Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite"

Transcription

1 Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite

2 Préambule Démarche médicale Poser le diagnostic Établir et adapter un traitement Dernières recommandations Asthme SPLF (Pr C Raherison, 2016) BPCO GOLD (2007, 2011) Place de l EFR

3 Outils et techniques Quantifier le trouble ventilatoire obstructif (TVO) Mesure fiable et reproductible Procédure normée (ATS, ERS, HAS) Asthme courbe débit-volume, reversibilitépost β2 BPCO VEMS/CVF post β2 < 0,7

4 Spirométrie

5 Courbe débitvolume Étudie les grosses et petites bronches VEMS, DEP DEMM Nécessite la coopération active VEMS, DEP = grosses bronches DEM = petites bronches Réversibilité après ventoline

6 L asthme Recommandations SPLF 2016

7 Recommandations SPLF 2016 Évaluation de la fonction respiratoire au début du traitement et ensuite 3 à 6 mois après traitement de fond Mesures cliniques du contrôle combinées à l EFR C Raherison RMR 2016;33

8 critères Asthme contrôlé Asthme partiellement contrôlé Asthme non contrôlé Symptômes diurnes Réveils nocturnes Fréquencedu traitement de secours VEMS ou DEP Aucun (2 ou < par semaine) Aucun aucun(2 ou < par semaine) > 2par semaine > 1 par semaine >2 par semaine normal < 80% théorique ou meilleure valeur personnelle Au moins 3 critères d asthme Partiellement contrôlé

9 Niveau de contrôle Asthmatique contrôlé sous CSI Dose faible, 1-2/an Dose forte, /3-6 mois Asthmatique non contrôlé 1/3 mois Après chaque modification thérapeutique Après une exacerbation, en période stable

10 Place dans le suivi Contrôle clinique à l interrogatoire Mais difficulté du diagnostic Non-spécificité des symptômes Variabilité de leur perception par le patient Nécessité de combiner à une mesure objective de la fonction respiratoire

11 VEMS corrélé au diamètre des bronches VEMS bon indice de mortalité EFR Évaluation objective du diagnostic Réévalue le contrôle de l asthme Évalue le meilleur contrôle Objective l efficacité du traitement Évalue les risques futurs (exacerbations, handicap)

12 VEMS ou DEP? Difficile à obtenir en soins primaires DEP intéressant chez certains patients sélectionnés Mal appréciateurs Mais formation nécessaire Définir la valeur usuelle VEMS indispensable pour adapter le traitement

13 Et chez l enfant? Les manœuvres forcées volontaires peuvent être effectuées dès 3-4 ans mais leur reproductibilité est acquise au mieux vers 6 ans Après 5-6 ans, les schémas adultes sont applicables DeschildreA RMR , 2 GRAPP RMR 2008;25

14 BPCO Broncho Pneumopathie chronique obstructive Recommandations nationales (SPLF) et internationales (GOLD)

15 Évoquer le diagnostic devant : dyspnée toux chronique décours d une exacerbation Fonction respiratoire VEMS/CV post β2 < 70%

16 Classification en stades stade Obstruction bronchique EFR I légère VEMS 80% II modérée 50% VEMS<80% III Sévère 30% VEMS<50% IV Très sévère VEMS<30% ou <50% et IRC

17 Prise en charge thérapeutique Degré de sévérité (tous : VEMS/CV < 0,7) À risque I : légère II : modérée III : sévère IV : très sévère VEMS > 80 % VEMS : % VEMS : % VEMS < 30 % Éviction du (des) facteur(s) de risque : vaccination antigrippale + bronchodilatateur à courte durée d action à la demande + bronchodilatateur à longue durée d action + anticholinergique + réhabilitation + corticoïde inhalé associé à un bêta-2-agoniste de longue durée d action si exacerbations répétées -±OLD si insuffisance respiratoire -Envisager les traitements chirurgicaux

18 Nouvelles recommandations GOLD 2011 Global Initiative for ChronicObstructive Lung Disease Basées sur VEMS, questionnaire de qualité de vie CAT, échelle de dyspnée mmrc(modifiedmedicalresearch council), nombre d exacerbations Non applicables en l état

