CHOIX ET IMPLANTATION D'UN LOGICIEL DE GESTION INFORMATISÉE DES LOISIRS ET DE SERVICES EN LIGNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHOIX ET IMPLANTATION D'UN LOGICIEL DE GESTION INFORMATISÉE DES LOISIRS ET DE SERVICES EN LIGNE"

Transcription

1 Saint-Sauveur, du 9 au 11 octobre 2013 CHOIX ET IMPLANTATION D'UN LOGICIEL DE GESTION INFORMATISÉE DES LOISIRS ET DE SERVICES EN LIGNE Dominick Fréchette

2 Objectif de la présentation Démystifier, donner confiance et outiller les travailleurs en loisirs dans le but de faire un choix éclairé des systèmes de gestion informatisés des loisirs, pour ensuite implanter le tout de façon progressive et adaptée, pour un meilleur gage de succès.

3 Plan de la présentation Historique de la ville de Lévis Le choix du fournisseur Implantation du logiciel Question Conclusion

4 Historique Ville de Lévis 10 anciennes villes 3 logiciels de gestion des loisirs utilisés (Mensys, Sentinel, Dynabec) Besoins multiples dont les services en ligne Analyser le marché des systèmes de gestion informatisée du Québec (2008) Grande épopée vers des choix de fournisseurs (2009).

5 Le choix du fournisseur Approche des fournisseurs : Communication aux ventes Moment de voir leur sérieux, leur organisation, Démo virtuelle leurs services, leurs suivis, Démo «en bashing ligne» Prenez des notes. Si Démo on ne sur vous place. offre pas ces démos soyez suspicieux. Consultez les villes les utilisants

6 Le choix du fournisseur (suite) Comment choisir VS ses besoins (voir loin, mais pas trop!!!) passé (inscription, salle avec délais sous plusieurs options pour le client) actuel (en ligne, instantané, diriger et restreindre le client) futur et tendances (mobile, tablettes (client et personnel) centres sportifs, participation libre et variable, location des services, etc.) soutien informatique interne ou externe (la base de données : hébergé (cloud) ou non hébergé (interne)).

7 Le choix du fournisseur (suite) Outil d'analyse (préparez-vous!!!) : pas des spécialistes de produit, mais expert de votre domaine (loisirs) et de votre clientèle grille d'analyse adaptée aux besoins et tendances (services : en ligne, financier, location (salle, matériel, équipement), vente, suivi de travaux, contrôle d'accès, soutien OBNL) deux façons de voir les choses module intégré (petit - gros fournisseur) module séparé (petit - gros fournisseur).

8 Le choix du fournisseur (suite) Mise en garde : ce que le produit promet ce que le produit peut vraiment faire ce que le produit peut adapter ce que vous devrez adapter à votre façon de faire et exiger à vos citoyens (il faudra vous aussi changer des choses et parfois faire avec )

9 Le choix du fournisseur (suite) Achat et appels d'offre grilles d'analyses expérience du fournisseur adaptabilité du fournisseur.

10

11

12

13 Implantation du logiciel Modèle de gestion et plan de tâches : (pénible mais capital) Décideurs Coordonnateurs Réalisateurs Ne soyez pas tout ça à la fois.

14 Implantation du logiciel (suite) Équipe de soutien (ne soyez pas seul organigramme) : élus (besoin du citoyen a un prix = pas une entreprise rentable) direction (décision = assumer aussi coût récurent) loisirs (implication dans l'identification des besoins (dès le départ), libérez des ressources ou engagez, ouverture aux changements) technologie de l'information et/ou fournisseur (partenaire+++) communications (dites ce que vous faites et vers ou vous allez si vous voulez qu on vous suive) finances (services en ligne (crédit, débit), dépôt, remboursements).

15

16 Implantation du logiciel (suite) Communication aux citoyens et aux intervenants internes : la préparation au changement (ça s'en vient!!!, avantages, résistance, impatience) l'information régulière (communication) aspects stratégiques (éduquer, restreindre les choix, ne pas reculer) le droit à l'erreur (temporairement).

