AVS ET ASH. 2 ème journée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AVS ET ASH. 2 ème journée"

Transcription

1 AVS ET ASH 2 ème journée

2 Comprendre l évolution des conceptions du handicap et la construction de la définition légale

3 La signification du handicap Période : de l Antiquité au siècle des Lumières Le Handicap indique une faute, une transgression, possession démoniaque Par exemple: l exposition des grecs anciens

4 Le traitement social du handicap Prise en charge médicale de la «folie» dans des asiles d aliénés (1838) Éducation physiologique de Séguin (1840) Traitement médico- pédagogique de Bourneville (1879) Classes de perfectionnement (1909)

5 L engagement de l État Engagement progressif de l État par des actions législatives et règlementaires soutenant les personnes handicapées (compensations et aides) Par exemple: pensions militaires (loi 1919), reclassement professionnel des victimes de guerre (1924), pensions aux invalides et aveugles (loi 1949 dite Cordonnier), reclassement de travailleurs handicapés (1957)

6 L engagement de l État A. Des lois du 30 juin 1975 Mise en place d un canevas législatif «cadre» : Loi n du 30 juin 1975 d'orientation en faveur des personnes handicapées Loi n du 30 juin 1975 relative aux institutions sociales et médico-sociales

7 L engagement de l État Loi n du 30 juin 1975 d'orientation en faveur des personnes handicapées : Fixe le cadre juridique de l action des pouvoirs publics Accès des personnes handicapées aux institutions ouvertes à l ensemble de la population et maintien chaque fois que possible dans un cadre ordinaire de travail et de vie. Création de la Commission départementale de l éducation spéciale (CDES) et Commission technique d orientation et de reclassement professionnel (Cotorep)

8 La loi du 11 février 2005 Pose la définition du handicap Insiste sur la scolarisation en milieu ordinaire Pose deux principes fondamentaux

9 La loi de 2005 définit deux notions L accessibilité de l environnement La compensation des conséquences du handicap L ensemble des adaptations de l environnement permettant de réduire les obstacles à la participation des personnes handicapées. L ensemble des aides à la personne permettant de limiter les effets de sa pathologie.

10 L accessibilité Obligation de mise en accessibilité des locaux d habitation neufs, privés ou publics Obligation d accessibilité à toute la chaîne du déplacement Création de commission communale ou intercommunale d accessibilité

11 L ACCESSIBILITÉ 1. Un obstacle restreint la liberté. 2. On agit sur l environnement pour réduire l obstacle. 3. L accessibilité rétablit la liberté et l égalité.

12 LA COMPENSATION 1. Un obstacle restreint la liberté. 2. La personne utilise une aide technique pour franchir l obstacle. 3. La personne recourt à une aide humaine pour franchir l obstacle

13 L aide humaine en milieu scolaire relève donc souvent et à la fois de l accessibilité et de la compensation : Elle participe des efforts effectués par l école pour se rendre accessible aux élèves handicapés; Elle fait partie du plan personnel de compensation de l enfant handicapé. MAIS, ATTENTION! L accessibilité ne se limite pas à la réduction des obstacles matériels. La compensation ne fait pas disparaître le handicap.

14 Un seul objectif : l autonomie L auxiliaire de vie scolaire doit organiser son action pour favoriser l autonomie du ou des élèves accompagnés.

15 Autonomie, dépendance

16 Si un élève est autonome et peu dépendant, autonome mais très dépendant, non autonome mais peu dépendant, non autonome et très dépendant, en principe, il n a pas besoin d accompagnement, ou seulement de façon ponctuelle. il a besoin d aide pour agir et réaliser certains gestes de la vie quotidienne et de la vie scolaire. il a besoin d un AVS pour l aider à comprendre les situations, à prendre une décision, à adapter son comportement. il a probablement besoin d un accompagnement permanent.

17 LA MDPH

18 MDPH et CDAPH : rôle et fonctionnement MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées CDAPH : Commission des Droits et de l Autonomie des Personnes Handicapées

19 MDPH et CDAPH : rôle et fonctionnement Un service public du handicap La loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005 créé dans chaque département une Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Information Accueil Evaluation Accompagnement Conseil MDPH Guichet unique Service public Proximité

20 rôle et fonctionnement des MDPH Le personnel des MDPH Travailleurs Personnel Les MDPH sont dirigées par un directeur ou une directrice sociaux administratif nommé(e) par le président du Conseil général Equipe de direction Etc., etc. Le personnel des MDPH est composé d agents (fonctionnaires ou non) mis à disposition par les membres de droit (Etat, CG, organismes Infirmiers de protection sociale) Ergothérapeutes Ces Chargés personnels sont recrutés directement par Enseignants le GIP ou mis à disposition d accueil et par les organismes publics qui le composent spécialisés d information Médecins

21 MDPH et CDAPH : rôle et fonctionnement La demande de Projet personnalisé de scolarisation (PPS) 1) CONSTITUTION DU DOSSIER 2) TRAITEMENT DE LA DEMANDE 3) REDACTION DE LA NOTIFICATION

22 MDPH et CDAPH : rôle et fonctionnement 1) CONSTITUTION DU DOSSIER - le formulaire de demande rédigé par LA FAMILLE sur un document CERFA - Un certificat médical rédigé par un médecin sur un document CERFA

23 MDPH et CDAPH : rôle et fonctionnement - Les bilans de prises en charges - Une évaluation psychologique - Une évaluation sociale * - Un GEVA-sco réexamen finalisé en ESS (l AVS a sa place en ESS)

24 MDPH et CDAPH : rôle et fonctionnement Le GEVA-Sco

25 MDPH et CDAPH : rôle et fonctionnement Le GEVA-Sco est un recueil d informations sur la situation de l élève et il aide à définir le rôle des AVS.