19 Comparaison avec l asthme Comme pour l asthme, la clinique est couplée à la fonction La saturation de l hémoglobine et la gazométrie artérielle posent les critères d oxygénothérapie L épreuve d effort (VO2 Max) quantifie le niveau de réentraînement pour la réhabilitation

20 AsthmaCOPD Overlap Syndrome ACOS Asthmatiques fumeurs Asthme avec réversibilité incomplète, emphysème, diminution de la TLCO BPCO sans tabac ou gain VEMS > 400 ml Patients > 40 ans

21 GINA 2016 Impact thérapeutique Associer LABA et CSI Réévaluer comme pour l asthme

22 Pour résumer L EFR est un examen incontournable tant pour le diagnostic que la surveillance et l adaptation thérapeutique des pathologies respiratoires (asthme et BPCO) Respect de la procédure

23 BIBLIOGRAPHIE Mise à jour des recommandations pour la prise en charge et le suivi des patients asthmatiques adultes et adolescents (de 12 ans et plus) sous l égide de la Société de pneumologie de langue française (texte long) C.Raherison. RMR 2016;33 GINA 2016 GOLD 2011 Sites de la SPLF, ERS

24 MERCI DE VOTRE ATTENTION

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Nicolas Roche Paris Définitions GINA GOLD 2014 Asthme Maladie hétérogène habituellement caractérisée par une inflammation chronique des voies aériennes, définie

Plus en détail

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO: où en êtes-vous? l Définition? l Epidemio? l Diagnostic? l Traitement? Définition* Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive Maladie

Plus en détail

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012)

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) Couverture Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) BPCO : Problématique 1 Un enjeu de santé publique : contexte épidémiologique

Plus en détail

5 : EFR quand, comment, à quel âge?

5 : EFR quand, comment, à quel âge? 5 : EFR quand, comment, à quel âge? EFR indispensables pour Mesures, quantification de l obstruction bronchique Viser la normalisation de la fonction respiratoire par le traitement Discordances entre la

Plus en détail

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti BRONCHITE CHRONIQUE BPCO EMPHYSEME BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminution peu ou pas réversible

Plus en détail

Traitement de l asthme

Traitement de l asthme Traitement de l asthme Dr. Samy Kammoun SFAX L obstruction bronchique secondaire à plusieurs composantes Bronchoconstriction Œdème de la paroi bronchique Hypersécrétion bronchique 2 Site web de l Am. Academy

Plus en détail

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6!

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Chiffres! Évolution! Diagnostic! Mesure du souffle! Prévention, prise en charge! Dépistage! Sommaire! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Maladie chronique, lentement progressive!

Plus en détail

BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements. Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016

BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements. Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016 BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016 DEFINITION Définition : précisions BPCO : Définition fonctionnelle respiratoire : obstruction

Plus en détail

J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h

J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h Animateur organisateur : Dr Abdelkader Attia Expert Anaforcal : Dr Patrick Rufin Résumé : L exploration fonctionnelle respiratoire

Plus en détail

Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV

Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV L exploration fonctionnelle respiratoire: tests courants Spirométrie Pléthysmographie (volumes) Facteur de diffusion au CO

Plus en détail

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Vendredi 20 Mai 2016: 11h00-11h20 Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Pr. H BEN SAAD (MD, PhD) ERS National Delegate (2013-2016) ERS Spirometry Driving

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique. Cas clinique 2.

