Contenu de la publicité électorale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contenu de la publicité électorale"

Transcription

1 P ( ) Contenu de la publicité électorale À l intention des : Candidats et directeurs de campagne électorale Agents officiels et agents principaux Représentants officiels Tiers Pour les élections provinciales générales et partielles Contrôleur du financement politique Contrôleur adjoint du financement politique M. Michael P. Quinn M. Nathan Phillips, CA Téléphone (sans frais) Téléphone (général) Télécopieur ATS Courriel

2 Table des matières 1 Objet Contexte Contenu de la publicité électorale Publicité préélectorale Publicité en période électorale Publicité électorale par des tiers

3 Contenu de la publicité électorale 1 Objet Le présent document a pour but de clarifier la façon de traiter les coûts associés à la production de contenu de publicités électorales en vertu de la Loi sur le financement de l activité politique (la «LFAP»). Ces renseignements viseront également la publicité préélectorale des partis politiques enregistrés et des associations de circonscription enregistrées, la publicité en période électorale des partis politiques enregistrés et des candidats, ainsi que la publicité électorale par des tiers. 2 Contexte À la section 5.4 de la publication Information et directives relatives à la publicité électorale (P ), on aborde la question suivante : Quelles sont les règles concernant l utilisation, par les candidats et les partis politiques, de sites Web (et des plates-formes de médias sociaux)? La réponse est la suivante : On n attribue généralement pas de nature publicitaire à la création et à l utilisation faite par les candidats et les partis politiques de leurs sites Web. La conception, la création et la mise à jour de renseignements dans son propre site Web correspondent à peine à l établissement d une plate-forme électronique pour communiquer avec le public. On peut considérer les sites Web comme des bureaux virtuels comme le bureau de campagne ouvert dans le monde réel où un électeur peut «recueillir» des renseignements sur le candidat et la campagne. Les campagnes électorales utilisent désormais d autres plates-formes, comme le site Web YouTube et des médias sociaux comme Facebook et Twitter. Ces plates-formes, à elles seules, sont gratuites; toutefois, dans l Information et directives relatives à la publicité électorale, on indique que le fait de payer des publicités sur de telles plates-formes constitue, en fait, une publicité, et que les règles indiquées dans la LFAP s appliquent. 3 Contenu de la publicité électorale L Information et directives relatives à la publicité électorale n aborde toutefois pas le coût associé à l élaboration du contenu de la publicité électorale qui serait affiché dans le site Web, le canal YouTube ou toute autre plate-forme électronique de la campagne. Ce contenu pourrait inclure, à titre d exemple, les publicités télévisées dans un format vidéo (WMV, AVI, etc.), les publicités à la radio dans un format de fichier audio (MP3), les documents promotionnels de campagne dans un format de document portable (PDF), etc. 2

4 Le coût des dépenses relatives à du contenu de la publicité électorale doit être traité de la façon suivante : 3.1 Publicité préélectorale Pendant la période préélectorale, la publicité de partis politiques enregistrés et d'associations de circonscription enregistrées visant à promouvoir l'élection de leur candidat est assujettie aux limites de dépenses publicitaires non électorales qu ils peuvent engager annuellement, conformément à l article 50 de la LFAP, soit $ et $ respectivement : LFAP, par. 50(1) : «Les partis politiques enregistrés, les associations de circonscription enregistrées ou les candidats indépendants enregistrés peuvent engager des dépenses qui ne sont pas des dépenses électorales pour des annonces diffusées par des entreprises de radiodiffusion, des journaux, des périodiques ou d autres imprimés dans une limite maximale, par année civile, de : a) trente-cinq mille dollars dans le cas des partis politiques enregistrés; et b) deux mille dollars dans le cas des associations de circonscription et des candidats indépendants enregistrés.» Ainsi, le coût total des dépenses engagées afin de concevoir, d élaborer, de fournir et de produire une publicité télévisée ou à la radio, une brochure promotionnelle ou tout autre document serait assujetti à ces limites. Qui plus est, les coûts associés à la diffusion, à la transmission ou à la direction de lecteurs vers un tel matériel publicitaire sont également réputés constituer des dépenses de nature publicitaire et sont donc assujettis aux limites de dépenses. Pour consulter un exposé complet sur la publicité préélectorale, veuillez vous reporter à la section 5.2 de l Information et directives relatives à la publicité électorale. 3.2 Publicité en période électorale Pendant la période électorale, la campagne d un parti politique ou d un candidat engagera de nouvelles dépenses en publicité électorale ou elle pourra utiliser des matériels à caractère publicitaire dont les dépenses ont été engagées avant la période électorale. Ces scénarios sont prévus dans la définition de dépenses électorales que l'on trouve dans la Loi : LFAP, par. 67(1) : «Dans la présente loi, «dépenses électorales» désigne toutes les dépenses engagées pendant une période électorale pour favoriser ou défavoriser, directement ou indirectement, l élection d un candidat ou celle des candidats d un parti, y compris toute personne qui devient ultérieurement candidat ou est susceptible de le devenir, et comprend toutes les dépenses engagées dans les mêmes buts avant une 3

