INITIATION À LA TECHNOLOGIE. Secondaire. CAHIER D'ACTIVITÉS (Élève) Module 3 : Production électromécanique. Le système d'alarme. Janvier 2002.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INITIATION À LA TECHNOLOGIE. Secondaire. CAHIER D'ACTIVITÉS (Élève) Module 3 : Production électromécanique. Le système d'alarme. Janvier 2002."

Transcription

1 Nom : INITIATION À LA TECHNOLOGIE Secondaire CAHIER D'ACTIVITÉS (Élève) Module 3 : Production électromécanique Le système d'alarme Janvier 2002 DOC-IAT-21 Initiation à la technologie Cahier d'activités de l'élève Module 3 : Production électromécanique (le système d'alarme)

2 Le système d alarme Centre de développement pédagogique pour la formation générale à caractère technique

3 Avant-propos Les systèmes d alarme sont courants dans notre monde moderne. Celui que nous proposons est simple à réaliser puisqu il compte peu de pièces et que sa construction n exige pas une grande précision. La réalisation du système d alarme permettra de mener des activités intéressantes et instructives sur les plans technique et scientifique dans le cadre de la voie technologique de 3 e secondaire. Tu trouveras intérêt à fabriquer un système doté de son et de lumière, ce qui permettra de soutenir ta motivation. Différentes applications pourront être envisagées, par exemple la protection de ta chambre ou d une autre pièce, d un coffre, d un tiroir, d un objet, etc. Le système proposé devra protéger une pièce de la maison, par exemple la porte de la chambre à coucher. Le capteur utilisé sera de type magnétique. Cependant, on trouvera en annexe les plans pour réaliser un autre type, c est-àdire un capteur de type mécanique. On pourra même utiliser un capteur au mercure vendu dans le commerce. Nous te souhaitons bon succès et beaucoup de plaisir dans l étude et la réalisation de ce nouveau projet. Système d alarme - élève 2

4 Structure du document Présentation et mode d utilisation du document 1 - Mise en situation proposée 2 - Découverte du prototype (approche globale) : a) La fonction globale du système et le cahier des charges; b) Observations sur le fonctionnement (comment ça marche?); d) Notes méthodologiques (pour l enseignante ou l enseignant seulement). 3 - Étude des principes de fonctionnement (étude détaillée) : a) Éléments pour les sciences; b) Notions préalables (mécanique, électronique et magnétisme); Production d un tableau synthèse présentant les différents éléments et mention de la fonction de ceux-ci (éléments achetés); c) Notes pédagogiques sur le travail à faire en classe (pour l enseignante ou l enseignant seulement). 4 - Étude de la fabrication sérielle : 5 - Annexes : c) Observations sur la construction (comment c est fait?); a) Étude des dessins d ensemble; b) Étude des dessins de détaisl; c) Étude des gammes de fabrication; d) Étude des gammes d assemblage; e) Notes pédagogiques (pour l enseignante ou l enseignant seulement). a) Dessins des gabarits (pour l enseignante ou l enseignant seulement); b) Autre capteur; c) Notes pédagogiques (pour l enseignante ou l enseignant seulement). Système d alarme - élève 3

5 Note importante Cette page correspond à des notes pédagogiques du guide de l enseignant ou de l enseignante. Par conséquent, nous l avons retirée du cahier de l élève. Cependant, nous n avons pas modifié la pagination globale du cahier de l élève de façon à conserver une correspondance avec celle du guide de l enseignant ou de l enseignante. Système d alarme - élève 4

6 1 - Mise en situation proposée Système d alarme - élève 5

7 1 - Mise en situation proposée Votre entreprise a reçu une commande de 25 systèmes d alarme. Ces systèmes devront être fabriqués en série. Le prototype qui vous est envoyé est accompagné du cahier des charges ainsi que des gammes de fabrication et d assemblage en vue d une production sérielle. Cet appareil est polyvalent et facile à utiliser puisqu il est portable, temporisé à l enclenchement et alimenté par une batterie de 9 volts. L utilisateur met le système en marche, et une dizaine de secondes s écoulent avant qu il s enclenche. Cette temporisation permet, par exemple, de quitter une pièce avant que le système ne se fasse entendre. Il est d autant plus sécuritaire qu il ne peut être désarmé par un intrus, son interrupteur principal étant habilement dissimulé dans le devant du boîtier. Le capteur de surveillance, qui permet de déclencher l alarme, pourrait être un interrupteur à lame normalement fermé, ou tout autre capteur pouvant être fermé par l utilisateur (magnétique, mécanique, au mercure ou autres). Le groupe d élèves auquel tu appartiens représente le bureau des méthodes et l atelier de fabrication qui doit reproduire ce prototype en autant d exemplaires qu il sera nécessaire. Donc, tu participes à une expérience de fabrication en série d un objet technique à l image de ce qui se fait dans l industrie. 1 - Capteur : Composant mécanique ou électrique ayant pour fonction de capter une information provenant de l extérieur d un système. Système d alarme - élève 6

8 Installation du système (exemple) L illustration ci-dessous montre comment pourrait être installé le capteur sur la partie supérieure du cadre d une porte. Le boîtier du système d alarme serait accroché sur le mur au-dessus de la porte (n est pas montré). Il s agit ici d un capteur magnétique. Un autre type de capteur pourrait également être utilisé. MUR CADRE DE LA PORTE MOULURE D'ARRÊT DE LA PORTE HAUT DE LA PORTE Note: Le capteur peut être inversé. Ainsi l aimant sera fixé sur la porte et le boîtier contenant la lame, sur le cadre. Il est essentiel de bien comprendre le fonctionnement électrique de l objet ainsi que les particularités de sa construction du point de vue mécanique avant d en entreprendre la fabrication sérielle. C est ce que nous allons faire maintenant Système d alarme - élève 7

9 Historique du système d alarme Système d alarme - élève 8

10 La naissance de ce système d alarme Le designer a d abord fait des esquisses de boîtiers sur papier. Après avoir consulté le concepteur en électronique, il a réalisé plusieurs boîtiers sous forme de maquettes cartonnées. Une des maquettes a été choisie comme solution souhaitable et réalisée en matière plastique. Pendant ce temps, l électronicien a conçu et expérimenté plusieurs solutions. D abord montés sur des plaquettes d expérimentation, les circuits ont ensuite été réalisés sur des circuits imprimés. Système d alarme - élève 9 Finalement, on a retenu le prototype qui satisfaisait aux exigences du cahier des charges.

11 2 - Découverte du prototype (approche globale) : a) La fonction globale du système et le cahier des charges; b) Observations sur le fonctionnement (comment ça marche?); c) Observations sur la construction (comment c est fait?). Système d alarme - élève 10

12 a) La fonction globale du système d alarme et le cahier des charges: Protéger une pièce, un milieu ou un objet en émettant un son strident pour signaler une intrusion. L objet technique est conçu et fabriqué en tenant compte de certaines contraintes ou conditions de réalisation et d utilisation. Ces conditions sont habituellement déterminées par celui qui commande le travail de conception. Elles sont définies dans un document appelé cahier des charges. Ce cahier fait partie du contrat liant le client, le concepteur et le fabricant. Pour déterminer ces conditions, il faut examiner les cinq milieux différents associés à la conception, à la fabrication et l utilisation de l objet technique. Il y a d abord le milieu humain. Cela signifie qu on devra tenir compte de l utilisateur et du réparateur de cet objet lors de la conception de l objet technique. Ensuite, il y a le milieu industriel. Cela signifie qu on devra tenir compte de l endroit où on réalise l objet technique, c est-à-dire l atelier de fabrication, l outillage et les moyens de production dont on dispose. Puis, il y a le milieu technique. Cela signifie qu on devra tenir compte des autres objets techniques qui viennent en contact avec l objet à concevoir lors de son utilisation, de son fonctionnement et de son entretien. Pour ce qui est du milieu physique, cela signifie qu on devra tenir compte des éléments de la nature (eau, air, sol, etc.) qui peuvent avoir une action quelconque sur le système tels que l oxydation, le court-circuitage, la détérioration par le rayonnement UV, etc. Finalement, le milieu économique fait référence au prix de revient, au prix de vente, au profit, au coût d entretien, à la durée de vie, etc. On devra également tenir compte de ces aspects. Milieu technique Milieu industriel Alarme Milieu économique humain Milieu humain Milieu physique Tous ces objets que nous utilisons peuvent être associés à ces milieux. Le prototype est finalement le résultat d un compromis et doit répondre le plus possible à l ensemble des conditions définies dans le cahier des charges. Voici donc le cahier des charges du système d alarme qui a été soumis au concepteur. Système d alarme - élève 11

