RAPPORT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE SUR LA SITUATION DE LA CAISSE D ASSURANCE-MALADIE. Résumé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE SUR LA SITUATION DE LA CAISSE D ASSURANCE-MALADIE. Résumé"

Transcription

1 Conseil exécutif Cent quatre-vingt-sixième session 186 EX/26 Rev. PARIS, le 3 mai 2011 Original anglais Point 26 de l'ordre du jour provisoire RAPPORT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE SUR LA SITUATION DE LA CAISSE D ASSURANCE-MALADIE Résumé Conformément à la décision 185 EX/6 (X), la Directrice générale soumet son rapport sur la situation de la Caisse d assurancemaladie. Dans sa décision 185 EX/6 (X), le Conseil exécutif demande à la Directrice générale de lui présenter un plan d action à sa 186 e session, en tenant compte des discussions tenues à sa 185 e session. Les incidences financières et administratives des activités prévues s inscrivent dans les limites définies dans le document 36 C/5. Action attendue du Conseil exécutif : décision figurant au paragraphe 17.

2 186 EX/26 Rev. INTRODUCTION 1. Conformément à la résolution 35 C/95 de la Conférence générale et à la décision 185 EX/6 (X) sur la situation de la Caisse d assurance-maladie, la Directrice générale fait rapport sur le Plan d action visant à assurer la stabilité et la viabilité financières de la Caisse d assurancemaladie. PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE LA CAISSE D ASSURANCE-MALADIE 2. La Caisse d assurance-maladie (CAM) de l UNESCO, créée par la Conférence générale à sa 3 e session en 1948, fait partie intégrante du plan de sécurité sociale dont la Directrice générale se doit d assurer l application au bénéfice du personnel conformément à l article 6.2 du Statut du personnel. La Caisse est un système auto-assuré et son rôle essentiel consiste à fournir à ses participants et participants associés des prestations d assurance-maladie. Plus de participants et près de personnes à charge en sont actuellement bénéficiaires ; leurs cotisations représentent un pourcentage du traitement ou de la pension. Situation financière de la CAM 3. Les rapports financiers publiés ces trois dernières années, à savoir en 2008, 2009 et 2010, présentaient une insuffisance des recettes par rapport aux dépenses de 1,3 million, 1,1 million et 5,58 millions de dollars, respectivement. Si l on se base sur cette tendance, la réserve actuelle, accumulée au fil des années, pourrait s épuiser si aucune mesure corrective n est prise. La réserve actuellement nécessaire pour la Caisse exige la mise de côté d un montant minimum égal à 18 mois de dépenses de remboursement. Or, le tout dernier rapport financier de la CAM indique que la réserve est désormais tombée à un montant représentant 11 mois de dépenses de remboursement, ce qui est inférieur au minimum requis de 18 mois. 4. La stabilité financière de la Caisse d assurance-maladie peut être analysée dans une perspective à court/moyen terme ou à long terme. À court/moyen terme, la question la plus pressante est celle de l insuffisance actuelle et prévue du montant annuel total des cotisations à la Caisse par rapport au montant annuel total des dépenses au titre des prestations. Si les cotisations demeurent en deçà des prévisions de dépenses, les réserves actuelles s épuiseront, ce qui entraînera l insolvabilité de la Caisse dans les années à venir. 5. À long terme, la principale question qui pèse sur la stabilité financière de la Caisse d assurance-maladie est celle des charges à payer au titre de l assurance-maladie après la cessation de service. Les droits aux prestations d assurance-maladie après la cessation de service s accumulent pendant les années d activité des fonctionnaires. Des actuaires professionnels calculent les montants nets dus au titre de ces droits accumulés, en tenant compte de facteurs multiples, dont l espérance de vie et la hausse prévue des frais médicaux, et après déduction des cotisations prévues des retraités. Ces droits à prestations ne sont pas inscrits au budget de l année durant laquelle ils sont acquis et accumulés, mais sont financés au cours de l année où ils sont utilisés par les retraités. Cette méthode, dite des «décaissements effectifs», a pour objet de mettre à disposition suffisamment de fonds pour couvrir les dépenses de l année en cours et ne tient compte ni des dépenses qui s accumuleront à l avenir, ni de la nécessité de constituer une réserve. Il est prévu que le montant des engagements non provisionnés afférents à l assurancemaladie après la cessation de service, qui, au 31 décembre 2010, était estimé à 736 millions de dollars des États-Unis, continuera de s accroître en raison des caractéristiques démographiques des participants à la Caisse d assurance-maladie et de la tendance à la hausse des frais médicaux. Les ressources budgétaires connexes nécessaires pour couvrir les dépenses liées aux prestations augmenteront également avec la multiplication des départs à la retraite. Il convient de noter que l UNESCO, qui prépare actuellement ses états financiers selon les Normes comptables internationales pour le secteur public (IPSAS), se doit de comptabiliser les engagements non