5 période électorale pour les écrits, objets ou matériels à caractère publicitaire utilisés pendant la période électorale.» Lorsqu une campagne choisit de placer dans son site Web, son canal YouTube, sa page Facebook ou son compte Twitter une publicité qui a déjà été diffusée en période préélectorale, le total des frais de lancement de la publicité doit être traité à la fois comme une dépense préélectorale et non électorale (comme il a été indiqué précédemment) et comme une dépense électorale du parti politique ou d un candidat. Cette façon de faire est conforme au traitement indiqué à la section de l Information et directives relatives à la publicité électorale, sur les enseignes utilisées lors des campagnes électorales précédentes. 3.3 Publicité électorale par des tiers Les publicités électorales par des tiers pendant la «période de campagne» sont abordées à la section 6 du document Information et directives relatives à la publicité électorale. (De façon pratique, le terme «période de campagne» est synonyme du terme «période électorale».) Voici deux définitions importantes de la LFAP, art : «publicité électorale» désigne un «message transmis au public par quelque moyen que ce soit au cours d'une campagne électorale qui se prononce en faveur ou contre un parti politique enregistré ou l'élection d'un candidat ou qui prend position sur une question à laquelle est associé un parti politique enregistré ou un candidat...» «dépense de publicité électorale» désigne la «somme déboursée, l obligation contractée ou la contribution non monétaire reçue affectée à la production ou à la diffusion d une publicité électorale.» À la lumière de ces définitions, on peut constater qu un tiers peut faire de la publicité sans qu aucune restriction aux termes de la LFAP ne s'applique, avant la période de campagne. C est pendant la période de campagne que les messages transmis au public sont assujettis aux limites financières et aux exigences de divulgation. Contrairement aux «dépenses électorales» pour les partis politiques et les candidats, dans la définition de «dépense de publicité électorale» on peut voir que le moment où la dépense est engagée ne constitue pas un facteur afin de déterminer le coût de production ou de transmission de publicité électorale. Le facteur déterminant correspond plutôt au moment où le message est transmis au public. À la lumière de cette analyse, si une publicité est produite avant la période de campagne, mais transmise au public pendant la période de campagne, son coût entier de production doit être traité comme une dépense de publicité électorale émanant d un tiers et est assujetti aux limites de dépenses. L exemple qui suit illustre ce point important : 4

6 Un tiers produit des annonces publicitaires télévisées qui s engagent sur une question à laquelle un parti politique ou un candidat s associent ou s associeront probablement. Les coûts associés à la production et à la diffusion de ces annonces avant l'élection ne sont d aucun intérêt aux termes de la LFAP; toutefois, si les publicités sont publiées dans le site Web ou le canal YouTube du tiers et sont accessibles aux fins de transmission au public pendant la période de campagne, le total des coûts de production de lesdites annonces doit être inclus dans les dépenses de publicité électorale du tiers à déclarer. Si une telle inclusion de ces coûts de production faisait en sorte que le tiers dépasserait ses limites de dépenses en vertu de la LFAP, la publicité devrait donc être retirée du site Web, du canal YouTube ou de toute autre plate-forme de média social, dès le début de la période de campagne. 5

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique Financement électoral pour les candidats et les tiers Contrôleur du financement politique 2014 Objectifs de la formation 1. Documents importants 2. Portée de la Loi sur le financement de l activité politique

Plus en détail

Alerte Fasken Martineau

Alerte Fasken Martineau Alerte Fasken Martineau Avril 2005 Fasken Martineau DuMoulin s.r.l. Les plafonds des contributions politiques et des dépenses électorales sont majorés à temps avant la prochaine élection Vancouver Calgary

Plus en détail

Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses

Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses Fiche d information Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses Importante mise à jour relative à la publicité électorale sur Internet

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL

GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL ÉLECTIONS DU 7 AVRIL 2014 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Dates importantes... 1 Finances : à lire absolument!... 1 Dépenses électorales... 1 Contributions...

