection précoce sur prothèse de hanche et de genou Infection précoce sur prothèse de hanche et de genou Jean-Yves JENNY Service de Chirurgie Orthopédique Septique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg 1 Conflits d intérêt ( potentiels ) Déclaration d intérêts

Plus en détail

AEMIP Association des Enseignants de Microbiologie et d Immunologie des Facultés de Pharmacie (www.aemip.fr)

AEMIP Association des Enseignants de Microbiologie et d Immunologie des Facultés de Pharmacie (www.aemip.fr) Fiche SYNDROME AEMIP 2016 Infections urinaires (IU) communautaires chez l adulte Auteurs : MJ Butel, A. Doléans-Jordheim, A. Le Monnier et M. Pestel Caron Circonstances diagnostiques (sémiologie) Arbre

Plus en détail

Actinomycose pelvienne: comment l évoquer pour une meilleure prise en charge?

Actinomycose pelvienne: comment l évoquer pour une meilleure prise en charge? Actinomycose pelvienne: comment l évoquer pour une meilleure prise en charge? C H A P E L L E E, D E L A P P A R E N T T, J O L L Y M, B A E Z A C, G O V Y A D O W S K I Y A, T E R Z I B A C H I A N J

Plus en détail

De la maternité à M1 : gestion de la fièvre du moins d un mois

De la maternité à M1 : gestion de la fièvre du moins d un mois De la maternité à M1 : gestion de la fièvre du moins d un mois 12e JUPSO Dr Camille Runel-Belliard, pédiatre Etat des lieux Infections néonatales précoces Diminution de la transmission et de la mortalité

Plus en détail

Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010

Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010 Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010 Aspects Gynéco-obstétricaux Formation gynerisq 31mai-1juin2013 O. THIEBAUGEORGES, P MIRONNEAU RPC DG: Aspects gynéco-obstétricaux Complications

Plus en détail

Recommandations pour la pratique clinique CNGOF 2002 Menace d accouchement prématuré. J.Lansac

Recommandations pour la pratique clinique CNGOF 2002 Menace d accouchement prématuré. J.Lansac Recommandations pour la pratique clinique CNGOF 2002 Menace d accouchement prématuré à membranes intactes J.Lansac Menace d accouchement prématuré Généralités Entre 22 et 36SA révolues Association de modifications

Plus en détail

«Maladies infectieuses»

«Maladies infectieuses» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Maladies infectieuses» 1. Informations de base - Matière d enseignement: maladies infectieuses - Public cible : 3 ème année médecine -

Plus en détail

LA PCT : Un marqueur passionnant? Dr BONNEIL Réanimation adulte CH Pau

LA PCT : Un marqueur passionnant? Dr BONNEIL Réanimation adulte CH Pau LA PCT : Un marqueur passionnant? Dr BONNEIL Réanimation adulte CH Pau PLAN PCT AUX URGENCES MARQUEUR DIAGNOSTIQUE? MARQUEUR PRONOSTIQUE? PCT ET ANTIBIOTHERAPIE PCT et COUTS PCT et CHIRURGIE DESCRIPTION

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES MENINGITES DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES

PRISE EN CHARGE DES MENINGITES DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES N de version: 01 Date d'application: Mars 2010 Réf.: CMUB-004 Pagination : 1 de 5 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 004 Rédacteurs Dr Minerva FADDOUL, Dr Emmanuel VIGREUX Date Mars

Plus en détail

Infections bactériennes de l Unité Fœto-Placentaire

Infections bactériennes de l Unité Fœto-Placentaire Amiens, 13 novembre 2013 UE Agents infectieux & hygiène (L3) Infections bactériennes de l Unité Fœto-Placentaire Dr Raphaël GUIHÉNEUF Assistant Hospitalier-Universitaire Laboratoire de Bactériologie Contexte

Plus en détail

Item 17 : Principales complications de la grossesse Fièvre pendant la grossesse (Évaluations)

Item 17 : Principales complications de la grossesse Fièvre pendant la grossesse (Évaluations) Item 17 : Principales complications de la grossesse Fièvre pendant la grossesse (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