3 186 EX/26 Rev. page 2 provisionnés afférents à l assurance-maladie après la cessation de service dans l état de la situation financière. 6. Le lien entre la question de la stabilité financière à court terme de la CAM et celle de sa stabilité financière à long terme est clair, les deux questions étant liées à la méthode des «décaissements effectifs» appliquée aux prestations d assurance-maladie après la cessation de service et, partant, à l absence de ressources prévues pour financer à l avenir les dépenses au titre des prestations accumulées. D ores et déjà, les demandes de remboursement actuellement reçues par la Caisse d assurance-maladie concernent principalement les fonctionnaires retraités et les personnes à leur charge (66,7 % du montant total des dépenses de remboursement pour l exercice ). Les données concernant les charges à payer au titre de l assurancemaladie après la cessation de service montrent que les ressources budgétaires requises pour couvrir les prestations dues aux fonctionnaires retraités augmenteront, ce qui signifie une hausse du montant annuel total des dépenses au titre des prestations, qui continuera d excéder le montant des cotisations versées pendant la période correspondante. 7. Dans sa décision 185 EX/6 (X), le Conseil exécutif a prié la Directrice générale d examiner les procédures et processus administratifs actuels de la CAM, de revoir les méthodes de travail de la gouvernance de la Caisse, et de veiller à ce que les prestations offertes par l UNESCO soient comparables à celles des organisations sœurs pertinentes du système des Nations Unies lorsqu elle élaborera son Plan d action pour la CAM. 8. Compte tenu de la demande formulée par le Conseil exécutif, le Plan d action pour la CAM comprend les éléments suivants : (i) (ii) une nouvelle formule de répartition des cotisations qui assurera le financement complet des dépenses de remboursement sur une base biennale ; une nouvelle formule de partage des coûts qui aligne la cotisation de l UNESCO sur celle des autres organismes des Nations Unies ; (iii) la réévaluation des prestations offertes et l introduction de nouvelles mesures de maîtrise des coûts ; (iv) le réexamen de la structure et des méthodes de travail de la CAM. 9. Une des questions essentielles mentionnées dans l étude concerne l actuelle formule de répartition des cotisations. Comme il est indiqué dans le rapport de la société de conseil, la répartition actuelle des cotisations entre les participants et l UNESCO ne permet pas d assurer la pérennité de la Caisse dans les années à venir. Les projections relatives aux coûts et au financement, fondées sur des hypothèses actuarielles types, laissent entendre que le système pourrait enregistrer un déficit conduisant à l insolvabilité de la CAM en Le Conseil de gestion de la Caisse a donc fait une recommandation tendant à assurer une meilleure corrélation entre les dépenses de la Caisse (à savoir les remboursements effectués) et ses recettes (à savoir les cotisations employeur/employé reçues). Cette corrélation est indispensable pour la stabilité financière immédiate de la CAM. Dans le système actuel, les recettes et les dépenses évoluent de manière indépendante, provoquant une instabilité financière. Pour y remédier, les futurs taux de cotisation à la Caisse seront calculés à l aide d une mesure quantitative qui servira à déterminer les risques futurs à partir des données historiques relatives aux demandes de remboursement. Cette méthode permettra de calculer de manière plus précise les coûts futurs et d éviter ainsi toute difficulté financière majeure. Cet exercice, qui sera effectué sur une base biennale, visera à établir le barème des cotisations versées par l employeur et l employé. La nouvelle formule de répartition des cotisations entraînera un coût annuel supplémentaire de 5,4 millions de dollars des États-Unis, à répartir entre l Organisation et les participants.

4 186 EX/26 Rev. page Une nouvelle formule de partage des coûts (45 % et 55 %) entre les participants et l Organisation sera mise en place au début du prochain exercice biennal, ce qui permettra d aligner l UNESCO sur les autres organismes des Nations Unies. La part de l augmentation assumée par l Organisation s élèvera donc, d après les projections, à 8 millions de dollars des États-Unis par exercice : 5 millions pour les fonctionnaires en activité et 3 millions pour les retraités. L augmentation relative aux fonctionnaires en activité sera absorbée par le budget des coûts de personnel et celle concernant les retraités couverte par le Titre V du budget «Augmentations prévisibles des coûts». 11. Outre la nouvelle formule de partage des coûts et les nouveaux taux de cotisation proposés, un certain nombre de changements ont été apportés à la conception du système de la Caisse. Ces changements sont fondés sur les recommandations de la société de conseil qui ont été adoptées par le Conseil de gestion de la CAM. Jusqu ici, le système couvrait certaines prestations qui, en raison de l actuelle évolution du coût des soins de santé, ne peuvent plus être prises en charge par la Caisse, d où la nécessité de prendre une décision en toute connaissance de cause pour éviter que ces prestations n entraînent un déficit financier. À ce sujet, le Conseil de gestion de la CAM, avec l appui des participants, a formulé des recommandations équilibrées pour la suppression de certaines prestations. Ces recommandations entreront en vigueur le 1 er janvier Ainsi, la prise en charge du placement en maison de retraite médicalisée sera supprimée car cette prestation est coûteuse pour la CAM à court et long termes. Cette mesure réduirait les dépenses de remboursement de 2,24 %, soit dollars des États-Unis, en Ce chiffre devrait augmenter exponentiellement dans les années à venir car la population couverte vieillit et davantage de participants et de personnes à charge pourraient chercher à utiliser plus fréquemment cette prestation. 13. Comme le recommande Deloitte, le Conseil de gestion de la CAM renforcera les prestations existantes liées à la prévention et en introduira de nouvelles. Certes, elles entraîneront une augmentation des dépenses de remboursement dans un premier temps, mais à terme, elles contribueront à améliorer la santé de la population avec une amélioration des résultats chez les patients atteints de maladies chroniques, comme le cancer, qui auront été diagnostiquées précocement. 14. Les conditions ouvrant droit aux prestations seront modifiées pour supprimer la prise en charge par la CAM des personnes indirectement à charge (parents). 15. S agissant de la gouvernance du système, la Caisse est actuellement gérée par un Conseil de gestion composé de représentants des participants et de représentants de l administration en sus d États membres dotés du statut d observateurs. Un système d assurance-maladie exige le réexamen constant de sa conception en fonction d une analyse comparative, ce qui nécessite une connaissance précise de la capacité de financement et de la durabilité de la CAM sur le long terme. La plupart des organisations du système des Nations Unies font appel à des conseillers externes pour effectuer des évaluations en termes d assurance ainsi que des analyses actuarielles, afin d aider l organe administratif interne. Le ou les conseillers externes assumeront les responsabilités techniques qui requièrent une évaluation indépendante et objective. Ils présenteront chaque année une recommandation contenant leurs observations au Conseil de gestion de la CAM qui examinera les réformes proposées sur la base des meilleures pratiques et soumettra ses recommandations à la Directrice générale pour décision. Cette approche offrira au Conseil de gestion de la CAM la possibilité de tirer parti de l expérience de professionnels, améliorant ainsi l efficacité de l administration interne de notre système. 16. Il convient de noter que ces propositions sont faites en conservant la méthode actuelle des décaissements effectifs selon laquelle fonctionne la CAM (complétée par une marge de réserve pour couvrir les risques supplémentaires). Le changement ainsi proposé est un pas dans la bonne direction permettant à la CAM de continuer à s acquitter de ses obligations sur la base des décaissements effectifs à court et moyen terme, mais il ne contribue guère à résoudre la question