Plus en détail

La Loi canadienne anti-pourriel. Séance d information 2014

La Loi canadienne anti-pourriel. Séance d information 2014 La Loi canadienne anti-pourriel Séance d information 2014 Avis Cette présentation a été préparée par le personnel de la Commission dans le but de fournir des informations générales à l égard de la Loi

Plus en détail

IDENTIFICATION. Téléphone (jour) Téléphone (soirée) Téléphone (cellulaire) Téléc. Adresse électronique

IDENTIFICATION. Téléphone (jour) Téléphone (soirée) Téléphone (cellulaire) Téléc. Adresse électronique Rapport financier électoral de la personne candidate P 04 903 (Loi sur le financement de l'activité politique, L.N.B. 1978, ch. P9.3, art. 81) (20140620) IDENTIFICATION Pour la période électorale du au

Plus en détail

IDENTIFICATION. Téléphone (jour) Téléphone (soirée) Téléphone (cellulaire) Télécopieur Adresse électronique

IDENTIFICATION. Téléphone (jour) Téléphone (soirée) Téléphone (cellulaire) Télécopieur Adresse électronique Rapport financier conjoint de la représentante ou du représentant officiel et de l'agente ou de l'agent officiel pour la personne candidate indépendante enregistrée P 04 922 (Loi sur le financement de

Plus en détail

Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation

Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation En vertu de l article 16.1 de la Loi électorale du Canada, le directeur général des élections établit des lignes directrices et des notes d interprétation

Plus en détail

Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont

Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont 1410 C.A.310.VI.a Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont Responsabilité de gestion: Direction des affaires étudiantes et des communications Date d approbation : 2015

Plus en détail

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité.

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. 24 janvier 2012 Page 2 Guide de rédaction Politique d

Plus en détail

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA)

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) ASSOCIATION CANADIENNE DE SÉCURITÉ AGRICOLE (ACSA) Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) LIGNES DIRECTRICES pour la préparation du rapport final du projet

Plus en détail

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 La dernière étude de Lightspeed Research décrypte comment les Français suivent et participent

Plus en détail

Extraits de la. Loi électorale. Intervenants particuliers

Extraits de la. Loi électorale. Intervenants particuliers Extraits de la Loi électorale Intervenants particuliers AVANT-PROPOS La présente publication est une codification administrative qui regroupe les dispositions de la Loi électorale (chapitre E-3.3) relatives

Plus en détail

Contrat de licence du lecteur Roku

Contrat de licence du lecteur Roku Contrat de licence du lecteur Roku IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT ET RÉVISER L ENSEMBLE DES INFORMATIONS CONCERNANT LE PRODUIT ET LA SÉCURITÉ À L ADRESSE WWW.ROKU.COM AVANT DE METTRE EN MARCHE

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

L Ordre est administré par un conseil d administration formé d un président, de vingt administrateurs élus et de quatre administrateurs nommés.

L Ordre est administré par un conseil d administration formé d un président, de vingt administrateurs élus et de quatre administrateurs nommés. CODE DE CONDUITE DES CANDIDATS À UNE ÉLECTION AU POSTE DE PRÉSIDENT ET D ADMINISTRATEUR Entrée en vigueur par approbation du conseil d administration le 23 mai 2014 PRÉAMBULE La raison d être de l Ordre

Plus en détail

ÉLECTION FÉDÉRALE. Le 19 octobre 2015

ÉLECTION FÉDÉRALE. Le 19 octobre 2015 ÉLECTION FÉDÉRALE Le 19 octobre 2015 Aperçu de l élection fédérale L élection fédérale aura lieu le 19 octobre 2015. Élections Canada est l organisme non partisan chargé de conduire l élection et de s

Plus en détail

VOTE PAR ANTICIPATION : la raison pour laquelle les campagnes doivent faire sortir le vote lors des jours de scrutin anticipé.

VOTE PAR ANTICIPATION : la raison pour laquelle les campagnes doivent faire sortir le vote lors des jours de scrutin anticipé. VOTE PAR ANTICIPATION : la raison pour laquelle les campagnes doivent faire sortir le vote lors des jours de scrutin anticipé. Qu est-ce qu une journée de vote par anticipation? Élections Canada permet

Plus en détail

Ordonnance de radiodiffusion CRTC 2015-88

Ordonnance de radiodiffusion CRTC 2015-88 Ordonnance de radiodiffusion CRTC 2015-88 Version PDF Références au processus : 2014-190, 2014-190-1, 2014-190-2, 2014-190-3, 2014-190-4 et 2015-86 Ottawa, le 12 mars 2015 Ordonnance d exemption relative

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES. DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168

QUESTIONS ET RÉPONSES. DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168 QUESTIONS ET RÉPONSES DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168 TITRE DU PROJET : Campagne de marketing de sensibilisation à la cessation du tabac intitulée Je te laisse / Break it Off

Plus en détail

Rapport financier du représentant officiel du candidat indépendant enregistré P 04 918

Rapport financier du représentant officiel du candidat indépendant enregistré P 04 918 Rapport financier du représentant officiel du candidat indépendant enregistré P 04 918 (Loi sur le financement de l activité politique, L.N.B. 1978, ch. P9.3, art. 62) (20140620) Nom du candidat indépendant

Plus en détail

Le Web2.0. Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet.