ZIKA et GROSSESSE. Prise en charge des femmes enceintes en période d épidémie. Dr Bruno SCHAUB

ZIKA et GROSSESSE. Prise en charge des femmes enceintes en période d épidémie. Dr Bruno SCHAUB ZIKA et GROSSESSE Prise en charge des femmes enceintes en période d épidémie Dr Bruno SCHAUB Le ZIKA est mal connu proportion importante de formes asymptomatiques : 74 à 81 % morbidité moins marquée que

Plus en détail

Principes generaux de l antibiotherapie. Prof RANDRIA Mamy

Principes generaux de l antibiotherapie. Prof RANDRIA Mamy Principes generaux de l antibiotherapie Prof RANDRIA Mamy Introduction Antibiotiques: substances d origine biologique ou synthétique capables d inhiber la croissance des bactéries Médicaments d usage courant

Plus en détail

Principes de l antibiothérapie curative post-opératoire de première intention. Olivier LEROY Maladies Infectieuses

Principes de l antibiothérapie curative post-opératoire de première intention. Olivier LEROY Maladies Infectieuses Principes de l antibiothérapie curative post-opératoire de première intention Olivier LEROY Maladies Infectieuses Conflits d intérêt Laboratoires Novartis: Orateur Laboratoires Sanofi-Aventis: Orateur,

Plus en détail

Tout est dans le regard Symposium respiratoire d Aquitaine Le 15 octobre 2016

Tout est dans le regard Symposium respiratoire d Aquitaine Le 15 octobre 2016 Tout est dans le regard Symposium respiratoire d Aquitaine Le 15 octobre 2016 Dr François Galodé Mathéis, 3 mois - Gêne respiratoire + toux productive depuis le 10 ème jour de vie - Vomissements alimentaires

Plus en détail

MENINGITE NEONATALE : à propos de 2 cas

MENINGITE NEONATALE : à propos de 2 cas MENINGITE NEONATALE : à propos de 2 cas Laurence Palpacuer-Dillenseger Service de Pédiatrie 2-CHU de Hautepierre GENE 9 JUIN 2016 BRAYAN, né le 11/01/16 BRAYAN, né le 11/01/16 Antécédent : Mère née en

Plus en détail

THROMBOPENIE NEONATALE

THROMBOPENIE NEONATALE version 2 page 1/5 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification Faite par : 2 17/11/2015 Mise à jour AM. MAILLOTTE F. MONPOUX Rédaction Mise à jour Vérification Approbation

Plus en détail

Uniformisons. notre communication

Uniformisons. notre communication Antibiothérapie des Pneumonies et des Pleuro-pneumopathies Uniformisons Robert COHEN notre communication CHI Créteil GRC Gemini Université Paris XII GPIP InfoVac ACTIV Etiologies des pneumonies de l enfant

Plus en détail

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions.

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Exemple d une étude prospective sur la place d un test de détection rapide du SGB. HONORAT Raphaële 1, ASSOULINE Corinne 1,

Plus en détail

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Elargoubi Aida 15/04/2016 Virus et Grossesse Passage transpalcentaire Conséquences sur la maman et le bébé VIRUS

Plus en détail

Quels examens complémentaires chez l enfant suspect d Infection Néonatale Bactérienne. Pr Christèle Gras Le Guen Hôpital Mère Enfant CHU NANTES

Quels examens complémentaires chez l enfant suspect d Infection Néonatale Bactérienne. Pr Christèle Gras Le Guen Hôpital Mère Enfant CHU NANTES Quels examens complémentaires chez l enfant suspect d Infection Néonatale Bactérienne Pr Christèle Gras Le Guen Hôpital Mère Enfant CHU NANTES Arthur, né 37SA dans un contexte de fièvre maternelle: Faut-il

Plus en détail

INFECTIONS MATERNO-FOETELES

INFECTIONS MATERNO-FOETELES INFECTIONS MATERNO-FOETELES A- INFECTIONS BACTERIENNES I- Epidémiologie Fréquence : 1 à 4 % des naissances toutes infection confondues. 1 à 8 pour 1000 naissances pour les infections bactériennes systémiques.