5 186 EX/26 Rev. page 4 à plus long terme des importants engagements non provisionnés afférents à l assurance-maladie après la cessation de service. Si des mesures spécifiques ne sont pas prises pour financer au moins en partie ces engagements, les modifications futures apportées aux taux de cotisation à la CAM seront de plus en plus onéreuses puisque l écart entre les cotisations et les dépenses au titre des prestations devrait se creuser. Action attendue du Conseil exécutif 17. Le Conseil exécutif souhaitera peut-être adopter une décision libellée comme suit : Le Conseil exécutif, 1. Rappelant la décision 185 EX/6 (X), 2. Ayant examiné le document 186 EX/26, 3. Prend note de son contenu ; 4. Invite la Directrice générale à continuer de garantir la stabilité financière de la Caisse d assurance-maladie en mettant en œuvre les mesures nécessaires qu elle juge utiles et à lui faire rapport à ce sujet à sa 192 e session.

6 186 EX/26 Rev. Annexe I ANNEXE I SUIVI DES RECOMMANDATIONS DE DELOITTE PRÉSENTÉES DANS LE DOCUMENT 185 EX/6 Partie X RECOMMANDATIONS DE DELOITTE OBSERVATIONS DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE CALENDRIER DE MISE EN ŒUVRE 1. FORMULE DE RÉPARTITION DES COTISATIONS Introduire une nouvelle formule de répartition des cotisations tous les deux ans sur la base des projections relatives aux dépenses de remboursement pour la prochaine période de deux ans (exercice biennal) Approuvé. Comme suite aux recommandations du Conseil de gestion de la CAM et de la session extraordinaire de l Assemblée générale des participants à la Caisse, une nouvelle formule de répartition des cotisations a été adoptée, selon laquelle le montant des dépenses de remboursement projetées pour les prochaines années sera réparti entre l Organisation (55 %) et les participants (45 %). La part globale des participants sera ensuite répartie entre les différents participants sur la base de nouveaux taux de cotisation représentant 2,84 %, 4,26 %, 4,97 %, 5,67 % et 6,25 % du traitement, en fonction du nombre de personnes à charge affiliées à la CAM. Ces taux de cotisation seront automatiquement ajustés tous les deux ans sur la base d une réévaluation des prévisions de dépenses. 2. MÉCANISME DE FINANCEMENT DU SYSTÈME ET RÉASSURANCE Maintenir un mécanisme auto-assuré pour la Caisse 3. CONCEPTION DU SYSTÈME (a) Supprimer la prise en charge du placement en maison de retraite médicalisée (hébergement et repas) (b) Réduire de deux ans à un an le délai de présentation des demandes de remboursement Approuvé. À long terme, un mécanisme de financement auto-assuré sera moins coûteux pour l UNESCO, car il permet d éviter la prime de risque que les compagnies d assurance exigeraient pour assumer le risque de remboursement des dépenses à la place de l UNESCO. Approuvé. Les frais d hébergement et de repas dans une maison de retraite médicalisée ne seront plus pris en charge par la CAM. Toutefois, des mesures de transition devraient être prises pour les personnes qui sont actuellement en maison de retraite médicalisée et dont les frais sont remboursés par la CAM. Aucune action requise 1/7/2011 Approuvé.

7 186 EX/26 Rev. Annexe I page 2 RECOMMANDATIONS DE DELOITTE OBSERVATIONS DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE CALENDRIER DE MISE EN ŒUVRE (c) Fixer un plafond annuel de prestations (d) Réduire le taux de remboursement de certaines prestations du système : procédures de fécondation assistée, grand appareillage, consultations médicales (e) Introduire la prise en charge de la prévention (f) Supprimer la prise en charge des parents 4. GOUVERNANCE DU SYSTÈME Établir un cadre de gouvernance pour le Conseil de gestion et engager une société de conseil indépendante pour qu elle donne un avis fondé sur son expérience professionnelle Cette recommandation, qui va à l encontre du principe de solidarité de la CAM, a été rejetée. Toutefois, les demandes de remboursement individuelles d un montant élevé seront soumises à l approbation préalable du Conseil de gestion de la CAM ou de membres désignés du Conseil. Comme suite aux recommandations du Conseil de gestion de la CAM, ces changements ne seront pas retenus. La recommandation de Deloitte ne porte que sur quelques prestations qui représentent une fraction minime des demandes de remboursement reçues par la CAM. Approuvé. Cela favoriserait la détection précoce des maladies chroniques et serait certainement bénéfique pour les participants. En outre, une telle mesure pourrait entraîner une réduction à long terme des dépenses de remboursement grâce à des traitements médicaux plus précoces et moins intenses. Approuvé. La possibilité d obtenir l admission à la Caisse de nouvelles personnes indirectement à charge sera supprimée. Toutefois, les personnes indirectement à charge déjà couvertes par la CAM ne seront pas concernées par cette mesure. Les demandes individuelles d un montant élevé seront examinées au cas par cas Aucune action requise 1/7/2011 Approuvé.