17 Implantation du logiciel (suite) Que fait-on des OBNL? donner le service en ligne les supporter dans un choix d outils en ligne les référer à leurs fédérations et associations cumuler leurs données, demandes et besoins.

18 Implantation du logiciel (suite) C'est jamais fini (le fameux tordeur!!!) améliorations changements de version adaptation à vos besoins nouveaux besoins.

19 Questions

20 Conclusion Le choix du fournisseur Approche des fournisseurs Comment choisir VS ses besoins Outil d'analyse (préparez-vous!!!) Achat et appels d'offre.

21 Conclusion L implantation Modèle de gestion et plan de tâches Équipe de soutien Communication aux citoyens et aux intervenants internes Que fait-on des OBNL? C'est jamais fini (le fameux tordeur!!!).

22 Saint-Sauveur, du 9 au 11 octobre 2013 Merci

GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger

GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger SOMMAIRE GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger o o o o o o o o o o o o

Plus en détail

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1

DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 DECLARATION DES PERFORMANCES N 1 Résistance mécanique C18 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES N 2 Résistance mécanique C24 EN 1912 : 2012 + EN 338 :2009 DECLARATION DES PERFORMANCES

Plus en détail

SOLUTION DE PAIEMENT PAR INTERNET. Facilitateur de commerce

SOLUTION DE PAIEMENT PAR INTERNET. Facilitateur de commerce SOLUTION DE PAIEMENT PAR INTERNET Facilitateur de commerce Faire du commerce électronique avec les solutions Monetico de Desjardins, c est : jouir de forfaits répondant spécifiquement à vos besoins faciliter

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

SOLUTION DE PAIEMENT PAR INTERNET. Facilitateur de commerce

SOLUTION DE PAIEMENT PAR INTERNET. Facilitateur de commerce SOLUTION DE PAIEMENT PAR INTERNET Facilitateur de commerce Faire du commerce électronique avec les solutions Monetico de Desjardins, c est : jouir de forfaits répondant spécifiquement à vos besoins faciliter

Plus en détail

PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC

PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC Juin 215 PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC Emploi-Québec, dans sa volonté de favoriser l équilibre entre l offre et la demande, s assure que les postes soient comblés et que la main-d œuvre disponible

Plus en détail

Les nouvelles tendances de la bureautique

Les nouvelles tendances de la bureautique Reference Les nouvelles tendances de la bureautique Carrefour des Assistantes 2011 Hélène TELLITOCCI Christine LOURDELET Cegos, le partenaire formation le plus proche de l assistante 100 formations inter-entreprises

Plus en détail

ATELIERS OCOVA ALPMEDNET

ATELIERS OCOVA ALPMEDNET ATELIERS OCOVA ALPMEDNET OCOVA AlpMedNet un projet ALCOTRA pour le développement des entreprises & la valorisation des territoires porté par la Régie Micropolis, financé par l Europe, l Etat français &

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Lancement de l appel de projets : 12 février 2015 Date limite dépôt des dossiers : 6 mars 2015 Résumé Dans le cadre

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Sommaire. L ECHANGEUR Basse-Normandie en quelques mots 3. Dem@t-Tech www.demat-tech.com 4

Sommaire. L ECHANGEUR Basse-Normandie en quelques mots 3. Dem@t-Tech www.demat-tech.com 4 Dem@t-Tech Jeudi 4 Juin 2015 http://www.demat-tech.com/ ÉCHANGEUR BASSE-NORMANDIE Siège : Espace Numérique StarTech 61 27 bd. de Strasbourg 61-61000 Alençon (Orne, France) Tél : +33 2 33 80 87 50 - Fax

Plus en détail

Sommaire. A la une...2-3. Témoignage client...4. Prochain rendez-vous...6. Syselcom : l actu...7. Contact Us

Sommaire. A la une...2-3. Témoignage client...4. Prochain rendez-vous...6. Syselcom : l actu...7. Contact Us Sommaire A la une...2-3 ¾ L évolution du Cloud Computing et ses défis Témoignage client...4 ¾ OneSolutions SA Les événements SyselCloud...5 ¾ RoadShow SolvAxis - SyselCloud Prochain rendez-vous...6 ¾ SyselCloud