26 MDPH et CDAPH : rôle et fonctionnement 2) TRAITEMENT DU DOSSIER pièces du dossiers sont étudiées par Equipe Pluridisciplinaire propose notification décide CDAPH

27 MDPH et CDAPH : rôle et fonctionnement 3) REDACTION DE LA NOTIFICATION Les agents instructeurs rédigent les décisions validées en CDAPH sur une notification. Cette notification est à destination des FAMILLES.

28

29 MDPH et CDAPH : rôle et fonctionnement La notification est aussi transmise aux services de l Education nationale chargés de mettre en œuvre l accompagnement humain ( positionnement des moyens AVS) C est le service de la DAPAEC

30 En résumé MDPH DEMANDE DE REEXAMEN RECOURS ALLOCATIONS ORIENTATION AIDES POUR LA SCOLARISATION CDAPH Personnes handicapées Familles Etablissements médico-sociaux Etablissements scolaires Organismes payeurs

31 LE GUIDE DES MISSIONS DES AVS

32 vidéo

33

34 Le guide des missions des AVS

35 Le guide des missions des AVS

36 Le guide des missions des AVS

37 Accompagnement de l élève dans les actes de la vie quotidienne Assurer les conditions de sécurité et de confort Observer et transmettre les signes révélateurs d un problème de santé S assurer que les conditions de sécurité et de confort soient remplies

38 Accompagnement de l élève dans les actes de la vie quotidienne Aider aux actes essentiels de la vie Aider à l habillage et au déshabillage Aider à la toilette et aux soins d hygiène de façon générale Aider à la prise des repas

39 Accompagnement de l élève dans les actes de la vie quotidienne Favoriser la mobilité Aider à l installation matérielle de l élève dans les lieux de vie scolaire considérés Permettre et faciliter les déplacements internes et externes de l élève

40 Accompagnement de l élève dans l accès aux activités d apprentissage Stimuler les activités sensorielles, motrices et intellectuelles de l élève en fonction de son handicap, de ses possibilités et de ses compétences Utiliser des supports adaptés et conçus par des professionnels pour l accès aux apprentissages Faciliter l expression du jeune, l aider à communiquer Rappeler les règles d activités

41 Accompagnement de l élève dans l accès aux activités d apprentissage Contribuer à l adaptation de la situation d apprentissage, en lien avec le professionnel, par l identification des compétences, des ressources, des difficultés de l élève Soutenir l élève dans la compréhension et dans l application des consignes Assister l élève dans l activité d écriture, la prise de notes Appliquer les consignes prévues lors des situations d évaluation

42 Accompagnement de l élève dans la vie sociale et relationnelle Participer à la mise en œuvre de l accueil en favorisant la mise en confiance de l élève et de l environnement Favoriser la communication et les interactions entre l élève et son environnement Sensibiliser l environnement de l élève au handicap et prévenir les situations de crise, d isolement ou de conflit Favoriser la participation de l élève aux activités prévues

43 ETHIQUE ET POSITIONNEMENT 2 ème journée

44 POSTURE DE L AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE PRINCIPES ET VALEURS Respect des personnes Confidentialité Neutralité Absence de jugement de valeur

45 POSITIONNEMENT DE L AVS L AVS fait partie des adultes intervenant au sein d un établissement scolaire : école, collège, lycée. Veiller toujours à : L attitude générale La tenue Le langage La ponctualité La connaissance des règlements intérieurs des établissements scolaires où il intervient

46 Savoir se situer à la juste distance (affectifprofessionnel) par rapport à : L élève La famille L équipe pluridisciplinaire autour de l élève Le handicap

47 La juste distance par rapport à : l élève Accompagner c est être à côté du jeune (pas en face) Sans faire écran entre : L élève et l enseignant L élève et son environnement Aider à accomplir les actes de la vie quotidienne l accès aux contenus pédagogiques Sans faire à sa place

48 Aider à l autonomie Laisser l élève expérimenter en le guidant et pour qu il découvre son fonctionnement : Cognitif Emotionnel Interactionnel Lui faire prendre conscience de ses potentialités Autonomie : ne pas re(créer) un lien de dépendance entre l AVS et l élève (ex : substituer un attachement à un autre : la famille) Soutenir Etayer Sécuriser Motiver Stimuler

49 La juste distance par rapport à : la famille Les rencontres officielles avec la famille Doivent se faire en présence de l enseignant ou du directeur de l école (texte 2003 ) Les rencontres occasionnelles Se limiter à des informations générales sur les points marquants et factuels de la vie quotidienne : Objectivité Neutralité Rester vigilant vis à vis : des questions intrusives des propos tenus aux autres familles

50 La juste distance par rapport à : l équipe pluridisciplinaire Se positionner au sein de l équipe avec les spécificités de la mission d AVS Connaître les limites de son action Ne pas se substituer aux autres professionnels : soignants éducateurs enseignants

51 Rendre compte durant les réunions ou échanges avec les professionnels : En s appuyant sur l observation objective, le factuel, que ce soit : Dans la vie quotidienne, quelques exemples : Déplacements Repas Fatigabilité Dans la vie scolaire, quelques exemples : Attitude face au travail scolaire Utilisation du matériel y compris du matériel adapté Dans la vie sociale avec les autres, quelques exemples : Communication Socialisation Respect des règles

52 La juste distance par rapport : au handicap Ne pas se laisser envahir par le handicap de l élève que l on accompagne Ne pas le nier non plus Donner au jeune sa juste place avec les mêmes préoccupations, contraintes, modalités de développement que les autres jeunes de son environnement

Décret no du 23 juillet 2012 relatif à l aide individuelle et à l aide mutualisée apportées aux élèves handicapés

Décret no du 23 juillet 2012 relatif à l aide individuelle et à l aide mutualisée apportées aux élèves handicapés Décret no 2012-903 du 23 juillet 2012 relatif à l aide individuelle et à l aide mutualisée apportées aux élèves handicapés Propos liminaires La scolarisation est un droit pour tous, inscrit pour ce qui

Plus en détail

Module 2 Comprendre l évolution des conceptions du handicap et la construction de la définition légale

Module 2 Comprendre l évolution des conceptions du handicap et la construction de la définition légale Module 2 Comprendre l évolution des conceptions du handicap et la construction de la définition légale Comprendre l évolution des conceptions du handicap et la construction de la définition légale 1. Préambule

Plus en détail

Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations

Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations Version 1 du 17/09/2012 Cachet MDPH Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations RÉEXAMEN Date de dépôt du dossier à la MDPH : / /20 Pour l année

Plus en détail

Le Projet Personnalisé de Scolarisation

Le Projet Personnalisé de Scolarisation Le Projet Personnalisé de Scolarisation! L équipe pluridisciplinaire de la MDPH élabore le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) de votre enfant. Ce projet comporte les compensations nécessaires à

Plus en détail

Sco. Scolarisation. Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations.

