GUIDE JURIDIQUE RISQUE INDUSTRIEL. Ouvrage collectif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE JURIDIQUE RISQUE INDUSTRIEL. Ouvrage collectif"

Transcription

1 GUIDE JURIDIQUE RISQUE INDUSTRIEL Ouvrage collectif

2 TABLE DES MATIERES Liste des abréviations 7 Introduction 9 Première partie : la prévention du risque identifié I. La délimitation du risque 17 A. L'encadrement administratif La délimitation du risque industriel par la nomenclature ICPE Le fonctionnement de la nomenclature : une nomenclature qui identifie les activités et produits présentant a priori un risque La nomenclature délimite le champ d'une police administrative Les ajustements L'interprétation de la nomenclature Le cas des installations proches ou connexes Les hypothèses d'atteintes aux intérêts protégés par l'article L C. env. par une activité non inscrite dans la nomenclature L'effacement de la police municipale face au risque industriel La police municipale, une compétence rendue étroite par le caractère exclusif de la police des installations classées L'encadrement jurisprudentiel : une police municipale réservée au péril imminent La redéfinition d'une compétence municipale : l'exclusivité de la police des déchets L'action de l'administration du travail dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail Missions de l'inspecteur du travail Moyens d'action de l'inspecteur du travail 32 B. La délimitation géographique du risque Les outils transversaux de délimitation géographique du risque La délimitation du risque industriel par l'enquête publique L'étude d'impact L'étude de dangers L'approche sectorielle de l'identification géographique du risque : l'éloignement et le périmètre de protection 41

3 300 Table des matières 3. L'approche globale de l'identification géographique du risque : la planification urbaine Principes généraux en droit de l'urbanisme La planification des modes d'occupation des sols Les outils classiques : SCOTIPLU/Carte communale Les outils spécifiques : te Projet d'intérêt général La consécration d'une planification dédiée au risque : le Plan de prévention contre les risques technologiques 54 C. Les mesures économiques de prévention Les écotaxes L'écotaxe comme instrument de prévention des coûts L'écotaxe comme instrument de modification des comportements Le système de maîtrise des émissions de gaz à effet de serre : le marché des «droits à polluer» 66 II. L'information et la formation sur le risque 83 A. L'information du public et collectivités locales L'information du public Les structures institutionnelles, outils de la diffusion de l'information Les Comités locaux d'information et de concertation (CLIC) Si Les Secrétariats permanents pour la prévention des pollutions industrielles (SPPPI) Les relations entre les CLIC et les SPPPI Les documents Le Dossier départemental sur les risques majeurs (DDRM) Le Document d'information communal sur les risques majeurs (DICR1M) L'information des collectivités locales Le «Porter à connaissance» (PAC) Le Dossier communal synthétique (DCS) 90 B. L'information dans les rapports privés L'information dans les contrats Le développement de l'information contractuelle sur les risques industriels en matière immobilière L'information sur les risques dans les contrats visant le site industriel 93 a. Les obligations d'information de droit commun et les sites industriels 94 b. Les obligations d'information renforcées pour les sites ayant supporté unelcpe 96 a. Informations au titre de l'article L du Code de l'environnement 96 p. Informations provenant du dernier état de pollution des sols L'information sur les risques majeurs dans les contrats portant sur des biens voisins du site industriel 702 a. Informations sur les risques technologiques encourus 103 a. Champ d'application de l'obligation 103 p. Mise en œuvre de l'obligation 108 b. Informations sur les risques technologiques réalisés 109 a. Champ d'application de l'obligation 109 p. Mise en œuvre de l'obligation 110

4 Table des matières 301 c. Portée et sanction des obligations d'information sur les risques majeurs L'information dans les contrats d'assurance : la déclaration des risques Les réponses au formulaire de déclaration du risque lors de la conclusion du contrat La déclaration spontanée en cours de contrat de certaines circonstances nouvelles Les suites possibles de la déclaration spontanée en cours de contrat Les sanctions du non-respect de l'obligation de déclaration des risques L'information dans l'entreprise L'information environnementale à destination des actionnaires Contenu de l'obligation d'information environnementale à destination des actionnaires Les insuffisances du dispositif de diffusion de l'information environnementale Formation et information sur le risque à l'égard des salariés Formation à la sécurité Information et consultation sur les risques 141 a. Information et consultation des salariés 141 b. Information et consultation des représentants du personnel 143 a. Règles de droit commun du CHSCT 144 f5. CHSCT et établissements à risques particuliers 149 p.l. Prérogatives et moyens d'action du CHSCT de l'établissement à risque 150 p.2. CHSCT et situations de co-activité 154 I Deuxième partie :!! la gestion du risque réalisé I. Les mesures administratives 161 A. L'alerte et les opérations de secours L'alerte et les consignes de sécurité Les secours : les différents plans Le Plan d'opération interne (POI) Le Plan particulier d'intervention (PPI) Le Plan communal de sauvegarde (PCS) Le plan ORSEC 165 B. Les sanctions administratives Identification des sanctions Sanctions administratives/mesures de police La distinction autorisation/déclaration Typologie des sanctions administratives Les garanties attachées à l'édiction des sanctions administratives 170

5 302 Table des matières IL Les responsabilités 173 A. La responsabilité civile Les différents fondements de la responsabilité du chef d'entreprise Responsabilité du fait personnel Responsabilité du fait des choses Responsabilité du fait des produits défectueux Responsabilité du faitd'autrui Responsabilité fondée sur les troubles de voisinage Responsabilité civile du chef d'entreprise en matière de santé et de sécurité au travail Responsabilité civile du chef d'entreprise en cas d'accident du travail ou de maladie professionnelle Responsabilité civile du chef d'entreprise en cas d'affection liée au travail, non prise en charge par la législation sur les accidents du travail et les maladies professionnelles Responsabilité de l'employeur dans la rupture du contrat La couverture par l'assurance et d'autres instruments L'intervention de l'assureur L'indemnisation par un fonds de garantie L'hypothèse de la rétention du risque par l'entreprise 204 B. La responsabilité pénale La responsabilité pénale du fait personnel (article CP) La signification du principe Les effets du principe La responsabilité pénale du chef d'entreprise Hypothèses Le régime de responsabilité La délégation de pouvoir : moyen d'exonération de responsabilité La responsabilité pénale des personnes morales (article CP) Les personnes morales concernées Les infractions visées Les conditions d'engagement de la responsabilité Les sanctions applicables 213 C. La responsabilité administrative La détermination des responsables Dommages résultant d'une action ou d'un défaut d'intervention dans la prévention ou la gestion d'un risque Identification de la personne responsable Cas particuliers 275 a. Concours de compétences ou coopération entre personnes publiques 215 b. Interférences de compétences entre personnes publiques 217 c. Hypothèses de substitution d'action : les responsabilités liées aux défaillances dans l'exercice de la tutelle Dommages résultant de la présence d'un ouvrage public, de son fonctionnement ou de son exploitation Le fondement de la réparation La responsabilité pour faute 222

6 Table des matières La faute des services de police 222 a. Au titre de la police administrative générale 223 b. Au titre de la police spéciale des installations classées La faute des services de secours La faute relative aux mesures d'urbanisme La faute dans le cadre de l'information donnée au public La faute dans le cadre des activités de contrôle La responsabilité sans faute Responsabilité sans faute en raison d'un ouvrage public 229 a. Ouvrage public et dommages accidentels 230 b. Ouvrage public et dommages permanents La responsabilité du fait d'une loi, d'un règlement ou d'une décision administrative individuelle réguliers 234 a. Responsabilité du fait des lois dommageables 235 b. Responsabilité du fait d'actes administratifs réguliers dommageables L'action en réparation Les dispositifs institutionnels : assurances et fonds de garantie Le dispositif contentieux : l'action indemnitaire devant le juge administratif Le recours en indemnisation L'action en indemnisation 244 D. La remise en état La remise en état hors procédures collectives Les obligations réglementaires de l'exploitant d'une installation classée Le débiteur de la remise en état Le débiteur de premier rang de l'obligation de remise en état : l'exploitant La recherche d'un débiteur solvable en cas de défaillance de l'exploitant La remise en état dans les procédures collectives Le débiteur de la remise en état La réalisation des mesures urgentes par prélèvement sur les fonds disponibles La recevabilité de l'action en paiement de la «créance environnementale» La nature de la créance environnementale La question du dommage écologique (consécration d'une responsabilité environnementale) 284 Bibliographie 293 Index 295

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE PRATIQUE DES AFFAIRES LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE L'ORGANISATION DES POUVOIRS Pierre-Louis PÉRIN Avocat à la Cour Préface de Michel GERMAIN Professeur à l'université Panthéon-Assas Paris II Table

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles 1 Le maire face à la crise Sessions d information décentralisées des élus en Haute-Savoie Septembre / Octobre

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Article premier Le titre IV du livre I er de la première

Plus en détail

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence Michel Zavaro Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence L'assurance et les garanties financières de la construction itlcc Libraire de la Cour de cassation 27, place Dauphine - 75001 Paris

Plus en détail

L action administrative

L action administrative L action administrative Auteur(s) : Jean Marie PONTIER Présentation(s) : Professeur à Aix-Marseille Université (Concours 1980).Professeur a l'université de Paris I (depuis septembre 2007) Leçon 1 : Introduction

Plus en détail

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES www.creassur.org ENTREPRISES ET RESPONSABILITES Parlons-en Chambre de Commerce et d industrie Novembre 2007 ENTREPRISES ET RESPONSABILITES La police d assurance et ses couvertures Monsieur RITTER GROUPAMA

Plus en détail

LES MISES A DISPOSITION DE SALARIÉS

LES MISES A DISPOSITION DE SALARIÉS UNIVERSITE PAUL CEZANNE AIX-MARSEILLE III Faculté de Droit et de Science Politique COLLECTION DU CENTRE DE DROIT SOCIAL Guillaume SAINCAIZE LES MISES A DISPOSITION DE SALARIÉS Préface Bernard TEYSSIÉ Professeur