Plus en détail

La Caisse d économie solidaire Desjardins

La Caisse d économie solidaire Desjardins La Caisse d économie solidaire Desjardins Notre mission Soutenir le développement de l économie sociale et solidaire en misant sur l entrepreneuriat collectif au sein de quatre réseaux : coopératif, communautaire,

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

1. LES OBJECTIFS PRIORITAIRES DE L EPRT

1. LES OBJECTIFS PRIORITAIRES DE L EPRT Dernière mise à jour : 12 novembre 2013 ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE CHARLEVOIX 2013-2015 Catégorie FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS L EPRT de Charlevoix partenaire du développement touristique

Plus en détail

Formation ALS AGEE 2014

Formation ALS AGEE 2014 Formation ALS AGEE 2014 Programme : Repérer les comportements à risques et veiller à l intégrité physique et psychologique des participants Assurer la protection des participants et des tiers 03/04/2014

Plus en détail

Le travail collaboratif et l'intelligence collective

Le travail collaboratif et l'intelligence collective THÈME INFORMATION ET INTELLIGENCE COLLECTIVE Pour l organisation, l information est le vecteur de la communication, de la coordination et de la connaissance, tant dans ses relations internes que dans ses

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska, l Unité 5 veut permettre aux personnes vivant des conditions socioéconomiques difficiles d avoir accès à une information

Plus en détail

Agir face aux risques sanitaires. Pour un pacte de confiance William Dab et Danielle Salomon

Agir face aux risques sanitaires. Pour un pacte de confiance William Dab et Danielle Salomon Agir face aux risques sanitaires. Pour un pacte de confiance William Dab et Danielle Salomon La sécurité sanitaire est-elle garantie en France? SFSE 29.11.2013 SFSE - 29.11.2013 2 Introduction Les crises,

Plus en détail

Des outils uniques et novateurs pour le développement de votre entreprise d économie sociale

Des outils uniques et novateurs pour le développement de votre entreprise d économie sociale Des outils uniques et novateurs pour le développement de votre entreprise d économie sociale Les produits financiers de la Fiducie du Chantier de l économie sociale 1. Capital patient opération 2. Capital

Plus en détail

Conseil de la Ville. 1. Définitions Pour les fins de l application des articles 2 et 4, on entend par :

Conseil de la Ville. 1. Définitions Pour les fins de l application des articles 2 et 4, on entend par : Conseil de la Ville Règlement RV-2012-12-18 sur la tarification pour les services et les activités offerts par la Direction de la vie communautaire LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Définitions

Plus en détail

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Santé publique Smart grids Smart buildings

Plus en détail

Offre de services. PHPCreation Inc. info@phpcreation.com - www.phpcreation.com. Date : 2015. Présenté à : À l'attention de : Représentant :

Offre de services. PHPCreation Inc. info@phpcreation.com - www.phpcreation.com. Date : 2015. Présenté à : À l'attention de : Représentant : Date : 2015 Offre de services Présenté à : À l'attention de : Représentant : PHPCreation Inc. T- info@phpcreation.com - www.phpcreation.com Table des matières OFFRE DE SERVICES... 3 SOMMAIRE EXÉCUTIF...

Plus en détail

Création de site internet

Création de site internet Présentez vous, votre activité et gérez votre newsletter en quelques clics Vous voulez communiquer simplement et augmenter votre visibilité nous développons votre site informatif. c est l outil parfait

Plus en détail

MERCI. Pour plus de renseignements, appelez Sherbrooke Ville en Santé au 819 563-3774, poste 21

MERCI. Pour plus de renseignements, appelez Sherbrooke Ville en Santé au 819 563-3774, poste 21 MERCI Au Centre de recherche sur le vieillissement qui a contribué à l élaboration et à la mise en œuvre de ce projet. À la Société de transport de Sherbrooke pour ses jetons gratuits en période d apprentissage.

Plus en détail

Restaurer des données

Restaurer des données Restaurer des données Pré-requis à cette présentation La lecture de ce guide suppose que vous avez installé l agent SFR Backup sur l équipement que vous souhaitez sauvegarder. Il est également nécessaire

Plus en détail

Des fins de carrière progressives : une réponse au vieillissement en emploi?