Le Web2.0. Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet. Le Web2.0 Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet. Le Web 2.0 Le Web 2.0 concerne toutes les nouvelles plateformes qui arrivent et sont arrivées ces

Plus en détail

Descriptions d emploi pour votre campagne

Descriptions d emploi pour votre campagne Descriptions d emploi pour votre campagne L équipe au centre d une campagne électorale ces personnes à qui le candidat peut se fier jusqu à la victoire est probablement l un des éléments les plus importants

Plus en détail

MARVIN DE LA ESPRIELLA Spécialiste en Marketing Web Réseaux sociaux Communication Design

MARVIN DE LA ESPRIELLA Spécialiste en Marketing Web Réseaux sociaux Communication Design QU EST-CE QUE LE MARKETING WEB 2.0? Ce nouveau terme est lié aux différentes techniques de promotion utilisées dans les plateformes interactives d Internet tel que les réseaux sociaux (Facebook, Twitter),

Plus en détail

Utilisation des ressources des députés en dehors des périodes électorales. Interprétation

Utilisation des ressources des députés en dehors des périodes électorales. Interprétation Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation En vertu de l article 16.1 de la Loi électorale du Canada, le directeur général des élections établit des lignes directrices et des notes d interprétation

Plus en détail

SONDAGE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS EN LIGNE 2014

SONDAGE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS EN LIGNE 2014 SONDAGE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS EN LIGNE 2014 d augmenter votre couverture médiatique. 3 Introduction 4 Perspectives d évolution 6 Presse 8 Médias en ligne 18 Médias sociaux 21 Fournisseurs de contenu

Plus en détail

La communication digitale : Atouts et défis pour les Syndicats Africains

La communication digitale : Atouts et défis pour les Syndicats Africains Agenda Mondial du Développement, Travail Décent et Justice sociale: Défis du Mouvement syndical Africain Nairobi:12-14 Février 2014 La communication digitale : Atouts et défis pour les Syndicats Africains

Plus en détail

Diffusion de l information Conformité et application de la loi : Sanctions administratives pécuniaires REGDOC-3.5.2

Diffusion de l information Conformité et application de la loi : Sanctions administratives pécuniaires REGDOC-3.5.2 Diffusion de l information Conformité et application de la loi : Sanctions administratives pécuniaires REGDOC-3.5.2 Mars 2014 Conformité et application de la loi : Document d application de la réglementation

Plus en détail

Politique numéro 25 POLITIQUE DE COMMUNICATION

Politique numéro 25 POLITIQUE DE COMMUNICATION COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 25 POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée le 19 décembre 2001 CA-01-79-664 Refondue le 21 décembre 2005 CA-05-118-989 Refondue

Plus en détail

Réunion avec les maires du Territoire de Belfort - 14 novembre 2013. La nouvelle carte cantonale du Territoire de Belfort

Réunion avec les maires du Territoire de Belfort - 14 novembre 2013. La nouvelle carte cantonale du Territoire de Belfort Réunion avec les maires du Territoire de Belfort - La nouvelle carte cantonale du Territoire de Belfort I Le contexte général L acte III de la Décentralisation : engagement de campagne de François Hollande.

Plus en détail

Projet de loi n o 93. Présentation. Présenté par M. Claude Béchard Ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques

Projet de loi n o 93. Présentation. Présenté par M. Claude Béchard Ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 93 Loi modifiant la Loi électorale concernant les règles de financement des partis politiques et modifiant d autres dispositions législatives

Plus en détail

Aspirations et valeurs

Aspirations et valeurs Communiquer avec les électeurs Un exposé consiste d'un énoncé de cinq à sept paragraphes qui offre une rationale complète et cohérente en faveur du candidat et qui établit un lien entre l'histoire personnelle

Plus en détail

Apple Music. Guide d utilisation pour les affiliés. Juin 2015

Apple Music. Guide d utilisation pour les affiliés. Juin 2015 Apple Music Aperçu La clef d une campagne marketing de qualité réside en un message clair et efficace. Pour vous assurer de respecter les conditions définies par Apple et d obtenir des retombées significatives,

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL D UN PARTI ENREGISTRÉ (EC 20211)

RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL D UN PARTI ENREGISTRÉ (EC 20211) RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL D UN PARTI ENREGISTRÉ (EC 20211) Introduction L agent principal d un parti politique enregistré doit produire un Rapport financier trimestriel d un parti enregistré (EC 20211)

Plus en détail

L usage du genre masculin inclut le genre féminin; il n est utilisé que pour alléger le texte.