Sco. Scolarisation. Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations. Cachet MDPH Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations renouvellement Date de dépôt du dossier à la MDPH : / /20 Pour l année scolaire 20 /20

Plus en détail

AVS/EVS: Repères communs pour un établissement scolaire

AVS/EVS: Repères communs pour un établissement scolaire Préambule D un département à l autre, d un diocèse à l autre, la gestion des AVS est différente. Certains diocèses ne rencontrent aucune difficulté pour avoir des contrats de l éducation nationale, d autres

Plus en détail

MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Un service public du handicap La loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes

Plus en détail

20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin La scolarisation des enfants handicapés

20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin La scolarisation des enfants handicapés 20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin 2011 La scolarisation des enfants handicapés 1 La loi du 11 février 2005 «pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement des MDPH

Plus en détail

L aide humaine aux élèves handicapés Nouvelles dispositions. Samedi 26 janvier 2013

L aide humaine aux élèves handicapés Nouvelles dispositions. Samedi 26 janvier 2013 L aide humaine aux élèves handicapés Nouvelles dispositions Samedi 26 janvier 2013 Programme 1. Le décret du 23 juillet 2012 2. Définitions : l ESS, le PPS, le PAI, 3. Le guide d évaluation : le GEVA Sco

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

Le projet personnalisé de scolarisation

Le projet personnalisé de scolarisation Le projet personnalisé de scolarisation Présentation d un outil d aide à l élaboration du PPS Commission régionale Handicap & Scolarité 13 mai 2011 CREAI Rhône-Alpes 2011 Le PPS : mode d emploi Présentation

Plus en détail

PROCÉDURES M.D.P.H. 21. Circonscription de Semur en Auxois Année scolaire

PROCÉDURES M.D.P.H. 21. Circonscription de Semur en Auxois Année scolaire PROCÉDURES M.D.P.H. 21 Circonscription de Semur en Auxois Année scolaire 2016-2017 RÉFÉRENCES - Loi n 2005-102 du 11 février 2005 «loi pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

Les Auxiliaires de Vie Scolaire. Rectorat-Inspection Académique de la Vienne Mme Laure TURI Coordonnatrice du dispositif SAVISCOL 86

Les Auxiliaires de Vie Scolaire. Rectorat-Inspection Académique de la Vienne Mme Laure TURI Coordonnatrice du dispositif SAVISCOL 86 Les Auxiliaires de Vie Scolaire Rectorat-Inspection Académique de la Vienne Mme Laure TURI Coordonnatrice du dispositif SAVISCOL 86 PLAN L histoire des AVS La loi du 11 février 2005 L accompagnement des

Plus en détail

pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées DESCO - Mission AIS

pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées DESCO - Mission AIS La loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées DESCO - Mission AIS Trois principes clés 1. Garantir le libre

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire : Centre de ressource de l inclusion scolaire 72

Auxiliaire de Vie Scolaire : Centre de ressource de l inclusion scolaire 72 Auxiliaire de Vie Scolaire : Centre de ressource de l inclusion scolaire 72 Plusieurs dénominations se sont succédées : AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire ) ADS/ASCO (Assistants de scolarisation ) EVS ASEH

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire AVS

Auxiliaire de Vie Scolaire AVS Auxiliaire de Vie Scolaire AVS Présentation des Référentiels : Fonctions-activités et compétences A l occasion de la table ronde : «De l auxiliaire de vie scolaire à l accompagnement de vie scolaire et

Plus en détail

ACCOMPAGNER,TROUVER SA PLACE EN TANT QU'AVS. Inspection de l Éducation Nationale de Calais ASH

ACCOMPAGNER,TROUVER SA PLACE EN TANT QU'AVS. Inspection de l Éducation Nationale de Calais ASH ACCOMPAGNER,TROUVER SA PLACE EN TANT QU'AVS Inspection de l Éducation Nationale de Calais ASH La scolarisation : un droit et une obligation Tous les enfants ont droit à l éducation. En France, la scolarité

Plus en détail

Module 11 Accompagner, trouver sa place, se positionner

Module 11 Accompagner, trouver sa place, se positionner Module 11 Accompagner, trouver sa place, se positionner SOMMAIRE (1) La scolarisation : un droit et une obligation L action de l AVS, entre compensation et accessibilité Accompagner : une mission prescrite

Plus en détail

Démarche de la création du référentiel de formation. basé sur le référentiel de compétence validé par le Groupe Interministériel et Associatif

Démarche de la création du référentiel de formation. basé sur le référentiel de compétence validé par le Groupe Interministériel et Associatif Démarche de la création du référentiel de formation basé sur le référentiel de compétence validé par le Groupe Interministériel et Associatif Enseignements fondamentaux DF 1 Individu, handicap et environnements

Plus en détail

MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES MDPH

MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES MDPH MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES MDPH Malorie CHAPTAL, Assistante sociale, Pôle adultes, CRAIF Quel est le cadre de la MDPH? La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances,

Plus en détail

Circonscription ASH 18

Circonscription ASH 18 Circonscription ASH 18 Loi n 2005-102, du 11 février 2005 Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Loi n 2005-380, du 23 avril 2005 Loi