Plus en détail

Déroulement et suivi de la grossesse

Déroulement et suivi de la grossesse Déroulement et suivi de la grossesse 1 Objectifs du cours Citer les étapes principales d un d suivi de grossesse normale Connaître quelques indicateurs 2 INTRODUCTION QUALITE DU SUIVI BONS RESULTATS EN

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE T. GALPERINE, F. CARON, M. ETIENNE, A. MERENS, C. FLATEAU Groupe de travail 1 Texte court, Argumentaire et

Plus en détail

INFECTION URINAIRE DESC

INFECTION URINAIRE DESC INFECTION URINAIRE DESC 2015 Introduction une des infections bactériennes les plus fréquentes en pédiatrie 2 situations selon le siège de l infection cystite (infection urinaire basse) pyélonéphrite aiguë

Plus en détail

Infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte : Recommandations 2014 de la SPILF

Infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte : Recommandations 2014 de la SPILF Infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte : Recommandations 2014 de la SPILF G Martin-Blondel, P Delobel, B Marchou, Service des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU de Toulouse

Plus en détail

Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée»

Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée» Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée» Ce document s appui sur les recommandations de la société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) : «Diagnostic et antibiothérapie

Plus en détail

Dépistage prénatal des aneuploïdies fœtales par analyse de l ADN plasmatique maternel. Notice d information à l attention des parents

Dépistage prénatal des aneuploïdies fœtales par analyse de l ADN plasmatique maternel. Notice d information à l attention des parents Dépistage prénatal des aneuploïdies fœtales par analyse de l ADN plasmatique maternel Notice d information à l attention des parents Madame, Monsieur, Le diagnostic prénatal de la trisomie 21 est organisé

Plus en détail

OTO - MASTOIDITE DU NOURRISSON ET DE L ENFANT SERVICE ORL-CCF CHU MUSTAPHA BACHA D BELLAL,M ARAB, S AHNIA, D DJENNAOUI

OTO - MASTOIDITE DU NOURRISSON ET DE L ENFANT SERVICE ORL-CCF CHU MUSTAPHA BACHA D BELLAL,M ARAB, S AHNIA, D DJENNAOUI OTO - MASTOIDITE DU NOURRISSON ET DE L ENFANT SERVICE ORL-CCF CHU MUSTAPHA BACHA D BELLAL,M ARAB, S AHNIA, D DJENNAOUI INTRODUCTION La mastoïdite aiguë est la complication la plus fréquente des l otites

Plus en détail

MATERNITE PRISE EN CHARGE DE LA RUPTURE PREMATUREE DES MEMBRANES <37SA

MATERNITE PRISE EN CHARGE DE LA RUPTURE PREMATUREE DES MEMBRANES <37SA Responsables : Dr RAYNAL Dr JACQUEMOT Dr HENTGEN MATERNITE Approbateur : Dr P. PANEL Fonction : Chef de Service 4 Mise à jour :09/06/2012 Date de création : 09/01/2006 Modification : 19/02/2011 Fonction

Plus en détail

Etude rétrospective de l utilité des examens de dépistage. systématique au cours des 4 premiers jours de vie chez les nouveauxnés

Etude rétrospective de l utilité des examens de dépistage. systématique au cours des 4 premiers jours de vie chez les nouveauxnés UNIVERSITE DE GENEVE FACULTE DE MEDECINE Section de médecine clinique Département de pédiatrie Division de néonatologie Thèse préparée sous la direction du Professeur Michel Berner Etude rétrospective

Plus en détail

06/10/2014 QUE FAIRE DEVANT DES URINES DÉMARCHE EST-CE UNE INFECTION URINAIRE? TROUBLES?