Insuffisance respiratoire chronique. Cas clinique 2. Insuffisance respiratoire chronique Cas clinique 2. Monsieur D, 60 ans, vous est adressé pour dyspnée se majorant depuis 1 an. L interrogatoire retrouve un tabagisme actif évalué à 30 paquets année, une

Plus en détail

Pathologies respiratoires obstructives

Pathologies respiratoires obstructives DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

Parcours de soins des personnes ayant une BPCO

Parcours de soins des personnes ayant une BPCO Parcours de soins des personnes ayant une BPCO Journées annuelles de la F3R Lyon 20-21 septembre 2012 Caroline Latapy Service Maladies Chroniques et Dispositifs d'accompagnement des Malades. Missions de

Plus en détail

Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO. Mise à jour Thème : Traitement pharmacologique à l état stable

Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO. Mise à jour Thème : Traitement pharmacologique à l état stable Recommandations de la SPLF pour la prise en charge de la BPCO Mise à jour 2008-2008 Thème : Traitement pharmacologique à l état stable Que peut-on attendre du traitement pharmacologique dans la BPCO? (1)

Plus en détail

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 «Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 Flenley 1985 Association d une BPCO et d un syndrome d apnées obstructives du sommeil Plan BPCO définition Hypoxémie nocturne et BPCO Overlap syndrome: population

Plus en détail

Les EFR pour l ECN. Réponses aux 15 questions. Pr Charles-Hugo Marquette

Les EFR pour l ECN. Réponses aux 15 questions. Pr Charles-Hugo Marquette Les EFR pour l ECN Réponses aux 15 questions Pr Charles-Hugo Marquette Cas n 1 : Patiente au tabagisme cumulé à 40 paquets-années. Décrivez le trouble ventilatoire? Cas n 1 Compte tenu du contexte et des

Plus en détail

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive Figure 1 Orientation devant une symptomatologie de bronchite chronique Figure 2 : le rapport VEMS/CVF post-bd est mesuré à 50% (< 70%) en pré-bd et est

Plus en détail

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources Ressources - experts o spécialiste : Dr Frédéric Gormand, pneumologue o généraliste : Dr Pierre Wolff - animateurs o Dr Frédérique Grain o Dr Georges Granet - organisateur o Dr Pierre Wolf Programme I.

Plus en détail

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO

Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Effet de la réhabilitation respiratoire chez les patients porteur de BPCO Journée nationale de rééducation fonctionnelle Tlemcen le 22-23/09/2012 Faculté de médecine Tlemcen Pr M. Benmansour BPCO «Broncho

Plus en détail

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand

Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand Faculté de Médecine - Clermont-Ferrand DEPISTAGE DE LA BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE EN MEDECINE GENERALE PAR MINI-SPIROMETRIE ELECTRONIQUE ETUDE DE PREVALENCE parmi des patients à risque

Plus en détail

Conditions de formation à la spirométrie

Conditions de formation à la spirométrie 1 Conditions de formation à la spirométrie Le présent document a été élaboré conjointement par la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) et ses groupes de travail BPCO et Fonction, la Fédération

Plus en détail

Sommaire FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. Méthodes Résultats Discussion ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES.

Sommaire FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. Méthodes Résultats Discussion ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES. FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES. Thèse de doctorat en médecine 4 mai 2011 Sommaire I. Introduction II. III. IV. Méthodes Résultats Discussion

Plus en détail

BPCO. EPU du 15/09/2004

BPCO. EPU du 15/09/2004 La BPCO EPU du 15/09/2004 Définition La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) se définit comme une maladie chronique qui est lentement progressive caractérisée par une diminution non complètement

Plus en détail

EFR et Asthme. Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d asthme

EFR et Asthme. Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d asthme EFR et Asthme Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) EFR, réversibilité aux β2-mimétiques Test de provocation à la métacholine Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d

Plus en détail

BPCO Définition. Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13

BPCO Définition. Rev Mal Respir 2003; 20: 4S10-4S13 BPCO Définition Maladie chronique, lentement progressive Touchant bronches et poumons Entraînant une diminution non (ou peu) réversible des débits expiratoires Essentiellement liée au tabac Composante

Plus en détail

Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Classification des maladies respiratoires Grands types de maladies respiratoires

Plus en détail

Phénotypage des patients BPCO

Phénotypage des patients BPCO Phénotypage des patients BPCO Pierre-Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Définition de la sévérité de la BPCO Classification GOLD I : LÉGER II: MODÉRÉ III: SÉVÈRE IV: TRÈS SÉVÈRE

Plus en détail

ASTHME : Plan du cours

ASTHME : Plan du cours ASTHME : Plan du cours Définitions : GINA, anatomique, fonctionnelle Epidémiologie L asthme au quotidien La crise d asthme: signes et traitement Facteurs déclenchants et/ou aggravants L asthme en état

Plus en détail

Traitements de l asthme de l adulte

Traitements de l asthme de l adulte Traitements de l asthme de l adulte Pierre-Régis Burgel Service de Pneumologie, Hôpital Cochin Epidémiologie: prévalence de l asthme en France Population adulte : 5,8% en 2000 Plus élevée chez l enfant

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 mai 2006 Suite à la demande du ministre chargé de la Santé et de la Sécurité Sociale, la commission réexamine les spécialités suivantes : PNEUMOREL 0,2%, sirop 1 flacon

Plus en détail

Broncho-pneumopathies chroniques obstructives

Broncho-pneumopathies chroniques obstructives Broncho-pneumopathies chroniques obstructives Définitions Définie comme «une obstruction chronique des voies aériennes, non complètement réversible, habituellement progressive, associée à une réaction

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique de l asthme grave de l enfant

Prise en charge thérapeutique de l asthme grave de l enfant Prise en charge thérapeutique de l asthme grave de l enfant Rola Abou Taam Pneumologie et Allergologie Pédiatriques Hôpital Necker-Enfants Malades Paris 4ème Congrès Francophone Pédiatrique de Pneumologie

Plus en détail

DOSSIER N 1 - CORRECTION. ED PNEUMOLOGIE

DOSSIER N 1 - CORRECTION. ED PNEUMOLOGIE DOSSIER N 1 - CORRECTION ED PNEUMOLOGIE emilie.perino01@chu-lyon.fr Vous recevez en consultation de pneumologie une patiente de 20 ans ayant pour antécédents une dermatite atopique dans l enfance, des

Plus en détail

Interprétation des EFR

Interprétation des EFR Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Réadaptation dans les pathologies cardio-vasculaires et respiratoires Interprétation des EFR Gaëtan Deslée Service de

Plus en détail

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic LA BPCO Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic BPCO : définition Maladie «soignable» et que l on peut prévenir Limitation des débits bronchiques non complètement réversible

Plus en détail

BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Classification des maladies respiratoires Grands types de maladies respiratoires

Plus en détail

Maladie inflammatoire chronique des bronches responsable : d une obstruction bronchique variable, réversible

Maladie inflammatoire chronique des bronches responsable : d une obstruction bronchique variable, réversible DEFINITION Maladie inflammatoire chronique des bronches responsable : d une obstruction bronchique variable, réversible spontanément ou sous l effet d un bronchodilatateur et d une hyperréactivité bronchique

Plus en détail

Définition. Perception de la dyspnée. Exacerbations. Contrôle de l asthme. Ath Asthme d effort. Education

Définition. Perception de la dyspnée. Exacerbations. Contrôle de l asthme. Ath Asthme d effort. Education Définition Classification Perception de la dyspnée Exacerbations Contrôle de l asthme Ath Asthme d effort Education GINA 2006 L asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies aériennes impliquant

Plus en détail

Les explorations fonctionnelles respiratoires

Les explorations fonctionnelles respiratoires Les explorations fonctionnelles respiratoires Les explorations fonctionnelles respiratoires (EFR) regroupent l ensemble des examens permettant de mesurer les variables quantifiables de la fonction respiratoire.

Plus en détail

Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg

Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg Degré de sévérité (tous : VEMS*/CVF** < 0,7) À RISQUE I : LÉGÈRE VEMS > 80% II : MODÉRÉE VEMS : 50-80% III : SÉVÈRE

Plus en détail

DEFINITION. Chronicité, Variabilité, Réversibilité

DEFINITION. Chronicité, Variabilité, Réversibilité ASTHME DEFINITION CLINIQUE : Crise de dyspnée, paroxystique, sifflante, volontiers nocturne, récidivante, réversible spontanément ou sous l effet du traitement. Chronicité, Variabilité, Réversibilité DEFINITION

Plus en détail

Traitement de fond d un asthme

Traitement de fond d un asthme Traitement de fond d un asthme Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 16/12/2007) www.respir.com OBJECTIF : A l'état stable, contrôle de l'asthme : mener une vie normale, c'està-dire - Peu ou pas de symptômes

Plus en détail

Mais qu est-ce vraiment que l asthme et que faire en 2017?

Mais qu est-ce vraiment que l asthme et que faire en 2017? Mais qu est-ce vraiment que l asthme et que faire en 2017? Journée Romande d Allergologie 11.05.17 Christophe Uldry Service de pneumologie GHOL-Hôpital de Rolle ERJ 2016; 47: 359-361 Unmeet needs in understanding

Plus en détail

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT - PARIS 7 F A C U L T É D E M É D E C I N E Année 2016 n THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE PAR GONZALEZ Anaïs Née le 13 mars 1986 à Paris XIIème Présentée et

Plus en détail

Traitements de la BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive)

Traitements de la BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) Traitements de la BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) A N N L I S E M I K O L A J C Z A K, I N T E R N E E N P H A R M A C I E C O U R S D U M A R D I 1 3 S E P T E M B R E 2 0 1 6 I F S

Plus en détail

Influence of predicted FEV1 on bronchodilatator response in asthmatic patients. J-L Racineux et al. Respiration 2003; 70:54-59

Influence of predicted FEV1 on bronchodilatator response in asthmatic patients. J-L Racineux et al. Respiration 2003; 70:54-59 Influence of predicted FEV1 on bronchodilatator response in asthmatic patients J-L Racineux et al. Respiration 2003; 70:54-59 Différentes façons d'exprimer la réversibilité d'un trouble ventilatoire obstructif...

Plus en détail

Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)?

Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)? Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)? Document réalisé en collaboration avec le Docteur Marie-Laure Simon-Rigaud, pneumo-allergologue, service des explorations fonctionnelles

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 14 janvier 2004 SYMBICORT TURBUHALER 200/6 mg par dose, poudre pour inhalation Inhalateur de 120 doses SYMBICORT TURBUHALER 400/12

Plus en détail

Interpretating Lung Function Data Using 80% Predicted and Fixed Thresholds Misclassifies more than 20% patients

Interpretating Lung Function Data Using 80% Predicted and Fixed Thresholds Misclassifies more than 20% patients Interpretating Lung Function Data Using 80% Predicted and Fixed Thresholds Misclassifies more than 20% patients M R. Miller, P H. Quanjer, MP. Swanney and al. CHEST 2011 ; 139 ; 52-59 Rappels 3 grands

Plus en détail

L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique. Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna

L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique. Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique Pr A.DJEBBAR F.CHAOUKI Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna L appareil respiratoire : Un échangeur O² CO²

Plus en détail

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire Considérations physio-pathologiques et et cliniques O. REYBET-DEGAT Service de Pneumologie et Réanimation Respiratoire Hôpital du Bocage. CHU Dijon Réhabilitation

Plus en détail

Contrôler l asthme, c est possible!!

Contrôler l asthme, c est possible!! Contrôler l asthme, c est possible!! Dr Camille Taillé Service de Pneumologie, Hôpital Bichat, Paris. Tous droits réservés - C.Taillé Liens d intérêt J ai actuellement, ou j ai eu au cours des 3 dernières

Plus en détail

BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE : dépistage, diagnostic et prise en charge par le médecin généraliste.

BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE : dépistage, diagnostic et prise en charge par le médecin généraliste. BRONCHO-PNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE : dépistage, diagnostic et prise en charge par le médecin généraliste. DOSSIER DOCUMENTAIRE Document établi avec le concours méthodologique de la HAS et conforme

Plus en détail

AMICALE CANEUM. Séance du jeudi mardi 15 mai Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive. Avec la participation du Professeur Thierry CHINET,

AMICALE CANEUM. Séance du jeudi mardi 15 mai Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive. Avec la participation du Professeur Thierry CHINET, AMICALE CANEUM Séance du jeudi mardi 15 mai 2012 Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive Avec la participation du Professeur Thierry CHINET, Chef de service de pneumologie, hôpital Ambroise Paré 1 -