13 Remplis le tableau en inscrivant le nom du milieu associé aux conditions à respecter. Au regard de milieu le système devra être : - logé dans un coffret opaque et transportable; - attrayant, léger, peu encombrant et sécuritaire; - de couleur vive et facile d utilisation; - placé dans un boîtier ayant un dessus démontable pour la réparation; - muni d un voyant lumineux indicateur de la période de temporisation; - constitué d un côté amovible dissimulant l interrupteur principal; - muni d une borne à ressort à branchement rapide pour fixer un capteur; - être à la convenance de l utilisateur. Au regard de milieu le système devra être : - fabriqué avec des matériaux résistants et adaptés aux conditions normales d utilisation à l intérieur d une maison. Au regard de milieu le système devra être : - alimenté par une batterie de 9 volts; - couplé à un interrupteur par un système de branchement rapide; - accompagné d un interrupteur magnétique ou mécanique à fixer sur un cadre de porte; - facilement démontable pour le changement de la batterie; - conçu pour être utilisé à l intérieur, sur une surface horizontale ou verticale. Au regard de milieu le système devra être : - d un coût inférieur à 8,00$ pour l ensemble des composants. Au regard de milieu le système devra : - être totalement réalisé dans l atelier de technologie à l exception des éléments achetés sur le marché (composants électroniques et organes de liaison). Système d alarme - élève 12

14 b) Observations sur le fonctionnement (comment ça marche?) L utilisation du système requiert un capteur (interrupteur) dont les contacts sont normalement fermés (2) et placé sur un cadre de porte. Relié par un fil à deux conducteurs, il sera branché à la borne à ressort du système d alarme. Un aimant fixé à la porte, face à l interrupteur, permettra d ouvrir ses contacts lorsque la porte est fermée et de les garder fermés lorsque la porte est ouverte. L utilisateur, déjà dans la pièce, actionnera un interrupteur sur le module de l alarme pour le mettre en marche. Cependant, le système n entrera pas en fonction immédiatement, ce qui laissera à l utilisateur le temps de quitter la pièce, et de refermer la porte derrière lui (environ 10 secondes ou plus, selon la conception de la temporisation). Fil à deux conducteurs Module d alarme Capteur (interrupteur dont les contacts sont fermés) Aimant Interrupteur principal (caché) Porte Cadre de porte Après ce délai, quiconque ouvre la porte déclenche le système d alarme qui émet un son strident que personne ne peut arrêter. Seul l utilisateur saura mettre fin à ce bruit en intervenant pour changer la position du bouton de l interrupteur principal, lequel est logé discrètement dans l un des bouts du boîtier de l appareil, derrière une plaque amovible. (2) Contact normalement fermé : Commande dont l interrupteur est fermé avant l utilisation de l élément et qui s ouvre après l avoir actionné. Système d alarme -élève 13

15 c) Observations sur la construction (comment c est fait?) Répondre aux questions suivantes: a) Quelle est la largeur du boîtier? b) Quelle est la longueur du boîtier? c) Quelle est la hauteur du boîtier? d) Quelle est la longueur totale du module du système d alarme? e) Quel est le diamètre du disque inférieur? f) Quel est le rayon du disque supérieur? g) Comment fait-on pour enlever le dessus de l appareil? h) Que cache la plaque amovible placée du côté du grand disque (en dessous) perforé? i)comment la plaque amovible est-elle retenue? j) Quelles sont les couleurs que l on retrouve dans la fabrication de l appareil? K) Quelles formes géométriques retrouve-t-on dans cet objet? Système d alarme - élève 14

16 Note importante Cette page correspond à des notes pédagogiques du guide de l enseignant ou de l enseignante. Système d alarme - élève 15

17 3 - Étude des principes de fonctionnement (étude détaillée): a) Éléments pour les sciences; b) Notions préalables. Système d alarme - élève 16

18 3 - Étude des principes de fonctionnement (étude détaillée) Afin de faciliter la compréhension, il nous faut décomposer l objet en six sousensembles. D F C A B E Inscris la bonne lettre pour chacun des sous-ensembles ci-dessus : A - alimentation, B - circuit imprimé et ses composants, C - boîtier principal, D - couvercle amovible, E - connecteur du câble d alimentation du capteur, F - capteur magnétique ou autres. a - Étude de l aspect électronique : Inscris la lettre qui correspond au composant approprié, sur le schéma cidessous a - condensateur de 4700 µf à 10 volts(c2) b - thyristor c - résisteur de 2 KΩ d - vibreur piézoélectrique e - diode électroluminescente f - conducteur électrique g - interrupteur 9 bornes à glissières (principal) h - résisteur de 2 KΩ(R1) i - condensateur de 4700 µf à 10 volts(c1) j - résisteur 15 KΩ k - interrupteur (capteur magnétique normalement fermé) l - batterie 9 volts Système d alarme - élève 17

19 Banque d éléments à placer dans les pages 19, 20 et 21 ( Découper et coller au bon endroit) Fournir l énergie nécessaire pour alimenter le système d alarme. Une diode électroluminescente est un composant électronique qui laisse passer le courant dans une seule direction et qui émet de la lumière. Un conducteur électrique peut être apparenté à un chemin qui laisse passer les électrons. La plupart du temps, il est en cuivre car ce dernier est un très bon conducteur. Un vibreur est composé d un cristal qui ne fonctionne que dans le sens de la polarisation (1), et qui émet un son strident au passage du courant électrique. Un résisteur est un composant électronique qui limite l intensité du courant dans un conducteur ou dans un autre composant pour éviter de l endommager. Un condensateur est un composant électronique ayant la propriété d accumuler des électrons plus ou moins rapidement et de les restituer au besoin. Pendant qu il se charge, permet à l utilisateur de quitter la pièce et de garder la diode électroluminescente allumée. Permet au courant électrique en provenance de la batterie de circuler dans les différents composants électroniques de l appareil. Pendant qu il se charge, permet à l utilisateur de quitter la pièce et de garder la diode électroluminescente allumée. Indiquer le temps de la temporisation de 10 secondes du système d alarme. Système d alarme - élève 18

20 Remplis les tableaux suivants pour chaque sous-ensemble Sous-ensemble A BATTERIE Définition : Pile Symbole : Batterie Symbole : Fonction : Fournir l énergie nécessaire pour alimenter le système d alarme. Sous-ensemble B CIRCUIT IMPRIMÉ ET SES COMPOSANTS Définition : Un circuit imprimé est un support isolant comportant des pistes cuivrées permettant de réunir certains composants électroniques. Composant : Définition : CONDENSATEUR Condensateur Symbole : Condensateur électrolytique Symbole : Fonction : Pendant qu il se charge, permettre à l utilisateur de quitter la pièce, et de garder la diode électroluminescente allumée. Système d alarme - élève 19