L usage du genre masculin inclut le genre féminin; il n est utilisé que pour alléger le texte. COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 43 POLITIQUE PORTANT SUR L UTILISATION ET LE DÉVELOPPEMENT DES MÉDIAS SOCIAUX Adoptée le 23 avril 2014 CA-13-193-1612 L usage

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Avis d Appel d Offres Ouvert : Campagne Publicitaire pour l American English Language Program

Avis d Appel d Offres Ouvert : Campagne Publicitaire pour l American English Language Program Introduction : l Ambassade des Etats Unis au Niger est heureuse d annoncer l ouverture d un appel d offres ouvert pour une campagne publicitaire pour son programme d anglais qui vient juste d être transféré

Plus en détail

FORMULAIRE DE NOMINATION POUR LE PRIX INNOVATION MARKETING

FORMULAIRE DE NOMINATION POUR LE PRIX INNOVATION MARKETING FORMULAIRE DE NOMINATION POUR LE PRIX INNOVATION MARKETING Le prix INNOVATION MARKETING honorera une personne, un organisme, un regroupement ou une municipalité qui aura mené une campagne de promotion

Plus en détail

Règles encadrant la course à la chefferie. Adoptées par le Conseil de direction le 11 septembre 2014

Règles encadrant la course à la chefferie. Adoptées par le Conseil de direction le 11 septembre 2014 Règles encadrant la course à la chefferie Adoptées par le Conseil de direction le 11 septembre 2014 Sommaire Définitions 3 Présidence d élection 4 Candidats 5 Membres ayant un droit de vote 7 Scrutin 7

Plus en détail

SOYEZ LÀ OÙ LES GENS CLIQUENT. WEB. MOBILE. MÉDIAS SOCIAUX. Le répertoire Web nouvelle génération! Partenaire de VOTRE PERFORMANCE sur le WEB

SOYEZ LÀ OÙ LES GENS CLIQUENT. WEB. MOBILE. MÉDIAS SOCIAUX. Le répertoire Web nouvelle génération! Partenaire de VOTRE PERFORMANCE sur le WEB SOYEZ LÀ OÙ LES GENS CLIQUENT. WEB. MOBILE. MÉDIAS SOCIAUX. Le répertoire Web nouvelle génération! Partenaire de VOTRE PERFORMANCE sur le WEB Internet au Québec: Les chiffres Un moteur de recherche québécois

Plus en détail

Publicité électorale sur Internet

Publicité électorale sur Internet Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation En vertu de l article 16.1 de la Loi électorale du Canada, le directeur général des élections établit des lignes directrices et des notes d interprétation

Plus en détail

Modalités et conditions du défi national jeunesse «L art de la démocratie»

Modalités et conditions du défi national jeunesse «L art de la démocratie» Modalités et conditions du défi national jeunesse «L art de la démocratie» 1. Comment participer au défi 1.1 Si vous êtes âgé de 14 à 30 ans inclusivement au plus tard le 13 septembre 2011, vous pouvez

Plus en détail

État financier Rapport du vérificateur Formulaire 4 Loi de 1996 sur les élections municipales (article 78)

État financier Rapport du vérificateur Formulaire 4 Loi de 1996 sur les élections municipales (article 78) Ministère des Affaires municipales et du Logement État financier Rapport du vérificateur Formulaire 4 Loi de 1996 sur les élections municipales (article 78) Instructions : Tous les candidats doivent remplir

Plus en détail

marmaille des musées à vivre en famille! Plan d actions de communication et de promotion 2016

marmaille des musées à vivre en famille! Plan d actions de communication et de promotion 2016 & marmaille des musées à vivre en famille! co Plan d actions de communication et de promotion 2016 Communication globale Communication globale Axe 1: Papier Création, impression et diffusion d une brochure

Plus en détail

2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS

2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS 2015 ADOBE DESIGN ACHIEVEMENT AWARDS Outre la reconnaissance de la communauté mondiale des créatifs, les étudiants peuvent remporter un logiciel Adobe, une somme d argent ou une période de mentorat, entre

Plus en détail

Faites votre part avec L agriculture, plus que jamais

Faites votre part avec L agriculture, plus que jamais Faites votre part avec L agriculture, plus que jamais Table des matières 1. Faites la promotion de notre partenariat sur votre site Web 2. Suivez-nous sur Twitter et participez à la conversation 3. Aimez-nous

Plus en détail

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Élections municipales et scolaires de 2014 en Ontario Le lundi 27 octobre 2014 En Ontario, les élections municipales

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS inter régional de Pocket Films sur le travail

REGLEMENT DU CONCOURS inter régional de Pocket Films sur le travail ARACT AQUITAINE ARACT AUVERGNE ARACT BASSE-NORMANDIE ARACT CENTRE ARACT HAUTE-NORMANDIE ARACT MARTINIQUE ARACT PAYS DE LA LOIRE ARACT POITOU CHARENTES REGLEMENT DU CONCOURS inter régional de Pocket Films

Plus en détail

Déclaration sur la protection des renseignements personnels

Déclaration sur la protection des renseignements personnels Directives générales Pour remplir le formulaire sur papier ou à l écran Le formulaire peut être rempli à l écran et sauvegardé avec Adobe Professional. Imprimez-le pour recueillir les signatures nécessaires.