Plus en détail

La loi du 11 fév PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS

La loi du 11 fév PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS La loi du 11 fév. 2005 PPS et PPI Partenaires Etat des lieux Recommandations de la HAS La loi du 11 février 2005 Une évolution en matière de de scolarisation des élèves handicapés L école de secteur est

Plus en détail

Définition du handicap selon la loi du 11 février Circonscription de Vence

Définition du handicap selon la loi du 11 février Circonscription de Vence «Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération

Plus en détail

Accompagner un élève en situation de handicap. Notifié par la MDPH

Accompagner un élève en situation de handicap. Notifié par la MDPH Accompagner un élève en situation de handicap Notifié par la MDPH Zoé, 12 ans, est en cinquième. Son enseignante de français remarque des problèmes récurrents pour enchaîner les idées. P.A.I 4 réponses

Plus en détail

PREMIERE DEMANDE RENOUVELLEMENT

PREMIERE DEMANDE RENOUVELLEMENT 21-23, rue du Refuge 78000 VERSAILLES AVS i PREMIERE DEMANDE RENOUVELLEMENT Demande d'évaluation à renseigner reçu a la MDPH le : pour l année / Réunion du / / Enseignant référent :.. Ce document complète

Plus en détail

ROLE et MISSIONS de L'AVS

ROLE et MISSIONS de L'AVS ROLE et MISSIONS de L'AVS Sources: BO du 19 juin 2003 et Auxiliaire de vie scolaire: accompagner l'élève handicapé, G. Cochetel et M. Edouard, SCEREN, ASH CALAIS ASH MODALITES D'ATTRIBUTION D'UN AVS L'attribution

Plus en détail

ASH. Adaptation scolaire, Scolarisation des élèves Handicapés. Samuel FONTAINE- IUFM Université de La Réunion /2010

ASH. Adaptation scolaire, Scolarisation des élèves Handicapés. Samuel FONTAINE- IUFM Université de La Réunion /2010 ASH Adaptation scolaire, Scolarisation des élèves Handicapés Le cadre institutionnel Rôle et la place des parents à l école Le code de l éducation (B0 n 31 du 31/08/06) Droits des parents Loi du 11 février

Plus en détail

Le suivi de l élève en dispositif ULIS

Le suivi de l élève en dispositif ULIS Le suivi de l élève en dispositif ULIS Deux modes de suivi Deux modes de suivi Un suivi institutionnel Un suivi de proximité Les procédures L enseignant coordonnateur de l ulis ESS Les procédures Les procédures

Plus en détail

AVS. Histoire d une fonction

AVS. Histoire d une fonction AVS Histoire d une fonction A l origine, l action des familles et des associations La loi d orientation du 30 juin 1975 introduit un nouveau cadre législatif et règlementaire et organise «l intégration»

Plus en détail

DEMANDE D UN ACCOMPAGNEMENT PAR UN AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE

DEMANDE D UN ACCOMPAGNEMENT PAR UN AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE DEMANDE D UN ACCOMPAGNEMENT PAR UN AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE Bulletin Officiel n 25 du 19 juin 2003 I - Avant d envisager l attribution d un AVS à un élève porteur de handicap, quel que soit son niveau

Plus en détail

Nouvelle architecture institutionnelle relative aux élèves handicapés :

Nouvelle architecture institutionnelle relative aux élèves handicapés : INSPECTION ACADEMIQUE DE L ISERE Septembre 2006 AIDE A LA SCOLARISATION DES ENFANTS HANDICAPES Références : - Loi du 11 février 2005 - Décret n 2005-1587 du 19 décembre 2005 - Décret n 2005-1752 du 30

Plus en détail

Identité de l élève. Structure pédagogique Environnement général de l élève :

Identité de l élève. Structure pédagogique Environnement général de l élève : Année scolaire 20.. / 20.. Document à joindre au «formulaire de demande(s) auprès de la MDPH» Identité de l élève Nom et prénom :.. Date de naissance :. Structure pédagogique Environnement général de l

Plus en détail

Pour tout enfant ou adolescent en situation de handicap présentant des besoins pédagogiques, éducatifs et thérapeutiques particuliers.

Pour tout enfant ou adolescent en situation de handicap présentant des besoins pédagogiques, éducatifs et thérapeutiques particuliers. Pour qui? Pour tout enfant ou adolescent en situation de handicap présentant des besoins pédagogiques, éducatifs et thérapeutiques particuliers. De la maternelle au lycée. Dans l enseignement public ou

Plus en détail

AVS. Histoire d une fonction

AVS. Histoire d une fonction AVS Histoire d une fonction A l origine, l action des familles et des associations La loi d orientation du 30 juin 1975 introduit un nouveau cadre législatif et règlementaire et organise «l intégration»

Plus en détail

Projet personnalisé de scolarisation Document de mise en œuvre École maternelle

Projet personnalisé de scolarisation Document de mise en œuvre École maternelle ANNEE SCOLAIRE : Projet personnalisé de scolarisation Document de mise en œuvre École maternelle En application de l arrêté du 6 février 2015 relatif au PPS Vu la circulaire Renseignements administratifs

Plus en détail

CONVENTION DE COOPERATION entre un professionnel du secteur de la santé et une école publique ou un établissement public local d enseignement

CONVENTION DE COOPERATION entre un professionnel du secteur de la santé et une école publique ou un établissement public local d enseignement CONVENTION DE COOPERATION entre un professionnel du secteur de la santé et une école publique ou un établissement public local d enseignement En application : - Du code de l éducation, notamment son Article

Plus en détail

Convention entre. Service d Education Spéciale et de Soins à Domicile Dénommé ci-après: Ecole ou Etablissement scolaire fréquenté par l'élève :