21 Composant : RÉSISTEUR Définition : Résisteur Symbole : Fonction : Assurer le fonctionnement électrique afin de gérer la durée de la temporisation. Composant : VIBREUR Définition : Symbole : Thyristor Fonction : Émettre un son strident lorsqu une personne ouvre la porte. Composant : INTERRUPTEUR Définition : Un interrupteur est un composant mécanique à bascule ou à glissière qui permet au courant de circuler ou ne pas circuler dans son circuit électrique. Symbole : Interrupteur Fonction : Permettre au courant électrique en provenance de la batterie de circuler dans les différents composants électroniques de l appareil. (1) Polarisation : On dira qu un appareil est polarisé s il faut placer le côté positif de la source sur une des bornes plutôt que sur l autre. Système d alarme - élève 20

22 Composant : DIODE ÉLECTROLUMINESCENTE Définition : Diode électroluminescente Symbole : Fonction : Indiquer le temps de la temporisation de dix secondes du système d alarme. Composant : THYRISTOR Définition : Un thyristor est un composant électrique qui ne laisse passer le courant électrique que dans une seule direction et que s il est enclenché par une tension sur la gâchette. Un fois amorcé, il ne peut s arrêter que si l on met son alimentation hors circuit. Thyristor Symbole : Fonction dans le projet : Alimenter le vibreur en courant sans que l intrus ne puisse l arrêter. Composant : CONDUCTEUR Définition: Conducteur Symbole : Fonction : Distribuer le courant électrique aux différents composants électriques afin d en assurer le fonctionnement. Système d alarme - élève 21

23 Note importante Cette page correspond à des notes pédagogiques du guide de l enseignant ou de l enseignante. Système d alarme - élève 22

24 Note importante Cette page correspond à des notes pédagogiques du guide de l enseignant ou de l enseignante. Système d alarme - élève 23

25 Écris les textes aux bons endroits pour chacun des six temps. Les contacts de l interrupteur magnétique sont fermés et un courant électrique circule à travers la gâchette du thyristor. Ce dernier devient alors conducteur et laisse passer le courant dans le vibreur qui résonne joyeusement. Une fois le thyristor enclenché il est impossible d arrêter sa conduction. Pour arrêter le système, il faut ouvrir l interrupteur principal. Puisque l interrupteur utilisé est multiposition, il permet la décharge des deux condensateurs qui reviennent alors à leur état initial. Situation lorsque le système est désenclenché ou avant l installation du capteur. Le capteur est fermé). Au repos, aucun courant ne circule dans le circuit et rien ne se produit. L interrupteur magnétique est fermé. Le condensateur C2 gagne des charges et laisse passer le courant à travers R2 de 15 kiloohms. Le condensateur C1 gagne des charges à travers R1 et la diode électroluminescente L1 est allumée. Les condensateurs auront bientôt atteint leurs charges maximales et le courant cessera bientôt de circuler dans le circuit. Le capteur est toujours fermé. L interrupteur magnétique (capteur) est ouvert par la fermeture de la porte (aimant). La diode électroluminescente est éteinte et le thyristor est prêt à conduire le courant vers le vibreur. Il n attend que le signal provenant de la fermeture du capteur. Temps n o 1 L interrupteur est ouvert. Que se passe-t-il? Temps n o 2 Interrupteur principal fermé THYRISTOR RÉSISTEUR 15KΩ R2 THYRISTOR RÉSISTEUR 15KΩ R2 RÉSISTEUR 2 KΩ R3 VIBREUR PIÉZO- ÉLECTRIQUE BATTERIE 9 VOLTS DIODE ÉLECTRO- LUMINESCENTE VIBREUR PIÉZO- ÉLECTRIQUE BATTERIE 9 VOLTS DIODE ÉLECTRO- LUMINESCENTE Interrupteur ouvert INTERRUPTEUR 9 BORNES À GLISSIÈRE C1 CONDENSATEURS 4700 µf 10 volts C2 RÉSISTEUR 2KΩ R1 Interrupteur fermé INTERRUPTEUR 9 BORNES À GLISSIÈRE C1 CONDENSATEURS 4700 µf 10 volts RÉSISTEUR 2 KΩ R1 C2 Système d alarme - élève 24

26 Temps n o 3 Après 5 secondes que se passe-t-il? Temps n o 4 La porte se ferme avant le délai de 10 secondes. Que se passe-t-il? La charge augmente avec le temps. INTERRUPTEUR MAGNÉTIQUE Aimant INTERRUPTEUR MAGNÉTIQUE THYRISTOR RÉSISTEUR 15KΩ R2 THYRISTOR RÉSISTEUR 15KΩ R2 VIBREUR PIÉZOÉLECTRIQUE VIBREUR PIÉZOÉLECTRIQUE BATTERIE 9 VOLTS DIODE ÉLECTROLUMI- NESCENTE BATTERIE 9 VOLTS DIODE ÉLECTROLUMI- NESCENTE INTERRUPTEUR 9 BORNES À GLISSIÈRE C1 CONDENSATEURS 4700 µf 10 volts RÉSISTEUR 2KΩ R1 C2 INTERRUPTEUR 9 BORNES À GLISSIÈRE C1 CONDENSATEURS 4700 µf 10 volts RÉSISTEUR 2KΩ R1 C2 La porte s ouvre. Temps n o 5 Temps n o 6 Que se passe-t-il? L interrupteur est de nouveau ouvert. Retour au temps no1. INTERRUPTEUR MAGNÉTIQUE INTERRUPTEUR MAGNÉTIQUE THYRISTOR RÉSISTEUR 15KΩ R2 THYRISTOR RÉSISTEUR 15KΩ R2 VIBREUR PIÉZOÉLECTRIQUE VIBREUR PIÉZOÉLECTRIQUE BATTERIE 9 VOLTS DIODE ÉLECTROLUMI- NESCENTE BATTERIE 9 VOLTS DIODE ÉLECTROLUMI- NESCENTE INTERRUPTEUR 9 BORNES À GLISSIÈRE C1 C2 CONDENSATEURS 4700 µf 10 volts RÉSISTEUR 2KΩ R1 INTERRUPTEUR 9 BORNES À GLISSIÈRE C1 C2 CONDENSATEURS 4700 µf 10 volts RÉSISTEUR 2KΩ R1 Système d alarme - élève 25

27 Au temps n o 2 Trace le trajet de la charge du condensateur C1 à travers la diode électroluminescente. Au temps n o 2 Trace le trajet de la charge du condensateur C2 à travers la résistance de 15 kiloohms. THYRISTOR RÉSISTEUR 15KΩ R2 THYRISTOR RÉSISTEUR 15KΩ R2 VIBREUR PIÉZOÉLECTRIQUE VIBREUR PIÉZOÉLECTRIQUE BATTERIE 9 VOLTS DIODE ÉLECTRO- LUMINESCENTE BATTERIE 9 VOLTS DIODE ÉLECTRO- LUMINESCENTE CONDENSATEUR 4700 µf 10 volts CONDENSATEUR 4700 µf 10 volts c1 c2 c1 c2 INTERRUPTEUR 9 BORNES À GLISSIÈRE R1 RÉSISTEUR 2KΩ INTERRUPTEUR 9 BORNES À GLISSIÈRE R1 RÉSISTEUR 2KΩ Au temps n o 4 Dessine la position des lames du capteur lorsque l aimant exerce l effet de son champ magnétique. Au temps n o 6 Trace le chemin suivi par le courant pour la décharge de chacun des condensateurs. Aimant THYRISTOR RÉSISTEUR 15KΩ R2 THYRISTOR RÉSISTEUR 15KΩ R2 VIBREUR PIÉZOÉLECTRIQUE VIBREUR PIÉZOÉLECTRIQUE BATTERIE 9 VOLTS DIODE ÉLECTRO- LUMINESCENTE BATTERIE 9 VOLTS DIODE ÉLECTRO- LUMINESCENTE CONDENSATEUR 4700 µf 10 volts CONDENSATEUR 4700 µf 10 volts c1 c2 c1 c2 INTERRUPTEUR 9 BORNES À GLISSIÈRE R1 RÉSISTEUR 2KΩ INTERRUPTEUR 9 BORNES À GLISSIÈRE R1 RÉSISTEUR 2KΩ Système d alarme - élève 26