8 186 EX/26 Rev. Annexe II ANNEXE II PLAN D ACTION POUR LA MISE EN ŒUVRE DES RECOMMANDATIONS DE DELOITTE MESURES PROPOSÉES FORMULE DE RÉPARTITION DES COTISATION Introduire une nouvelle formule de répartition des cotisations tous les deux ans sur la base des projections relatives aux dépenses de remboursement pour la prochaine période de deux ans (exercice biennal) CONCEPTION DU SYSTÈME Supprimer la prise en charge du placement en maison de retraite médicalisée (hébergement et repas) et des soins non médicaux Ramener à un an le délai de présentation des demandes de remboursement Soumettre les demandes de remboursement individuelles d un montant élevé à l approbation préalable du Conseil de gestion de la CAM ou de membres désignés du Conseil Introduire la prise en charge de la prévention Supprimer la prise en charge des personnes indirectement à charge GOUVERNANCE DU SYSTÈME Établir un cadre de gouvernance pour le Conseil de gestion et engager une société de conseil indépendante pour qu elle donne un avis fondé sur son expérience professionnelle MESURES À PRENDRE MISE EN ŒUVRE Modifier le Règlement de la CAM. Modifier le Règlement de la CAM. Proposer des mesures de transition pour les personnes qui sont actuellement en maison de retraite médicalisée et dont les frais sont remboursés par la CAM. Modifier le Règlement de la CAM. Demander à l administrateur des demandes de remboursement de transmettre à l UNESCO, pour approbation préalable, toute demande d un montant supérieur à dollars des États- Unis. Modifier le Règlement de la CAM. Inviter des conseillers externes à soumettre leurs offres, et accepter la meilleure offre. La société commencera à offrir ses services consultatifs. 30/11/2011 Ce document est imprimé sur du papier recyclé.

Assemblées des États membres de l OMPI

Assemblées des États membres de l OMPI F A/51/18 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 16 SEPTEMBRE 2013 Assemblées des États membres de l OMPI Cinquante et unième série de réunions Genève, 23 septembre 2 octobre 2013 FINANCEMENT DES PRESTATIONS À LONG

Plus en détail

PROPOSITION POUR LE FINANCEMENT DE L ASSURANCE-MALADIE APRÈS LA CESSATION DE SERVICE (ASHI) Résumé

PROPOSITION POUR LE FINANCEMENT DE L ASSURANCE-MALADIE APRÈS LA CESSATION DE SERVICE (ASHI) Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-onzième session 191 EX/29 PARIS, le 25 mars 2013 Original anglais Point 29 de l'ordre du jour provisoire PROPOSITION POUR LE FINANCEMENT DE L ASSURANCE-MALADIE APRÈS

Plus en détail

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session 195 EX/13.INF PARIS, le 10 octobre 2014 Anglais et français seulement Point 13 de l'ordre du jour provisoire PROPOSITIONS PRÉLIMINAIRES DE LA DIRECTRICE

Plus en détail

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service Juillet 2005 F COMITÉ FINANCIER Cent dixième session Rome, 19-23 septembre 2005 Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service I. Introduction 1. Le Comité

Plus en détail

Генеральная конферeнция 34-я сессия, Париж 2007 г. 大 会 第 三 十 四 届 会 议, 巴 黎,2007 年

Генеральная конферeнция 34-я сессия, Париж 2007 г. 大 会 第 三 十 四 届 会 议, 巴 黎,2007 年 General Conference 34th session, Paris 2007 Conférence générale 34 e session, Paris 2007 Conferencia General 34 a reunión, París 2007 Генеральная конферeнция 34-я сессия, Париж 2007 г. א א א א א א ٢٠٠٧

Plus en détail

Convention sur la lutte contre la désertification

Convention sur la lutte contre la désertification NATIONS UNIES Convention sur la lutte contre la désertification Distr. GÉNÉRALE 29 juillet 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ CHARGÉ DE L EXAMEN DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION Septième session

Plus en détail

UNEP/OzL.Conv.10/4. Programme des Nations Unies pour l environnement

UNEP/OzL.Conv.10/4. Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP UNEP/OzL.Conv.10/4 Distr. : générale 5 août Français Original : anglais Programme des Nations Unies l environnement Conférence des Parties à la Convention de Vienne la protection de la

Plus en détail

LISTE DES RECOMMANDATIONS

LISTE DES RECOMMANDATIONS LISTE DES RECOMMANDATIONS Recommandation 1 Le Comité recommande la présentation en 2005 d un projet de loi qui créerait une nouvelle entité de l État appelée la Commission de l assurance-emploi. Cette

Plus en détail

CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME. Questions financières et budgétaires

CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME. Questions financières et budgétaires UNAIDS/PCB(8)/99. 3 mai 1999 3 mai 1999 CONSEIL DE COORDINATION DU PROGRAMME Huitième réunion Genève, 27-28 juin 1999 Point.2 à l ordre du jour provisoire Questions financières et budgétaires Fonds de

Plus en détail

COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME. EC/60/SC/CRP.16 9 juin 2009 RAPPORT INTERIMAIRE SUR LE FINANCEMENT DES PRESTATIONS A ET APRES LA CESSATION DE SERVICE

COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME. EC/60/SC/CRP.16 9 juin 2009 RAPPORT INTERIMAIRE SUR LE FINANCEMENT DES PRESTATIONS A ET APRES LA CESSATION DE SERVICE COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Distr. RESTREINTE EC/60/SC/CRP.16 9 juin 2009 COMITE PERMANENT FRANCAIS 45 e réunion Original : ANGLAIS RAPPORT INTERIMAIRE SUR LE FINANCEMENT DES PRESTATIONS

Plus en détail

Cent treizième session. Rome, 8 12 mai 2006. Évaluation actuarielle des obligations de dépenses liées au personnel. I.