Plus en détail

RISQUE INDUSTRIEL Source : www.mementodumaire.net I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés

RISQUE INDUSTRIEL Source : www.mementodumaire.net I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés Source : www.mementodumaire.net RISQUE INDUSTRIEL Sommaire : I - Définition II - Les principaux phénomènes redoutés III - Les effets possibles en cas d'accident industriel IV - Prévention du risque industriel

Plus en détail

Dix ans d application de la Charte de l assuré social

Dix ans d application de la Charte de l assuré social Dix ans d application de la Charte de l assuré social Actes de l après-midi d étude organisé sous la direction de J.-F. NEVEN et S. GILSON par le Département de droit économique et social de la Faculté

Plus en détail

DROIT DU COMMERCE INTERNATIONAL

DROIT DU COMMERCE INTERNATIONAL Sous la direction de Jacques BÉGUIN Professeur émérite à l'ecole de droit de la Sorbonne (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Ancien recteur de l'académie de Strasbourg et Michel MENJUCQ Professeur à

Plus en détail

MAîTRISER SES RISQUES ET RESPONSABILITés

MAîTRISER SES RISQUES ET RESPONSABILITés MAîTRISER SES RISQUES ET RESPONSABILITés en travail social La prise en charge des publics vulnérables par les professionnels des établissements ou services sociaux et médico-sociaux est une mission qui

Plus en détail

La nouvelle législation relative aux volontaires

La nouvelle législation relative aux volontaires O Les dossiers d'asbl Actualités Co3 2007 - Dossier n 1 La nouvelle législation relative aux volontaires Sous la coordination de Michel DAVAGLE Michel DAVAGLE Daniel DUMONT Christian FISCHER Julie HENKINBRANT

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

JOURNÉE DROIT ET ESPACE LE PRÉJUDICE ÉCOLOGIQUE ET SA RÉPARATION

JOURNÉE DROIT ET ESPACE LE PRÉJUDICE ÉCOLOGIQUE ET SA RÉPARATION JOURNÉE DROIT ET ESPACE LE PRÉJUDICE ÉCOLOGIQUE ET SA RÉPARATION Maître Antoine Guiheux, Avocat au barreau de Paris. «Les cieux, les astres, la lumière, l air et la mer, sont des biens tellement communs

Plus en détail

Les responsabilités et les assurances

Les responsabilités et les assurances Les responsabilités et les assurances Géotechnique et développement durable 1 SOLSCOPE 27 et 28 Mars 2013 Sommaire Les différents aspects du développement durable et la géotechnique Les incidences sur

Plus en détail

PRADEL A V O C A T S MODELES DE REGISTRES D ALERTES CHSCT. Le 11/06/2015.

PRADEL A V O C A T S MODELES DE REGISTRES D ALERTES CHSCT. Le 11/06/2015. PRADEL A V O C A T S MODELES DE REGISTRES D ALERTES CHSCT ARTICLES L. 4131-1 ET S. ET L. 4133-1 ET S. DU CODE DU TRAVAIL Le 11/06/2015. Les articles L. 4131-1 et suivants, et L. 4133-1 et suivants du code

Plus en détail

Internet et protection des données personnelles

Internet et protection des données personnelles Marie-Pierre FENOLL-TROUSSEAU j j I Docteur en droit Professeur au groupe ESCP-EAP Directeur scientifique du Mastère Spécialisé en management de l'édit Gérard HAAS Docteur en droit Avocat au Barreau de

Plus en détail

Responsabilité de l'expert-comptable

Responsabilité de l'expert-comptable Litec Libraire de la Cnnr He rassation - 27. olace Dauohine - 75001 Paris Anne-Claire Maddoli-Restoux avocat á la Cour d'appel de París Responsabilité de l'expert-comptable Risques judiciaires et préventions

Plus en détail

Le rôle du Maire dans la gestion de crise

Le rôle du Maire dans la gestion de crise PRÉFET DES DEUX-SÈVRES Le rôle du Maire dans la gestion de crise 09/10/2014 Intervenant : Gislaine BLANCHIER, chef du Service Interministériel de Défense et de Protection Civile à la Préfecture des Deux-Sèvres

Plus en détail

Savoirs associés DROIT

Savoirs associés DROIT REFERENTIEL DE CERTIFICATION Savoirs associés DROIT Dans la section de technicien supérieur des professions immobilières, la finalité de l'enseignement du droit est double : culturelle et professionnelle.

Plus en détail

AVIS AU LECTEUR. DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Janvier 2014. AVIS AU LECTEUR Version 2

AVIS AU LECTEUR. DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Janvier 2014. AVIS AU LECTEUR Version 2 AVIS AU LECTEUR 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 Pourquoi un résumé non technique? Afin de faciliter la prise de connaissance par le public des informations contenues dans le dossier, la

Plus en détail

Défaillance d une entreprise d assurance

Défaillance d une entreprise d assurance Livret de l indemnisation Défaillance d une entreprise d assurance Mission du Fonds de Garantie 1 Accident de circulation 2 Accident de chasse 1 Mission du Fonds de Garantie > Un dispositif protecteur

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

Les risques majeurs et l!action publique

Les risques majeurs et l!action publique Les risques majeurs et l!action publique Présentation du rapport n 105 du Conseil d!analyse économique Céline Grislain-Letrémy, Reza Lahidji et Philippe Mongin Sujet et méthode du rapport Approches du

Plus en détail

Institut Interuniversitaire de médecine du travail de Paris Ile de France, 16 mars. S Fantoni Quinton, CHRU Lille

Institut Interuniversitaire de médecine du travail de Paris Ile de France, 16 mars. S Fantoni Quinton, CHRU Lille Institut Interuniversitaire de médecine du travail de Paris Ile de France, 16 mars. S Fantoni Quinton, CHRU Lille La responsabilité : répondre de Responsabilité morale Responsabilité sociétale Responsabilité

Plus en détail

L Assurance en copropriété

L Assurance en copropriété L Assurance en copropriété Par Paul-André LeBouthillier et Richard Lavoie Avocats L assurance en copropriété Les obligations générales du Syndicat en matière d assurance? Comment réagir lors d un sinistre

Plus en détail

ENTREPRISES ET SECURITE : GENERALITES

ENTREPRISES ET SECURITE : GENERALITES ENTREPRISES ET SECURITE : GENERALITES L article L.230-2 du Code du travail fixe les obligations générales de prévention que le chef d établissement doit observer pour assurer la sécurité et protéger la

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

Club Sécurité Exploitation Routière

Club Sécurité Exploitation Routière Club Sécurité Exploitation Routière Responsabilité des élus dans le domaine de la sécurité routière Françoise NICOT Responsable juridique et contentieux DIRA Le 05 novembre 2013 à St Médard en Jalles Direction

Plus en détail

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES FORMATION Chargé de sécurité et de prévention Référence : 124-344-13 Durée : 5 jours Public Tous salariés chargés de la sécurité ou la prévention Pré-requis Aucun Points Forts de la formation Une approche

Plus en détail

N 132 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1975-1976 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT

N 132 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1975-1976 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT PROJET DE LOI adopté le 5 mai 1976. SÉNAT N 132 SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1975-1976 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT portant dispositions diverses relatives aux assurances sociales et aux accidents

Plus en détail

Atelier A12. Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes?

Atelier A12. Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes? Atelier A12 Gestion du contentieux de sinistre Quelles parties prenantes? Intervenants Stefano TASSO Directeur département Sinistres stefano.tasso@fmglobal.com André LAVALLEE Directeur Technique et Sinistres

Plus en détail

L'indemnisation du préjudice corporel

L'indemnisation du préjudice corporel Vincent DANG-VU L'indemnisation du préjudice corporel L'indemnisation des accidents de la voie publique Troisième édition L, Iran armattan TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE 7 PRÉAMBULE 9 X. INDEMNISATION DES

Plus en détail

Chapitre 3 : Environnement juridique des professions de santé. Docteur François PAYSANT

Chapitre 3 : Environnement juridique des professions de santé. Docteur François PAYSANT UE7 - Santé Société Humanité Société, droit et vieillissement Chapitre 3 : Environnement juridique des professions de santé Docteur François PAYSANT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier

Plus en détail

REDRESSEMENT ET LIQUIDATION JUDICIAIRES DES ENTREPRISES

REDRESSEMENT ET LIQUIDATION JUDICIAIRES DES ENTREPRISES Fernand Derrida Pierre Gode Jean-Pierre Sortais professeurs desfacultes de droit REDRESSEMENT ET LIQUIDATION JUDICIAIRES DES ENTREPRISES CINQ ANNEES D 'APPLICA TION de la hl du 25janvier 1985 avec la collaboration

Plus en détail

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014

LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT. 12 et 13 mai 2014 LE CONTENTIEUX DE LA RESPONSABILITE DANS L EXECUTION D UN PEDT LE CONTEXTE Un projet éducatif territorial (PEDT) des enfants Commune ou communauté de communes Opérateur Opérateur municipal associatif mode

Plus en détail

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P.

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P.E) Historique Réglementation générale Contenu dudossier Le commissaire enquêteur Suite et fin de l enquête publique Historique

Plus en détail

Les obligations de l'exploitant

Les obligations de l'exploitant Guide technique : Sécurité > Les obligations de l'exploitant > Les obligations de l'exploitant Les obligations de l'exploitant L exploitant assiste aux visites de la commission de sécurité, ou s y fait

Plus en détail

Projet d ordonnance relative à la procédure intégrée pour l immobilier d entreprise NOR :

Projet d ordonnance relative à la procédure intégrée pour l immobilier d entreprise NOR : Projet d ordonnance relative à la procédure intégrée pour l immobilier d entreprise NOR : Le Président de la République, Sur le rapport du Premier ministre et du ministre de l économie, du redressement

Plus en détail

LE DI S PO S I TI F DE P ARTE ME NTA L

LE DI S PO S I TI F DE P ARTE ME NTA L LE DI S PO S I TI F O RS E C DE P ARTE ME NTA L Planification des secours et préparation de crise : le Dispositif ORSEC La loi n 2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile définit

Plus en détail

Organisation de la journée. 19 juin 2014

Organisation de la journée. 19 juin 2014 Les PPRT : Quelles contraintes? Quelles dynamiques pour les territoires impactés? Organisation de la journée 19 juin 2014 F.Zoulalian /DDTM 13/Service Urbanisme/Pôle aménagement Programme - Introduction

Plus en détail

Le portage salarial. Cette ordonnance fixe les conditions de recours au portage et précise les principes applicables aux salariés portés.

Le portage salarial. Cette ordonnance fixe les conditions de recours au portage et précise les principes applicables aux salariés portés. les infos DAS - n 075 24 juin 2015 Le portage salarial A la suite de l ordonnance du 2 avril 2015 1 qui donne un nouveau fondement juridique au portage salarial, il nous a paru nécessaire de faire le point

Plus en détail

sont assujettis à l'assurance en cas de maternité et d'adoption que pour les personnes exerçant une activité salariée dans le canton.

sont assujettis à l'assurance en cas de maternité et d'adoption que pour les personnes exerçant une activité salariée dans le canton. Règlement d'application de la loi instituant une assurance en cas de maternité et d'adoption J 5 07.01 du 11 mai 2005 Le CONSEIL D ETAT de la République et canton de Genève, vu l article 16h de la loi

Plus en détail

NOTIONS DE RESPONSABILITE

NOTIONS DE RESPONSABILITE NOTIONS DE RESPONSABILITE De par ses prérogatives et ses fonctions, l encadrant a des responsabilités et des obligations. En cas de problème, il peut voir sa responsabilité engagée. QUAND? Souvent à l

Plus en détail

Table des matières. Quelques réflexions relatives à la gestion des risques 11

Table des matières. Quelques réflexions relatives à la gestion des risques 11 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Philippe Marchandise Quelques réflexions relatives à la gestion des risques 11 Louis Eeckhoudt et Christophe Verdure Section 1. La notion de «risque» 11 Section

Plus en détail

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise Table des matières Préface Avant-propos PREMIERE PARTIE Le diagnostic des risques environnementaux Introduction _ Les risques industriels,

Plus en détail

LA NOTION DE RISQUE MAJEUR

LA NOTION DE RISQUE MAJEUR - La notion de risque majeur - LA NOTION DE RISQUE MAJEUR Le risque majeur est la possibilité d'un événement d'origine naturelle ou anthropique (provoqué directement ou indirectement par l action de l

Plus en détail

L'ECONOMIE DU CONTRAT DE TRAVAIL

L'ECONOMIE DU CONTRAT DE TRAVAIL Fondée par Paul Durand f Professeur honoraire à la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris BIBLIOTHÈQUE DE DROIT SOCIAL TOME 53 Dirigée par Antoine Mazeaud Professeur à l'université Panthéon-Assas

Plus en détail

APPLICATION DE LA MODIFICATION DE LA DIRECTIVE SEVESO II

APPLICATION DE LA MODIFICATION DE LA DIRECTIVE SEVESO II INDUSTRIE CONSEIL ENVIRONNEMENT Etudes Conseils Ingénierie en environnement et risques industriels Votre partenaire dans les domaines de l environnement et des risques industriels APPLICATION DE LA MODIFICATION

Plus en détail

Responsabilité professionnelle des médecins. Plenary meeting CEOM 1

Responsabilité professionnelle des médecins. Plenary meeting CEOM 1 Responsabilité professionnelle des médecins 1 Le risque juridique du médecin revêt 3 aspects - Pénal : dont le but est de punir l auteur d une infraction ne peut être couvert par un contrat d assurance

Plus en détail

Le cadre juridique général de la procédure de fermeture de sites industriels

Le cadre juridique général de la procédure de fermeture de sites industriels Le cadre juridique général de la procédure de fermeture de sites industriels 1ère Matinée du Club RSE Mardi 10 novembre 2009 Antoine Brault, Modérateur, AEDD AEF Sophie Hagège, Françoise Labrousse, Emmanuelle

Plus en détail

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580 ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Sommaire La réglementation ICPE La nomenclature ICPE Utiliser la nomenclature ICPE Les installations non classées ICPE soumises à déclaration

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL > Santé et sécurité au travail : obligations et responsabilités de l'employeur LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL L'ÉVALUATION DES RISQUES DANS L'ENTREPRISE...

Plus en détail

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1 PARTIE VII Responsabilités et assurances 7. 1 A. ASSURANCE EN RESPONSABILITE CIVILE Le code de l action sociale et des familles (art R 227-27 à R 227-30) institue l obligation d assurance en responsabilité

Plus en détail

Les rôles du maire et de la commune dans la défense des personnes, des biens et de la forêt contre l incendie

Les rôles du maire et de la commune dans la défense des personnes, des biens et de la forêt contre l incendie Les rôles du maire et de la commune dans la défense des personnes, des biens et de la forêt contre l incendie Fiche détaillée 1. Introduction De manière générale, le maire doit assurer la sécurité de ses

Plus en détail

Table des matières TITRE PRÉLIMINAIRE... 17 CHAPITRE 1 LE CADRE COMMUNAUTAIRE D INTERVENTION DES ENTREPRISES D ASSURANCE-VIE LUXEMBOURGEOISES...

Table des matières TITRE PRÉLIMINAIRE... 17 CHAPITRE 1 LE CADRE COMMUNAUTAIRE D INTERVENTION DES ENTREPRISES D ASSURANCE-VIE LUXEMBOURGEOISES... DBL6018.book Page 265 Lundi, 3. avril 2006 11:06 11 Table des matières PRÉFACE... 5 SOMMAIRE... 7 GÉNÉRALITÉS... 9 INTRODUCTION... 11 TITRE PRÉLIMINAIRE... 17 LE CADRE COMMUNAUTAIRE D INTERVENTION DES

Plus en détail

Le contentieux des dommages de construction

Le contentieux des dommages de construction Jean-Louis SABLON Le contentieux des dommages de construction Analyse et stratégie Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13399-8 Table des matières Introduction... 1 I. Le contentieux... 1 A. Diversité...

Plus en détail

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Intitulé du stage Dates Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'eau Mardi 20 septembre 2011 Mardi

Plus en détail

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction Planification opérationnelle Introduction Objectifs A la fin de la séquence, le stagiaire sera capable de se positionner dans l ensemble de la planification opérationnelle. 1. Introduction : Feyzin FEYZIN

Plus en détail

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 Parue dans le Moniteur Belge du 28 décembre 2006 Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 CHAPITRE VI. Fonds d indemnisation des victimes de l amiante Section 1re. Mission et fonctionnement

Plus en détail

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES Création d'un Fonds de Garantie des Assurés Loi n 2000-98 du 31 décembre 2000 portant loi de finances pour l année 2001 (1). Article 35 Est crée un fonds intitulé

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 6 ARRÊTÉ N 1733/DEF/SGA/DMPA/SDIE/BENV portant approbation du plan de prévention

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Table des matières Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Chapitre 1 La police de la circulation routière, les infractions et les procès-verbaux 9 Section 1 Introduction 9 Section 2

Plus en détail

Texte adopté par la CMP. Texte adopté par l'assemblée nationale. en deuxième lecture CHAPITRE PREMIER CHAPITRE PREMIER. Les plans d'épargne retraite.

Texte adopté par la CMP. Texte adopté par l'assemblée nationale. en deuxième lecture CHAPITRE PREMIER CHAPITRE PREMIER. Les plans d'épargne retraite. 5 TABLEAU COMPARATIF CHAPITRE PREMIER Les plans d'épargne retraite. CHAPITRE PREMIER Les plans d'épargne retraite. Article premier. Article premier. Tout salarié lié par un contrat de travail de droit

Plus en détail

RESPONSABILITE EN MATIERE DE SITES ET SOLS POLLUES

RESPONSABILITE EN MATIERE DE SITES ET SOLS POLLUES RESPONSABILITE EN MATIERE DE SITES ET SOLS POLLUES INNOVATIONS ISSUES DES LOIS DE GRENELLE ET DU DROIT COMMUNAUTAIRE Joëlle Herschtel, associée 17 mars 2010 - INTERSOL Introduction : La responsabilité

Plus en détail

RISQUES PROFESSIONNELS ET PÉNIBILITÉ

RISQUES PROFESSIONNELS ET PÉNIBILITÉ RISQUES PROFESSIONNELS ET PÉNIBILITÉ L article 60 de la Loi de Réforme des Retraites intègre l obligation pour l employeur de consigner dans une fiche d'exposition individuelle. Le décret n 2011-354 du

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE,

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL PREAMBULE Le présent règlement a pour but de préciser quels sont les modes de fonctionnement adoptés par le CHSCT de l

Plus en détail

Assainissement des communes rurales : règles, litiges, responsabilités. Stéphane Bernhard

Assainissement des communes rurales : règles, litiges, responsabilités. Stéphane Bernhard Assainissement des communes rurales : règles, litiges, responsabilités Stéphane Bernhard 1 Présentations Qui suis-je Déroulement de la présentation Introduction Dispositions communes L assainissement collectif

Plus en détail

UNI VERSITES. Droit des societes. 2 e edition. Deen Gibirila. Professeur ä l'universite des Sciences sociales de Toulouse I

UNI VERSITES. Droit des societes. 2 e edition. Deen Gibirila. Professeur ä l'universite des Sciences sociales de Toulouse I UNI VERSITES D R O I T Droit des societes 2 e edition Deen Gibirila Professeur ä l'universite des Sciences sociales de Toulouse I Table des matieres Liste des principates abreviations 3 Introduction 5

Plus en détail

Loi ALUR et Sites Pollués Quels changements? Quelles perspectives?

Loi ALUR et Sites Pollués Quels changements? Quelles perspectives? Loi ALUR et Sites Pollués Quels changements? Quelles perspectives? La loi ALUR et les transferts de responsabilité Quels types de clauses intégrer dans les contrats toutes phases confondues des projets?

Plus en détail

Les clauses sécurité dans un contrat de cloud

Les clauses sécurité dans un contrat de cloud HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Openday 23 juin 2011 Les clauses sécurité dans un contrat de cloud

Plus en détail

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE CONGRES DES MAIRES DU NORD 2014 LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE La Sécurité Civile La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 Août 2004 a refondé la doctrine et l organisation

Plus en détail

CHSCT. Date de création du document : 23/08/2011

CHSCT. Date de création du document : 23/08/2011 CHSCT Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa : 27.55.72 Tél. Koné 27.00.00

Plus en détail

La faillite internationale

La faillite internationale François MELIN Maître de conférences à la Faculté de droit d'amiens La faillite internationale L.G.DJ SOMMAIRE INTRODUCTION 11 PREMIÈRE PARTIE LE DROIT FRANÇAIS DE LA FAILLITE INTERNATIONALE 17 TITRE 1

Plus en détail

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi -21- TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à créer une possibilité de recours à l'égard des décisions des architectes des Proposition de loi relative à l'instruction des autorisations de travaux

Plus en détail

INSTITUT DEPARTEMENTAL ALBERT CALMETTE ROUTE DE WIDEHEM BP 129 62176 CAMIERS

INSTITUT DEPARTEMENTAL ALBERT CALMETTE ROUTE DE WIDEHEM BP 129 62176 CAMIERS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Désignation et adresse de l établissement qui passe le marché : INSTITUT DEPARTEMENTAL ALBERT CALMETTE ROUTE DE WIDEHEM BP 129 62176 CAMIERS Objet du marché

Plus en détail

Épreuve n 1 : gestion juridique, fiscale et sociale

Épreuve n 1 : gestion juridique, fiscale et sociale Épreuve n 1 : gestion juridique, fiscale et sociale Nature : épreuve écrite portant sur l'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents

Plus en détail

GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale

GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale Bernard Barthélemy et Philippe Courrèges GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale Deuxième édition augmentée, 2000, 2004 ISBN : 2-7081-3041-2 SOMMAIRE SOMMAIRE Introduction.....................................................

Plus en détail

Loi N 98/015 du 14 juillet 1998 relative aux établissements classés dangereux, insalubres ou incommodes

Loi N 98/015 du 14 juillet 1998 relative aux établissements classés dangereux, insalubres ou incommodes Loi N 98/015 du 14 juillet 1998 relative aux établissements classés dangereux, insalubres ou incommodes L'Assemblée Nationale a délibéré et adopté, Le Président de la République promulgue la loi dont la

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES du MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU CANADA et son musée affilié, le Musée canadien de la photographie contemporaine Approuvée par le conseil d'administration du MBAC, le 22 mars

Plus en détail

Assurance de GARANTIE DE PASSIF ENVIRONNEMENTAL Comment sécuriser une opération foncière?

Assurance de GARANTIE DE PASSIF ENVIRONNEMENTAL Comment sécuriser une opération foncière? Ce document doit être considéré comme un support de présentation commerciale n ayant aucune valeur contractuelle 2013 02 06 Assurance de GARANTIE DE PASSIF ENVIRONNEMENTAL Comment sécuriser une opération

Plus en détail

Table des matières. Troubles de voisinage : qui, comment et pour quoi? Pascale LECOCQ

Table des matières. Troubles de voisinage : qui, comment et pour quoi? Pascale LECOCQ Table des matières Avant-propos Isabelle DURANT 3 Troubles de voisinage : qui, comment et pour quoi? Pascale LECOCQ Section 1. Qui? 1. Des voisins 2. Des immeubles voisins 3. Des personnes ayant la jouissance

Plus en détail

Atelier N 2 Le pouvoir de police du maire Responsabilités du maire

Atelier N 2 Le pouvoir de police du maire Responsabilités du maire Atelier N 2 Le pouvoir de police du maire Responsabilités du maire Congrès des Maires de l Isère 11 Octobre 2014 Annick PILLEVESSE Département Conseil Juridique Association des Maires de France Le pouvoir

Plus en détail

Les obligations règlementaires en matière d environnement pour les PME / PMI

Les obligations règlementaires en matière d environnement pour les PME / PMI Pôle PME - Zones d activités Réunion d information Les obligations règlementaires en matière d environnement pour les PME / PMI Jeudi 12 mai 2011 En partenariat avec Avec le soutien DIAGNOSTIC ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Livre VII CONTROLE ET SANCTIONS

Livre VII CONTROLE ET SANCTIONS Livre VII CONTROLE ET SANCTIONS Titre I REGISTRE DE SECURITE ET AFFICHAGE OBLIGATOIRE Chapitre I REGISTRE DE SECURITE Article Lp. 4711-1 L employeur tient un registre sur lequel sont portées ou annexées