28 b - Étude de l aspect mécanique : Indiques, pour chaque liaison, si elle est démontable ou indémontable. Sous-ensemble : C Boîtier Définition : Liaison Liaison Liaison Fonction : Permet de fixer le circuit imprimé, l interrupteur principal et la borne à ressort. Sous-ensemble : D Couvercle Définition : Liaison Liaison Liaison Fonction : Permettre de fixer la diode électroluminescente et de dissimuler le vibreur sous une partie perforée. Système d alarme - élève 27

29 Sous-ensemble : E Borne à ressort Définition : Liaison Liaison Liaison Fonction : Permettre d unir le capteur au système d alarme. Sous-ensembles : F Capteur Définition : Un capteur est un élément qui fournit de l information reçue de l extérieur à un système dans le but de l amener à réagir. Liaison Liaison Liaison Fonction : Permettre de fermer ou d ouvrir le circuit en établissant le contact entre les deux lames. Système d alarme - élève 28

30 Réponds aux questions suivantes. 1 - La «borne à ressort» et le «fil à deux conducteurs» sont-ils démontables dans l utilisation normale de l objet? Pourquoi? 2 - Les condensateurs sur le circuit imprimé sont-ils démontables dans l utilisation normale de l objet? Pourquoi? 3 - Donne les quatre caractères de la liaison entre le côté dissimulable et le boîtier. (Reporte-toi à ton volume de technologie, si nécessaire.) a) b) c) d) Système d alarme - élève 29

31 4 - Étude de la fabrication sérielle : a) Étude des dessins d ensemble; b) Étude des dessins de détail; c) Étude des gammes de fabrication; d) Étude des gammes d assemblage; e) Notes pédagogiques. Système d alarme - élève 30

32 Note importante Cette page correspond à des notes pédagogiques du guide de l enseignant ou de l enseignante. Système d alarme - élève 31

33 Note importante Cette page correspond à des notes pédagogiques du guide de l enseignant ou de l enseignante. Système d alarme - élève 32

34 Les principales activités que chaque responsable d équipe devra accomplir avant et pendant la fabrication seront ( à répéter à chaque poste) : 1 - Remplir un questionnaire sur les dessins de détails et les gammes de fabrication en rapport avec un poste. 2 - Remettre le travail à l enseignante ou l enseignant qui vérifie s il est complet avant que les élèves ne s autocorrigent à l aide du solutionnaire. 3 - Prendre la matière première pour les membres de l équipe d un poste donné. 4 - Fabriquer les pièces pour ce poste avec la plus grande précision possible. 5 - Nettoyer le poste après la fabrication ou à la fin d une période. 6 - Au besoin, demander des explications supplémentaires sur certaines étapes qui apparaissent plus ou moins claires. 7 - Amener le groupe à s autodiscipliner. 8 - Replacer l équipement après la fabrication. 9 - Choisir un autre poste et répéter les mêmes activités. Système d alarme - élève 33

35 Distribution des pièces par poste de travail Poste n o 1 Repères Poste n o 2 Repères 4-5 Poste n o 3 Repères Poste n o 4 Repères 6-7 Poste n o 5 Repères 29 à 36 (capteur) Poste n o 6 Repères 12 NOTE : Une série de questions est disponible pour chaque poste. Système d alarme - élève 34

36 Étude proposée pour le poste no 1 (repères ) 1 - Identifier seulement les pièces 1, 2 et 3 sur le dessin ci-dessous en inscrivant leurs noms et leurs repères. Pour répondre aux questions, il faut se reporter aux dessins et aux gammes de fabrication (voir dossier technique). 2 - Quelles sont les dimensions de chacune de ces pièces? Pièce n o 1 a) épaisseur b) longueur c) largeur Pièce n o 2 a) épaisseur b) longueur c) largeur Pièce n o 3 a) épaisseur b) longueur c) largeur 3 - De quel(s) matériau(x) ces pièces sont-elles faites? 4 - Quelle pièce n est pas perforée? 5 - La pièce n o 2 a combien de perforations? 6 - Pourquoi doit-on fraiser deux de ces perforations? 7 - Combien de perforations compte-on pour la pièce n o 1? 8 - De quel outil se sert-on pour couper les pièces de bonne longueur? 9 - Quelle est la plus grande dimension de perçage de toutes ces pièces? 10 - Comment s appelle l appareil dont on se sert pour pointer les centres de perçage? Système d alarme - élève 35

37 Étude proposée pour le poste no 2 (repères 4, 5 et 10) 1 - Identifier seulement les pièces 4, 5 et 10 sur le dessin ci-dessous en inscrivant leurs noms et leurs repères. Pour répondre aux questions, il faut se reporter aux dessins et aux gammes de fabrication (voir dossier technique). 2 - Quelles sont les dimensions de ces deux pièces? Pièce n o 4 a) épaisseur b) longueur c) largeur Pièce n o 5 a) épaisseur b) longueur c) largeur 3 - De quel(s) matériau(x) ces pièces sont-elles faites? 4 - Combien faut-il fabriquer de pièces au total à ce poste? 5 - Combien de pièces nécessitent un perçage? 6 - Combien compte-on de perforations pour chacune des pièces et quelles sont leurs dimensions? Pièce n o 4 a) nombre de perforations: b) dimension : Pièce n o 5 a) nombre de perforations: b) dimension : 7 - Quand est-il préférable de percer la pièce n o 4? Système d alarme - élève 36

38 8 - De quel outil se sert-on pour couper chacune des pièces? 9 - Pourquoi racler le chant de chacune des pièces? 10 - Combien de gabarits serviront à ce poste? 11 - Quand devrait-on faire le perçage de la pièce n o 5? 12 - Combien compte-t-on de pièces n o 10 et quelle est leur longueur? a) nombre b) longueur 13 - Quel outil servira à couper ces pièces? 14 - De quel matériau est faite cette pièce? Système d alarme - élève 37

39 Étude proposée pour le poste no 3 (repères 8 et 9 ) 1 - Identifier seulement les pièces 8 et 9 sur le dessin ci-dessous en inscrivant leurs noms et leurs repères. 2 - Quelles sont les dimensions de ces deux pièces? Pour répondre aux questions, il faut se reporter aux dessins et aux gammes de fabrication (voir dossier technique). Pièce n o 8 a) épaisseur b) longueur c) largeur Pièce n o 9 a) épaisseur b) longueur c) largeur 3 - Combien y a-t-il de perforations dans chacune des pièces? Pièce n o 8 Pièce n o Pourquoi doit-on tracer les deux diagonales pour chacune de ces deux pièces? 5 - Penses-tu qu il serait bon d exécuter d autres perforations que celles qui se trouvent à la rencontre des diagonales directement à ce poste? 6 - Que faudrait-il attendre avant de faire les autres perforations? Pourquoi? Système d alarme - élève 38

40 7 - Le disque de la ponceuse tourne dans quel sens? (Coche la bonne réponse) Antihoraire Horaire 8 - Quel est le diamètre de la perforation à exécuter? 9 - À quoi serviront ces nombreuses perforations? 10 - Comment s appelle l instrument qui permet de rendre les pièces n os 8 et 9 parfaitement circulaires? 11 - De quel matériau est faite cette pièce? Note: Si tu es déjà passé par le poste n o 4 et que tu as fabriqué les pièces n os 8 et 9, tu peux les fixer ensemble et exécuter les perforations proposées ou celles de ton choix. Tu dois tenir compte de l esthétique de la disposition de ces perforations. Système d alarme - élève 39