Cent treizième session. Rome, 8 12 mai 2006. Évaluation actuarielle des obligations de dépenses liées au personnel. I. Avril 2006 F COMITE FINANCIER Cent treizième session Rome, 8 12 mai 2006 Évaluation actuarielle des obligations de dépenses liées au personnel I. Introduction 1. Ces dernières années, le Comité a examiné

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF DE LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L ADMINISTRATION

Plus en détail

SITUATION DE LA CAISSE D'ASSURANCE-MALADIE ET MISE EN PLACE DE LA NOUVELLE STRUCTURE DE GOUVERNANCE PRÉSENTATION

SITUATION DE LA CAISSE D'ASSURANCE-MALADIE ET MISE EN PLACE DE LA NOUVELLE STRUCTURE DE GOUVERNANCE PRÉSENTATION 37 e session, Paris 2013 37 C 37 C/38 5 novembre 2013 Original anglais Point 12.4 de l ordre du jour provisoire SITUATION DE LA CAISSE D'ASSURANCE-MALADIE ET MISE EN PLACE DE LA NOUVELLE STRUCTURE DE GOUVERNANCE

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2006 PFA POUR DÉCISION. Les normes comptables internationales pour le secteur public

Conseil d administration Genève, novembre 2006 PFA POUR DÉCISION. Les normes comptables internationales pour le secteur public BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.297/PFA/6 297 e session Conseil d administration Genève, novembre 2006 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION SIXIÈME QUESTION À

Plus en détail

GC.12/11 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

GC.12/11 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr.: Générale 19 octobre 2007 Français Original: Anglais Conférence générale Douzième session Vienne, 3-7 décembre 2007 Point 10 d) de

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/19/23 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 20 JUIN 2012 Comité du programme et budget Dix-neuvième session Genève, 10 14 septembre 2012 FINANCEMENT À LONG TERME DE L ASSURANCE-MALADIE APRÈS CESSATION DE

Plus en détail

Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après la cessation de service

Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après la cessation de service Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 48 e réunion Distr. Restreinte 4 juin 2010 Français Original: anglais Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après

Plus en détail

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5 Section du programme, du budget et de l administration PFA POUR INFORMATION Décisions de

Plus en détail

Cent soixante-douzième session

Cent soixante-douzième session ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent soixante-douzième session 172 EX/36 PARIS, le 19 août 2005 Original anglais/français Point 38 de l ordre

Plus en détail

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 VOTE DE LA RESOLUTION PORTANT OUVERTURE DE CREDITS POUR 1998-1999

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 VOTE DE LA RESOLUTION PORTANT OUVERTURE DE CREDITS POUR 1998-1999 Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 29 C 29 C/77 12 novembre 1997 Original anglais Point 3.4 de l'ordre du jour VOTE DE LA RESOLUTION PORTANT OUVERTURE DE CREDITS POUR 1998-1999 Rapport

Plus en détail

Ce que vous devez savoir au sujet des chapitres 3462 et 3463

Ce que vous devez savoir au sujet des chapitres 3462 et 3463 WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPATABILITÉ AVANTAGES SOCIAUX FUTURS Ce que vous devez savoir au sujet des chapitres 3462 et 3463 La comptabilisation des avantages sociaux futurs peut être complexe, mais

Plus en détail

PARIS, le 21 mars 2008 Original anglais

PARIS, le 21 mars 2008 Original anglais Conseil exécutif Cent soixante-dix-neuvième session 179 EX/33 PARIS, le 21 mars 2008 Original anglais Point 33 de l'ordre du jour provisoire RAPPORT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL SUR L'EMPLOI DE CONTRATS DE CONSULTANT

Plus en détail

N o 13. Août 2004. Gestion des placements

N o 13. Août 2004. Gestion des placements N o 13 Résumé des travaux de la 52 e session du Comité mixte de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies (CCPPNU) (Montréal, 13-23 juillet 2004) Août 2004 La délégation de l OIT à

Plus en détail

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES RAPPORT DU DIRECTEUR GENERAL

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES RAPPORT DU DIRECTEUR GENERAL Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 29 C 29 C/43 18 juillet 1997 Original anglais Point 9.14 de l'ordre du jour provisoire CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES

Plus en détail

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 CONSEIL EXÉCUTIF EB133/12 Cent trente-troisième session 14 mai 2013 Point 8.2 de l ordre du jour provisoire Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

Optimisation du financement des pensions dans un contexte de changements démographiques et d économie volatile

Optimisation du financement des pensions dans un contexte de changements démographiques et d économie volatile Association internationale de la sécurité sociale Quinzième Conférence internationale des actuaires et statisticiens de la sécurité sociale Helsinki, Finlande, 23-25 mai 2007 Optimisation du financement

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 6 juin 2014

MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 6 juin 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Approuvé par le conseil d administration le 6 juin 2014 6 juin 2014

Plus en détail

Résultats financiers des fonds d affectation spéciale de la Convention

Résultats financiers des fonds d affectation spéciale de la Convention Nations Unies Convention sur la lutte contre la désertification Distr. générale 9 juillet 2015 Français Original : anglais ICCD/COP(12)/7 Conférence des Parties Douzième session Ankara (Turquie), 12-23

Plus en détail

FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION. Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2 à 6.4 du Règlement financier.

FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION. Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2 à 6.4 du Règlement financier. 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/39 11 août 2015 Original anglais Point 9.5 de l ordre du jour provisoire FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

RÈGLEMENTS FINANCIERS DES COMPTES SPÉCIAUX. Résumé

RÈGLEMENTS FINANCIERS DES COMPTES SPÉCIAUX. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-onzième session 191 EX/30 PARIS, le 25 mars 2013 Original anglais Point 30 de l'ordre du jour provisoire RÈGLEMENTS FINANCIERS DES COMPTES SPÉCIAUX Résumé Conformément

Plus en détail

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-septième session 197 EX/PG/Recommandations PARIS, le 24 septembre 2015 Original anglais/français RECOMMANDATIONS ADRESSÉES PAR LE GROUPE PRÉPARATOIRE À LA 197 e SESSION

Plus en détail

Fonds pour l adaptation

Fonds pour l adaptation Fonds pour l adaptation Conseil du Fonds pour l adaptation Deuxième réunion Bonn, 16-19 juin 2008 AFB/B.2/10 22 mai 2008 Point 6h) de l ordre du jour FONCTIONS ET ATTRIBUTIONS DE L ADMINISTRATEUR DU FONDS

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/72/46 15 mai 2014 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2015

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2015 L atome pour la paix Conférence générale GC(58)/7 15 août 2014 Distribution générale Français Original : anglais Cinquante-huitième session ordinaire Point 12 de l ordre du jour provisoire (GC(58)/1, Add.1

Plus en détail

RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. [sur le rapport de la Cinquième Commission (A/48/801/Add.2)]

RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. [sur le rapport de la Cinquième Commission (A/48/801/Add.2)] NATIONS UNIES A Assemblée générale Distr. GÉNÉRALE A/RES/48/218 B 12 août 1994 Quarante-huitième session Point 121 de l ordre du jour RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE [sur le rapport de la Cinquième

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM)

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) 1 ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) CHARTE DU COMITÉ DES FINANCES, DE L AUDIT COMPTABLE ET DE LA GESTION DES RISQUES Mandat Le Comité des finances, de l audit

Plus en détail

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité

Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité Nations Unies ST/SGB/2003/16 Secrétariat 21 novembre 2003 Circulaire du Secrétaire général Organisation du Bureau de la planification des programmes, du budget et de la comptabilité En application de la

Plus en détail

Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite

Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée aux états financiers présentés par les régimes

Plus en détail

Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS

Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Septième cycle GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Pour tous les modèles de rapports, veuillez visiter le site du FNUD : http://www.un.org/democracyfund/grantees/grantees_r7.html

Plus en détail

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes Nations Unies UNW/2012/7 Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Distr. générale 1 er mai 2012 Français Original : anglais Session

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Conseil exécutif ex

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Conseil exécutif ex Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Conseil exécutif ex Cent vingt et unième session 121 EX/31 PARIS, le 5 avril 1985 Original anglais Point 8.3 de l'ordre du jour

Plus en détail

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Coûts des régimes d assurance maladie. I. Introduction

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Coûts des régimes d assurance maladie. I. Introduction Août 2005 F COMITE FINANCIER Cent dixième session Rome, 19-23 septembre 2005 Coûts des régimes d assurance maladie I. Introduction 1. À sa cent quatrième session, le Comité financier a examiné trois questions

Plus en détail

Projet de loi n o 34 (2015, chapitre 7)

Projet de loi n o 34 (2015, chapitre 7) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 34 (2015, chapitre 7) Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite relativement au financement et à la restructuration

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT http://www.actuaires.ca/members/agreements/expense_claim_form_f.pdf Document 206024 1. Généralités L Institut encourage les présidents

Plus en détail

PRÉSENTATION. Source : Articles 14 (a) et 6 (c) des Statuts de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies.

PRÉSENTATION. Source : Articles 14 (a) et 6 (c) des Statuts de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies. 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/42 30 juillet 2015 Original anglais Point 10.3 de l ordre du jour provisoire CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES ET DÉSIGNATION DE REPRÉSENTANTS

Plus en détail

HSP. HSP/GC/25/L.2 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains

HSP. HSP/GC/25/L.2 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains NATIONS UNIES HSP HSP/GC/25/L.2 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains Distr.: limitée 23 avril 2015 Français Original : anglais Vingt-cinquième session

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/65/63/Add.1. La délocalisation au sein des organismes des Nations Unies. Note du Secrétaire général

Assemblée générale. Nations Unies A/65/63/Add.1. La délocalisation au sein des organismes des Nations Unies. Note du Secrétaire général Nations Unies A/65/63/Add.1 Assemblée générale Distr. générale 30 juillet 2010 Français Original : anglais Soixante-cinquième session Points 130 et 137 de l ordre du jour provisoire* Examen de l efficacité

Plus en détail

Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II

Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II Améliorations 2014 des Normes comptables pour les entreprises à capital fermé Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II Avant-propos En octobre 2014, le Conseil

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE SOMMAIRE La rente longévité Loi RCR : - La fin des mesures de financement particulières dans les régimes du secteur public Une capitalisation renforcée - Une solvabilité allégée - Les valeurs de transfert

Plus en détail

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux Bureau du surintendant des institutions financières Bureau de l actuaire en chef Office of the Superintendent of Financial Institutions Des régimes de retraite mieux financés dans un système équilibré