06/10/2014 QUE FAIRE DEVANT DES URINES DÉMARCHE EST-CE UNE INFECTION URINAIRE? TROUBLES? QUE FAIRE DEVANT DES URINES TROUBLES? JL Schmit octobre 2014 DÉMARCHE Est-ce une infection urinaire? Si oui dois-je traiter? Si oui comment? EST-CE UNE INFECTION URINAIRE? Autre cause d urines troubles:

Plus en détail

Antibiothérapie et rupture prématurée des membranes (RPM): Etat des lieux

Antibiothérapie et rupture prématurée des membranes (RPM): Etat des lieux Antibiothérapie et rupture prématurée des membranes (RPM): Etat des lieux Loïc Sentilhes, Guillaume Legendre, Pauline Jeanneteau, Sébastien Madzou, Florence Biquard, Philippe Gillard, Philippe Descamps

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT CURATIF DE L'INFECTION BACTÉRIENNE PRÉCOCE DU NOUVEAU-NÉ

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT CURATIF DE L'INFECTION BACTÉRIENNE PRÉCOCE DU NOUVEAU-NÉ RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT CURATIF DE L'INFECTION BACTÉRIENNE PRÉCOCE DU NOUVEAU-NÉ SEPTEMBRE 2002 SERVICE DES RECOMMANDATIONS ET REFERENCES PROFESSIONNELLES Tous

Plus en détail

Critères maternels et pédiatriques définissant une population à bas risque pour une sortie de la maternité

Critères maternels et pédiatriques définissant une population à bas risque pour une sortie de la maternité Annexe à la recommandation : Sortie de maternité après accouchement : conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leurs nouveau-nés Critères maternels et pédiatriques définissant une

Plus en détail

Une histoire d infection urinaire. Docteur Nathalie BRONET ARMEDA 15/02/2011

Une histoire d infection urinaire. Docteur Nathalie BRONET ARMEDA 15/02/2011 Une histoire d infection urinaire Docteur Nathalie BRONET ARMEDA 15/02/2011 -Femme 20 ans -Consulte aux Urgences pour AEG -Antécédents : 0 -Traitement en cours : Paracétamol / CO -HDM : elle a fait 3 semaines

Plus en détail

PTH INFECTEE : DEMARCHE DIAGNOSTIQUE CLINIQUE ET PARACLINIQUE J. GAUDIAS CCOM CHU STRASBOURG

PTH INFECTEE : DEMARCHE DIAGNOSTIQUE CLINIQUE ET PARACLINIQUE J. GAUDIAS CCOM CHU STRASBOURG PTH INFECTEE : DEMARCHE DIAGNOSTIQUE CLINIQUE ET PARACLINIQUE J. GAUDIAS CCOM CHU STRASBOURG FORMES CLINIQUES Précoce Tardive Aiguë Chronique Par contamination péri-opératoire Secondaire : inoculation

Plus en détail

Critères cliniques en faveur d un germe pathogène chez un nouveau-né à terme suspect d infection materno-foetale

Critères cliniques en faveur d un germe pathogène chez un nouveau-né à terme suspect d infection materno-foetale Critères cliniques en faveur d un germe pathogène chez un nouveau-né à terme suspect d infection materno-foetale Anaïs Glusko-Charlet To cite this version: Anaïs Glusko-Charlet. Critères cliniques en faveur

Plus en détail

Dépistage du VIH chez la femme enceinte. Diagnostic d infection de l enfant né de mère VIH+

Dépistage du VIH chez la femme enceinte. Diagnostic d infection de l enfant né de mère VIH+ Dépistage du VIH chez la femme enceinte Diagnostic d infection de l enfant né de mère VIH+ CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L INFECTION MATERNO-FOETALE EN MATERNITE. Mots-clés : Infections materno-fœtales, nouveau-né

PRISE EN CHARGE DE L INFECTION MATERNO-FOETALE EN MATERNITE. Mots-clés : Infections materno-fœtales, nouveau-né Mots-clés : Infections materno-fœtales, nveau-né Nom Fonction Date Rédaction ZAOUI Catherine Praticien Hospitalier Valenciennes 04.02.2007 Validation GEN 15.02.2007 Destinataires : Sages femmes, puéricultrices