41 Étude proposée pour le poste no 4 (repères 6 et 7 ) 1 - Identifier seulement les pièces 6 et 7 sur le dessin ci-dessous en inscrivant leurs noms et leurs repère. 2 - Quelles sont les dimensions de ces deux pièces? Pour répondre aux questions, il faut se reporter aux dessins et aux gammes de fabrication (voir dossier technique). Pièce n o 6 a) épaisseur b) longueur c) largeur Pièce n o 7 a) épaisseur b) longueur c) largeur 3 - Quel est le diamètre respectif des pièces n os 6 et 7? Pièce n o 6 Pièce n o À quoi servira la perforation de ø6,5 dans la pièce n o 6? 5 - Quelle distance y a-t-il entre le centre du perçage des rayons de 50 mm et de 115 mm? 6 - Penses-tu qu il serait bon d exécuter les perforations autres que celles des diagonales directement à ce poste? 7 - Que faudrait-il attendre avant de faire les autres perforations? Pourquoi? Système d alarme - élève 40

42 8 - Le disque de la ponceuse tourne dans quel sens? (Coche la bonne réponse) Antihoraire Horaire 9 - Comment s appelle la machine-outil qui permet de rendre les pièces n os 8 et 9 parfaitement circulaires? 10 - Quel est le diamètre de la perforation? 11 - À quoi serviront ces nombreuses perforations? 12 - Comment s appelle l instrument qui permet de rendre la pièce parfaitement ronde? 13 - Quand devrait-on faire les perforations sur la pièce n o 5? Note: Si tu es déjà passé par le poste n o 3 et que tu as fabriqué les pièces n os 8 et 9, tu peux les fixer ensemble et exécuter les perforations proposées ou celles de ton choix. Tu dois tenir compte de l esthétique de la disposition de ces perforations. 8 - Quelle dimension faut-il pour chaque perçage? Système d alarme - élève 41

centre de développement pédagogique Pour la formation générale en science et technologie LE DESSIN TECHNIQUE

centre de développement pédagogique Pour la formation générale en science et technologie LE DESSIN TECHNIQUE centre de développement pédagogique Pour la formation générale en science et technologie LE DESSIN TECHNIQUE Octobre 2006 TABLE DES MATIÈRES Historique Techniques Échelles Perspectives Projection orthogonale

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité. LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L électricité. L électricité cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L'électricité. PROGRESSION GENERALE Séance n 1

Plus en détail

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DU «DÉTECTEUR D HUMIDITÉ» Ce dossier technique est dédié au personnel technique ou enseignant.

DOSSIER TECHNIQUE DU «DÉTECTEUR D HUMIDITÉ» Ce dossier technique est dédié au personnel technique ou enseignant. DOSSIER TECHNIQUE DU «DÉTECTEUR D HUMIDITÉ» Ce dossier technique est dédié au personnel technique ou enseignant. AVRIL 2012 TABLE DES MATIÈRES Dossier technique du détecteur d humidité Dessin 1 - Éclaté

Plus en détail

ROTOLINE NOTICE DE POSE

ROTOLINE NOTICE DE POSE ROTOLINE NOTICE DE POSE Nous vous remercions d avoir choisi le Système ROTOLINE pour ouvrir votre portail. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner ce système correctement.

Plus en détail

Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il

Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il Avis important Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il Si c est le cas, suivez les instructions de montage sur porte métallique à la page 74.

Plus en détail

CLEANassist Emballage

CLEANassist Emballage Emballage Dans la zone d emballage, il est important de vérifier exactement l état et la fonctionnalité des instruments, car ce sont les conditions fondamentales pour la réussite d une opération. Il est

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Système d alarme sans fil GSM / SMS / RFID. www.camshop.fr

Système d alarme sans fil GSM / SMS / RFID. www.camshop.fr Système d alarme sans fil GSM / SMS / RFID Caractéristiques Panneau de contrôle Reconnait jusqu à 10 télécommandes Peut être connectée jusqu à 50 capteurs sans fil (contacts porte / fenêtre, radars ) Peut

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O.

La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Le logiciel de C.A.O. CAO1 La C.A.O (Conception Assistée par Ordinateur). Aujourd'hui, lorsque des ingénieurs décident de concevoir un nouveau produit, ils n'utilisent plus de stylo. Les plans sont réalisés sur ordinateur.

Plus en détail

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Circuit à réaliser Réalisez les circuits ci-dessous, constitué d une lampe (ou une D.E.L. qui est plus sensible que la lampe), une pile et des objets conducteurs ou isolants.

Plus en détail

JE RÉALISE. Poser. une alarme sans fil. Niveau

JE RÉALISE. Poser. une alarme sans fil. Niveau JE RÉALISE Poser une alarme sans fil Niveau La présence d une alarme sans fil peut vous protéger efficacement contre les effractions et autres tentatives d intrusion. Discrets voire évolutifs, il en existe

Plus en détail

Notice Technique 01.Type4.NT001.rév.A0 IROISE-T4P+ Equipement d'alarme incendie type 4 autonome à pile. . Conforme selon la norme NFS 61936

Notice Technique 01.Type4.NT001.rév.A0 IROISE-T4P+ Equipement d'alarme incendie type 4 autonome à pile. . Conforme selon la norme NFS 61936 Notice Technique 01.Type4.NT001.rév.A0 Equipement d'alarme incendie type 4 autonome à pile Classe B selon la norme NFS 32001. Conforme selon la norme NFS 61936 52, rue Paul Lescop 92000 NANTERRE t. +33

Plus en détail

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Références commerciales: TA31300 / TA31301 TA31300 (sans flash) TA31301 (avec flash) Table des matières Présentation... 2 Caractéristiques

Plus en détail

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation NOTICE D'UTILISATION DU du type Ma - / MaME - pages 1 introduction 2 2 encombrement 3 fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 fonctionnement 5 à 6 contrôle, essai 5 caractéristiques 7 techniques 6

Plus en détail

SIRENE SANS FIL SOLAIRE 433MHz 30/80m SSFS = SG-1100T

SIRENE SANS FIL SOLAIRE 433MHz 30/80m SSFS = SG-1100T SIRENE SANS FIL SOLAIRE 433MHz 30/80m SSFS = SG-1100T Sirène solaire extérieure auto-alimentée sans fil avec récepteur intégré à code tournant. Boîtier polycarbonate de 3mm résistant aux intempéries, autoprotection

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION RTC Scannez ce QR code ou rendez vous à l adresse web : http://www.fujionkyo.fr/produit/ kit-alarme-rtc-f8/ pour accéder à la notice vidéo du kit d alarme NFO-480008-1307 NOTICE D UTILISATION Sommaire

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous Nous savons qu'un système d'alarme permet de protéger une habitation en détectant et en signalant une ouverture de porte, de fenêtre ou un mouvement dans une pièce. Mais comment détecter et existe il un

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

Table des matières IDENTIFICATION DE VOS SALARIÉS ET VISITEURS IDENTIFICATION POUR VOS ÉVÈNEMENTS ET CONFÉRENCES OUTILS DE PERFORATIONS DE TABLE

Table des matières IDENTIFICATION DE VOS SALARIÉS ET VISITEURS IDENTIFICATION POUR VOS ÉVÈNEMENTS ET CONFÉRENCES OUTILS DE PERFORATIONS DE TABLE Table des matières IDENTIFICATION DE VOS SALARIÉS ET VISITEURS Porte badges rigides 1 cartes Porte-badges rigides 2 cartes Porte-badges rigides protection 1 face Porte-badges pour vos manutentionnaires

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

NORMES D INSTALLATION PARTITION W/SCA Avec rideau gonflable

NORMES D INSTALLATION PARTITION W/SCA Avec rideau gonflable SÛRETÉ DU QUÉBEC JANVIER 2012 Édition 1 NORMES D INSTALLATION W/SCA Avec rideau gonflable DODGE CHARGER 2012 IDENTIFIÉ SQ - Service des transports Édition 1 Février 2012 pour Charger 2012 La console véhiculaire

Plus en détail

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique.