Plus en détail

UE 1 - GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE

UE 1 - GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE UE 1 - GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE Niveau M : 180 heures 20 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. L entreprise et son environnement (50 heures) 1.1 Eléments généraux sur

Plus en détail

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site du CLIC à... la Commission de Suivi de Site en Rhône-Alpes, 36 CLIC et une quarantaine de CLIS vont évoluer en CSS la Commission de Suivi de Site articles L125-2, L125-2-1, L515-8, R125-8-1 à R125-8-5,

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 301 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Enregistré à la Présidence du Sénat le 17 février 2010 PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE, visant à améliorer l'indemnisation des victimes de

Plus en détail

la convention qu'elle passe avec un opérateur public ou privé

la convention qu'elle passe avec un opérateur public ou privé I. - Les enregistrements visuels de vidéosurveillance répondant aux conditions fixées au II sont soumis aux dispositions ci-après, à l'exclusion de ceux qui sont utilisés dans des traitements automatisés

Plus en détail

RECHERCHES SUR LE PLEIN CONTENTIEUX OBJECTIF

RECHERCHES SUR LE PLEIN CONTENTIEUX OBJECTIF Fondée par Marcel Waline Professeur honoraire à l'université de droit, d'économie et des sciences sociales de Paris, membre de l'institut BIBLIOTHÈQUE DE DROIT PUBLIC TOME 269 Dirigée par Yves Gaudemet

Plus en détail

Rôles et devoirs du maître d ouvrage

Rôles et devoirs du maître d ouvrage Rôles et devoirs du maître d ouvrage L Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics CDG 74 5ème rencontres départementales de la santé au travail Seynod, 18 Avril 2013 1 OPPBTP

Plus en détail

Les principes de la responsabilité civile

Les principes de la responsabilité civile Les principes de la responsabilité civile S édition 2010 Patrice Jourdain agrégé des Facultés de droit professeur à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris I) Introduction ; Première partie Vue d'ensemble

Plus en détail

URBANISME ET ÉQUIPEMENT COMMERCIAL

URBANISME ET ÉQUIPEMENT COMMERCIAL Collection ENTREPRISE ET PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE PARIS Dominique MORENO URBANISME ET ÉQUIPEMENT COMMERCIAL Préface de Jacqueline Morand-Deviller 63 ECONOMICA 49,

Plus en détail

TABLE DE MATIERES - 1 -

TABLE DE MATIERES - 1 - TABLE DE MATIERES - 1 - 1.DEVELOPPEMENTS ACTUELS DANS LA LUTTE CONTRE L INSECURITE ROUTIERE p.5 1. Besoin de maitrise du trafic et de la mobilité. 2. La politique en matière de securité routière. 2. LA

Plus en détail

Minh Son NGUYEN. Docteur en droit. Le contrat de collaboration en droit administratif

Minh Son NGUYEN. Docteur en droit. Le contrat de collaboration en droit administratif Minh Son NGUYEN Docteur en droit Le contrat de collaboration en droit administratif STJEMPFLI EDITIONS SA BERNE 1998 Table des matieres Table des abreviations Introduction K i PREMIERE PARTIE: Presence

Plus en détail

Publics concernés : Entreprises, Préfets, DREAL, DRIEE, DEAL

Publics concernés : Entreprises, Préfets, DREAL, DRIEE, DEAL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l'énergie Arrêté du [ ] encadrant la constitution de garanties financières par le biais d un fonds de garantie privé prévue

Plus en détail

Eléments de droit commercial, social et civil dont la connaissance est nécessaire pour l'exercice de la profession:

Eléments de droit commercial, social et civil dont la connaissance est nécessaire pour l'exercice de la profession: VOYAGEURS Arrêté du 20 décembre 1993 relatif à la délivrance de l'attestation de capacité professionnelle permettant l'exercice de la profession de transporteur public de personnes ANNEXE I *********************************************************

Plus en détail

Comprendre les régimes de protections particulières

Comprendre les régimes de protections particulières détaillé Partie 1 Réf. Internet Les documents de référence en matière de planification et d'organisation de l'espace Pages Connaître la réglementation générale des sols Appréhender l organisation du droit

Plus en détail

voisins et les régions frontalières pour concevoir et mettre en œuvre son action. 2 Le canton consulte les groupements et milieux intéressés.

voisins et les régions frontalières pour concevoir et mettre en œuvre son action. 2 Le canton consulte les groupements et milieux intéressés. Loi d'application de la loi fédérale sur la protection de l'environnement (LaLPE) K 1 70 du 2 octobre 1997 (Entrée en vigueur : 1 er janvier 1998) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève

Plus en détail

Note de présentation

Note de présentation Note de présentation Objet : Projet de décret d application de la loi n 24-09 relative à la sécurité des produits et des services et complétant le dahir du 9 ramadan 1331 (12 aout 1913) formant code des

Plus en détail