Des fins de carrière progressives : une réponse au vieillissement en emploi? Des fins de carrière progressives : une réponse au vieillissement en emploi? Prof. N. Burnay Université de Namur Université catholique de Louvain En guise d introduction Important changement démographique

Plus en détail

S INFORMER ENTREPRISES

S INFORMER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment S INFORMER sur les métiers et les ENTREPRISES J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi vous informer? Pour être efficace, une recherche d emploi

Plus en détail

Je vote pour la transparence 2013

Je vote pour la transparence 2013 Je vote pour la transparence 2013 Nous vous prions de prendre quelques minutes de votre temps pour répondre aux questions suivantes. Ce questionnaire sera également transmis à tous les autres candidats

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

Baromètre Ciel de la Création et de l Informatisation des Petites Entreprises

Baromètre Ciel de la Création et de l Informatisation des Petites Entreprises dxhnfjkmdqsjkfgvw Baromètre Ciel de la Création et de l Informatisation des Petites Entreprises Paris, le 05 mai 2010 Pour la 3ème année consécutive, Ciel, N 1 français des logiciels de gestion pour petites

Plus en détail

intervenants de différents services qui partagent tout un intérêt commun : que cela soit un succès.

intervenants de différents services qui partagent tout un intérêt commun : que cela soit un succès. Voilà, c'est pour cette année. Votre entreprise est prête franchir le cap et lancer son site web de commerce électronique. Ou peut- être êtes- vous déjà en ligne et il est maintenant temps de passer aux

Plus en détail

Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements

Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements Résumé Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés avec quatre Équipes

Plus en détail

SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER

SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER BIENVENUE À BORD! Vous trouverez dans le présent Guide de l usager tous les renseignements que vous devez connaître sur l utilisation du service de transport

Plus en détail

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ Vous envisagez de vous lancer en affaires sous la formule «Coopérative»? Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels

Plus en détail

Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre

Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre Hervé CHASTAGNOL Directeur Général de Paris Nord 2 Paris

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

ASSURANCES AUTO - HABITATION - ENTREPRISE - VÉHICULES RÉCRÉATIFS

ASSURANCES AUTO - HABITATION - ENTREPRISE - VÉHICULES RÉCRÉATIFS ASSURANCES AUTO - HABITATION - ENTREPRISE - VÉHICULES RÉCRÉATIFS La bonne combinaison d économies, de tarifs de groupe exclusifs et de protections personnalisées La bonne combinaison. HABITATION ÉCONOMIES

Plus en détail

L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE. Par Félix Martineau, M. Sc.

L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE. Par Félix Martineau, M. Sc. L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE Par Félix Martineau, M. Sc. Bonjour! Félix Martineau Directeur, Pratique Atlassian, R3D Conseil Objectif Définir clairement ce qu est l infonuagique

Plus en détail

Procédures de requête et de plainte

Procédures de requête et de plainte 7 Procédures de requête et de plainte Cet outil explique diverses démarches de requêtes ou de plaintes que des personnes peuvent avoir à effectuer dans certaines situations. Il vise à démystifier ces démarches

Plus en détail

www.btsag.com 70 Projet (méthodologie et dossier)

www.btsag.com 70 Projet (méthodologie et dossier) www.btsag.com 70 Projet (méthodologie et dossier) Claude Terrier btsag.com 1 / 10 09/12/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation:

Plus en détail

La Caisse d éd. économie solidaire Desjardins

La Caisse d éd. économie solidaire Desjardins La Caisse d éd économie solidaire Desjardins Le Mouvement Desjardins 1 er groupe financier au Québec. Au 18 e rang des institutions financières les plus sécuritaires au monde. Actif de 190,1 milliards

Plus en détail

Créateur d innovation 3D

Créateur d innovation 3D Créateur d innovation 3D www.virdys.com Sommaire sommaire Qui sommes nous? Constats Marché Solutions Virdys Présentation de Virtual Inside 3D Questions/réponses Qui sommes-nous? Qui sommes-nous? Editeur

Plus en détail

Title Text. Outil intégré de collecte, d'analyse et de visualisation de données de mobilité

Title Text. Outil intégré de collecte, d'analyse et de visualisation de données de mobilité Title Text Outil intégré de collecte, d'analyse et de visualisation de données de mobilité Contenu de la présentation Schéma général et avancement Suivi et administration Validation des entrevues Enrichissement

Plus en détail

Service de l'informatique et des télécommunications

Service de l'informatique et des télécommunications Service de l'informatique et des télécommunications Introduction ORGANISATION DU SERVICE Depuis le 1 er janvier 2011, la majeure partie des activités liées à l'informatique est externalisée auprès de prestataires

Plus en détail

solutions de paiement par internet Confiance. Simplicité. Efficacité.

solutions de paiement par internet Confiance. Simplicité. Efficacité. solutions de paiement par internet Confiance. Simplicité. Efficacité. Le commerce électronique Tout simplement rentable! Saviez-vous qu en 2009, 43 % des internautes canadiens ont effectué au moins un

Plus en détail

Logiciel de facturation (ASP) pour les distributeurs de combustibles

Logiciel de facturation (ASP) pour les distributeurs de combustibles Logiciel de facturation (ASP) pour les distributeurs de combustibles Manuel Quick Start Comment démarrer topfuel ASP? Vos données personnelles sont : (Si vous ne disposez pas encore de ces données, vous

Plus en détail

ATTENDU QU un montant de 43 543 $ est à pourvoir pour l année 2015, par l ensemble des contribuables de la Municipalité pour la solidarité sociale;

ATTENDU QU un montant de 43 543 $ est à pourvoir pour l année 2015, par l ensemble des contribuables de la Municipalité pour la solidarité sociale; PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ D EASTMAN RÈGLEMENT 2015-01 FIXANT, POUR L ANNÉE 2015, LES TAUX DE TAXES, DE TARIFICATION POUR LES SERVICES, LES MODALITÉS DE PAIEMENT DES TAXES ET DES

Plus en détail

Des options de paiement d avant-garde

Des options de paiement d avant-garde Choisissez la solution de paiement qui convient à votre entreprise. Des options de paiement d avant-garde Pour plus de renseignements, composez le 1-800-363-1163, passez à l une des succursales de TD Canada

Plus en détail

Services du Gouvernement en Ligne (GeL)

Services du Gouvernement en Ligne (GeL) Centre d Accueil et de Référence sociale et économique pour Immigrants Présente Services du Gouvernement en Ligne (GeL) Formations Cari St-Laurent Février 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. But du guide de formation...

Plus en détail

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST CHAPITRE 3 : UTILISATION DE L ALGORITHME CONCLUSION MENTIONS

Plus en détail

Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18

Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18 Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18 DÉCEMBRE 2009 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 09-CA(AMT)-348

Plus en détail

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus sur : Services en ligne, SaaS, IaaS, Cloud - 201305-2/5 SaaS, IaaS, Cloud, définitions Préambule Services en ligne,

Plus en détail

Cloud public d Ikoula Documentation de prise en main 2.0

Cloud public d Ikoula Documentation de prise en main 2.0 Cloud public d Ikoula Documentation de prise en main 2.0 PREMIERS PAS AVEC LE CLOUD PUBLIC D IKOULA Déployez vos premières instances depuis l interface web ou grâce à l API. V2.0 Mai 2015 Siège Social

Plus en détail

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel Conform Le Manager Coach Le Coach Professionnel 1 : Le Leadership Identifier les clés essentielles du leadership Exercer son leadership au quotidien Stimuler et mettre en mouvement ses équipes grâce à

Plus en détail

Rédacteur territorial principal de 2 ème classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY

Rédacteur territorial principal de 2 ème classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY 17/10/2013 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale Rédacteur territorial principal de

Plus en détail

Les critères de segmentation Critères Variables retenues Description Exemple Pays, région, ville, Chauffage,

Les critères de segmentation Critères Variables retenues Description Exemple Pays, région, ville, Chauffage, SYNTHÈSE DU CHAPITRE 11 : LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE. La segmentation. La segmentation de la demande consiste à définir des groupes de clients (des segments de clientèle) ayant des comportements homogènes

Plus en détail

Des options de paiement d avant-garde

Des options de paiement d avant-garde TD Canada Trust Des options de paiement d avant-garde Des solutions de paiement fiables Un processus de paiement simplifié Traitement intégral de paiement de Services aux commerçants TD Vous comptez sur

Plus en détail

Dynacom présente sa solution de gestion des ventes d ameublement de bureau

Dynacom présente sa solution de gestion des ventes d ameublement de bureau Dynacom présente sa solution de gestion des ventes d ameublement de bureau Dynacom comprend que les entreprises spécialisées en ameublement de bureau ont des défis de gestion uniques Dynacom détient une

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

Prenons ces mesures une à une pour mieux saisir la portée de ces changements.

Prenons ces mesures une à une pour mieux saisir la portée de ces changements. La réforme Harper de l assurance-emploi : une réforme brutale qui vise, en premier lieu, les travailleurs et les travailleuses de l industrie saisonnière Dans le cadre de la loi d exécution du budget du

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

3.1 Politique de gestion et de conservation des documents (Résolution : C.C. 1985-032)

3.1 Politique de gestion et de conservation des documents (Résolution : C.C. 1985-032) 3.1 Politique de gestion et de conservation des documents (Résolution : C.C. 1985-032) Page 1 sur 8 1.0 OBJECTIF GÉNÉRAL Constituer la banque ou «mémoire» des données importantes nécessaires à la Commission

Plus en détail

BUDGET ESTIMATION BUDGET % / 2014 REVENUS 2014 31-12-2014 2015

BUDGET ESTIMATION BUDGET % / 2014 REVENUS 2014 31-12-2014 2015 PRÉVISION BUDGÉTAIRE 2015 BUDGET ESTIMATION BUDGET % / 2014 REVENUS TAXES SUR LA VALEUR FONCIÈRE Taxe foncière résiduelle 1 675 635 $ 1 691 372 $ 1 752 970 $ Taxe sur les immeubles non résidentiels 107

Plus en détail

Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission d une entreprise

Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission d une entreprise I. INTRODUCTION COACHING JRT 35, rue LeGuerrier Blainville (Québec) J7E 4H5 514-236-1729 info@coachingjrt.com www.coachingjrt.com Présentation des éléments constitutifs d un plan de relève et de transmission

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE BE

RAPPORT ANNUEL DE BE Chaque milieu a sa couleur, sa réalité et son expertise. Bénévoles d Expertise est celui qui favorise le partage, l échange et le transfert des connaissances. Bénévoles d Expertise entend réussir la réalisation

Plus en détail

PRESTATIONS 2015 DEVELOPPEZ-VOUS! Anne LEROND Conseil

PRESTATIONS 2015 DEVELOPPEZ-VOUS! Anne LEROND Conseil PRESTATIONS 2015 DEVELOPPEZ-VOUS! Anne LEROND Conseil Conseil en développement hôtelier et touristique Gestionnaire de Communauté Formatrice Chemin des Loups 19160 Liginiac Tél : 06 16 58 64 08 Mél : anne.lerond.conseil@gmail.com

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

MATURITÉ MARKETING Comment interpréter vos résultats

MATURITÉ MARKETING Comment interpréter vos résultats MATURITÉ MARKETING Comment interpréter vos résultats Introduction L année dernière, votre entreprise a répondu à un sondage portant sur la «Maturité marketing» et les résultats, contenus dans le courriel

Plus en détail

Présentation du contingent préfectoral et du DALO

Présentation du contingent préfectoral et du DALO Présentation du contingent préfectoral et du DALO Quelques chiffres en Haute-Savoie 7 600 logements Un peu plus de 400 relogements par an environ 15% des attributions totales de logements sociaux Un taux

Plus en détail

ÉLECTION FÉDÉRALE. Le 19 octobre 2015

ÉLECTION FÉDÉRALE. Le 19 octobre 2015 ÉLECTION FÉDÉRALE Le 19 octobre 2015 Aperçu de l élection fédérale L élection fédérale aura lieu le 19 octobre 2015. Élections Canada est l organisme non partisan chargé de conduire l élection et de s

Plus en détail

ANNEXE 1. Grille des services offerts par classification des associations

ANNEXE 1. Grille des services offerts par classification des associations ANNEXE 1 Grille des services offerts par classification des associations Sports Associations blainvilloises Définition opérationnelle par projet Locaux (activités administratives) Terrains et plateaux

Plus en détail

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Rédaction : Yves Gagnon, FCGA, OMA Consultant en gestion municipale Décembre 2008

Plus en détail

MODALITÉS D ENCADREMENT EN MATIÈRE D ENTENTES DE PAIEMENT

MODALITÉS D ENCADREMENT EN MATIÈRE D ENTENTES DE PAIEMENT MODALITÉS D ENCADREMENT EN MATIÈRE D ENTENTES DE PAIEMENT RÉPONSES D HYDRO-QUÉBEC À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS DE LA RÉGIE Page 1 de 12 1 Référence : HQD-16, document 1, page 17 de 21 «La DSR a négocié

Plus en détail

Mettre le nuage au service de votre organisation. Guide de l acheteur de solutions en nuage.

Mettre le nuage au service de votre organisation. Guide de l acheteur de solutions en nuage. Mettre le nuage au service de votre organisation. Guide de l acheteur de solutions en nuage. Comment ce guide peut vous être utile? Si vous songez à intégrer le nuage à votre entreprise sans savoir par

Plus en détail

Sécurité des données en télétravail

Sécurité des données en télétravail Sécurité des données en télétravail Sécurité des données en télétravail 28 Avril 2010 Laurent ALLIOD Jean MILOT DotRiver www.dotriver.eu Sécurité des données en télétravail SOMMAIRE Sécurité des données

Plus en détail

EXIGENCES MINIMALES RELATIVES À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS LORS DE SONDAGES RÉALISÉS PAR UN ORGANISME PUBLIC OU SON MANDATAIRE

EXIGENCES MINIMALES RELATIVES À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS LORS DE SONDAGES RÉALISÉS PAR UN ORGANISME PUBLIC OU SON MANDATAIRE EXIGENCES MINIMALES RELATIVES À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS LORS DE SONDAGES RÉALISÉS PAR UN ORGANISME PUBLIC OU SON MANDATAIRE JUIN 1999 Exigences minimales relatives à la protection des

Plus en détail

Tutoriel pour la configuration des ipad et son «rattachement» au CG

Tutoriel pour la configuration des ipad et son «rattachement» au CG Tutoriel pour la configuration des ipad et son «rattachement» au CG Contexte : Les élus du conseil général du Cantal doivent prendre des décisions tout au long de l année sur différents thèmes (éducation,

Plus en détail

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK Une étude SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Des relais de croissance malgré un contexte de contraction des dépenses 4 1.3 Applicatifs,

Plus en détail

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault.

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault. PROCÈS-VERBAL de la première (09-01) assemblée régulière de l année 2009 du Conseil d administration du Collège de Rimouski tenue le mardi 27 janvier 2009, à 17 h, au local G-130 du Cégep de Rimouski.

Plus en détail

Les logiciels libres de gestion de contenus Internet / Extranet pour le secteur public. 24 septembre 2008

Les logiciels libres de gestion de contenus Internet / Extranet pour le secteur public. 24 septembre 2008 Les logiciels libres de gestion de contenus Internet / Extranet pour le secteur public 24 septembre 2008 < De quoi on parle? CMS (Content Management System) : système de gestion de contenu permettant de

Plus en détail

SERVICES INFORMATIQUES POUR PME DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS SUR MESURE

SERVICES INFORMATIQUES POUR PME DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS SUR MESURE SERVICES INFORMATIQUES POUR PME TÉLÉPHONIE IP ET RÉSEAUTIQUE DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS SUR MESURE www.connextek.ca 9060, boul. Parkway, Anjou (Québec) H1J1N5 514.907.2000 // 1.800.797.0596 Notre but

Plus en détail

Evaluation économique et positionnement des offres techniques

Evaluation économique et positionnement des offres techniques Evaluation économique et positionnement des offres techniques Séminaire sur les enjeux des infrastructures de réseaux de télécommunications pour les collectivités territoriales 1 Plan Positionnement des

Plus en détail

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier:

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier: La GEIDE Historique de La GEIDE Anciennement "Archivage électronique", La Gestion électronique de Documents "GED" est apparu dans les années 80. Mais le terme GED paraissait restrictif par rapport à ses

Plus en détail

GUIDE NSP Activation et Mise à niveau des Produits avec NSP

GUIDE NSP Activation et Mise à niveau des Produits avec NSP GUIDE NSP Activation et Mise à niveau des Produits avec NSP Ce document est valable pour les produits : CODESOFT 9.10 LABEL MATRIX 8.60 LABEL MATRIX 8.70 LABELVIEW 8.60 LABELVIEW 9 SENTINEL 6.1 BACKTRACK

Plus en détail

Un village d aujourd hui à son image!

Un village d aujourd hui à son image! Un village d aujourd hui à son image! Politique de location des salles de la municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs Adoptée le 9 octobre 2007, résolution 2375-10-07 Mise à jour #1, 14 septembre 2009, résolution

Plus en détail

MONTAGNE D ECO GESTES HEBERGEURS

MONTAGNE D ECO GESTES HEBERGEURS MONTAGNE D ECO GESTES HEBERGEURS Projet de sensibilisation & d accompagnement des hébergeurs des stations de Montagne souhaitant s engager en faveur du Développement Durable et sensibiliser leurs clients.

Plus en détail

La force d un trio pour rejoindre les organisateurs d événements au Québec

La force d un trio pour rejoindre les organisateurs d événements au Québec KIT MÉDIA 2014-2015 La force d un trio pour rejoindre les organisateurs d événements au Québec Imprimé Web Cyberbulletin NOUVEAU! Faites un envoi dédié à nos lecteurs. Quantité limitée. Mix Média Combinez

Plus en détail

La coopérative de solidarité

La coopérative de solidarité La coopérative de solidarité Une coopérative est une entreprise regroupant des personnes qui ont des besoins économiques et sociaux communs et qui, en vue de les satisfaire, s associent pour exploiter

Plus en détail

Configuration de l'accès distant dans AlmaPro. Documentation du dimanche 21 décembre 2014

Configuration de l'accès distant dans AlmaPro. Documentation du dimanche 21 décembre 2014 Configuration de l'accès distant dans AlmaPro Documentation du dimanche 21 décembre 2014 Préambule : L'accès distant permet d'accéder à vos données patients à l'extérieur de votre cabinet grâce à internet.

Plus en détail

Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante

Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante Rapporteur délégué : Denis BARBAROSSA Atelier 2 : «Cloud Computing : Mythe ou réalité?», Simple phénomène de mode ou réponse nécessaire à l évolution des

Plus en détail

Prise en main rapide de la plateforme pédagogique Moodle. Julie Balan Service Scolarité ENSAT

Prise en main rapide de la plateforme pédagogique Moodle. Julie Balan Service Scolarité ENSAT Prise en main rapide de la plateforme pédagogique Moodle Julie Balan Service Scolarité ENSAT 1 SOMMAIRE : Se Connecter A Moodle Composition Du Site L espace Cours L objectif de cette formation, destinée

Plus en détail

Convertir son Profil en Page

Convertir son Profil en Page X165 Dans cette Formation 21 Le Profil et la Page Pourquoi convertir son Profil en Page Conséquences de la conversion Avant la conversion vous devez Convertir son Comment convertir votre Profil en Page

Plus en détail

Projet : Réalisation d une base de. données. Sujet : Gestion des ressources humaines. Logiciel : Microsoft Access

Projet : Réalisation d une base de. données. Sujet : Gestion des ressources humaines. Logiciel : Microsoft Access Projet : Réalisation d une base de données Sujet : Gestion des ressources humaines Logiciel : Microsoft Access Encadré par : M. Mohamed Saïd ZERRADSAHLI Réalisé par : Ben Abdelmoumen Ibtissam Challaoui

Plus en détail

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE.

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. NOTRE MISSION La mission du Centre financier aux entreprises Desjardins Est de l Ontario est de contribuer à la croissance des entreprises

Plus en détail