Convention entre. Service d Education Spéciale et de Soins à Domicile Dénommé ci-après: Ecole ou Etablissement scolaire fréquenté par l'élève : CONVENTION DE COOPERATION entre un service d éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) et une école publique ou un établissement public local d enseignement En application : - Du code de l éducation,

Plus en détail

CHARTE POUR L ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPEES EN FORMATION

CHARTE POUR L ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPEES EN FORMATION CHARTE POUR L ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPEES EN FORMATION 1) Contexte et principes 2) Engagements de l organisme de formation 3) Missions de la Personne Ressource 4) Engagements de la Région et de l

Plus en détail

Claire Goulet - CPC ASH 67 CLASSES D INCLUSION SCOLAIRE

Claire Goulet - CPC ASH 67 CLASSES D INCLUSION SCOLAIRE CLASSES D INCLUSION SCOLAIRE La circulaire du 17 juillet 2009 Ressources et légende : Pour trouver le texte de la circulaire et beaucoup d autres outils : L espace ASH67, en cours de construction, mais

Plus en détail

Comment fonctionne la MDPH?

Comment fonctionne la MDPH? Les Missions de la MDPH : et les dispositifs de compensation des surcoûts. Philippe SCHNEIDER-LIEB Chargé de Mission Autonomie À la Maison Départementale de l Autonomie Du Bas-Rhin Comment fonctionne la

Plus en détail

NB : N oubliez pas de donner les photocopies des bilans réalisés et de bien garder les originaux!

NB : N oubliez pas de donner les photocopies des bilans réalisés et de bien garder les originaux! Quefaireaprèsêtrevenuàl associationcoridys? Tout ce qui concerne le handicap est modifié depuis le 1er janvier 2006 (application de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, pour

Plus en détail

SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES

SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES L élaboration des projets personnalisés de scolarisation pour les élèves handicapés nécessite une évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation,

Plus en détail

La représentation du handicap et la posture professionnelle. Devenir AESH

La représentation du handicap et la posture professionnelle. Devenir AESH Devenir AESH La représentation du handicap et la posture professionnelle Devenir AESH La scolarisation : un droit et une obligation Tous les enfants ont droit à l éducation. En France, la scolarité est

Plus en détail

Stage départemental de formation d adaptation à l emploi des Auxiliaires de Vie Scolaire Module 6 MDPH et CDAPH rôle et fonctionnement

Stage départemental de formation d adaptation à l emploi des Auxiliaires de Vie Scolaire Module 6 MDPH et CDAPH rôle et fonctionnement Stage départemental de formation d adaptation à l emploi des Auxiliaires de Vie Scolaire Module 6 MDPH et CDAPH rôle et fonctionnement Ce cours correspond au module 8 du kit de formation INSHEA Adaptation

Plus en détail

Le GUIDEde la MDPH de l'yonne. handicap. missions. contact. social. agir. aide. pour qui? MDPH M AISON D ÉPARTEMENTALE PERSONNES HANDICAPÉES DES

Le GUIDEde la MDPH de l'yonne. handicap. missions. contact. social. agir. aide. pour qui? MDPH M AISON D ÉPARTEMENTALE PERSONNES HANDICAPÉES DES Le GUIDEde la MDPH de l'yonne missions handicap social contact agir pour qui? aide MDPH M AISON D ÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES missions handicap Édito La loi du 11 février 2005, relative à «l

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé

Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé Auxiliaire de Vie Scolaire en contrat aidé Livret d accueil Mai 2011-1 - 1 - Place de l auxiliaire de vie scolaire L auxiliaire de vie scolaire fait partie intégrante de l équipe éducative et, à ce titre,

Plus en détail

ARTICULATION ENTRE PAI, PPRE, PPS ET PAP

ARTICULATION ENTRE PAI, PPRE, PPS ET PAP ARTICULATION ENTRE PAI, PPRE, PPS ET PAP Forum de la Courte échelle Adrien FERREIRA DE SOUZA CPC ASH 2 L école Inclusive Les élèves à besoins éducatifs particuliers (EABEP) Obstacles Se centrer sur les

Plus en détail

Portfolio Formation Auxiliaire de Vie Scolaire

Portfolio Formation Auxiliaire de Vie Scolaire Portfolio Auxiliaire de Vie Scolaire Préambule Cet outil a pour but de vous aider à recueillir l ensemble des éléments de votre parcours de formation au service des élèves en situation de handicap : La

Plus en détail

CONSTRUIRE LA SCOLARISATION des ELEVES HANDICAPES Famille Ecole / Collège / Lycée MDPH

CONSTRUIRE LA SCOLARISATION des ELEVES HANDICAPES Famille Ecole / Collège / Lycée MDPH CONSTRUIRE LA SCOLARISATION des ELEVES HANDICAPES Famille Ecole / Collège / Lycée MDPH scolarisation PAI observation Équipe Éducative non demande à la famille de saisir la MDPH handicap léger oui PAI MDPH

Plus en détail

HISTORIQUE DE L ASH De l exclusion vers l inclusion : on prend conscience du handicap mais on est davantage dans un esprit de ségrégation.

HISTORIQUE DE L ASH De l exclusion vers l inclusion : on prend conscience du handicap mais on est davantage dans un esprit de ségrégation. L ASH Appellation créée en 2006 (avant : AIS : adaptation et intégration scolaire»). HISTORIQUE DE L ASH De l exclusion vers l inclusion Avant 1909 : Exclusion des personnes handicapées. 1909 : on prend

Plus en détail

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES DOMAINE DE COMPETENCES COMPETENCES INDICATEURS DE COMPETENCES DC1 : CONNAISSANCE DE LA PERSONNE 1/1 Situer la personne aidée au stade de son développement - Connaissance générale des différentes étapes

Plus en détail

Manuel. Sco. Scolarisation. Août 2012

Manuel. Sco. Scolarisation. Août 2012 Manuel Août 2012 Sco Scolarisation Ce manuel se compose de deux parties : Le GEVA-Sco, support de recueil d informations GEVA-Sco et Projet personnalisé de scolarisation (PPS) Il comporte en annexe les

Plus en détail

Année 2015 SOMMAIRE. - Circulaire n du 17 août 2006 relative à la mise en œuvre du Projet Personnalisé de Scolarisation.