Plus en détail

L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS

L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS Magdalena Grębosz Jacek Otto Ecole Polytechnique de Lodz, Pologne L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS L Introduction L Internet est actuellement le plus grand réseau

Plus en détail

ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1

ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1 1 ANNEXE 2 ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1 - Loi du 4 juillet 1989 relative à la limitation et au contrôle des dépenses

Plus en détail

Parti libéral du Canada. Procédures d enregistrement au Scrutin pour l élection d un chef

Parti libéral du Canada. Procédures d enregistrement au Scrutin pour l élection d un chef Parti libéral du Canada Procédures d enregistrement au Scrutin pour l élection d un chef Ces procédures sont établies par le Comité sur le scrutin pour l élection d un chef en vertu du paragraphe 63 (2)

Plus en détail

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local LE 28 NOVEMBRE 2015 Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local Participez gratuitement en tant que commerçant, association de commerçants ou consommateur. Joignez-vous

Plus en détail

1.2 Période de promotion : La campagne publicitaire de conversion débutera le 1er février 2013 et se terminera le 30 avril 2013 à 23h59.

1.2 Période de promotion : La campagne publicitaire de conversion débutera le 1er février 2013 et se terminera le 30 avril 2013 à 23h59. RÈGLEMENTS pour concours «2ans payés! 2013» 1. COMMENT PARTICIPER Le commanditaire de ce tirage est le Collège Boréal. 1.1 Admissibilité : La promotion de conversion du Collège Boréal s adresse à tous

Plus en détail

Manuel sur le financement politique des candidats et des agents officiels EC 20155

Manuel sur le financement politique des candidats et des agents officiels EC 20155 Manuel sur le financement politique des candidats et des agents officiels EC 20155 Juillet 2015 Manuel sur le financement politique des candidats et des agents officiels Cette page blanche a été laissée

Plus en détail

Etude JAMES. Voici comment les jeunes utilisent les médias numériques

Etude JAMES. Voici comment les jeunes utilisent les médias numériques Etude JAMES 2014 Voici comment les jeunes utilisent les médias numériques Portable, Internet, musique et TV les incontournables du quotidien Les médias numériques occupent une position centrale dans les

Plus en détail

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE Banque du Canada MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA 1. Par les présentes, le ministre des Finances donne avis que

Plus en détail

Publicité électorale sur Internet

Publicité électorale sur Internet Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation En vertu de l article 16.1 de la Loi électorale du Canada, le directeur général des élections établit des lignes directrices et des notes d interprétation

Plus en détail

Les médias en quelques statistiques

Les médias en quelques statistiques Les médias en quelques statistiques Daniel Giroux Secrétaire général, Centre d études sur les médias, Université Laval Avec la collaboration de Sébastien Charlton Le fait que les Québécois passent de plus

Plus en détail

Table des matières : Règlements de BPA Worldwide Décembre 2014. Page. Section I Services de vérification offerts :

Table des matières : Règlements de BPA Worldwide Décembre 2014. Page. Section I Services de vérification offerts : Règlements de BPA Worldwide Décembre 2014 Table des matières : Page Section I Services de vérification offerts : 1-1 MARQUE... 3 1-2 PUBLICATIONS D AFFAIRES... 22 1-3 MAGAZINES DE CONSOMMATION... 90 1-4

Plus en détail

Concilier la stratégie avec les outils TIC pour l observation des élections et le plaidoyer

Concilier la stratégie avec les outils TIC pour l observation des élections et le plaidoyer Concilier la stratégie avec les outils TIC pour l observation des élections et le plaidoyer Académie WAEON : Monrovia, Liberia 23 27 avril 2012 Présenté par Michael McNulty, NDI 1 Vue d ensemble La stratégie

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

N 113 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1989-1990. Annexe au procès-verbal de la séance du 7 décembre 1989 PROJET DE LOI

N 113 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1989-1990. Annexe au procès-verbal de la séance du 7 décembre 1989 PROJET DE LOI N 113 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1989-1990 Annexe au procès-verbal de la séance du 7 décembre 1989 PROJET DE LOI ADOPTÉ AVEC MODIFICATIONS PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE EN DEUXIÈME LECTURE. relatif

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

Demande de Bourse d études de l Ontario pour les étudiants sourds fréquentant un établissement postsecondaire à l extérieur du Canada 2015-2016

Demande de Bourse d études de l Ontario pour les étudiants sourds fréquentant un établissement postsecondaire à l extérieur du Canada 2015-2016 Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Demande de Bourse d études de l Ontario pour les étudiants sourds fréquentant un établissement postsecondaire à l extérieur du Canada 2015-2016

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION 1 Politique de communication Corporation de développement communautaire MRC de L Assomption Introduction Mise en contexte Issue de la Table de concertation des organismes communautaires MRC de L Assomption,

Plus en détail

Rapport financier du parti politique enregistré P 04 910

Rapport financier du parti politique enregistré P 04 910 Rapport financier du parti politique enregistré P 04 910 (Loi sur le financement de l'activité politique, L.R.N.B. de 1973, chapitre P9.3, articles 58 et 59) (20150211) Nom du parti politique enregistré

Plus en détail

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager (Québec) Loi sur les régimes complémentaires de retraite du Québec

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager (Québec) Loi sur les régimes complémentaires de retraite du Québec Page 1 de 6 inc. a droit aux prestations de retraite qui sont régies par la (nom du constituant en caractères d'imprimerie) Loi du, et il désire transférer ces montants dans un Fonds de revenu viager (FRV)

Plus en détail

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES Afin de faciliter l accès de l agent financier du candidat à l investiture aux services bancaires, Élections Canada offre le

Plus en détail

Règle 26-B Les noms de domaine, adresses et sites Web. Règle 25-D Sanctions en cas d infraction. Règle 26-C Hyperliens et associations

Règle 26-B Les noms de domaine, adresses et sites Web. Règle 25-D Sanctions en cas d infraction. Règle 26-C Hyperliens et associations De nombreux règlements municipaux dans les collectivités canadiennes régissent l affichage et la diffusion de matériel publicitaire. Avant d afficher quoi que ce soit, les distributeurs doivent vérifier

Plus en détail

Gérer son image en ligne : besoin réel ou nombrilisme? Albéric Guigou & Juliette Descamps Reputation Squad

Gérer son image en ligne : besoin réel ou nombrilisme? Albéric Guigou & Juliette Descamps Reputation Squad Gérer son image en ligne : besoin réel ou nombrilisme? Albéric Guigou & Juliette Descamps Reputation Squad La e-reputation c est quoi exactement? Pourquoi est-ce important? Les Gens parlent de vous quand

Plus en détail

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS Champ d application de la politique La présente politique expose les politiques de la Bourse relatives aux emprunts contractés

Plus en détail

Vision. Descriptif général

Vision. Descriptif général Vision La vidéo est un support particulièrement apprécié par les entreprises et les universités pour faciliter le transfert du savoir. Par ailleurs, 95% des présentations dans le monde sont réalisées avec

Plus en détail

Marché relatif aux travaux d'infographie et d'impression de la brochure des sites du Parc national de la Guadeloupe. Cahier des charges

Marché relatif aux travaux d'infographie et d'impression de la brochure des sites du Parc national de la Guadeloupe. Cahier des charges Marché relatif aux travaux d'infographie et d'impression de la brochure des sites du Parc national de la Guadeloupe Marché de services passé dans le cadre d'une procédure adaptée (article 28 du code des

Plus en détail

SIG 2015 - Catalogue des emplacements publicitaires et prestations de services à disposition à l occasion du salon et tarifs

SIG 2015 - Catalogue des emplacements publicitaires et prestations de services à disposition à l occasion du salon et tarifs Présentation Le Salon Immobilier de Genève est une plateforme annuelle qui réunit tous ceux (professionnels et particuliers) qui partagent l immobilier comme autre d intérêt. L offre est principalement

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS

MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS MUNICIPALITÉ DU DISTRICT DE CLARE ARRÊTÉ N 28 ARRÊTÉ CONCERNANT LES REVENDEURS TEMPORAIRES DE VÉHICULES MOTORISÉS Compétences En vertu de l article 171 de la loi sur les administrations municipales (Municipal

Plus en détail

Ligne directrice n o 2014-03 Manuel sur le financement politique des candidats et des agents officiels (EC 20155)

Ligne directrice n o 2014-03 Manuel sur le financement politique des candidats et des agents officiels (EC 20155) Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Ligne directrice n o 2014-03 Manuel sur le financement politique des candidats et des agents officiels (EC 20155) Commentaires formulés lors de

Plus en détail

Conditions d utilisation de la Carte Scotia MD SCÈNE MD*

Conditions d utilisation de la Carte Scotia MD SCÈNE MD* Conditions d utilisation de la Carte Scotia MD SCÈNE MD* Aperçu du programme de récompenses SCÈNE Le programme de récompenses SCÈNE est administré par Scene Limited Partnership, une société en commandite

Plus en détail

Rapport financier électronique

Rapport financier électronique Ce manuel contient des instructions pour des évènements commençant avant le 19 Décembre 2014. Guide d'utilisateur du Rapport financier électronique EC 20206 (06/13) Guide d utilisateur du Rapport financier

Plus en détail

Page 1. 34-1327F Formulaire de demande de BEPH/BC-ESEIP - 2015-2016 (13 avril 2015)

Page 1. 34-1327F Formulaire de demande de BEPH/BC-ESEIP - 2015-2016 (13 avril 2015) Bourse d études de l Ontario pour personnes handicapées (BEPH) Bourse canadienne servant à l achat d équipement et de services pour étudiants ayant une incapacité permanente (BC-ESEIP) 2015-2016 De quoi

Plus en détail

Salon Virtuel des Franchises

Salon Virtuel des Franchises + Salon Virtuel des Franchises 2014 + Proposition Commerciale Salon Virtuel des Franchises 4 ème édition Mai 2014 5 ème édition - Octobre 2014 www.salondelafranchisevirtuel.com + Générateur de Candidats

Plus en détail

CHAPITRE VINGT-DEUX EXCEPTIONS

CHAPITRE VINGT-DEUX EXCEPTIONS CHAPITRE VINGT-DEUX EXCEPTIONS Article 22.1 : Exceptions générales 1. Pour l application des chapitres deux (Traitement national et accès aux marchés pour les produits), trois (Règles d origine), quatre

Plus en détail

Veuillez utiliser la liste de vérification ci-dessous pour vous assurer de ne rien oublier. Les demandes incomplètes ne seront pas étudiées.

Veuillez utiliser la liste de vérification ci-dessous pour vous assurer de ne rien oublier. Les demandes incomplètes ne seront pas étudiées. Conseil des arts des TNO Demande de subvention : écriture et édition Vous devez absolument remplir cette page pour que votre demande de subvention soit prise en considération. Section A Résumé du projet

Plus en détail

Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande :

Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande : LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Subventions à la traduction internationale Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande : 1 re

Plus en détail

UN WEB MOBILE ET MULTICANAL

UN WEB MOBILE ET MULTICANAL LA RÉVOLUTION DE LA RELATION CLIENT DANS LE MONDE DIGITAL : UN WEB MOBILE ET MULTICANAL 30/04/2013-16H30 Présenté Par : BOUBAKER Nobel El Houssine La Gestion De La Relation Client La gestion de la relation

Plus en détail

Formulaire de plainte et guide

Formulaire de plainte et guide Commission des droits de la personne de l Î.-P.-É. Formulaire de plainte et guide C.P. 2000 53, rue Water Charlottetown PE C1A 7N8 Tél. : 902 368 4180 Sans frais : 1 800 237 5031 Fax : 902 368 4236 www.peihumanrights.ca

Plus en détail

BROCHURE REVENDEUR. HP PurchasEdge

BROCHURE REVENDEUR. HP PurchasEdge BROCHURE REVENDEUR HP PurchasEdge POURQUOI S INSCRIRE À PURCHASEDGE Des avantages pour vous et pour vos clients En tant que revendeur de fournitures d impression HP d origine, vous avez la possibilité

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Avis de consultation de radiodiffusion CRTC 2015-303

Avis de consultation de radiodiffusion CRTC 2015-303 Avis de consultation de radiodiffusion CRTC 2015-303 Version PDF Ottawa, le 9 juillet 2015 Avis d audience 10 septembre 2015 Gatineau (Québec) Date limite pour le dépôt des interventions/observations/réponses

Plus en détail

Gala des prix Trille Or Édition 2015 (à Ottawa les 5-6-7 mai) Trousse de mise en candidature

Gala des prix Trille Or Édition 2015 (à Ottawa les 5-6-7 mai) Trousse de mise en candidature Gala des prix Trille Or Édition 2015 (à Ottawa les 5-6-7 mai) Trousse de mise en candidature DATES DU GALA DES PRIX TRILLE OR ÉDITION 2015 3 PÉRIODE DE RECENSEMENT 3 DATE LIMITE DE DÉPÔT DES CANDIDATURES

Plus en détail

Programme Mémoire du monde de l UNESCO. Directives concernant l utilisation du logo

Programme Mémoire du monde de l UNESCO. Directives concernant l utilisation du logo CONSIDERATIONS GÉNÉRALES Programme Mémoire du monde de l UNESCO Directives concernant l utilisation du logo Afin de mettre en évidence leur lien avec l UNESCO, les comités régionaux ou nationaux du Programme

Plus en détail

Veuillez lire le présent document avant de préparer le rapport financier annuel.

Veuillez lire le présent document avant de préparer le rapport financier annuel. Directives au représentant officiel sur la préparation du Rapport financier annuel de l association de circonscription enregistrée (Loi sur le financement de l activité politique, L.N.-B. 1978, chapitre

Plus en détail

Vu la loi n 78-753 du 17 juillet 1978 portant diverses mesures d amélioration des relations entre l administration et le public ;

Vu la loi n 78-753 du 17 juillet 1978 portant diverses mesures d amélioration des relations entre l administration et le public ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N o 1216457/6-2 SOCIETE D'EDITION DE MEDIAPART et Mme A. Mme David Rapporteur M. Jauffret Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

Etat des lieux du marketing digital

Etat des lieux du marketing digital Etat des lieux du marketing digital Décembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes.

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. BOÎTE D OUTILS POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. DANS CETTE BOÎTE

Plus en détail

Utilisation des médias sociaux. Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux

Utilisation des médias sociaux. Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux Utilisation des médias sociaux Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2013-2014 LES MÉDIAS SOCIAUX Les médias sociaux se sont

Plus en détail

Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc.

Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc. Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc. Introduction Nestlé Canada Inc. est fière de participer à l'initiative canadienne

Plus en détail