Plus en détail

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Définitions Définitions Bronchite chronique Toux + expectoration 3 mois/an 2 ans Emphysème

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 22 juin 2005 TERBUTALINE ARROW 5 mg/2 ml, solution pour inhalation par nébuliseur en récipient unidose Boîte de 50 récipients unidoses de 2 ml (CIP:

Plus en détail

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève L ABCD DE LA BPCO Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève Dan.adler@hcuge.ch BIBLIOGRAPHIE http://www.goldcopd.org PLAN Définitions: Gold 2001 Gold 2011 Epidémiologie: Suisse

Plus en détail

Premiers résultats de la campagne d information «Capital Souffle»

Premiers résultats de la campagne d information «Capital Souffle» Premiers résultats de la campagne d information «Capital Souffle» Objectifs de la campagne Un des objectifs du programme d actions 2005-2008 en faveur de la bronchopneumopathie chronique obstructive(bpco),

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 26 avril 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 26 avril 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 26 avril 2006 BECLOSPIN 400 microgrammes/1 ml, suspension pour inhalation par nébuliseur en récipient unidose Boîte de 20 récipients unidoses (CIP : 369 634-4) BECLOSPIN

Plus en détail

DOSSIER DU MOIS (novembre 2014) L accompagnement du patient atteint de BPCO

DOSSIER DU MOIS (novembre 2014) L accompagnement du patient atteint de BPCO DOSSIER DU MOIS (novembre 2014) L accompagnement du patient atteint de BPCO On dénombre 16 000 décès chaque année des suites de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), affection qui touche

Plus en détail

Maladies broncho-pulmonaires obstructives

Maladies broncho-pulmonaires obstructives Maladies broncho-pulmonaires obstructives Asthme Maladies Emphysème BPCO différentes TTT différents Parfois zone de DDB recouvrement Asthme Plan Généralitésé Définitions Epidémiologie Données anatomo-pathologiques

Plus en détail

Management du BIE 03/06/2016

Management du BIE 03/06/2016 Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG Management du BIE Pr Anne Charloux, Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Faculté de Médecine de Strasbourg

Plus en détail

Le suivi de l asthmatique L éducation thérapeutique

Le suivi de l asthmatique L éducation thérapeutique Le suivi de l asthmatique L éducation thérapeutique Frédéric Gormand, PH Hospices Civils de Lyon samedi 13 octobre 2007 Le suivi de l asthmatique Tolérance et observance Stratégie et adaptation thérapeutique

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive Juin 2013 Ce document est téléchargeable

Plus en détail

Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY

Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY Qu attendre d un stage de réhabilitation à court et moyen terme? Dr Pascale SURPAS CHARNAY EFFETS ATTENDUS DES TRT DANS LA BPCO DEFINITION ERS/ATS 2013 Se mettre d accord sur les mots la rééducation est

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pour qui? Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine Anne GUILLAUMOT 26 Septembre 2009 L Education Thérapeutique du Patient atteint

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive FÉVRIER

Plus en détail

I - Identification du bénéficiaire (nom, prénom, N d affiliation à l O.A.): II - Eléments à attester par un médecin-spécialiste en pneumologie:

I - Identification du bénéficiaire (nom, prénom, N d affiliation à l O.A.): II - Eléments à attester par un médecin-spécialiste en pneumologie: Annexe A: Modèle du formulaire pr demande initiale Formulaire pr demande initiale de rembrsement de la spécialité XOLAIR ( 3790000 chapitre IV de l AR du 21 décembre 2001) I - Identification du bénéficiaire

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave secondaire à un asthme

Insuffisance respiratoire chronique grave secondaire à un asthme G U I D E A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E Insuffisance respiratoire chronique grave secondaire à un asthme Octobre 2006 Ce guide médecin est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité

Plus en détail

«Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie. Détecter la BPCO en médecine générale

«Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie. Détecter la BPCO en médecine générale «Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie Détecter la BPCO en médecine générale 1 Introduction 2 Signes d appel pour une maladie bronchique chronique Exposition à un facteur de risque Tabac Facteur professionnel

Plus en détail

Item 205 : BPCO. Evolution : _ exacerbations_ insuffisance respiratoire chronique_ insuffisance cardiaque droite

Item 205 : BPCO. Evolution : _ exacerbations_ insuffisance respiratoire chronique_ insuffisance cardiaque droite Item 205 : BPCO Physiopathologie : Def :Obstruction permanente-progressive des voies aériennes TVO_ double composante : - Atteinte des petites voies aériennes : inflammation et remodelage - Atteinte du

Plus en détail

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC ORGANISATION DU COURS Définitions, rappels BPCO Réhabilitation respiratoire Bases physiopathologiques du réentraînement à

Plus en détail

Poser l indication à des fonctions pulmonaires. pulmonaires. Grégoire Gex Service de Pneumologie

Poser l indication à des fonctions pulmonaires. pulmonaires. Grégoire Gex Service de Pneumologie Objectifs Spirométrie au cabinet Grégoire Gex Service de Pneumologie Poser l indication à des fonctions pulmonaires Identifier les critères de qualité des fonctions pulmonaires Interpréter les résultats

Plus en détail

Exploration fonctionnelle respiratoire

Exploration fonctionnelle respiratoire Exploration fonctionnelle respiratoire Professeur Hôpital Bichat, service de Pneumologie, Unité Inserm 700 Au repos, une personne respire en moyenne 10 000 litres d air par 24 heures. Lors d un effort

Plus en détail

de BPCO diminution de débit est dûe à la réduction du diamètre des bronches.

de BPCO diminution de débit est dûe à la réduction du diamètre des bronches. de BPCO Dr VOISIN F. 01/12/2015 F.voisin@chbretagnesud.fr I Définitions, rappels a ce que la BPCO? La BPCO ou bronchopneumopathie chronique obstructive est une maladie respiratoire principalement liée

Plus en détail

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive Octobre 2006 Ce guide médecin est téléchargeable sur www.has-sante.fr

Plus en détail

Recommandations de la SPLF sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO. Conférence d experts

Recommandations de la SPLF sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO. Conférence d experts sur la réhabilitation du malade atteint de BPCO 2005 Groupes de travail avec revue exhaustive de la littérature Propositions de recommandations sur vote Tout à fait d accord (> 85%) Pas tout à fait d accord

Plus en détail

Référentiel ECN du collège des enseignants de pneumologie

Référentiel ECN du collège des enseignants de pneumologie http://www.splf.org/s/spip.php?article1445 Référentiel ECN du collège des enseignants de pneumologie Mr X, 55 ans Tabagisme à 40 paquet-années, encore actif, et HTA Symptomatologie de bronchite chronique

Plus en détail

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 La BPCO chez les non fumeurs Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 Cas Clinique M. RG né en 1946 Agriculteur: élevage et céréales jusqu en 1998 M. RG n a jamais fumé Dyspnée

Plus en détail

Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée.

Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée. 6 ème JRKR Paris, 2013 Effets de l entrainement des muscles inspirateurs associé à un programme de réhabilitation respiratoire sur la dyspnée Essai randomisé Marc Beaumont, kinésithérapeute La réhabilitation

Plus en détail

BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE

BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE 20 MAI 2006 Château d Esclimont CORINNE DELAISEMENTS POL CMCO EVRY Broncho-pneumopathie chronique obstructive La BPCO est une maladie chronique, lentement progressive,

Plus en détail

Asthme: Recommandations

Asthme: Recommandations Asthme: Recommandations Asthme aux Urgences Pascal Chanez Pascal.chanez@univmed.fr Asthme aux Urgences Quelques définitions Recommandations: pourquoi? Asthme aigu grave Asthme aggravation infection Virale

Plus en détail

ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Asthme persistant sévère ALD 14 Insuffisance respiratoire chronique grave

ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Asthme persistant sévère ALD 14 Insuffisance respiratoire chronique grave ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Asthme persistant sévère ALD 14 Insuffisance respiratoire chronique grave Janvier 2016 Ce document est téléchargeable sur : www.has-sante.fr Haute Autorité

Plus en détail

Quelle place pour Cinqaero et Nucala dans le traitement de l asthme sévère?