Plus en détail

RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (1999)

RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (1999) RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE RUPTURE PRÉMATURÉE DES MEMBRANES (1999) Note sur les Niveaux de preuve scientifique (NP) Le groupe de travail... Avant-propos Avant terme (/=

Plus en détail

Bulletins des réseaux de surveillance

Bulletins des réseaux de surveillance Données au 31 décembre 2012 L organisation de la surveillance (IST) et les contacts des personnes en charge de cette surveillance sont consultables sur le site de l Institut de veille sanitaire : http://www.invs.sante.fr/dossiers-thematiques/maladies-infectieuses/vih-sida-ist/infectionssexuellement-transmissibles-ist/comment-surveiller-les-ist.

Plus en détail

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE INTRODUCTION Suivi de la grossesse = médecine préventive, rarement interventionnelle Poids médico-légal ++ Législation importante et évolutive Période à haut risque

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES

INFECTIONS URINAIRES RÉFÉRENTIEL : Page 1/12 INFECTIONS URINAIRES SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE 2014 DE LA SOCIÉTÉ DE PATHOLOGIE INFECTIEUSE DE LANGUE FRANÇAISE (SPILF) ET DU CNGOF (DÉCEMBRE 2015). (TEXTE COMPLET TÉLÉCHARGEABLE

Plus en détail

Aline Fallet IDE. Réanimation médicale et infectieuse Hôpital Bichat Cl.Bernard

Aline Fallet IDE. Réanimation médicale et infectieuse Hôpital Bichat Cl.Bernard Aline Fallet IDE Réanimation médicale et infectieuse Hôpital Bichat Cl.Bernard L évoca'on d une méningite se fait sur les signes cliniques suivants Céphalées 87% Nausées 74% Raideur de nuque 83% Température

Plus en détail

Antibiothérapie de la cystite simple :

Antibiothérapie de la cystite simple : Antibiothérapie de la cystite simple : Traitement de 1ère intention = fosfomycine-trométamol en dose unique (très peu de résistance, bons coefficients d'éradication clinique et microbiologique, bonne tolérance,

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE RBP IU adulte JRI Nancy 18 octobre 2008 Choix antibiotiques : principes généraux Critères de choix des schémas

Plus en détail

QUICK READ CRP Etude de faisabilité sur l utilisation d un appareil de mesure rapide de la protéine C réactive en pratique courante de médecine

QUICK READ CRP Etude de faisabilité sur l utilisation d un appareil de mesure rapide de la protéine C réactive en pratique courante de médecine QUICK READ CRP Etude de faisabilité sur l utilisation d un appareil de mesure rapide de la protéine C réactive en pratique courante de médecine générale Nicolas GROFFAL 19 avril 2012 INTRODUCTION(1) CRP

Plus en détail

Recommandations de bonnes pratiques - HAS mars 2014

Recommandations de bonnes pratiques - HAS mars 2014 Recommandations de bonnes pratiques - HAS mars 2014 Prothèse de hanche ou de genou : diagnostic et prise en charge de l infection dans le mois suivant l implantation Dr S. Nguyen Service de Maladies Infectieuses,

Plus en détail

Il est possible de dépister, un fœtus petit pour l âge gestationnel (PAG), ceci pouvant correspondre :

Il est possible de dépister, un fœtus petit pour l âge gestationnel (PAG), ceci pouvant correspondre : Il est possible de dépister, un fœtus petit pour l âge gestationnel (PAG), ceci pouvant correspondre : biométries inférieures aux normes de références établies, sans caractère pathologique (PAG isolé),

Plus en détail

Tableau 1. Distribution des souches d E. coli Prélèvements 2005 (5631)

Tableau 1. Distribution des souches d E. coli Prélèvements 2005 (5631) Les BMR qui cumulent de nombreuses résistances acquises posant des problèmes particuliers par leur fréquence ou leurs conséquences thérapeutiques, tant à l hôpital (S. aureus résistants à la méticilline,

Plus en détail

CONTEXTE. 2. L'évolution de l écologie bactérienne et de la résistances aux antibiotiques (EBLSE++)

CONTEXTE. 2. L'évolution de l écologie bactérienne et de la résistances aux antibiotiques (EBLSE++) OBJECTIFS Connaître la nouvelle terminologie et les nouvelles stratégies thérapeutiques. Modifier sa pratique dans la gestion des infections urinaires. CONTEXTE 1. La recommandation SPILF de juin 2008

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE Référentiels/Arbres décisionnels DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE 1. Diagnostic de cystite ASSOCIATION DE 3 SIGNES Brûlures et

Plus en détail

UE Accouchement

UE Accouchement UE 2.2-2- Accouchement 2.1- Le travail 2.2- La naissance 2.3- La délivrance 2.4- Le post-partum immédiat Patricia GHILARDI Sage femme cadre supérieur Ecole de sages femmes de Bordeaux 15/11/2010 Diapo

Plus en détail

Streptocoques bêta hémolytiques du groupe A : organisation de l alerte

Streptocoques bêta hémolytiques du groupe A : organisation de l alerte Streptocoques bêta hémolytiques du groupe A : organisation de l alerte et CAT en maternité Journée Mater du 8 octobre 2015 MA Confesson CH Mâcon ML Valdeyron HFME Bron HCL Introduction Streptocoque A (S.

Plus en détail

Item 157 (Item 93) Infections urinaires de l enfant et de l adulte. Leucocyturie EVALUATIONS

Item 157 (Item 93) Infections urinaires de l enfant et de l adulte. Leucocyturie EVALUATIONS Item 157 (Item 93) Infections urinaires de l enfant et de l adulte. Leucocyturie EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Concernant les pyélonéphrites aiguës : A - Elles peuvent mettre en jeu le pronostic vital

Plus en détail

Prise en charge des nouveau-nés en situation de risque de dengue congénitale

Prise en charge des nouveau-nés en situation de risque de dengue congénitale Page 1 sur 7 Proposition de procédure médicale RESEAU PERINAT GUYANE PROTOCOLE néonatologie N 13 Prise en charge des nouveau-nés en situation de risque de dengue congénitale Rédigée par : Dr Cuadro Rédigée

Plus en détail

UE Accouchement

UE Accouchement UE 2.2-2- Accouchement 2.1- Le travail 2.2- La naissance 2.3- La délivrance 24 2.4- Le post-partum p tum immédiat Patricia GHILARDI Sage femme cadre supérieur Ecole de sages femmes de Bordeaux 15/11/2010

Plus en détail

CAS CLINIQUE. Dr Adnene TOUMI Service des Maladies Infectieuses CHU Fattouma Bourguiba Monastir. Monastir le

CAS CLINIQUE. Dr Adnene TOUMI Service des Maladies Infectieuses CHU Fattouma Bourguiba Monastir. Monastir le CAS CLINIQUE Dr Adnene TOUMI Service des Maladies Infectieuses CHU Fattouma Bourguiba Monastir Monastir le 28.11.2008 Patient âgé de 54 ans, diabétique sous insuline 5.08.2008 : AVP avec TC temporal gauche

Plus en détail

Apport de la procalcitonine dans le diagnostic précoce de l infection materno-fœtale bactérienne. Étude prospective

Apport de la procalcitonine dans le diagnostic précoce de l infection materno-fœtale bactérienne. Étude prospective Reçu le : 13 juillet 2010 Accepté le : 21 décembre 2010 Disponible en ligne 26 janvier 2011 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com Mémoire original Apport de la procalcitonine dans le diagnostic

Plus en détail

Infections urinaires (IU) liées aux soins

Infections urinaires (IU) liées aux soins Infections urinaires (IU) liées aux soins «Contrôle des urines» OMEDIT 18 juin 2015 Manuel ETIENNE Maladies infectieuses, GRAM (EA2656) CHU Rouen Aucun www.infectiologie.com Rubrique : «docs» consensus

Plus en détail