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS No 49-2013

EXPOSE DES MOTIFS No 49-2013 Commune de Plan lesouates EXPOSE DES MOTIFS No 49 2013 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Transformation de la Caisse d assurance du personnel de la Ville de Genève, des Services Industriels

Plus en détail

Groupe de travail sur le développement juridique du système de Madrid concernant l enregistrement international des marques

Groupe de travail sur le développement juridique du système de Madrid concernant l enregistrement international des marques F MM/LD/WG/13/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 1 ER SEPTEMBRE 2015 Groupe de travail sur le développement juridique du système de Madrid concernant l enregistrement international des marques Treizième session

Plus en détail

CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES Comité des pensions du personnel de l'icito/gatt

CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES Comité des pensions du personnel de l'icito/gatt personnel des Nations Unies CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES Comité des pensions du personnel de l'icito/gatt Le Comité mixte de la Caisse commune des pensions s'est réuni du

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT 1. GÉNÉRALITÉS Document 207004 L Institut encourage les présidents des directions, commissions et groupes de travail à faire preuve de

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 23 septembre 2014 MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le «Régime de pension»)

Plus en détail

Elaboration de la politique de ressources humaines

Elaboration de la politique de ressources humaines ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CONSEIL EXECUTIF EB107/15 Add.1 Cent septième session 12 décembre 2000 Point 6.1 de l ordre du jour provisoire Elaboration de la politique de ressources humaines Confirmation

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 24 mars 2004 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel. Normes comptables internationales pour le secteur public

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel. Normes comptables internationales pour le secteur public - Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 8 mars 2011 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Trente-neuvième session Vienne, 22-24 juin 2011

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Pour tous les modèles de rapports, veuillez visiter le site du FNUD : http://www.un.org/democracyfund/information-grantees

Plus en détail

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale

Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A66/37 Point 23.2 de l ordre du jour provisoire 8 mai 2013 Rapport de la Commission de la Fonction publique internationale Rapport du Secrétariat 1. Conformément

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET 2004 LOI ORGANIQUE N 2004-42 DU 13 MAI 2004 PORTANT MODIFICATION ET COMPLETANT LA LOI ORGANIQUE DU BUDGET N 67-53 DU 8 DECEMBRE 1967

Plus en détail

La CAP est régie par des statuts dont il ressort qu elle ne dispose pas formellement de la personnalité juridique.

La CAP est régie par des statuts dont il ressort qu elle ne dispose pas formellement de la personnalité juridique. DA 293-13.01 TRANSFORMATION DE LA CAP EN FONDATION INTERCOMMUNALE DE DROIT PUBLIC ET OUVERTURE D UN CRÉDIT BUDGÉTAIRE SUPPLÉMENTAIRE DESTINÉ À FINANCER L APPORT EXTRAORDINAIRE PRÉVU À L ARTICLE 31 DU PROJET

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/PTA/IISG(1)/2 Conseil économique et social Distr. générale 18 février 2015 Français Original: anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Première réunion

Plus en détail

OBJET : Objectifs de rendement de la Société de gestion des placements du N.-B.

OBJET : Objectifs de rendement de la Société de gestion des placements du N.-B. Le 27 avril 2015 Ministre des Finances en qualité de responsable de la gouvernance pour la Loi sur la pension des juges de la Cour provinciale Conseil des fiduciaires du RRPSP Conseil des fiduciaires du

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/65/57 12 octobre 2011 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

RÉSOLUTION 986 (1995) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 3519e séance, le 14 avril 1995

RÉSOLUTION 986 (1995) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 3519e séance, le 14 avril 1995 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/986 (1995) 14 avril 1995 RÉSOLUTION 986 (1995) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 3519e séance, le 14 avril 1995 Le Conseil de sécurité, Rappelant

Plus en détail

Note éducative. Commission d indemnisation des accidents du travail. Septembre 2009. Document 209094

Note éducative. Commission d indemnisation des accidents du travail. Septembre 2009. Document 209094 Note éducative Prise en compte d une provision pour frais d administration dans les états financiers des régimes publics d assurance pour préjudices corporels Commission d indemnisation des accidents du

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION 1. COMPOSITION ET QUORUM Le Comité des ressources humaines et de la rémunération (le «Comité») est composé d au moins trois administrateurs,

Plus en détail

La viabilité des régimes de retraite

La viabilité des régimes de retraite La viabilité des régimes de retraite Rendre les régimes de retraite du secteur public plus sécuritaires et abordables gov.pe.ca/pensionplans Message du ministre Les deux grands régimes de retraite du secteur

Plus en détail

Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise

Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise Août 2010 Projet de réforme des retraites : Premières conséquences pour les régimes d entreprise Madame, Monsieur, Le projet de réforme des retraites a été adopté par le Gouvernement le 13 juillet, puis

Plus en détail

CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC

CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC Le texte qui suit présente un compte rendu factuel des événements liés aux changements de la gouvernance de l AIIC imposés par la nouvelle Loi canadienne

Plus en détail

SOCIÉTÉ CANADIENNE D ÉVALUATION SECTION DE LA CAPITALE NATIONALE ÉTATS FINANCIERS 30 JUIN 2012

SOCIÉTÉ CANADIENNE D ÉVALUATION SECTION DE LA CAPITALE NATIONALE ÉTATS FINANCIERS 30 JUIN 2012 SOCIÉTÉ CANADIENNE D ÉVALUATION SECTION DE LA CAPITALE NATIONALE ÉTATS FINANCIERS 30 JUIN 2012 CONTENU RAPPORT DES VÉRIFICATEURS INDÉPENDANTS ÉTATS FINANCIERS BILAN 3 ÉTAT DES OPÉRATIONS ET ÉVOLUTION DES