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Laboratoire Electronique Méthodologie. Jamart Jean-François. - 1 - La fabrication d un circuit imprimé. SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE MONTAGE CIVIK ZINK

INSTRUCTIONS DE MONTAGE CIVIK ZINK Français INSTRUCTIONS DE MONTAGE CIVIK ZINK CIVIK ZINK - www.arke.ws Avant de commencer le montage, il faut déballer tous les éléments de l escalier. Il faut les poser sur une grande surface et vérifier

Plus en détail

HA33S Système d alarme sans fils

HA33S Système d alarme sans fils HA33S Système d alarme sans fils Manuel d installation & de fonctionnement SOMMAIRE Introduction... 2 1. Contenu du Kit HA33S... 2 2. Planification de l'installation... 2 3. Installation et programmation

Plus en détail

Alarme anti-intrusion

Alarme anti-intrusion A quoi ça sert? Alarme anti-intrusion Comment ça marche? 1 A B C R A + # B + # C + # D + # # # N N BOUCLE Libellé BOUCLE Libellé NF A ALARME VOL A quoi sa sert? Les alarmes anti-intrusion ont pour fonction

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 WWW.BURCAM.COM 2190 Boul. Dagenais Ouest LAVAL (QUEBEC) CANADA H7L 5X9 TÉL: 514.337.4415 FAX: 514.337.4029 info@burcam.com Votre pompe a été soigneusement emballée

Plus en détail

C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur.

C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. La CFAO réunit dans une même démarche informatique les actions de conception et de fabrication d un objet. La technique utilisée permet à

Plus en détail

SVP ISO - Sécurité & Protection

SVP ISO - Sécurité & Protection SVP ISO - Sécurité & Protection ETUDE PRESTATION-FOURNITURE / INDUSTRIE & SECURITE Site web: www.svp-securite.fr - E-mail: svptouati@caramail.com 04, rue LARBI TEBESSI. 31200. Arzew - Oran - Tel / Fax:

Plus en détail

A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES.

A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. Page : 2 A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. A.1. VUE D ENSEMBLE A.2. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT!" #! $! %&' ( ) * µ +, µ $# (& % ± -. /01)0$ ' &%(% 2 3,)/4 $ A.3. CARACTERISTIQUES MECANIQUES. PARAMETRES Valeur

Plus en détail

NOTICE D'UTILISATION DU TABLEAU D ALARMES TECHNIQUES SAT

NOTICE D'UTILISATION DU TABLEAU D ALARMES TECHNIQUES SAT NOTICE D'UTILISATION DU TABLEAU D ALARMES TECHNIQUES SAT pages 1 introduction 1 encombrement fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 descriptif des 6 touches et des voyants 5 fonctionnement 7 contrôle,

Plus en détail

Synoptique. Instructions de service et de montage

Synoptique. Instructions de service et de montage Montage- und Bedienungsanleitung Mounting and Operating Instructions Instructions de service et de montage Istruzioni di montaggio ed uso Instrucciones de montaje y de servicio p p p p Terminale porta

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

Système P Cellules. Certifiés pour plus de sécurité

Système P Cellules. Certifiés pour plus de sécurité Système P Cellules Tableaux BT Prisma Plus Certifiés pour plus de sécurité Prisma Plus, une offre pensée pour plus de professionnalisme Avec le système P Prisma Plus, Schneider Electric propose des solutions

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Borne de recharge de niveau 2 pour véhicule électrique EVC30T/EVC30T-IN ELMEC inc. JUIN 2014 (REV8) Table des matières 1 Aperçu... 2 2 Liste des pièces... 3 3 Spécifications...

Plus en détail

POSTE INFORMATIQUE. Mr DUJARDIN a acheté du matériel informatique sur une boutique en ligne afin de se monter un PC. N'y

POSTE INFORMATIQUE. Mr DUJARDIN a acheté du matériel informatique sur une boutique en ligne afin de se monter un PC. N'y NOM : Prénom : Classe : POSTE INFORMATIQUE Date : CI4 : TRANSPORT & TRANSMISSION DES SIGNAUX SUPPORT DE L INFORMATION AVM11 : Assemblage d un poste informatique Problématique Mr DUJARDIN a acheté du matériel

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH LA GUZZITHÈQUE 1/5 10/06/06 CIRCUIT DE CHARGE BOSCH Ce document est issu d un article de l Albatros, revue de liaison du MGCF, lui-même issu du Gambalunga, revue anglaise de liaison du MGC d Angleterre.

Plus en détail

GS301-A Notice d installation et d utilisation.

GS301-A Notice d installation et d utilisation. IMPORTANT: LIRE ENTIEREMENT CETTE NOTICE ET LA COMPRENDRE. GARDER CETTE NOTICE EN LIEU SUR ET IMMEDIATEMENT ACCESSIBLE. Alarme Périphérique Infra-Rouge GS301-A Notice d installation et d utilisation. Description

Plus en détail

Centrale d Alarme 32 zones sans fils

Centrale d Alarme 32 zones sans fils Centrale d Alarme 32 zones sans fils Ultra facile à installer et à programmer Sans fil : Aucune connexion nécessaire!!! Nombreux capteurs différents disponibles : permet de détecter une intrusion par infrarouge,

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION GSM / SMS Scannez ce QR code ou rendez vous à l adresse web : http://www.fujionkyo.fr/produit/ kit-alarme-sans-fil-gsm-f3/ pour accéder à la notice vidéo du kit d alarme NFO-480030-1307 NOTICE D UTILISATION

Plus en détail

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases 7200S Contacteur Statique FRA Contrôle 2 phases Manuel Utilisateur Chapitre 2 2. INSTALLATI Sommaire Page 2.1. Sécurité lors de l installation...............................2-2 2.2. Montage.................................................2-3

Plus en détail

/ kit camping-car - modèle avec 2 panneaux

/ kit camping-car - modèle avec 2 panneaux / En quelques mots / Exemple de composition de kit (100W) : Merci pour l achat de ce kit solaire pour camping-car. Ce kit est composé de : -2 panneaux solaires -1 régulateur solaire surveillant la charge

Plus en détail

équipement d alarme type 4

équipement d alarme type 4 Références Code Modèle AI 1B T4 534 101 1 boucle de détection AI 2B T4 534 102 2 boucles de détection équipement d alarme type 4 Notice Mise en service Paramétrage 1 boucle 2 boucles 1 ou 2 boucles Un

Plus en détail

Installation kit NTS 820-F 1987009E9NN

Installation kit NTS 820-F 1987009E9NN Installation kit NTS 820-F 1987009E9NN Nussbaum France Central 2, 460 Clos de la courtine 93160 Noisy le grand 01 78 78 72 00 www.nussbaum-france.com Préalable : Cette notice va vous aidez pour la modification

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

Atelier B : Maintivannes

Atelier B : Maintivannes Atelier B : Maintivannes BMA03 : Procédure de réglage de la vanne de régulation CAMFLEX BMA03 : Procédure de réglage de la vanne CAMFLEX Page 1 Buts de l exercice : - Réaliser la manutention d un élément

Plus en détail

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, HorsSérie 2, 20 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bibj3ea:2005720 EDP Sciences, 2005 Projet

Plus en détail

LE NOUVEAU SYSTEME DE BRAS PORTEUR

LE NOUVEAU SYSTEME DE BRAS PORTEUR LE NOUVEAU SYSTEME DE BRAS PORTEUR 28 Même conception Charges admissibles de 600 à 1 800 N Un ensemble complet et cohérent Même design Association possible de versions différentes horizontalement et verticalement

Plus en détail

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine.

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine. ACTIVITÉS 1. Avant d entreprendre un projet technologique, il est important de prendre connaissance de son cahier des charges. Quelle est l utilité d un cahier des charges? Un cahier des charges définit

Plus en détail

Luxor. La borne escamotable automatique

Luxor. La borne escamotable automatique Luxor La borne escamotable automatique Gérer, contrôler et délimiter Les besoins modernes de la planification urbaine exigent des systèmes avancés capables de réglementer les flux de véhicules, aussi bien

Plus en détail

Pose avec volet roulant

Pose avec volet roulant Pose avec volet roulant Coffre volet roulant Coulisse MONTAGE 2 PERSONNES MINIMUM La quincaillerie 4,2 x 25 Les outils (x 10) 3,5 x 9,5 (x 10) (x 1) (x 4) 3 2 1 (x 1) (x 4) 7 1 Positionnez les coulisses

Plus en détail

74 cm - 89 cm INSTRUCTIONS DEMONTAGE KOMPACT

74 cm - 89 cm INSTRUCTIONS DEMONTAGE KOMPACT 74 cm - 89 cm Français INSTRUCTIONS DEMONTAGE KOMPACT KOMPACT - www.arke.ws Avant de procéder à l assemblage, déballer tous les éléments de l escalier et les distribuer sur une surface suffisamment large.

Plus en détail

HA2000 RTC Transmetteur téléphonique

HA2000 RTC Transmetteur téléphonique HA2000 RTC Transmetteur téléphonique Manuel d installation & d utilisation SOMMAIRE I. GENERALITES...2 1) CONTENU DU KIT...2 2) IDENTIFICATION...2 3) ALIMENTATION...3 4) CONNEXION A LA LIGNE TELEPHONIQUE...4

Plus en détail

MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ

MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ Axiom Profilé est un système de garniture de périmètre sur mesure conçu pour les systèmes de suspension de panneaux acoustiques ou de mur sec d'armstrong. En tant

Plus en détail

TP - Alarme de voiture / Approche fonctionnelle

TP - Alarme de voiture / Approche fonctionnelle TP - Alarme de voiture / Approche fonctionnelle Tous les objets techniques, même les plus compliqués, sont étudiés à l aide d une méthode appelée : étude fonctionnelle ou systémique. 1/ Présentation du

Plus en détail

Serrures de coffre-fort MP série 8500

Serrures de coffre-fort MP série 8500 Instructions d installation et de changement de combinaison Serrures de coffre-fort MP série 8500 Modèles 8550 (Groupe 1) et 8560 (Groupe 1R) REMARQUE : LISEZ LES INSTRUCTIONS EN ENTIER AVANT L INSTALLATION

Plus en détail

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts)

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts) SNC1D test d électricité Nom : Connaissance et Habiletés de la pensée compréhension (CC) (HP) Communication (Com) Mise en application (MA) 35 % 30 % 15 % 20 % /42 /31 grille /19 Dans tout le test, les

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

CONSEIL. Memo page 2&3. La serrure à mortaiser page 4&5. La serrure en applique pages 6 POSER UNE SERRURE 10.02. Castorama

CONSEIL. Memo page 2&3. La serrure à mortaiser page 4&5. La serrure en applique pages 6 POSER UNE SERRURE 10.02. Castorama 10.02 POSER UNE SERRURE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 La serrure à mortaiser page 4&5 La serrure en applique pages 6 page 1/6 MEMO Ce mémo vous permet de préparer votre chantier sans perdre de temps.

Plus en détail

Réseau électrique. Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde

Réseau électrique. Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde Alain ROBERT Réseau électrique Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde Fabrication et utilisation de la maquette UTLO - Groupe InterGénérations

Plus en détail

BROCHURE PRODUIT. Swift-fix Solutions de fixation des pièces pour les applications de mesure

BROCHURE PRODUIT. Swift-fix Solutions de fixation des pièces pour les applications de mesure BROCHURE PRODUIT Swift-fix Solutions de fixation des pièces pour les applications de mesure swift-fix Une gamme unique de systèmes de fixation et de serrage de pièces, signée Hexagon Metrology Swift-fix

Plus en détail

Vous avez plusieurs prises. ou + B. Vous n avez pas de prise à 6 pôles. 1 Préparez le matériel nécessaire.

Vous avez plusieurs prises. ou + B. Vous n avez pas de prise à 6 pôles. 1 Préparez le matériel nécessaire. Vous avez plusieurs prises B. Vous n avez pas de prise à 6 pôles Une habitation peut posséder plusieurs prises. La ligne Belgacom n entre toutefois chez vous que par une seule prise. Nous l appellerons

Plus en détail

Installation de la serrure e-lock multipoints

Installation de la serrure e-lock multipoints Taverpark 62 Bd Henri Navier Bat 5.1-95150 TAVERNY - FRANCE TEL : +33 (0)1 30 76 16 00 FAX : +33 (0)1 30 76 24 39 Photo non contractuelle Edition du 14/01/15 Page 1/19 RESUME DE LA PROCEDURE D INSTALLATION

Plus en détail

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Lors de l installation de la clôture Zenturo ou Zenturo Super en tant que mur décoratif, vous devez tenir compte de quelques

Plus en détail

PetPorte.de Seul mon animal peut entrer! La chatière avec lecteur de puce électronique. Mode d emploi. Guide d installation

PetPorte.de Seul mon animal peut entrer! La chatière avec lecteur de puce électronique. Mode d emploi. Guide d installation PetPorte.de Seul mon animal peut entrer! La chatière avec lecteur de puce électronique Mode d emploi Guide d installation Système simplifié : 2 boutons seulement pour changer de mode Capteur de puce électronique

Plus en détail

Tables de cuisson vitrocéramique KM 6200 / 6201 / 6202 / 6203 KM 6204 / 6206 / 6207 / 6208 KM 6212 / 6213 / 6215 / 6216

Tables de cuisson vitrocéramique KM 6200 / 6201 / 6202 / 6203 KM 6204 / 6206 / 6207 / 6208 KM 6212 / 6213 / 6215 / 6216 Notice de montage Tables de cuisson vitrocéramique KM 6200 / 6201 / 6202 / 6203 KM 6204 / 6206 / 6207 / 6208 KM 6212 / 6213 / 6215 / 6216 Lisez impérativement le mode d'emploi fr-fr et la notice de montage

Plus en détail

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome 4 e - AL Électricité 1 Électricité 1 Interaction électrique et modèle de l atome 1.1 Électrisation par frottement Expérience 1.1 Une baguette en matière plastique est frottée avec un chiffon de laine.

Plus en détail

CLASSE MOBILE TABLETTE CARTICE TAB 30 CLASSE MOBILE ARATICE 2014 1/11

CLASSE MOBILE TABLETTE CARTICE TAB 30 CLASSE MOBILE ARATICE 2014 1/11 CLASSE MOBILE TABLETTE CARTICE TAB 30 1/11 SOMMAIRE LE MEUBLE VUE D ENSEMBLE... 3 Rangement des TABLETTES :... 3 Rangement supplémentaires (Double batterie, documentation, câbles,.)... 3 Branchement de

Plus en détail

Circuit comportant plusieurs boucles

Circuit comportant plusieurs boucles Sommaire de la séquence 3 Séance 1 Qu est-ce qu un circuit comportant des dérivations? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales C Exercices d application Séance 2 Court-circuit dans un circuit

Plus en détail

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure IR Temp 210 Thermomètre infrarouge Contenu 1. Spécifications...26 2. Touches et affichages...28 3. Utilisation...30 4. Entretien...31 5. Elimination des piles et de l appareil...31 6. Tableau de facteur

Plus en détail

MODE D EMPLOI HAA51 DETECTEUR PASSIF D INTRUSION A INFRAROUGE INTRODUCTION

MODE D EMPLOI HAA51 DETECTEUR PASSIF D INTRUSION A INFRAROUGE INTRODUCTION MODE D EMPLOI HAA51 DETECTEUR PASSIF D INTRUSION A INFRAROUGE INTRODUCTION Le HAA51 est un détecteur passif d'intrusion à infrarouge conçu pour un usage intérieur dans des systèmes de sécurité en site

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES

CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES CONCEVOIR ET CRÉER DES PETITES VOITURES Majorette est une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication industrielle de voitures miniatures destinées aux enfants. Les modèles sont conçus

Plus en détail

Enregistrement automatique. des données

Enregistrement automatique. des données Enregistrement automatique des données Chapitre: 6 Page No.: 1 Il n y a que quelques années que l enregistrement manuel de données géotechniques était de coutume. L introduction de l enregistrement automatique

Plus en détail

Merci d'avoir choisi notre système d'alarme intelligent. Veuillez lire ce manuel avant l'installation afin de la faire fonctionner correctement.

Merci d'avoir choisi notre système d'alarme intelligent. Veuillez lire ce manuel avant l'installation afin de la faire fonctionner correctement. Chers utilisateurs, Merci d'avoir choisi notre système d'alarme intelligent. Veuillez lire ce manuel avant l'installation afin de la faire fonctionner correctement. Notre système d'alarme avec le réseau

Plus en détail

FIRE CONTROL VENTOUSES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

FIRE CONTROL VENTOUSES ÉLECTROMAGNÉTIQUES fire control 31 32 FIRE CONTROL VENTOUSES ÉLECTROMAGNÉTIQUES 01620 01620I 01630 01630I 01820 01820I 01830 01830I Ventouse électromagnétique Corps ventouse à dos fileté M8 Dimensions ventouse : diamètre

Plus en détail

HA30+ ENSEMBLE ALARME SANS FIL 3 ZONES

HA30+ ENSEMBLE ALARME SANS FIL 3 ZONES HA30+ ENSEMBLE ALARME SANS FIL 3 ZONES Merci d'avoir choisi ce produit EUROPSONIC. Avant toute utilisation, veuillez lire attentivement la notice. Ce produit a été testé et emballé correctement par le

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE

INSTRUCTIONS DE POSE 5/2013 FR INSTRUCTIONS DE POSE Etant donné la plus longue durée de vie de la porte en bois composite Duofuse par rapport à une porte en bois classique, il est important de la placer correctement afin de

Plus en détail

Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo

Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo Système d éclairage continu pour la photo et la vidéo Propulsé par: DESRIPTION TECHNIQUE Patent pending 2003 Desription technique p. 1 Utilisation en aplat 1 3 5 4 5c 6 5b 2 Utilisation multiangle 1 Tige

Plus en détail

Les Supports UC d ordinateur

Les Supports UC d ordinateur Les Supports UC d ordinateur Les solutions pour Unité Centrale sont bien plus que de simples supports pour unités centrales. Voilà de bonnes raisons de choisir les solutions pour UC pour protéger votre

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION. Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash

NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION. Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION 08 BASSA NT001 Notice B.A.A.S. Sa REV A1 Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash Sous Tension Défaut batterie Sous Tension

Plus en détail

Mode d emploi Flip Box

Mode d emploi Flip Box Mode d emploi Flip Box Mode d emploi Flip Box Sommaire : 1 - Contenu du package 2 - Description et fonction des voyants et touches 3 - Téléchargement des données à partir du tachygraphe numérique 4 - Téléchargement

Plus en détail

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes En cas de problèmes PHENIX apporte tous les soins nécessaires à l élaboration de ses produits. Si toutefois vous rencontriez un problème avec ce modèle, ne le retournez pas au magasin où vous l avez acheté

Plus en détail

INTRO. Comment poser des meubles de cuisine? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment poser des meubles de cuisine? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment poser des meubles de cuisine? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un niveau à bulle Un maillet en caoutchouc Une visseuse Un tournevis Une perceuse

Plus en détail

PRENOM NOM DE L ENTREPRISE DATE DU STAGE METIER

PRENOM NOM DE L ENTREPRISE DATE DU STAGE METIER NOM DATE DU STAGE METIER PRENOM NOM DE L ENTREPRISE L ENTREPRISE L ENTREPRISE Dates du stage :... Nom de l entreprise :.. Adresse de l entreprise :...... Que fait-on dans cette entreprise?. Combien de

Plus en détail

La charge électrique C6. La charge électrique

La charge électrique C6. La charge électrique Fiche ACTIVIT UM 8. / UM 8. / 8. La charge électrique 8. La charge électrique C6 Manuel, p. 74 à 79 Manuel, p. 74 à 79 Synergie UM S8 Corrigé Démonstration La charge par induction. Comment un électroscope

Plus en détail

Système de contrôle d accès Codelock avec clavier de codage CL12

Système de contrôle d accès Codelock avec clavier de codage CL12 Information de produit Système de contrôle d accès Codelock avec clavier de codage CL12 Sommaire Page Indications de sécurité 2 Vue de l appareil 3 Données techniques 3 Brève description 4 Montage 5 Mise

Plus en détail

Comparaison des performances d'éclairages

Comparaison des performances d'éclairages Comparaison des performances d'éclairages Présentation Support pour alimenter des ampoules de différentes classes d'efficacité énergétique: une ampoule LED, une ampoule fluorescente, une ampoule à incandescence

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE MONTAGE YALE. ERP 15/16/18/20 VT-VF SWB (545Ah) - MWB (640Ah)- LWB(750Ah) CABINE RIGIDE

INSTRUCTIONS DE MONTAGE YALE. ERP 15/16/18/20 VT-VF SWB (545Ah) - MWB (640Ah)- LWB(750Ah) CABINE RIGIDE INSTRUCTIONS DE MONTAGE MARQUE DU CHARIOT YALE TYPE DU CHARIOT ERP 15/16/18/20 VT-VF SWB (545Ah) - MWB (640Ah)- LWB(750Ah) DESIGNATION PRODUIT CABINE RIGIDE K.B.O - 35 rue du petit bois, 69440 Mornant,

Plus en détail

Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION

Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION La baie ÉVOLUTION pour serveurs se distingue par sa profondeur 900 et sa base ( vérins

Plus en détail

ALARME DE PISCINE SP - 002

ALARME DE PISCINE SP - 002 ALARME DE PISCINE SP - 002 MANUEL D INSTALLATION ET DE L UTILISATEUR i Lisez le mode d emploi Nous vous remercions d avoir choisi notre produit et que vous fassiez confiance à notre société. Pour que l

Plus en détail

Guide d Installation pour Plomberie de Piscine Hors Terre

Guide d Installation pour Plomberie de Piscine Hors Terre Guide d Installation pour Plomberie de Piscine Hors Terre Table des Matières Page 1... Pièces et Outils Requissent Page 2... Instruction de Remplissage Page 3... Installation de l Écumoire Page 4... Installation

Plus en détail

Série T modèle TES et TER

Série T modèle TES et TER 6-8 rue des Casernes Tél. : 03.84.29.55.55 F 90200 GIROMAGNY Fax : 03.84.29.09.91 E-mail : ultralu@ultralu.com http://www.ultralu.com NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION ECHAFAUDAGE ROULANT ALUMINIUM Série

Plus en détail

LE SYSTÈME D'ALARME DE GSM

LE SYSTÈME D'ALARME DE GSM LE SYSTÈME D'ALARME DE GSM Modèle: G11 UTILISATEUR MANUEL 1. Instruction Ce système d alarme possède une sirène d alarme pour avertir votre voisinage, et utilise le réseau GSM pour alerter les personnes

Plus en détail

Colonnes de signalisation

Colonnes de signalisation COLONNES LUMINEUSES Ø 7 5 Ø 7 compactes à diodes Avantages : Solution complète prête à être raccordée Faible hauteur de montage Durée de vie des diodes extrêmement longue (au moins 70.000 h) et donc pratiquement

Plus en détail