Quelle place pour Cinqaero et Nucala dans le traitement de l asthme sévère? BON USAGE DU MÉDICAMENT Quelle place pour Cinqaero et Nucala dans le traitement de l asthme sévère? Cinqaero (reslizumab) est indiqué chez l'adulte en traitement additionnel de l asthme éosinophilique

Plus en détail

Programme en APA pour personnes atteintes de troubles métaboliques

Programme en APA pour personnes atteintes de troubles métaboliques Master 2 APA: Programme en APA pour personnes atteintes de troubles métaboliques Objectif: Présenter les méthodes de mesure et de développement de la capacité respiratoire chez les insuffisants respiratoire.

Plus en détail

Actualités dans la prise en charge de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite

Actualités dans la prise en charge de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Actualités dans la prise en charge de la BPCO Dr Vincent BOISSERIE LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Rappels épidémiologiques 5 10% de la population adulte 3,5 milliards d euros/an

Plus en détail

BPCO, Asthme Epidémiologie. Claire Fuhrman, Marie-Christine Delmas Département des maladies chroniques Institut de veille sanitaire

BPCO, Asthme Epidémiologie. Claire Fuhrman, Marie-Christine Delmas Département des maladies chroniques Institut de veille sanitaire BPCO, Asthme Epidémiologie Claire Fuhrman, Marie-Christine Delmas Département des maladies chroniques Institut de veille sanitaire BPCO BPCO = maladie qui peut être évitée et traitée prévention primaire

Plus en détail

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie obstructive

Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie obstructive LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Insuffisance respiratoire chronique grave de l adulte secondaire à une bronchopneumopathie obstructive Actualisation Mars 2011 Ce document est téléchargeable

Plus en détail

Le décubitus ventral a-t-il un effet sur la ventilation de patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive?

Le décubitus ventral a-t-il un effet sur la ventilation de patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive? Le décubitus ventral a-t-il un effet sur la ventilation de patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive? Promoteur : Leclercq I. (maître-assistante, HEPH-Condorcet) Coordinateur : Michel

Plus en détail

Oxygénothérapie. Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée)

Oxygénothérapie. Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée) Traitement Oxygénothérapie Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée) Une OLD est indiquée chez les patients BPCO lorsque: à distance d un épisode

Plus en détail

Guide du parcours de soins Titre GUIDE DU PARCOURS DE SOINS. Bronchopneumopathie chronique obstructive

Guide du parcours de soins Titre GUIDE DU PARCOURS DE SOINS. Bronchopneumopathie chronique obstructive Guide du parcours de soins Titre GUIDE DU PARCOURS DE SOINS Bronchopneumopathie chronique obstructive FÉVRIER 2012 Guide téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé 2 avenue du Stade de

Plus en détail

Asthme. Dr Thibault Vieira Chef de clinique assistant Hôpital Tenon

Asthme. Dr Thibault Vieira Chef de clinique assistant Hôpital Tenon Asthme Dr Thibault Vieira thibault.vieira@aphp.fr Chef de clinique assistant Hôpital Tenon Définition Maladie inflammatoire chronique des voies aériennes une obstruction bronchique diffuse et variable,

Plus en détail

LOGIQUE DE PRESCRIPTION ET D INTERPRETATION DES EFR. DES Pneumologie Ile de France 14 Juin 2008

LOGIQUE DE PRESCRIPTION ET D INTERPRETATION DES EFR. DES Pneumologie Ile de France 14 Juin 2008 LOGIQUE DE PRESCRIPTION ET D INTERPRETATION DES EFR DES Pneumologie Ile de France 14 Juin 2008 EXPRESSION DES RESULTATS ET VALEURS DE REFERENCE Les résultats r sont exprimés: En valeur absolue (l ou ml)

Plus en détail