Année 2015 SOMMAIRE. - Circulaire n du 17 août 2006 relative à la mise en œuvre du Projet Personnalisé de Scolarisation. Année 2015 Circulaire n 49 ------- Destinataire : écoles et établissements du 2 nd degré (dont SEGPA et ULIS) publics et privés, EREA, établissements et services médico-sociaux et de santé (ESMS). Sommaire

Plus en détail

Convention entre. Etablissement scolaire fréquenté par l'élève : Service d Education Spéciale et de Soins à Domicile :

Convention entre. Etablissement scolaire fréquenté par l'élève : Service d Education Spéciale et de Soins à Domicile : MODELE de CONVENTION DE COOPERATION entre un SERVICE d'éducation SPÉCIALE et de SOINS à DOMICILE (SESSAD) et une école ou un Établissement d Enseignement En application : - de la loi 2005-102 du 11 février

Plus en détail

Module d'introduction Auxiliaire de Vie Scolaire : accompagner, trouver sa place, se positionner

Module d'introduction Auxiliaire de Vie Scolaire : accompagner, trouver sa place, se positionner Stage départemental de formation d adaptation à l emploi des Auxiliaires de Vie Scolaire Module d'introduction Auxiliaire de Vie Scolaire : accompagner, trouver sa place, se positionner Ce cours correspond

Plus en détail

dossier de presse par Claude BOURDELLE, vice- président du Conseil général, président de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

dossier de presse par Claude BOURDELLE, vice- président du Conseil général, président de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) m a r d i 1 4 m a i 2 0 1 3 dossier de presse Signature de la convention relative à la scolarisation des élèves handicapés par Claude BOURDELLE, vice- président du Conseil général, président de la maison

Plus en détail

LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP PAR UN AVS. Guide pratique à l usage des écoles et établissements scolaires

LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP PAR UN AVS. Guide pratique à l usage des écoles et établissements scolaires LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP PAR UN AVS Guide pratique à l usage des écoles et établissements scolaires ASH1 78 Adaptation et Scolarisation des élèves Handicapés

Plus en détail

Catalogue des formations continues 2016

Catalogue des formations continues 2016 Vous envisagez une formation spécifique au sein de votre structure Centre Polyvalent de Formation Professionnelle «La Rouatière» Site de Perpignan 1, Rue Charles Percier 66000 Perpignan Tél : 04.68.51.15.29

Plus en détail

Scolarisation des élèves en situation de handicap

Scolarisation des élèves en situation de handicap Scolarisation des élèves en situation de handicap réalisé par le Centre d information et d orientation de Montpellier Centre - Téléphone : 04 67 91 32 55 Fax : 04 67 66 10 17 ce0340096v@ac-montpellier.fr

Plus en détail

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ ŒUVRE DES Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. (juillet 2013) Programmes et Socle Commun Lois 2005. Les dispositifs d aide. Interroger le sens et les

Plus en détail

RESPONSABLE DE STRUCTURE MULTI ACCUEIL

RESPONSABLE DE STRUCTURE MULTI ACCUEIL RESPONSABLE DE STRUCTURE MULTI ACCUEIL I. IDENTIFICATION DU POSTE - Intitulé du poste : responsable d une structure multi-accueil - Rattachement hiérarchique : Conseil d Administration, Association Gestionnaire

Plus en détail

L'AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

L'AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE MINISTERE DE L EMPLOI, DE LA COHESION SOCIALE ET DU LOGEMENT MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES L'AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE Décret 2006- du portant création du diplôme d Etat d aide médico-psychologique

Plus en détail

La Maison Départementale des Personnes Handicapées

La Maison Départementale des Personnes Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées «La maison départementale exerce une mission d accueil, d information, d accompagnement et de conseil pour les personnes handicapées et de leurs familles

Plus en détail

Juillet La demande de parcours de scolarisation des enfants et adolescents français résidant à l étranger

Juillet La demande de parcours de scolarisation des enfants et adolescents français résidant à l étranger Juillet 2017 La demande de parcours de scolarisation des enfants et adolescents français résidant à l étranger Sommaire Présentation du contexte... 3 Formulation et dépôt d une demande auprès de la MDPH...

Plus en détail

LES AIDES HUMAINES ACCOMPAGNANT DES ÉLÈVES EN SITUATION DE HANDICAP EN MILIEU SCOLAIRE.

LES AIDES HUMAINES ACCOMPAGNANT DES ÉLÈVES EN SITUATION DE HANDICAP EN MILIEU SCOLAIRE. LES AIDES HUMAINES ACCOMPAGNANT DES ÉLÈVES EN SITUATION DE HANDICAP EN MILIEU SCOLAIRE. QUELQUES REPÈRES POUR LES DIRECTEURS, ENSEIGNANTS ET AIDES HUMAINES Présentation de l'aide humaine à l'école : Présentation

Plus en détail

La loi du 11 février 2005 & le handicap au travail. Un exemple d entreprise : le CHU de DIJON

La loi du 11 février 2005 & le handicap au travail. Un exemple d entreprise : le CHU de DIJON La loi du 11 février 2005 & le handicap au travail Un exemple d entreprise : le CHU de DIJON Bonjour! 2 Sommaire 1- Réglementation 2- Présentation de la politique handicap au CHU 3 1 - Réglementation 4

Plus en détail

Les compétences de l AVS

Les compétences de l AVS Les compétences de l AVS Quelques rappels L attribution d un AVS à un élève peut être envisagée quelle que soit la nature du handicap et quel que soit le niveau d enseignement. L'élève doit être reconnu

Plus en détail

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré 1. Bref rappel : 1.1.La loi du 11 février 2005 1.2. Les conséquences

Plus en détail

GUIDE UTILISATION du GEVA-SCO. GEVA-SCO Première demande GEVA-SCO Réexamen

GUIDE UTILISATION du GEVA-SCO. GEVA-SCO Première demande GEVA-SCO Réexamen GUIDE UTILISATION du GEVA-SCO «Guide d Evaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation» GEVA-SCO Première demande GEVA-SCO Réexamen 1 GEVASCO première demande L enfant n a pas encore

Plus en détail

L enfant en situation de handicap et le médecin de l Education Nationale

L enfant en situation de handicap et le médecin de l Education Nationale L enfant en situation de handicap et le médecin de l Education Nationale Mars 2017 Dr Monique SABA Médecin Conseillère Technique Inspection Académique du Puy de Dôme PLAN définition du handicap Loi du

Plus en détail

Véronique JUNG CPC ASH Angers - septembre 2015

Véronique JUNG CPC ASH Angers - septembre 2015 DE L INSTRUCTION OBLIGATOIRE À L ECOLE POUR TOUS Partie 2 Formation d'adaptation à l emploi des Auxiliaires de Vie Scolaire Véronique JUNG CPC ASH Angers - septembre 2015 DE L INSTRUCTION OBLIGATOIRE À

Plus en détail

MDPH. Présentation générale Organisation et Composition

MDPH. Présentation générale Organisation et Composition MDPH Présentation générale Organisation et Composition 1 PRESENTATION GENERALE 2 Contexte législatif 3 Loi du 11 février 2005 : crée un guichet unique destiné à faciliter les démarches des personnes handicapées

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du dispositif départemental Page 2. Statut et contrat Page 4. Textes de référence

SOMMAIRE. Présentation du dispositif départemental Page 2. Statut et contrat Page 4. Textes de référence 1 SOMMAIRE Présentation du dispositif départemental Page 2 Statut et contrat Page 4 Trois types de missions d auxiliaires de vie scolaire Page 5 Spécificités de l'avs individuel ou mutualisé Page 6 Accueil

Plus en détail

AVS : ACCOMPAGNER UN ELEVE EN SITUATION DE HANDICAP Livret d aide à l accompagnement d un élève présentant une déficience motrice

AVS : ACCOMPAGNER UN ELEVE EN SITUATION DE HANDICAP Livret d aide à l accompagnement d un élève présentant une déficience motrice AVS : ACCOMPAGNER UN ELEVE EN SITUATION DE HANDICAP Livret d aide à l accompagnement d un élève présentant une déficience motrice Enjeux de l'action de l'avs: Participer à l'acquisition de l autonomie

Plus en détail

Module 2 Comprendre l évolution des conceptions du handicap et la construction de la définition légale

Module 2 Comprendre l évolution des conceptions du handicap et la construction de la définition légale Stage départemental de formation d adaptation à l emploi des Auxiliaires de Vie Scolaire Module 2 Comprendre l évolution des conceptions du handicap et la construction de la définition légale Ce cours

Plus en détail

Scolarisation de l enfant handicapé Regard sur le handicap a évolué en 100 ans : compassion et assistanat -> désir

Scolarisation de l enfant handicapé Regard sur le handicap a évolué en 100 ans : compassion et assistanat -> désir Scolarisation de l enfant handicapé Regard sur le handicap a évolué en 100 ans : compassion et assistanat -> désir d intégration des enfants handicapés Le handicap résulte de 3 éléments : La déficience

Plus en détail

les personnes handicapées mentales 8 9 Les techniques de manutention du corps humain EN COLLABORATION AVEC APF FORMATION

les personnes handicapées mentales 8 9 Les techniques de manutention du corps humain EN COLLABORATION AVEC APF FORMATION CATALOGUE2009:Mise en page 1 12/09/08 9:24 Page 7 Accueillir et accompagner les personnes handicapées mentales Approche du handicap mental Approche du handicap mental en ESAT L autisme - EN COLLABORATION

Plus en détail

DEMANDE D AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE

DEMANDE D AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE DEMANDE D AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE L attribution d un auxiliaire de vie scolaire n étant valable qu une année scolaire, il faut renouveler la demande en remplissant les imprimés ci-joints. L octroi d

Plus en détail

La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères

La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères (élèves reconnus handicapés par la MDPH) 2010 ASH 04 1 Le Projet Personnalisé de Scolarisation

Plus en détail

Pour quoi, quand, comment utiliser le GÉVA Sco? Àqui le transmettre?

Pour quoi, quand, comment utiliser le GÉVA Sco? Àqui le transmettre? Pour quoi, quand, comment utiliser le GÉVA Sco? Àqui le transmettre? DOCUMENT d ACCOMPAGNEMENT pour le PREMIER DEGRÉ Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest Florence MASSE, CPC ASH Ouest 10 février 2015

Plus en détail

Formation Auxiliaires de Vie Scolaire J E U D I 2 0 O C T O B R E L Y C É E K L É B E R - S T R A S B O U R G I N S P E C T I O N A S H 6 7

Formation Auxiliaires de Vie Scolaire J E U D I 2 0 O C T O B R E L Y C É E K L É B E R - S T R A S B O U R G I N S P E C T I O N A S H 6 7 Formation Auxiliaires de Vie Scolaire J E U D I 2 0 O C T O B R E 2 0 1 6 L Y C É E K L É B E R - S T R A S B O U R G I N S P E C T I O N A S H 6 7 OUVERTURE MME RAUSCHER, IEN ASH PLAN 1. Frais de déplacement

Plus en détail

De l intégration à l inclusion. La loi du 11 Février 2005

De l intégration à l inclusion. La loi du 11 Février 2005 Adaptation scolaire et Scolarisation des élèves Handicapés De l intégration à l inclusion La loi du 11 Février 2005 A partir d'un document : IEN ASH 82 du 09/2011 Complété par le rapport n 2012-100 de

Plus en détail

IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE

IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE Circulaire n 2004-026 du 10.2.2004 B.O n 4 du 26 février 2004 1 L enseignant spécialisé du premier

Plus en détail

LOI DU 11 FEVRIER 2005

LOI DU 11 FEVRIER 2005 LOI DU 11 FEVRIER 2005 Égalité des droits et des chances, participation et citoyenneté des personnes handicapées Droit à «compensation» des conséquences du handicap, quels que soient l origine et la nature

Plus en détail

LA SCOLARISATION DES ÉLÈVES HANDICAPES. jeudi 26 janvier 2012

LA SCOLARISATION DES ÉLÈVES HANDICAPES. jeudi 26 janvier 2012 LA SCOLARISATION DES ÉLÈVES HANDICAPES 1 La loi du 11 février 2005 "Constitue un handicap au sens de la loi toute limitation d activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son

Plus en détail

la vie associative Animer Etre représentant de l association au sein de la MDPH

la vie associative Animer Etre représentant de l association au sein de la MDPH CATALOGUE09:Mise en page 1 12/09/08 9:25 Page 17 Animer la vie associative Etre représentant de l association au sein de la MDPH Etre représentant de l association au sein des commissions communales d

Plus en détail

Je fais appel aux services d une maison départementale des personnes handicapées

Je fais appel aux services d une maison départementale des personnes handicapées Je fais appel aux services d une maison départementale des personnes handicapées HYPNOSE MEDICALE, Docteur pierre cornelis Adresse du site : www.docvadis.fr/pierre.cornelis Validé par le Comité Scientifique

Plus en détail

Fiche 5 Quelles mesures prendre pour conserver ou intégrer un emploi? La Loi de 2005

Fiche 5 Quelles mesures prendre pour conserver ou intégrer un emploi? La Loi de 2005 Fiche 5 Quelles mesures prendre pour conserver ou intégrer un emploi? La Loi de 2005 Auteurs: Antoine BOHY (IDEO), Adrien DIDELOT (Neurologue), Luc FONTANA (Médecin du Travail) I - En quoi cette loi est-elle

Plus en détail

Les fondements du GEVA-Sco. Sandrine Lair DGESCO Dr Pascale Gilbert -Direction Compensation de la perte d autonomie

Les fondements du GEVA-Sco. Sandrine Lair DGESCO Dr Pascale Gilbert -Direction Compensation de la perte d autonomie Les fondements du GEVA-Sco Sandrine Lair DGESCO Dr Pascale Gilbert -Direction Compensation de la perte d autonomie XXVème colloque ASCOMED - Montpellier 31 mai 2013 L évaluation dans la loi de 2005 Mission

Plus en détail

ANNEXE II RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

ANNEXE II RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ANNEXE II RÉFÉRENTIEL DE FORMATION Le référentiel de formation décrit, de façon organisée, les savoir-faire et les connaissances associées qui doivent être acquis au cours de la formation conduisant au

Plus en détail

Pré rentrée des personnels chargés de mission. d accompagnant des élèves en situation de handicap (A.E.S.H.)

Pré rentrée des personnels chargés de mission. d accompagnant des élèves en situation de handicap (A.E.S.H.) Pré rentrée des personnels chargés de mission d accompagnant des élèves en situation de handicap (A.E.S.H.) Lundi 1 septembre 2014 Adaptation Solaire et Scolarisation des élèves en situation de Handicap.

Plus en détail

Le suivi de la scolarisation

Le suivi de la scolarisation Le suivi de la scolarisation des élèves présentant un handicap* : les instances, les acteurs et les outils prévus par la loi du 11 février 2005 «pour l égalité des droits et des chances, la participation

Plus en détail

Les MDPH en Rhône-Alpes Réseaux et Partenariats. CREAI Rhône-Alpes Séminaire R4P des 23 et 24 avril 2009 Lyon

Les MDPH en Rhône-Alpes Réseaux et Partenariats. CREAI Rhône-Alpes Séminaire R4P des 23 et 24 avril 2009 Lyon Les MDPH en Rhône-Alpes Réseaux et Partenariats 1 La Maison Départementale D des Personnes Handicapées 2 Le dispositif MDPH CNSA MDPH Département État ( DRASS, DDASS,DDTEFP) assurance maladie CAF Équipe

Plus en détail

Accueil des professeurs stagiaires en circonscription le 30 août 2010

Accueil des professeurs stagiaires en circonscription le 30 août 2010 Accueil des professeurs stagiaires en circonscription le 30 août 2010 Les Services Publics obéissent à des grands principes Continuité (temps et espace) Egalité de traitement des usagers (différence entre

Plus en détail

une scolarité adaptée à mes besoins

une scolarité adaptée à mes besoins Suivre une scolarité adaptée à mes besoins Tout enfant a droit au savoir et à la connaissance. Cela se traduit par le droit à l inscription dans l établissement scolaire de secteur, qu on appelle «établissement

Plus en détail

La Loi du 11 février 2005

La Loi du 11 février 2005 La Loi du 11 février 2005 Loi de 1975 : Loi en faveur des personnes handicapées. Loi n 2005.102 du 11 février 2005 : Pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes

Plus en détail

PARCOURS de SCOLARISATION. DE L ELEVE en SITUATION de HANDICAP

PARCOURS de SCOLARISATION. DE L ELEVE en SITUATION de HANDICAP PARCOURS de SCOLARISATION DE L ELEVE en SITUATION de HANDICAP PETIT GUIDE PRATIQUE UN PRINCIPE DE BASE «Tout enfant ou adolescent soumis à l'obligation scolaire et présentant un handicap ou un trouble

Plus en détail

TRAVAILLEUR SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Chef de service évaluation MISSIONS

TRAVAILLEUR SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Chef de service évaluation MISSIONS TRAVAILLEUR SOCIAL I COORDONNATEUR REFERENT INSERTION PROFESSIONNELLE A LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Maison Départementale des Personnes

Plus en détail