Plus en détail

Frais de déplacement et dépenses connexes

Frais de déplacement et dépenses connexes Chapitre 4 Section 4.12 Ministère des Services gouvernementaux Frais de déplacement et dépenses connexes Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.12 du Rapport annuel 2004 Contexte

Plus en détail

RAPPORT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE SUR LA SITUATION DE LA CAISSE D ASSURANCE-MALADIE. Résumé

RAPPORT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE SUR LA SITUATION DE LA CAISSE D ASSURANCE-MALADIE. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-septième session 187 EX/32 PARIS, le 26 août 2011 Original anglais Point 32 de l'ordre du jour provisoire RAPPORT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE SUR LA SITUATION DE LA CAISSE

Plus en détail

L exposé oral et la note de référence ont été préparés conformément à la décision 2011/4 du Conseil d administration.

L exposé oral et la note de référence ont été préparés conformément à la décision 2011/4 du Conseil d administration. 19 décembre 2011 Fonds des Nations Unies pour l enfance Conseil d administration Première session ordinaire de 2012 7-10 février 2012 Point 10 de l ordre du jour provisoire * Compte rendu oral sur les

Plus en détail

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances Protégez vos employés tout en réalisant des économies Table des matières Protégez vos employés tout en réalisant des économies 1 Qu est-ce qu

Plus en détail

Introduction. Une démarche par étape a été adoptée en vue d atteindre cet objectif :

Introduction. Une démarche par étape a été adoptée en vue d atteindre cet objectif : Élaborer un régime d assurance-médicaments pour les Néo-Brunswickois non assurés Introduction Au cours des importantes consultations publiques réalisées pendant les premières phases du projet Ensemble

Plus en détail

RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec (le Fonds).

RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec (le Fonds). Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec 08.01.0 Page 1 de 8 DATE DE MISE À JOUR 2015-07-15 RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉES DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉES DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI F OMPI A/47/6 ORIGINAL : anglais DATE : 15 août 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLÉES DES ÉTATS MEMBRES DE L OMPI Quarante-septième série de réunions Genève, 22 septembre

Plus en détail

F Distribution: GÉNÉRALE RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES. Point 6 de l'ordre du jour

F Distribution: GÉNÉRALE RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES. Point 6 de l'ordre du jour Session annuelle du Conseil d administration Rome, 25 28 mai 2015 RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES Point 6 de l'ordre du jour Pour examen NOTE DE LA DIRECTRICE EXÉCUTIVE SUR LE RAPPORT

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/5/6 ORIGINAL : anglais DATE : 18 mai 2000 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION COMITÉ PLÉNIER Cinquième session Genève,

Plus en détail

État présenté par le Secrétaire général conformément à l article 153 du Règlement intérieur de l Assemblée générale

État présenté par le Secrétaire général conformément à l article 153 du Règlement intérieur de l Assemblée générale Nations Unies A/C.5/56/29 Assemblée générale Distr. générale 12 décembre 2001 Français Original: anglais Cinquante-sixième session Cinquième Commission Points 106 b) et 123 de l ordre du jour Troisième

Plus en détail

Cent vingt-sixième session. Rome, 11 15 mai 2009. Évaluation actuarielle des obligations relatives au personnel pour 2008

Cent vingt-sixième session. Rome, 11 15 mai 2009. Évaluation actuarielle des obligations relatives au personnel pour 2008 Avril 2009 F COMITE FINANCIER Cent vingt-sixième session Rome, 11 15 mai 2009 Évaluation actuarielle des obligations relatives au personnel pour 2008 Le tirage du présent document est limité pour réduire

Plus en détail

1. Du budget de l État au déficit public

1. Du budget de l État au déficit public 1. Du budget de l État au déficit public QCM 1. Qu est-ce que la LOLF? a. la loi d orientation des lois financières b. la loi d organisation des limites financières c. la loi organique relative aux lois

Plus en détail

Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19

Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19 Page 1 de 12 Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19 RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation

Plus en détail

BUREAUX TEMPORAIRES AU SIEGE. Rapport du Directeur général

BUREAUX TEMPORAIRES AU SIEGE. Rapport du Directeur général WORLD HEALTH ORGANIZATION CONSEIL EXECUTIF Trente-neuvième session Point 5 de 1 f ordre du jour supplémentaire ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ EB39A2 Add Л 20 janvier 1967 ORIGINAL : ANGLAIS BUREAUX

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Troisième partie Résolutions et recommandation adoptées par l Assemblée des États Parties

Troisième partie Résolutions et recommandation adoptées par l Assemblée des États Parties Version préliminaire ICC-ASP/11/20 Troisième partie Résolutions et recommandation adoptées par l Assemblée des États Parties A. Résolutions Résolution ICC-ASP/11/Res.1 Adoptée par consensus à la huitième

Plus en détail

Patrimoine culturel immatériel

Patrimoine culturel immatériel Patrimoine culturel immatériel 2 GA Distribution limitée ITH/08/2.GA/CONF.202/9 bis Paris, le 16 juin 2008 Original anglais ORGANISATION DE NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE ASSEMBLÉE

Plus en détail

ASSEMBLÉE 36 e SESSION

ASSEMBLÉE 36 e SESSION Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL A36-DP-AD/2 Point 49 20/9/07 ASSEMBLÉE 36 e SESSION COMMISSION ADMINISTRATIVE Point 49 : Budgets pour 2008, 2009 et 2010 PROTECTION DU POUVOIR

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail